Tir en plein cœur, parce qu'on vise trop bien pour rater de toute façon, yeah ! (Kate Bishop)

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

Tir en plein cœur, parce qu'on vise trop bien pour rater de toute façon, yeah ! (Kate Bishop)

Message  Walter Jensen le Sam 25 Juil 2015 - 4:17

Enfin ! Enfin je peux passer mon costume bleu nuit avec motif transparent au centre du torse. C'est pas pour montrer mon torse, même si c'est effectivement un effet secondaire, mais c'est pour pouvoir briller aussi par le torse. J'ai prévu ça, parce que je me suis dit que quand on vise quelqu'un, c'est au centre du torse, donc, si j'éblouie à cet endroit, alors, on ne pourra plus me viser. Je suis génial, non ?

Je jetai un regard à ma partenaire de mission, Kate. Maintenant qu'on était derrière dans la petite ruelle, il fallait rentrer. Ma première idée était d'ouvrir à la force des bras, mais ça laisserait quand même un indice irréfutable du fait que quelqu'un était passé, et pour l'instant, il fallait mieux faire profil bas. Kate, elle, était un personne expérimentée, elle aurait certainement une idée.

-C'est ici. Tu as une idée de comment on pourrait rentrer sans tout casser ?

C'est ça, la vie de superhéro. On passe notre temps à se préparer au combat, et au final, on se retrouve bloqués par une porte. Pourquoi on se prépare pas à ouvrir des portes ? Faudrait que je propose ça aux autres, je suis sûr que ça prendrait !

Un bruit de goutte s'échouant sur le pavé me rappela le récent redoux de l'hiver. Des restes de stalactites devaient fondre sur les étages supérieurs. Je frottai ma semelle sur la pierre froide et humide. L'impatience, mêlée à l'excitation, et un peu de peur peut-être aussi. Ca devait être la première fois que j'allais faire quelque chose d'illégal, même si c'était pour la bonne cause. Hey, on n'arrête pas les mafias en faisant du tricot. Il fallait bien prendre des risques pour obtenir quelque chose, et changer un peu le monde.

Un dernier regard pour Kate :

-Prête ? Je peux passer devant si tu veux. Je craindrai peut-être moins les balles.

_________________
avatar
Walter Jensen

Messages : 342
Date d'inscription : 19/12/2014

Feuille de personnage
Pouvoirs:
Informations:

Voir le profil de l'utilisateur http://heroicage.forumactif.com/t252-walter-jensen-sunshine#2388

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tir en plein cœur, parce qu'on vise trop bien pour rater de toute façon, yeah ! (Kate Bishop)

Message  Katherine E. Bishop le Lun 27 Juil 2015 - 2:26

    Je ne crois pas que je connais le plus la mafia de la ville, ils ont juste des réactions souvent similaires pour camoufler des opérations ou pour faire du fric avec un marché légal. Les boites de nuit et les bars sont toujours les endroits les plus désirés par les différentes mafias, tout juste en avant des petites compagnies de constructions ou de minimes épiceries. Aujourd’hui, c’est une petite boite de nuit que Walter a trouvé quelques indices. Je ne suis pas vraiment sûr ce qu’on va retrouver, mais je ne crois pas que cela pourrait être un grand danger. Disons qu’avec le temps, je me suis habituée à plus me préparer contre le Caïd ou encore les Yakuzas. Certains pouvaient bien plus se préparer que des mafias traditionnelles, certains ont vraiment compris qu’il faut éviter à tout prix de se servir d’armes connues pour la défense de leurs intérêts. Juste une petite minorité commence à prendre des personnes plus brutes pour défendre leurs trafics. Je ne crois pas qu’on va retrouver une tonne de drogues dans ce petit commerce, mais on pourrait trouver de beaux indices pour que la police commence à faire une enquête bien plus sérieuse.

    Il faut juste motiver un peu les enquêteurs pour souvent terminer avec un groupe criminel. Mais bon, je suis encouragée par le temps. Au début, je doutais beaucoup de l’organisation surtout vu la gueule de Billy Davis ou encore de Garfield, mais en découvrant des visages plus professionnels comme Spider-Man, Cassie ou encore Megan,  cela renforce mes convictions de rester avec le groupe. De plus avec Walter et Suzie qui trouvent souvent des trafics à arrêter, la Young Force devenait vraiment un groupe plus sérieux et intelligent. Oui, il a toujours des débilités à passer, mais je suis confiante par ce groupe, bien plus que les autres groupes connus.

    Les Vengeurs veulent peut-être sonner sérieux, mais honnêtement, on ne les voit pratiquement jamais faire ce genre d’opérations. Ce n’est peut-être pas les criminels les plus importants, mais ils ont leurs importances négatives dans les rues. Ils ne bouleversent peut-être pas la scène internationale, mais ils bouleversent la vie de plusieurs personnes vivantes dans des quartiers paumés.  

    C’est assez difficile pour le moment d’être accompagner pour cette mission, je pense que c’est la deuxième fois dans ma vie que je dois penser à travailler avec une autre personne. La première fois était avec Ethan à Central Park, ce soir, c’était pour la deuxième fois, mais la place est encore un mystère et on pourrait plus se battre qu’à ma première mission en duo dynamique. Je commence à enfiler doucement mon large casque noir pour cacher la totalité de mon visage quand je reçois la fameuse question de préparation de la part de Walter. Je regarde autour de la boite de la nuit avant de lui donner une réponse.


    « On peut passer incognito par les trappes du toit. Il doit avoir aussi une porte sur le toit. On peut essayer de rentrer sans se faire voir et après on commence à voir ce qu’il se passe ici. Il faut prévoir le nombre de personnes et leurs localisations. La manière brute est un peu trop dangereuse, quand on ne connait pas toutes les salles ou armes qu’ils peuvent avoir. »

    Je suis sûr que Walter encaisse mieux que moi avec ses pouvoirs de demi-dieux, mais personnellement je préfère une arrivée surprise surtout avec une mafia à l’intérieur. Je me suis longtemps opposé de foncer vers les ennemis sans réfléchir, je sais que pour certains, cela peut marcher sans problèmes vu les capacités surhumaines, mais j’ai toujours appris de m’adapter d’une façon différente. Je ne lui oblige pas vraiment de suivre mon conseil, il peut foncer vers les ennemis, je vais m’adapter pour éviter d’être toucher. Je sais que mon armure peut me protéger d’une balle d’une arme légère, mais j’aime mieux éviter d’essayer.

    « Je suis toujours prête, dis moi juste tes préférences pour ton approche et je vais m’adapter. »

_________________

« Young Force, tu connais mec? »
avatar
Katherine E. Bishop

Messages : 698
Date d'inscription : 14/01/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tir en plein cœur, parce qu'on vise trop bien pour rater de toute façon, yeah ! (Kate Bishop)

Message  Walter Jensen le Mer 29 Juil 2015 - 13:36

Je regarde au-dessus de nous. Ok, elle suggère les toits. Pourquoi pas. Donc, là, on a un mur en brique et à côté, un mur en brique. Plus loin, je vois les échelles métalliques de secours. On pourrait passer par là. C'est trop haut pour moi, mais si je propulse Kate, pas trop fort, peut-être qu'elle pourra atteindre le premier étage en douceur. Je la regarde, et je regarde les barreaux métalliques.

-Bon, je crois que tu as raison, ça sera toujours mieux de pouvoir observer un peu avant de foncer dans le tas. Je me range à ta proposition.

Je me décale pour être juste à côté de l'échelle de secours. Si je me débrouille bien, je peux l'envoyer au niveau du premier pallier pour qu'elle n'ait plus qu'à enjamber la barrière. Elle pourra monter ou essayer de me faire monter par un moyen ou un autre. Peut-être qu'il y a un truc pour faire descendre une échelle, je connais pas très bien ces systèmes.

-Si tu veux, je peux te jeter là-haut, mais il faudra trouver un moyen pour que je te rejoigne après. Tiens...

Je me place dos au mur, les mains jointes entre mes genoux. J'attends qu'elle pose son pied dessus. Je regarde à nouveau les barreaux.

Kate, les barreaux, les barreaux, Kate... Je la lance...

J'espère qu'elle sait bien se réceptionner, mais quelque chose en moi me dit que oui. J'ai une très bonne opinion d'elle. Avec tout ce qu'elle a vécu, c'est sûr qu'elle doit savoir bien mieux faire les choses que le commun des mortels et avoir une technique irréprochable. J'avais bien vu ça au tir à l'arc. Cette fille, elle est pas juste douée ou chanceuse, elle a appris à donner le meilleur d'elle et à toujours chercher à se dépasser. Elle fait partie des femmes fortes qui arrivent à rejeter le conditionnement social qu'on impose aux femmes pour leur faire intégrer qu'elles doivent être faibles et fragiles, qu'elles doivent avoir besoin des hommes pour les aider constamment. Kate, c'est tout l'opposé. Je pense qu'elle pourrait vivre seule sans l'aide de personne, qu'elle s'en sortirait toujours aussi bien. J'ai du respect pour ça.

Je la regarde voler au dessus de moi, priant inconsciemment pour qu'elle se rattrape bien. Dans le pire des cas, je me prépare à la réceptionner dans mes bras, histoire qu'elle ne se casse pas quelque chose. Une chute de cette hauteur, je pourrais certainement la guérir, mais ça nous prendrait beaucoup de temps, ça mettrait fin à la mission, et elle souffrirait beaucoup pour rien.

Alors qu'elle est au plus haut de sa trajectoire, je me risque à parler un peu plus fort, peut-être poussé par l'émotion.

-Vas-y ! Accroche-toi !

_________________
avatar
Walter Jensen

Messages : 342
Date d'inscription : 19/12/2014

Feuille de personnage
Pouvoirs:
Informations:

Voir le profil de l'utilisateur http://heroicage.forumactif.com/t252-walter-jensen-sunshine#2388

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tir en plein cœur, parce qu'on vise trop bien pour rater de toute façon, yeah ! (Kate Bishop)

Message  Katherine E. Bishop le Jeu 30 Juil 2015 - 0:13

    Je me retrouve souvent dans un petit malaise quand il est le temps de demander mon avis pour avancer. À un moment, au tout début, je voulais bien seconder Luke Cage, mais il avait toujours refusé cette idée. Alors après une petite crise existentielle sur ma vie, il a accepté de me former au combat surtout pour me défouler, mais au final, je me suis retrouvée avec l’alternative de combattre contre des criminels sans lui. C’était peut-être une déception qu’il n’ait pas voulu de mon aide dans son combat, mais je pouvais le comprendre. J’aurai peut-être beaucoup de mal à accepter qu’une enfant de seize ans cherche à devenir mon sidekick pour combattre le crime. C’est juste à cette période que le refus était vraiment plus difficile qu’aujourd’hui.

    J’ai parfois peur de trop m’imposer dans notre duo formidable pour arrêter les méchants mafieux. Je ne veux vraiment pas paraitre arrogante ou madame qui sait tout pour faire ce travail. J’ai juste ramassé quelques habitudes de travail en affrontant des ennemis semblables. Je connais mal l’expérience de Walter, peut-être qu’il n’avait pas vraiment besoin de subtilité pour combattre nos ennemis, plusieurs mutants peuvent combattre des organisations criminels sans vraiment se soucier d’une intelligence ou d’une stratégie. Je ne crois pas que c’est problématique, mais cela fait longtemps que je ne compte plus sur les acquis pour mes combats. De toute façon, je ne crois plus vraiment aux acquis.

    C’était facile de croire à certaines règles universelles au début de notre adolescence et je crois que la plupart peut toujours croire à ce rêve, mais après des années, je me suis détachée de cette construction sociale. C’est encore difficile de fixer qui je peux être, mais je suis sûr qu’avec Walter, qu’avec Ethan, qu’avec Cassie ou avec n’importe quels Young Force, je pourrais me fixer bien plus rapidement. Je suis contente que Walter prenne mon idée, mais j’espère uniquement que ce n’est pas parce que je lui ai suggéré qu’il prend cette ce plan en se sentant obliger.

    Il me suggère de me lancer au toit avec sa super-force avec un petit mouvement primaire qu’on faisait souvent dans les petites écoles quand on commençait à faire du cheerleading. Je laisse un petit rire en voyant ce positionnement pour commencer ensuite à reculer dans le but de prendre mon élan.


    « Cela me rappelle quand je faisais du cheerlearding en primaire, alors quand tu vas faire le mouvement, tu es obligé de dire : Go l’école Internationale de Brooklyn! Cela va trop me motiver! »

    Je pique une petite course pour suivre le mouvement de mon ami et me faire propulser vers le ciel et encore plus haut. Mes mains s’accrochent rapidement au barreau pour monter rapidement mes pieds après une petite poussée de mes jambes. Je laisse un petit regard sur le toit. Il avait bien une vieille porte sur le toit, mais aussi de multiples moyens pour rentrer incognito. Après une petite analyse primaire du toit, je vais murmurer quelques mots à Walter.  

    « Walter, on a quelques ouvertures sur le toit. Est-ce que tu as une idée comment te monter le toit? Sinon, je peux commencer à infiltrer la place, je crois qu’il a quand même des fenêtres autour, tu pourrais essayer de récolter des informations, mais aussi de rentrer si tu en vois l’opportunité. Je vais faire le tour du bâtiment pendant ce temps. C’est comme tu le sens, c’est ton opération, dis moi juste la suite. »

_________________

« Young Force, tu connais mec? »
avatar
Katherine E. Bishop

Messages : 698
Date d'inscription : 14/01/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tir en plein cœur, parce qu'on vise trop bien pour rater de toute façon, yeah ! (Kate Bishop)

Message  Walter Jensen le Ven 31 Juil 2015 - 11:04

-Goooooo l’école Internationale de Brooklyyyyyn!

C’est elle qui l’a demandé. Moi, je l’aurais fait plus discrète, mais j’avais gardé trop d’air pour pouvoir pousser au maximum et au moment où j’ai tout libéré, j’ai peut-être crié un peu trop fort. Je la vois qui part et qui vole. Elle est belle quand elle vole. De la grâce, de la féminité. Je rêve à tout ce qu’elle doit pouvoir faire avec une telle souplesse avant de reprendre mes esprits. Je suis en mission, c’est pas le moment de se laisser distraire à la première cuisse qui passe, surtout qu’elle est là pour m’aider, pas pour me distraire.

Elle attrape le barrière et la passe avec une légèreté ahurissante. Je crois que si j’avais mis une table de juges quelque part, elle aurait bien fait un salto ou une vrille pour quelques points artistiques supplémentaires. J’aimerais bien savoir faire ça aussi. Un jour, quand j’aurai un meilleur niveau technique et une meilleure maîtrise, je m’entraînerai à faire des acrobaties au dessus des obstacles et en donnant des coups. C’est probablement pas plus efficace, mais ça doit en jeter niveau classe et en intimidation des adversaires.

Monter sur le toit ? Elle me demande si j’ai une idée, à moi ? Rho, les idées, c’est pas trop mon truc. Je regarde. Le toit est trop haut, y’a bien une gouttière, mais je pense pas qu’elle supportera mon poids. Y’a des poubelles, mais pas assez hautes. Y’a peut-être une échelle pour l’évacuation des incendies, mais pas forcément de ce côté. Sinon, faudrait qu’elle me tende une corde ou un truc du genre. Mais avec mon poids, j’espère qu’elle va pas basculer dans le vide. Je ne sais pas quoi faire. Je tourne, et finalement, je préfère lui parler.

-En fait, y’a un truc que je t’ai pas dit : Je pèse plus de 150kg. Alors j’ai peur qu’il y ait pas grand chose capable de ne pas se briser rien que parce que je m’y tiens. Le mieux, c’est peut-être que tu rentres discrètement et que tu cherches une fenêtre ou une sortie de secours à m’ouvrir. Tu penses que ça ira ? Et si y’a un problème, tu cours vers une fenêtre, tu sautes, et tu hurles un mot de code, comme par exemple “Go l’école Internationale de Brooklyn”, et je courrai pour te rattraper.

Normalement, si j’y mets toute ma force, je devrais pouvoir rattraper Kate à peu près n’importe où autour du bâtiment. Enfin, j’espère, parce que c’est un exercice que j’ai jamais essayé de faire. J’espère juste que si elle en a besoin, je ne la raterai pas, parce que je sais pas si je pourrai me le pardonner.

-Sinon, tu peux siffler le plus fort que tu peux, et j’essaierai de défoncer la porte pour faire diversion.

Je la regarde disparaître de mon champ de vision. J’espère que je ne vais pas regretté de l’avoir mise en danger. Ca serait injuste qu’il lui arrive malheur pendant ma mission alors que moi, je serai tranquillement dehors à attendre que ça se passe. Vraiment injuste.

_________________
avatar
Walter Jensen

Messages : 342
Date d'inscription : 19/12/2014

Feuille de personnage
Pouvoirs:
Informations:

Voir le profil de l'utilisateur http://heroicage.forumactif.com/t252-walter-jensen-sunshine#2388

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tir en plein cœur, parce qu'on vise trop bien pour rater de toute façon, yeah ! (Kate Bishop)

Message  Katherine E. Bishop le Dim 2 Aoû 2015 - 1:10

    Cela me fait plaisir de l’entendre le dire, je ne croyais vraiment pas qu’il allait le faire, mais je ne dois pas juger aux premières impressions. C’est un bien fou de faire une mission avec quelque d’autre à place de juste compter sur soi-même. J’aime déjà cette mission, parce que malgré que je porte un casque, Walter me connait beaucoup plus que ma propre famille. C’est encore difficile de tout calculer, parce que malgré ma grande confiance envers les membres de la Young Force, j’ai beaucoup de mal à voir les capacités de chaque pour les utiliser d’une façon conséquente en mission. Mon casque cache quand même un sourire quand il lance le fameux cri de cheerleading de mon ancienne école primaire.

    Je ne remarque pas vraiment la petite distraction pour Walter, peut-être par ma déconnection de ce type de références. Je ne sais pas pourquoi, mais depuis plusieurs années, j’ai toujours beaucoup reculé à ce genre de regards, que parfois je suis complètement insensible aux références de ce type. C’est peut-être l’un des mes problèmes les plus importants, c’est d’ignorer certaines perceptions et fondements culturels pour plusieurs. Un autre de mes problèmes reste toujours mon manque d’attention autour de certains pouvoirs.

    J’écoute Walter dire que son poids est bien plus supérieur à son apparence normale et je me sens vraiment dépassée au niveau des renseignements. Je m’en voulais un peu de ne pas avoir trop pensé à ce problème, mais il me suggérait quelques autres plans pour rentrer dans le bâtiment. Je commence à réfléchir sur ce qu’il me dit.


    « Il faut penser à faire un régime, Walter. Sinon, je peux essayer de m’infiltrer dans le bâtiment de voir les hommes et les armes qu’ils possèdent, cependant, on peut faire quelque chose de différent. Après une fouille sommaire des lieux, je déclenche l’alarme d’incendie. Certains vont restés pour protéger la marchandise, mais dans la panique générale, je crois que quelques uns vont sortir. À ce moment, tu pourrais essayer de rentrer incognito et je vais te faire le résumé des forces.

    Les pompiers et les policiers risquent d’arriver environ dans une dizaine ou une vingtaine de minutes après l’activation de l’alarme. Alors avant leurs arrivés, on met leurs hommes hors-combats et après on met leurs marchandises bien vus pour les autorités fassent le reste du travail. Il faut aussi quitter avant leurs arrivés. Au cas que je me fais apercevoir, je vais faire le signal pour que tu rentres ou pour passer la fenêtre. Si j’hurle Brooklyn, je passe la fenêtre, si j’hurle Power Rangers c’est que tu dois rentrer en force par la porte principale … Tu en dis quoi?  »


    Oui, c’est très limité au niveau du temps ou encore nous n’avons pas tous les infos pour faire la mission correctement, mais dans le pire des cas, je peux assommer quelques de leurs soldats avant de déclencher l’alarme incendie. J’attends uniquement l’approbation ou sa désapprobation de Walter avant de partir dans ma formidable aventure.

_________________

« Young Force, tu connais mec? »
avatar
Katherine E. Bishop

Messages : 698
Date d'inscription : 14/01/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tir en plein cœur, parce qu'on vise trop bien pour rater de toute façon, yeah ! (Kate Bishop)

Message  Walter Jensen le Lun 3 Aoû 2015 - 10:59

Faire un régime ? Mais non, c'est pas... Comment l'expliquer ? Je sais même pas si moi-même je comprends vraiment comment marche ma mutation... C'est juste que, disons, je suis plus dense, ce qui me rend plus puissant et plus résistant. Mais si je faisais un régime pour descendre à, mettons, 80kg, je n'aurais plus que la peau sur les os ! Et encore... Faudrait peut-être que je me coupe un bras pour y arriver.

L'alarme à incendie, ça me semble pas une bête idée. Après, c'est vrai qu'on devra faire vite pour éviter que la police ou les pompiers ne nous repèrent. Une dizaine de minutes, c'est peu, mais dans la confusion, on aura peut-être quand même le temps de tomber sur une ou deux choses croustillantes.

Mais là, j'ai une idée de génie, non vraiment, je me sens trop intelligent ! C'est clairement la meilleure idée que j'ai jamais eue, et de loin ! Je commence à trépigner à l'idée de la partager avec Kate. J'agite mes mains comme un enfant qui a hâte d'ouvrir ses paquets de noël.

-Attends, attends, attends, j'ai une idée. Pour être sûr que je t'entende si tu donnes un signal, tu n'as qu'à m'appeler sur mon portable et te mettre en mode haut-parleur, comme ça, j'entendrai vaguement ce qu'il se passe autour de toi, et si tu cries, même à l'autre bout du bâtiment, je pourrai t'entendre. Ca te dit ?

Après, le mieux, c'est qu'elle en fasse un maximum toute seule et que je la rejoigne quand les portes seront ouvertes ou qu'elle m'appellera à la rescousse. Je suis tout excité à l'idée de terminer cette mission et de revenir plein de gloire au QG. C'est quand même palpitant la vie de super-héro.

-Je suis d'accord pour que tu fasses l'éclaireur. Et je me tiendrai prêt à intervenir. J'attends ton signal, ou l'alarme à incendie.

Je me recule pour avoir une meilleure vue d'ensemble du bâtiment au cas où j'aie besoin d'intervenir rapidement. Machinalement, je croise les doigts. J'espère juste qu'il ne va rien lui arriver.

_________________
avatar
Walter Jensen

Messages : 342
Date d'inscription : 19/12/2014

Feuille de personnage
Pouvoirs:
Informations:

Voir le profil de l'utilisateur http://heroicage.forumactif.com/t252-walter-jensen-sunshine#2388

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tir en plein cœur, parce qu'on vise trop bien pour rater de toute façon, yeah ! (Kate Bishop)

Message  Katherine E. Bishop le Mar 4 Aoû 2015 - 0:01

    Pauvre Walter qui venait de subir mon second degré et qui est actuellement dans un questionnement terrible sur son poids. Je peux parfois me montrer toujours aussi méchante envers des gens que je commence avec plus d’aisance et Walter est ainsi la première victime de mon humour frappeur, meurtrier et sanguinaire. Après cette formidable soirée, la population ne pourrait qu’avoir pitié envers ce pauvre petit de Walter. Il pense déjà se couper le bras, imaginez après plusieurs heures ou même plusieurs jours avec moi. En tout cas, il m’amuse assez pour augmenter mes blagues houleuses contre lui. Je retrouve quand même une petite satisfaction en me trouvant en équipe avec lui, c’est pouvoir faire une mission ensemble, mais aussi on gagne de l’expérience. Je considère vraiment cette mission comme bien plus concluante que faire des missions dans mon coin.

    Je sais très bien que parfois je peux m’imposer dans certaines situations, mais aujourd’hui, je comprends vraiment mieux ce travail en équipe. En plus, je trouve que nos propositions aident beaucoup à nous perfectionner dans cette opération. Il se montre en accord avec la plupart de mes stratégies, mais il propose une contre-proposition assez intéressante en utilisant nos fameux téléphones. C’est quand même une bonne idée pour éviter que je perde ma magnifique voix en hurlant des bêtises pour que Walter essaie de les entendre de l’autre coté de l’immeuble.


    « C’est une bonne idée, j’allume mon téléphone quand je rentre, tu vas pouvoir entendre ce qu’il se passe. Reste prudent pour la suite.  »

    Alors après je commence mes formidables aventures, je rentre par la porte du toit tout en vérifiant que je ne me retrouve pas devant un vigile. La porte est assez facile à déverrouiller, mais je fais attention en ouvrant la porte pour éviter d’activer une alarme d’intrusion. D’un coup d’œil, je ne vois rien qui pourrait donner ma position par une petite alarme. L’entré restait assez basique, on dirait que c’était surtout pour les employés qui fumaient dehors. Dès que je rentre dans l’immeuble, j’allume le téléphone pour appeler Walter et je mets le son au haut parleur. Dans les escaliers, je me retrouve devant un petit défi, la porte de la dernière étage n’amène qu’à un seul endroit, au moins il avait une grille pour amener à une autre sortie. Je ne fais pas vraiment attention pour le bruit, le dernier étage reste assez isoler pour éviter d’entendre mes coups sur la grille. Walter pouvait les entendre, mais c’est surtout à cause de la proximité et de la résonance du bruit métallique.

    Je rentre ensuite en infiltration, cependant la trappe me limitait la vision. Il avait du peuple, mais c’était vraiment difficile à calculer. Je pouvais prendre en notes toutes les voix qui résonnaient. La majorité que je pouvais entendre semblait être des hommes, mais quelques femmes pouvaient se faire entendre dans les différents locaux. Quelques discussions incriminaient beaucoup la boite de nuit, surtout autour de la prostitution et du transfert de quelques drogues douces. Au moins, on se voyait confirmer une pratique criminelle dans la boite de nuit.

    Cependant, je veux vraiment arriver dans un local pour voir mieux l’action. Vu le nombre de voix, on est peut-être obligé d’assommer quelques hommes avant de déclencher l’alarme. Je veux aussi vérifier où on peut trouver la drogue pour le mettre bien en évidence pour les futurs policiers. Je vois enfin une ouverture pour rentrer dans les bureaux les plus importants. Encore une fois, je dois faire attention pour ma rentrée, un gars discute avec son téléphone dans le local. Je dois l’assommer vraiment vite.  

    Avec mon pied, je défonce la grille très rapidement pour me diriger vers le mec au téléphone et juste pour lui donner un coup de boule assez puissant pour le mettre hors-combat. Je commence ensuite à regarder le gars au sol. Il avait une arme à feux et une carte magnétique. Je prends naturellement la carte magnétique, ils ont peut-être un abri secret pour cacher la drogue. L’arme reste à sa place, seules les munitions disparaissent.


    « Walter, le mec, il porte un chandail vraiment moche de Pink Flyod, attends je le prends en photo et je te l’envoie. On dirait une contrefaçon vendue dans la rue avant le show de base. C’est vraiment une horreur. Hum… sinon, j’ai compté environ une quinzaine de personnes dans la boite de nuit. Une dizaine semble être des mecs proches du milieu criminel, et on a quand même quelques prostituées. Je crois que l’alarme va faire fuir les prostituées et les mafieux les plus drogués. Est-ce que tu te sens d’attaque? On va essayer de les entourer, toi tu vas passer la porte principale dès que l’alarme sonne et tu te diriges vers les bureaux, moi je vais prendre le reste des hommes par le revers. Cela te va? »

    Je lui envoie quand même l’affreuse photo du chandail horrible pour attendre ensuite si celui-ci est d’accord ou non avec mon plan de base. Encore une fois, je ne cherche pas vraiment à m’imposer dans sa mission, je veux vraiment qu’il approuve le plan et peut-être qu’il peut avoir des meilleures idées que mes idées.

_________________

« Young Force, tu connais mec? »
avatar
Katherine E. Bishop

Messages : 698
Date d'inscription : 14/01/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tir en plein cœur, parce qu'on vise trop bien pour rater de toute façon, yeah ! (Kate Bishop)

Message  Walter Jensen le Jeu 6 Aoû 2015 - 11:05

Je regarde la photo. C'est vrai que c'est horrible. Bon, c'est pas le coeur de la mission, mais quand même, c'est vilain... Je soulève mon pull pour voir si j'ai pas un T-shirt aussi moche. Non, c'est bon, j'ai pas de T-shirt, donc pas de risque. Faudra que je pense à chercher si j'ai pas un truc aussi laid dans mes affaires et que je le brûle. Je crois que ma mère m'avait filé un T-shirt de Pink Floyd parce que soit-disant, c'était un des premiers concerts et elle adorait et blablabla, collector, blablabla, leg familial... Bon, je réponds un petit message pour être sûr de pas faire de bruit et de pas faire repérer Kate :

xptdr ! y'a des choses qui devraient être interdites en 2015 !

J'attends... J'attends en écoutant mon téléphone pour être sûr qu'il ne lui arrive rien. J'entends des pas, parfois une respiration, mais je suis impressionné par la discrétion dont elle fait preuve. Sûr qu'elle pourrait venir m'espionner dans la nuit sans que je m'en rende compte. Mais bon, faudrait être complètement perverse, surtout que je suis pas vraiment du genre à me cacher. J'attends encore un peu et soudain...

L'alarme hurle comme un cri qui vient déchirer le silence de la nuit. Je me rapproche de la porte et je me cale sur le côté, agenouillé derrière un carton que j'ai traîné jusqu'ici. J'espère que ma cachette fera illusion. Ca marche dans Metal Gear Solid, alors ça devrait marcher aussi ici. Je rabats la petite languette qui sert normalement à passer les doigts pour le porter. Les portes s'ouvrent et quelques-uns sortent. Des prostituées surtout. Comme l'avait prévu Kate, elles ont pas envie d'y laisser leur peau. Quelques malfrats à la sale tête sortent aussi. J'ai peur qu'il reste le gros des troupes à l'intérieur et qu'ils ne soient en train de chercher qui a déclenché l'alarme et si y'a vraiment le feu. Ils vont probablement aussi essayer d'éliminer les preuves, à moins que le chef sorte du bâtiment pour rassurer les autorités et les empêcher d'entrer. Il faut qu'on intervienne et vite.

Je renverse le carton et je fonce vers l'intérieur. J'entends quelqu'un crier un "C'est qui, lui ?", mais je ne m'arrête pas. Je suis dans la grande salle, quelques gars cherchent à comprendre ce qu'il se passe. L'un d'eux me voit et ouvre la bouche. Tant pis. Grillé pour grillé, je préfère autant briller. Je m'illumine. Un plein soleil dans le noir, ceux qui ne se sont pas protégés vont être aveugles plusieurs minutes. J'avais entendu que regarder une éclipse sans protection, c'était dangereux. Eux vont pouvoir raconter à quel point c'est vrai. Je mets un coup d'épaule dans celui qui m'avait vu pour le faire tomber à la renverse. Mon objectif est un escalier, Kate doit être au dessus. Je trouve des marchent qui montent, je m'éteins. Tout redevient sombre, et j'avoue que je passe pas loin de rater une marche. Je ralentis et j'avance plus lentement, essayant de me faire discret. Au rez-de-chaussée, ça crie et ça se cogne. Daredevil aurait jamais eu de problèmes à leur place, mais pas de peau, il est pas avec eux, du moins, je l'espère.

A l'étage, c'est plus calme. Je suis dans une sorte de long couloir avec quelques portes sur le côté et des fenêtres de l'autre. J'essaye de trouver un bruit, mais rien ne vient à part le vacarme en-dessous. Bon sang, Kate, t'es où ? En rentrant dans une salle, quelqu'un me saute à la gorge. Je sais que je suis plus fort que les humains, alors je tente de ne pas trop le violenter, je vais pour lui écarter les bras, mais il résiste. Bon sang, c'est un mutant ou quoi ? Il est fort. Je tombe à la renverse et ses doigts commencent à serrer un peu trop ma gorge. J'essaye de retirer ses mains, de tousser, de lui casser les coudes, mais rien. Et puis, je repense aux conseils de Kate. Tant pis, ça risque d'être crade, mais c'est un mal nécessaire. Je lui attrape la tête et je lui mets les deux pouces dans les yeux. Il crie et me lâche. Je viens placer mon pied sous son ventre et je l'envoie le plus loin possible. Il percute le plafond et entraîne dans sa chute quelques morceaux de plâtre. Je me relève en toussant. Je m'appuie sur ce qui semble être un bureau au toucher. Je serre mes mains sur le bois. L'autre s'est relevé aussi et il revient à la charge. Je lui mets un coup de bureau comme si j'avais frappé avec une batte de Baseball. Il repart au sol. Je continue à frapper, encore et encore, jusqu'à ce qu'il ne bouge plus. Je ne sais pas si je l'ai tué, mais je ne veux pas vérifier. J'écoute mon téléphone, j'espère que Kate n'a pas eu de soucis. Le bruit de bagarre à dû s'entendre de son côté. Si elle est tombée aussi sur un mec avec une super-force, j'espère qu'elle a mieux géré que moi. Je chuchote :

-Kate ? Kate ? Je suis tombé sur un mec un peu trop costaud. T'es où ?

_________________
avatar
Walter Jensen

Messages : 342
Date d'inscription : 19/12/2014

Feuille de personnage
Pouvoirs:
Informations:

Voir le profil de l'utilisateur http://heroicage.forumactif.com/t252-walter-jensen-sunshine#2388

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tir en plein cœur, parce qu'on vise trop bien pour rater de toute façon, yeah ! (Kate Bishop)

Message  Katherine E. Bishop le Jeu 6 Aoû 2015 - 23:22

    Walter approuve rapidement mon message  confirmant la laideur de ce chandail. Je ne suis pas contre les chandails de Pink Flyod, mais il faut être réaliste parfois, quand on achète dans la rue, c’est toujours plus moche. Je réponds à Walter avec un smiley assez bizarre, mais confirmant les dires de notre nouveau duo dynamique. Je remets ensuite mon téléphone dans ma poche de combat pour continuer ma tournée. Avant de déclencher l’alarme, je veux quand même une confirmation des hommes sur place et sur leurs armes. C’est plus difficile de rester discret, mais ils prennent de la bonne drogue pour que je reste dans la discrétion encore un moment. Certains locaux sont vides pour que je passe plus facilement. Ils ne sont pas beaucoup et c’est toujours mieux. Après un temps, je trouve quelques caisses pour transporter la drogue.

    Au moins, j’ai trouvé un peu de leurs trafics pour les incriminer. Ma stratégie est assez simple, je vais barricader le local de l’intérieur avec la drogue dedans et partir l’alarme. Les mafieux les plus intelligents vont se diriger vers le matériel, pendant que les plus drogués du groupe vont restés dans les autres locaux ou que d’autres vont partir dehors avec les prostituées. Je dois quand même faire attention pour éviter qu’ils paniquent trop, alors je dois rester proche des locaux où se trouvent la drogue. Je trouve une alarme un peu plus loin du local, mais je reste un moment dissimuler vu qu’un mafieux se promenait dans les couloirs. C’est facile de se cacher dans les couloirs vu les trappes ou même les prises faciles sur les lumières au plafond. Cela prend un petit temps, mais la patience est toujours une vertu assez importante.

    Dès qu’il quitte le couloir, je vais vers l’alarme pour la déclencher rapidement tout en me dirigeant vers une petite cachette pour attendre les sorties. Les prostituées et quelques mafieux ont sorti en urgence, croyant vraiment aux feux, pendant que quelques soldats plus calmes étaient en train de se réunir pour discuter de stratégie. Certains commencent à se séparer, pendant que trois hommes se dirigent vers la marchandise. Essayant de pousser doucement la porte, ils commencent à se frustrer de la barricade que j’avais installée. J’arrive doucement vers les trois hommes pour assommer rapidement les deux en cognant la tête en simultanée. Le troisième se tourne rapidement vers moi, pour essayer de sortir une arme de son pantalon, mais mon coup de pied dans le ventre lui bloque sa respiration et mon nouveau coup de boule le fout hors-combat.

    Quand je crois à ma victoire la plus complète contre les méchants mafieux, je sens rapidement une pression pour me balancer dans le mur. C’est assez impressionnant parce que je ne l’ai pas vraiment entendu, il me bouscule un peu, mais j’ai le temps de lui donner quelques coups pour voir ses esquives et sa puissance. Je l’ai beaucoup sous-estimé à la première impression, il esquive rapidement mes coups de base pour me donner une suite. Il est doué pour se promener dans une boite de nuit de drogués. Il est habitué surtout pour les techniques des arts martiaux, il doit être ceinture noir dans un paquet de trucs.

    Et vous savez ce que les gens avec de la technique détestent le plus au monde? C’est des meufs qui s’improvisent une brutalité. Je n’utilise aucune technique bien précise, le mec, il s’entraine dans un dojo, il connait mal le combat de rue. Oui les mecs de la Main connaissent les arts martiaux et le pratiquent assez bien, mais l’ennemi devant moi, ne fait que copier des mouvements. Je prends sa tête avec mes deux mains, il me donne un coup assez violent au ventre en défense, mais j’encaisse. Je rentre ensuite sa tête dans le mur pour l’assommer.

    Je prends une petite seconde pour respirer avant de me faire sentir encore pousser au sol après un lourd bruit. Je comprends assez rapidement ce qu’il s’est passé, un salopard de la pire espèce m’avait tiré dans le dos pendant que je reprenais mon souffle. Je sens une petite ouverture à mon épaule, mais la balle n’avait pas rentré. Mon armure est capable d’encaisser des calibres doux, au moins, le mafieux ne s’était pas servi d’un shotgun ou une autre arme de ce type. La prochaine fois, je dois vraiment faire attention. Il s’approche de moi pour voir si je suis morte, mais dès qu’il est en position, ma jambe s’enroule autour de sa jambe pour le faire tomber et casser sa jambe avec un rapide mouvement. Je le désarme rapidement en enlevant les munitions encore pour l’assommer avec un coup de pied sur la mâchoire.

    Ma tête commence à faire le tour du couloir, il n’avait plus de danger maintenant. Je dois retrouver Walter pour la suite. Je ne sais pas combien de temps avait passé entre le temps de l’alarme et les combats. De toute façon, on n’a pas trop le temps de rester vu que les pompiers et les policiers risquent de venir assez rapidement. J’essaie quand même de passer incognito à travers les couloirs, après un temps je retrouve le couloir principal et j’entends un bruit assez important. Je me camoufle au cas où, encore une fois, je mise plus sur la prudence que l’attaque direct, mais je vois enfin Walter qui panique dans un coin avec son téléphone qui m’appelle.


    « COUCOU! »

    Je saute presque sur lui en arrivant en face de son visage. J’espère qu’il ne va pas me donner un coup pour cette mauvaise blague, mais c’est toujours mieux d’en rire que de pleurer. Un homme costaud? Au moins, il a été capable de se débrouiller tout seul. Il pouvait bien voir mon épaule gauche de ma armure noire un peu déformé par le coup de feu, mais je suis toujours debout.


    « Ça va? Tu n’es pas blessé? J’ai battu cinq gars, dont un qui faisait des trucs martiaux et l’autre qui a triché avec une arme à feu. J’ai barricadé le local où il avait la drogue avant de déclencher l’alarme, les policiers vont pouvoir trouver assez facilement avec de la bonne volonté. Tu préfères partir là? Je ne sais pas combien de temps va prendre la police pour nous rejoindre, mais on ne doit pas laisser de traces avant de partir.  »

_________________

« Young Force, tu connais mec? »
avatar
Katherine E. Bishop

Messages : 698
Date d'inscription : 14/01/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tir en plein cœur, parce qu'on vise trop bien pour rater de toute façon, yeah ! (Kate Bishop)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum