Le Restaurant avec le troisième âge [Slade Wilson]

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Le Restaurant avec le troisième âge [Slade Wilson]

Message  Michelle J. Drew le Dim 31 Jan 2016 - 2:14


La rencontre du troisième âge

« Je n’aime pas qu’il défende Jessica ainsi comme je n’apprécie pas ses réflexions dans la Ligue des Assassins. Finalement, j’ai l’impression d’être uniquement un nom dans les dossiers de Slade. Vu comment il défend Jessica, il doit juste venir me voir pour elle et non pour vraiment ce que je ressens réellement. Je sais très bien que c’est moi qui l’a lancé sur ce débat, mais il prend tellement la défense de Jessica, que j’ai l’impression qu’il ne perçoit uniquement elle comme respectable dans ce monde. Sur le coup, je vois bien qu’il est bien plus agressif dans ses réactions physiques. Il cherche cependant à émettre des commentaires sur son mentor. Je reste quand même sur ma position, je ne crois pas que Jessica porte un grand intérêt envers son passé. Elle préfère se terrer une place dans les Vengeurs et avec une autre partie de sa famille loin des assassins, que revisiter son passé.

Il peut bien défendre ce qu’il veut, mais en ce moment, je ne crois pas à son discours. On dirait qu’il refuse même de me donner raison sur un seul point. Jessica a décidé quand même de ne plus discuter avec Talia, avec Ra’s ou même avec lui pendant vingt ans. Il lui faut environ vingt ans pour qu’elle revienne le voir. Et l’une des seules raisons pourquoi elle a décidé de revenir le revoir, c’est parce qu’il a décidé de torturer sa gamine. Après le tabassage de Slade, je suis prête à mettre ma main dans une déchiqueteuse que Jessica n’est pas allée voir Talia pour voir comment elle allait.

« Alors explique-moi sincèrement pourquoi elle a ignoré son passé pendant vingt ans? Tu me dis qu’elle déteste de voir un frère et une sœur se battre, pourquoi elle a décidé d’intervenir quand tu t’apprêtais pratiquement à tuer Talia? Parce qu’en réalité, elle ne se soucie pas vraiment de ce qu’on peut faire ou ce qu’on va devenir. Elle attend juste qu’on lui montre les résultats et après elle décide d’intervenir. On dirait finalement que tu essaies de l’excuser, mais elle a ignoré beaucoup trop son passé pour un réel intérêt pour prouver le contraire comme tu le dis. »

Mes paroles sont beaucoup plus sensées que ma dernière frustration contre Jessica, j’ai bien écouté les illusions de Slade sur celle-ci, mais il ne m’a pas répondu directement sur son absence ou sur l’ignorance des actions de Talia ou de son passé. Il revient ensuite sur mon frère pour m’essayer peut-être de me calmer un peu, mais il commence une phrase sans la terminer. Quand je pense qu’il veut la continuer, il change de sujets pour m’envoyer la pensée de mon éventuelle rédemption.

« J’en ai rien à faire de ce que Jessica pense de moi. Elle va continuer sa vie dans son coin sans soucier réellement de ce qu’elle a construit. Et tu disais quoi sur mon frère? Tu étais surpris de quoi? »


Encore une fois, je brise mon indifférence habituelle pour revenir dans un sujet un peu plus personnel. Cela se fait encore sentir par ma curiosité habituelle. Je ne savais pas vraiment où il voulait aller avec cette idée, mais cela m’intéresse d’en savoir plus sur sa vision. Je ne sais pas pourquoi je cherche à savoir les avis différents, mais on dirait que je manquais réellement d’alternatives de discussions sur la mort de celui-ci. Je n’en parle pas beaucoup avec Emma et je me vois mal revenir dans la Ligue des Assassins pour discuter de deuil.

Au moins, on change de sujets et on revient sur ce qu’il recherche à faire avec moi, mais aussi avec plusieurs autres jeunes. Il reste encore très mystérieux autour de ce sujet et il me répète au moins le discours basique juste en ajoutant l’idée de trouver un certain équilibre. Encore une fois, je ne sais pas trop où il veut aller dans le concret.

« C’est très brouillon ce que tu me présentes. C’est bien sympa de me dire que l’important est mon futur et non le présent, ou encore que tu recherches un certain équilibre, mais tu veux faire ça comment? Tu veux le faire toi-même? Tu as des professeurs? Toute cette idée est intéressante, mais tu ne me dis pas comment tu veux faire ça… » »

_________________
avatar
Michelle J. Drew

Messages : 1028
Date d'inscription : 20/10/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Restaurant avec le troisième âge [Slade Wilson]

Message  Slade Wilson le Dim 31 Jan 2016 - 10:02

Je ne peux pas ignorer ton existence.Bien, je n’ai pas envie de rentrer dans ce jeu la, surement par respect pour Jessica, refusant de dévoiler des parties de sa vie, de son histoire, que ce soit la maladie ou Hydra, mais il faut essayer d’apporter malgré tout une part de la vision à Michelle, ne fusse qu’elle ne cesse de juger sans la connaître. Ce n’est point quelque chose qui m’est appréciable à entendre, tout comme je ne supporterai pas si quelqu’un venait parler avec ma fille de moi ainsi alors que j’ai moi même évité une partie de sa vie, non pas parce que je ne tenais pas à Rose mais à l’époque c’était pour la protéger de mon milieu et cela jusqu’à ce que Ravager se rapproche d’elle pour me toucher. « Bien, tu veux des réponses, tu en auras… Après tout, je te dois peut-être cela, mais je ne te dévoilerai pas les affaires plus personnelles de Jessica, si tu voudras en savoir plus de ce coté la, c’est à vous  deux d’en discuter. » Un soupire à nouveau se fait, il est difficile d’entrer dans ce genre de sujet mais il faut aussi que Michelle en tire une certaine leçon, pas uniquement pour Jessica, mais pour les autres personnes qu’elle risque de croiser dans sa vie. Elle ne peut pas juger un être sans l’avoir connu ou étudier personnellement, elle n’a pas le pouvoir de connaître une histoire en n’ayant le regard que sur une version ou un coté de l’affaire.

« Il y a encore peu de temps, j’en voulais à Jess pour son absence, surtout quand j’ai perdu mon fils, que j’ai du tuer mon ancienne épouse… Cette absence, je lui ai gardé rancœur longtemps… Mais ma colère m’aveuglait car je n’avais jamais pris le temps de voir plus loin ou de chercher les raisons… C’est ce même aveuglément qui m’a empêché de comprendre plutôt son lien avec Talia… » Oh je me rappelle de sa remarque, capable de savoir qui est Batman mais pas de voir une telle évidence, je suis sur que si Bruce savait ce détail, il en rirait. « Maintenant Michelle, imagines que tu sois un symbole de puissance ou d’efficacité, que tu deviennes une personne qui a été reconnu dans divers milieux… Imagines que pour des raisons comme pour protéger la vie d’un de tes proches tu as été jusqu’à sacrifier une part de toi… » Je parle lentement, espérant qu’elle a déjà assez de sentiments pour pouvoir se mettre dans une telle situation, de pouvoir imaginer tenir à quelqu’un assez puissamment que pour se sacrifier. Oui elle m’a parlé d’avoir des frères, mais elle ne m’a pas dit ce qu’elle ressentait pour eux. « Maintenant imagines que tu deviennes la cible, que ce soit par des êtres qui veulent te faire tomber par vengeance, ou des assassins qui te voient comme une menace, ou encore à cause d’une guerre justement du milieu… des êtres comme Gibson de la Fraternité ou des êtres comme Shishido de la main… » Je met un contexte en évitant intentionnellement certains détails de la vie de Jess. Et pourtant même la, je n’aime pas spécialement cette conversation, quelque chose me dérangeant. Je crois en faite qu’en parlant de cela, je pense simplement à certaines personnes de mon entourage qui représentent quelque chose à mes yeux, Rose, Korra, Cait,… Des personnes qui pourraient devenir des cibles si certains comprenaient. « Ces êtres vont commencer à t’étudier, analyser où tu vois, qui tu fréquentes, voir tes faiblesses que ce soit dans tes habitudes ou dans les relations capables de t’affecter… Ils verront alors que tu tiens à une personne ou une autre, et la ils vont s’abattre dessus pour une seule et unique raison… Cela te fera mal, cela t’affaiblira, et cela te fera culpabiliser, te poussant à te dire que c’est de ta faute, pour t’atteindre, que tu aurais pu les défendre… Ta colère va l’emporter et tu vas devenir imprudente, par tristesse ou vengeance… » Je ne sais pas si elle voit où je veux en venir, mais je tente de lui démontrer les menaces d’un monde comme celui des Assassins, que ce soit d’ailleurs les actuels ou les anciens, car une fois un pied dedans, tu restes quelque part attaché au milieu, que ce soit par des alliés ou des ennemis… Jamais tu ne peux réellement de détacher totalement de ce passé et des personnes comme Jessica ou Betsy resteront toujours des cibles pour les rivaux de la Ligue, malgré qu’elles se sont totalement éloignées du milieu. « Alors quand tu réalises cela, il ne te reste qu’une solution pour protéger ces personnes qui te sont chères… Disparaître… Laisser voir à tes ennemis que ces personnes ne représentent rien… Quitte à en souffrir, c’est un sacrifice que tu fais pour ceux qui ont de l’importance… Et c’est la seule chose que tu peux faire, car même si tu arrives à vaincre Shishido ou Gibson, quelqu’un prendra leur place et voudra se faire un nom… » Je me redresse un peu pour m’adosser totalement à ma chaise après ce monologue, espérant un peu ouvrir les yeux à Michelle. « Comment je sais que cela se passerait ainsi ? Parce qu’un temps, c’est ce que j’aurais fait… Parce que c’est ce que Nyssa ferait, parce que c’est ce que font beaucoup d’Assassins… Etudier la cible, abattre la cible… Si celle-ci est inaccessible, attaquer à ce qui est précieux pour elle… » Un peu comme j’aurais fait pour Batman, attaquer sa Batfamily pour le faire sortir de sa grotte. En résumé, je venais de dire qu’en faisant ses adieux à la Ligue des Assassins, Jessica s’était retrouvée dans une situation où elle devait faire des adieux à ceux qu’elle aimait pour éviter d’en faire des cibles… Mais je sais qu’il y avait plus que cela, il y avait ce point qui m’avait fait dire à Michelle qu’elle lui ressemblait, une honte sur des actes passés. « Ceci n’est qu’une partie de l’histoire Michelle, une infime partie… J’ai su comprendre Jessica, car j’ai tenté de faire cela aussi pour Rose quand j’ai appris son existence, mais elle a malgré tout été une cible, alors je l’ai embarqué dans mes histoires et j’en ai fais… Une professionnelle comme moi. » Il y a une pointe de regret dans la fin de ma phrase, après tout ce n’était pas ce que j’avais souhaité lui offrir comme vie, oh non j’aurais préféré la voir éloignée de cette histoire surtout avec ce qu’il s’était passé pour ma famille et Adeline. « Je ne te demande pas de pardonner ou d’accepter, je te demande juste de t’informer sur toutes les facettes de l’histoire avant de réellement juger… Car aussi surprenant que cela est, pour Talia, ce n’est pas celle que tu penses qui en souffre le plus. »

Tout cela pour répondre juste à une question, mais je me demande si Michelle a compris que ce n’est pas que défendre Jessica en cet instant, mais aussi lui ouvrir les yeux sur le monde autour d’elle. C’est triste pour elle, mais même si elle cherche une rédemption, même si elle devient une Hellion à part entière, même si elle va sauver des vies ou changer les choses, pour certains elle sera et restera toujours une assassin, elle sera souvent jugé pour cela, par ses amis comme ses ennemis. Si j’étais Shishido, en cet instant, j’informerais Jessica de l’existence de celle-ci, mais juste pour l’envoyer contre Ra’s al Ghul, je ferais enfermer Michelle pour tenter de lui laver le cerveau, quitte à la briser physiquement et mentalement, je laisserais la déchirure se former au cœur de la Ligue, puis attaquerait celle ci en utilisant Michelle comme une arme, quitte à la tuer et la ramener avec la magie de la Main comme ils ont fait avec Elektra avant. Peut-être que finalement Ra’s al Ghul a caché l’existence de Michelle et de ses frères pour cela aussi, éviter de faire souffrir Jessica ou de la tenter, mais cela m’étonnerait qu’il ait ce genre de considération. De toute façon, dans mon projet, j’offrirai un entourage assez conséquent qui rendrait difficile de s’en prendre à eux directement. Quand Michelle relève mes mots pour son frère, je fais un signe négatif de la tête en me montrant évasif. « Non rien… Je réfléchissais tout haut, c’est l’âge que veux tu, je deviens sénile… » Je ne pense pas qu’il serait bon pour elle de rentrer dans la conversation du puits, j’irai me renseigner sur les raisons de Ra’s al Ghul, j’en profiterai peut-être quand j’irai voir Talia. Pour la suite, elle a raison c’est brouillon car justement je souhaite vérifier son intérêt sur le sujet, voir si cela pourrait la tenter et la curiosité m’indique plutôt que c’est une voie positive.

« Moi ? J’ai déjà une élève et je n’ai pas assez confiance en moi pour une telle responsabilité, en faite mon rôle sera surtout de vous unir et de vous guider au début… Peut-être quelques enseignements mais rien de bien conséquent. J’ai sélectionné des Professeurs, des personnes dont les valeurs sont grandes, dont l’humanité et la moralité est une force, quelque soit leur histoire, leur passé ou leur nature… Ce sont toutes des personnes devenues des héros, qu’ils soient dans l’ombre ou connus, des personnes qui ont tous un vécu particulier les ayant rendus la. Ils représentent ce qu’il y a de meilleur dans l’honneur, la droiture, la bonté, la justice, la loyauté, le respect de leurs amis comme de leurs ennemis… Certains ont du se battre contre leurs propres démons, d’autres contre ceux qui avaient peur de ce qu’ils sont… Leurs histoires, leur expérience, tout cela sont des choses qu’ils peuvent partager au lieu de laisser cela s’effacer avec le temps pour qu’une nouvelle génération puisse grandir. Alors oui, je sais qui sont les jeunes que je vise pour ce projet, j’ai les professeurs, et j’ai même le lieu… »

Je ne suis pas Slade Wilson pour rien, je calcule tout, j’analyse tout, je sais qui sera le plus adapté pour apporter le plus aux jeunes qui sont dans mon projet. Pour cela que je n’ai pas pu promettre à Michelle, car pour elle je compte sur Betsy et Jessica… Mais ce qui m’a intéressé le plus chez Michelle, ce n’est pas le faite qu’elle soit Drew, c’est sa décision, son envie justement de changer en allant vers les Hellions et notre début de conversation sur ses objectifs n’a fait que confirmer que c’est un bon choix. Et j’ai confiance en ces « professeurs » car je sais que tous autant qu’ils sont pourraient me mettre hors d’état de nuire pour protéger ces jeunes.

© 2981 12289 0

_________________
avatar
Slade Wilson

Messages : 481
Date d'inscription : 27/10/2014

Feuille de personnage
Pouvoirs:
Informations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Restaurant avec le troisième âge [Slade Wilson]

Message  Michelle J. Drew le Mar 2 Fév 2016 - 0:01


La rencontre du troisième âge

« Encore une fois, je n’apprécie pas son discours sur Jessica. L’explication peut paraitre logique, mais je vois mal ce qui va se modifier entre Jessica et moi. Dans les archives de l’Institut Xavier, ils ont bien repoussé plusieurs clones de X-23 sans vraiment faire de différences. Ils ont décidé de combattre ces clones parce qu’ils ont décidé d’en voir comme des ennemis et de ne pas la mettre au même niveau que leur Laura. Alors pour moi, cette différence est sincère entre Talia et moi pour Jessica. Son raisonnement est plutôt logique aujourd’hui, mais je veux vraiment entendre de la propre bouche de Jessica pour confirmer ses propos. Jessica est quand même restée environ quarante ans dans la Ligue des Assassins, et je crois toujours ceux, qui restent en longévité dans cette organisation, perdaient beaucoup de leurs raisonnements. Je ne sais pas vraiment si je dois croire ou non, il a une sale réputation, mais peut-être qu’ils existent vraiment un respect mutuel entre lui et Jessica.

Je n’ai jamais connu cette période où tous étaient réunis dans la Ligue des Assassins, où Bane, où Jessica, où Slade et ainsi que tous les autres étaient au sein de la même organisation. Peut-être que j’enviais cette période, peut-être que j’aurai vraiment voulu aider la Ligue de la même manière qu’ils l’ont marqué. Je l’écoute entièrement et mon silence est des plus complets à chaque partie qu’il décrit. C’est logique pour les assassins de toucher un proche, même moi, je fonctionnais de cette manière pour retrouver des cibles plutôt rares. Je penche parfois la tête pour entendre chacun de ses commentaires, mais je ne sais pas trop comment réagir.

Tout ça, c’est perplexe et je m’en veux de ne pas avoir fait d’efforts, mais je suis dans la certitude que Jessica ne va jamais me voir comme l’égale de Talia ou de quelqu’un de bien plus nobles pour elle. Je ne peux pas vraiment retenir les larmes quand il arrive sur le sujet d’étudier des cibles. Mon visage reste impassible et j’hoche parfois la tête pour le faire savoir que je l’écoute. Quand il arrive à la fin, j’essaie de sécher les larmes qui sont apparues sur mon visage.

« Peut-être que tu dis vrai, mais cela n’empêche pas que contrairement à Talia ou à Damian, elle les connaît et elle peut les aimer. Moi, je reste inconnue dans son radar et elle va uniquement me voir comme une inconnue. Les X-Men ont affronté plein de clones de X-23 et cela ne change pas qu’ils n’avaient pas de pitié pour les armes de Weapon X. On n’est peut-être pas sûr ce que je suis, on sait très bien que je suis de son sang, mais je reste une inconnue pour elle.

Si personne ne lui dit qui je suis, elle ne va jamais s’en douter. Je trouve cela vraiment idiot de lui obliger ma présence parce qu’une organisation a décidé de me construire. On dirait que tu viens uniquement ici parce que je porte son nom. Tu lui dois peut-être quelque chose, mais elle ne me doit rien et je ne lui dois rien. On ne se connaît pas, c’est tout.

Mon frère n’était même pas son fils, je ne suis pas sa fille et on n’a jamais fait parti de sa vie spirituellement ou biologiquement. Il faut arrêter de croire qu’on va pouvoir avoir un beau lien entre nous deux parce qu’on a un lien de sang. L’HYDRA a forcé ce lien de sang, mais je ne veux rien forcer. Tu as peut-être raison, elle aime peut-être Talia, mais elle ne va jamais me voir comme sa gamine et on ne va jamais partager une complicité parce que cela ne va jamais être naturel ce lien entre nous-deux. »


Je ne le regarde pas durant ce discours, mon regard semble plutôt absent. En réalité, je me sens vraiment perdue encore plus. Je n’aime pas ce sujet et je crois que j’ai fais plutôt une overdose. Je crois sincèrement à mon discours, je ne veux pas rentrer dans sa vie parce que notre nom est similaire. J’essaie de me concentrer encore sur les mots de Slade qui parlent de sa sénilité et de réfléchir à haute voix, mais je me sens encore un peu perdu par tout ce qu’il vient de me dire précédemment.

Alors je décide de ne pas continuer sur ce sujet, cela me démoralise peut-être, mais je ne veux plus continuer sur ce sujet encore une fois. C’est mieux pour moi de ne plus repenser à ça. J’essaie de me concentrer un peu sur ce qu’il dit. Il me parle de professeurs encore remplis de sagesses et d’humanités, des jeunes qui ont quelque chose à donner. Les noms manquent un peu sur tout ce gros projet pour mieux visualiser.

« Tu me parles des principes, de valeurs et d’humanités, mais tu ne me dis aucun nom. Cela ressemble à quoi ton projet physiquement? Dis-moi juste un professeur pour que je voie à quoi cela ressemble. Et cela m’étonnerait que tu aies réussi à convaincre des jeunes X-Men, les jeunes Wakandais, l’Archer de Central Park ou les étudiants des anciens membres de la Justice League à venir dans ton projet. »


Je connais les grands noms par principe. L’Archer de Central Park est estimée un peu partout dans le monde des assassins, les jeunes X-Men sont en train de remoderniser les arts martiaux, les jeunes Wakandais suivent le même processus et je n’ai pas vraiment de mots à ajouter sur le talent des étudiants de la Ligue des Justiciers ; leurs actes parlent d’eux-mêmes. Je reprends parole peu après en affichant un léger malaise présent encore de notre précédente discussion.

« Je ne me sens pas très bien, je peux partir? » »

_________________
avatar
Michelle J. Drew

Messages : 1028
Date d'inscription : 20/10/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Restaurant avec le troisième âge [Slade Wilson]

Message  Slade Wilson le Mar 2 Fév 2016 - 5:16

Je ne peux pas ignorer ton existence.Finalement je me sens un peu plus paisible face à tout ce qui vient de se dire, peut-être qu’évacuer certaines pensées pour tenter d’éveiller un peu l’esprit de Michelle et ne pas la laisser coincer sur un avis unique m’aide aussi… Enfin, tout ceci c’est surtout pour tenter de répondre à ses questions et l’empêcher de juger trop vite, pas uniquement pour Jessica mais en général. Il faut dire que c’est très facile d’émettre un avis sur un être que nous ne connaissons pas, que nous n’étudions pas, ou nous ne rencontrons pas. J’écoute alors la réaction de celle-ci face à tout ce que je viens de dire, analysant autant sa réaction, que ses mots et ses expressions, haussant un sourcil au début quand elle compare à l’armée des clones… De X-23 hein, pas des clones de Star Wars… La j’ai envie de parler de la différence entre elle, X-23 et les dits clones, mais je n’ajoute rien finalement, la laissant simplement continuer. Chaque partie de notre conversation m’apporte plus d’informations sur elle, m’apporte de plus en plus de détails mais aussi chasse certaines interrogations… « Hydra »… Voilà un détail complétant l’histoire, elle est la volonté d’Hydra… Ce n’est pas bon du tout cette affaire, pas bon qu’Hydra ait peut-être encore des dossiers alors sur son existence, surtout avec l’alliance entre la Main et Hydra.

Son raisonnement a un coté censé, mais aussi n’est pas totalement objectif, elle parle ainsi car Jessica est une femme et ne sait point avoir d’enfants mystères, mais si elle pensait à un père ? « Je comprends tout a fait ce que tu veux dire, ton développement… Mais si Jessica avait été ton père génétique, pas ta mère… » Je marque alors une petite pause, même si l’image que je lui propose semble totalement folle… Qui irait travestir Jess ? « Alors dis moi, qu’elle serait la différence entre toi et un enfant que la mère aurait caché à son géniteur ? Un enfant dont le père apprend l’existence que vingt ans après ? Sais tu combien d’hommes découvrent qu’ils ont un fils ou une fille après des années ? » Moi même je n’ai découvert l’existence de Rose que quand elle était adolescente. « Tu n’es pas si différente que cet exemple… D’ailleurs, n’ai-je point commencé par notre discussion en parlant d’histoire de famille ? » Juste ce mot, famille, signifie que j’ai débuté notre entrevue en regardant Michelle comme la fille de et non comme la clone de… Une part de moi cherche en cet instant à lui montrer qu’elle n’est pas à qualifier comme juste un clone imposé, ce serait comme dire qu’elle est une arme fabriquée sans émotions et la je ne suis pas d’accord, juste la larme brillante au coin de son œil montre qu’elle a bien des émotions.

« En tant que Père, si un jour quelqu’un devrait me cloner… Sache que personnellement, malgré ma moralité assez minime… J’aimerais connaître l’existence de celui-ci et je ferais tout pour avoir une place dans sa vie… Pour bien des raisons. » Je ne suis pas Jessica, un argument qu’elle pourrait facilement avancé, comme de dire que nous sommes tous différents, mais c’est à nouveau pour montrer que sa nature ne signifie pas qu’elle doit être mise de coté. « Et je tiens à corriger de petits détails… Que tu portes son nom a attiré mon regard sur toi… Je me répète, histoire de famille… Mais ce qui fait notre rencontre aujourd’hui, ce n’est pas ton nom, mais tes choix. » Certes je vais chercher maintenant à rencontrer le frère de cette jeune femme, mais ce ne sera pas pour les mêmes raisons que Michelle, surement pour discutailler, pour aussi parler de Michelle… Mais ce n’est point notre sujet actuel, ce qui m’a intéressé chez elle, c’est cette décision de nouveau départ, de choisir les Hellions, de changer de vie. « Tu serais restée une tueuse pour la Ligue des Assassins, nous nous serions surement rencontrés une fois que j’aurais découvert ton existence, mais ce que je te propose ne serait pas venu sur le tapis. » Il faut une grande volonté et beaucoup de courage pour tenter une nouvelle vie en sortant d’un tel milieu, il faut beaucoup de force pour chercher une forme de rédemption, faire face à des regards, des jugements, des menaces, des dangers tellement variés. « Et oublies pas une chose Michelle, ce qui te définit, ce n’est pas comment tu es née mais quelles sont les décisions que tu prends dans ta vie… Clone, Alien, Intelligence Artificielle, Mutant, Humain,… Quelle importance ? Ce n’est pas cela qui décide de tes choix de vie… » Bon sang… Je me rends compte que Korra a vraiment eu une influence sur ma vie et ma façon de parler, je n’aurais jamais perdu du temps ainsi pour essayer de pousser quelqu’un vers une réflexion personnelle avant… Je suis sur que si Bruce me voyait dans cette conversation, il viendrait vérifier lui même que je ne sois pas un métamorphe avec le visage de Slade. Mais bon, je pense que tout ce que je viens de dire devrait suffire pour aujourd’hui, cela devrait déjà faire pas mal de choses qui vont revenir à son esprit quand elle voudra dormir, créer assez de doutes et de questions ainsi.

Je ne cache pas un sourire amusé quand elle continue la conversation, espérant qu’elle ne pense pas que cela vienne de ses larmes, de sa tristesse, mais bien de ce dont elle parle, voir à quel point elle vise déjà juste en me parlant de jeune l’archer… Kate, de X-men… Helena… de Wakandais… Nezhno… d’élèves de la Justice League… Cassandra… « Pour le Wakandais, ce ne sera pas une difficulté, je travaille déjà avec… » Il n’est pas faux étant donné que T’Challa comme Nezhno sont chez les Last Sons et que je travaille pour ce même groupe. « Pour Nightshot, l’Archer… C’est la personne que j’ai rencontré avant toi… » Elle voulait des noms, des précisions, au moins je montre un exemple de personnes qui sont comprises dans cette histoire, lui montrant aussi que son raisonnement sur qui n’est pas loin de la vérité. « Pour la jeune X-men, c’est la personne que je vais rencontré après toi… et l’élève de la Justice League, cela fait déjà un moment que je ne suis pas loin d’elle… » Helena est mon prochain objectif ainsi que Valérie d’ailleurs, Cassandra c’est un sujet complexe car je dois aussi m’occuper de Korra qui souhaite la rencontrer, et il m’est important de bien détacher l’affaire Korra et son évolution de l’affaire de mon projet. « Sans oublier le prodige venu des montagnes et la fille déchue… » Korra justement et l’autre Cassandra, la fille de Caïn et Shiva. Bien entendu cela ne fait que lui montrer une partie des personnes que je vise, ne répondant pas encore à la question de qui pourrait être professeur. J’aurais aimé garder un peu de surprise, un peu de mystère mais lentement je vais lui offrir une réponse, une part pour qu’elle puisse se faire une meilleure idée, mais aussi voir la pureté du projet. « Tu as la même réaction que celle que tu nommes l’Archer de Central Park, vouloir un nom… Je comprends votre curiosité face à cela mais un nom ne représente pas tout vu que chacun de ceux  que j’ai sélectionné sont différents pour ce qu’ils peuvent apporter, allant d’une personne qui s’est battue pour en arriver la où elle en est avec un passé difficile, comme Psylocke, à une personne qui a toujours été un exemple de la sagesse et du parfait boyscout, comme Superman… » Le nom de Psylocke n’est pas innocent car c’est surtout sur elle que je compte pour Michelle, avec Jessica mais ce détail la je préfère l’évincer pour le moment. « Comme je disais au début, n’essayes pas de trouver un lien entre ce projet et Deathstroke, il n’y en a aucun… et je ne souhaite pas avoir de réponse aujourd’hui. Un jour tu recevras un courrier, un appel de rassemblement, comme les autres que j’ai ou que je vais rencontrer… Ce jour la tu décideras si cela te tente, que ce soit un oui ou juste la curiosité de voir qui… »

Une réponse aujourd’hui ne serait pas utile, elle a surement besoin de réfléchir sur tout cela est c’est naturel. Je me rends compte que notre conversation l’a réellement affecté quand elle me demande la permission de partir, ce qui me fait hausser un sourcil. Je ne la retiens pas prisonnière, je ne pointe aucune arme sur elle pour la forcer à m’écouter, elle est totalement libre… « Michelle, tu pouvais partir quand tu le souhaitais… Je ne fais rien pour te retenir. » Je lui offre un dernier sourire, me doutant qu’elle ne se privera pas après ces mots pour s’éloigner, me doutant que certaines parties de notre conversation a du un peu secouer. Mais je suis assez heureux de voir cette réaction, je veux dire le faite qu’elle a été affectée par nos échanges, cela montre bien que je ne me trompe pas sur l’humanité en elle. Je me retiens de dire qu’elle est plus humaine que beaucoup d’hommes, pour en revenir au sujet des clones, mais je me tais la dessus pour simplement ajouter quelques mots. « Saches que si un jour tu as besoin de me voir, quelque soit la raison… J’y répondrais favorablement. »


© 2981 12289 0

_________________
avatar
Slade Wilson

Messages : 481
Date d'inscription : 27/10/2014

Feuille de personnage
Pouvoirs:
Informations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Restaurant avec le troisième âge [Slade Wilson]

Message  Michelle J. Drew le Dim 7 Fév 2016 - 0:34


La rencontre du troisième âge

« Peut-être que je dois voir un peu plus loin que ça avec Jessica, je ne peux pas trop être vraiment sûr des mots de Slade. Il parle en son nom, celui de Slade, le mec qui s’est senti obligé de reconnaître sa famille avec tous ses proches attaqués autour de lui. Je ne sais pas si Jessica va réagir de la même façon, c’est quand même deux univers complètement opposé en ce moment. Slade a toujours agit dans le mercenariat proche des assassins, pendant que Jessica a essayé de se rétracter dans quelque chose d’un peu plus moral. Je ne vais pas juger la valeur du SHIELD et des Vengeurs, c’est déjà un peu mieux que l’HYDRA, mais je suis curieuse de savoir pourquoi elle décide vraiment de porter le costume de Spider-Woman. Est-ce qu’elle croit vraiment à ce qu’elle fait ou elle joue un rôle pour être dans cette équipe? C’est une question que je me pose depuis plusieurs années, connaissant que sa réputation dans la Ligue des Assassins et de son absence en général.

Elle a trainé dans la Ligue des Assassins pendant environ cinquante ans et maintenant elle change de fusil d’épaule. Jessica a même été une ennemie de la Justice League pendant plusieurs années, alors je ne comprends pas ce changement. C’est pour cette raison que je me demande si elle croit vraiment aux actions des Vengeurs. Elle aurait pu faire un choix de carrière bien plus facile : Pensons un moment aux X-Men. Elle connait Betsy, Wolverine et ainsi que plusieurs autres, alors elle n’aurait pas vraiment eu de problèmes à intégrer une telle équipe.

Peut-être qu’elle cherchait un défi à satisfaire son expérience, je ne sais pas ; je ne la connais pas. Slade vient juste de m’exposer son point de vue sur Jessica et sur des enfants non-connus, mais je vois mal juger sur ce qu’il me dit. Il aimerait faire connaissance avec son clone, mais est-ce qu’il pense vraiment de la même manière que Jessica? Pas vraiment. Je lui fais un petit signe de la main quand il semblait s’inquiéter pour la Main. Bien que j’ai du mal avec Ra’s, il nous a complètement effacé de l’existence de l’HYDRA. Je crois qu’il a fait croire à cette agence qu’il nous a tué pour prendre notre sang, afin d’éviter de se voir menacer dans le futur.

« C’est ton avis, tes préférences et ton opinion sur une possibilité d’enfants clonés. Peut-être que Jessica ne va pas suivre le même comportement que le tiens. Et tu oublies que même si elle accepte de faire un effort pour nous connaître, j’ai tué l’un de ses enfants. Elle risque plus de m’en vouloir que m’accepter. Alors je préfère vraiment éviter qu’elle connaisse mon existence, dans les deux alternatives qu’on a discutées, elle risque de me rejeter et je n’ai pas envie de me mettre encore plus de pressions avec un futur bordel. »

Je n’ai pas d’énergie pour être plus logique. La motivation n’est pas là pour continuer sur ce sujet. Au moins, il change de sujets pour aller sur les points que je suis allée. J’ai mentionné en soit les plus grands espoirs selon la Ligue des combattants. Alors cela m’étonne sincèrement qu’il a contacté l’archer de New York. Je ne fais pas trop attention sur les remarques du Wakanda, bien que je suis curieuse de comment il peut travailler avec les Wakandais. Ils sont quand même très secrets et restent souvent isolés des autres. Pour les X-Men, je ne sais pas trop à qui il pense en ce moment. Ils ont plein d’excellents candidats pour être des futurs combattants d’élites. Il est aussi contact avec un étudiant de la Justice League, une fille des montagnes et la déchue. J’ai entendu parler de certains, mais les informations sont encore incomplètes car Ra’s ne voulait pas qu’on rentre en contact avec ceux-ci.

« C’est normal qu’on doute de ton projet. Tu nous donnes un bel aperçu, mais tu sais combien d’assassins, de mafieux ou de mercenaires te font rêver pour des faux-projets donnant une importance à plein de beaux principes? Quand on te demande des noms, c’est pour savoir qu’il existe au moins une logique matérielle et physique. Il faut être vraiment con pour ne pas vérifier quand on connait minimalement ta réputation. »

Je prends doucement mon manteau sur la banquette en vérifiant que j’ai bien la clé magnétique pour rentrer dans l’Académie d’Emma. Je vérifie dans mes poches et sans les trouver, je commence un peu à paniquer. Cela ne parait pas, surtout que ce sont des mains tremblantes, je regarde au sol pour voir enfin la petite Sphère de la Young Force, accrochée sur mon porte clé. Je respire un moment pour aller les chercher et commencer à sortir l’argent pour le mettre sur la table.

« Je ne sais pas pour ton projet. Malgré la recherche de rédemption, je ne crois pas être la fille idéale pour ton projet. Tu as besoin de gens convaincus par ce qu’ils sont et qui ont quelque chose d’un peu plus humain qu’une ancienne assassin. Je vais y penser, mais je ne veux pas voir Jessica là-bas. En tout cas… »

Je ferme les yeux doucement en déposant ma main sur le front avant de les ré-ouvrir. J’avais peut-être une idée pour conclure ce sujet parfaitement, mais je l’ai perdue. Je lui fais un signe de tête avec un soupire pour me diriger ensuite vers la sortie.     »

_________________
avatar
Michelle J. Drew

Messages : 1028
Date d'inscription : 20/10/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Restaurant avec le troisième âge [Slade Wilson]

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum