Le Roi des Singes et la Princesse Amazone [Sun]

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le Roi des Singes et la Princesse Amazone [Sun]

Message  Diana De Themyscira le Mer 16 Déc 2015 - 13:51


    Comme toutes personnes vivantes sur cette planète ou dans les autres dimensions, Diana avait besoin de dormir. Certes, elle avait besoin de bien moins d’heures de sommeil que les êtres humains et habituellement par un sommeil complet, elle pouvait se rétablir de plusieurs blessures importantes, mais c’était aujourd’hui assez différent. Diana était encore dans son lit et la douleur à son dos était aussi importante que les dernières journées. Aux entrainements, elle avait perçu cette douleur et sa pensée était au repos. Laissant tomber l’entrainement et les missions pour un moment, elle pensait être capable de se rétablir de la blessure de Thor par des repos allongés comme elle avait déjà fait dans le passé. Cependant après un mois, la douleur était encore considérable. T’Challa et Ororo commençaient à suspecter quelque chose vu le repos rallongé de Diana. Ceux-ci lui avaient déjà demandé à Diana de prendre du temps pour elle, par sa défaire contre la cyborg de l’Arme X, mais ils savaient très bien que ce concept n’apparaissait pas dans la tête de Diana. Alors il était visiblement étrange que Diana restait à l’écart pour un petit moment.

    Elle ne voulait pas réveiller les suspections des dirigeants du Wakanda, alors elle avait donné une date de retour dans la protection du territoire. Elle faisait confiance à Big Barda, à Ororo ou encore à Vixen pour cette protection, mais elle ne voulait pas vivre dans un éternel repos comme Clark. Elle respectait beaucoup tous les principes de Superman, mais elle avait beaucoup de mal à se concevoir dans une vie de services sans action ou arrestation des criminels. C’était difficile les efforts par la douleur au dos, mais elle pouvait encore se battre et bouger normalement. Son dos était uniquement un point faible, mais peu de personnes ne pouvaient le savoir actuellement.

    Enfilant son costume avec les protections habituelles, glaive et bouclier dans le dos, elle était partie après un petit effort de surmonter la douleur vers les services de protection du Wakanda. Ceux-ci restaient souvent en contact avec plusieurs organismes comme la Confrérie, qui possédait aujourd’hui le territoire voisin, les X-Men, l’Excalibur, les Luchadores ou même les Last Sons. Vixen s’occupait des liens avec le BPRD pour faciliter la communication dans des missions sur le territoire entier.

    Le Wakanda, qui se voulait isoler à une autre époque, est devenu la principale force de défense du continent africain avec la Confrérie. C’était quand même difficile à croire pour la question de la sécurité, mais malgré que ce territoire n’ait pas de groupe officiel, ils étaient quand même possible de défendre convenablement le territoire. Les officiers de la Défense du Wakanda n’avaient pas de grandes missions pour Diana aujourd’hui. La tranquillité était ainsi de mise, cependant ils avaient quand même détecté sur le radar un objet non identifié volant proche des plaines.

    Aucun contact n’était possible pour le moment, selon les experts du Wakanda, c’était un être organique qui volait dans le ciel du Wakanda. Ceux-ci ne s’alarmaient pas beaucoup de la situation, beaucoup de méta humains travaillaient avec le Wakanda, cependant ils voulaient quand même s’assurer de la situation. Diana était donc partie rejoindre la position de cet être. Il était encore dans la zone des plaines et la princesse des amazones avait la vitesse pour rejoindre la position de l’être volant.

    Diana avait aperçu finalement le jeune individu qui semblait se diriger vers le Wakanda-Central. Prenant un peu de vitesse, elle s’était placée devant le jeune oriental pour l’arrêter au vol et commencer les formalités habituelles.


    « Halte! Vous êtes actuellement sur le territoire du Wakanda. Présentez-vous et vos intentions pour continuer votre voyage. »

    Elle n’aurait pas été aussi formelle devant Supergirl ou Martian Manhunter, mais elle se retrouvait devant un petit mystère en face de cet inconnu. Diana n’avait pas sorti son glaive ou son bouclier pour le combat pour se faire bien plus accueillante que sa nature guerrière voulait offrir souvent aux ennemis du Wakanda.

_________________
avatar
Diana De Themyscira

Messages : 792
Date d'inscription : 20/10/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Roi des Singes et la Princesse Amazone [Sun]

Message  Sun Wukong le Mer 16 Déc 2015 - 19:01

Il était une fois... des légendes. Des légendes dignes de ce nom. Des légendes dont leurs histoires sont racontées dans les livres, dites à voix haute aux enfants du pays. Entendues encore et encore et pourtant, plus il y avait de bouche à oreille, plus il y avait d'histoires à raconter. Les gens parlaient de ces légendes à leurs façons. Les enfants en demandaient plus. Les parents inventaient des histoires et ces histoires furent répétées par leurs enfants à leurs propres enfants. Ces légendes paraissent si grandes, si majestueuses si... fantastiques qu'il était impossible de croire qu'elles pouvaient être vraies, qu'elles pouvaient vraiment exister dans notre monde et ça, c'est ce qui fait rêver les enfants et qui leur donne espoir qu'un jour, le monde change et qu'il soit sauvé par leur légende préférée...

Mais dans notre monde, les légendes sont vraies, les légendes sont là et se battent pour la paix ou la justice. Les légendes ont été vues par les enfants, font rêver les enfants. « Un jour je le rencontrerai. » Oui petit... un jour. Peut-être... peut-être jamais aussi. Quelles sont les chances? Il y a tellement de vilains qui font surface jour après jour que la vie de tous et chacun est menacée... même celle de ces légendes. Il y a un risque à tout... mais surtout un risque d'exister. Tu vis, tu meurs... un jour. On ne sait pas quand, personne ne le sait quand. Ceux qui voient le futur ne voient qu'un seul futur parmi tous ceux qui sont probables. Du jour au lendemain et puis BAM, t'es en lambeaux au pied d'un mur parce que tu t'es pris un missile pour un civil... pour sauver sa vie à lui au prix de la tienne.

Et moi aussi, je suis une légende. J'en fais partie. Je suis reconnu depuis que je suis chez les Last Sons, mais je suis né Légende. Moi, ou plutôt ne devrais-je pas dire moi mais, nous. Nous sommes deux, nous formons qu'un, mais je suis celui qui contrôle ce corps avec l'âme de ce deux qui fait de moi cette légende. Sans lui je... non en fait, je ne sais pas ce que je serais. Mort? Vivant? Sur ma planète d'origine? Et si c'était lui l'extraterrestre et que moi, je suis un simple Terrien égaré? Ô Grand Roi Singe, qu'as-tu à dire sur le sujet? Rien, comme toujours. T'es muet comme une tarte, pas comme un muffin parce que mes muffins me parlent beaucoup quand j'ai faim... surtout quand j'ai faim. T'as jamais essayé de me répondre, mais par contre, quand je me fâche ça... t'es là... même trop là et ça, ça doit changer. J'ai peur à chaque fois qu'à ce moment ce ne soit plus moi qui ait le contrôle mais bien toi et que tu fasses une connerie que je regretterais...

J'ai un peu lu sur ces légendes lorsque j'étais en Chine chez mon premier maître. Il m'avait appris plus que les histoires de notre bien-aimé Bouddha. Il m'avait raconté cette histoire sur le Roi-Singe et c'est là que je sentais en moi ce sentiment d'appartenance relié à ce mythe... c'est là que j'avais compris qui il était réellement. J'entendais parler des nouveaux Last Sons sans jamais avoir l'occasion de les voir de mes propres yeux. Étaient-ils des rumeurs ou bien étaient-ils véritablement présent sur cette planète? J'avais posé des questions... trop de questions. On me jetait presque dehors tellement que j'étais envahissant... mais je voulais savoir, je voulais assouvir mon désir d'apprendre et d'être entraîné sous la tutelle d'un nouveau maître. Ici à Seoul, il y avait des jours où j'avais l'impression de m'ennuyer: il manquait quelque chose à ma vie.

Je m'étais fait un baluchon avec des vêtements de rechange et des rations de nourriture. J'avais dit à quelqu'un sans savoir si c'était quelqu'un d'important que je partais pour l'Afrique. Il m'avait regardé d'un air bizarre en me demandant si je prenais l'avion. Et là, c'était moi qui le regardait bizarrement parce que d'abord je savais pas piloter et que deuxièmement, c'était la voie du guerrier que je prenais et aucun truc fabriqué pour me faciliter la tâche ne pouvait être emprunté. Et là il me regardait bizarre, mais j'étais déjà parti, décidé à être entraîné, à devenir plus fort... mais aussi à rencontrer des gens exceptionnels.

Je pris mon envol vers l'Afrique avec une direction approximative. J'avais des lunettes de type aviateur pour couper le vent qui me ferait pleurer durant tout le voyage. Je m'étais arrêté quelques fois, à bout d'énergie à force de me déplacer à vitesse maximale. Je devais manger et je mangeais... beaucoup. Mais dès que je mis les pieds en Afrique, je me rendis compte que c'était différent... VRAIMENT différent. Il faisait vraiment chaud, l'air était sec, l'eau était rare, les villages étaient rares et la nourriture aussi. Il fallait que j'arrive rapidement à destination et pour cela, je ne pouvais plus me permettre d'arrêter... surtout si je me sentais perdu. Puis à moment donné, il y eut une silhouette qui s'élevait dans les airs en face de moi qui me força à me stopper. Elle me confirma que j'étais sur le territoire du Wakanda. Mon visage s'illumina de joie. ENFIN! Je relevais mes lunettes et répondis à la dame:

« YES! Bon sang! J'ai cru que j'étais perdu! Ahem! »

Je me grattais un peu la gorge et volais dans sa direction à vitesse réduite pour éviter d'avoir une conversation à pleins poumons.

« Excusez-moi Madame, je m'appelle Sun Wukong, je fais partie des Last Sons... et on m'aurait dit qu'au Wakanda il y avait des légendes qui pourraient me prendre sous leur tutelle! Est-ce que v- »

Je m'arrêtais net de parler, plissais les yeux et la regardais avec insistance. Un accoutrement pareil, une glaive et un bouclier, des bracelets et une crinière aussi provocante...

« On ne s'est pas déjà vus quelque part?! Vous me dites vaguement quelque chose... »

Et je continuais de l'épier de bas en haut en me posant deux millions de questions sur la nature de notre rencontre... Et pourtant, sa présence ne m'était aucunement familière... C'était trop bizarre!

_________________
       
avatar
Sun Wukong

Messages : 124
Date d'inscription : 04/11/2014
Localisation : Asie

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Roi des Singes et la Princesse Amazone [Sun]

Message  Diana De Themyscira le Sam 26 Déc 2015 - 0:44


    L’ancienne équipe de Diana avait beaucoup changé cette planète. Les critiques pouvaient être négatives à travers chaque décennie. Il était normal que les individus trouvent des défauts à la Ligue des Justiciers et Diana trouvait cela intéressant de porter des critiques devant les actions du passé. C’était de cette manière que les êtres humains avaient eu la possibilité d’évoluer aussi pacifiquement. À travers les ignobilités du passé, ils comprenaient souvent quelques erreurs pour s’améliorer. La Justice League avait fait des bonnes actions, mais il fallait comprendre parfois les erreurs derrière chacun de ses actions pour comprendre comment améliorer le futur. Diana n’était pas objective pour discuter de son avis dans la Ligue des Justiciers, elle avait passé des merveilleuses années, mais elle savait que ce n’était pas parfait. Pour avoir vécu aussi longtemps, les années de ce groupe lui rappelaient surtout des sentiments de nostalgies et d’espoirs incroyables. Clark et Bruce lui rappelaient des années de lumières dans sa vie.

    Cependant, Diana connaissait la faculté de plusieurs pour transformer le visage d’un groupe ou d’un individu pour appuyer leur idéologie. Cette facette l’agaçait beaucoup, Diana n’aimait surtout pas la reconstruction de son image, que cela soit négative ou positive. Elle avait travaillé avec des mortels, ayant parfois des cœurs plus nobles et sages que les plus grandes amazones. Pour plusieurs, on pouvait décrire cela comme de l’humanité, mais pour Diana, c’était bien plus important que cela.

    C’était un message visant l’optimisme général et une vérité pour tous Royaumes ou individus. Ainsi, la princesse des Amazones n’aimait elle-même cette image de déesse ou encore de grande héroïne. À sa rencontre avec la jeune Korra, elle l’avait beaucoup inspiré par son innocence et son courage. L’Amazone appréciait beaucoup moins cette volonté de transformer son image ou celle de Korra trop positivement ou négativement. Elle ne s’en souciait pas beaucoup depuis les dernières années. Diana n’aimait pas de nombreuses choses, mais elle savait bien très bien que même les plus puissants ne pouvaient pas tout changer.

    Les premières réactions de Sun lui permettaient de le jauger. Le jeune visiteur ne semblait pas extrêmement hostile, il paraissait même pacifique et innocent. Il s’était perdu, mais il était déjà dans les bonnes directions pour le Wanka. Le jeune Last Son laissa ensuite place pour la présentation. Elle connaissait Sun Wukong surtout pour son amitié avec Korra, mais aussi par les nombreux dires de ses anciens compagnons à son sujet. Le seul bémol pour Diana était l’idée de légende, qu’elle n’appréciait guère. Wukong s’interrompit un moment pour lui lancer l’un de ses questionnements.


    « Non. On ne se connait pas personnellement, mais peut-être que vous m’avez vu sur vos télévisions ou dans vos livres. Je suis Diana de Themyscira, princesse des Amazones et ancienne membre de la Ligue des Justiciers. J’ai entendu parler de vous par la petite Korra et de mes anciens compagnons. C’est un honneur de vous rencontrer. Je vais vous amener à Wakanda Central pour votre requête. Veuillez me suivre. »


    Diana avait fait un rare sourire au jeune membre des Last Sons et c’était assez rare que la princesse adresse un sincère sourire aux autres. Elle commença à voler avec une vitesse modérée pour des discussions avec le jeune membre de l’équipe orientale. Dès ses premières rencontres avec Korra, Diana trouvait que les Last Sons devenaient une alternative des plus intéressantes dans l’Avenir de la sécurité.


    « Tornade est malheureusement à son école sur le continent américain et T’Challa est actuellement dans votre base en Asie. En cas de l’indisponibilité de chacun de nos gardiens de la paix, je pourrais peut-être vous aider dans ce que vous recherchez, j’ai cependant plusieurs missions habituellement pour le territoire de l’Afrique. Vous cherchez quel type de mentor en particulier? »

    Le parcours de Sun intéressait l’Amazone comme tous membres de cette nouvelle équipe. Les Last Sons apportaient une certaine fraicheur devant certains Vengeurs qui se spécialisaient dans une représentation médiatique et politique. La princesse avait déjà un priori positif envers cette équipe orientale par Korra ou encore par T’Challa.

_________________
avatar
Diana De Themyscira

Messages : 792
Date d'inscription : 20/10/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Roi des Singes et la Princesse Amazone [Sun]

Message  Sun Wukong le Dim 3 Jan 2016 - 16:48

Une princesse qui discutait avec un roi et pourtant, le roi était en totale admiration envers la princesse. Cette façon de se tenir, se comporter, ces armes dorées qu'elle portait, cette prestance et ce charisme qu'elle dégageait, disons que j'avais rarement vu quelque chose de semblable. Juste en me regardant, juste en se tenant bien droite dans ce ciel bleu, j'avais envie de me prosterner. Je ne savais pas si c'était parce que je détectais cette puissance qui se dégageait d'elle ou simplement parce qu'elle était un personnage épique, mais dans tous les cas je ne devais pas la mettre en colère. Je ne connaissais pas vraiment les Amazones. Elles ne faisaient pas partie des livres que je lisais ou des histoires que j'entendais. Mais son nom fut le lien que je trouvais qui était relié à ce qu'elle portait sur elle.

Je me souvenais de l'or de ses armes à la télévision. Quand j'étais juste passé devant avec une serviette sur la tête, c'est là que j'avais remarqué cette particularité. Brillant comme dangereux. Ce bref moment fut le seul où j'avais aperçu Diana de Themyscira dans toute ma vie et pourtant, la voilà devant moi et j'ai été en mesure de me rendre compte de ce moment dans ma vie. J'hochais la tête à quelques reprises parce que ça me revenait en laissant échapper un sourire innocent. Elle me parlait de cette Ligue des Justiciers. Ah ça par contre, j'en avais entendu parler pas mal. J'avais l'impression que c'était sur toutes les lèvres. Étant donné que je ne connaissais pas le sujet, à chaque fois que j'entrais dans une pièce et qu'on en parlait, je la quittais aussitôt. Une Ligue des Justiciers qui a été brisée par un peuple écoeuré, une Ligue menée par de grands héros qui sont maintenant des Justiciers éparpillés.

Korra et d'autres gens lui ont parlé de moi. Mon visage s'illumina d'un coup, comme si j'avais mon idole devant moi, comme si je faisais exprès pour que le soleil brille contre mes dents, comme un enfant qui venait de déballer ses cadeaux à noël. On parlait... de moi? Je veux dire... moi? Je me grattais le derrière de la tête, je me sentais un peu timide par la situation. Comment quelqu'un comme moi pouvait faire le tour du monde comme la Princesse des Amazones? Oui je faisais partie des Last Sons, oui j'avais débarrassé du monde un démon avec les autres membres de mon équipe, mais que mon nom traverse le monde à cette vitesse, je trouvais cela complètement hallucinant. Quoi penser de cette célébrité? J'en savais trop rien... Pour elle, me rencontrer moi était un honneur et elle voulait même me guider vers le Wakanda, du moins vers une destination qui me rapprocherait d'un mentor.

« Je suis tout aussi honoré de vous rencontrer Princesse Themyscira! C'est bien la première fois que je vois une Amazone de mes propres yeux! Ha! Ha! »

La Princesse m'avait adressé un sourire auquel je ne pouvais pas m'empêcher de répondre dans le même sens. Un sourire pour un sourire, c'était la moindre des choses, c'était ce qu'on m'avait appris au temple. Cependant, on ne nous enseignait pas la phrase « oeil pour oeil, dent pour dent ». Nous devions toujours faire pour amener la paix. Maîtriser la situation sans l’aggraver. Nous devions garder notre calme, ne jamais céder à la colère, telle était la voie d'un jeune Shaolin. Je m'ennuyais un peu de cette voie. Elle était calme, sereine, difficile mais tellement enrichissante. Jamais je n'avais ressenti de danger.

Elle me parlait de Tornade qui était restée à son école. Son école? En volant à ses côtés, je me perdis dans mes pensées afin de mettre une image à cette école. Puis, me vint celle de l'Institut Charles-Xavier, École pour surdoués. Est-ce que c'était celle-là? Celle dont je revenais il y avait quelques temps de cela? Elle me disait que T'Challa était à notre base en Asie. J'avais cru à une blague... mais quand je voyais que son visage n'avait pas changé d'expressions, je me disais que c'était vrai et que j'avais fait tout ce voyage pour rien. J'avais envie de crier de désespoir et de rebrousser chemin... sauf que je n'avais plus vraiment de rations et j'avais vraiment très soif. Diana se proposait cependant pour m'aider et me demandait quel genre de mentor je recherchais en particulier.

« Hmm... disons que je cherche un mentor qui pourrait m'apprendre plus que ce que je sais déjà. J'adore les Arts Martiaux et si quelqu'un pourrait m'apprendre une technique ou un Art que je ne connais pas encore, je serais plus qu'heureux! J'ai entendu dire que T'Challa connaîtrait des Arts Martiaux africains et c'est pour ça que je suis venu. Madame Themyscira, connaîtriez-vous quelqu'un qui saurait assouvir mon désir d'apprendre? »

Pas que j'étais désespéré, mais si ce voyage pouvait me rapporter quelque chose comme je l'avais prévu, j'en sortirais que plus reconnaissant!

« Ça fait longtemps que vous êtes au Wakanda? »

_________________
       
avatar
Sun Wukong

Messages : 124
Date d'inscription : 04/11/2014
Localisation : Asie

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Roi des Singes et la Princesse Amazone [Sun]

Message  Diana De Themyscira le Mer 6 Jan 2016 - 0:22


    Elle avait une bonne impression de Sun. Le regardant quelques secondes, il semblait timide et même très intimider par sa présence. Bien qu’elle n’apprécie guère cet agissement dans la vie de tous les jours, elle pouvait accepter en bonne volonté les logiques autour de sa personne selon les médias. Même Cassandra avait eu un tel agissement au début et c’était l’une des rares personnes que Diana avait un lien aussi fort depuis les dernières décennies. Elle n’aimait naturellement pas les concepts autour de princesse, de symbole, d’héroïne ou même de déesse. Il était ainsi naturel qu’elle n’appréciait pas les constructions médiatiques autour de son image. Elle se rappelait même d’avoir défoncer une télévision à une époque, pour un polémiste qui avait osé critique son armure.

    Diana appréciait surtout à ce qu’on avait dit sur le jeune guerrier. L’amazone n’appréciait pas les constructions médiatiques, mais quand des esprits aussi éclairés que T’Challa, que Korra ou encore que Shayera dépose des mots aussi sincères sur ce dossier. Avec tout ce qui cruel dans ce monde, il était plaisant de voir cette capacité de voir une sagesse et une innocence aussi considérables. Diana avait beaucoup apprécié la présence de Korra à sa première rencontre avec celle-ci. La jeune de Kailash lui avait laissée une réelle bonne foi dès sa première rencontre avec celle-ci. Elle avait environ douze ans à la première rencontre, mais Diana savait très bien que Korra allait être capable de faire plus dans l’avenir.

    Elle avait été gênée par une enfance forcée de son village, mais Diana ne voulait pas intervenir dans une culture ancestrale de plusieurs millénaires. Wonder Woman avait surtout été attristée par la destruction du village de Korra, croyant surtout au décès de la jeune femme par le démon. Elle était réellement soulagée d’entendre que Korra soit une membre de cette équipe orientale pour ainsi la sauver, mais il ne fallait pas ainsi enlever le crédit à Sun. Il avait participé à cette équipe et surtout à l’une des amitiés les plus sincères dans cette fameuse équipe. Il avait renforcé ce lien avec Korra et Sun aidait ainsi à une équipe bien plus forte.


    « Vous pouvez m’appeler Diana, Sun. Les amis de mes amis sont toujours mes amis. Cependant, vous avez déjà rencontré logiquement une amazone dans votre équipe. Grace Choi fait partie du Peuple des Amazones Bana. »

    La remarque n’était pas pour être méchante, elle se voulait plus complémentaire. Diana savait bien sûr quelques secrets autour des Amazones et bien que les relations soient houleuses avec la nation Bana, Diana pouvait respectait beaucoup cette amazone qui avait maintenant dédié sa vie dans la défense des êtres vivants. Sun poursuivit ensuite leurs communications par le retour d’un sourire avant que Diana prenne son envol vers le Wakanda-Central.

    Diana venait de faire le tour des membres des plus importants du Wakanda, s’excluant par elle-même. Elle ne voulait pas paraitre arrogante en déclarant pouvoir avoir des étudiants. Cassandra était l’une des grandes fiertés comme Kara Zor-El et ainsi de plusieurs autres, mais elle avait amplement regretté la mort de Phobos. Cet étudiant était le fils de l’un de ses pires ennemis, mais elle avait voulu lui donner une chance. Imprudent, il avait été tué durant une opération contre la Main.

    Sun cherchait surtout des artisans dans les arts martiaux pour approfondir ses compétences de combats dans le style africain, un style très peu reconnu dans le Monde, mais que le Wakanda connaissait grandement par l’expertise de T’Challa. Diana avait beaucoup apprise grâce au Roi du Wakanda. Celui-ci avec Batman était peut-être l’un des meilleurs combattants nobles selon Diana.


    « Certains combattants du Wakanda pourraient peut-être vous aider. T’Challa a plusieurs étudiants sur ce territoire qui pourraient vous supporter dans cette démarche. Le Roi du Wakanda m’a aussi permis à apprendre certains arts martiaux de sa culture, mais je ne suis pas une combattante liée uniquement à cette culture, alors il me serait difficile de vous apprendre les arts martiaux africains par mon mélange de plusieurs styles. »

    Cela ne dérangeait pas Diana de l’aider à acquérir quelques compétences de combat, mais ce n’était pas dans les buts voulus du jeune membre des Last Sons. Il cherchait une spécialisation dans le domaine des arts martiaux africains, c’est en arrivant sur place où d’immenses immeubles étaient placés, mais bien plus complexes que ceux de Séoul. Arrivant devant un long immeuble pour accueillir les visiteurs, Sun lui posa ensuite une question plutôt factuelle sur sa situation au Wakanda.

    « J’habite au Wakanda depuis la fin de la Ligue, donc depuis environ dix de vos années. Je suis citoyenne honoraire de ce noble et magnifique pays. Je combats dans l’Afrique pour le Wakanda et pour la justice depuis ces années. Ici, c’est le manoir pour accueillir les visiteurs. Je peux vous laisser ici ou vous avez le choix de venir m’accompagner. Si je ne me trouve pas de missions, on pourrait essayer de vous trouver un mentor ou de s’entrainer ensemble. »

_________________
avatar
Diana De Themyscira

Messages : 792
Date d'inscription : 20/10/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Roi des Singes et la Princesse Amazone [Sun]

Message  Sun Wukong le Ven 8 Jan 2016 - 19:20

Comment faire? Je veux dire, comment ne pas être nerveux devant une telle superstar? Elle avait sauvé le monde probablement des centaines de fois, elle était forte comme une déesse et sa stature imposait le respect. N'importe qui se serait sûrement incliné ou se serait mis à lécher ses bottes en l'appelant « Maître », toujours lui répondre de façon positive pour ne pas subir son courroux. Ma nervosité était justifiée, ma timidité avait lieu d'être et l’appeler « Vous » était la moindre des choses. Elle avait un statut de Princesse aussi et l'appeler autrement que par ça, c'était comme appeler une vieille grand-mère « Mademoiselle ».

Sauf qu'elle ne voulait pas. Elle ne voulait pas accepter son véritable statut, elle voulait rester simple, à la base, pas de courbettes, pas de léchages de bottes, juste Diana. Ça me mettait mal à l'aise de l'appeler comme ça comme ça me mettait mal à l'aise cette proximité avec une légende telle qu'elle. Une grande respiration et je me disais que ça allait passer... que c'était juste parce que j'avais faim et soif. J'hochais la tête parce que c'est tout ce que je pouvais faire : accepter qu'elle ne soit que Diana. Je devais oublier qu'elle était une princesse, mais pas qu'elle était une Amazone. L'Amazone était en elle et ça, elle ne pourra pas le mettre de côté. C'était sa vie, sa façon de se battre et de se comporter. Elle était cool, Diana.

Elle me parlait de Grace Choi, une amazone qui faisait partie des Last Sons. Elle était une amazone elle aussi?! Pour de vrai? Il faut dire que depuis que j'étais avec les Last Sons, je n'avais jamais cherché à fouiner dans les vie des autres en lisant des bouts de papier. J'ai toujours été un extrémiste sur ce point. Ces papiers qui décrivaient chaque individu de leur naissance au présent n'ont jamais resté dans mes mains bien longtemps. Trop souvent on me les avait tendus pour que je jette un coup d'oeil, que je m'instruise, que je sache à qui j'avais affaires mais à chaque fois, je les repoussais en secouant la tête. Lire leur vie sans leur consentement était comme lire dans leur esprit, c'était mal.

Je me contentais d'hocher la tête la bouche ouverte pour signaler ma compréhension. Je ne pouvais pas répondre à cela étant donné mon ignorance flagrante. Je ne pouvais pas lui répondre affirmativement étant donné que je n'en savais rien. Grace Choi était encore un mystère pour moi. J'étais bien occupé avec mes visites, mes missions et mes entraînements. Je n'avais eu l'occasion de vraiment parler avec la jeune femme... comme avec plusieurs membres des Last Sons qui sont entrés dans notre groupe récemment.

T'Challa n'était pas qu'un Last Sons d'après Diana, mais aussi un professeur d'arts martiaux. Je m'étais dit que j'avais choisi la bonne personne pour m'enseigner les arts martiaux africains. Seulement, il n'était pas là, il était parti en Asie... mais je me disais que ça ne pouvait pas être une mauvaise chose. Ses élèves ici pourront certainement m'apprendre plus d'une chose. Je pourrai voir les bases de leur point de vue, être corrigé et quand je croiserai T'Challa, je serai prêt à apprendre plus que ça. Je serai prêt à enchaîner les prises et les coups d'un cours avancé.

« Ohhh! Est-ce que vous aussi vous êtes intéressée par l'apprentissage des Arts Martiaux à travers le monde comme moi? »

Disais-je avec des étincelles de bonheur brillantes dans les yeux. Une légende aurait les mêmes intérêts que moi au niveau des arts martiaux et ça me rendait un peu plus confortable dans ma peau. Parfois, j'avais l'impression d'être le seul et unique obsédé des arts martiaux et de l'entraînement au monde. J'avais l'impression que les gens me regardaient d'un mauvais oeil, l'équivalent d'un geek qui ne sortirait jamais de sa chambre sauf que moi ce serait de dérouter de ma routine. Et pourquoi ces efforts? Pour rien, c'était une passion plus qu'un passe-temps. Il y avait toujours place à l'amélioration et cela, peu importe notre niveau.

Puis nous atterrissions au Royaume du Wakanda officiellement. Je restais bouche-bée devant les bâtiments hautement technologiques. Je me disais que tous ces documentaires, tous ces articles sur la pauvreté de l'Afrique devait être pour nous leurrer de financer quelque chose d'aussi grandiose. J'avançais aux côtés de Diana avec le décor comme distraction. Les bâtiments étaient faits dans un autre style et on ne voyait pas de statues de notre bien-aimé Bouddha nulle part. C'était un choc culturel... mais bien moins que lorsque j'avais visité les États-Unis.

Elle me parlait de son arrivée au Wakanda. Il y avait dix ans de cela... aux alentours de mon arrivée sur Terre. Cette époque de la Terre a été bouleversée sous divers points. La Terre a vécu beaucoup de choses depuis la nuit des temps et malheureusement, cela ne s'arrêtera pas là. La Terre ne vivra aucune stabilité de longue durée parce qu'il y aura toujours des gens qui chercheront à trouver le chemin tout en haut de l'échelle pour abuser de la confiance des gens et de faire le mal. C'est triste comme vision des choses, mais j'avais l'impression que nous étions coincés dans ce cercle vicieux en tant qu'êtres intelligents. Diana me donnait le choix de me laisser ici ou de la suivre. Le choix était facile à faire, mais mon cri intestinal avait toujours priorité...

« J'aimerais beaucoup vous suivre Diana. Y a-t-il possibilité de le faire après avoir mangé un bon repas? »

Je me disais qu'avoir cette légende comme premier mentor en Afrique ne sera certainement pas de trop. Étant donné qu'elle possèdait un peu du style africain en plus de plusieurs styles mélangés, je ne serai pas dépaysé à ce point et ce serait un meilleur début à mon entraînement que de commencer avec des élèves de T'Challa qui utilisent le style africain comme leur façon principale de se battre.

« Vous n'en voyez pas d'inconvénients? Je veux dire... si vous êtes trop occupée avec des missions je comprendrai! Ha! Ha! »

_________________
       
avatar
Sun Wukong

Messages : 124
Date d'inscription : 04/11/2014
Localisation : Asie

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Roi des Singes et la Princesse Amazone [Sun]

Message  Diana De Themyscira le Mer 10 Fév 2016 - 19:21


    Il était facile depuis plusieurs années de croire que la Ligue des Justiciers se retrouvait facilement en conflit avec de nombreux groupes. Cette équipe avait reçu des admirations, des critiques, des menaces ou des tentatives d’assassinats à chaque semaine quand l’équipe était toujours en activité. Diana avait apprécié chaque moment dans cette équipe malgré les défis et les difficultés cumulées. Aujourd’hui, les critiques pouvaient venir de partout. Après le temps des actions, c’était le temps des analyses. Les universités, les journaux, les émissions de télévisions ou les dirigeants politiques pouvaient se donner à cœur joie sur les critiques ou sur les nostalgies de chaque moment de cette ancienne équipe. Diana connaissait la plupart des critiques du monde intellectuel : La neutralité souhaitée par le groupe avait laissé un grand dégout surtout en voyant la guerre en Yougoslavie ou encore les massacres au Rwanda.

    Quelques Vengeurs portaient surtout des critiques des États-Unis délaissés par une Justice League bien plus penchée vers les principes onusiennes. Ainsi pour certains radicaux de ce pays, l’équipe avait lourdement trahi les principes idéalisés de ce pays. Pour le continent asiatique, elle pouvait facilement comprendre les critiques. La Justice League n’était pas toujours l’équipe de protection la plus présente sur le continent. La Ligue des Justiciers avait peut-être de nombreux membres venant de ce continent : Atom, Houyi l’Archer et ainsi que de nombreux autres, mais vu les complications politiques et guerrières de certains pays, il était parfois difficile d’intervenir efficacement.

    Ainsi les critiques portées étaient surtout par le manque de présence sur le continent. D’autres critiques négatives étaient tournées autour des origines américaines du groupe. Malgré toutes les critiques et les commentaires négatifs, il était souvent difficile d’enlever le crédit de la Justice League d’avoir sauver d’innombrables fois la planète. Pour Diana, le plus grand problème était la politique, elle venait de là les différentes critiques, mais elle comprenait et acceptait les critiques, cependant pour elle, son devoir était tout autre.

    Et c’était pour cette raison que Diana demandait une normalisation des liens. Elle ne voulait pas être vue comme supérieure ou héroïque, elle avait fait ce qu’elle croyait juste pendant des décennies et elle n’avait pas besoin de reconnaissance pour glorifier son image. Juste le fait de savoir qu’elle a sauvé des vies, lui allait suffisamment pour continuer ses combats en Afrique. La reconnaissance était toujours une mauvaise manie dans ceux qui décident de prendre les armes contre les différents dangers de la vie. C’était un poison dangereux pour le mental pour aller jusqu’à la mégalomanie et la folie dans certains cas. Au moins, à chacune des attitudes et des réactions de Sun lui laissaient une trace d’innocence et non de reconstruction de son image d’après la victoire contre un démon comme certains Vengeurs avaient décidé de construire par leurs victoires contre Thanos.

    Par cette attitude de Sun, Diana facilitait beaucoup les communications par des sourires et une attitude bien plus positive que les réactions qui pouvaient parfois lui laisser du dégout pour la rencontre de d’autres personnalités. Sun posa une question pendant le voyage une question sur les arts martiaux africains, si celle-ci s’intéressait aux différents domaines du combat à travers la planète.


    « Il a un temps, je m’intéressais beaucoup à ce vous cherchiez. J’ai beaucoup apprise par les autres que cela soit dans le domaine du combat terrestre, des connaissances des Cieux, des Atlantes ou encore de mes propres adaptations. Au cours des dernières années, je me suis beaucoup concentrée à créer et à innover dans mes propres styles de combats. Je me suis beaucoup intéressée à tout ce qui était autour de moi à une époque, mais il est vrai qu’aujourd’hui, je ne suis pas trop l’actualité des nouvelles modes de combats, parce que j’entraîne souvent mes propres styles. Je ne sais pas si je peux vous renseigner ou vous aider dans ce domaine. Je m’en excuse, Sun. »


    La princesse des Amazones était perçue comme douée dans le combat par les ordres des assassins, mais la modération et sa continuation individuelle l’obligeait à se montrer franche pour le jeune Last Son. Atterrissant sur la capitale où Sun pouvait enfin admirer l’unicité de ce pays, mélangé entre sa tradition, sa modernisation et ses préceptes sacrés, Diana avait laissé un choix au jeune membre de l’équipe oriental. Elle pouvait comprendre avec une certaine facilité que celui-ci pouvait peut-être rechercher des experts du domaine des arts martiaux africains et non une amazone qui avait connu des enseignements, mais qui les avaient délaissés pour un entraînement multiple et individuel.

    Cependant, celui-ci voulait bien suivre l’amazone. Il était plutôt chanceux, car les missions manquaient beaucoup aujourd’hui et Diana avait patience pour manger. Elle n’avait jamais suivi les habitudes alimentaires terrestres qui voulaient manger trois repas à chaque journée vu son système d’amazone, qui lui permettait de ne pas manger pendant plusieurs jours, ce qui pouvait paraitre complètement insensé pour un être comme Sun Wukong, qui selon les légendes mangesques pouvait manger neuf fois par jours. Bougeant faiblement les épaules pour déposer une indifférence à cette proposition, Diana répondit poliment à celui-ci.


    « Je n’ai pas de missions aujourd’hui, Sun. Alors je suis volontaire pour qu’on aille s’entraîner dans un centre du Wakanda après un petit repas. On va aller vers ce rare petit restaurant où ils servent les spécialités locales. N’hésitez pas à me poser des questions sur la culture du Wakanda ou de ce que vous recherchez ici pendant ce repas. »

_________________
avatar
Diana De Themyscira

Messages : 792
Date d'inscription : 20/10/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Roi des Singes et la Princesse Amazone [Sun]

Message  Sun Wukong le Lun 22 Fév 2016 - 10:03

Des combats terrestres, des connaissances des Cieux ou même des Atlantes... Mais qu'est-ce que tout ça pouvait bien dire? Pour ma part, je ne connaissais que les Arts Martiaux par leurs noms précis comme le Kung Fu par exemple. Je ne savais pas ce que combat terrestre pouvait bien englober. Je me posais la question parce qu'à certains moments de ma vie, j'ai utilisé mon Kung Fu dans les airs contre mes adversaires. Et ces connaissances des Cieux, étaient-ce des choses que seule une Amazone pouvait être en mesure de comprendre? Est-ce qu'il y avait des gens qui habitaient entre l'espace et le sol? Et ces Atlantes? Étaient-ce des personnes? C'était difficile pour moi de suivre cette conversation car je ne connaissais rien de tout ça. Même si je n'étais pas venu pour connaître toute l'histoire des déesses du Ciel, j'étais curieux de connaître leurs histoires.

Diana était une femme, une guerrière légendaire accomplie. Avec ce qu'elle a pu observer autour d'elle ou par sa propre imagination, elle a réussi à créer son propre style de combat. Alors là, comment ne pas être en admiration? J'étais encore à la recherche constante de tutelle pour m'apprendre sur les Arts Martiaux étrangers afin de devenir moi aussi, un combattant accompli... sauf que ma soif de l'entraînement et de l'apprentissage m'avertissaient que ce serait presque impossible. Il y avait toujours quelque chose à apprendre de quelqu'un, toujours quelqu'un qui naîtra pour nous présenter sa façon de se battre et de gagner. L'Amazone n'avait pas fait de parcours semblable au mien... et j'allais sûrement jamais la percevoir comme étant mon égal juste à cause de ça.

Quand elle s'excusa, croyez-moi que j'étais surpris. Pourquoi s'excusait-elle? Je veux dire, même si elle ne connaissait pas exactement la façon de se battre des Africains, ça ne voulait pas dire que ma mission était un échec. Il n'y avait pas que ça que je voulais apprendre, mais le style libre et personnel de Diana était quelque chose de précieux qui valait plus que de l'or. Si j'apprenais ce qu'elle avait à m'enseigner, je saurais mieux la connaître c'était certain. En Arts Martiaux, on ne faisait pas la connaissance d'une personne en entendant parler de sa vie, mais en combattant avec elle. Le combat était quelque chose de très noble en soi et juste par le combat, le déplacement des corps, le mouvement des muscles, on pouvait percevoir le parcours de la personne et reconnaître son expérience.

« Ne vous excusez pas Diana... votre propre apprentissage est exceptionnel en soi et même si vous ne connaissez pas les Arts Martiaux africains, je serai très honoré d'apprendre sous votre tutelle! »

Mon corps s'inclina légèrement vers l'avant pour lui montrer tout le respect que je lui devais. Je n'avais aucune idée du gens de missions que les gens du Wakanda pouvaient bien effectuer... Est-ce qu'ils se promenaient dans le désert pour trouver les gens qui marchent des kilomètres pour trouver de l'eau? Est-ce qu'ils se mêlaient des guerres? Est-ce qu'il y avait encore de l'esclavage? En entrant dans cette ville ultra-technologique, je n'avais plus aucun repère sur ce que l'Afrique pouvait bien être. Quand certaines personnes disaient que les médias contrôlaient le cerveau des gens, je me disais que ça ne pouvait pas être plus vrai...

La Princesse était volontaire pour m'entraîner après un « petit » repas. Petit? Je me demandais ce que ça voulait bien dire... Je souriais de plus bel devant sa générosité. Partager un repas avec moi, m'entraîner et même répondre à mes questions? C'était vraiment trop beau pour être vrai. Ainsi, je me disais que j'allais pouvoir mettre un terme à toutes ces questions qui tournent dans ma tête à vive allure. Je remerciais Diana pour sa grande générosité. Elle me guida vers le dit restaurant. De l'intérieur, il avait l'apparence de n'importe quel restaurant. Quand le menu arriva sous mes yeux, je tournais les pages pour regarder les images. C'était... particulier. Moi qui étais habitué aux bols de ramen ou au riz blanc, j'étais surpris... mais curieux de tout essayer. Gardant toujours le menu ouvert, je levais les yeux vers l'Amazone.

« Vous aviez parlé de connaissances des Cieux et des... At...lantes? Il s'agit de quoi en fait? »

J'attendis sa réponse avant d'enchaîner avec une autre question:

« Et je croyais, grâce aux boîtes animées, que l'Afrique était un pays pauvre et là... vous m'avez amené ici. Il faut dire que je suis totalement perdu! Ha! Ha! »

_________________
       
avatar
Sun Wukong

Messages : 124
Date d'inscription : 04/11/2014
Localisation : Asie

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Roi des Singes et la Princesse Amazone [Sun]

Message  Diana De Themyscira le Mer 9 Mar 2016 - 0:46


    Les époques changeaient, mais certaines habitudes restaient. La Ligue des Justiciers avait peut-être disparu de cette époque, cependant la plupart de ses principes restaient dans l’esprit de plusieurs pour encore lancer une grande influence sur la planète entière. Diana avait été encouragée par les différents changements effectués sur l’époque. Guerrière dans l’âme à ses débuts, elle avait développé une forte humanité par le contact de plusieurs êtres formidables dans la Ligue de la Justice. Dégoutée par des aspects idéalistes au début, elle savait au moins reconnaître ce nouveau code de guerrier tout en gardant un aspect très proche de la modernité terrestre. Bien qu’elle puisse trouver cette modernité difficile à suivre, elle avait laissé la chance de se faire convaincre de suivre ses principes tout en laissant une compréhension devant les nouvelles moralités affrontées terrestres. Diana était différente, et elle avait aujourd’hui une grande fierté d’avoir participer à cette Ligue. Une Ligue qui allait un peu plus loin que les registres habituels, une ligue qui avait décidé souvent d’aller contre-sens des politiques, des dirigeants ou des caméras. Cette Ligue avait décidé d’aller plus loin, laissant un message d’espoir même pour des régions détruits par des guerres, par la pauvreté ou encore par les injustices. Ils ne pouvaient pas tout changer dans la Ligue des Justiciers, mais ils avaient permis de laisser de l’espoir pour même les pires situations.

    Elle était heureuse de découvrir des personnalités et des réputations dans les Last Sons qui cherchaient les mêmes ambitions, respirant des principes semblables de la nouvelle génération de la Ligue des Justiciers. Sun connaissait peut-être uniquement des arts martiaux terrestres et ses connaissances se limitaient surtout peut-être dans ce qu’il avait connu sur le continent avant de rentrer dans les Last Sons, mais ils avaient la possibilité d’en découvrir bien plus dans l’avenir et surtout au Wakanda. C’était pour cette raison qu’elle aimait parfois voir une telle recherche de connaissance des jeunes membres des nouvelles équipes. Cette ambition de se remettre en question ou encore de chercher plus, ne pouvait que l’inspirer pour le futur.

    Diana de Themyscira réfléchissait souvent sur le futur, sur son rôle dans l’avenir et la perspective de retrait lui était plutôt douloureuse, mais malgré cet aspect qui pouvait lui faire mal à son cœur de guerrière, elle aimait laisser une trace chez plusieurs guerriers comme dans le cœur et la passion des individus comme Cassandra, comme Korra, comme Kara et comme plusieurs autres pour défendre un monde meilleur. Sun pouvait ainsi l’inspirer de la même manière que ses anciennes étudiantes. Elle avait rarement accepté des étudiants vu la mort de Phobos, Diana avait cependant la capacité de dépasser ce petit mal d’âme pour aller plus loin.

    Sun était d’une bonne moralité et c’était le plus important à savoir pour la princesse des amazones. Elle avait dépassé le stade de sa préférence pour les étudiantes à cause de son éducation dans les amazones, elle pouvait aujourd’hui avoir des étudiants du Wakanda ou encore des Last Sons. Elle appréciait donc de respirer cette nouvelle génération qui commençait à prendre de la place. Il avait parfois un sentiment de morosité qui pouvait se faire sentir par la présence des Vengeurs ou de l’influence des Asgardiens. Cependant, un vent de rafraichissement pouvait enfin se faire sentir avec les réponses de Sun ou de plusieurs jeunes comme Korra ou comme Cassandra.


    « Il me serait donc un honneur de vous apprendre ce que j’ai appris avec le temps passé ici ou dans mes guerres dans d’autres dimension en espérant que cela vous aide le plus possible dans la démarche de vos combats contre le mal. »

    Diana restait encore sincère dans ses mots, elle cherchait vraiment à établir un lien de confiance avec son futur disciple. C’était souvent le plus important pour apprendre les meilleures leçons, un lien mentor-étudiant ne doit pas être travesti par des mentalités autoritaires et hypocrites. En premier temps, ils allaient surtout manger pour toucher quelques mots dans une discussion et commencer un entraînement un peu plus tard. Diana voulait savoir sur les styles, la vitesse et les compétences du jeune Sun avant d’aller plus loin.

    Sun était visiblement impressionné par le décor du restaurant, pendant que Diana restait toujours impassible devant les grandes constructions du Wakanda. Elle avait connu des Royaumes de d’autres planètes et de d’autres dimensions, alors il était difficile d’impressionner la princesse des amazones sur les décors. Elle préférait souvent la nature des différents royaumes, la diversité était plus rare et elle appréciait les différentes natures de chaque planète ou de chaque continent. Celui-ci posa des premières questions sur ce qu’était les Amazones, le Royaume des Cieux et les Atlantes.


    « Les Amazones sont des femmes, souvent spécialisées dans la guerre venant d’un autre Monde et ayant des capacités supérieures aux êtres humains. Je viens de ce Monde, ma mère est reine dans ce Royaume et je suis naturellement la princesse. On appelle souvent ce monde des Amazones pour simplifier l’apprentissage des enfants. En réalité, on vient de Themyscira et on règne sur notre monde depuis plusieurs années tout en protégeant des peuples innocents contre les monstres de différents enfers.

    Le Royaume des Cieux est un autre monde aussi comme celui des Amazones, ayant touchés longtemps plusieurs entités étatiques, mais qui ont été chassés après quelques par plusieurs politiciens malhonnêtes. Ils ont aussi participé au projet de la Ligue des Justiciers avec Houyi l’Archer qui fait maintenant parti de vos forces.

    Les Atlantes viennent de ce Monde, ils vivent dans vos océans et ils ont une importance capitale par leur domination maritime. Dans la Ligue des Justiciers, on avait accueilli le prince d’Atlantis, devenu le Roi au fil des années. Les Atlantes sont un peu plus variés que les Amazones, mais ils possèdent aussi des guerriers imposants.

    Ces trois Royaumes ont leurs compétences uniques dans le domaine du combat et de la stratégie. Comme la Ligue des Justiciers recrutait un peu partout, j’ai eu la possibilité de connaître des domaines de combats de plusieurs différents royaumes et planètes. Cette variance m’a beaucoup aidé à combattre des ennemis qui étaient surtout habitués aux modes de combats terrestres traditionnels. »


    Diana n’était pas vraiment habituée à faire la leçon historique, mais elle espérait pouvoir faire comprendre l’essentiel à Sun. Les systèmes de Themyscira et d’Atlantis étaient largement plus complexes à comprendre, mais il était souvent possible de faire quelques résumés autour des grandes histoires. Après cette réponse, Sun laissait placer une autre question sur le continent que Diana travaillait depuis environ une décennie.

    « Hélas, l’Afrique est un continent plutôt complexe tant par les pensées politiques que spirituelles ou encore par les différentes situations que plusieurs africains vivent. Les boites à images aiment mieux nous faire découvrir ce qui est horrible et ce qu’ils pensent être réels. Bien que ces réalités existent et qu’il ne faut pas les ignorer, l’Afrique est surtout un continent complexe, composé de plusieurs entités étatiques et de nombreuses situations. La majorité des pays est dans la paix, quelques sont en guerre, cependant le plus important à prendre en compte est surtout sa diversité. Le Wakanda est un Royaume qui a gardé beaucoup de respect envers sa nature et en choisissant sa propre modernité, sans se laisser impressionner par les systèmes dominants. D’autres pays suivent son exemple et d’autres décident de suivre d’autres exemples.

    J’espère vous faire découvrir les diversités de ce continent pendant votre passage, sa richesse culturelle et sociale est très séduisante bien plus ce qu’on peut voir dans la boite à image. Je vais essayée de trouver des missions humanitaires pour éviter de toujours tomber sur la cruauté des hommes afin de découvrir la beauté de ce continent. »

_________________
avatar
Diana De Themyscira

Messages : 792
Date d'inscription : 20/10/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Roi des Singes et la Princesse Amazone [Sun]

Message  Sun Wukong le Mer 20 Avr 2016 - 8:53

J'inclinais la tête légèrement vers l'avant pour lui montrer ma reconnaissance. Elle n'était pas obligée de faire ça : de m'accompagner, de m'expliquer tout sur le monde et sur le sien, de m'entraîner ou de remplacer celui que j'étais venu voir ici à la base. Diana avait une générosité sans bornes et j'étais content d'avoir vu que sa noblesse était restée intacte et qu'elle ne soit pas polluée par une grosse tête. C'était une Princesse puissante et légendaire et pourtant, de ces quelques mots échangés avec elle, j'ai compris qu'en plus de ne pas aimer d'être perçue sur un piédestal, elle conservait une mentalité bien terre-à-terre et humble. Même si pour mon âme qui reflétait celle du Roi Singe, je n'étais en aucun cas un Roi et je n'ai jamais vécu comme tel. Je ne connaissais toujours pas mes parents ni mon origine alors cette histoire de Roi ne me reflétait pas vraiment. Le Roi Singe n'était qu'une excuse, une explication à mes transformations et à ma grande puissance rien de plus, rien de moins.

Elle avait parlé de d'autres dimensions alors je me disais que cette histoire de deux dimensions sur les boîtes à images et nous, en trois dimensions, n'étaient que de gros mensonges. Les dimensions, si je me fiais à toutes les possibilités du monde, il s'agissait bel et bien de d'autres mondes dans lesquels d'autres gens vivaient et peut-être même... un jumeau de moi-même, mais très très méchant qui voudrait la fin du monde. Peut-être que ces histoires de doppelgänger existait pour de vrai. Peut-être qu'il y avait une Diana blonde aussi dans une autre dimension ou même un Roi Singe qui était possédé par un garçon perdu qui veut sauver l'univers des griffes du mal... Je me disais aussi que peut-être dans une autre dimension, le village de Korra n'avait pas été détruit par un démon et que mon amie en a moins sur la conscience.

La Princesse commençait son explication sur les trois Royaumes. J'hochais la tête au fur et à mesure qu'elle terminait un chapitre de la connaissance. Dans ma tête, je trouvais ça triste. Il y avait tant de diversité, tant de gens qui pourraient changer les choses dans ce monde, mais tous le feraient avec de la violence et du sang. Je trouvais cela triste de constater qu'il n'y avait pas vraiment de moyen de changer le monde sans sortir les poings ou les gros mots. N'y avait-il pas un moyen plus... pacifiste que le faire? Des mots? Des exemples? Non, ici c'était impossible. Le monde ne pouvait pas changer si une tête ne roulait pas. Je pense que même si moi j'arriverais avec de la nourriture vers un pauvre, les gens se contenteraient d'hocher la tête sans imiter mon geste. Est-ce que c'était une question de volonté ou de jugement?

Diana poursuivait en me parlant de l'Afrique et de ce que j'aie pu voir dans les boîtes à images. Ce que j'avais vu n'était pas faux, mais n'était pas totalement vrai non plus. Il n'y avait pas que des enfants au ventre gonflé par la malnutrition, il y avait un sens plus large, des pays en paix et des pays en guerre. Il y avait aussi des diversités subtiles que Diana semblait fort apprécier. J'espérais qu'elle me montre ces divers aspects que j'ignorais encore, j'espérais aussi que ma perception de ce continent change et que ce soit pour le mieux. Pour le moment, tout ce que je retenais, c'était un continent de pauvres qui se meurent sous les mouches noires et de riches qui se construisent des bâtiments trop sophistiqués pour la moyenne dans le monde.

La serveuse revenait vers nous. Elle avait un teint bien foncé et ce n'était pas parce qu'elle était trop bronzée. Elle était née comme ça, comme j'étais né avec mes yeux bridés. Un calepin à la main gauche et un stylo dans l'autre, elle nous regardait en souriant. Je lui souriais en retour et pointais les choses que je voulais manger sur le menu étant donné que je ne savais pas dans quelle langue elle s'exprimait. Un repas par-ci, un repas par-là, un truc qui avait l'air épicé et un autre qui avait l'air plutôt modéré. Il y avait très peu de viande dans ce que j'avais commandé parce que la viande semblait coûter très cher. Le menu remis à la serveuse, je souriais à l'Amazone.

« Est-ce que vous pensez qu'un jour il sera possible de sauver le monde sans avoir recours à la violence? »

Je ne savais pas si elle était la personne à qui je devais poser cette question ou si je devais retourner au temple pour obtenir ma réponse. Diana était d'une grande sagesse et avait vécu pendant de nombreuses années, probablement plus nombreuses que les moines. J'aimais m'entraîner pour mon potentiel personnel, mais je n'aimais pas penser que c'était pour blesser quelqu'un.

« Durant votre existence et celle de votre mère, est-il arrivée une période où la guerre n'existait pas? »

_________________
       
avatar
Sun Wukong

Messages : 124
Date d'inscription : 04/11/2014
Localisation : Asie

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum