Young Force Entertenment

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Young Force Entertenment

Message  Tessa le Dim 17 Jan 2016 - 11:14


On dit que le hasard fait bien les choses. Pour une personne habituée à percevoir les choses en terme de probabilités, c’est effectivement amusant de constater qu’indifféremment des chiffres théoriques il y a nombre de revers de fortune. D’un autre côté, un revers de fortune n’en est vraiment un que si nous faisons nous-mêmes bien les choses afin de l’exploiter. Il va de soit que c’est ce que j’escompte accomplir aujourd’hui.

Les X-Men souhaitent obtenir des renseignements précis sur la Young Force depuis quelques temps déjà, curieux de savoir si ce groupe jouant légèrement sur leurs plates bandes par l’aide aux Morlocks et la chasse aux groupes anti-mutants n’aurait pas été construit par un quelconque adversaire afin de manipuler l’opinion. Si nous souhaitons pouvoir faire « confiance » à ces jeunes-gens dans leur aide désintéressée, nous n’en restons pas moins prudents. Et les informations sur le Club des Damnés récupérées au Nouvel An au côté d’Emma Frost me conduisent à accélérer les opérations concernant le jeune groupe de crainte que les Shaw ou Séléné n’aient quelques intérêts investis en eux et c’est là que le coup du sort intervient : il se trouve que la Young Force a faite les premières pages de la fin d’année avec sa confrontation contre Carol Danvers, me simplifiant grandement leur approche. Comme quoi, Captain Marvel est utile de temps à autre.

Starbuck a su sauter sur l’occasion de racoler avec l’image du groupe et le Starbuck de la Young Force est donc devenu quelque chose d’officiel et de connu, s’adaptant pour transformer les jeunes surhumains en produits dérivés de la chaine. Cela a signifiée une augmentation des prix dans le lieu mais ceci n’est nullement un obstacle considérant que, toute étudiante que je sois redevenue, le salaire X-Men comme le trading haute fréquence sauront compenser mes dépenses ; au pire, j’ai déjà obtenue la possibilité de remboursement de mes frais annexes, ayant assurée mes arrières.

Ceci étant, je suis venue seule ; j’opère mieux seule dans le cadre des enquêtes sous couverture, même si celle-ci ne devrait pas durer plus de cinq heures là où la dernière m’a prise cinq années. Niveau de la couverture d’ailleurs, je suis bien plus couverte physiquement d’administrativement : par-dessus un sous-pull par forcément inhabituel se trouve un trench-coat noir mais c’est surtout le bonnet parait aux températures du début d’année qui m’est particulier. Je me suis facilement faite à la variation de ma chevelure pour un brun méché de châtain et n’ai cure que mes yeux soient devenus marrons, puisque je ne les vois pas même s’ils ne sont pas cachés derrière aucune lunette teintée, mais le port d’un bonnet de laine noir couronné de blanc me dérange. Et pour que je sente ce dérangement, cela implique qu’il soit particulièrement fort. Néanmoins, j’ai conservé le jeans slim noir, à défaut d’avoir pu en faire de même avec le tour de cou, et me suis plutôt bien accoutumée aux après-skis empruntés à Agnees ; tout n’est donc pas perdu.

Arrêtant la voiture sur une place de parking à quelques rues du Starkbuck, je décroche les clés de mes mains gantées afin de les placer dans le sac à main se trouvant sur la place passager ; sac contenant lui-même un portefeuille, une trousse de maquillage et une tablette tactile. Refermant le contenant, je m’attelle à en faire de même avec mon manteau, ceinture incluse. Un regard brun dans le rétroviseur, une remise en place de mes cheveux trop longs à mon gout puis mon visage perd son impassibilité pour une expression bien plus charmante : je vais rencontrer les super-héros de la prochaine génération, c’est une chance dont je suis enchantée.

Fin sourire aux lèvres et sac pendant au coude, je sors du véhicule pour entreprendre de marcher le long de la 9ieme Avenue. Le verrouillage automatique se fait dès que j’atteins une certaine distance, me laissant tout loisir de marcher en toute quiétude dans cet après-midi de week-end d’une New York hivernale.

Le Starbuck n’est pas difficile à trouver, faisant l’angle de rue avec ses façades vitrées, et c’est avec une normale simplicité que je tourne le regard vers la salle principale. Ses tables et fauteuils contiennent nombre de personnes qui ne m’intéressent pas plus que les produits proposés, seuls ceux qui les proposent ayant droit à une seconde de mon attention. Toute chose dans mon champ de vision est instantanément analysée mais ce n’est qu’à fixer un instant une personne que je suis apte à la décrypter  jusqu’au niveau génétique. Toutes les informations s’enregistrent dans ma mémoire alors que je me constitue en temps réel un dossier de renseignement sur le groupe et, lorsque je franchis les portes du lieu, mon cœur a cessé d’accéléré sous l’effort.

La chaleur m’entoure et m’avale d’une façon désagréable, à l’inverse du changement d’odeur plutôt bienvenu. Les X-Men sont peut-être principalement intéressés par les financiers de la Young Force mais, s’ils m’ont envoyée moi, c’est que les profils et les capacités des membres sont également à évaluer. C’est du moins ainsi que je l’ai pris et cela explique que je sois ici en personne.

Foulant le sol de bottes qui ne tarderont pas à être boueuses, je continue de récolter les données tout en avançant vers le comptoir. Faire la queue me donne un temps supplémentaire pour mes analyses mais celui-ci est superflu, me laissant un instant l’appréhension de m’ennuyer. C’est cela que d’être une télépathe se restreignant à consulter les esprits d’autrui lorsqu’on a l’habitude d’être une cyberpathe parfaitement connectée. Je ne m’inquiète néanmoins de l’utilité de mes capacités télépathiques d’ici à la fin de cette enquête même si je tâche de rester discrète pour l’heure.

La consultation des menus affichés me fait comprendre à quel point cet endroit serait le paradis pour des Agents du SHIELD, leur consommation de caféine pouvant être ravie par de nombreuses recettes. Ayant démissionnée, j’ai réussie à outrepasser cette addiction et me contenterai donc de chocolat. Peut-être accompagné d’un muffin, cela aussi c’est un traumatisme du SHIELD mais pas pour les mêmes raisons.

Finissant par m’en arriver au comptoir, j’offre un charmant sourire au tenancier avant de prendre la parole d’une voix rapide mais maitrisée.

Bonjour et bonne année. Je souhaiterai un Chocolat Viennois Signature et un Muffin Myrtille. J’aimerai aussi savoir s’il est possible de parler avec un ou plusieurs membres de la Young Force : la compagnie a promis qu’on pourrait en rencontrer et je voudrais les interroger à propos du groupe. Voyez-vous, je suis étudiante en économie et fais une thèse sur les Groupes de Sécurité et leur financement. Vous m’aideriez beaucoup en me permettant de faire un chapitre sur la Young Force.

Tout est énoncé et, si je me doute que les personnes faisant la queue après moi n’apprécient guère que j’installe ainsi la discussion, je tente de mettre toutes les chances de mon côté afin d’obtenir les informations de la manière la plus diplomate possible.

On dit que le hasard fait bien les choses. Pour une personne habituée à percevoir les choses en terme de probabilités, un revers de fortune n’en est vraiment un que si nous faisons nous-mêmes bien les choses afin de l’exploiter. Les dés sont jetés.

_________________
Tessa

Fiche de Personnage - Fiche de Liens - Nombre de Posts : 123

avatar
Tessa

Messages : 398
Date d'inscription : 14/07/2015
Localisation : Institution Charles Xavier

Feuille de personnage
Pouvoirs:
Informations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Young Force Entertenment

Message  Walter Jensen le Mer 13 Avr 2016 - 10:42

Que cette tasse en carton est impressionnante. Quand on pense à tous les arbres qu'il a fallu pour les faire, et les millénaires qui se sont écoulés pour que les forêts dans lesquelles ces arbres poussent puissent se développer. Et tout le travail de débitage du bois, et de sa transformation en sciure qui a été ensuite râpée pour en extraire la cellulose dans son grain le plus fin, puis mélangé au papier recyclé lui-même déchiqueté, puis la dispersion de cette pâte sur les tables de transformation, puis la presse, le séchage, l'enduction, l'apprêt, le couchage et l'enroulage. C'est bizarre, je raconte tout ça, mais je sais même pas ce que c'est que la cellulose…

...la Young Force.


Mince, on vient de me parler, et j'ai rien écouté… Passer du temps avec les autres de la Young Force, ça a développé en moi une capacité latente que je ne soupçonnais même pas : quand j'écoute pas ce qu'on me dit, y'a mon cerveau qui enregistre la bande son, mais qui ne garderait que les dernières secondes. Et quand on me pose une question, bim, il me repasse les dernières secondes et comme ça, je peux répondre. Alors le temps qu'on rembobine l'enregistrement, je vous propose un interlude où je vais vous expliquer ce qu'il se passe en ce moment.

D'habitude, je ne travaille pas trop au Starbuck, parce que j'ai déjà mon boulot de DJ, et que je me lève un peu tard, mais comme dirait Suzie "ça participe aussi à l'ambiance du groupe, il faut aider un peu au fonctionnement du magasin". Bon, je la soupçonne un peu de dire ça pour me faire travailler pour pas un rond, surtout que pour ce qui est de faire la réception des livraisons, je vais un peu plus vite que la plupart des autres, surtout Eloïse, vu qu'elle passe le plus clair de son temps à chantonner et danser, pendant que les autres bossent, enfin, c'est ce qu'on m'a dit, et je dirai pas qui parce que je veux pas dénoncer, mais je lui ai répondu "attends, Ethan, ça se fait pas de parler des gens quand ils ne sont pas là, peut-être qu'elle a une bonne raison pour pas trop forcer, tu devrais être un peu plus tolérant." Mais je vais arrêter de divaguer, parce que je sens que je fais créer des tensions dans l'équipe, ça serait dommage.

Donc aujourd'hui, je travaille, et avec Max. Max, il est cool, je comprends pas tout de ce qu'il fait, mais il est cool, il fait de la magie, il fait apparaître et disparaître des trucs, c'est la grande classe. Et du coup, on… Ah, on m'indique que la bande son est prête, on se réécoute donc ce qu'a dit cette charmante étudiante que je fixe depuis presque vingt secondes comme un attardé.

...parler avec un ou plusieurs membres de la Young Force : la compagnie a promis qu’on pourrait en rencontrer et je voudrais les interroger à propos du groupe. Voyez-vous, je suis étudiante en économie et fais une thèse sur les Groupes de Sécurité et leur financement. Vous m’aideriez beaucoup en me permettant de faire un chapitre sur la Young Force.


Ok, il manque le début, mais honnêtement, c'est déjà pas mal, non ?

Heu, excusez-moi. Oui, je comprends, je peux vous accorder un peu de temps si vous voulez. Je ne suis pas trop au courant de ce que la compagnie a dit, mais je fais partie de la Young Force, vous avez peut-être entendu parler de moi.

Je jète mon tablier à Max, au sens premier, et je me dirige vers une petite table isolée pour discuter tranquillement avec cette jeune fille.
Ah ben non, vous pouvez pas, vu qu'on a des identités secrètes. Enfin, sauf Darryl que tout le monde connait comme cul-nu. C'est vrai que depuis l'attaque de Carol Danvers, on a fait un réel bon en notoriété. Faudrait que j'aille voir s'il y a des vidéos qui ont leaké. Mais ça a été une véritable frayeur de la voir ici. Vous imaginez ? Vous rentrez tranquillement chez vous, et là, y'a un Vengeur qui massacre vos amis. On a de quoi flipper, non ?

Je parle, je parle, mais je ne me suis même pas présenté. En même temps, je ne sais pas si je dois me présenter sous le nom de Walter, ou de Sunshine. Je vais faire genre que j'ai pas fait attention.

Et donc, pardon, mais vous êtes ?

Et je lui tends la main, parce que je suis poli, mais pas trop encombrant envers les inconnues.

_________________
avatar
Walter Jensen

Messages : 342
Date d'inscription : 19/12/2014

Feuille de personnage
Pouvoirs:
Informations:

Voir le profil de l'utilisateur http://heroicage.forumactif.com/t252-walter-jensen-sunshine#2388

Revenir en haut Aller en bas

Re: Young Force Entertenment

Message  Tessa le Ven 22 Avr 2016 - 12:07


Si l’on m’avait dit que je serais un jour servie dans un fastfood par un demi-dieu, j’aurais considéré cela tellement improbable que je n’aurais pas répondu ou au mieux aurais accordé à l’un de mes proches le fait qu’il soit normal pour une personne de mon talent d’être ainsi estimé. Ce trait d’humour arrogant ayant été évité, la présente situation me conduit à savourer le fait que même la plus infime probabilité puisse se réaliser un jour. Autre chose que je considère plus que de raison, c’est la physionomie de celui qui me fait face ; percevoir son génotype hybride olympien ne me dérange pas le moins du monde et j’ignore parfaitement si l’appréciation physique que j’ai de lui est naturelle ou magique mais elle est et cela m’occupe l’esprit un temps relativement long. Fort heureusement, je suis multitâche et de toute façon mon vis-à-vis a cette même attention que moi. Juste que lui l’a pour un gobelet cartonné…

Il finit par revenir à lui pour considérer une requête qu’on doit lui faire des centaines de fois par jour mais la motivation pousse à la considérer autrement que toutes les autres, ce qui est un point pour moi. Ses excuses sont acceptées avec le sourire et celui-ci s’agrandit d’autant plus face à la proposition de m’accorder du temps ; qu’un demi-olympien appartienne à la Young Force ne m’étonne en rien et qu’il m’accorde enfin plus d’attention qu’à l’un de ses gobelets StarBuck est une bonne progression. Ceci étant, son insinuation quand à la possibilité de connaitre son identité me faire remplacer la joie par de la surprise et mon esprit rappelle à moi ma mémoire à la recherche d’une identité publique de la Young Force. Une inutilité s’il en est.

Une inutilité qui m’est précisée une fois mon interlocuteur débarrassé de son tablier, ainsi que de ma commande au passage et cela continue d’alimenter la surprise que je feins et qui me fait chercher à déclarer une phrase dont aucun son n’échappe jamais à ma bouche considérant que celui à qui elle est destinée s’en va déjà à destination d’une table. L’explication est aussi enregistré que le reste et me vaudrait presque un facepalm mental si elle ne m’offrait pas l’occasion d’être certes que je n’ai pas accomplies l’erreur de manquer un élément. Ceci étant, l’information de Darryl comme Cul-Nu et le témoignage de l’attaque de Carol Danvers sont intéressants ; le boost médiatique que cela a donné à la Young Force est intégré comme naturel mais n’enlève en rien la peur qu’il y a d’elle. Marquant le temps de retard naturel impliqué par la réaction humaine, je m’en vais rattraper mon interlocuteur avant la fin de ses péroles.

Assez oui. On nous vend les Vengeurs comme des protecteurs et la plus célèbre d’entre elle fait un acte de terrorisme à Manhattan. Pour lequel elle n’est même pas condamnée en plus.

Je me demande s’il y a sérieusement des gens pour croire la Young Force comme un groupe de criminels alors qu’ils sont un produit de merchandising. Même si le capitalisme est très fort pour se réapproprié ce qui s’oppose à lui, je ne vois pas comment il serait médiatiquement acceptable de faire des figurines de Daesh ou de la Confrérie. Hors la gamme de figure Young Force est aussi remplie qu’intéressante afin d’évaluer leurs membres ; Wondergirl, Miss Martian, Superboy, Raven, Kamala Khan, Spiderman et Random/Cul-Nu ; une petite base trahie par StarBuck mais utile.

A la question sur mon identité, je réponds avec le plus grand naturel du monde en serrant la poignée de main qui me sera tout aussi indicatrice que le reste, considérant les différentes formes de poignées de main existantes et la variété de leurs significations. Pour ma part, j’attire « inconsciemment » la main de mon interlocuteur vers moi par intention d’en apprendre un maximum ; pour peu que sa force physique me permette de lui faire légèrement bouger le membre.

Teresa Grigori. Mais vous pouvez m’appeler Tessa. Et comment dois-je vous appeler ?

Je fais la discussion normalement, m’accordant avec mon interlocuteur et étant contente de sa plaisante compagnie. Nous allons à son rythme même si, une fois assise, je me permets de revenir sur un point précédent tout en enlevant sac et bonnet.

Dites, c’est peut-être très con de dire cela mais j’ai pas réglée ma commande du coup. Je le ferais plus tard ?

Principe simple quand un être commun se retrouve face à un être exceptionnel, il est mal à l’aise. Et les gens mal à l’aise tendent à s’y mettre eux-mêmes. Hors donc, j’use de la première opportunité qui me vient pour accroitre un malaise qui n’a pas lieu d’être considérant l’attitude du demi-dieu. Son gobelet avait peut-être plus d’importance que moi avant l’évocation de la Young Force mais son attitude après cela, si l’on exclu les absences et la manière de balancer son tablier à son collègue, laissent à penser à une parfaite égalité avec le commun.

Défaisant le trench-coat pour l’ouvrir, je ne tarde pas à en faire de même avec le sac tout en tournant le regard aux mots de mon interlocuteur pour lui signifier mon attention avec bien plus de naturel que je n’en fais avec mes amis. Mais bon, mes amis savent que je n’ai pas de nom de famille alors que je m’en suis doté d’un pour cette rencontre. Chacun ses avantages et ses inconvénients.

Je continue dans ma gène, encore légère pour l’heure, tout en me préparant pour l’interview.

_________________
Tessa

Fiche de Personnage - Fiche de Liens - Nombre de Posts : 123

avatar
Tessa

Messages : 398
Date d'inscription : 14/07/2015
Localisation : Institution Charles Xavier

Feuille de personnage
Pouvoirs:
Informations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Young Force Entertenment

Message  Walter Jensen le Mar 7 Juin 2016 - 7:20

J'ai pas toujours été fier de moi. Parfois, je fais des trucs un peu stupides. Parfois, je fais des trucs que je trouve super intelligents, et Kate, Raven ou Suzie me font comprendre que c'était totalement débile. Mais ce qui est bien, c'est qu'il y a toujours Ethan ou Garfield pour me décomplexer. Non, vraiment, même moi, je peux dire que ce sont de gros attardés, alors ça doit vraiment être le cas. Mais là, pour le coup, j'ai été plutôt malin, je trouve. En parlant de l'attaque de Carol Danvers, j'ai pu tester un peu mon interlocutrice. Elle a passé le premier test : elle est aussi scandalisée que nous du comportement de ce comportement. Je peux donc lui parler sincèrement. Avouez-le, c'est malin !

Elle tire un peu ma main vers elle. Je sais pas si c'est moi qui me fait des idées, mais elle n'essaierait pas de m'allumer ? C'est quand même un peu soudain, on ne se connaissait pas y'a à peine 3 minutes. Si Kate voit ça, elle va la tuer, et me faire un german supplex. Je suis lourd (au sens premier, j'entends), mais elle a pas mal progressé là-dessus, elle pourrait certainement me fracasser au sol sans trop d'efforts. Je dois vraiment clarifier la situation, sinon, elle va se faire des films.

Heu… Walter... En couple avec Kate Bishop.

Bon, je l'avais pas pensé comme ça, mais cette présentation ressemble beaucoup trop à un statut Facebook. Je dois rattraper ça.

En fait, vous pouvez m'appeler Sunshine, je suis un mutant avec des pouvoirs sur la lumière. Je guéris les blessures aussi. Et je peux porter des sacs de café en grande quantité aussi. Je suis un peu comme la fusion entre une infirmière et un brancardier, en mode super.

Je réfléchis, est-ce que je connais une Tessa Grigori ? Non, ou alors, peut-être l'ex du cousin de l'ex de ma soeur, je crois qu'elle s'appelait Tessa Grigori. Ou alors c'était Greg Tissori son ex. Je dois confondre. Bah, peu importe, est-ce qu'il est vraiment important de vérifier l'identité de cette fille ? C'est pas comme si je lui donnais des informations confidentielles. De toute façon, je les connais pas les informations confidentiels. On ne me tient pas au courant de ce genre de choses. Ou alors, c'est que je les retiens pas. En même temps, c'est pas les trucs les plus importants. Ce qui est important, c'est de savoir qui prend son tour à la salle de bain et à quelle heure, parce que sinon, tu perds vite quarante minutes à attendre devant la porte, et c'est un coup à vraiment être en retard.

Dites, c’est peut-être très con de dire cela mais j’ai pas réglée ma commande du coup. Je le ferais plus tard ?


Heu, je n'y ai pas pensé. On va pas retourner à la caisse juste pour ça, ça serait pas crédible. Je me gratte l'arrière du crâne, ce qui est clairement le signe que je sais pas trop quoi dire et que je me sens stupide.

Nan mais c'est pas grave, c'est pour moi. Je vous invite.

Techniquement, c'est pour Max, parce que c'est lui qui a ouvert la caisse, donc les erreurs de caisse seront pour sa poire, mais bon, c'est comme si c'était moi qui avais invité puisque c'est moi qui ai l'intention. Mais attendez, ah non ! Elle va se faire des films, elle va croire que c'est un date puisque je paye pour elle, enfin, Max paye pour elle, mais de ma part, quoi.

Enfin, en tout bien tout honneur. Je vous invite pas pour un date, ça serait mal venu. Enfin, j'veux dire, c'est pas que j'en ai pas envie, enfin si j'en ai pas envie, mais c'est pas ce que je veux dire. Enfin, y'a certainement plein de garçons qui adoreraient faire un date avec vous, mais pas moi. C'est pas parce que vous êtes repoussante, hein, c'est juste que je suis en couple, et puis, ça serait pas une bonne idée, c'est un peu tôt pour une relation approfondie, on se connaît pas. On devrait peut-être être amis d'abord, enfin, si j'étais pas en couple, parce que là, je suis en couple, donc on peut pas… Enfin, si, on pourrait être amis, mais pas dans le but de se connaître pour être plus qu'amis plus tard… Enfin, vous comprenez, quoi...

Bon, stop les conneries, on va reprendre à zéro. J'inspire un grand coup, et j'expire, puis je reprends tranquillement, genre il ne s'est rien passé du tout et je n'ai pas du tout honte.

Alors pour le financement, en fait, je vais pas pouvoir vous dire grand chose, vu que je ne gère pas trop la compta ici. Je crois que ça vient des bénéfices de la vente de café, et on paye aussi un loyer à Suzie. C'est elle qui gère avec son frère. Et Ethan Scott, mais à mon avis, il ne participe pas trop, vu que compter jusqu'à 10, ça doit déjà lui demander un réel effort. De toute façon, on n'a pas beaucoup de dépenses, vu qu'on vit simplement. Le manoir dimensionnel est géré par nos pouvoirs, il ne coûte rien du tout.

_________________
avatar
Walter Jensen

Messages : 342
Date d'inscription : 19/12/2014

Feuille de personnage
Pouvoirs:
Informations:

Voir le profil de l'utilisateur http://heroicage.forumactif.com/t252-walter-jensen-sunshine#2388

Revenir en haut Aller en bas

Re: Young Force Entertenment

Message  Tessa le Dim 12 Juin 2016 - 13:51


Walter, en couple avec Kate Bishop. Le premier nom ne m’avance guère mais le second me permet d’en apprendre bien plus, notamment vis-à-vis d’une intervention du SHIELD menée par Adrian Eversfield plus d’une année auparavant. Je passerai mon avis sur la personne suscitée qui fut sensément mon supérieur dans l’organisation suscitée pour me concentrer sur le fait que Katherine Bishop ne me soit pas inconnue et faire des suppositions quand au mystérieux archer de la Young Force. Une personne fort intéressante que je n’ai pas l’intention d’accuser de quoi que ce soit et envers qui je me contente d’alimenter les connaissances X-Men.

Sunshine, un mutant avec des pouvoirs sur la lumière, de la régénération et de la force accrue ; je sais que c’est faux car je vois que c’est faux mais je garderais le silence sur ce fait. S’il m’est possible d’aider Jessica Scott dans sa progression par rapport à ses capacités et à leur compréhension, il n’est pas dans mon intention ou mon intérêt de le faire pour Walter Sunshine également. Je suis ici pour des informations et il me les fournie avec toute la gentillesse que la politesse permet. Peut-être en serait-il différent s’il souffrait de sa condition de mutants ou de ses pouvoirs mais ce n’est manifestement pas le cas, même s’il ne semble souffrir d’aucun problème particulier même vis-à-vis de ses erreurs. Une chance pour lui, les miennes me restant à vie désagréables pour peu que je les rappelle à mon bon souvenir.

J’accepte néanmoins son invitation avec un sourire, bien consciente qu’il n’a pas plus pensé à enregistrer ma demande qu’à me la faire payer, et m’amuse assez réellement de ses ajouts pour se justifier. Comme je le considère, les gens mal à l’aise sont généralement les premiers à se mettre dans la posture de malaise et, même si je le fais bien, Sunshine le fait encore mieux : un date ? Personne ne m’a jamais invité à ce genre de chose. « Pas que j’en ai pas envie, enfin si j’en ai pas envie, mais c’est pas ce que je veux dire » ; mon interlocuteur a tout compris à cette affaire sans rien avoir compris à ce qu’il essaie de dire lui-même. Et du fait, je m’accorde sur une incompréhension que je n’ai pas, tout étant limpide à mes yeux.

Je m’interromps dans mon installation pour me passer une main sur la nuque, souriant avec gêne également à son argumentation comme quoi les autres voudraient mais non lui parce que lui est en couple et que lui ne me connait pas. Je note sa recherche de relation approfondie sans rien savoir de quoi il en retourne avec Katherine Bishop, s’il s’agit bien de celle que je crois, tout en regardant l’anticipation d’être amis d’abord s’il n’était pas en couple ainsi que celle d’être amis tout court parce qu’il est en couple.

Enfin, vous comprenez, quoi…

Pas vraiment. Et vous ?

Je dis ça sur le ton de la plaisanterie et, comme nombre de plaisanteries, elle contient une part de pensé ; même si en l’occurrence, j’ai parfaitement compris. Mr Sunshine est peut-être une personne à avoir une probabilité plus forte que la plupart de me faire bugger par sa brillance mais il n’est pas encore prêt à réussir de part ses errances. Néanmoins, il a l’intelligence d’en revenir au sujet principal afin de tourner la page et je mets plus de temps à le faire que lui, souriant à nouveau de façon gênée avant d’en retourner à la sortie de mes affaires.

Mais je vous remercie de l’invitation en tout bien tout honneur, Sunshine.

Walter ne connait pas les comptes « ici » mais il est improbable que les comptes de la Young Force soient assimilés à ceux du StarBuck. Mais comme la moindre possibilité peut se réaliser, j’envisage cela aussi et ça me simplifierait de beaucoup la vie de part l’accès que je peux me frayer dans les comptes de la multinationale afin de voir ses différentes antennes. Suivre l’argent est une chose simple et si je m’épargne les risques de conflit au sein de la structure dans laquelle je me trouve, le faire au sein de StarBuck est envisageable : les mêmes informations seront obtenues mais sans paraitre menaçante face au groupe de sécurité.

Tablette tactile enfin posée sur la table, je ne tarde pas à reprendre ce qui vient de m’être dit au sein d’un fichier texte avant de me préparer à répondre. Les informations sont déjà assimilées et traitées au sein de mon cerveau mais je continue de donner le change avec un naturel aussi contrefait que mon véritable naturel semble mécanique.

D’accord pour les dépenses, je dois avouer être bien curieuse de les connaitre. Pas dans le détail évidemment mais pour avoir une idée de ce dont vous avez besoin pour fonctionner en tant que groupe.

Le manoir dimensionnel m’est inconnu mais ne m’a certainement pas échappé, puisqu’il est une occasion de plus d’accroitre les savoirs des X-Men sur la Young Force.

C’est cool d’avoir un « manoir dimensionnel » géré par vos pouvoirs. Mais s’il ne coûte rien du tout, pourquoi vous payez un loyer ?

Les X-Men sont très bien financés et reçoivent une paie assez confortable néanmoins je verrais mal un groupe cotiser pour fonctionner, ou alors la Young Force dispose de réels problèmes financiers et d’un fonctionnement quasi-associatif.

Et du coup, qu’est-ce que le manoir dimensionnel ? Cela a à voir avec les dimensions comme Themyscira, Asgard ou Olympe ? Si votre infrastructure est particulière, il faut que je le comprenne pour comprendre l’impact économique que ça a sur votre fonctionnement.

Je ponctue avec un petit sourire toujours malaisé, celui d’une personne ayant l’impression de trop en demander et étant gênée de le faire. J’en demande probablement trop mais suis très intéressée par cela, que des forces externes appuient la Young Force au point de leur confier une base hors de notre plan d’existence est une information très importante. Les Maraudeurs avaient similaire base, le laboratoire de Sinistre étant caché de cette manière, et cela pourrait être en lien.

J’ai aussi un peu de mal à croire que vous surviviez juste avec les bénéfices que StarBuck ne vous ponctionnent pas. Je ne connais pas vos comptes, et suppose bien que vous ne pouvez pas me les donner, mais même si vos produits sont chers ce n’est pas au point de pouvoir vous faire un salaire. Car vous avez bien un salaire pour être dans la Young Force ?

Considérations économiques de base mais qui sont donc une base à explorer. La crainte que la Young Force soit financée par des organisations adversaires des X-Men, comme du reste du HellFire Club ou des Maraudeurs, est réelle. Mais il est possible que le modèle économique soit réellement séparé de ce qu’on trouve habituellement dans le secteur de la super-défense et ce n’en serait prétexte qu’à plus de question de part cette nouveauté.

Walter peine à ce comprendre lui-même là où je tends à avoir plusieurs coups d’avance sur toutes les situations possibles à partir de celle-ci et je n’ai aucune honte à exploiter mes capacités dans ce cadre. Néanmoins, je manifeste le malaise logique à la conversation accompagné de l’intérêt bien réel qu’elle déclenche.

_________________
Tessa

Fiche de Personnage - Fiche de Liens - Nombre de Posts : 123

avatar
Tessa

Messages : 398
Date d'inscription : 14/07/2015
Localisation : Institution Charles Xavier

Feuille de personnage
Pouvoirs:
Informations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Young Force Entertenment

Message  Walter Jensen le Ven 5 Aoû 2016 - 9:24

Moi ? Est-ce que je comprends ce que je veux dire ? Ben oui. Enfin, je pense que je comprends ce que je viens de dire. C'est possible de ne pas comprendre ce qu'on essaye de dire ? J'avoue que je ne comprends pas très bien pourquoi elle m'a posé cette question. Deux possibilités : soit elle est profondément attardée et y'a rien à comprendre, soit c'est un génie, et je dois répondre de manière assurée pour l'impressionner et lui faire croire que j'ai bien compris de quoi elle parlait.

Oui bien sûr.

Et BIM ! Elle doit être tellement impressionnée par mon aplomb, enfin, je crois. Je fais un signe de tête pour la remercier de ses remerciements pour la commande gratuite, même si c'est Max qui a techniquement payé, et j'écoute attentivement ce qu'elle me dit. Bon, elle veut savoir ce qu'on a comme dépenses, en gros. Alors, hum… Je dirais qu'on dois avoir de quoi payer le bâtiment, enfin, seulement la partie non dimensionnelle, parce que pour le reste, je ne sais pas trop si c'est vraiment une partie qui se loue ou si c'est une sorte de poche au milieu de nulle part qui ne fait qu'exister et donc n'a pas vraiment de coût. Quoique maintenant qu'on en parle, c'est vrai que je ne sais même pas comment on a construit toutes ces pièces. Et si elles ne sont pas sur Terre, comment on a fait pour apporter les matières premières ? Y'avait déjà tout sur place ? Je crois me souvenir que Max parlait de la multitude des ombres et qu'il y en avait toujours une qui contenait quelque chose qu'on avait imaginé. Genre, si je pense à un Muffin à la pomme, il y aurait quelque part une ombre qui ne contiendrait qu'un muffin à la pomme, flottant tout seul dans le vide. Alors peut-être qu'en pensant juste aux pièces du manoir dimensionnel, il a réussi à trouver une ombre qui ne contiendrait que la pièce du manoir et rien d'autre du tout. Ca doit être ça, parce que sinon, je ne vois pas comment on aurait pu faire.

Quant à l'histoire du loyer, c'est une bonne question. J'ai jamais demandé à Suzie pourquoi on payait un loyer, et pourquoi le loyer était plus cher pour ceux qui bossent au Starbucks. Y'a une redevance sur les employés de la multinationale ? Genre ils doivent payer plus cher pour pouvoir avoir un logement ? Ca serait bizarre.

En fait, ça va paraître bête, mais je ne me suis jamais posé la question. C'est peut-être parce qu'on doit payer quand même la partie du manoir qui existe sur Terre, comme cette pièce par exemple. Et puis, on a du matériel quand même, genre la salle de musculation. On a des machines qui sont adaptées à la super force pour qu'on puisse s'entrainer sans casser le matériel. Et on a la piscine aussi, ça doit pas mal monter la consommation d'eau quand on fait la vidange. Oh, et on a une bonne consommation d'électricité, avec tout le matériel du labo. De ce que j'ai compris, y'a rien de rien dans la dimension du manoir, alors tout est connecté avec la Terre. C'est plus simple.

D'ailleurs, je me demande si quelqu'un de très petit pourrait utiliser les canalisations d'eau pour arriver chez nous, genre par les toilettes ou par la douche. De ce que j'ai compris, comme l'eau vient d'ici, quelqu'un qui suivrait le même chemin que l'eau arriverait aussi ici.

D'ailleurs, en parlant du labo, je crois qu'on a reçu le matériel par un donateur, ou quelque chose du genre, parce qu'un jour, on a juste reçu les paquets. Mais honnêtement, pour les dépenses, faudrait voir avec Suzie, c'est elle qui tient les comptes, donc, elle doit tout savoir.

Suzie, elle sait tout. C'est elle qui a monté la Young Force avec son frère et Ethan. C'est elle qui m'a guidé quand je suis arrivé ici, et elle avait l'air de bien tout connaître.

Ah le manoir, Max en parlerait nettement mieux que moi, mais en gros, il n'existe pas sur Terre. Il est dans une sorte de dimension fermée. Y'a des portails un peu partout et si on a la bonne clé, on peut les emprunter sans problème, sinon, ça reste des portes de placard classiques.

Je raconte pas tout, c'est vrai, mais je peux quand même pas lui dire où sont toutes les portes, ni lui montrer l'atout de Max qui nous permet d'ouvrir les portails.

Sur le coup du salaire, je marque un temps d'arrêt. Est-ce que les super-héros sont vraiment payés pour ça ? J'ai toujours vu ça comme une sorte de hobbie plus qu'un métier. On vit comme les autres, mais on utilise notre temps libre pour faire ce qu'on pense être bien. C'est peut-être pas énorme ce qu'on fait, mais on est la génération de demain, alors, on doit bien faire en sorte que le monde dans lequel on va vivre ressemble à quelque chose dans lequel on veut vivre justement. Mais ça, les vieux ne le comprennent pas. Ils veulent toujours tout décider alors qu'ils seront morts avant de voir les conséquences de leurs décisions. Nous, on va devoir vivre avec pendant des décénies. Je me gratte l'arrière du crâne, de gène.

En fait, heu… non, on n'est pas payés. Moi par exemple, je suis DJ, je gagne mon salaire, et j'en reverse une partie pour le loyer du manoir dimensionnel. Mais je ne touche rien de la Young Force, sauf peut-être quand je fais des heures au Starbucks pour aider. D'ailleurs, on ne vend pas que du café, on vend aussi des produits dérivés, comme des tasses sur lesquelles, on a imprimé la première apparition de Darryl Maywin dans la presse. Bon, c'est un peu dommage qu'il soit cul nu sur cette photo, mais c'est quand même la preuve que la Young Force est reconnue. On a aussi des rouleaux de papier toilette "Shit-face Carol Danvers" et des marshmallows Baymax. Ca se vend plutôt bien, vu que maintenant pratiquement tous les clients sont ici parce qu'ils veulent rencontrer la Young Force.

Je pense pas qu'elle voudra en acheter, mais je trouve que c'est toujours une bonne idée de parler de nos produits aux clients. Suzie serait satisfaite de voir que je fais cet effort. Et puis, c'est une étudiante, donc, elle pourra en parler à ses camarades, voire même ramener quelque chose, et du coup, ça nous fera de la pub et on pourra avoir de meilleurs bénéfices pour… pour ce que le groupe jugera bon d'acheter.

Au fait, vous êtes à quelle université ? Vous voulez pas coller un poster "The future for the young generation, the Young Force." ? Ca nous aiderait un peu, je pense.

_________________
avatar
Walter Jensen

Messages : 342
Date d'inscription : 19/12/2014

Feuille de personnage
Pouvoirs:
Informations:

Voir le profil de l'utilisateur http://heroicage.forumactif.com/t252-walter-jensen-sunshine#2388

Revenir en haut Aller en bas

Re: Young Force Entertenment

Message  Tessa le Jeu 1 Sep 2016 - 9:19


Ne jamais c’être posé la question, voici quelque chose qui me fait sourire ; ce n’est pas si bête que cela, la plupart des gens ne cherche pas à approfondir leur vie et se contente de la vivre. Je suis membre de cette superficialité à un certain degré car elle est plus simple mais ma superficialité n’a rien à voir avec celle du commun du fait que je puis plus apprendre en une seconde que lui dans toute sa vie.

Payer la partie du manoir étant sur Terre, à savoir le StarBucks, et le matériel entreposé dans la dimension parallèle, comme les équipements sportifs et autre mobilier adapter aux surhumains. Salle de sport, piscine, laboratoires… il est aisé d’anticiper que le manoir dimensionnel dispose d’une structure classique de groupe de super-sécurité. La dimension est originellement vierge et tout doit y être apporté, ce qui fait que le StarBucks doit être percé de nombreux Néxus Dimensionnels ; je ne suis pas une spécialiste mondiale sur le fonctionnement des poches dimensionnelles et des ponts entre les cordes des univers mais j’espère que la Young Force est capable de gérer le gruyère gravitationnel qu’elle crée. Après, ils ont survécu à Carol donc une catastrophe de plus ou de moins…

Le mystérieux donateur est bien plus intéressant ; « juste reçus les paquets ». Avec la date de livraison, je dois pouvoir remonter jusqu’à l’expéditeur mais il est improbable que Walter s’en souvienne et suspect de demander ; cela n’est qu’un indice de plus qu’il y a quelqu’un derrière la Young Force. Les Maraudeurs me semblent plus probables que le Club des Damnés mais un intervenant tiers n’est pas à exclure. Les comptes du groupe sont donc à filtrer et une rencontre avec Suzanne Davis est effectivement envisageable considérant sa prédominance dans le groupe. Je ne pense pas qu’elle connaisse le mystérieux donateur mais cela ne coute rien de demander, surtout quand on est capable de lire la vérité et le mensonge. C’est cela qui me permet de ne pas remettre en cause les dires de Sunshine sans avoir à pénétrer dans sa tête, d’ailleurs.

Je comprends bien que vous soyez surtout sollicités parce que vous êtes la Young Force et non un StarBucks. Mine de rien, c’est également pour cette raison que je suis ici.

Un sourire aimable conclu mes paroles de confirmation, sans relever le fait que la manne qui ressort des produits dérivés proches de ceux des Vengeurs ne soit pas un revenu suffisant à entretenir une structure classique dans le milieu. Néanmoins, la Young Force n’ayant pas un fonctionnement d’entreprise mais d’association, c’est parfaitement possible que cela suffise. Je trouverais cela logique également pour le fonctionnement d’organisation comme les X-Men qui, à la différence des Vengeurs, se battent pour une cause mais je ne vais pas me plaindre d’être payée pour ce que je ferais gratuitement. Ça rend juste le côté familial un peu plus mafieux.

J’étudie à l’Institution Charles Xavier pour jeunes surdoués, au nord de Salem Center dans le Comté de Westchester. Et ça marche pour le poster, vous intéressez pas mal de monde là-bas.

Je ne mens pas pour plusieurs raisons : les demi-vérités sont quelque chose de bien plus fiables que le mensonge, l’Institut est un élément où il me sera bien plus aisé de falsifier des documents au besoin sachant que j’y suis déjà officiellement une étudiante même si je n’ai trouvé personne capable de m’enseigner dans la branche m’intéressant et les X-Men sont en effet intéressés par la Young Force.

Au niveau de l’aide d’ailleurs, c’est exclusivement médiatique où vous cherchez ou bien cela s’étend aussi au financier voir à d’autres domaines ? D’ailleurs, tant que j’y pense, ça ne vous a jamais intrigué au point d’enquêter sur l’origine de votre mystérieux donateur ? On est dans un monde où tout peut arriver donc vaut mieux ce méfier de ce qu’on ne connait pas et chercher à le connaitre, n’êtes-vous pas d’accord ?

Je pose beaucoup de questions en conscience que mes principaux biais de renseignements sont bouchés puisque les informations ne sont pas en possession de Walter mais cela me permettra de creuser au maximum ce que lui sait.

L’Institut a plutôt un bon réseau que ce soit au niveau de ses enseignants ou de ses anciens élèves, y’aura surement des personnes pour pouvoir apporter des choses.

Ce qui permettra à d’autres X-Men de surveiller la Young Force et ce qui y advient dans le cas où des membres de celle-ci font appels à nous dans divers domaines. On m’a demandé d’enquêter, j’enquête ; placer des ouvertures pour que d’autres puissent contribuer à cette enquête voir puissent aider à ce que la Young Force devienne un bon groupe de défense est purement du bonus. Il est évident qu’on n’entrera pas en conflit avec elle du fait de ses actions ainsi vaut-il mieux préparer un avenir de coopération plus ou moins officieuse. Et dans l’éventualité où les craintes seront justifiées et que la Young Force est bien montée par une menace comme le Club des Damnés ou les Maraudeurs, ça ne sera pas la première fois que les X-Men les battent sans toucher à leurs structures annexes ; je prendrais l’exemple des Hellions avec les intelligentes manœuvres d’Emma Frost pour tirer son épingle du jeu.

Cela étant, vous pensez qu’il me serait possible de rencontrer Suzie pour poursuivre mes recherches ?

La meilleure manière d’obtenir une chose restant de demander, je le fais avec la même approche que j’ai depuis mon arrivée : celle d’une universitaire étudiant un sujet. Ce qui n’est pas faux, à défaut d’être totalement vrai.

_________________
Tessa

Fiche de Personnage - Fiche de Liens - Nombre de Posts : 123

avatar
Tessa

Messages : 398
Date d'inscription : 14/07/2015
Localisation : Institution Charles Xavier

Feuille de personnage
Pouvoirs:
Informations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum