Coopération

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Coopération

Message  Sif d'Asgard le Jeu 3 Sep 2015 - 12:12


Les réunions des Vengeurs me semblent plus proches d’assemblées et je dois avouer que la plupart ne m’intéresse guère ; je me suis présentée lorsque Nicholas Fury, Directeur du SHIELD, a fait appel à nous pour une raison précise et valable mais à côté de cela j’éprouve de la difficulté à voir en quoi des réunions régulières apportent des plus au groupe, surtout lorsqu’elles sont plus le lieu de rivalités personnelles qu’autre chose. Peut-être que leur régularité est trop importante également mais je ne parlerais pas d’occurrences dans le temps, étant bien incapable d’estimer la vitesse à laquelle change Midgard. Je sais que certains Vengeurs ne se présentent pas aux réunions, que d’autres ne font qu’acte de présence tandis que le gros de l’équipe reste sérieux dans la démarche ; j’ai conservée cette attitude par habitude mais peut-être viendra-t-elle à changer avec le temps. Néanmoins plutôt que de critiquer le principe, partant sans doute de la bonne idée de nous mettre tous au même niveau, je vais m’en servir afin de proposer une chose. Une chose pour laquelle je sais avoir déjà des soutiens mais qu’il me faut soumettre à tous, cependant.

J’aurai préféré n’avoir à en parler qu’à Steve Rogers, de ce que j’ai observé de lui il devrait être plutôt favorable à mon idée et il reste celui que je considère comme instance dirigeante des Vengeurs. Tout ne sera pas pour lui plaire dans ma proposition mais ce n’est pas le but. De toute façon, tous ne seront pas du même avis sur celle-ci, cela me semble évident. Peut-être vais-je agiter les choses à l’instar d’un enfant frappant une fourmilière mais tant que cela les fera avancer, mon action ne sera pas inutile.

Je suis en armure complète, pour changer. Plastron corseté pardessus du cuir et une chemise de maille, jupe à lamelles rouges et braies noires, botes hautes et renforcées, épaulières et brassards, avec mon écu et ma lame magnétisés dans le dos et mes dagues magnétisées à l’arrière de la ceinture. J’aurai sans doute pu mettre la cape de fourrure pour me donner plus de prestance encore mais la signification d’un tel geste aurait été déplacée. Je ne viens pas ici en commandante, je viens ici en tant que membre d’une force ayant des espoirs pour celle-ci et les faisant entendre à tous. Je n’ai pas peur de prendre la parole dans ces conditions, moyennant que cela puisse être le cas dans d’autres, et m’avance donc debout. Apposant mon poignet contre mon plexus, poing fermé, je m’incline en gardant la tête haute.

Salutations. Je sais que certains d’entre vous ne me connaissent pas encore et que mon intervention, du fait de mon arrivée récente, est peut-être prématurée.

Je suis Asgardienne, mes discours auront autant de franchise qu’ils manqueront de finesse. Peut-être est-ce arrogance mais cela ne m’importe pas. Je suis arrivée récemment, c’est indiscutable, mais cela me permet d’avoir un point de vue plus distant de ce groupe auquel j’appartiens et que j’ai du intégrer ; ce qui peut être utile, quand bien même ce sont déjà les divergences de points de vue qui ont conduits aux problèmes que je viens évoquer.

Nous ne sommes pas tous égaux et nos voix n’ont pas toutes les mêmes valeurs, cela je l’ai compris. Néanmoins j’ai à dire et je le fais.

Je suis arrivée en donnant tout crédit aux Vengeurs, ils avaient été cofondés par Thor et ils avaient défiés Thanos, néanmoins depuis que je suis ici j’ai grandement déchanté quand à la réalité des choses : Thor isolé par des insultes faites à son encontre, les membres désunis voir affectés par de profondes inimités, possiblement l’incapacité de travailler ensemble à grande échelle et des concurrences de vanités interne comme externe au groupe…

J’ai observée l’Humanité et ai vu sa tendance à rejeter ce qui est différent plutôt que d’y voir une altérité avec laquelle trouver une harmonie. Notre groupe est formé de personnes exceptionnelles venant de différentes origines et cela semble être une faiblesse, par cette inacceptation voir ce rejet, plutôt que d’être une force. Notre force. Je ne parlerais pas de la Justice League, sans doute le débat n’en sortirait plus et ceci occulterait le sujet que je viens porter à votre considération, néanmoins nous ne sommes pas seuls. Les Vengeurs ne sont pas le seul groupe à vocation de protéger l’Humanité, ce Royaume voir d’autres encore. Et nous faisons avec ces groupes ce que nous nous infligeons nous-mêmes. Pour l’avenir des Vengeurs comme l’avenir de ce monde, je pense qu’il est temps de mettre au clair ce sujet et d’adopter une conduite plus sage. Pour que les Vengeurs accomplissent au mieux leur œuvre, notre œuvre, nous devons coopérer au mieux, tant avec nous-mêmes qu’avec ceux qui peuvent nous aider et partagent des objectifs similaires aux nôtres. Nous devons tant apprendre à nous connaitre et à œuvrer ensemble qu’à le faire avec eux. Cela ne sera pas facile, ni même naturel pour certain d’entre nous, mais nous devons voir ce que nous essayons d’accomplir et comment nous essayons de le faire. Pour ma part, il s’agit de faire les choses au mieux. Je sais que cela raisonne dans la plupart de vos cœurs.

Pas chez tous, je ne pense pas que cela soit possible avec des Humains de toute manière ; même à Asgard, cela n’a pas été réellement possible même si nous avons l’avantage d’une allégeance commune au pouvoir décisionnaire, chose que je doute vis-à-vis des Vengeurs.

Ma connaissance de Midgard, de sa politique et de ses enjeux est sans doute discutable. Mais elle me confère un recul face à des choses qui doivent vous sembler naturelles. Les politiques des différents territoires m’indiffèrent, je suis ici pour protéger les territoires et leurs populations ; cela ne peut pas se faire contre eux, ni contre vous. Cela doit ce faire avec vous. Et pour eux.

Je n’aime pas discourir, je le fais mal. Cela doit être encore plus perceptible dans un royaume à la politique aussi développée que Midgard. Néanmoins j’ose le faire. J’ose faire face à leurs regards, aussi rigide et décidée que je le suis par nature. Malgré tous les présents de mon Roi, j’ai toujours du luter pour revendiquer ma place et ce n’est pas différent ici. J’avais quelque chose à dire, à proposer, je l’ai fait. Maintenant, c’est à ceux qui m’ont écoutée de parler et de faire face à leur tour.

_________________
Sif
Fiche de Personnage - Fiche de Liens - Nombre de Messages rp : 82

avatar
Sif d'Asgard

Messages : 444
Date d'inscription : 04/04/2015
Age : 23
Localisation : Héliporteur

Feuille de personnage
Pouvoirs:
Informations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coopération

Message  Invité le Jeu 3 Sep 2015 - 22:47

J’ai travaillé très fort ces derniers mois pour monter ma petite cellule secrète au sein du SHIELD. Nous avons tendu des mains vers bien des gens qui autrement ne nous auraient sans doute pas tendu la leur. L’entêtement aveugle du SHIELD à rejeter ce qui est évident nous nuit de façon catastrophique. Nous ne pouvons espérer sauver le monde en nous comportant comme des tyrans ou en faisant preuve de trop d’arrogance. Ce que l’Initiative semble refuser de comprendre c’est que nous ne sommes pas seul. La planète n’est pas constituée d’un unique gouvernement mondial mais d’un nombre conséquent de plus petites entités, nationales, supranationales et certaines étant même sans frontières fixes. Il faut en tenir compte si nous voulons arriver à quelque chose de significatif. Certains diront que c’est un combat perdu d’avance mais je suis convaincu du contraire.

Plusieurs Vengeurs modérés et une partie des analystes sont du même avis que moi. La TARGE existe. Je l’ai créé, fondé et nous partageons des données avec plusieurs soi-disant ennemis et rivaux de l’Initiative. Les seules barrières sont dans la tête. Elles n’existent pas. Je me moque bien qu’on me considère comme un traitre. Mon devoir est à l’humanité, à notre planète et à ceux vivant dessus. Je finirai par me faire à l’idée que nous sommes aussi responsables de la protection d’autres planètes et d’autres dimensions mais dans le moment, concentrons-nous sur un problème à la fois. Cette réunion « surprise » organisée par la dénommée Sif semble un excellent prétexte pour exposer les dernières grandes lignes mises en évidence par mes analystes et moi. Considérant que ce n’est pas Fury ou une tête importante des Vengeurs qui a pris l’initiative…

Je suis évidemment dans les premiers arrivés et je suis comme à l’habitude tiré à quatre épingles, impeccable et trimballant mon ordinateur portable. Je prends place, prend note des personnes et j’écoute avec attention le long discours de Sif. On voit que discourir, ce n’est pas nécessairement sa tasse de thé mais l’essentiel de son propos appelle à l’unité et je ne suis on ne peut plus en faveur de cette idée. Quand elle termine de parler, je décide de ne pas donner l’occasion à qui que ce soit d’en rajouter. Je veux parler et je parlerai, bon sang! Comment, un simple analyste ose parler avant les puissants Vengeurs? Je vais me gêner tiens. Essayez de me faire taire pour voir! Je suis un Eversfield moi et il faudra plus que des gens avec un égo surdimensionné (pas tous, certains) pour m’empêcher de livrer le fond de ma pensée. Et tant pis si cela ne fait pas l’unanimité!

« Justement, puisque Sif ici présente parle de s’ouvrir aux autres groupes et factions, j’en profite pour vous informer que les analystes du SHIELD donc mon département ont produit un rapport de quatre cent quatre-vingt-neuf pages à ce sujet. Je passerai sous silence le fait que vous ne lisez pour la plupart jamais nos rapports mais le potentiel existe. Nous avons répertorié, identifié et ciblé plusieurs alliés éventuels.

Toujours dans cette idée de sortir de cet isolationnisme qui nous fait adopter des politiques dignes d’un obscurantisme suranné, le premier geste à poser serait de nous désaffilier officiellement des États-Unis. Nous sommes un groupe soi-disant mondial et nous mangeons dans la main d’une administration étatique qui veut nous utiliser comme de vulgaires fiers à bras. Comment peut-on espérer arriver à de vrais résultats?

En enfin, pour conclure avec mon analyse initiale, il va aussi falloir se départir de ce côté tape à l’œil et surmédiatisé qui sont un des cancers de cette organisation. Nous représentons un des groupes de défense de l’humanité. Ce n’est pas en faisant des calendriers sexys que nous allons vaincre des menaces galactiques comme Thanos ou se défaire d’organisation terroristes mondiales. Nous sommes des professionnels, bon sang! »


Voilà. C’est dit. Et tant pis si certains se sentent froissés. Qu’est-ce que j’en ai à faire? Ce n’est plus une organisation sérieuse, c’est un cirque! Si j’entends encore une pub où un Vengeur se prostitue pour vanter les mérites d’une marque X, je pense que je vais étrangler le créateur de cette dernière!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Coopération

Message  Samantha Parrington le Ven 4 Sep 2015 - 0:54

Les réunions sont toujours quelque chose de très importants pour les Vengeurs, pour discuter des missions les plus importantes, de nos projets solos ou encore de nos grandes aventures galactiques un peu partout sur la planète. On parle aussi de médiatisations, des courants politiques, de futures élections en 2016 ou quelle est la meilleure pizza entre le Domino et le Pizza Hut. Je ne montre jamais un grand enthousiasme pendant les réunions et je regrette souvent ma participation parce que je regarde plus souvent les vidéos de gros chats que prendre conscience des projets des autres. Je crois que cela fait assez longtemps que Kyana et que Valerie ont abandonné l’idée de changer les Vengeurs.  

J’ai fais un effort aujourd’hui pour venir en réunion aujourd’hui, surtout par plusieurs causes. Dans l’une des premières se résume surtout par le retour de Thor en Amérique du Nord. Je déteste Thor, mais son retour est quand même considérable pour des Vengeurs plus modérés. Je vais tout faire pour l’éviter complètement, mais je fais l’effort quand même de venir dans l’Héliporteur pour voir si Rogers va prendre plus d’importances dans le groupe vu le retour de son ami. Je crois vraiment que ce grand héros symbolique devient de plus en plus désabusé par la situation des Vengeurs pour laisser de la place surtout aux monstres médiatiques. La deuxième raison tourne surtout autour de Sif, Val m’avait déposée quelques mots sur elle, mais je ne crois pas vraiment que j’ai envie de la rencontrer si elle ressemble à un archétype d’arrogance et de machisme similaire à Thor.

Elle est peut-être totalement différente vu que c’est une femme dans un milieu très mâle, mais je ne fais pas assez confiance aux Asgardiens. Je sais déjà ce que vous allez me dire : Pourquoi Sam, tu doutes de Dieux qui ont vécu peut-être un millénaire? Et la réponse est toujours aussi simple ; Je ne crois pas que c’est une bonne idée de faire confiance aux gens qui ne doutent pas de leurs idées ou de leurs régimes politiques en milles ans. J’ai une relation très étrange avec les Asgardiens et mon but n’est pas trop de me mêler aux grandes paroles de leurs guerriers.

La raison finale de ma présence à la réunion reste sur le retour des muffins trois saveurs servis à la cafétéria du SHIELD. Après avoir ramassé mes réserves, je me suis dirigée vers la salle de réunion dans l’idée de rester quelques minutes avant de partir comme à mon habitude. J’aime toujours quand Pym essaie d’être un professeur compréhensif pour expliquer les grandes problématiques de la planète. Cependant, je suis assez surprise de voir que c’est la nouvelle qui prend la parole pour essayer de changer la donne.

Elle est assez impressionnante d’être habiller de cette façon, quand je ressemble toujours à une civil. On dirait une jeune stressée de présenter son oral en anglais dans les premières années de l’école. Elle a peut-être une certaine assurance de venir parler avec nous, surtout quand Carol ou Stark sont présents, mais elle avait beaucoup de mal à comprendre les problèmes de Midgard et des implications des Vengeurs sur la planète entière. Au moins, je peux lui donner un crédit d’avoir essayé de comprendre les problèmes actuels par des dialogues avec de nombreux autres vengeurs. Son message n’est peut-être pas le plus original, mais elle se montre beaucoup moins impérialiste que la politique du marteau de Thor.

Après l’intervention de Sif, c’est au tour d’Adrian réagir. J’aime beaucoup Adrian, mais j’ai toujours eu beaucoup de difficultés avec ses discours. Je suis peut-être bien moins radicale que Carol, mais de nombreuses valeurs restent dans mon passé et dans ma mentalité. Je n’aime pas beaucoup son sous-entendu pour la critique qu’on ne lisait pas tous les rapports. Je fais partie de ce nombre et oui parfois, c’est vraiment par désintérêt. Je ne veux quand même pas passer toute ma vie à lire des rapports.

Ensuite, il attaque quelque chose qui me touche plus, il veut complètement départir le SHIELD et les Vengeurs des États-Unis. Je sais que beaucoup de gens le voudraient voir ce détachement, mais pour moi, c’est clairement illusoire pour deux raisons que je vais répondre. Pour la dernière partie, peut-être qu’Adrian va être étonné de mon avis sur le sujet, mais je veux vraiment qu’il comprenne la direction des Vengeurs si on suit toutes les grandes lignes  de ses conclusions.

« Je trouve que c’est intéressant de partir ce genre de débats, on a deux interventions très intéressantes et je tiens quand même à féliciter Sif pour sa première présentation orale. Malgré qu’elle ne soit pas là depuis très longtemps, elle cherche vraiment à s’intégrer et à s’impliquer dans les Vengeurs. Je trouve même qu’elle a des arguments intéressants sur une éventuelle ouverture vers les autres groupes, mais je pense qu’on arrive à un problème au long terme.

Je sais que des gens vont sauter au plafond quand je vais vous en parler, mais on doit comprendre quelque chose de très important. La Justice League était beaucoup mieux gérer que nous, non parce qu’ils avaient des personnes exceptionnelles, mais bien parce qu’ils avaient les moyens. Les gens leur faisaient confiances, ils pouvaient accepter facilement toutes autres personnes des groupes, mais le principal trait de la Justice League était bien qu’elle était supérieure aux autres groupes. Je ne dis pas de se placer moralement sur une autre échelle, mais je crois qu’il est important de maintenir l’importance des Vengeurs pour une protection globale pour le but actuel.

Je suis d’accord avec l’idée de coopération, je suis prête à travailler avec n’importe quels Luchadores, Last Sons ou bien d’autres groupes, mais on doit être capable de nous fixer moralement avec les autres organisations. Je crois vraiment qu’on doit prouver aux autres groupes que nous pouvons vraiment être une perspective intéressante de protection global. Alors je n’ai pas vraiment de solutions miracles pour la suite, mais je crois qu’on peut beaucoup faire en se montrant bien plus sincères dans nos actions à travers la planète. »


Je crois que cela peut même beaucoup aider de nous montrer plus sincères entre-nous. La prochaine étape est surtout de comprendre la sincérité de l’autre, je pouvais bien comprendre les envies de Carol de vouloir une reconnaissance rapide, mais il ne nous faut pas l’enfoncer dans la gorge des autres. Alors après ma réponse pour Sif, je dois répondre à Adrian avec des réponses qu’il pourrait trouver une grande déception de mon avis.

« Je suis désolée Adrian, mais je lis rarement les rapports analystes des Vengeurs. Je ne suis pas la plus grande intellectuelle pour discuter des conclusions d’experts dans ce domaine, mais tu dois comprendre quelque chose de particulier. Ce que tu demandes, c’est beaucoup trop brutal comme changement pour fonctionner. Je crois sincèrement si on suit tes idées, on peut déclarer la faillite des Vengeurs pour la prochaine année. Je ne dis pas ça pour douter de ton travail, on est tous heureux de ton travail, mais c’est comme vouloir aider tous les gens qui souffrent de la famine en même temps et en prenant les solutions les plus rapides.

Pour moi, l’idée de se détacher des États-Unis est complètement farfelu. Je t’explique pourquoi et évitez de m’engueuler en cas d’erreurs. Mais tu sais la différence entre la Justice League et nous, c’est le facteur monétaire. Ceux-ci n’étaient pas financés par l’ONU, ils ont déjà beaucoup trop de difficultés avec l’aide humanitaire pour leurs financements, alors tu crois vraiment que l’ONU aurait pu payer toute la technologie et leurs bases? La Justice League était financée par des organismes privés d’une façon exponentielle. La seule organisation qui peut nous supporter financièrement Adrian, ce sont les États-Unis.

Ensuite je crois que notre indépendance des États-Unis pourrait nous causer bien plus de problèmes avec les autres groupes que se montrer égal à eux. On leur dit : Nous ne sommes plus une puissance régionale, mais bien une puissance mondiale que vous le voulez ou non. Il faut prouver à tous que nous pouvons être cette organisation avant de chercher à l’être. Je vais aussi peut-être te décevoir, mais si on se détache des États-Unis, je quitte le groupe.

Je sais que beaucoup de gens n’aiment pas les États-Unis, mais toute ma volonté, toute ma fierté et toutes mes idées se sont construits grâce à ce pays. Ce n’est pas à cause de ma famille, ni à cause de mes pouvoirs, mais bien parce que ce pays m’a offert l’opportunité d’être une soldat, non pour une guerre, mais bien pour montrer son ouverture, ses idées égalitaires et ainsi que plusieurs autres concepts. Pour moi, si on se détache des États-Unis, je trahis ce que je suis et jamais je vais faire ça. »


J’ai toujours eu une grande fierté de combattre pour ce pays et pour ses principes. Je trouve qu’il est souvent facile de frapper sur ce pays sans lui laisser une chance. Oui ce pays n’est pas parfait, mais je crois que tous essaient d’améliorer ce Monde en montrant que malgré tous les problèmes, c’est qu’on peut les traverser.

« Je suis d’accord sur un point. Les médias commencent à nous nuire beaucoup, non parce qu’on les utilise, mais bien parce qu’on essaie d’enfoncer un message dans la gorge des citoyens. Je ne suis pas contre l’utilisation des médias, mais on doit être vraiment prudent et penser à présenter un message plus nuancé. Si on interdit complètement la médiatisation de nos membres, on pourrait beaucoup se renfermer sur nous-mêmes. Les téléréalités sont vraiment stupides et on n’a pas besoin de ça, mais pour le reste, je crois qu’on doit vraiment laisser le choix à nos membres de choisir ce qu’ils veulent faire. Je ne vais jamais poser pour un calendrier, mais si des personnes veulent le faire, c’est à eux de choisir. Par exemple, ce n’est pas bon que je mange des muffins ou de la pizza, mais je le fais quand même parce que je le veux. Si on m’interdit cette possibilité pour ma bonne santé, je risque d’être plus frustrer que vouloir aider.

La principale idée de l’utilisation des médias, dans les Vengeurs, qu’on doit vraiment concrétiser, est de lancer moins de messages politiques. On est une force de sécurité, les gens ne sont pas obligés de nous entendre de parler de politiques en tout temps. Alors voila, ton intervention est apprécié Adrian, mais je ne sais pas si tes conclusions vont fonctionner dans l’état actuel des Vengeurs. »


C’est quand même la première fois depuis le début de mon intégration dans les Vengeurs, que je fais un discours aussi long. La prochaine étape est que je me présente à chaque jour pour les réunions et de faire de grands discours motivateurs pour améliorer le groupe avec les moyens qu’on avait en ce moment. Mais dans ce cas, ils doivent vraiment faire plus de muffins.

_________________

« On oublie rarement son passé. »
avatar
Samantha Parrington

Messages : 339
Date d'inscription : 22/10/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coopération

Message  Carol S. J. Danvers le Ven 4 Sep 2015 - 15:39


Coopération : Recherche de destruction de l'Immigrante Dimensionnelle

« L’Amour. Un mot qui veut dire beaucoup pour plusieurs, mais que peu de gens connaissent vraiment cette définition. Qu’est-ce que l’Amour? Ce sentiment si fort capable de tout sacrifier pour l’être proche. Mon regard se trouble devant la première intervention de cette réunion, ignorant tout l’Amour du prochain, mais aussi l’amour que nous pouvons porter à une équipe aussi forte que les Vengeurs. Je connais l’Amour, je sais comment le montrer et je sais comment le sentir aussi. J’ai cet amour pour plusieurs hommes formidables comme Anthony Stark qui ne fait que preuves de courages et d’adversités devant les nombreux défis de la planète. Peut-être que Sif avait de l’amour pour Thor, mais elle ne connait pas le véritable amour qu’on peut porter dans notre cœur. Sa seule intervention me donne simplement envie de vomir devant autant d’imbécilités et de manques d’humanités. Comment elle ose intervenir ici nous blâmant de tous les problèmes quand en réalité, Sif n’a aucun amour propre. En plus, elle n’illustre aucunement l’amour de notre formidable équipe. Cette tarée prouve les problèmes les plus importants des Vengeurs, c’est son hypocrisie et sa mauvaise foi, mais est-ce que cela peut vraiment m’étonner d’une immigrante dimensionnelle?

La vérité. Je ne dis pas cela pour me vanter, mais je connais la vérité et la sincérité. Mes actions sont le résultat de ses deux valeurs les plus intenses. Adrian commence déjà mal son implication, par son ingratitude des Vengeurs, accompagné d’une hargne hors du commun envers les hommes et les femmes d’actions. À place de nous remercier de chacun de nos sacrifices, il décide d’essayer de nous bourrer le crâne avec des conneries sans noms. Il a peut-être rencontré les mauvaises personnes, les influences sont peut-être néfastes pour son mental, mais je me souvenais d’une personne bien plus proche de la vérité avant son pseudo rapport sur les Vengeurs. En plus, il vient jacter quoi ici? Il ne connait rien aux Vengeurs et il essaie de nous faire la morale? Il sort peut-être les pires débilités de l’Histoire de l’Humanité avec ses conneries d’indépendances ou d’éliminations des Vengeurs dans les supports médiatiques! Je ne peux laisser qu’un petit ricanement à son exposé complètement ridicule.

L’intégrité. Sam essaie peut-être de bien paraitre devant moi, mais elle s’est faite enlevée beaucoup de son intégrité en travaillant avec des mutantes comme Valerie et Kyana. Elle a toujours un petit amour pour notre grand pays, mais elle manque encore plus de réalisme malgré sa naïveté la plus profonde. Elle me déçoit aussi comme Sharon, comme Adrian, comme Natasha et comme de nombreux autres. Sam est pire que tous les autres parce que comme Sif, elle n’a pas d’amour propre et ni d’intégrité. Elle représente la lâcheté tout en essayant de défendre un pays qui ne peut plus la reconnaître. Il est le temps qu’une grande personne représentant l’amour, la vérité et l’intégrité prenne parole.

-Vous avez tous torts. On se fait ce débat beaucoup trop souvent et vous vivez beaucoup dans des illusions pour comprendre ce qu’il se passe sur ce Monde. Ce que nous avons besoin dans les Vengeurs, c’est enfin de consolider notre idéologie. Je répète toujours ce discours, mais vous l’ignorez à chaque fois parce que vous croyez vraiment que des avis superficiels doivent rentrés dans les débats. Pour moi, il existe une seule solution et aujourd’hui, il faut se forcer à cette solution : C’est que nous devrons posséder tous une idéologie commune.

Vous visez trop le Mondial et non les problèmes qui se passent aux États-Unis. Les Confréristes existent encore, l’HYDRA complote dans de différents murs et la plupart des vengeurs décide que faire à sa tête. Nous sommes une force des États-Unis, Sam a raison, mais on doit se prononcer de cette façon. Ce sont les États-Unis qui vont changer le Monde, pas des valeurs d’hippies d’altermondialistes.

Alors, je vais être simple avec vous. Il faut qu’on se consolide notre équipe et je vois juste le réaliser par une Constitution non-écrite. Par exemple, tous les mutants des Vengeurs doivent se recenser! Tous acceptent l’autorité du Président! Tous doivent automatiquement voir les Vengeurs comme supérieurs à tous les autres groupes. Nous ne sommes pas là pour faire de la politique, nous sommes là pour la vérité et l’Humanité.

Vous voulez aller trop dans votre sens pour faire une équipe gagnant et c’est pour cette raison que notre équipe ne fonctionne pas!


Je crois encore que c’est le point le plus important pour tous, je n’ai pas touché aux arguments débiles d’Adrian, l’intelligence va triompher devant les délires des adolescents. Après, je ne parle même des visions limités de Sam et de Sif, l’intégrité des Vengeurs va le remporter devant la vision des petits de ce Monde.   »

_________________
avatar
Carol S. J. Danvers

Messages : 1207
Date d'inscription : 02/11/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coopération

Message  Valerie E. Hopkins le Sam 5 Sep 2015 - 14:52


    Le réveil est assez difficile. Déjà que le sommeil est très difficile à recevoir depuis plusieurs années, me réveiller à une heure bien précise est un autre défi. Je me suis peut-être habituée à dormir environ une heure ou deux, mais parfois je prends beaucoup plus de temps pour récupérer le sommeil durant la semaine. J’ai bien essayé de reprendre des heures respectables pour dormir, mais la réussite n’a jamais été très grande. Je suis parfois trop stressée, d’autres fois trop sur mon Ipod ou encore bien trop occupée à penser aux maléfiques muffins de Samantha. Parfois, je m’amuse à téléphoner mon frère à Vancouver la nuit, il essaie toujours de garder une certaine positivité malgré qu’il ressente mon malaise.

    J’ai essayé de ne pas trop me faire déranger le soir dernière, mais encore une fois, je le compte dans mes échecs. Je stresse en pensant uniquement de me rendre à l’Héliporteur encore une fois à place d’ignorer l’invitation et essayer de faire des activités avec Sam. Mais j’ai de la difficulté de briser une petite promesse que j’ai fais à Sif. La fille est assez gentille, un peu étrange dans sa façon de parler ou de se costumer, mais elle cherchait vraiment à améliorer l’esprit des Vengeurs. Cela fait un moment que je ne fais pas d’efforts pour ouvrir un dialogue avec les vedettes des Vengeurs, mais je veux vraiment appuyer sa motion en réunion. Je n’ai pas beaucoup d’espoirs pour un changement majeur du groupe, mais je l’ai quand même encouragé à aller dans ce sens.

    D
    e toute façon, je ne vais pas rester trop longtemps. Je viens juste pour la réunion et après je quitte. En plus que Samantha va être là, le transport va être bien plus rapide pour revenir. Je demande un transport à la Tour Stark pour me rendre à l’Héliporteur avant de me lever de mon lit. Le choix n’est pas très difficile dans mes vêtements, ce sont les premières choses qui trainent et qui sont dans les tiroirs : un chandail noir avec un logo de Pikachu dessus et un jean bleu marin. Cela ne fait pas encore très fille sérieuse, je parie que Carol va être encore costumé de façon ridicule et essayer d’avoir la voix du leader déterminée et forte.

    Je profite au moins du beau temps pour partir en vélo rejoindre l’immeuble. C’est un bon petit trajet, mais je suis quand même partie assez tôt et cela me rappelle beaucoup pourquoi je reste dans les Vengeurs. Voir les gens se balader, se parler, manger ou encore juste relaxer, c’est vraiment un petit plaisir personnel. J’aime aussi voir les paysages et les petits commerçants. Cela manque peut-être de nature, mais je crois que c’est l’une des plus importantes connections que je peux faire avec les gens.

    Parfois, je m’arrête quelques minutes pour discuter avec les gens, mais je n’ai pas trop le temps aujourd’hui vu la réunion. Je me réserve ce droit bien plus tard. Même si nos débats peuvent durer des journées entières, j’aime même me promener pendant des soirées ou des nuits en vélo. Cela reste aussi rafraichissant de voir la société bougée et vivre avec un tel enthousiasme. Oui, je vois les pauvres et les abandonnés de la société, mais je crois vraiment que les Vengeurs font plus que défendre contre des menaces, ils changent des mentalités et avec le temps, ces personnes vont retrouver refuge par des gens qui ont vu des humains les défendre sans rien demander et qui veulent faire pareils.

    Je crois vraiment que les mutants vivent mieux dans notre société, parce que les gens se sont rendus comptes que les pouvoirs ne définissaient pas la personne et que les capacités surhumaines pouvaient aider la société humaine à innover et à créer. Non à opprimer comme certains pouvaient croire. Je ne crois pas que ce débat est terminé encore, des personnes vont toujours avoir peur des mutants ou des gens qui possèdent vraiment des capacités hors-normes, mais l’évolution peut être beaucoup plus facile en ce moment.

    En tout cas, je vais essayer de penser positivement pour cette réunion en me rappelant de ma promenade de ce matin. C’est assez difficile de rester positive avec des vedettes qui pensent uniquement à eux, mais je crois surtout que ce sont les arguments les plus sincères qu’on peut retrouver de ma part. J’arrive finalement à la Tour Stark et je commence à me plaindre aux gardes de sécurité pour mettre mon vélo dans le bâtiment par peur de me le faire voler. C’est après quelques minutes que mon engueulade fonctionne et mon vélo va polluer la Tour Stark.

    Alors j’ai au moins une victoire pour aujourd’hui, parce que je me prépare vraiment à foncer sur un mur pour la suite. Le voyage est plutôt rapide avec le petit jet du SHIELD pour me rendre à l’Héliporteur. Je ne prends même pas le temps d’aller voir Janet ou une autre personne sympathique. De toute façon, j’ai appris que de nombreux membres du SHIELD ne pouvaient pas me sentir. Dans la salle de réunion, on retrouve de nombreuses personnes, on retrouve bien sûr les habitués, mais aussi les nouveaux et les petits retours. Cela me fait plaisir de voir Sam dans cette réunion.

    La première intervention est créée par Sif qui a le but surtout de repartir de nouvelles bases dans la cohésion du groupe. Elle suggère surtout l’idée de s’ouvrir aux autres entre nous, mais aussi avec les autres groupes. Je crois vraiment qu’on doit viser cet objectif pour améliorer surtout nos relations avec nos coéquipiers, mais aussi les gens du public. Quand on a juste une satisfaction des républicains et des tarés qui écoutent MTV, on est très loin d’avoir une satisfaction même régionale. J’essaie de sourire à Sif pendant sa présentation pour l’encourager minimalement. Elle est bien consciente qu’elle ne connait pas tous les problèmes du groupe, mais au moins, elle fait l’effort de vouloir travailler en équipe.

    J
    ’ai eu beaucoup de mal avec la deuxième intervention. Adrian est sympathique, mais je le trouve opportuniste sur cette lancée. Je sais très bien qu’il veut bien faire, mais je ne crois pas que c’est dans cette attitude qu’on peut vraiment lancer des projets coopératifs. Surtout le début est très critique et il faut savoir regarder la réalité en face : Est-ce qu’il croit vraiment que Superman lisait les rapports de Reed Richards sur les dimensions? Est-ce qu’il croit que John Stewart prenait du temps pour comprendre l’analyse complète d’un membre d’ARGUS ou du SHIELD? Il critique beaucoup, parce que je crois vraiment qu’il recherche une reconnaissance de nous-mêmes. Je trouve aussi que ses idées sont honorables, j’aimerais beaucoup voir une nouvelle Justice League, mais on doit être lucide avec les moyens qu’on possède.

    Samantha peut avoir parfois des discours plus soldats et américains, mais je la trouve bien plus sensée dans ses critiques. Elle a un lourd attachement affectif envers sa carrière militaire et je peux la comprendre, je dois avoir un attachement similaire avec plusieurs principes qui m’ont construit à l’Institut Xavier. Je trouve aussi son avis bien plus réunificateur malgré qu’elle cherche toujours un lien états-unien pour les Vengeurs. Je ne peux pas être toujours d’accord avec ses idées, mais elle se montre la plus logique dans la situation actuelle des Vengeurs.

    Alors on arrive aux déclarations crypto-dingues de Carol. Je suis habituée à l’entendre dire des conneries, alors je ne fais pas vraiment attention aux incohérences de son discours. Elle sort toujours des conneries monumentales et qui semblent vouloir provoquer. Elle peut bien dire qu’elle combat pour la démocratie, mais elle a prouvé de maintes fois qu’elle critique sa propre personne, parce qu’en réalité, elle est incapable de se sentir.


    « Mais Carol, c’est un peu ton problème en ce moment. Est-ce que tu as vraiment écouté la réponse de Sam? Elle parlait de nuancer le message et non de faire apparaitre son opinion dans les médias ou dans la politique. Je crois vraiment qu’il est important que tu comprennes ce qu’elle dit, elle parlait de nuancer nos propos ; non d’oublier nos opinions. Je crois qu’on peut garder les médias, mais les sujets politiques ne sont pas de notre expertise. Je suis d’accord pour ne pas me prononcer sur le sujet du recensement, mais cela doit être pareil pour toi. Je crois qu’on doit rester neutre devant les sujets les plus polémiques de la société.

    Je pense sincèrement que Sam a l’une des meilleures visions pour créer un nouvel esprit dans notre équipe. J’aimerais beaucoup réaliser l’indépendance des Vengeurs pour être diriger surtout par l’ONU, mais ce sont des rêves à mon avis. Parce qu’on doit comprendre que le Monde n’est plus comme avant. On ne peut pas remplacer la Justice League parce que la situation globale est vraiment différente. La planète était divisée en deux avant, aujourd’hui elle est divisée en de multiples territoires.

    Le pire, qu’on pourrait faire, est de se rendre indépendant parce que nous ne pouvons pas être un groupe mondial. Il faut être lucide, même si on le désire au plus profond de notre cœur, on ne peut pas être une Justice League 2.0 ou encore une force GI Joe avec le drapeau américain en arrière de nous. Nous ne pouvons pas gérer le Mondial, car d’autres groupes veulent gérer leurs territoires. Ils ne veulent pas d’un groupe international, ils n’en voulaient pas en 2008, ils n’en voulaient pas à la création des Vengeurs et ils n’en veulent pas aujourd’hui.

    Il faut oublier cette idée et se concentrer sur le comment les Vengeurs peuvent regagner la confiance de la population. Ce n’est pas avec MTV ou les politiciens qu’on va pouvoir gagner cette confiance. Alors oui, il est important qu’on se définisse, il est important d’être nuancer, mais il est aussi important de montrer une transparence et une neutralité devant ce qu’il se passe dans la société actuelle.

    Je suis d’accord pour qu’on réalise que les Vengeurs soient un groupe régional, protégeant souvent les États-Unis et d’autres pays sous contrats. Par exemple, si le Canada ou l’Irak demandent notre aide, on va intervenir contre les trafics de drogues ou les marchands d’armes, mais il ne faut pas prendre la place des groupes déjà existants. Si on devient de groupe de protection occidental, cela va être déjà un bon début, si on devient les protecteurs d’un pays touché par la famine et les massacres, on va être de regagner la confiance des citoyens. Il faut arrêter de penser que notre seule importance est dans la défense contre des menaces extraterrestres ou dimensionnelles.

    Nous sommes tous avant humains, nous sommes capables de faire preuve d’empathie, de comprendre la souffrance des autres et c’est en allant vers eux que nous allons pouvoir représenter plus que le concept de super-héros que nous voulons faire avaler aux téléspectateurs des émissions stupides qu’on fait. On ne doit pas se positionner supérieur à ce que nous sommes vraiment et on ne doit pas nous voir comme des Dieux ou des super-héros. On doit être perçu comme des êtres humains qui acceptent de faire ce travail parce qu’il existe des menaces.

    On doit se montrer plus sincères entre nous, mais aussi pour ouvrir des négociations avec les autres groupes. Alpha Flight, les Luchadores, Excalibur ou la Brigade Chimérique ne doivent pas se sentir oppresser dans notre cohabitation, ils doivent vivre avec nous et avoir un plaisir de travailler avec nous. Cela ne doit pas être un fardeau ou une obligation. Les négociations avec les Last Sons doivent ré-ouvrir et des deux cotés, il faut des personnes avec plus de patiences. Il faut une autre personne que Damson pour faire les négociations et une autre personne des Last Sons que Sin Tzu. Il faut commencer à faire de la diplomatie, de faire des projets ensemble à place de toujours essayer de le faire de notre coté.

    Je n’aime pas me promener ici, parce que j’ai l’impression que c’est un fardeau de travailler avec les Vengeurs, parce qu’il faut faire des sacrifices, qu’il faut s’impliquer dans la politique ou encore parce qu’il faut satisfaire les avis de chacun. Alors que pour moi, pour les raisons que je me bats, ce n’est pas parce qu’on a des pouvoirs, ni des responsabilités, mais parce qu’on le peut, parce qu’on croit que les humains peuvent devenir meilleurs en montrant l’exemple. Oui, c’est difficile par moment, oui on est différents, mais cela ne veut pas dire qu’on est incapable de travailler ensemble, on doit juste être capable de montrer l’unité et la sincérité au des Vengeurs sur la planète.

    Je veux faire partie des Vengeurs, parce que je crois vraiment qu’on peut changer le Monde, non juste en le défendant, mais en montrant que les plus grands héros de cette planète ne sont pas nous, mais bien les gens qu’on défend dehors. Non parce qu’ils ont des pouvoirs, mais bien parce qu’ils incarnent notre plus grand espoir. »


    J’espère que je n’ai pas trop pris de temps pour faire le discours, ni embarquer sur une autre personne, mais bon je pense vraiment que c’est le temps de concrétiser les Vengeurs dans bien plus que les illusions de certains. J’adore la Justice League, ils sont plus que des héros pour moi, mais on doit prendre une place considérable dans un jeu diplomatique bien plus difficile. Je suis prête à recevoir les tomates sur la gueule, mais aussi les tapes sur le dos. Je ne pense pas que cela va changer la vision de Carol, mais j’espère que quelques neurones se sont créés avec le temps pour elle.

_________________
avatar
Valerie E. Hopkins

Messages : 510
Date d'inscription : 07/11/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coopération

Message  Riley Charles Damson le Dim 6 Sep 2015 - 1:45

Je ne vous raconte pas le nombre de débats qu’on a eu autour de ce sujet. Je ne les compte même plus, mais il revient toujours dans les mêmes réunions quand on voit bien que plusieurs membres se sentent détacher de l’organisation principale pour surtout s’isoler dans son coin. Je suis à chaque réunion depuis les cinq dernières années, toujours une oreille très attentive des problèmes. Je ne vais pas vous mentir, je trouve toujours les discours de Carol plus logiques et plus rationnels que les autres. Je m’entends bien mieux avec elle sur ce genre de discours, sur comment on peut se différencier de la Justice League que j’ai toujours trouvé une honte pour la plupart. Je ne vous le cache pas, je n’aime pas comment la Justice League a décidé de se détacher des États-Unis pour aller vers l’ONU. Ils se sont quand même servis de l’argent des contribuables américains pour déclarer leur Indépendance.

En plus, plusieurs des mes frères de mes combats sont morts en Irak et je pense sincèrement qu’une intervention de la Justice League, comme Georges W. Bush l’avait demandé, aurait sauvé beaucoup plus de vies civils et militaires. Je n’aime pas parler de la Justice League, mais c’est normal qu’on se compare et c’est normal que certains les admirent et d’autres sont dégoutés. Je ne connais pas vraiment la nouvelle asgardienne, mais elle ressort encore le problème des Vengeurs dans cette réunion, un problème qui engendre déjà de nombreuses réactions.

Je me pose quelques questions sur Adrian. Je sais très bien ce que vous allez me dire autour de ses compétences d’analyste, mais on parle actuellement d’un débat autour des Vengeurs et non autour du SHIELD. Il ne connait pas le terrain, les risques, nos combats et il nous juge parce qu’on n’a pas lu des infinis rapports que le SHIELD fait. Je le vois vraiment hors sujet et pour une rare fois, j’aime bien la réponse de Samantha. Je sais qu’elle a été une militaire comme moi, mais elle représente vraiment ma vision sur les États-Unis et aussi sur son importance dans les Vengeurs. On ne doit pas faire les mêmes erreurs que la Justice League.

Alors l’intervention de Samantha me choque bien plus qui me réveille. Sam, je l’ai toujours trouvé trop proche des mutos, mais elle n’avait pas tort sur ce qu’elle venait de dire. Notre groupe est bien trop déchiré parce qu’on décide de répugner l’opinion des autres à place de les ignorer. Je peux être d’accord avec les opinions politiques de Carol, mais on est loin d’obtenir l’équipe des Vengeurs en ce moment. J’attends après la prochaine intervention pour me lancer. J’interviens rarement, mais pour une fois que je suis en accord avec Samantha, cela aide beaucoup.

L’intervention de Valerie est bizarre. Vous savez, j’ai toujours vu cette fille trainée avec des pancartes du type « Bring Back Justice League », mais je la vois d’un autre œil pour cette intervention. Les premières paroles sont surtout pour défendre Samantha naturellement, mais après elle nuance beaucoup et elle va sur des avis similaires que je pouvais avoir. Je n’ai peut-être pas sa sensibilité humaine, mais elle cherche pour une fois de vraiment servir les Vengeurs à place de ses intérêts. Je peux même avoir une empathie pour les principes qu’elle combat pour cette fois. Ne vous faites pas d’idées, j’aimerais un recensement obligatoire pour les mutants, mais là on parle des Vengeurs et de comment les faire fonctionner sans rentrer dans une troisième guerre mondiale.

« Je suis d’accord avec Valerie et Samantha pour cette fois-ci. Je suis peut-être bien plus proche des valeurs de Carol sur les mutants ou sur la politique internationale, mais là on parle d’unifier une équipe avec des personnalités complètement différentes. Il existe de nombreux soldats ici et on veut garder notre héritage, je pense que c’est complètement normal, mais cela ne doit pas oppresser sur les Vengeurs non-militaires.

Je pense que c’est un bon début de rester neutres sur les sujets les plus controversés de la politique pour nous concentrer vers la sécurité. Je crois aussi que c’est une bonne idée de nous concentrer sur les territoires qu’on possède déjà pour la sécurité. Je ne vais pas donner mon avis sur les autres groupes, je suis beaucoup trop subjectif et je ne crois pas que c’est une bonne idée de m’envoyer faire de la diplomatie.

Mais on ne doit pas se laisser nous faire marcher dessus. Quand j’étais en négociation avec les Last Sons, ils menaçaient de prendre les territoires que les États-Unis défendent depuis cinquante ans en Asie. Je ne suis pas contre pour travailler avec les Last Sons, mais on doit garder nos contrats de sécurités et surtout ne jamais oublier ce qu’on a défendu depuis un demi-siècle.

Je veux aussi parler un point qui me touche personnellement. Je suis d’accord pour faire un vote unanime quand cela va arriver, mais si des guerres arrivent, je voudrais avoir un vote pour des interventions. Mon expérience en Irak et en Afghanistan m’ont laissé voir beaucoup de victimes civiles et militaires. Avec nos pouvoirs, on pourrait sauver énormément de vie et même stabiliser le territoire rapidement. On ne doit plus rester neutre devant des massacres de populations. »


Je ne l’oblige même pas ce vote, je ne l’oblige même pas d’en discuter, je trouve quand même que c’est un point intéressant à débattre. Je ne veux pas déclarer de guerre à l’Iran ou à la Corée du Nord, mais parfois, on doit quand même rentrer dans le conflit pour sauver de nombreuses vies. Le reste a déjà été dis amplement par Valerie ou Sam, je ne vais pas répéter leurs avis.

_________________
avatar
Riley Charles Damson

Messages : 75
Date d'inscription : 16/11/2014
Localisation : New York

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coopération

Message  Natasha Romanoff le Mer 9 Sep 2015 - 0:08

Vous connaissez les principes des réunions des Vengeurs? Le concept est à la fois amusant et triste, on arrive tous à une heure bien précise comme toutes réunions normales et après on commence à discuter. Les premières discussions sont toujours les plus importantes et je prends toujours un temps pour écrire un résumé enfin de les envoyer aux absents. Les premières interventions se résument surtout autour des rapports des plus primordiaux comme les avancées de l’HYDRA, les menaces galactiques (ou dimensionnels) et ainsi que de nombreux autres résumés forts intéressants. Steve, Hank et Janet interviennent toujours les premières minutes. Parfois, Nicholas fait aussi des résumés assez intéressants sur d’autres menaces. Alors, il est simple de me dire : Pourquoi ce concept est triste vu des interventions aussi pertinentes et intelligentes?

C’est que vous ne connaissez pas la suite. Les interventions suivantes sont souvent une propagande importante pouvant briser les oreilles de n’importe quels êtres sensés. Je ne vous parle pas des interventions pour des missions contre la Confrérie ou contre d’autres organisations terroristes, je vous parle surtout du fond du problème interne des Vengeurs. Je vous parle surtout quand de nombreux clans essaient de faire parler leurs idéologies pour construire le point faible des Vengeurs : la désunion de notre équipe depuis les dernières années.

Je crois qu’il est possible que nous travaillons tous ensemble, mais pas avec le sourire dans la majorité des cas. Je suis vraiment rancunière envers le comportement néfaste de deux clans en particuliers, ceux qui sont beaucoup trop dans l’idée de recréer la Justice League et l’autre beaucoup trop penché vers les médias et la Maison Blanche. Quand les Vengeurs ont été créés, on avait peut-être Tony qui pouvait avoir un comportement irritant, mais le but était vraiment différent. Même à une époque, on pensait réveiller l’équipe de temps en temps et non d’en faire un groupe de quarantaine de personnes.

Je ne regrette nullement notre équipe, mais je regrette honnêtement que plusieurs sont venus pour dénaturaliser le groupe avec de nouvelles tendances idéologiques. Je me suis habituée d’aller à chaque réunion, mais jamais de rester jusqu’à la fin. Je suivais quand même un entrainement draconien pour garder la forme et surtout me préparer devant de nouvelles menaces. S’ils voulaient perdre leurs temps de baver sur le drapeau de la Justice League ou sur le drapeau américain, ils pouvaient le faire sans moi.

Aujourd’hui n’est pas très différent d’hier. Je me pointe encore dans la réunion matinale et je ne crois pas que je vais trouver d’alternatives des autres journées. Une petite surprise m’est réservée à mon arrivé sur place. Ce n’est pas Rogers ou les deux scientifiques qui commencent la réunion, mais bien Sif. Je connais un peu son dossier ; Elle vient d’Asgard et elle avait le but de s’impliquer dans les Vengeurs pour plusieurs années. Pour le reste, je ne sais pas vraiment où la juger pour son talent martial ou sa force brute. On n’attend même pas les résumés quotidiens pour parler de ce débat d’union, on le fait dès les premières interventions. Elle parle bien du problème récurrent des Vengeurs avec un problème de communication important entre chacun des membres. Elle ouvre aussi rapidement la discussion sur nos relations avec les différents groupes.

Les interventions sont intéressantes, Sam et Valerie offrent les meilleures performances du matin. Cela me motive de rester pour voir la suite. Les deux restent dans un discours plutôt cohérent avec un certain réalisme sur les moyens et sur comment rentabiliser notre image devant autant de propagande. Samantha fait parler plus ses valeurs avec des compromis autour, Valerie fait plus parler son espoir autour du groupe. Elle est assez rafraichissante à place de rester isoler dans son coin comme à son habitude.

J’apprécie beaucoup le travail d’Adrian habituellement, mais ses conclusions me laissent douteuses de son agissement. J’ai lu la plupart des dossiers du S.H.I.E.L.D et il existe une grande possibilité que son travail soit plus collé aux grands amoureux de la Justice League. Notre organisation est similaire à celle des Vengeurs, il existe des membres du S.H.I.E.L.D amoureux du drapeau américain, amoureux des Luchadores et encore de nombreux exemples. Son étude n’est pas empirique et ses conclusions tournent autour d’une certaine fascination de la Justice League. Je ne peux pas comprendre vraiment cette envie de recréer cette équipe. Pour moi, la Justice League reste surtout un fantasme construit depuis leurs popularisations. Ils sont souvent surestimés et ils s’enlevaient facilement de débat important de pays déchirés.

Ils ont peut-être sauvé la planète de nombreuses fois, mais l’estime qu’on pouvait faire du groupe, était toujours trop haut à mon avis. Pour Carol, elle est égale à elle-même. Un avis tranché qui ne fait que rentrer dans les fantasmes pro-américains de plusieurs commentateurs de Fox News. Je pouvais comprendre le patriotisme, j’ai déjà esclave à cette état de pensée durant mes années au service de l’Union Soviétique. Carol est juste bien trop dépassée. Les États-Unis ont gagné contre l’ancien pays soviétique et ce sentiment nationalisme ne fait que dégouter les gens autour de la table. C’est triste, mais Carol joue contre sa cause en ce moment.

La réaction de Riley est plutôt surprenante, surtout vu ses valeurs. Il décide d’aller vers le sens de Samantha et de Valerie. Il existe un petit progrès dans les discussions habituelles du groupe, mais je ne m’entreprends pas de grands espoirs pour des discussions pacifiques, surtout avec la cruauté des mots de Carol.


« Il existe quand même un progrès intéressant en ce moment. Avant, on était incapable de rejoindre le point de Damson avec ceux de Sam et de Valerie. Alors essayons de continuer de cette manière. Il est sûr que d’un groupe avec autant de membres et avec de telles ambitions, on doit faire un effort pour le compromis. Je ne peux pas être toujours d’accord avec les conclusions et même l’expression des Vengeurs a beaucoup changé de notre première construction. Au début, je me souviens des conversations avec Rogers et on parlait que ce groupe n’allait que se réveiller durant des actions provisoires. C’était mon point de vue, mais j’ai été obligée de le changer avec le temps et d’accepter un groupe continu.

Il faut comprendre quelque chose en ce moment, c’est que nous sommes une pluralité d’opinions et de différentes d’organisations. Il est primordial de garder un lien de confiance avec la plupart des organisations et il est dans la certitude qu’on doit changer notre image avant tout. Les médias prennent bien trop d’importances et nos recrues dans les émissions de téléréalité sont les pires crétins de la galaxie. Il faut recruter dans les autres groupes, le potentiel est gigantesque. Cependant, c’est un défi qui peut nous prendre plusieurs années.

Je vais faire une comparaison plutôt sportive. On retrouve multiples ligues mineures dans le Monde, et la plupart des athlètes rêvent d’aller dans le professionnel. Aujourd’hui, les Vengeurs ne sont pas les professionnels, on ne désire pas d’être rejoint par les autres ligues. Le défi est oui de nous placer comme une force régionale, mais d’être perçu comme la ligue professionnelle de la sécurité. Dès que cette image est placée, on va être avantagé pour une protection plus large.

Gardons une idée simple : Si nous sommes incapables de travailler ensemble, il est mieux de dissoudre l’équipe aujourd’hui. Et arrêtons les fantasmes, les Vengeurs possèdent une identité à eux, on n’a pas besoin d’être pris comme une continuité des États-Unis, de la Justice League ou du S.H.I.E.L.D. Nous sommes des Vengeurs, on doit montrer l’exemple, on doit croire à nos buts et on doit arrêter d’être un produit. Chacun a ses influences, son passé, sa culture ou ses dons, et on doit montrer que cette diversification est compatible. »


L’essentiel a déjà été dis par Samantha et Valerie, je ne vais pas me lancer dans les discours d’esprits d’équipes. Je ne vais pas aussi juger l’idée de Damson, le débat irait à plus tard quand notre groupe pourrait mieux se concrétiser dans une idéologie et dans des actions communes.

_________________

« Je peux avoir de nombreux rôles comme espionne ou juste te botter les fesses. »
avatar
Natasha Romanoff

Messages : 117
Date d'inscription : 25/08/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coopération

Message  Steven Rogers le Jeu 10 Sep 2015 - 17:49


Coopération

« Natasha avait raison sur un point. Il avait maintenant une évolution assez importante dans les discussions actuelles. Peut-être que Carol était toujours égale avec un comportement très agressif pouvant faire saigner les oreilles de tous gens d’époques, mais les discussions paraissaient progresser dans un sens. Rogers pouvait être souvent de l’avis d’Adrian, le groupe devrait surtout se compléter mondialement, mais les visions de Valerie et de Samantha restaient bien plus réalistes cette fois-ci. Rogers aurait aimé une certaine continuité avec la Justice League, parce que pour lui, il avait incarné bien plus que des politiques et un débat à ne plus finir, ils avaient incarné une volonté de défense. Les débats autour étaient maintenant dans la société actuelle, mais les actions restaient. Personne ne contredisait que les Vengeurs avaient combattu Loki et Thanos, mais les critiques pouvaient porter après sur les moyens ou sur les actions planétaires. Rogers comprenait bien les principes autour des discussions et c’était vraiment quelque chose d’important cette clarification.

Si le sujet de la Justice League, des médias ou des autres groupes prenaient toujours autant d’importances, c’était parce qu’ils étaient importants d’en parler et de trouver un consensus à ce sujet. Les débats pouvaient être parfois difficiles, mais au moins, aujourd’hui, les discussions pouvaient devenir intéressantes car ce n’était pas vraiment le temps des engueulades ou des rancœurs. Peut-être que le défi pouvait être plus large vu les buts actuels de chaque Vengeurs, mais ceux-ci avaient déjà installés une entente importante sur deux buts en particuliers : Le groupe devrait être régional avant de viser le Mondial et l’intervention médiatique devrait être plus nuancé. La demande de Riley pouvait passer surtout dans un vote plus général pour les cas les plus problématiques.


- Alors, on se concentre sur deux choses : Nous sommes tous d’accord pour un groupe régional. Si quelqu’un s’oppose, c’est maintenant ou jamais. Pour la demande de Riley Damson, je crois qu’il faut vraiment s’entendre sur le groupe et que tout le monde dit oui à participer au conflit militaire. Si une personne s’oppose dans les Vengeurs, on ne le fait pas.

L’autre point à marquer est surtout dans la discussion des médias. Mon avis est aussi subjectif que celui de Natasha ou d’Adrian, mais on doit vraiment trouver la limite pour que cela plaise à tout le monde. Je pense qu’on doit vraiment barrer le sujet du recensement, des débats sur la Justice League ou encore des tabous sur la société quand on parle des Vengeurs. Cependant je suis pour laisser la place à une liberté d’expression, si une personne veut appuyer le recensement, qu’il parle en son nom et non celui des Vengeurs.

En tout cas, je n’ai pas de solutions miracles pour les médias, mais on doit se montrer plus prudent et intelligent dans cette utilisation. Et avant de recommencer de parler, je vous préviens : Si quelqu’un monte le ton, insulte ou encore fait preuve de manque de respect envers un Vengeur, la porte vous attends.


Rogers était vraiment épuisé des conflits entre Vengeurs et pour cette fois-ci que c’était bien parti, il n’avait pas envie que cela dérape encore une fois pour cette réunion. »

_________________

« La plus belle chose que nous puissions éprouver, c’est le côté mystérieux de la vie. C’est le sentiment profond qui se trouve au berceau de l’art et de la science véritable. »
Albert Einstein
avatar
Steven Rogers

Messages : 78
Date d'inscription : 19/01/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coopération

Message  Sif d'Asgard le Lun 14 Sep 2015 - 10:13


Le premier à prendre la parole à ma suite m’est inconnu. Une chose problématique car, par mes lectures, j’espérais avoir une connaissance minimale des autres membres des Vengeurs ; même ceux que je n’avais pas rencontrés. Je ne me suis pas présentée et il ne le fait pas non plus, me laissant dans l’incertitude quand à qui il est et quelles sont ses capacités. Lui me connait, c’est déjà cela de pris, et parle du département d’analyse du SHIELD comme son département ; est-il agent ? Si oui, il n’est pas l’un d’entre nous et j’avoue être perplexe à sa présence ici. Mais si je ne me prononcerai pas sur une légitimité qui me semble cependant douteuse, je dois avouer mal prendre l’attaque directe qu’il fait contre nous : le SHIELD produit et archive des rapports en grand nombre et, si la plupart est suffisamment succincte pour permettre une prise de connaissance rapide, un codex entier n’est pas des plus aisés à aborder. De plus, théoriser les alliés potentiels dans un groupe n’en cherchant pas me semble des plus curieux, le sujet étant tant dans la forme que dans le fond propre à être ignoré. Sans doute servira-t-il plus tard, lorsque les Vengeurs rechercheront à coopérer, mais pour l’heure l’Agent d’Analyse ne fait qu’agresser inutilement les membres conviés à une réunion où lui-même n’a pas sa place. Je ne comprends pas toutes les notions qu’il aborde, l’obscurantisme suranné sortant même de mon vocabulaire, mais la sédition qu’il propose me semble compromettante : alors même que nous devons nous ouvrir aux autres, nous ne devons pas nous fermer au rare qui nous aident déjà. De plus, si les Vengeurs se séparaient de leur mécène actuel, ne le feraient-ils pas également du SHIELD dont l’allégeance resterait inchangée ? Je comprends le nouveau problème abordé mais il ne fait pas parti de ce que je souhaitais aborder, me laissant impassible mais me faisant douter de la productivité de toute cette réunion. La Médiatisation est un autre problème encore et son développement me laisse perplexe ; j’ai choisi de l’ignorer pour le laisser à ceux qui savaient le gérer et si je conçois qu’elle ne nous est pas utile à l’encontre des menaces que nous combattons, je ne vois pas en quoi elle nuit à notre professionnalisme sur le terrain. Peut-être que, là où je suis venue prôner la transformation de la diversité de faiblesse à force tant à l’intérieur des Vengeurs qu’avec les autres groupes, l’Agent du SHIELD cherche simplement à maximiser le rendement, tout comme il fait avec son département administratif ; c’est ce que je retiens principalement de son intervention, même s’il est possible que je sois dans l’erreur.

La seconde intervention me fait déglutir et me malaiser légèrement : Brunhilde. Ou Samantha Parrington de son nom humain. Je la respecte mais n’ai jamais cherchée à la rencontrer à cause du simple fait que je n’ai pas la moindre idée de comment la considérer. Ne pas réussir à conceptualiser la nature même d’une personne me pose problème et je reste incapable de me figurer ce qu’elle est réellement. Peut-être cela changerait-il si j’apprenais à la connaitre, tout comme par le passé, mais j’ai pour l’instant préféré attendre et observer. Il est indéniable que j’éprouve toujours de la jalousie face à sa supériorité, les siècles n’ont pas apaisé cela, et cela ne fait que plus me déstabiliser lorsqu’elle me fournie ses félicitations. J’y souris légèrement néanmoins, contente. Je ne saute pas tout court à son évocation de la Justice League, quand bien même j’aurai préféré éviter le sujet, et tâche d’assimiler son savoir sur ce point. Tout ce qu’elle dit est sage et à ma portée, et je suis heureuse de la savoir de ceux prêts à se tenir aux côtés d’autres. Elle parle de nous fixer et de faire nos preuves, je la rejoins entièrement sur ces points ; et la sincérité ouvre souvent beaucoup de perspectives, même si elle n’est pas le moyen le plus pacifique d’interagir avec autrui. Je rejoins également ses points pour l’indépendance, même si je n’y voyais pas de question monétaire. Prouver les choses plutôt que de les déclarer, une fois de plus Brunhilde me parle réellement. Bien plus que sa partie personnelle qui me surprend et me laisse perplexe plus qu’autre chose, me coupant de toute la familiarité que je pouvais retrouver chez elle. Je comprends néanmoins sa conclusion sur le sujet supplémentaire de la médiatisation et, à défaut d’être familière de la téléréalité, et entre à nouveau en accord sur les points de laisser nos membres libres de s’y spécialiser tout comme d’autres se spécialisent dans d’autres domaines. La politique m’indifférant, je décroche à nouveau sur ce point mais garde une conclusion positive du discourt. J’ai même appris le nom de l’Agent du SHIELD, c’est toujours cela de pris.

La personne suivante à prendre la parole le fait conformément à l’image qu’on lui accord. Si Adrian a lancée une attaque à grand renfort d’argumentation, Carol Danvers le fait sans rien apporter comme s’il fallait la croire sur parole. Elle n’a peut-être pas tord sur l’idéologie commune mais jusqu’ici, nous cherchions à aller dans le même sens et pour le mieux, ce qu’elle a dénigré d’entrée de jeu. Communautarisme et, je le crains, insultes ; voici qui à de quoi me tendre et me faire la déprécier. Veut-elle un accord non écrit ou souhaite-t-elle que nous obéissions à ses règles ? Elle est contreproductive avec ce qui avait été dit parce qu’elle en dénigre une partie et se réapproprie l’autre comme si elle en était détentrice. Oui, notre équipe ne fonctionne pas parce que nous ne sommes pas tous capables d’aller dans le sens commun avec les autres mais ce n’est pas en déclarant que nous avons tous tord lorsqu’on tâche de le faire qu’elle nous démontrera ses tords. Peut-être n’ai-je rien compris à ses paroles, pourtant relativement simples, mais à mes yeux le comportement qu’elle critique est plus sien que n’importe lequel des intervenants passés avant elle. Je ne suis pas surprise, puisqu’on m’avait prévenue par plusieurs fois, mais je regarde la chose passer comme le discourt d’une enfant rebelle.

Vient ensuite Valerie Hopkins. Ses encouragements m’ont aidée et je les lui rends ; c’est grâce à elle que j’ai prise cette initiative et j’espère qu’elle lui a plu. Quand à son propre discourt, je l’écoute avec plus d’attention qu’aucun autre car cette jeune femme reste pour moi l’un des espoirs concernant l’avenir de notre groupe. La neutralité politique obtient un avis de plus, et globalement il s’agira d’affiner des points déjà avancer par Samantha Parrington. Les nouvelles explications m’aident à en comprendre un peu plus même s’il me reste plusieurs choses pour échapper à ma compréhension ; je m’y accommode sans trop de problème, comprenant le sens global et m’en admirant une fois de plus la mutante. Bon, je tique un peu au fait que l’on ne doive pas ce voir comme des dieux ou des super-héros mais elle doit parler en terme de généralité, pas pour les personnes déjà qualifiées ainsi par autrui. Après, l’idéal humain dépasse cela puisque, comme elle le disait, Valerie Hopkins ne croit pas en les super-héros, elle croit en l’Humanité. La sincérité me touche tout autant que lorsque Brunhilde en a parlé et je rejoins entièrement les négociations et l’absence d’oppression, tant entre nous qu’avec les autres. Je souris, contente aussi et soutenant celle qui nous apporte son soutien et continue d’œuvrer à l’amélioration des choses avec une ferveur naturelle. Ses défauts la rattrape bien vite cependant puisqu’elle recommence à s’empêtrer de négativisme et laisse échapper des sentiments qui peuvent poser la question sur pourquoi elle reste malgré tout. Mais elle se répond toute seule, me redonnant le sourire et alimentant encore ma foi en elle. Valerie Hopkins est probablement la personne la plus exceptionnelle que j’ai rencontrée pour l’heure, au sein des Vengeurs.

Le suivant est l’une des personnes critiquées durant le précédent discourt mais, loin de s’en offusquer et de répondre pour ce défendre, Riley Damson vient apporter sa pierre à l’édifice avec sagesse. Il fait un compromis avec ses valeurs et ses volontés pour se tourner vers l’intérêt global, rejoignant les principaux points déjà énoncés. Il reconnait des tords avec humilité et averti afin de nuancer les choses également, sans doute de crainte que l’on bascule dans l’opposée de ce que nous faisons actuellement à vouloir changer. Il aborde un nouveau point qui va dans le sens d’une égalité plus grande encore entre tous les Vengeurs et se pose également pour faire le mieux pour les personnes que l’on protège. J’ai moins entendu parler de lui que de la plupart des autres mais par son discourt, Riley Damson vient de gagner mon respect alors même qu’il se déclare proche des valeurs d’une personne qui ne l’a pas du tout.

Natasha Romanoff, de part son statut de membre fondatrice, a plus de poids que tous ceux qui sont passés avant elle. Thor m’a conseillé de la rencontrer, je découvre pourquoi dans ses paroles. Elle commence par l’analyse de comment nous avons fonctionnés plutôt de ce que nous avons dit afin de nous encourager à poursuivre dans nos efforts. Elle fait très maternelle par cette approche, bien que l’attitude globale n’y soit pas du tout. Néanmoins la différence de génération apparait de plus belle avec les souvenirs de conversations et des changements vécus par le groupe ; elle incarne la sagesse des anciens. La téléréalité m’échappe toujours mais les pires crétins de la galaxie me laisse perplexe, puisqu’il me semble que Valerie Hopkins vient de ce genre de recrutement et elle est la meilleure recrue que les Vengeurs possèdent. Je comprends son idée pour le recrutement, elle est sensée, mais je ne suis pas certaine qu’elle soit la plus simple. Quand au défi pouvant prendre des années, cela me semble le plus naturel du monde : même apprendre à travailler entre nous peut prendre des années. Le temps est une denrée dont les Humains manquent désespérément, je peux le concevoir, néanmoins tout se construit à travers lui. La comparaison sportive me perd puisque je n’ai absolument pas la culture requise pour la comprendre au-delà de l’existence de plusieurs niveaux de compétences et que nous ne soyons pas dans le bon ; changer cela c’est nous faciliter la vie. Sa conclusion tape du point sur la table : la dissolution mise à part, je la trouve sensée quand à la volonté de montrer que nous sommes déjà quelques choses et que nous devons faire quelque chose en tant que tout. Son recul et son encouragement à voir les choses différemment me plaisent, même si cela renforce l’idée que je m’en fais comme une sorte de figure maternelle sévère mais sage. Je comprends pourquoi elle plait à Thor et elle me plait également.

Steve Rogers intervient en dernier, portant la conclusion en tant que chef de groupe. Il laisse le choix à quelqu’un de se prononcer en opposition à ce qui semble être l’avis général vis-à-vis du territoire du groupe, ce à quoi je ne réagis pas vraiment puisqu’à mes yeux un groupe régional participera également à la défense globale au côté des autres si le besoin s’en fait sentir.  Après tout, le territoire sera menacé directement ou indirectement. La question du vote et de l’unanimité me laisse perplexe puisqu’elle peut conduire à ce que les Vengeurs ne prennent plus par au moins conflit du fait du refus d’un unique membre. Le compromis que chacun parle en son nom plutôt qu’en celui du groupe dans le cadre de la médiatisation me semble naturel, même s’il faut que le groupe puisse se prononcer aussi lorsqu’il est impliqué dans sa globalité. Mais s’agissant de la conclusion sur la neutralité politique, je n’ai rien à y redire. Se montrer prudente et intelligente n’est pas mon truc, je laisse donc le soin d’y intervenir à ceux qui savent y faire.

L’avertissement quand aux nouvelles paroles qui seront prononcées attire mon attention un instant mais je passe très vite outre. J’ignore s’il s’agit de mon tour à reprendre la parole et n’ayant rien à rajouter j’en serais plutôt pour simplement m’en retourner à ma place en silence. Ce n’est cependant pas rendre justice aux interventions faites et à la qualité de la plupart des personnes présentes.

Je suis en accord avec les dires établis et continuerai à faire l’effort de vous rencontrer et d’apprendre à vous connaitre. C’est pour moi un honneur d’appartenir aux Vengeurs et de côtoyer des personnes de votre qualité.

J’ai eu un regard à Valerie Hopkins car, si tous sont assurément exceptionnels ici, elle est celle qui c’est le plus démarquée à mes yeux. J’aimerai bien proposer un banquet pour célébrer cette victoire, quand bien même elle n’est pas guerrière, mais j’ai appris à m’abstenir de ce genre de différences culturelles. Le faire après chaque mission est suffisant.

Ainsi donc, je me contente d’apposer à nouveau le poignet sur mon cœur, poing fermé, et de m’incliner visage relevé avant de m’en retourner à ma place. La discussion n’est probablement pas finie mais je laisse le soin aux autres à réagir à leur mesure, me contentant de les observer et de continuer de me forger une idée d’eux. J’ai nombre de demandes de rencontre à faire après ce jour, tout comme nous auront fort à faire pour apprendre à travailler en équipe comme avec les autres équipes. Reste à nous montrer suffisamment diplomate avec elles. Comme entre nous d’ailleurs.

Reprenant ma place debout en retrait, je regarde la suite de la scène tout en me permettant un sourire complice à Valerie Hopkins ; nous l’avons fait !

_________________
Sif
Fiche de Personnage - Fiche de Liens - Nombre de Messages rp : 82

avatar
Sif d'Asgard

Messages : 444
Date d'inscription : 04/04/2015
Age : 23
Localisation : Héliporteur

Feuille de personnage
Pouvoirs:
Informations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coopération

Message  Invité le Lun 14 Sep 2015 - 10:50

Oh bon, je n’écoute déjà plus ce qui se dit. J’entends mais en lieu et place de perdre ma salive à répliquer, je prends des notes. On a beau penser que le SHIELD n’a pas sa place dans une réunion des Vengeurs mais… Nous sommes l’Initiative soit un partenariat entre le SHIELD et les Vengeurs. S’ils veulent nous tenir écartés de la réunion, c’est qu’ils manquent de transparence. Considérant que c’est nous qui les fournissons en informations et en briefings pour la plupart des réunions de l’Initiative, ce serait la moindre des politesses de ne pas nous considérer comme des intrus. Chose certaine, les échanges sont riches, tant en points intéressants qu’en conneries de niveau olympique. Si Damson savait négocier pour de vrai, nous n’aurions pas eu ce fiasco avec les Last Sons. Cela n’enlève rien à ses autres qualités, loin de là.

Ceci dit, le fait que les rapports ne soient pas tous lui peut mener à certaines erreurs d’interprétation, comme dans le cas de Valérie. La TARGE a d’excellents rapports avec le général Tzu. Quand on sait comment négocier, on arrive à faire des miracles. Qui c’est qui a un lien de confiance avec la Confrérie? Moi. La TARGE est en lien avec plusieurs groupes autrement méfiants de l’Initiative parce que nous savons garder les pieds sur terre. Mais c’est de peu d’importance. Le débat est clair, divisé et laisse à penser une chose : le SHIELD, lentement mais sûrement, semble être écarté de l’équation. Moi le premier, je suis POUR que les Vengeurs aient plus d’autonomie. Mais dans ce cas, ils vont perdre une grosse partie de leurs ressources. Nos installations, nos renseignements, notre matériel… Non, un schisme ne me parait pas nécessaire.

Encore moins bénéfique d’ailleurs. Je continue de noter, mettant en gras certains passages et bien sûr, j’enregistre, je filme tout ce qui se dit. Ne serait-ce que pour faire un nouveau meme avec les barbarismes de Carol. Ah, Carol. Qui fut jadis une personne pour qui j’avais tant de respect. Dommage, dommage qu’elle vive dans son petit monde, déconnecté de tout. Remarquez que bon, mon idéalisme semble m’avoir partiellement ostracisé dans le débat. À moi de renverser la vapeur en analysant de façon rationnelle les propositions les plus intéressantes, dont celle de ce cher Capitaine America, voix de la modération encore une fois. Mais il faut vraiment que j’insiste sur notre partenariat. Comme quoi nous avons plus à perdre en nous séparant qu’en restant ensemble. Je n’ose imaginer ce que Fury serait capable de faire pour remplacer les Vengeurs…

« Si vous le permettez, Steven, j’aimerais soulever un troisième point. Nous sommes l’Initiative. Un partenariat entre le SHIELD et les Vengeurs. Or, je remarque qu’aucun de nos représentants n’a été invité. Je me suis invité à la réunion. Je suis le premier à reconnaitre que vous devez impérativement disposer de plus d’indépendance. C’est essentiel pour votre travail. Capital, même. Cependant…

Permettez-moi d’avoir un point de vue partisan ici, le SHIELD n’a pas investi à ce point dans l’Initiative pour se voir mit de côté par ceux-là même pour lesquels il a dépensé sans compter autant de ressources. Nous avons besoin d’unité.  À commencer je le crois par un leader clair et défini pour les Vengeurs. Au sein du SHIELD, tout le monde sait qui commande : le Directeur Fury. Mais qui commande aux Vengeurs? »


Je marque une pause. Disons que le premier round n’a pas joué en ma faveur. Je me suis mal fait comprendre sur ce que je voulais mettre en évidence et je dois avouer que presque une semaine complète de privation en sommeil n’y est probablement pas tout à fait étranger. Mais je compte bien me rattraper pour la seconde manche. Comme je le fais en ce moment. L’argumentation est claire. Nuancée.  Je dis tout haut ce que plusieurs pensent tout bas. Je n’ai attaqué personne, contrairement à certains et je mets de l’avant l’idée de stabilité. D’unité. La coopération donc. Il faut jouer ses cartes prudemment. Je suis le seul représentant du SHIELD ici et en théorie, au mieux, je peux faire un rapport à Fury de ce qui va se décider. Parce que c’est encore possible qu’il ne soit pas d’accord et refuse de suivre le mouvement. Je suis donc, encore une fois, entre l’arbre et l’écorce.

Maintenant que j’ai exposé le troisième point qui je le pense est plus que pertinent dans cette discussion, je peux donner le point de vue du SHIELD sur ce que Capitaine America a soulevé. Pas en tant que chef du SHIELD mais disons que je jongle avec suffisamment de ses dossiers pour avoir une excellente idée de la pensée globale de l’organisation. J’aurais voulu que le Directeur Fury soit là pour régler cette question mais aux dernières nouvelles, il est indisponible. Pour combien de temps, nul ne le sait. Donc… Le mandat de l’Initiative, si nous nous accordons avec la vision des Vengeurs et la question des médias. Cela risque de mener à un débat houleux mais il faut bien le faire. Si nous ne tirons pas les choses au clair ici et maintenant, ce n’est que reporter encore une fois le débat à plus tard. Chose qui courroucerait notre Directeur bien aimé.

« Maintenant si les Vengeurs décident de devenir un groupe régional, le SHIELD va devoir redéfinir son mandat pour suivre le mouvement. Si nous visons la protection des Amériques comme objectif à plus long terme, ce sera capital. Cependant, j'éprouve un malaise face au mandat militaire possible de l’Initiative. Si nous sommes un groupe de défense locale, nous assumons ce rôle jusqu’au bout. Autrement c’est un non-sens.

Si nous prenons position dans les guerres, cela va aussi nous forcer à prendre position pour les catastrophes naturelles de grande envergure, les crises, etc. Du coup, soit nous nous donnons plutôt un mandat comme l’OTAN ou nous en revenons aux bases du SHIELD avec l’ONU… Cette optique internationale décriée je le rappelle par certains d’entre vous en disant ne pas vouloir faire une Justice League 2. Je ne dis pas de ne pas sauver le monde, grand mal m’en fasse.

Simplement, en termes de cohérence, cela fait plus contradiction qu’autre chose. Nous nous retrouverions à faire du sauvetage sélectif. On va nous taxer d’opportunisme à coup sûr. Quant à tout ce qui touche aux médias, je suis convaincu que cette parodie grotesque qui entoure le phénomène Vengeurs nuit considérablement à votre crédibilité et par extension, à la crédibilité de l’Initiative. Sur ce point, je me permets d’être intransigeant.

Ultimement, j’essaie de représenter au mieux nos intérêts communs. Je prends tout en note et si vous désirez que je transmette certaines demandes directement au Directeur Fury, sachez que je suis plus que volontaire pour ce faire. J’aimerais cependant ramener en avant-scène un point important : le projet Initiative a du potentiel. Vous y avez votre place tout comme le SHIELD. La coopération est notre meilleur allié. »


Dernière édition par Adrian Carlyle Eversfield le Lun 14 Sep 2015 - 14:20, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum