Rencontre et Expérience (Hal Jordan)

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Rencontre et Expérience (Hal Jordan)

Message  Janet Van Dyne le Dim 2 Nov 2014 - 1:05

Je suis vraiment excitée, je ne sais pas comment on peut paraitre aussi excitée que moi pour aujourd’hui. J’ai calculé les années pour avoir ce sujet comme domaine d’étude, c’était entre dix ans à quinze ans. Dans les années 80 et 90, le domaine scientifique bavait totalement sur l’espoir d’analyser un Kryptonien ou un Green Lantern et aujourd’hui, j’avais cette chance. Les Vengeurs avaient deux Green Lantern dans leur organisation depuis quelques années. Kyle Rayner, qui était l’un des derniers étudiants de la Justice League, il semblait plus déçu de notre groupe. Je peux le comprendre, parfois les caméras et les photographes étaient agaçants et même choquants. On n’est pas des vedettes, on doit être des héros. C’est la mode depuis que Stark se fait passer pour une grande vedette d’Hollywood. Ensuite, il a Hal Jordan. Puis, il a le deuxième Green Lantern derrière Stewart et devant Rayner. C’est un peu l’enfant du milieu des lumières vertes.

J’ai toujours eu envie de tester cette technologie aussi évoluée. Presque personne ne pensait atteindre quelque chose d’aussi complexe au niveau de l’imagination humaine. Je regarde l’heure et je pense comment entreprendre les premières recherches autour de cette bague. L’énergie utilisée et la consommation physique étaient totalement captivantes de mon coté. Je suis habillée normalement, blouse blanche scientifique, un chandail et un jean noir. Je vais aussi rencontrée l’un des membres les plus connus de la Justice League. Il paraissait toujours plus coopératif que les autres à la télévision. Je lui donne beaucoup de respect pour tout ce qu’il a fait, mais aussi, je me pose des questions sur comment il se perçoit dans les Vengeurs et comment il voit l’évolution des groupes. Je sais que des gens ont posé des critiques positives et négatives sur les Vengeurs. Des gens disent que nous sommes trop dans une glorification depuis les attaques extraterrestres de 2011, pendant que d’autres nous voient comme les enfants spirituels de la Justice League.

Je suis beaucoup trop excitée pour penser de parler de politique et de visions, mais peut-être que je vais lui toucher quelques mots après. Il est environ quinze heures, je me prépare à le recevoir. Celui-ci arrive finalement et je montre tout mon enthousiaste.


« Monsieur Jordan, je suis vraiment heureuse de vous recevoir ici. Je sais que cela peut vous paraitre bizarre, mais je suis honorée de vous rencontrer. Vous êtes l’un de mes nombreux modèles pour devenir une Vengeur. Quand, j’étais gamine, je vous regardais tellement de haut. En tout cas, désolée ce sont les émotions. En plus, c’est la première fois qu’on va pouvoir étudier la bague… »


Je reprends mon souffle et je lui montre mon plus grand et magnifique sourire. Je sais que cela peut paraitre niais, mais avec Superman, Wonder Woman et Stewart, je rencontre l’un de mes idoles.


« Je ne sais pas par où commencer. Est-ce que vous voulez boire quelque chose? Ou manger? Cela ne me dérange pas de commander. En tout cas et je ne sais même pas où commencer au niveau de la recherche sur votre bague… »

Je commence à transpirer un peu, je ressemble vraiment à une idiote pour le moment.

avatar
Janet Van Dyne

Messages : 186
Date d'inscription : 21/10/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rencontre et Expérience (Hal Jordan)

Message  Harold Jordan le Dim 2 Nov 2014 - 1:13

Hal pouvait se sentir chanceux : il n’y avait pas de pareil secret que celui qui lui donnait cet immense pouvoir. Il s’en rendait compte, et c’était même l’un de ses avantages. Il n’était pas muté, et n’avait subi aucune modification physique : il avait hérité du pouvoir des Green Lantern. Signe fort de la Volonté, au service de ses actions pour combattre le mal partout dans le monde. Hal se sentait chanceux en effet… ou pas. Ce n’était pas à proprement parler de chance, mais bien de mérite : il avait mérité cela, il ne valait pas moins que les autres, si ce n’était plus. Il se servait de ces pouvoirs comme un véritable guerrier, il les contrôlait à la perfection parce qu’ils faisaient partie de lui. Cette bague qui pouvait sembler insignifiante au premier abord, renfermait un pouvoir illimité, une force venue d’ailleurs, d’un endroit où le vide prenait son sens : l’espace.

Hal comprenait donc que parfois cet aspect de son pouvoir pouvait nourrir la curiosité des autres, les rendre jaloux parfois, et il s’en délectait. Quel meilleure sensation que de se sentir adulé, et placé sur un piédestal, de représenter une défense sans faille, un héros pur et dur. C’était cette fois ci au tour de Janet de lui demander ses faveurs : lui offrir le secret de sa bague pour qu’elle puisse y faire ses expériences. Elle ne lui en avait pas fait part jusqu’à récemment, où timidement elle lui fit la demande de le rencontrer en privé pour ses expériences. Un petit bout de femme agréable à regarder certes, et plutôt intelligente étant donné que la science était son domaine de prédilection. Wasp, c’était son p’tit nom. Bien connue dans l’Initiative, elle s’occupait de tout ce qui touchait à la science, a ces trucs incompréhensibles qu’on mettait dans des tubes à essais, et qu’on étudiait avec cette espèce de télescope inversé. Bref, c’était un bon morceau dans l’équipe.

Hal avait donc rendez-vous au QG du Shield avec Janet. Se rendant sur place vêtu d’un jean, d’un T-shirt Blanc et d’une veste en cuir noir. Bien coiffé, au cas où les médias avaient décidé de lui courir après, évidemment, il portait sur son nez des lunettes de soleil du style « Aviateur ». Il avait la classe, comme d’hab… Et son sourire gravé sur son visage était accompagné de nombreux clins d’œil. Il était cool, et trop Hype il en était plutôt fier. Faisant son entrée dans la pièce où elle l’attendait de pied ferme, il la salua d’un mouvement de tête, avant qu’elle lui déballe sa présentation. Il l’écouta attentivement, la fixant dans les yeux, comme pour tenter de comprendre cet enthousiasme. Il n’avait jamais réalisé à quel point elle le voyait comme une idole et c’était plutôt appréciable pour lui, il pouvait sentir cette chaleur dans son corps, cette satisfaction d’entendre qu’il était un grand homme. Une fois le monologue terminé, il ajouta en lui offrant sa main afin qu’ils puissent se saluer de manière plus professionnelle :

« Bonjour Mademoiselle » dit-il en affichant son plus grand sourire. « C’est un plaisir de savoir que vous êtes intéressée par ma… bague ! Je pensais que le Shield avait déjà toutes les informations nécessaires à son sujet, mais si je peux vous aider je le ferais avec plaisir évidemment. »

Elle continua de sourire avec franchise, et lui proposa de prendre un repas en sa compagnie. Il refusa poliment avant d’ajouter :

« Ça ira pour moi je vous remercie, par contre je prendrais bien une bière, ça vous tente ? On pourra se décontracter un peu, j’ai l’impression que vous en avez besoin je me trompe ? »

Il laissa échapper un léger rire, parce qu’il avait compris à quel point elle se mettait la pression pour cette entrevue. Il aimait se sentir proche de la perfection, mais face à elle, il trouvait que c’était déplacé : ils travaillaient tous les deux pour la même compagnie au final, il était grand temps qu’ils se voient comme deux collègues. Il ajouta alors :

« Au fait » Il plongea sa main dans sa poche et en sortit sa bague « Voilà le précieux bijou. Prêt à l’emploi ! »

Il tendit sa main pour qu’elle prenne la bague et qu’elle puisse avoir le plaisir de la sentir dans la paume de sa main. Toucher cette bague était comme une bénédiction, et Hal avait le sentiment de lui faire la plus grande faveur de sa vie. Janet était bien chanceuse.

_________________

"In Brightest Day, In Blackest Night, No Evil Shall Escape My Sight…
Let Those Who Worship Evil’s Might, Beware My Power…Green Lantern’s Light"
avatar
Harold Jordan

Messages : 170
Date d'inscription : 30/10/2014

Feuille de personnage
Pouvoirs:
Informations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rencontre et Expérience (Hal Jordan)

Message  Janet Van Dyne le Dim 2 Nov 2014 - 14:59

Je fais peut-être trop fait le fan raté de la Justice League pour le moment. Je ne suis pas sûr que ce soit très sympathique pour mon image. Je suis quand même Janet Van Dyne, la grande scientifique Warrior, capable de tout faire et surtout d’être sympathique à la télévision. Je disais ça pour rigoler au début aux gens du marketing, le délire de JVD pour parodier Jean-Claude Van Damme (JCVD). Mais les gens de marketing l’ont vraiment fait et maintenant, je suis du grand public une grande parodie du groupe ou pour les gens qui le croyaient vraiment : Une super-héroïne d’action trop forte. J’ai fais mes preuves au combat contre des champions de boxe. On peut toujours critiquer les Vengeurs au niveau des médias, mais je vois mal les critiquer au niveau de l’entrainement physique. Avant d’être ici, je connaissais zéro aux combats et maintenant, je suis rendue une experte dans ce domaine.

J’essaie de reprendre mon calme après, je lui réponds avec plus de neutralité et d’objectivités que possible après que celui-ci ait parlé de sa bague. Il ne connaissait pas les limites actuelles que les scientifiques avaient quand la Justice League est rentré dans l’Indépendance du SHIELD.


« C’était difficile dans le temps. Avant, c’était souvent le SHIELD qui trouvait ces bagues, mais quand les membres l’avaient, ils devenaient de plus en plus indépendants. Et avec la Justice League, quand ils se sont déclarés indépendants de tout gouvernement, il était impossible de faire des analyses scientifiques sur cette technologie extraterrestre. »


C’était tout à fait logique de ce coté. La Justice League ne serait pas si grand, sans avoir pris des distances de tous les gouvernements. Il propose ensuite de prendre des bières, je ne me souviens même pas la dernière fois que j’ai bu. Peut-être qu’ils ont installé un bar dans l’Héliporteur et je ne le sais pas encore. Comme quand ils ont installé un bar dans le Normandy. Je lui laisse un petit sourire avant de continuer.


« Cela pourrait être cool, mais je ne sais pas s’ils ont installé des bars dans l’Héliporteur. »

En plus, je ne sais pas vraiment, je me trouve devant une idole de jeunesse et j’ai un profond malaise, si celui-ci commence à me flirter. J’avais peut-être quatre ans, quand je le voyais à la télévision faire son spectacle. En plus quand je le regarde aujourd’hui, au niveau physique, il n’avait pas beaucoup changé. Sa bague lui donne un facteur jeunesse.

« Euh… merci, mais je pense que je vais avoir besoin de votre aide. Je ne pense pas être capable de marcher votre technologie, sans vous m’expliquez comment cela marche. Je sais que cela vient de la force d’esprit, de votre esprit. »
avatar
Janet Van Dyne

Messages : 186
Date d'inscription : 21/10/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rencontre et Expérience (Hal Jordan)

Message  Harold Jordan le Dim 2 Nov 2014 - 23:51

Hal continuait de la regarder dans les yeux, et il s’amusait de la voir si fragile face à lui. Elle était comme une petite fille qui rencontrait une mascotte Disney pour la première fois, des étoiles dans les yeux et le cerveau en compote, incapable de retrouver la bonne attitude à adopter. C’était plutôt agréable même, et c’était pour cette raison qu’Hal affichait son sourire freedent smile blancheur, comme un obus de sexytude envoyé en pleine tronche. Bon certes Hal faisait des plans sur a comète, mais c’était son domaine : l’espace, tout ça il connaissait. En revanche, on disait de lui qu’il n’avait aucune conscience de son arrogance parfois, et même s’il s’en inquiétait de temps en temps, il oubliait bien vite dès qu’une nouvelle occasion de se retrouver en haut de l’échelle se présentait. Travailler avec Hal c’était aussi travailler avec tous ses défauts… hélas.
Alors après qu’elle eut expliqué les raisons pour lesquelles ils n’avaient pas pu étudier sa bague plus tôt, elle fit référence à la bière qu’Hal avait doucement glissée dans la conversation. Pas de bière ? C’était sans compter sur ses techniques de drague infaillibles :

« Ca veut dire que je vais devoir vous emmener prendre un cocktail un de ces jours »

Sourire éclatant à l’appui, il lui fit également un clin d’œil. Bon dieu mais pourquoi était-il incapable de s’en tenir à un échange strictement professionnel. Il ne voulait pas la draguer, enfin c’était une charmante jeune femme bien sûr, mais il était bien plus vieux qu’elle, et puis elle était une tête dans l’Initiative. C’était probablement déplacé, et il ne voulait pas outre passer les limites qu’il avait tenté à maintes reprises de se fixer. Toute cette popularité, ce constant besoin de jouer l’homme parfait, le super héros . Ca demandait beaucoup d’énergie, et les autres qui se plaignaient en disant que les Vengeurs avaient la vie facile ! Des habitudes et reflexes qu’il ne parvenait plus à cacher tant le cercle vicieux de la célébrité l’avait entamé
Une fois toutes ces idées disparues de sa petite cervelle, il l’entendit lui expliquer qu’elle avait besoin de son aide. Qu’il était stupide… en effet elle ne pouvait pas  voir les effets de la bagues puisqu’elle ne fonctionnait qu’avec lui.  Il lança la paume de sa main contre son front, et désolé ajouta :

« Ahah le con… » En se ravisant aussi tôt  « Je suis bête, pardon. Mais je vois que vous en connaissez pas mal déjà sur le sujet, je suis flatté ! Attendez voir…»

Il recula légèrement tout en la fixant des yeux, toujours le sourire gravé sur son visage. Il laissa échapper un léger rire, et enfila sa bague pour laisser place au plus beau spectacle de toute une vie. Made in Hal Jordan madame ! A l’instant même où l’anneau toucha son doigt, son corps se recouvrit d’une lumière vert émeraude, claire, et assez éblouissante. Ses vêtements laissèrent place à sa tenue de Green Lantern, moulante et mettant en valeur la moindre parcelle de sa peau, de ses muscles saillants, ce corps sublime d’une jeune sportif au summum de sa forme physique. Il prenait toujours un malin plaisir à apprécier la vue, se sentir fier et plutôt bon en général. Autour de lui les « ouhhh » et les « Oh » ou même « Wow » le gonflaient à bloc. Il plaisait et il n’allait pas cracher dans la soupe.

Il était donc là, se tenant debout en face de Wasp, en « petite tenue de super héros » et comme pour jouer son rôle à la perfection, il porta ses mains sur ses hanches et ajouta :

« Vers l’infini et l’au-delà ! »

Il se mit à rire, entre les gloussements et les applaudissements de ceux qui avaient eu la chance d’apercevoir le spectacle, puis il ajouta :

« Ça c’est la transformation, c’est plutôt rapide et spectaculaire aussi ! A partir de là tout vient de la pierre qui est sur la bague. Je peux créer n’importe quoi, je ne sais pas…. Ah je sais ! »

Il laissa échapper une certaine quantité de lumière pour créer un bouquet de fleur dans sa main droite, puis laissa s’envoler quelques charmants papillons de ce même bouquet, tout en tendant ce cadeau à Wasp. Il sourit d’avantage tout en s’approchant d’elle, et répéta :

« N’importe quoi… c’est une question d’imagination et de volonté »

_________________

"In Brightest Day, In Blackest Night, No Evil Shall Escape My Sight…
Let Those Who Worship Evil’s Might, Beware My Power…Green Lantern’s Light"
avatar
Harold Jordan

Messages : 170
Date d'inscription : 30/10/2014

Feuille de personnage
Pouvoirs:
Informations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rencontre et Expérience (Hal Jordan)

Message  Janet Van Dyne le Mar 4 Nov 2014 - 21:18

Il semble beaucoup trop sympathique, j’ai du mal, mais il avait un peu raison. On était rendu une équipe et on ne connait même pas encore ces équipiers. Je ne suis pas certainement la fille la plus sociale et je suis encore moins attachée à l’alcool. Jordan me dit quand même qu’il veut boire avec moi une fois. Je crois qu’il va avoir des mauvaises surprises quand je vais commencée de parler de mes doctorats à place de voir ses muscles. Je baisse juste mon regard avec un petit sourire pour affirmer ma réponse. Je crois que c’est une bonne idée d’amener aussi les autres membres. On familiarise rarement avec les gens quand on se réunit juste pour faire des missions. En plus, il a tellement de divisions de clans dans notre groupe. On a la clique scientifique, on a la clique de Valkyrie et la clique des médias. En tout cas, je dois faire attention, il est très charmeur et mon cœur n’appartient qu’à une seule personne.

Il remarque un peu la difficulté de faire fonctionner sa bague sans son soutien. Il doit être tellement habitué de vivre avec, qu’il ne doit même pas penser comment cela doit marcher. Il reprit sa bague magique pour ensuite l’enfiler et voir directement le changement total de décor. Il est devenu tout vert et son costume, comme à la télévision, est apparu. C’est captivant quand même, une arme aussi puissante pour lui. Bien que ce costume puisse lui donner de belles formes, je me concentre plus sur l’aspect de l’énergie. Cela a pris quelques secondes de former cette armure verte. Je lance un petit rire à sa remarque, mais je reste toujours aussi sérieuse.

Après, il décide de créer un charmant bouquet vert pour moi. Je laisse un autre petit rire mais attention Jordan, mon coté chiant s’en vient à cent milles kilomètres à l’heure.


« C’est réellement captivant, mais est-ce que vous pouvez me dire les limites de votre bague? C’est quoi ses origines? Est-ce que cela vous prend de l’énergie physique? Par exemple, est-ce que vous pouvez défaillir en faisant un Titanic? Est-ce que vous avez déjà testé vos limites physiques? Est-ce que la puissance de vos bagues varient entre chaque Green Lantern? »

Je marque une petite pause avant de continuer, je veux aussi voir les limites de son énergie électrique avec cette bague. Qu’est-ce qui pousse cette bague à s’adapter autant à la biologie humaine?

« Je me pose aussi la question. Selon des archives, la bague vous a visé pour se mettre à vous. Pourquoi il n’a pas cherché une personne d’autre? Par exemple, je la porte, cela ne fait rien, non? Est-ce que cette bague est branchée directement à votre cerveau pour connaitre votre bonne foi ou vos idées sur un sujet de sociétés? »  
avatar
Janet Van Dyne

Messages : 186
Date d'inscription : 21/10/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rencontre et Expérience (Hal Jordan)

Message  Harold Jordan le Mer 5 Nov 2014 - 4:02

Malgré les petits rires et petits sourires qu’elle pouvait laisser s’échapper, Wasp restait des plus sérieuses. Elle tentait probablement de garder cette dignité qu’avaient tous les scientifiques confrontés à la célébrité et à l’adulation, et qu’ils souhaitaient conserver pour ne pas se perdre en chemin. Hal ne pouvait pas comprendre, il était déjà profondément ancré dans cette tourmente qu’alimentaient les caméras et autres appareils photos en tous genre : apparitions publiques, commerce dérivé et personnalité aspirée par le tourbillon de la célébrité. Il aimait ça, et il ne comptait pas s’en éloigner trop de peur de perdre son essence, ce qui le rendait si fantastique et extraordinaire. Il riait donc par pur reflexe en réponse à ses gloussements, tentant de briser cette carapace qui semblait la renfermer dans un monde rationnel, dépourvu de paillettes et de plaisirs en tous genres. La tension se fit ressentir plus forte et bien présente lorsqu’elle lui lança l’une des plus grosses « roquettes » verbales de sa vie, des questions à n’en plus finir, réclamant, comme on pouvait se douter de sa part, des détails de plus en plus précis. Elle venait de déposer une bombe nucléaire dans son pauvre cerveau, avec pour unique effet à cet instant précis, une déflagration de tout ce qu’il pouvait avoir en tête à cet instant. Hal balbutia timidement, tentant de trouver un fil conducteur à sa réponse qui semblait ne pas vouloir sortir de sa bouche.

Il porta sa main sur son menton, comme pour lui prouver qu’il allait lui répondre (et si possible d’une clarté aussi déconcertante que la vitesse à laquelle elle l’avait agressé avec ses questions). Il laissa échapper un léger « Heu » puis quelques silences, avant qu’elle ajoute de nouvelles données à toutes celles qu’il avait encore à analyser avant de pouvoir y répondre. Il cessa tout mouvement pour l’écouter attentivement pour ne pas en louper une miette et ce n’était pas une tâche facile. A vrai dire Hal vivait avec ce pouvoir, et cette bague, depuis un long moment désormais, et même s’il connaissait les raisons du pourquoi du comment, il devait aller fouiller bien profondément en lui pour en ressortir une explication claire et concise. Il se rapprocha alors un peu plus d’elle, déposa sa main sur son épaule en prenant un air rassurant et décontracté tout en lui faisant part de ce qu’il pensait être la réponse.

« Alors… donc… ce sont des questions très intéressantes que vous me posez là. » Il commença à faire les cents pas devant elle, plongeant son regard dans le sol luisant, tout en faisant le moulin à vent avec une de ses mains. « Evidemment je connais toutes ces réponses et je serais plutôt ravi de vous expliquer tout ça… donc par quoi commencer. Ah oui les limites. Que je sache, il n’y en a pas. Enfin je veux dire je peux créer n’importe quoi avec la bague, et évidemment plus ma création est imposante, plus elle me demande de l’énergie. A vrai dire mon énergie n’est pas à proprement parler physique, c’est plutôt basé sur la pensée et l’imagination Si je veux vraiment créer quelque chose d’important et d’immense, je vais devoir y mettre toute ma volonté, tous mes efforts dans cette création. Vous appelez ça la force psychique non ? »
Il s’arrêta de marcher tout en la regardant droit dans les yeux, avant de continuer son monologue explicatif.

« Donc si je manque de force psychique, je risque de m’affaiblir et donc je risque d’être incapable de créer quelque chose de trop imposant. Par contre cette bague a besoin d’être rechargée environ toutes les 24 heures. Chaque Green Lantern possède cette fameuse Lanterne qui renferme la « force de volonté », et elle alimente la bague, qui alimente notre pensée… vous me suivez ? »

Il s’arrêta de nouveau pour être sûr de ne pas perdre Janet en cours de route, puis en s’asseyant sur l’un des fauteuils qui se trouvait derrière lui, il termina :

« Vous vous demandez pourquoi moi ? Eh bien parce que l’anneau est en quête d’être sans peur. Il faut croire qu’au moment où ils avaient besoin d’un Green Lantern j’étais celui qui ressentait le moins la peur ? Donc si vous enfilez cet anneau il ne fonctionnera pas parce que je suis en connexion avec lui, il reconnait ma force psychique et mes pensées. C’est comme une signature. C’est aussi pour ça que si je perds mon anneau, je peux le ramener à moi : j’en suis l’unique propriétaire »

Il leva la tête en se laissant tomber contre le dossier du fauteuil, tout en faisant rouler ses yeux. Il ne savait pas si c’était assez clair, il avait toujours eu du mal à expliquer ce genre de choses. Et puis à vrai dire, il n’y avait plus pensé depuis un bon moment. Il finit par porter sa tête en avant et ajouta :

« Finalement, vous avez pas un peu d’eau ? »

_________________

"In Brightest Day, In Blackest Night, No Evil Shall Escape My Sight…
Let Those Who Worship Evil’s Might, Beware My Power…Green Lantern’s Light"
avatar
Harold Jordan

Messages : 170
Date d'inscription : 30/10/2014

Feuille de personnage
Pouvoirs:
Informations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rencontre et Expérience (Hal Jordan)

Message  Janet Van Dyne le Sam 8 Nov 2014 - 20:14

C’est étrange, il semblait avoir beaucoup de mal à répondre aux questions que je lui pose en premier. C’est peut-être quelque chose de nouveau qu’on lui pose, mais je croyais que c’était naturel pour lui de savoir ces infos. C’est quand même quelque chose d’exceptionnel pour tous les gens de la planète ce miracle scientifique. Recevoir une bague pouvant créer ses plus forts désirs, c’est quelque chose d’exceptionnel dans mon esprit. Il ne doit pas savoir comment les scientifiques bavent sur les questions que je lui pose actuellement. Il ne semble s’être jamais poser ce genre de questions, c’est un défaut de mon coté. C’est la première fois, peut-être qu’il pense aux genres de réponses qu’il peut me fournir. Il avoue que mes questions sont très intéressantes, mais il essaie de répondre à la première question. De ce coté, j’ai un peu de mal à concevoir sa réponse. C’est quoi la plus grande chose qu’il a fait au final? Comment son temps s’épuise? Est-ce que cela touche sa biologie humaine? Vu son arrêt de vieillir, je le crois farouchement.

« Oui, mais vous n’êtes pas un mutant. Votre psychique marche d’une façon non-naturelle comparée à eux. Je ne veux pas vous insulter sur le non-naturelle, mais votre bague permet des constructions physiques, mais est-ce que c’est vous qui pensez à force de cette construction physique. Par exemple, vous faites un train de seize tonnes, êtes-vous conscients du poids? De la force? Je vais aller à une question plus simple, quel objet a été le plus difficile à créer et à contrôler?

Je lui laisse un temps de réflexion pour penser à ce sujet. C’est quand même difficile à penser quand une si belle scientifique lui pose des questions du genre et je crois que j’ai réussi un peu à le déstabiliser. Je sais que ces bagues ont des origines étranges, mais je croyais qu’il fournissait des informations eux-mêmes sur les origines. J’ai lu ces informations dans les mémoires de John Stewart, mais peut-être que Jordan ne s’est jamais posé de réels questions sur ses pouvoirs ou sur ses origines. Il me parle ensuite des lanternes, une autre info que j’ai lui dans les archives, mais qui n’était pas trop apparu au grand public.

« Comment tu as eu cette lanterne? Est-ce que je pourrais éventuellement le voir dans le futur? »

Il s’écrase ensuite dans un fauteuil pour m’expliquer en détails, l’appartenance de sa bague vers lui. Donc, la bague a récolté forcément de son ADN pour le reconnaitre plus facilement. Je vais arrêter de lui poser des questions sur le sujet, on dirait qu’il avait quelques malaises autour de cette question. Je vais lui chercher une petite bouteille d’eau dans le petit frigidaire pour lui donner après. Je recommence à parler, mais pour un autre sujet. J’espère qu’il va débarquer un peu de son personnage médiatique habituel.

« Sans être indiscrète, je me demande quelques questions. La Justice League ne vous manque pas? Vous n’avez pas eu l’impression de perdre une partie de vous, quand le groupe s’est dissout? Cela fait dix ans, j’avais quatorze ans à l’époque, quand le groupe s’est dissout. Cela me faisait mal, j’adorais Wonder Woman, Superman, Stewart, Supergirl, vous et plusieurs autres. Je n’aime pas faire des comparaisons, mais on dirait qu’on ne va jamais atteindre même le genou de Superman dans ce groupe. Vous avez gardé contact avec eux? Wonder Woman est rendue où? Superman aussi? Je ne veux pas vous soutirer des informations, c’est juste mon coté fan de la Justice League, qui parle. »
avatar
Janet Van Dyne

Messages : 186
Date d'inscription : 21/10/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rencontre et Expérience (Hal Jordan)

Message  Harold Jordan le Dim 9 Nov 2014 - 0:20

Plus la conversation avançait, plus elle rentrait dans les détails. Bon sang Hal n’était pas un scientifique, il n’arrivait pas à trouver la meilleure façon de tourner ses phrases, et ses explications par conséquent. Le sujet de ses pouvoirs avait été abordé il y avait bien des années, et même s’il était parvenu à découvrir et à exprimer l’essence de son pouvoir, le sujet restait bien complexe pour sa petite cervelle. Il était l’anneau, il était la lanterne, il ne faisait plus qu’un avec elle : c’était comme demander à quelqu’un de se décrire et de se trouver des défauts…c’était un exercice difficile !
Alors elle enchaina avec de nouvelles questions, visiblement non satisfaite de ses réponses. Et là, il comprenait enfin de quoi elle parlait avec précision : la conscience du poids et de la grandeur de ses créations. C’était assez simple au final, et Hal se sentait tout à fait capable de lui répondre, surtout qu’elle était entre temps allée chercher un verre d’eau afin de le détendre un peu. Il enchaina alors :

« Il m’est arrivé une fois de créer quelque chose de vraiment grand. Un jour un Avion était sur le point de heurter le sol suite à un crash, alors ma première idée qui m’était venue à l’esprit pour sauver tous les passagers était de créer un autre avion afin de les récupérer et contrôler leur atterrissage. Ça m’a demandé beaucoup d’énergie psychique, mais ma volonté était tellement puissante que j’ai réussis à maintenir ma création intacte. En fait j’ai bien conscience du poids de cet avion, mais il ne m’affecte pas puisque ma création vient de ma pensée. On estime à 80 tonnes le poids maximum que peuvent atteindre mes créations. Pareil pour leur résistance visiblement. »

Il la fixa fermement en espérant avoir été clair et plus précis concernant ses pouvoirs, puis il ajouta en croisant les bras pour se sentir plus à l’aise :

« Pour pouvoir utiliser ces pouvoirs il faut être choisis. Dans mon cas ça s’est passé lors d’une mission de Recherches de Ruines Extraterrestre, quand je pilotais pour l’armée Américaine. Je suis entré dans cet immense temple, pour contrôler les alentours pendant que tout le monde fouillait à l’extérieur, puis tout d’un coup la bague m’a atterri dessus, de nulle part. Y’avait même un trou dans le mur, c’est pour dire à quelle vitesse elle est arrivée ! Elle brillait, et clignotait au même rythme que mes battements de cœur.  J’ai continué à fouiller et je me suis retrouvé attiré par une autre lumière, plus forte, qui venait de l’étage du dessus, alors j’y suis allé, comme si j’étais guidé… et c’est là que j’ai trouvé la Lanterne. Ne pas ressentir la peur, ou du moins être capable de la renier, correspondre aux attentes de la lanterne et de la bague. Si je vous donnais la bague maintenant elle ne fonctionnerait pas parce que désormais elle partage mon ADN, ma personnalité. C’est une connexion bien plus qu’un simple anneau, il reconnait l’identité de ma volonté vous comprenez ? A tel point que si vous décidez de me la voler, je serais capable d’attirer la bague vers moi, pour la récupérer, donc cette connexion ne fonctionne pas uniquement lorsque mes pouvoirs sont actifs et que je porte mon costume. Cette bague, aussi petite soit-elle, m’a cherché et a fini par faire de moi le Green Lantern dont elle avait besoin. »

Il la regarda se diriger vers ce frigo pour lui offrir une petite bouteille d’eau, puis il la remercia d’un signe de la tête, avant de l’écouter poser à nouveau une question concernant la Justice League. Ah la la… débat houleux et infini, mai Hal n’allait pas esquiver la situation, ils n’étaient que tous les deux dans cette conversation, et même si elle lui posait la question innocemment, elle devait déjà connaitre vaguement la réponse : Hal était reconnu pour son coté têtu et capricieux parfois :

« Vous êtes-vous déjà demandé pourquoi vous faisiez partie des Vengeurs ? »

Il la contempla, silencieusement, pour lui laisser le temps de réflexion, puis il reprit :

« Vous savez la Justice League était une équipe parfaite, ses motivations étaient tout à fait légitimes et plutôt honorables. Malheureusement la politique et l’égoïsme de tous ses valeureux représentants est comme un poison : il s’infiltre dans un corps pour vous détruire de l’intérieur. Malheureusement la Justice League a été trop forte pour succomber aux caprices des manipulateurs égocentriques qui n’avaient même pas le respect de préserver notre neutralité devant tous ces conflits. Maintenant si vous voulez comparer la Justice League avec les Vengeurs, je vous préviens vous faites fausse route : les bases sont différentes donc il n’y a aucune raison que l’on tente de devenir aussi effectifs que la Justice League. Personnellement ce qui m’importe c’est ce que j’offre à ces personnes qui ont besoin de nous, mes services et mes talents. Tout ce qu’il y a autour n’est que Décoration. Je vous conseille de simplement faire votre travail, mettez à profit vos talents et devenez une figure, un symbole d’espoir pour la population. Vous ne croyez pas ? »

Il la fixa à nouveau en souriant légèrement, comme s’il décelait un doute dans son esprit, comme si elle n’était pas certaine d’être à la bonne place. Hal était persuadé qu’elle avait toute légitimité à faire partie des Vengeurs, et qu’elle devait continuer à croire. Si les vengeurs cessaient de croire en eux même, qui d’autre le ferait à leur place ? Il ajouta finalement :

« Une bonne partie de anciens de la Justice League agit désormais dans l’indépendance. Je ne jugerais pas leur refus de faire partie des Vengeurs, comme je n’attends pas de leur part qu’ils jugent ma présence ici. Les gens changent c’est tout, vous avez bien débarqué sur le devant de la scène non ? Qu’est-ce qui vous a poussé à quitter le laboratoire par exemple ?»

Sage pensée pour Hal qui regrettait sincèrement le temps de la Justice League. Tout le monde changeait, et c’était parfois triste de voir les différents chemins que chacun pouvait prendre, mais ce qui les reliait tous, c’était la dévotion pour le peuple. Il ne restait qu’à définir à quelle échelle ils considéraient le peuple. Devaient-ils se concentrer uniquement sur les Etats-Unis ?

_________________

"In Brightest Day, In Blackest Night, No Evil Shall Escape My Sight…
Let Those Who Worship Evil’s Might, Beware My Power…Green Lantern’s Light"
avatar
Harold Jordan

Messages : 170
Date d'inscription : 30/10/2014

Feuille de personnage
Pouvoirs:
Informations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rencontre et Expérience (Hal Jordan)

Message  Janet Van Dyne le Sam 15 Nov 2014 - 3:18

Il ne se posait pas beaucoup de questions sur l’origine de ses pouvoirs. Je ne doute pas du tout de ses sentiments autour de cet anneau, mais ils font comment pour être sûr que les anneaux ne vont pas devenir hostiles un jour? Je ne suis pas autant xénophobe que certains membres des Vengeurs, mais on peut toujours se poser ce genre de questions. Je suis curieuse juste pour le futur, en plus, selon des détails techniques, il existe plusieurs bagues différentes avec de différentes couleurs. Est-ce que les pouvoirs varient selon les couleurs? Qu’est-ce que cela change maintenant à ton expérience personnelle? Je commence à noter les différents détails dans un petit bloc note. Sa force maximum est de 80 tonnes, ce qui est complètement énorme devant les humains. Ses capacités sont gigantesques, je ne crois pas qu’il se rend compte du potentiel qu’il possède encore. Il me parle ensuite de comment il a été choisi par la bague. La bague fonctionnait maintenant plus avec les liens de l’ADN et de son cerveau. C’était complexe, mais je rêve de pousser encore plus loin ce genre de recherches, mais j’aimerais tellement que Kyle Rayner et John Stewart me parlent aussi de leurs capacités. Je crois malheureusement qu’ils ne vont jamais s’ouvrir aux Vengeurs. Les gens aiment beaucoup mieux ce vieux débat sans intérêt entre les Vengeurs et la Justice League. En tout cas, c’est décidé, je vais arrêter de lui poser des questions scientifiques. Il est clairement dépassé des évènements et je dois avoir plus de faits générales sur les bagues. Je pense qu’un jour, je vais prendre mon courage à deux mains et aller voir Kyle Rayner. Après, je vais voir John Stewart pour avoir un peu plus de détails. John Stewart doit être celui qui en connait le plus sur les lanternes vu sa longévité et son expérience.

Je retourne dans la discussion de la Justice League. Que fais-je dans les Vengeurs? C’est surtout une question théorique de ce coté, je me suis retrouvée dans les Vengeurs à cause de mon passé scientifique, le destin m’a amené Pym et la mort de mon père. Après, j’ai juste été recrutée un petit moment en temps que scientifique avant de commencer à mettre le costume moulant pervers. Et finalement, j’ai commencé mes magnifiques publicités : Janet Van Dyne alias JVD. Je passe maintenant à la télévision en disant des phrases classes et en ressemblant à Trinity dans la Matrix.

Il me déconseille de faire des comparaisons entre les Vengeurs et les membres de la Justice League, ce que je fais rarement, mais que je pense faire. Non pour comparer la force entre deux personnes, mais surtout voir l’évolution politique des évènements. Je ne soutiens nullement les propos de Danvers, mais je crois qu’il est important de considérer le monde d’une autre façon. Je ne suis pas la meilleure des politiciennes, mais je crois qu’il était naturel de voir un développement du patriotisme américain après la fin de la Justice League, surtout après les évènements du 11 Septembre 2001.


« Je ne fais pas de comparaisons, mais vous savez que les gens, les universités et les politiciens aiment comparer. C’est un moyen plus facile de mesurer le niveau d’efficacités et des actions. Je ne crois pas qu’il faut être contre les comparaisons, mais il ne faut pas accentuer une comparaison positive ou négative. Vous savez l’objectivité scientifique, même dans les sciences humaines. »

Mon coté chiant se réveille, je suis encore une scientifique que cela soit pour le coté technique de ses pouvoirs que le coté humain. Je peux comprendre un peu son dégout, la Justice League était une grande organisation avec plusieurs grands principes humanistes. Que des politiciens demandent une participation aux conflits, quand le postulat général de la Justice League était sa neutralité.


« C’est dommage que les gens demandent des interventions à leurs conflits, mais c’était difficile après la guerre froide. Si vous intervenez au Rwanda pour défendre les gens contre le génocide, vous prenez déjà parti. La guerre froide a remplacé le conflit entre deux puissances, pour des conflits partout sur la planète. Dès que tu essayais de sauver une situation, d’aider les gens d’une famine, tu aidais un clan. La Justice League est rentrée dans ce dilemme après je crois. C’est dommage, parce que moi, je les adorais, même si des politiciens les détestaient. »

La plupart des anciens membres de la Justice League agissait maintenant dans l’ombre ou dans une maison de retraite. Je sais que Superman a disparu complètement de la circulation, je sais que Kara et Stewart sont toujours vivants, mais à la retraite et finalement Wonder Woman est toujours active quelque que part sur le globe. Il me pose ensuite une question plus personnelle sur mes motivations et sur le comment que je suis rentrée dans ce groupe.

« C’est une longue histoire. J’ai rencontré Henry Pym durant mes études, c’était un scientifique réputé. Je ne veux pas trop rentrer dans les détails, mais durant une expérience avec une autre dimension, un être dimensionnel a tué mon père. J’ai demandé à Pym de m’aider, il a modifié ma biologie pour recevoir ses pouvoirs. Pym et moi, nous avons les mêmes pouvoirs. Après, on a arrêté le meurtrier de mon père. On a été recruté quelques années plus tard dans le S.H.I.E.L.D sur les dimensions, mais on n’est pas trop écouté. Depuis trois ans, on fait de la pression pour qu’ils installent des détecteurs de portails et on nous envoie toujours bouler pour des motos… en tout cas, vu mon corps parfait et mon intelligence surhumaine, ils me voulaient à tous prix dans le costume. Mes motivations… je ne sais pas. J’ai toujours aimé aider les gens, je crois que j’aide beaucoup les gens en ce moment. En tout cas, je crois… »
avatar
Janet Van Dyne

Messages : 186
Date d'inscription : 21/10/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rencontre et Expérience (Hal Jordan)

Message  Harold Jordan le Ven 28 Nov 2014 - 4:45

Ecoutant les avis et les pensées savamment bien rangées de la jolie Wasp, il finit par adopter la position du penseur, à laquelle personne ne croyait généralement venant du Green Lantern. Pourtant il était tout à fait capable d’aligner deux mots intelligents, et comme tout le monde, il avait e la suite dans les idées. Il s’aidait tout simplement à comprendre correctement ses idées, il devenait de plus en plus passionné par le débat, et à vrai dire, cela faisait un moment qu’il n’avait pas eu de discours aussi profond avec qui que ce soit. Visiblement, chez les Vengeurs il était possible d’avoir de réelles discussions, et cela faisait plaisir à voir. Ses coudes sur ses genoux, et ses mains formant un triangle posé sur sa bouche, il ne la quittait pas du regard, d’abord parce qu’il voulait être sûr de ne rien louper de la conversation, mais aussi parce qu’elle lui avait prouvé à quel point elle pouvait être technique et très compartimentée, surtout lorsqu’il s’agissait de pouvoirs, ou de sa bague en particulier. Hal faisait des efforts, c’était un jour à marquer d’une pierre blanche !

Ainsi, lorsqu’elle cita la Justice League et aborda le sujet de leur comparaison incessante, il afficha un sourire franc, plutôt satisfait de voir qu’ils partageaient globalement le même avis. Heureusement que des personnes comme Janet, au sein des Vengeurs, avaient les yeux ouverts concernant ce sujet sensible. Il ne put sortir qu’un faible « oui » en guise d’accord, une façon d’acquiescer sans forcément l’interrompre. Il n’était pas ce genre de garçon, à toujours parler de lui au point d’en oublier l’importance du discours de l’autre : il était simplement perdu dans cette spirale infernale qui répondait au nom de « Vengeurs » et dans laquelle il avait su trouver sa place : cela pouvait arriver à n’importe qui d’assez adaptable et intelligent très chers !

Puis elle lui raconta comment elle avait fini par joindre les Vengeurs. C’était une fille autant troublée par les règles strictes et aux antipodes de l’essence même du super héros. Elle faisait ce travail aussi parce que malgré tout, c’était aussi un moyen d’apporter sa pierre à l’édifice. Elle devait probablement faire abstraction de tout le reste en se concentrant sur ce qui l’intéressait vraiment, et ça c’était la preuve qu’elle avait un caractère bien trempé : assez impressionnant pour une Wasp capable de se rendre quasiment invisible par sa petite taille. Elle en avait dans le capot… enfin, dans la caboche en tous cas !

Ensuite, il serra les poings, comme pour démontrer qu’il était en train de formuler sa prochaine réponse, en tentant de tout remettre dans le contexte. Un silence… puis il reprit tout sourire :

- En tous cas je suis vraiment soulagé de voir que vous partagez mon avis concernant les prises de position de la Justice League à l’époque du Rwanda, entre autres… C’était une prise de position c’est sûr, mais les suivantes étaient de trop. Vous savez lorsque vous luttez contre vos valeurs parce que vous ne savez plus si ce que vous faites est juste ou non, il y’a un certain temps pour que la réflexion s’installe, jusqu’à ce qu’elle se positionne. Il y a également un long chemin à parcourir avec cette réflexion, et tout cela prend du temps. Je ne dis pas que notre comportement était à 100% parfait, mais nous avions beau être des Super Héros, nous étions des êtres vivants avant tout… j’étais Harold Jordan en l’occurrence. »

Il lui sourit avec autant de franchise que son précédent sourire, puis il reprit en s’adossant au dossier du fauteuil, histoire de se mettre plus à l’aise :

«Visiblement, vous arrivez à faire abstraction de ce qui ne tourne pas rond chez les Vengeurs. C’est bien, et j’aimerais être aussi droit que vous dans cette situation. Vous savez, je pense sincèrement que vous avez tout le mérite d’être parmi nous, même si vous considérez que vous n’êtes qu’une midinette en tenue moulante à qui on a demandé de faire partie des Vengeurs pour des raisons « visuelles ». Vous avez un talent que personne d’autre ne possède, c’est votre personnalité. Après vous pouvez y ajouter vos connaissances scientifiques, non négligeables évidemment, et puis l’originalité de votre pouvoir ou de votre tenue, si vous voulez… mais je pense que votre façon de voir les choses nous est vraiment importante ici. »

Il se leva et posa ses mains sur les épaules de Wasp en la regardant droit dans les yeux :

« Votre passé vous appartient, tâchez de le garder pour vous, comme je fais pour mon passage chez la Justice League. Aussi, je suis navré pour ce qu’il vous est arrivé, mais c’est aussi ce qui a fait de vous la jeune femme douée que je vois aujourd’hui. Vous êtes intéressée par mes pouvoirs, et quelque chose me dit que la raison est aussi personnelle… par curiosité… je me trompe ? »

Il lui lança un clin d’œil des plus amicaux, puis lui sourit à nouveau, en gardant son air serein. Il commençait à comprendre pas mal de choses au sujet de Janet et il était tout de même content que cela se produise maintenant. Mieux valait tard que jamais !

Spoiler:
ps: Désolé pour le délai de réponse, j'essaie de ne pas trop RP lorsque je ne suis pas seul. Si besoin de modifications n'hésite pas à me faire signe Wink

_________________

"In Brightest Day, In Blackest Night, No Evil Shall Escape My Sight…
Let Those Who Worship Evil’s Might, Beware My Power…Green Lantern’s Light"
avatar
Harold Jordan

Messages : 170
Date d'inscription : 30/10/2014

Feuille de personnage
Pouvoirs:
Informations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum