Sortie et Explosion (PV Anna / Korra)

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

Sortie et Explosion (PV Anna / Korra) Empty Sortie et Explosion (PV Anna / Korra)

Message  Korra du Mont Kailash le Jeu 13 Nov 2014 - 22:13

Je connaissais Anna. Pas personnellement, ni avec beaucoup d’enthousiasmes, mais elle était l’un seul contact humaine que je possédais dans les Last Sons. Sergei de Boldarev n’était pas encore digne de confiance. Chacun des esprits et des anciens Avatars me disaient toujours de douter de cet homme, qui semblait toujours trop sincère et gentil. Anna restait différente, beaucoup de mystères autour d’elle, j’avais encore de la difficulté à comprendre toute sa personnalité et son vécu. J’avais même de la difficulté à voir un monde avec plusieurs dimensions, je restais quand même une enfant du Mont Kailash, née dans une montagne perdue et oubliée de l’Asie. Dans une civilisation effacée depuis plusieurs décennies, ma compréhension restait donc limiter. Je pouvais comprendre l’époque et l’urbanisation, mais les gens changeaient souvent, alors je comprenais mal ces modifications. J’avais du mal à m’adapter à ce milieu, mais j’avais fais tout mon possible pour essayer d’être à l’aise avec les soldats de la Base Lotus. C’était une première étape de ma démarche de socialisation. Les soldats étaient toujours très différents envers moi. Certains me posaient des questions sur ma région et ma religion, d’autres m’ignoraient totalement. Les forces surhumaines n’étaient plus bien vues dans l’Asie d’aujourd’hui. J’avais du mal à comprendre comment Boldarev voulait faire changer les idées datant presque d’un siècle. J’étais membre de cette organisation depuis Janvier 2014, un peu comme Anna. On s’était échangé quelques mots, mais je pense qu’on est nous deux trop timides pour se lancer dans de véritables discussions. Je me sentais quand même plus à l’aise avec elle que Sergei de Boldarev ou les soldats.

Elle m’avait suggérée une sortie à Séoul une petite soirée; la ville juste à coté de la Base de Lotus. Un peu confuse d’une telle demande, j’avais accepté au final de sortir de la base militaire. Les entrainements, les médiations et les repos pouvaient facilement devenir chiants. Je ne savais pas à quoi qu’elle s’attendait de moi pour cette sortie. Je me disais aussi que cela allait m’aider à m’habituer au reste de l’Asie. J’attendais impatiemment devant l’entrée de la base militaire, on pouvait voir plusieurs voitures différentes avec une barrière lourdement armée et séparée du décor de la ville au loin. J’étais habillée en civil pour une fois, des pantalons sport bleus avec une ligne blanche de chaque coté de mon pantalon. Je portais une magnifique chemise bleue trouvée dans l’infirmerie. Je savais très bien que je ne connaissais rien à la mode, mais je paraissais plus normale que ma moyenne habituelle.

Je la voyais arrivée finalement. Je lui présentais un petit sourire en baissant la tête. J’avais hâte de voir ce qu’elle voulait me présenter. « Je vous salue Anna d’Ijigen. J’ai longtemps pensé à cette journée, j’ai hâte que vous me faites découvrir les mystères et les plaisirs de Séoul. Cela doit faire une année que j’habite ici et je n’ai jamais eu le courage d’aller visiter. » J’étais une vraie moulant à parole devant des gens plus à l’aise. Il fallait attendre encore un moment pour que je parle sans vouvoiement et commencer à faire des blagues. Je me présentais quand même dans un comportement plus aimable que d’habitude avec elle. On devrait devenir une équipe, il fallait un peu percer nos coquilles.

« Avez-vous une voiture? Cela ne me dérange pas de marcher jusqu’à là-bas. »
C’était assez loin de notre position, mais j’avais quand même traversé la Chine la première fois. Alors marcher ne me posait pas de problèmes.

_________________
Sortie et Explosion (PV Anna / Korra) Tumblr_ncjsla1dYA1qcgu0vo3_500
Code Couleur : #D53B1F
Korra du Mont Kailash
Korra du Mont Kailash

Messages : 882
Date d'inscription : 05/11/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Sortie et Explosion (PV Anna / Korra) Empty Re: Sortie et Explosion (PV Anna / Korra)

Message  Melissa Gold le Ven 14 Nov 2014 - 19:52

 
Comment étaient-ils censé être une équipe, ils connaissaient à peine le nom des uns ou des autres, venaient de pays, de dimensions et de cultures différentes voir opposés. Boldarev ne semblait pas s’en inquiéter. Anna continuait de trouver le pari risqué. Mais son exaspération vis-à-vis des héros marketé songeant que l’Amérique était le monde, la poussait à s’accrocher à cet idéal. En outre, son non-avancement dans son propre combat menaçait de lui faire perdre patience. Alors, après un meeting, elle avait proposé à Korra une soirée en ville. Korra qui paraissait tout aussi décontenancé qu’elle-même l’avait été, lorsque des années plus tôt elle s’était retrouvée plongée dans ce monde inconnu. Elle ne retournait sur Tokyo que quelques jours plus tard et ne connaissait de la Corée que l’image déplorable que les japonais véhiculaient et des groupes se dandinant sur une musique répétitive qui faisait pousser des cris aux lycéennes et à leurs mères, et le paysage entre l’aéroport et la base. Autant dire qu’elle ne connaissait rien.
La base était sécurisé, très sécurisé, personne ne savait exactement ce qui s’y tramait, mais tout le monde s’accordait à dire que c’était un organisme militaire. Il était rare qu’il y ait des échanges entre les héros et les soldats, ceux-ci semblaient quelque peu méfiant, elle ne les en blâmait pas, elle-même était méfiante envers toute cette organisation et n’appréciait que modérément le concept d’armée. Elle était pourtant un soldat, mais elle se battait pour protéger ce monde, contre les immondices du sien. Pas pour des questions économiques ou politiques. Pourtant fort était de constaté que sa présence ici laissait supposé qu’elle comprenait les enjeux que de tels concepts pouvait représenter sur ce plan.

Son perfecto sur le dos, les mains dans les poches de son jean noir, elle s’avança à la rencontre de Korra, celle-ci avait adapté un style plus civil, ce n’était pas plus mal, ce n’était pas la peine de se faire remarquer.
Sa façon de s’exprimer un peu désuète la fit sourire. « Bonsoir. » Ce n’était pas de la condescendance, mais une certaine affection pour cette jeune femme déracinée. « Je ne connais pas bien Séoul, mais je sais une chose, dans ce genre de ville, le métro reste le moyen de transport le plus rapide et de le plus sure pour les nerfs. » Quand bien même elle aurait le permis, elle ne s’aventurerait pas dans le trafic, quand à marcher, cela ne l’effrayait pas non plus, mais le temps maussade et la longueur du trajet l’en dissuadait, et puis Korra devait apprendre à se familiariser avec ça, c’était encore la façon la plus simple de se déplacer dans la ville. « Un an a rester enfermé ici, il est plus que temps que tu vois la ville et que tu en rencontres ses habitants, allez vient. » D’un bon pas, elle sorti de l’enceinte de la base pour retrouver les rues moins passantes à cette heure, de la capitale coréenne. Elle avait prévu de l’amener  dans le centre dynamique de Séoul, il y avait pleins de petits restaurants, de bar, de quoi passer une soirée tranquille. Il serait temps plus tard de jouer les touristes et d’aller s’extasier sur la préparation du kimchi.

La station de métro n’était qu’à quelques minutes, et elles n’avaient qu’un changement. Anna ne connaissait que très vaguement l’histoire de Korra, Boldarev n’ayant pas fournis de dossier intrusif, il leur garantissait un certain anonymat, autant que faire se peut, elle n’était pas idiote, elle savait qu’au premier fait majeur la presse s’embraserait, mais il avait promis de ne rien exploiter et de veiller au respect de leur vie privée. La vieux russe savait ce qu’il faisait, et en traitant avec des pays comme le Japon, ou la Corée, qui avait élevé le marketing au rang d’art, il fallait être prudent. Anna avait déjà une série qui reprenait l’identité que la presse japonaise lui avait donné, mais au moins ce n’était que pure fiction, elle n’avait rien à voir avec le personnage. Kagebôshi, n’était que le fantasme d’un mangaka, elle ne voulait rien en savoir.
La bouche de métro était en vue, devant la machine, elle hésita un instant « Tu sais comment ça fonctionne ? » Elle posa la question de la façon la plus neutre possible, en aucun cas, elle ne voulait porter un jugement, mais de ce qu’elle savait de la jeune femme, l’utilisation d’une borne de métro ne faisait pas franchement partie de son quotidien. Et puis quitte à lui faire découvrir la merveilleuse et immonde modernité, autant lui faire faire tout le tour de sa praticité à son absurdité. Elle sélectionna son arrêt sur l’écran tactile, puis inséra le montant réclamé pour obtenir le morceau de papier qui ouvrira les portiques.
Melissa Gold
Melissa Gold

Messages : 40
Date d'inscription : 08/09/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Sortie et Explosion (PV Anna / Korra) Empty Re: Sortie et Explosion (PV Anna / Korra)

Message  Korra du Mont Kailash le Ven 14 Nov 2014 - 23:16

J’étais heureuse de faire ma première sortie officielle avec Anna, les autres paraissaient souvent confus à mon égard ou trop éloignés de ce que j’étais pour accepter une sortie. Anna donnait une autre impression, qui ne rentrait ni dans la méfiance, ni dans la peur et surtout ni dans une certaine supériorité culturelle. Elle semblait bien mieux me comprendre que d’autres, même si on gardait des cultures très différentes. Je ne pouvais pas me socialiser avec des militaires qui étaient toujours méfiants ou avec Sergei de Boldarev, qui me faisait toujours craindre le pire. Peut-être que je craignais beaucoup trop cette personne, mais il me donnait l’impression d’être un fin manipulateur. Les militaires disaient souvent en blague, que Boldarev était le meilleur des pires politiciens, espérons que c’était vrai. Je me montrai souvent coincée devant celui-ci, mais il ne me jugeait jamais. Je le sentais. Il savait très bien que mes valeurs et mes idées étaient totalement différentes à ce qu’il avait connu. Les militaires semblaient plus faciles au jugement, mais je ne faisais pas attention. Ils pouvaient penser ce qu’ils voulaient de moi, je faisais partie des Last Sons pour deux raisons : Protéger mon Village et protéger l’Asie. Peut-être que j’étais plus protectrice envers mon village, mais je croyais à cette mission noble d’unir l’Asie sous un seul groupe de défense. Je ne pouvais pas décrire beaucoup les autres groupes après, mais si on me demandait dans cette équipe, c’était que la situation devrait être urgente. Je connaissais de nom de la Justice League, on avait reçu quelques cours sur eux durant ma jeunesse, mais les Vengeurs sont tout nouveaux dans ce système. À voir comment certains réagissaient, ils n’étaient pas très appréciés. J’avais vu par les chaines japonaises, quelques publicités et quelques interviews de leurs équipes, mais j’avais encore du mal à comprendre toute la démagogie et la politique utilisée qui pouvaient dégoutés tant les gens.

Anna était venue à l’heure devant la base militaire, bien mieux habiller que même vêtement de sport et d’une simple chemise d’infirmière. Elle semblait s’être habituée à ce monde, j’espérais faire autant d’efforts pour le comprendre et pour y marcher avec. Je n’allais certainement pas abandonnée mes croyances pour me conformer aux principes de toutes les sociétés asiatiques. Même les grandes Civilisations étaient en disputes, mes croyances ne rentraient donc pas dans ce débat houleux de trouver une identité asiatique unique. Anna voulait prendre le métro à place d’une voiture. Séoul devrait être comme ces grandes villes, où ils prenaient tous la voiture en même temps pour se retrouver bloqué pendant des heures sur les routes. « Je n’ai jamais pris le métro, mais j’en ai vu à la télévision. » J’ajoutais ce commentaire qui pouvait paraitre étrange, mais au moins, elle savait que je connaissais un peu les principes des grandes villes et des métros. Je la suivais doucement, tout en découvrant un peu de civilisation.

Peut-être que c’était le temps de poser des questions sur ma nouvelle amie. Le grand problème de ce coté était mon manque d’informations sur les sujets que je pouvais lui poser. La coupe du monde? J’avais vu des militaires regardaient souvent cela avec un grand intéressement, mais je craignais qu’Anne s’intéressait pas à ce sujet, en plus je connaissais rien aussi sur cette matière. « C’est dommage qu’on travaille ensemble et qu’on ne se connaisse pas beaucoup. Je pourrais vous demander des informations sur vous? Si cela ne dérange pas… et je peux aussi vous obtenir des réponses sur ma vie… si vous voulez… » À chacune de mes phrases, mon ton devenait de plus en plus craintif. J’avais vraiment du mal à démarrer une discussion. On s’avançait enfin vers le début vers le métro, une nouvelle aventure me demandait. J’étais un peu enthousiaste de faire ce premier voyage rapide.

« J’ai vu dans plein de films. C’est épatant, on passe et cela fait un drôle de bruit. J’ai vu un documentaire sur les métros, vous savez que ces machines sont utilisées pour compter les gens? Des millions de gens passent à chaque jour dans des métros de grande ville. Je ne me souviens plus des grandes villes, mais Paulos en Amérique… je crois, était l’une des villes où les gens utilisaient le plus de métro. Et je vais participer à cet afflux aujourd’hui, c’est comme participer à l’Histoire… »
Je semblais vraiment bizarre en passant les portiques en parlant autant, même une personne me regardait bizarrement raconter cette histoire saugrenue. Plus tard, je devrais penser à rembourser Anna, je savais très bien qu’ils avaient un autre système économique et que le métro coutait un prix d’utilisation, mais je n’avais jamais vérifié. Boldarev m’avait déjà parlé de salaire, je devrais vraiment me mettre à jour. Je continuais mon chemin après en regardant les drôles d’affiches sur le coté dont des films ou de la nourriture en propagande. Les gens tournaient même des théâtres dans les étoiles, c’était vraiment impressionnant, j’avais hâte de raconter cela à mes amis au Village.

_________________
Sortie et Explosion (PV Anna / Korra) Tumblr_ncjsla1dYA1qcgu0vo3_500
Code Couleur : #D53B1F
Korra du Mont Kailash
Korra du Mont Kailash

Messages : 882
Date d'inscription : 05/11/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Sortie et Explosion (PV Anna / Korra) Empty Re: Sortie et Explosion (PV Anna / Korra)

Message  Melissa Gold le Mar 25 Nov 2014 - 20:00


Son enthousiasme était surprenant, et Anna s’en amusait un peu. Korra déchanterait assez rapidement, elle ne l’espérait pas, c’était plutôt rafraichissant en réalité, mais le monde se chargerait de lui ancrer les pieds sur terre. En outre, le métro n’avait rien de très palpitant et se retrouver presser contre des inconnus peu amène ou parfois un peu trop n’avait rien de spécialement agréable. Mais elle n’allait pas jouer les rabat joies, Korra devait être le seul être humain à être en joie à l’idée de prendre un transport en commun. C’est pourquoi elle ne la coupa pas, c’était assez agréable d’avoir quelqu’un de pas complétement blasé, même s’il ne fallait que certaines personnes se serve de son innocence concernant la société, comme d’un moyen de l’utiliser. C’était le risque. Boldarev avait recruté des marginaux, pas les représentants les plus aux faits de la politique. Anna ne croyait pas en un altruisme total de la part du russe. Elle se demandait simplement à partir de quand le masque allait tomber. Elles passèrent le portique, se noyant dans le flux de la population, évitant ceux qui un peu pressés, leur téléphone rivé à leur oreilles ne faisaient pas attention ou ils marchaient, ni à qui ils bousculaient. C’était d’un accord tacite que tout le monde acceptait de se faire bousculer dans les couloirs du métro, par moment un énervé se chargeait de remettre en cause cet accord, mais la plupart du temps, plus personne n’y faisait réellement attention.

Lorsque le flot de parole de Korra s’estompa enfin, sa vue apparemment accaparée par les affiches du dernier blockbuster américain, Anna lui répondit « Pose-moi les questions dont tu as envie. Après tout le but c’est de nous connaître un peu mieux.» Fondamentalement, elle n’avait pas grand-chose à cacher et elle imaginait mal Korra poser des questions trop embarrassantes. Et puis, c’est vrai que faire équipe avec de parfaits inconnus n’étaient pas vraiment facile. Pour sa part, Anna avait toujours travaillé en solo depuis qu’elle était arrivée au Japon, mais dans sa dimension, elle était un soldat, alors le travail d’équipe elle savait ce que c’était. Même si le simple fait d’imaginer un groupe d’Ekaci tenter de se sociabiliser lui laissait une impression douce-amère.
Le quai n’était pas trop bondé, et l’affichage indiquait que le prochain métro serait là dans trois minutes. Anna se tourna légèrement vers Korra « Pourquoi tu as attendu un an avant de sortir de la base ? C’est plutôt oppressant là-bas. » Anna ne s’y imaginait pas confiné, sans autre contact que ces gens qui ne semblaient pas exactement savoir sur quel pied danser en sa présence. L’Ekaci était sociable, pour être exact, elle avait appris à le devenir. La plupart des gens qu’elle connaissait ignorait tout de sa nature, ça n’aurait probablement pas changé la donne. Du moins elle se plaisait à le croire.

Elle fréquentait principalement des marginaux, elle n’était pas socialement intégré dans la société dans laquelle elle vivait, ne travaillait pas, ne souhaitait ni mariage, ni carrière, et c’est par le biais de ses marginaux, de leurs histoires qu’elle avait acquis un certain regard sur ce monde étrange. Rien que le fait de voir cet homme d’affaire passablement déprimé, les doigts serré autour de sa canette de bière regarder les rails comme s’ils étaient une solution en disait beaucoup sur l’absurdité de ce monde.

Elle aurait aimé croire en un idéal, mais les humains détenant du pouvoir ne se battait que pour un idéal qui leur était propre et qui se moquait assez bien de respecter celui des autres. L’avènement des vengeurs et de leur patriotisme vomitif le laissait assez bien voir. Boldarev ne réussirait jamais à réunir les nations asiatiques sous son égide, aucun de ses pays n’était prêt à accepter l’autre, cependant elle espérait sincèrement que la création d’un nouveau groupe, plus enclin à incarner des valeurs morales fortes sans les merchandiser, sera vecteur d’un espoir certain. Redorer le blason des héros, il faut dire que l’ambition était noble, reste à savoir si l’alchimie se fera entre eux, ou si se deviendra un nouveau combat d’ego. Elle espérait que non, et elle savait déjà que ça ne serait pas le cas avec Korra.

Melissa Gold
Melissa Gold

Messages : 40
Date d'inscription : 08/09/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Sortie et Explosion (PV Anna / Korra) Empty Re: Sortie et Explosion (PV Anna / Korra)

Message  Korra du Mont Kailash le Mer 26 Nov 2014 - 0:05

J’avais attendu à l’arrivée au métro pour qu’Anna se montre favorable aux dialogues. Peut-être que le train le motivait plus pour discuter comme pour moi. Elle m’avait parlé quand de faire des activités sociales ensemble et c’était peut-être le début de cette socialisation. Les gens ne faisaient vraiment pas attention à leurs frères ou à leurs sœurs. C’était un peu dommage, mais je m’y attendais, c’était comme dans les films. Ils écoutaient de la musique, ils discutaient avec des gens de d’autres régions avec les téléphones et ils marchaient le regard baissé pour arriver au boulot. Cette vie n’était pas moi, elle était trop étrange. On dirait que les gens s’ennuyaient dans cette vie. Je réfléchissais pour la suite, quel genre de questions je pourrais lui poser. Après quelques minutes, c’était elle qui décidait de me poser une question sur mon enfermement dans la base militaire. « Euh… j’hésitais franchement. Le monde est difficile à comprendre, même si on me donnait un rapport complet sur chaque pays qui participe au Projet, il y a tellement de facteurs que je comprends mal. Cela semble si complexe juste de marcher dans la rue d’une grande ville. J’avais un peu peur… de faire une erreur. Déjà que les militaires ne semblent pas trop m’apprécier, alors j’imagine mal une ville m’apprécier. »Ma réponse était un peu brouillon, mais j’avais du mal à répondre à cette question qui pouvait paraitre simple au premier regard, mais qui était un véritable un défi pour moi. Je regardais le temps passé pour discuter d’une nouvelle raison de cette crainte du milieu urbain. « J’aimerais comprendre un peu la culture, les polémiques et la vie avant de rentrer dans une société. J’ai déjà la difficulté à comprendre la notion du mutant et de leurs rejets, alors je me vois mal dans cette ville. En plus, mon sens d’orientation est complètement nul dans ce genre de milieux. » Je laissais juste un petit rire à cette blague.

C’était à mon tour de parler, à mon tour de me lancer dans des questions pour Anna. J’avais vraiment peur de créer une bourde autour de cela. Je pouvais peut-être la brusquer, mais je me lance dans les premières questions : « Vous venez d’où? ». C’était simple comme question, mais cela semblait poser tellement de questions dans l’actualité en Asie. Je ne comprenais pas autant d’hostilités sur ce sujet. Je respirais lourdement une première fois. Peut-être que la question était trop limitée pour une réponse plus longue et démarrer la discussion. « Vous avez fait quoi avant de venir dans les Last Sons? Comment vous avez été recruté? » Je pense que ces deux questions vont être plus simples à répondre et ils étaient beaucoup moins controversés.

J’attendais avec mon amie après le métro, il ne restait qu’une petite minute, les gens ne semblaient pas faire attention à nous, ils étaient tous occupés de leurs cotés en train de vivre leurs vies. C’était dommage, j’avais envie d’en savoir plus sur leurs occupations. Le métro ne devrait pas être la meilleure solution pour se trouver des amis.

_________________
Sortie et Explosion (PV Anna / Korra) Tumblr_ncjsla1dYA1qcgu0vo3_500
Code Couleur : #D53B1F
Korra du Mont Kailash
Korra du Mont Kailash

Messages : 882
Date d'inscription : 05/11/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Sortie et Explosion (PV Anna / Korra) Empty Re: Sortie et Explosion (PV Anna / Korra)

Message  Melissa Gold le Ven 28 Nov 2014 - 21:28


Il serait hypocrite pour Anna de lui dire de se lancer, qu’elle apprendrait plus du monde en s’y lançant qu’en feuilletant des livres et en regardant l’œil paresseux que représentait la télévision. Elle-même avait mis du temps avant de quitter la confortable monotonie du village perdu dans lequel elle avait atterrit. Plus de temps que Korra. Et ses guides dans le monde, s’étaient montrés particulièrement incompétents, une famille aliénée et un système éducatif barbare. Elle avait haït, elle avait éprouvé colère et frustration avant de prendre un certain recule, avant de voir le bon parmi le mauvais. Korra semblait d’un tempérament plus doux, plus prompt à l’émerveillement, sans doute mettrait-elle moins de temps à comprendre les rouages de ce monde qui le sien. Anna répondit à son rire par un sourire complice, toutes ses villes étaient illogiques, fort heureusement des plans y étaient disséminés partout. Quant aux militaires, elle préféra ne pas relever, le sujet était compliqué et soulevait tout un tas de questions auxquelles elle n’avait pas de réponse complète.

La question que lui posa Korra était sommes toute assez logique, la réponse l’était beaucoup moins. Anna lâcha laconiquement « Actuellement de Tokyo, mais à l’origine d’une dimension parallèle. », juste avant que le métro n’arrive et ne coupe la conversation pour un court moment. Anna veilla du coin de l’œil à ce que Korra ne se fasse pas embarquer par le flot de voyageur qui s’extirpait du wagon. Ils n’étaient pas si nombreux à y entrer au final, Anna attrapa une poignée, posant sa tête contre son bras tendu, elle aurait pu simplement dire qu’elle venait de Tokyo, mais à quoi bon commencer à dire des demis vérités. « J’ai fait exploser une usine qui menaçait de déverser une cohorte d’immondices sanguinaires sur Tokyo, et j’ai aidé pendant la… » Elle s’interrompit un instant, elle ne savait pas quel élément de son CV avait décidé Boldarev à la contacter, elle s’en moquait un peu en fait, mais le fait de resonger à tous ses cadavres n’étaient pas une chose très plaisante. « … catastrophe de Fukushima. » Elle avait sauvé quelques vies, un nombres minimes par rapport au nombre de morts, beaucoup moins sensibles aux radiations elle s’était rendue dans des zones où elle n’avait rencontré que désolation. Elle cligna des yeux, et relégua cela au fond de son esprit, ce n’était pas le moment d’y songer. « J’ai été contacté, comme un peu tout le monde, le SHIELD était déjà venu me voir, mais je ne me voyais pas me pavaner à la télé, et j’aurai probablement tenté d’assassiner cette Carol Danvers dans son sommeil. Boldarev m’a exposé son projet, et il tenait debout. » Elle haussa vaguement les épaules, comme à demi convaincu elle-même. Ils n’avaient pas encore eu de mission significative, Anna ne connaissait pas tous les Last Sons, seraient-ils une bonne équipe, ou serait-ce un fiasco total. L’avenir le leur apprendra, en espérant simplement ne pas servir des intérêts moins louables qu’il n’y parait. Mais même en cela, elle ne croit qu’à moitié. « T’en as déjà rencontré d’autres ? Des Last Sons ? »

Les conversations mêlées créaient un bruit de fond qui mêlé à celui mécanique faisaient que les gens ne prêtaient pas attention à leurs conversations. La jeune fille la plus proche d’elles, avait ses écouteurs sur les oreilles et pianotaient furieusement sur son téléphone. Ils auraient bien pu évoquer un meurtre que ça n’aurait fait sourciller personne. La joie de la société moderne, être constamment entouré de monde, et n’avoir personne qui écoute, ce qui en ce cas précis était plutôt préférable. Le métro s’arrêta une première fois, elle n’avait plus que quatre arrêts avant le changement. Une bande de lycéen à en juger par leur uniforme, particulièrement bruyants et agités entrèrent dans le wagon, se partageaient une bouteille, probablement d’alcool. Le métro redémarra trop rapidement, et l’un d’eux manqua de s’effondrer au sol, Anna le rattrapa en roulant des yeux pour la forme. « Bienvenue en ville Korra. » Le garçon bredouilla une excuse en anglais, songeant à juste titre qu’elles n’étaient pas d’ici, et parti retrouver, chancelant, manquer de retomber une ou deux fois, ses amis hilares, sous les regards désapprobateurs des usagers.
Melissa Gold
Melissa Gold

Messages : 40
Date d'inscription : 08/09/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Sortie et Explosion (PV Anna / Korra) Empty Re: Sortie et Explosion (PV Anna / Korra)

Message  Korra du Mont Kailash le Sam 29 Nov 2014 - 0:00

Anna laissa un petit rire amical à mes remarques sur les sociétés et les militaires de la base. Sergei de Boldarev et Hiroki de Saionji m’avaient toujours dit de ne pas faire attention avec ces sujets. Beaucoup trop complexe et difficile à répondre, mais je me posais toujours ce genre de questions. Parfois, on me disait que les gens en Asie, avaient peur des gens avec des pouvoirs, mais c’était difficile de penser après de former un groupe de gens avec des pouvoirs pour aider ces gens. J’avais de la difficulté à avaler cette théorie, non qu’elle fût stupide, mais je doutais à la possibilité de protéger des gens qui peuvent nous craindre. Je savais les raisons pourquoi le Gouvernement Chinois voulait nous effacer de l’Histoire durant le Grand Bond en Avant, mais je ne pouvais pas comprendre dans les autres pays. Je n’allais pas parler des sujets de sociétés, mes seules connaissances se limitent par les ouvrages et les rapports que j’ai lu dans la base ou dans mon village.

Anna rentrait dans le vif du sujet quand le métro est arrivé. J’étais un peu surprise par sa réponse, mais aussi par le mouvement de population pour rentrer dans ce train. J’essayais d’éviter de pousser les gens pour rejoindre Anna, c’était fou les gens qui étaient dans une sorte de médiation passive pour vous ignorer totalement dans ces milieux. Je réfléchissais en même temps à la réponse d’Anna, elle venait d’une autre dimension, c’était encore difficile à percevoir pour moi. Déjà quand un militaire m’avait dit sans gêne que mes Dieux étaient juste une dimension, j’avais mal. Je ne savais pas pourquoi j’avais autant mal, mais juste concevoir que sa vie, que ses croyances et que tout ce que j’avais vécu, n’était qu’une seule dimension parmi d’autres, je ne pouvais pas le supporter. Je me sentais unique par les autres vies que j’avais vécu, par les autres souvenirs, les autres fragmentations, je ne pouvais pas croire que c’était juste une autre dimension. Cela pouvait paraitre arrogant, mais toute ma vie, on m’avait parlé de ma chance d’être Avatar, je ne pouvais pas être briser par ce genre de remarques. Je m’étais perdue dans mes souvenirs un moment, Anna continuait son histoire individuelle et je me sentais encore mal. Je comprenais mal son premier vécu à Tokyo avec les monstres dans l’usine, mais elle doit parler des démons qui menaçaient des vies. Elle avait fait une petite pause durant un moment, mais on dirait qu’il avait un fort malaise sur ce drame. Je m’étais renseignée un peu sur cette catastrophe, mais je ne voyais pas pourquoi elle avait eu ce petit rictus dans sa voix. Peut-être qu’elle allait m’en parler plus tard. J’avais décidé de mettre juste une main sur son épaule, j’avais hésitée pour le moment, mais je ne la trouvais pas à l’aise avec cette question. Je devrais encore travailler ma communication et sur les sujets sensibles. Après quelques secondes,  j’avais enlevé ma main de son épaule, quand elle avait changé de direction sur un autre moment de sa vie. Elle était en train de parler du S.H.I.E.L.D et encore de cette mystérieuse Carol de Denver. Elle n’était pas aimée du tout, presque tous les gens que j’avais rencontré, en parlait en mal. J’avais hâte de la rencontrer pour en faire mon propre jugement. J’avais laissé un petit rire devant la remarque autour d’un possible meurtre de Carol. Au moins, elle était originale dans ces insultes.

Elle ne connaissait pas encore nos deux coéquipiers encore. Sergei de Boldarev était bizarre sur ce cas-là, où il voulait que je rencontre en premier les membres de notre équipe. Je ne lui faisais même pas confiance et il semblait vouloir que je représente cette organisation auprès des autres membres. « Nous sommes quatre actuellement. J’ai rencontré les deux autres membres. Hiroki de Saionji vient aussi du Japon et il est aussi intervenu durant les tremblements de Terre. Il a eu un entrainement dans une institution mutante aux États-Unis. Il semble malheureux, je ne sais pas trop pourquoi, mais il est extrêmement gentil. » Le visage d’Hiroki ne montrait jamais de bonheurs, mais il ne me méprisait pas. On dirait juste qu’il avait des difficultés à accepter son rôle dans les Last Sons. « Sun de Wukong a habité en Chine un moment avant de nous rejoindre. Il vient des Étoiles selon les dossiers de Sergei, mais il a une apparence humaine. Il a été très gentil avec moi, mais il fait bouffon rigolo. J’aime bien notre équipe pour le moment, mais je suis sûr que d’autres vont nous joindre, j’espère qu’ils vont être aussi sympathiques et gentils. »

Un premier arrêt pour accueillir de nouveaux utilisateurs, certains étaient très étranges, on dirait qu’ils avaient tous des malaises généralisés. Peut-être que c’était une habitude de vie de marcher toujours aussi bizarrement, ils ne pourraient pas survivre très longtemps dans les montagnes à mon avis. Quand l’un des membres du groupe tomba brusquement, Anna avait eu les réflexes de l’attraper. Il s’excusa dans un anglais improvisé pour se remettre en route. Si c’était le début de la ville, mes raisons étaient fondées. Les utilisateurs du métro pouvaient désapprouvés le comportement des jeunes lycéens, mais c’était bien trop étrange pour moi. « Est-ce que vous vous plaisez dans les Last Sons? » Peut-être que ce sujet était moins tabou, j’espérais ne pas lui créer trop de malaises encore.  

_________________
Sortie et Explosion (PV Anna / Korra) Tumblr_ncjsla1dYA1qcgu0vo3_500
Code Couleur : #D53B1F
Korra du Mont Kailash
Korra du Mont Kailash

Messages : 882
Date d'inscription : 05/11/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Sortie et Explosion (PV Anna / Korra) Empty Re: Sortie et Explosion (PV Anna / Korra)

Message  Melissa Gold le Mar 9 Déc 2014 - 16:00

    Les événements du tremblement de terre. Ils avaient été nombreux à cette période à aider, à essayer de sauver ce qui pouvait l’être. Elle voyait vaguement qui était Hiroki Saionji, cette période était d’une part très floue dans son esprit, et les quelques détails qu’elle en gardait venait la hanter. Elle ne le connaissait pas cela changerait bientôt, quand à Sun, elle n’en avait jamais entendu parler, Anna haussa un sourcil à l’énonciation de sa provenance. L’espace, et toutes les complications que cela pouvait amener. Boldarev avait vraiment réunis une étrange équipe, mais le vieux russe devait savoir ce qu’il faisait.

    Ce qui était en soi, tout aussi inquiétant que son contraire.

    Anna ne fit pas part de son constat. D’autres allaient arriver, c’était certains, la machine était en route maintenant. « On ne peut pas dire que Boldarev exerce trop de pression sur nous, j’attends de voir ce que l’équipe va donner sur le terrain. » Elle ne souhaitait pas que cela arrive trop vite, se retrouver tous sur le terrain, signifiait une menace importante, et ils n’étaient une équipe que parce qu’on les avait réuni. Ils se connaissaient à peine.
    L’initiative pouvait être un échec, assurant une suprématie total aux héros américains. « Mais pour l’instant je n’ai pas de quoi me plaindre. » Korra semblait gentille, un peu trop douce peut-être pour ce monde. Elle-même percevait un salaire ce qui la changeait considérablement de l’existence qu’elle menait au jour le jour préalablement. Dans une certaine mesure, elle cédait à la facilité, dans une autre, elle avait envie de donner une nouvelle chance à ce monde. Tout ne pouvait pas y être constamment corrompu. N’est-ce pas ?

    Un bruit soudain attira son attention, elle eut à peine le temps de se retourner pour voir les visages soudainement paniqués des usagers du wagon suivant, que le métro freina brutalement. Elle réaffirma sa prise sur la barre qu’elle tenait, alors que s’écroulait autour d’elle plusieurs personnes, Le bruit des freins était assourdissant. Anna échangea un regard avec Korra, tandis qu’elle retrouvait son équilibre. Pendant quelques secondes le silence fut assourdissant, juste après le premier coup de feu. Un homme à visage découvert, armé, mais c’était surtout l’inquiétante valise qu’il détenait qui attira l’attention d’Anna. Une bombe, sans doute. Attaquer à visage découvert était clairement le signe distinctif d’un kamikaze, la question qui la taraudait était de savoir pourquoi, ils n’avaient pas simplement tout fait exploser. Ils venaient de quitter Cheongnyangni, s’il explosait ici, les victimes ne seraient pas uniquement des usagers, la zone commerciale au-dessus devait-être bondée. Une femme s’était mise à pleurer, un vieux à psalmodier, les jeunes ivres paraissaient au bord de la nausée. Le téléphone de l’homme sonna, un courageux idiot tenta de profiter de la distraction. Une balle lui traversa la tête avant qu’il ait pu faire un pas.
    La panique secoua tous les usagers au même moment, certains se jetèrent sur les fenêtres, un nouveau coup de feu. Il ne lui restait plus que deux balles, songea froidement Anna. C’était le jeune qui lui était tombé dessus précédemment. L’homme attrapa un vieil homme : « le prochain qui bouge sera responsable de la mort de papy. » La mâchoire d’Anna se crispa, elle pouvait se téléporter et envoyer la mallette loin d’ici. Mais de là où elle était, elle pouvait voir d’autres hommes, d’autres mallettes. Il décrocha le téléphone, le petit vieux tentait de rester digne. Il ordonna à tout le monde de s’assoir. Anna observa par-dessus son épaule, l’ouverture entre les wagons lui permettait de voir qu’une femme se tenait encore debout, tenant une mallette similaire, face à elle, ils étaient au moins trois en comptant celui de leur wagon.

    Il répondit finalement au téléphone. Elle n’entendait que la moitié de la conversation, mais elle comprit qu’ils n’étaient pas la seule ligne visée. Ils attendaient d’autres métros à d’autres endroits stratégiques. L’un d’eux s’était dégonflé. Leur plan était compromis, mais elle doutait que cela change quelque chose à leur sort. A cet instant la circulation des métros avaient dut être interrompue. Quelque part dans le métro, un nouveau coup de feu résonna. Il faut intervenir, elle lança un regard à Korra. Pouvait-elle gérer une partie de la situation ?

Melissa Gold
Melissa Gold

Messages : 40
Date d'inscription : 08/09/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Sortie et Explosion (PV Anna / Korra) Empty Re: Sortie et Explosion (PV Anna / Korra)

Message  Korra du Mont Kailash le Mer 10 Déc 2014 - 17:17

La confiance ne régnait pas beaucoup envers Sergei de Boldarev, cela se faisait sentir de partout, même les militaires de la base doutaient de lui. Hiroki avait aussi des doutes, seul Sun de Wukong semblait être capable de faire abstractions de l’apparence douteuse de Sergei. Je ne croyais pas que Sun était idiot, mais il semblait connaitre moins le monde que moi. Je pouvais paraitre idiote et innocente, mais je doutais toujours énormément de notre patron et de certains de ses principes. J’avais plusieurs théories pourquoi il nous n’envoyait en mission dans l’immédiat. On ne se connaissait pas beaucoup d’abord, c’était un point faible de notre équipe, mais j’étais sûr qu’on pouvait passer ce défaut pour former une solide équipe. Anna était une femme très gentille comme les autres membres de l’équipe, on pouvait former une équipe avec une cohésion. Jamais un Avatar n’avait travaillé dans une équipe semblable, je vais laisser dans mes mémoires une unicité pour le prochain Avatar.

C’était le moment de revenir à la réalité, d’une rapidité sans nom, j’avais presque tombé au sol vu les freins du métro. Je pensais un moment que c’était normal au début, mais les civils autour de nous étaient en train de paniquer. Anna échangea un petit regard avec moi, pendant que j’étais en train de réfléchir, il ne s’était jamais passé ce genre d’évènements dans mes documentaires de métro. C’était dans les premiers coups de feu, que je devrais changer ma mentalité, que je devrais changer de documentaires. C’était les documentaires policiers sur les terroristes maintenant. Cela me choquait beaucoup qu’ils tuaient des gens innocents, mais c’était la part de leurs cruautés. Ils vouaient de la cruauté, ils allaient en avoir. Je ne voulais pas les tuer, mais la douleur qui risquait de les toucher n’allait pas être certainement confortable. Les civils étaient dans une panique généralisée, je ne pouvais pas les en vouloir, mais ils me servaient de diversion. Je voguais ma main de gauche à droite, même quand je m’étais assisse. Le criminel leva systématiquement son arme vers des civils de temps en temps. J’avais entendu la conversation comme Anna, leur plan ne semblait pas marcher comme prévus. C’était notre chance. J’attendais juste le moment ultime pour le faire.

J’allais m’occuper du criminel et de l’otage, j’avais prévu d’enterrer la valise au plus profond de la terre sans causer des dommages envers la boite métallique. J’avais vu plein de films d’espionnages, il fallait faire attention à cette arme secrète. J’espérais juste que leurs valises n’étaient pas un portail vers un autre monde, j’avais souvent lu ce genre de dossiers du BPRD. J’avais perçu quelques ennemis autour de nous, mais mon regard était  surtout vers la femme avec la valise et vers l’homme qui nous gueulait des ordres. Je tapotai légèrement le genou d’Anna pour indiquer ces deux cibles. J’espérais qu’elle comprenait, mon autre main était occupée à voguer encore. C’était un signe de stress pour les criminels, alors ils ne faisaient pas attention. Je pouvais toujours profiter de la situation, mais j’étais obliger de bouger beaucoup pour utiliser mes pouvoirs. C’était le désavantage de mes capacités, mais comme on se retrouvait dans un métro sous-terrain, toute la terre autour pouvait me servir.

D’un coup, je levai la main, qui avait vogué plusieurs minutes de gauche à droite, vers le ciel, attirant l’attention du criminel qui dirigea son arme vers moi. J’étais gênée d’utiliser une telle violence devant Anna, elle risquait de me juger après. Je ne voulais pas tuer le criminel, mais quand le bout de terre remonta directement sur la main du criminel pour lui arracher deux doigts, j’avais peur de la perception que je pouvais lancer. Il lâcha le vieil sage de Séoul et son arme, hurlant de douleur. C’était le temps de réagir, je me levai d’un coup pour me servir de mes deux poings en dirigeant mes deux mains vers le mur pour lancer une violente bourrasque de vent vers la femme avec valise. Elle était éjectée rapidement vers un mur pour l’assommer. Je ne m’occupais pas des valises, après une réflexion, j’avais peur que simplement en la bougeant que cela allait réveiller un démon ou pire. J’avais pris ensuite une course pour offrir le genou au visage du terroriste qui lui manquait maintenant des doigts. Je ne savais pas ce qu’Anna allait faire, mais avec sa téléportation, elle pourrait s’occuper rapidement des valises ou de d’autres terroristes, l’effet de surprise était toujours à notre avantage.

Spoiler:
HJ: Désolée pas très doué dans un RP action, n'hésite pas si tu veux que je change à m'envoyer un mp.

_________________
Sortie et Explosion (PV Anna / Korra) Tumblr_ncjsla1dYA1qcgu0vo3_500
Code Couleur : #D53B1F
Korra du Mont Kailash
Korra du Mont Kailash

Messages : 882
Date d'inscription : 05/11/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Sortie et Explosion (PV Anna / Korra) Empty Re: Sortie et Explosion (PV Anna / Korra)

Message  Melissa Gold le Sam 16 Mai 2015 - 16:01

Les pouvoirs de Korra étaient impressionnants. Un pique de terre transperça le sol du métro et déchiré la main de l’homme, une bourrasque enfla dans le wagon et projeta la femme contre la paroi. Anna se téléporta vers la première mallette puis vers la seconde, à peine le temps d’un clignement d’œil.
Elle ne les ouvrit que dans sa dimension de poche, là ou tout demeurait inchangé ou le temps lui-même s’écoulait plus lentement. Chacune contenait une bombe, l’explosion se déclenchait manuellement, ici elles étaient inoffensive. Moins de cinq secondes plus tard, elle était de retour dans le métro. A temps pour voir la femme extirper un petit révolver de l’intérieur de sa veste et se tirer une balle dans le crâne. Pas de doute, ils n’étaient pas censés survivre. L’homme était au sol, les yeux rivés sur ses doigts éparpillés. En état de choc, il était hors d’état de nuire.
Cette constatation sembla atteindre les usagers qui se levèrent et se précipitèrent vers les portes closes. La panique les faisait se pousser sans ménagement et taper contre les vitres. « Je vais à la cabine du conducteur, essaie de calmer les gens, je reviens. » Sur ce elle disparut à nouveau pour réapparaître au côté du chauffeur, mort, un autre type était là. Elle le désarma et l’assomma d’un coup de crosse et dégaina son téléphone pour prévenir le quartier général. Ils se chargeraient d’interrompre la circulation et de prévenir qui de droit. Un téléphone de cabine la mis en contact avec la compagnie. Une fois assurée que les gens seraient pris en charge elle pressa le bouton de l’interphone « L’incident est maîtrisé, nous allons ouvrir les portes veuillez vous rendre calmement sur le bas et côté et longer le tunnel, une équipe va vous guider. » Les lampes des employés de maintenance balayaient déjà le tunnel. Heureusement la prochaine station n’était pas très loin.
Elle débloqua les portes et revint auprès de Korra, non sans avoir amené avec elle, le dernier lascar inconscient. Elle le lâcha sans ménagement.

D’un geste vif et brusque elle saisit le survivant par le col. Elle avait besoin de savoir qui ils étaient et qu’elles étaient les autres endroits visés. Anna le souleva comme s’il ne pesait rien. « Vous êtes qui ? Qu’est ce que vous voulez ? » L’homme ne dit rien, il n’avait rien à perdre de toute évidence. Ils étaient venus mourir ici, peu de chance que les menaces pèsent sur lui. Anna n’aimait pas la torture, mais si d’autres vies étaient en jeu, elle devait faire fis de ses convictions morales. Il transpirait, sa mâchoire tremblait, il avait mal, mais il n’avait pas peur. Son regard défiait celui d’Anna, presque sardonique, son rictus était insupportable à la guerrière. Ses doigts s’enroulèrent autour de son cou et elle le souleva de terre, il ressemblait à un pantin désarticulé, ses jambes pendaient mollement et le sang coulait de ses mains pour former une flaque. Elle réitéra sa question, l’homme tenta de déloger la main qui enserrait sa gorge sans succès, il gesticula grotesquement, elle le relâcha, son souffle était court, ses yeux un peu exorbités. Il allait fallait les ramener au quartier général. Le vieil homme dépêcherait des véhicules s’il le lui demandait.
A peine y songea t-elle qu’une équipe à l’uniforme familier du Lotus débarqua. Cela annonçait un débriefing et probablement la fin de leur soirée de détente. Anna poussa un soupire entre l’agacement et la lassitude. Devoir rendre des comptes n’avaient jamais été son style, mais en acceptant de rejoindre une équipe elle allait devoir s’y plier. Anna croisa les bras et lança un regard navré à Korra alors que l’équipe pénétrait le wagon, en relation avec le QG, ils échangeaient sur la situation comme si elles n’avaient pas été là.
Melissa Gold
Melissa Gold

Messages : 40
Date d'inscription : 08/09/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Sortie et Explosion (PV Anna / Korra) Empty Re: Sortie et Explosion (PV Anna / Korra)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum