Jessica ou Michelle? [PV : Adrian Eversfield]

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Jessica ou Michelle? [PV : Adrian Eversfield]

Message  Michelle J. Drew le Sam 26 Déc 2015 - 13:18


Une affaire de famille?

« Je sais très bien que le monde n’est pas aussi manichéen qu’on peut le transformer, mais je croyais que c’était vraiment le but de le transformer ainsi sans aucune raison valable. Ils ont peut-être des raisons logiques dans les différents milieux, c’est bien plus simple de justifier leurs actes quand les médias et que les politiciens les appuient dans leurs idéologies. Ils peuvent ainsi justifier les pires débilités en affrontant même les arguments les plus logiques, uniquement par des soutiens dans les milieux les plus confortables. C’est assez facile de voir la ligue des assassins ou la confrérie comme des terroristes quand on répète le message des milliers de fois. Je ne suis pas trop les médias, mais il est facile de voir ce groupe comme instable quand on regarde la plupart des membres.

Chacun se comporte en loup solitaire avec un message différent. Certains messages peuvent se ressembler avec des petits groupes qui se réunissent, mais d’autres ont des discours très solos, cherchant à sortir un peu du lot. Le Shield est très bordélique de ce que la Ligue a ramassé comme informations. Plusieurs soutiennent Stark et Carol, d’autres sont des moutons de Fury et encore de nombreux autres veulent faire différents. Les explications d’Adrian sont surtout vers un utilitarisme. Je ne sais pas vraiment où le mettre dans les groupes connus du Shield. Il ne doit pas vraiment croire en mon transition et les informations sont les plus intéressantes dans son évolution dans le Shield.

« Je ne suis pas une grande adepte des médias. J’ai toujours cru qu’en lire trop, surtout sur le continent américain, peut nous rendre fou. Il faut faire attention avec les informations que je vais te fournir. Il faut absolument éviter que vous allez avec des membres du Shield traditionnels ou les grosses brutes. Si l’une des deux organisations se rend compte de cette attaque, ils vont se trouver une autre base assez facilement. Les grosses brutes des Vengeurs ne sont pas à conseiller. Profitez surtout de vos agents d’élites comme Rogers, Bartons, Romanoff, Parrington, Hopkins, Drew, Morse et Cage pour cette mission. Faites surtout attention aux lieutenants de la Main et de la Fraternité, ils sont un peu plus dangereux que la moyenne des autres assassins. »

Ce sont des conseils très élémentaires, Natasha, Rogers ou Jessica vont pouvoir faire des stratégies bien plus complètes à ce sujet. Je ne crois pas vraiment qu’il va être étonné que je connais la véritable identité de Spider-Woman, ou encore l’existence des spécialistes du Shield comme Romanoff, Bartons et Morse. Je viens de lui dire que j’étais dans le plus proche cercle de la Famille Al Ghul, nos informations sont quand même plus complètes que de nombreuses autres organisations dans le monde.

Il désinfecte la blessure le plus normalement possible, pendant que je reste longtemps impassible. Je cache mon malaise des approchements physiques pour cette fois-ci. Je dois peut-être faire des progrès sur cette communication physique. Rachel Williams est déjà une fille extrêmement extravertie avec une attitude dilatement opposée à toutes mes habitudes. Cette folle m’a déjà donné un câlin, je ne vous explique même pas le malaise autour de cela.  

Après le soin de mes blessures, Adrian décide de me poser quelques questions. Il veut mon nom, mais surtout ma motivation de savoir à quoi j’ai gagné dans la remise de plusieurs informations des ennemis comme la Fraternité ou la Main à Adrian. Il est extrêmement facile de me créer un nom pour Adrian, mais la première question me pose un petit souci.

« Appelle-moi Sarah et peut-être plus tard, je vais te donner mon vrai nom. Sinon pour ta première question… » Je prends mon souffle en réfléchissant quelques secondes sur ce que je peux bien lui dire. « Je suis dans un moment de ma vie où que je dois tourner un peu la page sur mon passé, mais ce passé est souvent omnipotent dans ma vie par la présence de la Fraternité ou de la Main. À cause d’eux, j’ai perdu beaucoup trop pour permettre de passer à autre chose. Je vais déjà gagner beaucoup juste en fournissant ce que je sais sur eux qui ont décidé de m’enlever ce qui m’a été le plus cher. Je n’ai pas besoin de ton aide pour gagner quelque chose, mais je vais pouvoir tourner la page juste en te donnant tout ce que je sais d’eux. »

Je suis quand même honnête sur cette partie. Je n’ai pas envie de recevoir un soutien ou des faveurs d’Adrian, je peux bien me débarrasser des informations qui me nuisent encore pour essayer de venir dans le droit chemin. Même si je ne crois pas que cela va vraiment fonctionner dans l’avenir.   »

_________________
avatar
Michelle J. Drew

Messages : 976
Date d'inscription : 20/10/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jessica ou Michelle? [PV : Adrian Eversfield]

Message  Invité le Sam 26 Déc 2015 - 20:35

Elle en connait du monde… Et elle appelle Samantha par son petit nom! Voilà qui est intéressant. Très intéressant même. Mais elle a parfaitement raison. Son analyse est fort pertinente et même si pour moi c’est une évidence, ce n’est pas forcément de l’avis de tous. Si nous décidons de sortir la grosse artillerie, inévitablement, nous allons effrayer le gibier et ce sera toute une affaire que de trouver une nouvelle piste. C’est une véritable bénédiction que de disposer de ces informations. Je ne compte très certainement pas noyer le poisson en confiant une mission si délicate à n’importe qui. De toute façon, ce n’est pas mon genre, on peut se rassurer là-dessus. Le truc ce sera de garder cela discret. Hors des mains de Fury. Parce que lui ne fait pas dans la discrétion. Moi je peux le faire et je compte bien le faire. Et je sais qui va m’y aider. Oh que oui je le sais.

Et le reste de son discours n’est pas sans intérêt non plus. Je sais que souvent on se dit qu’en se soulageant d’un poids, ici métaphorique, on peut continuer à avancer dans la vie. En revanche, dans le cas présent, il ne s’agit plus d’une métaphore mais bien d’une interprétation presque littérale des choses. Si j’utilise les informations qu’elle me donne, nous allons effectivement éliminer des éléments de son passé. Je dois avouer que c’est brillant. Non vraiment cette « Sarah » me plait énormément. Pour une assassin, elle est fort sympathique, lucide, allumée voire dynamique. Si tous mes suspects étaient comme elle, mon travail n’en serait que plus beau et plus agréable. Je me promets de garder un œil sur elle si c’est en mon pouvoir. Après tout, je suis le champion des cas perdus. Quand les autres disent que c’est impossible, moi, au contraire, je veux y croire.

« Je vous souhaite la meilleure des chances en tout cas pour ce changement de direction dans votre vie. Et je ne dis pas cela par simple politesse : je le pense sincèrement. Si je puis vous aider d’une quelconque façon, n’hésitez pas à me faire signe. Je me ferai une joie de vous apporter mon aide, dans la mesure du possible il va de soi. Si vous connaissez mon dossier vous savez que c’est mon genre. »

Et c’est dit de bon cœur. Même que tiens, histoire d’en apprendre un peu plus sur elle, je retourne dans la cabine et fait cap sur un petit restaurant discret, sympa, où nous aurons le loisir de casser la croûte tout en discutant. Peut-être s’opposera-t-elle au plan mais en même temps, après une blessure, il faut reprendre des forces. Si elle est comme certains assassins que j’ai connus, tous ne sont pas assidus dans leur alimentation, ce qui est un tort. Une alimentation saine et régulière est essentielle pour le bon maintien d’un corps et je sais que nombreux sont ceux qui comptent sur leurs aptitudes seules et leur talent pour les tirer d’affaire. Ceci dit, un esprit sain dans un corps sain, ce n’est pas simplement dit pour embêter les gens. C’est une réalité dont il faut tenir compte si on veut vivre vieux et en santé. Cela ne veut pas dire de systématique se priver de tout par contre.

Pourquoi cette observation? Parce que notre destination est une petite pizzeria sur four à bois, sans prétention. Je connais Boston, je n’en suis pas à mon premier séjour. En fait, j’ai été dans bien plus de villes des États-Unis que je ne voudrais bien l’admettre. Je ne suis pas du genre à me cacher dans un bureau. S’il faut aller sur le terrain, j’y vais. S’il faut prendre des risques et se mettre les mains dans la merde pour trouver un indice, je le fais. Je suis un analyste, c’est vrai. En revanche, je ne suis ni un pleutre ni un lâche. Et cela, personne ne peut prétendre le contraire. Au nombre de fois où je me suis fait enlevé ou capturer pendant mon service, inlassablement à la recherche du prochain indice ou d’une donnée importante… C’est plus fort que moi, c’est dans ma génétique : les Eversfield veulent aider et ce même si c’est au détriment de nos propres personnes!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jessica ou Michelle? [PV : Adrian Eversfield]

Message  Michelle J. Drew le Dim 27 Déc 2015 - 0:40


Une affaire de famille?

« La motivation n’est pas vraiment là après mes réponses. Je baisse un peu le regard en me perdant dans mes réflexions. Peut-être que j’en veux beaucoup à la Main pour avoir décidé d’ébranler mon monde, mais je m’en veux bien plus de ne avoir rien fait concrètement pour sauver mon frère. Je sais très bien ce que j’ai fais, et je sais aussi bien que j’ai prise beaucoup de temps avant d’aller l’appuyer contre le lieutenant de l’assassin. Ra’s et Talia ont essayé de me convaincre très longtemps que ce n’était pas de ma faute et que je n’aurai pu rien faire, mais la culpabilité reste malgré tous les dires. Vendre les bases de la Main et de la Fraternité ne vont pas me soulager, mais peut-être que cela va me donner l’illusion de respirer.

Je recommence à bouger un peu pour reprendre mon chandail et un peu de la glace pour ma tête. Il ne semble pas vouloir en savoir plus sur mon avenir et malgré une partie de mon corps souffre encore, je crois que cela va prendre une ou deux journée de repos pour une guérison totale. En remettant totalement mon chandail pour ensuite prendre de la glace pour ma tête, je sens très bien qu’Adrian ne veut pas trop s’impliquer dans mes problèmes. Peut-être qu’il est curieux, mais je respecte le choix qu’il ne pose pas trop de questions. Ses propos me laissent comme à mon habitude de marbre.

Je ne sais pas trop quoi penser d’Adrian encore là. Il peut paraitre honnête, mais il est en soit un peu plus loin des désagréables du Shield qui veulent trop passer à la télévision. L’agent ne semble pas aussi intéressé à mon affiliation actuelle. Je sais que les Héllions sont un peu médiatisés à Boston, mais on reste un groupe mineur devant l’opposition des autres groupes et la recherche de l’invisibilité des X-Men.

« Je n’ai pas besoin d’aide. »

C’est tout qu’il reçoit pour son long monologue, il aurait peut-être mieux apprécié un petit merci ou encore un sourire, mais est-ce qu’il s’attendait vraiment à autre chose? J’essaie d’enlever un peu le sang sur mon chandail en respirant un petit coup. Il revient ensuite à son poste pour conduire sa petite camionnette improvisée. Il se dirige au moins dans le centre-ville, je vais pouvoir me trouver plus rapidement et l’Académie de Frost n’est pas trop loin.

Sa camionnette s’arrête finalement devant une petite pizzeria, je crois cependant que c’est pour me laisser. Je prévois un horaire assez tranquille pour le retour à la maison, un petit bain et une bonne journée de sommeil.

« Soit prudent pour l’avenir, se mêler des affaires des assassins, c’est dangereux même pour la personne la plus protégée de la planète. »

Je le regarde un moment pour voir si celui-ci veut ajouter quelque chose ou non. Je ne pense pas vraiment le revoir dans l’avenir, je sais comment me servir de plusieurs moyens pour qu’il reçoive éventuellement mes informations sans me présenter physiquement à celui-ci.   »

_________________
avatar
Michelle J. Drew

Messages : 976
Date d'inscription : 20/10/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jessica ou Michelle? [PV : Adrian Eversfield]

Message  Invité le Dim 27 Déc 2015 - 12:10

Est-ce que je devrais me montrer plus curieux? Ce n’est pas l’envie qui manque, de lui poser mille et une questions. Mais je sais que ce n’est pas une bonne idée. Que si l’occasion venait à se présenter, ce n’est en rien maintenant. Pourquoi? Bien soyons logiques. Admettons que je commence à interroger « Sarah ». Sur sa vie, ses projets, son affiliation actuelle ou future. Je pose des questions qui sont personnelles. Potentiellement gênantes. Du coup je passe du mec du SHIELD un peu excentrique au type qui a l’air de vouloir monter un dossier et c’est précisément ce que je veux éviter. Il y a un temps pour chaque chose et nous en sommes encore à l’étape de faire connaissance, en un sens. Elle et moi qui nous jaugeons, tentant de voir quel degré de confiance est de mise. Mais je le redis : ce n’est pas l’envie qui manque de poser des questions. Mais je ne le ferai pas.

J’ai appris énormément ces dernières années que malgré toute ma bonne volonté, certaines personnes ne veulent pas se faire aider. Elles ne veulent pas de la main qu’on leur tende et toute question dans leur direction les fait se hérisser. Vouloir plus que l’autre en face ça n’aide en rien. Là, mon intention est facile à deviner. Nous sommes devant un restaurant. « Sarah » semble davantage penser à un « au revoir ». Ce qui me fait me demander : est-ce que c’est moi qui pour une fois ait manqué de cran en voulant jouer une carte plus prudente ou c’est simplement qu’en vérité, j’interprète mal son nom verbal? Son impassibilité trahit ce que je suppose être une longue réflexion. Ou une suite de plus petites réflexions. Il n’en demeure pas moins que la demoiselle fait tourner ses méninges en ce moment. Maintenant, la grande question me revient. Hum…

Adrian, vas-tu oser proposer quelque chose ou vas-tu laisser la situation évoluer naturellement? Il n'y a pas vraiment de bonne ou de mauvaise réponse mais… J’avoue être dans l’impasse. Elle n’est pas comme la plupart de mes anciens « dossiers ». Abigail, Kate et Jennifer pour ne nommer que ceux-là. Peut-être que elle va accepter une main tendue. De l’aide. Ce serait fou d’espérer mais la tentation est là. De faire ce pas de plus quitte à me prendre la gifle qui suit en général quand je veux faire le bon samaritain. Mais en même temps… Je suis un Eversfield. Et un Eversfield ne recule pas devant le risque. Nous serions une belle bande de pleutres si c’était le cas. Bon. Je me lance. Au pire, elle m’engueule, se ferme comme une huitre et je viens de perdre un contact utile. Du cran Adrian. Qui ne risque rien n’a rien. C’est ce que te disais ton père après tout.

« Sarah? Vous devez bien vous douter que nous ne sommes pas stationnés devant un restaurant par hasard. Si vous avez envie de parler, et je ne dis pas cela parce que c’est mon travail, je puis vous prêter une oreille attentive. Je ne prétends pas pouvoir régler vos problèmes, ce serait vous insulter et je ne peux non plus dire que je sais ce que vous vivez n’ayant jamais fait dans l’assassinat. Ceci étant dit…

Aider les victimes, ça, les Eversfield, on connait. Par les œuvres caritatives, le travail communautaire ou nos emplois respectifs. Et ne voyez pas victime comme un terme péjoratif évoquant la faiblesse. Je parle de victime au sens de quelqu’un qui a vécu ou subit quelque chose qui en aurait terrassé des moins solides. Vous prétendez le contraire mais je le redis: si je puis vous aider d’une quelconque façon… »

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jessica ou Michelle? [PV : Adrian Eversfield]

Message  Michelle J. Drew le Dim 27 Déc 2015 - 14:06


Une affaire de famille?

« C’est assez bizarre comme situation en ce moment, il s’est arrêté dans un parking de pizzeria pour m’inviter à aller manger quelque chose? Il me prend pour qui? Une membre de sa famille? Une paumée dans la rue? Je commence à le regarder bizarrement quelques secondes pour savoir où qu’il veut aller. Je ne suis pas très habituée de rencontrer des individus trop attachés à l’humanitaire. Je sais très bien qu’ils existent dans toutes les villes, mais en voir un m’harceler pour que je vienne manger de la pizza avec lui, c’est une autre histoire. Il veut prouver quoi en ce moment? Qu’il a un bon cœur? Qu’il respecte les codes écrits par sa famille ou qu’il croit que je peux vraiment me confier à lui par curiosité? J’ai vraiment un bizarre d’impression avec lui. Je ne crois pas qu’il veut me tromper ou encore qu’il croit m’arrêter.

C’est maintenant moi qui suis plutôt curieuse de sa situation. À quoi qu’il pense en ce moment pour croire vraiment que cela va fonctionner? J’ai déjà du mal à revoir cette histoire par moi-même, alors me confier aux autres, c’est vraiment une autre histoire et je ne crois pas beaucoup de personnes sur cette planète serait vraiment capable de comprendre d’entendre ce qui me crée le plus de soucis en ce moment.

« Tu veux prouver quoi en ce moment? Tu fais tout ça parce que ton héritage familial te dit de le faire? Tu veux juste avoir bonne conscience ou quoi? Tu veux que je te rappelle où est le plus grand des problèmes dans ce que tu viens de me dire?

Ce n’est pas le principe de recevoir l’aide ou non, mais bien par le principe que tu ne pourrais vraiment me comprendre parce que nos deux éducations sont totalement opposées. Je peux bien te raconter toutes mes histoires, mais tu vas le voir de ton point de vue. Tu essaies de sauver des individus que j’ai essayé de tuer pendant quinze ans de ma vie. Tu es conscient de ça? Tu es conscient que j’ai envoyé Natasha Romanoff deux semaines à l’hosto quand je faisais partie de la Ligue des Assassins? Est-ce que tu es conscient que j’ai peut-être tué tes collègues et même peut-être tes amis? Et tu crois vraiment que je le regrette? Je regrette beaucoup de choses, mais avoir enlever la vie à plusieurs connards de ce monde, c’est non.

Alors, franchement, pourquoi un tel intérêt? Je respecte que tu veux faire ça au nom de ta famille ou au nom de ton idéologie, mais honnêtement, je perçois juste une grosse différence entre nous deux qui ne vont pas permettre une progression immense dans nos discussions. Alors tu crois vraiment qu’on peut discuter normalement après tout ça? »


Je ne comprends pas vraiment sa logique, mais je lui laisse vraiment le choix de s’expliquer. Il peut bien me raconter toute l’histoire de la dynastie, mais cela ne m’intéresse pas vraiment. Je veux voir vraiment s’il est capable de comprendre un peu la différence entre nos deux mondes. Depuis le tout début, il me parle beaucoup de ce qu’il est selon le modèle qu’on lui a donné, alors j’aimerais bien voir ce qu’il va me sortir comme arguments avec ce qu’il sait actuellement. »

_________________
avatar
Michelle J. Drew

Messages : 976
Date d'inscription : 20/10/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jessica ou Michelle? [PV : Adrian Eversfield]

Message  Invité le Dim 27 Déc 2015 - 19:35

« Oui je le crois. Ce que vous avez fait est fait et ne peut être changé. Des gens sont morts, d’autres ont été blessés. S’il fallait que je base mon jugement sur les collègues que j’ai perdu ou les gens que je connaissais par le truchement d’une ou plusieurs personnes, je passerais ma vie à traquer des gens pour me venger. En revanche, quand allons-nous parler? Manifestement pas ce soir. Vous… »

J’aurais bien dit « vous n’êtes pas prête » mais ce serait présomptueux. Peut-être qu’elle est prête et qu’elle veut simplement me comprendre, comme je veux la comprendre. Mais justement, il n’y a rien à comprendre chez moi. Je suis Adrian Carlyle Eversfield. J’aide parce que c’est dans ma nature. Je le fais non pas par intérêt personnel mais parce que je crois que c’est la collaboration, la coopération et une patiente compréhension des choses qui vont nous permettre de réunifier le monde tel que nous le connaissons plutôt que de continuer à tirer la couverture chacun de notre côté, divisant la planète et nous affaiblissant. Je veux aider mon prochain parce que je crois en lui ou en elle. Humain, métahumain, mutant, il n’y a pas de différence. Si n’investissons pas dans le potentiel de tout un chacun, à quoi cela sert-il de simplement « croire dans le talent »?

Non vraiment, je ne comprends pas ce qu’elle ne comprenne pas. Je suis juste le mec qui s’occupe des cas perdus, le mec qui veut croire quand les autres ont arrêté de le faire et aussi, n’ayons pas honte de le dire, le mec qui pour pouvoir garder une conscience relativement tranquille et ne pas sombrer dans les désordres psychologiques dédie son temps et son énergie à essayer de sauver le plus de vies possibles. Je vois mal ce qu’il y a de plus à dire et honnêtement, comme elle semblait avoir lu mon dossier, je pensais qu’elle savait pour ça aussi. C’est de notoriété publique que je suis un des plus modérés du SHIELD et de l’Initiative et que je refuse de classifier comme terroriste des organisations où le consensus général s’y accorde.  Je suis un des rares à dire que bien qu’elle ait eu un passé terroriste, la Confrérie n’en fait plus partie. Mais je m’égare.

Ce qu’il importe de savoir, et je crois que c’est ce qui est l’essentiel ici, c’est qu’il me semble évident désormais que nous ne discuterons pas ensemble aujourd’hui. Peut-être est-ce trop tôt pour « Sarah » qui a encore certains « deuils » à faire avant de se sentir à l’aise de juste… Échanger avec autrui. Je ne lui demande pas de me raconter ses petits secrets si elle ne le veut pas mais parler de ses projets, de ce qu’elle voudrait faire, explorer avec elle cette nouvelle identité qu’elle se forge… J’ai remarqué que bien souvent, les gens se sentent mieux quand ils ont la chance d’être écoutés et très franchement, je connais peu de personnes qui ont un intérêt sincère pour la vie des autres. Moi, en revanche, si je demande, c’est que je veux vraiment savoir. Parfois mon intérêt est plus de nature académique mais il y aura toujours un intérêt pour la chose.

« Je ne voulais pas vous offenser. J’ai pensé, à tort, que cela pourrait être constructif d’avoir un échange cordial sur des sujets plus légers et heureux que mon travail ou qui il vous reste à brutaliser pour laisser votre ancienne vie derrière. Vos projets, par exemple. Quelque chose qui évoque l’espoir. C’est ce qui nous permet de vivre. Nos rêves et l’espoir. Je serais devenu fou depuis longtemps sans eux… »

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jessica ou Michelle? [PV : Adrian Eversfield]

Message  Michelle J. Drew le Dim 27 Déc 2015 - 20:56


Une affaire de famille?

« L’énergie me manque vraiment dans ce qui m’explique. On m’a souvent appris que la loyauté envers son groupe, ses amis ou son idéologie était l’un des facteurs des plus importants pour définir un être humain. Je lui avoue que j’ai fais du mal peut-être à quelques uns de ses proches et il ne réagit même pas. Il essaie juste de se convaincre que je suis peut-être beaucoup plus gentille que prévue parce que je suis prête à lui répondre à place de partir sans dire un mot. Je peux bien lire une tonne d’informations sur lui, mais je ne comprends pas pourquoi il ne possède pas de rancunes. Même avec ma haine récente contre Ra’s et Talia, je garde un bon souvenir de Talia Al Ghul. Elle a été quand même mon mentor depuis plusieurs années et même durant une partie de mon enfance. Alors même si Slade s’en veut pour avoir massacré Talia, je peux avoir des rancunes contre lui d’avoir toucher à mon mentor. On n’efface pas de rancunes aussi facilement. Peut-être que le Shield a compris un peu qu’ils cherchaient des mauvais ennemis avec la Ligue des Assassins, la Confrérie ou les Last Sons, mais c’est normal que je trouve sa réaction étrange sur le coup.

Je le laisse ensuite continuer pour savoir où qu’il veut aller finalement. Je vois enfin ce qu’il essaie de passer comme messages. Sa conclusion est peut-être intéressante pour des gens qui ont des projets à long terme ou encore de trouver des individus qui ont vu la lumière sur une bonne étoile en une petite journée. J’essaie de me calmer un moment pour m’approcher de lui et parler de manière plus pacifique que dans mes grandes habitudes de vie d’être la désagréable de l’Académie de Frost.

« Je comprends vraiment ce que tu veux faire Adrian, mais tu dois comprendre quelque chose sur moi. Cela ne fait pas très longtemps que j’ai quitté la Ligue des Assassins. On m’a laissé le choix de rejoindre un nouveau groupe avec d’autres idées et de nouveaux projets, mais honnêtement, je n’y crois pas du tout. Je ne crois pas à cette idéologie, ni à ce combat, mais quand dans toute ma vie, on m’a donné des projets et des espoirs dans la Ligue et finalement pourquoi je ne suis plus chez les assassins, c’est parce que j’ai perdu les projets et les espoirs que je possédais. Actuellement, je n’ai pas de projets, ni d’espoirs ou des rêves. Je ne peux pas parler de choses positives parce que je n’en vois pas actuellement.

C’est rempli de bonnes intentions de ta part, mais je ne suis pas douée pour les discussions sur les avancées positives en ce moment. Je te remercie pour les efforts, mais ce n’est pas le temps pour moi. J’espère que tu vas comprendre, mais je n’ai pas besoin de thérapie ou d’en parler, je veux juste me reposer la tête et après je vais voir plus tard. En tout cas, je vais essayer de te contacter dans l’avenir quand je vais me sentir mieux. Cela te convient? »


J’essaie vraiment d’être la plus gentille possible dans cette réponse et surtout pour qu’il comprenne. Je ne crois pas que c’est très évident de cette manière. Je dois vraiment me pratiquer pour des meilleures communications. »

_________________
avatar
Michelle J. Drew

Messages : 976
Date d'inscription : 20/10/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jessica ou Michelle? [PV : Adrian Eversfield]

Message  Invité le Dim 27 Déc 2015 - 22:52

« Cela me convient parfaitement. Dans ce cas, je vais vous laisser ici. Quelqu’un avec des ressources comme vous saura retrouver son chemin jusqu’à ce qui vous sert de chez vous en ce moment. Je vous laisserais bien ma carte mais j’ai dans l’idée que vous avez votre propre méthode pour me joindre. Aussi cliché que ce puisse être… Bonne chance Sarah. Et merci de m’avoir laissé vivre. »

Là vous allez me dire : Adrian, tu la laisses là, toute seule, c’est tout? Et bien oui. Elle m’a clairement fait savoir ce qu’elle pensait et ce qu’elle désirait, tout en exprimant clairement qu’elle me contacterait quand elle se sentirait mieux. Il serait idiot d’insister quand la conclusion de cette rencontre est ma foi fort positive. Sous peu elle me fournira des informations contre des bases d’assassins. Dans l’intervalle, j’ai une petite enquête à terminer sur les déplaisants personnages rencontrés là où cette soirée a commencé. J’ai de quoi m’occuper l’esprit pour un bon moment encore, je ne m’en fais même pas avec ça. Par le temps qu’elle me recontacte, je serai probablement jusqu’au cou dans une enquête de toute façon. C’est ainsi que fonctionne mon travail : un cas n’attend pas l’autre. Et c’est parfait ainsi. S’il fallait que je m’ennuie au boulot en plus, ce serait bien le comble.

Après l’avoir déposé, je démarre et m’éloigne tranquillement, la tête déjà occupée à jongler avec mille et un dossier tous plus ou moins urgents. Après tout, que je le veuille ou non, je travaille avec des chiffres et des données. C’est à moi d’en interpréter le sens et d’en déterminer la priorité. Malgré tout, une partie de mes pensées retourne vers cette mystérieuse « Sarah ». Quelque chose me dit qu’il faudrait que j’ai une discussion avec Jessica mais je n’ai pas envie de créer un conflit ou un froid entre nous. Il va aussi falloir que je boucle l’enquête qui m’a mené jusqu’ici ce qui sera facile sans être facile. Sans manipuler les preuves, il faudrait que je trouve une bonne raison d’expliquer la… Confession de « Sarah ». Je trouverai bien une solution. Je suis malin quand même. Ce ne serait pas la première situation comment dire… irrégulière que je doive gérer.

Une chose est sûre, je suis fort intrigué. Une ancienne assassin qui se reconvertit, qui donne un nouveau sens à sa vie, ça ne court pas les rues. Statistiquement, je dirais même que c’est probablement plus que marginal. Et pourtant, je n’ai aucune raison valable de douter de la véracité des propos de la demoiselle. La vérité, que la vérité et c’est ce qui est si fascinant. Nombreux auraient été ceux à préférer le mensonge comme alternative. Décidément, j’ai hâte d’avoir de ses nouvelles. Elle est de loin en tête de mes contacts les plus intéressants. Oh et il va falloir que je parle à Samantha aussi, pour voir si elle peut m’assister discrètement avec les bases et installations que me fournira « Sarah ». En fait pourquoi ne pas impliquer aussi les deux derniers membres du trio? Hopkins et Mayers? Elles seront toutes aussi compétentes pour m’aider avec cette histoire.

Il me faudra encore quelques minutes pour regagner un terrain d’aviation privé du SHIELD, prendre place à bord de l’appareil et retourner au bercail. Une fois de retour à New York, je file directement au lit. Il ne faut pas négliger son sommeil quand on peut l’éviter et j’en connais un rayon sur le manque de sommeil. Juste avant, je conclus mon rapport d’enquête et je l’archive. Il ne me reste plus qu’à me coucher maintenant.

Et mes dernières pensées conscientes vont vers « Sarah ».

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum