Le Roi des Singes et la Princesse Amazone [Sun]

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Le Roi des Singes et la Princesse Amazone [Sun]

Message  Diana De Themyscira le Mar 17 Mai 2016 - 16:49


    Diana appréciait réagir de cette façon, cette confiance fournie envers l’être humain ou les futurs groupes qui étaient en train de se construire, elle en percevait déjà énormément par cette rencontre. Beaucoup avait l’arrogance de toujours penser pouvoir critiquer ouvertement les jeunes générations par les changements effectués de ceux-ci, mais la princesse des Amazones avait compris depuis des décennies que ces changements n’étaient pas nocifs ou dangereux, mais bien dans une évolution calculée et pragmatique de tout Monde. Les questions pouvaient rester longtemps dans la mémoire de plusieurs, leurs esprits se retrouvaient souvent devant des problématiques placés durant des siècles. Il était normal que chaque génération se pose des questions sur comment régler ces problématiques et ce que Diana ne voulait pas faire ; c’était de commencer à faire une morale pour donner ses solutions à des problèmes de société.

    Elle croyait même que Sun pouvait être plus connecté qu’elle dans les règlements des conflits. Ce que Diana avait raconté à Sun était surtout sa perception, voulant chercher surtout une neutralité pour expliquer selon elle une réalité se trouvant dans ce monde et même dans les autres mondes. Sa perception ne pouvait pas être parfaitement neutre vu ses origines ou encore son passé dans la Ligue des Justiciers. L’Amazone ne se catégorisait pas comme une sage ou encore une historienne, la perception de son Histoire se cultivait surtout par un esprit admiratif de ce que son équipe avait affronté. Ceux-ci n’avaient jamais baissé les bras devant des ennemis puissants et pouvant détruire des planètes entières.

    Elle espérait répondre convenablement aux questions du jeune Last Son, car elle savait profondément n’être pas l’une des meilleures pour décrire des actions ou des précisions. Laissant un silence après son grand monologue, Diana fit un signe à la serveuse pour le plat désiré pendant que Sun revenait vers elle avec un sourire et une nouvelle question. Cette question était plutôt innocente dans la perception de Diana, mais cela faisait parti du charme de cette jeune génération. L’innocence de Sun n’était pas affichée durant plusieurs années, même dans les entraînements qu’elle pouvait offrir chez Cassandra. Cela lui faisait beaucoup de bien de voir cette diversité dans autant de groupes.


    « Mon expérience dans la Ligue des Justiciers me permet de répondre oui. Nos actes n’ont pas toujours été violents, nous avions sauvé beaucoup de vies uniquement en présentant la voix diplomatique. Certains vont toujours pratiquer beaucoup de violences pour aller dans leurs buts, mais pour plusieurs, il suffit les connaître et expliquer pour raisonner. Même aujourd’hui, il est possible de sauver des milliards de vie uniquement par la diplomatie. »


    Diana était très franche dans ce point de vue, mais elle était souvent trop motivée par les combats. C’était sa vie de combattre malgré les défaites et elle voulait toujours profiter de cette vie pour ses combats. Cependant elle savait souvent que la parole était une arme bien plus précieuse pour Clark que tous ses pouvoirs ou encore pour Bruce que les multiples qu’il pouvait posséder. Après cette réponse, Sun posa une nouvelle question plus personnelle à la princesse des Amazones.

    « La guerre a toujours été une facilité pour tous êtres, mais je ne peux pas le dire dans ma vie. Nous avons connu des années de paix dans la Ligue des Justiciers, mais les conflits existaient toujours dans quelques régions. Mais dans ce Monde, les conflits ont diminué pour laisser la place aux négociations à place de toujours les poings. Nos combats se définissent aussi par cette idée, il faut combattre la violence imprégnée encore dans les mentalités et ouvrir vers la pacification de ce Monde. »

    La réponse risquait de le décevoir, mais comme plusieurs, Diana était dans une certaine ignorance sur les guerres continues. Certains Mondes ont quand même connu des longues périodes de paix et de bienfaisances malgré tous les conflits politiques pouvant émerger dans leurs systèmes.

_________________
avatar
Diana De Themyscira

Messages : 792
Date d'inscription : 20/10/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Roi des Singes et la Princesse Amazone [Sun]

Message  Sun Wukong le Sam 5 Nov 2016 - 18:41

La Ligue des Justiciers : encore un nom que je connaissais plutôt mal. Oui le groupe est parvenu jusqu'à mes oreilles, oui j'ai entendu beaucoup de choses à leur sujet, mais étaient-elles toutes vraies? Est-ce qu'il s'agissait d'un sujet sensible pour Diana? Est-ce que le groupe lui tenait à coeur au point où je ne pouvais pas remuer des souvenirs passés? J'avalais ma salive, pris entre la volonté d'en savoir encore plus et celle de devoir me rendormir ce soir avec plus de questions qui me tracasseraient. Peut-être que je devais garder ces questions pour une autre rencontre aussi? J'hochais la tête pour moi-même, me convaincant que ça allait être pour une autre fois.

La Princesse répondit à ma question et c'était une réponse qui me laissait un léger goût amer dans la bouche. « Certains », ce sont ces certains-là qui me font grogner intérieurement. Pourquoi font-ils ça? Pourquoi une minorité tentera-t-elle toujours de semer la terreur, de tuer, de blesser? Je n'étais pas satisfait, je ne le serai probablement jamais. Les groupes comme les X-Men et les Last Sons existent et existeront toujours à cause de ces  « Certains ». Les groupes de héros ne me déplaisaient pas, être nourri gratuitement ne me déplaît pas, devoir frapper des gens, en regarder d'autres se faire saigner comme des porcs, ça, m'enrageaient. Pourquoi les mots ne sauront-ils pas apaiser toutes les consciences? Pourquoi sacrifier et se sacrifier pour une façon de penser radicale totalement stupide?

« Je suis triste de constater qu'un groupe qui a sauvé des milliards de vie n'existe plus... au moins ces héros sont toujours parmi nous! » Disais-je avec un sourire rivé jusqu'aux oreilles et les yeux remplis d'étoiles.

C'était là que j'eus une autre idée. Droit devant moi, je voyais une opportunité en or, je voyais que du positif. Et si mon entraînement ne s'arrêtait pas à Diana? Et si j'arrivais à rencontrer chacun de ces grands héros qui ont sauvé des milliards de vie pour évoluer et me mettre en tête que si une catastrophe se montrait, j'allais pouvoir aider des milliards moi aussi? Et si c'était possible à mon tour que je puisse éviter le pire? Je ne voulais pas devenir un héros connu du monde entier, je ne voulais pas devenir une vedette ou quelque chose dans ce genre-là, je voulais simplement me convaincre que le monde qui m'a adopté ne disparaîtra pas sous la violence et le sang.

J'écoutais la suite des mots que me partageait l'Amazone avec une déception supplémentaire. Les conflits ont toujours existé et existeront toujours, que ce soit une querelle de marcher sur la pelouse de son voisin sans son consentement ou une menace nucléaire entre deux pays, ils sont inévitables. Les humains sont nés ainsi, ils ne peuvent pas vivre dans une paix éternelle. Peut-être se sentent-ils inconfortables quand c'est trop calme? Peut-être ont-ils réellement besoin de cela au final pour se sentir bien? Je n'étais pas humain pour comprendre leur façon de penser et je ne pouvais pas juger leur façon de penser quant à ce sujet délicat. Quoi faire? S'asseoir et prendre son mal en patience tout en prenant le problème avec des pincées.

Le repas fut servi, me coupant toute envie de poser plus de questions. C'était délicieux, différent mais surtout très bon. Les bouchées se succédaient à en perdre le souffle et pourtant, je sortais grand vainqueur. La dernière bouchée entamée, je me relâchais un peu sur la chaise pour reposer mon ventre qui avait sûrement doublé de volume temporairement. Après avoir bien mangé et payé, je suivis Diana jusqu'à l'endroit où elle voulait m'amener pour l'entraînement. Toujours piqué par ma forte curiosité, croyez-moi que j'en avais profité pour repérer des bâtiments que j'avais envie de voir de plus près. Arrivés sur les lieux, les mains sur les hanches et l'air complètement relaxé, je demande en toute innocence à Diana :

« Alors, par quoi allons-nous commencer? »


_________________
       
avatar
Sun Wukong

Messages : 124
Date d'inscription : 04/11/2014
Localisation : Asie

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Roi des Singes et la Princesse Amazone [Sun]

Message  Diana De Themyscira le Mer 21 Déc 2016 - 2:41


    Beaucoup avait la prétention de connaître la Ligue des Justiciers par leurs actions ou encore par leurs idées, mais très peu connaissait le fond des combats que l’équipe avait effectué depuis plusieurs décennies. Même parfois Diana pouvait douter de ces actions quand à la longévité au long terme de la pacification de ce monde. Quoi que soit les arguments des plus grands partisans de la destruction, souvent l’être humain préférait souvent ce qui était négatif avant de découvrir les véritables évolutions. Plusieurs étaient des nostalgiques de l’ère de la Ligue des Justiciers pour les combats, pendant que Diana préférait surtout se remémorer de l’aide qu’elle avait fourni à plusieurs citoyens qui avaient grandit une vie honorable à cause de certaines actions. Que cela soit en Afrique ou en Amérique du Nord, la princesse des Amazones pensait sincèrement que les meilleurs moments de la Ligue des Justiciers n’était pas d’arrêter Thanos, Darkseid ou Brainiac de leurs folies meurtrières, mais bien d’apporter un besoin ou un bonheur aux êtres humains qui le méritaient vraiment.

    La plus grande reconnaissance ne venait pas dans les cris et les encouragements autour de l’héroïsme, mais bien par un sourire ou une fleur venant de la part des citoyens pour avoir amener une aide humanitaire particulière. Souvent les explosions ou les destructions des grandes villes profitaient pour les images d’archives, rappelant la violence et les dangers, mais nullement comment les vies pouvaient être sauvées en donnant uniquement la main. Plusieurs critiquaient à la Ligue de ne pas être intervenu dans divers massacres, mais tous oublièrent quand la Ligue avait réellement essayé de le faire pour créer un conflit qui perpétuerait encore en Amérique latine. Intervenir dans une guerre n’était pas simple, comme intervenir dans ce monde où les injustices étaient encore présentes.

    Certains prétendaient avoir des solutions plus racoleuses pour ces problèmes, se plaisant surtout dans des visions idéalisées de la société. Même ceux qui prétendaient que la mort ou que la nature humaine étaient destinées à un comportement décadent de la société, étaient surtout ceux qui étaient le plus en dehors des réalités de ce monde. Beaucoup de cruautés étaient présents, et ces cruautés ne pouvaient pas se corriger dans le lendemain par une évolution humaine. Croire uniquement à l’évolution de la destruction ne donnait que des illusions néfastes pour la suite des évènements. Il fallait surtout croire à une autre évolution, celle de la bienfaisance.


    « La Ligue des Justiciers n’a jamais disparu. Ces membres et son influence sont toujours aussi présents dans les nouvelles générations et il faut toujours encourager cette ouverture au monde pour aller plus loin. Tant que les Last Sons, que les X-Men ou que même les Vengeurs existeront, la Ligue des Justiciers existera. Nos combats continuent, mais avec de nouveaux visages comme le tien ou comme celui de Korra. Il est normal de laisser la place aux nouvelles générations pour laisser des nouvelles idées dans cette défense de l’être humain. »

    Plusieurs mots ne pouvaient pas plaire certainement à Sun, mais parfois il fallait accepter le monde tel qu’il l’est à place d’essayer de le travestir par une fausse image. Un monde parfait ne pouvait pas être humain, comme un monde parfait ne pouvait pas être divin, les défauts et les maux faisaient partis ce monde pour s’améliorer en tout temps. Diana de Themyscira n’était pas parfaite, ni Sun, et l’idéal était surtout de vouloir améliorer ce monde pour la suite. Cette discussion avait tourné autour d’un repas gourmand pour le jeune membre des Last Sons, celui-ci semblait avoir un pouvoir puissant autour de son estomac pour manger autant sans problèmes.

    La suite était moins dans la discussion, Diana l’avait amené dans un gymnase où plusieurs soldats du Wakanda étaient entraînés couramment pour la suite de leurs parcours. Le bâtiment était vaste et cela permettait à Sun de voir un grand « ring » ressemblant drôlement à ce que certaines fictions du Japon pouvaient dessiner pour un tournoi. Diana, avec le sourire, l’avait amené dans cet endroit. Montant sur le fameux aréna, la princesse des amazones fit un petit signe à Sun.


    « Je t’invite à t’entraîner pour la suite. Nous allons commencer doucement par une confrontation entre nous deux. Je veux d’abord quelle force que tu possèdes avant de parler de technique. Est-ce que cela te convient? »

    Wonder Woman avait bien sûr déposé ses armes, normalement fatales pour n’importe quel être vivant, avant cet entraînement voulant être la plus coopérative possible. Se positionnant dans une posture défensive pour que Sun lance les premières attaques contre l’amazone.

_________________
avatar
Diana De Themyscira

Messages : 792
Date d'inscription : 20/10/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Roi des Singes et la Princesse Amazone [Sun]

Message  Sun Wukong le Ven 10 Mar 2017 - 22:38


C'était si étrange de parler de la Ligue des Justiciers de cette façon. Le groupe en soi était dissout, mais les membres marchaient toujours chez les humains pour continuer d'effectuer le travail qu'ils s'étaient promis de faire jusqu'à leur mort. S'ils ne se faisaient jamais assassiner, combien d'années pouvaient-ils rester sur la Terre? Étaient-ils immortels? Est-ce que Superman était immortel, s'il était invincible? Et la Princesse des Amazones, pouvait-elle vivre jusqu'à voir le monde brûler sous une étoile chauffante et incontrôlable? Même si la longévité de la Terre avait ses limites d'ici encore des milliers d'années, seront-ils encore là pour la protéger? Y avait-t-il vraiment quelque chose à faire pour sauver le monde si le cosmos s'en mêle? Qui sera là s'il y a une apocalypse? Les forces du mal reviendront sans cesse en force et ce, peu importe l'état de leur propre planète, mais les héros ont leurs limites en nombre et en force physique. Ils peuvent être tués et les remplacer est une des choses les plus difficiles.

Je bombais le torse, me remontant moi-même le moral en me disant que peu importe ce qui arrivait, le monde même s'il était privé de ses héros habituel, réussira à se sauver lui-même par son ingéniosité et sa coopération pour vivre une vie meilleure. Que la Ligue des Justiciers soit séparée et éparpillée à travers le monde ne pourra pas changer leur bonne volonté d'agir pour le bien du monde. Même si Diana parlait positivement de ces nouvelles générations qui feront changer la façon de faire pour la défense du monde, il ne fallait pas oublier le passé, jamais. Pour le peu de choses que je connaissais de mon passé et de l'endroit d'où je venais, j'aurais aimé connaître l'histoire, mon histoire. C'était bien en connaissant l'histoire du passé qu'on pouvait améliorer le futur, pas vrai? Si on ne répète pas certaines erreurs, si on améliore des concepts et des stratégies déjà établies, on pourra alors se fier aux prochaines générations de faire encore mieux.

" Oui, je suis d'accord qu'il faut laisser la place aux futures générations... mais il ne faut pas oublier les précédentes non plus! " dis-je les yeux encore brillant d'admiration.

Je ne savais pas en détails ce qui avait causé la Ligue des Justiciers à se séparer, toutes les étapes du processus qui en étaient venu par une catastrophe pareille, mais je pouvais certainement approuver que personne n'est parfait et qu'on a tous nos défauts... moi le premier. D'abord j'avais le gros défaut de manger beaucoup trop et que ça me donnait des allures de porc alors qu'au contraire, j'étais un singe! Ensuite, si on se penche un peu plus sur ma personnalité, j'aimais — non — j'adorais jouer et ça me donne sûrement un des pires côtés enfantins de l'histoire de l'univers. Est-ce que c'était à cause que j'étais tombé sur la tête? Ou bien c'est parce que j'étais comme ça de nature? En tout cas, je ne pouvais pas savoir quels défauts se cachaient sous la Princesse qui marchait à mes côté. Si la Ligue des Justiciers avait du se dissoudre, c'est probablement parce que chacun de ses membres avait quelque chose de grand et d'horrible à se reprocher... mais je n'arrivais pas à le voir! Même si on m'écrasait la tête sous la lumière de la vérité, je trouverais le moyen de fermer les yeux et de boucher mes oreilles... Est-ce que c'était parce que je ne voulais pas accepter cette vérité? Peut-être... sûrement. Pour l'instant, les choses étaient mieux ainsi.

Diana m'amena dans une grande place où des guerriers du Wakanda étaient déjà présents pour s'entraîner. Je me sentais familier avec celui-ci puisque je passais la majorité de mes journées à m'entraîner et à utiliser tous les appareils de musculation possibles pour être plus fort, toujours plus fort. Je saluais d'un signe de tête ces guerriers qui croisaient mon regard. Certains répondaient de la même façon, d'autres ne voulaient pas perdre leur concentration alors ils retournaient s'affairer à leur propre entraînement. Elle m'amena dans un autre endroit, plus creux, à l'écart des gouttes de sueur des soldats. Il s'agissait d'une grande pièce où à son centre, il y avait une sorte d'arène de combat et là, je repris cette expression de surprise enfantine. Sans me faire prier, j'y montai et rebondissait pour tester la suspension qui était presque inexistante. Il n'y avait pas de corde comme lors des matchs de lutte ou de boxe. Le perdant devait dépasser les limites ou être poussé en bas si c'était un peu plus brutal.

La Princesse m'expliqua, en déposant ses armes, qu'elle voulait évaluer la force que je pouvais avoir en combat, donc nous allions commencer lentement, sûrement trop doucement pour un jeune en quête d'adrénaline comme moi. J'hochais de la tête avant de déposer aussi mes affaires au bord de l'arène, ne gardant que l'essentiel sur moi soit mon pantalon et mon t-shirt. Comme mes maîtres me l'avaient enseigné, je collai mes pieds un à côté de l'autre avant de rassembler les paumes de mes mains pour m'incliner devant l'Amazone. La salutation faite, je m'assurais qu'elle adopte une pose de combat avant de m'élancer de ton mon long sur elle, mettant tout mon élan sur la pointe de mon pied de propulsion pour frapper et comme je m'y attendais, elle esquiva et ce, tous les coups que je lui portais par la suite. Je pris un peu de recul avant de m'y mettre de façon un peu plus sérieuse :

" Je ne m'attendais à rien de moins de la part de la grande Diana! Voyons voir comment le Roi Singe se débrouille par la suite! "

Je serrais les poings et me concentrais sur le ki à travers tout mon être, ressentant la présence du Roi Singe lui-même prenant lentement sa place dans mon corps, faisant pousser mes cheveux et les rendant d'un blond éclatant. Mes muscles paraissaient légèrement plus gonflés aussi, puis je m'élançais, encore plus rapidement contre la Princesse des Amazones. Coups de poings et coups de pieds devenant de plus en plus forts et rapides. J'enchaînais les coups les uns après les autres et tentai de terminer mon combo à ma puissance maximale en m'élevant légèrement dans les airs d'un coup porté à vingt tonnes avant de souffler. Comment recevra-t-elle mon assaut et surtout, voudra-t-elle que j'utilise vraiment tous les trucs en ma possession?

_________________
       
avatar
Sun Wukong

Messages : 124
Date d'inscription : 04/11/2014
Localisation : Asie

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum