Demande étrange [PV : Ethan Scott]

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

Demande étrange [PV : Ethan Scott]

Message  Katherine E. Bishop le Jeu 15 Jan 2015 - 18:52

    Il arrive souvent l’Homme de douter ce qu’il sait ou de son identité, il arrive souvent une situation où tu commences à douter de ce que tu es, et surtout de ce que tu vas devenir pour le futur. On apprend souvent cela dans des cours de philosophie à l’école, cela peut être de la théorie pour plusieurs, mais un jour, l’homme doute vraiment de ses moyens. Comme plusieurs, je me posais cette question quand je commençais ma carrière dans la vigilance, cachant mes armes et mon armure dans mon garde-robe pour éviter que ma mère retrouve le costume. Je ne pense pas qu’elle aurait pu faire le lien, elle était beaucoup trop remplir des formulaires de réponses bureaucratiques pour se soucier de ce que j’étais en train devenir. Je ne lui en veux pas, un jour, tu découvres que même ta famille n’a plus d’affiliations avec toi. Ta famille doit être capable de vivre son quotidien sans se soucier d’une gamine traumatisée de vingt-trois ans chez eux. Parfois, mon père me faisait de grands discours, quand il m’apportait à l’université, de me trouver un emploi étudiant, malgré mes études pour commencer à penser au départ de la maison familiale. Il voulait que je vive ma vie, que je regarde cette vie en face, pour essayer de trouver mes passions et surtout d’arrêter d’être aussi renfermer. On dit souvent que c’est dans le milieu familial qu’on retrouve le plus de chaleur humaine, mais ce n’était pas pareil pour moi. Je ne me suis jamais retrouvée chez eux, je me suis toujours sentie seule chez eux. Je me sentais une étrangère dans ma propre maison, dans mon propre sang. À chaque fois, je me sentais bien mieux à défendre ce que je crois dans Central Park que rester dans la maison des Bishop.

    Je me suis souvent posée la question, je me suis souvent doutée de ma situation. Pourquoi je me retrouve avec un plaisir si étrange, dehors dans les rues à faire ma justice et, que je suis incapable de rester cinq minutes sur places pendant les fêtes? Je n’ai pas vraiment eu le temps de discuter avec mon petit frère de ses magnifiques jeux de golfs, je n’ai pas eu le temps d’entendre mon père se plaindre des autres employés de sa compagnie d’assurance et je n’ai pas eu le temps de prendre du temps pour ma mère, qui s’est écrasée sur un fauteuil pour se zombifier devant les musiques de Noël. J’étais trop occupée à jouer avec mes doigts sur la table en écoutant ma musique avec mon Ipod. C’est durant les fêtes que c’est toujours le plus difficile, c’est durant les fêtes que je le supporte le moins. Je suis seule. Je n’ai pas d’amis, pas de familles ou de passions réelles. Je suis capable de danser avec mon grand-père sur la piste de danse, mais je suis incapable de le vivre. Avant, je dansais naturellement, je pouvais tout oublier en dansant. Aujourd’hui, je pense toujours, je pense à cette manière que je me sens étrangère chez moi. Je ne déteste pas ma famille, c’est juste que je ne suis plus apte à vivre avec eux, que je ne suis plus apte de considérer une normalité aujourd’hui comme ils vivent.

    Mon père a raison, il est le temps que je quitte la maison familiale. J’ai accepté de venir dans la Young Force pour des diverses raisons, souvent pour poursuivre mon but en tant qu’Archer sadique, mais peut-être que c’est pour une raison plus personnelle. On m’a donné une chambre pour commencer, on me regardait avec un tel enthousiasme, surtout accompagner par un grand esprit d’ouverture, je ne me suis jamais sentie heureuse à ce moment. Je ne sais pas encore pourquoi, peut-être parce que des gens croyaient vraiment en moi pour ce que j’étais réellement. La nuit était bien plus difficile après ce réconfort individuel. Je me suis permis de réfléchir sur tous mes angoisses les plus profonds. J’ai téléphoné à ma mère, la nuit dernière, pour lui dire que je partais pour un long voyage et que je risque juste de revenir dans quelques années. Je ne sais pas pourquoi je lui ai laissé un tel message, mais cela ne me donne même plus envie de réfléchir à cette question.

    La réponse est déjà trouvée pour mon malaise. Je suis devenue folle. Cela fait très longtemps que je suis folle, mais je m’en rends compte aujourd’hui. J’ai commencé à m’habituer à leurs délires dans le Starbucks, ils sont fous de leurs manières, ils se concèdent à rentrer dans une folie passagère. Je suis aussi capable de rentrer dans cette folie aussi, mais il y a une différence entre moi et les autres. Je ne peux pas me cacher derrière un visage Troll pour éviter de penser à ma vie. Je ne crois pas qu’ils sont capables d’oublier leurs vies, mais eux se sont trouvés une nouvelle vie et surtout une nouvelle famille, je ne suis pas capable honnêtement de faire la même construction qu’eux. Je ne suis pas capable de m’intégrer parfaitement ou même moyennement au groupe. Parce que je sais maintenant, que je suis une folle complète et pas de la bonne manière. Je peux bien compenser de cette folie dans leurs délires, mais je ne peux pas penser autrement que je suis incapable d’enlever cette folie négative, même pas indirectement en buvant beaucoup.

    Je dois quand même vérifier. C’est difficile de le demander et peut-être que je vais être rejeté par cette simple demande, mais je dois vérifier pour confirmer ma théorie. Je sais qu’il y a deux télépathes dans la Young Force. Beaucoup de gens peuvent se poser la question : Pourquoi j’ai décidé d’aller voir Ethan à place de Megan? C’est une raison purement abjecte que certains vont évoqués. Je ne veux pas que Megan ressente ce que j’ai ressentis le Jour-J. Je ne veux pas qu’elle le voit. Cela peut paraitre cruel, mais c’est différent aujourd’hui. Un homme peut trouver cela horrible, mais les sensations sont encore plus difficiles quand tu crois à une possibilité que cela peut t’arriver. Je ne nie pas la probabilité que cela peut arriver à un homme, il y a toujours moins de chance que cela arrive à une femme, mais je me sens mieux de ne pas créer ce malaise à Megan. Je vais peut-être sacrifier Ethan, peut-être que je suis juste en train de me servir de lui, mais je ne peux pas supporter cela plus longtemps.

    Je cogne doucement à sa porte, juste deux petits coups. Je porte un petit manteau noir en tissu avec un fameux logo des Yankees de New York, sur l’un des cotés des bras. Je ne parais pas très préparée pour recevoir Tony Stark, surtout accompagner par des pantalons de jogging et avec un visage un peu fatigué. Je laisse quand même un sourire quand je vois que ce n’est pas Billy qui ouvre la porte, mais Ethan.


    « Salut Ethan… j’espère que je ne te dérange pas. J’aimerais te parler en privé pendant quelques minutes, si tu as le temps… »

    Je suis un peu soulagée de le voir à place du boulet avec des assiettes geeks. Je sais que c’est un peu impoli de tutoyer une personne quand on ne le connait pas beaucoup, mais la Young Force est quand même un autre milieu qu’une école ou qu’une famille traditionnelle. Mon sourire est honnête, malgré que celui-ci puisse déceler quelques inquiétudes dans ce sourire.

_________________

« Young Force, tu connais mec? »
avatar
Katherine E. Bishop

Messages : 701
Date d'inscription : 14/01/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Demande étrange [PV : Ethan Scott]

Message  Ethan Scott le Sam 17 Jan 2015 - 12:54