Steven Universe, tu connais mec? (Adrian)

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Aller en bas

Re: Steven Universe, tu connais mec? (Adrian)

Message  Samantha Parrington le Sam 4 Avr 2015 - 1:34

Au moins, cela me soulage un peu qu’Adrian ne se fasse pas d’idées. Non que je ne le trouve pas attirant, c’est juste difficile en ce moment de tenir une relation avec ce qu’on fait. Ce n’est pas pour faire mon alarmiste, mais c’est juste pour couler une évidence dans le béton. On n’est pas invincible, nos ennemis sont toujours aussi nombreux et la plupart peut facilement trouver un moyen de nous tuer. Je ne lui laisse aucune réponse à son interrogation, non que je veuille boucler cette discussion, mais ce n’est certainement pas avec les mots ou les présupposés qu’on commence quelque chose. Et je sais qu’il ne veut pas faire de mal, mais être la tienne, ce n’est pas mon idée de couple. Mon idée autour de cela peut être réellement étrange, mais cela doit être différent d’une vision unilatérale.

On continue ensuite à marcher, pendant qu’Adrian a une réaction vraiment irrationnelle autour des Dieux. Je crois qu’il visualise très mal ce que sont réellement les Dieux Asgardiens, Olympiens ou encore les Amazones. À mon avis, Wonder Woman a peut-être le plus jugement de tous les Dieux que mon entité a rencontré. On a souvent idéalisé les anciens héros des autres dimensions, mais il faut reconnaître souvent que ce sont souvent des êtres vraiment violents et bizarres.

Je vais prendre la défense de Wonder Woman pour le coup, car à mon avis, elle est beaucoup plus humaine et protectrice que n’importe quels autres Dieux. Je vois bien que cela le secoue un peu, mais il faut un peu redescendre sur la Terre quand on parle d’Olympe ou d’Asgard.

« Oh… je crois sincèrement que Wonder Woman a peut-être l’un des jugements les plus solides et respectueux de tous les Dieux et même être humain. Déjà qu’elle ne cherche pas à me décapiter quand mon entité a tué plusieurs de ses amies, c’est un exploit de calme à prendre en exemple et je suis sûr qu’elle pourrait travailler avec moi contre des ennemis en commun. Tu idéalistes beaucoup les Dieux, Adrian. La plupart se voit supérieur, tout en pratiquant une violence et une barbarie que tu ne peux pas imaginer sauf dans des séries comme Trône de Fer.

Leurs guerres sont souvent poussées à l’extrême et je ne crois pas que je vais recevoir un procès, juste que les tensions sont réellement très fortes entre les Valkyries, les Asgardiens, les Olympiens et les Amazones. C’est gentil, mais ne croit pas que Wonder Woman ou Thor sont en manque de jugements, ils ont un passé, des guerres et une humanisation. Je vois très mal des Dieux comme Arès, Hercule ou Sif venir ici et avoir autant d’humanités qu’eux. »


Il ne faut quand même pas chercher à se victimiser dans ce conflit. Adrian veut paraître peut-être gentil avec moi, mais c’est une conséquence d’avoir cette entité, alors il faut l’accepter et essayer de changer son image auprès des autres.  

_________________

« On oublie rarement son passé. »
avatar
Samantha Parrington

Messages : 422
Date d'inscription : 22/10/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Steven Universe, tu connais mec? (Adrian)

Message  Invité le Sam 4 Avr 2015 - 15:33

Je ne suis pas sûr d’être entièrement d’accord avec elle sur ce point. Je peux comprendre que les dieux (et encore ils s’appellent eux-mêmes ainsi, jamais je ne reconnaitrai une quelconque autorité de leur part) se soient fait la guerre mais quand même… Il y a toujours des limites à se prendre pour d’autres. Et Wonder Woman, que je respecte énormément soit dit en passant, commet une erreur de jugement terrible si elle voit l’entité avant de voir Samantha. Mais bon. Samantha veut en prendre la défense. Soit. Je n’ai donc aucune raison valable de m’objecter. Ne t’en mêle pas Adrian. Sinon tu vas t’énerver pour rien. Laisses les filles régler leurs problèmes et n’offre ton assistance que si tu vois que c’est nécessaire. Je déteste le médecin de bord mais il a raison : à trop m’énerver je vais faire une crise cardiaque à quarante ans… Et ça ne me tente pas.

« C’est amusant que tu mentionnes Hercules! Il va devenir ambassadeur de l’Olympe pour l’Initiative. Tu n’as pas eu le mémo? À voir ta tête, tu n’as pas eu le mémo. Le recrutement, ce n’est pas mon boulot donc… Je n’ai pas jugé bon d’envoyer un second mémo au cas où Fury oublierait de le faire. Volontairement ou non. Je ne sais jamais en fait s’il fait exprès ou non. Frustrant ça… »

Bon après moi personnellement je me moque un peu de qui finit dans l’Initiative. Pourquoi? Parce que même si je proteste de toute la force de mes poumons, on ne m’écoutera pas. Alors je conserve mon énergie. Tiens justement, parlant de l’Olympe, tout ça… Donc de la Grèce… Je mangerais bien un gyros ce midi. Hum… Un bon gyros au porc… Ça c’est une bonne idée! Des fois je me fais peur. J’ai des idées bien trop intelligentes. Bon je sonne comme Sam là, avec ses délires pseudo grandiloquents… Calmos Adrian. Tu mangeras ton gyros ce midi avec le sentiment de la chose bien faite et… Et c’est tout en fait. Il n’y a rien d’autre à ajouter. Il faut savourer les petits plaisirs de la vie. Tiens si nous sommes encore en train de nous promener, je lui en offre un. Car je suis Adrian le nerveux oui mais je suis aussi Adrian le généreux!

Tout ça pour… Quoi au juste? Une transition super cool vers un sujet beaucoup plus sérieux. Je ne sors jamais sans mon petit matériel et mon téléphone intelligent vibre dans ma poche. Je regarde ce qu’il a à me dire : vol d’une bijouterie en cours à deux coins de rue d’où nous sommes. Là je me dis que j’aurais vraiment dû apporter mon arme de service. Qu’importe. Même si je dois capturer ces criminels à mains nues, je le ferai. Je suis un membre du SHIELD et donc je ne recule devant aucune tâche, devant aucun défi. Il va simplement falloir que j’avertisse Samantha : elle au moins elle est toujours pleinement équipée pour le combat. Note à moi-même : dorénavant, toujours trainer une arme avec moi pour pouvoir sauver les innocents. C’est étrange de dire d’utiliser une arme pour protéger autrui mais… C’est une triste vérité. Hélas, trois fois hélas…

« Samantha, on a besoin de nous! Une bijouterie toute proche est en train de se faire dévaliser. Nous devons intervenir! Moi pour faire le blabla ennuyeux et toi pour casser des gueules. Ou des bras. Au choix. Bref… La Justice a besoin de nous. Pour citer une personnalité d’Internet que je suis sûr que tu connais : donnons-leur de l’espoir afin de leur donner de l’espoir! Et pour citer mes ancêtres : Tally-ho! »

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Steven Universe, tu connais mec? (Adrian)

Message  Samantha Parrington le Dim 5 Avr 2015 - 1:14

Il n’y a pas vraiment de disputes entre Wonder Woman et moi, mais juste une grande séparation culturelle. Je ne crois pas qu’il y a des conflits à régler avec elle, je crois juste qu’elle s’est fait une idée, qui est peut-être injustifié, mais qui est bien plus complexe de ce qu’on peut croire. Un Dieu ou une Déesse n’a pas la même mentalité que nous, que cela soit pour la justice, que pour les idées ou pour la protection culturelle. On peut trouver les méthodes d’Asgard violents, mais cela reste d’un trait culturel justifié par d’immenses conflits pendant de nombreuses années. Diana n’aime pas les Valkyries et les Asgardiens, mais elle ne vient pas faire la guerre, c’est déjà un signe de noblesse et de sagesse rarement vu chez les autres Dieux.

Je laisse un petit ricanement ironique à entendre qu’Hercule va devenir l’ambassadeur pour les Olympiens. Adrian est en train de s’en faire avec des petits mémos pendant que je crois que c’est bien plus complexe de voir Hercule devant les projecteurs des Vengeurs. Il a peut-être cherché une rédemption de son passé, mais cela n’enlève pas sa brutalité.

« Cette équipe va toujours m’étonner, on est incapable de s’entendre actuellement avec tous les membres de chaque pays, de chaque cultures ou de chaque dimensions et ils décident de nous ramener le mec le plus brutal possible dans cette équipe. On est très loin du modèle de Disney ou de la version de Kevin Sorbo d’Hercule, je pense que Fury, les Vengeurs et le SHIELD vont avoir une belle petite surprise en l’accueillant. Il va peut-être loyal, mais son éthique risque de nous brusquer. »


Il ne faut quand même pas se faire d’illusions, je comprends le principe des ambassadeurs et des nouveaux appuis qu’on peut avoir avec ces alliances, mais les Vengeurs sont complètement chaotiques et incapables de s’entendre en ce moment, alors pourquoi ajouter des éléments qui peuvent catalyser encore plus de chaos?

J’aime l’idée des Vengeurs et je crois que c’est uniquement le seul groupe à laquelle je pourrais être vraiment pour le reste de mes jours, mais je ne crois pas que c’est une bonne idée de ramener tous les gens qui semblent considérablement puissants pour nous renforcer, cela semble bien plus nous affaiblir que d’autres choses. Adrian reçoit ensuite un nouveau message pour nous déranger encore et qui cherche toujours à nous faire travailler. La prochaine fois, je brise totalement tous ses communicateurs pour faire une petite marche tranquille sans se faire déranger.

Il peut ajouter le contexte qu’il désire pour essayer de rendre cela attrayant, mais cela fait quand même quelque chose d’obsessionnel de ne jamais pouvoir respirer vraiment. Si on est capable de négocier pour avoir un diplomate d’Olympe, ne me dites pas que c’est impossible de faire de la diplomatie avec des cambrioleurs amateurs qui font ça en pleine journée.

« J’espère que mon chandail de morse va complètement les terrifier pour qu’ils arrêtent le plus rapidement possible. On doit toujours profiter de notre petite marche. »

J’attends qu’il ouvre la marche pour me dire où sont les boulets qui se pensent dans GTA V. Espérons juste que les négociateurs vont être capables de gérer le problème sans être obliger que je me transforme en super-saiyen.

_________________

« On oublie rarement son passé. »
avatar
Samantha Parrington

Messages : 422
Date d'inscription : 22/10/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Steven Universe, tu connais mec? (Adrian)

Message  Invité le Dim 5 Avr 2015 - 11:29

Oh allons. Arrêtez un vol de banque, ça fait partie de la vie! Elle ne va quand même pas tirer une tête d’enterrement pour ça. Oui, le travail nous suit partout… Mais en même temps nous le savions en nous engageant. On ne peut pas juste se dire : aujourd’hui, je prends une pause. Le monde ne va pas se sauver tout seul et il y aura toujours des gens dans le besoin. Les criminels prennent-ils des vacances? Je n’en suis pas certain. Et s’ils le font, il y aura toujours un civil pour se mettre en danger. Sauver le monde est un cycle qui ne se termine jamais. Pour certains, c’est une source de frustration. Moi je pense sincèrement que c’est là tout le défi de l’espèce humaine, tout sous branchement confondu. Si un jour nous arrivons à n’avoir pour menace que ce qui vient de la nature en tant que tel, les catastrophes naturelles…

Alors nous aurons fait un pas de géant vers l’avant. Mais bon. Cessons la philosophie et passons à la pratique. J’ouvre la marche et nous arrivons à proximité de la bijouterie où un unique policier semble hésitant à intervenir. Ah. C’est parce que ces bougres sont une demi-douzaine. Dommage qu’ils soient si désespérément inférieur en puissance de feu face à Samantha et moi. Je lui montre mon badge du SHIELD et je réquisitionne son arme. On ne sait jamais. Et je lui dis de se tenir à distance. De laisser faire les pros en attendant les renforts. Je dis cela à la blague évidemment, pas par orgueil. Chose certaine il n’est que trop content de ne pas avoir à se salir les mains. Et donc, armé mais avec le flingue dans son holster, j’entre dans la bijouterie sans une once d’hésitation, à la surprise générale… Probablement de Samantha y compris. Bah quoi?

« Bonjour messieurs! Adrian Carlyle Eversfield. Agent du SHIELD. En charmante compagnie de la demoiselle que vous voyez ici, membre des vengeurs. Maintenant, gentlemen, soyons civilisés. Posez vos armes et rendez vous, ce qui va nous éviter un fastidieux interlude de coups de feu et autres facéties du genre. De toute façon, avec un renfort de la police qui s’en vient… Vous n’avez aucune chance. »

« Qu’est-ce qui nous empêche de simplement te butter, toi et la blondasse? Ça c’est un membre des vengeurs? T’as vu comment elle est habillée? »

« Hum? Oh vous pensez qu’à sauver le monde sur une base régulière nous sommes toujours en complet et en uniforme? J’ai déjà dû me présenter au bureau en pyjama et en bonnet de nuit. Quite the story, si vous voulez savoir… »

Les voleurs nous regardent, plus trop sûrs de leur affaire. Moi, je suis calme. Impassible. Et j’attends la réplique de Samantha qui ne peut quand même pas ne pas en rajouter une couche quand même. Si on veut les terroriser bien comme il faut, il faut leur en mettre plein la vue. Et c’est précisément ce qu’on va faire parce que… Après tut nous sommes l’Initiative, la puissance la plus médiatisée du monde. Ce qui n’est pas forcément une bonne chose mais tant qu’à faire dans l’’ironie… je dis pourquoi pas. Il faut bien parfois savoir prendre les mauvais côtés de quelque chose pour en faire quelque chose de moins pathétique. Ce que je fais en ce moment. Encore heureux, c’est Samantha qui m’accompagne et non Carol. On va PEUT-ÊTRE rester crédibles… Enfin j’espère. Par pitié Samantha ne fait pas de trucs étranges. Soit… Professionnelle?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Steven Universe, tu connais mec? (Adrian)

Message  Samantha Parrington le Lun 6 Avr 2015 - 2:12

Ce n’est pas que je ne veux pas travailler, mais c’est une question d’autonomie et de gestion. Les Vengeurs ne sont pas là pour régler tous les problèmes et il faut surtout éviter que des gens nous voient comme ceux qui combattent en tout temps pour des causes minimes, sinon cela va devenir abusif pour le SHIELD et les Vengeurs. Le SHIELD a toujours travaillé dans l’idée de débusquer des ennemis qui dépassaient l’entendement de criminel mineur ou moyen, alors je trouve que cela risque de transformer notre image en donnant l’idée qu’on s’occupe de tous les problèmes des gens. Adrian peut penser que c’est notre travail, mais je pense qu’il est nécessaire de comprendre le problème : Ce n’est pas parce qu’on possède des pouvoirs de Dieu ou une autorité gouvernementale qu’on doit tout régler.

Je suis sûr que certaines personnes peuvent crier à l’hypocrisie dans ce raisonnement, mais mon raisonnement est uniquement lié à ma confiance aux populations, aux forces de l’ordre et ainsi que tout autre force d’autorité pour régler un problème à place de toujours compter sur un groupe de « super-héros ». J’ai parfois l’impression qu’Adrian idéalise beaucoup des Vengeurs, et c’est pour cette raison que j’ai beaucoup de mal. Je sais qu’il voit plus Samantha que les autres, mais parfois il me donne l’impression qu’il peut voir juste mes capacités et mon changement de rôles depuis quelques années.

Je ne veux pas lui déplaire, c’est juste des frustrations individuelles qui risquent surtout de rester éternellement entre ma tête et moi. C’est dans la  même catégorie que : Valerie-Kyana et leurs secrets, les Dieux et ainsi que mes secrets que je fais au SHIELD depuis plusieurs années en camouflant certaines informations et en mentant sur quelques-unes de mes missions. Adrian se dirige ensuite doucement vers la bijouterie en montrant son insigne au policier et pour prendre son arme. Cela semble frustrer un peu le policier et je peux le comprendre.

Puis quand on rentre, je vois tout cet amateurisme de leur part, tout est complètement barge dans leurs stratégies. Ils pouvaient sortir assez facilement en quelques secondes quand ils étaient confrontés à un seul et unique policier, mais ils ont décidé d’attendre. Ils n’ont pas prévu un transport, ni de renforts. Ce sont des criminels souvent des rues qui ne réfléchissent pas beaucoup aux alternatives et qui sont en train de paniquer.

Adrian essaie la voie diplomatique, mais les criminels répondent rapidement par l’agressivité et insultant mon magnifique chandail. Ils montent rapidement le ton sans vraiment comprendre les mots d’Adrian et ils se montrent beaucoup trop agressifs pour contrôler la situation en nous menaçant de morts.

« Wow… les mecs. Vous êtes conscients que meilleur dans GTA V, les braquages sont mieux réussis que votre tentative. Premièrement en regardant autour de la bijouterie, je n’ai pas vu de transport pour vous amener au loin. Deuxièmement, vous êtes restés beaucoup trop longtemps dans la bijouterie. Troisièmement, vous n’avez même pas pris la chance de vous enfuir quand il avait un seul policier pour bloquer le chemin. Quatrièmement… vous avez fais ça en pleine journée…

La prochaine fois, louez vous GTA V et jouez au moins le premier braquage solo. Ils volent une bijouterie aussi… ils ont prévu les motos, le temps et ainsi que tout le reste. Là pour être franche, je crois que vous êtes dans une situation plutôt inconfortable et vous échouez totalement votre braquage. Alors sincèrement, évitez de critiquer mon magnifique chandail de morse, quand une blondasse peut plus réfléchir sur un braquage réussi que vous.

Je vous laisse une seule chance de vous rendre immédiatement. Vous n’avez pas fais encore de victimes et vous êtes actuellement bouclé. Alors, c’est mieux de laisser tomber dans l’immédiat et que vous prenez quelques heures de travaux communautaires, que rentrer dans une prison, qui risque de vous bousiller la vie. »


Il faut parfois sortir des arguments rationnels et réalistes à place de toujours casser des bras. Je leur laisse un petit temps pour réfléchir avant de lâcher un seul petit mot.

« Alors? »

_________________

« On oublie rarement son passé. »
avatar
Samantha Parrington

Messages : 422
Date d'inscription : 22/10/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Steven Universe, tu connais mec? (Adrian)

Message  Invité le Lun 6 Avr 2015 - 9:27

Ah, Samantha. Que de logique. Que de rationalité! Je reconnais bien là l’agente du SHIELD. Moins le commentaire sur le chandail mais bon. La référence à GTA V est pertinente mais je suppose qu’on aurait aussi pu citer PAYDAY (le 1 ou le 2) et dans une certaine mesure, Battlefield Hardline (Quoi que selon un de mes collègues, c’est une honte au nom de la franchise Battlefield. Je ne sais pas, je ne l’ai pas acheté.) entre autres choses. En tout cas, ils sont vraiment idiots s’ils pensent avoir une chance de s’en sortir.

Je veux dire… Samantha quoi.

Mais bon. Il y a toujours des fortes têtes au sein d’un groupe donné. Trois des six amateurs rendent les armes tout de suite, préférant et de loin les travaux communautaires à la prison. Est-ce que c’est la logique de mes paroles ou celle de Samantha qui les a convaincu? Je ne sais pas. Mais ces trois-là décident de se rendre. Il reste donc trois mécréants : deux indécis et leur chef, bien remonté de s’être fait ainsi répondre par Samantha. Allons mon vieux, dans la vie il faut savoir accepter la défaite. C’est un signe de maturité et une chance de tendre vers l’amélioration pour…

« Qu’est-ce que vous foutez bande de merdes? On est six et ils sont deux! On va les prendre en otage et s’en servir pour sortir d’ici! Bande de cons! »

« Allons, pas besoin de faire usage de la violence. Ma collègue a raison : mieux vaut éviter l’escalade et simplement y aller avec les travaux communautaires. Ne faites rien de précipité, vous le regretteriez… »

Parlant de choses regrettables… L’excité décide de passer aux actes et de pointer son arme sur Samantha, sans doute dans le but de me forcer entre choisir : déposer mon arme pour sauver la demoiselle ou le garder en joue et risquer une vie. Sauf que bien vite, il se rend compte que les deux indécis ont décidé de ne pas suivre le mouvement. Il est donc seul et au loin, on entend les sirènes des véhicules de police. Là par contre je ne joue plus. Je ne jouais pas pour commencer mais je veux dire : plus de gentil Adrian. JE le mets en joue et même si mon épaule me fait mal et que je ne suis pas un agent du SHIELD mais un analyste, je sais faire des trous dans les gens avec un flingue comme n’importe qui. Je ne le laisserai pas mettre la vie de Samantha en danger, surtout considérant que c’était MON idée de venir ici et non la sienne.

Et donc, ce qui devait arriver arriva : l’excité tire. Pas sur Samantha, sur moi. Ça tombe bien parce que moi aussi j’ai tiré. Son tir est au diapason de son talent de voleur : pas génial. Blessure mineure pour moi, au niveau des côtes. Moi par contre je l’ai eu et je m’étonne moi-même : paf! Dans le bras. Et donc il lâche son arme. Et Samantha va pouvoir entrer en action parce qu’un des voleurs décide de prendre la fuite et je me lance à sa poursuite. Il le faut bien, qui va le faire sinon? Je ne regrette qu’une chose par contre.

Je vais manquer le spectacle de Samantha qui atomise cet imbécile.

Mais bon. Avec un peu de chance, il y a encore les caméras vidéo de la bijouterie. Comme quoi il y a des jours où j’adore la technologie plus que d’autres…

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Steven Universe, tu connais mec? (Adrian)

Message  Samantha Parrington le Mar 7 Avr 2015 - 3:02

Quand on parle de jeu vidéo, on se fait toujours comprendre plus vite. Surtout quand on essaie de planifier un plan incroyable pour voler une bijouterie et qu’au final, cela devient juste un grand bordel, on peut sérieusement se poser des questions le changement de carrières possibles. Quand des concepteurs de jeu vidéo réfléchissent plus que toi sur la stratégie posée pour voler une simple bijouterie, tu dois vraiment te poser des questions pour changer de carrière. Je n’ai jamais eu une bonne opinion de Battlefield, mais je ne peux pas vraiment comparer entre le jeu à la Call of Duty ou quand ils ont essayé de faire des braquages de James Bond. Et pour Payday, j’ai toujours vu le deuxième comme une insulte au premier, qui était vraiment centralisé sur les braquages.

GTA V est plus cool, même si les scénarios peuvent paraitre Michael Bay parfois, tu peux faire tellement de choses dedans. Je vais essayée vraiment que Val et Adrian rentrent dans le jeu pour faire des braquages coop encore plus cool. Je crois que cela va même un test de passation pour n’importe quels jeunes Vengeurs. Il faut passer les braquages de banque avec moi avant de devenir Vengeur. Je pense sincèrement que cela va être l’une des épreuves les plus difficiles.

Je ne sais pas si c’est mon discours ou celui d’Adrian qui fait changer d’avis trois des six criminels, mais certains ne semblent pas vouloir renoncer à leur petit braquage. Ils veulent même nous prendre en otage. Ils sont tellement mignons quand ils le désirent. Adrian essaie de détendre l’atmosphère, mais il n’y a rien à faire. Le principal bandit devient bien plus agressif pour montrer son arme en ma direction, mais Adrian fait quelque chose de stupide.

Il le provoque pour qu’il tire sur lui et non sur moi. Le seul hic, c’est que je suis complètement insensible aux armes à feux ou aux armes blanches traditionnelles. Je sais très bien qu’il veut bien faire, il croit en des probabilités que je peux être en danger, mais man… je peux tous les démolir en moins d’une minute et en évitant de les casser complètement.

Je vais faire exception de laisser ma tranquillité habituelle pour lui faire mal. Adrian s’occupe rapidement du fuyard, pendant que je me lance vers le criminel désarmé. Il est un peu surpris de mon avancée pour le prendre rapidement par le ventre et l’écraser sur le mur. Il essaie quand même de me donner un coup sur mon dos après, mais il se rend rapidement compte que cela ne me fait rien du tout.

La suite est un peu brutale, mais je le tiens toujours par le ventre pour le lever et l’écraser sur le comptoir brutalement, ce qui semble le sonner. Je continue un peu mes manières agressives, juste pour lui prendre le bras et le tordre légèrement.

« Tu avais le choix mec. Maintenant tu risques de finir avec de nombreuses années en prison et avec des blessures qui risquent de te suivre un moment. »

Je lui tords légèrement le bras non-touché par la balle, non pour le briser, mais juste le paralyser quelques jours. Le gars menaçant ne semble plus beaucoup réactif après mon petit tordage de bras. Je me lève doucement pour aller voir si Adrian est encore capable de bouger ses fesses, il doit quand même faire attention et je crois que notre petite marche est un peu bousillée vu la blessure. Je vais plus lui obliger de prendre un rendez-vous avec l’ambulance à place de continuer.  

_________________

« On oublie rarement son passé. »
avatar
Samantha Parrington

Messages : 422
Date d'inscription : 22/10/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Steven Universe, tu connais mec? (Adrian)

Message  Invité le Mar 7 Avr 2015 - 8:54

C’est important quand on travaille pour le SHIELD de se tenir en forme et donc je réussi à poursuivre le truand sans trop de mal. Ma nouvelle blessure pique un peu mais c’est quelque chose d’assez superficiel. Plus agaçant que dramatique. Courir dans les ruelles c’est assez banal. Faire du parkour après un type qui ne veut pas se laisser capturer, c’est une autre histoire. Enfin. On va dire Pseudo parkour parce que grimper sur un conteneur à déchet ce n’est pas très impressionnant. Mais je ne vais pas le laisser filer, oh ça non. S’il pense que je suis un simple bureaucrate, il se trompe. Je suis un analyste du SHIELD moi. Je ne suis pas un bureaucrate ordinaire. Je commence à gagner du terrain parce que l’autre fatigue. Tant mieux. Encore quelques mètres et… VLAN! Un plaqué! And he’s down! Bravo Adrian, tu l’as eu! Ennemi neutralisé!

Enfin presque parce qu’il se débat, le bougre. Mais je ne compte pas le laisser s’en tirer à si bon compte. Moi aussi je peux me défendre et je peux donner des coups! Couché! Tranquille! Méchant cambrioleur! Couché j’ai dit! Mais c’est qu’il ne comprend rien à rien! À part aggraver son cas, il ne fait rien de vraiment utile. Ce serait risible s’il n’essayait pas de me casser la gueule. Allons cher criminel : je me retrouve sur une base régulière entre les griffes (et parfois littéralement) de super criminels. Il faudra plus que vos pathétiques efforts pour réussir à venir à bout d’Adrian Carlyle Eversfield, franchement. J’en ai vu d’autres pendant ma carrière et j’en verrai encore d’autres bien après ma retraite. Alors rendez-vous service et cessez de faire le pitre. Je n’ai pas que cela à faire : j’ai une promenade jusqu’à Central Park à terminer moi. Non mais!

Je ferais bien une référence à un vieux jeu en disant : counter terrorists wins… Mais j’ai bien peur que ce simple d’esprit ne comprenne pas le génie d’une telle réplique. Avisant un vieux câble électrique, je m’en sers pour menotter le criminel en lui récitant ses droits. En théorie le SHIELD peut se passer de cette étape mais… C’est tellement délicieusement cliché que je ne peux m’en empêcher. Ouh… Mon épaule… Elle, elle me fait bien mal. Mais il ne faut jamais laisser filtrer quelque faiblesse que ce soit quand on s’occupe de ce genre de délinquants. Et donc, je le force à se relever, j’époussette mes vêtements (je dois être un peu James Bond car c’est à peine s’ils sont poussiéreux) et je reprends le chemin de la bijouterie avec mon captif que je remets à la police. Repérant le policier à qui j’ai emprunté l’arme, je la lui rends avec un sourire satisfait.

« Bon! Une bonne affaire de faite. Ce petit interlude terminé, nous pouvons reprendre notre petite promenade. Je te promets de faire un effort et de ne plus prendre d’autre appel de détresse à moins que ce ne soit quelque chose de critique. Je suppose que Tu as appris une bonne leçon à ce pseudo criminel. Pour ma part, j’ai mis la main au collet du dernier. Un peu de désinfectant pour ma blessure et hop!

Dommage. Un si beau complet. Cela va demander quelques retouches, évidemment. Mais elles ne seront pas données. Qu’importe. C’est un bien petit sacrifice pour faire régner l’ordre et la justice. Même si en théorie… Pour ce genre de cas c’est le travail des forces de l’ordre. Mais bon : donner un coup de main de temps en temps n’est pas une mauvaise idée quand vous n’avez pas d’urgence sur le feu, ne penses-tu pas? »

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Steven Universe, tu connais mec? (Adrian)

Message  Samantha Parrington le Mer 8 Avr 2015 - 13:57

Bon au moins il reste un peu en forme à place de toujours rester devant des chiffres pour les analyser durant des heures. Il est quand même un agent du SHIELD, on ne doit pas chercher un agent du SHIELD, sauf si c’est quand tu as des attitudes de combats un peu supérieurs à la moyenne. Il me revient tout fier de nos actions, en remettant rapidement l’arme au policier en question. Puis c’est le temps de revenir en direction vers moi pour me demander mon opinion et suggérer de reprendre notre route.

« Ouais, c’était cool. »

Un petit mensonge pour cacher réellement mes idées autour d’une intervention dans un problème pour les policiers. Je sais que plusieurs personnes vont peut-être trouver cela égocentrique de penser de cette façon, mais je pense que c’est une différence à mettre au premier degré. On ne se bat pas contre des crimes qui peuvent être régler par d’autres forces d’ordres. Je ne suis pas contre l’idée d’aider de temps en temps, mais j’ai quelques craintes que les autres policiers ou militaires voient cela comme une pratique concrète des Vengeurs.

Je crois que cela fait vraiment déprécier le travail de ceux-ci. Je sais que certains groupes mineurs essaient de prendre ce relais, comme la Young Force ou la Doom Patrol, mais il faut comprendre qu’on ne doit pas intervenir dans tout. Je ne crois pas que l’Armée va réagir à un braquage de bijouterie ou pour régler des problèmes entre les Bloods et les Crips, alors c’est dans la même pratique pour les Vengeurs. Je lui fais quand même un sourire sincère, si c’est ce qu’il a besoin pour se sentir mieux, je ne vais lui enlever ce plaisir.

« Oh non, on ne continue pas la promenade, tu me connais assez pour une expression bien connue : petite blessure, grande prévoyance. Je veux que tu te fasses vérifier, si cela n’a pas touché certains muscles ou ligaments. Comme dirait grand-mère Parrington : Mieux avoir de la soupe chaude sur la gueule que tomber dans les marches… ou c’était mieux prévenir que guérir. »


J’aime mieux attendre une ambulance, de toute façon, on a bien besoin d’un pour ma petite victime adorée avec son bras paralysé pour un moment. C’est le temps aussi de rentrer dans des discussions hautement intellectuelles et philosophiques.

« J’ai repensé un peu à ce qu’on avait discuté plus tôt ce matin. Tu sais sur Carol. Je me suis toujours posée une question. Carol et moi, on suit quand même des chemins assez similaires. Nos deux familles sont des aristocrates ou des bourgeois qui avaient une forte tendance sexiste contre les filles. Nous deux, on s’est engagé dans l’Armée pour essayer de créer une hostilité avec nos parents, mais nos deux familles profitent bien du succès que nos noms portent pour créer une tonne de produits dérivées.

Carol semble beaucoup aimer, c’est un peu moins le cas pour moi. Et finalement, on finit nous deux avec des entités dans la tête. Tu t’es déjà posé réellement la question : Pourquoi Carol et moi, on est si différentes aujourd’hui dans le caractère? Je ne crois pas que c’est vraiment de la faute de l’entité en question. Alors, est-ce que tu te poses la question, comment Carol s’est complètement différenciée de nous? On peut quand même se demander comment il peut avoir une telle différence aujourd’hui? Pas juste entre elle et moi, mais aussi entre nous tous, toi et elle, Nat et elle, Jess et elle. Elle était quand même conservatrice à l’époque, mais je ne crois pas que tous les gens à tendance conservatrice deviennent aussi Carolien… »


J’ai déjà quelques théories autour de cela, mais ça embête mon cerveau depuis un petit moment cette petite réflexion autour de Carol. Surtout qu’on la voit très souvent dans les médias et que malgré la critique de plusieurs personnes à son égard, elle se fait quand même encourager par le public trop fan des Vengeurs.

_________________

« On oublie rarement son passé. »
avatar
Samantha Parrington

Messages : 422
Date d'inscription : 22/10/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Steven Universe, tu connais mec? (Adrian)

Message  Invité le Mer 8 Avr 2015 - 17:50

Attendre pour des soins? N’importe quoi! C’est une égratignure bon sang! Je peux survivre à une petite blessure comme ça! Ça saigne à peine! Un peu de désinfectant, un pansement et on n’en parle plus bon! Franchement, je me suis déjà retrouvé bien plus amoché et sans soins médicaux. Je ne savais pas que Samantha était aussi mère poule. Elle n’a pas exactement le profil pour… Ni la réputation, il faut bien le dire. Mais bon. Une agréable surprise, ce qui constitue déjà quelque chose de positif aux choses. Si vous saviez ô combien les gens préfèrent s’enfoncer dans une attitude pessimiste vis-à-vis de tout… Ça commence à bien faire ces hordes de dépressifs, bon!

De quoi parlions-nous? Ah oui. De l’insistance de Samantha pour que je sois examiné. Non-sens, donc. Mais bon. Si elle veut attendre l’ambulance pour le type qu’elle a capturé, là je ne dis pas. Effectivement à gémir de la sorte, elle a dû l’amoché un brin. Ou alors il est de très frêle constitution mais là j’ai un doute énorme sur la chose. Je penche plutôt sur une démonstration en bonne et due forme de Samantha. Et pile au moment où je vais insister sur le fait qu’il n’est absolument pas nécessaire de monopoliser une ambulance pour moi, elle commence à parler de choses sérieuses. Oui. J’ai dit Samantha et choses sérieuses dans la même phrase sans me mettre à hurler de rire. Ça arrive.

La réflexion en soi est intéressante, possiblement pertinente même mais… Je ne sais pas… Il me semble que bon, c’est assez réducteur. Carol a certes des défauts mais je suis convaincu qu’une partie de l’exacerbation de ces derniers sont amplifiés par l’entité kree. Je suis peut-être le seul à croire en cette possibilité mais je m’en moque. Carol n’a pas toujours été comme ça et si les imbéciles la louange, je sais que les gens plus intelligents ne sont pas d’accord avec son discours. C’est carrément de la provocation ses trucs. Merde je dirais carrément que c’est limite séditieux face à la communauté internationale. Comment voulez-vous tendre la main aux Last Sons, par exemple, avec des gens comme Carol dans vos rangs? C’est absolument impossible, voilà ce que c’est!

Mais encore là son discours bien qu’arriéré et complètement déconnecté de la réalité est hélas l’expression d’une énorme confusion qui gangrène notre planète. Tout le monde se met à dire n’importe quoi dans le vain espoir de sembler savoir de quoi il parle. Il est évident que Carol ne sait pas du tout de quoi elle parle. Si elle se basait sur des données concrètes plutôt que la plateforme électorale des républicains, là elle serait crédible. Mais dans l’état actuel des choses? Seuls les moutons conformistes peuvent avaler cette merde.

« Je pense que Carol se berce d’illusions car elle est incapable d’appréhender la réalité du monde. Personne ne peut tenir un tel discours et y croire à moins d’être psychologiquement challengée. Oui, elle a toujours eu des idées un peu conservatrices mais je suis convaincu que l’entité kree amplifie sa paranoïa. Il y a une différence fondamentale entre ce qu’elle était et ce qu’elle est.

Toi en revanche, tu es restée les deux pieds sur terre quand vient le temps de regarder les choses en face. Je pense que c’est là toute la différence. Toi tu sais que ce que tu fais, tu le fais principalement pour toi, le dépassement de toi. Carol dit qu’elle le fait pour elle mais je suis sûr qu’en vérité, elle cherche l’approbation des autres, de la reconnaissance, quelque chose d’assimilable. Mais je n’ai aucune preuve tangible, hélas… »

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Steven Universe, tu connais mec? (Adrian)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum