Une formation pour un Last Sons (Sun Wukong)

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Une formation pour un Last Sons (Sun Wukong)

Message  Helena Boldarev le Lun 16 Mar 2015 - 2:22


Last Sons en formations

« Sun était une catégorie de rare personne que j’appréciais beaucoup, l’air niais croyant toujours être capable de faire l’impossible comme réunir les Sept Dragons Balls pour ressusciter ton meilleur ami. J’aimais toujours ce coté aventureux croyant être capable de faire l’impossible. En réalité, c’était la mentalité idéale dans une équipe comme les X-Men. Au début, plusieurs de nos ennemis avaient toujours douté de nos capacités, mais on était devenu rapidement l’une des équipes les plus craintes mondialement. On ne battait certainement pas le potentiel brut des Vengeurs, mais notre diversité et notre cohésion nous offraient l’opportunité de combattre l’impossible tel que les Maraudeurs ou les Forces d’Apocalypse. Sun avait cette mentalité et c’était toujours l’une des meilleures mentalités pour se battre contre les différents dangers.

L’Asie devrait être un territoire difficile à cerner et ses ennemis ne pouvaient qu’être un défi que peu de gens traversent réellement. Alors peut-être que finalement l’anglais n’était qu’un petit défi pour l’un des membres des Last Sons. Je sourirais à ce grand enthousiasme de mon nouvel ami qui voulait quand même relever ce défi linguistique. Je répondais quand même à sa remarque sur ma responsabilité de le garder sage.

« Oh non Sun. Je me cherchais des choses à faire depuis quelques semaines entre mes entrainements avec mon professeur et essayer de former quelques étudiants. Cela va un peu me changer d’aider une personne venant d’une autre équipe. Alors n’hésite pas à me déranger, j’ai accepté d’aider la formation des Last Sons et ce n’est pas pour rien. N’hésite pas à me poser des questions, n’hésite pas à me demander de t’accompagner pour visiter des coins de New York ou n’hésite pas si tu as des interrogations sur certains X-Men, je suis là pour ça. »

Sinon, il avait de nombreux risques que je m’ennuie beaucoup. J’avais quand même certaines obligations pour les inscrits à cette formation et je ne voulais pas décevoir ni Sun, ni mes promesses faites à Charles Xavier. Je voulais par ce projet, surtout prouver que je pouvais devenir une grande X-Woman comme Psylocke, mais aussi montrer mes capacités pour donner des cours sur une certaine sagesse de l’Institut Xavier, mais aussi sur les techniques de combat des X-Men.

Sun semblait être complètement surpris d’entendre que plusieurs de mes frères et sœurs travaillaient directement dans ce projet. J’étais un peu confuse de cette situation, je croyais réellement qu’Alexander avait toujours été proche de mon père pour ses multiples plans pour être connu. Peut-être que Sun était juste complètement insouciant pour connaître chaque membre de la base, ou soit mes frères et mes sœurs étaient réellement bien cachés.

Et nous étions ensuite partis sur mes nombreuses blagues sur l’ennemi principal des X-Men, qui était Grumpy Cat, mais vous savez ce qui était pire que ce chat diabolique? C’était son putain de film de Noël où que Grumpy Cat avait la pire voix de petite fille de tous les temps. En tout cas, ce sujet me bouleversait réellement, mais revenons aux choses sérieuses : Les pouvoirs de Sun. Quand il me parlait de ses pouvoirs, j’avais honnêtement beaucoup de mal. Je voyais très mal ce qu’il appelait le Ki, et je voyais très mal les possibilités de ses pouvoirs. Il pouvait se transformer comme Hulk?

Avec ce qu’il me décrivait, je voyais vraiment ses pouvoirs comme ceux de Hulk. Il pouvait perdre le contrôle? J’allais surtout vérifier cela en salle des dangers avec les informations qu’on avait ramassé sur les Last Sons. Il me parlait surtout des défis qu’il avait identifiés : La recherche de contrôle de ses formes d’énergie. Il devrait avoir des pouvoirs similaires que Carol, envoyer des rayons lasers sur les méchants. Il me parlait aussi de télépathie, mais il semblait très mal comprendre ses capacités. Cet endroit était réellement parfait pour lui. Il me retournait ensuite cette fameuse question, me demandant une question similaire sur le contrôle.

« Ne vous en faites pas Sun, ici on va réellement vous aider à contrôler vos capacités et surtout à les comprendre. J’espère que l’Institut Xavier va vous vraiment aider à réaliser vos buts. Sinon pour mes capacités, c’est assez difficile à expliquer, mais ce sont surtout mes sens qui sont améliorés d’une façon exceptionnelle. Tous mes sens me permettent de mieux ressentir les choses autour de moi. Ses capacités sont assez passives, mais avec une bonne concentration, je peux pousser certains sens qui sont uniquement liés habituellement à certains animaux habituellement.

En général, je suis beaucoup plus dangereuse martialement qu’avec mes pouvoirs. Ils n’offrent pas autant d’opportunités que vos capacités. Alors j’espère que malgré la différence entre nos capacités, je vais vous permettre de vous aider dans vos buts. »
»

_________________
avatar
Helena Boldarev

Messages : 174
Date d'inscription : 11/01/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une formation pour un Last Sons (Sun Wukong)

Message  Sun Wukong le Ven 24 Avr 2015 - 10:10

Je n'arrivais pas à savoir si c'était pas pure gentillesse ou parce qu'elle voulait faire autre chose dans son quotidien que ce qu'elle faisait à tous les jours. D'un côté ou d'un autre, sa réponse m'incitait à aller vers elle si j'en avais besoin. Et en ce moment? Si j'avais envie d'aller en ville, viendra-t-elle avec moi? Après tout, elle venait de dire qu'elle s'était proposée pour s'occuper de ma personne durant tout mon séjour. Je ne devais surtout pas hésiter d'après elle à lui poser toutes les questions que je voulais ou à être accompagné pour une escapade quelconque. Est-ce que je pouvais lui demander maintenant? Ou bien était-ce trop tôt? Après tout, mon entraînement ne commençait pas avant quelques jours.

D'ailleurs, pendant les jours où je ne serai pas en formation, qu'est-ce que je pourrai bien faire? Était-ce là la subtilité de ces premières journées conviées au repos? Je souriais à ma nouvelle amie qui se proposait presque à titre d'esclave. Même avec une telle volonté de faire et de m'accompagner durant tout mon séjour, j'essaierais de faire en sorte de ne pas abuser de son précieux temps et de tenter de me débrouiller comme je peux. Je me mis à réfléchir à ce qu'on m'avait dit avant que je parte... Non en fait, on ne m'avait pas dit quoi que ce soit sur la ville de New York. Je ne connaissais l'origine que de la statue de la Liberté... mais était-ce vraiment quelque chose que je voulais voir?

« Est-ce que tu crois qu'on peut escalader la Statue de la Liberté? »

La voir ne m'intéressait pas, mais se donner comme défi de l'escalader pourrait être quelque chose d'exceptionnel à faire. Je savais voler, mais escalader un monument comme celui-là situé au bord de l'eau serait une nouvelle expérience et un nouveau passe-temps à découvrir. Je réalisais qu'après l'idiotie de ma question. On ne nous permettait pas de toucher à aucune statue en Asie, pourquoi en Amérique ce serait différent? Pourquoi un monument serait-il moins sacré d'un endroit à l'autre? C'est la mentalité qui fait la différence. Sauf que moi... j'ai encore une mentalité de gamin...

Elle me rassurait qu'à l'Institut, on m'aidera à mieux contrôler mes facultés. S'il y avait une chose que j'avais peur, c'était de blesser mes amis dans un combat où je serais emporté par la rage et la colère sans pouvoir faire marche arrière. Ma troisième étape de transformation était puissante, mais j'avais beaucoup de difficulté à contrôler mes émotions et à garder la forme stable. Helena me fit part de ses capacités. D'après elle, elle avait les sens sur-développés. C'était quelque chose d'exceptionnel en soi. Pour ma part, il ne s'agissait que de capacités offensives qui ne servaient pas à grand chose en dehors d'un combat... Elle avait aussi des habiletés martiales qui lui étaient utiles en combat. Elle espérait que ça m'aide dans mon cheminement.

« Je suis certain que ça me sera d'une grande utilité! »

Puis j'avais envie de m'amuser. J'avais envie aussi de tester ses capacités pour voir jusqu'où elles étaient poussées. Je la regardais d'un air amusé et taquin. « Est-ce que tu entends... ça? » Je mis ma main devant ma bouche et articulais d'une voix bien basse, limite je chuchotais pour dire: « Nous avons repéré Grumpy Cat à 8 heures... danger... danger! » J'enlevais ma main de sur ma bouche et l'interrogeais du regard pour savoir si elle avait compris ce que je venais de dire avant de parler d'une voix un peu plus forte: « TOUS AUX ABRIIIIS! AAAAH! » Je me mis à courir comme un attardé dans une direction et sautais pour me réfugier derrière un buisson et faire comme si je me cachais du plus terrible des méchants. Me suivra-t-elle dans cette aventure folle imaginaire?

Spoiler:
Sorry pour la qualité, je me reprendrai au prochain ><

_________________
       
avatar
Sun Wukong

Messages : 124
Date d'inscription : 04/11/2014
Localisation : Asie

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une formation pour un Last Sons (Sun Wukong)

Message  Helena Boldarev le Ven 24 Avr 2015 - 20:49


Last Sons en formations

« Sun me posait une question que beaucoup de touristes pouvaient se poser dans le Monde, des questions que tous canadiens ou européens se posaient quand ils faisaient leurs premiers voyages à New York. On pouvait se poser des questions très nombreuses sur la ville de New York par son urbanisation ou encore par sa population diversifiée, mais la question de Sun était bien plus importante. New York était connu pour être l’une des villes les plus importantes autour de l’immigration. C’était la ville des Affaires, la ville de l’ouverture, la ville des nouveaux chemins, c’était la ville aussi pour se poser des questions saugrenues sur les musées ou les grands symboles de cette grande ville.

Est-ce qu’on pouvait monter sur la statue de la liberté? Devenir le singe de New York pour même devenir le Roi de New York? Quelle grande passion qu’il pouvait avoir pour me poser une question aussi géniale? L’escalade restait un sport captivant et incroyable avec de nombreux défis, mais j’aimais toujours mieux faire cela dans la nature où les montagnes s’étaient construis pendant de nombreux millénaires et qui pouvaient devenir des grands symboles pour plusieurs pays que le faire dans un monument pourri. Je pensais à une idée plus intelligente pour Sun, peut-être l’inviter à l’une des journées d’escalades proche du sentier des Appalaches qu’on faisait souvent quand Valerie était toujours dans notre équipe.

Je devrais vraiment suggérer à Mason avant de refaire ces journées qui provoquaient certains plaisirs de se retrouver dans la nature sauvage. Sun pouvait bien venir et cela risquait d’être bien plus intéressant que d’escalader un vieux monument dépassé, devenu un symbole oublié pour plusieurs des citoyens et qui ne faisaient que partis de l’Histoire des cartes postales. Je lui laissais quand même un petit sourire devant cette question avant de le répondre.

« Oh… malheureusement je ne crois pas que c’est possible d’escalader la statue de la liberté, mais je connais des endroits bien plaisants et magnifiques pour pratiquer ce petit sport. Depuis une petite décennie, ce fameux monument est très protégé et souvent en rénovation. On peut juste monter dedans après avoir passer quelques heures dans une grande file d’attente remplis de touristes. Il est possible d’y aller et je peux venir avec vous, mais je connais des endroits vraiment plus sympathiques. »


Après ce long monologue digne des plus grands vendeurs sur des voyages de grands-parents sécuritaires de tous les temps, Sun essayait de me réconforter sur une idée. Mes pouvoirs et mon martial pouvaient l’aider, mais c’était difficile de le voir de cette façon vu la plupart des pouvoirs cosmiques pouvaient être réellement plus puissants que la moyenne des pouvoirs mutants. Cependant les X-Men nous apprenaient toujours une leçon très importante : Ce n’était pas les pouvoirs qui faisaient l’Homme, mais surtout le comportement et la sagesse. J’avais toujours pensé que Betsy m’a beaucoup apporté avec cette mentalité surtout dans mes futurs combats.

Superman et Wonder Woman avaient peut-être de nombreux pouvoirs, mais il avait des raisons évidentes que des êtres comme eux possèdent une telle force et un tel esprit comparés aux autres. Ils avaient compris que les êtres humains pouvaient bien plus leur apprendre que se baser sur leurs acquis. Darkseid pouvait être aussi puissant que les deux grands héros terrestres, mais il n’avait jamais compris l’idée de prendre des initiatives par lui-même.

C’était pour cette raison que je ne me décourageais pas devant des puissances cosmiques, c’était pour cette raison que je pensais aider Sun à mieux comprendre ses capacités. Je déposais uniquement un petit sourire devant cette grande pensée, Sun pouvait surtout comprendre mes sentiments par ce maigre sourire.

Peut-être que c’était à ce moment que je devrais réagir, mais je ne savais pas vraiment quoi faire. Il venait de délirer totalement sur le chat qui ne souriait jamais, j’avais facilement entendu ces grands messages sur une éventuelle attaque de Grumpy pour aller se cacher derrière les buissons, mais il venait peut-être de faire la plus grande erreur stratégique de tous les temps. Une erreur qui pouvait non juste causer sa perte, mais aussi la perte de toute cette école.

Sun ne devrait montrer aucune crainte devant les ennemis, même si c’était le plus terrible de tous comme Grumpy Cat. Je ne pouvais que lui faire morale pour ce comportement. Cependant peut-être qu’il allait me trouver ennuyante vu que je n’avais pas suivi son petit délire de se cacher dans les buissons, mais j’avais quand même reçu une éducation menée par Sergei et Psylocke, alors j’étais toujours très loin des délires que Sun pouvait avoir.

« Mais Sun! Il ne faut jamais montrer autant de faiblesses et de craintes contre un ennemi aussi puissant, il pourrait s’en servir contre vous et vos proches. Il faut toujours montrer de la force d’esprit et de sagesse dans nos combats. Il faut donc affronter Grumpy Cat, même si c’est notre dernier combat. »

Mon message était un mélange entre d’humour et de sérieux, quitte à ne pas rentrer dans son grand délire de se cacher devant un ennemi imaginaire, je pouvais faire un peu de comédie. Ce qui m’étonnait le plus de son comportement était surtout son attitude enfantin, quand je connaissais mon père pour un esprit bien plus mature et strict envers ces soldats.

Peut-être qu’il avait vraiment changé, peut-être qu’il s’était humanisé par les Last Sons à place de laisser le spectre des armes sans âmes comme quand il travaillait avec l’Union Soviétique. Hiroki était un signe de confiance, Sun semblait être une confirmation de ce trajet. Peut-être que mon père avait compris que ce n’était pas avec des armes qu’on faisait une équipe, mais bien avec des Hommes qui croient vraiment à cette cause de la Défense planétaire.

« J’ai un moyen plus efficace de combattre ce terrible ennemi que se cacher, pouvant entrainer le réflexe de nos doigts et ainsi que notre vision. Se cacher dans les buissons ne va pas nous servir contre ce genre de monstres. » »

_________________
avatar
Helena Boldarev

Messages : 174
Date d'inscription : 11/01/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une formation pour un Last Sons (Sun Wukong)

Message  Sun Wukong le Jeu 30 Avr 2015 - 22:06

Expliquez-moi comment était-ce possible qu'on puisse monter à l'intérieur d'un monument mais qu'on ne puisse pas l'escalader? C'était quoi cette logique? J'arquais un sourcil et affichais une mine disons à la fois déçue et dans l'interrogation la plus totale. Pourquoi...? Je veux dire, pourquoi on se permettait d'entrer dans le corps d'un monument mais qu'on interdisait son exploration extérieure par un moyen sportif? C'était un pur scandale! Enfin, une injustice surtout pour ceux qui voulaient s'exercer en escalade. C'était un monument qui était bien protégé, mais qui était souvent en rénovation... « Hein? » C'était tout ce que j'arrivais à répondre à ça. Quelque chose de protégé qu'on n'arrivait par à garder intact. Disons que c'était ironique comme situation.

« D'accord! Dans ce cas, je suis preneur pour une escalade à un endroit où tu sauras me guider! »

Avoir un guide qui saura me guider dans les montagnes n'était certainement pas de trop au programme. En plus, elle s'était proposée gentiment et elle faisait des blagues trop drôles sur Grumpy Cat! Je ne pouvais pas attendre de voir ces endroits sympathiques sont elle parlait. De quoi s'agissait-il? Étaient-ils à New York ou dans une ville un peu plus en retrait? En plus que je gigotais comme une limace qu'on venait d'attaquer avec un briquet, il fallait que je bouge. Quand? Comment? J'avais envie d'aller escalader à ce moment-même. Sauf que j'ai eu cette pulsion de joueur et je me suis réfugié derrière un buisson en criant l'alerte au Grumpy Cat... sauf que les choses ne se sont pas déroulées aussi follement que j'aurais aimé...

Helena me faisait presque la morale sur le sujet. « Il ne faut pas fuir l'ennemi » et toutes ces phrases qui faisaient en sorte que je n'aie plus envie de rigoler. Bien qu'elle affichait un sourire et qu'elle embarquait à moitié dans le jeu, j'aurais cru que sa folie égale la mienne et qu'elle ait eu cette étincelle qui l'aurait fait bondir ce buisson et s'armer d'un pistolet invisible. Je faisais la moue et croisais les bras. Plus aucune envie de jouer, aucune. Je me relevais de ma cachette en faisant comme si je la renais en relevant le menton et en regardant ailleurs.

« Vous n'êtes pas drôle du tout madame Helena! »

Sauf que je n'arrivais pas à tenir bien longtemps dans cette position hypocrite et snob. Je pouffais de rire sans pouvoir m'arrêter, j'en pleurais presque. Quand je réussis à reprendre mon souffle, elle me parlait de réflexes de doigts et de vision développée. Encore là, j'étais perdu. Quel était le lien avec les doigts et un chat possédant une tronche toute moche? La journée continuait de ce bon train. Une bonne amitié était née entre nous deux. Entre des blagues sur Grumpy Cat et des questions sur nos cultures respectives, ce fut une première journée intéressante même si nous n'avions pas bougé comme je l'aurais aimé. Cette fois j'étais certain: j'allais l'embêter pour n'importe quelle question qui allait me passer par la tête ou si j'avais envie de bouger.

RP terminé

_________________
       
avatar
Sun Wukong

Messages : 124
Date d'inscription : 04/11/2014
Localisation : Asie

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum