Coopération

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Coopération

Message  Jessica Miriam Drew le Lun 14 Sep 2015 - 12:13

Les débats étaient un peu plus intéressants que les dernières fois, chacun était parti vers des idées différentes, mais ils étaient capables de discuter d’une façon bien plus intelligente que la moyenne. Je le note avec une certaine évidence pour Sam et Valerie qui font surtout preuves de compromis et d’intelligences dans leurs discours. Je ne veux pas trop intervenir pour éviter que le débat déborde totalement, de toute façon, je me suis toujours donnée la mission de laisser plus les jeunes parlés pendant nos réunions. Après une première tournée, Rogers voulait quand même garder le même ton que la première partie tout en rappelant le respect pour la suite. Je ne m’invite pas encore à faire parti du débat, mais c’est surtout à l’implication d’Adrian que je dois intervenir. Dans sa vision, il représente beaucoup, mais il oublie certains faits assez importants du SHIELD, mais aussi des Vengeurs.

Dans les premières réflexions, il ne faut pas oublier que les Vengeurs ne sont pas le TARGE ou lui. C’est facile de se montrer plus complaisant quand on n’est pas pris dans une situation de diplomatie réelle. Du coup, je défends aussi la diplomatie de Riley Damson, si celui n’était pas qualifié pour en faire, Sin Tzu s’est montrée aussi incompétente que lui à ce sujet. Il est vrai que le militaire n’était pas fait pour la diplomatie, mais les négociations étaient de mauvaises foi dans les deux parties et non nécessairement dans celle des Vengeurs.

Après, c’est facile de croire que tu peux avoir des bonnes relations avec le reste des groupes, mais est-ce qu’il croit que cela va être aussi facile dans une négociation entre les deux parties? Je peux donner des informations à Ra’s sur la Main, je peux envoyer des messages sympathiques à Logan pour compromettre l’Arme X ou encore je peux envoyer des messages à Slade pour l’aider avec les Last Sons, mais est-ce qu’il va être facile de concéder un point à l’autre sur des négociations réels et égalitaires? La diplomatie est différente des relations humaines, car on reste dans une réelle complexité politique, économique et révolutionnaire.


« Adrian, ce n’est pas vraiment le temps, je crois. Je fais aussi partie du SHIELD et on a une place considérable dans ce projet, mais il faut comprendre qu’actuellement le débat tourne autour des Vengeurs. En plus, tu oublies un petit facteur très intéressant : Personne n’était invité du SHIELD, mais personne n’a été invité de l’ARGUS, du Gouvernement Américain, de la CIA, de la NASA, d’Oscorp ou encore de Luthor Inc. Chacun finance, aide et s’implique dans les Vengeurs, mais le débat actuel ne parle pas de relations avec les autres acteurs internes, mais bien de définir les Vengeurs.

Actuellement, il ne faut pas croire que le SHIELD est écarté, sinon cela va être pareil pour l’ARGUS et les autres organismes. On essaie de débattre dans un climat sans influences extérieurs pour nous définir. Cela doit faire environ cinq ans qu’on n’a pas un débat aussi sérieux, alors je crois que c’est une mauvaise idée d’extrapoler nos relations avec les autres groupes internes à cause de leurs implications. Habituellement, une organisation parle de négociations avec d’autres organismes, quand nos problèmes de l’interne vont être régler.

Alors je crois que tu dois être d’accord avec moi sur une seule base, le SHIELD ne doit pas avoir une importance aussi majeure que les autres organisations qui côtoient les Vengeurs. Alors, il est considéré comme normal de ne pas l’inviter comme on n’invite pas les autres lobbyings à cette réunion. »


Je suis sûr qu’il veut très bien s’impliquer dans les Vengeurs, mais il met beaucoup trop d’importances sur le SHIELD et sur son avis avant de comprendre les négociations. Il doit aussi mal connaître les rouages des petites manigances politiques de Fury pour penser toujours à donner une importance aussi forte à cette organisation de sécurité. Mon avis est clair à ce sujet, on ne joue pas avec le SHIELD actuellement, Adrian veut jouer trop dans l’influence actuel pour comprendre l’enjeu qui se joue actuellement. Les Vengeurs peuvent aider certains organismes, mais ils ne sont pas le bras-armé de ceux-ci.

« Adrian, tu te souviens quand la Justice League a pris les armes contre Victor Von Doom  durant une révolution dans un pays interne? C’est une participation directe à un parti pris dans un conflit politique. C’est une guerre et ils se sont impliqués dessus sans avoir de réels acteurs de neutralité. Alors il est normal parfois de se questionner sur la guerre, comme on peut intervenir devant des catastrophes naturelles. Cela ne fait pas non-sens, cela construit uniquement des exceptions à la règle. Excalibur a un mandat de travailler uniquement au Royaume-Uni, mais ils ont intervenu de nombreuses fois en France, en Espagne, en Allemagne, en Italie et même en Afrique du Nord.

Ce n’est pas contradictoire de faire un groupe régional pouvant faire des exceptions à la règle, parce que parfois nous n’avons pas le choix. On ne va pas participer à la guerre en Syrie, on parle de participer à un conflit où tous pourraient être d’accord. Par exemple, si Vlad Tepes renverse la Gouvernement de la Roumanie, je suis la première à aller le chasser du territoire et je ne pense pas que les gens vont s’opposer à ce choix.

Soyons clairs dans nos prémisses : C’est l’unanimité qui compte dans ce vote militaire. Avec la réputation que peu avoir Marius St Croix, Loki, Vlad Tepes ou un autre dictateur fou, cela ne va pas te laisser indifférent qu’ils prennent le contrôle d’un pays et cela ne va pas laisser indifférent Valerie ou Carol qui sont totalement opposées.

Pour le reste, je ne m’en mêle pas. Les médias ne m’intéressent pas et je ne vais pas m’impliquer pour qu’une personne cesse ses activités, comme je ne vais pas rentrer dans le tout. Je crois qu’il est juste important d’arrêter de paraitre le plus endoctrinement-politique par les interventions médiatiques de certains Vengeurs. »

_________________
avatar
Jessica Miriam Drew

Messages : 200
Date d'inscription : 03/11/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coopération

Message  Samantha Parrington le Jeu 17 Sep 2015 - 0:05

C’est parti pour le deuxième tour et je prévois rapidement les départs. Valerie peut être vraiment la plus gentille au Monde, elle m’a défendue ma copine… mais Carol est toujours égale à sa personne, alors je ne pense pas qu’on va passer le deuxième tour sans voir une grande partie du groupe se bloquer devant les choix qu’on pourrait faire dans l’avenir. Steve approuve quelques idées sur la scène régionale, mais pouvant nous permettre des actions sur la scène internationale. Je ne suis pas contre des missions sur la planète, mais je crois qu’il est vraiment important dans rentrer dans l’idée de l’union. Les Vengeurs sont une équipe puissante, il ne faut pas en douter, mais là on rentre dans une zone plutôt chaotique. On n’a pas les ennemis à combattre et aujourd’hui, la planète recherche leurs propres équipes et légendes. Je pense que c’est naturel de rechercher cette indépendance, de toute façon, toutes les différences culturelles revendiquent un peu de cette liberté.

Le plus important dans ma vision est de défendre cette liberté. Tous les peuples ont le droit d’avoir les droits les plus primitifs et les plus légaux enfin de construire ce qu’ils veulent, mais leurs peuples ne doivent pas se sentir opprimer. Si un gouvernement veut construire un groupe de sécurité, c’est dans la totalité de leurs droits. Ce n’est pas les Vengeurs, le SHIELD ou encore le Gouvernement Américain qui vont leur dire non. On ne peut pas être un groupe mondial, parce que dès la fin de la Justice League, on ne pouvait pas l’être. La seule solution aurait été directement de prendre la place de l’équipe avec le soutien des autres et de la ligue des justiciers. Aujourd’hui, on ne peut pas refuser la place des Luchadores, d’Alpha Flight, d’Excalibur et des Last Sons.

J’ai toujours cru que les Vengeurs doivent montrer l’exemple le plus concret, même si le défi est large, on doit se montrer plus grands. L’HYDRA est peut-être dégueulasse, mais on ne doit pas devenir aussi dégueulasse qu’eux comme on ne peut pas engueuler les autres groupes de vouloir faire leurs politiques et de construire leurs idées. Après l’intervention de Rogers, c’est au tour d’Adrian d’intervenir qui parle au nom du SHIELD. Je ne montre pas un grand enthousiasme à cette idée. Même moi qui ai travaillé longtemps avec le SHIELD, j’ai toujours cru à l’importance de mettre le SHIELD au même pied d’égalité que les autres organisations.

En plus, je trouve que le débat est peut-être intéressant, mais est-ce qu’on va vraiment progresser de cette façon en parlant de tout? Si on tire trop sur nos positions, on risque encore de tomber sur le mur des Vengeurs. Jessica essaie de remettre un peu d’ordre, malgré sa sévérité habituelle, mais je ne fais pas vraiment attention. J’ai toujours vu Jessica comme l’une des membres les plus responsables du groupe, alors quand elle intervient, c’est qu’il doit avoir une intervention.

« Oui, je crois de toute façon qu’on va être obliger d’aller vers cette direction. Si on fait un groupe régional, ce n’est pas parce qu’on va limiter nos interactions avec les autres groupes. Si on intervient dans un territoire en guerre ou même contre une opération, c’est parce que l’autre pays le veut ou que la population se retrouve devant un problème imposant et important. C’est le principe même du changement. On ne peut pas uniquement être le groupe majeur et avoir des centres opérationnels un peu partout sur la planète, on doit travailler avec les autres. Aujourd’hui, les autres groupes veulent leurs libertés et je pense sincèrement que c’est de mauvaise foi de leur enfoncer nos ordres à eux. On ne doit pas brusquer la politique internationale, ni les autres groupes, et je pense que c’est la meilleure façon de travailler sur des implications à l’étrangères de s’affirmer en tant que groupe régional pour dire oui à une aide dans certains cas. »

Je ne crois pas que c’est contradictoire, les groupes de super-sécurités sont quand même un autre niveau et bien d’autres définitions. Je crois aussi que notre groupe est une exception politique, une exception dans ses règles et une exception dans ses membres. Tout n’est pas aussi simple et c’est pour cette raison que je dois un peu me concentrer pour faire des réponses complètes sans parler de Bob l’Éponge.

Alors pour le sujet médiatique, c’est bien plus difficile. Je garde toujours ma position qu’on doit faire bien plus attention dans les messages politiques, mais il ne faut pas tout écarter. Même dans les autres groupes, ils participent dans les jeux médiatiques parce que oui, parfois il faut se servir des médias pour mieux présenter nos communiqués. Le plus important dans cette leçon est surtout d’éviter de devenir un produit d’utilisation comme on fait avec les téléréalités et autres.

« Je ne crois pas qu’il faut être intransigeant durant nos discussions. On doit vraiment laisser une chance pour la suite. Tous les groupes se servent des médias, il faut juste savoir comment les modérer correctement. Il faut arrêter les messages trop politiques, cela tue vraiment notre réputation parce qu’on se donne l’image du vendu à une propagande. Sinon, on fait comme demande Rogers : Quand on lance un message politique plus personnel, on en parle en notre nom et non au nom des Vengeurs. La solution est peut-être difficile pour certains, mais on est vraiment obligé de le faire pour montrer un visage plus humain et neutre à la société. »

Je ne suis pas vraiment du avis de Carol, ni de l’avis d’Adrian, on doit juste trouver un beau milieu pour plaire à tout le monde, mais les chances de plaire sont proches du zéro quand on doit faire preuve de compromis et que notre nom est Carol Danvers.

_________________

« On oublie rarement son passé. »
avatar
Samantha Parrington

Messages : 342
Date d'inscription : 22/10/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coopération

Message  Carol S. J. Danvers le Jeu 17 Sep 2015 - 15:45


Coopération : La Vérité parle enfin

« Vous savez comment les pires évènements politiques se sont passés? Vous savez quand des personnes comme Hitler, comme Staline ou encore comme Mao ont pris le pouvoir dans plusieurs pays? C’était surtout par hypocrisie, par la mauvaise foi et même des massacres de populations complètement ignobles. Tous leurs beaux discours sonnaient comme libérateurs et démocrates, mais en réalité, ils étaient des monstres et le reste des outils politiques pour eux. Cela existe encore des personnalités aussi cruelles, cela existe même chez vos voisins ou dans votre entourage le plus proche. Wanda Maximoff est un exemple parfait de la décadence morale et politique, se montrant devant des journalistes stupides, leur parlant de la défense de la vie ou de ses principes. Quand son seul et unique but était de vouloir exterminer la race humaine. Elle peut ramassée tous les discours pseudo-humanistes pour sa cause, mais c’était juste pour mieux tromper les nigauds de service.

Alors pourquoi je vous parle de ce sujet? C’est parce que je viens de trouver l’un des discours les plus hypocrites de tous les temps ici même dans l’une des salles qui ont l’obligation de représenter la moralité parfaite de la société humaine. Ce discours si hypocrite et débile qui peut tromper encore une tonne de personnes ici. Ce discours est bien sûr celui de Valerie Hopkins, un discours horrible avec des tendances politiques monstrueuses voulant bloquer la liberté d’expression et politique se délivrer dans ce groupe aussi honnête. C’est une grande frustration que je vois ce discours résonné dans la salle de briefing et qui touche quelques personnes.

Riley et Natasha se font avoir très facilement, mais pas moi. J’ai appris à détecter la démagogie chez les autres, j’ai appris à détecter les monstres qui essaient de convaincre par des idées stupides. Elle peut faire un discours convaincant et altruiste, mais elle ne connait rien dans ce domaine. Elle parle peut-être de faire une équipe plus réunie, mais c’est surtout elle qui refuse cette posture. Je donne toujours des idées complètement géniales pouvant renforcer notre groupe, mais des connasses comme Valerie ou Sam ne s’arrêtent qu’uniquement à leurs points de vue et à leurs idées. Cela me terrifie au plus haut point de voir la diffusion de son message sans qu’une personne mature intervienne.

Même Steve fait l’idiot de service en prenant la défense de Valerie. Je ne peux pas croire ce qu’il est en train de se passer aujourd’hui. Est-ce que c’est le début de la dictature dans l’une des équipes les plus importantes de tous les temps? J’espère que les autres vont comprendre mes paroles pour la suite, j’espère les réveiller aussi. Je suis comme la plupart des américains, une femme extrêmement polie et intelligente. Je ne vais pas intervenir durant les nouvelles débilités d’Adrian, il me fait vraiment pitié à voir ce mec. Après il veut se voir comme le meilleur analyste du SHIELD? Il est juste complètement taré et parle au nom d’un chef ou d’un organisme qu’il ne représente nullement.

Le tour de Sam me dégoute répétant juste les mêmes idées que sa dernière intervention, mais en plus, je ne sais pas si vous vous en rendez compte… mais c’est totalement dans son idéologie du début, il n’a aucun compromis réel à de ce qu’elle voulait du début. Tout ce qu’on cherche actuellement, est de bloquer de ce qui a défini les Vengeurs qui cherchent à mettre plus de transparences des Vengeurs devant les médias. Je suis entourée de débiles, de personnes qui veulent se renforcer dans leurs idées sans penser aux autres. C’est sympathique de penser que tu vas plaire aux personnes plus modérées, mais il existe une autre couche sociale qui doit être intégrer dans le compte. J’attends que les arguments débiles de la blonde se terminent avant de commencer à parler.

-Je pense vu les ordres de notre cher Captain America, je vais être obligé dans quelques secondes, parce que sincèrement, vos interventions sont dégoutantes. Vous parlez de faire des compromis, mais les seuls compromis que vous demandez; c’est aux personnes qui sont dans les médias. Je vous rappelle que la plupart des personnes qui ont travaillé dans les médias faisaient ce travail avant d’arriver dans les Vengeurs. Alors c’est complètement injuste de prendre cet avis pour l’exiger aux restes. Je trouve cela même hypocrite de vous tous. Alors pour moi, c’est clairement non. Je ne vais pas abandonner mon travail dans le journalisme pour satisfaire des petites connes ou des connards qui veulent faire une Justice League 2.0. Je ne vois pas pourquoi je devrais faire des efforts pour vous quand vous n’en faites aucun pour les autres.

Je ne vais pas certainement me faire marcher dessus par des idiots de services qui veulent juste installer une dictature dans le groupe et peut-être dans la société actuelle. Aujourd’hui, la plupart des Vengeurs montre leurs véritables visages : Le visage du fascisme américain et réactionnaire. J’ai presque envie de vomir devant les idioties de chaque. Je commence à quitter la salle de réunion avec une grande frustration, mais je dois quand même dire les quatre vérités à la petite garce qui a décidé d’installer ses lois dans le groupe.

-Avant de partir, je veux quand même déposer quelques mots à votre petite idole du moment. Valerie… ô Valerie… une jeune attardée à peine de vingt ans qui reste cloitrer chez elle et qui refuse même de nous dire bonjour. Elle nous prépare le discours le plus bisounours et débile de tous les temps, et vous embarquez tous. J’ai une seule chose à dire de ce discours débile, une seule chose qui constitue pourquoi tu n’es pas juste une honte pour les vengeurs, mais bien une honte pour les mutants, la planète entière et même ta famille.

Tu n’as jamais rien incarné, sale petite conne. Dans toute ta petite vie, tu as attendu que les autres t’acceptent, mais ils t’acceptent plus par pitié que par ton pseudo courage ou ton pseudo intelligence. Ton père ne se retournerait pas dans son cercueil en t’attendant faire des discours aussi débiles, il irait plus cracher sur ta personne en se demandant comment il a fait pour créer une gamine aussi stupide.

Je pense que  les seules places disponibles pour une crétine comme toi s’incarnent soit dans la Confrérie avec leur leader totalitaire ou encore dans les rapaces débiles de la Young Force. Tu es mieux de dégager avant de créer une nouvelle catastrophe.


Avant de partir, je crache quand même sur Valerie. Elle le mérite amplement ce beau petit crachat dans ses cheveux. J’espère qu’elle va s’en souvenir avant de dire autant de conneries sentimentales et débiles. »

_________________
avatar
Carol S. J. Danvers

Messages : 1231
Date d'inscription : 02/11/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coopération

Message  Valerie E. Hopkins le Sam 19 Sep 2015 - 14:57

    La première étape est passée. J’ai réussis à faire passer mon message sans me faire interrompre ou me faire cracher dessus. À la première étape, je me sentais toujours aussi encouragée par les autres que cela soit Steve, Natasha ou même Riley Damson. C’est une petite surprise pour le dernier qui est plus habitué de se ranger vers la clique de Stark et de Carol que pour les modérés ou encore vers nous. On s’était peut-être beaucoup trop habitué à se retrouver dans des clans divisés à chaque fois qu’on pouvait avoir un débat. L’intervention de Steve se voit confirmer l’idée de Samantha sur le régionalisme des Vengeurs avec certaines exceptions possibles comme demandés par Riley sur le coup. Au moins, il avait une possibilité d’avancements dans le groupe à place de toujours de rester dans la situation moribonde de blocages en tout temps.

    Sif semble heureuse du coup que son intervention a fonctionné, surtout pour pousser une discussion dans les Vengeurs. Je lui retourne gentiment le sourire qu’elle m’envoie devant cette confiance, mais j’attends vraiment la suite, parce que je suis sûr que Tony ou que Carol vont avoir leurs mots à dire sur les deux sujets principaux. Pour l’intervention d’Adrian, je la trouve dommage sur la communication possible. Je sais très bien qu’il veut bien faire, mais on ne peut pas satisfaire les envies de toutes les organisations, même si c’est grâce au SHIELD que les Vengeurs existent. On doit être capable d’être une entité à part, comme peut l’être l’ARGUS ou bien d’autres organismes. Je peux comprendre son intervention et ses intentions sont peut-être les meilleurs, mais il arrive droit vers le mur.

    Jessica explique très bien le problème de l’intervention, mais j’ai l’impression qu’il cherche vraiment à créer une certaine forme de zizanie. Il demande des revendications bien trop fortes à place d’aller chercher vers un travail d’équipe. Il peut avoir fait des rapports sur des diplomaties avec d’autres groupes, mais on est très loin des détails les plus importants. La Confrérie comme les Last Sons ne vont pas dire oui pour qu’on installe ou garde des bases un peu partout sur leurs territoires. Je suis aussi d’accord aussi sur l’idée de Samantha, si le SHIELD veut se placer comme organisme international, on risque plus de se faire envoyer bouder par les autres groupes si on s’affile à cette position.

    Il veut bien faire Adrian, mais il s’entreprend juste mal dans ses différentes communications. Samantha lui fait remarquer avec le mot intransigeant qu’il a utilisé pour l’utilisation des médias. En plus, je suis d’accord pour dire que les médias nous donnent une mauvaise image, mais est-ce que c’est vraiment important? La Justice League et les X-Men ont une mauvaise réputation pour des politiciens et des médias, alors est-ce qu’il est vraiment important d’éliminer toute trace médiatique des Vengeurs? Je suis de l’avis de Sam, on doit être plus prudent dans nos messages, parce que cela peut influencer aussi nos négociations avec les autres groupes et organismes.

    Je vais vous mentir si je vous dis que l’intervention de Carol me laisse indifférente. J’ai déjà écrasé la télévision de ma chambre quand elle avait commencé à parler de mon père durant son stupide interview quand elle attaquait tout le monde. En plus, je trouvais que Carol avait raison sur sa première partie, il est vrai qu’on fait peu d’efforts pour l’incommoder, mais comment on pouvait vraiment le faire? Elle ne fait même pas du journalisme, elle donne juste son opinion dans des journaux et dans des magazines. Le problème avec Carol, c’est peut-être qu’elle veut trop bien faire, mais elle se range toujours sur son idée de ce qui pourrait être les Vengeurs avant de comprendre l’avis des autres. Peut-être qu’elle croit vraiment que toutes les personnes autour d’elle sont hostiles envers sa personne, mais c’est juste parce que dès qu’elle est venue par ici, elle a choisit un chemin bien trop agressif.

    Pour la suite de ses paroles, elle me vise personnellement. Je l’écoute, mais je ne la regarde pas vraiment sur le moment. Elle crachait son venin comme à son habitude, mais elle pouvait bien me traiter d’attardée ou de crétine, mais ce qui me fait plus mal, c’est surtout quand elle parle de mon père. Je ne sais pas, mais on dirait qu’elle sait c’est vraiment un point sensible pour moi. En réalité, c’est l’une des plus grandes craintes de décevoir les gens qui m’ont éduqué que cela soit l’Institut Xavier ou ma famille.

    À chaque fois que j’en parle avec mon frère, il me disait toujours que mon père était tellement heureux de me voir vengeresse. Pour lui, c’était comme si sa petite fille devenait astronaute ou une grande littéraire. Mon regret a été surtout dans l’incapacité de le voir plus souvent, parce que je ne voulais pas le voir dans cet état et que malgré son éventuelle mortalité, je croyais qu’il allait être de meilleure forme un jour pour le revoir. On peut bien dire qu’il a été heureux que je devienne une Vengeresse, mais j’ai toujours un sentiment d’inachevé malgré les encouragements de ma mère et de mon frère de continuer.

    Je suis déçue de plusieurs manières par comment s’est terminée ma relation avec mon père et je trouve les paroles de Carol bien plus douloureux que me faire cracher dessus. Je n’interviens pas vraiment du coup, restant surtout dans ma tête pour attendre son départ. J’ai vu Tony et Serena qui ont quitté aussi, peut-être pour appuyer Carol dans ses actions et ses propos. Je ne compte pas vraiment les départs, mais après je dois vraiment me préparer à parler.

    Avant de reprendre la parole, je prends un mouchoir pour m’enlever le crachat dans mes cheveux. J’essaie de me faire une petite blague intérieure avant de reprendre du type : Je vais devoir vraiment me laver beaucoup pour éviter d’attraper la maladie de la connasse. Je soupire un moment avant de reprendre. Ma tonalité est bien moins convaincante que ma dernière intervention.


    « Bah… je pense qu’on peut conclure ce débat. On ne va pas continuer le débat autour de l’utilisation des médias quand les personnes qui les utilisent le plus ne sont pas présentes. Cependant, je crois qu’on a trouvé un consensus autour de comment représenter notre groupe pour le futur et comment négocier avec les autres groupes. Carol ne s’est pas opposée à cette manœuvre comme les autres qui sont partis.

    Alors, c’est sûr qu’on doit faire beaucoup de travail sur nous et je pense sincèrement qu’on devrait se réunir plus souvent pour discuter de comment on va négocier avec les autres groupes, et de comment on va régir les règles les plus importantes de notre groupe. On pourrait aussi voir avec les autres organismes qui nous soutiennent dans le Projet Initiative après avoir établi nos règles principales du groupe et être capable de parler de l’utilisation des médias sans nous cracher dessus. »


    Je n’ai pas trop envie de continuer, je baisse le regard quelques secondes en essayant de trouver des mots, mais je n’ai pas vraiment envie d’en ajouter. Cela manque peut-être une belle conclusion, mais je n’ai pas vraiment de moyens de reprendre une bonne humeur sur le moment. Je n’en ai rien à faire qu’Adrian ne trouve pas que je lis assez les rapports ou que Riley Damson trouvait que je ressemble à une fangirl de la Justice League, c’est juste le temps d’arrêter pour moi. Peut-être que Nat va trouver des mots pour faire une conclusion, mais de mon coté, je m’arrête.

_________________
avatar
Valerie E. Hopkins

Messages : 539
Date d'inscription : 07/11/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coopération

Message  Natasha Romanoff le Ven 25 Sep 2015 - 0:03

C’est encourageant. Je ne parle pas bien sûr du crachat de Carol et du départ de plusieurs moutons de cette folle, je parle d’un point bien plus particulier. C’est le point que les Vengeurs, qui quittent actuellement, ne sont pas les vengeurs habituels, mais bien les plus extrémistes médiatiques. Cela encourage déjà une certaine cohésion. Je ne vais pas rentrer dans le débat sur le S.H.I.E.L.D, je suis l’une des agentes les plus importantes et secrètes de Nicholas Fury, je suis peut-être capable de le suivre jusqu’en enfer, mais certaines de ses techniques pourraient même dégouter des membres de la Chambre Rouge ou de l’H.Y.D.R.A. Adrian connait mal le S.H.IE.L.D depuis ses débuts, parce que je crois sincèrement qu’il idéalise ce groupe, comme il doit idéaliser la Justice League et d’autres groupes. Jessica remet facilement l’ordre et je ne vais pas intervenir. On discute entre Vengeurs aujourd’hui et Nick doit s’écarter pour une fois. Quand on va avoir besoin d’un discours bien bad-ass pendant qu’on habite dans un chalet perdu d’Hawkeye, on va lui passer un coup de téléphone.

Actuellement, les Vengeurs sont en autonomie dans la recherche de ce qu’ils font. Rogers confirme l’une des idées les plus importantes. On risque de se concentrer surtout aux États-Unis pour les prochaines années. À place de donner un grand sourire victorieux à Carol qui cherchait ce résultat depuis plusieurs années, elle se retrouve dans une position de frustration. Je pense sincèrement que Carol se fout de notre gueule actuellement. Dans toute sa petitesse d’esprit, elle ne se rend pas compte qu’on vient de lui donner le groupe américain qu’elle revendique tant dans toutes les débilités médiatiques qu’elle utilise. Je passe rapidement les interventions de Sam, on prend aujourd’hui la version de Samantha des Vengeurs, mais il se rattache bien à chaque membre des Vengeurs.

Il se rattache à la vision du régionalisme culturel tant demandé par la blondasse de service. Il se rattache aux retraits des médias pour une politique plus neutre par les plus proches de la Justice League. Alors quand Carol fait son grand discours mélodramatique que personne ne fait de sacrifice pour la convenir, elle illustre juste comment elle peut être sincèrement une tarée génétique. Je ne suis pas le plus grand fan de Valerie Hopkins. Elle me laisse toujours un gout de jeunesse inachevée, cherchant à se retrouver, mais poussé trop rapidement au devant de la scène. Elle doit incarner l’espoir pour de nombreuses personnes que cela soit dans les Vengeurs, chez les mutants ou dans la population locale, mais on ne doit pas forcer cette voix.

Elle va faire ses preuves, elle va se démarquer et elle va connaître une gloire, mais ce n’est pas vraiment le temps de la pousser. Cela s’illustre par son comportement physique, elle supporte mal la critique de Carol car elle se voit pousser à sa limite. Elle doit avoir un grand rattachement avec sa famille, de grandes valeurs et une grande humanité, mais elle doute beaucoup trop sur le moment. Si elle prend vraiment les critiques de Carol à cœur, elle prouve réellement qu’elle n’est pas prête à prendre plus de responsabilités. Quand la blondasse de service quitte, je me retourne quand même vers elle quand celle-ci décide de sortir.


« Va prendre tes médicaments, Carol. Tu en as besoin pour réfléchir. »

Je ne fais pas vraiment cette mention pour défendre Valerie. Je le fais parce que le raisonnement de Carol est limite complètement débile. Après le départ des moutons, on a eu le droit de quelques silences. Je me tourne doucement vers Riley qui semble vouloir rester silencieux de l’intervention de Carol. Valerie prends parole, mais elle est bien moins convaincante que la dernière fois. On dirait pratiquement qu’elle risque de pleurer. Je ne crois pas vraiment qu’elle perçoit les effets qu’elle a engendrés sur notre équipe en ce moment. Elle est quand même l’une des premières à convaincre la plupart des clans créés par les esprits divisions depuis plusieurs années. Si les Vengeurs accros aux médias ne veulent pas participer, ils ont juste à se construire une équipe de leurs cotés en brandissant le drapeau américain un peu partout.

Je prends parole après. Les départs, les paroles de Valerie et les silences passent avec de la difficulté, peut-être à cause du malaise actuel. Je ne vais pas vraiment relancer un autre débat. Valerie a raison ; il faut conclure cette rencontre. On doit entreprendre de nouvelles démarches de la diplomatie des Vengeurs et on doit travailler plus avec les autres groupes. C’est bien plus difficile d’échanger des informations ensemble que de coexister ou d’échanger des donnés. Je ne crois pas que nous sommes vraiment d’humeurs à se lancer dans les grands débats de la définition et des contrats de sécurité en ce moment.


« Je suis d’accord pour qu’on finisse le débat actuel. Nous sommes tous d’accords de faire les Vengeurs en tant que groupe régional avec des exceptions durant des grandes crises. Pour le débat des médias, malgré la revendication de l’unanimité, je propose quand la folle va revenir aux prochaines réunions de faire un simple vote et de voir les balises qu’on peut considérer. On ne doit pas être aussi renfermé que la Maison Hargreeves, mais on ne doit pas devenir des vedettes de téléréalités.

Pour la prochaine réunion, je la propose pour la semaine prochaine vers midi. On va se réserver quelques heures pour discuter de la définition de notre groupe et avant d’enregistrer les options valables en cas de négociations avec les cas uniques. Je préviens si des personnes décident d’être absents à ce moment, vous n’avez plus la chance de comptabiliser vos avis pour les discussions en questions. Je prierais que le S.H.IE.L.D, l’A.R.G.U.S ou autres influences restent à l’extérieur jusqu’à la prise de décision. On pourrait après négocier avec les divers organismes des nouvelles bases des Vengeurs.

Après les premières réunions, on va établir des rencontres avec les différents groupes : Les Luchadores, Alpha Flight, Excalibur, la Brigade Chimérique, La Maison Hargreeves et finalement les Last Sons. Pour chacun des groupes, on va leur réserver une journée complète et essayer de montrer un visage plus humain. Je crois qu’il est important aussi d’inviter plus tard des groupes comme Québec Flight ou encore le Wakanda pour des négociations plus poussés. Alors, si quelqu’un s’oppose à cet horaire de la folie, levez la main et hurlez une insanité. Sinon Steve, as-tu quelque chose à ajouter? »


Je prends un peu le leadership pour l’horaire, mais je ne pense que personne ne va faire infarctus pour régler les heures des prochaines rencontres. De toute façon pour le reste, peut-être que cela va être plus chargé durant nos prochaines réunions où il va falloir nous définir. Pour le temps qu’il reste, je le laisse à notre leader pour clarifier des points, en rajouter ou tout simplement conclure cette réunion.

_________________

« Je peux avoir de nombreux rôles comme espionne ou juste te botter les fesses. »
avatar
Natasha Romanoff

Messages : 117
Date d'inscription : 25/08/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum