La Neige de l'Enfer [PV - Tessa]

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: La Neige de l'Enfer [PV - Tessa]

Message  Michelle J. Drew le Mar 15 Mar 2016 - 0:25


Trop de neige...

« Elle ajoute juste une réponse dans mes nombreuses questions autour de mes interrogations sur comment elle percevait réellement les X-Men. Ses réponses pragmatiques pourraient décevoir beaucoup de gens, qui recherchent une réponse bien précise à ce qui entourait les X-Men. J’ai compris rapidement que la force du groupe se retrouvait dans sa diversité et souvent dans son individualisme. Chacun apportait des réponses différentes autour des X-Men ou de l’idéologie autour de leurs avis sur la mutation et de comment lancé des préjugés positifs autour du sujet. À ce que j’ai compris, l’une des raisons pourquoi les X-Men se sont formés, est le désir d’aller plus loin que les partis politiques ou les médias au niveau de la mutation. Ils voulaient être capables de propager une multitude d’idées différentes comme sur tous les sujets autour de la vision positive des communautés souvent rejetés dans le passé. C’est l’une des raisons pourquoi ils se sont réunis au début, mais j’ai toujours une perception différente entre les X-Men et les autres groupes : Ils se sont réunis à cause de cette idéologie, sans cette idéologie, leur réunion n’aurait pas été possible.

Aujourd’hui, c’est différent. Je ne crois pas que Tessa, Rogue, Psylocke, Wolverine et ainsi que de nombreux autres ne sont pas là pour discuter de politique autour les mutants, mais c’est l’une des raisons pourquoi ils se sont réunis. Sans l’idéologie de Charles Xavier, je ne pense pas qu’ils auraient pu unir un groupe si puissant. Je suis d’accord avec la perception qu’ils ont réussie à une union très rare, mais cette union se tient à cause de l’idéologie de Xavier. Demain, il peut mourir et je ne crois pas qu’ils vont avoir un problème de se tenir ensemble, parce que leurs fondements culturels et sociaux sont autour de l’enjeu des mutants. Tant que des esprits comme Pryde, comme McCoy ou comme Beaubier vont exister, les mutants vont toujours être placés comme une priorité fondamentale des X-Men.

Peut-être que ma théorie ne pourrait pas plaire à Tessa, mais je crois sincèrement que si le groupe s’écarte de son idéologie primaire, il risque de s’affaiblir énormément. Intellectuellement, le groupe ne pourrait pas survivre à lui-même sans avoir l’idée que les mutants sont leurs centres de sujets. Je crois qu’ils pourraient perdre beaucoup de leurs forces en voyant de dérives plus militaires et combattives. C’est l’une des raisons parce que je crois que la Ligue des Justiciers reste plus puissant que les X-Men. Je ne veux pas les déprécier, et je crois sincèrement qu’ils pourraient créer une opposition plutôt féroce à l’ancienne de l’équipe de la défense, mais la Justice League a un avantage que les X-Men n’ont pas.

Ils ne se sont pas créer autour d’une idéologie, ils se sont créer autour d’une famille. C’est pour cette raison que je crois en cette différence. L’ancien groupe était connu pour avoir l’une des meilleures défensives et offenses de tous les temps, et malgré que pour aujourd’hui, c’est difficile de comparer leurs expériences, leurs puissances et leurs martiaux illustrent vraiment une expertise des plus complètes, même devant les X-Men. Malheureusement, je crois que l’équipe de défense mondiale a un esprit bien plus précis et dangereux que les X-Men. Mais encore une fois, je peux me tromper.

Les raisons pourquoi que je crois cela, vient de mon enseignement dans la Ligue des Assassins. Je n’ai jamais combattu directement les deux groupes pour me faire une comparaison. J’ai bien affronté Diana, Barbara, Dinah, Oliver et ainsi que de nombreux autres, mais cela n’illustre aucunement leurs compétences au sein du collectif, leurs capacités individuelles sont impressionnantes, mais je n’en connais pas plus sur comment ils gèrent leurs stratégies entre eux. Les X-Men sont impressionnants en équipe, je savais leurs réputations et c’est un plaisir de voir leurs exploits aujourd’hui pendant mon parcours ici, mais la comparaison reste très difficile pour des clarifications entre les deux équipes, surtout qu’on ne peut pas vraiment le faire.

Les X-Men, au début, n’étaient pas devenus aussi excellents qu’aujourd’hui mélangeant les qualités et les diversités de chacun de leurs membres. Ils aimaient surtout jouer avec le potentiel de la puissance et de mettre un peu de stratégie pour combattre les Maraudeurs de Sinistre. C’est triste pour les experts assassins d’aujourd’hui, nos analyses restent plutôt incomplètes et souvent imprécises. Les comparaisons sont souvent difficiles et je ne crois pas que c’est très important de débattre sur ce sujet. Cela reste souvent très artificiel et nos balises de comparaisons peuvent être différentes l’une de l’autre.

On évite donc le sujet de la famille pour se concentrer durant un petit passage sur moi. J’essaie de lui adresser un sourire quand elle mentionne la défense que je lui ai adressée durant une partie de mon discours. Je crois quand même en cette partie de mon discours, elle doit vraiment sous-estimer son importance, car je ne crois pas vraiment que les X-Men jugent autour d’un espoir ou autres, ils jurent loyauté dès ses débuts. Je lui dis un petit merci pour le commentaire, mais je ne vois pas vraiment l’intérêt de lui faire part de cette réflexion. Peut-être plus tard, je vais pouvoir lui adresser ce genre de commentaires plus tard dans une discussion plus propice.

Je crois comme elle que les Héllions vont avoir beaucoup de difficulté à retrouver cet esprit. Je connais un peu les techniques de Frost sur son recrutement. Elle prend un modèle semblable à celui des X-Men, mais elle le fait peut-être beaucoup trop rapidement. J’ai confiance en elle, cependant son ambition peut être dangereuse sur cet aspect. Cela a pris une dizaine d’années pour chacun des groupes connus (La Confrérie, les X-Men ou la Justice League) pour devenir une force considérable. Il a eu quelques miracles dans la foulée, je pense à la Young Force sur le coup, mais ces cas sont plutôt rares.

Je suis quand même motivée de faire parti de cette équipe, parce que malgré le désir de construire leur groupe avec les petits bourgeois des États-Unis, Emma fait des efforts pour aller chercher à l’extérieur de ce milieu. Je sais qu’elle a un petit projet pour rechercher surtout les héros américains venant des rues, exprimant une réalité sociale et urbaine plutôt rare à sortir des autres groupes. En plus, elle va quand même cherchée des potentiels internationaux avec Rachel Williams. Elle doit avoir une liste considérable de candidats et je crois sincèrement qu’on va pouvoir trouver une belle diversité, qui n’est pas uniquement lié autour d’un milieu économique. En tout cas, je vais voir le projet plus tard, en ce moment, je crois qu’il est plus important que j’écoute ce que Tessa cherche à me dire. Elle me fait quelques compliments personnels assez sympathiques avant de me préciser qu’elle ne veut pas généraliser avec tous les assassins transfuges. C’est normal, les assassins partent un peu partout dans le monde secret, légal ou illégal.

Je suis quand même en désaccord sur la dernière partie. Tessa croit que les assassins avec leurs guerres vont toujours s’entre-tuer et éviter de toucher les autres scènes. Je ne crois pas vraiment pour ma part. Je fais confiance à Talia et à Ra’s pour éviter de déconner, mais cela devient tellement extrême qu’on risque peut-être de voir des débordements un peu partout. J’accepte tout même son invitation avec un petit :

« Oui je pense que cela serait mieux de discuter chez toi… »

Je laisse la pelte proche de l’immense grille avant de lancer un petit regard vers Tessa. Je la laisse ouvrir sa marche. J’essaie de remanier mes idées avant de commencer sur les assassins. Je pense qu’on va avoir le temps d’en discuter avant d’arriver jusqu’à chez elle. J’essaie d’oublier un peu la remarque sur l’objectivité, c’est assez insultant d’une manière, mais je peux la comprendre vu son analyse.

« Je crois que c’est assez complexe comme sujet. Un peu comme la mafia mutante a explosé en 2010 à cause de la Fraternité, on peut percevoir deux choses différentes : Une apparition de nombreuses mafias qui commencent à s’engager des assassins et des mercenaires, et un ordre des assassins qui décide de s’installer en dehors des marchés liés aux assassins. Cela fait longtemps que les ordres assassins veulent se mêler aux affaires des autres groupes et bien qu’on peut croire qu’ils risquent de s’entre-tuer dans ce conflit, je pense qu’il existe des risques qu’on voit des organisations décidés de toucher à des gens dehors des systèmes d’assassins ou ceux qui ont décidé de partir.

Je sais que dans les environs 2007, Victor Creed a pratiquement tué Betsy et ce n’était pas pour son plaisir personnel, il l’a fait sous contrat des principaux leaders de la Main. Je crois qu’on peut faire confiance aux Al Ghul, ils sont attirés par vos recrues, mais ils ne vont jamais leur obliger de rentrer dans leur ordre. Cependant, c’est assez différent avec Gorgone, une fois avec mon frère, on avait trouvé un nombre de personnes à capturer et Laura Kinney était dans cette liste, comme le nom de Kitty Pryde.

Je pense qu’avec la guerre qui devient de plus en plus intense, peut-être que certaines cibles dehors des ordres vont devenir plus importantes dans l’avenir. Dans la ligue, on percevait vos jeunes recrues dans les candidats potables pour nous rejoindre, alors je ne crois pas qu’il doit avoir une différence avec la vision de la Main ou de la Fraternité. Je me souviens que Pryde a été capturée durant son adolescence par la Main pour son potentiel, cela pourrait se répéter dans l’avenir à mon avis avec d’autres jeunes potentiels.  

En plus, la Ligue des Assassins est peut-être plus dominante, mais certains leaders deviennent plus agressifs. En cas de chutes de Ra’s ou de Talia, il existe des possibilités de voir des leaders aussi extrêmes que Gorgone ou que Wanted. En tout cas, je ne crois pas qu’on peut prévoir le futur, mais à mon avis, ils existent certains risques encore de voir les organisations radicales de faire beaucoup de maux à plusieurs organisations hors assassins. »


J’espère que cela représente bien ma vision autour des ordres des assassins et des départs de quelques membres. Je ne donne pas mon avis sur tous les assassins qui décident de partir un peu partout dans le monde. J’ai plus fais mention des liens qui peuvent rester entre eux et les ordres, malgré les époques et les leaders de chacune des organisations. Je ne peux pas être la plus objective, mais je pense qu’il existe toujours un danger de voir les assassins se lancer contre les jeunes potentiels ou les anciens membres des ordres. »

_________________
avatar
Michelle J. Drew

Messages : 982
Date d'inscription : 20/10/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Neige de l'Enfer [PV - Tessa]

Message  Tessa le Dim 20 Mar 2016 - 15:12


Je déteste mes erreurs, elles ont cela d’agaçant que ma capacité à anticiper les choses ne me permet pas toujours de les éviter, et ma mémoire ne les rappellera régulièrement par indésirable association d’idées. Ma proposition d’aller discuter plus au chaud n’est pas une erreur, pas plus que ma méconnaissance du milieu des assassins puisqu’il reste l’un des plus opaques pour l’extérieur et que j’apprends tout ce qui passe à ma portée les concernant. C’est durant la marche vers les anciennes écuries du domaine, situées entre son entrée et le manoir, que la révélation se fait au travers des paroles de Michelle.

Le bruit de nos pas dans la neige, alors qu’ils nous conduisent au-delà des autres volontaires pour chasser celle-ci des routes que nous empruntons, rythme le discourt de mon interlocutrice tout autant que sa propre capacité à le construire. Son improvisation laisse anticiper des prédispositions au leadership qui ne lui ont probablement pas été inculquées par la Ligue des Assassins, dans le domaine du discourt tout du moins. Pourtant elle m’expose calmement et clairement les faits, parfaitement en connaissance de la chronologie, et fait de ma conclusion quand à sa subjectivité sur le milieu une erreur.

Je conçois parfaitement que les guerres entre les cultes assassins fassent des dommages collatéraux, cela ne me gêne pas tant qu’il n’est pas question d’impliquer des X-Men, mais je ne percevais pas de possible renforcement par ces conflits. L’apparition d’organisations criminelles employant les capacités des organisations assassines est naturelle,  il s’agit de s’adapter au monde en s’y intégrant et en renonçant à son autarcie. La Ligue l’a fait pour la Confrérie il y a des années déjà, les autres en feront de même dans les années à venir.

Mon visage s’assombrit à la mention du massacre de Besty par Victor Creed, même si je n’étais pas des plus liées avec elle à cette époque ce n’est pas une chose que j’apprécie à me rappeler aujourd’hui. Je ne fais pas le moindre commentaire cependant, continuant d’écouter sans plus considérer mes émotions.  Le parti-pris de Michelle pour les Al Ghul n’a rien d’étonnant, elle fut l’une des leurs, mais considérant que je ne fais déjà confiance ni à la Young Force, ni aux Vengeurs, ni aux Last Sons, ni à l’A.C.E. ni aux anciens de la Justice League, je ne vais certainement pas placer ma confiance dans la Ligue des Assassins et qu’ils s’intéressent à nos recrues est à leurs risques et périls. Exactement la même chose que pour Gorgone : s’il cherche à s’en prendre à des X-Men, il aura à confronter les X-Men. La Ligue a de l’appréhension à cause de cela et, à mes yeux, c’est parfaitement justifié. Il faudra néanmoins préparer des contre-mesures adéquates.

Le raisonnement de Michelle, opposé au mieux du fait de mon abord de la guerre comme un engagement et une diminution de moyens et non l’inverse, fait des assassins des menaces dont il faudrait se débarrasser presque préventivement. Ils ne sont pas les seuls et sans doute le fait d’être originaire de ce milieu lui offre une crainte plus importantes des menaces qu’il possède néanmoins il ne faut pas les prendre à la légère. Mon projet d’Illuminati n’en prend que plus d’importance et je m’y attèlerais prochainement.

On ne peut pas prédire le futur, mais on peut faire des prévisions et les hiérarchiser par probabilités. Néanmoins il faut une certaine masse d’informations et une limite de possibilités.

C’est ainsi que je fonctionne, par nature même, et cela a ses bons comme ses mauvais côtés. Pour l’heure, cela m’empli la conscience de possibles et de manières de les modifier au mieux.  Heureusement, cela n’affecte en rien mes autres actions mentales.

Il ne faudra pas commettre à nouveau les erreurs de la Justice League à croire que l’on peut manipuler des cultes assassins mais il faudra surveiller de prêt leur évolution.

Il est peu de menace que je ne penne au sérieux, d’autant plus lorsque lesdites menaces tendent à échapper à mes yeux. Sans m’alarmer, je considère froidement les choses afin de pouvoir préparer et anticiper, c’est ma partie dans les Protocoles Xavier. Cela étant, ces pensées et opérations de l’esprit ne me ralentissent en rien et nous en finissons par arriver à destination.

Le bâtiment est large d’une trentaine de mètres, sans étage, et ses murs extérieurs sont percés d’une dizaine de fenêtres donnant toutes sur une petite pièce différente ainsi que trois portes, deux secondaires situées sur les flancs et une principale centrale à l’édifice. La route, déneigée à grand renfort d’écossaise frileuse Pyrokinésiste, passe devant la centrale aux doubles battants tout en allant vers le manoir comme l’entrée du domaine d’où nous arrivons. M’arrêtant devant cette entrée, je porte l’une de mes mains à l’une des poches intérieures de mon manteau avant d’en sortir la clé.

Les X-Men, à ma demande, avaient rénovées les écuries du manoir pour m’en faire un loft ; tout à la fois une adresse différente à donner au SHIELD lorsque je l’infiltrais qu’une volonté de ma part d’avoir un « chez moi » même si partagé avec Agnees. Le résultat avait beaucoup d’espace et de tranquillité, parfaitement coordonné comme l’est mon esprit. La première pièce qu’on en découvre est un vestibule en croix dont le seuil est couvert de tapis de sol agencés entre eux façon Tetris pour recouvrir la surface tandis que les premiers murs aux côtés de la porte sont occupés par des porte-manteaux et des porte-chaussures. Le fond, lui, fait office de salon avec canapés et table basse centrale tandis qu’entre se trouve un long couloir travers le bâtiment de part en part.

Si tu veux bien t’ôter de ton manteau et de tes chaussures, je t’en serais grée.

J’en fais de même à mon tour, déposant mon trench-coat sur l’un des portants et défaisant les new rock afin de les placer à sécher. Poursuivant en chaussettes et débardeur, de me dirige afin de suivre le couloir de droite tout en invitant de la main Michelle à me suivre. Comme cela le fut pour Laura, toutes les manières dues à l’accueil mettent un petit temps mort à une discussion autrement plus importante mais je tâche d’être moins procédurière cette fois.

Nous franchissons un couloir de trois pièces qui furent autrefois des boxes, réaménagés pour être complément clos et dont toutes les portes sont fermées, pour en arriver à deux nouvelles qui faisaient office de sellerie et de loge du gardien, qui se passe de portes et sont largement plus grandes. Pénétrant dans celle de gauche, nous nous arrêtons dans une cuisine assez grande et toute équipée. La lumière est assurée par deux fenêtres murales, situées au fond, et des velux.

Tu veux quelque chose à boire ? Thé, café, chocolat chaud, soda.

Je manœuvre parfaitement dans l’environnement géométrique et rangé afin d’être au plus efficace dans la préparation et le service de ce qui m’est demandé, quoi que cela soit ; et si cela n’est pas, je ne me retiendrais pas de me servir un coca pour ma part. Dans tous les cas, mes paroles continueront par leurs énoncés et leurs pauses, toujours.

Tu as encore des moyens de surveiller les manœuvres des assassins à présent que tu n’es plus des leurs ? Mes biais étant principalement technologiques, cela ne m’est pas aisé.

Surveiller l’Initiative de l’extérieur, après avoir passées cinq années à le préparer de l’intérieur, est simple ; certains membres font même le travail pour moi. Surveiller la Young Force est plus complexe mais leur notoriété offre une ouverture médiatique désormais que Starbuck surfe sur leur popularité et j’ai déjà eue l’occasion de me retrouver en leur sein afin d’y faire de la récolte de données. Surveiller les Last Sons est quasiment impossible du fait de leur secret mais comme ils ne sont pas sur notre territoire, ce n’est pas grave. Dans ce même esprit, je ne m’intéresse guère à l’A.C.E. tandis que le BPRD et la Batman Incorporated sont des gens que je sais être incapable de surveiller et m’en vais donc plus vers du partage d’information. Les X-Men ont mon honnêteté dans le fait que je surveille les activités de l’Institut et les Hélions restent à définir. Néanmoins, la Ligue des Assassins ou la Main sont tout aussi problématiques à suivre que la Confrérie ou les Last Sons et, concernant l’expertise de Michelle, il ne me coûte de demander.

_________________
Tessa
Fiche de Personnage - Fiche de Liens - Nombre de Posts : 123

avatar
Tessa

Messages : 395
Date d'inscription : 14/07/2015
Localisation : Institution Charles Xavier

Feuille de personnage
Pouvoirs:
Informations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Neige de l'Enfer [PV - Tessa]

Message  Michelle J. Drew le Mer 23 Mar 2016 - 0:26


Trop de neige...

« Les subtilités sont parfois difficiles à comprendre quand on regarde les ordres ancestraux des assassins de loin, surtout quand on parle de la Main ou de la Ligue des Assassins. La Fraternité est bien trop récente et jouant bien trop dans les codes mafieux pour être considérer au même niveau que les deux organisations qui ont mené des combats révolutionnaires pendant des siècles. Pour l’Ordre de Bane, je ne connais pas encore assez pour me lancer dans des analyses plus complètes. J’ai toujours vu les désirs de Bane de revenir dans un certain traditionalisme les plus purs de la Ligue des Assassins, mais c’est plutôt difficile de les analyser pleinement en restant dans un secret très travaillé. Alors quand on cultive le secret et la discrétion, c’est normal d’un point de vue extérieur que ce visage est parfois trompeur. La Main et la Ligue ont toujours été dans un conflit, mais Gorgone et la modernité ont amené de nouveaux facteurs pour aller plus loin des combats traditionnels entre les deux ordres.

Quand des organisations comme les X-Men, comme les Last Sons ou encore comme Excalibur sont capables de former des combattants aussi expérimentés que les ordres ancestraux, c’est normal que les leaders de ces organisations en voient un potentiel intéressant pour la suite. Quand je prenais le temps de lire les archives de Ra’s, il a toujours eu une grande surprise de voir des combattants comme T’Challa, comme Vixen, comme Wonder Woman ou comme Hawkgirl devenir des combattants aussi dangereux et doués dans la Justice League. Son étonnement s’est ensuite transformé en intérêt particulier pour les jeunes X-Men comme Helena, Mason, Kitty, Orenda et ainsi que de nombreux autres.

Gorgone doit suivre la même logique, Elektra faisait partie de l’un des plus grands espoirs pour Ra’s avant que le maître de la Main décide de la corrompre. Il espère pouvoir en recruter, malgré que la plupart ait souvent leurs allégeances envers les autres groupes, les Al Ghul ont toujours eu l’espoir de récupérer certains noms ayant un potentiel intéressant. Dans le passé, Talia a quand même réussi à recruter Kyana dans nos rangs après son départ des X-Men. C’est le problème général de la diversification d’aujourd’hui, les autres organisations attirent beaucoup ceux qui ont toujours voulu prétendre à former les meilleurs combattants de la planète.

Sur la pensée que Tessa peut se débarrasser des ordres ancestraux, je crois que c’est impossible. Empiriquement, Ra’s a pratiquement exterminé la totalité de la Main durant l’ère de l’industrialisation, mais ils renaissent toujours à chaque élimination de leader. Leurs sources sont tellement obscures que c’est plutôt difficile d’éliminer la racine. Je sais que le maître de la Ligue des Assassins a aussi beaucoup planifié pour éviter de subir une extermination similaire. Plusieurs ont pensé avoir la capacité d’effacer ou de se débarrasser des ordres ancestraux, même la Ligue des Justiciers a bien essayé avec les initiatives d’Oliver contre la Main, mais ils ont décidé après de le contrôler pour terminer avec un désastre complet.

Tessa est en accord que la Ligue des Justiciers a mal travaillé sur le contrôle de la Main dans le but de terminer un conflit, mais je ne crois pas qu’on peut vraiment prévoir le futur pour les assassins. C’est beaucoup trop imprévisible, même en rangeant toutes mes connaissances dans une base de donnée, ils sont capables d’étonner énormément. La masse d’information peut aider à comprendre comment ils sont gérés, mais je ne crois pas qu’il est possible de prévoir ce qu’ils peuvent faire. On ne pensait pas que Gibson allait se pousser de la Main, ni qu’Elektra puisse s’échapper du fanatisme de Gorgone ou encore que j’allais quitter l’organisation qui m’a éduqué et formé pendant vingt ans. Les calculs sont souvent trompeurs, surtout avec les personnalités aussi contradictoires chez les leaders des assassins et la puissance de chacune des organisations.

« Je ne sais pas vraiment, c’est souvent difficile de prévoir le comportement des ordres ancestraux. Les Al Ghul ont essayé de tout exterminer pour se débarrasser du problème de la Main, ce qui n’a pas fonctionné au long terme, alors que la Ligue des Justiciers a essayé de contrôler à place de l’effacer, ce qui a été aussi un échec. Je ne crois pas qu’on peut tout prévoir des assassins, parce qu’ils ont toujours préféré jouer la carte de l’imprévisibilité malgré des problèmes intérieurs importants. »


Comme toutes grandes sociétés, ils ont su se moderniser. La Ligue est allée dans une ouverture plutôt qu’une fermeture comme la Main a fait. L’organisation de Gorgone a décidé d’aller encore plus dans la dangerosité que par une simple fermeture, ils se sont dirigés vers une nouvelle idéologie surtout prononcée dans le nihilisme. C’est quand même extraordinaire de changer une idéologie de protection des marchands pour l’idéologie d’une corruption massive par la recherche de la mort. Peut-être qu’on va revenir sur le sujet plus tard, mais c’est plus le temps d’arriver à sa fameuse maison proche de l’Institut Xavier.

Je l’écoute sans broncher pour enlever mon manteau et mes bottes. Je ne fais pas trop attention au domicile de Tessa, je ne connais pas vraiment sa motivation d’avoir une maison proche de l’Institut Xavier, elle doit l’avoir pour fournir une pseudo-adresse durant l’une de ses missions. Elle m’offre quelque chose à boire, c’est assez sympa de sa part, surtout en offrant autant de choix.

« Le café serait sympa. »


En plus, je n’ai jamais vraiment essayé du café, mais quand je suis à l’Institut Xavier, on en parle toujours. C’est une drogue efficace pour réveiller les esprits selon les paroles des X-Gardiens, mais un produit de consommation de consonance d’exploitation capitalisme des pays sud-américains. Mais il est le temps que je sors un peu ma tête de mon éducation et de mes idées qui ont surtout été imprégnés par les assassins.

Après ma fierté de vouloir essayer quelque chose de nouveau, Tessa revient ensuite vers ma direction pour me poser une question innocente, mais qui peut me poser quelques soucis dans le futur. Sa question est importante, car l’une force chez les assassins, c’est surtout leurs communications. Ils planifient souvent leurs transports, leurs plans et leurs réunions de cette manière. Je sais comment les communications de la Ligue fonctionnent et comment on décide d’en terminer avec les renégats de leur ordre; il faut souvent éviter d’en parler et surtout il faut éviter d’utiliser leurs communications contre eux.  

« J’ai toujours la possibilité de voir les communications de la Ligue des Assassins, mais ils risquent rapidement de me détecter si je décide de vérifier ce qu’ils communiquent. L’une des raisons pourquoi certains anciens membres de la Ligue peuvent vivre sans se faire déranger, c’est qu’ils ne font pas l’erreur de regarder les informations de la Ligue. On est conscient qu’on peut partir, mais on ne doit pas vérifier ce qu’ils font.

Je suis désolée, mais pour la Ligue des Assassins, j’aime mieux éviter pour ne pas faire des problèmes à l’Institut ou à l’Académie. Pour la Main, ils utilisent plusieurs communications différentes et par des codes spécifiques qu’ils changent souvent depuis l’intensification du conflit avec la Ligue. Je pourrais te le montrer, mais ils changent leurs codes ou même leurs communications dès qu’ils se rendent compte qu’un intrus a deviné leurs patterns.

C’est aussi un peu dangereux, car une personne qui réussit une fois à rentrer dans leurs communications, il peut le refaire. Alors ils cherchent souvent à éliminer ceux qui connaissent comment percer leurs messages. »


Je sais que Jessica le fait souvent, c’est pour cette raison que le SHIELD peut trouver des bases de la Main, mais Drew est plutôt douée dans le combat ou dans comment éviter de se faire piéger la gueule par la Main. Cependant, souvent mon premier conseil sur les ordres ancestraux est de ne pas trop s’occuper de ceux-ci, mais je peux comprendre que certaines organisations veulent se préconiser une éventuelle défense contre eux. J’ai quand même dis que peut-être des organisations seraient intéressés de recruter dans le jeune potentiel des X-Men, c’est normal que Tessa veut préconiser quelque chose contre ceux-ci.

« Est-ce que tu as ramassé des informations sur Deathstroke? Bane? Ou Gibson? Ils ont quand même construis trois organisations les plus importantes après la Ligue des Assassins et la Main. »
»

_________________
avatar
Michelle J. Drew

Messages : 982
Date d'inscription : 20/10/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Neige de l'Enfer [PV - Tessa]

Message  Tessa le Ven 1 Avr 2016 - 14:11


Les difficultés évoquées par Michelle ne m’étonnent pas : l’une des choses que j’aime avec les probabilités reste que même la plus improbable peut advenir. Néanmoins, être préparé est nécessaire face à des organisations comme les cultes assassins ; d’autant plus s’ils sont imprévisibles. Ce ne sont pas des choses que l’on peut contrôler ou détruire complètement, je le conçois pertinemment, mais cela renforce la nécessité suscitée. Un dicton veut que le sage apprenne des erreurs des autres ; mon nom de code n’est pas innocent.

J’ignorais que la Ligue des Assassins avait failli gagner sa guerre contre la Main au cours du XIXe siècle mais je n’avais pas l’intention de détruire l’une de ces deux organisations : je suis une X-Woman, je respecte la paix et le droit de vie donc je ne partirais pas en guerre contre quoi que ce soit sans y être forcée et les menaces représentées par les cultes de s’en débarrasser presque préventivement ;  le mot le plus important étant le presque. Je n’essaierai pas non-plus de contrôler les choses pour limiter les dégâts, la Justice League a prouvé ce que cela donnait et ce n’est pas par incompétence qu’elle a échoué. Toute hypocrite que je trouve le groupe, je reconnais son efficacité par empirisme.

Par contre, le fait de vouloir être imprévisible me pose plus de problème déjà : qu’ils cultivent leur inconstance est une chose mais, outre qu’à chercher l’originalité ils peuvent se compliquer et passer à côté d’opportunités simples, avoir cette ligne de conduite officielle est une forme de prévisibilité en soit. Néanmoins, cela n’implique pas qu’on puisse prédire leur futur et là n’est pas mon intérêt. Mon intérêt est de savoir comment protéger les X-Men d’eux et comment répliquer si la protection s’avère insuffisante. Je ne suis ni la plus forte, ni la plus intelligente ni la plus quoi que ce soit, mais je suis une X-Woman et je ferais ce qui m’est possible pour protéger et aider ma famille ; et, mon cerveau aidant, je passe par la prévoyance.

Cette même prévoyance qui me permet de posséder toujours du café soluble malgré que je me sois désintoxiquée de cette douce et énergique drogue qui pourrait sponsoriser le SHIELD. Après, pour ne pas être parfaitement franche, les faits que je ne vive pas seule comme celui que je ne sois pas totalement désintoxiquée aident à posséder toujours des dosettes et la machine allant avec. C’est donc ce combiné que je m’en vais accomplir pour une Michelle drôlement enchantée par l’idée ; le froid, selon toute probabilité. Et, comme souvent, je tue l’émotion positive d’une parole d’autant plus complexe qu’elle est formulée simplement.

La possibilité de voir les communications de la Ligue des Assassins m’intéresse même si je n’ai pas l’intention de mettre Michelle en danger pour cela. Je comprends la loi du silence des anciens membres, les X-Men possédant similaire protection, mais cela n’enlève en rien mon intérêt. Et le protectionnisme dont fait preuve mon interlocutrice me fait tourner la tête vers elle pour la fixer un instant. Cela ne m’empêche nullement de continuer la maigre préparation requise par le café mais la manifestation gestuelle a son importance seule.

La possibilité de voir les communications de la Main m’intéresse tout autant, comportant à mes yeux les mêmes risques que celle de la Ligue mais n’impliquant pas du tout la même réaction auprès de Michelle de part les différences de lien qu’elle entretient entre les deux organisations. Jessica Drew le fait pour le compte du SHIELD, en effet, mais elle se limite à la Main alors qu’elle pourrait également le faire pour la Ligue et surtout elle n’enseigne pas à ses coéquipiers à le faire ; l’éternel défaut de l’Initiative, tous leurs membres sont loyaux à autre chose qu’à leur organisation.

Il s’agit moins de vérifier toi-même que de m’apprendre à le faire. Que ce soit pour la Ligue ou la Main, leur menace de mort ne m’importe pas car j’ai préparé le terrain afin de protéger l’Institut des conséquences de mes actions.

Je n’ai jamais trouvée l’idée de me sacrifier particulièrement réjouissante et c’est là une chose que j’éviterai aussi longtemps que je peux. Néanmoins j’ai été prévoyante et je sais que, quelques soient mes actions, j’en serais la seule à en payer les conséquences.

Quand à m’adapter à des changements séquentiels dans leur encodage, c’est naturel.

Je suis capable de déchiffrer de tête un message encrypté par une machine Enigma et ses 159 trillions de combinaisons possibles, il est donc fort probable que je réussisse à m’adapter aux systèmes mis en place par les assassins pour changer leur codage ; qu’importes s’ils utilisent un esprit humain ou une machine générant du chiffrement et que celui-ci soit asymétrique ou non. Il me faut juste la clé mathématique, la méthode en somme, pour ne pas avoir à tester toutes les combinaisons possibles. Encore une fois, on s’intéresse moins aux probabilités qu’à les limiter.

L’échange d’informations s’entend sur les figures secondaires du milieu assassin, du fait de leur ancienneté moindre comme de leur implication dans d’autres milieux, et je n’y réagis pas réellement, physiquement parlant. J’ignore jusqu’où je suis autorisée à disposer des informations des X-Men mais je vais le faire considérant l’ouverture dont fait preuve Michelle, malgré quelques relents de loyauté pour la Ligue des Assassins ; en effet, même si je suppose cela inconscient, mon interlocutrice a plus de difficulté à vendre l’espionnage de la Ligue que celui de la Main. Sans cela elle n’aurait pas sortie l’excuse de ne pas chercher à créer des problèmes pour l’Institut ou l’Académie face aux Al Ghul alors qu’elle n’a aucun souci à le faire pour Gorgone. Hors, selon ses propres dires, c’est le second qui est le plus susceptible de violenter les X-Men alors que les premiers sont « dignes de confiance ».

Pas personnellement. Mais je dispose des informations des X-Men les concernant, principalement réunie par Besty, Logan, Ororo et quelques autres.

Il est vrai que j’ai refait le plan de Bane pour contrôler la Gotham de l’an 2.000 à ma sauce et que cela y a inclus Deathstroke mais je n’ai rien d’extraordinaire à rajouter sur aucun de ces deux et il en va de même pour Wanted. Prenant le café préparé dans les mains, je l’apporte à Michelle pour lui donner simplement tout en me préparant à parler longuement.

Deathstroke, alias Slade Wilson, est connu de Psylocke, Wolverine et Domino principalement. La date de fondation et de commencement des opérations de son organisation est inconnue, son nom également. Ses activités sont principalement orientées vers le mercenariat, il est l’un des premiers à y avoir mêlées les compétences des assassins, et ses conflits majeurs sont supposés avec l’Arme X et la Batman Incorporated ; le détail est cependant impossible à donner. De même, ses membres restent assez obscurs à l’exception de Ravager, alias Rose Wilson. Aucune idéologie connue, probablement aucune idéologie d’ailleurs du fait du mercenariat.

Tout en parlant avec mon phrasé habituel, je n’en dirige vers le frigo pour prendre la bouteille de soda et m’en servir un verre, revenant sur mes pas pour ranger le contenant et refaire face à Michelle. La pause marquée au sein de ma parole, je repends tout en m’accotant à l’un des plans de travail.

Bane n’a aucune véritable identité connue. On ignore la date de fondation de son Ordre du Serpent mais le passage de Besty en son sein permet d’avoir plus amples informations ; dont elle te parlera mieux que moi. Les activités principales sont la conquête révolutionnaire, avec Gotham et Santa Prisca notamment, et ses conflits semblent se limiter avec les autorités locales. Néanmoins, aucun schéma ne s’étant dégagé de ses actions ponctuelles, impossible de prévoir quelles seront ses prochaines cibles. Ses motivations sont révolutionnaires et en continuité de celles de la Ligue des Assassins. Aucun membre identifié, ils sont secrets même entre eux. On suppose néanmoins d’anciens étudiants de la Ligue des Assassins considérant l’idéologie.

C’est une supposition bête mais je la précise tout de même ; il est limpide que, du fait qu’ils se sont formés à partir des deux principaux, les trois mouvements secondaires incluent des membres dissidents de ceux-ci même si le principe d’alternative ne semble pas être ce qui a créé l’Ordre du Serpent contrairement à son alter-égo né de la Main.

Wanted, alias Wesley Gibson. La date de fondation de sa Fraternité est inconnue mais ses premières opérations ont été en 2010 à l’encontre de la mafia mutante. Contrairement à Deathstroke, il n’a pas cherché à intégrer un autre milieu mais le phagocyter : il a détruit la principale mafia mutante pour reprendre leurs affaires. Ses activités sont donc celles du crime organisé et ses conflits majeurs sont avec tout groupes entravant ses affaires ; le Gen13 et la Brigade Chimérique ont déjà été détruit et on suppose une trop lourde implication du BPRD pour qu’il ne trafique pas avec des énergies dimensionnelles également. Le reste des informations est mince, notamment sur les participants significatifs à sa Fraternité.

Ponctuant mes paroles d’une gorgée de ma boisson, je manifeste de nouveau mon regard à Michelle malgré les lunettes rouges qui le dissimule. Restant silencieuse plusieurs secondes, je me prête à me dire que je me teindrais en blonde si jamais je devais être conduite à infiltrer une organisation d’assassins pour obtenir des informations.

Des choses à y ajouter ?

La discussion a pris l’étrange tournure de quelque chose de bien plus officiel et important que jusqu’à lors et me fait accomplir d’ores et déjà un projet pour lequel les Hellions ne sont pas encore considérés. Cela a au moins le mérite de me prouver que je suis apte à tenir mes objectifs concernant la cabale d’échange d’informations et d’entraide que je souhaite mettre en place. Et si je finis par le proposer aux défenseurs de l’Académie, je sais à qui m’adresser au moins même si je crains fort que Michelle s’embarrasse encore de double-allégeances.

_________________
Tessa
Fiche de Personnage - Fiche de Liens - Nombre de Posts : 123

avatar
Tessa

Messages : 395
Date d'inscription : 14/07/2015
Localisation : Institution Charles Xavier

Feuille de personnage
Pouvoirs:
Informations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Neige de l'Enfer [PV - Tessa]

Message  Michelle J. Drew le Mar 5 Avr 2016 - 21:03


Trop de neige...

« LJ’ignore ce que les X-Men connaissent des cultes des assassins, mais je crois sincèrement que c’est dangereux de s’aventurer sur le terrain. J’ai bien averti Tessa d’une tentation ou d’un danger possible de la Ligue des Assassins ou de la Main de s’approcher des X-Men, cependant la possibilité de rentrer en contact avec ceux-ci est dangereux dans le but de les contrer. Quand la Main est en perpétuelle conflit avec la Famille Al Ghul et avec la Fraternité, le danger de s’en prendre aux organisations alternatives de défensives est relativement grave. Je ne pense pas qu’on peut exterminer complètement la Ligue des Assassins ou encore la Main, mais il est possible de les affaiblir d’une manière conséquente. Cela fait très longtemps que la Ligue n’est pas affaiblie, mais la Main a connu plusieurs périodes historiques laissant penser à une disparition avant un nouveau réveil. Je crois que plusieurs organisations peuvent causer ce dommage considérable pour la Main et c’est pour cette raison qu’ils sont beaucoup plus prudents. Ils sont souvent intéressés par l’idée de trouver de nouveaux membres doués, mais souvent les affiliations et la loyauté jouent beaucoup dans leurs liens.

Quand on dit que le monde est dans les nuances et dans les complexités, je pense qu’on peut dire pareil avec les cultes des assassins en relation avec le monde extérieur. C’est difficile de le comprendre d’un point de vue extérieur, mais même en intérieur, on se retrouve souvent des mystères de notre propre organisation. Je suis consciente que je connais plus de secrets de la Ligue des Assassins que Psylocke ou que Logan, mais Ra’s Al Ghul ne dévoile jamais tout, même à sa fille ou à ses plus proches collègues. La décentralisation qu’il pratique, par une efficacité de voir les dangers à l’extérieur, est surtout pour éviter les chutes totales. À mon avis, le vieux est tellement prévoyant qu’il a envisagé sa mort et ainsi que celle de sa famille, pour lancer une manœuvre dans le but de pousser Psylocke ou Deathstroke au pouvoir. Même s’ils refusent dans les premières impressions, tout est bien construit pour leur obliger de prendre le pouvoir en cas d’urgences.

C’est pour cette raison qu’on joue à un jeu dangereux avec les cultes des assassins, la Main et la Ligue des Assassins n’ont pas eu trente ou quarante ans de préparations, mais bien des siècles pouvant ainsi prévoir une survie de certains codes, même en cas d’urgences de dernières chances. Je ne sous-estime personne en général, mais j’aurai préférée éviter d’aller sur ce terrain avec Tessa. Si je lui ai prévenu de dangers potentiels de certaines dérivations de la guerre des assassins, je ne veux pas qu’elle commence à faire des plans pour les contrer. La Main et la Fraternité ont beaucoup plus de facilités à attaquer les autres quand ils savent pour ce genre de projets. Parfois, ils le font pour le défi et d’autres fois uniquement pour s’amuser, alors sur le coup, je ne sais pas si je dois le regretter d’en avoir trop dis.

Je ne sous-estime pas Tessa, mais il ne faut pas sous-estimer les cultes des assassins, ils ont un potentiel étonnant, même pour les meilleurs cyberpathes ou télépathes. Ils ont développé des formes de communications alternatives en même temps que les sociétés modernes, donc en parallèles, mais avec beaucoup de méfiances. Ils ont donc modifié largement les moyens de communications pour rendre cela plus privés, mais aussi imprévisibles pour empêcher une infiltration directe de leurs donnés. Je suis pensive de comment expliquer ce problème à Tessa.

« Non, ce n’est pas ça. C’est plus difficile à expliquer… La ligue des Assassins et la Main utilisent plusieurs moyens de communications, mais celle qu’on utilisait le plus souvent, est similaire aux communications modernes, mais avec quelques différences. Je ne sais pas totalement pour la Main, mais à ce que j’ai vu, c’est assez semblable à la Ligue. Alors chacun des membres de la Ligue des Assassins avaient un moyen et un code précis pour rentrer en contact avec les leaders ou d’autres membres, cette méthode variait d’une façon majeure et inconstante pour chacun des membres.

Quand je rentre dans les communications de la Ligue, les leaders voient directement quand j’utilise ma méthode de connexion et mon code. Alors si on essaie de fabriquer un faux identifiant avec ma méthode, ils vont le voir aussi directement que cela vient de moi par le processus qu’ils m’ont appris dans la Ligue des Assassins. Quand j’étais dans la Ligue des Assassins, certains identifiants comme celui de Wolverine ou de Psylocke étaient toujours actifs, mais ils ne se sont jamais reconnecté dessus depuis une décennie ou plus. Si j’essaie de recréer un code pour toi et par ma méthode, c’est qu’ils vont me voir comme une traitresse automatiquement et qu’ils risquent de me bloquer comme ils ont faits avec Batman ou avec Nobody.

Pour la Main, ils utilisent aussi des moyens parallèles de communications similaires à la Ligue, alors quand on a trouvé comment rentrer dans leurs donnés et leurs messages, c’était par un membre de la Main. Après, ils ont banni ce code et cette méthode pour éviter de se faire infiltrer de nouveaux. C’est donc très difficile de pouvoir les surveiller en tout temps, surtout que les trois organisations majeures des assassins sont souvent très paranoïaques. »


J’espérais me faire comprendre par cette explication. C’est assez complexe tout ce qu’on peut retrouver dans les cultes des assassins et les moyens de communications sont souvent extrêmement compliqués et différents dans son outillage. Je trouve cela plutôt normal vu le potentiel de la folie qu’on peut retrouver à l’extérieur quand on parle du domaine de l’espionnage, du mercenariat et des meurtres. Les mafias ont beaucoup évolué dans ce sens, et les assassins ont toujours été la définition de l’adaptation avant qu’on pense à moderniser les armées au cours du vingtième siècle.

On continue à parler ensuite du sujet des autres organisations liés entre le mercenariat, l’idéologie révolutionnaire et les assassins. Elle commence d’abord par Deathstroke, avec son alias connu pour la plupart et de son petit groupe de mercenaire. Elle parle durant un moment des conflits de Slade contre l’Arme X et contre Batman. L’organisation Weapon X est plutôt logique, c’est un sentiment de vengeance qui lui parle contre ceux-ci et pour Batman, c’est surtout le défi. La chauve-souris est souvent un mystère complet et le combattre nous apprend peut-être sur lui, mais aussi sur nous. Ces compétences, ces attitudes et ces principes ont construis quelque chose de plutôt unique dans ce monde, mais j’ai toujours eu énormément de mal à voir la fascination de ces ennemis contre lui. Bane, le Joker, Ra’s Al Ghul, Slade, Nobody et ainsi que de nombreux autres sont autant fascinés par lui que les intellectuels religieux sont fascinés par la découverte des dimensions. Cela est devenu extrêmement dérangeant aujourd’hui.

Bane est connu surtout pour sa conquête de Gotham en 2001 et de Santa Prisca quelques années plus tard. Comme plusieurs, l’Ordre du masqué est surtout proscrite dans une idéologie révolutionnaire et en continuité avec la Ligue des Assassins. Les informations sont logiques pour ce que Betsy connaît d’eux. Le tueur masqué a toujours été plus connu pour être plus conservateur que Ra’s Al Ghul. Il a vraiment été plus classique que la Famille Al Ghul. Je la laisse continuer ensuite sur Wanted, si Bane est la continuité de la Ligue, Wanted est la continuité de la Main. C’est un sadique fini qui décide les pires cruautés contre des organisations comme la Brigade Chimérique et le Gen 13.

« Je vais essayée de vous fournir des informations supplémentaires sans me mettre ou sans vous mettre en danger. Je connais quelques informations supplémentaires autour de Bane qui pourraient vous aider. La Main et la Fraternité, je peux essayer de fournir toutes les informations que je sais actuellement. Mais il faut faire attention. Je sais que les X-Men sont puissants, mais avec une bonne stratégie et c’est souvent terminé. On peut essayer de prévoir leurs coups, mais les secrets et les hommes font toujours défauts dans une défensive ou même dans une offensive. Pour Slade et Ra’s, je préfère éviter de trop en afficher. C’est peut-être égoïste de ma part, mais cela fait parti d’une omerta commune. Je ne sais pas trop quoi ajouter d’autres, alors est-ce que tu as des questions supplémentaires autour des organisations des assassins ou de ce que je peux aider? Ou est-ce que tu as d’autres curiosités sur autres choses que les assassins? »


Je ne suis pas l’être la plus sociale de la planète et je n’ai pas envie de terminer un dialogue en paraissant bête. J’essaie de sourire doucement avant de boire le petit café et d’écouter la suite en espérant ne pas avoir pas trop couper la discussion par mes paroles creuses. »

_________________
avatar
Michelle J. Drew

Messages : 982
Date d'inscription : 20/10/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Neige de l'Enfer [PV - Tessa]

Message  Tessa le Dim 10 Avr 2016 - 11:50


Michelle peine à m’expliquer les choses mais aux finales les similarités comme les différences évoquées ne changent pas le principe de fonctionnement de la cryptologie. De ce qui m’est expliqué, les cultes assassins utilisent des systèmes de chiffrement asymétrique afin de pouvoir doter chaque membre de leur groupe d’une clé de décryptage personnelle et donc d’identifier l’accès aux données ; c’est intelligent mais prouve que si les Al Ghul sont dignes de confiance, ils ne font pas confiance à leurs propres hommes. Ceci étant, cela complique en effet l’accès à leurs données mai s’assure de limiter les changements de chiffrement possible sans quoi il faudrait régulièrement changer toutes les clés de tous les membres de toute l’organisation et, afin d’éviter de tomber sur des cryptages déjà utilisés, cela impliquerait un nombre extrêmement restreint de membres et des redistributions quasi-constante de codes faisant qu’au final les liens entre les individus seraient tellement réguliers qu’on pourrait identifier toute l’organisation à partir d’un seul membre. Les X-Men ont ce défaut même s’ils n’ont pas une telle complexité dans leurs cryptages, par évitement de l’inutilité principalement.

Je suis en accord quand à la possibilité de retracement de Michelle si elle tente de fabriquer un faux identifiant et comprend parfaitement qu’elle ait parler de protéger l’Institution et l’Académie alors qu’elle ne se protège qu’elle-même au final mais je conçois également la faille de ce système de création de code. Les leaders créent une clé pour chacun de leur soldat, chose les rendant aptes à surveiller ceux-ci mais également indispensables à l’organisation dans son fonctionnement, mais il est donc possible de créer de nouvelles clés. Toutes possèdent des bases de chiffrement similaires sans quoi elles permettraient l’interprétation d’un même message de façons différentes et avec les clés de Psylocke, de Wolverine et de Michelle, j’ai de quoi faire un croisement primaire pour tenter d’identifier la base. Une fois la base obtenue, je peux en fabriquer de la même manière que les leaders de la Ligue. Qu’importe que ceux-ci identifient et bloquent chaque nouvelle clé, tant qu’ils ne remontent pas jusqu’à l’un de leur membre les choses pourront continuer. Le seul moyen de bloquer cela, hormis m’assassiner, serait de changer leur système de codage et donc toutes les clés de tous leurs agents, ce qui nous reconduit à la logistique et au temps nécessaires déjà évoqués. Le système de communication des cultes assassins est donc l’un des points faibles de leur organisation justement par sa complexité.

Je n’en userais bien évidemment pas contre eux, mon objectif n’est pas de leur nuire mais de protéger ma famille d’eux. J’ignore si je dois parler à Michelle de mes conclusions, son attachement à la Ligue pourrait s’avérer contre-productif dans l’affaire mais son code me sera nécessaire pour m’assurer une base de travail plus solide. Sans doute me faudra-t-il faire un compromis avec elle, qu’elle ne sente pas sa famille trop menacée par mes manigances afin de me protéger de leurs actions. Il me faudra également en faire de même pour la Main mais cela s’avérera plus complexe puisque, si j’ai les clés de trois anciens membres de la Ligue à portée, je n’en ai aucune concernant l’organisation de Gorgone. Plus problématique mais j’ai des ébauches de solutions à peine la problématique envisagée, mon cerveau effectuant plus d’opération en une seconde que celui d’un humain en une vie. Je ne suis pas dangereuse parce que je suis une télépathe et une cyberpathe de rang mondial, je suis dangereuse parce que mon cerveau est plus puissant que le plus puissant superordinateur au monde et que cela me permet d’user de toutes mes autres capacités de façon amplifiée. Si le concept est sympathique, le résultat est difficile à conceptualiser pour l’esprit humain.

J’écoute Michelle évoquer des informations supplémentaires et les limites personnelles qu’elle y appose. Une fois encore, je comprends parfaitement cela ; sa confiance en les Al Ghul vient plus du fait qu’elle a le sentiment de pouvoir prévoir leurs agissements envers elle en fonction de ses actes, comme une sorte de punition si elle les trahit alors qu’ils ne tenteraient rien si elle reste neutre, même si cela va à l’encontre de la volonté d’imprévisibilité des assassins. Je me doute bien qu’ils pourraient causer de lourds dégâts aux X-Men et c’est bien pour cela que je veux disposer de possibilité de contre-mesures afin de protéger ma famille, je ne fonctionne pas à l’ignorance en baissant la tête et espérant qu’il ne m’arrivera rien. J’ignore ce que savent les cultes assassins des X-Men mais je suis certaine d’une chose : ils en savent trop. D’où que leur stratégie soit possible et qu’il faille des contre-mesures ; plus Michelle cherche à limiter la force des X-Men dans le conflit et plus elle m’encourage à renforcer celle-ci. Et dans ce cadre, il va de soit que je dispose de questions supplémentaires.

Tu peux aider, oui, de la même manière qu’un membre de la Main à aider la Ligue tel que tu l’as toi-même évoqué.

Je ne change pas encore de sujet car n’en ayant pas fini avec celui-ci. Je vois le malaise qu’il créé chez mon interlocutrice et je ferais de mon mieux pour que celui-ci soit au maximum utile.

Je souhaiterais analyser ton moyen et ton code de décryptage afin de pouvoir en déduire des éléments communs à ceux de Logan et de Besty pour pouvoir créer des faux identifiant à usage unique n’ayant la marque d’aucun d’entre vous. Bien évidemment, étant pacifiste, je n’en userai qu’en cas de conflit avec la Ligue des Assassins, non en prévention, et ils n’auront donc rien à craindre de moi s’ils ne s’en prennent pas d’abord aux X-Men.

Ceci étant dit, je m’éclaircis la gorge avant de boire une nouvelle gorgée de mon soda, prenant la petite dose de caféine me permettant de gérer ma désintoxication. Je n’occulte pas la possibilité d’effectuer une erreur dans ma reconstruction à partir d’une base commune aux trois codes différents mais, considérant la complexité employée par la Ligue des Assassins, c’est assez improbable. Je ne peux pas leur cacher la falsification d’un code donc je n’essaie pas et use de la complexité qu’ils ont mise en place à mon avantage.

Evidemment, si les Hellions rencontrent similaires problèmes avec la Ligue des Assassins, l’un de ces codes sera généré à votre intention afin que vous puissiez vous en protéger également.

Je n’oublie pas l’allégeance officielle de Michelle et me place donc du côté où elle-même est sensée être, lui offrant l’occasion d’aider non seulement ses alliés les X-Men mais également sa famille les Hellions. Emma Frost a déjà fait appel à mes compétences et pu constater mon efficacité, je ne doute pas qu’elle saura composée avec la perspective que je lui offre dans le domaine du contre-espionnage.

Aussi, je souhaiterai entendre tout ce que tu acceptes de dire au niveaux des informations supplémentaires que tu as évoquées. Je numériserais mes souvenirs afin de mettre à jour la base de données des X-Men avec tes mots exactes.

L’information est l’une de mes spécialités, l’évoquer en ma présence est un moyen simple de me faire la conversation car je saurais m’en abreuver indéfiniment. C’est moins une soif d’apprendre qu’une capacité à emmagasiner et cela implique que, si je ne vais pas forcément vers les choses de moi-même, je fasse de mon mieux une fois les choses mises à ma portée.

Après, je serais intéressée de savoir jusqu’où les cultes assassins connaissent les X-Men et si tu veux aller t’assoir considérant que notre discussion prend une tournure relativement longue.

Les canapés du salon, situé en face de l’entrée, sont bien plus adéquats à une discussion posée que ne l’est la cuisine. Mais qu’on y aille ou qu’on reste, il est une chose d’importance à dire à Michelle et je le fais donc en m’assurant que sache que je la regarde en lui disant, tournant la tête et les lunettes vers elle pour la fixer manifestement.

Enfin, je tiens à te remercier. Pour ton aide et les opportunités que tu nous offres dans la protection de notre famille.

C’est sincère et je le marque par l'intonation de ma voix. Je sais que les X-Men ne sont pas sans défense face aux cultes assassins mais pouvoir participer à cela et en accroitre l’efficacité par des possibilités de contremesures est une chose que je ne pourrais faire sans le concours de Michelle.

_________________
Tessa
Fiche de Personnage - Fiche de Liens - Nombre de Posts : 123

avatar
Tessa

Messages : 395
Date d'inscription : 14/07/2015
Localisation : Institution Charles Xavier

Feuille de personnage
Pouvoirs:
Informations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Neige de l'Enfer [PV - Tessa]

Message  Michelle J. Drew le Mer 13 Avr 2016 - 0:49


Trop de neige...

« Je me suis placée dans une situation particulièrement inconfortable. Je peux comprendre l’idée de défendre sa famille, ses arguments sont logiques, on utilisait autant cette argumentation dans la Ligue des Assassins que dans les autres constitutions de groupe. C’est ainsi qu’on construit un groupe loyal avec des vrais coéquipiers et non en s’engageant uniquement avec des êtres qu’on voit comme des collègues. Tous les groupes essaient de se trouver une définition et je me rends compte de mon erreur : J’ai peut-être trop poussé cette défense familiale de Tessa en parlant de la guerre des assassins. Je ne crois pas que je fais preuves de triple-allégeance, ma réflexion touche surtout les alliances habituelles. Elle me crée un malaise profond et bien que j’essaie de me camoufler, mais les mains tremblantes qui passent devant mon visage sont suffisants visibles pour un esprit comme Tessa.

Je tourne parfois le regard pour mieux penser à ma réponse. Je ne veux pas la décevoir, cependant elle risque de l’être. Mentalement ma réponse est déjà construite, mais je dois juste trouver les idées et les exposer correctement pour éviter un malentendu. Habituellement, c’était plutôt facile dans le passé. C’était mon frère qui parlait et qui s’exprimait particulièrement mieux que moi. En ce moment, je crois que j’ai vraiment échoué mon travail de communication, car mes arguments semblent insatisfaisants pour la convaincre de renoncer. Elle veut même passer les informations aux Héllions en cas de problèmes et je dois vraiment répondre après ce passage pour éviter de se lancer sur un autre sujet en croyant pouvoir compter sur mon code et sur mon moyen de me connecter.

« Ne m’en veut pas Tessa, mais je vais être obliger de te répondre non pour ta requête. Je crois que c’est même dangereux que tu demandes les codes à Betsy et à Logan, dangereux pour eux, mais aussi dangereux pour les X-Men et la Ligue des Assassins. Dans les cas les plus urgents, si l’un des membres noyaux radicaux décide de renverser le pouvoir établi, les modérés ont le temps de faire un appel commun pour essayer de retourner la situation. Betsy et Logan pourraient être des combattants qui peuvent changer la donne dans une guerre. Ils ne vont pas être obligés de participer, mais ils connaissent les risques d’une chute éventuelle de la modération de la Ligue des Assassins et les conséquences pourraient causer beaucoup plus de soucis que l’idée que la Ligue des Assassins envoie des emails à vos jeunes pour faire parti de notre équipe.

Parce que la Ligue des Assassins, ce n’est pas la Main. Ra’s ou Talia ne vont jamais aller kidnapper un jeune pour le lobotomiser, ils laissent le choix. Ils ne veulent pas des combattants forcés, ils veulent des volontaires ou des invités. Je veux juste clarifier un point : On sait que vous êtes des experts en espionnage, mais la raison pourquoi Logan ou Betsy n’ont jamais livré leurs codes à la base de votre espionnage, c’est pour garder un contact avec la Ligue au cas de problème, car la guerre interne de la Main était à surveiller et l’actuel conflit entre chaque faction aussi, c’est aussi une raison pourquoi ils restent discrets. Je veux juste faire pareil, parce que… »


Ma voix est plutôt tremblante à la fin de mon discours, plutôt pensive sur mes mots et sur ce que je veux dévoiler aux autres. Je n’aime pas faire ce parallèle ennuyant, parce que cela dévoile une chose que j’aime mieux camoufler même chez Emma.

« L’une des raisons pourquoi je suis rendue à l’Académie d’Emma, c’est parce que je voulais aller trop loin dans mes méthodes. C’est moi qui a découvert le code de la Main, les informations nécessaires et organiser le plan avec d’autres membres de la Ligue. Aujourd’hui, tu ne peux pas savoir comment je regrette ce choix. J’ai décidé une fois dans ma vie, une seule fois dans ma vie de croire qu’on pouvait mettre fin à quelque chose de terrible en attaquant l’opportunité donnée. J’ai pensé longtemps que je pouvais contrôler cet évènement, je pensais même que c’était plutôt simple.

C’était simple, je pouvais tout vérifier pendant un court moment. Et finalement, cela ne s’est pas retourné contre moi, cela s’est retourné contre l’une des seules personnes qui a compté dans ma vie. Juste parce que je croyais que j’étais capable de contrôler cette opportunité, la seule personne, qui me rendait suffisamment humaine pour réfléchir plus loin que le dessin habituel de la Ligue pour notre éducation, est morte. On pense souvent que c’est simple de contrôler ce que les cultes des assassins font, parce qu’ils utilisent des bases différentes mais qui semblent similaires à la fois. Mais ce n’est pas simple, c’est uniquement bizarre.

Je ne veux pas que tu crois que je te sabote, mais crois-moi, avec la guerre, c’est devenu encore plus complexe. Des changements peuvent exploser, uniquement si Ra’s fait du laxisme en laissant un faux utilisateur dans la base donnée de la ligue. Il n’existe pas de solutions miracles à une guerre, que cela soit pour les assassins ou pour une guerre militaire traditionnelle. Parce que souvent, on pense pouvoir observer ce conflit sans avoir de répercussions négatives, mais dès que tu regardes ce conflit, il suffit d’un combattant pour décider ce que tu vas devenir : Subir ou réagir, mais j’ai appris avec le temps que réagir devient rapidement un synonyme de subir.

Et pas juste pour toi, mais pour des gens qui comptent. Souvent, les guerres modernes se terminent rarement avec des vrais gagnants et c’est pour cette raison que je crois que c’est important de réfléchir sur ça. Pour souvent gagner aujourd’hui, il ne faut pas jouer. »


Je crois que cette devise est importante, non uniquement sur la guerre des assassins, mais aussi tout ce qu’on peut retrouver en termes de conflits. Je ne dis pas qu’il ne faut pas se battre, mais quand on regarde le conflit entre l’Arme X et les X-Men, il a un résultat par la force de l’un des acteurs, alors quand cependant, on regarde la guerre des assassins, on ne voit pas qui l’emporte. J’essaie de me calmer après en enlevant des débuts de larmes dans mes yeux. Je veux me concentrer sur la suite de ses interrogations, elle voulait des informations supplémentaires sur les assassins et je pense que cela pourrait être assez long à expliquer.

« Je peux essayer d’actualiser vos données, mais je pense que cela serait plutôt long pour vous. En plus, je ne sais pas par où commencer vu la participation de Betsy et de Logan dans les X-Men. Si on peut me passer uniquement les informations sur les assassins, je vais pouvoir les actualiser un peu. Tous les assassins connaissent les X-Men, c’est une base d’enseignement. On s’en doute bien que vous avez une formation dépassant le cadre traditionnel, mais alors pour le reste, on présuppose des idées et je ne crois pas que la Main est avancée aussi. Si cela ne te dérange pas, j’aimerais changer de sujets. Je ne me sens pas très bien, mais je pourrais peut-être reprendre plus tard avec la tête tranquille. » »

_________________
avatar
Michelle J. Drew

Messages : 982
Date d'inscription : 20/10/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Neige de l'Enfer [PV - Tessa]

Message  Tessa le Mar 19 Avr 2016 - 14:01


Le cerveau humain est programmé pour reconnaitre des visages, même là où il n’y en a pas, et le mien dispose de capacités de synergologie qui auraient fait de mon un sujet d’intérêt majeur dans les recherches de Paul Ekman sur les expressions faciales. Je lis la réalité, je l’analyse avec un naturel et j’en perçois énormément ; sans être au-delà de possibilité d’erreur, je pense qu’il n’y aurait que Cypher pour me dépasser dans la traduction du langage corporel humain. Et lui ne dispose pas de mes capacités d’anticipations. Je vois le malaise que je crée et que j’alimente même si les expressions qu’il génère sont diminuées par la maitrise physique de Michelle et suppose quand à ses réponses avec une passivité m’étant normale.

La fuite du regard est significative quand au sentiment provoqué par la réflexion et accroit donc les probabilités d’une situation précise quand à ce qui adviendra après. Il est très difficile de me surprendre car j’observe et envisage instantanément, au point que s’en soit parfois difficile de considéré la véritable valeur de l’effort d’autrui. Il est indéniable que j’ai poussée Michelle à l’effort émotionnel et ne reste qu’à savoir si on s’approche d’un point de rupture ou non.

Je considère les mots de l’autre jeune femme avec ce même naturel que je considère le reste, analysant des données de façon mécanique et froide du fait. Je comprends son refus et envisage simultanément alternatives, des moyens de continuer à chercher à la convaincre et moyens de calmer le jeu. Une unique des solutions me flottant à la conscience sera utile comme une seule des situations que j’envisage se réalisera mais je ne peux m’empêcher d’être ainsi. Ma réputation de réserve et de froideur n’est pas infondée.

L’aspect manipulateur de la Ligue des Assassins se révèle à nouveau en accompagnement de l’évocation d’une contre-mesure au sein même de leur groupe, prouvant tant la prévisibilité possible – par présence de contre-mesures – que l’absence de confiance et la volonté de manipulation de ses anciens membres. Néanmoins les nouvelles données sont intéressantes et remettent en question l’évaluation précédemment établie à chaque addition à l’équation. Des emails de recrutement, voici qui était effectivement imprévu. Je dois admettre que la Ligue me semblerait presqu’honnête avec de telles méthodes.

Michelle redirige mon attention sur la Main et milite pour les Al Ghul, pour leur faire confiance. Elle parle d’une défaillance de Besty et de Logan envers les X-Men et y apporte justification tout en s’inscrivant dans une même démarche. Mais plus intéressant que ces mots, ce sont les tremblements de la voix de mon interlocutrice comme son hésitation qui renseignent le plus sur elle-même. J’écoute le témoignage qu’elle n’a aucune raison de me livrer quand à son passé, quand à son exil de la Ligue, quand à son conflit contre la Main. Croire qu’une frappe préventive à l’encontre de la Main permettrait de les vaincre a été faite plusieurs fois par le passé, cela a notamment coûté à la famille Williams. Cela a coûté à Michelle également, par l’intermédiaire d’un proche. Il faudra donc que je demande à Agnees de déménager avant de me préparer contre la Main, cela fera toute une scène mais c’est une digression que je passe sous silence.

Je vois les larmes en devenir, la tristesse et la douleur aux paroles de Michelle. Comme pour le malaise, ce sont là des choses nécessaires et humaines. Mon insensibilité est celle qu’on pourrait s’attendre de la part d’une assassin et l’émotivité comme la sincérité de Michelle celles qu’on attendrait d’une X-Woman.

Les assassins sont en guerre non seulement avec les autres cultes mais au sein même de chaque culte. Même la position d’un être aussi ancien et compétent que Ra’s Al Ghul est menacée par ses propres suivants. Ils se veulent imprévisibles mais, d’après le discourt de Michelle, semblent simplement instable. Je sais comment fonctionne la guerre et je sais qu’il n’y a jamais véritable vainqueur tandis que les morts en sont les véritables perdants. Cela est immuable, même pour des assassins. Je me moque du conflit, je cherche seulement à être prête à agir si la Ligue ou la Main s’en prend aux X-Men ; la Ligue ne le fera pas directement ? Soit. Je vérifierai l’information. La Main si ? Ainsi soit-il, je tâcherai de mettre en place les contre-mesures. Jessica Drew y arrive régulièrement, espionnant pour le compte du SHIELD, et Michelle Drew a également réussi mais l’absence de l’expérience de son modèle génétique a fait qu’elle a été incapable d’esquiver les conséquences. J’ignore si je serais capable d’éviter les conséquences mais je me pense en capacité de réussir également ; seul me manque l’angle d’approche, que je n’ai pas que la Ligue.

Pour souvent gagner aujourd’hui, il ne faut pas jouer ; cette phrase pourrait être marquance en effet mais lorsque ne pas jouer est synonyme de rester à la merci de ceux qui jouent, je préfère avoir plusieurs coups d’avance si l’on venait à m’impliquer dans la partie. Peut-être ne les aurais-je pas grâce Michelle, Logan voir même Besty, mais j’ai de la ressource et du temps à occuper. Temps qui pourrait être mis à profit pour épargner à quelqu’un d’autre de faire la mise à jour, puisque cela ne prendrait pas plus de temps que l’énoncé pour me voir enregistrer, numériser et transmettre grâce à mes pouvoirs, néanmoins la limite de mon interlocutrice se rapproche toujours plus.

Elle répond à mes questions, les connaissances de la Ligue des Assassins me semblant très limitée, et me demande un changement de sujet en concédant sa faiblesse. Je sais ne pas réagir à mes émotions de la même manière que les gens normaux et je ne présume pas de leurs forces face à elles ainsi donc je me contente de faire le silence après les paroles de Michelle. Je sais depuis longtemps comment changer le sujet de conversation et j’en prends à nouveau conscience, choisissant de me diriger vers cette option afin d’aider ma vis-à-vis. De plus, cela me permet de payer toutes les informations concédées, malgré le refus de la plus importante d’entre elles.

Tu voulais savoir si je ne considérais pas Besty et Kitty comme des mères ou Agnees et Anna comme des sœurs tout à l’heure.

Il me faut un moment de silence avant de rappeler ce fait, non parce que les mots ne viennent pas mais parce qu’il ne m’est en rien agréable de parler de moi et de ce que je suis en tant que personne. C’est cependant d’une utilité adéquate alors je le fais.

Il m’est impossible de savoir ce que l’on ressent pour une mère ou une sœur car je ne dispose d’aucun élément de comparaison.

Très peu connaissent mon passé et c’est très bien ainsi. Trop connaissent déjà mon nom après tout. Mais cette pièce du puzzle peut être utile à Michelle, non pour apprendre à me connaitre mais afin de se changer les idées. Mieux vaut-il connaitre une relation pour la perdre ensuite ou l’ignorer pour ne pas savoir ce que l’on rate ? Je crois bien que ceux qui l’ont connue considèrent qu’il vaut mieux l’ignorer et que ceux qui l’ignorent considèrent qu’il vaut mieux l’avoir connue. Pour ma part, je m’en moque.

Les X-Men sont ma famille car j’ai sue m’intégrer dans leurs rangs, toute mesure gardée, et car nous veillons les uns sur les autres, nous nous protégeons mutuellement et nous nous entraidons.

Une famille de sang ne m’intéresse pas. Des liens officiels non plus. Je n’ai pas besoin d’être rassurée quand à ma place ou encore l’amour que l’on éprouve pour moi. Etre utile me suffit. Etre là me suffit. Je suis sage, je ne m’embarrasse pas du doute quand il n’est pas nécessaire et il n’est pas nécessaire de douter des X-Men en règle générale.

Nous ne correspondons pas à la définition sociologique de famille mais cela n’importe pas. Nous sommes tous en accord sur le fait que nous sommes une famille et cela suffit.

Peut-être n’ai-je pas la moindre idée de ce qu’est une vraie famille mais je crois que les X-Men en sont une et cela me suffit.

Je te souhaite de trouver cela avec les Hellions, que leur sentiment soit sincère là-dessus.

Leur condition socio-économique ne le favorisera pas et sans doute la sensibilité et la sincérité de Michelle n’auront pas toujours des échos chez ses coéquipiers mais il m’est inutile de revenir sur les alternatives se proposant à elle, cela n’est pas mon rôle et je me garderai bien d’un tel conseil.

Ayant retourné le sujet de discussion vers mon interlocutrice, je me tais pour écouter une fois de plus son sentiment en escomptant ne pas avoir à en faire de même.

_________________
Tessa
Fiche de Personnage - Fiche de Liens - Nombre de Posts : 123

avatar
Tessa

Messages : 395
Date d'inscription : 14/07/2015
Localisation : Institution Charles Xavier

Feuille de personnage
Pouvoirs:
Informations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Neige de l'Enfer [PV - Tessa]

Message  Michelle J. Drew le Mer 20 Avr 2016 - 1:08


Trop de neige...

« On raconte beaucoup de choses sur les assassins, sur leurs histoires, sur leurs membres ou sur leurs influences. Ils ont perduré longtemps dans le contre-discours révolutionnaire pour combattre une industrialisation inhumaine ou des principes détachant d’une définition de justice plus pure selon certains codes qui sont encore récités par les recrues des cultes. L’Histoire de la planète s’est inscrite par de nombreuses influences venant de partout, on peut raconter souvent que les intellectuels ont formé une grande partie des philosophies de plusieurs pays, mais chacun a eu son rôle à jouer. Les histoires humaines ont laissé place à la rationalité et à l’irrationalité, mais d’autres ont décidé de se placer dans l’indifférence. Le rôle de la rationalité et de l’irrationalité ne leur plaisaient pas du tout et les trouvant déconnecter à leurs codes d’aujourd’hui. Aujourd’hui, après des remises de questions de l’irrationalité basée sur la peur, on veut affronter la rationalité et une logique. Chacun ajoute leurs discours autour de cette rationalité, mais se perd souvent par dans des sociétés qui avancent bien trop rapidement.

Au fil du temps, tous se sont remis en question. Les Gouvernements se sont remis en questions, les X-Men aussi, comme la Justice League, ou même les cultes des assassins. L’individualisme nous dépassait, car la multiplication des idéologies individuelles permettent de caractériser une force chez l’individu, mais aussi de se lancer dans plusieurs questions importantes. Comment faire? Quelles sont les limites? Et surtout comment s’identifier aux autres? Alors que mon esprit est plutôt brouillon, je recommence à me reposer des questions qui m’ont essentiellement fait beaucoup de maux juste en retrouvant le pourquoi du comment. Comment je me suis retrouvée chez les Héllions quand une grande partie de ma vie s’est passée dans la Ligue des Assassins? Et avec cette question revient l’une qui m’embête le plus : Pourquoi Ra’s est d’accord pour ressusciter Talia ou Damian par son puits, mais pas mon frère? Et par cette question, je me confronte à une vérité qui est douloureuse à souhait et qui me laisse paraître une illusion qui a décoré ma vie artificiellement pendant vingt ans.

Je n’étais jamais considérée comme une Al Ghul, ni comme une Drew, mais bien comme une agente de la Ligue. Par un seul refus de Ra’s, je me suis rendue compte que mon existence était d’un vide des plus complets et c’est de cette manière que j’affronte la réalité. Mon regard se bloque dans un coin et je m’isole mentalement évitant de me reconnecter. Je me sens poussée à bout avec cette discussion de Tessa, me laissant penser à un interrogatoire parce que je pouvais avoir des informations supplémentaires. Mais je pense que c’est relativement différent à chaque perspective et surtout par mon interprétation, je regrette cette discussion car je reviens sur ma raison d’être ici, mais aussi pourquoi j’existe. J’ai peur des mots que Tessa va sortir par mon refus et j’ai même des craintes de développer plus sur les assassins.

Quand les mots résonnent de la bouche de Tessa, je ne prends pas trop de temps de me reconnecter sur ce qu’elle m’a dit. Il me faut quelques secondes d’introspection pour revenir dans le monde réel. Elle revient sur le début de notre discussion autour du sujet de la famille, Tessa me parle encore des quatre liens qui semblent le plus compter pour elle. Les quatre noms restent dans ma mémoire pour revenir dans la discussion d’une manière plus large. Elle répond donc à mon argumentation du début sur le trait de la famille qu’elle ne peut pas définir amplement. Pour elle, les X-Men sont une famille, un groupe où ils ont une complicité et un approchement qui dépassent le stade d’amitié. Ce lien s’est construit très rapidement, peut-être en voyant leurs ennemis, ils ont compris qu’il faut compter sur les autres pour combattre ces ennemis.

Ils ont construis une famille sur une idéologie et peut-être un peu sur la violence, ce qui me ramène à mes questionnements du début autour de la Ligue des Assassins. Tessa parle brièvement de la vision sociologique de visions familiales, ce qui ne me rattache réellement à rien de ce que j’ai connu. La jeune X-Woman conclue sur des mots qui me veulent une certaine espérance de trouver cette situation dans les Héllions, mais ma mémoire est encore perdue dans ce que la Ligue a construit de moi.

« Le Monde change peut-être trop rapidement pour moi. La construction que tu me décris laisse un sentiment de confusion. Je comprends l’essentiel de ce que les X-Men incarnent pour vous et c’est de cette manière que vous êtes devenus aussi forts. Vous avez décidé de laisser la confiance à place de la méfiance. Et j’espère pouvoir un jour comprendre ce sentiment collectif avec les Héllions, parce qu’honnêtement, c’est l’une des seules choses qui me restent. J’ai l’impression que tout ce que j’ai vu avant, c’est des mensonges.

Je suis jalouse de Laura, parce que finalement… le sentiment d’acceptation, qu’elle a maintenant ici, est complet. Elle le perçoit et elle le vit. Alors quand je me regarde, c’est relativement différent. On est né de la même façon, on a été accueilli dans les mêmes méthodes, mais l’une des organisations y croyait plus que l’autre sur le sens de famille. Je ne sais pas vraiment quoi penser de tout ça, il faudrait peut-être que j’aille plus loin avec Jessica et ces autres enfants aussi.

Mais j’espère retrouver beaucoup de cet esprit dans l’équipe d’Emma. Peut-être que cela va me permettre d’avancer dans ma vision et dans ma confiance… »


C’est peut-être vide ce que je dis, en plus, je ne lui donne pas d’autres informations et cela peut être étrange ma manière d’être rancunière et confiante envers la Ligue des Assassins. Je ne peux pas aussi l’expliquer, c’est plutôt confus dans ma tête en ce moment. Je suis encore pensive sur cette idée, mais peut-être que j’ai trouvé un moyen de changer sur un sujet plus stable.

« Je connais bien Rogue, Betsy et Kitty, mais pas beaucoup Agnees, tu peux m’en parler plus? Je ne l’ai jamais vu dans les infos X-Men, alors c’est juste une amie en dehors des X-Men? »

Je détourne un peu le sujet pour éviter de perdre Tessa, mais surtout pour éviter de me perdre. C’est un sujet plutôt délicat, car c’est plus personnel comme sujet. Mais bon, je ne désire pas trop cacher mes liens avec Rachel ou encore avec Emma. Si cela peut être une nouvelle source de discussion, on peut faire beaucoup pour mieux se familiariser. Je sais très bien que je ne suis pas la plus grande force au niveau social, mais je pense que cela peut offrir des opportunités de discussions. »

_________________
avatar
Michelle J. Drew

Messages : 982
Date d'inscription : 20/10/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Neige de l'Enfer [PV - Tessa]

Message  Tessa le Dim 24 Avr 2016 - 17:48


L’absence de Michelle lui fait manquer l’information la plus personnelle donnée et cela me va parfaitement. Il n’est pas important que l’on me comprenne, il n’est même pas important que l’on me connaisse. Mon interlocutrice me parle peut-être par mon prénom mais elle ignore beaucoup de ce qui se trouve derrière, des choses qui m’arrangent par leur simplicité. Rester dans mes convictions X-Men est plus utile que partir dans un passé et des origines qui n’ont peut-être aucune importance.

La seule constante de l’univers est le changement ; un changement auquel les Cultes Assassins semblent peinés à s’adapter et Michelle, ayant grandie parmi eux, suit encore cette faille. La confusion est un pré-requit à l’instabilité et mon interlocutrice se dévoile toujours plus fragile alors que tant attendent d’elle. Elle comprend intellectuellement mais son cœur est perdu. Puisse-t-elle trouver en Emma Frost la personne qui la guidera correctement sans quoi les choses deviendront toujours plus complexes. Malheureusement, la Reine Blanche n’est ni exempte de mensonge ni exempte de manipulation et, si Michelle se sent un jour trahie, il ne lui restera plus rien. Si j’ai un vœu à formuler pour cette jeune femme, c’est que je sois la pire personne qu’elle rencontrera au cours de prochaines années. Malheureusement, c’est fort peu probable.

Laura Kinney est une des nôtres, complètement. Elle est même un certain espoir et une personne parmi les plus appréciables que je côtoie, me permettant d’envisager l’amitié à l’avenir. Et effectivement, c’est une chose que Michelle ne peut pas avoir. La raison en est simple : l’allégeance. Michelle ne pourra jamais être aussi acceptée et aimée que Laura car cette dernière est une X-Woman, une membre de notre famille, là où la première appartient aux Hellions, une alliée. Mais comme le sentiment d’appartenance se fait naturellement, mon interlocutrice le développe également et en ressort un malaise du fait de cette impossibilité d’aller jusqu’au bout. Le parallèle est pertinent mais nous en terminons au final sur la double-allégeance de Michelle, non dans ses intentions mais dans ses affects, alors que Laura n’a jamais eue cette difficulté.

L’ignorance et les suppositions de Michelle s’en vont sur un terrain où je me suis déjà déclarée limitée, même si elle ne l’a pas compris ainsi, et les probabilités que mes conseils en la matière soient des plus efficaces sont faibles. Jessica Drew est le genre de personne que j’ai préféré éviter durant ma période au SHIELD, puisqu’elle était l’une des rares agentes à pouvoir me percer à jour malgré le lavage de cerveau que je m’étais infligé afin de passer leurs tests, ainsi donc je ne puis pas parler de son aspect personnelle et de sa réaction fac à des expériences basées sur son patrimoine génétique.

Nous en terminons sur un souhait et une espérance des choses que Michelle mérite surement.

Parles-en a Emma Frost. Si elle connait ta confusion, tes doutes et tes aspirations, elle pourra t’aider au mieux.

Cela n’a pas à être discuté puisque mon expertise du domaine est limitée et le plus sage est de le reconnaitre comme de diriger vers une autre sagesse non-seulement formée à traiter le suivi psychologique mais également capable d’influencer l’avenir de Michelle, ce que je ne ferais pas.

Un nouveau duo de question est prononcé, ne me concernant plus directement mais s’attachant à Agnees dont le nom semble plus secret que le mien. Comme quoi, on est plus discrète quand on ne cherche pas à l’être et quand on se trouve en proximité d’une personne préférant l’être. Peut-être Michelle escompte-t-elle obtenir plus d’information sur moi grâce à mes fréquentations, surtout aussi proche que celle-ci, mais je n’aborderais pas mon amie par le prisme de ma vision.

Je prends une inspiration, consciente que ce discourt va me demander nombre de mots.

Agnees Graye est une écossaise qui a passée son adolescence et ses études secondaires et supérieures à l’Institution. Elle est intelligente, sociable, jalouse, maladroite, colérique, légèrement pyromane et passionnée d’électronique comme d’informatique.

Voici qui est un bon résumé de la personne, parfaitement objectif et assez naturel. Cependant, on ne s’y arrête pas.

Mutante Pyrokinésiste et Pyrurgiste, nous avons partagée une chambre à l’Institution durant notre adolescence et sommes actuellement colocataires dans ce loft.

J’ai laissé ma propriété à ses bons soins lorsque j’étais en garnison au SHIELD et que je n’avais pas l’intention de lui demander de la quitter avant qu’il ne soit question de jouer dans la cour des assassins ; notre cohabitation est une question d’habitude et d’affinité même si nombre de petits malicieux de l’Institut y voit une soromance d’X-Women. Ce sont néanmoins là des choses que j’ignore et auxquelles je n’accorde nuls mots, tout comme à la grande aide qu’a fournie mon amie dans l’évolution positive de mon trouble de la personnalité et le surnom l’accompagnant.

Elle a participé avec Kitty et moi au renouvellement des systèmes de défenses informatiques de l’Institut durant notre formation et est parvenue à devenir X-Woman en même temps que moi.

Un détail que je me permets de préciser même s’il s’agit là d’une défaillance envers mon amie, j’en suis bien consciente, et qu’Agnees n’ait pas été trouvée dans les informations des X-Men me fait sourire d’amusement : il semble normal que les informations des Protocoles Xavier ne soient pas connus de nos alliés, même ceux étant en stage chez nous, et, considérant qu’Agnees les a intégrée directement afin d’y assurer le travail l’espionnage et le contre-espionnage informatique, que son nom soit complètement étranger à Michelle me semble normal. Emma Frost doit bien se douter de l’existence de services secrets au sein de l’organisation secrète que sont les X-Men et il ne fait aucun doute que mon interlocutrice l’a supposé également, la voici pour en avoir la confirmation.

Peut-être la rencontreras-tu un jour, même si elle est assez occupée pour l’heure.

Des occupations que je ne dévoilerai pas, pour les mêmes raisons que précédemment. Agnees aura le choix de se dévoiler ou non à l’avenir, il lui appartient entièrement tout comme il a appartenu à Michelle de le faire aujourd’hui.

Et sinon, que penses-tu du café ?

Le sujet d’Agnees s’avèrera complexe à poursuivre sans trahir plus que je ne l’ai déjà fait un secret qu’elle a bien mieux maintenu que moi. Ceci étant, je me permets l’information quand à l’appréciation de ce petit détail qui semblait pourtant enjouer Michelle précédemment. Je n’ai peut-être pas la réponse quand à ce qui motivait cela mais je n’ais pas oublié, ce n’est pas différent du reste.

_________________
Tessa
Fiche de Personnage - Fiche de Liens - Nombre de Posts : 123

avatar
Tessa

Messages : 395
Date d'inscription : 14/07/2015
Localisation : Institution Charles Xavier

Feuille de personnage
Pouvoirs:
Informations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum