Est-ce un avion? Est-ce un oiseau? Non, c'est... (PV Kyana Mayers) (Terminé)

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Est-ce un avion? Est-ce un oiseau? Non, c'est... (PV Kyana Mayers) (Terminé)

Message  Invité le Ven 13 Mar 2015 - 9:46

Elle s’était sacrifiée pour moi! C’était donc mon devoir d’aller la sauver! De la tirer des griffes de cet infâme tortionnaire! Je quittai donc ma cachette le plus discrètement possible et j’attendis que la porte de l’étage se referme. Maintenant, ce que plusieurs oublie, c’est que si je ne suis pas un agent du SHIELD, j’ai quand même reçu leur formation et donc je sais me déplacer discrètement, tout ça. Oui. Même avec un plâtre. Il fallait que je fasse quitter l’infirmerie à Kyana. Ce serait risqué mais… Soit.

Je ne pouvais, en toute bonne conscience, laisser la jeune femme seule avec ce bourreau. J’étais persuadé que Fury avait engagé ce type uniquement pour tenter de nous soutirer des informations sous le prétexte fallacieux d’une visite médicale et de pseudos traitements plus vigoureux, pour rester poli, que nécessaire. Cette brute épaisse était incapable de la moindre délicatesse. Il prenait un plaisir sadique à se montrer supérieur parce qu’il était celui qui nous soignait. Un Eversfield n’abandonne jamais ses alliés!

Montant tranquillement les escaliers, je me glissai discrètement dans le couloir menant à l’infirmerie, bien attentif à tous les bruits, à toutes les voix, pour ne pas me faire repérer. Bon il y avait des caméras mais j’étais suffisamment subtil pour ne pas attirer l’attention. Arrivé à proximité de l’infirmerie, je l’entendis dire à Kyana que tout semblait en ordre… Mais l’odieux personnage ne semblait pas disposé à abandonner ses vaines recherches de ma personne. Très bien. C’est la guerre! Sortant mon téléphone portable, je passai un rapide coup de fil à un de mes collègues analystes et peu après, on entendit que le bon docteur était demandé à l’autre bout de l’héliporteur. Lui partit, je fis mon entrée triomphale dans l’infirmerie. Moi, Adrian Carlyle Eversfield, je venais de sauver Kyana!

« Sauvée par Adrian! Cet espèce de boucher que je suspecte de travailler pour HYDRA au vu de ses méthodes ne reviendra pas avant un bon moment. Quick, quick, suis moi! Nous avons encore des choses à planifier! Le mystère ne va pas se résoudre tout seul, oh non! Si nous pouvons attendre… Deux ou trois jours, on va me retirer mon plâtre. Certes, ma jambe sera un peu raide mais…

C’est fou ce que cette nouvelle formule pour permettre une guérison accélérée est efficace. Quand il nous l’injecte, on a l’impression que c’est de la glace liquide mais… Je serai capable de me déplacer plus facilement. Maudites béquilles… »


C’était presque surréaliste quand même que ce soit moi, avec mes béquilles, qui vient sauver Kyana qui techniquement venait de me sauver. Quoi qu’en théorie elle m’avait sauvé deux fois et moi une, à moins que les documents que je lui avais donné comptent pour une également… Il faudrait que je regarde dans mon petit chiffrier. Oui. Je note chaque fois que quelqu’un me sauve et j’essaie de « payer ma dette » en conséquence. Sauver quelqu’un peut être un acte purement altruiste certes mais montrer de la reconnaissance, c’est la moindre des politesses. Enfin… À mes yeux.

Et puis bon. Il faut avouer que Kyana offre une compagnie des plus charmantes, au vu de son aversion pour Fury et ses manigances. Certes, dans son attitude, on voit parfois ressortir l’aspect félin mais… Moi-même, ne suis-je pas parfois trop « british » pour le goût de certains de mes collègues? Tout est une question de tolérance et d’harmonie.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Est-ce un avion? Est-ce un oiseau? Non, c'est... (PV Kyana Mayers) (Terminé)

Message  Kyana Mayers le Mer 30 Sep 2015 - 20:21

Sérieusement? Non réellement? Elle venait vraiment de supporter ce type un quart d'heure pour laisser a Adrian le temps de lui echapper et surtout de mettre les document en sécurité pour... rien? pour qu'il se pointe ici même alors qu'elle apprêter à tirer sa révérence au médecin? Elle l'aurait assommé elle même à ce moment là si elle n'apprécier pas le jeune homme. le médecin venait d'être appelé à l'extérieur, elle allait en profiter pour s'eclipser sans avoir à trouver une excuse ou simplement être désagréable mais ce petit détournement n'était pas une coincidence sans aucun doute un tour jouer par celui passant sa tete dans l'encadrure quelque seconde après le départ du médecin alors que la féline ranger son portable dans la poche de sa veste, un message de Sam encore concernant une soirée mais il se pourrait que cette fois elle finisse par cèder, ca ne pourrait pas faire de mal après tout. Mais pour l'instant

-Adrian!!!

Il y avait des surveillance par tout à cet etage pas que ça la dérange d'enervé quelque personne en se foutant d'eux et en se faufilant mais quoi que ce soit filtrant pouvait amener des suspicions et mettre en danger la mission.

- Ouai.. Mon sauveur... je devais y allez justement, je suis attendu au pont 4c. je vous laisse voir le rapport dont on a parler. Et pas d'imprudence avec ce platre le temps qu'il reste encore là, on verra ces sessions d'entrainement dont on a parlé a ce moment là.

La féline lui adressa un léger sourire esperant que celui ci n'insiste pas ou ne disent rien de plus qui pourrait les compromettre. Elle se leva du lit medical ou elle etait assise et sorti rapidement à la suite d'Adrian. Vérifiant son téléphone rapidement elle referma celui ci prenant la directiond es escalier avant de se tourner vers adrian.

-Je vous retrouverais dans les jours à venir pour ce dossier. Fait attention à toi, et évite le doc frankentein hu?

Elle lui adressa un sourire avant de s’éclipser à nouveau apres lui avoir adresser un leger remerciement rapide pour la distraction. Quelque secondes plus tard elle était hors de vue. D'accord, elle avait quelque peu menti et n'était pas vraiment attendu sur le pont, elle voulait juste éviter une nouvelle discussion avec adrian pour l'instant sachant qu'il insisterait pour faire parti de la mission. Hors elle ne pouvait pas se le permettre, cela lui laisserait du temps pour trouver une solution pour eviter qu'il ne s'invite durant le raid prévu. Ce n'était pas car il etait un boulet en mission, on ne pouvait pas le critiquer de ce coté là, bien qu'il ne soit qu'analyste, il savait se débrouiller sur le terrain pour ne pas etre une gene, cela n’empêcher pas de prendre un soin plus particulier a garder un oeil sur lui. Mais cette fois ci il y aurait un conflit d’intérêt a avoir shield et si ce qu'elle pensait été nécessaire alors confrerie impliquer également. juste un peu de temps voila tout ce dont elle avait besoin

_________________
 
avatar
Kyana Mayers

Messages : 855
Date d'inscription : 20/10/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Est-ce un avion? Est-ce un oiseau? Non, c'est... (PV Kyana Mayers) (Terminé)

Message  Invité le Mer 30 Sep 2015 - 23:27

Bon bien… J’avais réussi à sauver Kyana des griffes de cet ignoble médecin. Dire que je n’étais pas fier aurait été mentir. Mais les choses ne prenaient pas la tournure que j’espérais. Je pensais qu’après un sauvetage aussi chevaleresque, nous aurions quitté l’héliporteur pour aller comploter et préparer une mission qui passerait à l’histoire où, arme au poing, nous aurions été explorer l’inconnu, prêt à percer les secrets et les mystères de cette curieuse énigme. Non. Il semblait que Kyana avait d’autres plans. Ce n’était pas un reproche, loin de là, très loin de là même. Allons donc.

Il faut toujours respecter ses collègues. Ils ont le droit à leurs opinions et ils sont libres d’agir comme bon leur semble. Ma définition de collègue est plus comment dire… Précise que celle de certaines personnes. Pour moi un collègue c’est plus que quelqu’un faisant partie de la même organisation que vous. Les gens qui m’ignorent, qui ne me parlent pas ou qui ne me respectent pas ne sont pas mes collègues. Ce sont des personnes, purement et simplement. Kyana est une collègue et j’espère une amie. Je suis prêt à sacrifier énormément pour mes amis. Comme je le dis toujours : les amis, c’est cette seconde famille que vous choisissez. Il faut en prendre le plus grand soin si on veut les garder.

Je ne répondis rien, me contentant de hocher la tête. Sait-on jamais. Je n’aurais pas voulu me trahir, nous trahir. Après avoir salué Kyana, je retournai à mon poste, me disant que le travail ne se ferait pas tout seul, plâtre ou non. Ceci dit, cette histoire continuait de me trotter dans la tête. Pourquoi se donner tant de mal pour cacher quelque chose quand l’effacer aurait été bien plus simple? Pourquoi toutes ces références étranges? Je savais que le SHIELD avait des secrets qu’il valait mieux ne pas trop regarder de près mais là c’était pratiquement une catégorie à part. Non décidément, je n’étais pas concentré à la tâche. Paradoxalement je ne pouvais pas me pencher sur cette affaire sans attirer l’attention par une concentration trop prononcée sur autre chose que mon travail. Du coup bien…

Je me forçai au travail jusqu’à ce qu’on me demande. Apparemment le patron voulait me voir. Sans doute que notre boucher préféré avait été porter plainte contre moi pour mon refus chronique de récupérer sagement dans mon lit. Oh l’autre. Comme si j’étais utile cloué au lit à ne rien faire, argument que j’invoquai avec force. Nous en arrivâmes finalement à un compromis. Enfin. Une sorte de compromis parce que je refusai de céder ne serait-ce qu’un millimètre de terrain. Sous la promesse de ne pas faire des choses prodigieusement stupides qui nuiraient de façon considérables à ma récupération, on me mit en congé forcé pour une petite semaine. Hum… Cela me donnerait la marge de manœuvre pour aider Kyana avec son problème. Enfin. Essayer. Cela voulait dire travailler à distance avec un équipement différent : ma tête. Mon gros cerveau et mes facultés d’analystes au lieu d’une batterie d’écrans pour trouver les réponses à mes questions. Comme on dit : Challenge accepted!

J’envoyai un message rapide à plusieurs de mes contacts les avisant de mon absence temporaire et je rassemblai mes affaires avant de quitter l’héliporteur et de prendre le chemin de mon domicile. Pendant le trajet, puisqu’on conduisait pour moi au vu de mon état, mon cerveau tournait à plein régime. Quand j’arrivai à la maison, je remerciai mon chauffeur avant d’entrer et de m’installer au salon. Je me fis un thé et au milieu d’une gorgée, je commençai à repenser à toute cette histoire quand tout à coup une idée brillante me foudroya. Mais comment avais-je pu ne pas penser à quelque chose de si évident?! Un sourire naquit sur mes lèvres et l’espoir recommença à naitre en moi.

Il était temps de se remettre en selle, Adrian…

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Est-ce un avion? Est-ce un oiseau? Non, c'est... (PV Kyana Mayers) (Terminé)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum