Le Restaurant avec le troisième âge [Slade Wilson]

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le Restaurant avec le troisième âge [Slade Wilson]

Message  Michelle J. Drew le Ven 11 Déc 2015 - 21:34


La rencontre du troisième âge

« Je ne suis plus une grande adepte de la méditation personnelle. On me l’a enseigné beaucoup trop pour croire vraiment que ma tête pouvait se reposer aujourd’hui. Beaucoup d’années ont passé depuis mon départ dans la Ligue des Assassins, mais aujourd’hui, la vérité peut être plus cruelle pour les adeptes des grandes organisations comme celle de la Ligue ou l’Ordre des Serpents. Depuis des siècles, ils justifient leurs guerres contre la Main, quand la seule guerre réelle était contre leurs propres vices. Quand ils regardaient la Main, ils se voyaient dans un miroir déformé. Aujourd’hui, ils ont créé un monstre et Ra’s Al Ghul accuse tout le monde de cette création. Il accuse Kaidan d’avoir échoué pour reprendre son organisation, il accuse les justiciers d’avoir laissé un vide et il accuse les départs de ces assassins pour le manque de réponse envers la cruauté. Mais la réalité peut être plus brutale. Ils l’ont souvent ignoré, et aujourd’hui peut-être qu’ils se rendent comptes de leurs absurdités.

À chercher la domination, ils l’ont perdu. À chercher à devenir la petite élite locale des arts du combats, ils ont perdu la philosophie derrière. C’est très rare que je repense à mon passé, à ma formation et aux personnes que je voyais comme des parents, mais aujourd’hui les critiques apparaissent surtout par mon nouveau mode de vie. L’Académie de Massachussetts est une grande école, commandée par Emma Frost, ancienne ennemie des X-Men et ancienne membre du Club des Damnés. Je ne crois pas que j’ai accepté par une diverse manipulation, ni avec les beaux petits discours sur la croyance individuelle, je crois que j’ai accepté de faire parti de son équipe pour me reposer la tête.

Mes contacts sociaux ne sont pas les meilleurs. Je n’aime pas les jeunes Hélions, ils sont bizarres, mais je suis au moins capable de communiquer normalement avec quelques individus. Je ne compte pas vraiment Emma dans mes liens sociaux normaux. J’ai beaucoup de mal si celle-ci est vraiment sincère dans ses buts ou qu’elle cherche juste à accomplir ses petits complots. La méfiance fait partie de mon sang aujourd’hui et c’est l’une des seules manières que je peux encore réfléchir sur mes buts. Sincèrement, on m’a conditionné sur plusieurs années pour l’idéologie de la Confrérie et de la Ligue des Assassins, je ne vois pas vraiment la pertinence sur le combat pour les mutants, leurs images ou encore leurs droits.

C’est tellement futile aujourd’hui qu’il est vraiment difficile de montrer un intérêt sincère à leurs buts. J’ai parlé de quelques détails à Emma sur mon recrutement, je refusais catégoriquement d’être un visage médiatique, politique ou public pour son groupe. Ma seule motivation sur le moment, c’est essayer de me convaincre que je peux devenir autre chose que mon nom. Dans la Ligue des Assassins, on me voyait vraiment comme la nouvelle Jessica Drew, le nom vient de là. On avait décidé de construire l’image de la nouvelle « Al Ghul » de cette manière.

Je respire un petit moment. Je regarde un peu ce qui me reste dans mon passé sur ma petite table voisine de mon lit. Durant des moments, je trouvais vraiment quand on m’expliquait pourquoi le deuil de Batman l’avait construit de cette manière, que c’était complètement absurde et rempli d’un idéalisme illogique. Ce Batman a environ cinquante ans et il n’a jamais été capable de se pardonner pour la mort de ses parents? J’ai cru pendant plusieurs années que l’argument de cette perte était juste pour trouver une raison à ce talent et à cette volonté. C’est quand mon frère décède que cette raison est devenue logique. Quand je pense avoir perdu totalement le contrôle pour même défier la ligue des assassins au complet dans le but de ressusciter mon frère par le puits de Ra’s. C’est à ce moment que j’ai vraiment compris le pourquoi d’un deuil reste des plus importants dans la construction d’un individu.

Je me lève doucement de mon lit, le moment pourrait être parfait pour essayer de répondre à certaines questions, mais je sens que je suis en train de repousser les questionnements au long terme. Je m’habille comme n’importe quel autre civil de la ville américaine. Je n’ai pas envie de rencontrer les jeunes débiles des Hélions, je pense encore sortir pendant plusieurs heures en restant dans le même restaurant en essayant de me convaincre que c’est la meilleure manière de passer à autre chose.

Le serveur commence à me connaitre et vu que je lui paye un pourboire supplémentaire, il me laisse crécher dans son restaurant sans poser de questions. Je ne fais pas vraiment attention aux clients autour vu qu’ils sont aussi occupés avec leurs petits problèmes. Alors prise avec cette habitude, je reste indignée quand l’un des clients décide de prendre le banc en face de moi pour rentrer directement dans ma banquette privée. Je ne lève même pas le regard pour laisser un :

« Cette place est occupée. Dégage. »

On ne gagne pas vraiment de points de sociabilité de cette manière, mais ce n’est pas vraiment mon but en venant par ici. Je ne comprends même pas pourquoi le serveur ne l’a pas bloqué. Il avait l’habitude de savoir que je ne voulais pas vraiment être dérangée par les autres. Je lève après le regard sur cette personne pour le reconnaitre. Je ne l’ai jamais rencontré directement, mais il fait parti d’un petit mythe dans la Ligue des Assassins comme Batman. Mes traits changent un moment, il doit voir la petite surprise sur mon visage.

« Slade Wilson…  »

Je regarde tranquillement autour de moi pour voir s’il a amené des amis. J’ai déjà buté un magnat du pétrole avec un crayon, alors les larbins de Slade peuvent rentrer facilement dans cette catégorie. Le petit détail reste Slade, je ne vais pas pouvoir le bloquer longtemps avec un crayon ou un couteau de restaurant. Pourquoi je suis déjà sur la défensive? Parce que le dernier souvenir que j’ai de Talia, c’est qu’elle a été pratiquement tuée par Deathstroke en subissant de nombreuses tortures et maltraitances inhumains. Je vois cependant très mal pourquoi il veut me viser : Je suis un secret pour la Ligue des Assassins et je ne fais même plus partie du groupe. »

_________________
avatar
Michelle J. Drew

Messages : 941
Date d'inscription : 20/10/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Restaurant avec le troisième âge [Slade Wilson]

Message  Slade Wilson le Sam 12 Déc 2015 - 11:53

Je ne peux pas ignorer ton existence.La vie et le destin savent se montrer joueur, dévoilant certains secrets de ce monde grâce à de petites miettes déposées de ci de la, des miettes insignifiantes qui trouvées par une personne lambda ne signifient rien. Mais voilà, je ne suis pas un être lambda et quand un « contact », gérant ce que je pourrais qualifier d’Industrie du Crime, fait une erreur d’interprétation sur mon lien avec une femme répondant au nom de Drew, cela ne peut qu’éveiller tout mon intérêt. Si un homme au pouvoir crimino-politique si important peut confondre mon lien avec Jessica et une autre femme qu’il aurait côtoyée, cela a tendance à toucher ma curiosité, à me pousser à chercher d’autres miettes, commencer à rassembler les morceaux. Je dois avouer que sans la petite erreur venant de Wilson Fisk, je n’aurais surement pas trouvé tant d’informations sur la jeune femme concernée par cette histoire, une jeune femme liée à la Ligue des Assassins, une jeune femme au parcours captivant mais à la genèse encore plus intéressante. Cela m’en a demandé du temps pour réunir les différentes informations sur cette Michelle, pour enquêter sur sa personne en ne trouvant aucune preuve réellement tangible mais assez de détails pour me permettre d’extrapoler. Je dois reconnaître, Michelle ou la personne chargée de surveiller se secret avait bien travaillé pour faire disparaître les traces. Mais passons cette révélation qui me sera surement utile en temps et en heure, passons ce secret qui devra le rester bien des temps encore pour empêcher d’autres personnes d’en exploiter les liens tissés par le destin. Je me suis penché sur cette affaire, je l’ai étudié, et j’ai fait rechercher la jeune Michelle, trouver ses habitudes, étudier ses déplacements, ses contacts, ses amis ou ennemis, savoir quand et comment la rejoindre. Je me dois d’agir dans une forme de discrétion car en moi je suis persuadé que mon ancien mentor, Ra’s al Ghul, ne serait point heureux que je m’intéresse à ce cas précis, je pense même que sa paranoïa viendrait s’éveiller surtout qu’il ne connaît point mes projets les plus discrets.

Il faut dire, ma personne n’est point satisfaite de voir un tel potentiel trainer avec les mutants, encore moins avec ceux de la grande blonde de diamant. Mais je ne vais pas m’attarder sur ma vision de cette équipe que je ne porte point en mon cœur surtout que le temps où ma personne s’opposait à ceux se prenant pour des héros est actuellement passé, voir révolue. J’ai bien trop de choses à gérer, trop de choses à préparer, que ce soit pour l’avenir, pour mon esprit ou encore pour ce projet tout particulier qui affectera certaines personnes dont la jeunesse  et l’esprit n’est que promesse de futur. Ma seule inquiétude est de savoir où en est son mental, savoir si Michelle n’a point été trop pervertie par certains préceptes de la Ligue des Assassins, par certaines sombres visions qui pourraient chasser la pureté nécessaire pour mon propre objectif. Je pense qu’il va d’ailleurs devenir nécessaire après ce jour de retourner voir Batman, discuter justement d’avenir et d’un changement de position radical entre nos deux personnes… Je suis sur que cela va le ravir de savoir que je n’aurai plus le temps de venir lui porter misère dans sa vie.

Finalement, alors que j’attendais sagement lorsque je suis prévenu par l’un de mes hommes en charge de surveiller un des lieux où Michelle se rend fréquemment de sa présence. Je m’y rends sans attendre plus longuement, en tant que Slade, vêtu d’une tenue assez classique faisant plus penser à l’homme d’affaire qu’à l’assassin professionnel. C’est dans un silence impressionnant que je fais mon entrée, les pas des plus furtifs, des pas qui pourraient marcher sur des œufs sans les faire craqueler, m’approchant tel un spectre de la table où se trouve celle qui éveille tout mon intérêt en ce moment, me faisant presque oublier d’aller frapper certaines personnes ou de vouloir voir une tête blonde patriotique rouler sur le sol. Pas à pas, cette sensation de famille s’agrandissant encore se fait ressentir, chose qui n’est point spécialement positif vu mes mauvais contacts familiaux, mais certaines erreurs sont faites pour ne plus se reproduire n’est ce pas ? Le serveur s’interpose en me voyant approcher de Michelle, mais les billets posés dans sa main détournent totalement son attention avant que je m’installe sans un mot à la tablée de ma « cible », posant son regard sur elle avec tranquillité alors que ses mots semblent désirer me chasser. Oh un sourire ne sait s’empêcher de s’afficher à son « dégage » mais son injonction ne reçoit aucune réponse positive. Point de réactions face à sa surprise, et le faite qu’elle connaisse mon nom ne fait que faciliter la prise de contacts. Alors que son regard se porte sur l’environnement autour de nouveau, je fais juste signe au serveur, espérant être servi, tout en m’adressant enfin à cette personne installée devant moi.

« Ma chère, pas besoin de chercher. Je suis venu seul à vous et sans aucune ambition de voir la couleur écarlate se répandre. »  Il faut dire que je n’use presque plus de larbins depuis quelques temps, me concentrant sur ma propre équipe, sur des combattants faisant parti de différentes élites. Elektra, ma propre fille, Deadshot et le Winter Soldier, ainsi que sur ce groupe totalement différent que je veux mettre en place. « Sinon, je ne peux cacher le plaisir que cette rencontre se fasse enfin. Nos chemins étaient destinés à se croiser, destinés à se retrouver en tête à tête. » Il existe tellement de secret dans notre monde, des secrets autour de sa personne, autour de Talia, de Jessica, de moi… Et certains de ces secrets font que par le sang, nous sommes tous unis.  « Alors, ai-je droit de voler un peu de votre temps libre pour avoir le plaisir d’une converse ? » Mon intonation n'a rien de froid, ni même monocorde, elle est presque chaleureuse voir accueillante.  
© 2981 12289 0

_________________
avatar
Slade Wilson

Messages : 475
Date d'inscription : 27/10/2014

Feuille de personnage
Pouvoirs:
Informations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Restaurant avec le troisième âge [Slade Wilson]

Message  Michelle J. Drew le Sam 12 Déc 2015 - 20:02


La rencontre du troisième âge

« J’ai du mal à comprendre la logique des organisations assassins et de leurs membres. J’éprouve certainement un grand malaise sur la construction de la Ligue des Assassins et de leurs implications dans une guerre et dans la Confrérie, mais j’ai du mal à concevoir aujourd’hui leurs buts. Plusieurs anciens membres de la Ligue des Assassins sont partis, à mon avis, parce qu’ils avaient l’impression que l’organisation de Ra’s Al Ghul n’a jamais avancé au fil des années. Ils ont peut-être trouvé un but dans cette guerre, mais ils ont perdu beaucoup trop de membres pour vraiment les sentir utiles aux combats révolutionnaires. On m’a raconté souvent l’Histoire de la Ligue, de leurs membres et de tous leurs moyens. Entre les années 70 et 90, la Ligue des Assassins n’a jamais été aussi puissante :

La Main était en guerre. Batman, Gotham, Deathstroke, Wolverine et ainsi que plusieurs autres se sont enregistrer dans le groupe dans cette ère. L’organisation de Ra’s a perdu tout intérêt en pariant sur le mauvais poisson et aujourd’hui, certains des membres ont commencé des petites folies pour sortir du conformisme exigé par la Famille Al Ghul. Je ne connais pas beaucoup Slade, il a une réputation, mais aussi une rancune contre lui. Bien que je n’aime pas beaucoup Talia, ce qu’il lui a fait subir, est bien pire que de nombreuses tortures de la Main. Je n’ai même pas compris pourquoi il l’a laissé vivante. Alors il est normal que je doute en le voyant. Peut-être qu’il veut renvoyer un autre message à Ra’s Al Ghul.

Je suis un peu étonné qu’il ait appris mon existence, peut-être que dans la torture, Talia avait dis mon nom, mais je croyais qu’elle avait resté discrète sur les petits secrets de la famille. Je ne sais pas vraiment les limites de Talia, peut-être qu’elle a menti pour éviter que son père la répugne, mais je ne vois pas vraiment qui a pu donner mon nom autrement. J’ai bien travaillé pour plusieurs mafieux importants, et ils savaient faire deux choses en particulier : Se taire et acheter. Hormis je vois mal Slade brisé les doigts du Caïd ou encore du pingouin pour avoir des informations sur moi.

Alors je pense automatiquement à Talia pour m’avoir dénoncé dans la douleur. Je ne me questionne pas comment il m’a trouvé. Depuis mon séjour chez Emma Frost, je garde des habitudes dans mes journées qui me permettent de me retracer bien plus facilement. Je conserve ma méfiance dans ses premiers mots. Il voit bien que je me méfie pour fouiller autour de moi, mais cela doit faire parti de ses habitudes de vie. Après avoir fait autant de conneries dans sa vie, il doit bien savoir qu’on le voit dans le chemin, ce n’est pas pour faire des beaux compliments sur nos cheveux ou sur nos compétences de combats.

« Je ne sais pas vraiment si le plaisir est réciproque. La dernière fois que j’ai entendu parler de toi, c’est d’avoir remis ma mentor à moitié morte à Batman. Je ne sais pas vraiment si le destin voulait qu’on se rencontre, surtout avec le peu de personnes qui connait mon existence, je me demande sincèrement combien de cadavres et de tortures que tu as fais subir uniquement pour me retracer. »


J’ai une petite pensée pour Talia. Beaucoup de facteurs ont changé, mais je vais me mentir à moi-même si je dis qu’elle ne compte plus vraiment. Je ne m’attends pas à une réponse franche de sa part. Pour le reste, s’il a tué Fisk, je pense qu’il connait déjà les conséquences. Bien que Fisk fait très mafieux traditionnel, quand on le connait bien, il sort du lot pour trouver des assassins spéciaux comme son tireur fou afin de régler quelques problèmes comme son éventuel mort.

Il est assez mignon quand il me demande la permission de prendre un peu de temps, mais je crois qu’il n’attend qu’une réponse positive de ma part. Est-ce que je peux vraiment lui dire non quand je semble perdre mon temps dans ce restaurant depuis plusieurs heures? J’attends avant de lui livrer ma réponse, le serveur vient prendre sa commande et il semble vouloir se racheter de l’intrus en m’offrant de prendre une spécialité de la maison gratuitement. Je fais un signe de la tête pour accepter son offre, sinon il ne risque pas de me lâcher. Après avoir pris la commande de Slade, je laisse le serveur partir un peu plus loin avant de reprendre parole.

« Je ne pense pas avoir vraiment le choix, nan? De toute façon, comme tu peux voir, j’ai plein temps de libres. Tu voulais me parler quoi, alors? Je te préviens pour éviter des malentendus : Je ne suis pas intéressée de rentrer dans un groupe qui va s’impliquer dans la guerre des assassins. Si vous voulez commencer à vous s’entre-tuer, je vous laisse le champ libre, perso j’ai déjà trop écopé. »


Je ne sais pas vraiment qu’il soit au courant autour de cette histoire, mais s’il pense pouvoir me recruter dans son petit groupe d’assassins, je passe volontairement mon tour. Je ne veux pas paraitre arrogante dans cette idée que je peux rejoindre son groupe, mais je préfère prévenir pour éviter qu’il commence à faire le recruteur maniaque pour que je m’implique dans leurs conflits débiles.   »

_________________
avatar
Michelle J. Drew

Messages : 941
Date d'inscription : 20/10/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Restaurant avec le troisième âge [Slade Wilson]

Message  Slade Wilson le Lun 25 Jan 2016 - 5:58

Je ne peux pas ignorer ton existence.Oh je vois qu’elle est informée pour Talia, mais je me vois mal dire simplement « dommage collatéral » ou encore « un petit excès »… Il faut dire qu’il aurait suffit d’un mot précis de Talia pour éviter cette torture, mais la fierté Al Ghul l’avait retenue, l’empêchant de me donner cette victoire. Installé tranquillement face à elle, je reste paisible, après tout c’est pour moi une entrevue particulière, une rencontre qui ne pouvait pas être retardée encore une fois. Je suis sur qu’en cet instant elle n’imagine pas que la découverte de son identité est un accident, juste une erreur à cause de son nom, un quiproquo entre deux femmes semblables de deux époques différentes. Il n’y a rien à reprocher au Caïd, il y a des choses qui sont sujets de converse si rare que le secret peut sembler être partagé. Bref, je note dans un coin de mon esprit qu’il est nécessaire que prochainement je retourne voir ma chère Talia pour quelques explications et des excuses que je vais avoir du mal à digérer… Mais il faut dire que la confesse de Jessica au sujet de cette ancienne alliée est suffisante pour m’inciter à changer la donne. « Aucun maux, aucun sang n’a été nécessaire pour apprendre ton existence. » Je ne pense pas que Ra’s al Ghul ai pris le temps pour expliquer à Michelle ce que représente Jessica à mes yeux, non pas juste celle qui m’a formé, mais une mère… Ce qui fait presque de Talia une sœur… Et oui, il a fallut que je torture cette femme pour apprendre de la bouche de Jessica le lien de parenté entre Talia et elle, chose qui ne sera point débattu aujourd’hui. « Disons simplement que pour moi c’est une histoire de famille, et qu’il est complexe de me cacher certaines choses longtemps. » Je trouve déjà que vu l’âge de Michelle, cela a été caché bien trop longtemps à mon gout, un secret particulier qui a éveillé mon intérêt mais qui m’a fait aussi ouvrir un autre chapitre d’un dossier en cours qui prend un peu plus d’ampleur chaque jour. « Je suis heureux par contre d’apprendre que Talia a été ton mentor, cela ne fait que renforcer mon intérêt envers ta personne. Malgré les apparences, elle possède surement une plus grande force d’âme que son père. » J’ai presque envie de dire que je suis impatient de la voir à la tête de la Ligue, cela changerait surement les choses d’une façon plus intéressante. En tout cas maintenant je sais déjà la vision que Michelle porte sur moi, cela me facilitera le contact et risque surtout de m’offrir l’avantage de la surprise.

Finalement, après la commande des boissons, laissant finalement par ce geste celle ci me répondre indirectement qu’elle m’accorde de son temps, mon unique œil se porte sur elle pour étudier chaque petit détail de son visage, de ses expressions lors de la conversation à venir. Tel un ordinateur et comme à mon habitude, j’analyse, décrypte et emmagasine chaque information, c’est ce qui me permet de facilement reconnaître une personne derrière un masque comme Batman, ou encore de pouvoir reconnaître un vrai d’un métamorphe. C’est un peu comme l’analyse martial de mes adversaires, c’est emmagasiner un maximum de détails presque imperceptibles pour avoir une analyse des plus parfaites sur chaque être rencontré et le langage corporel est ce qui trahit le plus souvent. « Et bien, j’ai l’impression qu’à chaque rencontre mes interlocuteurs ne voient en moi que l’assassin ou un besoin de former une nouvelle équipe de tueurs… Je te rassure, pour ce qui est du coté professionnel, j’ai déjà mon équipe et je la considère comme parfaite telle qu’elle est actuellement. Je suis ici pour tout autre chose qui sort de mes attributions habituelles. » Autant ne point tourner autour du pot, mon équipe est celle que j’avais désiré, des tueurs parfaits, des professionnels hors du commun, et tous avec un passé particulier qui auraient pu faire d’eux des héros. D’ailleurs certains l’ont clairement été, Elektra a combattu le crime avant que la Main la ramène de la mort, tout comme Winter Soldier a été un héros de guerre lors de la seconde guerre mondiale avant d’être aussi en quelque sorte ramené d’entre les morts… Floyd est un cas plus particulier, mais on va dire que la vie ne lui a pas fait grands cadeaux. « Justement c’est ton détachement face à cela qui m’attire le plus… Disons que je sais de quoi tu es capable, je connais ton potentiel, mais j’aimerais découvrir ce que tu possèdes en toi, dans ton cœur et ton âme. » La je pense qu’elle ne va pas directement comprendre mon intérêt mais chaque petite chose en son temps, je saurai me montrer plus explicite. Attendant un peu avant de continuer, laissant le serveur apporter breuvage, je prends simplement mon verre entre les doigts pour l’amener à mes lippes prendre une première gorgée et finalement reprendre.

« Faisons plus simple, ne vois pas en cet instant Deathstroke, voit juste quelqu’un portant un intérêt réel, non point sur qui tu es, ni qui tu étais, mais sur celle que tu peux devenir… Ne cherches point de liens avec la Ligue, avec une guerre en cours, avec un groupe que tu connais, il n’y en a aucun et tu ne feras que te perdre dans tes suppositions hasardeuses. Et ne crois pas non plus que je vais chercher à t’éloigner de tes engagements actuels. » Autant me montrer clair la dessus aussi, je ne suis pas la pour quelque chose qui pourrait intéresser Ra’s al Ghul, ou le Caïd, je ne suis pas la pour quelque chose qui touche à ma réputation et mes antécédents. « Alors es-tu prête à une discussion ouverte, ou as tu des interrogations avant ? » Je montre une assurance assez poussée sur le coup. D'ailleurs je n'ai rien laissé transparaitre sur mes expressions en dehors d'un réel sérieux sur le sujet abordé et si je ne suis pas rentré dans l'affaire de façon tranchante c'est pour tenter justement d'éveiller curiosité.

© 2981 12289 0

_________________
avatar
Slade Wilson

Messages : 475
Date d'inscription : 27/10/2014

Feuille de personnage
Pouvoirs:
Informations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Restaurant avec le troisième âge [Slade Wilson]

Message  Michelle J. Drew le Mar 26 Jan 2016 - 0:10


La rencontre du troisième âge

« C’est normal que je commence sévèrement avec Slade. Sa réputation n’est plus vraiment à faire, mais les histoires autour du sérum ou encore de ses rages meurtrières font partis des éléments les plus importants de son Histoire. Comme toutes les familles assassines, il a eu des problèmes, comme pour chaque assassin chuchoté par les élites, il avait un talent des plus considérables pour affronter des ennemis puissants et comme pour chaque controverse, il pouvait peut-être se trouver une excuse. Je connais son histoire minimalement, et comme chaque histoire, je ne peux pas l’épargner pour des rancunes qui me touchent particulièrement. J’ai eu l’impression que Talia m’a trahit à une époque, et cette impression est peut-être fausse par des évènements qui ont bouleversé mon calme et mon rationalisme traditionnel. Je peux toujours ainsi défendre Talia, malgré cette trahison personnelle.

J’ai une crainte pour Talia sur le coup, j’ai de la difficulté de voir Slade me trouver sans avoir toucher à la Famille Al Ghul. Il essaie de me réconforter avec le propos que personne n’a été agressé pour me retrouver. J’ai un peu de difficulté à le croire, mais peut-être qu’il dit la vérité. À ce qu’on m’a apprit de lien, c’est que parfois, il était capable de faire preuve d’humanité des plus sincères, mais parfois il retombe dans des vilaines habitudes. Et ces vilaines habitudes se terminent souvent pas des massacres inhumains ou encore par des morts qu’il pourrait peut-être regretter dans l’avenir. Slade rajoute quelques mots étranges autour de cette situation particulière. Pourquoi il est en train de me parler de familles?

Mon visage se modifie un peu quand il me parle en bien de Talia et de sa noblesse. Ouais, je dois peut-être me remettre dans l’actualité des assassins. Je me suis beaucoup déconnectée, alors je ne comprends pas vraiment pourquoi une telle transformation de cet avis. Cela fait peut-être une année, mais on ne mutile pas un être comme ça sans ressortir des vieilles blessures. Au début, je pensais vraiment qu’il voulait reprendre le trône des Al Ghul, mais là je ne sais pas vraiment. Il doit vraiment s’être trouvé un autre but dans sa vie. Peut-être qu’il a senti que sa fille commençait à trouver que cela allait trop loin avec les tortures de Talia. Je ne vois pas vraiment d’autres théories sur le coup, mais je suis curieuse après coup.

« Alors pourquoi tu as torturé Talia si tu trouves qu’elle est beaucoup plus noble que son père? »

C’est une question plutôt personnelle et je suis consciente que cela casse un peu le ton désintéressé que j’avais commencé au début de la conversation. Je ne sais pas vraiment où il voulait aller avec cette histoire, mais je préfère vraiment un mec qui fait un peu plus de preuves de transparences que se camoufler dans les milliers de mensonges de la Ligue des Assassins. En plus, je ne sais pas trop ce qu’il doit savoir ou non, alors j’aime mieux qu’il me présente discours un peu plus de la vérité pour éviter que je perde mon écoute. Sa venue reste mystérieuse et honnêtement, je ne sais pas trop où il veut venir.

Alors c’est mieux de le laisser parler pour le moment. Je ne vais pas l’interrompre, il me laisse juste beaucoup de curiosité sur cette petite rencontre. Après la commande de nos boissons, il commence par quelques mots. Il me fait une introduction où beaucoup de gens le voient comme un assassin ou un employeur d’une organisation d’assassins. Est-ce qu’il doit vraiment s’étonner? Je ne crois pas vraiment qu’il peut se plaindre comme je ne vais pas me plaindre quand on va décider de me voir comme une assassin. On a fait des choix qui sont souvent des plus critiquables et parfois, on ne peut pas vraiment se faire pardonner pour des actes commis. Je ne l’interromps pas, je le laisse continuer. Je ne vais pas lui faire perdre son temps avec des petits détails techniques.

Il ne cherche pas de recrutement? Ok. Je ne le suis pas du tout. Il me veut quoi finalement? Est-ce qu’il est juste curieux ou il veut savoir plus d’informations sur une renégate de la Famille Al Ghul? Alors que je me pose ces questions les plus existentielles, il me parle d’une chose assez curieuse. Il était curieux de me rencontrer pour voir comment porter mon cœur et mon âme. Mon visage change encore pour afficher une certaine incompréhension. Il veut me parler de quoi? Je ne le suis pas du tout encore.

Alors à place de dire des bêtises comme je peux faire sur certaines questions, il continue de me fournir plusieurs informations sur le pourquoi de cette rencontre. Il veut que j’oublie un moment sa réputation, mais aussi ma réputation et mon passé pour me laisser une nouvelle porte. Alors là, je ne sais pas trop comment le gérer. Il est visiblement bizarre et je suis curieuse sur le coup. Il veut une discussion ouverte, alors qu’il vient vraiment de me perdre avec cette discussion.

« Je n’ai pas vraiment d’interrogations. Ton discours est bizarre, vraiment bizarre. Alors je pense que c’est mieux que je te laisse continuer, mais peut-être que je me demande sincèrement ce que tu connais de moi. Tu sais quoi de mon lien avec les Al Ghul? Ou de mes frères? Ou de pourquoi j’ai quitté la Ligue? Je ne sais pas vraiment où me fixer actuellement avec toi. Alors je suis prête pour une discussion ouverte avec toi… uniquement par curiosité. »

Je ne sais pas vraiment quoi ajouter. Je ne suis pas trop préparée à son discours. Il a quand même réussi à me déstabiliser sur un seul discours. Il t’est arrivé quoi, bordel? Tu avais la réputation du mec obsédé par Batman et là tu es en train de chercher chez une inconnue son détachement de la Ligue des Assassins. Je ne comprends vraiment rien. »

_________________
avatar
Michelle J. Drew

Messages : 941
Date d'inscription : 20/10/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Restaurant avec le troisième âge [Slade Wilson]

Message  Slade Wilson le Mar 26 Jan 2016 - 6:47

Je ne peux pas ignorer ton existence.En voilà une question difficile à aborder… « Bien, je vais me montrer sincère, autant éviter de souiller notre rencontre par des mensonges pour tenter de gagner ton estime, mais je te préviens les réponses ne te plairont surement pas… » Il faut dire que j’ignorais certains détails au moment de mon attaque contre Talia, que j’ai laissé parler ma rage au lieu de ma raison et que je me suis assez emporté, mais surtout que cette « torture » était des plus futile contre une femme qui finalement était une personne que j’avais grandement respecté à une époque. J’ai bien envie de soupirer face à cette idiotie, face à ce qu’il s’est passé mais je dois me concentrer pour tenter d’exprimer le plus convenablement possible cette situation et cet acte que Michelle doit surement considérer comme odieux. « En résumé, j’ai gardé certaines rancoeurs par rapport à Ra’s al Ghul et la Ligue des Assassins… Autant avant j’ai respecté cet homme, autant j’ai vu en lui quelque chose d’obsolète. Je n’ai jamais souhaité prendre le pouvoir de la Ligue, j’ai mon équipe et elle est exactement comme je pouvais le souhaiter. » Bon cela n’explique pas encore pourquoi mon attaque contre Talia, mais je tente de planter un peu le décor, d’expliquer comment cela en est arrivé à cet incident. « Ra’s al Ghul n’est pas juste devenu un rival, pour moi il était devenu quelque chose qui devait cesser, qui allait conduire les siens vers la rébellion, vers le départ de beaucoup de membres de la Ligue, ou vers une guerre intestine. » Après tout, j’ai assez de temps à consacrer à cette jeune femme pour tenter de mettre tout au clair, mais il faut dire que Ra’s al Ghul avait trop de secrets, même pour les siens, même pour ses plus fidèles, la preuve est juste devant moi, un des nombreux secrets, tout comme la nature même de Talia. « Il est obsédé par Batman, voit en cet homme un héritier en oubliant que jamais celui ci ne prendra la tête de cette Ligue… Ra’s al Ghul mènera surement la Ligue à sa perte, verra ceux qui peuvent devenir de vrais dirigeants se faire trahir par ceux trop ambitieux… » Bon cessons la conversation sur mon optique autour de la Ligue pour passer à Talia, sinon elle va penser que je tourne autour du pot pour éviter de lui répondre ou l’endormir avant. « En attaquant Talia, je voulais la défier, je voulais ce combat entre elle et moi… Je voulais juste faire passer un message à son Père, mais à la base je ne voulais qu’une victoire reconnue… Sauf que j’ai perdu le contrôle, des mots ont été échangés et au lieu de chercher à écouter une forme de raison dans les mots de Talia, j’ai réagis par la violence… » En clair j’étais contrarié et totalement barge… Comme elle disait cette fois la, je ne valais pas mieux que Tomi Shishido ou Gibson. « C’était une erreur, et je compte bien la corriger mais cela n’est point le débat de ce jour, ce sera entre elle et moi. » Ra’s al Ghul avait d’ailleurs bien joué sa contre attaque, m’envoyer Jessica en sachant que c’est bien la seule que je n’aurais pas réellement combattu. Le bon coté de cette histoire, c’est que cela m’a permis de connaître le lien de parenté entre Jessica et Talia, de réaliser à quel point certaines choses étaient encore cachées.

Maintenant, j’espère que cette réponse démontrera que je souhaite être honnête avec elle, ne point lui cacher d’informations sur mes projets pour elle, sur la raison de cette rencontre. Après tout, je viens bien de lui exprimer pour quelle futilité j’ai torturé sa mentor, et je suis bien placé pour savoir que le lien entre un mentor et un disciple peut être fort. Mais je suis satisfait malgré tout qu’elle se montre curieuse et non qu’elle se casse simplement pour éviter cet instant, il faut dire que vu ses « antécédents génétiques », je peux m’attendre à tout. Elle exprime son incompréhension face à mon discours, sa curiosité face à ce que je pourrai dire mais aussi me dévoile un autre détail, elle a des frères… « Frères ? » Surprise, ce détail la, le Caïd ne me l’avait point confié et cela me fait légèrement sourire de voir à quel point j’ai du retard à rattraper sur les actes et secrets de la Ligue. « Sincèrement, je ne savais pas que tu avais des frères, je ne sais rien de ce que tu as vécu chez les Al Ghul… Je sais que peu sur ton histoire personnelle… En faite je pense que Ra’s al Ghul n’aurait pas désiré que j’apprenne ton existence, juste parce que tu es Drew… Mais en enquêtant sur toi après avoir appris que tu existais, j’ai su découvrir certaines petites histoires… Ton identité génétique, que tu as abandonné la Ligue et que tu cherches une nouvelle vie auprès des X-mens, enfin des Hellions ? C’est le nom qu’a donné Emma à ce petit groupe si je ne me trompe pas ? » Je reste un peu sur l’honnêteté, sans préciser que ce qui m’a poussé à l’analyser ainsi, à la rechercher, suivre ses habitudes, c’est parce qu’elle est liée d’une certaine façon à une personne que j’ai considéré comme une mère, qui restera quelque part la personne que je respecte le plus en ce monde. Mais ne nous attardons point sur le sentimentalisme inutile, Michelle n’est pas Jessica, et aura surement une vie très différente mais je sais déjà qu’elle est quelque part unique, qu’elle pourrait justement être quelqu’un de très particulier en ce monde et pour d’autres personnes.

« Bref, j’ai justement envie d’en apprendre plus sur ta personne, pas sur les secrets Al Ghul, mais sur toi, ce que tu attends et espères, sur tes convictions réelles… » Revenant au réel objectif de ma visite, je me doute qu’elle ne va pas de suite comprendre cette motivation, surtout si ce n’est pas pour la recruter dans une guerre d’Assassins. Je laisse un petit silence pour analyser sa réaction face à ces paroles, prenant mon verre à nouveau pour l’achever et finalement je reprends la conversation tout a fait normalement. « En faite je souhaiterais te proposer quelque chose de… Particulier, qui reste en accord complet avec ta position actuelle auprès du groupe de Frost. Cette proposition ne serait qu’une main tendue pour t’offrir la possibilité d’une progression particulière et je ne parle pas de la maitrise du combat. »


© 2981 12289 0

_________________
avatar
Slade Wilson

Messages : 475
Date d'inscription : 27/10/2014

Feuille de personnage
Pouvoirs:
Informations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Restaurant avec le troisième âge [Slade Wilson]

Message  Michelle J. Drew le Jeu 28 Jan 2016 - 2:43


La rencontre du troisième âge

« Je sais très bien que l’explication de Slade risque de ne pas vraiment me plaire sur Talia. Quel que soit son excuse, je ne vois aucune raison valable pour s’abaisser autant. Peut-être dans sa réponse, j’espère voir un peu plus de sincérités ou d’honnêtetés avec les assassins habituels où le mensonge et les arnaques restaient parfois dans les habitudes de plusieurs. Aujourd’hui tant par les démarches que par les politiques ou le combat, les assassins avaient perdu beaucoup de leurs codes habituels. Certains pourraient appeler cela de l’innovation, mais moi j’ai toujours un avis très tranché sur cette question. Je considère même que Ra’s et Talia se sont perdus par manques d’idées et par le manque de cohésion entre les codes ancestraux, et la modernisation de chaque société. Je ne crois pas qu’il existe de solutions miracles, mais c’était mal géré de la Famille Al Ghul. J’ai pu croire en beaucoup de leurs moyens à une époque, mais cela s’est perdu par la guerre des assassins ou encore tout le grand bordel des nouvelles équipes de défense.

Son discours me frustre légèrement, j’essaie de rester impassible sur les premiers temps. Si je trouve que Ra’s et Talia ont mal géré la Ligue des Assassins, je crois encore plus que Slade et de nombreux autres noms se sont démarquer par leurs bêtises. L’une des raisons pourquoi Ra’s a tellement mal géré cette évolution reste sa fermeture dans les idées des autres, mais aussi l’une des raisons pourquoi la Ligue des Assassins a tellement de maux aujourd’hui, c’est que leurs membres les plus expérimentés ne prenaient pas assez de places et d’initiatives dans le centre décisionnel. Alors je l’écoute entièrement me délivrer cette réponse de ce délire de violence contre mon mentor.

« C’est toujours assez simple de critiquer quand on devient un acteur extérieur de la Ligue des Assassins. Ra’s est peut-être obsolète et obsédé par Batman, mais toi… tu as fais quoi pour donner une nouvelle signification dans la Ligue? Tu es resté combien de temps dans cette organisation pour juste la quitter quand le bateau était en train de couler? Finalement, comme Jessica, comme Nobody, comme Wolverine, comme Psylocke et comme Bane, vous avez juste regardé la Ligue des Assassins comme des figurants pendant que le modèle de Ra’s s’écroulait. Et la seule chose sensée que tu as décidée de faire après, était d’humilier et de décrédibiliser l’une des seules membres qui pourraient reprendre les pouvoirs et peut-être de stabiliser le groupe. Je crois que Nyssa doit vraiment te remercier pour ce que tu as fais à Talia. »

Encore une fois, mes derniers mots servent à trahir une certaine indifférence que je voudrais bien paraitre. Peut-être que je dois sortir une frustration des problèmes de la Ligue des Assassins. Il pourrait aussi me retourner ce commentaire et je l’accepte volontairement. J’ai aussi fais mes erreurs, mais aujourd’hui je refuse de regarder la Ligue encore une fois et pour rentrer dans ce conflit interne ou externe. Mon comportement physique illustre une certaine violence dans mes paroles et après son premier commentaire, cette colère se transforme en stress.

Je me trouve vraiment conne d’avoir parlé de mes frères du coup. Je cacher mes yeux pendant un moment en prenant fortement mes cheveux d’une main. Je lance un petit juron inaudible dans cet petite situation. Il ne sait pas finalement grand-chose sur mon histoire et j’aurai dût vraiment attendre qu’il se lance avant que je commence à en déballer plus. Je commence à m’en vouloir sur le coup. Je ne crois pas que cela risque de l’intéresser des mots sur un mort, mais Beya risque de se frustrer sur le coup de l’avoir dénoncé à l’un des mercenaires les plus connes. Je réponds bêtement à sa question en restant dans ce blocage.

« Oui. Emma. C’est la seule qui m’a trouvée pour me donner une autre alternative. »


Alors après le recrutement, je ne sais pas encore si elle voulait juste une assassin dans son équipe ou qu’elle croyait vraiment que je pouvais changer. Cette question reste en suspense et je ne m’en fais pas trop pour y répondre. Je veux vraiment essayer de me trouver quelque chose de particulier. J’ai le sentiment que je risque de bloquer sur un processus, mais je crois sincèrement que je peux aller un peu plus loin sur un autre chemin. Si on peut critiquer Jessica d’avoir rejoint les Vengeurs, je ne crois pas qu’on peut me critiquer autant d’avoir rejoint les Héllions.

J’essaie de me calmer quand le repas et les boissons arrivent. Cela me laisse un temps de me reposer mentalement avant d’écouter la suite des paroles de Slade. Je l’écoute entièrement me parler pour que je lui dévoile mes convictions ou de ce que je recherche pour plus tard me laissant une porte ouverte sur l’un de ses projets. Je ne sais pas encore trop où qu’il veut en venir avec son projet secret, mais je ne sais pas si je peux vraiment me montrer franche avec lui. Mais même si je ne lui dis la vérité, je ne crois pas vraiment qu’il pourrait me retourner ça dans la gueule.

« Avant de parler plus de moi, tu dois me promettre que jamais Jessica va être au courant de mon existence. C’est l’un de mes buts les plus importants dans ma vie et je veux que cela reste secret. Déjà si elle ne s’intéresse pas à Talia, alors je ne vois pas la pertinence de lui faire savoir l’existence d’une enfant qu’elle ne connait même pas.

Et pour être franche avec toi, mes espoirs, mes envies, mes convictions ou encore mes buts, je ne sais pas vraiment. Emma est venue me chercher pour me laisser une nouvelle chance avec quelque chose de nouveau, alors que je pense à cette époque, je cherchais vraiment de nouvelles bases. Je ne savais pas trop où aller et c’est elle qui est venue me voir pour m’offrir quelque chose de neuf.

Quand j’ai vu que certains assassins s’étaient trouvés une voie chez les mutants, comme Elizabeth Braddock ou James Logan, je pensais peut-être suivre un chemin similaire. Alors je cherche à un peu les copier. Éviter de toujours tuer, essayer de me familiariser avec d’autres gens ou encore essayez de me refaire une idéologie proche des mutants. Ce n’est pas franchement considérables comme convictions, parce qu’honnêtement, je n’y crois pas. Peut-être avec le temps, cela va changer.

Je ne sais pas vraiment ce que tu veux me proposer comme projet, tu peux toujours me suggérer, mais je veux essayer de faire un effort supplémentaire pour essayer de rentrer dans les rangs des X-Men et des Héllions. »
»

_________________
avatar
Michelle J. Drew

Messages : 941
Date d'inscription : 20/10/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Restaurant avec le troisième âge [Slade Wilson]

Message  Slade Wilson le Jeu 28 Jan 2016 - 7:19

Je ne peux pas ignorer ton existence.Une sensation d’instabilité chez cette jeune femme se fait sentir, une pointe de colère, mais c’est rassurant d’une certaine façon, cela signifie qu’elle connaît le respect entre deux êtres, celui qui enseigne et celui qui apprend. Certaines de ses paroles sont justes, d’autres totalement erronées, mais elle était bien trop jeune pour tout apercevoir, pour tout connaître de la situation. « J’ai été bien trop longtemps lié à la Ligue, vu bien trop de choses et découvert bien trop de secrets pour rester au cœur de cette histoire. Il est possible que j’aie trahis la Ligue, formant ma propre équipe, oui… Mais tu vois, je sais que je peux faire confiance en chacun de mes alliés, nous n’avons point de secrets, nous sommes égaux et nous partageons certains codes… Je ne dis point que Ra’s al Ghul n’est que mal, ou échec… La ligue sera toujours plus respectable que la Main ou la Fraternité… Mais tu es si jeune Michelle, tu ne connais pas les histoires de Psylocke, de Jessica, Wolverine ou les autres… » Je soupire en baissant le regard un instant, cette affaire est un débat pour un autre lieu et un autre temps. « Ce qu’il s’est passé entre Talia et moi, est une grave erreur qui n’a aucune justification… Et Nyssa c’est une toute autre affaire. » Ma voix est un peu lasse à ce sujet, j’ai mes rancoeurs personnelles contre Ra’s al Ghul et elles ne concernent pas Michelle, ni personne d’ailleurs. « Passons, ces affaires je les règlerai un jour avec lui en personne. » Et je ne parle pas de régler cela par le sang ou la violence.

Je sens qu’elle s’en veut de m’avoir parlé de ses frères et je tends la main simplement pour la poser sur son épaule lentement. Un geste « amical » en la regardant naturellement alors qu’elle me parle d’Emma comme l’unique alternative qui lui était disponible. Ces paroles me montre une part de doutes, mais quelque part c’est aussi cela qui va m’aider dans mon projet, l’aider elle à évoluer, transformer ce doute en une conviction personnelle. « Ne t’en fais pas pour tes frères, cela ne me concerne pas réellement. » Bon quelque part cela attire ma curiosité, mais aujourd’hui je suis la pour elle et mon projet concerne certaines personnes précises dont elle, point ses frères. Si elle craint que cet aveu me tourne vers eux, ou me pousser à les dévoiler, elle se trompe. De quoi se sustenter arrive, ma main se retirant lentement en l’écoutant me faire une demande impossible, cacher son existence à Jess… Mais plus d’une demande elle libère quelques mots qui me crispent, mon poing se serrant sur cette tablée comme si elle venait ouvertement de m’offenser. Je prends une longue et grande inspiration pour tenter de garder le contrôle de mes mots et ne point me montrer offensant envers elle, après tout je suis le premier bien placé pour savoir que Ra’s al Ghul préfère taire certains liens entre les différentes personnes.

« Tu te trompes Michelle… Jessica est loin de ne porter aucun intérêt à Talia, je ne sais point qui t’a raconté cette idiotie, mais tu te trompes… C’est d’ailleurs pour cela que la seule personne que Ra’s al Ghul a envoyé contre moi après mon attaque envers Talia, c’est justement elle… » Et il est bien rare de voir Jessica aussi furieuse que ce jour la où elle est venue m’attaquer, une furie guerrière emplie d’une rancune intéressante, mais cette attaque nous a aussi permis de percer un abcès et échanger sur certains plus vieux sujets. « Mais comme je disais, tu es jeune et ne peux pas connaître toute l’histoire de chacun… Surtout les histoires de famille. » Je secoue un peu la tête négativement en essayant de chasser quelques pensées de mon esprit, ne promettant rien à la jeune femme car Jessica en sera informée… Bien sur cela a plusieurs raisons, déjà car Jessica fait parti de mon projet, mais aussi car je refuse de lui cacher une telle chose vu ce qu’elle représente. C’est complexe de devoir parler de la personne que je respecte le plus en cette vie, de celle qui représente le plus à mes yeux, mais je ne veux point non plus trahir cela face à celle devant moi, elle n’a point besoin de connaître ma vision des choses ni l’importance de Jess pour moi. Préférant me concentrer sur les nouvelles données qu’elle m’offre, ses « convictions ». Mes doigts passent encore sur mon verre, réfléchissant à ce qu’elle me montre, trouvant cela plus qu’intéressant… Me décrispant des remarques précédentes au sujet de Jessica.

« Pourquoi copier alors que tu peux avoir ta propre voie ? » Ce n’est qu’une question rhétorique, ayant bien entendu compris ce qu’elle voulait me dire. Mon visage se redresse à nouveau vers elle, mon regard la scrutant un instant alors que mes mots reviennent d’une voix légère, une voix presque amicale. « Ce que je te propose c’est justement de poursuivre dans cette voie que tu empruntes, de t’offrir la possibilité de trouver tes propres idéaux, de trouver ta place… De trouver des valeurs réelles, de trouver des personnes partageant ce besoin, cette quête. » Et je ne parle pas encore de formations par des personnes dont leur grandeur d’âme n’est plus à prouver. Bien sur cela doit paraître étrange venant de moi, mais je suis la pour justement répondre à toutes les questions. « Je veux en quelque sorte que tu puisses voir le monde d’aujourd’hui et d’antan, que tu puisses connaître des valeurs fondées au travers des âges, partager des expériences… Ainsi peut-être tu y verras ta voie, tes objectifs propres qui renforceront tes forces personnelles, autant en toi que auprès de tes nouveaux amis Hellions. »

© 2981 12289 0

_________________
avatar
Slade Wilson

Messages : 475
Date d'inscription : 27/10/2014

Feuille de personnage
Pouvoirs:
Informations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Restaurant avec le troisième âge [Slade Wilson]

Message  Michelle J. Drew le Sam 30 Jan 2016 - 0:26


La rencontre du troisième âge

« Il est déjà chanceux que je ne sois pas une rancunière vengeresse comme on peut retrouver dans la Ligue ou dans d’autres ordres d’assassins. Il aurait eu vraiment la patience de discuter avec une personne qui aurait torturée gratuitement Jessica? J’ai beaucoup de mal avec Talia que Slade doit avoir du mal avec Jessica, mais cela reste déjà une similarité forte pour moi. Je ne veux plus vraiment revoir Talia ou Ra’s dans le futur. Ils ont décidé de m’éduquer comme leur propre gamine, et finalement quand j’ai demandé quelque chose de bien plus personnel, comme une sœur ou une fille peut demander à sa famille, ils ont décidé de me tourner le dos. Je ne crois pas vraiment que je vais pardonner Ra’s ou Talia pour ça, comme je ne crois pas Slade va pardonner réellement Ra’s pour sa rancœur. Je l’écoute entièrement sans broncher sur ma petite colère. Ils peuvent agir comme ils le désirent, je ne vais pas commencer à intervenir dans leurs conflits. Cela me frustre uniquement d’entendre que je suis trop jeune pour comprendre la vie des autres.

Je lui lance juste un regard moindrement haineux devant son discours. Il veut finir avec ce débat, alors je ne vais pas poursuivre. Je n’ai pas l’énergie de continuer longtemps sur ce sujet. Peut-être que je ne comprends pas vraiment la vie ou les cheminements des autres, mais je le vois très mal essayer de me convaincre qu’il comprend un peu mieux les autres vies que moi. Il est dans un comportement si instable que je suis vraiment incapable pour se fixer. Un jour, il veut détruire la Famille Al Ghul et l’autre jour, il ne pense plus à déclarer la guerre des assassins et il veut en découvrir plus sur les secrets des Drew.

Et pour en découvrir sur les secrets des Drew, je viens quand même de lui offrir une possibilité d’en découvrir bien plus. Il essaie un moment de me calmer physiquement en osant me toucher, mais encore là, je ne n’ai pas vraiment l’énergie de garder mon recul habituel sur les contacts physiques. Ce qui est le plus important en ce moment est j’ai vraiment trahie la loi du silence de la Ligue des Assassins. Ce n’est pas un petit secret en ce moment, je viens quand même de lui dévoiler quelque chose qu’on essaie de cacher depuis le début de notre existence.

Je vois bien qu’il frustre quand je parle un peu de Jessica. C’est à son tour d’être un peu frustré par ce que je lui dis. Il essaie ensuite de défendre Jessica sur ma position, peut-être rude, mais que je sens plus proche de la réalité. Je crois vraiment qu’il a une vision idéalisée de Jessica. Il lui donne beaucoup trop de pureté pour vraiment voir ce qu’elle est.

« C’est du foutage de gueule. Jessica ne porte aucun intérêt à Talia, l’une des seules raisons pourquoi elle est venue te casser la gueule, c’est parce que Ra’s lui a fait parvenir le message que tu as touché à son sang. J’ai passé vingt ans dans ma vie dans la Ligue des Assassins et les seules fois que je l’ai vue, c’est en photos. Elle n’a jamais voulu rencontrer une fois Talia après son départ de la Ligue. Elle ne doit même pas connaitre Damian. Jessica se fout carrément de sa famille. Elle a juste regardé dans le miroir ce qu’elle détestait et ce qu’elle voulait l’effacer. Peut-être qu’elle lui reste des attaches affectifs, mais jamais qu’elle va vouloir revoir Talia, car elle a honte de ce qu’elle est devenue.

Comme elle va avoir honte que j’ai laissé crever l’un de ses enfants, et comme elle va avoir honte que j’ai tué trop de vies pour être pardonner. Elle a choisit ce qu’elle veut garder et ce qu’elle veut effacer, et je suis quelque chose à effacer. Et détrompe toi, personne ne m’a raconté ces bêtises, c’était suffisant de conclure cette vision en voyant qu’elle n’a jamais tenté à reprendre contact avec Talia ou Damian en vingt ans. »


Je monte le ton violemment avec cette discussion. Mon agressivité est bien plus importante en allant sur ce sujet. C’est simple pour moi : Jessica ne veut plus entendre parler de son passé. J’essaie de me calmer après coup, bien que j’aie envie de partir après avoir délivrer ce message. Je ne réagis pas vraiment à ses attitudes physiques, j’ai accumulé un peu trop de colères pour bien réagir. J’enlève une goute dans mes yeux avant de revenir vers sa réponse.

« Et pourquoi tu voudrais m’aider à faire tout ce que tu me dis? Cela va te servir à quoi? De te donner une meilleure conscience? »

J’ai tout compris de son discours, de la base de m’aider à me reconstruire, mais pourquoi il veut tout faire ça? Parce qu’il doit quelque chose à Jessica? Parce qu’il veut vraiment prouver qu’il est capable de former autres choses que des assassins? Je ne sais pas vraiment quoi penser de tout son grand discours et de ses questions, il me laisse pour le moment que des doutes et que des interrogations. Je ne vois pas pourquoi il veut faire ça. »

_________________
avatar
Michelle J. Drew

Messages : 941
Date d'inscription : 20/10/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Restaurant avec le troisième âge [Slade Wilson]

Message  Slade Wilson le Sam 30 Jan 2016 - 9:50

Je ne peux pas ignorer ton existence.Au début, quand elle commence à en rajouter sur Jessica, je sens mes doigts se serrer, j’ai l’envie de frapper sur cette table et hausser le ton face à ce genre de commentaires, face à cette absence de lucidité. Je crois que ce qui m’énerve le plus en cet instant, c’est qu’elle ose prétendre que ce n’est point autrui qui lui a insinué de telles pensées mais sa propre vision alors qu’elle n’a jamais rencontré la dite personne. Du coup elle se fie à quoi pour en juger ? A une absence dans un milieu précis et à la vision que d’autres portes sur elle… Ne me dites point qu’elle pense sincèrement savoir être objective envers une personne qu’elle ne connaît pas personnellement. « Non elle est intervenue car elle ne supporte pas de voir un frère et une sœur se battre ou chercher à s‘entretuer… Ainsi que pour ramener une certaine réalité… Tu ne vois qu’une infime partie de l’affaire et tu penses que c’est le sang alors que cela va bien plus loin. » Elle ne pourra jamais me faire croire justement à ce mensonge ouvert. Mais finalement je me calme rapidement, après tout il est naturel de s’énerver face à de la tromperie, mais inutile de s’emporter pour de l’ignorance. « Une des raisons pour laquelle j’ai tourné le dos à la Ligue, Michelle,… C’est parce que ce monde de secrets, même envers les plus loyaux, ne faisait que diminuer ma vigilance et j’en oubliais de chercher les vérités… » Peut-être une façon de lui lancer une petite morale et lui faire comprendre qu’elle devrait plutôt chercher à comprendre un sujet ou l’étudier réellement avant d’y exposer un tel avis formel. « Tu parles avec une forme d’ignorance sur divers points, et je pense sincèrement que si un jour tu te retrouverais face à Jessica, tu risquerais surtout de t’en vouloir d’avoir jugé aussi rapidement sans avoir toutes les cartes en mains. » Et ce jour, quoi qu’elle en dise, arrivera. Je sais déjà que quelque part Jessica apportera beaucoup à Michelle tout comme Michelle pourrait offrir à Jessica. Un sourire ironique se forme sur mes lèvres à la fin de sa conversation. « Tu ne vois même pas à quel point dans tes mots tu lui ressembles… Mais je vais revenir sur un point, le nombre de vie perdue ne veut pas dire que le pardon est impossible… Car aujourd’hui, bien des personnes qui n’ont été que meurtres, sang ou encore des armes, sont des êtres que beaucoup estiment. » Je n’ai point besoin de rentrer plus dans les détails, mais c’est un peu aussi une part des choses que j’espère pour certaines personnes que je connais personnellement, certains de mes plus proches alliés. Je secoue négativement la tête car toute cette conversation est inutile, notant du coup qu’un des frères doit avoir perdu la vie vu ce qu’elle m’a annoncé au sujet d’un décédé.

« Navré pour ton frère… Je suis surpris que… » Je m’arrête, réfléchissant un instant en me posant quelques petites questions totalement personnelles. Je ne sais pas ce qu’il est arrivé pour ce dernier vu que j’apprends leur existence, ce qui me surprend c’est que Ra’s al Ghul est resté accroché à un tel projet, a gardé un tel secret que des clones de Jessica et laisse mourir l’un de ceux-ci alors qu’il possède un pouvoir particulier avec le puits. Il l’a déjà bien utilisé pour une personne étrangère à la Ligue, alors pourquoi avoir laissé la mort emporté un être si lié à une part de son histoire ? Comptant mener mon enquête à ce sujet et ne point l’aborder avec la jeune femme, car après tout je ne sais pas non plus ce qu’elle connaît ou ignore au sujet de la Ligue, je préfère retourner à la suite de notre affaire. « Bref… Je pense sincèrement qu’elle serait plutôt fière que honteuse de voir qui tu cherches à devenir, et qui tu montres être… Mais soit, tu as droit d’avoir ta propre opinion. »

Ce qui est plus complexe à gérer c’est maintenant lui faire comprendre ce que cela me rapporte d’agir ainsi pour elle, ma proposition pour la faire évoluer. En effet, il est toujours difficile de faire comprendre qu’il n’y a rien à gagner pour moi, que cela me servira à rien personnellement, car connaissant ma réputation elle doit s’attendre à ce que j’en tire un profit, un bénéfice ou au pire que je suis engagé par une tierce personne, c’est d’ailleurs surement le point qui peut rendre les autres le plus méfiants par rapport à mes intentions, savoir que cela me rapporte rien. Une dernière œuvre en ce monde peut-être est ce le terme, mais cela reste surtout quelque chose que je fais pour ce monde et non pour moi. « Je suis Deathstroke, je n’ai pas besoin d’avoir une conscience… » Dis je au début simplement, une réponse assez sincère car après tout je n’ai jamais eu de difficulté à me regarder dans un miroir le matin ou le soir, je n’ai jamais ressenti de honte d’avoir massacré des êtres de ce monde, je n’ai jamais ressenti de peine pour les victimes. « Disons juste que je désire que ce monde garde une forme d’équilibre, que certains jeunes n’oublient pas certaines valeurs. » Je pense que la moindre des choses, surtout vu ce qu’elle m’a dévoilé de son coté, des secrets dont elle m’a fait part sans le vouloir, ce ne serait que justice de lui offrir plus de détails ou d’informations. « Tu n’es pas la seule vers qui je me tourne pour proposer cela, vous êtes plusieurs, de jeunes espoirs, des personnes qui peuvent changer les choses… » Mais une majorité ont besoin d’un coup de pouce. Je ne touche pas réellement à ce que le serveur a apporté, m’attendant plus à voir d’autres questions arriver, ou des demandes de prouver mes intentions. « Ce qui m’intéresse, ce n’est point qui vous êtes en ce moment… Mais qui vous pouvez devenir. »

© 2981 12289 0

_________________
avatar
Slade Wilson

Messages : 475
Date d'inscription : 27/10/2014

Feuille de personnage
Pouvoirs:
Informations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum