Spécialités locales

Aller en bas

Spécialités locales

Message  Cereza de l'Umbra le Ven 18 Mar 2016 - 12:38


Je me réveille en sursaut, prenant un instant pour réaliser où je suis. Par delà mon reflet, dont le bras ganté de blanc est accoudé au hublot et soutien la tête d’une main à la paume rouge, les nuages nous surplombent peu à peu. A mon côté, le second siège est vide. Ce n’est pas le cas des rangées qui se succèdent dans l’habitacle de l’avion, je le perçois parfaitement. Leurs bruits, leurs odeurs, leurs silhouettes, tout cela forme des présences que je situe sans peine dans l’espace. Je m’y prête pas plus d’attention, écoutant à nous le message du commandant de bord nous signaler la descente vers l’aéroport international Louis Armstrong. Mes lèvres bougent à peine afin de fredonner une chanson qui me tient l’esprit durant les derniers temps de trajet jusqu’à la Nouvelle Orléans.


L’aéroport n’a qu’un terminal et les navettes qui en partent conduisent directement au district contenant les hôtels néo-orléanais, me laissant tout loisir de rester dans mes pensées durant les vingt minutes qu’elles mettent à arriver en ville. L’atmosphère chaleureuse et bruyante me parvient dès la sortie du bus, renforcée par la période de carnaval à défaut de l’être encore par les lumières nocturnes. Mes escarpins marquent mon arrivée dans la ville croissant, ma démarche féline parfaitement suivie par le collant qui couvre mes jambes, et la robe fourreau rose pâle est fendue afin de n’entraver mes mouvements et possède un bustier en fourrure, aussi blanc que mes gants longs me remontant jusqu’au milieu des bras et prévu à l’intention du climat de la ville.

Les ravages de Katrina se font encore sentir, New Orléans semblant partiellement vide du fait du tiers de la population n’étant jamais revenu malgré la reconstruction, me laissant avoir une pensée pour Vigrid : se remettra-t-elle jamais des destructions faites par les Auditio ? Un frisson me parcourt, me faisant serrer la trousse de cuir noir qui me sert de sac à main, plus quand à la perspective de réponse que du fait des températures de ce début d’année et de l’humidité globale ; deux choses que je déprécie néanmoins. La seconde risque de faire friser ma chevelure noire, pour l’heure mi-longue pour des raisons de simplicité même si toujours emmêlée du ruban rouge et des chaines d’or qui descende se cacher sous ma tenue, tandis que les premières sont simplement fraiches. Et bien, voici qui fait un sujet moins désagréable que celui de ma ville natale.

Néanmoins, s’il est un véritable sujet sur lequel je dois me concentrer, c’est celui qui m’amène dans la Grosse Facile ; surnom qui sera sans doute mit à l’épreuve. Même si c’est le carnaval qui m’a motivée à venir dès maintenant, afin de respecter au mieux l’image culturelle de la ville, c’est un autre aspect qui pose problème et il n’est guère moins cliché. Rares sont les problèmes liés au culte vaudou mais, comme tout autre religion impliquant des entités magiques, certains prêtres peuvent posséder de réels pouvoirs même si retrouver ceux-ci dans le domaine des gangs et de la pègre n’était que rarement dommageable. Le Bureau du Paranormal a probablement toujours eu un œil sur les sortilèges vaudous employés par les criminels néo-orléanais mais la finesse de cette magie n’en a jamais fait une grande menace pour quoi que ce soit.

Les premiers contacts avec la dimension liée aux Loas vaudou ayant eu lieu après la Chasse aux Sorcières, les Umbra n’ont jamais connue cette religion et les savoirs dont j’en dispose me proviennent du B.P.R.D.,  mais cela ne m’empêche pas de comprendre les nombreux aspects étant liés. Sans m’étendre sur cela, le fait de savoir que leur sorcellerie se caractérise par des rites de possession volontaire et provisoire par des esprits, des enchantements sur poupées catalyseur magique, des sacrifices d’animaux et la création de morts-vivants est suffisant pour cette enquête.

Il semblerait que le gang le plus réputé pour employer des méthodes magiques se soit retrouvé à son tour pris pour cible de sortilèges et de malédictions importants, faisant craindre à une « course aux armements » magique. L’intervention du B.P.R.D. a pour but d’éviter cela ainsi que de comprendre s’il s’a confrontation à l’échelle humaine ou si c’est porté à différentes entités usant des humains pour un objectif plus grand. En bref, des monstres invisibles, des sortilèges indirects, des morts-vivants, le tout sur fond de carnaval… et bien cela promet.

Je ne suis pas la seule à être affectée à cette enquête et la perspective de revoir Zatanna est réjouissante. L’enfant de la Justice League continue d’en porter les préceptes et c’est toujours utile d’avoir une petite fée avec soit. Je n’ai pas oubliée la façon dont elle m’a sauvée à l’Isla del Sol et, sans avoir nullement le sentiment que cela sera aussi dangereux ici, c’est toujours appréciable de travailler avec quelqu’un qui nous est complémentaire et en qui on a confiance.

Me posant au bar d’un hôtel dont le nom n’importe pas, je l’attends simplement devant un cocktail avant de l’accueillir comme il se doit. Je ne suis pas difficile à repérer, que cela soit magiquement ou physiquement, et lui laisse donc le soin de trouver ce point de rendez-vous à l’horaire a été convenu. Les autres clients m’accordent bien plus d’attention qu’inversement mais cela ne m’empêche pas de percevoir leurs présences et celle de mon amie ne m’échappera pas, me laissant tout loisir d’une salutation nonchalante.

Les magiciens ne sont jamais en retard, ni en avance d’ailleurs. Ils arrivent toujours à l’heure prévue.

Me retournant à moitié vers Zatanna, je pose l’une de mes mains sur ma hanche alors que je fixe la jeune femme de mes yeux lunaires. Un fin sourire se dessine sur mes lèvres jusqu’à ce qu’elles s’ouvrent de nouveau.

Alors, Petite Fée, des choses à raconter ?


_________________
Bayonetta

Fiche de Personnage - Fiche de Liens - Nombre de Posts : 57

avatar
Cereza de l'Umbra

Messages : 195
Date d'inscription : 10/03/2016
Age : 24

Feuille de personnage
Pouvoirs:
Informations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum