Rencontre aléatoire (Lady Sif)

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Rencontre aléatoire (Lady Sif)

Message  Caitlin Fairchild le Mer 10 Juin 2015 - 0:35

L’été venait de commencer pour la plupart de la population civile, c’était lle temps de prendre des congés bien mérités ou encore de respirer la chaleur d’été que cela pouvait amener. Les étudiants étaient en train de finir leurs sessions, les fonctionnaires attendaient uniquement de prendre leurs deux semaines de congés pour aller en Floride ou à San Francisco. Tout variait beaucoup selon les envies et les carrières de chaque personne. Certaines personnes ne voyaient pas vraiment l’été comme un changement réel de la vie, juste une période pour se replacer et de changer quelques habitudes de vies. Plusieurs membres du SHIELD avaient demandé souvent à cette période des petits  congés pour retrouver une certaine normalité. Dans plusieurs milieux, c’était différent entre chaque employeur et employé. Souvent des littéraires comparaient les Vengeurs à l’Armée, dans une position difficile de remplacement vu leurs rôles qu’ils pouvaient avoir à travers la planète.

Cependant avec le temps, il était possible de comprendre que cette vision était fausse. Il n’avait pas vraiment de Réserves pour appuyer les Vengeurs si certains avaient besoin de congés ou blessés et il était impossible de s’appuyer sur d’autres forces. En plus, il était pratiquement impossible de rechercher de réels remplaçants. Plusieurs organismes essayaient de créer souvent des méta-humains, mais cela se transformait souvent en échecs pour plusieurs raisons. Malgré les volontaires pour avoir des pouvoirs qui peuvent aider la planète entière, les expériences pouvaient vraiment devenir catastrophiques pour créer des lourds problèmes psychologiques.

Caitlin n’était pas ressortie avec ces problèmes dût à sa mutation, mais une partie d’elle n’était plus depuis fort longtemps avec la fin désastreuse de son premier groupe : le Gen 13. Peu de gens pouvaient vraiment croire rentrer dans un groupe de sécurités et penser avoir le mental pour l’avoir, peut-être que Caitlin ne l’avait même pas au final. C’était encore une grande question de perception et l’image des Vengeurs était beaucoup trop multiple pour s’intégrer parfaitement.

Les Vengeurs n’avaient pas aussi besoin de congés, parce que la plupart du temps, ils étaient souvent en congés. Contrairement aux horaires militaires, ceux-ci n’avaient aucune obligation particulière à s’entrainer intensivement à chaque jour. Chaque Vengeurs pouvait mener leurs vies comme ils le voulaient en dehors des missions ou des réunions. Certains pouvaient prendre des missions à l’étranger pour un plaisir de changer d’air, d’autres pouvaient encore combattre les ennemis qu’ils avaient avant ou encore certaines minorités avaient le désir de se faire de la publicité dans les magazines pour passer des messages idiots.

Fairchild avait eu la malchance de participer à cette médiatisation, surtout quand elle s’était présentée la première fois dans les Vengeurs. Caitlin avait eu l’impression que c’était une obligation de s’inscrire dans la médiatisation pour faire parti de l’équipe. La Justice League restait célèbre, alors au début, c’était  normal qu’elle s’implique jusqu’à qu’elle voit que c’était une tonne de conneries la participation médiatique. À place que les médias vont vers le groupe, ce sont les Vengeurs qui vont vers les médias pour chercher un appui.

Après quelques années des Vengeurs, elle s’était effacée de cette partie médiatisation pour rentrer plus dans le conditionnement physique durant ses temps libres. Elle avait le choix entre deux gymnases pouvant lui permettre cette possibilité. La première était celle basée à New York qui appartenait directement à Valkyrie, mais malgré que Caitlin puisse avoir quelques liens amicaux avec sa clique, elle ne se sentait pas pleinement accepter dans la clique de Parrington

Alors le deuxième lieu, qui était plus dans les tenants de Fairchild, se positionnait directement à l’Héliporteur. Il avait plusieurs machines pour permettre de mesurer la force ou encore de permettre un entrainement plus poussé que faire des courses à Central Park. Caitlin avait laissé un temps l’entrainement pour poursuivre une petite enquête préliminaire sur les Maraudeurs et Sinistre sans une grande percée. Ainsi elle s’était retrouvée à son conditionnement physique habituel après avoir laisser l’entrainement durant cette petite enquête.  

Ce matin, elle allait reprendre les bonnes habitudes de vies. Un entrainement en essayant d’éviter de ne pas penser uniquement pourquoi les Vengeurs fonçaient sur un mur ou pourquoi elle ne se sentait pas du tout à sa place dans ses lieux. Vêtue d’un shirt vert qui recouvrait l’entièreté de son haut sauf les épaules, avec le fameux logo Gen 13 en arrière, elle avait enfilé aussi un pantalon noir d’entrainement habituel. Elle était un peu surprise de voir une autre personne qui était déjà en train de faire quelques exercices. Assez timide au début, Fairchild avait quand même essayé de lui adresser un petit bonjour de la main. Au moins, c’était un grand effort passé pour un petit essai de socialisation avant de se diriger vers une machine d’entrainement.

_________________
avatar
Caitlin Fairchild

Messages : 150
Date d'inscription : 04/11/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rencontre aléatoire (Lady Sif)

Message  Sif d'Asgard le Ven 12 Juin 2015 - 19:23


Le gris métallique du plat de ma lame est à une vingtaine de centimètres de mon visage et je le fixe. Je n’y vois pas mon reflet à proprement parler mais il y a toujours eu un peu de cela ; mon arme, avec sa gouttière en deux parties afin de renforcer sa partie forte et son absence de garde, est plus qu’une métaphore de moi-même. C’est une partie de moi, comme l’est cette armure que je porte encore et toujours. Une cuirasse thoracique corsetée et segmentée au niveau du buste, afin de ne pas entraver mes mouvements tout en revendiquant ma féminité, avec un gorgerin ouvrant sur ma gorge et un simili-décolleté couvert de mailles chainées. Mailles que l’on retrouve également en jupe, sous une autre jupe de lamelle de cuir rouge à l’instar de celui qui isole les couches d’armure de ma peau, tandis que les plaques métalliques formes également des épaulières, des brassards et un renfort sur l’avant de mes bottes à talon compensé, des chevilles jusqu’aux genoux. Les bruns des parties de cuir de ces trois accessoires entre se retrouve également sur mes protèges mains et sur les fusées de mon épée, que je tiens actuellement au niveau de mon buste. Ultime couleur d’une divinité qui ne ressemble pas à son mythe, le noir de mes brais se retrouvent sur ma longue chevelure qui a vu les mèches de mes tempes être nouées à l’arrière de mon crâne afin de servir de serre-tête naturel et de dégager mon visage, pour l’heure inexpressif et concentré.

Le gris métallique du plat de ma lame est à une vingtaine de centimètres de mon visage et je le fixe. Je n’y vois pas mon environnement mais cela ne m’empêche de lui être attentive. Les Neufs Royaumes d’Yggdrasil sont liés et malgré leurs différences ils ont des points communs suffisant à leur donner un air de famille ; gravité et atmosphère en font parti. Mon peuple n’a jamais cherché à remettre en question ces points, du fait, là où les Humains ont expérimenté comme toujours. Etre touche à tout est l’une de leurs plus grandes forces comme de leurs plus grandes faiblesses, ils progressent constamment et rapidement mais n’ont aucun équilibre ni réelle idée de ce qu’ils font. Les Asgardiens ont depuis longtemps trouvé leur équilibre. Quand à moi…

Mes gestes sont fluides et précis, bien plus dextres que rapides, même si la force Ases reste présente. La première rotation ascendante de ma lame et accompagnée d’une extension de mes appuis afin de me soulever légèrement du sol. Je m’immobilise le mouvement terminé puis atterrit un instant plus tard, reprenant mes appuis dans un claquement de talons et revenant à la position initiale.

J’ai mis au point mes styles de combat sur Asgard et m’y suis exercée depuis les steppes gelées de Jötunheim aux monts ardents de Muspellheim dans des cycles d’entrainements bien plus longs que ceux des humains. Mais n’ayant accès ni à la diversité de recherches ni aux transmissions de savoir comme eux pouvaient avoir, il m’a fallut des siècles de répétition pour atteindre mon niveau actuel, là où une de leur vie est suffisante à l’égaler ou le dépasser, techniquement parlant. Voici qui ne me motive qu’à progresser et à mettre à profit ces artifices qu’ils ont créés, néanmoins avant de m’entrainer en gravité 0, comme je l’ai fait pour les climats extrêmes, il me faut m’y préparer. Et les principaux points à travailler sont les capacités acrobatiques car la proprioception ne sera plus suffisante en l’absence de pesanteur. Bien que de mes styles puissent nécessiter des capacités acrobatiques pour de rares enchainements, je ne suis guère avancée dans le domaine et me doit de travailler cela ; l’absence d’appui diminue la puissance des coups, ce qui ne me gêne en rien, mais également leur précision, ce qui m’est plus dommageable. J’ignore si je parviendrais à adapter mes styles à ce nouvel environnement mais j’essaie et les débuts sont toujours difficiles.

Je reprends le même mouvement que précédemment, décollant à nouveau mais poursuivant la rotation par un tour complet sur moi-même et un coup d’estoc au maximum de mon allonge, me faisant lâcher ma seconde main. Je me fléchis pour reprendre mes appuis à l’atterrissage et me repositionner dans ma position première au plus vite, toujours accompagnée du claquement sonore qui était, jusqu’à lors, le seul bruit m’accompagnant dans cette pièce déserte.

Une nouvelle rotation et un nouveau bond, suivis d’un nouveau tour complet et d’un coup d’estoc à une seule main auxquels je rajoute cette fois une torsion du poignet pour placer un coup de taille ; une feinte qui semblait vouloir percer le cœur pour finalement taillader la gorge. Un nouvel atterrissage bruyant et lourd alors que jambes fléchies et lame contre le sol puis une nouvelle remise en position.

Le gris métallique du plat de ma lame est à une vingtaine de centimètres de mon visage et j’en détourne mon regard noisette alors que les pas d’une autre personne se font entendre. Une jeune femme dont la taille est inférieure à la mienne et la silhouette semblable, qui me regarde avec bien moins d’assurance ou de froideur que je n’en montre. Sa longue chevelure rousse encadre un visage aux yeux vertes et coule sur un t-shirt de cette même couleur, jouant admirablement bien de la complémentarité des deux couleurs tandis que son pantalon noir entre en opposition avec la peau claire, lui donnant une esthétique équilibrée et plutôt agréable à l’œil. Son visage est assez fin mais garde cet équilibre grâce à de grands yeux et des lèvres charnues.

L’inconnue a quelque chose de familier et fait preuve de courage en de brèves salutations de la main ; salutations auxquelles je réponds, perdant ma froide concentration. Me tournant vers l’autre femme et lâchant mon arme de ma main droite, je ferme le poing et appose celle-ci contre mon plexus, m’inclinant en avant sans cesser de la fixer. J’hésite un instant à aller faire les présentations en bonnes et dues formes mais la rousse se dirige rapidement vers une machine de la salle, ainsi donc continus-je également mon entrainement dans sa partie spacieuse. Au-delà des armes d’entrainements non-létales, je n’a pas grande connaissance de l’utilisation de supports mécaniques pour l’entrainement, ainsi donc ma focalisation est légèrement perturbée par la curiosité.

Rotation et bond, tour complet avec inversion de la position de la main secondaire sur la fusée pour feinter cette fois sur la taille et après un nouveau tour sur moi-même porter l’estoc. Atterrissage bruyant et lourd ou le claquement de talon se voit concurrencé par celui métallique de ma genouillère ; je suis un genou à terre, toujours sur des appuis, et me permets un regard à ma voisine d’entrainement. Je me relève et reprends ma position.

Rotation et bond, avec interruption de la première pour porter un coup de taille en diagonale descendante, alimentant un tour complet se terminant par un coup de taille horizontal. Atterrissage accroupie, bras tendus sur le côté.

Rotation et bond, avec interruption de la première pour porter un coup de taille en diagonale descendante, alimentant un tour complet se poursuivant par un coup de taille horizontal suivit d’un autre vertical. Atterrissage un genou à terre, bras tendu vers l’avant.

Rotation et bond, tour complet avec inversion de la position de la main secondaire sur la fusée pour feinter sur la taille et interrompre pour porter un autre coup de taille en diagonale descendante, alimentant un tour complet se terminant par un coup de taille horizontal. Atterrissage bruyant mélangeant talon et métal alors que l’élan me fait glisser et violemment choir sur le flanc, les deux mains toujours agrippées à mon arme.

Le gris métallique du plat de ma lame est à une vingtaine de centimètres de mon visage et je le fixe, voyant au-delà de lui le reste de ce sol contre lequel j’ai fini.

_________________
Sif

Fiche de Personnage - Fiche de Liens - Nombre de Posts : 95

avatar
Sif d'Asgard

Messages : 478
Date d'inscription : 04/04/2015
Age : 23
Localisation : Héliporteur

Feuille de personnage
Pouvoirs:
Informations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rencontre aléatoire (Lady Sif)

Message  Caitlin Fairchild le Mar 16 Juin 2015 - 7:18

Elle avait répondu aux premières salutations basiques de la main, Fairchild avait juste donné un petit sourire à l’Asgardienne qui semblait assez occupée à s’entrainer dans la salle de gravité digne de Dragon Ball. Caitlin ne voulait pas vraiment la déranger, elle semblait intensivement dans cet entrainement depuis plusieurs heures pendant que Caitlin venait d’arriver dans ces lieux. Et elle savait très bien que certains Vengeurs cherchaient à faire un entrainement sérieux et l’un des lieux qui pouvait satisfaire la force brute ou les techniques utilisées par certains de leurs membres. C’était amusant d’aller cogner des criminels avec une bonne force comme l’HYDRA utilisait avec des expériences non-abouties. Mais ce n’était pas en tout temps que les Vengeurs pouvaient user de leurs forces pour affronter des ennemis aussi puissants à chaque fois.

Alors le gymnase de l’Héliporteur servait beaucoup à perfectionner un entrainement que les surhumains ne pouvaient pas suivre en plein temps en dehors. Au moins, ils pouvaient en profiter largement dans cette salle. Les Agents du SHIELD pouvaient soit paraitre très chiants ou très gentils, Fairchild avait plus l’habitude de faire ses entrainements seuls. Elle avait eu le temps de s’acclimater avec quelques membres, mais elle ne se sentait pas encore à l’aise parfaitement à faire des entrainements avec les autres membres des Vengeurs. Jessica pouvait lui apprendre beaucoup pour manier plus rapidement sa vitesse ou Steven juste pour avoir une affirmation d’elle à place de douter autant à chaque fois.

Mais elle ne voulait vraiment pas faire perdre leurs temps. Jessica semblait être vraiment une grande espionne et bien plus occupée de trouver des informations sur les ennemis que faire de petits entrainements. De l’autre coté, Steve Rogers avait beaucoup à faire en réunissant les troupes pour essayer d’être bien plus assembleur. Caitlin avait peut-être besoin de se retrouver dans les Vengeurs, mais elle avait surtout besoin de prouver réellement sa valeur. Elle sentait peut-être une injustice de prouver sa valeur quand elle avait passé de nombreux tests depuis toutes les années qu’elle avait passé dans le Gen 13. C’était peut-être des ennemis inconnus, mais affronter les Maraudeurs, Gibson et quelques cellules de l’HYDRA avaient faits grandir l’expérience de Caitlin.

Peut-être que beaucoup de traumatismes sont restés, mais elle avait toujours montré une certaine combattivité pour être aperçu par les forces du SHIELD. Fairchild commençait à faire quelques étirements au début, cela avait pris quelques secondes pour faire le tour primaire de ses muscles. Après un temps, elle se concentrait plus sur machine qui avait la possibilité d’augmenter la masse d’une façon excessive. Cela lui permettait de pratiquer sa force maximum sans créer du vandalisme à New York ou à l’Héliporteur pour s’entrainer.

C’était quand elle était en train de régler la machine pour aller en premier vers les quinze tonnes surtout pour pratiquer ses muscles que son petit monde se bousculait. Elle savait très bien qu’elle était un peu plus forte que la force de ce poids, mais c’était surtout pour des échauffements. C’était avec cette réflexion que le moment fatal est arrivé, le moment qui allait changer la petite journée de Caitlin en entendant le petit bruit à coté. Elle avait regardé un moment vers la direction du bruit pour voir une asgardienne écrasée au sol.

Elle n’avait pas vraiment vu la scène en question, mais elle pouvait bien l’imaginer. Elle cacha son petit ricanement intérieur pour aller en direction de la brunette et demander les politesses de base quand une personne se cassait ridiculement la gueule à terre après avoir essayer quelques mouvements risqués. Caitlin arrivait doucement en direction de Sif pour lui demander deux questions pertinentes à la situation.

-Hey, tu vas bien? Tu as besoin de premiers soins?

Bien sûr, elle n’allait pas faire les premiers soins elle-même, il avait déjà de nombreux médecins dans la base, bien plus compétents de faire les soins qu’elle. Elle voulait juste s’assurer que la guerrière soit capable de bouger toute seule pour se diriger vers l’infirmerie si elle avait des blessures vraiment importantes. Une mauvaise chute pouvait parfois provoquer des dommages bien plus importants.


_________________
avatar
Caitlin Fairchild

Messages : 150
Date d'inscription : 04/11/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rencontre aléatoire (Lady Sif)

Message  Sif d'Asgard le Mar 16 Juin 2015 - 19:46


Un sourire à ma réponse puis des étirements pour s’échauffer et l’utilisation d’une des étranges machines humaines, voici ce que mes observations parcellaires m’avaient rapporté de l’activité de la jeune femme. Activité qu’elle interrompit en réaction à ma propre activité ayant connu un élément perturbateur des plus prévisibles. Par plusieurs fois, je me suis réceptionnée avec difficulté et même si c’est toujours surprenant dans le feu de l’action, la chute ne l’est en rien dans le cadre de l’entrainement. Tomber est permis, se relever est obligé. Cependant, un Asgardien qui tombe, ce n’est pas rien ; déjà que retomber sur ses pieds était assez sonores, mais le faire sur ceux-ci puis le flanc suite à une glissade… armure incluse, je dois dépasser les deux centaines de kilogrammes de chairs et d’acier. La discrétion est une notion connue de mon peuple, dans la théorie. Je n’ai pas souvenir d’avoir été relativement discrète, quelle qu’ait été la période de ma vie, ou d’avoir vu un autre Asgardien l’être.

Voici les pensées qui me traversent l’esprit alors que je reste quelques instants sur le sol, continuant de le regarder et de constaté qu’en plus d’être naturellement inconfortable il n’est pas des plus entretenus. Mais le pire est évité, il ne me semble pas avoir laissée quelque marque que ce soit, une bonne chose considérant que mon premier acte en arrivant sur Midgard a été d’avoir laissée les glyphes de téléportation sur le sol d’Héliporteur ; une chose qu’on ne m’a jamais reprochée cependant quand bien même j’éviterai de la réitérer.

Je pense beaucoup, sans doute du fait que je me sois cognée la tête et qu’à défaut de douleur il faille un peu de temps pour que tout se remette en place, et suis interrompue dans cela par celle-là même que j’ai du interrompre par ma chute. Comme pour les salutations, nous nous retournons la politesse même si la jeune humaine est encore sur ses deux jambes.

Me tournant vers elle alors qu’elle  me parle, je la fixe à l’horizontale avant d’entreprendre de me relever, me retenant de planter mon arme dans le sol pour m’en servir d’appui. Ma main suffira, rapidement suivie par l’un de mes pieds et me permettant ainsi de me redresser rapidement, sans difficulté aucune.

Merci de votre inquiétude mais il n’est nul dommage, que ce soit à votre sol ou à moi-même.

J’ai attendu d’être debout et face à la jeune femme pour lui répondre, faisant attention à bien formuler mes paroles pour qu’elles soient compréhensibles malgré un accent proche du scandinave. Rangeant ma lame dans mon dos, la magnétisant avec mon écu lui-même magnétisé avec ma plaque d’armure, je me tiens droite face à la jeune femme et la regarde aussi franchement que je lui parle.

Je suis Sif, d’Asgard.

J’ignore si elle a entendu parler de moi, que ce soit de part ma présence dans la mythologie nordique ou par mon arrivée récente dans les Vengeurs, néanmoins à par sa familiarité physionomique et son bon maniement chromatique je ne sais rien d’elle. Il est probable que cela changera une fois son nom obtenu, chose motivant mon silence puisque la politesse devrait la pousser à s’introduire elle-même à mon instar.

Ravie de faire votre connaissance.

Je ne bouge que peu alors même que je parle, gardant cette droiture maitrisée incontestablement militaire. Néanmoins, ma tête et mon visage sont mobiles : la première s’incline en avant comme sur les côtés à mes paroles tandis que le second, même s’il reste relativement impassible, tâche d’être avenant.

Veuillez me pardonner de vous avoir fait interrompre votre entrainement et de vous avoir inquiétée.

J’essaie de me montrer moins intimidante que de norme, considérant le manque de confiance en elle démontré par la jeune femme précédemment, mais j’ai conscience que le choc culturel peut être assez frappant ; j’ai eue suffisamment d’interactions avec les humains pour comprendre que l’on est trop franc voir direct pour eux tandis que ma tendance à l’impassibilité en présence d’inconnus ou de connaissances ne m’aide pas à être sympathique. Thor a cette aura et cette capacité à mettre les gens à leur aise, moi je suis limitée à ma droiture et ma spontanéité. Ma curiosité, aussi, même si elle ne se manifeste pas encore.

_________________
Sif

Fiche de Personnage - Fiche de Liens - Nombre de Posts : 95

avatar
Sif d'Asgard

Messages : 478
Date d'inscription : 04/04/2015
Age : 23
Localisation : Héliporteur

Feuille de personnage
Pouvoirs:
Informations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rencontre aléatoire (Lady Sif)

Message  Caitlin Fairchild le Dim 21 Juin 2015 - 6:31

Avoir des inquiétudes dans l’équipe des Vengeurs, surtout pour un entrainement aussi basique, cela pouvait paraitre facilement idiot. Peut-être que la question de Fairchild pouvait paraitre vraiment imbécile sur le moment, surtout quand la femme en face d’elle  semblait être capable de se battre sans aucun problème. Celle-ci ne semblait pas être un soldat du SHIELD ou encore des femmes étranges de Fury pour les missions impossibles. Caitlin connaissait assez bien les dossiers autour des nouvelles recrues, mais elle les passait souvent dans les archives, attendant un moment où son mental allait lui être plus favorable. Il était peut-être dommage qu’elle gaspille autant de temps afin d’éviter de connaître en ampleur les renseignements de chaque nouvelle recrue, mais elle avait beaucoup de problèmes avec cette méthode.

Elle avait l’impression de fouiller dans la vie privée des autres sans leur demander la permission aux membres. Peut-être que le SHIELD voulait que l’équipe se sente plus soudée de cette façon, mais Fairchild avait beaucoup de difficultés avec cette approche. Elle pouvait comprendre que les Vengeurs voulaient réellement cet avancement pour une équipe réellement plus forte, mais la rousse avait surtout l’impression que les leaders voulaient forcer cette équipe à place de la laisser se consolider seul.

Après l’assurance de la jeune femme, celle-ci avait décidé de se présenter sous quelques mots. Sif d’Asgard, oui elle avait vu le nom dans les archives, mais elle n’avait pas vraiment pris le temps de le lire. Fairchild ne connaissait pas vraiment les différentes mythologies, mais elle connaissait un peu Asgard pour avoir rencontré Thor surtout. Elle ne connaissait pas tout d’Asgard, mais au moins, elle savait encore quelques infos basiques sur ce Royaume. Elle ne connaissait pas Sif dans les grands détails, mais elle avait noté mentalement quelques fois les citations lyriques de Thor où ce nom avait passé.

-J’ai vu votre dossier dans les archives, mais je n’ai pas encore eu le temps de le lire. Je suis vraiment heureuse de rencontrer une nouvelle collègue, moi c’est Caitlin Fairchild. Je fais partie de l’équipe des Vengeurs depuis quelques années.


Les présentations étaient faites avec un grand sourire de la rousse. Caitlin lui présenta doucement sa main pour conclure les présentations. Elle avait bien remarqué le signe de la tête, mais la jeune américaine était vraiment habituée par une autre manière de politesse. Sif s’était rapidement excusée pour l’avoir déranger durant l’entrainement de la rousse.

-Aucun problème, je recommence juste un petit entrainement après quelques de mes missions, je peux facilement le placer sur une autre date. Alors… cela fait du bien de voir notre dimension? Tu te plais bien dans notre groupe?

_________________
avatar
Caitlin Fairchild

Messages : 150
Date d'inscription : 04/11/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rencontre aléatoire (Lady Sif)

Message  Sif d'Asgard le Jeu 25 Juin 2015 - 16:52


Lire mon dossier dans les archives d’Hélipoteur, voici qui me laisse perplexe ; non quand à la démarche, simplement quand au contenu. J’ai répondue aux questionnements d’An Tony Stark à mon arrivée mais ils en tenaient bien plus à mes capacités qu’à ma personnalité, ce qui motive d’ailleurs que je ne lise moi-même pas tous les dossiers personnels des autres Vengeurs. Je préfère apprendre à les connaitre et les découvrir par moi-même, quand bien même certains disposent de préjugés positifs ou négatifs de par leur réputation ou la manière dont ils ont attirée mon attention. Je lis beaucoup sur les Vengeurs en tant que groupe mais je discute plus sur les individus composants ledit groupe, de préférence avec les individus eux-mêmes. Heureuse de rencontrer des collègues, je rejoins Caitlin Fairchild sur ce point.

Son sourire est grand et communicatif tandis que sa main tendue me fait m’en détourner pour hésiter un instant ; j’ai suffisamment observés des Humains pour savoir ce qu’elle attend de moi mais ce n’est pas un automatisme ainsi me faut-il un temps avant d’avancer l’épaule et le bras pour tendre l’avant-bras et le poignet afin de lui prendre la main. C’est fait précautionneusement, je connais la fragilité de la physionomie humaine et il n’est pas dans mon intention de blesser ; c’est même un stress me motivant à garder mes distances physiques avec la plupart des individus que je côtoie d’ailleurs. Mais sans chercher à s’imposer, la poigne de Caitlin Fairchild est d’une force aussi familière que sa morphologie ; elle n’est pas Asgardienne mais j’ai l’impression qu’elle pourrait en être, physiquement parlant. Voici qui m’intrigue même si je n’en manifeste pas grand-chose, revenant à ma position première une fois le contact terminé.

L’absence de problème est positive, quand à l’entrainement après quelques missions il est preuve d’une valeur et d’une volonté d’investissement qui me parlent ; et qui peuvent être critiquables, du fait. Néanmoins je ne critiquerais pas, ayant déjà passée l’attente des festivités de fin d’une bataille à m’entrainer également, avec ou sans les personnes aux côtés desquelles j’avais mené ledit affrontement. Que je gêne donc Caitlin Fairchild dans ces « étirements d’après combat » m’aurait posé dilemme si elle ne c’était pas ainsi ouverte et intéressée.

Il me faut cependant quelques réflexions avant de pouvoir lui répondre, surprise et contente de ses questions. La notion de dimension est celle qui me pose le plus de problèmes, à dire vrai, puisqu’elle englobe pour moi les dimensions spatiales que son la longueur, la largeur et la profondeur, ainsi que la dimension temporelle ; il peut exister d’autres dimensions, ma compréhension restant bienheureusement limitée, mais je ne conçois pas Midgard comme une dimension. Néanmoins il s’agit là de culture et peut-être que la notion de Dimension ne me parle pas plus que celle de Royaume ne parle aux Humains. Peut-être également me trompe-je simplement dans les mots, l’anglais étant une langue récemment apprise et dans laquelle je dois encore posséder quelques difficultés.

Je connais la diversité et reconnais la beauté de votre monde, même si je n’ai pas réellement put le visiter comme il se devrait pour l’instant. Après, je dois avouer que vos constructions sont un peu trop compactes à mon goût.

Je ne m’étendrais pas sur le sujet à moins qu’il ne soit amené mais Héliporteur a été pensé pour être le plus utilitaire possible, une bonne chose, et donne ainsi l’impression d’un labyrinthe grouillant digne d’une fourmilière. Les bâtisses du Royaume d’Or, militaires comme civiles, ont une grandeur littérale : nos statues peuvent mesurer des centaines de mètres et le Valaskjálf, le palais d’Odin, est plus haut qu’aucune montagne de Midgard ne l’est.

Cela ne m’empêche d’y trouver l’aise nécessaire à accomplir ma tâche. De même, si je ne connais qu’une poignée de Vengeurs, ils m’ont tous été agréables et je suis honorée de faire partie de ce groupe.

Je ne regrette aucune de mes rencontres même si elles sont trop rares à mon goût. Je ne m’inquiète cependant pas de cela, quelques mois ne sont pas suffisant à rencontrer et connaitre toutes les personnalités d’un groupe comme les Vengeurs, occupées et dispersées tant à travers ce monde que dans leurs idées. Et je n’envisage pas encore le SHIELD ou les extérieurs, même s’il faudra bien m’y mettre un jour.

J’ai intégré le spectre idéologique du groupe et pense y avoir trouvée ma place, parmi les suivants de Steve Rogers. J’essais d’apprendre à connaitre d’autres Vengeurs afin que nous ne soyons pas de simples alliés mais des coéquipiers, même si je n’ai pas encore pu prouver ma valeur à leurs yeux.

Quand bien même elle est inférieure à celle qu’on attendait de moi aux primes abords, une chose dont je ne parle cependant pas non plus. Je n’ai cependant aucune mission à mon actif par attente d’en trouver une où mes capacités seront utiles ; chose qui me permettra surement de rencontrer d’autres et arrivera en temps voulu, le maigre temps de mon arrivée ici me permettant de garder la mesure quand à mon investissement et mon intégration.

Et vous, Caitlin Fairchild, vos années d’engagement ont-elles été à la hauteur de vos espérances et les Vengeurs ont-ils su gagner votre cœur ?

Il y a beaucoup de motivations possibles pour rejoindre un groupe comme les Vengeurs et, de ce que j’en ai compris, tout autant pour les quitter voir les décrier ; l’absence de discourt uni est un problème, les confrontations internes un autre, l’absence de structure clair un troisième. Mais le groupe est jeune et laisse le soin à cela de s’installer, il en revient à ses membres de le faire d’eux-mêmes, surtout considérant leur ouverture aux nouvelles recrues ; j’en fais ma part en tant que nouvelle, cela me semble naturel. Quand à Caitlin Fairchild, son expérience et son point de vue m’intéressent tout autant que la personne qui les possède.

_________________
Sif

Fiche de Personnage - Fiche de Liens - Nombre de Posts : 95

avatar
Sif d'Asgard

Messages : 478
Date d'inscription : 04/04/2015
Age : 23
Localisation : Héliporteur

Feuille de personnage
Pouvoirs:
Informations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rencontre aléatoire (Lady Sif)

Message  Caitlin Fairchild le Dim 28 Juin 2015 - 18:51

Sif semblait assez hésitante au premier gestuel de Fairchild, qui cherchait vraiment à lui serrer la main. C’était peut-être une petite erreur de Caitlin d’utiliser une habitude toujours aussi occidentale pour saluer une personne venant d’une autre dimension. Le Shield avait peut-être le don de manquer de subtilité avec les acteurs étrangers, mais Fairchild avait quand même assez eu de temps pour apprendre de nombreux cours, que cela soit pour apprendre des nouvelles langues ou même des choses les plus primaires que la géographie et la politique. Elle avait reçu un jour un petit cours sur la communication où elle avait appris de comment construire un dialogue avec des personnes venant de d’autres cultures. Dans la culture orientale, il n’était pas très fréquent de donner la main. Alors quand elle le faisait à une personne venant d’une autre dimension avec une culture fortement différente, Caitlin aurait dût vraiment réfléchir avant d’aller à cette approche.

Cependant la jeune asgardienne avait suivi le petit mouvement de salutation de la rouquine pour lui serrer rapidement la main. Laissant un petit sourire à ce gestuel, Caitlin lâchait prise après quelques secondes. Encore une fois, Caitlin était un peu maladroite dans son approche envers les autres. Elle s’était habituée surtout à un contact plus lié avec le Gen 13, avec des personnes qui venaient surtout des pays occidentaux. La plupart des contacts étrangers qu’elle avait reçus dans sa vie, était une personne récluse dans une tribu amérindienne et une personne venant de la Russie éloignée, mais avec qui, elle n’avait jamais eu réellement de discussion. Elle s’était beaucoup habituée à ce milieu avant d’arriver dans les Vengeurs où les possibilités de rencontres étaient maintenant à l’infini. Elle pouvait maintenant des guerriers de plusieurs dimensions ou encore de plusieurs planètes.

Elle devrait peut-être revoir sa communication avec les autres, surtout quand elle arrive dans les Vengeurs. Il était vrai que l’utilisation du concept de dimension était surtout pour des sciences terriennes. C’était un peu ridicule de le dire aux gens qui venaient directement d’une autre réalité, vu qu’ils n’avaient peut-être pas ce concept imprimé dans leurs cultures. Sif commençait à répondre aux questions de Caitlin avec des remarques sur la diversité, mais elle avait un problème de limitation vu qu’elle était surtout enfermée dans un lourd bâtiment métallique.

-J’avoue que rester dans cette base 24 heures sur 24, cela doit vraiment donner des maux de têtes terribles. Il faut juste demander aux agents ou à des Vengeurs, je suis sûr qu’on peut vous trouver un petit appartement qui peut vous faire plus voyager que des murs métalliques à chaque matin. Mais la diversité de cette planète est quand même chose qui s’est construite en concert avec plusieurs royaumes comme les vôtres ou de diverses autres planètes. L’innovation humaine est toujours aussi intéressante, mais il ne faut pas oublier le partage de chacune des cultures qui a construite nos différentes sociétés.

Il n’avait pas uniquement les asgardiens dans cette construction, mais il avait quand même une tonne de cultures hors-terres qui avaient aidés à sa modernisation et même à sa protection que cela soit les Amazones, les Asgardiens, les Olympiens, les Inhumains ou même les Krees. En plus, la Justice League avait quand même donné un nouvel élan à la protection globale sans faire vraiment la différence dans ce combat.

Sif continuait avec quelques commentaires sur le reste des Vengeurs. Caitlin était un peu surprise par cette révélation, les Vengeurs vivaient une certaine difficulté de cohésion, mais si elle se sentait bien intégrer, c’était tant mieux. Il avait eu au moins quelques efforts considérables pour essayer de faire sentir cette équipe plus unie qu’elle l’était vraiment. Contrairement à plusieurs Vengeurs, Sif semblait bien plus ouverte que plusieurs Vengeurs qui ne faisaient que brandir des drapeaux américains un peu partout à chaque intervention.

Sif retourna la question vers Caitlin sur son ressenti des Vengeurs, malgré toute ses années d’adhésion, elle avait quand même beaucoup de difficulté à lui donner une réponse claire à ce sujet. Il existait un réel malaise dans ce groupe, toujours très difficile à expliquer, mais prenant toujours une grande importance à chaque fois que Fairchild pensait à sa place dans le groupe. La seule réponse que, Fairchild pouvait portait à Sif, était surtout dans la nuance.  

-Cela fait un petit moment que je suis dans l’organisation, mais bon je trouve que c’est vraiment trop tôt pour juger de mon coté. D’une partie, je me retrouve avec des personnes exceptionnelles comme Rogers, comme Valerie, comme Sam, comme Luke ou même comme Kyana, mais d’une autre partie, le milieu reste assez difficile. Disons que je ne suis pas parfaitement intégrée au groupe, mais j’espère pouvoir le faire parfaitement plus tard. J’ai juste fais partie d’un petit groupe avant de rejoindre les Vengeurs. C’était peut-être la plus belle année de ma vie dans ce petit groupe, mais on n’était pas vraiment prêt à affronter les ennemis comme la Fraternité ou les Maraudeurs. Avec les Vengeurs et l’expérience de tous, je pense qu’on pourrait arriver à faire quelque chose de plus concret. Enfin, je l’espère…

La réponse de Fairchild reste assez nuancée, peut-être que Sif allait demander amples plus d’informations sur les différents ennemis que la rousse avait confrontée ou encore sur son ancien groupe, mais au moins, elle finissait son message encore avec un grand espoir envers les Vengeurs, malgré toutes les critiques que la planète entière pouvaient faire autour de ce groupe.

_________________
avatar
Caitlin Fairchild

Messages : 150
Date d'inscription : 04/11/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rencontre aléatoire (Lady Sif)

Message  Sif d'Asgard le Jeu 2 Juil 2015 - 0:45


Donner des maux de tête que de rester dans Héliporteur me pose moins de problème que l’aveu ; à défaut d’avoir des maux quelconques à être enfermée ici je ne vois pas ce qu’il y a à avouer, Caitlin Fairchild n’étant en rien responsable de ces éventuels désagréments. Que je sache, du moins. Demander à des agents ou des vengeurs pour trouver un petit appartement ailleurs qu’ici me laisse perplexe également : outre que cela compromettrait ma rapidité à répondre à un appel imprévu, ma cellule ici est déjà petite alors, quand bien même je n’ai besoin que d’un lit, d’un nécessaire de toilette et d’un râtelier pour résider, je préfère conserver un minimum de place. Ces considérations matérielles mises de côté, la jeune femme associe mon Royaume à la diversité du sien. Cela fait plaisir mais même si nous avons pu avoir un impact culturel assez récemment sur ce monde, il était déjà principalement constitué dans sa diversité ; j’entends par là non seulement la diversité culturelle mais également de faune et de flore. Néanmoins cela n’ôte rien au contentement de la reconnaissance qui est offerte. C’est peut-être vanité mais j’apprécie un peu plus Caitlin Fairchlid suite à cette remarque. Son point de vue sur les échanges et impacts culturels est tout à son honneur.

Celui sur les Vengeurs me laisse plus perplexe, avant même qu’il ne soit prononcé ; du fait de son expérience, sans doute a-t-elle vécue bien plus de choses avec comme à cause de l’équipe et a-t-elle remises bien plus de choses en question que moi. En résulte une complexité malaisée poussant Caitlyn Fairchild à conclure qu’il était encore trop tôt pour qu’elle se sente intégrée. Etait-ce tant de désillusions que cela dans son passé et mon avenir ou le problème était-il moins lié aux Vengeurs qu’à la personnalité hésitante de la jeune femme, qui devait facilement se faire malmener par des personnalités plus affirmées ?

Celles citées sont Rogers, sans doute Steve Rogers envers lequel j’ai déjà donné mon sentiment, Valerie, que je ne connais pas encore, Sam, qui doit être Samantha Parrington envers laquelle je possède une forte appréhension à l’approcher du fait de son « héritage » d’une connaissance disparue, Luke, qui ne me dit rien, ou Kyana, dont j’ai également entendu parler ; le trio Sam Parrington, Valerie Hopkins et Kyana Mayers formant un extrême des Vengeurs. Extrême envers lequel Caitlin Fairchild se retrouve tout en étant plus mitigée. Néanmoins la « difficulté » du milieu me fait penser au des problèmes avec des personnalités précises plus qu’avec le groupe en général. Pas parfaitement intégrée mais l’espérance de l’être plus tard ; tout est à construire, une bonne mentalité.

L’expérience précédente de Caitlin Fairchild au sein d’un groupe de plus petite envergure est-elle responsable de son malaise ? Je ne pense pas, quand bien même ce groupuscule semble lui avoir bien plus plut ; mais c’est néanmoins un argument pour l’hypothèse du problème avec les Vengeurs en général et non quelques uns d’entre eux. Quand à l’absence de préparation, elle laisse présager du pire. Etrange reflet des Vengeurs dans lesquels elle croit à présent.

Les Vengeurs seront ce que les Vengeurs feront. Notre destin n’appartient qu’à nous et celui d’un groupe appartient à ses membres. Le meilleur moyen qu’une chose advienne est de travailler jusqu’à ce qu’elle le fasse.

Ce n’est pas de l’optimisme, c’est une façon de concevoir les choses. J’ai passé des siècles à m’entrainer pour arriver à mes objectifs et ai repoussée chaque limite d’une bonne ou d’une mauvaise façon ; jamais je ne me suis laissée abattre dans cette progression qui résume ma vie. J’applique simplement ce développement au reste.

Vous avez une maxime pour cela ce me semble, avec un cœur brave défaisant l’impossible.

A cœur vaillant, rien d’impossible ; oui, j’ai beau converser avec les humains, les expressions mettront quelques temps à rentrer correctement. Mais tant que l’idée est comprise, tout est bon.

Beaucoup comparent les Vengeurs à la Justice League. Certains veulent l’égaler, d’autres la remplacer, d’autres encore la reformer… Je pense qu’il n’est pas à nous de débattre sur cela tout en ayant la sagesse de reconnaitre ce qui est : les Vengeurs peuvent reprendre la place laissée vacante.

Quelque soit l’objectif qu’on fixe aux Vengeurs vis-à-vis de son prédécesseur, je ne pense pas qu’on me contredira sur ce point. Je ne prends pas non plus la peine de préciser ma conception de filiation et de reprise du flambeau, estimant que mon allégeance au Captain America y suffit.

Je dois avouer ignorer tout de votre passé et de ce groupe que vous avez évoqué. La Fraternité m’est connue, An Tony Stark m’en a parlé à mon arrivée et j’ai pu lire des rapports du SHIELD la concernant, mais les Maraudeurs signifient quelque chose de bien différent que ce que vous entendez. Pour moi, ils sont un groupe de charognards cornus ayant récemment envahit plusieurs des Neufs Royaumes ; avant de venir sur Midgard, sur laquelle ils n’ont jamais mis les pieds à ma connaissance, j’ai menée une campagne à leur encontre sur Vanaheim, à la tête d’une compagnie d’Einherjar.

La différence de culture implique sans doute que la moitié des noms que je viens d’évoquer sont inconnus à Caitlin Fairchild ; une maladresse qui me fait m’arrêter. Je ne pense pas qu’elle m’en tiendra rigueur cependant, pas plus que je ne lui en ai fait vis-à-vis de la poignée de mains, car ce sont des choses qui permettent de découvrir et de s’habituer à la culture de l’autre lorsque notre propre esprit est suffisamment ouvert pour l’accepter. Ce qui, je n’en doute pas, est notre cas à toutes les deux.

Je pense donc que vos Maraudeurs sont bien différents.

J’ai l’envie de lui demander si sa bataille à leur encontre a été épique et l’a couverte de gloire mais je m’en abstiens ; considérant que son petit groupe « n’était pas vraiment prêt à affronter […] les Maraudeurs », je suppose non seulement que ce n’est pas le cas mais en plus, considérant qu’elle est à présent dans les Vengeurs, il est possible que la défaite se soit rapprochée d’une extermination. Caitlin Fairchild est-elle hantée du spectre des défunts ? Voici qui me pousse à faire attention. Et ne voyant pas de manière d’aborder délicatement la chose, j’ai la sagesse de m’abstenir.

_________________
Sif

Fiche de Personnage - Fiche de Liens - Nombre de Posts : 95

avatar
Sif d'Asgard

Messages : 478
Date d'inscription : 04/04/2015
Age : 23
Localisation : Héliporteur

Feuille de personnage
Pouvoirs:
Informations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rencontre aléatoire (Lady Sif)

Message  Caitlin Fairchild le Ven 10 Juil 2015 - 1:25

Caitlin se savait plus problématique dans ses paroles, elle était toujours très loin d’avoir une communication parfaite pour discuter avec les êtres venant de plusieurs dimensions. Elle était un peu nerveuse de ce coté, de faire une erreur factuelle ou de se montrer lourdement impoli par une remarque maladroite. Les Asgardiens avaient quelque chose de bien plus impressionnant par une assurance très importante. Thor était une personnalité bien plus impressionnante, le prince d’Asgard avait quand même une affirmation et une certaine intelligence dans ses paroles ou dans ses actions. Sif avait raison sur un petit point, Caitlin avait beaucoup de difficultés à s’assumer parfaitement dans le groupe.

Le problème n’était pas dans ses collègues, malgré qu’elle puisse avoir beaucoup de difficultés à discuter avec certains, elle avait toujours de nombreux problème à s’affirmer totalement dans le groupe. Elle restait souvent muette sur les nombreuses discussions autour du recensement volontaires des mutants, que dans les revendications politique dans l’Asie ou encore dans Gotham. Déjà parce que toutes les idées s’étaient déjà affirmés à ce sujet, elle ne voyait pas vraiment quoi ajouter d’autres. Et d’un coté, sans être le plus grand fan de la Justice League, elle aimait beaucoup le principe de neutralité. En quoi les Vengeurs avaient la nécessité de rentrer dans le jeu politique? Surtout le débat sur les mutants ne devrait pas vraiment toucher le groupe, il avait bien sûr quelques mutants dans le groupe, mais le débat se faisait entre politiciens et non entre Vengeurs.

C’était pour l’une de ses raisons, qu’elle se sentait bien plus proche du trio des rebelles que la clique médiatique. Le trio avait toujours fonctionné avec une méthode en particularité différente. Pour eux, ils refusaient clairement ce débat et ils cherchaient surtout à être le plus sérieux possible dans cette démarche. Ils avaient peut-être plus d’influences de la Justice League dans le trio, mais au moins ils voulaient vraiment se battre pour le bien à place de faire de longues discussions politiques.

Caitlin restait quand même souriante au premier retour de Sif sur les Vengeurs. Oui les Vengeurs avaient souvent leurs destins entre leurs mains, mais ils existaient d’innombrables facteurs qui influençaient encore beaucoup cette équipe aujourd’hui. Les membres avaient toujours beaucoup à faire pour affirmer cette équipe, mais les lobbyings pouvaient toujours être un problème d’influences dans le groupe.

La rouquine écouta ensuite les paroles de Sif sur la Justice League. Beaucoup en faisait toujours un grand débat sur son influence ou encore sur son importance. Certains ont décidé dans l’immédiat que la Justice League représentait des ennemis idéologiques ou réels, pendant que d’autres cherchaient surtout à l’oublier. Cependant, il fallait quand même donner quelque chose aux membres de la Justice League.

-C’est assez difficile de les oublier dans le débat actuel. Je crois qu’il est normal que les gens comparent, mais aujourd’hui, les comparaisons sont surtout agressives ce qui affecte beaucoup plus les tensions avec leurs anciens membres. Il est toujours possible de parler de l’importance de cette équipe et c’est normal, ils ont quand même combattu pendant quarante ans contre des menaces impitoyables. Aujourd’hui, je crois même que les membres de la Justice League veulent laisser la place aux nouvelles générations, mais je crois qu’il existe vraiment une régression dans ce débat, parce que certains membres veulent voir notre équipe supérieure à la Justice League.

C’était rare que Fairchild dise plus son avis sur le sujet, mais elle avait bien moins de craintes de se faire juger par Sif que par Carol ou un autre. Elle ne croyait pas vraiment que la comparaison était nécessaire, mais il était parfois obligatoire pour plusieurs de faire un retour en arrière pour mieux comprendre certaines actions dans le présent. Fairchild croyait vraiment l’idée que la Justice League pourrait aider à la transition, mais que les conflits politiques étaient devenus trop importants pour penser aux discussions de transition.

Après ce minime débat sur la Justice League, Sif retourna rapidement sur le sujet des ennemis. Elle avait lu quelques informations sur la Fraternité, un groupe qu’elle détestait toujours autant et qui était naturellement connu par les Vengeurs. Cependant les Maraudeurs étaient moins connus. Elle avait laissé un petit rire devant les maraudeurs des neuf royaumes trouvant la description assez drôle de la part de Sif. Caitlin pouvait comprendre pourquoi les Vengeurs n’avaient pas trop d’informations sur les Maraudeurs.

Ce groupe était en train de mourir. Ils étaient en train de se faire achever par la Confrérie et leurs mystérieux membres. Nathaniel Essex était devenu l’ombre de lui-même avec le temps pour laisser la place à un groupuscule confrériste bien plus puissant. Les craintes pouvaient maintenant se faire dans par une Confrérie mystérieuse et recrutant dans l’ombre.

-Les Maraudeurs sont un groupe qui est en train de disparaitre doucement de la carte, mais qui avaient des membres assez puissants à une époque. Leurs idées étaient surtout de créer des surhommes parfaits et esclaves de leurs chefs. Mon groupe, le Gen 13, était parfait pour eux, créé d’après un sérum pratiquement parfait pour créer une mutation non-hostile chez les humains. Plusieurs de mes amis sont morts à cause d’eux. Le groupe est bien moins important aujourd’hui, mais leur leader reste le plus puissant et toujours en liberté.

_________________
avatar
Caitlin Fairchild

Messages : 150
Date d'inscription : 04/11/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rencontre aléatoire (Lady Sif)

Message  Sif d'Asgard le Jeu 16 Juil 2015 - 22:43


J’hoche la tête quand à l’introduction du la Justice League : difficile de les oublier, oui, plus que dans le débat actuel à mon avis. Le groupe a œuvré pendant plusieurs décennies, cela a profondément marqué l’esprit humain puisqu’après tout il raisonne en décennie. Il me semble également normal que les gens comparent et compréhensible que les gens se comparent mais cela est principalement nocif ; comme Caitlin Faichlid le dit, il s’agit surtout d’être agressifs. An Tony Stark m’a parlé de la Wonder Woman comme d’une ennemie à appréhender, Steve Rogers comme d’une personne avec qui il fallait essayer de discuter d’abord. Mais l’Iron Man est à l’autre bout du spectre des Vengeurs car en définitive la distinction se fait tant entre les méthodes qu’entre le rapport à la Justice League : les médiatiques et détracteurs d’un coté contre les non-médiatiques et partisans de l’autre. Et au milieu, ceux qui cherchent à calmer le jeu et à équilibrer, avec en marge quelques uns qui ne s’intéressent ni à la Justice League ni même réellement à la médiation. La régression dans le débat est possible du fait qu’il soit considéré comme n’ayant pas lieu d’être et qu’il n’évolue pas réellement, de ce que j’ai compris. Quand à se voir supérieur, cela ne rime à rien dans mon esprit : notre jugement n’importe pas, c’est celui de nos pairs et du monde qui importe. En sommes, ma position n’a guère changée car je suis toujours à laisser au monde le soin de départager Vengeurs et Justice League pendant que les Vengeurs doivent faire au mieux ensembles.

Le seul point sur lequel je n’ai pas la moindre idée est la transition puisque s’il est d’anciens membres de l’ancien groupe dans le nôtre, il y a également nombre d’adversaires. Il me semble cependant inutile de m’étendre sur ce point.

Celui des Maraudeurs fait légèrement rire Caitlin Fairchild, me faisant lever les sourcils de surprise ; sans avoir jamais été une grande menace, ceux que j’ai combattus n’en sont pas moins responsables de massacres et des pillages de populations sans réelle défense. En somme, le genre de sujet ne prêtant guère à rire ou sourire. Oui, ils sont moches et stupides mais je ne me suis pas avancée sur cet avis personnel largement majoritaire. Peut-être est-ce la comparaison avec les siens qui l’amuse ainsi ? D’un autre côté, s’ils sont bientôt dépossédés de tout territoire comme de leurs membres les plus puissants, les Maraudeurs de Midgard sont un danger de moins en moins important ; suffisamment peu d’ailleurs pour qu’ils ne soient pas référencés par le SHIELD ni n’aient été évoqués par An Tony Stark.

Leur ancien but me laisse perplexe également : la perfection n’existe pas, ce n’est qu’un idéal pour tendre vers. Néanmoins je comprends l’idée de base. Le Gen 13, petit groupe pas vraiment prêt à affronter des ennemis de ce gabarit qui me semble bien moindre que la Fraternité, était parfait pour les Maraudeurs ; bien que je ne sois pas certaine d’avoir tout compris, je n’interromps en rien. Mon hypothèse de l’extermination du précédent groupe de Caitlin Fairchild se vérifie et le fait qu’un esclavagiste maraudeur soit toujours en liberté m’interpelle.

J’espère que vos amis ont eue une belle mort et que leurs mémoires sont honorées comme il se doit.

Les Humains et les Asgardiens n’entretiennent pas le même rapport à la mort et j’ai conscience que dans ce cadre ma réponse peut être déplacée. Les Humains craignent la mort et croient en un Paradis et un Enfer fonction de la bonté de leurs actions, les Asgardiens vivent suffisamment longtemps pour l’accepter lorsqu’elle se présente et savent qu’à leur décès ils rejoindront soit le Walhalla, s’ils ont une mort glorieuse, soit les domaines d’Hel, s’ils ont une mort de paille. Pour m’être déjà rendue sur Niflheim, je sais que cela n’est pas une croyance comme je suis certaine d’où je veux terminer. Chose qui ne m’avance guère dans l’instant présent, néanmoins.

Pardonnez-moi d’ainsi me détourner de ce sujet qui vous est important mais si vos Maraudeurs sont toujours actifs et n’ont encore tous répondus de leurs crimes, le SHIELD et les Vengeurs tâchent-ils de les combattre ? Je n’ai encore rien lu à leur sujet.

Même si je suis loin d’avoir tout lu, cela va de soit. Toujours est-il que je pense que l’Iron Man les aurait évoqués durant sa rapide présentation de nos adversaires ; à moins qu’il ne les ait pas considérés comme encore une menace ou plus simplement qu’il les ai oubliés.

Dans tout les cas, s’il m’est possible de vous aider à rendre justice à vos défunts amis, n’hésitez pas à quérir mon aide Caitlin Fairchild.

Je suis une guerrière et je suis son alliée, cette proposition me semble la plus naturelle du monde mais est énoncée quand même avec la sobriété d’une promesse. J’ignore si la jeune femme osera faire appel à moi mais qu’elle sache la volonté de présence d’une de ses coéquipières l’aidera peut-être à se sentir mieux intégrée. C’est en allant vers les autres et en s’entraidant qu’on forme un groupe, une équipe ou quelqu’autre terme qui puisse être employé. Je ne suis pas représentative des Vengeurs ou même des Humains mais je n’ai pas l’intention de changer qui je suis pour plaire aux uns ou aux autres et j’appartiens tout de même aux premiers en ayant la certitude que nombre d’entre eux feraient cette même action, simplement qu’ils ne l’ont jamais énoncée à haute voix.

J’ai également une curiosité quand à la création de son groupe « d’après un sérum pratiquement parfait pour créer une mutation non-hostile chez les humains » mais je pense que cela peut attendre. Sans doute une fois que nous en retournerons à la personne derrière les groupes et les allégeances.

_________________
Sif

Fiche de Personnage - Fiche de Liens - Nombre de Posts : 95

avatar
Sif d'Asgard

Messages : 478
Date d'inscription : 04/04/2015
Age : 23
Localisation : Héliporteur

Feuille de personnage
Pouvoirs:
Informations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rencontre aléatoire (Lady Sif)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum