La Négociation (PV : Thor et Sif)

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La Négociation (PV : Thor et Sif)

Message  Diana De Themyscira le Mar 3 Nov 2015 - 1:00


    Le nom de la République Démocratique du Congo ne disait rien de grand à Diana. Il avait toujours une grande complexité autour des conceptions des Royaumes que Diana avait du mal. Elle avait reçu une mission dans ce pays de la part des services secrets du Wakanda. Ce continent avait connu d’innombrables guerres, effroyables et souvent sanglantes, la princesse des Amazones avait toujours eu du mal avec ce territoire. Elle pouvait beaucoup apprécier du Continent Africain, mais les guerres et les génocides avaient touché la dureté de son cœur de guerrière. Peut-être qu’elle s’était beaucoup trop humanisée au contact de la Justice League, mais elle avait toujours eu de la difficulté à rester aussi calme devant des régions en crise. Diana avait été reçue par les forces légales de chacun des différents clans pour corriger un problème des plus importants.

    Elle avait la mission de s’occuper de quelques bases de l’HYDRA qui s’étaient consolidés proche du territoire en guerre. Les clans s’étaient mis d’accords pour l’intervention de Diana sur le territoire contre des ennemis communs, mais elle avait toujours un grand mal de participer à l’élimination de plusieurs bases ennemies devant une guerre qui durait depuis bien trop longtemps à quelques kilomètres plus loin. Ses souvenirs étaient peut-être vagues autour des conflits autour des Tutsis et des Hutus, mais elle comprenait uniquement que ce conflit avait duré depuis bien trop longtemps. Entremêlé entre les questions des coupables de chaque conflit des vingt dernières années, seuls les civils innocents étaient les victimes d’une politique militaire trop oppressante.

    Sa promesse de neutralité était plus difficile depuis son arrivé au Wakanda, mais aujourd’hui, elle bouillait de rage à passer autour des villes désertes par les conflits urbains en voyant parfois des civils en crise. Elle avait un travail à faire, une promesse pour T’Challa et sa sœur de combat : Tornade. Diana ne brisait jamais une promesse, surtout pour mettre fin aux organisations malfaisantes autour de la planète. Les deux premières bases étaient d’une certaine facilité, vu la prise de celle-ci depuis uniquement quelques semaines.

    Elle avait fait parler avec son lasso plusieurs membres de l’HYDRA pour savoir où est la racine du mal. Sa patience était bien moins grande qu’avant, elle n’allait pas dans les tortures, mais elle pouvait parfois ressentir le souffle coupé de son lasso sur ces prisonniers. Elle laissait toujours les coupables accrochés par des bouts de métaux dans leurs bases respectives. Le Wakanda pouvait ensuite récupérer les monstres de cette organisation. La mission était pratiquement terminée, l’HYDRA s’était installé dans un bâtiment fournissant sources de nourritures et des services vitaux pour les civils en difficultés. Ceux-ci avaient même eu le temps de construire un sous-sol pour leurs moribondes expériences. Selon les victimes de la princesse, les scientifiques avaient capturés quelques cobayes pour des monstrueuses expériences.

    Avant, elle aurait pu foncer dans le bâtiment sans réfléchir aux conséquences, mais aujourd’hui, elle faisait l’opération seule. La prudence était de mise pour elle, mais aussi pour les civils emprisonnés à l’intérieur. Atterrissant quelques mètres plus loin de l’entré, elle pouvait déjà voir quelques militaires surveillés le bâtiment principal. Sortant son glaive et son bouclier, elle se préparait au conflit sur le territoire. Elle vérifiait entre temps l’alentour pour éviter quelques surprises. Guerrière, elle avait confiance envers sa puissance et sa tactique, mais elle savait très bien que cette organisation appelée l’HYDRA pouvait payer très cher pour créer des armes puissantes.

    Se lançant une première fois, elle avait surpris de nombreux soldats avec une force brute importante et ainsi qu’une perte de références pour des armes aussi basiques que les armes à feux devant l’armure de la guerrière, ses bracelets ou encore son bouclier. Les sous-fifres ne faisaient pas long feu devant l’Amazone qui ne perdait pas vraiment son temps pour mettre fin aux opérations de plusieurs soldats. L’alarme sonna quelques minutes plus tard quand Diana était en train de dépouiller le bâtiment par la lancée de terroriste.

    Quelques soldats avaient peut-être une connaissance de combat amélioré, mais Diana n’avait pas vraiment de problèmes à identifier leurs techniques et les mettre au sol. Elle n’avait pas compté le nombre de soldats, peut-être une trentaine ou une quarantaine, mais les vagues s’étaient rapidement arrêtés après ce nombre. L’entré était bien plus facile, reposant son épée sur son dos, elle avait sorti son lasso pour se diriger vers un scientifique de l’organisation qui attendait le calme, ne voulant pas fuir pour garder ses expériences.


    « Ma patience n’est pas à tester aujourd’hui. Où sont vos prisonniers pour vos expériences? »

    Le scientifique ne résistait pas vraiment à la question de la princesse, l’amenant directement dans le sous-sol pendant que Diana prenait ce temps pour communiquer avec le Wakanda pour que ceux-ci récupèrent les criminels. Elle avait espoir de retrouver quelques survivants, la mortalité était attendue avec des monstres aussi impitoyables, mais le résultat laissait un gout véritablement amer à la princesse. Aucun prisonnier vivant ou avec des blessures, la plupart était décédée et le seul survivant était dans une posture délicate où seul la mort ne pouvait que combler la souffrance qu’il vivait.

    C’était peut-être le geste qu’elle regrettait le plus, mais le jeune homme n’avait pas souffert à la mort offerte par l’Amazone. Elle avait cogné brutalement le scientifique pour le laisser dans ce sous-sol où seule la mort et la désolation étaient au rendez-vous. Il méritait amplement cette place à travers des expériences monstrueuses. Quittant ainsi le bâtiment, elle voulait attendre que les Hommes et que les Femmes du Wakanda font acte de présence avant qu’elle rejoigne son domaine au Wakanda.

    La surprise était grande. Les yeux de Diana restèrent un moment sur le marteau et sur l’armure du nouvel arrivant. Ne comprenant pas vraiment cette intrusion, celui-ci était accompagné par Sif. Diana connaissait bien sûr les deux guerriers par le savoir de ses professeurs et les menaces qu’ils incarnaient pour Themyscira. Thor était dangereux, uniquement par les capacités qu’ils possédaient. Selon ses sœurs, il possédait une force égale à la sienne et à celle de Clark. Cependant Diana considérait Sif bien plus dangereuse que son prince. Elle était une femme, qui avait prouvé sa volonté de guerrière depuis plusieurs siècles, cherchant toujours à s’améliorer par un martial hors du commun pour une Asgardienne.


    « Je vous salue Thor et Sif d’Asgard. Pour Themyscira et pour la paix entre nos deux peuples, je donne mon respect à vos agissements que cela soit par les interventions de Thor avec les Luchadores ou encore pour la volonté de Sif de chercher toujours à devenir plus forte par son entrainement dans de divers royaumes. Cependant, si vous êtes venu aider pour nettoyer les bases de l’HYDRA, le problème est déjà réglé. Et je crains que votre présence ne soit pas désirée par le Wakanda ou les chefs de ce continent. Dans tous les cas, je vous avertis quand même que le SHIELD ou les Vengeurs ne sont pas la bienvenue ici. Je vous avertis aussi que si vous êtes venus pour m’arrêter à cause du SHIELD, le respect que je peux avoir pour vous deux, malgré la rivalité entre nos deux royaumes, va complètement disparaitre. »

    Diana pouvait paraitre agressive, mais elle avait fait les efforts pour commencer cette discussion non par la diplomatie de son glaive, mais bien avec le respect et les salutations. Les menaces pouvaient paraitre agressants, Diana restait quand même avec une grande frustration de l’agression de la part de cette Carol contre son étudiante. L’inactivité des Vengeurs la dégoutait littéralement.

_________________
avatar
Diana De Themyscira

Messages : 878
Date d'inscription : 20/10/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Négociation (PV : Thor et Sif)

Message  Thor Odinson le Mer 4 Nov 2015 - 1:02


    Midgard avait beaucoup changé. Son Histoire, ses groupes, sa technologie et son évolution avaient marqué mon esprit. Toujours inférieur à Asgard, ils avaient quand même le mérite d’avoir subi une modification rapide et une évolution positive. Quelques conséquences sont à noter, mais il était mieux de vivre à cette ère que les autres ères que j’avais visitées plus jeune. La plupart utilisait peut-être un langage bien trop complexe pour régler les problèmes, mais ils évitaient des guerres. J’ai eu le temps de découvrir de nombreux crimes par le manque d’interventions sur Midgard, mais ils avaient compris eux-mêmes nombreuses erreurs pour éviter des les répéter. J’étais conscient des problèmes actuels, des guerres continuaient, le poison pouvait se répandre et les mauvais esprits pouvaient se démarquer, mais tous cherchaient à éliminer ses maux. Chacun représentant de la planète voulait voir moins de morts et moins de souffrances, et c’est par cette idée que Midgard avait pris un rôle incroyable dans leur autodétermination.

    La Ligue des Justiciers était très intéressante dans cette évolution, allant beaucoup loin que nos interventions. Il est très rare que plusieurs Royaumes ou planètes s’étaient réunis contre des menaces communes, mais cette équipe avait fait ce miracle. Un puissant Kryptonien, venant de l’un des peuples les plus sages de l’Histoire de Midgard, s’était réuni avec la Princesse de Themyscira et une Lanterne Verte pour défendre ensemble Midgard. C’était encore plus impressionnant de lire leurs exploits que d’en entendre parler et je ne pouvais qu’en vouloir à mon père, de ne pas avoir placé un représentant Asgardien dans cette équipe. Je sais très bien que nos relations avec les Amazones ont toujours été dans une certaine forme d’hostilité, mais les Amazones avaient quand même laissé la place à Phobos, le fils de l’ennemi juré de plusieurs Royaumes : Arès.

    Si la Princesse de Themyscira avait accepté cet enfant dans la Ligue des Justiciers, alors pourquoi nous ne pouvons pas faire des efforts semblables dans les Vengeurs? Cela fait longtemps que je voulais faire ce projet. Mon retour sur le territoire appelé New York avait comme but d’aider Natasha Romanoff et Steven Rogers pour rétablir une noblesse aux Vengeurs. Cette équipe avait de nombreux défauts, mais ils valaient beaucoup sans la place des parasites comme cette infâme Carol Danvers. Après avoir rétabli les repères nobles à ce groupe, j’avais enfin du temps pour me préoccuper d’établir des liens avec les Amazones. J’étais plutôt heureux d’être accompagner par Sif pour cette mission. En plus, son intervention pourrait ralentir les frustrations de la Princesse de Themyscira. Une guerrière Asgardienne pourrait ainsi prouver que nos guerrières pouvaient devenir aussi puissantes que leurs Amazones.

    Je ne sous-estime pas les Amazones, mais les Asgardiens ont toujours prouvé une certaine supériorité sur les autres Royaumes, que par sa modernité ou encore par ses compétences. Je pense sincèrement que Sif dépasse largement les compétences guerrières de Diana de Themyscira. Encore une fois, on pouvait toujours me vanter de la puissance de l’Amazone, mais je ne crois pas que les Asgardiens devraient se sentir menacer. Ma négociation avec Diana est pour offrir de l’aide à son Royaume, notre Union pourrait ainsi apporter une grande aide à tout Midgard.

    J’ai parlé de cette mission à Steven, il semblait inquiet, mais je pense sincèrement qu’il était plus inquiet pour Diana de Themyscira que pour moi (En réalité, il doit plus se douter des talents de diplomatie de Thor, mais le Prince d’Asgard est bien trop arrogant pour le voir). Phil Coulson, un grand ami, m’a proposé de m’installer dans l’une base principale du SHIELD du continent Africain jusqu’à temps qu’on retrouve des traces de la guerrière des Amazones. Cette base était placée en Égypte. Je n’ai pas compris pourquoi je ne pouvais pas aller voir la directement au Wakanda, mais on m’avait conseillé d’attendre qu’elle sorte pour faire des missions comme elle faisait si souvent.

    Ce conseil venait quand même de Phil, alors je le prends naturellement en haut estime. Durant l’attente de la sortie de la Princesse, Sif et ma personne s’étaient surtout lancées dans des missions locales pour effacer quelques empoisonneurs et mercenaires du territoire égyptien. Je ne compte plus vraiment les jours, mais je n’ai pas vraiment eu l’impression d’attendre très longtemps. Diana était en train de faire un petit nettoyage des criminels de l’HYDRA au centre du territoire selon les récentes nouvelles.

    On m’a proposé de faire le voyage par un avion spécialisé du SHIELD, mais je préférais utiliser le vol en prenant directement Sif avec moi. (Sans lui demander la permission, dans le cas le plus absurde, elle pourrait penser que c’était une posture romantique) Je me suis perdu quelques fois sur le vol, mais grâce à l’appareil de Coulson, j’ai pu me retrouver très rapidement. Au fil de mon avancé, l’une de mes théories se confirma en voyant le territoire ravagé par la guerre.

    Diana de Themyscira ne pouvait pas régler les problèmes de l’Afrique seule. Plusieurs villes étaient toujours en conflit et cela prouvait que la brave Amazone n’était pas de tailles pour mettre fin aux différents conflits en Afrique. Avant de rejoindre sa position, je décide quand même intervenir dans un centre urbain en conflit. Je dépose Sif sur un toit et je commence ensuite à foncer sur les ennemis en question. Le combat n’avait pas duré très longtemps, mais je pouvais déjà entendre les remerciements du Peuple de Midgard pour cet agissement.

    CBC - Williams Maher (Correspondant en Afrique) a écrit:« Ce spectacle effroyable s’est passé hier dans la journée. La ville est complètement ébranlée par la violence utilisée et par de nombreux quartiers et banlieues détruits. Bien que celui-ci a arrêté de nombreux criminels, le Maire de cette petite ville a été complètement déstabilisée par l’état de plusieurs quartiers. La destruction de plusieurs centres humanitaires et écoles, pris en otages par les différents clans en guerre, vont mettre plusieurs décennies à se reconstruire selon les experts de l’Université de Caire. En plus, les experts du territoire croient bientôt une renaissance d’un ultranationalisme encore plus violent par la disparition de plusieurs leaders qui contrôlaient ces valeurs si dangereuses dans un pays en crise. »
    Ainsi nos exploits vont s’écrire encore pour de nombreux siècles. Sif avait peut-être agi, je n’ai pas vraiment eu le temps de vérifier, mais il est dans la certitude que seule mon intervention pouvait régler tant de guerres majeures ou de petits conflits sur le territoire. Après cette mission, nous sommes enfin arrivés sur la localisation de Diana de Themyscira. Plusieurs hommes étaient ainsi au sol, elle avait quand même une force impressionnante pour mettre autant de combattants au sol.

    En plus, tous étaient toujours vivants. Elle contrôlait bien sa force. C’est après une petite attente que nous avions pu voir le retour de la guerrière avec son impressionnante armure et des muscles incroyables. Ses salutations sont sincères, mais ses paroles sont néfastes pour une future coopération. Je sais très bien la douleur que peut prendre quand l’une de nos proches est agressée sans pouvoir de réparation, mais le débat est très loin d’être dans cette approche. Il faut viser plus loin. Je n’aime pas aussi qu’elle vante bien plus Sif que moi, mais encore là, je peux percevoir beaucoup de mon arrogance par cette pensée. Je la laisse vider ses paroles pendant que je pense à une réponse respectable et honorable envers une Amazone aussi importante.


    « Le respect et les salutations sont réciproques, Diana de Themyscira, Princesse Amazone et Déesse de guerre dans votre Panthéon. Je ne viens pas ici pour parler au nom des Vengeurs, du SHIELD ou de ma propre personne, je viens ici pour parler des relations entre nos deux Peuples et de l’évolution. Je suis conscient que nous ne sommes pas dans le territoire le plus calme pour des discussions, mais j’ai pu profiter du temps et de la situation pour vérifier vos qualités de combattantes, mais aussi vos défauts.

    Et je pense sincèrement qu’Asgard peut vous aider comme mon noble père peut aider Themyscira à aller plus loin. Dans les mêmes temps, vous pouvez aider par votre expérience sur Midgard pour nous fournir des informations pouvant nous mieux faire comprendre cette évolution si positive par votre participation dans la Ligue des Justiciers. Asgard et Themyscira sont dans une paix fragile, mais je vous assure que notre Peuple est en pleine évolution.

    Sif d’Asgard est devenue l’une des guerrières les plus importantes et les plus respectables de notre Royaume, laissant une place de choix aux femmes dans le domaine du combat. Elle peut même vous assurer que je viens en paix et en recherche de réconciliation. »


    Je tourne mon regard vers Sif avant de recevoir par ma petite oreillette une communication. Mon cher ami, Phil Coulson, a découvert ma petite intervention dans la ville voisine et sa voix se mélangeait entre une certaine exaspération et colère. Je ne comprends pas vraiment ce qu’il voulait dire, mais j’essaie quand même de faire des efforts pendant que Sif déposait quelques mots. Un moment était laissé pour que Sif dépose des mots à Diana. Des mots sont sortis de ma bouche peu après, mais qui ne visaient pas la discussion actuelle avec Diana et Sif, mais bien la discussion avec Coulson.

    « Alors préparez les cellules du SHIELD. »

    Je parle bien sûr de préparer les cellules du SHIELD pour les criminels que j’avais mis hors-combat dans la ville au loin. Qui peut vraiment faire une erreur d’interprétation  dans cette situation aussi évidente et claire?

_________________

Couleur du Prince Thor - [color=#FFCC00]
avatar
Thor Odinson

Messages : 107
Date d'inscription : 15/04/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Négociation (PV : Thor et Sif)

Message  Sif d'Asgard le Mar 17 Nov 2015 - 17:36


Le temps est venu rapidement, même si j’ai déjà pu prendre en expérience des conflits de Midgard. L’aventure aux côtés de Caitlin Fairchild et d’autres vengeresses ne saurait être contée ici puisque c’est une autre en suite de Thor, Prince d’Asgard et Dieu du Tonnerre du Panthéon Ase, que je m’en viens vivre. Nous ne sommes points allés dans le Royaume de Themyscira  mais dans la contrée d’Afrique ; cela a été légèrement frustrant, au début, puisque me réduisant à l’inutilité pour le voyage.

Afrique était l’une des subdivisions majeures du Royaume de Midgard, un « Continent » ; malgré ma mémoire, j’ai été incapable de retenir avec exactitude la plupart des subdivisions plus petites après m’être intéressée à la carte de la région. Retenir qu’Egypte, où nous résidions en attente, était au nord tandis que le Wakanda, qu’il était problématique d’approcher, était au sud est bien suffisant. D’autant plus considérant que les principales activités de notre brève attente furent des interventions locales.

Les criminels n’ont jamais été ma spécialité, même si je reste capable de prendre ma cible vivante si tel est l’ordre de mission. Je dois simplement avouer que, entre cette préférence pour la capture et la fragilité des humains, les chasses que nous avons menées n’étaient pas des plus héroïques. Je suis née déesse et ai été forgée guerrière, me préoccuper de vies humaines au cœur de combats n’est pas une expérience que j’avais pratiquée ou considérée comme intéressante.

Je sais épargner la vie mais cela n’a, la plupart du temps, pas d’intérêt. Surtout considérant que les humains peuvent se remettre de leurs pertes  rapidement ; à quoi bon les enfermer dans des donjons ? Cela n’est bon qu’à les entasser inutilement. Une mort rapide et méritée est plus souhaitable s’ils ne peuvent ou ne veulent servir à autre dessein que leurs méfaits. J’ai trouvé un compris me semblant juste : les cibles visées par mes alliés sont prises vivantes, ou du moins je ferais l’effort d’essayer de le faire, tandis que leurs soldats et créatures dénués d’intérêts stratégiques sont naturellement passée au fil de l’épée.

Mais malgré cette préférence pour la guerre, je n’ai pas oublié que son objet était la paix et que c’était pour négocier celle-ci que nous étions-là. Lorsque nos alliés ont enfin localisée Diana de Themyscira, j’étais prête à me tenir aux côtés de mon Prince pour une chose d’autant plus importante et complexe que la chasse aux humains. La rencontre, bien évidemment, même si l’action de Thor que de me prendre contre lui avant de s’envoler est aussi complexe et importante. Après, les difficultés de voyage tuèrent bien vite l’ambigu sentiment et me laissèrent tout loisir de me concentrer afin de retrouver cet esprit aussi affuté que ma lame.

Cela fut des plus appropriés de part le climat qui règne dans notre environnement, une zone de guerre comme Midgard en a tant et où je brûle de guerroyer à mon tour. Le toit sur lequel je fus déposée ne me vit pas y rester longtemps alors que j’en venais également à participer à cet élément pour lequel je m’étais tant entrainée. Il n’y avait, de plus, pas de cible précise à prendre vivante ; seul les gens à protéger importaient hors ils seraient plus en sécurité une fois leurs assaillants à la merci des corbeaux. Un interlude fort agréable et des plus stimulants, quand bien même il n’en restait pas moins un interlude.

A mesure que nous nous approchons de la Wonder Woman, il m’est possible de constater deux choses : elle mène la guerre comme nous, confrontant un ennemi aussi nombreux qu’il lui est inférieur, néanmoins il me semble qu’elle l’épargne. Massacrer un millier d’humains « normaux » ne m’impressionnerait pas, l’épargner m’interpelle bien plus. Il ne s’agit pas de tant d’êtres aujourd’hui mais il s’agit de beaucoup de vies tout de même. J’avance lentement parmi elles, un pas en retrait sur le flanc de Thor.

Je suis vêtue de mon armure, comme toujours. Les talons compensés de mes bottes brunes renforcées d’acier broient ce qui se trouve sous mes pas alors que les braies noires agitent la jupe de lamelles rouges et le bas de la chemise de mailles s’agitent au rythme de mon avance. Le plastron corseté segmenté au buste suit également mes mouvements, marqué par divers impacts, tandis que la chemise de maille réapparait face au gorgerin ouvert tel un décolleté. Les épaulières et les brassards ont également été marqués par des efforts méritoires et futiles mais c’est mon écu qui en a reçus le plus dans l’accomplissement de son utilité. Il est néanmoins rangé, à l’instar de ma lame nettoyée rapidement, dans mon dos, au-dessus des dagues qui me sont croisés à l’arrière de la ceinture.

A la surprise de Diana de Themyscira répond ma méfiance et j’écoute ses paroles en portant plus attention à ses gestes qu’à ses mots. Ses salutations sont notées à égale mesure de son ton et à son respect répond le mien même si je n’ai besoin de citer de fait pour cela. Je reste concentrée sur ma mission et prête à réagir au besoin, consciente de ma place. Les mains le long du corps, paumes ouvertes et doigts légèrement pliés à l’instar de mes bras, je suis drue et silencieuse. A part mes yeux, seule ma chevelure détachée et poussiéreuse fait un quelconque mouvement.

Les avertissements sont notés à l’instar de son incapacité à respecter un adversaire. Je laisse Thor faire preuve de la diplomatie, citant les titres de notre interlocutrice et les raisons de notre venue.

Vérifier les capacités de combattante à partir de corps d’humains épargnés me laisse perplexe mais je ne dis mot, restant en accord avec mon Prince. J’en fais tout autant malgré que j’ai moi aussi droit à une parole véridique mais plaisante à entendre tout de même. Je me suis battue pour que, malgré mon sexe, je puisse atteindre une position aussi élevée  et il est doublement agréable que cela soit reconnu et énoncé par mon Prince.

Agissant à ses dires, je ferme mon poing droit et l’appose contre mon cœur en m’inclinant, continuant de fixer la Wonder Woman ; mes salutations sont celles d’une égale, non d’une inférieure, mais elles sont sincères.

C’est un honneur de vous rencontrer, Diana, Princesse de Themyscira.

La discussion de Thor par l’intermédiaire de son bouchon d’oreille m’échappe. Je refuse le port de ce genre d’artéfact puisqu’il me gêne l’ouïe et l’attention, tant par la voix qui y raisonne que le fait qu’on doive lui répondre et surtout qu’il cause des démangeaisons. Néanmoins les paroles de Thor me confirment dans une certitude : chercher à emprisonner les criminels apporte plus de problèmes que cela n’en résout…

_________________
Sif

Fiche de Personnage - Fiche de Liens - Nombre de Posts : 98

avatar
Sif d'Asgard

Messages : 496
Date d'inscription : 04/04/2015
Age : 23
Localisation : Héliporteur

Feuille de personnage
Pouvoirs:
Informations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Négociation (PV : Thor et Sif)

Message  Diana De Themyscira le Jeu 19 Nov 2015 - 1:53


    Elle n’avait rien de particulier contre les Asgardiens. Diana avait peut-être participé aux campagnes militaires contre ceux-ci, mais elle n’éprouvait qu’une forte animosité par les contacts qu’elle avait eus avec ce Royaume. Plusieurs tensions existaient au sein des deux royaumes, mais Diana avait compris beaucoup au contact de cette planète. La vie était si courte pour les Humains, que la rancune devrait disparaitre rapidement pour faire évoluer tant un Dieu ou un mentalité. Arrivant à une époque charnière des changements, sa patience avait été testée, mais elle avait gagné beaucoup en sagesse. Elle se montrait naturellement hostile au début des années 70 pour accueillir les Amazones de Bana, les Olympiens ou les Asgardiens, mais elle avait changé de cette époque difficile.

    Dès que la Justice League s’était réellement consolidée, dès que cette fameuse équipe avait récupéré l’idée de la bonté du combat pour un Monde meilleur, Diana avait fait des efforts particuliers pour se montrer bien moins radicale qu’avant. Elle portait toujours une grande humanité par cette confiance qu’elle préservait chez les êtres humains et chez ses coéquipiers. Avec le temps, les efforts étaient bien plus importants. Elle avait même accepté de prendre Phobos dans la Ligue des Justiciers, non comme simple membre, mais bien comme étudiant. L’enfant d’Arès, Némésis de Diana, était devenu un élève de la princesse. Hélas, elle s’en voulait énormément par sa mort à cause de cette idée d’affronter l’un des assassins les plus dangereux de l’Histoire terrienne.

    Cependant, Diana avait nécessairement du mal avec les Asgardiens. Ne gardant pas de rancune en particulier, la tension, qu’elle avait avec ce Royaume, était de nature qu’ils ne s’étaient pas intéressés à l’état de la Terre jusqu’à temps que Thor intervienne. La situation restait dangereuse bien avant la création des Vengeurs et toute requête qu’un Asgardien rejoigne la Justice League était inutile pour Odin. Diana avait ainsi beaucoup parlé contre ce Royaume, sa rancune était large par cette ignorance historique et par l’hypocrisie qu’il en portait. La défense des Asgardiens de ce territoire ne profitait qu’à leurs bonnes consciences et ainsi qu’à une place dans un système de domination.

    Diana serrait les dents à entendre les premiers mots du Prince d’Asgard. Les salutations et le respect étaient peut-être dans une bonne volonté, mais est-ce que le prince d’Asgard était conscient de la suite de son monologue? Il avait encore la prétention de gamin de comprendre tous les soucis de ce Monde et ainsi de reconnaître des défauts superficiels des autres. Elle lui rappelait les Hommes de ce Monde, complètement offusqué que Diana combattait pour eux.

    Diana tourna un moment son regard vers Sif d’Asgard après les premières répliques de Thor. Au moins, ce blondinet arrogant était conscient du problème sexiste chez Asgard et voir un visage de guerrière noble sans être allié aux infâmes Valkyries pouvaient peut-être calmer les ardeurs de Diana quelques minutes. Thor avait même la bonté de faire parler Sif avant de continuer à écrire encore de sa mauvaise diplomatie en insultant l’entité en négociation. Frustrée par cette prétention, elle se tourna un moment vers Sif pour calculer les premiers mots de la guerrière.


    « Cette rencontre est réciproque, Sif d’Asgard. Je suis honorée de voir une Asgardienne sortir des préjugés pour aller à ses propres combats. J’espère sincèrement que plusieurs Asgardiennes vont sortir de ce dynamisme pour comprendre plus vos valeurs dans votre Royaume en prenant votre exemple. »

    Diana avait pratiquement émis un petit sourire à Sif. C’était assez rare que la princesse présentait un sourire, surtout quand elle venait d’une mission qu’elle considérait particulièrement comme un échec. Elle avait certes défait de nombreuses bases de l’HYDRA et arrêter de nombreux criminels, mais elle avait cette impression d’avoir échoué pour sauver les civils torturés par les nombreuses expériences. Elle desserra ses poings un moment pour sembler bien plus calme et prête pour des éventuelles négociations.

    Hélas, Thor avait fait une erreur. Parlant à haute voix à son dispositif dans son oreille, il avait confirmé l’une des premières idées que Diana avait en tête. Travaillant pour le SHIELD, Thor cherchait uniquement à prouver sa valeur à une organisation qui désapprouvait sa valeur. Cela avait pris un millième de seconde à rejoindre la position du Prince d’Asgard. Elle avait volé pour donner un premier coup de poing au visage de Thor, puissant et considérable pour le faire tomber à genoux.


    « Odin devrait avoir honte de son fils. Cherchant à arrêter une rivale, il décide de venir la voir sous une fausse excuse pour essayer de la tromper afin de l’arrêter. Je comprends maintenant tes affinités avec Loki. »

    Thor prit son marteau pour essayer de donner un premier coup puissant, mais Diana avait reculé son visage pour faire un grand coup dans le vide. Thor poursuivait dans les vaines tentatives, les coups restaient prévisibles et enfantins. Par le coup raté du marteau, le poing libre se dirigeait au visage de Diana. Bloquant le poing, Diana donna ensuite un solide coup de boule à son rival, qui le fit reculer et faire tomber son malheureux casque au sol. Thor répéta une nouvelle manœuvre avec son marteau, mais c’est le poing de Diana que le solide marteau avait rencontré pour l’obliger de le mettre au sol sous un tremblement considérable.

    C’était ensuite à Diana de faire son offensive. Cela avait duré quelques secondes, elle calculait les faibles défensives de Thor, mais elle restait surprise par le manque de tactique du prince d’Asgard. Elle avait atteint avec une certaine facilité le visage, le ventre et même les jambes. Diana n’était même pas tentée à sortir son glaive. Elle était déçue de voir un manque d’opposition aussi considérable. Thor était certes puissant, mais cela ne servait techniquement à rien, s’il ne pouvait pas toucher son adversaire.

    D’un coup, Diana le fit faire un petit voyage au ciel avec un upercut assez classique. Quelques tâches de sang avaient commencé à apparaitre au visage de Thor. Il avait du mal et Diana ne cherchait pas vraiment à faire durer ce combat. Après quelques attaques aériens simples mais efficaces pour affecter les mécanismes physiques et elle avait profité du moment pour donner un coup de pied pour le faire atterrir quelques mètres plus loin de sa position initiale. Diana descendit ensuite de sa position pour aller voir le prince d’Asgard et surveiller d’un œil la progression de Sif.


    « J’accepte volontiers votre reddition. Votre arrestation ne devrait pas vous causer de problème vu votre immunité diplomatique. Je vous conseille cependant de ne plus jamais venir me défier de nouveau avec une maitrise aussi faible de vos capacités. »

_________________
avatar
Diana De Themyscira

Messages : 878
Date d'inscription : 20/10/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Négociation (PV : Thor et Sif)

Message  Thor Odinson le Sam 21 Nov 2015 - 0:11


    Je fais rarement des erreurs dans ma vie. Je suis comme l’image décide de me faire, mes actions sont toujours réfléchies comme mes idées ou encore le jugement que je peux faire sur les autres. Je sais reconnaître mes défauts et mes erreurs, mais ils se résument souvent à une minime erreur par siècle. Je la répare assez rapidement après dans le siècle suivant. Je reconnais souvent que mon père m’a bien jugé quand mon arrogance était bien trop grande, mais je sais comment réparer certaines fautes et je sais certainement comment bien juger des autres. Certes, j’ai passé beaucoup d’années dans mon Royaume, mais je sais apprendre vite de mes défauts et des défauts des autres. Bien qu’on puisse dire beaucoup de bien de la Ligue des Justiciers, j’ai découvert selon les rares paroles de sagesse de Stark qu’ils étaient beaucoup trop surestimés. Un peu comme la Ligue des Assassins – qui ne restait que des simples mortels -, on les vantait beaucoup, mais ils font rarement face aux véritables élites des autres Mondes.

    Laissant Sif prendre connaissance autour de l’Amazone, je n’ai pas compris. Toutes mes paroles restaient dans la plus grande des sincérités, alors le coup restera gratuit de l’Amazone. Peut-être que Sif avait fait une bourde diplomatique immense. Je devrais peut-être lui apprendre la diplomatie pour le futur, mais je ne peux pas excuser les paroles de Diana de Themyscira. Ce genre de blasphèmes était dangereux dans tous Royaumes. Comment pouvait-elle me comparer à mon frère qui voulait détruire ce Monde? Je viens ici en paix et j’ai reçu un coup puissant. Dans ma pensée, je crois sincèrement que le coup est douloureux, parce que je n’étais pas en position défensif.

    Profitant d’un moment de grandeur, je dois me défendre devant cette agression déshonorable. Mon mouvement est grandiose et encore plus parfait que tout ce que l’être humain peut connaitre. Je mets beaucoup de ma force dans le Mjolnir, accoutumé par la Justice et par la Vérité. Je ne crois pas que Diana va résistée à ce coup, mais nous avons toujours d’excellents médecins dans la base en Égypte pour soigner les éventuelles blessures de l’Amazone. Lançant mon cri de guerre, le marteau se dirigeait vers le visage de la belle guerrière.


    « SUFFIT TON ENFANTILLAGE! »

    On avait un mot pour représenter cet élan de génie, cette force brute considérable et cette énergie hors-du-commun : La classe. Et on avait bien sûr un autre mot devant le coup facile de Diana pour renvoyer le Mjolnir au sol : Le Fail. Je reste confus quelques secondes et je ne comprends pas encore : Comment Diana peut résister à ma force brute? Est-ce que c’était ses bracelets? Je suis dans l’incompréhension, j’ai même oublié mes premières offensives devant la honte de se faire rétamer le glorieux marteau au sol. Une Amazone ne peut pas être aussi puissante… je ne vois pas comment une femme peut être aussi puissante : C’est contre toute logique naturelle de chaque culture. Je n’ai même pas le temps de réfléchir qu’elle passe à l’attaque. Ma respiration est coupée, son agilité et sa vitesse me dépassent largement. J’essaie de me calmer pour la cogner, mais rien ne fonctionne. Comment est-ce possible? Est-ce que Diana avait une magie pour me contrer? Je ne peux pas être aussi faible contre une Amazone.  

    D’un coup, je suis envoyé au ciel par un puissant coup. J’ai une idée, mais je dois avoir le temps de réagir, je brandis un moment ma glorieuse arme vers le ciel et les nuages ont commencé à apparaitre. Je dois juste… non pas vraiment. Je me fais juste démolir rapidement par la vitesse de Diana. Je suis envoyé au sol et je commence à sentir la douleur. Mes questions recommencent : Comment est-ce possible? Comment Diana peut être une guerrière aussi puissante et rapide? Elle se rapproche doucement vers ma position pour me sortir un violent ultimatum manquant tout respect à une négociation. Qu’est-ce que Sif a dit pour que Diana soit aussi agressive?

    Je la laisse parler, pendant qu’un plan se lance, dès qu’elle tourne son regard vers Sif, je lance mon Mjolnir vers elle. Je m’attends qu’elle évite le marteau, mais il me suffit d’une malveillance de sa part pour prendre l’avantage. Elle évite la glorieuse arme d’Asgard comme prévu, mais cela ne prends qu’un millième de seconde pour le faire revenir directement dans son dos. Enfin, je réussis de toucher la princesse de Themyscira. Le coup est brutal, j’ai mis toute ma force pour la faire revenir son dos, la princesse lance un grand  cri de douleur pour la voir se projeter vers moi. Elle n’évite pas le coup de poing sur son visage cette fois-ci pour qu’elle s’incruste au sol.

    J’ai gagné. Ma fierté est immense. J’espère que je ne l’ai pas tué cependant. J’essaie de la prendre par un bras, mais par une nouvelle surprise, elle m’attrape la main pour le tordre et faire venir mon visage vers son coude. Je ne comprends encore plus rien : comment elle peut résister autant? J’essaie quelques manœuvres de combat qu’elle évite, mais elle semble bien plus lente. Elle réussit encore de me donner quelques coups, mais mes coups la touchent enfin. Je réussis à la projeter proche de la position de Sif avec un coup de pied. Mais Diana ne semblait pas vouloir rester au sol.

_________________

Couleur du Prince Thor - [color=#FFCC00]
avatar
Thor Odinson

Messages : 107
Date d'inscription : 15/04/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Négociation (PV : Thor et Sif)

Message  Sif d'Asgard le Dim 22 Nov 2015 - 13:19


Les paroles de Diana de Themyscira sont entendues tout autant que son léger sourire est vu. J’ai le temps d’analyser cela mais pas celui d’y répondre : j’ai menés mes propres combats mais je n’aspire pas à être un exemple et ne le suis pas réellement. Peut-être était-ce ce qu’Odin souhaitait pour moi mais je reste une exception, hors des Walkyries.

Et ces belles pensées sont balayées par le boum sonique ; mes reflexes m’ont permise de m’écarter et de dégainer, me faisant rompre ma position de salut d’un bond sur le côté et m’emparer de ma lame pour la tenir des deux mains au niveau de mon visage,   mais il me faut un instant pour comprendre la situation. Mon regard en continuité de ma lame, je perçois l’action alors que Thor pose un genou à terre. L’impact m’aurait certainement projeté sur une centaine de mètres, sans pour autant me tuer, mais lui l’encaisse d’un simple pas en arrière ; une considération futile et inadéquate à la situation.

Heureusement, la Wonder Woman a le défaut d’un certain nombre des grands guerriers, quelque soit leur monde : elle parle. Quand on se bat, on se bat ; on ne raconte pas sa vie. Mes appuis se fléchissent légèrement durant ses paroles, durant son insulte, mais celles-ci me permettent de comprendre le déclencheur. Je n’attaque pas, du fait.

Thor répond, par les mots et une frappe directe. Sa technicité n’a pas évoluée depuis son arrivée sur Midgard et il est toujours trop direct, misant plus sur sa force que sur sa dextérité ; les enseignements d’Asgard. Seuls des être comme Tyr, notre Dieu de la Guerre et de la Stratégie, et ses plus grandes disciples, aux premiers rangs desquels Brunhilde et moi-même, ont dépassé cette brutalité simpliste encouragée par notre culture. Les Einherjar sont formés au maniement des armes selon deux doctrines, l’Offensive, dévolue à Odin et utilisant deux armes, et la Défensive, dévolue à Freyja et usant d’une arme et d’un bouclier ; beaucoup s’en contentent. Notre élite emploie généralement des techniques personnelles mais même le maniement du marteau par Thor n’est pas suffisant à rivaliser avec ce que les Humains nomment des « Artistes Martiaux ».

Hors il me semble que Diana de Themyscira en soit une. Elle contre aisément et cherche à déstabiliser en premier lieu. Elle sonne et ôte l’heaume d’un coup de diadème, elle met Mjöllnir à terre et celle-ci tremble sous la puissance du coup. Déposséder Thor de ses attributs c’est le déposséder de sa puissance, l’amener à douter de lui et s’offrir plus d’ouvertures encore.

Ouvertures qui sont exploitées alors que la Wonder Woman attaque les points faibles en second lieu. Visage, pour les organes sensoriels. Ventre, pour les organes internes. Jambes, pour saper les appuis. Elle est douée. Et surtout, elle se retient. Elle n’a visés ni yeux, ni oreilles, ni gorge, ni nuque, ni les extrémités comme les doigts… s’entraine-t-elle ? Teste-t-elle ? Ou évite-t-elle simplement tout ce qui serait destructeur à la physionomie adverse ?

Je romps ma garde lorsque l’uppercut de l’Amazone transforme le combat en combat aérien, continuant simplement de regarder. Je reste souple sur mes appuis, lame tenue à une main et pointée vers le sol. Je ne sais pas voler et ne n’inquiète nullement pour Thor, dont la résistance et la volonté lui permettront d’outrepasser les attaques portées par notre adversaire, profitant du temps qu’il m’offre pour étudier la technique pratiquée par la Wonder Woman.

Je ne fais pas le moindre commentaire lorsque le sol tremble à nouveau alors que mon Prince rejoint son marteau, continuant de fixer la Princesse qui s’en redescend vers nous en continuant de parler. Notre reddition ? Voici qui me faire sourire avec mépris. J’ignore ce qu’elle entend par l’immunité diplomatique mais elle ne nous arrêtera pas et le combat est loin d’être terminé. Pas parce que je n’ai pas encore participé, simplement parce que Thor est loin d’être vaincu. Le talent de Diana de Themyscira ferait presque oublier sa jeunesse mais celle-ci transparait dans son avertissement.

Une fois encore, lorsqu’on se bat on ne raconte pas sa vie. Thor le sait et agit durant cet instant ; une nouvelle attaque directe et futile, tel qu’il a habituée Diana à contrer. Elle le fait, comme elle l’a fait, et c’est pourquoi la feinte l’atteint un instant avant la nouvelle explosion sonore. La terre tremble à nouveau et cette fois c’est un coup descendant du Prince d’Asgard qui en est responsable. La maitrise des capacités a parlée et la Princesse de Themyscira vient de découvrir un point qui m’a toujours limité : la technique est basée sur la maitrise et chaque erreur n’en est que plus coûteuse là où la puissance brute peut se permettre bien des erreurs sans subir autant de conséquences.

Je regarde l’instant de victoire de Thor sans la moindre surprise, ne souriant pas encore pour accompagner sa fierté. Une sage décision puisqu’à peinte tente-t-il de prendre son adversaire pour l’immobiliser, afin de faire ce pourquoi nous sommes réellement venus, que déjà la Wonder Woman revient à l’assaut. Le contact se rapproche et elle vise les points sensibles avec plus de violence ; elle souffre et tente d’en finir le plus rapidement possible. Mais sa souffrance la fait se crisper, la ralentissant.

Est-ce de la bienveillance de la part de mon Prince que de m’envoyer son adversaire une fois qu’il l’a suffisamment affaiblie pour être assuré qu’elle ne puisse me tuer ? C’est une possibilité mais je la prendrais comme une insulte : si je dois mourir au combat, ainsi soit-il. La mort ne m’effraie pas et nombre de ceux qui m’ont sous-estimée l’ont rencontrée de ma lame.

Lame que je lève en diagonale devant moi, reprenant une garde moyenne, alors que la fusée s’allonge pour éloigner mes mains et accroitre la mienne, d’allonge. Je laisse à Diana de Themyscira le temps de se relever et de me fixer afin d’être certaine qu’elle ait prise conscience du changement d’adversaire avant de porter le premier coup. Cela me laisse également le temps de me concentrer afin d’avoir un temps d’avance sur mes propres mouvements ; ma stratégie est prête, je sais quelle technique j’emploierai et avec quelle arme, il est temps de faire à mon tour une démonstration afin de laisser à Thor le temps de mettre en branle son plan. Quel qu’il soit.

J’accomplis un pas en avant et porte un coup de taille en diagonale descendante, à destination de son épaule ; je n’espère pas l’atteindre, simplement la faire esquiver afin de la positionner dos à Thor. Une parade m’irait aussi considérant que la technique que j’utilise est celle mise au point pour retourner la force supérieure des Asgardiens contre eux en utilisant l’impulsion de leurs coups comme de leurs parades pour accroitre la vitesse et la force de mon arme. Fluidité, dextérité et précision sont les mots d’ordre, sachant que j’utilise l’allonge permise par mon arme pour me maintenir hors de portée des poings et du glaive de la Wonder Woman.

La seconde suivant le coup de taille, je fais décrire une courbe à ma lame afin de poursuivre par un nouveau coup de taille, horizontal cette fois ; je vise le bas de la cage thoracique, là où les os cessent de protéger, et escompte surtout faire reculer mon adversaire tout en gardant ma lame entre nous en cas de nouvelle attaque projetée de sa part pour couvrir la distance que j’impose entre nous.

Nouvelle seconde, nouveau mouvement : d’un coup de taille plat de ma lame, je tente d’atteindre la tempe et l’oreille de la Wonder Woman afin de la sonner et de la faire chanceler un instant tout en amorçant un pas en avant. Si cela réussi, j’enchainerai avec une torsion de poignet afin de reproduire cette même attaque à destination de l’autre côte, finissant de la sonner et de dérégler son oreille interne afin de la priver d’équilibre. Si cela échoue, mon pas en avant me permettra d’expédier le manche de mon arme, toujours plus long, directement dans la gorge de mon adversaire.

Quelque soit la déstabilisation réussie, si tant est que l’une le soit, j’enchaine sur la seule partie que je n’ai encore cherchée à atteindre : les jambes. Un nouveau coup de taille horizontal du plat de la lame pour les faucher au niveau des genoux afin d’essayer de mettre Diana au sol.

Ce n’est qu’après ces quatre secondes d’enchainement que je fais un pas pour rompre la passe d’arme, reprenant une garde moyenne qui place ma lame légèrement pointée vers mon adversaire afin de retourner toute charge contre la Wonder Woman. Aucun mot, aucun son, je reste concentrée, détendue et alerte, prête à parer des coups afin d’user de leur énergie pour alimenter des enchainements de plus en plus complexes et rapides à mesure que l’adversaire emploi de plus en plus de sa force.


Il n’y a que lorsque Diana commencera à anticiper mes coups que je changerai de style ; car, contrairement à la quasi-totalité des Asgardiens qui m’ont confrontée, l’Amazone a un niveau largement suffisant à percer cette technicité. Reste à savoir si les dégâts infligés par Thor ne sont déjà pas suffisant à lui avoir faite perdre nombre de sa puissance.

Et à savoir également si mon Prince n’interviendra pas pour mettre un terme à ce combat avant cela.

Le Mode Combat:
Comme vous avez dû le remarquer, une partie de la fin de mon texte est en Italique. Cela est ma version d’un Mode Combat : toutes les attaques de mon personnage sont décrites sans expliciter leur réussite ou leur échec, ce qui permet au joueur du personnage de décider lesquelles seront efficaces ou non et de rédiger en conséquence. Cela donne une idée de la suite des évènements sans faire agir un personnage autre que le mien. Si vous préférez, on peut discuter de cela sur Skype ou par mp Wink

_________________
Sif

Fiche de Personnage - Fiche de Liens - Nombre de Posts : 98

avatar
Sif d'Asgard

Messages : 496
Date d'inscription : 04/04/2015
Age : 23
Localisation : Héliporteur

Feuille de personnage
Pouvoirs:
Informations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Négociation (PV : Thor et Sif)

Message  Diana De Themyscira le Ven 27 Nov 2015 - 15:55


    Le combat s’était bien déroulé dans la moyenne, Diana avait toujours offert une défensive devant les puissants coups de Thor, elle s’était même montrée extrêmement loyale durant tout le combat lui laissant des chances de se rendre. Avec cette supercherie, Diana ne pensait pas vraiment continuer les négociations entre Asgard et Themyscira, le manque de respect était bien trop grand pour rentrer dans la continuité des pourparlers. Elle ne croyait pas vraiment que Thor avait une personnalité pour s’excuser, mais Diana serait capable de passer cette outrance pour améliorer des négociations entre les deux Peuples. Déjà qu’elle l’avait fait avec les Olympiens dans la Ligue des Justiciers avec Arès et de nombreux autres ennemis naturels.

    Reprenant un léger souffle, elle descendit vers son adversaire au sol attendant sa réaction. Elle ne s’attendait pas vraiment à arrêt du combat avec Thor, mais elle laissait une chance pour cette paix froide. À une autre époque, elle aurait été bien plus agressive que cela, pour ne laisser aucune chance d’arrêt du combat jusqu’à l’adversaire soit inconscient. Aujourd’hui, elle faisait des progrès bien plus diplomatiques vers les autres, même avec un être qui cherchait son arrestation ou sa mort. Elle remarqua facilement le mouvement de Thor pour aller chercher son marteau mystique dans le but de lancer une nouvelle offensive.

    Le marteau pouvait aller à une bonne vitesse, mais Diana l’évita en bougeant avec une certaine facilité. Elle ne comprenait pas vraiment la manœuvre du Dieu Asgardien, il n’avait pas vu la vitesse de Diana ou il s’attendait de voir un épuisement de celle-ci? Cependant Diana avait fait une erreur et c’était de ne pas suivre le marteau du guerrier des yeux. Elle avait tourné ses yeux vers Thor à place de suivre l’arme de celui-ci. Le retour était considérable, elle ne savait pas si c’était la vitesse, la force ou encore la magie utilisée, mais c’était fracassant.

    Un violent craquement se fit entendre, la blessure restait par la douleur bien plus importante de ce qu’elle avait connu avant. Elle avait bien eu des combats difficiles avec des membres de la Ligue des Assassins ou de la Main, elle avait affronté des ennemis puissants comme Magnéto, Exodus, Arès ou Juggernaut, mais son marteau avait touché un point sensible. Le retour vers Thor et le coup de poing étaient vraiment légers comparativement à la douleur actuelle.

    Enfoncée au sol un instant, elle avait senti le bras de Thor la prendre, mais elle n’allait certainement pas se laisser faire tant qu’elle pouvait toujours respirer. La défense était aussi rapide que la nouvelle offensive de Diana. La douleur au dos pouvait être importante, mais elle ne pouvait pas abandonner pour un repos. Diana avait toujours un avantage, mais les coups de Thor pouvaient enfin la toucher. Elle avait l’avantage un moment, mais la cassure au dos ne pouvait pas lui permettre d’encaisser aussi efficacement que les dernières fois. Un nouveau coup de Thor la fit projeter un peu plus loin vers la position de Sif.

    Chaque mouvement porté pour son dos la faisait souffrir, mais elle ne pouvait pas vraiment reculé et jamais la fuite ne serait la solution. Une nouvelle erreur de sa part était maintenant de se concentrer sur Thor à place de garder un œil sur Sif. Diana restait assez surprise par le premier coup, car sa vision se concentrait sur Thor, mais elle avait eu le temps de bloquer le coup en alarmiste par ses bracelets pour tourner l’arme de Sif vers le sol. Le deuxième coup l’avait aussi surprise, mais par le recul et la déviation de l’arme de Sif, Diana s’était encore sauvée des blessures.

    Le coup à la jambe l’avait touché, un genou était tombé, mais Diana avait réussit quand même de donner un coup au sol pour essayer de faire reculer la guerrière. Elle était bien plus douée que Thor et elle devenait la menace principale. Sortant son glaive, elle ne voulait pas la tuer, mais la mettre au sol pour éviter de nouvelles menaces. Elle visait les jambes en particulier pour essayer de la faire tomber et la mettre dans un état d’inconscience avec un coup de genou sur son visage. Elle ne voulait pas y aller avec toute sa force pour éviter de créer des dommages trop importants.

    Elle faisait trop d’erreurs : Ce n’était pas normal que Thor ne passait pas de nouveau à l’offensive. Diana ne s’était pas aperçue du changement des nuages, bien trop concentrée sur Sif et d’endurer la douleur de son dos. Essayant de donner quelques coups vers sa nouvelle adversaire, elle avait reçu un puissant coup dans le dos encore. L’orage avait grondé, mais elle n’avait même pas eu le temps de regarder derrière elle pour uniqement subir le nouveau électrique sur son dos.

    Elle avait juste le temps de laisser un cri de douleur avant de sentir sa force se retirer pour tomber violemment au sol. Diana ne semblait pas pouvoir fournir de nouvelles offensives efficaces après ce coup. Elle essayait de se relever avec une main au sol, mais Diana ne semblait pas vraiment avoir la force pour continuer réellement le combat. Le dos lui faisait beaucoup trop souffrir pour se relever afin de combattre de nouveau.


    « Donne moi de la force, Héra... »

    C’était à peine inaudible pour les deux Asgardiens, mais elle ne pouvait pas laisser tomber. Elle préférait mourir que tomber entre les mains du SHIELD et des Vengeurs pour leurs concours de popularité. Soupirant de douleur, elle essayait d’ignorer la souffrance pour continuer encore le combat en se relevant du sol par ses deux mains.

_________________
avatar
Diana De Themyscira

Messages : 878
Date d'inscription : 20/10/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Négociation (PV : Thor et Sif)

Message  Thor Odinson le Ven 4 Déc 2015 - 20:56


    Je suis étonné aujourd’hui de me servir des capacités secrètes de mon marteau pour combattre cette femme. Je suis pleinement conscient de la puissance de la princesse d’Amazone, mais il m’est impossible de considérer qu’une femme, quel que soit son Monde, soit plus forte que moi. Je ne fais peut-être pas le plus attention, mais je ne pouvais certainement pas comprendre les illogismes de ce Monde. Peut-être que je la sous-estime, peut-être que je me considère trop hautain, mais on m’a toujours appris à être le meilleur et que j’étais le meilleur. Je suis ainsi déçu par mes illusions, mais je ne peux pas le concéder encore. Après le violent coup pour projeter Diana par en arrière, Sif prends le combat en main.

    J’ai peut-être sous-estimé Diana de Themyscira, mais je ne crois pas que ma belle Sif sait ce qu’elle affronte en ce moment. Comme à son habitude, elle doit directement sous-estimer l’Amazone et je dois rapidement intervenir. Même blessée, la princesse m’a créé quelques blessures importantes, alors je n’imagine pas les conséquences si Sif est touchée par l’un des coups de l’Amazone. Je ne dois plus réfléchir, je dois mettre fin à ce combat le plus rapidement possible. Ensuite, les discussions vont être possibles. Mon idée n’est pas de l’emprisonner, mais bien de la neutraliser pour que celle-ci soit apte ensuite aux discussions.

    Sif va devoir peut-être s’excuser, mais je tiens aussi à l’idée que Diana de Themyscira doit s’excuser de cette agression injustifiée contre ma personne. Il n’est plus le temps de penser, je commence à charger mon marteau, les nuages sombres se camouflent, mais je regarde de loin au combat. Comment est-ce possible que Sif peut posséder de telles capacités défensives et offensives? Diana de Themyscira m’oublie pratiquement dans ce combat, ce qui est l’une des erreurs des plus importantes. Après un temps, le lourd tonnerre frappe au sol, mon marteau récupère ainsi l’énergie pour ensuite, par ma volonté, l’éjecter vers le dos de la guerrière.

    Elle lance un lourd cri de douleur, je sais que la souffrance est importante, mais vu ses capacités défensives, elle va être capable de résister. Cette attaque ne dure qu’une petite seconde, mais je vois son glaive tombé au sol, pour que le corps de la princesse suive ensuite le même mouvement. Je m’approche ensuite de Sif et de Diana au sol. Je suis étonné par la voir encore consciente de mon attaque. Aucun ennemi n’a résisté à cette attaque, la seule réponse de mon impressionnante attaque restait l’inconscience ou la mortalité. Diana de Themyscira ne peut pas être aussi puissante, je ne suis pas prêt à le considérer.

    Elle semble être capable de se relever, alors je ne prends pas de chances. Je la relève rapidement et je la serre contre moi, bloquant ses bras. Je mets ainsi toute la pression possible pour en terminer, elle se débat quelques minutes. Elle réussit même à me donner quelques coups de têtes puissants, mais je resserre encore plus le lien. Elle lance quelques cris de douleurs, je la sens faiblir enfin après quelques minutes, mais je continue. Je suis encore impressionné par sa résistance hors-norme pour tous royaumes. J’ai plusieurs craintes de la voir se relever, alors je continue jusqu’à son inconscience total. Cela prend ainsi quelques minutes supplémentaires, mais je ne veux qu’assurer la sécurité pour la suite, surtout pour Sif. Mon épaule droite accueille ensuite Diana inconsciente. Je me tourne vers ma compagnonne de combat pour lui toucher quelques mots.


    « Tu vas bien Sif? J’espère que tu n’es pas blessée. Ne prenons plus de risques, on va se diriger vers notre demeure pour discuter avec Diana de Themyscira. Est-ce que tu peux prendre son glaive? »

    Je ne vais pas la blâmer pour cette bourde. Mon père m’a appris d’être patient, je sens plusieurs de mes muscles avoir du mal de suivre les prochains mouvements. Je dois aussi me reposer de ce combat. Ainsi les avertissements vont venir plus tard de notre négociation. Je ne sais pas dans combien de temps Diana va se réveiller, mais j’aime mieux préparer une sécurité pour éviter des problèmes dans l’Avenir. Je sais que plusieurs de mon peuple préféraient la voir à genoux devant mon père ou encore dans une prison du SHIELD, mais je suis prêt à pardonner les attaques insensées et de négocier concrètement des marchés entre nos deux Royaumes.

    Je prends Sif d’une main. Je fais extrêmement attention pour éviter des mouvements brusques sur mon épaule pour encore plus blesser Diana. Mon but n’est pas de la blesser plus, mais bien de négocier avec elle. Je m’envole de nouveau par le marteau dirigé vers le ciel. Le voyage est bien plus lent que la dernière fois. Je ressens les blessures de ce combat avec Diana et je fais mon possible pour éviter d’augmenter les risques pour Diana. Arrivant finalement sur place, j’avertis Coulson que Diana n’est pas destinée à une prison du SHIELD, mais bien pour la diplomatie.

    Il me regarde bizarrement vu l’état de la princesse. Je lui demande de la sécurité, des moyens pour la bloquer. Il m’amène dans les sous-sols de la base du SHIELD, toujours avec Diana sur mon épaule. Le proche de Nicholas Fury m’indique qu’ils ont placé des bracelets de sécurité dans une prison pour être capable de me retenir en cas de folie. Je crains que celui-ci me sous-estime, mais si Coulson croit être capable de me bloquer, ce sont les seules armes pouvant bloquer actuellement Diana de Themyscira. Arrivant enfin à la fameuse salle, son apparence métallique laisse apparente les deux bracelets en adamantium fusionné avec un mur et un peu plus haut pour laisser le corps se pendre. J’ai une impression abyssale que ce type de protections permet uniquement de frapper la personne piégée dans le ventre.

    J’espère que ce n’est pas le cas. J’essaie un moment de mettre Diana sur les bracelets sécurisés, mais ses protections bloquent l’accès. Je déteste cela, mais je suis obligé de lui enlever ses bracelets pour la bloquer dans les autres bracelets. Je n’aime pas enlever ses armes, j’ai l’impression de la dépouiller, mais j’essaie de faire le minimum en lui enlevant uniquement ses bracelets et son lasso magique. Je me retourne ensuite vers Sif laissant un sourire avant de m’abattre sur une chaise et d’attendre le réveil de Diana.

    J’essaie de réfléchir pourquoi cette agressivité de Diana et j’espérais sincèrement que son réveil allait la calmer. Je ne crois pas que les pourparlers peuvent beaucoup avancer, je veux juste l’excuser et essayer d’offrir des excuses d’Asgard pour ce combat. Je ne veux pas penser au pourquoi de ce conflit et obliger des excuses finalement, il est mieux d’avancer. Je n’attends que Coulson quitte la salle après avoir porté la deuxième chaise pour le confort de Sif pour tourner mon attention vers elle. Je pose ensuite une question à celle-ci.


    « J’espère qu’elle va se calmer pour des négociations. Je pense juste l’avertir pour lui donner des nouvelles dates de négociations. Sinon, que penses-tu de cette initiative? Est-ce que tu aimerais mieux la voir emprisonner sur Asgard ou de conclure des alliances entre nos deux Royaumes? Il est certes dommage ce conflit, mais j’ai confiance pour que nos Peuples s’entendent devant des menaces comme Thanos ou Darkseid. Cependant je peux comprendre que certains ne soient pas d’accords, surtout avec cette hostilité. Alors tu penses quoi de cette initiative avec les autres Royaumes? »

    Peut-être qu’elle va me mentir pour me faire plaisir, mais j’espère sincèrement une vérité et j’espère qu’elle comprend ce que je veux faire, sans même qu’elle l’approuve. Il est extrêmement rare de voir autant de peuples s’unir dans un seul groupe, et je crois sincèrement que c’est de cette manière que tous Royaumes peuvent aller plus loin. Je ne crois pas que notre Royaume possède Midgard, nous partageons tous ce Royaume, cette diversité et cette capacité de coopération. Il est ainsi important pour moi d’évoluer dans ce sens que cela soit Asgard ou les Vengeurs.

_________________

Couleur du Prince Thor - [color=#FFCC00]
avatar
Thor Odinson

Messages : 107
Date d'inscription : 15/04/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Négociation (PV : Thor et Sif)

Message  Sif d'Asgard le Lun 14 Déc 2015 - 14:25


La parade de la Wonder Woman dévie mon attaque, accroissant sa rapidité et m’offrant l’ouverture de son flanc comme prévue. Malgré la douleur osseuse, elle reste suffisamment rapide pour esquiver le second coup qu’elle m’a aidé à porter. C’est ainsi que cela continue et s’en devient plus difficile une fois la surprise adversaire passée. Mais même sans cette émotion, Diana de Themyscira n’a pas percée ma stratégie et continue d’y prendre part comme presque tous les Asgardiens que j’ai confrontés ; peut-être est-elle plus technique que Thor mais elle a similaires défauts.

L’accélération de mes coups se termine sur un point d’orgue qui restaure légèrement notre gloire : si Thor a mis un genou à terre à cause de la rapidité de Diana de Themyscira, celle-ci l’a mis également face à mon adresse. Il ne reste qu’à savoir s’il en sera de même pour moi face à la réplique de l’Amazone, une réplique armée et à destination des mes jambes également.

Une réplique impliquant qu’elle se relève et couvre la distance imposée par mon arme, bien plus longue que la sienne, mais que sa tactique et ses pouvoirs lui permettent d’accomplir. Je recule pas à pas afin de garder l’avantage de l’allonge, continuant d’accélérer les mouvements de mes poignets et de mes bras. Les parades sont aisées mais les détournements sont difficiles puisqu’il ne serait guère difficile à mon adversaire de les retourner contre moi.

Le dernier coup est opposé à tous ceux portés jusque-là tant par sa destination, mon visage alors qu’elle frappant mes jambes, que par sa nature, martiale alors qu’elle se concentrait sur son arme, et met à profit mes détournements hauts de son glaive ; sa stratégie n’est guère différente de celle que j’ai employée, si ce n’est qu’elle lui semble innée. Le choc est rude et me décolle du sol, me faisant atterrir lourdement sur le dos une certaine distance plus loin. Je n’ai pas le temps de réellement me rendre compte que je suis de nouveau en garde, ayant roulée sur le dos pour me retrouver accroupie sur mes appuis, le bras armé plié afin de placer ma lame en continuité de mon regard et l’autre bras, ayant équipé mon bouclier par réflexe, en protection du menton au genou. A l’intérieur de mon nez se répand la chaleur poisseuse du sang et mes yeux continuent de m’envoyer des messages troubles mais je tiens bon, chancelante.

Fixant Diana de Themyscira, je plisse les yeux et chancelle un instant. Bien que concentrée et également souffrante, je tâche de ne pas perdre mes perceptions de notre environnement et l’assombrissement global n’est pas du qu’au coup reçu. Thor est presque prêt mais je dois encore faire diversion quelques instants ;  heureusement, notre adversaire a abandonnée toute protection et revient à l’assaut, me voulant vaincue à l’exclusion du reste.

La nouvelle charge me voit changer de technique guerrière afin de déstabiliser l’Amazone, m’orientant sur des attaques directes cherchant puissance et précision désormais que les feintes ne sont plus nécessaire. Une parade du glaive par le bouclier me permet de créer une ouverture pour un coup d’estoc visant le front et le diadème tandis que de j’accomplie une extension de mes jambes afin de me projeter au contact. Je n’ai aucune chance de vaincre la Wonder Woman en force brute mais mise sur son esquive de mon coup à la tête afin de me laisser l’ouverture à un tournoiement sur moi-même, lequel me permettra de poursuivre dans la même seconde sur un coup de taille à destination de sa poitrine.

J’esquive par réflexe un coup de Diana de Themyscira, lequel ne laisse qu’une entaille dans ma chair, et tente de la repousser une nouvelle fois d’un direct de mon bouclier et d’un nouveau coup d’estoc à l’intention de ses protections thoracique, cherchant à nouveau à accroitre la distance entre nous. Je doute que ma force soit suffisante à faire que ma lame, toute d’Uru qu’elle soit, puisse passer au travers des armures et chairs de la Wonder Woman à moins de m’attaquer à l’endroit où le coup de Thor a infligés des dégâts osseux ; ce que je ne fais pas.


Le tonnerre gronde et la foudre s’abat, me faisant sauter en arrière alors la Princesse des Amazones hurle. Je ré-atterri sur mes jambes et elle s’effondre avec lourdeur, mettant fin à la diversion qu’était notre duel. La dualité entre force d’engagement et force de victoire, familière des humains comme les forces « normale » et « extraordinaire » définie par Sun Tzu dans le Verset 5 du Chapitre V de son Art de la Guerre, est ce qui nous a permis de vaincre en ce jour : alors que Diana de Themyscira était occupée contre moi, la force d’engagement chargé de la diversion, la force de victoire qu’est Thor a pu se préparer à la vaincre. Une diversion basique même pour Asgard mais d’une efficacité redoutable.

Je regarde notre adversaire essayer de se relever en murmurant et bondis à son encontre, l’heurtant en plein visage de mon genou armuré afin de rendre ce coup-là même qu’elle m’a donné. Plaçant la tranche de mon bouclier contre son épaule et le fil de ma lame contre le poignet, j’accomplie une clé de bras contre laquelle sa lutte ne lui permettra que de s’entailler et qui devrait me permettre de maintenir l’Amazone au sol suffisamment de temps pour que Thor nous rejoigne et ne mette un terme à cette résistance hors du commun.

La rapidité d’intervention du Prince d’Asgard lui permet de saisir la Princesse de Themyscira alors que je recule de deux pas. Il est le seul de nous deux à pouvoir en finir et le fait avec une puissance que je ne possède pas, même si j’aspire à pouvoir l’égaler par magie. Les tentatives violentes de se dégager de la Wonder Woman sont veines tant elles ne fournissent que plus d’énergie à Thor pour l’étreindre et exploiter plus avant la faille qu’il lui a créée.

Les secondes s’écoulent lentement et je les regarde faire impassibles, même si j’ai baissée ma garde, la fusée de ma lame ayant retrouvée sa taille normale. Le sang me coule du nez et de la tempe mais ce n’est rien ; surtout comparé à ce que Thor a encaissé et fait encaisser. Lorsqu’il relâche Diana de Themyscira, celle-ci est brisée face à la supériorité de puissance du Dieu majeur. Il n’a plus qu’à la porter comme il le ferait de n’importe quelle charge et je range ma lame dans le fourreau qu’est mon bouclier.

Prenant une inspiration, je souris à Thor avec le contentement de la victoire, fière à mon tour.

Ce ne sont pas des blessures, non. De telles égratignures auront disparu d’ici au couchant.

Je crispe la mâchoire à mesure que les mots sortent, me rendant compte d’une nouvelle douleur à chaque parole. Peut-être suis-je plus atteinte que je ne le crois, avec des fractures ou un nez cassé que la dissipation de l’humeur du combat me feront bientôt ressentir, mais cela n’importe toujours pas.

Me baissant, je ramasse le glaive de notre ennemie par sa chape, le portant comme ce qu’il est : l’arme d’une autre. Une fois cela fait, j’en reviens vers Thor pour que l’on se dirige vers « notre demeure ». Si je m’attends à ce que nous rentrions à Asgard, je suis surprise de le voir me tendre la main pour nous envoler à nouveau ; et dans une position plus branlante que la précédente, tant du fait de ses blessures que de celui qu’il ne dispose plus que d’une seule main pour gérer tant sa partenaire que la vaincue, et je range donc mon bouclier dans mon dos afin de pouvoir aider mon partenaire dans sa tâche.

Cela suffit cependant à ce que nous rentrions dans la base du SHIELD, sa nouvelle demeure que je désapprouve énormément. Une désapprobation que je manifeste lorsque l’un des Agents du SHIELD s’en vient vers nous, rapidement éconduit par Thor qui ne veut pas conserver notre prisonnière. Une fois le block de détention indiqué, je me permets une réplique à l’intention de l’agent en charge.

Son of Cool, la prochaine fois que des gens que vous considérez comme des dieux négocient entre eux, vous serez remercié de ne pas interférer.

Ce n’est pas un reproche mais une simple demande, même si elle peut en avoir le ton du fait de ma dépréciation tant de la désignation de cette caserne par Thor que le fait que le SHIELD se méfie de lui malgré tout ce qu’il a accompli pour eux. Ceci étant dit, je salue l’Agent avant de m’en poursuivre en suite de mon Prince à nouveau.

Le donjon dans lequel on termine est d’une sobriété triste lorsque l’on connait les geôles d’Asgard et Diana de Themyscira aurait bien plus sa place dans une prison à sa mesure que dans cette pièce de confinement. Déposant le glaive sur la table de la salle, je regarde Thor ôter d’autres attributs de notre prisonnière afin de pouvoir l’enfermer d’une façon similaire à une pièce de viande dans un abattoir. Je ne fais pas le moindre commentaire, même si le sourire de mon Prince me fait sourire également.

Admirant la chaise apte à supporter son poids, je suis surprise qu’on m’en amène une également et remercie de nouveau l’Agent du SHIELD pour sa bienfaisance. Défaisant de mon dos mon bouclier et ma lame, je m’assieds à mon tour alors que Thor reprend la parole. Déposant mes armes à mes pieds, je tourne le regard vers lui avec attention puis me redresse et m’adosse, croisant les bras.

L’objet de la Guerre est la Paix. Si la paix nécessitait qu’on l’enferme à Asgard, alors c’est ce qu’il faudrait faire. Hors, c’est en lui laissant la liberté qu’on peut parvenir à une paix plus solide entre nos Royaumes. Je suis à ton côté comme toujours.

Le début de mes paroles est sans concession, tranchant à l’image de ma manière de raisonner. Mais la dernière phrase s’illumine d’un petit sourire et d’un regard pour mon interlocuteur.

Et je suis plutôt contente de ce conflit. Tout évitable qu’il fut, c’est toujours aussi agréable de faire équipe avec toi contre un adversaire de valeur. Fêtera-t-on cette victoire comme il se doit ?

Je conçois parfaitement qu’il y ait sujet plus urgent à traiter qu’une festivité célébrant un grand combat. Mais c’est bien pour cela que nous négocions d’abord, à mes yeux tout du moins. Ce jour est à célébrer, au mieux parce que nous aurons instaurée la première pierre d’une construction de paix entre deux Royaumes, au pire parce que nous aurons vaincue l’élite d’un autre Royaume.

_________________
Sif

Fiche de Personnage - Fiche de Liens - Nombre de Posts : 98

avatar
Sif d'Asgard

Messages : 496
Date d'inscription : 04/04/2015
Age : 23
Localisation : Héliporteur

Feuille de personnage
Pouvoirs:
Informations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Négociation (PV : Thor et Sif)

Message  Thor Odinson le Mer 6 Jan 2016 - 0:15


    Il m’est un plaisir de voir un exploit en ce moment. Grâce à Sif, nous avons réussi à combattre une légende des Amazones et ainsi que l’une des membres les plus importantes de la Ligue des Justiciers. Je porte un regard vers la guerrière défaite, elle avait été puissante, mais elle ne pouvait pas rivaliser avec la puissance des Asgardiens. Diana est toujours inconscience aux mots de Sif. Je regarde minimalement l’amazone, et malgré les blessures, elle restait très belle. Mon regard retourne vers Sif après avoir déposer un petit regard indiscret vers les formes de Diana de Themyscira. J’espère que Sif n’a pas vraiment remarqué ce regard, je suis quand même connu pour ma discrétion des plus ultimes. Je me concentre ainsi sur les mots de sagesse de ma compagnonne de toujours.

    Sif m’appuyait dans ma démarche. Je ne veux pas tenir les Amazones en otage en retenant leur princesse dans une prison à Asgard. Je veux que cette relation soit la plus sincère possible entre nos deux royaumes. En menaçant Themyscira des pires sorts pour leur princesse, on oblige une négociation et ce n’est pas des bonnes bases pour un meilleur avenir entre nos deux royaumes. Tous peuvent voir les Amazones comme ennemis, mais il est temps pour nous tous, de changer notre avenir et de posséder ainsi un meilleur avenir dans chacun des mondes. Ma guerrière favorite me parle aussi d’une fête éventuelle devant notre victoire contre l’amazone. Bien que ce conflit soit de mauvais augures, il est souhaitable d’être dans le processus de victoire. Nous avons démontré que Wonder Woman ne fait pas de tailles devant nos tactiques des meilleurs artisans de la stratégie d’Asgard.


    « Oui. Je ne tiens pas à la tenir prisonnière très longtemps. Je vais lui expliquer ma démarche pour ensuite la déposer à l’ambassade du Wakanda. Après nous allons dans un centre de buverie de Midgard pour fêter notre victoire contre la respectueuse Wonder Woman. »


    Mes mots sont des plus sincères pour cette petite fête. Je veux pour cette diplomatie, une Diana en pleine forme et en compréhension de notre place. J’espère qu’elle va comprendre à notre prochaine rencontre planifiée de son erreur de nous avoir attaqués. Aujourd’hui, Asgard a prouvé une certaine cette supériorité contre les amazones et c’est ainsi de cette manière qu’on va pouvoir évoluer notre relation. J’essaie durant un moment de comprendre pourquoi la princesse des amazones nous a attaquées. Je n’ai pas envie de demander à Sif ce qu’elle a dit. La colère de l’amazone était réellement disproportionnelle à la réalité.

    C’est après quelques minutes qu’on entend quelques gémissements de douleurs de la princesse des amazones. Je me lève de ma place pour avancer vers notre prisonnière qui semble reprendre conscience. Sa tête et ses jambes sont encore tombantes, j’espérais pouvoir voir un renforcement de ses muscles, mais les minutes passent tranquillement et son corps ne semble pas reprendre de l’énergie. Je dépose mes doigts sur son menton pour la lever légèrement. Elle lance un petit cri de douleurs à ce moment, ses yeux semblent s’ouvrir, mais elle semble totalement inoffensive physiquement.

    Je fais à un signe vers ma coéquipière pour que celle-ci tienne le menton pour que Diana m’écoute. Je crois sincèrement qu’elle est capable de nous écouter, mais que nos coups asgardiens l’ont beaucoup affaibli physiquement. J’attends que Sif se place avant de recommencer à parler. Je lance un autre regard indiscret sur son corps, par les légers mouvements de la guerrière, elle semble grandement souffrir au dos.


    « Diana de Themyscira. Je suis énormément déçu de cette agression devant le désir d’une diplomatie sincère voulue par Asgard. Je suis encore ouvert de vouloir construire un lien entre nos deux royaumes. Malgré cette attaque irrationnelle, je ne veux pas vous garder comme prisonnière. Je tiens quand même à clarifier que je veux garder contact avec vous pour établir une date sur un territoire neutre pour construire des liens entre nos deux royaumes. Nous sommes deux héritiers de deux royaumes des plus considérables, il est le temps que nous préparons une nouvelle époque pour tous les royaumes et pour ce monde. Faites le pour la Justice et pour vos principes, je vous le souhaite. »

    Je monte les abdomens pour ce discours avant de les abaisser à la fin de mes mots. J’espère que la jeune guerrière va comprendre ma démarche. On doit construire un monde meilleur pour tous et cette époque peut se définir par le futur de tous. À la fin de mon discours, je tourne mon regard vers Sif pour lui déposer quelques mots.

    « Est-ce que tu peux la détacher et l’assommer? Je vais la déposer devant l’ambassade du Wakanda d’Égypte. »

    Les jambes de la jeune princesse sont toujours tombantes et elle lance encore quelques cris de douleurs. Je crois cependant qu’elle est encore très dangereuse. Sif a les capacités pour assommer la jolie amazone et pour me la donner. Je lui fais pleinement confiance à Sif pour suivre mes directives.

_________________

Couleur du Prince Thor - [color=#FFCC00]
avatar
Thor Odinson

Messages : 107
Date d'inscription : 15/04/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Négociation (PV : Thor et Sif)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum