Deux ou Trois Mondes? [PV - Emma Frost]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Deux ou Trois Mondes? [PV - Emma Frost]

Message  Jasmine A. Sparks le Sam 22 Oct 2016 - 1:23


 
Une discussion entre plusieurs interprétations?

 
« Une fois quand j’étais gamine, mon père s’est forcé à me faire découvrir les États-Unis en voiture avec l’un de mes frères. J’ai pu découvrir plusieurs le Texas autrement qu’avec nos préjugés sur cette région. J’ai aussi pu découvrir la faune du milieu des États-Unis, dont des animaux que je rêvais de voir parce que je les avais vus dans les films de Disney. Malgré tous ses beaux moments, je me suis toujours souvenue d’un moment quand on est arrivé en Californie. On est rentré dans le port de Long Beach, l’un des plus grands ports de la planète pour découvrir les bateaux et les humains qui faisaient de long voyage. Au bout de cette industrialisation, on s’est retrouvé sur un petit morceau d’herbes et d’arbres, j’ai pu demander à mon père : Qu’est-ce qu’il a là-bas? En pointant en direction vers l’océan. Avec un sourire, il m’a répondu des milliers d’îles, des villes, des bateaux, des animaux, de la population et surtout plein de mystères.

Quand Albert Einstein a ouvert son portail, ces derniers témoignages parlaient en regardant la noirceur d’une nouvelle dimension, où une couleur s’est affichée au loin. Il a écrit : Qu’est-ce qu’il peut bien avoir dans ce monde? Et sa dernière réponse était les mystères à découvrir. Ces questions me laissent perplexes, me déconnectant d’une partie de mon monde pour redécouvrir un autre par d’autres visions. J’ai lu des centaines de bouquins de science-fiction qui expliquent en général comment un contact entre deux mondes est difficile. Le langage, l’histoire, la politique et même la science sont des perceptions ultérieures qui changent à la rencontre des autres.

J’imaginais que cela allait être difficile de rentrer en contact avec une autre planète, mais je ne pensais pas que cela allait me bousculer autant de changer d’univers. Cette conclusion est difficile, parce que je me suis sentie perdue et attaquée en voyant les modifications de ma réalité. Le combat contre Anthony Williams a été débalancé par l’apparition d’un groupe de jeune que je croyais être les Teen Titans, surtout par l’apparition du trio fondateur et de Megan Morse. Mais avec une Floride venant du passé et une blonde furie qui a essayé de me casser la gueule, je me sentais déjà perdue pour décider de partir pendant que ;es coéquipiers étaient en train de la retenir.

Je me suis arrêtée en chemin pour essayer de recontacter aveuglément les Prodigies croyant à une illusion ou à un rêve, mais je savais éperdument que je perdais mon temps, les « Teen Titans » ne m’avaient pas reconnus, il doit avoir un rapport différent dans ce monde. Je panique durant un moment, me laissant surtout guider par la peur de cet inconnu. J’ai rencontré quand même Rachel Summers, Hope Summers, Cable et ainsi que plusieurs autres mutants qui ont changé d’univers dans le mien, on décrivait même mon univers comme un point de repère pour les autres univers. Alors pourquoi je suis incapable de respirer comme avant? C’est normal le multivers, Jasmine…

Pourquoi je suis incapable de l’admettre? Peut-être par peur de perdre ce que j’ai construis avec les Prodigies pendant toutes ces années. Je me suis arrêtée dans la ville de Forest City en Caroline du Nord pour reprendre mon souffle. Certains civils ont reconnu mon costume quand je suis allée manger quelque chose, il avait certains regards de méfiances et d’autres d’admiration. Captain Marvel leur disait quelque chose. Peut-être que nos univers n’étaient pas si différents, je me disais. Après avoir discuté quelques peu avec des jeunes, il avait une histoire autour des Vengeurs. On avait aussi des Vengeurs dans notre monde, mais c’était différent, dans cet univers, on dirait qu’ils étaient extrêmement puissants, alors que dans le mien, c’était environ sept membres avec une vision beaucoup trop conservatrice américaine.

Ils m’ont parlé de la Justice League, qui m’était complètement inconnus dans mon radar, pour ensuite parler de la Young Force. Ils avaient eu des débats intenses où des noms de groupe apparaissaient, mais qui ne me laissaient rien savoir de leurs affiliations ou de leurs pensées. Avant de partir, ils m’avaient demandé mon numéro de téléphone ce que j’ai refusé en leur envoyant un vent de mon décollage rapide. J’étais inquiète… ils n’ont pas dis une seule fois le nom des X-Men.

New York était ma prochaine destination. Je ne pouvais pas imaginer un monde sans les X-Men ; ils avaient tant apporté dans le mien, alors comment je pouvais me sentir à l’aise dans un monde sans. Arrivant proche de la ville, j’étais surprise. La ville était vieille… non je ne parlais pas de défauts, mais les bâtiments ne dataient pas de la reconstruction après les manipulations d’Adrian Veidt, ni par la destruction haineuse de Molson. Je me retrouvais dans un spectacle plutôt confus devant un paysage qui me laissait curieuse de savoir ce qu’il s’est passé.

Avant de me diriger vers l’Institut, j’ai décidé de me poser devant un petit magasin qui semblait vendre des figurines. Sur le carton, cette Captain Marvel ne me ressemblait pas du tout physiquement et les figurines des Vengeurs étaient quand même très nombreuses. Captain America, Iron Man, Hulk, Thor, Valerie Hopkins, Sif, Stargirl, She-Hulk et ainsi que de nombreux autres. Les Vengeurs étaient vraiment différents de mon monde, et certains noms me faisaient automatiquement tiquer. Le groupe doit être différent comme les Teen Titans doivent être différents.

Le suspense avait assez duré : J’avais le devoir moral de voir ce qu’il se passe avec l’Institut Xavier. J’espérais au fond de moi-même que Xavier a existé. Il fallait d’abord que je respire avant, mais en voyant le gigantesque manoir, j’étais automatiquement enthousiaste. L’école était différente dans sa construction que la mienne, mais je pouvais voir la statue de Charles Xavier. Quelques étudiants étaient dans l’entrée et peut-être par mon atterrissage devant la fameuse sculpture, les avaient faits paniqués. Ils étaient rentrés dans l’école sans attendre pendant que je prenais le temps de lire les plaques. Son école avait été construite un peu après mon Institut Xavier…

Alors que je prenais mon temps de lire les détails, la porte principale s’était ouverte brutalement. Piotr avec son costume s’avançait vers moi en forme métallique. Pour poser une pacification, je laissais mes mains ouvertes devant mon ancien coéquipier. « Peter, je sais que cela peut paraître bizarre… » En voyant mon visage et en entendant ma voix, on dirait que son agressivité part tout d’un coup. Il stoppait sa marche de brute pour me regarder bizarrement. Après, c’était un peu le temps du choc.

Une voix s’était exclamée en arrière de moi, qui paraissais peut-être agressive, mais qui m’était familière et nostalgique à la fois. Je me tournais le visage vers le petit duo qui était apparu par téléportation derrière mon dos. Elle n’a pas changé, hormis qu’elle était un peu plus vieille dans mon monde. Je n’ai pas pu m’empêcher proche de Kitty pour lui donner juste un câlin. Confuse de la situation, elle l’avait acceptée pendant que Peter demandait si c’était un câlin massacre ou non.

Ma réaction était illogique, mais j’en avais besoin pour décompresser. C’était déjà un signe d’acceptation pour moi. Plusieurs autres X-Men sont apparus, et un travail télépathique se faisait pour nous camoufler, mais aussi vérifier ce que je venais faire. Est-ce que les X-Men avaient cumulé plus de méfiances dans cette ère? Ils étaient certes plus méfiants, l’ouverture restait toujours la même. Ils avaient peut-être fouillé dans mon cerveau pour avoir des informations sincères, malgré tous les soucis, je pouvais comprendre surtout vu comment on m’expliquait le changement capital entre cette Carol Danvers et moi.

Un peu trop stressée par les derniers évènements, ils voulaient que je passe quelques tests avant de discuter. Surtout que pour eux, dès que je commençais à balancer des dates, on dirait qu’ils croyaient que je parlais d’une uchronie. Alors, ils m’ont demandé quelques détails historiques sur une feuille avant de partir dans les discussions. Les dates importantes étaient apparues et ils semblaient avoir de grandes différences entre mes références historiques et celle de ce monde. J’étais cependant heureuse de voir Psylocke, Xavier et Beaubier toujours vivants malgré toutes ces complications.

Deux semaines s’étaient écoulés où les communications étaient souvent pour m’accommoder, pour me laisser un temps de comprendre et surtout pour respirer. J’avais quand même démontré un certain intérêt pour poursuivre mon entraînement. Ils pouvaient se poser beaucoup de questions, mais ils avaient tous quelques choses d’extrêmement attachants en s’ouvrant sur moi. Kitty et Xavier m’avaient faits même de grands discours pour éviter que je m’isole avec des emblèmes artificiels. On m’avait quand même conservé dans le but de paniquer et je pouvais les remercier. Cela me faisait beaucoup de bien de voir un tel aspect, bien que c’était un peu difficile d’imaginer mon double ayant fait un pacte avec le diable pour être la plus grande démagogue de l’histoire.

Il fallait surtout prendre le temps et je passais beaucoup de temps pour lire les documents pour savoir le plus d’aspects possibles sur ce monde. Le milieu géopolitique était un poil trop compliqué pour m’en mêler comme les sujets d’Hal Jordan. Je vais découvrir et affronter cette vérité un peu plus tard. J’ai passé beaucoup de temps entre la lecture de certains dossiers dans le sous-sol secret de l’Institut. Après un entraînement avec Betsy et Beaubier, en apprendre plus sur ce monde, était un réconfort.

Cependant, durant ma quinzième journée dans ce monde, après un entraînement matinal, un visage familier, mais surtout hostile est apparu dans les couloirs du sous-sol. Quoi qu’est Emma Frost dans ce monde, je suis dans la certitude qu’une personnalité comme elle, ne change pas. Je ne perds pas de temps pour m’avancer vers cette blonde. Sa télépathie est puissante, mais son regard est plutôt confus vers mon costume qui semble l’alarmer comme plusieurs.

« Puis-je savoir ce que tu fais ici? Je croyais que le sous-sol de l’Institut Xavier était réservé aux X-Men et pas aux opportunistes… »

On va négliger l’information que je ne suis pas encore X-Woman, mais toujours en test pour en faire parti. C’est peut-être précipité comme choix, cependant c’est extrêmement visible qu’on ne peut pas me laisser sans repères quand je pouvais faire quelque chose pour les autres. En plus, mes lectures sont assez nombreuses pour savoir que ma place est ici. J’ai échoué une fois pour essayer de protéger mes amis, alors c’est peut-être une façon de me faire pardonner d’intégrer cette équipe. Leurs croyances sont toujours les miennes et mes combats vont dans le même sens. Je dois peut-être passer plus de temps dans les discussions avec Rogue pour faire disparaitre les tensions.

Je peux certainement la comprendre, ma double dans cet univers semble l’une des pires crasses de cette planète (Comme Emma quoi?) et il faut d’abord convaincre avant de confronter. Beaucoup de travail doit être fait avant tout, mais d’abord je me concentre sur le dossier d’Emma Frost qui a décidé d’infiltrer le sous-sol des X-Men. »
 

_________________

« On vit de ce que l’on obtient. On construit sa vie sur ce que l’on donne. »
Winston Churchill
avatar
Jasmine A. Sparks

Messages : 397
Date d'inscription : 05/10/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Deux ou Trois Mondes? [PV - Emma Frost]

Message  Emma Frost le Dim 23 Oct 2016 - 12:50


Deux ou Trois mondes
feat Jasmine A. Sparks


Emma avait de sérieux doutes sur la relation que Charles Xavier pouvait entretenir avec sa machine. Il y passait tellement de temps que c'était à se demander si, en tant que sexologue, elle n'avait pas le devoir d'intervenir. Elle était maintenant contrainte de traverser le sous-sol de l'institut pour aller l'attendre à la sortie. Elle avait été tentée de le joindre par télépathie, mais s'était convaincue que l'idée était mauvaise. Il avait déjà insisté sur le risque quand il était connecté au cérébro, et donc, indirectement, à une multitude d'esprits. La moindre déconcentration pouvait l'amener à perturber les personnes de l'autre côté de sa télépathie. Quelles seraient les conséquences d'un conducteur de poids lourd qui perdrait connaissance à pleine vitesse sur l'autoroute ? Emma ne voulait pas être accidentellement la raison de la découverte de la réponse à cette question. Elle irait se planter devant la porte et lui dirait face à face sa façon de penser.

Son pas était en conséquence très déterminé, et ses talons blancs claquaient fortement sur le métal froid, d'autant plus que sa robe droite, bien que fendue des genoux à mi-cuisse, ne lui permettait pas de faire de grands pas. Elle s'était toujours demandé pourquoi Xavier tenait à ce que son sous-sol soit aussi aseptisé. Elle ne s'attendait pas à de grandes tapisseries renaissance sur les murs, mais quelques meubles et une moquette au sol auraient eu une toute autre allure. Aucun doute que le professeur ne devait considérer qu'à moitié l'intérêt d'étouffer les bruits de pas avec une surface plus souple, puisqu'il ne se déplaçait que sur des roulettes.

Les habitants du manoirs devaient être habitués à voir la Reine Blanche débarquer ici, et dans le cas contraire, son nez revelé, son pas déterminé, son chignon bien serré et ses petites lunettes qui lui ajoutaient un air sérieux, avaient dû les dissuader de lui demander de justifier sa présence en ces lieux. Mais visiblement, tout le monde n'était pas intimidé puisqu'elle entendit une voix s'adresser à elle.

Elle tourna la tête pour voir qui était donc l'impudente qui se permettait de s'adresser à elle par le tutoiement de la sorte, prête à moucher l'audacieuse, mais eut le souffle coupé en voyant de qui il s'agissait. Emma ne regardait pas la télévision, principalement parce qu'elle n'en avait pas le temps, mais aussi parce qu'elle ne trouvait rien à la télévision qui ne soit plus intéressant et mieux documenté que ce qu'elle pouvait trouver sur internet. Elle savait que Carol Danvers faisait de fréquentes apparitions médiatiques mais n'en avait vu aucune. Elle n'avait lu que rapidement quelques articles sur lesquels elle avait pu voir résumée les principales informations à son sujet :

  • Elle était blonde
  • Elle était républicaine
  • Elle avait attaqué un groupe mineur de jeunes méta-humains
  • Elle portait un horrible costume bleu et rouge tellement années 90 que ça en aurait fait passé Céline Dion pour une chanteuse avant-gardiste.


Mais elle était là, face à elle, dans les sous-sols de l'institut. Emma n'eut pas le temps de réfléchir à deux fois. Première étape, se déplacer en faisant croire à son adversaire qu'elle était toujours à la même place. Ainsi, en cas d'attaque, elle ne serait pas en danger. Elle porta sa main à sa tempe et l'autre devant elle pour viser Ms Marvel, fléchissant légèrement ses jambes comme dans une posture de garde. Au moindre doute, elle se tiendrait prête à envoyer une rafale psychique dans la face de cette petite garce.

« Ok, trésor, je ne sais pas ce que tu comptes faire ici, mais je peux prévenir télépathiquement le Professeur Xavier de ta présence plus rapidement que tu ne pourras connecter tes deux neurones. Alors tu vas gentiment rester complètement immobile et t'expliquer, si tu ne veu pas te retrouver convaincue d'être un crapaud nommé Toto qui ne cherchera qu'à manger des mouches pour les 48 prochaines heures. Est-ce que c'est clair ? »

C'était un coup de bluff. Elle ne pouvait pas prévenir Charles Xavier sans risquer un carambolage ou un avion qui s'écrase, et même si Carol Danvers était une menace, elle ne méritait pas que l'on lui sacrifie des innocents. La question qui venait à l'esprit d'Emma était : est-ce que Carol Danvers avait décidé de continuer à attaquer les groupes d'intervention mutants les uns après les autres ? Était-elle venue attaquer l'institut et l'académie serait-elle la suivante ? Elle se félicitait d'être venue, car elle pourrait au moins arrêter cette intruse et éviter un massacre de plus.

« D'ailleurs pour commencer, comment tu es parvenue à entrer ici sans te faire repérer ? »

C'était un peu inquiétant en effet, car si elle avait réussi à entrer au nez et à la barbe du professeur Xavier, elle devait avoir une sacré immunité télépathique, ce qui allait compliquer la chose. Mais Emma restait confiante. Elle avait toujours trouvé Charles Xavier un peu trop bourrin dans l'utilisation de ses pouvoirs. Elle-même était moins puissante, mais avait l'habitude de faire preuve de plus de subtilité et de contourner les défenses plutôt que d'essayer de violemment les abattre. Cette capacité stratégique lui avait d'ailleurs valu quelques victoires sur le directeur de l'institut dont elle n'était pas peu fier, même si désormais un affrontement autre que pour l'entraînement n'était plus à l'ordre du jour.

_________________
avatar
Emma Frost

Messages : 368
Date d'inscription : 10/09/2015
Localisation : Boston

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Deux ou Trois Mondes? [PV - Emma Frost]

Message  Jasmine A. Sparks le Lun 24 Oct 2016 - 0:16


 
Une discussion entre plusieurs interprétations?

 
« Il est vrai que je suis peut-être trop sévère devant Emma. Si ma double est catégorisée comme l’une des pires êtres de la planète selon les rares sites webs que j’ai pu fouiller, peut-être que cette Emma-ci est plutôt modérée et intelligente. J’ai peut-être porté un jugement bien trop sévère, cependant pour ma défense sur mon manque de diplomatie, j’ai quand même lu les dossiers de la plupart des membres X-Men. Ce groupe était peut-être très nombreux et je pouvais être heureuse de retrouver plusieurs disparus et morts dans mon univers, qui habitent toujours en paix dans ce monde. Cependant, aucune Emma Frost était présente dans les dossiers des X-Men de cet univers, alors il est bien normal que j’intervienne devant l’apparition de cette folle de service. Je ne l’ai pas connu personnellement dans mon univers, mais la Ville de Boston était notre demeure à nous deux. Ma famille a posé un regard important dans cette ville et l’importance des Frost avaient configuré à augmenter les tensions quand cette chère blonde a décidé de s’engager dans le terrorisme pour essayer de remplacer Magnéto dans l’extrémisme des idéologies mutantes.  

J’aurai pu avoir une diplomatie à place de foncer vers elle les poings serrés et une tension sévère qui pouvait être vérifié dans mes yeux. Elle était habillée aussi pathétiquement que dans tous mes souvenirs, avec des talons blancs résonnant dans les longs couloirs de l’Institut Xavier. Je ne sais pas ce qu’elle fait aussi, cet Institut Xavier semblait extrêmement respectable par son évolution, il m’est donc difficile de voir comment une telle personnalité peut avoir accès au sous-sol de l’Institut Xavier. Extrêmement en défensive, Emma avait reculé à ma présence. Se positionnant drôlement en signe de panique, cela pouvait confirmer une idée… elle n’était pas la bienvenue ici.

Les premiers mots tombèrent de la part de cette garce. Elle me parle de prévenir Charles avant de commencer à me menacer en menaçant ma mémoire. Emma ne doit pas avoir beaucoup changé dans ce tempérament. Elle est surtout une criminelle dangereuse, ne laissant qu’une forme d’intolérance dans sa façon de faire. Elle modifiait impunément la psyché de plusieurs étudiants dans mon monde pour la suivre aveuglément, alors quelle est la différence pour le coup entre les deux Emma de mon monde et celui de ce monde?

« Tu peux bien l’avertir Xavier. Il sait très bien que je suis ici. Je ne t’ai pas vu dans les dossiers X-Men, alors tu ne fais pas partie de cette équipe. Tu peux donc m’expliquer ce que tu fais ici et ce que tu manigances dans le sous-sol le plus secret de l’Institut Xavier? »


Je ne suis pas enthousiaste à discuter avec elle. Sans son pouvoir autour du diamant, je peux bien lui donner une taloche sur la tête pour lui faire un petit dodo, mais je ne suis pas sûr que les X-Men vont apprécier que je commence des conflits dans l’un des périmètres les plus dangereux des États-Unis : On est entouré de l’une des machines psychiques les plus puissantes et des nombreuses armes de Forge ou du Fauve. Je n’étais pas aussi très douée dans la diplomatie dans mon univers, surtout avec des personnalités aussi exécrables que celle d’Emma Frost. Malgré tous mes désirs d’écraser Emma, je peux bien lui accorder une réponse à sa question.

« Je fais plusieurs simulations dans la salle des dangers pour confirmer mes compétences de combats et de stratégies de mon passé pour avoir le grade des X-Men. Je suis proprement invitée à suivre cette formation. Je te retourne donc la question : Comment tu as infiltré l’Institut Xavier avec tous les télépathes autour? »

Je ne possède aucun rattachement particulier de dire d’où je viens, c’est sa faute à elle pour le moment de trainer dans les couloirs du sous-sol. Si elle possède uniquement un brouilleur télépathique, je ne vais pas avoir beaucoup de difficulté à m’en débarrasser. Je n’aime pas le devoir de me calmer devant cette poupée gonflable qui a juste créé beaucoup de problèmes dans mon monde. Ce n’est pas de bonne envergure de la retrouver dans la base des X-Men et je veux clarifier la situation. »
 

_________________

« On vit de ce que l’on obtient. On construit sa vie sur ce que l’on donne. »
Winston Churchill
avatar
Jasmine A. Sparks

Messages : 397
Date d'inscription : 05/10/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Deux ou Trois Mondes? [PV - Emma Frost]

Message  Emma Frost le Dim 30 Oct 2016 - 9:17


Deux ou Trois mondes
feat Jasmine A. Sparks



Emma écalta de rire. Il était clairement impossible que Charles Xavier ait invité Carol Danvers à venir dans l'institut, pas après les propos anti-mutants qu'elle avait tenus publiquement à maintes reprises. Ou alors, elle venait d'obtenir un second sujet d'explications à avoir avec lui. C'était forcément du bluff, et pourtant, la signature psychique de la femme en face d'elle restait stable et sereine. Soit elle disait la vérité, soit elle en était persuadée elle-même. Après l'hilarité, c'était maintenant la crainte qui emplissait l'esprit d'Emma. Elle ne pouvait pas avertir Charles Xavier sans prendre de risques démesurés, et la voilà qui était prise dans son propre jeu de dupes.


La Reine Blanche ne se serait jamais rabaissée à donner la moindre information à un adversaire, du moins, pas sans être certaine que cette information jouerait en sa faveur, il était donc hors de question qu'elle réponde aux questions de cette petite prétentieuse. Elle s'apprêtait à la renvoyer dans les cordes, mais cette dernière venait de lui expliquer la situation de son point de vue, et là encore, son esprit criait haut et fort sa certitude d'être dans son bon droit. Emma consentit donc à apaiser à son tour la situation, mais pas sans baisser sa garde pour autant. Elle relâcha son corps pour feindre la collaboration, mais déploya son esprit pour être prête à passer à l'action en cas de besoin.


« Je dois reconnaître que tu as une sacrée audace pour venir postuler chez les Xmen, après tous tes propos sur le recensement des mutants et sur leur soit-disant dangerosité… Je ne sais pas pour quelle raison Charles à perdu l'esprit, mais je vais rapidement lui remettre les idées en place. D'ailleurs, comment se fait-il que tu aies connaissance des Xmen ? Je croyais qu'ils souhaitaient rester un groupe secret. »


Peut-être Carol Danvers était là pour récupérer des informations sur les Xmen. Elle avait déjà donné son point de vue sur les groupes d'intervention non-gouvernementaux. Elle avait peut-être appris l'existence des Xmen et était ici pour récupérer des informations sur eux. Non, ça ne collait pas. Carol Danvers avait reconnu Emma Frost au premier regard. Si la Reine Blanche ne se cachait pas des médias, il était difficile de reconnaître en vrai, une personne que l'on n'avait perçue que sur un écran, ne serait-ce que parce que la 3D et la posture naturelle, rajoutaient une dimension nouvelle à la personne. Et comment aurait-elle pu arriver ici de toute façon ? Et comment aurait-elle pu simuler de l'honnêteté psychiquement ? Ca demandait un travail considérable à un télépathe et Carol Danvers n'avait jamais été reconnue comme ayant des pouvoirs sur l'esprit. Il y avait forcément autre chose.


« Pour ma part je viens simplement discuter avec Charles, et j'allais l'attendre devant… son loisir préféré. Pour ce qui est d'entrer, hé bien, j'ai simplement frappé à la porte et on m'a ouvert. Quelle question ! Les télépathes d'ici n'ont aucune raison de me nuire, ils ont bien l'habitude de voir. »


Emma avait volontairement évité de prononcer le nom de cérébro, au cas où il serait inconnu de son interlocutrice. Il lui fallait en savoir plus, suffisamment plus pour savoir s'il fallait ou non tenter de mettre Carol Danvers hors d'état de nuire. Elle se décida donc à prendre un petit risque et à s'approcher de manière décontractée.


« Et donc, trésor ? Pourquoi vouloir rejoindre les Xmen ? Les vengeurs ne te suffisent plus ? Triste de t'en être mis la moitié à dos ? J'ai mes sources, et j'ai cru comprendre que tu n'étais pas appréciée de tous ? Etonnant, non ? Une femme si sympathique et délicate comme toi... »


La provocation allait peut-être lui délier la langue, ou la pousser à attaquer, mais c'était un risque à prendre. Ce statu quo nimbé d'une tension palpable était insupportable, il fallait en sortir, d'une manière ou d'une autre.

_________________
avatar
Emma Frost

Messages : 368
Date d'inscription : 10/09/2015
Localisation : Boston

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Deux ou Trois Mondes? [PV - Emma Frost]

Message  Jasmine A. Sparks le Lun 31 Oct 2016 - 2:23


 
Une discussion entre plusieurs interprétations?

 
« Une chose est plutôt problématique depuis mon arrivée et qui doit durer depuis bien trop longtemps dans ce monde : C’est cette satanée de Carol Danvers. Bien que je ne veuille pas me comparer aux êtres que je ne suis pas, ma présence dans cet univers est comme un douloureux cauchemar qui commence avec la découverte que mon jumeau est Donald Trump. C’est difficile pour mon égo, parce que pour les découvertes dans les autres dimensions qui varient entre les dictateurs planétaires ou les mégalomanes nihilistes, on se retrouve toujours avec une séparation décente entre le libre-arbitre de notre monde et les décadences des autres mondes. Alors, l’histoire est un peu différente quand ton nouveau monde t’identifie directement à cette version mégalomane qu’est Captain Marvel. J’ai nécessairement beaucoup de difficultés à comprendre une telle décadence, surtout qu’elle a eu le même professeur que moi. On peut ainsi se poser de nombreuses questions comment cette Carol Danvers a tourné le dos aux principes d’héros pour les images télévisuels et surtout pour écrire des articles stupides dans un magazine pseudo-féministe. Je suis curieuse de la rencontre, mais il faut d’abord que je puisse respirer avant de me lancer dans les nouvelles rencontres.

Oui, je cherche des rencontres pouvant être positives comme Hal, Shane, Mar-Vell et même Thor, mais aussi des rencontres négatives comme celle de mon double dans ce monde. Je veux m’acclimater à ce monde avant de le dévorer par des rencontres. La précipitation ne pourrait qu’accentuer mon irrationalité et je n’ai aucune envie de défoncer le crâne d’Emma ou de mon double parce que je suis énervée. Cependant malgré les attentes, je suis surprise que le groupe des Vengeurs soit beaucoup plus centriste que dans mon monde. Je n’ai pas tendance à politiser les positions même que je déteste la politique, mais mes Vengeurs étaient plutôt conservateurs dans mon monde. Pas de Captain America, pas de Valerie Hopkins ou pas Jessica Drew dans leur groupe, c’était des personnalités très différentes qui étaient tous d’accords sur les grandes lignes à suivre. Ils avaient donc une position plus rude envers les Prodigies altermondialistes pouvant agir partout, pour une équipe plus protectionniste et patriotique voulant préserver leurs libertés de défenses. Je respectais la plupart des membres, mais les Vengeurs de ce monde sont surtout des résultats d’une liberté d’expression et d’action trop importantes. Ils ont ramassé toutes les tendances à place de se confiner sur des grandes actions et principes. Défendre le monde oui, mais comme mon monde, il existe des différentes manières de défendre ce monde.

Je reste indifférente à l’hilarité d’Emma, son visage me dégoute autant que le visage qu’elle pouvait avoir dans mon monde. Je suis peut-être trop pressée ou trop dérangée par sa présence, mais je suis incapable de pouvoir la voir concrètement comme altruiste. Après mes dires, cette garce baisse sa garde inefficace pour me parler encore. Comme pour la plupart, elle me croit pour la folle de service qui farfouille dans les pires idioties dans le but de se faire remarquer. Je trouve cela plutôt étrange, parce que je ne ressemble nullement à celle-ci physiquement. En plus, les X-Men ne l’ont pas informé…

« Wow… je vois que tu ne suis pas trop l’actualité locale ou même l’actualité internationale. Je ne sais pas si je dois être impressionné par ton ignorance ou trouver cela plutôt ironique vu comment tu essaies de jouer cette arrogance ici. Si les X-Men ne t’ont pas informé des dernières nouvelles, la confiance ne doit pas régner. Peut-être qu’il est aussi temps que tu commences à regarder la télévision, parce si tu trouves que je ressemble à cette Carol, je pense que c’est le temps de t’acheter des nouvelles lunettes. Je connais les X-Men et leurs existences, parce que dans un autre monde, ils ne sont pas secrets et ils m’ont surtout appris à me battre. »  

Au moins, je lui donne quelques indices à cette femme sinon on ne va pas en finir pour ce soir. Cependant, l’aspect que les X-Men n’ont donné aucune nouvelle autour des arrivées de nouveaux êtres dimensionnels à cause d’une mystérieuse brèche extra-dimensionnelle (Peut-être dût à un tatouage) me laisse penser que la confiance et la transparence ne soient pas totales avec la Reine Blanche. Peut-être qu’elle gère encore une Institut Xavier à Boston ou qu’elle est représentante de la mutation dans une autre grande ville ou pays… peut-être qu’elle n’a pas encore choisi le terrorisme comme moyen décisif contre le sentiment anti-mutant. Cela pourrait bien sûr expliquer les raisons pourquoi elle est dans ce sous-sol.

Néanmoins, je trouve que les attaques personnelles lancées contre Xavier la laissent plutôt suspecte. Elle laisse quelques mots venir pour la suite, expliquant qu’elle est aussi invitée dans cette école que tous les combattants réguliers que cela soit les membres de la mythologique équipe de la Justice League ou autres invités spéciaux. Je suis sévère dans mon regard malgré ses paroles, je la laisse continuer dans cette discussion. Elle a décidé de s’approcher vers moi avec la même arrogance qu’elle pouvait porter dans mon monde.

« Je n’ai jamais rejoins les Vengeurs et tes sources ne doivent pas donc dépasser les renseignements de l’Institut Xavier. C’est plutôt à moi de poser les questions : Pourquoi les X-Men se rabaissent à recevoir un soutien, à discuter avec toi ou simplement à supporter ton existence? Tu essaies de cacher ce que tu désires vraiment en te transformant en directrice d’école ou en diplomate dans une région pour avoir des moutons dans tes rangs? »

Elle est peut-être la plus gentille mutante de cet univers, mais est-ce que cela va vraiment déranger quelqu’un que je l’insulte? C’est Emma Frost avec des taillons aiguilles se faisant entendre à trois kilomètres et en parlant avec la même prétention que celle de mon monde, alors je ne crois pas que cela va déranger des gens. En tout cas, si quelqu’un est offensé, envoyez-moi des plaintes par mon email. »
 

_________________

« On vit de ce que l’on obtient. On construit sa vie sur ce que l’on donne. »
Winston Churchill
avatar
Jasmine A. Sparks

Messages : 397
Date d'inscription : 05/10/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Deux ou Trois Mondes? [PV - Emma Frost]

Message  Emma Frost le Lun 28 Nov 2016 - 14:41


Deux ou Trois mondes
feat Jasmine A. Sparks


Touché ! Si effectivement la provocation avait un peu émoussé la patience de son interlocutrice, elle avait aussi permis à cette dernière de confier beaucoup plus sur la situation à Emma. Certes, elle n'avait pas toutes les clés pour cerner la vérité dans son intégralité, mais elle pouvait désormais mettre le doigt sur son erreur. Qui que soit la personne en face d'elle, ce n'était pas Carol Danvers. Qui alors ? La suite de la discussion était encore plus intéressante et la Reine Blanche en eut une expression involontaire d'intérêt, fermant légèrement les yeux, pinçant la bouche, tournant un peu le visage. Il ne lui aurait manqué que la canne à selfies pour penser qu'elle était en train de prendre une photo pour sa page facebook.

Elle prit une pose plus détendue, la main sur la hanche, et le corps légèrement désaxé sur un pied, puis ramena son index devant la bouche. Maintenant que la méfiance n'était plus d'actualité, allait suivre un petit instant de jeu, simplement parce que c'était faisable, et aussi parce qu'elle jugeait que la personne en face d'elle affichait bien trop de sérieux pour ne pas faire l'objet d'une petite taquinerie. Elle afficha un grand sourire avant de prendre la parole.

« Oh, je suis vraiment désolée de cette confusion, trésor ! Mais pour ma défense, elle se passa une main dans les cheveux une femme d'affaire comme moi n'a ni le temps, ni le désir de s'intéresser à la presse people, et surtout pour ce qui est de regarder la télévision. Tu sais, comme on dit : "Si c'est gratuit, c'est toi le produit". Il est hors de question que j'offre une partie de mes capacités cognitives pour recevoir les incessants messages d'annonceurs en tout genre. En plus, connaissant Carol Danvers, je suis sûre qu'elle doit faire des placements produit en plein milieu de ses phrases, sans aucune recherche de subtilité. Cette femme est une véritable insulte à l'intelligence. »

Elle s'approcha un peu et se pencha vers son interlocutrice. Elle l'examina rapidement de haut en bas, s'attardant sur un mode fashion-police.

« Alors, trésor, dis-moi. Tu fais l'essayage de ton costume d'halloween ou c'est seulement que dans ton mode, tout le monde s'habille en ersatz de Carol Danvers ? Je peux pas dire pour chez toi, mais ici, ce rouge et ce bleu, c'est tellement années 90, que tu pourrais te faire jeter des pierres dans la rue pour être en train de porter ça… Oh, plus le fait qu'on pourrait te méprendre pour Miss Marvel, ce qui serait une encore plus grande raison de vouloir te lapider, sauf au Texas, le niveau socio-culturel est suffisamment bas pour qu'ils adorent tout ce qui est républicain et de mauvais goût. »

Mais elle avait raison sur un point : Charles Xavier ne l'avait pas prévenue qu'il avait retrouvé une personne venant d'un autre monde. Voilà encore une chose qu'il devrait expliquer à Emma. Quel intérêt y avait-il à la lui cacher ? Avait-il peur qu'elle tente de lui enlever cette jeune recrue ? C'est vrai que la Reine Blanche pouvait ressentir l'envie de le faire, mais tout de même, il devait bien se douter qu'elle finirait par la découvrir. Ceci étant dit, la présence d'une personne d'un autre monde était une aubaine, si Emma parvenait à expérimenter sur les voyages dimensionnels, elle pourrait donner un sacré boost à son entreprise, et à ses Hellions.

« Visiblement, nous avons toutes deux été désinformées par les Xmen. Si effectivement, ils ne m'ont pas prévenue de ta présence, ils ne t'ont pas plus prévenue de la mienne. Ca nous fait un point commun, trésor, je suis sûre que ça annonce que nous allons devenir les meilleures amies du monde… Pour répondre à ta question, disons que Charles et moi sommes, comment dire, assez proches. Nous partageons beaucoup sur notre vision des choses, nous abordons seulement les problèmes par des angles différents. Si effectivement nous entretenons une saine compétition, nous collaborons sur de nombreux sujets. Il ne te l'avait pas dit ? N'hésite pas à lui en toucher deux mots quand tu auras l'occasion, il devrait pouvoir te parler de moi en toute honnêteté. Mais j'espère que tu es douée en télépathie, car comme tu es en train de le constater, Charles aime beaucoup les petites cachotteries. »

Encore un peu de provocation, pour sucrer la discussion. Emma n'était pas qu'une blondasse arrogante et superficielle, mais ceux qui ne voyaient que ça en elle, elle préférait les conforter un peu plus dans cette idée. N'est-ce pas le fondement même du poker que de faire croire à son adversaire que l'on a en main d'autres cartes que les siennes ?

« Et pour ta gouverne, je ne suis pas arrogante ici, je suis arrogante partout. L'arrogance, c'est mon fond de commerce. »


_________________
avatar
Emma Frost

Messages : 368
Date d'inscription : 10/09/2015
Localisation : Boston

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Deux ou Trois Mondes? [PV - Emma Frost]

Message  Jasmine A. Sparks le Mar 29 Nov 2016 - 0:44


 
Une discussion entre plusieurs interprétations?

 
« Je ne sais pas encore la situation de la Reine Blanche dans cet univers, on est dans des mondes différents et je n’aime pas la perspective de la voir dans les couloirs du sous-sol le plus sécurisé du monde. Les X-Men ne sont pas connus dans ce monde, c’est pour cette raison que je m’inquiétais souvent des perspectives difficiles de ne pas avoir leur influence dans ce monde. Cela aurait été un véritable cauchemar si dans ce monde, l’influence mutante viendrait uniquement d’Emma Frost. Quoi que je puisse en dire, son influence est importante dans ce monde et bien que je sois habituellement très démocrate, je n’aime pas la voir dessiner un avenir aussi important pour les jeunes mutants. Au fil des mots, sa posture est toujours aussi risible et presque hollywoodien. On dirait pratiquement que dans sa tête, il a toujours des photographes autour d’elle pour illustrer sa gloire. Je fais un regard plutôt étrange envers cette pose, mais elle le change plutôt rapidement pour calmer la situation.

Elle décide de partir vers la détente, que cela soit dans la position non-défensive de son corps ou dans ses paroles. Je ne sais pas à quel jeu elle peut s’amuser, mais elle est toujours aussi intrigante et par ma seule curiosité, j’ai des craintes qu’elle risque encore de me manipuler ou d’essayer de manipuler l’Institut Xavier. Elle s’excuse même de son erreur pour ensuite de justifier cette faute par sa position dans la société. Une femme d’affaire n’a pas le temps de regarder sur l’internet ou de regarder les différentes chaînes de télévisions pour s’occuper des pires opposants au droit mutants. Les Vengeurs de mon univers étaient peut-être plus conservateurs que la moyenne, mais ils ne prenaient pas position sur la mutanité qui était un sujet controversé, mais bien trop politisés pour qu’on s’en mêle. Le sujet est aussi controversé, mais de voir des références sécuritaires commençaient à prendre position, je trouve cela vraiment inquiétant.

Je ne suis pas assez douée dans la science de la consommation pour créer une certaine discussion avec Emma pour mieux comprendre les enjeux d’Avengers Channel ou de MTV au niveau visuel. Emma poursuit au moins quelques paroles sur cette Carol Danvers qui était peut-être dans les sujets les moins appréciés des mutants ou juste une grande source de rigolade. Je ne connais pas assez mon double pour donner une position précise, mais si cette Carol n’est pas appréciée du tout par Anna, Kitty et Emma, la raison doit être réellement justifiée. Au moins, je peux ajouter quelques mots pour éviter de passer pour une ignorante complète de ce monde.

« Dommage que l’Emma Frost de mon monde se soucie beaucoup plus du sort des mutants qu’ici. C’est normal qu’une partie de la population ou des politiciens s’oppose à la communauté mutante, mais quand ce sont des êtres qui sont dans des groupes à tendance sécuritaire qui décident de briser leurs neutralités, je crois que tout le monde devrait être plus inquiet sur la neutralité de ces Avengers ou de tout autre groupe national. »

Oui, quelques pointes sont dirigées vers Emma, surtout en basant ma réponse sur mon vécu chez les militaires. La neutralité était une source importante dans la mentalité militaire, et je peux être déçue que des détracteurs contre les mutants existent dans l’un des groupes sécuritaires les plus puissants du globe. J’ai eu le temps de lire quelques dossiers inquiétants autour des Vengeurs, de leurs divisions et de leurs questionnements sur la société. Peut-être que c’était une mode dans ce monde de prendre des positions sur des sujets aussi fragiles, je ne peux pas le dire. Le temps me manque pour pousser mon analyse dans les autres groupes, surtout dans les deux autres forces nationales ou extranationales les plus importantes : L’ACE et les Last Sons. J’aurai bien sûr un malaise, mais ce malaise peut s’effacer car les X-Men poussent une influence positive dans les autres groupes pour aller plus loin que dans les définitions traditionnels de la société.

Peut-être que sur le coup, mes réflexions politiques ou philosophiques sont trop importantes, Emma me regarde de haut en bas après s’être penché vers moi. Elle laisse un regard plutôt indiscret sur mon costume, me demandant bien ce qu’elle peut en dire. Son opinion est assez sévère sur le coup, mais qui était aussi bien répandu dans mon monde que dans ce monde. Le travail de mémoire peut être difficile au niveau de la mode, mais parfois, je trouve qu’on oublie souvent les symboles et les individus derrière les costumes. J’ai un petit sourire d’un millième de seconde quand je repense à cette réflexion, surtout en regardant les habits d’Emma Frost.

« Si tu veux parler de costume un peu ridicule, tu ne trouves pas que tu atteins une zone plutôt étrange avec ton déguisement en talon haut dans un sous-sol métallique. Et pour justifier ce costume, je crois qu’il faut parfois faire un travail de mémoire. Avant que cette Carol Danvers arrive dans les médias ou commence à charcuter les Vengeurs, il existe un homme dans votre monde qui se faisait appeler Captain Marvel. Et comme dans mon monde, il a porté ce costume et il m’a donné des leçons qui ne se donnent pas uniquement par des manipulations télépathiques. C’est mon devoir de l’honorer ici, même si tu trouves cela démodé. Alors si je porte ce costume, c’est pour surtout suivre le combat qu’il a fait dans mon monde ou qu’il doit toujours faire ici. Cette Carol Danvers ne représente aucunement la famille Marvel dans sa mentalité ou dans ses actions. »

Socio-structurellement, elle doit surtout justifier les débilités et les raccourcis intellectuels. De plus, me faire lancer des pierres en Russie par les partisans Pro-Doom ou me faire lancer des roches par des anti-Vengeurs, je ne vais pas ressentir d’effets négatifs au niveau physique hormis quelques chatouilles. Je vais plutôt plaindre la pierre que ma tête pour le coup. Ce que je remarque après mes deux réponses, c’est que je lui donne beaucoup, mais je ne la vois pas faire preuve de transparence réelle. Elle ne me donne pas d’informations sur ce qu’elle fait, hormis qu’elle ne perd pas son temps à regarder les médias ou qu’elle n’aime pas l’allure de mon costume.

Si Xavier n’a pas fourni toutes les informations, je reste sur mon hypothèse que la confiance ne doit pas régner. Je ne crois pas être désinformé, mais il avait tellement de renseignements à savoir avant de comprendre toutes les problématiques de ce monde, qu’on ne peut pas tout savoir d’un coup. Même la géopolitique mondiale était totalement différente de mon monde, la Russie était surtout connue pour être dans une guerre civile depuis environ vingt ans. J’ai commencé surtout à regarder les différents dossiers des X-Men avant de me tourner vers une petite analyse des Vengeurs. C’est plutôt ma limite de temps que je n’ai pas pu découvrir le merveilleux dossier d’Emma Frost autour de sa relation avec l’Institut Xavier.

Je lève les yeux au ciel à l’idée de la meilleure amie du monde, pour la laisser continuer de parler de sa vision très proche de celle de Charles. Pour m’avoir coltiné les discours de Veidt pendant vingt ans, je crois que je peux envisager qu’Emma me raconte plutôt de la merde. On dirait plutôt qu’elle essaie de me faire rebeller contre Charles, c’est assez simplet comme stratégie, alors avec un sourire plutôt ironique, je décide de lui répondre.

« Tu sais que vu les différences entre chaque univers, les nouveaux venus doivent en lire beaucoup sur ce qu’il se passe dans ce monde. Ils m’ont peut-être passé ton dossier, mais je ne suis pas encore rendue à ton chapitre. Alors tes petits complots pour essayer de créer des tensions chez les X-Men, je crois que tu peux les garder pour toi. Vu le nombre de mutants télépathes plus élevés que Xavier, les cachoteries doivent surtout exister dans ta tête uniquement. Alors finalement, qu’est-ce que tu décides de gérer? Encore une école? Ou tu as essayé de manipuler un pays pour avoir ta petite immunité diplomatique? Je serai un peu déçue que tu essaies de manipuler encore des étudiants à Boston, ce n’est pas vraiment ma ville dans ce monde, mais j’ai encore beaucoup d’affiliations envers celle-ci. »

Je lui réponds par la provocation aussi pure et simple qu’elle. Sans rentrer dans les parcelles de la prétention ultime, je ne crois pas réellement à la puissance d’Emma. Si elle a son petit groupe personnel et qu’elle a besoin de l’aide des X-Men, c’est nécessairement que celle-ci est plutôt faible sur les grands tableaux. Elle peut bien croire à son fond de commerce est l’arrogance, mais sur tous les plans, elle ne me convainc pas du tout.

« Pour avoir voyager entre deux univers, je crois que j’ai bien compris le petit jeu de l’arrogance : ceux adeptes de ce fond de commerce sont surtout ceux qui n’ont aucun réel pouvoir. Tu m’envoies désolé que les X-Men et l’Institut Xavier doivent monopoliser la plupart des recrues que tu as toujours désirée. C’est un peu normal, je dirais. Je ne crois pas que les Frosts de tous les mondes sont dans la compétence d’unir réellement les différentes visions d’une communauté mutante. Alors, on va jouer à un petit jeu pour t’aider. Tu me dis à quoi ressemble ton petit monde et je t’en dis plus sur mon ancien monde. Sauf si cela ne t’intéresse pas du tout… »

Peut-être que mon monde ne l’intéresse pas, surtout vu les différences entre plusieurs parties de nos deux mondes. Je pourrai peut-être apporter plus d’informations nécessaires autour des Sentinels ou d’Apocalypse, mais je veux bien voir si son arrogance ne va pas devenir le fond de commerce de ma proposition. J’avoue que j’ai été un peu provocante avec elle, mais je pense que c’est l’un des seuls langages que cette blondasse peut comprendre. »
 

_________________

« On vit de ce que l’on obtient. On construit sa vie sur ce que l’on donne. »
Winston Churchill
avatar
Jasmine A. Sparks

Messages : 397
Date d'inscription : 05/10/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum