All I want for Christmas is youuuuuuuu (PV Valerie Hopkins)

Aller en bas

All I want for Christmas is youuuuuuuu (PV Valerie Hopkins)

Message  Emma Frost le Mar 8 Déc 2015 - 10:44


All I want for Christmas is you
feat Valerie E. Hopkins


Dans le tumulte de la ville, fidèle à lui-même, les décorations de Noël avaient pris le dessus. La neige recouvrait les trottoirs au pied des murs, là, où les pas des passants ne pouvaient la balayer. A chaque magasin, un Père Noël rubicond sonnait la cloche pour attirer le chaland. Dans cette ambiance si particulière, une mère regardait la vitrine d'un magasin de jouets, certaine de s'assurer la satisfaction de son fils, et donc une relative paix du foyer pendant quelques jours, temps pendant lequel la sagesse soit perçue comme le prix à payer pour obtenir son cadeau, après quoi, certainement, l'enfant reprendrait ses habitudes et la pauvre mère serait contrainte de trouver un autre moyen de manipuler son fils au lieu de prendre réellement son éducation en main et lui enseigner à gérer sa frustration et à confronter ses désirs au principe de réalité, lui-même loin d'être soumis à la volonté de l'enfant.

« Tu vois, Adel, mon coeur, c'est la console que tu veux pour Noël. Tu dois donc être très sage, sinon le Père Noël va le voir et il gardera la console pour un autre enfant. Tu comprends mon chéri ? »

La panique se lut soudainement sur son visage. En quelques secondes d'inattention, le petit Adel avait disparu de son champ de vision. Cherchant autour d'elle, elle sentit son coeur s'emballer à l'image de son esprit qui, au lieu de chercher un moyen rationnel de résoudre la situation, se perdait à imaginer toute sorte de scénarios plus terrifiants les uns que les autres. « Adel ! » Se mit-elle à crier. « Adel ! » Nulle réponse si ce n'est celle des passants qui se retournèrent pour regarder d'où venaient ces cris.

Un peu plus loin dans la rue, un petit garçon courait vers une célébrité pourtant peu médiatisée. Emmitouflé dans son gros blouson bleu-violet, et avec son bonnet vert sur la tête, l'enfant joufflu d'une huitaine d'années ressemblait à une grosse mûre qui se serait échappée d'un laboratoire d'expérimentation génétique sur végétaux. A sa main, il tenait un cahier Panini des Vengeurs et de l'autre, il agitait un feutre qu'il avait subtilisé dans le sac de sa mère.

« Valerie Hopkins ! Valérie Hopkins ! Un autographe ! »

Essouflé, le petit garçon s'arrêta devant Electra, cherchant à reprendre son souffle tout en tentant de continuer à parler pour ne pas perdre cette occasion unique d'obtenir une chose qui ne coûte rien mais qui peut valoir très cher aux yeux d'un fan. Les joues aussi rougies par le froid que par sa course, Adel reprit :

« Est-ce que… vous vou...lez bien signer… mon panini ?... Vous êtes… la première… J'avais vu Carol Danvers… mais elle m'a dit qu'elle avait pas le temps de pouponner… J'ai pas compris... »

Dans ses yeux, l'enfant portait l'espoir innocent de celui qui croit pouvoir enfin obtenir ce qu'il a toujours rêvé d'avoir. Tendant son feutre et son cahier, il attendait, l'émotions au bord des paupières, prêt à s'effondrer sous la joie comme sous la déception.


_________________
avatar
Emma Frost

Messages : 378
Date d'inscription : 10/09/2015
Localisation : Boston

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: All I want for Christmas is youuuuuuuu (PV Valerie Hopkins)

Message  Valerie E. Hopkins le Mar 8 Déc 2015 - 20:36


    Je déteste vraiment Noel. Je ne sais pas vraiment comment le rationnaliser, mais je déteste cette fête. J’aime bien faire le tour de la ville habituellement, rentrer dans les lieux pour se reposer que cela soit des brûleries, des magasins ou tous autres lieux… alors quand les commerçants préfèrent de fermer plus tôt pour profiter de leurs temps avec leurs familles, cela m’épuise vraiment. Aujourd’hui, comme tous mes autres jours de congés, je voulais essayer un nouveau restaurant, mais les désagréables propriétaires ont décidé de changer les heures pour éviter que je mange ; Alors voila, je vais mourir de faim et je suis prise dehors avec des gens trop heureux qui pensent à acheter et je ne vous parle même pas de l’un de mes maladies des plus importantes.

    J’ai actuellement la même maladie que Rogue, je ne peux pas vivre trois heures avec des enfants pour après avoir des impulsions meurtrières. Dire que durant mon adolescence, dans les rêves les plus débiles, je rêvais d’avoir des enfants. Je ne comprends pas trop ce délire, peut-être qu’on recherche ça pour avoir une certaine normalité et croire qu’on avait réussi quelque chose dans sa vie. Ce rêve ne m’était pas vraiment destiné, les enfants m’horrifient et je serai vraiment incapable de me conduire en mère exemplaire. Honnêtement, j’aime mieux battre des criminels et entendre les blagues sur les muffins de Samantha que me conformer aux rêves débiles des autres.

    Je vais essayée de me consoler de la perte du restaurant vers un autre resto. Habillée de manières assez sobres, mon manteau noir sans logo et pantalon noir, j’avais une petite tuque pour éviter des oreilles refroidis par le début de l’Hiver. Elle était vraiment aussi minable cette période hivernale, on pouvait toujours voir la pelouse sur quelques terrains. J’aime mieux les grosses tempêtes de neiges où tu regardes par la fenêtre pour voir si cela va être une belle journée et que finalement, tu te sens obligée, en voyant la tempête de neige, de rester chez toi.

    C’est vrai qu’à Vancouver, les tempêtes de neiges sont assez rares, mais je me souviens de mes premières années à New York, c’était quelque chose de bien plus marquant que les dernières années. Bon, je dois vraiment me trouver un divertissement pour ce soir, je n’ai pas envie de rester à travers avec les gens qui sont trop passionnés par le magasinage. En plus, je remarque avec une certaine facilité que je suis dans la zone des dangers où je pourrais me faire attaquer par des enfants. Et parlant de gamin, l’un deux avait piqué une course vers ma direction en hurlant mon nom. Je dois peut-être me préparer à préparer mes défensives vu le degré de déficience de cette démarche.

    Je reconnais les envies de ce monstre par ses yeux et par ses instruments de tortures. Je sais déjà ce qu’il veut sans même avoir adressé des paroles. Je le regarde avec une certaine indifférence quand il me demande ainsi sa fameuse question sur la signature de morceau de papier. Habituellement, je ne serai pas très accueillante envers ce type de demandes, mais je n’ai pas envie d’avoir un gamin désagréable pour me suivre sur plusieurs mètres avec sa mère et son père qui le cherchent. Je prends le crayon et son carnet magique pour déposer ma signature.


    « Je n’ai pas vraiment le temps, mais je peux bien te signer un autographe avant de partir en mission contre les monstre Ctoniens, mais tu dois rejoindre tes parents après le plus rapidement possible après. Cela va être ta mission pour m’aider, compris? »


    La raison est autre, mais il n’est pas obligé de le savoir. Avec cette fausse attitude d’innocence et de nervosité, il doit être le gamin le plus énervant pour dévoiler toute sa vie, ses amis, sa famille et ainsi que ses envies de voir le nouveau Star Wars. Je lui redonne son carnet avec ma signature de médecin dans l’une de ses feuilles. Je dois vraiment m’échapper le plus rapidement possible en espérant que ce morveux n’a pas perdu ses parents en route pour éviter que je fasse des patrouilles dans le but de les retrouver et de finir dans la scène la plus cliché de tous les temps avec les parents qui retrouvent l’enfant en le serrant dans ses bras.

_________________
avatar
Valerie E. Hopkins

Messages : 699
Date d'inscription : 07/11/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: All I want for Christmas is youuuuuuuu (PV Valerie Hopkins)

Message  Emma Frost le Mer 9 Déc 2015 - 8:30


All I want for Christmas is you
feat Valerie E. Hopkins


L'enfant buvait les paroles de Valérie avec émerveillement. Quelle joie pour lui de se voir confier une vraie mission, pour aider un vengeur, même si c'était pas vraiment le vengeur avec le plus de points sur son Panini, c'était déjà ça ! Et puis le visage de l'enfant perdit son expression juvénile dans une détente inattendue de son visage. Ses pupilles se dilatèrent et sa voix reprit, plus posée, plus calme, mais inadaptée à son âge.

« Bonjour Mademoiselle Hopkins. Ravie de pouvoir enfin m'entretenir avec vous, dans un cadre plutôt informel. »

Adel tendit la main vers un café plus haut dans la rue, dans un geste très détendu.

« Acceptez-vous d'échanger quelques instants avec moi ? J'aimerais discuter de votre situation actuelle et de l'avenir qui pourrait se profiler devant vous. »

Attendant de Valerie qu'elle aquiesse d'une manière ou d'une autre, il prît ensuite la direction du café avec une démarche rapide et déterminée. Oui, rapide et déterminée, à huit ans, je vous laisse imaginer ce que ça donne. Emma réalisait qu'elle avait probablement embrouillé l'esprit de son interlocutrice. Ce qui était évident pour elle ne l'était pas forcément pour Valérie.

« Oh, avant d'aller plus loin, permettez-moi de me présenter. Je suis Emma Frost, directrice de l'Académie du Massachusetts. Je suis aussi PDG de Frost International, et, comme vous, je suis une mutante. »

Arrivés devant le café, Adel passa la porte en premier, s'installant sans un mot pour les serveurs à une table flanquée de deux banquettes en cuir marron. Le petit garçon pesta en essayant tant bien que mal de se hisser sur son siège, comme si c'était la première fois qu'il était confronté au problème d'avoir une taille inférieure à la moyenne. Une fois bien assis, le dos bien droit, il se racla la gorge pour reprendre un peu de contenance.

« J'aimerais pour commencer, vous présenter mes excuses pour ce stratagème, cependant il est assez délicat de vous approcher sans attirer l'attention de vos camarades et vous comprendrez qu'en conséquence, il a été nécessaire de trouver une voie détournée que même vous, vous ne pourriez soupçonner. »

L'enfant changea de posture, croisant une jambe sur l'autre et posant ses deux mains sur les genoux. Alors qu'il ouvrait la bouche pour reprendre, une serveuse l'interrompit avec un grand sourire, s'enquerrant de la boisson qu'ils souhaitaient consommer.

« Un chocolat chaud, s'il-vous-plait. » Puis de reprendre : « Maintenant, j'aimerais avoir votre point de vue sur la situation. Comment vous sentez-vous parmi les vengeurs ? »

L'enfant écouta la réponse de Valerie avec beaucoup d'intérêt, et une pointe de malice dans le regard, un petit sourire amplifiant cette impression.

« Et quelle perspective d'avenir voyez vous pour vous dans ce groupe ? Vous a-t-on proposé un poste qui vous motiverait ? »

A nouveau, le petit Adel montra tout son intérêt en fixant dans les yeux son interlocutrice. Il ne détourna même pas le visage pour remercier la serveuse et saisir son chocolat chaud, dont il commença à boire quelques gorgées, laissant une moustache de chantilly sur son visage.


_________________
avatar
Emma Frost

Messages : 378
Date d'inscription : 10/09/2015
Localisation : Boston

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: All I want for Christmas is youuuuuuuu (PV Valerie Hopkins)

Message  Valerie E. Hopkins le Jeu 10 Déc 2015 - 0:32


    La première réaction est assez prévisible et logique pour son âge. Je ne me considère pas vraiment comme une Black Canary, un Superman ou un Northstar, mais avec la célébrité des Vengeurs et leurs médiatisations, c’est assez facile de me voir de cette façon. Si cela peut me frustrer pour les adolescents ou les jeunes-adultes, j’ai déjà eu cet âge et les rêves de discuter avec les héros de mon enfance. J’ai peut-être eu cette chance quand je suis arrivée à l’Institut Xavier. J’ai eu cette chance d’en rencontrer plusieurs durant ma formation à l’Institut et c’est surtout à cette période que j’ai découvert le revers du décor. Peut-être que je le subie actuellement avec les problèmes des Vengeurs, mais j’ai toujours eu la sensation que l’équipe de la Justice League avait une équipe plus unie et plus conciliante envers leurs membres que les Vengeurs.

    Bon, je vais peut-être me questionner sur mes grandes réflexions dans sur l’idée des Vengeurs plus tard. En redonnant les sources du bonheur au gamin, je pensais vraiment m’en débarrasser dans la totalité, mais je dois peut-être m’inquiéter sur l’état mental du gamin. Son attitude se change au complet, ses yeux ne rêvassent plus et il me regarde avec un peu plus de sérieux. Peut-être qu’il a compris avec le temps que j’étais l’une des vengeresses les moins importantes de l’équipe, cela fait toujours cet effet quand on parle des Vengeurs. On les identifie souvent autour d’Hulk, de Thor ou encore de Carol, alors je parais assez secondaire dans la participation de l’équipe.

    Cependant, je me rends compte dès qu’il parle que ce n’est pas vraiment ce que les enfants disent quand on leur apporte une déception du faux concept des héros. Il a même de grandes politesses aujourd’hui, et il utilise des mots que peu d’enfants savent l’existence. Je le regarde un instant surtout avec une petite méfiance. Je ne sais pas vraiment qui est ce gamin, mais je sais que je dois faire attention. Bien que les gamins sont totalement affreux en majorité, certains d’entres-eux sont vraiment de natures démoniques. Vous vous souvenez des cours X-Men sur nos ennemis? Il avait bien le gamin Kilgore du Club des Damnés ou encore de la dangerosité de Genesis, l’enfant mystérieux d’Apocalypse. Je ne crois pas que ce type de gamin soit vraiment attiré autour de mon potentiel, mais avec mon identification dans les Vengeurs, je ne sais pas vraiment.  

    Il m’invite dans le petit café voisin pour discuter. Je le laisse entreprendre le chemin pendant que je commence à jouer avec mon téléphone discrètement. Je ne vais pas avertir Sam dans l’immédiat, mais j’aime mieux prendre mes précautions. Il va juste me suffire d’une touche pour appeler du renfort. Peut-être que les X-Men sont mieux pour cette mission, mais je préfère encore éviter ce type d’urgences. Certains membres de cette équipe avaient toujours une grande rancune envers moi et je n’ai pas envie de les déranger pour des menaces mineures, hormis un cas d’urgences comme Shadow King, Sinistre ou Séléné Gallio.  

    Je suis encore hésitante sur la situation en arrivant devant le café. Le gamin décide de se présenter enfin. Bon, cela fait assez longtemps que je n’ai pas trop suivi les cours des X-Men sur nos ennemis, mais quand je faisais ma formation ; J’avais déjà entendu ce nom. Je sais que récemment, elle ne doit plus être vraiment présentée comme une ennemie, mais je reste méfiante. Au moins, je ne suis pas tombée sur les mégalomanes et les débiles que les X-Men ont déjà combattu.


    « Ouais, je vous connais de nom. Les X-Men donnent souvent des cours sur nos ennemis et sur nos amis, et avec le temps, vous étiez un peu sur les deux tableaux. »

    Je ne sais pas si elle va prendre cela pour un compliment ou une insulte. Ceux qui possèdent ce titre sont plutôt rares aujourd’hui. Je sais que la Confrérie et les Vengeurs sont peut-être vus ainsi dans les enseignements X-Men, mais Emma fait partie d’un cas unique. Emma justifie ensuite cette approche pour éviter d’attirer l’attention. Malgré que je trouve cela très maladroit, je ne crois pas vraiment qu’elle me veut du mal en ce moment. Son approche est peut-être hypocrite, mais si elle est capable de bousiller des cerveaux par sa télépathie, elle l’aurait fait depuis longtemps.

    On commence ensuite à s’installer dans le petit café. Je reste neutre devant ses paroles, je ne suis pas vraiment convaincue ce qu’elle me cherche jusqu’à temps qu’on arrive dans ce qui me semble le plus logique avec sa question autour des Vengeurs. Je la laisse un moment continuer pour me questionner sur mes perspectives d’avenir dans le groupe ou si ceux-ci m’avaient donné une promotion. Je sais très bien où qu’elle veut en venir et le gros problème de cette situation est mon dilemme sur les Vengeurs.

    J’hésite sur mon avenir, surtout par les alternatives possibles. J’ai pensé ces derniers mois rejoindre la Young Force, mais je pense qu’ils prendraient très mal cette demande de ma part. J’ai quand même fais partie de l’organisation où que l’une des membres a tabassé l’une de leurs amies et qu’après, cette même membre a décidé d’attaquer la totalité de leur organisation. Ensuite j’ai toujours pensé à cette éventuelle possibilité de rejoindre l’Alpha Flight. C’est un groupe peut-être un peu plus mineur, mais au moins, je pourrais être proche de ma famille à Vancouver avec leurs opérations privilégiés au Canada.

    Finalement, je pensais peut-être revenir dans les X-Men. Durant les dernières années, je n’aurai jamais pensé à cette alternative, mais aujourd’hui, cette idée m’attire de plus en plus, surtout en passant plus de temps avec Mirko. J’ai même eu le temps de m’y rendre une fois pour respirer, cependant je sais que ma présence dans le groupe pourrait créer certaines tensions vu mon départ. Alors pour l’Académie de Frost? Je ne sais pas franchement. On a tellement d’anciens ennemis qui essaient de copier le modèle des X-Men, juste pour les attaquer, alors je suis vraiment hésitante de lui laisser une possibilité de lui faire croire que cela peut aller plus loin. En plus, je ne veux vraiment pas laisser tomber Sam, Kyana ou Luke.


    « Oh vous savez madame Frost, les Vengeurs c’est un peu comme tout autre boulot. On déteste certains employés, on peut en adorer d’autres, cela dépend des périodes, mais au moins, je peux servir encore mes idéaux avec un excellent salaire en surplus. Les grands postes autour du leadership ne m’attirent pas vraiment, avoir déjà le titre de Vengeurs, c’est un honneur et je n’ai pas besoin d’en avoir plus pour être heureuse. Alors pourquoi un tel questionnement sur mon avenir? Un intérêt particulier à m’offrir un salaire plus élevé pour aider dans votre Académie? »

    Je suis pratiquement étonnée de voir un tel intérêt pour moi. Je ne crois pas vraiment qu’elle veut juste m’avoir pour une conférence ou deux, sinon un email aurait été suffisant pour passer le message. Alors elle doit vraiment m’approcher pour un travail dans son académie.

_________________
avatar
Valerie E. Hopkins

Messages : 699
Date d'inscription : 07/11/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: All I want for Christmas is youuuuuuuu (PV Valerie Hopkins)

Message  Emma Frost le Jeu 10 Déc 2015 - 12:07


All I want for Christmas is you
feat Valerie E. Hopkins


La réponse de Valérie fit sourire le petit garçon qui finît pas éclater d'un rire cristallin totalement inapproprié. Toujours avec sa moustache de chantilly, il écoutait les mots et ses yeux pétillaient d'une malice très prononcée. Les pensées de la reine blanche tournaient dans son esprit.

Valerie avouait se satisfaire d'un titre, d'un simple nom. Ce manque cruel d'ambition amusait Emma et en d'autres circonstances, elle aurait bien taquiné la jeune mutante pour le plaisir de la provocation, mais ni l'instant, ni le lieu n'étaient propices à ce genre de dérapage. Même la mention du salaire était amusante aux yeux de la directrice de l'Académie.

« Je comprends bien vos paroles, mais gardez à l'esprit que contrairement à un travail plus classique, dans un groupe d'intervention, vos collègues sont aussi en charge de couvrir vos arrières, et si la cohésion n'est pas au rendez-vous, c'est de sa vie que chacun risque de le payer. Une seconde d'inattention, une pointe d'orgueil mal placé, une simple hésitation de leur part, et vous risquez d'être sous terre pour la prochaine mission. »

Adel prit une nouvelle gorgée de chocolat et s'éclaircit la gorge avant de reprendre, croisant ses bras sur la table.

« Il ne serait que trop simple, et totalement déplacé de ma part, de chercher à vous acheter par une surenchère de salaire. Je veux vous parler de l'avenir. Les Vengeurs sont un groupe très hétéroclyte d'individus d'origine différente. Certains sont des combattants millénaires qui continuent leur lutte ici sur Terre, d'autres sont arrivés totalement par hasard parce qu'ils étaient au bon endroit au bon moment pour recevoir leurs pouvoirs dans des circonstances douteuses, enfin, une minorité a seulement eu l'ambition de devenir ce qu'elle est aujourd'hui pour défendre les valeurs qui leur tiennent à coeur. Mais vous, Valerie, vous, vous êtes l'avenir. Vous n'avez pas choisi d'avoir vos pouvoirs, ils ne sont pas arrivés par hasard, ils font partie intégrante de votre être, au même titre que votre visage ou vos goûts. Peu sont capables de comprendre qui vous êtes. L'être humain va se transformer peu à peu en mutant, et cet avenir, nous devons le préparer maintenant, pour que les enfants du futur, ces enfants dont vous faîtes partie, puissent vivre dans un monde qui les comprend et qui leur est adapté. Les Vengeurs veulent résoudre les problèmes dans l'instant, je veux vous proposer de construire les solutions de demain. »

L'enfant marqua une petite pause, portant sa main à la bouche. Réalisant soudain qu'il avait toujours sa moustache de chantilly, il jura et s'essuya d'un rapide mouvement de sa serviette avant de la reposer soigneusement pliée en deux à côté de son mug.

« Vous m'expliquez que vous n'avez aucune raison de quitter les Vengeurs, et je l'entends très bien. Vous m'expliquez qu'ils vous apportent ce qui vous tient à coeur. Je voudrais que vous vous demandiez pour quelle raison eux souhaitent que vous restiez. Qu'attendent-ils de vous ? Vous expriment-ils leur soutien et leur désir de vous avoir à leur côté ? Reconnaissent-ils la chance qu'ils ont d'avoir suscité votre intérêt ? »

Emma ne put retenir son émotion en repensant à tous les mutants qui étaient rejetés, humiliés, décriés, simplement parce qu'ils étaient différents. Le visage du petit garçon perdit son sourire et un voile de tristesse couvrit son regard. Valerie montrait par ses actes qu'un mutant était tout à fait apte à travailler pour le bien de tous, mais d'un autre côté, elle devait vivre dans l'ombre de personnes à l'orgueil démesuré et aux actes inversement proportionnels à leur temps d'apparition médiatique. Elle faisait penser à une sorte de minorité visible qu'il fallait représenter dans un groupe qui voulait se médiatiser. Combien de temps les mutants allaient-ils rester des faire-valoir ? Si Valerie agissait au sein d'un groupe de mutants, il n'y aurait pas d'équivoque : tous pourraient comprendre que les porteurs du gène X étaient capables, que c'était eux l'avenir, et qu'il fallait les chérir et les placer au centre de la société.

« Valerie, vous êtes une puissante mutante, ce qui s'est fait de meilleur en des millénaires d'évolution. Vous êtes une perle dont on se sert pour câler un meuble. Ne laissez pas votre potentiel être gaspillé par d'autres. Et j'évoque cette situation en connaissance de cause. »

L'enfant tapota nerveusement des doigts sur le bord de la table, balançant ses pieds lentement. L'esprit de la reine blanche était agité en attendant la réponse de son interlocutrice.


_________________
avatar
Emma Frost

Messages : 378
Date d'inscription : 10/09/2015
Localisation : Boston

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: All I want for Christmas is youuuuuuuu (PV Valerie Hopkins)

Message  Valerie E. Hopkins le Ven 11 Déc 2015 - 0:31


    Le gamin a toujours des réactions assez étranges entre son rire de psychopathe et de comment il gère ses paroles. Je déteste vraiment les enfants, alors je les déteste encore plus quand ils essaient d’argumenter sur mes choix avec une conscience adulte. Dans l’attitude d’Emma, ses réactions me dérangeaient vraiment. Je ne peux pas vraiment m’expliquer, mais je le laisse rigoler dans son coin pour essayer de comprendre où elle voulait vraiment venir. Mon indifférence est encore visible sur mon visage, je n’aime pas cette attitude, mais je ne laisse vraiment rien paraitre.

    Elle recommence ensuite à me parler sur le sujet de la cohésion d’une équipe. Je peux comprendre ce point, les X-Men nous enseignent depuis le tout début de notre formation. La confiance et la coopération nous aidaient à combattre les pires de nos ennemis et je pense sincèrement que c’est de cette façon que la Justice League était si puissante avant. Ils travaillaient en équipe pour combattre leurs ennemis, ils pouvaient se comprendre sans se parler. Ils savaient quoi faire et ils savaient surtout ce que leurs coéquipiers pouvaient faire.

    C’était peut-être l’une des choses les plus impressionnantes de cette équipe et j’ai rêvé un moment que les X-Men avec mon équipe soient manier de cette façon. Cependant les deux Elhonna ont décidé de quitter bien avant pour croire à cet esprit d’équipe. J’avais déjà ma réponse pour Emma et je crois sincèrement que cette réponse ne risque pas vraiment de la plaire.


    « Je le sais très bien, Madame Frost. Mais je crois que vous connaissez mal les Vengeurs. Je travaille rarement avec les personnes qui me déprécient à chaque jour et j’ai même une petite équipe personnalisée. Avec cette équipe, ils n’hésitent pas à me venir en aide et je n’hésite pas vraiment à les aider. Tout ça pour vous dire que je ne suis pas obligée de travailler avec des gens qui me détestent, je peux me sentir en sécurité avec des Vengeurs de confiance. »


    Je ne mentionne pas vraiment les noms sur le moment. Emma Frost doit déjà les connaitre si elle a fait une petite enquête sur moi. Luke Cage, Samantha, Kyana, Jessica, Janet, Steve et plusieurs autres font partis du lot. Je laisse les connards dans leurs coins pour essayer d’avoir une gloire, qui risquent surtout de s’effacer après un éphémère succès. Vous savez quoi sur ce sujet? Je pense que les gens en font beaucoup trop avec Carol et Stark. Oui ils apparaissent beaucoup dans nos téléviseurs, mais dans les années 90, on a aussi eu des héros complètement nazes et ils sont devenus quoi? Des livres pour les dénoncer, des mêmes sur internet pour rire de leurs gueules ou encore des anecdotes drôles qu’on peut raconter à nos amis ou à nos enfants. Ils sont le mauvais produit d’une génération, peut-être plus visible aujourd’hui, mais toujours aussi ridicules au long-terme.

    Alors après c’est le temps d’arriver à l’un des sujets des plus importants. On ne parle pas de salaire ou de me donner un grand manoir, mais bien de l’avenir. Elle me parle des Vengeurs et de leurs diversités par leurs périodes ou par leurs pensées. Certains vont vivre encore très longtemps sur cette planète, comme Superman et Wonder Woman ont façonné beaucoup cette planète par un demi-siècle d’implications. Après cette courte introduction sur les Vengeurs, Emma concentre le sujet sur moi. On ne parle plus des Vengeurs, mais bien sur mon statut en particulier.  

    Son discours est ordonné vers une idée : Les Mutants. Elle a peut-être raison sur quelques points, mais mon visage trahit une certaine neutralité à son discours et à cette démarche. Je comprends parfaitement sa réponse, cette logique de voir les mutants dans l’Avenir et de travailler sur cette fameuse transition, mais j’ai un lourd problème sur cette théorie. Je suis une femme assez pragmatique et même conservatrice, c’est ce qui crée certaines oppositions dans mes pensées aux discours d’Emma. Je ne trouve pas que son opinion est mauvaise, mais je pense qu’il faut voir la situation mutante d’une autre manière.


    « Votre discours est très intéressant et merci pour tous les beaux compliments autour de ma personne, mais j’ai un petit désaccord avec votre discours de bases. Peut-être que je vais utiliser un langage plus universitaire pour expliquer pourquoi je crois que le rôle des mutants est plus important dans les Vengeurs que dans une équipe concentrée sur la mutanité.

    Je comprends où que vous voulez venir, mais je pense que la perspective d’avenir sur les mutants ne doit pas devenir un fondement sur le différentialisme. Je vous explique mon point de vue. Quand les débats sur les mutants sont arrivés dans les années 70, il avait un paquet de réactionnaires et de tarés qui voulaient nous ficher ou nous jeter dehors. Et qu’est-ce qui a changé la donne politique? C’est la Justice League. On peut en dire beaucoup de mal de cette équipe, on peut dire que leurs images sont même surestimées, mais pourquoi l’ONU a décidé de nous voir comme des êtres humains? C’est parce que des mutants comme Black Canary ou encore Northstar ont aidé l’humanité à se développe par la Justice League. Cette évolution politique positive vient du groupe et de leurs membres.

    Ils ont normalisé les liens de la société entre les mutants et les humains. Je crois sincèrement que c’est ce modèle qui fonctionne. Non je ne veux pas me comparer à Northstar ou à Canary, mais je veux suivre ce modèle et je crois sincèrement que c’est la meilleure manière de combattre pour les mutants est de faire parti d’une équipe qui chercher à défendre tous et non uniquement des humains ou des mutants. »


    Je ne connais pas vraiment le groupe de Frost, mais je la vois sincèrement de la même manière que les X-Men. C’est une équipe vraiment bien et même obligatoire dans la société actuelle avec toutes les menaces vivants dans l’ombre, mais il faut comprendre que le public, que les politiciens ou encore les médias essaient de trouver une image pouvant représenter plus. Je ne crois pas vraiment que je suis la meilleure des exemples, mais au-delà ce que je suis, il est possible de construire plusieurs interprétations de ma personne. Black Canary ne veut pas être considérer comme une super-héroïne, je ne le veux pas aussi, et bien que certains vont respecter ce choix, d’autres vont croire à cette image. Cette image peut ainsi façonner ensuite beaucoup la politique moderne.

    Je laisse cependant Emma continuer son discours. Elle revient encore sur pourquoi les Vengeurs ne sont pas vraiment un groupe qui incarne un idéal, surtout pour les mutants. Elle vise surtout mes envies personnelles et mes motivations devant des personnalités très fortes voulant tout absorber autour d’eux. Je suppose très bien qu’elle veut mentionner indirectement Carol et sa petite clique. Je la laisse continuer en regardant bien le visage du gamin déçu, mais encore une fois, je reste assez indifférente devant ses réactions. Je peux paraitre cruelle devant le mignon petit gamin, mais son discours doit me laisser de marbre.


    « J’ai un soutien dans les Vengeurs, j’ai des amis qui me restent loyaux, j’ai de l’écoute pour plusieurs et malgré tout ce que je peux traverser, certains vont toujours être là, non parce que je suis une mutante ou une vengeresse, mais bien parce que je suis leur amie. Peut-être que certains ne vont jamais être capable de me sentir dans cette équipe, et c’est facile de voir cette haine de Carol ou de Stark par les médias, mais je pense que vous ne connaissez pas les amis que je peux avoir dans ce groupe. Et honnêtement, vous voulez faire quoi? Avec les X-Men, ils ont déjà une domination assez globale sur la situation des mutants.

    Les deux principaux discours sont autour des X-Men et de la Confrérie. Vous voulez créer une alternative avec une nouvelle équipe? Vous savez combien de membres du Club des Damnés ont copié en larges le modèle des X-Men, juste pour avoir une armée de soldats à eux? Alors vous justifiez le combat pour les mutants, mais pour faire ce combat, il vous faut une alternative sérieuse. Et finalement c’est quoi? D’un coté vous avez un groupe très connu pour leurs actes terroristes et de l’autre, vous avez un groupe qui agit dans la politique et dans les médias sans dire ce qu’ils sont. Vous voulez faire un groupe uniquement de mutant connu avec des vedettes comme les Vengeurs? Je comprends mal le pourquoi de la nécessité de votre implication dans le visage politique des mutants actuel. »


    Elle peut bien me poser plein de questions sur mes envies, sur mes désirs ou sur ce que je ressens dans les Vengeurs, mais elle… elle se retrouve dans un autre défi bien plus important que faire ma place dans les Vengeurs. Peut-être qu’elle est sincère de vouloir construire une alternative, mais se lancer dans la concurrence contre les deux groupes qui ont façonné l’Histoire depuis quarante ans? Bonne chance.

_________________
avatar
Valerie E. Hopkins

Messages : 699
Date d'inscription : 07/11/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: All I want for Christmas is youuuuuuuu (PV Valerie Hopkins)

Message  Emma Frost le Mer 13 Jan 2016 - 11:19


All I want for Christmas is you
feat Valerie E. Hopkins


Le petit garçon buvait son chocolat et les paroles de Valerie avec autant d'appétit pour l'un comme pour l'autre. Les propos de la jeune fille étaient très intéressant pour la Reine Blanche et elle ne put s'empêcher de sourire en pensant à quel point sa vision du monde était le reflet de ce que la société avait voulu lui faire croire, rectification, à ce que la société voulait faire croire à tous les citoyens indifféremment : on veut créer des cases et ranger chacun dans la sienne pour bien l'y enfermer. Ensuite, on perd la capacité à considérer les choses pour ce qu'elle sont, mais on cherche à les faire rentrer de force dans nos petits stéréotypes, et on se perd quand un concept nous échappe.

Emma devinait que dans l'esprit de Valerie, seules existaient des possibilités tranchées. On était Xmen, ou on était Vengeur, on était Hellion, ou on était Confrériste. Les nuances entre chaque situation avaient été effacées par les conflits, les opinions et les idéaux. Peut-être est-ce une caractéristique humaine de souhaiter se définir avant tout par ce qui nous oppose plutôt que par ce qui nous assemble.

« Je constate que l'on ne s'est pas comprises. Il n'est pas question pour l'instant de quitter les Vengeurs, mais d'oeuvre avec nous pour l'avenir. Vous êtes libre de rester dans votre groupe et de continuer à travailler avec vos collègues et amis, mais il viendra peut-être un temps ou vous voudrez en rejoindre d'autres. A ce moment-là, je me propose d'être à votre disposition. Nous pourrons aussi garder un étroit contact et partager des informations sur les éléments qui peuvent avoir une importance pour l'avenir. Les Vengeurs étant particulièrements médiatisés, j'aimerais avoir un contact plus discret pour les informations qui ne sont pas prêtes à être entendues par toutes les oreilles, ou qui pourraient créer un mouvement de panique si elles venaient à être publiées trop largement. »

Adel observa sa main qui commençait à tremblait, puis la glissa rapidement sous la table.

« Cet esprit n'est pas très résistant et je ne voudrais pas prendre le risque de l'âbimer. Il ne me reste donc que quelques instants pour terminer cette discussion. L'alternative que je propose par rapport à l'institut Xavier et à la Confrérie, c'est simplement de regarder vers l'avenir plutôt qu'à nos pieds. Aujourd'hui, nous sommes combien ? 10 ? 5% de mutants ? Pour une poignée de non-humains, divinités, mutés, et autres spécificités à la marge. Mais demain ? Quand nous serons 70% de mutants, comment pensez-vous que le monde sera ? Pensez-vous que c'est en se stigmatisant comme une minorité à isoler que l'on pourra se préparer à un avenir de mixité ? Je ne propose pas de considérer que les mutants doivent dominer, ni qu'ils doivent être cachés, je propose qu'ils prennent dès aujourd'hui une place à part entière dans la société humaine, que chacun s'habitue à vivre ensemble. Je me tourne vers les mutants, car nous sommes l'avenir de cette planète, nous sommes la future majorité et ce n'est pas en se marginalisant que nous pourrons collaborer avec nos frères humains. Les Hellions sont là pour fédérer toutes les volontés attachées à construire demain, un demain qui sera constitué d'humains et de mutants travaillant ensemble. Nous agissons pour défendre indifféremment humains et mutants. N'est-ce pas aussi ce que vous aimeriez faire ? »

Emma comptait les indices qui montraient que l'enfant qu'elle utilisait allait atteindre les limites de ses capacités. Il n'était pas souhaitable de nuire à un esprit aussi jeune, et les concepts qu'elle manipulait étaient un peu trop complexes pour un enfant. Peut-être aurait-il été préférable de se contenter de mettre l'esprit d'Adel dans un coma artificiel et de manipuler son corps comme une marionnette, plutôt que d'attaquer le problème comme elle l'avait fait en se plaçant en man in the middle entre la volonté et les capacités cognitives de sa victime. C'était un point à étudier plus tard. Elle se trémoussa en attendant une réponse de Valerie, prête à partir rapidement si c'était nécessaire.


_________________
avatar
Emma Frost

Messages : 378
Date d'inscription : 10/09/2015
Localisation : Boston

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: All I want for Christmas is youuuuuuuu (PV Valerie Hopkins)

Message  Valerie E. Hopkins le Mar 19 Jan 2016 - 2:15


    Peut-être que mon avis était plus tranché que la moyenne, mais malgré tout le respect que je peux avoir autour des X-Men, j’ai toujours vu ce groupe autour d’un seul but : C’est la différence autour de la mutation. On protège les mutants avec des équipes secrètes ou on préconise une valeur sociétale, cela reste toujours le même combat autour de la mutation. J’ai une vision peut-être limitée par l’éducation que j’ai reçu depuis plusieurs années, mais j’y crois sincèrement. Les X-Men sont un groupe encore importants, surtout avec des tarés comme l’Arme X ou les maraudeurs qui trainent toujours à chercher du fort potentiel. Ils doivent certainement pleurer très forts en voyant qu’une grande majorité des mutants omégas ou alphas sont abrités dans l’un des manoirs les plus difficiles à accéder depuis plusieurs décennies. Si les X-Men ont commencé cette mode et que les Héllions suivent dans une logique difficile à suivre pour les forces actuelles, les groupes, voulant faire des expériences monstrueuses, risquent de se trouver devant une résistance bien trop élevée pour survivre encore.

    Mais revenons à ce débat. Je sais très bien qu’aujourd’hui, le monde est dans la différence et dans les double-identités. Tornade peut être dans les X-Men, mais elle s’affilie avec une certaine facilité avec les Forces du Wakanda. C’est une logique similaire avec Braddock ou Beaubier qui peuvent se ranger derrière leurs groupes nationaux, mais en gardant toujours une trace avec les X-Men. Je trouve cet esprit des plus sincères, mais je pense que cela prouve quelque chose plus important dans l’avenir : La cause mutante se perd dans les fragments de l’Histoire. Elle se perd comme la cause des noirs ou comme la cause des homosexuels. Au fil du temps, il va toujours avoir des actes affreux et violents contre eux, mais on est dans un autre temps, dans une modernisation bien plus travaillée que prononcer ce type de discours.

    On n’est plus obligé de rentrer dans les groupes qui défendent uniquement ce genre de groupe, pour passer notre message. Alors je peux me sentir parfois emmerder par les propos débiles de certains autour de ma mutation, mais cela se marque peut-être dans la démocratie généralisée de causes sociales. Certains vont toujours être outrer par les différences, mais refuser de se mettre à genoux devant des lois stupides, cela réduit même son influence.  

    C’est pour cette raison que je suis aussi difficile avec le discours d’Emma. Peut-être que Boston a aussi besoin de cette équipe comme la planète entière a besoin des X-Men, mais je crois vraiment que les mutants peuvent toucher une autre vision. Aujourd’hui, une grande partie de la race humaine accepte très bien ce que sont les mutants, comme ils acceptent volontairement de voir Superman ou Wonder Woman comme des défenseurs humains et non des super-héros. Je ne crois pas qu’Emma a un message reculé, je crois uniquement que son message n’est pas pour moi.

    Elle me propose donc un autre message, celle de la diplomate qui communique avec elle sur certains cas, mais aussi qu’on a une importante liaison entre nous deux. Je regarde le gamin assez bizarrement, peut-être qu’Emma cherchait à faire un jeu penché plutôt sur le lobbying. Du coup, je me demande si je peux vraiment lui faire confiance ou c’est uniquement pour avoir une influence dans le lourd appareil politique des Vengeurs.


    « Cela ne me dérange pas vraiment de jouer le début des relations entre nos deux groupes. Si je joue la carte de la discrétion avec les X-Men, je peux bien jouer la carte de la discrétion avec les Héllions. Cela serait peut-être un bon début des Vengeurs de travailler avec des groupes, autres que nationaux. Cependant avant toute la démarche de communication, c’est possible que je visite votre école et de voir à quoi ressemblent vos membres? Je n’ai pas trop envie de travailler étroitement avec un groupe sans savoir à quoi cela ressemble. »

    Je connais bien les nombreux exemplaires ratés des X-Men de la part du Roi d’Ombre ou encore avec les stupides Y-Men. J’aime mieux prendre mes précautions et voir à quoi ressemblent leurs membres. Les techniques pour faire bien passer un groupe sont souvent les mêmes pour tous, surtout quand on veut camoufler le totalitarisme du groupe ou les défauts de celui-ci. Je m’intéresse à l’école de Frost pour voir si ce sont tous des jeunes débiles avec des sourires Bright pour camoufler leurs manques de potentiels. J’ai juste hâte de voir si Emma va se montrer honnête avec son équipe ou que je vais me retrouver devant une équipe de façade.

    En plus, je profite un peu de ce temps pour me confirmer une place dans n’importe quelle autre équipe. Je sais reconnaître quand une équipe est dans un chaos presque total et je n’ai pas envie de rester bredouille quand ils vont éclatés ou quand je vais éclater. J’ai déjà pensé à quelques alternatives comme la Young Force ou l’Alpha Flight, mais c’est assez difficile de choisir une vraie alternative sur le moment. Peut-être que les Héllions vont se placer dans les alternatives, mais je reste une éternelle sceptique. J’ai même pensé un moment de revenir dans les X-Men, cependant c’est vraiment le dernier choix pour moi. Je ne crois pas trop les X-Men vont bien m’accueillir au sujet d’un futur retour.  

    Je reviens doucement vers la conversation d’Emma qui semble avoir du mal avec le contrôle du gamin. Elle me parle que cela pourrait être assez difficile de continuer sa télépathie avec les terribles monstres que représentent les enfants. Alors après, je commence à écouter ses arguments autour de la mutation, d’une place qu’on risque de prendre avec le temps, surtout parce que les mutants risquent de devenir majoritaires. Je l’écoute sans vraiment broncher, mais en comprenant son discours de base.

    Ma position reste la même, je ne crois pas que nous sommes obligés de forcer ce débat pour préparer notre place dans les nombreuses sociétés. Peut-être que les mutants ont plus de liens avec les humains que les nombreuses autres minorités méta-humaines, mais je ne crois pas qu’on doit encore faire cette différence. Emma semblait avoir beaucoup de mal à contrôler le gamin et je veux terminer cette discussion pour éviter de lui causer des maux. Elle ne va pas me convaincre avec les chiffres ou encore sur notre importance. J’ai déjà mon idée sur ce sujet et je sais que cela peut beaucoup la décevoir, mais c’est construit depuis mon départ de l’Institut Xavier.


    « Je ne suis pas vraiment sûr des chiffres ou de notre importance, mais mon problème avec votre argument est surtout que je trouve qu’on est déjà dans cette situation. La plupart des équipes des plus importantes ont des mutants dans leurs rangs. On est déjà accepté dans plusieurs sociétés occidentales et je crois qu’il faut juste patienter pour voir ces modes intégrer tous les autres territoires. Nous ne sommes plus dans le danger des sentinels ou encore des milices anti-mutantes, oui Carol peut me cracher dessus, mais elle est minoritaire dans l’équipe des Vengeurs comme William Stryker est minoritaire dans le milieu politique. Pour moi, on est vraiment dans une autre zone historique et les mutants sont acceptés dans la société au même titre que les homosexuels ou les noirs.

    Il a eu des progrès et je ne crois pas qu’il faut forcer la société civile à avaler de la discrimination positive. On a déjà beaucoup et on risque d’avoir encore plus dans l’avenir. Je crois que les Héllions et les X-Men ont une raison d’existence vu les différents dangers que les mutants peuvent affronter des ennemis de l’ombre, mais dans la voie publique et politique, on est vraiment rendu dans une autre étape de la civilisation. Votre idéal est sympathique, mais pour moi, il est déjà arrivé. Alors voila, je ne suis pas contre pour rencontrer votre équipe, mais je crois actuellement que le problème est déjà réglé autour des mutants. Je pense qu’il est temps de laisser le gosse, lâchez moi juste votre adresse ou votre numéro de téléphone, je vais trouver un moyen de vous contacter discrètement. »


    Je ne sais pas vraiment si mon discours va la décevoir, je laisse quand même une porte ouverte dans l’avenir malgré je crois vraiment que nous ne sommes pas obligés de combattre ouvertement pour les mutants pour créer des effets positifs dans la société civile. Je suis convaincue qu’Emma reste dans un discours plutôt calquée sur la marque de la différence quand la société est déjà bien avancée au sujet des mutants pour éviter ce débat.

_________________
avatar
Valerie E. Hopkins

Messages : 699
Date d'inscription : 07/11/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: All I want for Christmas is youuuuuuuu (PV Valerie Hopkins)

Message  Emma Frost le Ven 12 Fév 2016 - 10:56


All I want for Christmas is you
feat Valerie E. Hopkins


Vous connaissez cette sensation quand vous poussez un bouchon de champagne et que vous savez qu'il va bientôt sauter, mais vous ne savez pas exactement quand, ce qui fait que vous appréhendez en imaginant qu'il y aura un rebond et que vous allez au final vous le prendre dans la face. Hé bien c'est exactement la sensation qu'avait Emma alors que l'esprit du petit Adel commençait à paniquer de la situation. Un adulte serait resté sagement dans cet état de narcolepsie psychique, trop content de croire à un délire paradisiaque, mais la perfection de l'illusion était trop belle pour que l'enfant puisse la reconnaître et l'accepter. La prochaine fois, il faudrait qu'elle pense à inclure des voyages à dos de poney et des montbeliardes qui dansent la claquette. Ca au moins, un enfant le trouvera assez psychotique pour que ça puisse venir de son propre esprit. Puisant dans ses ultimes forces, Emma trouva la concentration de se raccrocher aux paroles de Valérie, esquissant un petit sourire mêlé de satisfaction et d'amusement. Finalement, un rire crystallin retentit dans sa gorge avant que sa main vienne couvrir sa bouche.

« Excusez-moi, c'est nerveux. Sachez juste que nous sommes en désaccord sur ce point : nous ne vivons que le début de la révolution, il est facile aux humains de tolérer l'existence des mutants tant que nous restons une minorité, mais tout changera quand ils comprendront qu'ils sont voués à disparaître, et que l'adolescent de la maison voisine a probablement un pouvoir incommensurable entre les mains. Pour ma part, tant qu'une personne sur Terre pourra prononcer le mot "mutos" sans ressentir de honte, je considèrerai que ma tâche n'est pas terminé et qu'il nous reste encore beaucoup de travail à accomplir. »

Adel prit le stylo qui lui servait à faire signer son panini, puis grifona quelques symboles sur le dos de l'addition : "EGF 555-1823" suivi de trois X.

« Je dois vraiment partir. C'était un plaisir de partager ce moment avec vous. N'hésitez pas à passer nous rendre visite à l'Académie. Prenez soin de vous. »

Puis, d'un signe de la tête, il salua Valerie et se rua à l'extérieur. Il traversa l'avenue en courant, pour rejoindre sa mère qui sortit d'une sorte de rêverie pour l'accueillir avec amour. A l'angle de la rue, la Reine Blanche resserra les pans de son manteau blanc pour ramener son col de fourrure contre ses joues. Rester immobile pendant toute l'expérience l'avait refroidie et elle du réprimer un frisson avant de se diriger vers sa voiture, qui l'attendait au prochain boulevard. Elle accéléra le pas pour se réchauffer, fixant le sol avec une expression relativement neutre. Si d'un côté, elle était satisfaite d'avoir obtenu ce premier contact, de l'autre, elle était pourtant déçue de ne pas avoir pu trouver un meilleur terrain d'entente. Elle restait persuadée que Valerie Hopkins avait trop de potentiel pour qu'il soit gâché au sein des Vengeurs. Elle ne devait pas vivre dans l'ombre d'une Carol Danvers ou autre Tony Stark, elle méritait de vivre en pleine lumière et de montrer ce que les mutants sont capables de faire pour le bien commun.

Esquissant une moue de dédain, elle se rattachait à l'idée qu'un jour, ça changerait, un jour, Valerie serait à elle.


_________________
avatar
Emma Frost

Messages : 378
Date d'inscription : 10/09/2015
Localisation : Boston

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: All I want for Christmas is youuuuuuuu (PV Valerie Hopkins)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum