Toujours à l'écoute d'un frère (Wonder Man)

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Toujours à l'écoute d'un frère (Wonder Man)

Message  Henry P. McCoy le Lun 2 Fév 2015 - 8:41

Après toute cette discussion sur le pardon, sur les Avengers et la situation de ce groupe, ainsi que sur les différents membres qui peuvent avoir leur propre avis, un avis différent de celui de Stark, Simon me fait part du coté plus renfermé de Valérie. Franchement je peux le comprendre avec tout ce qu’il m’a dévoilé et dit en ce jour, mais justement je pense que mon ami est certainement le plus apte à la comprendre, à trouver les mots justes pour discuter avec elle. Après tout, si Valérie se sent offensée, voir agressée par les conversations lors des réunions, et le soutien que porte le SHIELD au recensement ainsi qu’à Stryker, c’est un peu comme l’offense que peut ressentir Simon quand Stark ose parler du Moissonneur, d’HYDRA, et des erreurs commises dans le passé. Je crois en faite que c’est justement cela qui permettra aux deux de parler plus ouvertement, leur point commun, une perte que leurs collègues ne semblent point s’en soucier, ni s’y intéresser. Bon allez, je vais un peu bousculer Simon avec mes propos, mais je pense que quelque part cela lui fera du bien.

        Dis toi qu’après une de ces réunions, elle est un peu dans le même esprit que toi. C’est cela qui te permettra d’ouvrir plus facilement le dialogue. Elle a perdu quelqu’un qui lui était cher et dont les sujets de vos réunions en font remonter la peine. Tout comme tu as perdu quelqu’un… Alors demandes toi comment il faudrait t’aborder quand tu es renfermé et tu trouveras peut-être comment l’aborder elle.

Certes Eric est toujours vivant, mais Simon l’a perdu de vue, il en a perdu le contact, et quelque part cette peine est un peu ce qui pourrait lui permettre de comprendre ce que Valérie ressent. Cela pourrait lui permettre peut-être d’avoir une autre vision sur elle qui lui inspirera le comment s’adresser à elle. Simon et Valérie sont très différents, pourtant je reste persuadé que ces deux personnes pourront s’entendre réellement, se soutenir et s’aider. De plus cela permettrait à Simon de trouver des réponses à ses questions au travers d’une mutante qui a choisit la même voie que lui. Je considère qu’il est toujours préférable d’avoir la version de plusieurs personnes de différents milieux que de se fier à une seule version, même si c’est celle d’un médiateur ou d’une personne neutre car chaque personne apporte un peu de soi dans sa propre vision des faits, apporte un quelque chose que d’autres, même avec la meilleure des bonnes fois, ne pourrait peut-être pas percevoir ou ressentir. C’est la même chose pour le sujet de Magneto, je souhaite que Simon ait plusieurs visions sur cet homme, autant la mienne que celle de ses « alliés », tout comme j’aimerai qu’il puisse aussi voir celle de Wanda, accusée d’avoir subis un lavage de cerveau de son propre père… Je suis persuadé que si Simon discutait avec elle, il comprendrait mieux ce qu’est la Confrérie et qui était réellement Erik. Après tout, qui est mieux placée que la jumelle de Pietro pour offrir une autre version des faits ?

Bien sur, pour Erik il est facile de dire que je ne suis pas objectif, j’ai considéré cet homme comme un véritable ami, même quand nos camps étaient adverses, je ne l’ai jamais vu comme un réel ennemi car je connais ses motivations, ses convictions, et autant je peux refuser ses méthodes, autant je ne peux pas m’opposer à ses idéaux. Après tout mon discours sur Erik et la Confrérie, Simon réagit en me dévoilant que l’organisation semble mourante. Certes je ne connais pas les secrets de la Confrérie, je ne sais pas ce que certains préparent, mais je sais que les Lieutenants de Magneto sont toujours la, d’ailleurs les X-men sont maintenant des « amis » de la Confrérie, comme des alliés face à la situation actuelle. Je crois qu’il est nécessaire d’ailleurs d’en parler à Simon, de lui faire comprendre que cette organisation, aussi silencieuse soit elle, existe toujours belle et bien, mais agit différemment pour continuer à protéger les mutants sans faire de grands coups d’état. D’ailleurs j’avoue que ce n’est pas le moment pour jouer à ce jeu la qui ne ferait que donner raison à Stryker, et cela m’étonne que certains lieutenant se montrent si discrets, comme de la part de certains mutants. On ne peut pas dire que d’habitude Juggernaut ne fasse pas parler de lui, ou qu’Azazel ne tente pas un truc malsain dans l’ombre. Entendre d’ailleurs Simon parler de Ra’s al Ghul me fait un peu sourire, car oui un membre sans pouvoirs particuliers qui soit capable de mettre au tapis 4 Avengers si facilement, je n’en connais qu’un seul. Ra’s al Ghul n’a pas besoin de pouvoirs pour renverser ses ennemis, c’est un combattant, un maitre martial, un homme qui sait maitriser ses gestes et ceux de ses ennemis, avoir la force ne sert à rien contre lui car il retournera cette force contre ceux qui l’attaquent.

        La Confrérie n’est pas mourante mon ami…

Dis je pour commencer, venant lui parler en faisant preuve d’une totale confiance envers lui. Après tout il connaît l’existence des X-men et n’en parle pas, alors pourquoi viendrait il trahir maintenant nos secrets partagés. Sans aucune hésitation je confierai ma vie à Simon, je sais qu’il est quelqu’un de bon, quelqu’un de bien qui veut se battre pour des causes justes, qui souhaite apporter un meilleur. Je ne suis pas la que pour le soutenir, mais aussi lui montrer la vérité sur le monde autour de nous, lui faire comprendre qu’il pourra toujours compter sur moi, que je ne lui cacherai rien. La vérité est souvent d’ailleurs une arme plus puissante que les pouvoirs, ou la technologie, la vérité est un premier pas vers la paix.

        Actuellement nous sommes en contact avec eux, suite aux derniers évènements nous nous sommes rapprochés pour le bien des mutants. La Confrérie a juste choisit de se montrer discret pour éviter surement de donner de nouvelles armes à Stryker dans ses discours politiques. Mais tous les Lieutenants de Magneto sont toujours la, fidèles aux idéaux qu’il leur a enseigné. Mais c’est tant mieux si ils croient que ce groupe est mourant, cela évitera que le SHIELD oppressent trop les mutants pour tenter de dénicher les membres de la Confrérie.

Je reste installé à ses cotés, ne voulant pas dénigrer les Avengers ou leurs capacités, mais il me faut tenter de lui faire comprendre que ses alliés se surestiment face à ceux qu’ils affrontent. Bien sur les Avengers sans grands, sont puissants, mais comment peuvent-ils combattre quelque chose comme la Confrérie sans être parfaitement soudés ?

        La mort de Magneto est peut-être une victoire pour les Avengers, mais si une guerre devait éclater entre eux et la Confrérie… Crois moi, vous n’êtes pas prêt. Je t’écoute, je vois ce que tu me dis, les Avengers ne semblent pas soudés, vous n’avez pas totalement confiance les uns envers les autres. Bien entendu Hulk est puissant, Thor très impressionnant, Carol a bien des dons, tu es toi aussi quelqu’un d’étonnant. Mais dis moi, serais tu mettre ta vie entre les mains de Stark lors d’une bataille ?

Je lui pose cette question sans arrière pensée, je veux simplement qu’il comprenne pourquoi les Avengers ne sont pas près à une réelle bataille contre la Confrérie. Oh je ne dis pas qu’ils doivent se battre, au contraire je souhaite que cela n’ait jamais lieux, mais en parlant ainsi je veux lui faire comprendre pourquoi la Confrérie n’est pas mourante et ne serait pas facile à abattre.

        La Confrérie comprend des êtres différents et polyvalents, celui que tu as vu combattre sans pouvoirs apparents est le Démon Blanc, un des plus grands maitres martial que ce monde connaît. La Confrérie comprend des personnes aux pouvoirs puissants, comme plus subtiles, mais la force de la Confrérie c’est qu’ils ont confiance les uns envers les autres, qu’ils ont les mêmes convictions malgré leur différence, et qu’ils savent agir ensembles, soudés, avec une totale confiance envers leurs collègues. Faire tomber Magneto leur a fait mal, mais cela ne les a pas affaiblit car les préceptes de ce dernier sont toujours la. La Confrérie n’est pas rentrée dans une guerre intestine pour savoir qui prendrait la relève, qui dirigerait… C’est comme si Magneto était toujours en vie à les diriger.

Je repose la main sur l’épaule de mon ami, la tapotant avec un sourire amical, fraternel. Je suis peut-être idéaliste au sujet de la Confrérie, mais il est vrai que quand je vois ce qu’ils sont aujourd’hui, je me dis que rien n’a changé chez eux, je n’ai pas entendu dire que les Lieutenants se sont battus pour prendre le contrôle, ils se sont remis facilement de leur perte comme si l’esprit de l’ancien fondateur était toujours présent pour les guider.

        Je souhaite sincèrement pour ton épanouissement personnel, qu’un jour avec les Avengers, tu puisses te sentir aussi soudé avec tes confrères.

_________________
avatar
Henry P. McCoy

Messages : 111
Date d'inscription : 22/11/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Toujours à l'écoute d'un frère (Wonder Man)

Message  Simon Williams le Jeu 2 Avr 2015 - 1:22

Simon Williams avait toujours apprit à beaucoup de douter des membres du SHIELD, mais il croyait réellement à une sincérité dans la perception des ennemis. Aujourd’hui il pouvait en douter bien plus que son entendement pouvait le faire croire. La propagande des Vengeurs avait toujours été une excellente publicité pour essayer de passer un message. C’était bien plus difficile de faire passer un message pour des gens comme Valerie Hopkins ou Simon, mais cela déchirait actuellement grandement le groupe. Tous les nombreux mensonges autour des Vengeurs, pour changer des informations basiques en grande propagande pour une image positive du groupe. Simon se voyait aussi égoïste de penser uniquement à son frère, quand la plupart des membres du groupe avait autant souffert.

Au début, Simon avait quelques problèmes avec sa perception autour de Valerie Hopkins. Elle avait prouvé qu’elle était une excellente combattante, mais quand on passait la formation autour d’une téléréalité, c’était bien plus difficile à donner une crédibilité. Elle avait prouvé de maintes fois qu’elle pouvait être une guerrière que peu de gens peuvent atteindre. Le grand problème avec Simon autour de Valerie, c’était son agressivité, son renfermement sur elle-même et aussi sa grande gueule. Elle avait donné une illusion de sa grande arrogance durant la téléréalité, mais quand il était possible de travailler avec elle, tout était visiblement très différent.

« Je vais essayer de discuter avec elle, mais disons toute l’image qu’elle nous renvoyait, était rarement d’une ouverture dans le passé. Je sais qu’elle s’est beaucoup attachée à Valkyrie et à Kyana, mais elle parait toujours difficile à percer. Je vais essayer de faire quelques efforts pour m’ouvrir à elle. » Simon avait peut-être quelques défauts personnels dans cette équipe, il n’avait jamais fait des efforts pour s’ouvrir aux autres. Il avait beaucoup déconné durant les premières années en rentrant dans le délire médiatique. Simon ne parlait jamais de son ancienne relation avec Carol pour des raisons bien rationnels aujourd’hui que presque tout le monde pouvait comprendre.

Tous les Vengeurs avaient eu leurs frasques dans le passé, mais c’était un peu le temps de se remettre en question devant les nouveaux indices que son ami lui disait. La Confrérie n’avait jamais été réellement mourante, elle restait toujours un organe extrêmement fort et toujours capable de combattre. Hank avait certainement raison sur un point, bien qu’il puisse laisser une chance à l’armure rouge pour l’équipe, est-ce qu’il serait capable de lui faire confiance pour sa vie? Pas réellement. La Confrérie se montrait aussi assez intelligente pour éviter que le public et les médias frappent encore sur les Mutants, ils étaient partis au loin. Pourquoi la Somalie? Cela restait un mystère, mais plusieurs intellectuels avaient déjà théorisé le tout sur le sujet. Soit, c’était pour se concrétiser une base comme Victor Von Doom avec la Latvérie ou soit c’était pour organiser de nouvelles opérations.

À entendre McCoy, les Vengeurs avaient peut-être la puissance, mais ils n’avaient ni la stratégie ou la cohésion pour affronter les X-Men ou la Confrérie. Il ne suffisait pas de ramasser les grandes gloires de toutes les dimensions et des autres empires galactiques pour combattre correctement. Il fallait être capable de faire confiance à l’autre, ce qui manquait beaucoup dans cette nouvelle équipe. Simon avait espoir que l’équipe s’unit un jour comme la Justice League s’était uni dans le passé, mais ce trajet semblait toujours aussi difficile à traverser.

Hank espérait aussi voir un jour, une construction équilibrée des Vengeurs, tout le monde le désirait réellement, Simon ne croyait pas que les gens détestaient réellement l’idée des Vengeurs, mais ils détestaient la sur-médiatisation et son manque de neutralité sur des sujets sensibles. « Je l’espère moi aussi, mais ils continuent de recruter un peu partout sans réfléchir. Un grand problème dans les Vengeurs, c’est qu’ils pensent avoir cette diversité qui leur donne une force, mais habituellement dans des groupes avec plusieurs cultures, ils ont quand même un but en commun avec des règles autour. Dans les X-Men, vous semblez assez différents entre vous, mais vous êtes capables de vous comprendre et de vous entendre. On dirait que les têtes penseurs des Vengeurs croyaient que tous allaient se mettre d’accords dès le début, mais ce n’était pas vraiment le cas. Il fallait vraiment définir notre identité. » Peut-être que Simon avait engendré cette action, mais il avait toujours un temps de corriger les fautes qui augmentaient autant de tensions dans le groupe actuellement, et peut-être que c’était l’heure aujourd’hui.

Peut-être que c’était aussi le temps de changer de sujets vu le tabou des deux précédents thèmes. Williams ne prenait rien de personnels des dires de McCoy, mais c’était toujours un défi aussi imposant pour les Vengeurs de s’unir réellement. « Sinon, cela va bien avec Betsy? Vous avez toujours des étudiants aussi prometteurs que Valerie Hopkins ou les Vengeurs ont volé votre petite génie? » Ce n’était pas pour ramasser des informations pour le SHIELD et les Vengeurs, c’était surtout pour apaiser un peu la dernière discussion sur la Confrérie et la difficulté de cohésion des Vengeurs. Simon le disait dans une intention humoristique et non de confrontation.

_________________
avatar
Simon Williams

Messages : 46
Date d'inscription : 06/11/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum