Michelle Drew Story

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Michelle Drew Story

Message  Michelle J. Drew le Dim 27 Déc 2015 - 2:08


Origine : Michelle Jane Drew

« Il sent très bien que je ne suis pas dans mon état normal. Il essaie de me calmer avec les deux mains en face de lui pour montrer qu’il n’est pas armé, mais je le regarde encore avec de la rage. Ra’s est entouré de plusieurs assassins d’élites et de sa fille, il ne cherche pas la confrontation, il ne veut même pas y penser sur le moment. J’ai encore des larmes qui coulent, mes propos ne sont pas très cohérents et il veut que je me calme. Je regarde le cadavre de mon frère encore une fois et je le refuse. Je refuse cette idée de le perdre dans les néants. Avec tout ce qu’on a traversé ensemble, cela me semble impossible de continuer seule. Les souvenirs restent vagues de cette attaque au Japon, mais je sais que cela a passé aux nouvelles. Quand on fait une attaque majeure et que cela crée un désordre tuant une centaine d’assassins, cela ne passe pas inaperçu. Le sang reste malgré le feu.

On avait la mission d’éliminer un lieutenant important de Gorgone au Japon. On avait plusieurs soldats importants dans la Ligue. David Cain était là comme White Canary. Ce n’était pas une mission très simple, mais je ne pensais pas vraiment qu’on allait conclure à ce résultat. On avait même vu Gorgone durant cette opération, David Cain avait essayé de s’en charger, mais il avait été blessé. Le maitre de la Main avait réussi à fuir, la Ligue des Assassins avait tué deux lieutenants de la Main et plusieurs de leurs élites. Cependant nos pertes étaient aussi nombreuses que nos gains.

J’ai tué le lieutenant en rage quand il avait été blessé, mon frère était au sol en crachant du sang. J’ai cru vraiment être capable de le sauver durant un moment après le combat. Je ne sais pas comment, il avait des violents spasmes de douleurs, j’essayais de le calmer avec des mots. J’essayais même de bloquer ses blessures et quand je regardais ses yeux, je ne voyais que la peur. Je pense que c’est l’une des premières fois que j’ai pleuré dans ma vie. Un médecin de la Ligue était arrivé peu après pour vérifier ses blessures. Je lui hurlais dessus pour le sauver, et il me répondait qu’il avait été empoisonné.

D’un coup, les spasmes de douleurs se sont arrêtés. Son regard était absolument vide. Ce moment m’a duré plusieurs heures dans ma tête, mais seuls quelques secondes se sont passés. Quand le médecin m’a touché, j’ai uniquement répondu le puits de Lazare. Ra’s avait cette magie pour ressusciter tout le monde, je voulais l’utiliser. J’ai détourné un groupe d’assassins pour cela et ils voyaient depuis le début que je n’étais pas dans mon état normal. Ils ont appelé rapidement Ra’s pour me le passer.

Je lui ai dis innocemment que je vais utiliser son puits pour ressusciter mon frère et il me demandait de l’attendre. À mon arrivé, il a refusé de me laisser passer vers l’entrée de sa caverne. Il a ordonné aux assassins qui m’accompagnaient de partir et il a essayé de me convaincre.

« Écoute-moi Michelle, ce puits ne peut pas être servi de cette façon. Je connais les risques, Brian peut revivre, mais il ne va jamais revenir comme avant. Il va devenir plus violent, plus corrompu et plus immoral. Tu ne risques même pas de le reconnaitre. On ne peut pas faire ça pour lui. »


J’ai hurlé quelques mots envers lui, mais ce n’était pas logique. Je le sais très bien. Je ne mesure aucunement ce que je lui dis. Il voit que les autres membres de la Ligue des assassins me stressent énormément, alors il les fait quitter. À la fin, il ne reste que Talia et lui en face de moi. Il a même fait partir plusieurs de ses gardes du corps privilégiés.

« Tu t’en es servi plein de fois depuis les derniers siècles, alors pourquoi tu refuses pour lui? Je croyais que tu nous voyais comme tes propres enfants. Je ne te demande pas de l’utiliser en tout temps, mais tu nous as éduqués depuis notre tendre enfance pour des principes. Tu nous as appris de tout faire pour l’autre, de se battre ensemble, mais aussi de se protéger. Je ne te demande pas de le faire pour les autres assassins morts aujourd’hui, ni pour moi… je veux que tu le fasses pour lui. Si Talia ou Damian meurt, tu vas le faire pour eux, hein? Fais le pour lui, s’il te plait. »

Des larmes tombent encore. Je me calme doucement, j’espère le convaincre sur le coup. J’ai toujours cru qu’on avait un lien plus proche que le titre d’étudiant et de professeur. Ce n’est pas logique pour la Ligue des Assassins, mais je crois que notre lien est beaucoup plus fort que cela. Je suis prête à tout pour cette idée de pureté, mais je suis prête à autant pour mon frère.

Puis, il me répond. Je baisse les yeux, j’essaie de respirer normalement et puis je me rends compte de chacun de ses mots, je me rends compte du pourquoi de notre différence entre Brian, Talia et les autres. Il refuse proprement ma position, mais il ajoute aussi beaucoup plus sur ce qu’il ferait en cas de mortalités de Damian et de Talia. Je lève ensuite mon épée vers lui avec l’une des résonances les plus agressives que je peux sortir de ma vie en face de la personne qui vient de désavouer tout ce que j’avais conçu autour de lui.

« Ra’s Al Ghul. Je vous défie pour le rôle de maitre de la Ligue des Assassins. Il est le temps de changer. Vous m’avez éduqué depuis mon enfance pour prendre cette place. Cette place est mienne aujourd’hui. Si je ne peux pas être votre fille, je vais devenir votre remplaçante et Brian restera toujours mon frère. »

Talia essaie de me convaincre de renoncer à ce défi qui amène souvent la mortalité aux rivaux de la Famille Al Ghul. Je suis dans les codes pour demander ce combat, peut-être blessée légèrement, mais jamais je vais renoncer à tout ça. Il ne veut plus me voir comme sa propre fille, je suis capable d’en faire autant pour le combattre.

Il accepte le défi avec une grande hésitation. Le combat se prononce dans une domination plutôt directe de Ra’s. Démolie autant moralement que physiquement, il prévoit avec une facilité mes coups. Il me laisse même de nombreuses chances pour me rattraper, il essaie même de me bloquer au sol, mais il voit très bien que je veux le tuer. J’arrive peut-être à lui infliger quelques blessures, mais après un temps, il décide d’aller plus fort. Il veut arrêter le combat et c’est surtout avec les coups les plus puissants qu’il m’épuise.

Il réussit à me désarmer puis à me donner deux puissants coups de poings au visage pour que je reste au sol. La pointe de l’épée sur ma gorge, il voit bien que je suis bloquée totalement. Il enlève doucement son épée pour le donner à Talia.

« Tue-moi, espèce de vieux sénile. »


Il essaie de me relever par un bras, mais je lui fais lâcher prise par la réserve de force qui me reste avec un violent coup sur son visage. Je boîte vers le cadavre de mon frère juste pour pleurer dessus. C’est Talia qui vient me voir finalement après coup. Ra’s a finalement disparu pour essayer de laisser Talia parlée avec moi.

« Michelle, tu dois comprendre que Ra’s refuse de le faire pour son bien. On t’aime, Michelle, mais tu ne peux pas changer la mort. C’est la mort qui te change. Tu fais partie de notre famille, tu es Michelle Al Ghul et on est prêt à tout oublier de ce que tu viens de faire… »

Elle essaie d’être plus humaine, mais je suis incapable de le voir par la mort de mon frère. Je l’arrête par une simple petite phrase.

« Je ne suis pas Michelle Al Ghul… je suis Michelle Drew. » »

_________________
avatar
Michelle J. Drew

Messages : 976
Date d'inscription : 20/10/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum