Au Centre de la Terre [PV - Vengeurs Event]

Aller en bas

Au Centre de la Terre [PV - Vengeurs Event]

Message  Janet Van Dyne le Mar 28 Juil 2015 - 2:08

Je me souviens des rares cours de géographie que j’avais eue durant mon enfance avant de me concentrer sur des choses bien plus importantes qu’est la science. Oui c’est un jugement de valeur envers les autres domaines, mais c’est juste pour insulter le froid extrême de ce territoire. Au moins, je me dis chanceuse d’avoir cette mission parce que cela m’évite de taper trop sur les sujets politiques. L’arctique appartient à plusieurs pays, mais on est très loin des plus grands débats sociopolitiques sur la position des mutants de chaque Vengeur, de savoir qui a le plus gros orgueil entre la Justice League et les Vengeurs, ou encore le fameux débat digne des magazines sous le soutif de Carol. À vrai dire, je peux complètement oublier le sujet du froid, juste en pensant à la cruauté de penser à tous ses nombreux débats vraiment ennuyants à New York. Je suis soulagée de me retrouver avec quelques soldats américains et canadiens, qui ont un mode de vie assez ordinaire, et qui sont plus proches de la nature que n’importe qui d’autres. Malgré ma petite enquête, ils m’ont quand même amené voir les plus beaux petits phoques de l’Histoire de l’humanité.

La mission est simple, c’est quelque chose de secondaire, mais qui a son importance. Le Docteur Morrigan Wilson, imminent tête grise sur les artefacts des autres mondes, a disparu. Au début, on a pensé qu’il a fait le voyage de Thor, mais à l’envers pour atterrir dans une autre dimension. Malheureusement, on a retrouvé son cadavre dans un mauvais état physique après avoir fouiller dans une fortification naturelle glaciale. J’étais juste envoyée pour enquêter sur sa disparition, mais en ce moment, vu la situation actuelle, j’avais les pouvoirs pour déclarer la zone en quarantaine et sous enquête des Vengeurs.

Faisant un rapport aux Vengeurs, je voulais quand même m’assurer qu’ils comprennent bien le danger. Morrigan Wilson a peut-être libéré une force dimensionnelle assez dangereuse, juste en jouant avec un artefact. Quand j’ai demandé à mon mari de faire le tour des satellites et ainsi que toutes tentatives d’ouvertures de portails d’une autre dimension, le résultat était assez vide. Alors je me suis construis un autre scénario, c’est que le fameux objet trouvé par Wilson était comme un Pokéball. Pas besoin d’obliger un transfert d’énergie dimensionnel à ce moment, cependant le danger peut être aussi important.

Ouais je suis plus craintive. J’ai confiance en mes capacités, mais je ne vais pas me lancer en suicidaires contre des monstres que je ne connais nullement. C’est peut-être une fausse alerte, mais j’aime mieux avoir un soutien conséquent pour ce type d’opérations. Je ne veux pas voir les Vengeurs entiers débarqués sur le territoire, mais au moins quelques forces pour aider. J’avais peur de recevoir un message bizarre de Stark pour me dire de me débrouiller toute seule, mais au moins, c’est Fury qui m’a répondu.

Il va m’envoyer quelques Vengeurs pour m’appuyer. Hal Jordan est disponible, mais il est actuellement en mission sur un autre continent, il pourrait venir plus tard, alors il décide de m’envoyer un groupe de féministes. Je suis heureuse de voir Jessica Drew sur la liste, c’est vraiment une personne que j’apprécie beaucoup. C’est une fille qui sait vraiment bien se battre, avec des capacités vraiment impressionnantes. On nous parle beaucoup de Captain America, de sa volonté, de sa force, d’être l’Homme et l’Américain parfait dans les grandes propagandes, mais on nous parle rarement de Jessica. Je crois sincèrement que Jessica pourrait battre Rogers dans plusieurs domaines différents, mais on n’ose pas l’avouer parce que la propagande veut vraiment faire Rogers comme l’idéal de la représentation américaine.

Un autre nom dans les renforts me redonne aussi le sourire. Fairchild est aussi une fille très sympathique, je la respecte beaucoup pour les actions du passé, pour ce qu’elle a traversé et pour ce qu’elle veut devenir aujourd’hui. Je ne pense pas que j’aurai le mental de supporter autant de douleurs et de malheurs dans ma vie. Elle a peut-être de nombreux problèmes de confiances, mais déjà qu’elle veut continuer le combat à place de broyer les traumatismes du passé dans son coin, je trouve aussi qu’elle mérite de se faire connaître bien plus. Elle mérite parfois bien plus l’attention de la noblesse que ceux qui veulent le prendre à tout prix.

Le dernier nom m’est inconnu, c’est Princesse Sif d’Asgard, déesse de la guerre et elle doit avoir une tonne de descriptions à coté. C’est une nouvelle Vengeresse, je n’ai jamais eu la chance de la rencontrer avant, mais je sais qu’elle recherche vraiment à connaître les personnes autour des Vengeurs. Valerie et Steve m’en ont parlé un peu d’elle avant ma mission. Je sais qu’elle n’a pas encore fait de missions et elle restée cloitrée à l’Héliporteur pendant de nombreux mois en attendant une mission. Mais je suis sûr qu’elle possède une belle expérience de combats vu comment ils peuvent vivre longtemps les Asgardiens.

J’attends le fameux vaisseau spécial du SHIELD pour porter mes coéquipières devant la petite base militaro-scientifique de l’Arctique. Le soleil profite pour se montrer aussi, mais malgré sa présence, tous les habitants de la base sont obligés de porter un bon manteau d’hiver. Je porte sobrement mon gros manteau noir avec des pantalons de neiges aussi pour me protéger du froid. Je vois enfin le vaisseau arrivé de quelques minutes de retard, surement à cause des vents qui venaient de l’Ouest. Je m’avance doucement vers le vaisseau pour voir les trois vengeresses arrivées.


« JESSSSSSSSSSSSSSSS! »

C’est vraiment le plus gros cri de guerre possible pour que même les militaires commencent à ma regarder bizarrement pendant quelques secondes, je m’approche rapidement de la femme-araignée pour lui donner un petit highfive classique. Elle est peut-être vieille, mais au moins, elle est capable de s’amuser comme une jeune. Je me tourne ensuite vers Cait et Sif.

« Hey! Salut Cait! Tu vas bien? Je suis contente de te voir pour cette mission. Et sinon, on ne s’est pas encore rencontré Sif, mais j’ai beaucoup entendu parler de toi. Je suis contente aussi de te retrouver en mission. En tout cas, je suis Janet Van Dyne, la scientifique des Vengeurs, heureuse de te rencontrer. »

Je n’ai pas vraiment besoin de donner ma main à Cait ou à Jessica, vu que je les connais beaucoup déjà, mais il est naturel que je le donne à Sif pour une première rencontre. Après je leur fais signe de me suivre pour présenter leurs quartiers au moins pour une journée ou deux au maximum. Je leur fais le petit briefing pendant qu’on marche à travers les couloirs.

« Bon, je ne crois pas qu’on va se retrouver devant une menace extraterrestre énorme comme Thanos, mais j’aimais mieux prévoir une bonne force au cas où. Dans chacun de vos quartiers, je vous ai mis les détails les plus importants dans un dossier. Le Docteur Morrigan Wilson est parti seul à la recherche d’artefacts dans une fortification naturelle qui s’est dégradée depuis les années 90 à cause des changements climatiques. Quand nous l’avons retrouvé, son corps était dans un mauvais état, les dégâts sur son corps ne ressemblent ni aux blessures naturelles qu’on peut se faire en venant par ici, ni fait par les animaux. Je ne sais pas ce qu’on pourrait retrouver là-bas, mais il est mieux de faire attention. On a juste ces infos, pas d’ouvertures de portails dimensionnels, alors si on retrouve la menace, je ne crois pas qu’ils vont être de nombres. Installez-vous, je vais préparer le vaisseau et les outils pour aller sur place. »

_________________
avatar
Janet Van Dyne

Messages : 216
Date d'inscription : 21/10/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au Centre de la Terre [PV - Vengeurs Event]

Message  Sif d'Asgard le Sam 1 Aoû 2015 - 11:49


Les relations entre le SHIELD et les Vengeurs m’apparaissent plus clairement à présent que Thor me les a expliquées ; je n’aurai jamais cru qu’il s’agisse de simples limiers nous laissant le soin d’intervenir ou non, à notre guise. Participer à des missions est bien plus simple lorsque l’on n’attend nullement un état d’alerte ou un ordre mais qu’on y va de l’avant. Cette possibilité de choix me laisse perplexe quand à la nécessité et l’importance de la rapidité d’accomplissement des interventions mais il faut croire que la plupart du temps elles peuvent prendre plus de temps qu’une frappe éclair visant à éliminer une menace. Cela n’implique pas que ce genre de frappe n’existe pas mais elles ne sont pas majoritaires. Ma première mission en tant que Vengeresse n’en sera pas, d’ailleurs.

Une enquête sur le meurtre d’un Humain, inutile de dire que c’est de l’inédit et pas le genre de chose dans laquelle je suis spécialisée voir pour laquelle j’ai le moindre intérêt. Des centaines, peut-être même des milliers, d’Humains meurent chaque jour de part leur mode de vie comme leur durée de vie ; si je comprends parfaitement qu’il faille enfermer les criminels, particulièrement ceux responsables de l’assassinat d’un de leur congénère, ce ne serait pas réellement suffisant pour attirer mon attention. Néanmoins Morrigan Wilson, Docteur en Archéologie spécialisé dans les artéfacts extraterrestres, est un cas particulier ; sans quoi, ni SHIELD ni Vengeurs ne lui auraient accordée de l’attention. C’est Janet Van Dyne qui c’est chargée de la première partie de l’enquête et elle a fait appel à de ses coéquipiers pour la seconder. Nicholas Fury, Directeur du SHIELD, a transmit le message et il m’a semblé le plus naturel du monde de rejoindre la mission. Une saison c’est écoulée depuis mon arrivée et il est temps que je prenne une part plus active aux opérations du groupe.

J’ai déjà entendue parler de la Guêpe, à dire vraie c’est même l’une des Vengeresses dont les autres m’ont le plus parlée. Tout d’abord, son nom est apparu dans les traités théoriques sur les clans internes aux Vengeurs ; elle fait partie des scientifiques, relativement au-dehors de toutes les discussions idéologiques du groupe. Difficile de savoir si elle est neutre, modérée ou indifférente mais au moins elle est impartiale. Ensuite, Valerie Hopkins la consulte régulièrement pour l’étude de sa mutation, ce qui prouve l’altruisme de la jeune femme, et la tient comme une personne bien plus fiable ; à l’égale de Steve Rogers ou de Thor lui-même. Sans suivre aveuglément ce seul avis cela m’offre un préjugé positif envers elle. Enfin, mon Prince l’a également évoquée comme une bonne personne, l’une des deux à être apte à m’aider vis-à-vis des vêtements Humains. Une chose dont il faudra que je l’entretienne d’ailleurs.

Je me suis présentée docilement au point de rendez-vous, en armes comme toujours. J’ai posé le pied dans la navette de transport humaine dans ce même claquement qui accompagne chacun de mes pas, causé par les talons compensés de mes bottes à cuissardes dont le cuir se voit renforcé de plaques métalliques des tibias aux genoux, au niveau desquels elles s’arrêtent. Mes braies noires s’en échappent mais sont rapidement recouvertes à nouveau, cette fois par une jupe de mailles et de lamelles de cuir rouge qui s’en vont disparaitre sous la partie principale de mon armure. Celle-ci est un corset partant du bassin jusqu’à la gorge, étant attaché aux flancs, gravé d’une ceinture magnétique et segmenté au niveau du buste pour n’entraver en rien mes mouvement thoraciques. Le gorgerin, ouvert sur l’avant, laisse dépasser à nouveau la chemise de maille tandis que le cuir rouge se retrouve sous les aisselles et sur les épaules ; épaules protégée d’épaulières et sur lesquelles cascade ma chevelure de nuit, lâchée. Celle-ci recouvre légèrement le haut de mon écu, magnétisé dans mon dos, et laisse échapper la double-poignée brune aux galions métalliques de mon épée, également magnétisée mais dans l’écu lui-même et dont elle dépasse. Ma lame s’en va côtoyer deux autres, des dagues croisées et magnétisées à ma ceinture cette fois, qui se trouvent non loin d’une pierre à aiguser. Enfin, alors que je fais fasse a mes coéquipières, j’apporte un avant-bras contre le cœur et ferme le poing, le premier protégé par un brassard et le second par une palette dos et paumes de main, et m’incline légèrement en guise de salutations.

Notre escouade comporte un membre de réverse, qui arrivera peut-être en renfort plus tard, et tous les noms me sont connus. C’est avec plaisir que je retrouve Caitlin Fairchild, la jeune femme ayant attirée ma sympathie lors de notre rencontre sur Héliporteur. Je n’ai pas oubliée ma parole envers elle et si cette aventure n’est probablement pas lié à son passé il est bon d’apprendre à travailler ensemble. Elle est active dans les missions et, si cela empêche toute surprise à la retrouver ici, l’atmosphère m’en semble plus cordiale. Je ne pense pas que nous soyons amies mais nous nous connaissons et cela évite le terrain inconnu, pour ma part tout du moins. Car à son côté se trouve une personne bien plus impressionnante, à tord ou à raison : Jessica Drew. Je ne l’ai jamais rencontrée mais la tien en estime pour sa sagesse et ses enseignements écrits à propos des Vengeur. La Spider-Woman a mon respect et ma reconnaissance ainsi que ma curiosité quand à sa réputation. Elle ne fait cependant pas parti des Vengeurs dont on m’a le plus parler, Thor l’ayant citée pour les mêmes raisons que Janet Van Dyne et il s’agira là aussi d’un sujet à aborder.

Je ne sais pas réellement comme agir plus que je ne l’ai déjà fait mais réagirai simplement face à leurs salutations ; si elles me tendent la main, je la saisirai comme le veulent les coutumes humaines, me présenterai envers l’une et prendrai des nouvelles de l’autre :

Heureuse de vous savoir ici, Caitlyn Fairchild. J’espère que vous allez bien depuis notre dernière rencontre, toute récente qu’elle fut.

Honorée de vous rencontrer, Jessica Drew. Je suis Sif, Dame d’Asgard. Je vous suis reconnaissante quand à vos enseignements que j’ai suivis sur conseil d’un tiers et qui m’ont permis de comprendre les différentes sous-factions de notre groupe, leurs idéologies et leurs politiques.

Mes salutations me paraissent bien contenues à la vue de celles offertes par Janet Van Dyne, dont le cri me surprend et me laisse interrogative. La jeune femme semble pleine de vitalité voir légèrement euphorique, entreprenant un drôle de geste envers celle dont elle a criée la moitié du nom ; une chose qui lui apporte également la curiosité des autres Humains présent, me laissant à penser qu’il s’agit en effet d’un geste bien étrange. Je ne l’ai jamais observé avant mais ne m’en alarme nullement, mon contentant de descendre dans cette fraiche contrée blanche. Nous sommes sur le toit du monde, si j’ai bien comprises notre destination, une banquise de plus en plus rongée par les chaleurs qui s’accroissent sur toute la surface de Midgard mais n’en reste pas moins froide pour l’heure. Un froid mortel pour les Humains mais qui ne m’atteint pas réellement.

Les salutations envers Caitlin Fairchild sont rapides et mon tour vient, me conduisant à répéter ma salutation du poignet sur le cœur et du penchement vers l’avant, mon visage se baissant également puisque je ne parle plus en égale mais envers une supérieure, quand bien même cela soit limité au cadre de cette mission. Je prends également la main qui m’est tendue, faisant attention à ne pas serrer fort.

J’ai également entendu parler de vous, Janet Van Dyne, en bien. Je suis aussi heureuse de vos rencontrer et m’engage de faire mon meilleur à votre côté.

Obtempérant à la demande gestuelle, j’écoute l’introduction faite par la jeune femme. L’assassiné cherchait des artefacts laissés paraitre par la dégradation de cette contrée, il y a deux décennies et demi ; sa venue est récente, donc, même si un quart de siècle n’est guère négligeable pour les Humains. Le cadavre a subit des blessures différentes du climat et de la faune local, ce qui fait craindre à ce que l’objet de ses recherches en soit à l’origine. Au moins, il n’a rien fait venir de son Royaume d’origine, ce qui limite la menace. J’aurai bien une interrogation quand à l’état dans lequel celle-ci doit finir, morte ou vive, mais la Guêpe ne nous ayant pas enjoint à lui poser des questions je la tais. Sans doute la réponse se trouvera-t-elle dans le dossier vis-à-vis de l’affaire.

Suivant son ordre une nouvelle fois, je pénètre dans le quartier qui m’est adjoint mais me concentre sur les informations qui y sont présentes plutôt que sur la pièce elle-même. J’ignore si le mobilier serait capable de supporter mon poids mais n’ai pas l’intention de faire preuve d’oisiveté tant que notre tâche ne sera pas accomplie. Commençant ma lecture, je cherche des correspondances avec des monstres issus de tous les Neufs Royaumes d’Yggdrasil.

_________________
Sif

Fiche de Personnage - Fiche de Liens - Nombre de Posts : 104

avatar
Sif d'Asgard

Messages : 520
Date d'inscription : 04/04/2015
Age : 24
Localisation : Héliporteur

Feuille de personnage
Pouvoirs:
Informations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum