Allons la retraite c'est vraiment triste (Pv Kara)

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Allons la retraite c'est vraiment triste (Pv Kara)

Message  Slade Wilson le Ven 31 Oct 2014 - 8:50

ft. Slade & Kara
Si nous parlions ma chère.
Les Avengers des héros… Non mais franchement pour qui le monde nous prend ? Ils ont fait quoi de leur vie ? Protégé une ville d’une invasion Alien… Magnifique… Vraiment Magnifique… Et alors ? Etaient-ils les seuls à se battre ? Je ne crois pas, en faite la Justice League a fait bien plus et depuis bien plus longtemps, mais aujourd’hui le monde est attentif uniquement à la gloire de ces héros d’un genre nouveau qui me lassent déjà par leur complaisance. Oh oui, je ne supporte pas cette autosatisfaction qu’ils démontrent dans les médias, passant pour des starlettes, pour des acteurs plus que pour des héros, j’en suis au point de pouvoir dire que Batman me manque, que même le maudit Kryptonnien me manque.  Bon soyons aussi honnête, l’ère des Avengers est un grand bénéfice, trop occupés par leur gloire pour veiller sur les ombres rodant dans les différentes villes du monde, se consacrant à de grands combats qui semblent d’ailleurs absent tout en laissant la criminalité plus subtile se répandre. Je ne vais pas me plaindre de cela, mais je crois que voir disparaître les Avengers me donnerait une certaine satisfaction, mais encore plus revoir la Justice League en action me donnerait le plaisir de retrouver des adversaires convenables. Je sais que certains sont toujours en action, mais ils ne sont plus comme avant, Batman devenu un mythe pour certains, d’autres devenus des retraités… Ce monde n’est vraiment plus comme il doit. Voila les pensées qui traversent mon esprit et qui m’ont motivé à surveiller une « ennemie », étudier un peu son planning pour m’offrir un petit tête à tête particulier.  

En effet cela fait un moment que je surveille une ancienne membre de la Justice League, une femme d’un autre monde aux capacités plus qu’impressionnantes et pourtant qui comme tant d’autres est devenue une retraitée. Kara, Super Girl, vivant avec sa petite Lanterne, se rendant de temps en temps dans des Universités pour participer à des meetings ou des interviews pour des revues plus scientifiques. Au moins, c’est déjà mieux que les Avengers apparaissant surtout dans les People Mag. Bref, j’ai pris mon temps pour étudier les habitudes de la Kryptonnienne, pour pirater l’agenda du « responsable de presse » qui s’occupe d’elle et ainsi découvrir ses petits projets à venir. C’est ainsi que j’ai découvert que Kara allait se rendre à Paris, participer à une interview à l’Université Pierre et Marie Curie pour une revue Scientifique Française semblant s’intéresser particulièrement à l’adaptation et l’intégration de personnalité comme Supergirl dans ce monde. Ah Paris, cela fait un moment que je ne suis pas parti dans cette ville, surement car je ne supporte pas cette mentalité Française, après tout je suis un pur produit Américain, né du Capitalisme et de l’Armée. Cela ne m’a prit que quelques jours pour préparer ce voyage, préparer un avion privé pour le départ vers Paris. Un vol solitaire, n’ayant prévenu que Rose de mon absence sans réellement donner de détails, un voyage reposant, préférant fermer l’œil que d’entendre encore d’autres idioties sur la grandeur des Héros d’aujourd’hui qui ne méritent même pas de vivre dans l’ombre de ceux d’hier. Je sais au fond de moi que ma fille, ni mes collègues, ne comprendraient la raison de cette visite, le pourquoi je vais voir une ancienne ennemie comme Kara au lieu de préparer un piège pour l’abattre… Mais j’ai mes projets, mes idées, mes ambitions, et pour cela il me faut une personne comme Kara, une combattante souvent trop gentille pour agir comme une brute irréfléchie… Non non, je ne vise pas Wonder Woman, pas du tout… Mais surtout une héroïne que je pourrai pousser à ouvrir les yeux sur ce monde pour la relancer dans l’action.

Bien entendu j’ai entendu parlé de certains groupes, d’anciens « alliés », qui s’intéressent aussi au cas de Kara, mais cela ne me dérange pas, au contraire qu’ils s’attaquent à elle ne fera que renforcer mes arguments, que montrer à cette kryptonienne que tout ce que je vais lui exposer n’est que réalité. Par contre ce qui est bien à Paris, comme pour le reste du monde, c’est que l’argent ouvre toutes les portes, du coup une fois arrivé à l’Aéroport je laisse un homme de main s’occuper de faire passer les enveloppes où il faut pour que mon entrée dans ce pays se fasse en toute discrétion, me permettant d’ailleurs de quitter les lieux en toute tranquillité pour aller chercher une voiture qui est déjà réservée sous un nom fictif. Non mais je ne suis pas assez fou pour utiliser mon vrai nom et attirer des pseudo Agents du SHIELD, ou encore éveiller la curiosité d’une petite fille dans sa tour d’Ivoire qui contrôle surement encore tout ce qu’il se passe dans le monde et préviendrait une Chauve Souris de mon voyage, qui comprendrait surement trop vite les raisons de ma présence en ces lieux. Patient j’attends donc dans cette voiture, regardant de temps en temps l’heure, prenant un cigare, me montrant presque étrangement serein, et finalement après deux petites heures j’abandonne ce véhicule pour pénétrer dans l’enceinte de l’Université, passant par la grande porte avec une carte de presse pour une revue inexistante et m’avancer dans ces couloirs trouver une place au début discrète dans la salle où se passe l’interview.

Ne portant aucune attention à la conversation, aux questions posées à Kara, j’attends, regardant ma montre, toujours aussi patient. Je me dis juste que je suis partant pour un record, une mission sans aucun mort…   La séance commence à prendre fin, l’amphithéâtre servant de salle pour cet événement commence à se vider, les photographes par contre semblent collés dans ces lieux, comme refusant de pouvoir rater le moindre cliché… Bon ce n’est pas grave, après tout si je suis capturé par une photo, le temps que celle ci soit diffusée, je serai bien loin de ces lieux. Bon, je sais très bien que Kara reconnaitra mon visage même sans mon masque, alors je ne compte pas tourner autour du pot, me levant alors que certains journalistes remballent leurs affaires, marchant lentement en avant vers elle. Un homme, surement une sorte de vigile engagé par l’Université se met sur mon chemin, et avec la plus grande des subtilités je pose la main sur son épaule, serrant en libérant un petit sourire suivit d’un petit murmure. « C’est une amie. » Bon, un beau mensonge, mais après tout c’est une héroïne à la retraite qui a bien des connaissances au visage inconnu et la pression sur l’épaule doit suffire à faire comprendre à l’agent qu’il ne fera pas le poids. Passant donc cet obstacle avec retenue, mes pas m’avancent proche de Kara alors qu’elle est tournée dos à moi, parlant avec un des journalistes. Lentement ma voix se libère, m’adressant à elle avec un ton quasi amical.

« Oh mais quel plaisir et aucunement une coïncidence de te voir… Kara... »

Je ne sais point encore comment elle va réagir, espérant juste qu’elle ne tente pas de me faire traverser un mur, mais je sens quelques regards portés sur moi en cet instant, se demandant surement qui je suis et pourquoi je viens ainsi m’adresser à elle.
made by © .bizzle

_________________
avatar
Slade Wilson

Messages : 480
Date d'inscription : 27/10/2014

Feuille de personnage
Pouvoirs:
Informations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Allons la retraite c'est vraiment triste (Pv Kara)

Message  Kara Zor-El le Ven 31 Oct 2014 - 13:54

    C’était fini depuis 2004, la Justice League était dissolue depuis ce temps et aujourd’hui les vengeurs passaient la plupart du temps à la télévision pour les remplacer. Au début, elle avait une bonne impression du groupe, surtout en 2010, quand Thanos attaquait la planète Terre, ils étaient les hommes et les femmes de la situation. Elle avait même poussé son copain à rejoindre ce groupe pour servir la cause terrienne. Kara sentait un peu le malaise depuis quelques années. La Justice League avait toujours refusé d’être brancher directement autour des médias à potin, mais maintenant, c’était l’explosion sociologique de ce mouvement. Les médias entouraient les Vengeurs tels que des rapaces, c’était presque une glorification totale de ce groupe. Ils avaient sauvé le monde une fois, mais jamais la Justice League n’avait eu une telle glorification et ils ont sauvé le monde des centaines de fois. Parfois, elle se replongeait dans son passé de cette manière, mais souvent elle regardait sur les médias alternatifs pour voir où était rendu la tyrannie de Doom dans l’actualité international ou encore rechercher un peu sur la Confrérie. Magnéto mort, cela faisait toujours un choc dans l’esprit de la jeune blonde.

    Les membres de la Justice League n’avaient jamais osé tuer cet homme. C’était différent, il n’était pas le mal à l’état pur, mais aujourd’hui, les vengeurs repoussaient les limites de la moralité maintenant. Un autre moyen de replonger dans son passé était surtout d’accepter des diverses interviews pour des revues scientifiques de différentes universités. Ils posaient souvent des questions plus pertinentes que les journalistes habituels. Elle avait beaucoup de difficultés à garder patience avec les journalistes de grand centre médiatique, ils posaient quand même des questions complètement tarés. Elle pouvait comprendre que la rareté de la Justice League dans les médias, attirait beaucoup l’attention, mais elle n’aimait pas répondre aux questions boiteuses des comparaisons des forces. Pourquoi affronter Carol? Elle semblait peut-être absente durant des Conférences de presse, mais Kara ne se voyait pas affronter la blonde des Vengeurs.

    En tout cas, c’était le début de la tournée européenne dans les universités. Elle partirait au moins une semaine pour essayer de revoir des anciens amis et même ennemis. Elle avait l’idée même de voir Doom pour prendre des nouvelles. Cela pouvait paraitre dangereux et inconscient, mais Doom était dans l’obligation de savoir que la Justice League était fini depuis dix ans exactement. Sa première visite était dans l’Université Pierre et Marie Currie. Cela risqua de s’approcher aux questions biologiques, culturelles et politiques qu’elle recevait habituellement des autres universités. Il avait toujours quelques boulets qui demandaient toujours des questions de force entre elle ou un membre des Vengeurs, alors elle répondait dans l’ironie : « Qui? » Cela pouvait paraitre cruel, elle connaissait la plupart des membres des Vengeurs, mais elle ne voulait plus rien savoir de ce genre de questions.

    Avec le temps qu’elle avait passé dans la Justice League, ils avaient beaucoup plus de questions intéressantes sur cette carrière que des questions théoriques sur des éventuels combats qui risquaient de ne jamais arriver. Elle arrivait rapidement en France, ce n’était pas la première fois qu’elle volait sur de grandes distances. C’était l’un de ses principaux avantages de ne pas payer de billets d’avions et surtout de passer les frontières sans passeport particulier.

    Avant la conférence universitaire, on lui avait présenté quelques questions possibles pour mieux se préparer aux réponses. Parfois, les universitaires avaient un don particulier de faire des questions compliqués pour un absolu de vide complet. Elle demanda quelques conseils à celui qui l’avait invité pour mieux comprendre les questions. Sa compréhension avec le français l’aidait beaucoup. La Conférence commença par sa présentation devant une petite foule, pour ensuite commencer des questions du genre « Au niveau de la sociologie postmarxiste, est-ce que vous situez la Justice League dans ce mouvement ou pas? » Cela durait un petit trois heures, des questions étaient pertinentes, d’autres, elle en rigolait. C’était la fin après la conclusion du recteur de l’Université et remerciant le déplacement de la jeune femme.

    Les journalistes de masse s’arrachaient ensuite les photos de la blonde. Elle les ignora comme d’habitudes partant vers l’extérieur et se diriger dans un confortable petit hôtel français. L’ancienne Supergirl espérait vraiment que cela ressemblait comme aux films français. Elle n’avait pas eux le temps de partir à l’extérieur, qu’elle avait entendu une voix particulière et familière. Cette voix, on ne pouvait pas l’oublier. Il faisait parti des ennemis les plus importants de la Justice League. D’un coup, elle vérifia tout par son regard Rayon X, les armes et les alentours. Slade pouvait voir qu’elle faisait rapidement le tour du bâtiment avec son regard. C’était étrange… vraiment étrange, aucun allié? Aucune bombe? Il cherchait quoi? « Monsieur Wilson, vous savez très bien que je ne crois pas aux coïncidences. » C’était d’un ton neutre, mais on pouvait ressentir une pointe humoristique dans la fin de sa phrase. Elle regardait quand même du bas des pieds jusqu’au visage toutes étrangetés. Aucune hostilité perçue, Zor-El ne croyait pas que c’était une bonne idée d’attaquer de front. « Si vous voulez que je revienne en France, j’aimerais avoir une discussion privée avec mon vieil ami… » C’était destiné surtout aux journalistes, qui déguerpissaient aux menaces de la jeune extraterrestre. Elle attendait la sortie de tout le monde avant de toucher quelques mots à son ancien ennemi.

    « J’espère que tu ne viens pas ici pour m’affronter, je n’ai rien remarqué de stratège dans tes actions, et vu l’analyse de l’environnement, je ne vois pas comment tu peux m’affronter. Je sais cependant que tu ne viens pas me voir pour parler de la nostalgie, alors qu’est-ce que tu veux? »

_________________
avatar
Kara Zor-El

Messages : 205
Date d'inscription : 26/10/2014
Localisation : Canada

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Allons la retraite c'est vraiment triste (Pv Kara)

Message  Slade Wilson le Sam 1 Nov 2014 - 9:51

ft. Slade & Kara
Si nous parlions ma chère.
Cette mode de la presse autour des héros, c’est quelque chose de si lassant, c’est d’ailleurs fou de voir le nombre de paparazzis qui voient les héros comme des célébrités alors que finalement beaucoup d’entre eux ne sont vraiment pas clean. Mais bon si cela les amuse, ça doit être un effet de mode qui partira surement avec le temps. Enfin il faut espérer car si je vois encore longtemps des journaux parler des Avengers, de la vie de Stark, du vernis à ongle de Miss Marvel, je crois que je risque de péter une durite et faire exploser les presses à papier. Que les Avengers tuent à l’inverse de la Justice League n’était pas une chose qui me dérange, après tout cela pouvait les faire passer pour sérieux, mais non même la ils sont trop porté sur le coup de publicité, sur ce que désire le publique ou le Gouvernement et non sur ce qui est réellement nécessaire. Et même ici, alors qu’ils sont face à un être d’un autre monde aux capacités surprenantes et aux succès innombrables, le nom des Avengers retombe, comme si ils s’intéressaient à sa vision des choses par rapport à ce groupe au lieu de s’intéresser à ce qui est réellement important. Quelle déchéance, c’en est presque insultant par rapport à tout ce qu’il y a été fait pour eux dans le passé… Combien de fois ce monde serait tombé entre des mains dangereuses ou mafieuses, ou encore dans celles d’un Politicien fourbes si la Justice League n’avait pas existé. De plus en quoi est ce grand pour ce monde d’imaginer une Héroïne manucurer des Avengers affronter une vraie héroïne de la Justice League ? Est ce ainsi qu’ils voient maintenant le combat contre le crime, des comparaisons de force entre une Kryptonienne et un ersatz d’Alien ?

Enfin, heureusement tout ce cinéma prit fin, me laissant enfin libre de pouvoir aller à la rencontre de cette très chère Kara. C’est d’ailleurs amusant de la voir regarder ainsi tout autour d’elle quand je m’adresse à sa personne, comprenant parfaitement ce qu’elle recherche ainsi. Mais elle peut constater que je n’ai aucune arme sur moi, aucune arme posée en ces lieux, aucune bombe, pas de kryptonite, pas d’hommes de mains attendant… Je suis venu seul, tel un diplomate… Quoi que si j’ai une arme sur moi, mon cerveau et ses idées folles, les pensées manipulatrices. Bien, au moins elle se charge de chasser les curieux, tant mieux cela m’arrange, je n’aime pas avoir des parasites sur le dos aux oreilles tendues et prêt à profiter de la moindre image détournée pour écrire une histoire bidon. « Nous faisons les coïncidences, rien n’est jamais totalement du au hasard. Bien heureusement. » Une réponse formelle et pourtant un sourire est présent sur mon visage, presque heureux de pouvoir discuter avec une ennemie du passé. Bon j’avoue que cela doit paraître étrange, voir effrayant de voir Deathstroke se pointer ainsi pour discuter sans voir de piège apparent. Maintenant que la salle est vide, je me sens comme libéré, ouvrant mon veston faisant un poil trop sérieux. « Je devrais être fou Kara pour venir ici te combattre, ainsi désarmé, sans aucun renfort et surtout sans aucun petit bout de météorite vert… » Dis je avant de marquer une petite pause, le temps de me détourner d’elle aller chercher une chaise pour l’emmener auprès de Kara. « En faite, tu as presque un bon don de déduction… C’est la nostalgie qui guide mes pas vers toi, ainsi que des affaires vraiment sérieuses… Alors installe toi un instant ma chère Kara… »

Sans attendre sa réaction je m’installe tranquillement, agissant vraiment comme si nous avions tout notre temps devant nous. Dos un peu de travers, bras sur le dossier, mon œil se fixe sur Kara, voulant vraiment lui donner l’impression que je suis serein, que tout ici est calculé. En faite tout était calculé car je me doute que la convaincre à rejoindre mes plans ne sera pas une tache aisée, mais j’ai quelques cartes dans mes poches qui permettront de venir attirer toute son attention. Après tout même retraitée elle doit avoir gardé un esprit héroïque, et peut être un manque d’action dans sa vie qui pourrait la pousser à céder, céder à l’envie d’agir pour le bien de tous. Après tout les Avengers semblent ne plus occuper des conflits mineurs, ou de ceux à l’étranger. Tout comme la petite criminalité n’est plus un intérêt pour eux si ce n’est pas médiatisé, en faite des fois j’ai l’impression que je pourrai tuer un homme en pleine rue et attendre pour finalement constater que personne ne viendra en dehors d’une police incompétente.

« Voilà… Je vais passer les formules de politesses, les – Oh comment vas tu ? – et autres petites inutilités… Je sais que tu traines avec un membre des Avengers et j’espère que tu comprendras que mes mots ne sont pas contre lui, mais bien contre cette pseudo organisation… Mais le monde a besoin de toi, besoin de la Justice League… »

C’est fou, j’ai l’impression de venir quémander des ennemis qualifiés car la vie n’est plus la même sans eux. Mais c’est vrai que affronter les Avengers, pour le plaisir, cela ne me tente même pas… C’est comme s’attaquer à quelque chose qui ne représente aucun intérêt, alors qu’affronter la Justice League, cela avait un plaisir certains. D’ailleurs c’est surement pour cela que je vais forcer Batman à ressortir de son trou en allant visiter tous ses amis, ses proches. « N’es tu point lasse de ces interviews, de devoir être comparée à des Miss Marvel alors que des innocents souffrent chaque jour de l’incompétence des Avengers ? N’es tu pas blessée de savoir que chaque jour des enfants pleurent la perte d’un parent alors que les Avengers passent à la Télévision pour une gloire quasiment unique ? Depuis quand le combat contre les forces plus sombres est devenu une attraction télévisuelle ? » Des questions que je lui lance sans attendre, d’un ton presque ferme pour lui donner peut être l’envie d’ouvrir les yeux sur un fléau se répandant en notre monde, l’absence de vrais protecteurs. Non bien entendu tout cela n’est pas innocent, ce n’est pas juste l’envie de revoir la Justice League, mais aussi j’ai le désir de voir les Avengers disparaître des médias… Et pour y arriver, j’ai la solution.
made by © .bizzle

_________________
avatar
Slade Wilson

Messages : 480
Date d'inscription : 27/10/2014

Feuille de personnage
Pouvoirs:
Informations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Allons la retraite c'est vraiment triste (Pv Kara)

Message  Kara Zor-El le Sam 1 Nov 2014 - 16:20

    C’était ironique ce genre de situations, se retrouver en face d’un ancien ennemi, qui avait toujours une intention très étrange de tuer ou de brutaliser violemment, il y a quelques années et quand il se retrouva en face une dizaine d’années plus tard, tout l’environnement avait beaucoup changé. Kara n’avait jamais eu l’habitude de voir Slade en civil, et surtout prendre son temps pour aller voir une personne dans une université. Peut-être qu’elle avait du mal à penser de voir un vilain du genre, travailler et vivre une vie normale. Elle doutait beaucoup de cette vision, vu l’Histoire de la Famille Wilson. Avec Deadpool, Ravager et Deathstroke, ils avaient presque tous un passé trouble bien avant la Création de la Justice League.

    Il confirma qu’il ne venait pas juste pour entendre parler de marxiste et de récupération d’énergie. Il n’avait pas d’armes cependant, ce qui était étonnant. Kara avait déjà montré des années plus sombres dans son Histoire, où elle commença à casser des doigts avant de poser des questions. Slade était chanceux que ce genre de période était passé pour l’ancienne Supergirl. Au final, Slade semblait vouloir juste parler un peu. Elle se doutait de beaucoup de cette franchise. Kara se prépara à avoir une bombe nucléaire sur la gueule ou une balle de kryptonite. Elle ne savait pas, mais elle avait toujours de la difficulté à voir cet homme vouloir parlementer sans essayer de menace un proche ou de la menacer.

    Elle décida de rester debout, toujours sur ces gardes, il fallait prendre bien plus de temps pour lui faire oublier toutes ces années de combats entre la Justice League et la ligue des assassins. Puis, c’était le début de vraies discussions, et c’était vraiment délirant. Ne voulant pas attaquer Kyle – et qui voulait vraiment l’attaquer? -, il toucha des mots peu doux autour des Vengeurs. Elle avait déjà entendu ce genre de critiques, des jeunes geeks, des intellectuels ou de d’autres, mais elle ne croyait pas que ses phrases sortaient de la bouche d’un ancien criminel. La Justice League pouvait manquer, mais désirer un retour? Elle laissa un petit rire devant cette demande. Slade passait ensuite à d’autres arguments plus émotionnels.

    « C’est drôle quand même que cela vient de ta bouche. Quand la Justice League était là, la majorité des criminels essayait souvent de nous exterminer pour leurs crimes. Ils avaient l’idée de nous faire souffrir et tuer. Tu arrives ici et tu me dis que le monde a besoin de nous? Pourquoi ce changement d’avis à notre sujet? On n’était pas les pires ennemis avant? Et tu viens me revoir pour demander un retour de la Justice League parce que tu n’aimes pas les Vengeurs? C’est drôle, car on dirait que tu prends cela comme un jeu. On échange l’équipe des Vengeurs avec l’équipe de la Justice League. Regarde la réalité d’aujourd’hui, je ne les aime pas plus que toi, mais c’était écrit dans le ciel, que les médias allaient jouer un rôle primordial pour les groupes de surhumains. Même quand je suis apparue la première fois devant les gens, ils lançaient des potins sur ma vie ou sur le maquillage que j’utilisais. Les Vengeurs ne font que profiter de ce spectacle, quand nous, on essayait de les ignorer. Tu dois juste te souvenir dans les années 90, des revues à potins qui parlaient de la relation Saunders-Stewart ou Superman-Wonder Woman.

    Je ne veux pas dire que c’est correct, mais c’était prévisible. Les Vengeurs avaient le choix comme nous, ils ont décidé d’en profiter. Et tu sais très bien, qu’on ne pouvait pas sauver tout le monde. Des milliers de gens meurent à chaque jour, de famine, d’accidents, on a essayé de changer cela, mais c’est la décision des humains de changer le monde ou non, ce n’est pas en bougeant des montagnes qu’on peut modifier le monde. Je ne les aime pas pour le moment, mais cela ne faisait que quatre ans qu’ils sont là, alors je laisse la chance aux coureurs. »


    Cela expliqua bien le point de vue de Kara sur le sujet. Le groupe n’était pas là depuis de nombreuses années, ils ont fait trois actions majeures qui se résument par repousser l’attaque de New York, la mort de Ben Laden et la mort de Magnéto. Ils se glorifiaient beaucoup sur ces sujets au niveau médiatique, mais ce n’était pas assez pour plusieurs. Kara avait énormément de confiances que Kyle pourrait changer l’ambiance des Vengeurs pour les rendre plus sérieux.

_________________
avatar
Kara Zor-El

Messages : 205
Date d'inscription : 26/10/2014
Localisation : Canada

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Allons la retraite c'est vraiment triste (Pv Kara)

Message  Slade Wilson le Dim 2 Nov 2014 - 9:31

ft. Slade & Kara
Si nous parlions ma chère.
Si elle veut rester debout, c’est son choix, mais la conversation risque d’être longue, tout comme elle risque de se déplacer vers d’autres endroits pour avoir un peu de calme. Je crois que Kara ne me connaît pas si bien, en faite elle connaît surtout Deathstroke, le Terminator, le Tueur, le membre de la Ligue des Assassins, mais elle ne sait pas à quel point je suis aussi autre chose, à quel point je peux connaître ce qu’il se cache derrière les Avengers, à quel point je peux comprendre ce qu’il s’y trame. Je ne suis pas que Deathstroke, je suis devenu Deathstroke, mais avant j’étais bien autre chose. Mais je ne l’interromps pas, la laissant s’exprimer et exposer sa vision des choses, tout en restant toujours aussi paisible, venant juste glisser la main dans mon veston lentement pour en sortir un cigare. Il est fou de voir comme Kara peut être idéaliste, à quel point surtout elle peut être naïve, mais alors vraiment très naïve. Espérer que les Avengers changent et évoluent vers quelque chose de mieux, c’est Utopiste, ils n’arriveront même pas au niveau de la cheville de la Justice League. D’ailleurs cette téléréalité sur les Young Avengers le prouve bien. Non elle ne voit pas les choses clairement et je vais devoir lui ouvrir les yeux, mettre fin à cette cécité qui n’en est même pas amusante. Alors une fois qu’elle a fini, je tiens à me montrer sincère et mettre les choses au clair. « Oh mais je ne change pas d’avis à votre encontre, je compte toujours vaincre Batman, mettre les héros à terre ou dans une boite en acajou… » Je le dis presque gentiment, comme si c’était tout a fait naturel, comme si je parlais de faire mes courses au shopping du coin. « Mais j’aime le challenge, j’aime avoir de vrais adversaires dignes, j’aimais voir la Justice League… » D’ailleurs il m’est déjà arrivé d’aider certains héros, parce que c’était préférable, parce qu’il le fallait, ou simplement car je refusais que certains tuent ceux que je voulais moi avoir l’honneur de tuer. Je n’ai jamais dis être sage.

Je guide mon cigare à mes lèvres, le coinçant le temps de craquer une allumette pour prendre les premières bouffées lui permettant de l’allumer, de faire naitre la rougeur en son bout. J’ai quelques idées pour exposer mes arguments à cette Kryptonienne, mais j’ai peur que mes méthodes la brusques un peu, du coup je dois trouver des mots plus délicats pour bien la choquer, la marquer sans pour autant la perturber ou lui faire croire que je suis fou. Sur le coup je ris un peu, sans vouloir me moquer mais son idéalisme me marque encore… C’est fou. « Ouvres les yeux, les Avengers ne servent pas la justice, ils ne servent pas une cause, ils servent le SHIELD, ils obéissent au Gouvernement, ils font ce que désire le Gouvernement, et le Gouvernement se fout des pauvres, des minorités, ils ont des intérêts propres, plus financiers, plus pragmatiques… Ils ne seront jamais la Justice League. »

Je me redresse, faisant quelques pas dans cette pièce tout en tirant un nouveau coup sur mon cigare, amusé par cette entrevue. Si on m’avait dit il y a une dizaine d’année que j’aurai un tête à tête avec une héroïne voulant une vie tranquille et la pousser à combattre le crime, j’aurai surement abattu le mec pour me dire une telle idiotie. Ah ce monde devient paradoxal. « Kara, je suis Steve Rogers, je suis Capitaine America. » Dis je pour la choquer, pour justifier mes prochaines paroles en dévoilant une partie de ma vie qu’elle ne connaît pas. « Tout comme lui, j’ai été conçu par le Gouvernement pour servir le Gouvernement, je suis un soldat, j’ai fais leurs guerres, j’ai combattu pour eux, j’ai été leur Cobaye… » Je marque une pause, montrant bien la sincérité dans l’intonation de ma voie, me retournant pour la regarder de face, me rapprochant d’elle en gardant le cigare entre mes doigts. « Comme Steve Rogers, je suis passé entre les mains de l’Arme X, j’ai subis leur traitement, leur Sérum de Super Soldat… Comme lui, je suis un produit Américain, comme Wolverine, Sabertooth ou encore Deadpool…  Je suis un de ces produits du Gouvernement comme les Avengers le sont… » Je m’arrête encore un instant, venant face à elle, presque contre elle, presque au point qu’elle puisse sentir mon souffle toucher sa peau, la fixant de mon œil avec une lueur intense.  « Dis moi Kara, en dehors de Steve Rogers ? Combien de ces produits de l’Etat Américain sont restés de fidèles Toutou ? Combien ont ouverts les yeux pour se détourner d’eux, reprendre leur vie qu’elle soit héroïque ou terroriste ? » Oui, j’ai abandonné ce gouvernement corrompu faire ma vie, Sabertooth est devenu un des pires terroristes, Deadpool un fou furieux, et Wolverine a fait sa vie aussi comme ennemi avant de devenir un X-men ayant combattu le Gouvernement pour protéger des mutants. « Je sais comment vont tourné les Avengers, car comme eux j’ai eut les mêmes patrons… Et crois moi, quand ils ouvriront les yeux, pour la plus part ce sera trop tard… »

Je me recule d’elle cette fois, reprendre encore mon cigare et retourner m’asseoir après ce petit speech sur ma vision de la chose, mais aussi en déposant des arguments qui sont bien réels. Montrant que je ne fais point de suppositions, mais que j’ai un résonnement logique basé sur des faits. Après tout je n’ai pas un super ordinateur comme cerveau pour rien. « Des enfants demanderaient de l’aide, la majorité d’entre eux ignoreront car ils ont un rendez vous avec la Fox prévu… Ce ne sont pas des héros, ce sont juste des soldats d’une nouvelle génération… Et cela, ils ne le comprennent pas encore. Ils font juste ce que Fury leur dicte de faire… » Je ferme un instant l’œil, me demandant comment elle va réagir, pariant sur la colère pour me faire retirer ce que j’ai dis, peut être cherchera t’elle à me défénestrer, ou m’écraser, mais je suis calme, patient, la regardant encore une fois. « Alors Chère Kara… Veux tu vraiment espérer voir quelque chose de positif sortir de ce groupe dirigé par des corrompus, ou acceptes tu de m’écouter pour te guider vers des personnes qui elles ont besoin de vrais héros ? »

made by © .bizzle

_________________
avatar
Slade Wilson

Messages : 480
Date d'inscription : 27/10/2014

Feuille de personnage
Pouvoirs:
Informations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Allons la retraite c'est vraiment triste (Pv Kara)

Message  Kara Zor-El le Dim 2 Nov 2014 - 17:08

    Voila pour Slade, les membres de la Justice League étaient juste des challengers plus excitants et plus honorables à affronter que les Vengeurs. Kara était un peu répugné qu’ils négocient de cette manière, elle semblait presque une marchandise pour Slade. Pour Kara, le combat de la Justice League était plus que combattre les criminels et bloquer des complots galactiques. C’était un combat pour un idéal, une conservation de la planète Terre et aider des gens plus en difficultés. On dirait que pour Slade, tout se résumait par des combats contre lui. « Est-ce que tu viens de résumer ma vie à juste te combattre ou combattre Doom? Tu crois vraiment qu’on était juste là pour vous offrir plus de challenges pour vos crimes? Plaire à ton petit égo, que des gens peuvent arrivés à ton niveau ou te surpasser? Tu crois me convaincre de cette manière. Tu es aussi inconscient des gens qui me comparent à Danvers, tu n’as jamais mesuré pourquoi on se battait. J’espère que tu es juste heureux de me donner un argument défavorable à ce que tu voulais au début. » Coup de gueule pour Kara, elle croyait que les vilains voyaient plus que cette image de challenge pour les ennemis. Elle croyait que les ennemis comprenaient pourquoi ils les combattaient. Elle soupira un petit moment pour le réécouter de nouveau.

    Un produit du gouvernement? La Justice League était aussi un produit américain au début, un produit du gouvernement et même du SHIELD. En quoi c’était le problème? Ce n’était pas des arguments encore pour la convaincre. Peut-être qu’il en savait plus qu’elle, mais à ce moment, elle n’était pas convaincue. Kyle savait aussi des renseignements sur cette organisation et elle savait que celui-ci était prêt à tout pour défendre la Terre. Elle avait toujours confiance envers Kyle à ce niveau. Puis, il commença un long monologue sur l’utilisation de certains symboles à la fin du gouvernement américain. C’était encore de la propagande pure et simple. « Tu sais très bien qu’on ne peut pas deviner le futur. Avant, la Justice League était au service des États-Unis avant que Superman décide de prendre l’indépendance de tous gouvernements et de servir l’ONU. Tu sais comment cela a surprit le monde? Comment cela a choqué les Républicains et les Démocrates? Comment ils ont dénoncé la Justice League pour cet affront? Et Surtout, est-ce que tu te souviens que personne ne voyait cela venir? Les Vengeurs pourraient être les pires crétins de la planète, mais je suis sûr qu’ils vont peut-être se libéraliser aussi. On peut en parler pendant des heures, mais on ne sait pas l’avenir. Alors, tu vas devoir marcher avec les faits et non de tes déductions… » Oui, elle sortait des arguments logiques, elle pouvait comprendre les craintes de Slade, mais elle ne l’aimait pas assez pour lui donne raisons.

    Il attaqua encore la corruption du groupe et les ordres du groupe. Fury avait une mauvaise réputation dans la Justice League, mais avec Luthor dans le gouvernement, c’était encore petit. Elle décida de lui répondre de nouveau. « Tu exagères encore. Tu ne vois pas que plusieurs détestent dans le groupe, les médias en général. Oui, Stark est un crétin total, mais tu fais quoi de Valkyrie? Elle déteste les médias et les médias la détestent. De Drew? De mon copain? De Thor? Eux, ils ne vont pas hésités à aller sauver des gens. Les Vengeurs ne sont pas uniquement Carol, Stark et Rogers. » Elle avait encore des yeux sévères envers son ancien ennemi. Puis, elle pensa à autre chose, qui pourrait alarmer plus Slade.

    « Ta fille joue encore à l’assassin, non? Tu sais ces gens qui ont tué Magnéto, tu crois vraiment qu’ils vont hésités à tuer une personne bien pire que Magnéto? Tu crois que quand ils vont voir que ta fille va tuée l’un de leurs héros, qu’ils ne vont pas hésités à l’envoyer dans un cercueil? Réfléchis bien ce que tu désires Slade. Tu veux peut-être plus de challenge, mais peut-être que cela pourrait te couter ce qui est le plus cher à tes yeux. Peut-être qu’il est encore le temps de se retirer comme nous. »

_________________
avatar
Kara Zor-El

Messages : 205
Date d'inscription : 26/10/2014
Localisation : Canada

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Allons la retraite c'est vraiment triste (Pv Kara)

Message  Slade Wilson le Dim 2 Nov 2014 - 18:04

ft. Slade & Kara
Si nous parlions ma chère.
Halala, ces héros, voulait elle de la franchise ou que j’enrobe tout cela dans un beau petit mensonge plus agréable pour son oreille ? M’aurait elle cru si j’avais donné comme argument une idiotie du genre – Ce monde a besoin de vrais héros, je m’en rend compte maintenant – ou encore un baratin comme – Je reconnais mes fautes, il faut arrêter les monstres qui rodent la nuit – Non, je dis sincèrement ce que je pense, ce que je vois pour faire comprendre que j’abats des cartes sur table en annonçant les faits. « Franchement, tu veux que je te baratine ou que j’annonce la vérité ? Même si cela te fait mal aux oreilles de m’entendre parler ainsi, au moins je suis franc… Mais je peux te mentir si cela te permet de te sentir mieux. » Il ne faut pas oublier que je ne suis pas juste un assassin, mais aussi un homme d’action qui depuis mon enfance ai été éduqué pour me battre, combattre, que ce soit comme jeune dans la Ligue des Assassins alors que j’étais adolescent, ou encore l’Armée Américaine, combattre ma propre famille, puis encore l’Arme X… Surement le passage le plus sale de ma vie, pour finir par retourner à la Ligue des Assassins et enfin prendre mon indépendance… Ma vie a été faite de combat, de challenges, d’adversaires divers et variés, des ennemis de l’Etat, des ennemis d’entreprises, de politiciens… Parce qu’il ne faut pas croire, mais la majorité de mes clients sont des hommes d’état, des PDG, ou des personnes faisant parti de l’élite. Ce n’est pas la petite racaille qui peut se permettre de payer mes honoraires.

Finalement, Kara fit une petite erreur dans sa réflexion, une erreur qui m’arracha un petit sourire au coin des lèvres mais que je n’allais pas relever de suite. Le futur peut être deviné, que ce soit par la précognition, un don que je ne maitrise pas du tout mais qui m’a sauvé de nombreuses fois, ou encore par la logique et les mathématiques. Mais la cela risque d’être un peu trop compliqué à lui expliquer… Mais après tout c’est en partie ce que l’Arme X voulait faire de moi, quelqu’un qui voit les évènements à l’avance et c’est ce qui fait qu’aujourd’hui à mon âge je suis la, toujours bien vivant. Lentement je prend une petite inspiration en la regardant, faisant presque un air attendrit face à tant d’innocence. « La Ligue n’est pas comparable, la Ligue cherchait le bien de tous… Après la ligue, le SHIELD a tenté un autre groupe de héros qu’ils pouvaient diriger… Les 4 Fantastiques, mais cela ne suffisait pas, du coup est né les Avengers… » Je marche quelques peu vers elle encore une fois, quittant ma place, tournant tout en restant calme, sans montrer aucune signe de colère, non je suis serein. « Tout ceci n’est pas qu’affaire de déduction… Tu es juste quelqu’un d’idéaliste… Comme d’autres surement, comme je suis sur que Steve Rogers est simplement aveuglé par le patriotisme… Comme je suis sur que Kyle ou Drew pensent faire les bonnes choses… Mais justement tu marques bien un point… Superman a déclaré une indépendance de la Justice League car Superman était un être indépendant, un être qui ne voulait pas servir un pays, mais bien la population… » Je remet une petite pause, un peu plus courte en laissant tomber la cendre du cigare sans tirer dessus. « Sauf que voilà, ce n’est pas le cas de ceux à la tête des Avengers… Ce sont des personnes comme Fury et Stark qui mènent la danse… Et pitié, ne fait pas l’insulte de croire qu’ils pourraient avoir des pensées aussi dévoués pour le bien de l’humanité que Superman… » Pas besoin de dire que nous parlons d’un homme qui depuis la seconde guerre mondiale n’a pas laissé que de belles traces derrière lui et d’un autre qui a été un porteur de mort par la vente d’armes des plus destructrices.

Thor et Valkyrie, je n’ai pas besoin d’y répondre, certes Valkyrie est différente, mais Thor… C’est quelqu’un d’un autre monde qui doit surtout agir pour Asgard et qui aide sur terre mais n’intervient pas pour les petites choses, uniquement pour ce qu’ils voient comme de grandes menaces. De plus Thor a une connaissance très limitée de l’humanité et de ce qu’il se passe. J’aurai bien envie de dire qu’elle ne voit pas tout ce qui se trame, surement car elle est maintenue occupée d’une certaine façon, mais je n’ai point cessé de suivre tout ce qui se tramait, de suivre les différents évènements dans les différentes régions et je sais qu’un moment où l’autre, elle ne pourra plus ignorer ce qu’il se passera… Mais cela je ne peux pas lui montrer, elle l’apprendre surement par elle même. « Je ne cherche pas à te dire de combattre ces Avengers… Tu sembles ne pas le remarquer, ce que je veux c’est que tu reprennes du service et que tu fasses le travail que eux ne font pas… » Dois je vraiment lui rappeler que la Justice League intervenait dans le monde alors que les Avengers semble totalement ignorer le monde en dehors de l’occident ? D’ailleurs cela me fait sourire quand elle parle de la mort de Magnéto, ce qui est normal vu que je connais la petite vérité de cette histoire, mais chuuuut cela doit resté secret.

« Tu cherches de mauvais arguments… Ma fille a fait son propre choix, elle l’assumera. Je l’ai poussé à ne pas suivre cette voix pour éviter qu’elle finisse comme ses frères, entre des planches. » Après tout, il a confiance en elle et sur ses talents, et franchement vu le massacre familiale, pas besoin de ces héros pour venir apporter la mort à Rose ou à ma personne. « Ne crois pas que je te parle en suivant uniquement des propagandes ou autres rumeurs… Bien au contraire… Et je parle aussi avec une expérience personnelle… J’ai réellement travaillé pour ces gens la, pour ceux qui sont derrière. » Je peux presque sentir sa colère, mais je l’accepte totalement, après tout des fois cela permet de se lâcher, de mieux écouter, ou simplement un signe qu’une corde sensible est touchée. « Bien entendu tu n’es pas obligée de me croire… mais qu’est ce que cela te coute ? Qu’est ce que cela te fait perdre de sortir dehors et d’aller aider ceux qui en ont besoin ? Est ce un si grand sacrifice pour toi que de combattre des êtres apportant de la souffrance ? D’aider des personnes suppliantes ? » Cette fois ci j’y vais en question plus directe pour lui montrer où je veux en venir, faire qu’elle cesse cette retraite. « Peut être que tu trouves ton plaisir maintenant à simplement faire ce genre d’interview… Mais Kara, je t’ouvre une autre porte, celle de me suivre, de faire ce que tu sais faire le mieux, même si c’est cachée… Et qui te permettra de voir un peu mieux certaines choses au file du temps, pour te faire ta propre idée. »

J’écrase mon cigare sur la table, attendant maintenant sa réponse, ayant fait une simple offre totalement inoffensive… Combattre simplement, aider des personnes qui sont ignorées, utiliser ses talents pour de justes causes. Mais quoi qu’elle décide, je compte bien continuer cette entrevue dans un autre lieu que celui ci. Je n'aime pas rester trop longtemps en ce genre de lieu, surtout en sachant que j'ai peut être été identifié par l'un ou l'autre. Je ne cherche pas spécialement à lui embrouiller l'esprit non plus, au contraire j'ai besoin qu'elle reste lucide sinon cela ne servirait à rien.

made by © .bizzle

_________________
avatar
Slade Wilson

Messages : 480
Date d'inscription : 27/10/2014

Feuille de personnage
Pouvoirs:
Informations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Allons la retraite c'est vraiment triste (Pv Kara)

Message  Kara Zor-El le Lun 3 Nov 2014 - 12:41

    Slade n’aimait pas recevoir des leçons de Kara, c’était de la même chose pour la jeune Kara. Pour plusieurs raisons, elle adorait toujours autant ce la Justice League et ses membres. Ce n’était pas elle qui avait dissolu le groupe, mais c’était bien Superman. Elle était certaine que plusieurs vilains avaient fait sauter leurs champagnes pour fêter cette dissolution, et maintenant, ils étaient en train de le regretter amèrement. Deathstroke pensait faire revenir les membres de la Justice League, ainsi? Ils étaient très loin du compte, pour tous les complots, pour toutes les douleurs supportés, et il prenait juste cela pour un petit jeu. « Arrête tes plaisanteries, connard. Si tu viens ici, ce n’est pas pour essayer de jouer sur la survie de la race humaine, c’est pour tes intérêts. Alors arrête juste de prétendre que tu crois en la vie humaine. On te paye deux barres de chocolats et tu es prêt à tuer les gamins qui supplient de l’aide aux Vengeurs. Alors quand tu viens me faire la morale sur eux quand ta moralité est bien plus douteuse, tu peux aller te faire foutre sincèrement. »

    Après, il essaya de lui faire un cours d’Histoire sur la comparaison entre les Vengeurs et les membres de la Justice League. Cela ne marchait pas trop, la première formation de la Justice League datait de 1960 et il était un produit typiquement américain. Après un accident, cette équipe se ferma après trois ans de services. Le SHIELD relança le projet avec Stewart, Wonder Woman et Superman comme chefs de projets. Cela avait bien plus marché que la première fois, mais c’était toujours un produit américain. « Tu sais très bien que Superman n’était pas le leader du groupe au début. Il l’est devenu. Stewart était le premier leader, il était aussi patriotique que Rogers. Superman est devenu le leader après quelques années. Tu ne vois pas que cela ressemble un peu aux Vengeurs? Stark et Fury contrôlent peut-être actuellement, mais on sent déjà les tensions entre chaque membre. » Kara pensait vraiment que Slade était beaucoup trop alarmiste. Fury avait peut-être mauvaise presse chez les membres de la Justice League, mais ils avaient toujours des membres très responsables dans cette organisation et qui cherchait à acquérir du leadership. Stark était beaucoup trop incompétent pour durer très longtemps dans cette organisation. « Sinon, j’ai une petite idée pour toi. Stark est connu pour être un ancien alcoolique irresponsable. Tu connais l’importance de l’image aux États-Unis. Pourquoi tu ne fais juste pas détruire son image en utilisant ce passé? » Bizarre que cela venait d’elle, mais elle était très loin d’aimer Stark, mais c’était vrai que Stark était lourdement dangereux pour n’importe qui sur cette planète.

    Elle écouta ensuite le reste du discours de Slade, sur le pseudo liberté sa fille. Quand on naissait dans un milieu du genre, elle savait très bien que les libertés étaient limitées. Pour elle, c’était une véritable blague la suite. Suivre Slade? Il venait dire que son but était de la tuer si elle recommençait sa carrière. Alors pourquoi il voulait à tout prix qu’elle reprend ses combats pour la justice juste pour la mettre dans un cercueil. « Des choix… on va en reparler. Non… tu vas m’expliquer toute suite pourquoi tu veux mes services. Je crois à zéro que tu veux défendre des gens honnêtes. Alors, c’est quoi te suivre? C’est quoi cette fameuse porte? Si c’est aussi terrible que tu me le dis, montre-moi les faits. » Elle n’aimait pas cette discussion et elle le faisait sentir. Slade était beaucoup trop manipulateur, juste pour lui donner un petit trait de bonne foi. Elle attendait la suite, mais elle se douta encore de beaucoup des autres paroles de Slade. Ce n’était pas comme si c’était Superman qui lui demandait de refaire la Justice League, c’était l’un des assassins les plus importants de la planète qui avaient maintes fois presque essayer tuer chaque membre du groupe.

_________________
avatar
Kara Zor-El

Messages : 205
Date d'inscription : 26/10/2014
Localisation : Canada

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Allons la retraite c'est vraiment triste (Pv Kara)

Message  Slade Wilson le Lun 3 Nov 2014 - 15:48

ft. Slade & Kara
Si nous parlions ma chère.
Est elle devenue folle ? Elle ose sous entendre que j’oserai tuer un gamin ? Mais en faite elle ne sait strictement rien de moi, strictement rien de mes principes, de mon travail et de mon code… Je suis sur que même un inconnu qui chercherait sur le net aurait plus d’informations qu’elle. Le dernier qui a osé me demander de buter sa femme pour 500.000 plus ses deux enfants pour 100.000 chacun, il a fini avec ma dague lui clouant le crane au mur de son bureau. Cela fait parti de mon code d’honneur, de mes principes, jamais les enfants, jamais les femmes enceintes. Et bien, Kara semble avoir plus que perdu son habitude à agir comme une héroïne, mais en plus cette idiot a perdu tout sens de la logique, de la déduction et ses connaissances. Et ce qui différencie vraiment Fury de ma personne, c’est que j’ai un meilleur salaire, et je ne me fais pas passer pour un directeur d’une Agence Gouvernementale, par contre question saleté sur les mains, je ne parierai pas sur moi comme ayant le plus de crimes au compteur. Quelque part c’est un peut normal que j’ai un code d’honneur, après tout j’ai été éduqué par Jessica Drew et par Ra’S al Ghul… Je crois que le pire enseignement que j’ai eut de ma vie vient justement de l’Arme X et du Gouvernement Américain… En tout cas ce sont eux qui m’ont donné les missions les plus sales… « Une chose qu’un de mes professeurs m’a apprit dans mon enfance… C’est connaît ton ennemi autant que tu te connais. Et je vois que tu n’as aucune connaissance à mon sujet… Celui qui oserait me demander de tuer un enfant finirait entre quatre planches… Vraiment… Cela ne te réussit pas la retraite. » Batman n’aurait pas fait ce genre d’erreur de jugement. Je me retiens d’ailleurs de dire que c’est la qu’on reconnaît ceux qui comptent sur leurs pouvoirs et ceux qui comptent sur leur cerveau. Mais je me retiens, j’avoue qu’elle a touché une corde sensible qui m’a un poil énervé, sentant une tension en moi… C’est peut être justement car un membre de ma propre famille a tué mes garçons que je refuse ce genre de procédé. D’ailleurs c’est même ainsi que je me suis fait un allié, Deadshot, en retrouvant l’homme qui a fait tant de mal à son fils… Non les enfants ont quelque chose d’intouchable…

Elle ose ensuite encore comparer la situation entre Stewart, et maintenant Rogers, sauf que Stewart justement c’est pas un pur produit Américain, c’est un homme qui avait tout un cadran sous sa responsabilité, un Green Lanterne, et franchement Rogers est peut être un héros, naïf mais héros, mais qui se fout de ce qu’il se passe à l’étranger car c’est un Soldat. Ne comprend elle donc pas que les mecs qui ont créé Rogers, ont tenté aussi avec moi ? J’ai un Sérum qui coule dans mes veines, un sérum certes différent de celui de Rogers mais qui avait la même raison d’être et les mêmes gens derrières. Il ne faut pas croire que Arme Plus et Arme X sont différents parce qu’ils ont changé de nom entre les années. Et Stewart, et bien si je me souviens bien je crois avoir combattu avec lui avant qu'il brille d'un feu vert… Ce monde est petit… Mais je ne vais pas continuer à lui parler de cela, elle semble trop bornée la dessus, peut être trop accrochée à des espoirs, à de l’Utopie. Peut être qu’elle croit en faite que ma cible première ce sont les vengeurs même ? Alors que ma cible ce sont les têtes, les dirigeants gouvernementaux, ceux qui manipulent et ceux qui acceptent cette manipulation. Mais pour que eux tombent, il faut que les Avengers cessent cette comédie, et pour cela il faut que le peuple ouvre les yeux, se rappellent comment agissaient les héros comme la Justice League… Bon trop complexe à exprimer. « Détruire Stark… Franchement cibler juste un homme ne changera pas le soucis, ils mettront un nouveau Stark, un autre homme facilement contrôlable… » Encore un peu j’ai faillis faire une remarque du genre – Couper la tête d’une Hydre, et deux pousseront – Mais cela fait un peu slogan Hydra.

Je me montre plus silencieux, surement car je tente de garder mon calme, encore un peu énervé par les premières paroles. Il faut dire que je tiens à mes 10 points de mon code d’honneur, c’est un peu ma signature, une chose qui représente les lois, les limites pour ceux travaillant comme moi, quelque chose qui m’assure à moi même de ne pas devenir un psychopathe comme Le Joker. « Pour te les montrer, il faudrait te salir les mains et me suivre dans des lieux qui saliraient ton image… L’infiltration de bâtiment gouvernementaux ce n’est pas trop conseillé. Mais rassure toi, tu en auras. Et de plus en plus. » Dis je simplement, une voix tellement plus neutre par rapport au début, tellement plus – vide -. Mais à nouveau elle ne me connaissait pas assez… Huitième point, Combattre avec un ennemis n'est pas interdit. Pourquoi ? Car tout n’est pas bien ou mal, tout n’est pas alliés ou ennemis. Des fois il y a des menaces qui nécessitent plus que de l’intérêt personnel, des menaces qui nécessitent dès fois de ranger son égo ou ses objectifs en aidant un adversaire pour éviter quelque chose de plus – terrible -. Devrais je lui dire que pour Gotham, quand Batman avait été – indisponible – j’ai enfilé son costume ? Certes j’avais un intérêt, veiller à ce que cette ville ne tombe pas totalement dans le chaos… Et puis non, pas besoin d’entrer dans ce genre de détails, mais ce que je me rends compte avec ces pensées, c’est que je me fais vraiment vieux… Bon revenons à cette conversation… « Je t’ai dis ce que je voulais, que tu reprennes Super Girl pour t’occuper des crimes dans le monde et pas uniquement en Amérique, les Crimes dont les Avengers ne s’occupent pas… » Je ne la regarde pas vraiment, en faite j’ai le cerveau qui tourne sur tous ces souvenirs, ce n’est jamais bon d’ailleurs quand je pars dans mes souvenirs… « Et si tu préfères un autre sens à tout cela, ce n’est pas le Gouvernement qui est le mieux placé pour servir les intérêts du monde… Loin de la. » Je ne peux pas en dire plus, j’ai aussi pour principe de ne pas trop parler de mes contrats… « Enfin c'est à toi de voir, je le redis, tu n'as rien à perdre à aider autrui... »

made by © .bizzle

_________________
avatar
Slade Wilson

Messages : 480
Date d'inscription : 27/10/2014

Feuille de personnage
Pouvoirs:
Informations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Allons la retraite c'est vraiment triste (Pv Kara)

Message  Kara Zor-El le Mer 5 Nov 2014 - 14:17

    Peut-être qu’elle exagérait sur Slade, mais sa moralité était beaucoup trop douteuse pour accepter quel que soit de lui. Slade avait peut-être fait des bonnes actions dans sa vie, mais la majorité de ses actions restaient liés soit à la ligue des assassins ou à un intérêt particulier. Il essaya encore de se justifier sous des belles leçons d’honneurs ou de respects, mais c’était trop facile pour lui. Se sortir de cela, en usant d’une vieille idée saugrenue de moralité, les choix, ils les avaient déjà tous faits. Il était un assassin pour Kara et il modulait sa façon de penser selon les évènements qu’il se passait. « Ne vient pas faire ton petit outré ici. J’ai eu le malheur te connaitre depuis les années, oh que oui tu n’es pas aussi monstrueux que Darkseid, mais avec un bon prix, je suis sûr que ma vente vers lui, serait possible. Tu es comme Magnéto, avec moralité souvent douteuse et il le prend trop personnel à chaque fois. Ne me dit pas que tu n’as jamais changé tes mentalités pour tes intérêts personnels? Ne me dit pas réellement que tes combats sont nobles devant moi. Après petite question de ma part, tu connais quoi sur moi? Tu crois être capable de me connaitre d’un coup d’œil sur mes donnés personnels? Ou sur mon copain? Ou juste par cette discussion? Connait ton ennemi, je crois que tu vas devoir en apprendre beaucoup avant de dire cela à moi. Cela ne te réussit pas à essayer d’avoir une bonne conscience. » Petite réponse baveuse, mais on ne cherchait pas Kara de cette façon, surtout de l’un des assassins les plus importants de la planète. Il semblait avoir très mal avalé les suites des détails sur comment Kara le voyait. Pour elle, c’était un assassin et rien d’autres, ils pouvaient se justifier d’un code d’honneur, mais sa principale raison de vivre, c’était pour du fric. Il pouvait même causer la perte de sa famille et cela ne lui dérangeait pas. C’est l’une des raisons pourquoi Kara se trouvait différente de celui-ci, quand Hawkman est mort, cela l’avait beaucoup touché. La mort des autres Wilson semblaient être similaires à une ourse qui se faisait volée du miel, cela ne durait jamais très longtemps dans le deuil.

    Elle respira un moment et ne laissa aucun commentaire autour du reste que cela soit Stark ou le SHIELD, elle le sentait bien, c’était bientôt la fin de la discussion. Il était vraiment chanceux qu’elle ne l’amène pas à Ryker pour la suite. Peut-être trop de bonnes humeurs, mais elle recula sur tout ce qu’il lui disait. Il avait certainement réveillé un doute chez Kara, mais elle ne pouvait pas du tout lui faire confiance. C’était un maitre des manipulations comme Savage ou Doom. « J’aide déjà les gens Slade. Si tu crois qu’aujourd’hui, dans ma vie de tous les jours, quand je vois une personne qui se pousse d’un pont et que je l’ignore. Tu devrais crever ton autre œil. Tu crois vraiment que je ne fais rien? Oui, je fais beaucoup moins qu’avant la Justice League, mais je continue à combattre pour ce que je crois. Qu’est-ce que cela change que je porte un costume ou non? L’important, c’est de sauver des vies. Je sais qu’on vit dans deux mondes différents, mais là tu me juges mal. Ce n’est pas le costume qui fait Super-Girl, c’est moi. Je décide ce qui est bon, je décide comment aider les gens, je décide qui je suis. Tu as décidé ce qui était bon pour toi, mais je défends toujours autant la Terre qu’avant. Si Darkseid, Thanos, Brainiac ou Raspoutine viennent, je vais être là pour les accueillir comme Superman, comme Batman et comme Wonder Woman. Peut-être que cela te fait du mal aujourd’hui, mais parfois il faut passer à une autre génération. Actuellement ils ne sont pas très désirables de nos deux perceptions, mais je t’assure que tu pouvais peut-être avoir le même comportement de notre danger en discussion avec Boldarev ou Doom. Que nous sommes un danger planétaire, que nous sommes des connards et tout le reste. La Justice League a évolué, les vengeurs vont évolués, peut-être en bien ou en mal, mais je t’assure que la génération suivante ou l’ancienne génération vont toujours les superviser. Il ne va pas être trop tard. Il ne l’est jamais. » Elle reprit un peu plus son calme dans ce monologue, elle était peut-être un peu plus optimiste, mais elle décida après du sort de suivre Slade. « Je vais vérifiée ce que tu dis, je n’ai pas besoin de toi pour fouiller dans le gouvernement, et si tu connais autant la Justice League, tu dois connaitre mes possibilités. Mais vu comment tu sais mon horaire, je suis sûr que si tu trouves des infos importantes, tu vas être capable de me les donner. Tu sais très bien que je ne vais pas te suivre, même si tu me garanties ta vie en échange. »

_________________
avatar
Kara Zor-El

Messages : 205
Date d'inscription : 26/10/2014
Localisation : Canada

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Allons la retraite c'est vraiment triste (Pv Kara)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum