Dark Souls III (PV : Bobby Drake)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Dark Souls III (PV : Bobby Drake)

Message  Katherine A. Pryde le Mer 20 Mai 2015 - 0:31

Que disait le crapaud au T-Rex? Il disait exactement : « Tu peux bien me dévorer, mais on est dans la salle des dangers, on ne peut pas mourir, mais on peut souffrir beaucoup! » Voila la devise de Kitty Pryde avant d’inviter ce cher petit Bobby dans la salle des dangers pour un entrainement qui pouvait paraitre extrêmement suicidaire pour plusieurs. Cette simulation pouvait déranger plusieurs X-Men plus pacifistes, mais c’était surtout pour tester les capacités des X-Men contre une malheureuse rencontre contre les Vengeurs. Certains avaient toujours un plaisir fou de frapper sur l’avatar de Carol, de Riley Damson ou encore Tony Stark, mais Kitty avait un autre plaisir. Ce plaisir de déjouer le système de sécurité de Tony pour essayer de trouver un petit code surprise. C’était son petit plaisir pendant cette simulation.

Pas beaucoup de gens acceptaient ce risque, mais les X-Men étaient souvent plus professionnels que tout le reste de l’univers. Les X-Men avaient aussi le potentiel suicidaire de foncer vers des ennemis pour combattre même jusqu’à la mort. C’était peut-être deux contre trente, mais ils pouvaient bien vérifier leurs capacités contre de multiples ennemis et le temps que cela allait durer. En plus, Danger ne permettait jamais la mort, quand un X-Man était assez amoché pour baver au sol, il était directement sorti de la simulation. Elle avait donné une heure à Bobby avant de se préparer pour affronter presque tous les Vengeurs connus dans la Tour Stark.

Enfilant son costume jaune et noir dans les vestiaires des sous-sols, elle s’était dirigée ensuite diriger vers la salle de simulation. Elle espérait uniquement que Bobby s’était réveillé pour la simulation, elle lui avait quand même donné une heure suicidaire pour la plupart de grâces mâtinées. Sept heures du matin, c’était peut-être suicidaire, mais elle avait un petit but derrière cette idée, elle n’était pas trop gênée de la petite complicité entre les deux X-Men, mais elle avait toujours le désir de rester cela un peu plus discret. Non par honte, mais par professionnalisme, Psylocke était peut-être en couple avec Hank, mais elle ne le démontrait pas aux autres X-Men en tout temps.

Arrivant devant la lourde porte métallique, la porte commençait à s’ouvrir pour faire découvrir la large salle, mais aussi le petit Bobby qui était prêt pour les délires de Kitty. Elle s’avançait doucement toute souriante vers son compagnon de vie pour lui déposer quelques mots.

-Ouf, tu n’es pas resté dans ton lit pour dormir ou regarder Bob l’Éponge. Tu mérites pratiquement une médaille pour ça…

Elle s’approchait doucement de Bobby, juste pour mettre son front sur celui de Bobby et la méchante égoïste ne fait même pas avancée le petit bisou, car elle était beaucoup trop classe pour le faire en premier. Elle déposait ensuite d’autres mots pour que Bobby soit conscient des risques pris pour cette petite simulation qui pouvait quand même comporter plusieurs risques.

-Alors, tu es prêt pour affronter la petite clique des héros américains? Ou le petit Bobby doit commencer par des ennemis moins élevés comme… le pirate dans le film Bob l’Éponge?


Méchante et provocatrice la petite Kitty, mais bon avec le temps, Bobby pouvait que s’habituer par l’attitude de la gamine espiègle.

_________________
« On se place toujours dans un jeu dangereux, il faut juste le savoir et le ressentir à chaque fois qu'on va en mission. »
avatar
Katherine A. Pryde

Messages : 106
Date d'inscription : 25/10/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dark Souls III (PV : Bobby Drake)

Message  Robert L. Drake le Mar 26 Mai 2015 - 18:43

DARK SOULS
KITTY PRYDE & BOBBY DRAKE
La salle des dangers. Endroit mythique de l’institut Xavier. Bobby avait passé suffisamment d’heures en son sein pour se rendre compte qu’elle portait bien son nom. Rares sont ceux qui s’en sortent sans blessures et s’y aventurer seul tient du suicide. Bobby l’a essayé une seule fois, il n’a pas tenu trois minutes. La salle permet aux X-Men et aux étudiants de vraiment se dépasser, d’apprendre les dures conditions du terrain. C’est en partie grâce à cette salle que les X-Men sont à ce jour une des équipes les plus redoutées au monde, malgré leur faibles apparitions. L’avantage étant qu’elle permet d’affronter n’importe quel type de menace, de comprendre sa manière de fonctionner pour mieux l’appréhender. Avec des tacticiens tels que Cyclope ou Tornade, elle est un avantage plus que considérable pour l’équipe de mutants. Et c’est elle que Bobby et Kitty s’apprêtent à affronter. Et l’épreuve n’est pas des moindre : deux X-Men contre l’intégralité des Vengeurs. Leurs capacités ainsi que leurs manières de combattre ayant été analysées par Scott avant d’être intégrées au serveur, les données de combat allaient rendre l’affrontement des plus réels. Autant dire que c’était une mission impossible à laquelle les deux mutants allaient s’astreindre.

Kitty avait demandé à Bobby de le faire assez tôt. Elle n’aimait pas que les deux mutants soient vus ensembles. Ce n’est pas parce qu’ils partagent une relation particulière qu’ils sont obligés de l’afficher au reste des mutants de l’Institut. Peut-être a-t-elle raison, Bobby n’a pas particulièrement d’avis sur la question. Il est à l’Institut depuis plus de vingt ans, il ne pense pas que les autres mutants aient un problème avec cela. Au contraire, pour beaucoup, c’est une bonne chose. Des gens comme le Professeur, Scott ou encore Tornade sont heureux de voir les mutants vivre une vie presque normale. Ainsi, s’ils choisissent d’être ensemble, autant l’assumer le vivre à fond. D’autant que pour Scott, c’était une donnée à prendre en compte dans ses stratégies. Il connaissait Bobby suffisamment pour savoir qu’il surveillerait toujours les actions de Kitty sur le terrain afin qu’elle ne soit pas blessée, ce qui lui ferait beaucoup de mal. Peut-être qu’en les côtoyant ensemble, il se rendrait d’avantage compte de ce qu’ils éprouvent l’un pour l’autre. Mais Kitty en a décidé autrement, Bobby n’a qu’à suivre son avis.

Arrivant dans la salle des Dangers légèrement avant l’heure que Kitty lui avait fixée, il eu le temps d’enfiler sa tenue puis de rentrer les données du combat dans l’ordinateur central. Le combat ne se terminerait qu’avec un des deux mutants au sol ou lorsqu’ils le décideraient. Dans tous les cas, ça n’allait pas durer. Ils voulaient la difficulté maximum, c’est-à-dire la simulation de la réalité. Les Vengeurs allaient donnés tout ce qu’ils avaient, comme face à Thanos. Après quelques minutes, Kitty apparu dans la salle des Dangers. Elle se dirigea vers Bobby qui lui adressait un sourire. Elle lui glissa une petite blague qui le fit sourire. Soyons honnête, l’humour n’est pas la qualité première de la petite brune. Mais c’est entre autre ce qu’il aimait chez elle. Elle ne se posait pas de question, elle était naturelle. Elle s’approcha de lui pour poser son front contre celui de Bobby. « On en reparlera quand leur blondasse t’aura mis au sol. ». Il lui fit un clin d’œil avant de déposer un petit bisou sur les lèvres de Kitty. « Avant qu’elle t’abime le visage. ». Bobby était du genre pince-sans-rire. Il glissa lentement ses doigts dans ceux de Kitty pendant quelques secondes afin de se préparer. Il n’avait pas besoin de lui parler pour lui faire comprendre que même s’il s’agissait « uniquement » de la salle des Dangers, il voulait qu’elle fasse attention à elle, qu’elle ne prenne pas de risques inutiles parce qu’il s’agissait d’une simulation.

Il lâcha la main de Kitty avant de se mettre en position. « Prête à en découdre ? Ça ne va pas être simple. Mais n’oublie pas, tu as un Omega avec toi… ». Bobby aimait rire de sa nature d’Omega. Il en avait le potentiel mais ne l’avait pas vraiment atteint, malgré tout le travail qu’il fournissait. Elle savait parfaitement que contrairement à beaucoup de membre de la confrérie, Bobby pensait que le niveau du mutant n’avait pas vraiment d’importance. Après tout, Scott est plus dangereux que Bobby, et pourtant, il n’est pas un mutant de classe très élevée. Bobby enleva ses gants puis le haut de son équipement. Il n’en avait pas besoin, pour un combat comme ça, il avait besoin de libertés que son équipement en cuir ne lui fournissait pas. Et puis si cela pouvait déstabiliser Kitty ne serait-ce que pour quelques secondes, pourquoi ne pas en profiter. Il sortit un bandeau qu’il avait dans sa poche et l’accrocha à son bras. Sur celui-ci gisait le symbole des X-Men. Depuis peu, il avait adopté ce look parce qu’il lui permettait d’être beaucoup plus libre dans ses mouvements sous sa force de glace. Le bandeau au bras n’était là que pour rappeler au monde qu’il était un X-Men, parce que bon dieu qu’il en était fier. Après avoir fini d’attacher son bandeau, il transforma son corps entier en glace organique, le rendant transparent. Il fit apparaître un pique de glace qu’il lança sur le bouton rouge de l’ordinateur de contrôle. La trentaine de Vengeurs apparu. Il se tourna vers Kitty. « Bonne chance, love ». Il lui fit un clin d’œil et se lança dans la bataille.
electric bird.
avatar
Robert L. Drake

Messages : 23
Date d'inscription : 08/05/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dark Souls III (PV : Bobby Drake)

Message  Katherine A. Pryde le Mer 27 Mai 2015 - 1:18

Au moins, Bobby jouait un peu le jeu de Kitty pour cette simulation suicide. Plusieurs X-Men refuseraient un tel programme à cause de ces missions beaucoup trop dangereuses à faire. Quoi qu’on pouvait dire des Vengeurs, cette force était puissante, ayant ramassé de nombreux classes supérieurs à la moyenne, mais cette fameuse équipe avait un énorme problème de cohésion qui les affaiblissait. Ce n’était pas affiché dans le portrait médiatique, mais il était possible de voir cette faiblesse par les nombreuses attaques entre eux. C’était au moins le temps de vérifier les capacités des X-Men à chaque fois. Les X-Men n’avaient peut-être pas la force brute des Vengeurs, mais au moins ils avaient les stratégies et la force de cohésion. Katherine suivait délicatement les mouvements de Bobby pour le petit bisou ou encore pour suivre ses petites mains pendant quelques secondes, mais celui-ci commençait à essayer de concurrencer le plus grand humour de tout l’Institut Xavier (Et même de tous les temps).

Kitty battue par Carol? Mais jamais quoi. Il faudrait bien plus de muscles pour faire tomber Kitty que juste l’utilisation chimique du maquillage Kree qu’elle doit avoir. Elle n’avait rien personnellement contre Carol, mais elle avait beaucoup de problèmes contre cette femme qui faisait tout pour non uniquement pourrir l’image d’Anna, une bonne amie de Kitty, mais aussi des mutants en général, en encourageant systématiquement Stryker ou d’autres tarés qui voyaient toujours les mutants comme des menaces.

En tout cas, c’était toujours un grand débat de la société, elle fit un petit sourire à la remarque du potentiel oméga de Bobby, mais elle ne s’en souciait pas vraiment. Elle avait appris avec les années que les domaines qu’elle était le plus doué, était nullement liée directement à sa mutation, mais bien à ses attitudes martiaux et informatiques. Et en plus, les X-Men apprenaient souvent à en apprendre plus sur les limites physiques avant les limites sur la mutation.

-Oh là là, je suis sûr que le grand mutant oméga va toujours avoir le temps de me sauver quand il va se faire fondre par Iron Man, par Captain Marvel ou par n’importe quel autre méchant Vengeurs!

Le but n’était pas d’être méchante, mais de répondre à sa petite provocation personnelle. Elle n’était pas vraiment d’accord que la Confrérie jugeait le niveau des mutants, surtout qu’aux dernières nouvelles, ils accueillaient même des humains dans leur organisation, mais elle pouvait comprendre cette idée. Les Maraudeurs avaient toujours cette idée dépassée de juger les  mutants selon leur potentiel en question à place de juger leurs attitudes autour. Les Vengeurs avaient aussi cette mauvaise tendance de juger le niveau de la personne par cette force et non l’adaptation qu’ils en faisaient.

Bon ce n’était plus le temps de penser ou de philosopher sur le vide ou sur la politique, c’était le temps de se préparer à la fameuse simulation. Positionnant ses mains au loin d’elle, Kitty attendait que Danger démarre la fameuse simulation pour lui donner ses épées classiques qu’elle utilisait durant les entrainements. Enfin après quelques secondes, l’ordinateur avait décidé de démarrer la fameuse simulation suicidaire des Vengeurs. Les deux X-Men étaient un peu plus loin que la Tour Stark. Elle fit un petit signe à Bobby.

-Bon, commence à faire de la provocation en faisant des statuts de glace, je vais piégée leur sécurité et mettre leurs machines contre eux. Si j’arrive à pirater quelques armures de Stark, on va déjà se débarrasser de quelques Vengeurs.

Attendant un moment pour la confirmation du plan de Bobby, elle adressait quand même quelques mots à Danger pour un petit détail.

-Danger, je ne veux pas voir Valerie Hopkins dans l’équipe des Vengeurs, enlève là de la simulation, s’il te plait.

Un petit détail qui pouvait être choquant, mais elle ne voulait pas encore voir son ancienne étudiante que cela soit dans une simulation que dans la réalité. Pour Kitty, Valerie était encore un sujet assez sensible pour elle, pour l’éviter de la manière la plus prononcée possible. Les deux Elhonna avaient peut-être quitté rapidement, mais ils n’avaient pas réussi à devenir X-Man comme Valerie avait réussi. Bon, c’était un sujet sensible, ce n’était pas le temps de juste penser à cette idée. Il fallait commencer à botter des Vengeurs en premier.

_________________
« On se place toujours dans un jeu dangereux, il faut juste le savoir et le ressentir à chaque fois qu'on va en mission. »
avatar
Katherine A. Pryde

Messages : 106
Date d'inscription : 25/10/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dark Souls III (PV : Bobby Drake)

Message  Robert L. Drake le Lun 22 Fév 2016 - 18:58

DARK SOULS
KITTY PRYDE & BOBBY DRAKE
L’entraînement est une valeur que tous les X-Men doivent maîtriser. Nul ne peut se battre sans être préparé à tout affronter. Et aujourd’hui, Kitty et Bobby s’attaquaient à une menace que peu de gens voudraient affronter : les Vengeurs. Pour Bobby et comme pour beaucoup de X-Men, cette équipe représente un danger, d’autant plus leurs diverses déclarations au sujet des mutants. La protection des mutants est l’objectif numéro un des X-Men et Bobby en a toujours fait sa priorité. Il ne veut pas que des mutants vivent comme il a lui-même vécu jusqu’à son entrée dans l’Institut : dans la peur. Et si pour cela, il devait se battre, il serait plus qu’heureux de le faire. L’idée d’aujourd’hui était donc de s’entraîner à combattre les Vengeurs. Bien évidemment, si cela devait arriver, ils ne seraient pas deux, mais tout de même, Bobby était curieux de savoir s’il faisait le poids face à ne serait-ce que deux d’entre eux, qu’il s’agisse d’Iron Man ou du petit valet qui leur sert la citronnade. Il allait se donner à fond quoiqu’il arrive.

Le plan était de se séparer. Pendant que Bobby occupait les Vengeurs, Kitty les hackait. Ce n’était simple ni pour l’un, ni pour l’autre. Car si d’un côté, l’homme de glace allait devoir affronter parmi les plus grands combattants de la Terre, Kitty allait, indirectement, affronter le cerveau du grand Tony Stark. Et aussi con puisse-t-il être, la technologie, c’était son domaine. Alors que les deux mutants se dispersaient, Bobby se mit à courir en direction de la Tour avant de faire apparaître une rampe de glace pour l’approcher au maximum. Le gros point faible de cette Tour est sa localisation. Étant en plein milieu de New-York, elle rendait beaucoup simple le fait de s’en approcher. Il se retourna vers Kitty avant de s’éloigner d’avantage. « N’oublie pas, Stark est un génie, il a certainement prévu quelque chose contre les attaques informatiques. Tu n’as pas plus de dix minutes pour faire tomber les défenses, si ça échoue, rejoins-moi. Nous ne serons pas trop de deux… ». Il semblait pessimiste mais le fait de combattre séparément serait un gros désavantage pour eux.

Il s’envola sur sa rampe en direction de la Tour, une fois à proximité, il s’arrêta. Il pointa ses mains vers le ciel et écrit un texte avec sa glace. Danger était assez fidèle dans sa reproduction des êtres qu’ils affrontaient, notamment dans les émotions. Et il savait comment les énerver. Après quelques secondes, son message apparu dans le ciel. Mutant and Proud. Voilà comment en attirer un maximum, le couteau entre les dents. Et si cela n’est pas suffisant, Bobby envoya trois statuts de glace contre la Tour afin de faire sortir un maximum de Vengeurs. Bobby ayant demandé à Danger d’être le plus fidèle possible à la réalité, celle-ci du prendre en compte le fait qu’ils ne pouvaient pas être tous là. Mais malgré tout, ils peuvent être une dizaine et cela est largement suffisant. Le chiffre est donc purement aléatoire. Il n’eu pas à beaucoup attendre avant de voir une statut de glace faire le sens inverse dans sa direction. Heureusement pour lui, il s’agissait de la personne qu’il voulait affronter. Comme si la salle lisait dans son esprit. Carol Danvers apparu en face de lui. Peu de temps après, une statut apparu. Avec elle se tenait une personne qu’il connaissait malheureusement que trop bien, Pietro Maximoff. « Merci Danger, je sens que je vais bien m’amuser… ». Bobby plongea vers l’intérieur de la Tour à toute vitesse. Il ne serait pas capable d’affronter Carol dans les airs mais il pouvait contrer Pietro au sol. Le combat n’allait pas être simple.

Ne sachant pas ce que Kitty faisait de son côté, Bobby prit la volonté de se battre à fond. Elle allait probablement apparaître à ses côtés d’ici peu, sinon, cela veut dire que l’entraînement est un échec. Bobby gela intégralement le sol sur lequel il se tenait. Voilà comment réduire la vitesse de Pietro. Maintenant, le combat pouvait commencer…

electric bird.
avatar
Robert L. Drake

Messages : 23
Date d'inscription : 08/05/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum