Une entrée étrange pour une demande bienveillante (Strange)

Aller en bas

Une entrée étrange pour une demande bienveillante (Strange) Empty Une entrée étrange pour une demande bienveillante (Strange)

Message  Azazel le Dim 23 Nov 2014 - 20:14


I am the Devil, I am the Neyaphem, I am in the shadows


En ces temps sombres, la seule initiative correcte n’est point la guerre, mais trouver des alliés.  ⊹ Depuis la mort officielle de Magneto, la vie de la Confrérie n’a rien de bien passionnant. Moi, Azazel, Père des Neyaphem, Lieutenant de la Confrérie, Ancien Membre des Gentleman Extraordinaire, Diable aux yeux des hommes, me voilà à devoir simplement attendre sans rien faire. J’aime vivre dans les ténèbres, être un mythe, une légende pour les hommes, rester un mystère sans permettre aux autres de s’assurer de mon existence, mais le problème c’est qu’ici j’ai tout à porté de main sans pouvoir y toucher, sans pouvoir approcher de mes objectifs. La Confrérie doit rester discrète, je ne dois pas me lancer dans des quêtes personnelles qui pourraient nuire à ce groupe, alors je me retrouve la, à New York, avec une Mystique qui rode et a surement quelques comptes à régler suite à notre passé commun… Et dire que j’ai a porté de main Kurt, mon fils prodige, la clé pour libérer mes enfants de la Dimension des Neyaphem mais que je ne peux rien tenter à cause de la fragile alliance se formant entre les X-men et la Confrérie… Et dire que j’ai Stryker que je vois devenir de plus en plus puissant politiquement, que je pourrai d’un coup me téléporter derrière lui pour l’attraper et l’emmener dans les cieux voir sa chute, mais voilà il deviendrait un martyr, quelqu’un prendrait sa place en prouvant la menace mutante… En prime, j’aurai pu profiter de ce calme pour aller voir ma chère Talia, passer du temps avec elle, discuter peut-être de certaines situations, mais non Magneto avait décidé de l’emmener avec lui en Afrique, me laissant la à New York dans cette ville où finalement je dois juste veiller sur les Mutants, envoyer des hommes pour récupérer certains, recruter, veiller au fonctionnement… Je ne peux même pas me jouer des croyances humaines en cette période à cause de l’obligation d’être discret, ni tenter de libérer mes enfants car ce serait trop voyant… Je ne peux que rester ici, attendre, tourner en rond, passer dans ma dimension me ressourcer… Quel ennui, mais quel ennui…

C’est ainsi que finalement, en réfléchissant sur ce que la Confrérie pourrait faire que me vint une idée. En faite c’est en croisant Wanda que l’idée m’arrive… Le Bureau for Paranormal Research and Defense. Pourquoi soudainement je m’intéresse à eux ? En dehors du faite que je suis un spécialiste de la Démologie et un être en partie surnaturel, je vois une alliance possible, une alliance pouvant renforcer la Confrérie et intéresser le Bureau. Je sais bien que le pouvoir de Wanda représente un danger, une certaine entropie pouvant créer un grand déséquilibre, mais le BPRD possède surement les moyens de lui apporter un enseignement pour augmenter sa maitrise donc diminuer les risques d’accidents. De plus il serait surement bon pour la Confrérie de s’unir un peu plus à ceux combattant le surnaturel, une chose pouvant aussi être une menace pour les mutants. J’aurai pu demander du coup d’envoyer quelqu’un en Ambassadeur, mais je me dis sur le moment que je suis le mieux placé pour cette tache, surtout qu’Andrill ne semble point avoir une grande infinité avec ce genre de cas qu’est le paranormal. Du coup, je ne compte pas me rendre la bas les mains vides, car la première chose qu’un Ambassadeur doit faire, c’est montrer sa bonne foi, montrer qu’il ne veut pas juste profiter mais peut aussi donner en retour, et je sais exactement quel présent apporter au BPRD pour avoir leur attention.

Ainsi je décide de me téléporter à plusieurs reprises pour rendre visite à Ra’s al Ghul en Somalie. Bon j’aurai pu lui téléphoner mais je déteste ces technologies, alors je vais directement le voir pour lui demander une petite chose, une simple chose que j’aurai pu aller prendre mais cet homme étant un véritable ami, je préfère avoir son aval pour cela. Après donc une longue discussion et l’exposition de mes plans, je vais chercher le dit présent, en toute discrétion pour le ranger dans un écrin et le glisser dans mon costume avant de disparaître dans ma dimension. Etant donné que je ne me suis jamais rendu dans les Bureaux du Paranormal, je ne peux pas me téléporter directement la bas, d’où le passage dans mon monde, ouvrir une fenêtre vers ce Bureau, vers un des locaux. Bon je sais déjà que mon entrée sera directement remarquée, que je vais surement avoir un accueil peu chaleureux, mais à nouveau je me vois mal passer un coup de fil, ou simplement me rendre devant la grille d’entrée et sonner. Bon, du coup dans la salle centrale de la bâtisse du BPRD, un portail s’ouvre, mon portail me permettant de quitter mon monde et venir sur terre, libérant une légère fumée rouge sombre veinée de noir ainsi qu’une odeur de souffre. Mes pas me font apparaître lentement en ces lieux, la pointe de ma queue effleurant le sol, mes yeux jaunes fixant la décoration assez particulière.

Le son de l’alarme, bon voilà je suis annoncé, au moins pas besoin de chercher après un responsable, cela viendra directement à moi. J’entends les bruits de pas, des gardes arrivent en sortant leurs armes, ils me tiennent en joue alors que je remet convenablement ma cravate tranquillement. Ils communiquent entre eux, prévenant peut-être un renfort, ils me visent en me donnant des injonctions, demandant de m’identifier, la raison de ma présence… Bon au moins je n’ai pas Hellboy qui vient pour me gueuler dessus ou me frapper en prenant ma présence pour une attaque… Celui la a trop l’habitude de frapper avant de parler. Je reste calme même si mon esprit me donne déjà une stratégie pour mettre ces ennemis hors combat, mais je ne suis pas la pour cela, je reste juste immobile entre eux, le portail se refermant derrière moi. « Salutation… J’aimerai voir un responsable je vous prie. » Dis je d’une voix simple, presque chaleureuse alors que je regarde tour à tour chaque garde, me tenant prêt à me téléporter si le moindre de ces hommes tente quelque chose contre moi. « Si possible j’aimerai parler au Docteur Stephen Strange, si quelqu’un pouvait lui annoncer la présence d’Azazel, cela m’éviterait de devoir le chercher… Vous êtes gentils. » Non ce n’est pas pour me moquer d’eux, mais je n’ai pas réellement envie de perdre mon temps avec des sous-fifres sans intérêt alors que je suis ici pour une discussion sérieuse. Ah que je n’aime pas travailler en présence de soldats, d’ailleurs je n’ai jamais été un grand fan des situations de combat, mais bon je pense que tout devrait bien se passer, il faudrait vraiment être parano pour croire que je viendrai ici ainsi avec des intentions hostiles. Même si mon apparence prête facilement à confusion.




_________________
Une entrée étrange pour une demande bienveillante (Strange) 1481023323-azazel-copie
Une entrée étrange pour une demande bienveillante (Strange) 1481023161-miniaz
Azazel
Azazel

Messages : 153
Date d'inscription : 07/11/2014

Feuille de personnage
Pouvoirs:
Informations:

Revenir en haut Aller en bas

Une entrée étrange pour une demande bienveillante (Strange) Empty Re: Une entrée étrange pour une demande bienveillante (Strange)

Message  Stephen V. Strange le Lun 1 Déc 2014 - 1:38

    Un seul petit équilibre dans l’Univers, entre les dimensions, entre les combats des grands héros. Ce n’était pas la première fois que Strange voyait la fin de la Galaxie, ni le début d’une nouvelle ère terrible dans ses visions. À chaque retour, à chaque vie différente de Grigori Raspoutine, tous étaient menacés que cela soit sur la Planète Terre ou dans les lointains empires galactiques. Strange n’était plus seul dans ce combat pour l’équilibre. Il avait maintenant des alliés un peu partout sur la planète et même dans la galaxie que cela soit Xavier ou même les Gardiens de la Galaxie. Darkseid ne se limitait pas par sa technologie pour essayer de mettre des planètes à genoux. La magie était une méthode comme une autre, le défi était juste de trouver la bonne personne. Strange réfléchissait dans son bureau cette soirée, entre la prophétie du Premier Démon et Raven qui faisait toujours des mauvais coups. Le B.P.R.D n’avait pas le temps de s’amuser. Grigori Raspoutine devrait toujours être en train de manigancer un complot dans son coin aussi. Stephen avait envoyé Jubilee au Mont Kailash, surtout pour en savoir plus sur cette fameuse prophétie. C’était presque sa première mission importante. Il pouvait bien envoyer Hellboy ou Abe, mais Jubilation Lee devrait s’habituer à ce genre de missions, à contacter des gens étranges. Les affaires mutantes et les X-Men étaient vraiment éloignées des sujets que le B.P.R.D touchait habituellement. Le B.P.R.D était une organisation obscure, reconnue dans tous les pays, même par la Corée du Nord pour combattre les monstres en tout genre. Parfois, ces monstres étaient uniquement perdus et rentrés dans la bestialité devant le rejet de la société, d’autres fois, ils sont totalement malveillants et diaboliques.

    Pour éviter de se perdre au travail, il se faisait parfois des petites relectures des classiques littéraires. Le monde avait beaucoup oublié de son Histoire, devenant souvent des contes de fées, les Légendes de Mémo étaient rendus juste un petit produit français, le fameux monstre Hyde avait disparu dans son suicide pour sauver Londres. Les gens ne les voyaient que par des légendes. L’homme-invisible qui avait trahit cette première organisation européenne au Grand Démon Oriental, qui avait combattu pour une première fois Grigori Raspoutine. Strange lisait ces légendes de manière parfois à se détacher de la réalité, c’était un heureux hasard de retrouver la Légende du Démon Rouge qui avait combattu avec les autres héros de l’époque Victorienne. L’alerte sonna d’un coup. Une intrusion, Strange ne perdit aucune seconde, communiquant en premier avec Zatanna et en second avec Liz pour s’assurer de leurs sécurités. Il communiqua rapidement avec Manning, Abe, Hellboy, Klaus et Constantine pour sécuriser la demeure. C’était un rapide contact radio de Ben Daimio qui annonçait l’arrivée de ce fameux Démon Rouge. Azazel? Pacifique? C’était étrange. Aucune communication par Radio pour les lieutenants importants, c’était par télépathie. Rester à leurs positions et attendre. Surveiller tout mouvement suspect.

    Une petite seconde suffisait pour rejoindre le Hall. Strange s’était téléporté juste à cause de Ben Daimio qui avait souvent la gâchette facile et qui gardait toujours un œil sur le diable. Ce n’était pas un regard très accueillant que Strange offrait pour le diable du Neyaphum. Faisant signe au soldat de baisser leurs armes, ils écoutaient tous, sauf Daimio qui semblait encore être rentré dans une rage intense. Son visage défiguré, son agressivité et ses tensions avec les autres membres, ne faisaient qu’accentuer le danger. C’est en déposant sa main sur l’épaule de son collègue, qu’il l’avait convaincu de baisser son arme.


    « Que veux-tu, Azazel? »

    C’était une question sévère, les agents de sécurités étaient toujours présents. Strange pouvait s’occuper de ce Diable seul, mais il était toujours en train de communiquer avec chaque membre de l’organisation pour s’assurer de la sécurité. Azazel n’était pas le genre de travailler avec Grigori Raspoutine ou autres, selon les dernières informations, il était même membre de la Confrérie, même un membre très important, mais il restait un danger pour ses tentatives d'ouvrir le portail vers sa dimension.
Stephen V. Strange
Stephen V. Strange

Messages : 49
Date d'inscription : 01/11/2014

Revenir en haut Aller en bas

Une entrée étrange pour une demande bienveillante (Strange) Empty Re: Une entrée étrange pour une demande bienveillante (Strange)

Message  Azazel le Lun 1 Déc 2014 - 6:38


I am the Devil, I am the Neyaphem, I am in the shadows


En ces temps sombres, la seule initiative correcte n’est point la guerre, mais trouver des alliés.  ⊹ A mes yeux, je n’ignore pas que les hommes ici peuvent me considérer comme une menace, que ce soit à cause de mon apparence rappelant ma nature, que ce soit à cause du faire que je sois entre la légende et la réalité, n’ayant jamais laissé beaucoup de preuves de mon existence pour entretenir les croyances humains, mais aussi car les experts connaissent surement mes intentions. En 2000 ans j’ai beaucoup agis, en bien comme en mal, j’ai agis avec des « amis » dans une sorte de Ligue particulière dont seul Ra’s al Ghul est resté un contact fidèle de l’époque, j’ai aussi combattu un être représentant une sorte de fusion d’esprits lui conférant des pouvoirs et qui m’a empêché de libérer mes enfants de la Dimension des Neyaphem au septième siècle. Je ne suis ni une forme de bien, ni une forme de mal, il ne faut pas voir en moins quelque chose de manichéen, je ne désire pas la fin du monde, ni la destruction de l’espèce, je ne veux pas d’Apocalypse même si j’aurai pu à une époque me lier à En Sabbah Nur, l’être portant le nom d’un événement destructeur. J’ai peut-être bien des défauts, des penchants sombres, des envies qui peuvent représenter un fléau comme une certaine forme d’attirance malsaine pour Trigon  et ses projets ou encore mon désir légitime d’ouvrir le portail des Neyaphem pour en libérer mes 999 enfants prisonniers depuis 2000 ans. Qui pourrait me reprocher ce désir ? Qui en ce monde, qu’il soit bon ou mauvais, ne chercherait pas à retrouver ses enfants, les libérer de leur prison ? Bon il est vrai que mes fils, mes filles sont aussi mon armée, mais ne pensez vous pas que la punition qui m’a été apporté par l’être aux ailes blanches a bien assez durée, qu’il serait temps de rompre cette malédiction ? Je suis persuadé que tous ceux qui sont ici pourraient aussi avoir ce genre de désir à ma place, ce genre de pensée… Prendre des risques pour donner une seconde chance, pour permettre à sa progéniture de marcher sur la terre où finalement ils ont trouvé la naissance. Regardez Nightcrawler, Abyss ou Black Kiwi, sont ils des monstres ? Sont ils des destructeurs ou des ennemis de la vie ? Non et pourtant ils sont comme mes autres fils, ils sont des Neyaphem, ils ont mon sang et je suis lié à eux. Ces gens, ce Bureau, ils le savent, il savent qu’un jour où l’autre je pourrai céder aux pires extrémités non pour apporter une fin à ce monde, mais bien une fin à cette malédiction car le temps se fait long et ma patience commence enfin à arriver à ses limites.

Mais cette fois ci je ne suis pas la pour cela, je ne suis pas la pour céder à une pulsion qui me guiderait vers un acte de folie pour avoir enfin cette liberté, pour pouvoir enfin ouvrir la porte vers les miens. Ma présence n’a qu’un objectif totalement diplomatique amis les hommes présents semblent plutôt craindre une menace, une attaque. Si ils osent penser que je pourrai être présent pour servir Raspoutine, je risquerai de très mal le prendre et créer une pluie de gardes sur cette ville… Ah mais rapidement voilà celui qui m’intéresse, Strange, et dès son arrivé ma queue s’agite, glissant un peu plus sur le sol, les hommes baissent leurs armes, sauf un qui a besoin de l’insistance du Docteur pour se calmer, mais il ne semble pas désirer une entrevue en tête à tête, laissant ces hommes présents. Strange semble plutôt tendu non ? En tout cas vu comment il s’adresse à moi, il n’est pas réellement heureux d’accueillir ma présence en ces lieux, mais le sourire reste sur mon visage, mes doigts se joignent un instant comme si j’allais faire une prière.

« Nul besoin de vous armer, je viens en paix… »

Mon Dieu, que cela sonne faux venant de moi, même si c’est la vérité cela sonne vraiment mal. J’ai la sensation d’être un de ces personnages de fiction faisant un signe de la main pour dire d’approcher en disant – Fais moi confiance – alors que j’aurai une dague dans le dos prêt à poignarder ma cible. Je regarde chaque garde se trouvant dans mon champ de vision, m’attardant un instant sur Daimio semblant plus… Nerveux, lui offrant un petit sourire délicat, digne du sourire d’un diable mijotant un mauvais tour alors que c’est juste naturel.

« Je viens m’entretenir avec vous Stephen Strange, un entretien diplomatique nous pourrions dire. Mes intentions sont de créer une entente, un lien, une entre aide entre vous et nous. »

Je ne précise pas encore le nous, simplement parce que je ne parle pas uniquement en mon nom et que cela ne concerne pas tous ces laquais ici présent mais uniquement la tête de ce Bureau, le gardien de la stabilité, de cet équilibre si fragile menaçant les dimensions et le monde. Ma voix se veut presque charmeuse, ma tête s’incline un peu sur le coté, mes mains se délient et ma queue remonte le long de mon dos tel un serpent qui aurait sa propre autonomie.

« Pourrions nous avoir cette entrevue dans votre bureau, je pense que tous ces hommes ne vous sont point d’une grande utilité face à ma simple personne. Votre pouvoir est grand et impressionnant, il est bien amplement suffisant si mes intentions n’étaient pas si nobles que je le laisse paraître par mes mots. »

De viles flatteries mettant en avant la grandeur du Mage se trouvant devant moi, un petit réflexe qui a tendance à abaisser la garde des plus faibles ou des plus égocentriques aimant avoir leur esprit se faire caresser dans le sens du poil, mais je me doute bien que la flatterie n’est pas une arme contre cet homme, même si à nouveau j’ai raison, il pourrait me maitriser seul.





_________________
Une entrée étrange pour une demande bienveillante (Strange) 1481023323-azazel-copie
Une entrée étrange pour une demande bienveillante (Strange) 1481023161-miniaz
Azazel
Azazel

Messages : 153
Date d'inscription : 07/11/2014

Feuille de personnage
Pouvoirs:
Informations:

Revenir en haut Aller en bas

Une entrée étrange pour une demande bienveillante (Strange) Empty Re: Une entrée étrange pour une demande bienveillante (Strange)

Message  Stephen V. Strange le Lun 8 Déc 2014 - 2:43

    Strange connaissait le lourd dossier d’Azazel, il n’était pas un ennemi come plusieurs autres, mais la confiance ne régnait pas. Il n’était pas un pur monstre nihilisme comme Grigori Raspoutine, Dormammu ou Triggon. Il avait cependant dans son Histoire, connu des hauts et des bas importants. Il avait souvent voulu ouvrir un portail vers son monde, il avait souvent affronté des ennemis toujours aussi puissants, mais Strange ne pouvait pas lui faire confiance. Il avait rejoint la Confrérie mystérieusement avec Ra’s Al Ghul et ainsi que plusieurs autres. Cette organisation pouvait paraitre morte selon les Vengeurs, mais elle restait la force considérable de l’Afrique. Wonder Woman et le Wakanda pouvaient être puissants, mais la Confrérie contrôlait la Somalie actuellement. Ce n’était pas un mal, la Confrérie avait toujours été une organisation plus morale que les monstres de l’HYDRA. Stephen Strange montrait de la méfiance envers le démon. Faisant un petit signe de doigt aux militaires, ceux-ci avaient commencé à s’éparpiller peu après, sauf encore Ben qui regardait sévèrement Strange. Il n’aimait pas encore cette idée de laisser ce démon trainé au BPRD. C’était après quelques secondes, qu’il avait suivi les ordres. Daimio avait vraiment besoin d’aides sérieuses pour continuer à travailler dans cette organisation. Strange savait très bien que la dernière mission n’était pas sa meilleure et son agressivité devenait un défaut sur le terrain, mais ce n’était pas le temps de faire une psychanalyse de Daimio.

    Azazel semblait bien trop amical, trop gentil, mais la Confrérie avait quelque chose que Strange voulait discuter, même plusieurs choses. Les mystères autour de Ra’s, le Cyttorak de Juggernaut et surtout la puissance considérable de Wanda Maximoff, n’étaient pas oubliés par le magicien, mais Stephen Strange avait de la difficulté à faire confiance à une attitude aussi aimable du Démon.


    « La flatterie ne marche pas avec moi, Azazel. Je te donne une chance discuté sérieusement avec moi, mais je te préviens dès le début, que le BPRD ne se mêle pas de la politique internationale ou nationale. Nous ne sommes pas faits pour soutenir des causes politiques. »

    Stephen Strange avait déjà travaillé avec Charles Xavier, avec Sergei Boldarev et avec Reed Richards, ce n’était pas un problème de négocier avec Erik Lehnsherr, mais démarrer des négociations avec la Confrérie, étaient bien plus sensibles pour certains. Le SHIELD avait bien sûr un œil sur le BPRD pour avoir leurs ressources et leurs connaissances en mysticisme. Strange était très loin d’apprécier les idées de l’institution de Nick Fury, mais il n’allait certainement pas déclarer une guerre ouverte ou non-ouverte à ceux-ci. Strange fit un petit signe à Azazel de le suivre avant de lui déposer quelques mots.

    « Un drôle d’hasard. Je lisais ton conte quand tu es venu alarmer les gardes. Le petit conte juste après la Ligue Extroardinaire des Gentlemen’s, un petit classique de la littérature britannique. »

    Il le disait de la manière la plus pragmatique possible, mais offrant une possibilité de dialogue normative. Strange n’avait jamais été hostile à des êtres comme lui, il voulait même aider la fille de Triggon, qui semblait être plus dans une crise existentielle que dans le combat pour son père. Les deux hommes étaient rapidement rendus au bureau de Strange, ouvrant la porte pour voir les nombreux livres du magicien ultime sur les étagères, il invita d’une main le Confrériste à s’asseoir sur un petit siège en bois traditionnel.

    « La Confrérie a trois choses qui peuvent m’intéresser. Non pour les prendre, mais surtout pour les étudier. Tu parles en leur nom ou en ton nom? »

    C’était sévère pour commencer, mais il voulait savoir ce que le démon cherchait pour cette fameuse entrevue.
Stephen V. Strange
Stephen V. Strange

Messages : 49
Date d'inscription : 01/11/2014

Revenir en haut Aller en bas

Une entrée étrange pour une demande bienveillante (Strange) Empty Re: Une entrée étrange pour une demande bienveillante (Strange)

Message  Azazel le Lun 8 Déc 2014 - 4:13


I am the Devil, I am the Neyaphem, I am in the shadows


En ces temps sombres, la seule initiative correcte n’est point la guerre, mais trouver des alliés.  ⊹ Dormammu ou Raspoutine sont des êtres qui ne me tentent point, surtout Raspoutine pour l’avoir combattu à une époque plus reculée auprès de la fameuse Ligue, une époque apportant peut-être une forme de nostalgie d’ailleurs. J’avais su apprécier la compagnie de Nemo, Hyde ou encore Mina, mais de ce temps, le seul lien qui me restait était Ra’s al Ghul, celui que j’ai « suivis » au sein de la Confrérie. Bien sur beaucoup peuvent demander ce que je fais dans ce groupe de mutants bien loin de mes convictions… C’est vrai la protection des mutants n’est pas réellement une chose qui me tient à cœur mais j’ai eut foi en un ami, en al Ghul, tout comme j’ai trouvé Erik inspirant, alors oui bien sur je n’ai pas caché que mes intentions réelles n’ont jamais changé, mais en soutenant la Confrérie j’ai aussi gagné un soutien personnel tout en pouvant continuer à exister dans les ténèbres. Maintenant je ne peux pas cacher que Trigon est un être qui m’intéresse, tout comme sa fille sur ce monde, le genre d’être que je pourrai rencontrer en pensant que sa puissance pourrait m’aider dans ma quête… Ce qui me retient c’est justement que cet être est aussi un extrême qui apporterait une destruction inévitable surement en ce monde et je ne sais pas si la liberté des Neyaphem aurait le même gout au milieu des cendres que dans un monde offrant tant de possibilités et de plaisirs. D’ailleurs je suis sur que l’homme devant moi m’abattrait sur place si il savait que j’ai de temps en temps l’envie de voir Trigon libre sur notre monde…

Finalement le Docteur chassa ses gardes, ainsi que la gueule rageuse qui semblait ne pas très bien accepter l’ordre. Oh en voilà un qui n’est pas loin du point de rupture. C’est presque tentant de venir tester sa limite, de le provoquer un peu… Ah non je ne dois pas céder à la tentation, je suis la comme un diplomate, pas comme un diable voulant jouer. De plus si je suis venu directement entre les murs, ce n’était pas uniquement pour faire une entrée provocatrice, mais éviter d’être aperçu à l’extérieur de ces lieux. La méfiance restant un défaut de mon être tout comme une certaine qualité m’offrant la vigilance. J’ai droit déjà à un petit avertissement sur mon comportement flatteur, oh mais la vile flatterie est ma nature.

« Point de craintes cher Docteur, ma présence n’est pas pour vous demander une implication dans une politique internationale ou dans un combat contre un gouvernement intolérant. Je ne sais que trop bien que les conflits des simples hommes ne sont point réellement choses à attirer votre intérêt… »

Qu’il n’y voit pas offense même si c’était une petite pique sur la non importance de la vie de tous le jours. Oh peut-être que Strange gardait un œil sur tout cela, qui sait, mais pour moi ce n’est point sa tâche, bien trop occupé à gérer les menaces invisibles pour ceux de ce monde, des menaces que des Avengers ne voient même pas. Il ne faut pas croire que je vois en cet homme un ennemi, ou un homme froid, dur et détaché comme Fury, non, une part de moi éprouve un respect pour Strange, une part que je cache malgré que je crois qu’il représente un grand avenir pour ce monde, plus qu’un avenir d’ailleurs… Sans lui ce serait surement désolation, et il y a des chances qu’au moment où tous se battront pour leurs causes propres, lui sera l’homme qui apportera l’équilibre et restera présent pour protéger des menaces. Mais malgré cela je préfère de loin que Strange me voit en ennemi, je n’aime pas que des êtres puissent comprendre ou imaginer mes pensées. Suivant ainsi le Docteur vers son bureau, je l’écoute parler de l’histoire…

« Oh… Et en quel honneur cet intérêt soudain pour ma personne ? Seriez vous muni d’un don de précognition qui vous aurait poussé à m’étudier un peu avant mon arrivé ? »

Un petit sourire en coin, bien curieux de savoir en quoi je pouvais du coup être l’intérêt du Docteur. Me trouvait il trop inactif ces derniers temps ? Se méfierait il de l’eau qui dort ? Ou avait il bien d’autres projets… La magie, une chose que je connaissais, une chose qui vit en moi et qui est comme une frontière bloquant ma capacité à ouvrir une porte vers mon monde et de la tenir ouverte pour les miens, seul capable de faire le voyage. M’installant sur le siège proposé, laissant mes doigts glisser sur le bois, dessiner ses gravures, je prends mes aises, la queue glissant le long de l’accoudoir alors qu’il me dit que seules trois choses l’intéressent et en quel nom je viens.

« Ma présence est raison de mon initiative mais cela est bien pour représenter la confrérie… D’ailleurs il est amusant que vous parliez de trois choses vous intéressants car je suis justement la pour deux d’entre elles. »

Bien entendu je me doute qu’il parlait du Puits de Lazare et de Wanda, par contre je ne voyais pas quelle serait la troisième chose qui pourrait attirer l’attention du Docteur sur la Confrérie, ne me doutant point de son regard pour Cyttorak et Juggernaut. Enfin comme quoi ce n’est pas pour rien que j’ai été faire un petit accord avec la famille al Ghul. Mes doigts glissent du coup dans mon costume, recherchant cette fiole avec le prélèvement de l’eau du Puits.

« D’ailleurs pour vous montrer la bonne foi de la Confrérie dans cet entretien, je vous apporte ici en présent un échantillon du Secret si précieux de Ra’s al Ghul. J’ai foi que ce genre de secret ne quittera jamais ces murs. »

L’intonation de ma voix reste passive, sereine, montrant le plus possible un aspect réellement diplomate en glissant la fiole sur le bureau vers Strange. Je suppose que Ra’s al Ghul avait confiance en moi ou comprenait la nécessité d’un tel arrangement avec le BPRD pour accepter que je prélève de cette eau surnaturelle, imprégnée d’une magie particulière qui permettait à mon ami de vivre encore aujourd’hui ainsi qu’à sa fille de survivre. C’est intentionnel que je ne dévoile pas encore la seconde chose qui est en partie le pourquoi de ma présence.




_________________
Une entrée étrange pour une demande bienveillante (Strange) 1481023323-azazel-copie
Une entrée étrange pour une demande bienveillante (Strange) 1481023161-miniaz
Azazel
Azazel

Messages : 153
Date d'inscription : 07/11/2014

Feuille de personnage
Pouvoirs:
Informations:

Revenir en haut Aller en bas

Une entrée étrange pour une demande bienveillante (Strange) Empty Re: Une entrée étrange pour une demande bienveillante (Strange)

Message  Stephen V. Strange le Mer 17 Déc 2014 - 21:09

    Azazel ne semblait pas connaître tous les grands secrets du BPRD, normal vu même que Strange se posait toujours plusieurs questions sur d’anciens dossiers. Les mystères ne pouvaient pas se faire répondre aussi facilement qu’un petit tour de magie, cependant, il ne semblait pas savoir que Mina Murray travaillait avec le BPRD depuis plusieurs années. Mina avait vécu plus que la plupart, mais le temps de ce questionnement passa. Azazel ne connaissait certainement pas le dossier de Trigon. Faisant parti des trois principaux ennemis de Strange, la destruction de la Terre pourrait être aussi importante de la part de Trigon que Sharknado III. Strange se posait toujours autant de questions pourquoi des êtres comme Ra’s ou Azazel suivaient volontairement Magnéto. Il avait connu la raison pourquoi Juggernaut avec de nombreuses questions à son demi-frère durant les visites de Strange à l’Institut Xavier. Il n’aimait pas poser ce genre de questions, c’était comme la première attaque de Raven dans la Base du BPRD. Strange était dans la certitude qu’au début que cette enfant était vraiment en recherche de chaos, avant de ressentir la confusion et la peur dans des gestes de l’Enfant. Peut-être que les deux mystères de la Confrérie étaient sincères, mais Strange doutait encore. Ils n’étaient pas aussi innocents que l’Enfant de Trigon.

    Approuvant les codes de Strange de ne pas intervenir dans les souhaits de mœurs et des principes de ce monde, la manière de parler d’Azazel pouvait paraitre arrogant et prétentieux, mais le BPRD avait une mission bien plus importante qu’une seule planète. C’était l’Histoire de la Galaxie entière et même de plusieurs univers différents qui étaient en jeu. Strange se souciait toujours des enjeux locaux, mais le groupe auquel il était associé, ne pouvait pas se permettre de rentrer dans les conflits politiques.


    « Merci de ta compréhension. »


    C’était un signe de politesse comme les autres. Strange ne crachait jamais sur un invité. Pourquoi il lisait les contes de fées de plusieurs écrivains d’une autre époque? Peut-être par ennui, peut-être par la recherche de plusieurs réponses sur l’utilisation de la magie et la science dans une autre époque, ainsi que les traces qui restent de cette glorieuse époque. Ce n’était pas certainement la meilleure époque, mais c’était l’une des plus grandes réussites de Sergei Boldarev avec le BPRD. Cet être pouvait faire de grandes choses, mais il était limité souvent par son idéologie d’équilibre.

    « Juste par un petit ennui, Azazel. Il fait toujours plaisir de relire des livres ou des contes qui ont formé votre jeunesse ou la culture d’aujourd’hui. »

    En rentrant dans le bureau, il était de rentrer dans le vif du sujet. Ouvrir des relations diplomatiques avec la Confrérie. C’était une époque différente, une histoire différente et surtout des personnalités différentes. Strange voyait très mal le SHIELD ouvrir des dialogues avec un groupe aussi menaçant pour eux, mais la Confrérie était l’un des groupes les plus puissants de la planète. Ceux-ci possédaient de nombreux mystères come les autres groupes. Il ne fallait surtout pas fermer la porte à la Confrérie.

    Azazel se montra de bonne foi en adressant une bouteille avec le mystère de Ra’s, cela risquait d’être très intéressant à analyser pour les prochaines années. Le démon parla aussi pour deux des trois choses que Strange voulait étudier. Il se doutait très bien que le premier était en lien avec le puits de Ra’s, mais après, est-ce qu’il allait jouer entre Juggernaut ou Wanda? Wanda était l’élément le plus intéressant pour Strange. Wanda Maximoff possédait un potentiel jamais vu, son Gêne X semblait être très mystérieux.


    « C’est un cadeau que je vais me souvenir Azazel en espérant que tes demandes ne soient pas irrationnels, tu commences très bien les relations avec le BPRD. Alors, quel est la deuxième chose que je souhaite? »


    C’était lui qui avait commencé à parler ses propos de cette façon, il avait eu raison sur un cas, est-ce que le démon était sur le bon chemin?
Stephen V. Strange
Stephen V. Strange

Messages : 49
Date d'inscription : 01/11/2014

Revenir en haut Aller en bas

Une entrée étrange pour une demande bienveillante (Strange) Empty Re: Une entrée étrange pour une demande bienveillante (Strange)

Message  Azazel le Dim 21 Déc 2014 - 13:29


I am the Devil, I am the Neyaphem, I am in the shadows


En ces temps sombres, la seule initiative correcte n’est point la guerre, mais trouver des alliés.  ⊹ Malheureusement le BPRD garde bien des mystères que j’adorerai découvrir, mais c’est aussi un milieu représentant une certaine forme de menace pour moi. Après tout ils ne me laisseraient jamais agir dans mes objectifs personnels, ils ne me laisseraient jamais libérer mes enfants détenus depuis 2000 ans, et cette magie en ces lieux, bien trop de magie pour que je puisse agir réellement contre eux. Non c’est un lieu bien sécurisé et dangereux que je n’attaquerai pas comme je pourrai le faire avec d’autres ennemis. Il est certain que si je savais que Mina travaillait ici, j’aurai déjà fait la demande pour la voir, après tout cela fait bien longtemps que nos chemins ne se sont plus croisés au point que je la pensais décédée… Enfin réellement décédée parce que bon coté vivante ce n’était plus réellement cela. Hum, le Docteur me remercie du faite que j’annonce qu’il n’est point de mon intention de le faire rentrer dans une « guerre » politique, et je lui offre un petit sourire silencieux car après tout il n’y avait aucun intérêt d’attirer Strange dans ce genre de conflit, ni le BPRD… Ils avaient surement assez à faire avec tous les fous furieux jouant avec les arts occultes les plus chaotiques, sombres, ou instables. C’est d’ailleurs toujours dans le silence que je reste quand il m’explique le pourquoi de cette lecture qui parlait de ma personne… L’idée que des actions d’antan puissent servir à l’éducation de la jeunesse ou de la culture moderne me répugne un peu, de ce point de vue, seules les croyances, qui se sont formées autour de mon nom dans des temps bien plus reculées, sont dignes d’intérêt… Oh ne pensez pas que je regrette la Ligue, ce fut une époque plaisante, particulière et qui a grandement changé mon quotidien, mais c’était un autre temps bel et bien révolu. Mais trêves de bavardage sur le passé, sur une époque révolue, passons uniquement à ce présent, à cet instant, cette conversation importante pour la Confrérie, pour trouver un terrain d’entente avec un groupe qui n’a aucun préjugé sur les mutants et qui est fort lié à l’équilibre de notre monde. Jamais je ne le dirai mais Strange fait parti des êtres que je respecte, non par rapport à son combat, mais bien toutes ses responsabilités qui pèsent sur ses épaules. D’ailleurs le Docteur semble apprécier ce petit présent pour le BPRD,  quelque chose de bien rare montrant à la fois ma bonne volonté mais aussi celle du reste de la Confrérie car il se doute bien que pour apporter ceci, j’ai eut l’accord de celui qui en détient le secret, Ra’s al Ghul.

« Oh ma demande n’est en rien irrationnelle, en faite je pense même que celle ci vous aurait assez intéressée pour que vous acceptiez sans avoir besoin d’un geste de bonne foi de notre part… Mais je tenais à faire les choses correctement et vous assurer que ce n’est pas un accord par profit que nous cherchons mais bien une réelle entente. »

Je le regarde un moment, laissant un bref silence. Je ne sais pas si Strange se serait douté un instant de la demande que je vais lui faire, mais à mes yeux et je pense que pour cela la Confrérie était bien d’accord, il était le seul surement capable de pouvoir aider dans une telle situation. Puis en dehors de cela, nous avons surement aussi bien d’autres points communs, la Confrérie comportait aussi la Ligue des Assassins de Ra’s al Ghul qui avait… Comment dire… Quelques envies de voir la Main tomber, Main alliée d’Hydra, deux groupes aussi occupés à jouer avec des forces qui les dépassent surement et que ni la Confrérie, ni Strange, ni Moi désirons voir se répandre.

« En faite ma demande est justement la seconde chose que vous souhaitez cher Docteur… Wanda Maximoff »

Ma tête s’incline un peu sur la droite, ne le quittant pas du regard, voulant voir si j’arrive à piquer sa curiosité. Je ne comptes pas lui livrer Wanda dans une capsule ni dans un tube de conservation, elle est révolue l’époque où je désirais faire collection de certains êtres dans des beaux tubes dans un musée consacrée à mes ennemis… Non, après maintes et maintes réflexions sur la Confrérie, et aussi après en avoir touché mot à un autre ami et confrère, Andrill, j’ai considéré que je devais venir ici aussi pour Wanda, pour l’aider d’une certaine façon, puis cette aide serait aussi un très beau premier signe de travail entre la Confrérie et le BPRD.

« Vous savez comme moi que les pouvoirs de Wanda sont impressionnant, mais ils ne sont pas réellement stable, ni sous une parfaite maitrise… le potentiel destructeur d’une fausse manipulation de cette dernière n’est pas négligeable, comme les conséquences engendrées par une mauvaise utilisation de ses capacités… Je pense personnellement que vous seriez capable de lui apprendre à mieux comprendre ses dons et de lui offrir la possibilité d’obtenir une meilleure maitrise de ceux ci… »

Je recommence à jouer avec les accoudoirs de ce siège, les doigts passant dessus, dessinant chaque petite courbe. Comme sous entendu, je demandais donc à Strange de prendre Wanda comme une sorte d’élève, lui apprendre à maitriser les pouvoirs qu’elle possède, à les contrôler pour éviter des accidents aux conséquences dramatiques, mais du coup cela permettrait aussi à ce cher Docteur de passer du temps avec elle pour tenter de comprendre le mystère de ces dons si particuliers.

« Seriez vous prêt à accepter cette demande de donner de votre temps à cette Ravissante Demoiselle si particulière ? »





_________________
Une entrée étrange pour une demande bienveillante (Strange) 1481023323-azazel-copie
Une entrée étrange pour une demande bienveillante (Strange) 1481023161-miniaz
Azazel
Azazel

Messages : 153
Date d'inscription : 07/11/2014

Feuille de personnage
Pouvoirs:
Informations:

Revenir en haut Aller en bas

Une entrée étrange pour une demande bienveillante (Strange) Empty Re: Une entrée étrange pour une demande bienveillante (Strange)

Message  Stephen V. Strange le Jeu 1 Jan 2015 - 21:15

    Le BPRD avait toujours eu le don de garder leurs secrets, comparativement à plusieurs autres organisations, ce qui la rendait bien mystérieuse, mais aussi plus puissante. Il avait des membres toujours des membres très imposants de ce groupe, qui constituent une puissance, un symbole ou une clé de grande envergure pour le futur. Le BPRD ne se mêlait pas de la politique, car ils avaient toujours des missions plus grandes que s’occuper de la politique d’une seule dimension. La Justice League l’avait compris aux premières négociations avec le BPRD, et ce groupe avait pratiquement les mêmes principes que le BPRD autour de la neutralité. Strange considérait que le BPRD avait une vocation pratiquement galactique et dimensionnel dans leurs buts, bien qu’il ne pouvait pas atteindre encore les Inhumains, les Krees ou les Skrulls, le Sorcier Suprême avait l’idée d’aller bien plus loin qu’une idée planétaire de l’organisation. Darkseid et Thanos pouvaient être aussi dangereux que tous ces êtres extra dimensionnels que le BPRD pouvait affronter. Il suffisait que trouver un être pouvant jouer avec la magie pour donner plus de puissances inspirant encore plus de craintes pour ces tyrans galactiques.

    Azazal était rassurant, même pour un démon, il cherchait la bonne foi dans cette négociation. Ra’s devrait tenir beaucoup à son puits de Lazare, peu de personnes connaissaient ce genre de secrets, alors la Confrérie voulait vraiment partir des négociations convenables avec l’organisation surnaturel. La Confrérie avait visé juste pour Wanda Maximoff, son potentiel pouvait être très dangereux. Quand Azazel arriva à ce deuxième service autour de la fille de Magnéto, le Sorcier laissa juste un petit sourire. Strange laissa parler ensuite le démon sur la puissance considérable de la Sorcière Rouge, mais son silence voulait tout dire. Dès qu’il avait présenté ce petit sourire, il était heureux d’entendre de voir la Confrérie proposée Wanda sans rendre de compte en particulier.


    « C’est un heureux hasard, cher Azazel. Depuis que le BPRD connait son existence et son potentiel, on a toujours voulu l’aider à mieux comprendre et gérer ses capacités, malgré que ses agissements envers la loyauté de la Confrérie, puissent créer certains malaises au niveau des accords qu’on a avec certains Gouvernements. Cette ravissante jeune femme est donc la bienvenue n’importe quand pour venir s’aider et nous aider. Je suis sûr qu’elle pourrait aussi nous aider beaucoup à mieux comprendre les changements de réalité. »


    Un questionnement arrivait dans la tête de Strange, pourquoi Azazel n’avait jamais essayé d’utiliser Wanda pour changer la réalité et libérer ces enfants? Il avait peut-être bien trop de respect envers Magnéto pour jouer avec la vie de la fille de celui-ci.

    « Sans vous lancer de grands compliments, j’ai eu peur un moment en 2011, que Wanda éclate après la trahison de son frère et la « mort » de son père. Cependant, elle semble avoir eu de bons professeurs pour se contrôler malgré des grands deuils. »


    Strange faisait les lapins avec ses doigts pour parler de la mort de Magnéto, savant très bien que Max était revenu en force après quelques jours de l’attentat contre la Confrérie. Le Sorcier Suprême retourna sur un sujet bien plus méthodologique après.


    « Je déconseille à Wanda de venir ici avec le visage découvert. Le SHIELD a commencé à nous espionner. Cependant aucune crainte dans le bâtiment, tout est absolument privé. Je peux me proposer pour aller la chercher en Somalie, quand celle-ci va avoir du temps de libre pour le BPRD ou si vous avez un autre moyen de transport, je suis à votre écoute. »
Stephen V. Strange
Stephen V. Strange

Messages : 49
Date d'inscription : 01/11/2014

Revenir en haut Aller en bas

Une entrée étrange pour une demande bienveillante (Strange) Empty Re: Une entrée étrange pour une demande bienveillante (Strange)

Message  Azazel le Lun 2 Fév 2015 - 11:58


I am the Devil, I am the Neyaphem, I am in the shadows


En ces temps sombres, la seule initiative correcte n’est point la guerre, mais trouver des alliés.  ⊹ Cela me fait bizarre d’avoir une entrevue sans arrière pensée, j’avoue que normalement je suis habitué à m’adresser aux autres en cherchant quelque chose d’eux, en tentant de leur dérober des informations, de les manipuler, ou simplement de trouver un moyen de libérer mes enfants, alors que pour une fois je suis ici uniquement pour la Confrérie et le bien de Wanda. Le faite aussi que pour ceux qui ne connaissent pas la réalité sur Magneto fait de Wanda la Leader officielle de la Confrérie, fait aussi d’elle une cible, et si elle ne maitrise pas mieux ses capacités, cela pourrait créer une accident, surtout si elle se retrouve face aux Avengers et son propre frère qui tient un discours odieux sur Magneto. La Confrérie possède peut-être beaucoup de choses, beaucoup de talents, de groupes différents internes, mais personne en dehors du Docteur Strange ne pourrait aider Wanda, personne n’a la connaissance et le pouvoir nécessaire pour lui permettre de comprendre et maitriser son pouvoir. Cet accord, ce contact, ce lien est nécessaire, je le sais que trop bien, et je ne compte pas jouer l’opportuniste sur ce coup, me consacrant uniquement à cette tâche diplomatique en mettant toutes les pièces du coté de la Confrérie. Je dois dire que le sourire du Docteur lors que mon explication sur le « service » Wanda est annonciateur de bonne fortune, mais je ne vends pas de suite la peau de l’ours car je me doute que celui ci pourrait avoir des craintes sur ma sincérité, sur mes intérêts propres ou encore sur mon honnêteté.

Etrangement je me trompe, aucune impression négative ne semble arriver dans la discussion, aucune question sur mes intentions, aucun doute sur l’objectif de cette rencontre. Et bien j’en suis que agréablement surpris, ce qui me rassure car autant je sais me justifier sur des mensonges, autant je suis assez nul pour prouver ma sincérité quand celle ci est belle et bien présente. J’écoute bien les mots de Strange qui dévoile du coup un détail que je n’avais pas encore, des accords avec certains gouvernements ? Non, je dois rien dire la dessus, ne pas relever ce détail, je ne suis pas la pour faire dans la politique, même si il pique au vif ma curiosité.

« Vous ne m’offrez que de bonnes nouvelles, je dois dire que je me sens ravi de voir que vous acceptez cette demande. »

Je ne vais point trop en dire non plus, je ne peux qu’être heureux de voir que tout ceci ce passe pour le mieux. Il n’y a point grand monde pour qui j’éprouve une once de respect, la famille al Ghul et Maximoff font parti de ces exceptions, l’homme en face de moi aussi, alors il est normal que tout ceci arrive à m’enchanter. J’écoute ensuite ces mots au sujet de la mort d’Erik, comprenant vite que celui ci connaît la réalité à ce sujet. Après tout, il aurait été bien étonnant que le Sorcier Suprême ne connaisse point cette vérité. Mais ces mots sont justes, ils font partis de cette crainte que je ressens pour Wanda.

« Justement, j’avoue que cela fait parti des raisons qui m’ont guidées ici, la peur qu’elle perde le contrôle à cause d’un choc. Je suis moi-même surpris qu’il n’y ait point eut d’accident ce jour la, et je préfère éviter qu’il y en ait un dans le futur… Surtout quand je vois le comportement indigne de Pietro, ses mots qu’ils crient haut et fort à tous… »

Mes doigts se crispent en repensant au discours dans les journaux de ce cher Pietro, ces quelques mots au sujet de l’homme qui est son père… Comment ose-t’il le comparer aux Nazi, à HYDRA, et pire, comment ose-t’il sous entendre que Magneto aurait lavé le cerveau de sa propre fille. Quelle folie a frappé Pietro pour le pousser vers une telle stupidité. Je pense que si j’en avais le droit, la permission, j’aurai un plaisir malsain à fusionner cet homme dans un mur… Enfin, je ne suis ni la pour parler de ma rancœur, de la rancœur de la Confrérie, ni de la trahison d’un être qui ne mérite plus que l’ignorance. Puis étrangement, le jour de la mort de Magneto, celui qui a perdu le plus le contrôle était Ra’s al Ghul, je m’en souviens bien car après qu’il ait mit hors d’état de nuire 4 des Avengers, j’ai du l’extraire de la, l’emmenant de force avec moi, pour éviter qu’il continue, s’épuise et finisse par tomber.

« Et je crois honnêtement, que le mérite revient à elle seule… »

J’ajoute ces mots après mes pensées au sujet du comportement du Démon Blanc. Mais la le Sorcier m’offre de nouvelles informations, voulues je suppose… M’indiquant que le SHIELD surveille les lieux, chose qui bien sur est intéressante à savoir, me laissant comprendre indirectement que la situation avec cette faction ne doit pas être à son paroxysme de la bonne entente.

« Je crois que vu… Vos connaissances sur la situation réelle de la Confrérie, vous pouvez sans hésiter lui rendre visite en Somalie et revenir ici avec elle. Ou, avec votre accord bien entendu, je pourrai me charger de l’emmener avec moi en ces lieux. Bien sur je vous laisserai travailler seuls, il suffira de me rappeler. »

Bien sur que j’y met de la bonne volonté, et ne croyez pas que j’irai demander à Wanda de venir libérer mes enfants en échange de cette bonne volonté, même si elle maitrise ses dons. Je me doute que pour affecter ce sortilège, il faut soit parfaitement bien le connaître, soit prendre un risque inconsidérable… Enfin, c’est surtout que ma connaissance sur cette malédiction ne me suffit point pour assurer qu’il n’y aurait aucun danger pour Wanda de tenter un tel acte, alors je ne prendrai jamais ce risque... Un peu le comble de l'ironie, je pourrai sacrifier 99% de la population mondiale pour réussir à libérer mes enfants, mais ne prendrai pas le risque de sacrifier une personne qui a mon respect. Je marque un instant de pause en regardant mon interlocuteur, car dans tout cela il ne m’a point parlé de conditions, de restrictions, de demandes particulières de sa part. Certes aider Wanda semble être à double profit, mais je ne crois pas en la grandeur de la générosité, je me doute que Strange voudra profiter aussi de l’occasion pour obtenir peut-être quelque chose, ou simplement poser des questions pour percer certains secrets, certaines histoires plus silencieuses.

« Maintenant Cher Docteur, je suppose que je dois m'attendre aussi à une contre partie pour ce service que nous vous demandons. Ou à certaines conditions, voir précisions sur notre accord. »







_________________
Une entrée étrange pour une demande bienveillante (Strange) 1481023323-azazel-copie
Une entrée étrange pour une demande bienveillante (Strange) 1481023161-miniaz
Azazel
Azazel

Messages : 153
Date d'inscription : 07/11/2014

Feuille de personnage
Pouvoirs:
Informations:

Revenir en haut Aller en bas

Une entrée étrange pour une demande bienveillante (Strange) Empty Re: Une entrée étrange pour une demande bienveillante (Strange)

Message  Stephen V. Strange le Jeu 2 Avr 2015 - 22:35

    Strange ne doutait pas de la parole d’Azazel en ce moment pour plusieurs raisons. Azazel ne venait pas parler en son nom, mais pour celui la Confrérie. Strange ne voulait pas paraître méchant ou méprisant, mais il faisait peu confiance au Démon vu les écritures du passé et ainsi que son importance dans l’Histoire. Victime d’une autre époque, il était devenu bien plus opportuniste dans l’Avenir. Le SHIELD avait érigé la Confrérie au même niveau que les autres démons majeurs, que l’HYDRA ou que l’Armée de Kobra, mais en réalité, c’était bien différent. La Confrérie, pour Strange, n’était qu’un groupe révolutionnaire puissant, mais non aussi dangereux que les autres organisations criminelles. Au moins, les négociations allaient très rapidement et correctement entre les deux parties, et la compréhension du problème était réellement rapide.

    Wanda semblait être capable de bien comprendre son pouvoir et de contrôler minimalement sa colère pour éviter un désastre sur la réalité qui pouvait tout bouleverser comme un mauvais amalgame sur la pizza et la confrontation entre plusieurs réalités. Cela faisait plaisir à entendre cette avancée dans ces négociations, qui n’avaient pas d’anicroches et où qu’Azazel semblait s’être modérer par la vision de la Confrérie.


    « Je vais pouvoir aller la chercher sans aucun problème. Il va ma falloir un petit temps avant de connaître amplement vos bases, mais vous m’avez juste à me donner les coordonnés où qu’elle va être, et je vais être capable d’aller la chercher directement. Je vais éviter tout contact avec l’extérieur pendant que Wanda s’entraine avec nous.

    De toute façon, toutes nos négociations avec le SHIELD se passent sur un terrain neutre, et non dans ce bâtiment. Alors je vous assure une sécurité pour Wanda. Le SHIELD a beaucoup trop de craintes actuellement pour éviter de nous infiltrer ou de nous demander des comptes, alors il n’y a aucun danger pour Wanda. »


    C’était une assurance car Azazel avait bien raison, bien que le SHIELD ne s’intéressait plus à la Confrérie, Pietro semblait toujours actif à aller arracher Wanda des griffes de la pensée de son père. Au moins, ils s’assuraient d’une certaine sécurité dans ses lieux, évitant surtout une opération des Vengeurs pour rattraper la jeune Confrériste. Cela pourrait être une autre victoire artificielle au SHIELD et aux Vengeurs pour se faire appuyer encore quelques années supplémentaires.

    Est-ce que le BPRD allait réellement chercher quelque chose de particulier de la Confrérie? Strange avait toujours eu le désir d’en apprendre plus sur la fille d’Erik, et Azazel lui offrait pleinement cette opportunité. Strange pouvait quand même prendre un certain avantage dans cette négociation, malgré qu’il ait tout ce qu’il recherchait essentiellement depuis plusieurs années, il voulait spécifier quelques points.


    « Vous m’offrez déjà une opportunité immense d’étudier et d’aider cette jeune femme, alors il va juste avoir une demande obligatoire autour de notre arrangement pour le BPRD. Nous ne voulons pas intervenir dans un conflit purement politique, nous sommes ici pour enquêter et aider une partie de la planète et de la Galaxie dans des enquêtes paranormaux, sans se mêler des conflits politiques et sociaux. Alors, ma seule règle est que vous comprenez cette obligation. Si nous intervenons une fois, car vous vous servez de magie dangereuse comme le fait la Main ou l’HYRA, notre accord est brisé, mais je vous fais confiance pour éviter cette dérive.

    Une autre demande non-obligatoire, mais qui pourrait être profitable pour le BPRD et la Confrérie; c’est l’étude du Cyttorak de Cain Marko. Nous sommes assez curieux de cet artefact et de son potentiel, mais encore une fois, nous n’obligeons pas cette obligation. Le BPRD peut comprendre que Monsieur Marko veut rester discret et loin des laboratoires. »


    La première règle était obligatoire, la deuxième pouvait être négociable selon les désirs des penseurs de la Confrérie et du possesseur de ce fameux artefact. Strange ne voyait pas du tout Juggernaut en un imbécile comme présenté dans la plupart des médias, ce grand colosse était doté d’un esprit bien éclairé pour décider par lui-même de ses gestes et de ses actions. Même son demi-frère le disait.
Stephen V. Strange
Stephen V. Strange

Messages : 49
Date d'inscription : 01/11/2014

Revenir en haut Aller en bas

Une entrée étrange pour une demande bienveillante (Strange) Empty Re: Une entrée étrange pour une demande bienveillante (Strange)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum