Contexte - Excalibur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Contexte - Excalibur

Message  Clark Kent le Lun 28 Sep 2015 - 0:02

Excalibur
(1976-)

Les Méta-Humains dans l’Histoire du Royaume-Uni
Il est important de faire un résumé de l’implication des méta-humains dans le Royaume-Uni avant de parler de l’ère moderne. Le Royaume-Uni a une large histoire mystique et politique, qui engendre ainsi de nombreux questionnements sur la vie actuelle. Bien qu’ils puissent encore des anti-mutants dans le pays anglophone, les politiques ont beaucoup dépassé le stade d’une certaine discrimination primaire sur les individus qui possèdent des pouvoirs. On ne connait pas beaucoup l’Histoire des méta-humains avant 1800, mais le plus important est surtout dans l’implication de Richard Clerh dans la politique bruyante de l’Europe durant les années plus révolutionnaires. Le politicien, très proche du Roi et du Premier Ministre, conseille la création de la première équipe constituée d’individus avec des pouvoirs pour combattre la menace de Grigori Raspoutine en Russie. Ce projet est surtout connu dans les archives des élites politiques britanniques et aussi dans les réécritures de la littérature « imaginaire » des grandes traditions artistiques de plusieurs pays.

La Ligue des Gentlemans extraordinaires est organisé de manière périodique et non continu. Le groupe est construit sur trois évènements assez différents. Le premier évènement s’incarne par une attaque aérienne mystérieuse sur Londres que la Ligue défends avec une grande réussite. Le deuxième évènement est surtout impliqué dans les premiers plans de Richard Clerh pour combattre l’influence de Grigori Raspoutine qui semblait vouloir ouvrir un portail pour une créature démoniaque en Russie. Finalement, la Ligue Extraordinaire des Gentlemen’s affronte l’une des premières invasions extraterrestres pour ensuite mettre fin au groupe avec la mort de l’un des membres et ainsi que la trahison de l’un deux. Repoussant l’invasion extraterrestre, la Ligue devient ainsi des légendes dans son Histoire, qui pour plusieurs sont souvent des contes pour enfants.

Cependant la création de cette équipe a prouvé pour la première fois qu’il existait une possibilité de créer une équipe de surhumains aux services du gouvernement. Il faut attendre en 1970 pour que le Gouvernement Américain reprenne cette idée avec la création de la Justice League. Malgré la disparition de la Ligue, le gouvernement britannique commence à utiliser les mutants et de construire les dynasties les plus importantes enfin de les aider dans leurs enquêtes. La Famille Gallagher prédomine pendant de nombreuses années sur la sécurité et la police secrète. Les Gallagher ont montré un visage plutôt positif de la mutanité chez les policiers dès 1875.

Pour la suite, le Royaume-Uni reste surtout dans la sécurité locale avec la dynastie Gallagher, mais ceux-ci perdent de plus en plus d’influence pour laisser la place à la Dynastie Gruff. Il est possible de trouver encore des membres des deux lignées aux États-Unis (Alexandra Gruff et Jane Gallagher dans les X-Men) et même au Royaume-Uni (Dans l’Excalibur actuel). On retrouve ainsi ces deux dynasties jusqu’à que l’Europe devienne rapidement une poudrière importante. Après la première guerre mondiale, plusieurs pays commencent des expériences pour construire l’idéal du super-soldat dont même le Royaume-Uni.

Entre les deux guerres, le Royaume-Uni et les États-Unis concluent de nombreuses alliances sur ces recherches avec l’aide surtout de Weapon Plus pour aller beaucoup plus loin. C’est le scientifique Jonathan Drew qui reçoit la mission de faire le sérum parfait pour les soldats. Cependant après la découverte des expériences, Winston Churchill coupe les fonds du scientifique et essaie de le mettre aux arrêts. Jonathan Drew s’enfuit ensuite du Royaume-Uni avec la plupart de ses projets. Le Royaume-Uni est surtout obligé de suivre les États-Unis dans la construction du super-soldat.

Malgré qu’ils n’ont pas pu faire des merveilles comme Captain America avec les États-Unis, Union Jack était un combattant expérimenté et très dangereux. Les mutants anglais ont aussi participé à la seconde guerre mondiale prouvant encore une fois la bonne foi des méta-humains dans des situations plus problématiques. Après la défaite du régime nazi, le Royaume-Uni se construit, mais tant dans les mouvements conservateurs que dans les mouvements progressistes, les mutants sont perçus positivement et ceux-ci préparent surtout les documentaires positifs autour de l’aide des mutants durant la seconde guerre mondiale et l’ère victorienne voulant surtout éviter les problèmes de discrimination laissé durant le terrible régime nazi.

De multiples groupes sécuritaires se construisent à cette époque, chacun ayant une spécialité comme la télépathie, la force brute ou encore l’espionnage. Cependant, le Royaume-Uni devient de plus en plus craintif sur la menace rouge. Quelques projets gouvernementaux commencent, mais cela restait uniquement sur la défense périodique au cas d’aggravation du problème soviétique.  

La Protection Européenne (1965-1976)
Les différents départements de Défense du Royaume-Uni se réunissent en 1965 quand Charles Xavier est venu avertir les gouvernements européens qu’un nouveau groupe appelé la Confrérie voulait prendre des bases militaires européennes. Avec les français et les allemands de l’Ouest, ceux-ci réussissent à défaire les plans du groupe pro-mutant. Le danger installé par une menace terroriste mutante, le Royaume-Uni commence à construire le brouillon d’Excalibur. Le projet réunit la totalité des départements méta-humains et ceux-ci commencent ensuite à faire de la protection européenne. Ceux-ci se concentrent beaucoup sur l’Europe occidental pour cette protection. Les espions britanniques commencent à trouver des indices de plusieurs plans du Gouvernement Américain de construire une équipe à eux.

Il faut bien comprendre malgré l’alliance des pays occidentaux, le Royaume-Uni a toujours tenu très fortement à leur indépendance sécuritaire devant les nouvelles menaces. Le pays essaie donc de lancer de nouveaux recrutements, mais plus européen pendant que les américains s’organisaient dans un recrutement global et même interdimensionnel. Le Gouvernement aide beaucoup à la construction de multiples bases sur le territoire anglais pour renforcer la protection. Après dix années de préparation, c’était le temps d’apparaitre comme nouvelle force sécuritaire.

La Création officielle (1976-1980)
Excalibur se crée en 1976. Connu par le Gouvernement et les militaires, le groupe reçoit un visage plutôt positif par les actions des méta-humains depuis les deux derniers siècles. La Ligue des Gentlemen’s ont favorisé rapidement cette image pour les élites gouvernementales, pendant que les élites militaires ont beaucoup aimé l’implication des mutants durant la seconde guerre mondiale et finalement les policiers se sont faits beaucoup aider par la Famille Gruff et la Famille Gallagher dans leurs enquêtes. Les forces légales du pays sont dans une priori favorable au groupe, et font souvent une propagande positive des méta-humains, malgré que quelques partisans réactionnaires soient favorables à un recensement des mutants. Jamais les dirigeants politiques ne s’impliquent dans ce débat, vu la favorisation des mutants dans la société civile.

À la création officielle de la Justice League en 1978, l’Excalibur devient une organisation médiatiquement connue. Le but était surtout de faire connaitre aux gouvernements américains que le Royaume-Uni pouvait toujours se défendre sans leurs aides. Le groupe reste quand même à faire des opérations discrètes à cause du changement de dynastie depuis plusieurs années.

À la fin de la seconde guerre mondiale, la Dynastie Gallagher commençait à disparaitre malgré qu’il en reste quelques membres dans l’Excalibur actuel. Quand à la Dynastie Gruff, elle commençait à perdre beaucoup d’influence dans les différentes divisions du Royaume-Uni. Dans les années 70, la Dynastie Braddock apparait et commence à prendre de plus en plus de places. Durant la création d’Excalibur, la Famille Braddock prends la place des meneurs. Excalibur est ainsi plus en phase de transition que d’actions durant sa première apparition officielle devant le grand public.

Le Débat de la Justice League (1980-1985)
Les Braddock prennent ainsi la place des principaux meneurs en 1980. Bien qu’il avait eu un débat assez violent sur comment établir les relations avec la Justice League of America, l’indépendance de l’équipe pour rejoindre l’ONU, laisse ainsi un autre débat. À place d’être en opposition avec le gouvernement américain, la Justice League se présente comme une machine politique neutre et ouverte mondiale. Bien que certains aient décrié que la Justice League cherche à une domination mondiale, le fameux groupe de l’ONU offre de nombreuses possibilités à Excalibur de pouvoir gérer des problèmes européens sans obliger leurs protections. Excalibur et le Royaume-Uni acceptent facilement l’autorité de la Justice League dans la protection globale. Excalibur prend ainsi une place similaire des Luchadores.

Excalibur accepte des bases de la Justice League au Royaume-Uni, mais cela doit être vraiment une urgence des plus importantes pour leur participation sur le vieux continent. Excalibur gère ainsi de nombreuses opérations dont les trafics de drogue, le Club des Damnés ou encore les Maraudeurs. Excalibur s’implique aussi énormément pour défaire des groupes anti-mutants. Excalibur devient aussi un groupe très respecté sur la scène locale.

Le groupe est aussi vu comme le deuxième groupe le plus puissant de la planète au niveau de la sécurité. Ceux-ci ramassent beaucoup de fans par l’alternative régionale et leurs talents cachés. Sans être dans la Justice League, certains membres étaient considérés comme supérieurs à la moyenne. Le groupe formait aussi de nouveaux membres à chaque année et certains ont fait un petit passage dans la Justice League. Le groupe reste mondialement apprécié par leurs actions ou encore leurs effacements devant les médias.

La Domination des Braddocks (1985-2005)

Dès 1985, la Famille Braddock récolte une grande réputation par les nombreux membres de la Famille. Ceux-ci ont combattu durant les premières années de nombreux groupes de mercenaires qui ont engagé des méta-humains. Excalibur devient une force importante au Royaume-Uni, mais aussi dans tout l’Europe, surtout quand le bloc soviétique s’éclate en morceaux. Ceux-ci travaillent beaucoup au niveau des refugiés de multiples territoires et s’impliquent dans l’action humanitaire. Excalibur devient une force internationale, surtout dans la protection de la vie humaine proche de l’Europe et de l’Afrique du Nord.

Les Braddock rentrent ensuite dans les légendes britanniques après la guerre froide. Brian Braddock devient le Captain Britain de la nouvelle ère. Il passe même quelques années dans la Justice League à cette époque. Brian reçoit à cette époque plusieurs méritas pour ses actions humanitaires. Celui-ci aussi combat la mafia mutante et le club des Damnés. Il devient rapidement un héros apprécié et la Génération Y, surtout européenne, apprécie beaucoup ce personnage dans les médias.

Psylocke devient aussi un membre connue de la Famille Braddock, mais elle est surtout vue comme la sœur plus Dark de Brian. Elle apparait rarement dans les médias ou dans les grandes soirées politiques. Cependant leurs dominations s’affichent en Europe, quand la Serbie a essayé de faire un groupe, ils ont beaucoup pris du modèle de cette famille. La formation devient aussi très élite pour devenir un membre d’Excalibur. Le groupe connait un véritable succès par les différentes opérations et communications de la Famille Braddock.

L’Hégémonie dans l’Europe (2005-2010)
La Fin de la Justice League en 2004 ne change pas l’importance d’Excalibur. Le groupe britannique devient l’une des forces des plus importantes dès la fin du groupe. Sans compter les groupes secrets comme les X-Men ou les groupes comme la Confrérie, ou la Main, Excalibur est considéré à la fin de la Justice League comme l’un des groupes des plus puissants mondialement. Ceux-ci récupèrent les bases principales de la Justice League au Royaume-Uni, mais aussi dans l’Europe entier. La Justice League offre même à Excalibur de prendre place en Afrique du Nord, ce que le groupe refuse par manque de moyen.

Cependant, Excalibur domine la scène européenne pendant de nombreuses années. Avec la Maison Hargreeves peu active et la troisième incarnation de la Brigade Chimérique dissolue, Excalibur fait régner la sécurité en Europe. Le groupe reste bien populaire par ses interventions, mais de nombreux gouvernements n’aiment pas vraiment l’idée de voir des interventions plus récurrentes d’Excalibur sur leurs territoires par l’idée de l’indépendance sécuritaire.

La France et l’Allemagne reviennent peu à peu pour reprendre leurs bases vers 2008 et 2009. Cependant, Excalibur se voit rencontrer devant une nouvelle menace. Plusieurs de leurs membres connus sont invités à rejoindre le Projet Initiative au SHIELD avec un échange salarial assez important. Excalibur, à ce moment, fait beaucoup pour garder leurs membres malgré les salaires offerts aux États-Unis.

Coopération et Résistance (2010-)
Excalibur et le Royaume-Uni restent extrêmement méfiants à la création des Vengeurs en 2010 surtout par la présence de plusieurs visages : Anthony Stark et Natasha Romanoff. Le premier reste un membre controversé des médias américains et la deuxième a été souvent l’ennemi de la Justice League et des pays occidentaux à une autre époque. Les Vengeurs restent aussi plus méfiants autour d’Excalibur, bien que le groupe anglais se veuille très régional, ils sont toujours dans une position très proche de la Justice League. Excalibur travaillait toujours avec des anciens membres de la Justice League et même de nouveaux comme Megan Morse ou Blue Beetle.

Les négociations entre Excalibur et les Vengeurs sont les plus difficiles pour l’équipe américaine. Il existait un certain enthousiasme mondial à la création de la fameuse équipe et même au Royaume-Uni. Cependant le groupe anglais mets beaucoup de bâtons dans les roues des négociations. Comme la plupart des pays, le Royaume-Uni signe un contrat de sécurité dans les Vengeurs, mais Excalibur, le Parlement ou le Premier Ministre peut désister ce contrat de sécurité n’importe quand. Il est impossible que les Vengeurs écartent Excalibur des négociations par sa confiance gagnée de la population ou encore du gouvernement.

Après les frasques des Vengeurs, leurs appuis ont beaucoup baissé, mais Excalibur ne voit pas la pertinence d’éliminer le contrat de sécurité vu que les Vengeurs n’interviennent pas souvent sur le vieux continent. Excalibur a lancé les premières initiatives pour une négociation de rapprochement des trois groupes principaux européens sur la défense de l’Europe.

_________________
avatar
Clark Kent

Messages : 267
Date d'inscription : 30/10/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum