Réhabilitation, Acceptation et X-Men

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Réhabilitation, Acceptation et X-Men

Message  Elizabeth G. Braddock le Lun 17 Aoû 2015 - 22:45

    Quelques années après son arrivée à l'Institut et du début du couple avec Henry McCoy.

    « Je ne sais pas vraiment, Hank. Je suis consciente que mon attitude est vraiment différente de notre première rencontre au Royaume-Uni, mais j’ai l’impression d’avoir voulu devenir quelque chose que je ne pouvais pas vraiment être. Mais après tout ce qu’il s’est passé au Royaume-Uni, je ne pouvais pas vraiment être la fille enthousiaste à reprendre la fierté des Braddock. J’aime toujours autant mon vieux frère qu’avant, mais je ne sais pas encore si mon nom peut être encore attaché à ceux-ci. En réalité, j’ai l’impression d’être la honte de ce qu’ils étaient vraiment. Ils sont heureux de combattre, ils sont heureux d’être des Braddock ou encore d’être dans Excalibur, mais moi je ne l’étais plus heureuse. Je suivais toujours ce combat, mais jamais j’ai eu l’enthousiasme de combattre comme les autres.

    Je sais très bien que les X-Men pardonnent, mais je ne comprends pas pourquoi vous voulez me pardonner. Je n’ai massacré personne de votre famille, je n’ai jamais même connu les X-Men avant que vous êtes venus me chercher. Vous ne pouvez pas me pardonner pour ce que j’ai fais avant, parce que sincèrement, je ne pense même pas être capable de me pardonner pour tous mes agissements. J’ai fais des choses horribles dans mon passé, j’ai tué pour moi, pour la Ligue, pour la Main et pour l’Ordre, j’ai sacrifié une grande partie de ce que les Braddocks m’ont donné pour juste devenir juste une réponse à mon désir de vengeance. Puis, on peut me poser la question : Est-ce que je le regrette? Je ne pense pas, je crois vraiment que cette part de monstruosité que j’ai offert au monde, résumait vraiment ce que je suis aujourd’hui.

    Je n’ai jamais été forcée de tuer des gens, je l’ai fais parce que je le voulais. Puis quand j’ai affronté Batman, et il a décidé de tendre la main, j’étais dégoutée parce que je ne savais pas vraiment comment une personne pouvait toujours croire en moi. Juste me tendre la main, c’était quelque chose qui s’opposait à ce que je voulais être. J’étais une terroriste, une personne qui pouvait tuer des millions de personnes par une idéologie de vengeance. Je pense que je pourrais vraiment dégouter plusieurs personnes ici, je me dégoute moi-même quand je repense à tout ça.

    À ce moment, j’aurai apprécié que Batman me tue à place de croire que je pouvais changer. Après tout ça, j’ai quand même été torturée par Mojo, et vous avez décidé de m’aider et de me tendre la main. Puis j’ai eu le même dégout que la dernière fois parce que vous croyez encore que je pouvais offrir quelque chose aux autres. Je ne sais pas vraiment, Hank… c’est juste qu’aujourd’hui, oui je me sens beaucoup mieux, mais je ne sais pas quoi répondre à mon passé.

    Je ne sais pas si je dois l’accepter, le comprendre ou l’analyser, parce que même au plus profond de mes réflexions, je ne sais pas ce que je faisais avant. Je t’aime beaucoup Hank, je me sens vraiment changée ici et c’est vraiment de bonne foi, aucune manipulation, aucune psychologie manichéenne, juste ce que j’avais vraiment besoin.

    Je suis juste désolée d’être aussi différente de la première rencontre, et non, je ne suis pas dégoutée que tu crois en moi encore, c’est juste que pour toi, c’est différent. Tu m’as connu à un moment que je croyais toujours à la vie, et tu me connais après tout ce cirque des ordres des assassins et des révolutions ratées. C’est juste confus en ce moment, Hank. Mais je t’assure que je me sens mieux aujourd’hui… »

_________________
avatar
Elizabeth G. Braddock

Messages : 494
Date d'inscription : 21/11/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum