Mythologie Chinoise et Russe en fusion (Aleksei)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Mythologie Chinoise et Russe en fusion (Aleksei)

Message  Houyi l'Archer le Sam 31 Jan 2015 - 22:11

    Cela faisait un moment qu’Houyi travaillait avec les Last Sons, c’était un groupe bien mieux construit que la plupart des autres groupes, il n’avait pas ressenti encore de membres extrêmement étranges et violents comme dans les Vengeurs. C’était peut-être la première fois qu’il se sentait vraiment à l’aise avec une équipe de surhumain. Il avait quitté beaucoup trop tôt la Justice League pour les apprécier grandement, mais dans cette équipe asiatique, ceux-ci avaient un esprit important et noble, une idée relativisant une recherche du bien ultime. Aujourd’hui était une mission spéciale, il avait déjà contribué à plusieurs missions, il avait combattu de nombreuses fois les résidus de la Secte qui avait appelé le Démon sur Kailash, il avait aussi participé à éliminer quelques cellules de la Main et ainsi que d’autres organisations terroristes.

    Il s’intégrait pour une rare fois dans ce groupe, ce groupe n’était pas juste connu pour avoir des grandes brutes qui cherchaient uniquement à se comparer à la Justice League ou aux Vengeurs, ils étaient un groupe uni, non sur un front de combats de nationalités, mais surtout pour être le plus Juste possible dans tous les combats. Houyi doutait comme plusieurs de Sergei, mais il n’en faisait pas tout un plat. Pour avoir recruté des membres comme Korra ou Kaidan, Sergei ne cherchait pas à se faire une armée, mais bien une réelle ligue des combattants. Il s’était lié à plusieurs membres comme Aleksei. Alek avait été quand même l’une des premières personnes rencontrées chez les Last Sons avec Anna. Ils avaient eu quelques discussions, mais ils n’avaient pas pris le temps de sa familiariser vraiment ensemble.

    C’était pour cette raison qu’ils faisaient une mission spéciale ensemble. Ils pouvaient enfin travailler en concert ensemble pour défaire un bastion de la Main dans le Nord du Japon. La Main était une ancienne organisation qui travaillait avant pour les marchands, pour devenir un centre pour des sociopathes et des psychopathes en folies. Depuis quelques années, ceux-ci s’étaient spécialisés dans l’Occulte pour s’assombrir dans des abimes bien plus monstrueux que des dimensions de démons. Peut-être qu’Houyi avait besoin plus de soutiens que prévus pour s’attaquer à de forts bastons de la Main, surtout avec la magie pratiquée La Main était en train de faiblir et cela paraissait toujours autant vu leurs pertes d’influences sur plusieurs territoires. Ils n’étaient pas justes en guerre contre les Last Sons, ils étaient aussi en guerre contre les Vengeurs, la Fraternité et la Ligue des Assassins.

    C’était le début de la fin pour cette organisation, cela sentait la fin malgré des êtres pratiquant des martiaux loin du niveau des combattants normaux. Il n’était plus une menace pour très longtemps. Alek et Houyi étaient dans un vaisseau des Last Sons, pendant que le dernier débriefing passait sur la base à attaquer, Houyi se concentrait bien plus de garder une certaine harmonie dans ses mouvements et dans ses idées qu’écouter les reprises du colonel. Les deux Last Sons devraient vider la base des ennemis potentiels pour que les forces militaires de Boldarev fassent le nettoyage dans ce refuge. Houyi touchait quelques mots à Alek avant de partir en mission. Le vaisseau amélioré des Last Sons se positionnait assez loin de le gigantesque entrepôt où camouflait normalement la base de la Main. Il semblait avoir quelques employés qui gardaient la place, mais c’était facile de reconnaître des armes cachées sous leurs manteaux. C’était visible par les caméras dans le vaisseau hightech des Last Sons.

    « Bon Alek, c’est à nous de jouer. Je te propose un plan simple, je prends la porte nord et toi, tu prends la porte du sud et on se retrouve à mi-chemin. On chasse quand même un lieutenant important de la Main, alors fait juste attention comment tu confrontes leurs soldats. Ce sont des êtres avec une grande capacité d’adaptation de combats et de magie occulte. La majorité doit dépasser largement les capacités de combat d’un simple soldat, alors tu es mieux de les affronter de loin avec ta force brute. Certains risquent d’avoir une force brute, cela pourrait être ton fort au corps à corps contre, mais pour les simples humains, évite. On ne sait pas quels armes mystiques qu’ils possèdent. »

    Une forme lumineuse commençait à apparaitre dans les mains de Houyi, son arc restait toujours très symbolique dans la mythologie chinoise, il vérifiait une grande partie de ses armes comme son épée accrochée dans le dos et ainsi que des bracelets fournis par Sergei. Il possédait un long habit noir digne des policiers, Houyi n’était pas très friand des costumes de super-héros. Il devrait être le premier à se lancer pour cette mission. Il avait compté une dizaine de soldats, il pouvait bien défaire au coté du nord. Il commençait à ouvrir la grande porte métallique de l’avion pour voir la base au loin.

    « Tu te sens d’attaque? Ou tu veux qu’on change de plans? Après notre première mission, on va pouvoir se lancer dans de grandes discussions, on n’a pas trop eu le temps de discuter depuis nos arrivées communes. »

avatar
Houyi l'Archer

Messages : 63
Date d'inscription : 16/11/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mythologie Chinoise et Russe en fusion (Aleksei)

Message  Alekseï Kozlovski le Dim 1 Fév 2015 - 9:35

J’étais assis sur l’un des sièges de ce vaisseau qui nous emmenait, L’Archer et moi, sur le lieu d’une menace que les Last Sons n’allaient pas laisser s’installer trop longtemps. Depuis quelques temps maintenant je m’étais intégré au Lotus Pourpre, apprenant à connaitre la plupart de mes futurs collègues, avec qui j’allais faire un bon bout de chemin pour un bon moment. Je ne ressentais aucune rivalité, aucune menace au sein de ce groupe qui m’avait accueillit comme je me l’attendais, et j’avais cette sensation bien ancrée me confortant dans l’idée que j’allais bien pouvoir servir à ma juste valeur. Artur me l’avait conseillé, ce groupe, et avait tout fait pour que les choses soient officialisées assez rapidement pour ne pas perdre de temps. Il me répétait sans cesse que c’était l’endroit où je me devais d’être, parce que mes capacités ne me servaient à rien à une petite échelle. Il connaissait également mon état d’esprit, et savait pertinemment que j’allais pouvoir me rendre utile chez les Last Sons. En tout cela, je lui étais éternellement reconnaissant, et je comptais bien le remercier un jour où l’autre de m’avoir donné cette opportunité.
 
Le dos glacé contre les coussinets de cuirs qui recouvraient le dossier de mon siège, je fixais du regard les pilotes qui ne cessaient de diffuser des messages dans leur radio, me donnant quelques indices sur l’avancée de la mission. Houyi se trouvait près de moi, au moins aussi concentré que moi, pour ne pas passer à coté de détails qui pouvaient s’avérer indispensables pour mener à bien l’opération. Autour de moi, j’entendais les cliquetis de cordages, câbles et divers objets qui cognaient contre les parois internes du vaisseau. Un matériel de pointe, que je ne pouvais voir que chez les Last Sons, c’était une preuve des moyens qui étaient mis à disposition des membres des Last Sons. Moi, je n’avais besoin de rien de particulier : ces pouvoirs que j’avais acquis malgré moi, en voulant sauver Anja, m’étaient suffisant pour mettre à mal n’importe quel être malsain, du moins, ceux que j’avais rencontrés jusqu’à présent. J’étais vêtu également de la tenue qui avait été confectionné par l’équipe d’Artur, à mon arrivée dans le groupe. « Elle te permettra d’être à l’aise, mais nous travaillons sur une autre tenue bien plus complexe, pour contenir Vélès » qu’il disait. En effet, Vélès était la face de mon entité qui m’effrayait le plus, une sorte de concentré puissant qui m’empêchait de discerner le bien du mal. JE n’avais jamais été jusqu’à la vivre à 100%, mais selon les calculs d’Artur, je pouvais être assez dangereux, surtout dans mon comportement. Je n’en avais d’ailleurs jamais discuté avec Houyi, j’espérais sincèrement que quelqu’un lui avait déjà fait part de ce détail, histoire qu’il soit au courant comme tous les autres.
 
Le regard fixant encore la paroi sombre du vaisseau, j’entendis Houyi m’adresser la parole, une sorte de discours de motivation, pour nous plonger dans le bain, et rester concentrés également. Il était agréable, plutôt intelligent, et assez taillé pour ce genre de mission, je ne ressentais aucune gêne de partager ce moment en sa compagnie. Il avait également l’air de me faire confiance, et cela me rendait plus confiant à mon tour. Je souris, délicatement, sans trop faire preuve d’enthousiasme, certes, mais c’était ainsi que j’étais. J’ajoutai alors en tournant mon visage dans sa direction, exprimant bien plus avec mon regard :
 
« Je m’adapterais, pas de problème. On se rencontre à mi chemin, c’est compris. Ne t’en fais pas pour moi, on reste en liaison de toute façon, au moindre problème, fais moi signe. » J’activai mon micro tout en appuyant ma main sur l’oreille droite pour enfoncer le retour correctement. « Test des micros… un…. Deux…. Un  Deux…. »
 
Puis je lui levai le pouce pour lui faire signe que mon système de communication était opérationnel. J’ajoutai également :
 
« Je suis opérationnel l’Archer ! Si tu t’en sors sans égratignure je te paye une Vodka ! »
 
J’affichai également un sourire un peu plus franc, histoire de détendre un peu l’atmosphère, et afin qu’il comprenne qu’il s’agissait d’un trait d’humour. Ce n’était pas mon fort, on me l’avait souvent dit, alors j’avais appris à en faire le moins possible. Peut être que c’était pour cette raison qu’on me prenait pour un homme froid au premier abord. Au même moment, une lumière rouge se mit à clignoter, visiblement les choses se corsaient, alors je fermai les yeux quelques instants, pour chasser l’humour de mon esprit, pour me concentrer d’avantage : Il était l’heure d’aller nettoyer ces lieux.
Je me levai, sereinement, et m’approchai de l’ouverture qu’Houyi avait libéré. Notre trajectoire descendait vers le Sud, Houyi devait sauter le premier. Je lui lançai un coup sur l’épaule pour le motiver, et j’attendis mon tour.

_________________
avatar
Alekseï Kozlovski

Messages : 24
Date d'inscription : 28/11/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mythologie Chinoise et Russe en fusion (Aleksei)

Message  Houyi l'Archer le Mar 10 Fév 2015 - 18:35

    Aleksei semblait enthousiaste pour cette mission pour affaiblir l’une des organisations mafieuses les plus importantes en Asie. C’était difficile de cacher autant d’enthousiasme pour enfin terminer le terrible règne de Tomi Shishido, qui avait atteint des sommets de cruautés depuis quelques années. Il était possible de voir la fin pour la Main, mais il ne fallait jamais annoncer la mort de cette organisation d’avance, ils renaissaient souvent de nouveaux cendres, il fallait donner la Main à Kaidan Ashimida pour que l’organisation évite de revoir Tomi, qui semblait renaître autant que cette fameuse organisation japonaise. Le russe montrait autant d’enthousiasme que le Dieu Chinois pour cette petite mission. Houyi avait posé un regard curieux sur l’armure d’Aleksei une dernière fois avant de se concentrer vraiment. Son arc avait pris forme un lumineuse pour s’accompagner une flèche de la même apparence que son arc. Visant un soldat au loin en particulier, il adressa un dernier sourire à Aleksei pour lui répondre sur la Vodka.

    « Et si tu t’en sors sans égratignure, je te donne la vodka que je t’ai volé… »

    C’était une petite blague pour ensuite le voir disparaitre très rapidement, rejoindre la position le bâtiment principal, d’une vitesse de la folie remplaçant directement la flèche tirée, Alek pouvait juste voir la forme lumineuse dHouyi allée à une grande vitesse vers l’un des premiers soldats de la main, qui était surprit juste d’être pousser sous une certaine brutalité par Houyi. Le pauvre soldat tombait sous un coup très rapide d’Houyi. Au loin, le guerrier chinois voyait l’avion amélioré des Last Sons faire le tour du secteur pour amener Aleksei à la place désirée. Houyi essayait surtout de jouer discret, il voulait combattre pour rendre les soldats inconscients.

    La discrétion était toujours l’élément le plus important contre la Main, Houyi cherchait surtout à désarmer le plus de soldats possibles pour rendre le Lieutenant le plus inoffensif possible. Houyi avait eu un parcours assez facile au début, trouvant des solutions imaginatives pour combattre chacun des soldats de la Main, sans les tuer. Ils risquaient avoir certains problèmes avec Sergei, et en plus, il fallait quelques informateurs pour en savoir plus sur certaines bases de cette organisation meurtrière.

    Houyi se fit découvrir plus tard, quand un assassin avait eu le temps de le voir quand il assommait un autre soldat, le soldat avait lancé un petit message d’urgence aux autres, mais il était déjà trop tard pour le lieutenant, ils étaient tous piégés. En plus Aleksei semblait bien en profiter de son coté. Ils avaient peut-être été remarqués la présence des Last Sons, mais ils étaient bien trop affaiblis pour les confronter. Houyi avait remarqué le Lieutenant au loin, qui semblait un peu paniqué dans son coin, cherchant une sortie sans être pris par les soldats de l’ACF, la frappe d’Aleksei ou encore le martial d’Houyi. Celui-ci s’était enfui vers l’Est.

    Houyi attendait un moment avant de rejoindre le Lieutenant, il savait très bien que celui-ci était bouclé mais il avait peut-être des armes spéciaux, il était bien mieux de l’attaquer en équipe que commencer à faire son Logan personnel. Il aimait mieux attendre Aleksei pour lancer l’attaque finale contre le Lieutenant de la Main. Après une ou deux minutes, il voyait enfin son collègue arrivé, il déposa quelques mots à celui-ci.

    « Le Lieutenant essaie de fuir vers l’Est, vers les entrepôts de large livraison, cela va être facile de le retrouver, mais il faut faire attention, peut-être qu’il a des armes ou encore des hommes spéciaux. »
avatar
Houyi l'Archer

Messages : 63
Date d'inscription : 16/11/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mythologie Chinoise et Russe en fusion (Aleksei)

Message  Alekseï Kozlovski le Ven 13 Mar 2015 - 10:44

Recevant sa réplique comme une façon de détendre l'atmosphère, j'avais laissé un léger sourire s'afficher sur mon visage avant de le laisser disparaitre littéralement de mon champ de vision. Une lueur a peine perceptible qui ne me laissa pas d'autre choix que de l'imaginer durant son déplacement, incapable de discerner ses mouvements sauf quand il s'arrêtait. De là haut, j'avais l'impression de voir une partie de jeu vidéo, c'était assez troublant, mais il ne fallait pas que je perde de vue mon objectif: encore quelques secondes de patience et j'allais pouvoir me projeter vers le sol en direction de la porte sud, neutraliser les soldats isolés et rejoindre Houyi à mi chemin. Il fallait que je me tienne au plan qu'il avait mit en place, et que je fasse mes preuves également.

Lorsque ce fut le moment, je me lançai en direction du point précédemment défini pour faciliter mon arrivée. N'utilisant aucun équipement militaire, je me laissai chuter librement jusqu'à atteindre une vitesse troublante avant de provoquer l'apparition d'un bouclier d'énergie électromagnétique destiné à me faire ralentir et me laisser me poser en silence derrière un container de couleur sombre. Je détachai le fusil que j'avais solidement attaché derrière mon dos, accroupi tout en jetant un œil vers l'intérieur de la base. Ils étaient quelques uns, éparpillés un peu partout, certain d'entre eux faisant les cent pas pour éviter toute approche de l'ennemi. Analysant les lieux avec une précision certaine, je fis demi-tour et passai de l'autre coté du container pour échapper à leur ligne de mire. Je m'approchai silencieusement du premier qui se trouvait sur ma route, et en passant derrière lui, j'enroulai mon bras autour de son coup en posant ma main sur sa bouche. J'utilisai alors une décharge électrique assez puissante pour lui faire perdre connaissance, mais très loin d'être nécessaire pour le tuer. Il trembla quelques instants puis cessa tout mouvement, signe qu'il était neutralisé: j'avais cette avantage du Triglav, de contrôler les sources d'énergies Electro Magnétiques, mais aussi de faire preuve d'une clairvoyance bien utile dans ces cas là. Je réfléchissais vite, et je trouvais des solutions encore plus vite, et grâce à Artur, j'avais appris à canaliser cette énergie qui ne cessait de grandir en moi. C'était l'occasion de mettre en avant mes talents au service de la bonne cause, et avec Houyi, c'était ce qu'on recherchait essentiellement.

Ainsi je laissai tomber le corps inerte du soldat neutralisé doucement sur le sol en prenant soin de ne pas faire trop de bruit. Reprenant mon fusil dans les mains et adoptant la position classique du soldat en infiltration, je continuai d'avancer jusqu'à apercevoir un autre soldat posté pile à l'endroit où la visibilité était bien trop dangereuse pour moi. Je ne pouvais pas y aller avec autant de discrétion, et pourtant si je ne le neutralisais pas, il m'était impossible de traverser. Je plongeai mon regard dans  le sol, prenant le temps de mettre en place un stratagème, jusqu'au moment ou je perçu un message provenant de la radio de ma victime:

- Un homme suspect est dans la base, il n'est surement pas venu seul, retrouvez-les moi!

Tant pis, il était trop tard. Grimaçant légèrement je me levai et m'approchai de ce soldat qui avait visiblement décidé d'emprunter le chemin que j'avais parcouru pour venir jusqu'à lui. A découvert je pouvais me faire plaisir non? Devant son air ébahi, confronté à mon sourire mesquin je lui fis un signe de la tête en guise de salut avant de lui balancer une salve électrique en plein dans le crâne. Je continuai d'avancer d'un pas décidé jusqu'au point de rendez-vous, neutralisant au passage encore 2 autres soldats qui s'attendaient désormais à ma présence. Je visualisai Houyi et m'approchai de lui sans prononcer un mot, ce dernier prenant en main la suite des opérations. Ensuite je lui fis part de mon analyse:

- Ceux que j'ai neutralisés sont des soldats classiques. Ils doivent garder les meilleurs pour la fin. Mais maintenant ils savent qu'on est tous les deux là. On fait quoi? On fonce dans le tas?

Affichant un léger sourire mesquin, Houyi pouvait voir la lueur de mes pouvoirs dans mes yeux. Je n'y voyais aucun inconvénient à faire irruption comme un cheveu sur la soupe au beau milieu des soldats armés, c'était même un aspect excitant de la mission. Mais Houyi avait raison, il fallait arriver à nos fins en limitant les dégâts. J'attendis alors sa réponse, tout en parcourant la zone des yeux, pour éviter qu'ils nous localisent trop rapidement.


PS: Désolé pour la longue attente, absence terminée!

_________________
avatar
Alekseï Kozlovski

Messages : 24
Date d'inscription : 28/11/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum