Dans la nature (Sara)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Dans la nature (Sara)

Message  Orenda Tami le Lun 14 Sep 2015 - 0:44



« Dans la nature »
Sara et Orenda
1
Je me suis fixée un horaire depuis plusieurs semaines, un horaire que je suis assez religieusement pour éviter de perdre ma bonne forme prise surtout avec mon entrainement dans les X-Men. Les X-Gardiens étaient peut-être au chômage technique, mais je me refusais à me résoudre d’être dans l’état d’esprit négatif pour la suite. Je comprends facilement les nouvelles géopolitiques dans le Monde qui empêchait de se lancer vraiment dans les X-Gardiens. Notre équipe avait été construite depuis plusieurs années surtout dans le but d’intervenir dans des pays en crise, alors que les Last Sons semblent complètement déstabilisés le système international, les X-Men doivent prendre un grand recul de la scène internationale. Laissons passer les évènements et reprendre une stabilité avant de se remettre vraiment à faire une mission. Je ne vais pas vous le cacher, les missions me manquent sérieusement et rester à New York aussi longtemps, ne me donnait pas vraiment envie de stagner.

Cependant, je me suis vraiment motivée pour faire un entrainement matinal à chaque jour de la semaine. Je profitais habituellement de mes fins de semaines pour voir Monet ou encore de passer des petites soirées avec les X-Gardiens. On avait quand même un local réservé à notre petit groupe. Tout restait souvent très amusant pendant ce type de soirée et il était d’une rareté qu’on se couche avant les trois heures du matin pendant ce petit plaisir. Parfois, on pouvait en faire pendant la semaine, mais je veux toujours suivre un entrainement régulier pour être au sommet de ma forme dans l’avenir durant la semaine.

Je me suis réveillée vers sept heures du matin pour préparer ma course. Je ne vais pas faire un cinquante kilomètres, mais je pensais en faire un petit vingt aujourd’hui avant de concentrer le reste de mon matin au gymnase de l’Institut Xavier. Alors je prépare mon haut habituel noir qui couvre ma poitrine pour uniquement montrer le ventre et les bras, et pour le bas, je porte des pantalons slims noirs pour la course qui s’arrêtent aux genoux. Peu de gens se trouvent habituellement à l’extérieur le matin. Je profite ainsi mes heures de nature dans la petite forêt à coté de l’Institut Xavier sans être déranger par des étudiants bruyants.  

Avec mon Ipod, je parcoure les premiers mètres par un jogging pour prendre un peu plus de vitesses quand la petite promenade improvisée se démarquait dans la forêt. Je fais toujours attention pour toujours poser un regard au sol afin d’éviter de trébucher sur un léger tronc ou encore sur une pierre ressortie. Je continue ma course pendant environ une heure. Je savais qu’il avait un petit paysage assez magnifique après un moment et je voulais l’observer un moment.

Les paysages naturels me rappellent beaucoup le Wakanda et sa grandeur, c’est toujours l’une de ses plus grandes forces de pouvoir admirer la nature avec respect et honneur. Cependant quand j’arrive vers la petite rivière, je vois une autre personne au loin. Je ne la connais pas vraiment, mais je décide de m’avancer vers celle-ci pour une salutation avec ma tête dans les premières démarches de la politesse.


« Je vois que je ne suis pas la seule à vouloir admirer la vue. Cela fait plaisir de voir une étudiante aussi matinale. Je me présente : Orenda Tami. J’habite à l’Institut Xavier depuis une dizaine d’années. »

Je lui présente doucement ma main pour la politesse, toujours avec un grand sourire. Je ne l’ai jamais vu avant aujourd’hui, mais j’ai toujours été assez sociale envers les étudiants et le personnel de l’Institut Xavier.
FICHE © SINENOMINEVULGUS

_________________
avatar
Orenda Tami

Messages : 137
Date d'inscription : 29/03/2015
Localisation : Institut Xavier - Wakanda

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans la nature (Sara)

Message  Sara Sandrelli le Mar 29 Sep 2015 - 5:17


   
Dans la nature.

   
« Sara se levait toujours tôt. Elle aimait pouvoir admirer le lever du soleil, comme elle le faisait du temps où elle restait avec ses loups. Le temps avait passé depuis son départ d'Italie, elle s'était adaptée tant bien que mal ici, plutôt mal que bien pour être sincère. Mais il fallait s'adapter, elle n'avait pas vraiment eu le choix: c'était ou elle quittait son pays et suivait Logan, ou elle restait et finissait sa vie dans des conditions qu'elle préférait ne pas imaginer. L'instinct de survie avait prit le dessus et elle avait déménagé. Enfin, déménagé... elle n'avait ni meubles, ni vêtements à prendre avec elle. Elle ne possédait plus rien à son arrivée, les X-Men lui avaient tout donné. Elle leur en était reconnaissante, bien évidemment. Mais elle ne se sentait pas chez elle ici. Chez elle, c'était la meute et sa meute n'était plus. Ici, elle avait apprit à maîtriser ses pouvoirs, suffisamment pour qu'ils ne lui soient pas gênants au sein de l'Institut. Elle en sortait peu. C'était une louve et une louve avait un territoire bien marqué qu'elle ne quittait pas. L'Institut était entouré de bois, au delà c'était la ville. Elle détestait la ville, même si elle s'y adaptait le temps de faire quelques courses, ou le temps de rejoindre Central Park, la nuit, où elle aimait chasser. Car oui, elle chassait toujours, sans aller jusqu'au bout parce que tuer pour se nourrir lui était inutile, mais elle aimait prendre pour cible quelque chose et le pister, qu'il soit animal ou humain, par jeu et par nécessité animale. Elle était un peu perdue dans ses pensées, relativement en confiance quand elle était en forêt, observant la rivière. Sara n'aimait pas l'eau, elle respectait l'élément comme elle respectait tout ce qui se trouvait dans la nature, mais elle en avait peur. Rester à côté ne lui posait pas vraiment de problème, mais elle ne mettait jamais les pieds dedans. Elle s'était arrêtée là parce qu'elle avait été attirée par un oiseau qui était venu y boire. Elle entendit finalement du bruit derrière elle; des pas humains, elle en était certaine, un humain s'approchait. Elle reconnaissait vaguement l'odeur, elle avait déjà du croiser celle-ci à l'intérieur, il y avait tellement de gens... en tous les cas, cette humaine (car c'était une femme, elle en était certaine) portait l'odeur familière de l'Institut. C'était déjà ça. Elle n'était cependant pas spécialement ravie d'avoir de la compagnie. Elle était peureuse de nature, terriblement méfiante. Hormis Logan, elle n'avait de lien particulier avec personne et même avec lui, elle restait vague, peu importe la confiance qu'elle lui portait éventuellement. Oui, ça pouvait paraître étrange, après deux ans passés au même endroit, qu'elle n'ait pas d'amis. Mais c'était un choix. Elle ne s'attachait plus aux humains depuis des années. Plus depuis la trahison de sa jumelle. Aussi, lorsque la jeune femme s'arrêta à ses côtés, elle ne se tourna pas immédiatement pour la regarder. Elle retint un soupir quand l'inconnue prit la parole pour se présenter. Elle avait du apprendre à être polie au contact humain, enfin tout du moins, à n'attaquer personne. Aussi, quand cette dernière se présenta, elle dut prendre sur elle et sur son envie de fuir un peu plus loin. Elle tourna la tête pour la regarder, sans pour autant fixer son regard sur elle - les loups ne fixent jamais les autres dans les yeux.

« Sara. » répondit-elle en hochant légèrement la tête.

Elle ne répondit pas au contact physique, gardant les bras croisés. Elle tourna la tête vers l'horizon avant de continuer :

« J'ai toujours été matinale. »

Sa voix n'était ni triste, ni enjouée. Son ton respirait souvent la neutralité, à tel point qu'elle sentait quasiment systématiquement les gens se refermer à son propre contact. Elle savait qu'elle n'était pas agréable au premier abord. En fait, elle pouvait même se montrer détestable. Les premiers mois, elle avait beaucoup grogné; à présent elle s'exprimait toujours plus en langage animal qu'en langage humain, mais elle répondait quand on lui parlait. Ca paraissait banal pour le commun des mortels, ça ne l'était pas pour elle. Elle s'était tant coupée du contact humain, même si ça n'avait été que durant quelques mois, que son animalité était profondément ressortie. Et les loups, sans pour autant être agressifs, n'aimaient pas les étrangers. »
   

_________________
Even if you think I'm tamed, I will never be.
avatar
Sara Sandrelli

Messages : 43
Date d'inscription : 16/07/2015

Feuille de personnage
Pouvoirs:
Informations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans la nature (Sara)

Message  Orenda Tami le Jeu 12 Nov 2015 - 0:03



« Dans la nature »
Sara et Orenda
1
Jien que je suis attachée grandement à la nature par ma culture, mais j’ai toujours eu du mal avec l’aide social que je peux porter. Plusieurs de mes collègues sont naturellement plus ouverts que moi à la discussion, mais je peux bien faire un effort. Le respect, que j’ai donné à l’Institut Xavier pendant ses nombreuses années, s’affirme par cet effort de socialisation. Je ne la connais pas beaucoup. Il a tellement d’étudiants dans cette école, mais je me suis promis de toujours rentrer dans une phase d’ouverture avec les nouvelles rencontres, surtout ceux qui ne suivent pas vraiment un modèle donné. Pour passer sa petite matinée dans le bois, elle ne doit certainement pas rester dans le modèle qu’on retrouve pour plusieurs adolescents. Non, je ne trouve pas la société occidentale aussi dépourvue de sens que plusieurs wakandais, mais j’ai toujours eu beaucoup de mal avec un développement de la personnalité liée uniquement à certaines modes que cela soit ici ou dans mon monde natal.

La réponse froide de Sara ne me laisse pas vraiment de mépris, je peux comprendre rapidement la gêne de plusieurs étudiants à certaines ouvertures. J’avais un peu les mêmes problèmes à mon arrivé, ne connaissant pas beaucoup les gens autour de moi. Il est normal que je me sois familiarisée avec les étudiants venant du Wakanda avant des occidentaux ou des autres représentants de chaque nation. Sara me renvoie rapidement les politesses sans me regarder dans mes yeux. Elle me confirme aussi son idée de départ qu’elle apprécie se réveiller plus tôt que les autres.

Je laisse un nouveau sourire, Sara ne semble pas une femme très bavarde. Alors, il est peut-être le temps de démarrer les discussions. Prenant mon pied en arrière de mon dos pour faire un petit exercice primaire, je commence à lui poser quelques questions assez simples.


« Enchantée Sara. Cela fait combien de temps que tu habites à l’Institut Xavier? Et est-ce que tu viens dans le petit bois pour admirer la nature ou t’entrainer un peu?  »

Ce sont des questions plutôt formels. Je ne sais pas vraiment si c’est une bonne lancée, mais j’espère sincèrement pouvoir lui parler plus normalement après. Cependant, il faut bien commencer quelque part une discussion et une éventuelle relation entre nous deux. Peut-être qu’elle va cherchée une certaine tranquillité et me faire valser sur les réponses pour ensuite retourner observer la petite forêt de l’Institut Xavier.

FICHE © SINENOMINEVULGUS

_________________
avatar
Orenda Tami

Messages : 137
Date d'inscription : 29/03/2015
Localisation : Institut Xavier - Wakanda

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans la nature (Sara)

Message  Sara Sandrelli le Jeu 2 Juin 2016 - 5:13


 

 
« Sara la regarda durant quelques instants, ne sachant pas trop que lui répondre. Hormis Ash, avec qui elle s'était liée ces derniers temps et avec qui elle aimait réellement discuter, elle ne parlait pas suffisamment pour tenir une réelle conversation. D'ailleurs, elle ne savait pas elle-même ce qu'elle était venue faire ici. Il était tôt, elle aimait être dehors avant qu'il y ait du monde et du bruit, elle avait eu envie de se ressourcer avant d'attaquer la journée... Qu'est-ce que ça pouvait bien avoir d'intéressant pour la jeune femme en face d'elle? Observant non loin au dessus d'elles un vol d'oiseaux qui passait, elle répondit vaguement « J'avais envie de prendre l'air. » avant de lui tourner à nouveau le dos. Elle s'éloigna un peu, pour aller chercher une branche d'arbre basse sur laquelle elle se hissa, se remettant à nouveau face à face avec son interlocutrice.

« J'ai du mal avec le bruit ambiant de l'Institut au réveil. J'ai beau y être logée depuis deux ans, je ne m'y suis toujours pas habituée. »

Orenda lui avait dit qu'elle habitait depuis dix ans ici. C'était donc pour ça qu'elle avait reconnu une odeur familière. Elle ne se souvenait pas l'avoir vraiment croisée cependant, mais il fallait dire qu'elle ne prêtait pas beaucoup attention aux gens qui l'entouraient là-bas. Elle leur en était malgré tout reconnaissante de l'accueillir malgré son caractère relativement farouche, même si elle savait que ses pâtisseries étaient appréciées, lorsqu'elle prenait le temps de leur en faire pour le petit déjeuner.

« Et vous? Matinale, aussi? »

En fait, elle se fichait un peu de la réponse, mais puisqu'il fallait être sociable dans le monde humain... Et puis, Orenda avait l'air plutôt amicale et malgré son côté un peu ronchon quand il s'agissait de parler à ses semblables, Louve restait curieuse, comme l'animal qu'elle portait en elle. Certes, elle restait distante, pour fuir si besoin était, même s'il n'y avait aucune réelle raison de fuir au sein de l'Institut, mais elle n'allait pas envoyer sur les roses quelqu'un qui l'abordait gentiment. Dans le pire des cas, si vraiment elle en avait marre, il lui suffirait de prétexter qu'elle avait un cours quelconque à suivre, ou un entraînement qui l'attendait avec quelqu'un, que ce soit au sein de l'établissement ou pas. Et elle pouvait même demander à Ash, en lui envoyant un sms, de l'appeler, prenant ainsi l'excuse d'une conversation importante au téléphone... »
 

_________________
Even if you think I'm tamed, I will never be.
avatar
Sara Sandrelli

Messages : 43
Date d'inscription : 16/07/2015

Feuille de personnage
Pouvoirs:
Informations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum