[Monts Oural] Une question de bonus (PV Caitlin Fairchild)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Monts Oural] Une question de bonus (PV Caitlin Fairchild)

Message  Invité le Dim 8 Nov 2015 - 21:31

Il y a des gens qui n’apprennent jamais. Je veux dire, je comprends l’intérêt que peut avoir le marché noir pour certains individus mais le faire sur le territoire des Last Sons? Je ne compte plus le nombre de fois où j’ai démantelé ce genre d’opérations. Quand notre mandat touche à la sécurité du territoire, il faut s’assurer que ce genre de cancer soit éradiqué AVANT que les choses ne soient hors de contrôle. Ceci étant dit, le crime a une constante, celle de ne jamais vraiment mourir. Il y aura toujours un opportuniste pour prendre la place laissée par la chute de son prédécesseur. C’est un travail très peu glamour mais nécessaire : localiser le marché noir, s’y infiltrer, trouver ceux qui dirige et faire un carnage partant du haut de l’organisation jusqu’en bas. Le tout bien sûr en récupérant les éléments les plus intéressants pour la cause.

Cette fois-ci par contre, je dois dire que la personne en charge de ce regroupement illégal avait des poches profondes. TRÈS profondes. Parce qu’on parlait de technologies plus que de pointe. Cela venait carrément de l’arsenal du SHIELD donc hautement confidentiel. Non pas que cela m’intéressait plus qu’il ne fallait. C’était juste un bonus de plus à ramener à nos scientifiques. Selon mes prédictions, sur ce coup là, nous risquions d’avoir de la visite de nos rivaux américains. Je doute très fortement qu’ils soient du genre à juste nous laisser mettre la main sur leurs jouets. Par mesure de précaution, j’avais demandé à mes collègues de garder un œil sur les frontières. La dernière chose que l’on voulait avoir c’est un bataillon d’agents du SHIELD en train d’écumer le territoire. J’aurais été assez surprise que ce soit le cas mais vous savez : les Américains…

De mon côté, l’infiltration s’était remarquablement bien passée. Il fallait dire aussi que bon, quand vous vous spécialisez dans ce genre de chose, ce n’est pas très difficile. Une fausse identité, suffisamment de traces dans des systèmes informatiques pour se donner de la crédibilité et je passais pour une mercenaire comme on avait l’habitude d’en voir. Mon but étant, bien sûr, de me faire introduire aux bonnes personnes. Se planquer dans les Monts Oural, ce n’est pas très original mais ça fonctionne en tout cas. Il fallait donc se préparer à des installations sous la surface et probablement pas mal de galeries. Il ne fallait pas être claustrophobe dans mon métier parce que les missions à la James Bond dans de grandes bases pleines d’espace, c’est justement ça, de la fiction. La plupart du temps, c’est petit, étroit et vraiment pas facile à naviguer. C’est ça la réalité.

Finalement, nous arrivâmes dans une sorte de caverne principale où la plupart des échanges avaient lieu. Wow. Et moi qui pensait que ces derniers mois nous avions fait le ménage dans les organisations criminelles sévissant en Asie… Pas les grosses comme la Main, ce serait prétentieux mais disons les organisations « normales » si vous préférez. Apparemment, quelqu’un était soit en train de les fédérer, soit nous avions vraiment des rapports et des données atrocement mauvais. Ce dont je doutais très fortement. J’allais faire un rapport complet à Boldarev en revenant. Ah, la vie et ses surprises. Personnellement je ne m’en lasse pas. Plusieurs seraient portés à dire que c’est une catastrophe, que la présence de ces criminels met la vie de centaines de gens en péril et tout mais justement, ce n’est que plus stimulant que d’éradiquer la menace.

Mon « guide » m’amène vers une pièce tout au fond et me dit que passé cette porte, aucune arme n’est permise. Je lui remets donc ce que je porte comme armes à feu et armes blanches en rigolant intérieurement. Je peux tirer des projectiles d’énergie psychique dix fois, cent fois plus redoutables que ce qu’on vient de me « confisquer ». Et ils ne le savent même pas. Pauvres naïfs. Joues le jeu Ayla et tout va bien se passer. Je les laisse même me palper et j’endure leurs rires gras. Patience. Patience. Vous ne savez pas dans quel merdier vous vous êtes mis les mecs. On m’autorise enfin à entrer et je me reste un peu en retrait. Je savais que c’était intéressant la technologie du SHIELD mais je ne pensais pas qu’il y avait autant d’acheteurs avec les moyens pour. Tiens c’est intéressant. Il y a là des officiers chinois, russes et nord-coréens. Intéressant ça…

Je vais aussi devoir en rendre compte à Boldarev. Si des éléments renégats commencent à vouloir tirer la couverture de leur côté… Il va falloir faire une jolie petite purge pour laquelle, bien sûr, je me porte volontaire. Si quelqu’un doit se salir les mains, autant que ce soit moi. Nous devons attendre encore quelques acheteurs ou intermédiaires comme moi, qui négocient pour des clients anonymes. Les seules personnes armées sont nos hôtes et je me doute que bon, si jamais ça commence à chauffer, tirer dans le tas sans discrimination ne sera pas pour leur déplaire. Finalement, au bout d’une vingtaine de minutes supplémentaires, la mise aux enchères peut commencer. Enfin. Précédée d’un interminable préambule sur ladite technologie du SHIELD et les détails allant avec. Ce n’est pas ce qui m’intéresse. Non j’attends en vérité le bon moment pour intervenir.

J’attends simplement que les prix montent et que le ton fasse de même pour pouvoir commencer à abattre des gens à droite et à gauche et susciter la confusion. Et quand vous avez ma technique pour les projectiles psychiques, ça ne fait pas de bruit et ce n’est pas voyant. Je peux vous garantir qu’ils vont se demander pendant longtemps ce qui s’est passé. C’est un peu le but de toute façon. Patience. Patience. Je laisse ces abrutis s’adonner à leurs petits jeux, je regarde des factions rivales renchérir de plus belle. Comme dit plus tôt, la technologie du SHIELD est un bonus sympathique. Ce qui m’intéresse ce sont ces leaders rassemblés. Je formule dans ma tête un plan pour quitter les lieux en vie parce qu’une fois que les morts vont commencer à se produire, ça va être le chaos et je suis pratiquement certaine qu’il y a au moins un accès dissimulé.

Ce qui est sur la table, ce n’est pas une bagatelle comme une ogive nucléaire. Qu’on aime le SHIELD ou non, ils ont de sacrés jouets. Vous pouvez être sûr que le vendeur a une petite armée à portée de main. Peut-être pas une armée mais suffisamment de types avec des flingues pour causer des ennuis. D’où l’importance de jouer la carte de la prudence. Je ne suis pas pressée. Je suis une professionnelle. S’il y a bien une chose que j’ai apprise, c’est que c’est dans la précipitation que l’on commet les pires erreurs. Et je sais une chose plus importante encore : le propre de tout bon plan, c’est de ne jamais fonctionner comme prévu. Alors j’attends de voir ce qui va venir interférer avec ma stratégie. Ma précognition sert à ME protéger. Si ce n’est pas une menace directe contre moi, j’aurai bien du mal à savoir ce qui va se produire. Car j’en suis convaincue. Il va se passer quelque chose…

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Monts Oural] Une question de bonus (PV Caitlin Fairchild)

Message  Caitlin Fairchild le Mer 18 Nov 2015 - 1:36

Mont Oural. C’était où elle devrait faire la mission, mais bien que cela pouvait lui dire quelque chose, elle avait beaucoup de mal à le placer. Au moins, elle n’allait pas avoir de problèmes pour régler, on lui avait quand même payé le transport. La mission restait très simple : La Main avait réussit à défendre une base secrète du SHIELD pour voler plusieurs artefacts et objets de l’organisation. Ils les avaient donnés à une organisation affilée. À ce moment, la situation était bien trop étrange pour prendre en compte d’autres éléments. Les informateurs de l’organisation sécuritaire avaient balisé que l’action était beaucoup trop récente pour que les services secrets ou que l’ASF avaient pris la nouvelle. Alors le SHIELD voulait vraiment préserver cette idée d’attaquer en premier pour retrouver leurs artefacts sans qu’une autre organisation s’en mêle.

Cependant, cette mission demandait une certaine rapidité dans l’action et une discrétion pour éviter les yeux des autres organisations. Ils n’allaient pas chercher les membres des plus connus des Vengeurs comme Carol, Stark, Rogers ou encore Thor. Caitlin était peut-être une membre connue des Vengeurs, mais elle n’avait pas une popularité aussi importante que les principaux membres de l’équipe. Dans l’avion pour la transporter vers le fameux lieu, on lui faisait quand même un rapport du lieu et de la situation.

C’était une enchère avec quelques mafieux qui cherchaient toujours des moyens de confronter de nouveaux les groupes de super-sécurité. C’était vrai que depuis la création officielle de la Justice League, les mafias et les autres groupes criminels faisaient faces à une menace considérable vu la force des nouvelles équipes légales. Ils changeaient quand même d’ennemis d’une manière extrêmement importante pour faire face aux ennemis qui peuvent endurer des explosions et des balles.

Caitlin se préparait pour cette mission. Vu l’installation, elle pensait faire quelque chose d’assez spectaculaire. Il avait déjà deux membres infiltrés du SHIELD, alors ils pourraient l’aider plus facilement durant sa mission. Le costume de vert de Caitlin était renforcé pour endurer la température du Mont Oural, mais aussi pour le petit plongeon qu’elle allait faire d’haute attitude. Comme à son habitude, le costume était quand même fait pour elle. Donc oui, elle pouvait se faire mater par les autres agents du SHIELD dans l’avion, mais ce costume lui servait beaucoup depuis plusieurs années vu son endurance.

Arrivée sur place, elle attendait uniquement le signal du pilote pour bien sauter afin de faire un peu de spectacle à une enchère forte ennuyante. Elle s’était déjà entrainée depuis plusieurs années pour ce genre d’atterrissage, alors c’était vraiment amusant de le faire vraiment. Le saut restait simple et rapide. Le toit de la petite salle avait défoncé avec une certaine facilité pour voir Caitlin en véritable américaine de service pour se lever et mettre au sol trois des gardiens de sécurité afin de livrer le discours de menaces.

-Vous avez malheureusement volé les mauvaises personnes. Je crains que vos petits achats se terminent aujourd’hui et je vous assure que si vous voulez prendre des risques pour votre santé, il est vraiment le temps que vous reconsidérez votre carrière. Vous avez une seule chance…

Le but de Fairchild n’était pas de frapper. Elle ne voulait même pas se battre, son but était de récupérer les artefacts le plus rapidement possibles pour rentrer chez elle sans casser une tonne de personnes. En voyant plusieurs hommes sortir, elle ne pensait pas vraiment rencontrer une première fois une Last Sons. Dans cette optique, bien que plusieurs vantent le talent de cette équipe, Caitlin restait très sceptique de la véritable force de l’équipe orientale. C’était le temps de fouiller le bâtiment, si elle faisait fuir suffisamment les gens du bâtiment.


_________________
avatar
Caitlin Fairchild

Messages : 179
Date d'inscription : 04/11/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Monts Oural] Une question de bonus (PV Caitlin Fairchild)

Message  Invité le Mer 18 Nov 2015 - 9:23

Plutôt classe comme entrée. Dans le pur style bien visible et démesuré des Américains mais il fallait dire que ça faisait son petit effet. Les criminels présents, pourtant de grosses pointures pour la plupart, ne surent pas trop comment réagir à cette intrusion. En même temps, moi qui pensait que nous étions bien enfouis sous la montagne, sous des tonnes de roches, je me rendis compte non sans une pointe d’agacement que nous étions bien plus proche de la surface que ne le recommandait la plus élémentaire des prudences. Amateurs. Correction. Arrogants. C’était sans importance, à dire vrai. J’avais la distraction rêvée pour agir. Pendant que tout ce beau monde hésitait juste à tirer sur la femme en costume vert, je décidai de jouer la carte de « j’ai de la glace dans les veines et je suis venue pour faire des affaires ».

« Je renchéris de cinquante millions pour la technologie du SHIELD. »

Tous les regards se tournent vers moi. Je peux pratiquement le lire dans leurs yeux : « Y a une Vengeresse qui vient de péter le plafond, buter trois gardes et menace de nous éclater la gueule et toi tu renchéris »? Moi? Je reste calme comme un moine bouddhiste zen. Pour marquer mon point, je monte sur l’estrade et je fais moi-même le compte. Un. Deux. Trois… Adjugé… VENDU! Voilà, ce n’est pas bien compliqué. Et comme il fallait s’y attendre, l’appât du gain rend les gens vilains car c’est comme si on leur avait jeté un seau d’eau à la figure. « On est des dizaines, elle est toute seule… BUTONS LA » ! qu’ils disent pendant que d’autres rajoutent « Cette enchère n’est pas finie, cette technologie est à moi »! Le chaos mes amis, le chaos. Ça se cultive. Vous en semez les graines, vous rajoutez de la discorde et ça se récolte tout seul.

Une véritable marée de criminels se rue pour faire passer de vie à trépas la femme en costume vert. Des conflits éclatent entre certains acheteurs et moi, je suis en train de faire valoir mon point au maître d’œuvre de ce fiasco en devenir que j’ai misé le plus, personne ne s’est objecté, cette technologie est à moi. Quand je vois qu’il s’obstine trop, je lui mets trois projectiles psychiques dans le corps avant de me laisser tomber avec lui, comme s’il y avait des tireurs embusqués. Un de mort. Mes prochaines cibles sont nos propres traitres et nos amis nord-coréens. Évidemment, dites à un criminel de se pointer sans armes et magiquement elles vont apparaitre quand le merdier va se pointer. Ça se tire dessus, ça se poignarde, ça tire sur la Vengeresse… Non, non, ne portez pas attention à moi, je ne fais que passer… Et assassiner au passage plusieurs dizaines de personnes.

Et puis reconnaissons-le : c’est très amusant de faire faire le sale travail à nos rivaux. Je suppose que ce n’est pas une petite nature et qu’elle pourra repousser cet assaut concerté contre elle mais il est évident qu’eux se battront pour tuer. Reste à déterminer si c’est une tueuse ou si elle va essayer d’éviter des morts. Dans le second scénario, elle est tout sauf préparé pour un ennemi dans mon genre. Dans le premier scénario… J’en aurai pour mon argent car j’ai l’impression que son seuil de tolérance pour l’effort diplomatique a été bien vite atteint par l’hostilité évidente de la racaille présente. Et de toute façon, dans une théorique négociation, de quoi parlerions-nous? L’Initiative est ici illégalement et elle sera chanceuse de ne pas finir dans une de nos cellules. Enfin bon. Nous traverserons le pont une fois rendus à la rizière. Ou était-ce rivière? Je ne suis plus certaine…

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Monts Oural] Une question de bonus (PV Caitlin Fairchild)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum