Retour au Source? (RIP)

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Retour au Source? (RIP)

Message  Orenda Tami le Mer 24 Juin 2015 - 20:45



« Retour au Source »
Riley et Orenda
1
C’est un problème récurrent des intelligences artificiels ou encore des être programmés selon un seul modèle de donné. On pouvait bien essayer de lui faire comprendre quelque chose, mais elle recule toujours dans cette proposition. Il existe toujours quelque chose de bien plus important qu’un orgueil mal fait de croire à une réussite parfaite de mission quand on tombe dans la réalité des évènements. Je peux bien lui suggérer une mission au Wakanda ou encore contre Victor Von Doom, la salle des dangers ne sert pas à créer des divertissements ou encore de prendre du restaurant, mais bien à s’entrainer. Je ne suis pas difficile, mais le problème n’est pas le refus de comprendre le discours, c’est le refus de comprendre les autres. Elle essaie d’aller dans son sens et non de comprendre ce que les autres disent ou cherchent.

Si Riley n’a pas rencontré la Ligue des Assassins, la Fraternité ou encore la Main durant toute sa carrière, ou encore si elle ignore Batman, Deathstroke, Bane ou encore Daredevil, elle n’est pas encore une source qui peut aidée pleinement les X-Men martialement ou stratégiquement. Si elle croit que ce genre de groupes ou ce genre de personnes sont des fantasmes comme des dragons, elle est encore très loin de comprendre vraiment le Monde qui l’entoure. Il est facile de devenir une machine de guerre, mais cette machine de guerre peut être toujours fixée contre un ennemi souvent qui doit être visé dans une certaine réglementation. Je ne crois pas qu’elle comprend mal la pensée politique des X-Men, je crois qu’elle connait mal le Monde autour d’elle.

Si je me limite à m’entrainer au Wakanda, avec toujours les mêmes personnes, c’est normal que je crois que le Monde se comporte d’une seule manière. Le grand problème de Riley, c’est qu’elle est trop centrée sur sa personne et sur ses méthodes pour s’intéresser aux modèles des autres. Le problème n’est pas le schéma installé par les X-Men, mais le schéma que Riley s’est bloquée automatiquement pour éviter de voir l’analyse des autres. Est-ce que je la sous-estime? Non, elle a définit elle-même que je l’ai sous-estimée pour commencer à un comportement plus négatif envers ma personne.


« On est dans une salle d’entrainement spécialisée depuis vingt ans pour le combat, la stratégie ou encore la gestion des peurs. Il est normal que je trouve cela étrange que tu me demandes une activité familiale directement ici, et que je m’adapte à quelque chose que cette salle sert habituellement. Si tu veux faire des activités plus sociaux, je pense qu’une suggestion dans des activités réels vont beaucoup mieux que prendre une salle d’opérations qui sert spécialement pour le combat. On peut utiliser ce local pour faire des activités drôles contre les Tortues Ninjas ou les Transformers, mais c’est encore pour s’entrainer.

Alors quand tu viens me demander de faire une socialisation ici, je crois à une activité en coopération. Si tu veux faire parti de la famille des X-Men, il est mieux de le faire dans un milieu réellement familial et non dans un sous-sol fait pour le combat. Alors, je ne sais pas… je ne vois pas l’intérêt de faire une activité ici. Si tu me demandes de jouer à Mario Party 9 ou encore d’aller vers un restaurant réel, je vais dire oui, mais je ne vois pas comment on pourrait créer un tissu plus personnel dans une salle qui permet surtout des entrainements de combat. »


Je ne sais pas si elle me prends pour la dernière des idiotes, mais je sais juste qu’elle possède la gâchette facile avec plusieurs des X-Men comme Rachel ou Braddock. Si tu ne vas pas dans ce sens, elle rentre facilement dans une zone de fatalisme et d’incompréhension à l’autre. Mes paroles peuvent paraitre plus provocantes, mais si elle pense qu’on peut construire des liens humains justes en faisant des simulations, dans un milieu aussi cloitré, la définition d’humaine est très loin d’une approche de ce type est complètement déréglée.
FICHE © SINENOMINEVULGUS

_________________
avatar
Orenda Tami

Messages : 154
Date d'inscription : 29/03/2015
Localisation : Institut Xavier - Wakanda

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Retour au Source? (RIP)

Message  Invité le Mer 24 Juin 2015 - 22:06

« Oula calmes toi, je ne disais pas ça pour te vexer. Écoutes, j’ai côté social la subtilité d’une tonne de briques. Je n’ai rien contre toi, sois en certaine. Au contraire. Je te trouve même plutôt sympathique. C’est juste que bon, tu vois, de la façon dont j’ai été formée, entrainée, programmée même si tu veux, quand on devait opérer en équipe, le but c’était de développer une synergie entre les unités en simulation.

Ce que je voulais dire c’est que je pense que nous avons plus à gagner à faire un scénario où nous avons une chance de gagner. Se familiariser avec les tactiques et les stratégies de sa partenaire, tu vois? C’est difficile de se faire bien comprendre des organiques. Vous avez tant de mots, d’expressions et d’émotions qu’il faut gérer. Moi-même, plus humaine, je m’y perds. Entre machines, il n’y a pas ce genre d’ambiguïtés. »


Singularity ne savait pas trop comment exprimer davantage ce qu’elle cherchait à dire. Si elle avait eu devant elle une autre machine, elle aurait juste transmis virtuellement la donnée précise et exacte concernant son intention. Orenda étant humaine, elle ne pouvait pas faire ainsi. Enfin si. Elle avait une forme de télépathie très rudimentaire. Elle pouvait bien transposer ce qu’elle voulait dire dans l’esprit de la jeune femme mais elle risquait plus de la faire paniquer qu’autre chose. Peut-être qu’elle pourrait lui montrer ce qu’elle voulait dire? Transmettant un certain volume de données à Danger, la salle des dangers montra consécutivement plusieurs scènes du passé de Singularity où, justement, les différentes équipes travaillaient ensemble durant les entrainements pour tisser des liens plus forts sur le terrain. Tout simplement.

Même les machines organiques avaient besoin de pouvoir comprendre l’autre et compter sur lui. Certes, ce qu’elle montrait là n’était pas les scénarios suicides de Wolverine et Psylocke. Il y avait souvent des situations très complexes par contre, des opérations dans des conditions extrême qui demandait de rester des jours durant à espionner, faire de la reconnaissance et monter l’opération avec trois fois rien. Contrairement à ce qu’elle avait vu des scénarios des X-men qui favorisaient des scénarios sur une courte période de temps, Singularity était plus habituée à un travail d’équipe basé sur un milieu souvent hostile et impitoyable, de longues heures à suer sang et eau mais qui au final faisait des équipes plus solides que l’adamantium. Était-ce faisable à plus petite échelle? Elle était convaincue que oui. Il était possible de trouver un scénario d’entrainement de ce genre.

Une situation qui les forcerait à collaborer. À abandonner toute notion de secret. À être prêt à mettre sa vie entre les mains de l’autre voire donner la sienne. Ou encore, pour commencer à tisser des liens, un scénario où la coopération était synonyme de survie. On pouvait s’inspirer de ce que connaissait Orenda, ce n’était pas un problème. Sélectionner un scénario qu’elle maitrisait et l’adapter. L’objectif premier de Singularity, c’était d’apprendre à connaitre la jeune femme dans un environnement où les faux semblants laissaient la place au vrai caractère d’une personne. Et qu’on se le dise : Singularity n’était pas du genre à proposer ce genre « d’activité sociale » à n’importe qui. Il fallait pour commencer que Singularity se sente d’humeur à aller faire du social, ce qui était encore difficile pour elle malgré des progrès stupéfiants en très peu de temps.



« Tu comprends mieux? Ce n’est pas que je ne t’aime pas ou un truc du genre, je t’aurais viré de la salle y a dix minutes autrement. Je veux juste faire une simulation avec toi pour tester notre compatibilité sur le terrain et pour ce faire, il faut un scénario où la coopération est obligatoire pour réussir ce dernier. Est-ce que je suis suffisamment claire? J’espère en tout cas car ce n’est vraiment pas facile tous les jours! »

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Retour au Source? (RIP)

Message  Orenda Tami le Mer 8 Juil 2015 - 17:52



« Retour au Source »
Riley et Orenda
1
C’est peut-être triste la réalité, c’est peut-être triste de voir que nous ne pouvons pas toujours êtres les plus forts, je peux le comprendre. Malgré un entrainement qui dépasse beaucoup le code militaire traditionnel d’aujourd’hui, je suis toujours aussi dépassée par plusieurs personnes. C’est peut-être désagréable se faire rabâcher sur le discours des assassins, mais il existe de nombreuses raisons pourquoi on en parle le plus. Une première raison se résume par la logique, ils n’ont pas une réputation d’êtres des faiblards. Il faut juste être capable de voir comment Psylocke et Wolverine se battent pour comprendre le niveau des autres assassins. Je sais ce que cela peut être difficile par approche, mais il faut mieux comprendre ce genre d’organisations avant de les combattre.

Iest normal de ne pas trop en entendre parler quand on ne les confronte pas directement ou encore quand on n’a pas trop de gens pour en parler. C’est facile aujourd’hui de dire que la plupart des X-Men dépasse des champions de l’UFC, il est aussi facile qu’on est des adversaires impitoyables pour le Club des Damnés, les Maraudeurs ou l’Arme X, mais il ne faut jamais se reposer sur nos lauriers et sur nos attitudes. Je suis sûr que Riley peut être une adversaire incroyable pour plusieurs ennemis, mais il ne faut jamais croire dépasser tout malgré tout l’entrainement qu’on reçoit.  

Je l’écoute un moment s’excuser pour son attitude, mais je reste toujours sur ma position. Je n’émets pas vraiment de commentaire, mais je pense qu’elle a mal comprit surtout ma suggestion de base. Ce qu’elle a envie de faire, c’est quelque chose de bien plus pratiquer même dans nos formations X-Men. On peut bien faire des entrainements à courts termes, mais les X-Men avaient toujours reçu des entrainements multiples, que cela soit faire la fête dans le Savage Land ou perdre son temps à répéter pour contre des opérations de Doom dans la salle des dangers.

Ce que je crois de Riley, c’est qu’elle ne semble pas encore être totalement dans les X-Men. Nos entrainements sont peut-être différents, mais ils existent vraiment des ressemblances entre son idéal de mission et les simulations en équipe. Bien qu’il ait peut-être eu des efforts, je crois qu’elle comprend mal l’esprit des X-Men. Son intégration doit être surtout en complémentaire avec une équipe autour et non juste jouer sur une base déjà connue.  


« Je conçois très bien ce que tu me dis, mais quand je te propose quelque chose comme une simulation aussi suicidaire qu’elle soit, je crois que nous avons le talent pour durer longtemps et même tromper les statistiques. Quand on affronte ce type d’ennemis, il faut parfois faire preuves d’intelligences et d’innovations avec des ennemis qui se montrent aussi imprévisibles que des tactiques répétées. Cela ne me dérange pas de faire un scénario long pour essayer de se trouver des tactiques et une coopération devant des ennemis impitoyables, mais on peut le faire de plusieurs manières.

Je te propose un scénario, ce n’est pas pour juste se faire du mal, c’est pour voir si on est capable nous deux de travailler ensemble contre des ennemis qui peuvent avoir plein de surprises. L’idée principale est la même que ta proposition, le seul facteur qui change est le temps. Regarde laisse tomber la suggestion, fait nous la simulation que tu désires et je vais suivre sans problèmes. »


Je lui laisse un maigre sourire pour les explications. Si elle ne souhaite pas continuer, je vais partir, dans l’autre cas, on pourrait toujours faire la mission de coopération.  
FICHE © SINENOMINEVULGUS

_________________
avatar
Orenda Tami

Messages : 154
Date d'inscription : 29/03/2015
Localisation : Institut Xavier - Wakanda

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Retour au Source? (RIP)

Message  Invité le Mer 8 Juil 2015 - 23:39

Bon au moins il n’y avait plus de confusion. Ce n’était pas ce qu’Orenda voulait ou espérait mais il ne fallait pas non plus demander l’impossible à Singularity. Pour quelqu’un né humain et qui a vécu comme tel, il y a des choses qui s’imposent de soi. Qui sont naturelles, intuitives. Singularity était née humaine, élevée et programmée comme une machine et elle devait réapprendre sa nature. Conséquemment, elle mettait toute la volonté du monde et l’intégralité de ses connaissances en œuvre pour tenter de faire des efforts toujours plus grands. Mais bon. On ne pouvait tout réussir du premier coup non plus. Au moins par contre elle avait assuré de sa meilleure volonté l’autre x-woman. Si collaboration il y avait à avoir, au moins les deux femmes pourraient se faire un minimum confiance, la base de toute relation de travail.

De tout cela, elle avait surtout retenu qu’Orenda lui laissait programmer la simulation. Parfait. Elle avait une excellente idée de scénario. Une prise d’otage. Pour ce que Singularity comprenait, les x-men défendaient les mutants. Ils ne recherchaient ni reconnaissance ni gloire. Par conséquent, il fallait un, sauver les otages, deux, le faire sans s’attirer de publicité et trois survivre et fuir avant l’arrivée des autorités. Il y avait donc de multiples facteurs jouant contre eux. Elle confia ces paramètres à Danger qui se chargerait de créer tout le contexte et la mise en scène pour elle. Elle aurait pu le faire, évidemment. Elle avait les connaissances techniques et les moyens de réaliser tout cela. Par respect pour Danger, elle la laissait être seule seigneur et maitre dans son domaine, soit cette pièce. Courtoisie entre machines, en quelque sorte. Curieux? Pas tant que cela.

Le décor changea et les deux x-women se retrouvèrent à l’extérieur d’une banque. On aura beau dire que c’était classique voire cliché mais des vies, aussi virtuelles soient-elles, restaient en jeu et se moquaient bien de tout cela. Un facteur restait inconnu : est-ce que quelqu’un avait réussi à donner l’alerte? Parce que si oui, la fenêtre de temps pour laquelle les deux femmes avaient une possibilité d’agir venait de se réduire de façon drastique. Si la police était en route, il faudrait tout finir avant leur arrivée… Ou risquer de devoir les affronter. Dans un tel cas de figure, même en sauvant les otages, la mission serait un échec : on n’attaque pas les forces de l’ordre quand on est les « gentils ». Ce n’était pas la mission la plus difficile du monde et un œil peu averti ou trop vaniteux ne verrait très certainement pas une évidence pourtant plus que présente.

C’est justement quand vous pensez pouvoir abaisser votre garde, prendre les choses à la légère que les ennuis, les vrais, se pointent. Peut-être que les criminels n’étaient pas de simple criminels. Peut-être qu’Orenda et Singularity ne seraient pas les seules venues sauver les otages. Peut-être… Danger avait un million de façons de leur compliquer la tâche. Une simple prise d’otage qui pourrait virer rapidement au désastre. Toute chose en cache au moins une autre, c’est une loi non écrite de Murphy. Singularity prit le temps d’analyser sont environnement. Elles étaient environ à cent mètres de la banque, en uniforme des x-men. Une façon aisée de les identifier comme n’appartenant pas ni aux forces de l’ordre ou aux « criminels ». Tout était trop calme pour que ce soit parfaitement normal. Impassible, elle se tourna vers Orenda et prit la parole à voix basse.


« As-tu une façon de procéder que tu préfèrerais mettre en place? Je peux assister sur le plan technique ou sur le plan offensif. J’estime que nous avons tout au plus une demi-heure dans le meilleur des cas pour libérer les otages avant l’arrivée de la police. La moitié de ce temps si les autorités ont déjà été avisées d’un problème dans cette banque. Connexion en cours aux fréquences de la police… »

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Retour au Source? (RIP)

Message  Orenda Tami le Sam 25 Juil 2015 - 1:29



« Retour au Source »
Riley et Orenda
1
Je ne m’en fais pas pour son intégration, j’espère juste qu’elle va juste comprendre sa chance d’avoir intégrer notre équipe bien plus rapidement que la moyenne. Elle peut avoir des pouvoirs puissants ou encore une capacité de réflexion incroyable, mais c’est vraiment différent quand on parle des X-Men. Ce n’est pas la puissance de classe 75, ni la cyberpathie ou encore l’énergie de négation qui donnent un avantage dans la formation des X-Men, c’est surtout nous apprendre à vivre sans nos pouvoirs, c’est surtout combattre sans nos pouvoirs. C’est pour cette raison que je crois que les capacités de négation de Riley sont souvent les plus inutiles dans notre équipe, les X-Men ne se résument pas par les pouvoirs surpuissants, mais bien aux esprits qui rassemblent cette équipe.

C’est similaire pour une équipe comme la Justice League. La plupart de la force de cette équipe reste dans le caractère humain. C’est pour l’une de ses raisons que je crois que des groupes qui cherchent à neutraliser un gène mutant artificiel ou non, visent très faux. Que cela soit les X-Men, la Ligue des Assassins ou les anciens membres de la Justice League, chacun est capable de gérer sans la nécessité d’avoir des pouvoirs. L’HYDRA a déjà essayé ce genre de méthodes sans réelle réussite contre les membres de la Justice League. Le plus important à comprendre dans les X-Men, c’est surtout que notre force se résume à une coopération les plus ultimes. On est capable de se comprendre sans plans ou explications.

Notre plus grand secret se joue sur cette ligne. Nos pouvoirs nous donnent un avantage particulier, mais ils ne sont pas la puissance du groupe. Comme disait le Roi T’Challa une fois durant un stage au Wakanda, la plus grande force de l’Homme est surtout dans son cœur et dans sa volonté. La Justice League avait toujours cette mentalité des plus importants, aujourd’hui, on suit le même rythme. La raison pourquoi plusieurs des anciens de la Justice League nous voient comme leurs enfants spirituels ne se résument pas par des vulgaires attachements aux super-héros, mais bien parce qu’on se rapproche beaucoup plus de l’humain en le sauvant qu’en prenant des photos.  

Riley a un seul problème des plus urgents à régler, c’est reconnaitre d’aller plus loin que sa base de donnée. Ce n’est pas avec les chiffres ou les données qui donnent des réponses à ce qu’est les X-Men, mais bien la représentation de chaque être de l’équipe. Quand on recule à cette compréhension, quand on décide de prendre un autre chemin, cela termine souvent avec des problèmes.

Je crois que Riley pourrait être dans notre équipe, mais elle doit juste aller vers les autres non physiquement, mais parfois moralement. Oui je peux comprendre que c’est difficile de penser différemment, mais on est quand même un groupe bien plus soudé et familial que pratiquement n’importe quels autres groupes. J’ai laissé la liberté à Riley de faire le scénario qu’elle désire, parce qu’elle semble vraiment mal prendre ce que je voulais faire avec elle aujourd’hui.

Un vol de banque traditionnel, le lieu d’opération est bien plus large que la moyenne pour laisser une possibilité de plusieurs attaques furtives. On portait les traditionnels costumes des X-Men en arrivant sur place. Riley me touche ensuite quelques mots autour de l’opération actuelle.


« On se sépare. Je vais rentrer incognito dans la place pour essayer de trouver la position des menaces, leurs nombres et ainsi que leurs armements. Je vais rentrer par le toit, essaie de rentrer aussi incognito et essaie aussi de faire de l’identification. Je vais te dire quand on va attaquer. »

J’avais envie de lui dire de ne pas se servir de ses pouvoirs pour cette opération pour qu’elle comprend mieux la mentalité des X-Men, mais je pense plus l’inscrire dans une formation collective avec les recrues pour qu’elle comprenne mieux cette idée. Je vais voir si elle est capable de gérer une opération avec ses pouvoirs avant de se lancer dans des missions plus complexes sans pouvoirs.
FICHE © SINENOMINEVULGUS

_________________
avatar
Orenda Tami

Messages : 154
Date d'inscription : 29/03/2015
Localisation : Institut Xavier - Wakanda

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Retour au Source? (RIP)

Message  Invité le Dim 26 Juil 2015 - 13:58

Acquiesçant silencieusement, Singularity se mit en mouvement. Elle essaya de rentrer en interface avec les caméras de la banque mais ceux à l’intérieur n’étaient pas des amateurs. Toutes les caméras disponibles étaient hors service et apparemment, le système électrique aussi. Comme c’était le jour, l’absence de lumières allumées était négligeable mais si quelqu’un s’était donné ce mal, c’était bien parce qu’il ne tenait à donner aucun avantage aux forces de l’ordre. Il faudrait donc faire le travail en aveugle ou alors chercher d’autres angles de vue. Des caméras proches… Rien non plus. Les caméras les plus proches ne renvoyaient aucun signal. Ce n’était donc pas des amateurs. Nouvelle approche : peut-être qu’elle pourrait se connecter via un téléphone cellulaire et utiliser la caméra de ce dernier pour voir à l’intérieur…. Non plus.

Un brouilleur d’ondes avait été activé. Elle pouvait, en théorie, en venir à bout mais il lui faudrait quelques minutes et c’était un temps que les otages n’avaient peut-être pas. Elle était un quelque peu morose. Son pouvoir de négation, pour le moment, ne lui servait à rien. L’aspect majeur de son arsenal en cyberguerre ne luttait pas contre un système récalcitrant mais contre un vulgaire brouilleur d’ondes, ce qui était presque insultant. EN définitive, malgré des millions de dollars investis dans sa création… Tout cet argent dans cette situation ne servait à rien. Conclusion : elle allait faire le boulot à l’ancienne. Elle décida de faire le tour du bâtiment pour commencer son travail de reconnaissance. Au moins il lui restait ses facultés rudimentaires en télépathie pour communiquer avec Orenda. C’était cent fois mieux que n’importe quel appareil de communication.

Prudemment, elle se rendit à l’arrière de la banque où stationnait un fourgon blindé. Ainsi donc, les forces ennemies en présence avaient vraiment décidé de faire les choses et pas qu’à moitié pour leur coup. De loin, elle remarqua avec aisance un conducteur, son « copilote » et une sentinelle en habits d’employés de la compagnie de sécurité. Trois cibles à neutraliser avec une fenêtre d’action d’environ vingt secondes. Elle se mit en mouvement, prenant par surprise la sentinelle et avant que le conducteur ne perçoive le mouvement dans son rétroviseur, elle ouvrait la porte d’un geste vif pour le mettre hors combat. Peut-être que ce trio était moins professionnel que les autres car le « copilote » perdit quelques secondes à essayer de détacher sa ceinture plutôt que de lui tirer dessus. Le principal point de fuite des criminels coupés, elle passa le camion au peigne fin.

Trois walkies talkies. Trois appareils à pirater pour laisser l’illusion que tout allait bien. Un qu’elle transportait avec elle pour essayer d’en apprendre plus. Aucun document, aucun indice sur qui étaient ces hommes ou pour qui ils travaillaient. Pour faire bonne figure, elle enferma les trois hommes qu’elle avait mis hors service dans le fourgon blindé après avoir confisqué leurs armes, leur équipement et leurs vêtements. Ne jamais prendre de chance. D’ailleurs, elle enfila un des uniformes par-dessus son costume. De loin, l’ennemi pourrait la prendre pour une des leurs, ce qui pourrait lui donner l’effet de surprise si crucial dans une telle opération. L’arrière étant sécurisé, il était temps de donner un rapport de situation à Orenda. En espérant que tout aille bien pour elle. On dit pas de nouvelles, bonnes nouvelles mais dans une telle situation..


¤Singularity = Rapport de situation. Arrière neutralisé. Trois ennemis au tapis. Aucun mort. Mit dans le fourgon blindé par mesure de sécurité. Systèmes électroniques de la banque hors service. Système électrique de la banque hors service. Brouilleur d’ondes en service. Impossibilité d’utiliser l’aspect cyberguerre pour le moment. Aucune identification formelle sur les criminels. Orenda = Bien aller?¤

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Retour au Source? (RIP)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum