Le retour du Bien (Young Force et Carol)

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Le retour du Bien (Young Force et Carol)

Message  Connor Kent le Ven 20 Nov 2015 - 11:27


LE RETOUR DU BIEN


« Halloween est proche. C'est ce que tout le monde répète à Connor depuis environ un mois et ça commence à être très, très long. Il savait ce qu'était Halloween, il avait les connaissances de la culture générale là-dessus et il était capable de réciter par cœur l'origine sémantique du terme et l'implantation des pays dans lesquels la tradition de se déguiser et de torturer des citrouilles était présente. Mais il ne comprenait toujours pas où était la joie de se coller un postiche de poils sur les joues et des fausses dents qui manquaient de tomber dès qu'il ouvrait la bouche pour parler. « Et voilà Connor, tu es presque indiscernable de Wolf maintenant. Un parfait loup-garou pour aller servir les clients. » Tirant une fâcheuse expression, il n'en démordait pas : c'était son premier Halloween et il ne comprenait toujours pas cette fête. Pourquoi alors avait-il dit oui ? Il ne savait pas trop, mais quand Cassie ou Megan lui demandaient quelque chose, il n'arrivait pas à dire non. Il devenait bizarre, son cœur s'emballait un peu et il était en panique. « Ça va être... Cool ? ». C'était à priori la marche normale que de déguiser les employés en monstre pour cette période de l'année, et c'était peut-être une des rares fois où tirer la tronche lui rapportait des compliments.

Il était en train de décharger des caisses avec Wallace, le gros barbu tatoué déguisé en bucheron sanguinaire, d'une livraison de l'autre côté de la rue quand il y avait eu les premières secousses. Connor était resté dans la Young Force, il partageait leurs journées, il s'intégrait doucement dans une vie normale, et des fois il partait patrouiller avec Beast Boy la nuit pour casser des gueules parce qu'il « faut quelqu'un de fort pour veiller sur mon frère Connor, s'il te plaît » ou s'entraîner sinon contre Cassandra, dans le petit gym aménagé, et qui était une des seules personnes capables de l'énerver et de supporter ses coups. Elle le mettait souvent à terre, mais il apprenait à canaliser sa rage grâce à elle. Mais là, quand il y a eu le message en panique de Megan, c'était très très dur de ne pas exploser. Très. Ça allait beaucoup trop vite, et il ne voyait presque rien du côté ou il était. Mais il entendait tout, il entendait les cris des gens, les gémissements de Cassie, de Megan, les menaces de Carol. Il entendait tout, et il laissa échapper sa rage en hurlant comme un demeuré. Arrachant la casquette noire avec le symbole du Starbucks qu'il avait sur la tête, il ne pensa pas à retirer son tablier vert, avec en dessous le T-shirt noir avec le S rouge qui dépassait, et il courut à toute vitesse vers le champ de bataille. De loin, il voyait Megan au sol et Cassie cassée. Il ne lui en fallut pas plus pour rager et mettre en application les conseils de Cassandra : « Respire et concentre toi, au lieu de crier comme un taureau à chaque fois ». Il reçu le message d'Ethan, ce qui l'énerva encore plus.

Il cria comme un taureau et attrapa la première voiture stationnée ici qui lui passa sous la main, avant de la lancer, le châssis à moitié brisé, en direction de Carol.

_ LAISSE-LES. »

Il courut à une vitesse surhumaine pour foncer sur elle. Il n'avait plus de sens de la mesure, ni de sa force, ni des dégâts collatéraux qu'il pouvait provoquer. Tout ce qui comptait, c'était de protéger Cassandra et Megan. Protéger Darryl. Protéger ceux qui l'avaient sorti des cuves de Cadmus pour lui permettre de devenir libre. Et Carol Danvers n'allait pas leur ôter cette liberté, jamais. Devant l'état des blessés et ceux qui criaient encore, il était en train de perdre le peu de self-control acquis pendant presque un an dans la Young Force. Il était en train de devenir ces automatisme implantés en lui par la télépathie coercitive des génomorphes. Il était en train de redevenir Kr, juste une machine à combattre. Mais cette fois-ci, il savait pourquoi il le faisait.

_ JE VAIS TE DÉTRUIRE. »

Il percuta Carol de plein fouet. Il n'y avait plus d'importance, juste lui fracasser les côtes à une vitesse folle, juste l'écraser contre un mur pour l'enfoncer dedans en provoquant des secousses, juste la briser comme elle avait brisé Cassandra.

Au même moment, une explosion au deuxième étage des appartements de la Young Force retentit, une pluie de briques tombe sur le sol en contrebas et c'est un chien enragé de deux tonnes et de deux mètres de haut qui explose le mur de la chambre d'Eloise [désolé, j'ai demandé à tata une personne au hasard et elle a choisit ta chambre]. Bientôt suivit par une boule de technologie extraterrestre d'un mètre cinquante de diamètre et qui roulait sur elle même en atterrissant sur le sol, émettant des bruits bizarres dignes d'un mélange entre R2D2 et BMO la game boy mutante. Connor cachait Sphere dans un placard depuis quelques semaines, mais maintenant, la discrétion était devenue inutile. Ils étaient grillés, toute la rue était en train de les filmer, personne ne croira jamais que la Young Force prenait un café comme par hasard à cet endroit là de toutes façons. »

_________________
avatar
Connor Kent

Messages : 202
Date d'inscription : 03/09/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le retour du Bien (Young Force et Carol)

Message  Darryl Maywin le Mar 1 Déc 2015 - 21:28



« Dans la douleur qui parcourt son corps, Darryl est arrivé à un point où il n’a presque plus conscience de souffrir, le flux du temps autour de lui est à la fois extrêmement rapide et ralentis, la voix de Kamala lui parvient avec une lenteur affolante, mais est suivie quasi-immédiatement de l’arrivée de Max à ses côtés. Il serait orgueilleux de dire qu’il a conscience du combat, ou même qu’il pense, mais tout au fond, une partie de lui sait qu’il prend encore part au combat qui se trame même si il ne peut se concentrer dessus, il sait que chaque instant de douleur qu’il inflige à Carol est un instant de plus pour que ses amis lui ravale la façade et profite de son affaiblissement.

Il sent cependant qu’il revient de plus en plus à sa conscience. Est-ce qu’il reviendrait à sa forme humaine ? Non, il sent la présence de Max, et à mesure que la douleur devient lointaine, il distingue un peu plus l’espace et le temps comme une personne lucide. La douleur n’est pas partie, elle est juste au loin, il ressent une énergie qui le parcourt et la surpasse. Alors que cette douleur s’efface, une forme au-dessus de lui semble apparaître de plus en plus clair. Une forme qu’il ne peut définir, mais qui le rassure. Et lui donne envie de rire. Voir de ce moquer. Elle vole. Elle… elle se défini mieux. Elle tente de lui parler, et au fur et à mesure qu’il encaisse la douleur, il distingue des sons. Des sons dans son esprit.

- …rryl… va…

Hein ?

- …el…ardien…

Il distingue une autre forme qui arrive, une forme blonde, la grosse Carol est là. Certes, elle ne peut plus les voir grâce à Ethan, mais malgré qu’elle soit conne, c’est une rusé : elle souffre encore. Elle le sait, cela veut dire que la Young Force et Darryl sont encore proche d’elle. Ce n’est qu’une question de seconde avant qu’elle les trouve. La peur s’empare de Darryl… mais une énorme forme noire fend le ciel et balaye Carol du chemin, avant d’être suivi par une autre forme hurlant comme un mammouth adolescent qui emmène le combat plus loin. Ces évènements intervient pile à temps, car la transformation de Darryl arrive à son terme. Et au fur et à mesure que ses cornes se résorbe, que sa peau reprend une couleur chair, la silhouette flottant au dessus de lui devient moins floue. Et d’un coup le nez en trompette d’Ethan se distingue enfin au milieu de la figure floue, Darryl reconnaissant immédiatement sa forme astrale et les pensées qu’il essayait de lui envoyer par-delà la douleur.

- DARRYL ! MON BEL ASGARDIEN, ÇA VA ?

Darryl aurait aimé au choix le prendre dans ses bras ou lui enfoncer son poing dans la figure. Mon bel Asgardien ? Devant la moitié de l’équipe ! Il sentait l’esprit de ses camarades être stupéfaits… ou se moquant d’eux. Merde quoi ! C’était son surnom secret, il devait le garder pour lui, il avait promis !!! Il pourrait se gratter pour qu’il lui donne son cadeau ce soir. Une autre personne, imposante, rouge, surgît alors devant lui.

- Sur une échelle de 1 à 10, à combien classerez vous votre douleur ?
- Ça va ! ça va ! merci Baymax !… ça va très bien même, je pète la forme.

Il se retourne vers Max. Le pauvre tentât de lui tirer un sourire, mais il voit bien qu’il souffre, il a apparemment un problème avec sa clavicule, et il a maintenu un contact avec lui, ce qui a dût lui faire souffrir le martyr. Darryl est impressionné par la force de son coéquipier, car l’énergie qu’il lui a offert court dans tout son corps au point qu’il ne sent plus son bras cassé. Il regarde vite fait ses coéquipiers, la forme astrale d’Ethan, Walter épuisé sur le pavé, Cassie et Megan qui émerge mais apparemment remise sur pieds, Kate et Kamala toujours en état de se battre. Kate, l’air grave, garde une flèche pointée vers un immeuble un peu plus loin dans lequel on entend des bruits de choc et des hurlements hallucinants.

- C’est Connor, lance Kate avec empressement par pensée, il est enragé, il va pas faire le poids longtemps contre elle. Il est aidé par sa Sphère.

Ils avait quelques précieuses secondes de répits et sans se le dire tous savaient qu’il fallait prendre une décision rapide. Darryl n’était pas le plus intelligent, ni le plus autoritaire, mais il avait un avantage, son véritable atout : il avait plus que tout les autres ici était confronté à l’imprévu. L’imprévu de son propre pouvoir. Dans toutes sortes de situation. Cela et l’énergie qu’il ressentait en lui

- Ok, on va l’aider ! Megan, Cassie, Walter, reprenait votre souffle dans le Starbucks, emmenez Max, mettez les gens à l’abris !
- On va lui casser les deux bras ! peut-être… un pour commencer… s’exclama Kamala dans un élan de courage un peu indécis, assez représentatif. Kamala, la force positive, sûrement l’élément le plus motivant.
- Je vous couvre, souffla pragmatiquement Kate, avant de jeter un œil au bras cassé de Darryl avec un air soucieux, tu devrais aller à l’intérieur Darryl.
- Tu parles, j’me sens plein de force, j’ai même pas mal ! On va voir ce que la chance me donn…

Darryl s’arrête une micro-seconde. Devant lui vient de se téléporter Gueule d’Or, le chien mutant géant de Kamala. Darryl a toujours trouvé ce chien étrange. Pas étrange parce qu’il pouvait se téléporter et faisait la taille d’un cheval, étrange parce qu’il semblait intelligent, comme un humain. Et il le prouvait encore, car il tenait dans sa gueule le costume de Darryl, qu’il lui tendait. Il était aller le chercher dans sa chambre… ce chien était décidément bien plus intelligent qu’un simple animal, mais outre la stupéfaction Darryl géra cet imprévu comme un avantage, remercia le chien d’une caresse hésitante et pris son costume. Dès que sa peau le touche, le costume semble se mouvoir de lui même et s’imprègne sur le corps de Darryl, sous ses vêtements. Au moins, cette fois, il ne finirait pas Cul-Nu.

Alors qu’il venait de l’enfiler, un bolide fut projeté dans le direction. C’était Sphere, projetée hors du bâtiment où se battait Connor et Connasse. Kate l’esquiva d’une roulade et Sphere continua sa trajectoire dans la rue en émettant un son robotique qui s’éloignait avec elle. Immédiatement après, c’est Connor qui vint faire des ricochets sur le bitume comme un pantin. Il avait été exceptionnel, il leur avait gagné beaucoup de temps. Kate réagit immédiatement en tirant deux flèches explosives à l’intérieur du bâtiment. Darryl, sans hésiter, activa son pouvoir. Les lignes jaunes de son costume se mirent à luire, son corps se mit à grandir en un instant, se déformant pour devenir un énorme cube de métal haut de trois mètres qui déchira complètements ses vêtements, mais était recouvert de la même couleur et des mêmes lignes que son costume. Darryl n’avait jamais été dans cette forme, un autre paramètre inconnu, mais ce qui était sûr, c’est qu’il ne souffrait plus physiquement. Il n’y avait pas de bras, donc plus de fracture, du moins jusqu’à ce qu’il reprenne forme humaine. Heureusement qu’ils avaient le lien psychique, parce qu’il n’avait pas de bouche non plus et il ne pensait pas être en mesure de parler. En revanche, sa perception du monde avait changé du tout au tout, il concevait tout ce qui l’entourait sans avoir ses yeux, percevant les trois dimensions qui l’entourait et de son propre corps avec une lucidité nouvelle. Il s’imagina avoir un corps et immédiatement son corps cubique se mit à se départager en cubes de différentes tailles qui commencèrent à se remodeler comme des Lego pour prendre la forme d’un corps humains, un gigantesque humanoïde cubiste. Se mouvoir avec ce corps divisible et le remodeler lui semblait totalement naturel.

Spoiler:

À cet instant Carol sortit en trombe du bâtiment, son corps couvert de coups et de fines coupures. Kate lui décocha une autre flèche qu’elle évita tout en volant vers elle. Apparemment, si elle ne pouvait voir Kate, elle pouvait voir ses flèches, et donc deviner sa présence. Même cachés par Ethan, elle détruirait toute la rue pour les avoir. Mais alors qu’elle s’approchait de Kate, Darryl s’interposa avec son nouveau corps de robots géants en l’attrapant par les jambes. Il la fracassa sur le sol de l’autre côté, tentant de l’éloigner du groupe, puis voulu lui asséner un coup de poing. Mais Carol l’esquiva aisément, attrapa son bras en hurlant des insultes xénophobes et lui arracha d’un coup sec. Darryl n’en ressentit aucune douleur et lui décocha un crochet de son autre bras, et Kate monta sur lui, décochant une flèche explosive dans la figure de Carol en lui sautant par dessus avant de s’éloigner. Carol, peu désarçonner, répliqua en tirant un laser d’énergie dans le thorax de Darryl, ce qui éparpilla son corps en centaines de cubes. C’était sûr, l’illusion d’Ethan ne faisait plus effets maintenant qu’ils étaient éparpillés dans une zone plus vaste, il ne pouvait peut-être pas tous les couvrir et se concentrait sur les blessés. Maintenant qu’il était répandu en morceau, il allait devoir se reformer, ce que Carol mit à profit pour foncer en hurlant vers Kamala, qui venait de ramasser Connor avec une de ses mains agrandit.

Du côté des blessés, on entendit la voix de Max, qui était porté par Baymax.

- Miroirs aux Alouettes !

Kamala, Connor et Kate se mirent alors à apparaître de partout, comme des copies. Carol fonça dans celle qu’elle pensait être la vrai, mais cette dernière se brisa comme un morceau de verre, les éclats entaillant très légèrement Carol au passage, permettant à la vrai Kamala de ramener le vrai Connor près des blessés. Max, souriant dans la douleur, avait vraiment sût se rendre utile jusqu’au bout. Mais cela n’arrêta pas la furie de Captain Marvel, qui se mit à frapper et à tirer des lasers frénétiquement sur tout les clones les plus proches comme une boule de flipper. Deux flèches vinrent exploser sur son flanc droit, lui indiquant la position de la véritable Kate. Elle se retourna pour la viser, mais Gueule d’Or, surgit de nulle part, lui attrapa le bras dans sa mâchoire et l’envoya voler contre un mur dans un mouvement de tête avant de courir vers Kate. Carol se cogna l’arrière du crâne en hurlant, mais se remit sur pieds en un rien de temps, visant de nouveau Kate et Gueule d’Or. Darryl venait de rassembler les morceaux de lui-même juste à temps pour s’interposer en formant un mur de cubes, mais sa défense n’était pas suffisante et il ne fit que dévier le laser en s’éparpillant de plus belle. Un de ses cubes, propulsés par l’impact, frappa Kate dans la cheville, et elle tomba au sol en poussant un juron. Gueule d’Or l’attrapa dans sa bouche et se téléporta en vitesse.

Darryl sent que de nombreuses parties de lui, des cubes de diverses tailles, ne répondent plus. Sûrement trop endommagés. Qu’à cela ne tienne, il prend la forme d’un «tunnel» cubique allongé, à travers lequel il propulse ses propres cubes comme munition, mitraillant Carol. Il a bien vite réalisé que ses cubes se mouvaient les uns par rapport aux autres, comme si une force les unissait, et cette forme de tunnel lui permettait de propulser ceux qui y passait avec bien plus de force. Un véritable mini-gun. Il ne se faisait aucune illusion sur les dégâts minimes qu’il infligeait à leur adversaire, mais ce n’était pas son but. Il ne faisait que la distraire.

La distraire pour Kamala. Depuis que Max avait jeté son sort, Kamala et Darryl était en communication mentale à la limite de la symbiose. Ils étaient tout deux étranges, imprévisibles et plein de ressources, et dès qu’ils avaient commencé à discuter mentalement grâce au lien télépathique d’Ethan, c’était comme si ils ne faisaient qu’un. Darryl pouvait sentir tout ce que Kamala ne disait pas, et Kamala pouvait percevoir tout ce que Darryl ne lui donnerait jamais, c’était comme la discussion qu’ils n’avaient jamais osé avoir mais sans les mots. Quelque chose se passait, il se découvrait âme sœur au combat. Ils étaient à cet instant sur une longueur d’onde identique, absolument similaire, et c’était exaltant.

Kamala arriva derrière Carol, qui était occupé à se couvrir le visage des projectiles de Darryl, et faisant grossir sa main droite elle lui envoya une énorme claque dans le dos qui la projeta vers Darryl.

- ATTAQUE PING PONG MORTEL !

Darryl reprit instantanément sa forme robotique, avec quelques trous pour les cubes endommagés, et réceptionna Carol d’un uppercut qui l’envoya dans les airs.

- LE REVERS COSMIQUE !

Hurla-t’il avec une voix étrange, qui n’était pas descriptible autrement que par « cubique », semblant sortir de tout son corps. Tiens, il avait une voix. Immédiatement, alors que Carol retombait vers eux, Darryl transporta son corps comme un nuage de cube vers Kamala, qui avait fait grandir son corps tout entier, surplombant Carol comme une géante. Darryl prit alors la forme d’un gigantesque poing de métal tout autour du poing géant de Kamala.

Ils savaient exactement ce qu’ils allait faire, ils ne faisaient plus qu’un pour cet instant, et «Kamalarryl» allait être le shipping le plus douloureux de l’histoire. Leurs voix s’exclamèrent à l’unisson alors que le poing de métal géant et cubique, conjuguant leurs deux super forces, s’abattait vers le corps de Carol comme un météore.

- COMBO DE L’AMOUR IMPOSSIIIIIIIIBLE…

- POUVOIR DE L’AMITIÉ…

- FRIEEEENDZZZZZOOOOOOOOONE…

- PUUUUUUUUUUUNCCHHHHHHHHH !!!!!!!!

Le poing de métal, plus grand que Carol, la frappa violemment dans le dos et l’encastra littéralement dans le trottoir en creusant un petit cratère, le choc faisant vibrer la rue. Kamala se mit immédiatement à rétrécir, pantelante et essoufflée, une si grande transformation ayant pris beaucoup de son énergie. Darryl reprit lentement une forme de robots, mais son corps était désormais cabossé et de nombreux cubes bougeaient bizarrement, lentement, ou tombèrent au sol, inutilisables. Ce dernier choc avait achevé de l’affaiblir. Il soutint Kamala, partageant sans le dire leur satisfaction et leur épuisement.

Mais un crissement de pierre leur fît tourner la tête bien vite. Carol, soufflant comme un boeuf enragé, se relevait, des gravas de bétons coincés dans sa chevelure, le nez apparemment cassé, du sang coulant sur sa bouche, mais le regard plus meurtrier que jamais. Ses mains commencèrent à luire de la lumière de ses lasers. »
[/color]

_________________


* Troll Patrol *
Le grand playboy des fonds marins
avatar
Darryl Maywin

Messages : 509
Date d'inscription : 27/10/2014
Age : 29
Localisation : Manoir Dimensionnel (Young Force)

Feuille de personnage
Pouvoirs:
Informations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le retour du Bien (Young Force et Carol)

Message  Cassandra E. Sandsmark le Mer 2 Déc 2015 - 0:56

C’était difficile de se relever après une défaite, mais Cassie faisait comme les légendaires combattants de ce monde, elle venait de faire une nouvelle étape dans sa vie. Sylvester Stalone, il s’était relevé contre Appolo, contre le méchant soviétique et contre le mec blond que personne ne se souvenait, mais le plus important : il avait combattu le mal et il l’avait vaincu. Pourquoi Cassie se relevait avec une colonne cassée? Uniquement parce qu’elle avait la volonté, mais aussi par la médication d’urgences de Walter. Ainsi Walter avait reçu une nouvelle évolution, il n’était plus limité au Super Saiyen 1 quand il avait affronté Garfield la première fois, il venait d’affronter Cell qui s’incarnait par Carol pour devenir Super Saiyen 2. Cassie dit un petit merci à son ami avant d’aller vers Megan, qui semblait endormie malgré la guérison. Comme Megan, Cassie avait du mal de retrouver ses esprits clairement. Elle savait que Carol l’avait massacrée, mais elle comprenait très mal ce qu’il se passait. Qui était en train de se battre? Qui était massacré? Pourquoi les animaux deviennent des singes aussi doués que la planète des singes? Et pourquoi elle n’avait pas de chandail?

C’était peut-être comme dans Futurama pour ajouter plus de sexyness, en tout cas, c’était la seule question qu’elle pouvait répondre un peu. Megan semblait avoir beaucoup de mal à reprendre entièrement de son esprit et la verte semblait restée un peu dans les pommes. Avec un peu de compassion et d’incompréhension, Cassie avait prise Megan en douceur dans ses bras. Elle était beaucoup trop déstabilisée pour retourner au combat, et Cassie était un peu dans les vapes aussi. Elle découvrait un peu la situation, Kate, Darryl et Kamala étaient devant pendant que Baymax, Hiro, Max et Walter étaient en arrière. Son premier ami dans la Young Force lui donnait une consigne de retourner au Starbucks, mais elle allait surtout l’écouter à moitié. Megan comme Max avait besoin de repos, mais Cassie était prête à revenir dans le combat comme Rocky.

Respirant un coup, elle fit un signe de la tête à Walter d’aider Max pour rentrer dans le Starbucks vide, complètement vides hormis la présence de Molly et Wallace, et ainsi que les deux vieux sourds qui parlaient dans le vide, ne se souciant pas trop de ce qu’il se passait autour d’eux. Cassie ne se posait pas trop de questions sur leurs présences, ils étaient en sécurité dans le Starbucks et ils n’allaient pas vraiment informer la conne à l’extérieur. Cependant, elle se demandait vraiment si ceux-ci avaient une vie ou ils ne passaient que le temps dans le Starbucks pour essayer d’avoir un semblant de vie… mon dieu… le vieux avec des lunettes vient de la mater et c’était assez dirigé comme regard vers certaines formes. C’était vraiment le temps de prendre un chandail avant de retourner au combat.


Posant Megan sur un long divan du Starbucks, elle la plaça pour éviter qu’elle tombe au sol et dans une posture de sécurité pour les gens inconscients ou sonnés. Elle avait juste besoin de sommeil, les blessures l’avaient épuisés, mais elle n’avait vraiment rien de casser en ce moment. Elle prenait quand même des précautions pour voir si Walter était rentré avec Max. Elle voulait s’assurer de ne pas laisser son amie sans personnes autour. En voyant rentrer des alliés, elle n’avait pas pris de temps pour monter les escaliers l’emmenant à son appartement. Elle avait piqué une course vers son appartement. Bizarrement, il avait un grappin qui bloquait les deux portes et Cassie n’avait pas vraiment la délicatesse de passer par-dessus ou par-dessous. Elle venait carrément de l’arracher sur le chemin pour prendre la direction de sa chambre.

Stressant comme une folle, elle venait de lancer son tiroir à vêtement par la fenêtre pour trouver son chandail rouge, ses bracelets et son lasso. Cela lui prenait beaucoup de temps pour retrouver ses amis, elle voulait mettre terme à ce combat sans un nouveau dommage collatéral. Hurlant de rage, en voyant que l’un de ses bracelets était égaré, un autre destin se dessinait au loin. Raven revenait de sa promenade traditionnelle dans le cimetière où elle appréciait beaucoup se promener entre les tombes des enfants morts ou de grands amours cassés. Raven se promenait souvent avec des vêtements civils depuis plusieurs mois, mais cela ne prenait qu’un petit temps pour changer son apparence pour revenir la démone habituelle.

Voyant la situation se dégradait totalement et surtout en voyant la situation se retournait en faveur de Carol de nouveau, elle avait pris son malheur à deux mains pour intervenir. Après les combos de la mort de Kamala et de Darryl, Carol avait repris un avantage particulier par un nouveau rayon et sans perdre de temps, elle ne visait plus le chef LEGO, mais bien Kamala. Le coup venait de s’enfoncer sur la mâchoire de la pauvre Ms Marvel pour la balancer avec violence dans un coin. Raven avait intervenu à temps téléportant la jeune pakistanaise pour éviter qu’elle affronte un mur, elle l’avait envoyé dans le ciel et par une certaine surprise, Raven venait de récupérer Kamala inconsciente avec le plus de douceur possible en se téléportant proche de sa position au ciel.

Pendant ce temps, Connor rageait comme un foutu taureau pour foncer sur la folle voyant le coup sur Kamala. Carol encaissait en larges les puissants coups de Superboy. Cela pouvait faire mal à la pétasse professionnelle, mais sa résistance pouvait lui permettre beaucoup. C’était le temps de la redistribution pour le pauvre clone qui recevait encore les coups de Carol. Raven perdait trop son temps à remettre Kamala blessée à son colloc encore en rage contre elle à cause de sa tablette perdue. Cependant, chers lecteurs, vous pouvez tous vous demander ce qui avait le plus blessé Kamala? Le coup de Carol ou le friendzone placé par Darryl? On devrait attendre quelques heures pour savoir vraiment la réponse de cette épineuse question.

Cependant, il était le temps de revenir au combat, enfin Connor était en train de se faire tabasser de tous les bords et Raven revenait de sa première situation héroïque. Quand Carol voulait faire la technique Sandwich avec son pied pour écraser la tête de Connor sur le mur, Raven téléporta Connor proche de sa position pour éviter des blessures au jeune taureau. Carol voyant cette supercherie, n’hésita pas à foncer sur Raven. Comme défense, elle avait placé un bouclier noir pour encaisser un premier coup de Carol. Cependant, les deux mains venaient de trembler de la part de la démone. Un genou avait touché le sol et Raven semblait en souffrir. Un deuxième coup sur le bouclier venait de lancer un petit cri à la demi-démone déboussolée par la force. Connor, malgré qu’il soit totalement attardé, détestait. Son but était de défendre ses amis et à cause de lui, Raven souffrait. Par le regard croisé des deux froids, Connor fit un signe de la tête à la démone et d’un coup, le bouclier se désactivait lançant Connor encore plus en colère pour donner un coup surprise à Carol. Le coup venait de projeter Carol dans un mur, mais celle-ci ne semblait pas encore vouloir s’éteindre dans l’inconscience. Envoyant l’un des plus gros rayons avec une vitesse de la folie, Connor avait eu le temps de se mettre devant Raven pour le recevoir sur la gueule, mais Raven réceptionnait Connor sur sa gueule ensuite.

Les deux froids ont été propulsés un peu plus loin et très peu réactifs pour répondre encore. Carol commença encore les insultes envers le reste du Monde, quand une toile d’araignée venait de rendre Carol muette pendant au moins deux secondes. Spider-Man arriva en protection devant les deux Young Force au sol. « Habituellement dans une société moderne, on doit mettre quelque chose sur l’orifice qui nous fait sortir de la merde. Tu devrais me remercier. » Parker venait de faire sa blague de la journée, durant un moment il avait tourné son regard vers les deux Young Force avec le sourire le plus attardé de tous les temps pour essayer de faire approuver sa blague [Mais que personne ne pouvait voir à cause de son masque].


Pendant que Parker était en train de se battre. Invincible était en train d’attendre sa commande dans une file au McDo. C’était sa tournée aujourd’hui et qui pouvait vraiment devenir que la folle était en train d’attaquer leur maison à eux. Il avait commandé un truc comme un hamburger, des croquettes et le petit lait pour enfant. Avec son costume, il allait manger doucement dans un coin pensant comment la vie d’héros peut être compliqué quand on attend dans une file au Mcdo.

Carol était en train de rager. Elle était visiblement incapable de toucher Spider-Man. La scène était suivie à l’intérieur du bâtiment par plusieurs regards. Eloise était en train de discuter devant Molly, Suzie, Billy, Wallace, les deux vieux en faisant quelques mouvements étranges. Personne ne pouvait vraiment comprendre ce qu’il se passait, mais à ce moment bien précis, Cassie venait de trouver son dernier bracelet (Qui était mystérieusement en dessous de son lit). C’était le temps de revenir dans le combat. Elle repiquait une course vers la sortie du Starbucks, mais passant devant les chambres qui piégeaient deux membres de la Young Force. Elle était assez surprise de quelque chose. Elle avait passé trop rapidement pour bien comprendre une première fois, alors elle revenait sur ses pas pour voir bien la scène.

Garfield était en train d’embrasser Ethan au sol? « Tu fais quoi, sale attardé? » Garfield se retournait vers Cassie avec de la bave sur sa gueule avec des yeux de paniqués. Cassie pouvait se rendre compte qu’Ethan avait aussi la bave de Garfield sur sa gueule. « JE LUI FAIS LE BOUCHE À BOUCHE! » Ok… Ok… mais non… Cassie n’allait que laisser Ethan subir cela, sans prendre vraiment le temps d’intervenir. C’était trop long à expliquer pour que Garfield arrête et surtout qu’il était trop attardé pour voir qu’Ethan respirait normalement. Elle revenait vers la sortie, quand elle rencontrait Kate assisse dans le bas du couloir avec Walter qui vérifiait sa jambe.

Cassie ne pouvait pas s’empêcher de s’arrêter pour demander un traditionnel : Est-ce que ça va? Et où la réponse était vraiment simple pour Kate, qui était maintenant atteinte de déficience intellectuelle lourde : « J’espère que ça va aller. J’ai besoin de cette jambe pour faire des Nughtshot…. » Ok… Ok… mais non… Cassie était partie aussi rapidement de la localisation de Kate pour se diriger vers la sortie. Le bâtiment était un peu plus vide qu’à son habitude. Parker semblait souffrir proche d’un mur. Il avait subi un violent coup de la part de Carol, mais Baymax et Hiro étaient là pour l’aider. Cependant, la scène suivante restait entre comique et un gros WTF.


Il avait des Little Poneys, des licornes, Donkey Kong, des muffins ninjas et un ours (Mais l’ours n’attaquait pas Carol, il dansait du soul à coté). Eloise dansait maintenant en syncro avec les Davis, les deux vieux, Molly, Wallace et quelques civils autour. Carol rageait encore plus de se faire attaquer par des multiples illusions sans pouvoir les défoncer. Surtout que Suzanne avait augmenté beaucoup de son pouvoir pour créer des illusions considérables. C’était beau à voir, mais Carol n’était pas dans le genre de s’en faire pour les dommages collatéraux. Comprenant la stratégie après un temps, Carol attrapa violemment Eloise par le collet pour que toutes les illusions s’arrêtent dans les mêmes temps. Levant la jeune canadienne vers le ciel, c’était le temps de réagir pour Cassie.

Cassie avait surprise Carol, tordant le bras de celle-ci pour faire lâcher prise et libérer Eloise. La vengeresse fit quelques remarques insultantes sur cette apparition surprise, mais que Cassandra répondait juste en hurlant : « JE VAIS T’ÉCRASER LA GUEULE DANS LA TOILETTE BOUCHÉE D’HUGO CHAVEZ! » Malgré la remarque agressive, Cassie se montrait bien plus prudente, Carol était affaiblie, et sa régénération en pouvait que fonctionner avec de l’énergie. C’était au tour de Carol, de mal recevoir les coups, de ne pas être capable d’esquiver.

Cassie semblait avoir une large domination dans le combat. Captain Marvel essayait de lancer son fameux rayon que la jeune Wonder Girl avait détourné par ses bracelets. C’était vraiment violent et précis pour cette fois. Elle n’allait pas se laisser faire. Carol perdait patience et sa rage était bien trop importante pour une bonne maitrise des arts martiaux. Tout commençait à se casser chez Carol, tant des os que sa défense peu élaborée. C’était fini. Cassie le sentait, mais elle se sentait malhonnête de taper une blessée. Elle aurait voulue terminer ce combat d’une manière plus clean, par exemple, avec un German Suplex ou un coup de corde à linge. Carol essaya de reprendre l’avantage avec des coups lents. Après un essai de coups de poing que Cassie évita, Carol avait juste eu le temps de recevoir un Super kick sur la gueule digne de la lutte de la part de l’étudiante de Diana.


Carol s’écrasa lourdement au sol, mais comme le Gif, Cassie était en train de continuer de donner des violents coups de poing sur la tête de son ennemie évanouie au sol. Chaque coup était des plus puissants, et Carol avait sombré dans l’inconscience depuis le coup de pied. Parker minimalement rétabli, avait réussi à lever Cassie du corps inconscient de Carol pour éviter que la tête de celle-ci ressemble à de la bouillie pour chat. S’agitant un peu, c’était surtout grâce à Molly et à Suzie, que Cassie reprenait son souffle en s’excusant pour cette agressivité.

C’était fini. Carol était K.O au sol. La rue était dévastée. Connor aidait Raven à se relever, Baymax se dirigeait vers eux pour apporter les soins appropriés, Hiro était en train d’aller voir Darryl retransformé en humain, inquiet pour son état aussi. Cassie semblait déboussolée, un peu perdue, mais aujourd’hui était différent par cette attaque. Elle respirait normalement en espérant que les blessés soient corrects. Tournant son regard vers Eloise en sol, qui reprenait son souffle, avec Billy qui donnait des petites claques sur le dos de la danseuse pour redonner de la respiration, Cassie reprenait aussi son souffle. C’était le temps d’éteindre les caméras et de regarder les dommages. Sinon… Mark venait de finir son hamburger au Mcdo.

_________________
avatar
Cassandra E. Sandsmark

Messages : 370
Date d'inscription : 03/11/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le retour du Bien (Young Force et Carol)

Message  Rachel Roth le Ven 11 Déc 2015 - 0:55


    Pour une rare fois, Rachel venait de sourire. Elle venait de sourire devant la petite tombe du dénommé Timothy Lucas. Il acquit dans ce Monde le 11 Septembre 2009 (Date morbide pour les modes américaines) et il est mort le 12 Mars 2014. La petite sculpture la fit sourire devant la situation ironique de la mort du jeune enfant. Des mots étaient écrits sur la petite tombe de l’enfant décédé. Sa mère venait toujours porter une rose sur les seuls mémoires qui restaient de son feu-enfant. Rachel avait beaucoup de mal à comprendre pourquoi un tel malaise devant cette mort. Avec les recherches effectuées, la mort du petit Timothy était rapide. Sa tête a été pulvérisée en morceaux par le pneu d’un large camion. Il n’avait même pas senti le désagréable sentiment de douleurs de cette pression impressionnante. La seule personne ayant vécue ce lourd traumatisme était le concierge qui avait ramassé les parties du squelette du crâne et du cerveau du petit enfant. Peut-être que ses parents avaient du mal avec ce décès, mais Rachel trouvait surtout cette situation plutôt ironique. La maladresse fatale de l’enfant ne pouvait que lui laisser un petit sourire.

    Elle adorait ses incursions dans le cimetière de sa ville. Rachel pouvait ainsi accumuler plus de souffrances discrètement et avoir bien plus d’énergies à dépenser. Revenant vers le Starbucks, elle pensait surtout continuer sa journée en méditant et en essayant de découvrir des nouveaux aspects de pouvoirs dans son livre magique. C’était vraiment une journée morose comme elle adorait à chaque fois. Beaucoup de nouveaux membres avaient rejoints la Young Force, mais au moins, ils ne la dérangeaient pas. En plus, c’était étrange à dire, mais cette idée de se faire des amis n’était plus si inconnue.

    Rachel était pratiquement dans ce groupe depuis une année et elle avait même l’impression d’avoir dépassé le stade de connaissances pour certains. Cassandra et Darryl semblaient beaucoup moins se méfier d’elle. Rachel avait peut-être beaucoup de travail à faire avec Megan. Elle n’était peut-être pas la plus expressive, mais elle pensait vraiment faire ses preuves à chaque jour. Arrivant proche de la rue du Starbucks, elle voyait un spectacle assez étrange. Il avait un combat brutal, mais ce n’était pas comme tous les autres combats qu’on pouvait retrouver dans la grande mémoire de Raven.

    Habituellement les combats se faisaient avec les poings, avec la magie ou encore avec des glaives, non elle était faite avec une commandite spéciale pour les jouets Legos spécialisé dans le domaine de l’étouffement des bambins. Kamala était aussi en train de se transformer de plusieurs manières différentes pour combattre leur adversaire. On lui avait déjà parlé de cette menace : Carol Danvers. Cette femme avait bien battu Cassandra une fois avec une certaine facilité, et selon les rumeurs du passé, Carol était capable de sortir environ 437 insultes différentes pendant trois heures sans boire.

    Elle avait ainsi beaucoup de talents et de créativité dans ce domaine, mais il n’était pas le temps de lui poser des questions sur ses compétences d’insultes, Kamala venait de faire cogner avec une grande brutalité. Elle était peut-être blessée, mais par les pouvoirs de Raven, la semi-démone pouvait sentir son inconscience. Un portail s’était placé pour accueillir la jeune Ms Marvel pour la lancer vers le ciel et pour que Raven fasse son petit sauvetage héroïque. Kamala ne réagissait plus aux mouvements, mais sa respiration était constante. Peut-être qu’elle avait subie une commotion, mais ses pouvoirs pouvaient la soigner par des transformations simples. Raven n’avait pas les compétences et la patience pour faire les vérifications médicales, alors elle aimait mieux la laisser à son crétin de colloc qui écoutait la musique beaucoup trop forte dans la chambre voisine habituellement.

    Retournant après sur la scène de combat, Darryl en Lego tueur n’était plus visible. C’était au tour de Connor de recevoir les nouveaux coups de Carol. Durant un moment, elle se demandait comment le clone de Superman pouvait être d’une telle incompétence sur le domaine du combat. Raven était même obligée d’intervenir. Superboy risquait de finir comme le petit Timothy si le combat durait encore plus longtemps. Encore une fois, elle pratiqua la téléportation de son coéquipier pour éviter le coup fatal, mais elle n’avait même pas eu le temps de vérifier l’état de son ami que Carol venait de foncer vers eux.

    Formant un bouclier demi-sphérique noir pour la protection, Raven fut secouée par le premier coup de Carol. Cette puissance était beaucoup trop grande pour elle. L’énergie sombre qu’elle produisait venait de sa personne, elle venait de son endurance, de ses muscles et de son mental. Ainsi le premier coup de Carol ne pouvait que l’affecter. Le deuxième coup était bien plus horrible, sentant la force de cette espèce de démone de la dimension Sourio Milk.

    Elle avait au moins compris rapidement le plan de Superboy par un simple regard. Il avait récupéré un peu d’énergies pour se donner un nouveau boost. Désactivant son bouclier, Connor fonça comme un taureau sur l’ennemie de la Young Force pour la faire propulser contre un mur. Un genou au sol, elle n’avait pas eu le temps de reprendre son souffle qu’elle avait reçu avec une certaine brutalité le corps de Connor sur elle. Sa tête avait cogné le sol plusieurs fois et elle resta sur le ciment pendant un moment. Elle n’avait pas vraiment compris ce qu’il s’était passé, mais elle était sonnée.

    La blague de Parker, les danseurs et le retour de Cassandra étaient des petits fragments dans sa mémoire. Elle était en train de se concentrer pour reprendre son énergie sombre et réparer quelques os et quelques organes touchés par la dernière offensive de Carol. La commotion avait pris un petit temps pour se guérir, le combat était terminé depuis un moment au réveil de sa lucidité et c’était Connor qui l’avait remise sur pied. Regardant un peu autour d’elle, gênée et surtout confuse, un miracle se passa.


    -Merci.

    Il fallait filmer cet exploit, l’une des premières fois que Raven remerciait quelqu’un dans sa vie. Peut-être que c’était à cause du coup de tête. Carol était inconsciente au sol. Téléportant son livre dans ses mains tremblantes des derniers coups, elle lança un petit sort en direction de l’ennemie des Vengeurs. Le corps de Carol avait disparu dans une mini-dimension créée uniquement pour elle. Celle-ci allait se retrouver attachée sur une chaise, dans un local blanc sans portes. Au réveil de Carol, ses yeux allaient tomber sur l’écran géant fusionné au plafond.

    Raven était bien plus sombre que tous les autres membres de la Young Force. Elle connaissait toutes les tortures possibles, de toutes les époques et surtout de toutes les guerres. Carol alla ainsi découvrir les tortures des américains contre les combattants de Saddem Husseim. Cette terrible torture que plusieurs combattants sunnites avaient supportée par la cruauté des officiels américains. Une petite boite noire était apparue dans la main de la démone et les tortures pouvaient se faire entendre, si on penchait vraiment l’oreille vers la petite boite.



_________________
avatar
Rachel Roth

Messages : 139
Date d'inscription : 15/11/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le retour du Bien (Young Force et Carol)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum