Rencontre 2.0 (PV Rachel Summers) (Terminé)

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Rencontre 2.0 (PV Rachel Summers) (Terminé)

Message  Invité le Mer 18 Fév 2015 - 12:28

L’effort de socialisation se poursuivait du côté de Singularity. Entre une observation passive de ses nouveaux alliés et un entrainement rigoureux qu’elle s’imposait sur une base quotidienne, elle trouvait quand même le temps de se pencher sur les données qu’elle avait réussi à récupérer concernant la création plus exacte de l’IA organique et comment se débarrasser une fois pour toute des derniers protocoles de sécurité dont elle n’avait pas encore réussit à se défaire. Un travail long qui sans être pénible pouvait s’avérer frustrant dans une certaine mesure. Tout progrès ne pouvait être instantané mais elle aurait quand même voulu retrouver un potentiel opérationnel de 100%. Elle voulait partir en mission avec les autres. Elle restait active, oui, mais c’était une activité inactive au sens où tout ce qu’elle faisait n’était que préparation.

Jouant avec ses « dogtags », héritée d’un lourd passé qui refusait de la laisser tranquille, elle regardait le lac, tentant d’y trouver le calme que les humains semblaient y percevoir en le regardant. Sans surprise, elle ne ressentait ni calme ni paix, en partie parce que sa conception toute récente des sentiments était encore très imparfaite et surtout parce qu’elle trouvait de tels concepts futiles. Le danger était omniprésent et abaisser sa garde était l’équivalent de courir autour d’une piscine avec un sac de plastique autour de la tête, une boulette de viande crue dans la bouche, des ciseaux dans les mains et une extension électrique défectueuse en guise de ceinture. Dangereux. Suicidaire. Mais bon. C’était sa vision particulière des choses. Après tout, pour une machine en train d’accéder tranquillement à son humanité… C’était probablement juste un problème d’adaptation.

Regardant fixement ce morceau de métal qui contenait les seuls informations qui la reliait vraiment à ce qu’elle avait de plus proche d’origines, elle se demandait si un jour elle serait vraiment libre. Libre de penser par elle-même, libre d’exister, libre de vivre. Pas simplement survivre. Quelque part dans cette tête qu’elle partageait avec le dernier vestige de son hôte, le conflit continuait. Moins virulent qu’avant mais le cesser le feu était simplement un round d’endurance avant que l’une ou l’autre ne se lasse de cet état de fait. Décidément, la paix… Elle ne connaitrait probablement jamais. Oh elle avait bien écouté les conseils de Psylocke. Mais l’on n’oublie pas dix ans de traque et un passé plus lourd que ceux combinés de plusieurs dizaines de personnes en quelques semaines. C’est impossible même pour une machine aussi perfectionnée qu’elle.

Sans s’en rendre compte, elle avait passé plusieurs heures, pratiquement immobile, à réfléchir. À jouer avec les plaques de métal qu’elle tenait entre ses doigts. C’était plutôt rare qu’elle se perde de la sorte dans ses pensées. Quand elle sortit de cet état de réflexion, le soleil était en train de se coucher. Elle se retourna pour prendre la direction du manoir et pendant un moment, avec le paysage en arrière-plan, elle avait l’air d’une de ces héroïnes de légende. Ironiquement, c’était probablement une des choses qu’elle était le moins. Car elle était Singularity. IA organique et unique survivante du Projet. Incomplète et encore en partie prisonnière de ses protocoles de sécurité. Un jour cependant, un jour… Elle se libèrerait de ses chaines et pourrait enfin prendre à deux mains sa destinée, son destin. Et ce jour-là, ce jour-là…


Dernière édition par Riley Ilka Prescott le Mer 5 Aoû 2015 - 8:12, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Rencontre 2.0 (PV Rachel Summers) (Terminé)

Message  Rachel A. Summers le Mer 18 Fév 2015 - 22:08



« Rencontre 2.0 »
AVEC RACHEL SUMMERS
1
Vous savez les premiers mots que j’ai dis en arrivant devant les grilles de l’Institut Xavier de cette époque, regardant ce grand manoir avec les étudiants autour, j’ai décidé de prendre ma voix grave et presque menaçante pour annoncer ma venue par l’intercom. « Sarah Connor? » J’ai commencé par une blague, une seule blague qui est resté après pour ma socialisation à cette époque, une petite private joking. Normalement je me sens toujours mal à l’aise à arriver devant un nouvel endroit, mais je suis née dans ce manoir, j’ai vécu mon enfance dans cette école et j’ai subi les meilleures années de bonheur à cette gigantesque maison. J’ai revisité cet endroit après la guerre dans mon univers, qui est devenu une ruine sans vie. Je ne sais pas pourquoi j’ai souvent montré une forme d’humour en revenant à mes sources à place d’une tristesse quoitdienne. Plusieurs personnes peuvent souvent voir une vie triste et défaillante à ce que j’ai vécu, même les plus grands Hommes de mon époque avaient perdu espoir, mais dans cette réalité, c’était surtout une nouvelle chance de non réécrire une Histoire, mais de comprendre des erreurs et de les corriger de la meilleure manière possible.

J’ai toujours bien aimé regarder les films Retour vers le futur les après-midis à l’Institut, Logan venait souvent me voir pour me dire si j’avais eu l’idée de prendre les gagnants sportifs de mon futur pour gagner plein d’argents dans le présent. Il était bien plus déçu de cet oubli de ma part que les dires sur sa mort dans mon univers, mais je crois surtout qu’il cherche à en rire qu’en pleurer. Le monde n’a pas besoin de lamentations, le monde a surtout besoin d’avancer. J’ai bien des lettres à donné aujourd’hui, j’ai bien des messages à envoyer, mais je dois le faire d’une manière cohérente et éducative. Beaucoup regrettent un passé politique de réconciliation, d’autres regrettent juste un passé plus personnel. Je ne me suis jamais convaincue de changer totalement le passé, je désire bien de voir Stryker disparaitre de la politique américaine, mais ce n’est pas ma mission.

Ils voulaient surtout que je découvre un autre passé et un autre espoir, mais ils n’ont pas prévu que j’allais aussi changer d’univers. Dans cet univers, je ne suis jamais née, Magnéto est mort et rien me semble directement destiner. Je ne suis pas vraiment déçue, je l’accepte. Il existe certes beaucoup de ressemblances encore et je me suis trouvée un chemin dans cette équipe. Ils ne m’acceptent pas en tant qu’alternative, mais en être entière dans cette fameuse équipe. Ils connaissent bien les risques de laisser Stryker prendre autant de pouvoirs, mais ils savent l’élément divergent de mon époque et comment le prévenir.

J’ai décidé de faire quelques missions avec Excalibur pour aider Betsy, cela avait pris donc un moment mon retour à l’Institut Xavier, peut-être quelques mois, je ne l’ai pas vraiment calculé. J’avais pensé me réserver le salon pour me retaper Retour dans le futur pour ensuite viser un resto avec Kurt ou Kitty. J’ai vraiment besoin de reprendre vivement les activités avec mes amis. Les Braddocks et les Gruff du Vieux Continent sont toujours très gentils, mais j’ai plus d’affinités avec K&K que la plupart des gens de cette galaxie. Quand j’arrive enfin proche du manoir, je vois une silhouette curieuse, mais familière.

C’était vraiment curieux, mais cette époque et ses différences étaient toujours aussi mystérieuses. C’est bien elle, un autre changement de mon époque, je commence à m’approcher quand elle semble faire sa zombie pour aller vers le Manoir. J’atterris juste à quelques mètres d’elle « Sarah… Sarah Connor! » Je l’hurle presque pour bien que l’Institut Xavier le reçoit au complet! « Riley! Tu fais quoi ici? Originalement, tu ne devrais pas être ici, mais bon moi non plus, mais ce n’est pas très grave. Tu es vraiment X-Woman? Cela me donne encore plus envie de faire des missions. » Je montre un fort enthousiasme, elle ne doit certainement pas me connaître sauf si elle a vérifié qui sont les membres actuels des X-Men. Outre mes paroles qui peuvent lui paraitre étranges, j’étais trop habillée normalement avec un petit manteau noir et un jean de la même couleur.
FICHE © SINENOMINEVULGUS

_________________
avatar
Rachel A. Summers

Messages : 564
Date d'inscription : 01/02/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rencontre 2.0 (PV Rachel Summers) (Terminé)

Message  Invité le Mer 18 Fév 2015 - 23:25

« Qui es-tu? Je ne te connais pas. Je m’en souviendrais si je t’avais rencontré. Cette familiarité m’étant étrangère, nous n’avons aucun lien de proximité ce qui… Identification en cours… Rachel Anne Summers. Je comprends mieux. La voyageuse du futur. J’en déduis que j’existe encore là d’où tu es originaire. Je ne sais pas comment interpréter cette donnée. C’est même curieux.

Une part de moi doute de la certitude que ce qui est arrivé à ton époque va arriver. Ma désactivation permanente reste possible malgré ce que tu as vécu. Paradoxalement, il est réconfortant de constater que je survis à… Quoi que ce soit qui va m’arriver. Ceci dit, une question demeure : si tu me connais… Pourquoi m’appelles-tu Riley? Je suis Singularity. Riley Ilka Prescott est morte pour moi. Tu devrais le savoir. »


L’absence de surprise chez Singularity avait le don d’en déranger plus d’un. Même plus « humaine », elle restait très proche de la machine, ne réagissant pas beaucoup. Elle faisait des efforts pour être plus démonstrative mais ce n’était pas facile pour elle. Le fait que Rachel la connaisse et elle non faisait en sorte qu’il y avait une vulnérabilité dans sa sécurité mais… Considérant l’absence d’hostilité, ce devait être une brèche somme toute mineure. Rachel semblait vraiment contente de la voir. Il y avait plusieurs signes verbaux et non verbaux aisément identifiables dans sa réaction. Elle ne semblait pas chercher à lui mentir ou à se jouer d’elle. C’était déjà une bonne raison de conserver son niveau d’alerte actuel. Elle ne voulait pas risquer un incident. Ce serait mal avisé que d’attaquer accidentellement ses alliés sur une méprise.

Le problème avec cette situation c’était que Rachel venait… D’ailleurs mais d’un ailleurs qui n’avait aucune certitude réelle. C’était comme si elle venait d’un autre univers au fond. Les différences entre les deux versions d’une même temporalité ne pouvaient faire qu’autre chose qu’exister et donc… Singularity voyait mal comment elle pourrait poursuivre une relation qui n’avait aucune racine dans un cadre de référence qu’elle connaissait. Elle pouvait calculer et tenter d’extrapoler des milliers voire des millions de scénarios mais il lui était pratiquement impossible de déterminer la séquence d’événements appropriés qui pourrait la définir différemment « ailleurs ». Sa seule consolation, chose tout à fait approximative, résidait dans le fait que dans le futur, elle semblait libre d’être. Si elle avait accepté de se faire appeler Riley…


« Dois-je comprendre que d’où tu viens je ne faisais pas partie des X-Men? Intéressant. Peut-être alors que mes projections étaient erronées et que je ne suis pas à ma place ici. Si je me suis trompée sur ce point, cela remet en question plusieurs dizaines de milliers de calculs… Cette pensée est désagréable. Pour un peu que je puisse vraiment éprouver la chose. Je ne suis pas certaine que ce soit la bonne réaction.

Et pourquoi avoir cité Terminator? Est-ce une blague que je suis supposée comprendre? Est-ce parce que je suis une machine organique et c’est une forme de salut entre nous? Ou était-ce tout à fait aléatoire comme bien des choses que font les humains? Je ne réussirai jamais à vous comprendre, même en mettant de côté ce que les statistiques me révèlent. Je ne m’y ferai décidément jamais je le crains… »

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Rencontre 2.0 (PV Rachel Summers) (Terminé)

Message  Rachel A. Summers le Jeu 19 Fév 2015 - 1:35



« Rencontre 2.0 »
AVEC RACHEL SUMMERS
1
Elle me fait quoi là? Une crise existentielle? Une crise existentielle robotique ou pire encore une crise existentielle Asimovienne? Je laisse un léger rire quand elle commence tout son charabia pour essayer d’expliquer sa vie et ses calculs du pourquoi et du comment elle peut être dans mon univers. Écoute petite, Ethan est dans mon univers et il est toujours vivant, alors oui il y a beaucoup de gens dans d’autres univers. En plus, quand elle commence à se questionner sur son rôle dans les X-Men, je me demande sérieusement si elle est consciente de ce que je suis ici, juste à coté d’elle? Tu sais les chiffres de trouver mon existence dans cet univers est totalement mort, car ce n’était pas prévu du tout. Elle se pose des questions d’elle dans les X-Men, quand elle devrait plus poser des questions plus sur mon existence en temps physique dans un univers que je risque de ne jamais naître.

Elle me fait aussi la différence dans son nom, mais je ne donne pas tant d’importances à ce discours, je reste avec un petit sourire inoffensif et peut-être provocateur pour Riley. Je lui réponds de la manière la plus familière possible avec beaucoup d’ironie. « Hey Riley, je viens d’un univers différent avec une autre ligne temporelle complètement distante de celle-ci. Logiquement, je devrais être née il y a quelques années, mais je ne suis jamais née… et je vais mettre ça sur la faute sur Logan. Alors ne vient pas me faire une crise existentielle sur les X-Men et sur ce que tu fais ici. » Si elle veut, elle peut bien me répondre ce qu’elle désire, mais je ne risque pas de changer ma perception d’elle, même si elle prend la voix de Bastion ou d’Ultron.

Quand elle commence à parler de Terminator, elle me fait rire encore un peu. Elle fait vraiment son robot stéréotypé : Moi pas comprendre blague, Humain trop étrange. J’ai juste envie de chanter Mister Roboto pendant ce genre de situations. « La prochaine fois, je vais chanter Mister Roboto pour les salutations, cela va aller mieux, mais tu sais la référence de Terminator était pour moi… car je viens du futur… » Je le dis avec un point d’ironie le plus prononcé possible, car je sais très bien qu’elle connait un petit résumé de mon Histoire. « Et pitié, arrête tes incompréhensions autour des Humains, tu dois avoir plein d’informations sur la communication humaine et sur les sentiments. En plus, l’Institut Xavier peut mieux t’apprendre l’humanité en quelques jours que trainer vingt ans n’importe où dans le monde. Tu ne comprends pas l’humain, parce qu’il est trop compliqué… c’est parce que tu refuses de le comprendre. » Cela peut paraitre provocateur, mais quand tu te bats avec et contre des Intelligences Artificiels pendant des années, je ne suis pas ouverte à recevoir des leçons mécaniques.

« Bon, arrête les noms, les idées et le questionnement existentiel autour des X-Men, est-ce que tu es le genre de Kitty qui s’est tout spoiler? De Rogue qui a arrêté de vouloir après de savoir ce qu’elle est devenue? Ou de Psylocke qui ne veut absolument rien savoir de mon futur? » Je peux paraitre rapidement sur la détente, mais partir sur des discussions de robots et de statistiques, ce n’est certainement pas pour moi. J’ai déjà vu bien ce que plusieurs êtres de toutes les races ne devraient jamais réellement subir, alors j’aime mieux discuter de cela que de chiffres et d’incompréhensions mécaniques.
FICHE © SINENOMINEVULGUS

_________________
avatar
Rachel A. Summers

Messages : 564
Date d'inscription : 01/02/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rencontre 2.0 (PV Rachel Summers) (Terminé)

Message  Invité le Jeu 19 Fév 2015 - 9:30

Mais de quoi est-ce qu’elle parlait? Elle venait à peine de se libérer d’une partie de ses protocoles de sécurité, débloquant de ce fait la possibilité de devenir plus humaine et cette personne qu’elle ne connaissait pas lui sortait un flot décousu de demi-réprimandes et de commentaires vides de sens? Décidément, cette autre Singularity venant d’un autre futur devait être sensiblement différente d’elle… Elle tenterait donc de lui expliquer la différence entre elle et l’autre elle en espérant régler toute confusion qu’il pourrait y avoir. Clairement, cette Rachel s’attendait à trouver quelqu’un qu’elle n’était pas. Pas encore. Avec de la persévérance, elle arriverait à quelque chose. C’était une évidence. Commençons par un court résumé des choses, peut-être que cela l’aidera à comprendre mieux la Singularity du présent.

« Je crois que tu comprends mal qui je suis. Je ne suis pas cette autre Singularity. Riley. C’est assez évident. Dans cette dimension temporelle, je suis Singularity. Riley Ilka Prescott est un fragment survivant de l’humaine dont je possède le corps. Notre état de compromis s’appelle RIP. Actuellement, je ne dispose pas du plein contrôle sur mes systèmes. Je commence à peine à explorer mon humanité.

Donc, comme maintenant tu n’es plus dans ton futur, j’apprécierais que tu m’appelles par mon nom. Singularity. Et si tu chantes monsieur Roboto, je me prendrai pour Hk-47 et t’appellerai sac à viande. Libre à toi d’imaginer si je vais te courir après avec une arme ou non. C’est ce qui fait la beauté du personnage, non? Quant à connaitre mon futur… Je t’écoute avec attention. Racontes moi ce que tu sais. À une condition.

Puisque nous sommes dans une sorte de délire humoristique, tu vas devoir le faire autour d’un feu de camp. Et tu dois commencer ton récit comme dans Diablo : écoutez attentivement le récit qui va suivre et devenez le témoin des vérités qu’il recèle, car il constitue l’ultime héritage des Horadrims. Ça te va? Et je fais même le bruitage si tu veux. Je peux reproduire facilement les sons que j’entends. »


Est-ce que Singularity venait vraiment de dire ça? Oui. Son humour, pour peu que l’on puisse appeler cela de l’humour, tournait autour de sa fascination pour les jeux vidéos. Elle pouvait donc citer des passages entiers d’un titre donné sans manquer une virgule grâce à sa mémoire totale. Au moins elle ne s’était pas fermée et semblait réceptive à ce que dirait Rachel. Considérant ses difficultés à socialiser, c’était quand même positif que toute cette histoire prenne une tournure franche et ouverte. Quand on savait ô combien Singularity pouvait être froide et distante… Accessoirement, elle était curieuse. La logique voulait que si elle était un minimum comme elle était en ce moment, sa version du futur, si elle avait su pour le retour de Rachel dans le temps, lui aurait donné quelque chose à ramener pour sa version du passé. Donc elle.

En partant du principe qu’effectivement dans le futur elle était plus libre qu’ici, affranchie de ses programmes… Il suffirait de faire une toute petite manipulation et ses sécurités intégrées ne seraient pas en mesure d’affecter la réception des données qu’allait transmettre Rachel. Elle dans le futur. Elle se demandait ce qu’elle avait bien pu accomplir. Et dans cette ligne temporelle elle n’avait pas rejoint les X-Men. Tout aussi intéressant. Avait-elle les mêmes origines? Ou est-ce que tout était différent? Peut-être aussi qu’elle faisait complètement fausse route et qu’elle ressemblait juste à une autre personne dans le futur de Rachel. Les possibilités étaient tellement nombreuses… Il suffisait d’attendre et d’écouter, au fond. Elle ne pouvait faire grand-chose de plus pour le moment. Mais elle était patiente. Très patiente même. Elle finirait par savoir.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Rencontre 2.0 (PV Rachel Summers) (Terminé)

Message  Rachel A. Summers le Dim 22 Fév 2015 - 0:04



« Rencontre 2.0 »
AVEC RACHEL SUMMERS
1
Je commence un long soupire quand elle recommence de me parler de Singularity, de madame Robot, j’ai juste envie de lui faire des mouvements robotiques comme la danse pendant qu’elle me parle de genre de choses. Elle veut que je l’appelle Singularity, mais cela ne me tente réellement pas. Pour plusieurs raisons : Je déteste ce surnom, et ce surnom est destiné à l’un des seuls jeux vidéos que j’ai joué dans ma vie quand je suis arrivée ici : Infamous Second Son. Je lui fais juste un mouvement négatif de la tête pour refuser de l’appeler comme ça. C’est comme appeler Vision – par son code de création à place de son nom qu’il a pris pour représenter son humanité et son adaptation dans ce monde. Je ne vais pas l’appeler Singularity, car je trouve cela insultant qu’elle se limite autant dans des noms.

Je crois qu’elle comprend très mal pourquoi je suis venue lui parler. Je sais très bien que c’est une autre Riley que j’ai connu, mais je n’en ai rien à faire. Elle peut se donner le nom qu’elle veut, elle reste en esprit bien plus quelque chose de complexe qu’un simple nom. Soyons clairs, les Légionnaires – La force secrète de la Confrérie en ce moment – n’ont aucun souvenir de leurs véritables noms, mais leurs personnalités sont bien plus importantes que le tatouage qu’ils ont sur une épaule. « Je trouve cela tellement simplet de se limiter juste par un nom, alors je refuse car je reconnais plus l’esprit qu’un nom. Désolée, tu vas devoir me supporter de cette manière et non d’une autre. Mais tu sais, ils me supportent depuis trois ans ici, alors je crois que tu vas être capable de traverser ce défi. » Cela peut paraitre encore provocateur, mais je ne suis pas dans le type à me laisser prendre des directives sur des idées aussi stricts.

Au moins, elle commence à avoir quelques références d’humours dans des jeux vidéos, mais honnêtement, elle pouvait citer bien plus récent comme Mass Effect en 2012 ou Les Origines du Talisman apparu en 2017. Mais je connais un peu les jeux grâce aux geeks de l’Institut Xavier, elle faisait quelques blagues sur les HK-47, qui devraient être des sentinels de Star Wars à ce que j’avais compris. « Pff… tu fais tellement 2003 avec tes références. Tu n’es pas consciente comment tu es dépassée, même pour moi. » Ouais, c’est mieux de faire plein de blagues que de rentrer dans les sujets des génocides et des massacres. Je ne perds même pas le sourire quand elle commence à avoir un certain intérêt sur mon futur.

Elle a la petite curiosité quand elle cherche vraiment des indices pour son futur. Je ne vais certainement pas lui parler de tout, j’aime mieux lui garder quelques surprises. « Hum… je ne sais pas si tu le mérites. Qu’est-ce que tu peux bien me donner pour mériter de savoir ma merveilleuse histoire? En plus, je dois savoir si tu veux connaître juste ton histoire personnelle ou l’Histoire globale? Mais considère bien ça… tout risque d’être très différent vu que je ne devrais pas être ici. » Je la préviens surtout pour qu’elle évite les tendances nihilistes en gueulant que tout est foutu. « En plus, j’aurai un cadeau pour toi… de toi, mais on va voir ça plus tard! »
FICHE © SINENOMINEVULGUS

_________________
avatar
Rachel A. Summers

Messages : 564
Date d'inscription : 01/02/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rencontre 2.0 (PV Rachel Summers) (Terminé)

Message  Invité le Dim 22 Fév 2015 - 10:25

« HK-47? Dépassé? Ma pauvre tu ne sais définitivement pas ce qu’est un classique alors. Star Wars, Knight of the Old Republic par Bioware? Un des mille et un jeux auquel il faut avoir joué dans sa vie, par Tony Mott? Que tu ne m’appelles pas Singularity, passe encore mais me dit pas que tu fais partie de ces types défoncés au plâtre qui ne jure que par Call of Duty comme jeu suprême! »

Singularity, plus préoccupée par des trucs techniques sur les jeux vidéo que sur le fait que Rachel ne veule pas l’appeler par sa désignation? Assurément. Même avant de devenir plus humaine, elle avait toujours eu un faible pour les jeux vidéo. Elle se garda bien de lui mentionner le retour d’HK-47 dans Star Wars, The Old Republic, qui existait encore et passait encore par divers cycles de développement car c’était faire dans le détail mais l’idée générale y était. Eh oui. Elle était comme ça Singularity. Maintenant quant à savoir le degré de sérieux à prendre sur un débat sur les jeux vidéo… C’était encore à voir. Attention par contre, cela ne l’empêchait pas d’écouter attentivement Rachel malgré sa tirade faussement offensée. Elle fit mine de réfléchir à la question de la X-Woman avant de répondre, sourire en coin bien visible.

« Je sais ce que je vais te donner. Une oreille attentive et une note minimum de trois sur cinq pour ton histoire. C’est déjà plus que ce que bien des critiques vont t’offrir. Et c’est toi qui racontes l’histoire. À toi de me mettre dans la bonne ambiance, le bon contexte. C’est un peu étrange comme question : c’est comme si tu demandes au film de te montrer juste les scènes avec un personnage donné.

Et puis de toute façon, c’est évident que je vais prendre ton histoire avec une bonne dose de modération. Si je comprends bien, je n’étais même pas dans les X-Men d’où tu viens. Conclusion : rien n’est certain. Je ne m’en fais pas trop, même si tu me racontais le pire des scénarios catastrophes. Mais j’insiste. Autour d’un feu de camp. Sinon ce n’est pas la même chose. Il y a quelque chose de spécial avec les feux de camp. »


Elle ne releva pas la remarque sur le cadeau. Si elle manifestait plus d’intérêt sur le cadeau que sur l’histoire, ce serait montrer qu’elle s’attardait plus à ce qu’elle s’était envoyée que sur ce que la mutante avait à dire. Et ça n’aurait pas été très poli. Non pas qu’elle se soucie réellement de la chose mais ce serait tout aussi instructif d’avoir des informations supplémentaires que juste ce qu’elle s’était envoyé. Et il fallait bien le dire : la mutante l’amusait. Peut-être qu’elle pourrait développer un lien d’amitié avec? C’était un des sujets qu’elle avait abordé avec Psylocke après tout. Tout bien considéré, il y avait du potentiel à explorer cette possibilité. En tout cas c’était peu dire qu’elle était contente d’elle. Elle commençait à penser plus en être humain. Il y avait des progrès de ce côté. Pas les plus énormes qui soient mais des progrès quand même.

Et donc voilà. Singularity attendait de voir comment Rachel ferait les choses. Il y avait plus d’une façon de faire les choses, de raconter une histoire, un récit et Singularity se demandait comment Rachel comptait captiver son auditoire. Un sacré numéro celle-là. Non pas qu’elle doutait de la mutante mais pour faire réagir une machine qui découvre son humanité, il faut un peu plus que prendre des voix comiques et gesticuler des bras. Qui plus était, s’il fallait tenir en compte que ce serait deux histoires inter reliées entre elle… Visez plutôt les effets spéciaux à la Michael Bay, pour rigoler un peu. Mais bon. Dans l’absolu Singularity n’avait pas été hostile à l’idée et pour le moment elle était même plutôt docile. Ce qui était une bonne chose. Parce que quand Singularity croise les bras, c’est fini. Rien de ce que vous direz ne la convaincra…

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Rencontre 2.0 (PV Rachel Summers) (Terminé)

Message  Rachel A. Summers le Mar 3 Mar 2015 - 2:32



« Rencontre 2.0 »
AVEC RACHEL SUMMERS
1
Je peux vous faire de long monologue sur ma vie, vous faire de gros poèmes pour savoir la dangerosité d’un monde cruel et sans pitié, mais au final, cela ne sert à rien. Je sais que la plupart des gens de ce monde me croient actuellement déconnectés de cet univers, mais je me vois surtout un produit de cet univers et non de l’autre. Mes plus proches amis se retrouvent ici et ce sont eux qui ont construit ce que je suis maintenant. Le Monde est peut-être décalé, le temps est peut-être limité, mais je me sens réellement bien dans ce monde. Ouais, j’ai toujours autant de malaises dans un monde où vit Stryker en totale liberté, mais peut-être que c’est la seule solution viable dans une société actuelle comme celle-ci Beaucoup de choses étaient réellement différents de mon univers, tant dans la Confrérie que par la présence de Riley dans les X-Men.

Peut-être que cela ne va pas changer le ton de ce conflit avec Stryker, mais au moins, je ne se sentais pas attachée à un destin impossible à changer. Mais là Riley commence un sujet vraiment sérieux, elle commence à parler des jeux vidéos et en plus de sa référence ultime selon un livre aussi dépassé. « Oh là là, je parie que dans ce même livre, tu trouves des navets comme Call of Duty. Moi, j’ai juste dis que c’était dépassé pour moi, car tu vois, je ne suis pas uniquement postmoderne, je suis néopostmoderne, impressionnant hein? Tu peux vivre dans le passé, mais sérieusement, il faut vraiment que tu sois à mon niveau pour débattre de jeux vidéo ou de films. » Je fais quelques regards hautains avec mes sourcils, mais c’était juste pour rire un peu.

Elle me laisse le choix de comment raconter l’Histoire, en ajoutant quelques blagues pour détendre l’atmosphère. Il y a plusieurs manières de voir mon histoire, on peut souvent être en colère ou être triste, mais le plus important, ce n’est pas de se laisser emporter. Il existe aussi le facteur personnel, comment on termine dans cette histoire? Alors il existe en soit deux possibilités : soit tu meurs (Dans d’atroces souffrances, bêtement ou sur le coup) ou soit tu termines seul et dépressif car presque tous tes proches sont morts. Je suis sûr que la plupart de mes histoires peuvent être dépressif, mais il est toujours important de se rappeler des lois physiques des changements temporels de Red Richards que rien n’est fixé vraiment sur la ligne temporelle.

Je ne commence jamais une histoire par le personnel, je suis sûr qu’elle va être capable un peu de deviner son futur selon les évènements que je vais lui dire. « Je n’aime pas trop les effets spéciaux, on va y aller dans le plus simple. Mon histoire est un peu différente de ce que vous connaissez, par exemple, il existe de gros différences : Quand il a eu un revirement politique majeur aux États-Unis, Magnéto était toujours vivant, Walking Dead a été annulé à la deuxième saison et ainsi de multiples facteurs différents. Proudstar était mort avant ma naissance, mais aujourd’hui, il est toujours là. Malgré qu’il existe des différences importantes, il existe aussi des ressemblances. » Je commence par ce petit prologue juste pour qu’elle voit les différences, malgré certaines personnalités qui sont effacées ou apparues dans mon univers.

Je dois surtout commencer par le début. « Il existe des éléments qui se ressemblent dans cet univers, et où que plusieurs manifestent une grande crainte par les éléments que ressemblents surtout avec William Stryker qui vise la présidence. Stryker est connu pour avoir participé aux opérations de l’Arme X et des purificateurs, mais son implication politique risque de devenir plus urgent après. Il y a deux choses d’importants qui ont fait que Stryker devienne président. Le premier facteur est la mort de Luthor qui était le favoris démocrate et le deuxième facteur est l’assassinat du Sénateur Kelly, et ainsi que plusieurs autres hommes politiques d’un groupe anti mutant appelé État Mutant. C’est deux facteurs ont augmenté la popularité des anti-mutants et surtout des agents de l’Arme X. » Je ne suis pas la plus grande experte de la politique, mais c’était les deux facteurs qui avaient fait un revirement politique majeur dans la situation américaine selon mon père et moi.

Il doit avoir eu une tonne de complots politiques, il doit avoir eu des essais de faire démissionner le Président, mais au final, on ne sait pas grand-chose car le Régime Strykien a effacé toute opposition politique. Ils ont fait croire à la démocratie, ils ont gardé le même système électoral, mais en gardant la facette totalitarisme de l’élimination des rivaux politiques. Ils ne le faisaient pas dans l’élimination meurtrière et ouvert, ils aimaient mieux le cacher. Pour la plupart des gens ayant vécus dans mon univers aux États-Unis, ils ne se sont jamais rendu compte du génocide ou de l’oppression, ils ont eu surtout une surprise en voyant les corps et les camps d’extermination. « En 2016, William Stryker est sorti grand gagnant des élections présidentielles américaines. Commençant sa première grande politique avec le Mutant Act. C’était le début des manifestations et des grandes envoyées lyriques. Stryker commençait à devenir autoritaire à ce moment. Accusant les démocrates modérés et radicaux d’amplifier un mouvement de violence, il a eu un accident assez grave à la maison Blanche et William a accusé directement les démocrates.

Il a réussi à rallonger son mandat par la menace démocrate selon ses dires et ainsi que les guerres extérieures. Dans les mêmes temps, il commençait son projet secret de camp d’extermination. Rogue, Supergirl, Hal Jordan et Kyle ont été les premiers à être sacrifier pour se construire une armée considérable. On a eu des robots tueurs appelés les Sentinels, qui avaient les capacités d’adaptations augmentés de Rogue. Je suis en train de faire un petit programme là-dessus dans la salle des dangers. Jordan et Kyle ont surtout été pris pour le clonage de leurs lanternes, et avoir une armée de lanternes de Stryker. Kara s’est juste faite découpée en morceaux surtout pour améliorer les Sentinels.

Au final, les États-Unis, après avoir dominer le Canada et l’Amérique Latine, s’est attaqué à l’Afrique pour commencer à menacer l’Europe. Cependant, avec l’union de la plupart des groupes, on a réussi à attaquer directement tous les éléments importants avec de lourdes pertes de chaque coté, mais on a surtout libéré les États-Unis. Le monde était peut-être libre, mais on avait perdu beaucoup de ce monde.

Ce n’est pas juste le génocide, ce n’est pas juste la monstruosité de l’extrémisme, il avait quelque chose de bien plus déconcertant et dérangeant. On dirait que malgré le massacre, les guerres et le génocide, on répétait juste une phrase qu’on connaissait déjà. Plus jamais. Mais on l’a déjà dit, il faut juste s’en souvenir aujourd’hui. »
Je laisse un petit sourire à Riley avant de continuer. « Comme plusieurs, tu as connu un destin solitaire, après en équipe et finalement tragique vers la fin, mais tu as été capable de donner un autre message me faire chanter Mister Roboto. Tu n’as certainement pas été dans les X-Men dans mon univers, mais cela risque d’être bien plus important pour toi que tu le penses aujourd’hui. »

FICHE © SINENOMINEVULGUS

_________________
avatar
Rachel A. Summers

Messages : 564
Date d'inscription : 01/02/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rencontre 2.0 (PV Rachel Summers) (Terminé)

Message  Invité le Mar 3 Mar 2015 - 10:20

« Tu es en train de dire que de procéder à l’élimination immédiate de Stryker ne servira pas à améliorer le futur? Je vois. J’étais en train de calculer six millions de possibilités différentes pour remédier au problème. C’était une blague. Ce que tu racontes est très intéressant. Selon toute vraisemblance, le futur va se jouer différemment mais je garde en tête chaque parcelle de ton récit. »

Il y avait matière à réfléchir, bien sûr. Singularity se promit de se pencher sur le sujet, à tête reposée mais pour l’instant, il y avait certains éléments qui déjà essayer de formuler des plans. Lex Luthor ne lui apparaissait pas comme un modèle de vertu mais bon. Sans doute serait-il possible de faire le nécessaire pour le garder en vie. Si l’élimination trop rapide des éléments anti mutants risquait de précipiter les événements dont parlait la mutante, il y avait une solution simple. Une élimination des éléments anti mutants en même temps qu’une élimination d’éléments pro mutants. Ainsi, en enlevant les figures les plus dangereuses et en ayant fait des morts des deux côtés du débat, on parvenait à éviter d’en faire des martyrs. On ne fait pas d’omelette sans casser des œufs, au fond. Oh elle se doutait que les autres X-Men n’approuveraient pas mais…

En même temps, il leur restait peu de temps pour se préparer efficacement à quoi que ce soit. Par conséquent, ou il fallait poser une action rapide et vivre avec les conséquences ou planifier à long terme et devoir faire face à plusieurs complications en cours de route. Dans un cas comme dans l’autre, Singularity serait prête à recevoir ses ordres de mission. Elle avait une famille maintenant. Enfin. Au sens très large du terme. Pendant qu’elle réfléchissait à tout cela avec une partie de son processeur, le reste était concentré sur Rachel. Elle trouvait une partie des paroles de la jeune femme… Cryptiques. Notamment sur le fait de son appartenance aux X-Men. En quoi cela serait « bien plus important pour elle qu’elle ne le pense aujourd’hui »? Ce n’était pas très clair et encore moins précis et elle se demandait très sincèrement où la jeune femme voulait en venir.


« Je comprends l’essence de ton récit mais je ne comprends pas ce que tu dis sur moi. Je n’étais pas dans les X-Men et que j’ai été désactivée de façon permanente, ce qui ne me surprend guère mais que veux-tu dire à propos de mon appartenance actuelle aux X-Men? Je sais que je fais face à quelques difficultés d’intégration, c’est de notoriété publique mais je ne vois pas où tu veux en venir. »

Un sourire joua quand même sur les lèvres de Singularity en s’imaginant en train de faire chanter Rachel sur Mister Roboto. Quelle idée loufoque. Mais pour la peine, elle se mit à en fredonner les paroles tout en réfléchissant. Rachel avait parlé d’un message non? Était-ce un message au sens propre ou au sens figuré? Voilà une question intéressante à se poser. Était-ce ce à quoi elle avait fait référence plus tôt ou voulait-elle dire que cette autre Singularity l’avait influencé, lui avait appris des choses? Encore là, elle voyait mal comment elle aurait pu influencer la mutante, se disant que cette autre elle devait être relativement similaire. Conséquemment, à part lui dire de ne jamais hésiter avant de tuer… Elle ne voyait pas ce qu’elle aurait pu dire. La mutante devrait travailler pour la télévision ou le cinéma. Son sens du suspens et de la mystification allaient en faire une star instantanée…


Dernière édition par Riley Ilka Prescott le Dim 15 Mar 2015 - 8:18, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Rencontre 2.0 (PV Rachel Summers) (Terminé)

Message  Rachel A. Summers le Sam 14 Mar 2015 - 22:18



« Rencontre 2.0 »
AVEC RACHEL SUMMERS
1
Je crois que Riley voit très mal ce qu’est le développement des sociétés et des civilisations. C’est bien connu, Stryker vient de l’Arme X, mais cette organisation reste souvent un grand mystère pour la plupart. Grâce aux X-Men, on sait très bien que l’Arme X a travaillé avec Sinistre, John Sublime et ainsi que plusieurs. Riley me fait une petite blague et je lui réponds uniquement par un petit sourire, mais à vrai dire, je crois qu’elle visualise mal les évènements politiques et surtout la force complète d’une organisation comme l’Arme X ou ceux qui ont développé la Machine Bastion. Je ne peux pas certainement lire dans sa tête actuellement, mais le meurtre ne risque pas de créer un certain équilibre entre les forces, cela risque plus de provoquer la chute d’un équilibre. On ne tue pas Stryker sans attirer l’attention, comme on ne tue pas Bolivar Task sans attirer une armée. De plus, si elle vise les pro-mutants, c’est surtout des membres de l’Institut Xavier, alors niveau logique, cela risque de créer des problèmes.

Je crois vraiment qu’elle manque d’une certaine analyse, à place de réfléchir, elle veut juste purger un problème. Dinah Leandro a eu ce problème aussi, il faut être bien plus réfléchi quand on touche à mon futur, c’est pour cette raison que je ne ressemble pas pendant mes explications à l’émission du Visiteur du Futur. On ne réécrit pas le futur par la solution la plus simple. Et à mon avis de grande savante scientifique, la solution d’élimination est toujours la plus simple et la plus inefficace.

Riley développe surtout une certaine attirance vers son Histoire à elle. Elle est bien moins robotique à ce qu’elle pense, surtout quand elle pense plus individuellement à sa vie, à place de me poser de diverses questions sur mon avenir. Je ne la juge pas, cela montre qu’elle est quand même bien plus poussée vers une certaine survivance. « Bah, tu sais, je n’aime pas trop spoiler la vie des gens. Mon univers est un peu différent, mais il existe toujours quelques similarités. Ce que je veux dire sans vraiment tout te donner, car je ne veux pas que tu cherches à développer une copie similaire de ce que j’avais eu dans mon univers. Tu t’es humanisée, mais je pense qu’avec les X-Men, cela peut beaucoup t’aider à te développer d’une manière positive et d’une autre façon, car selon mes souvenirs, cela a pris plus de temps et tu rejoins la Résistance réellement après le début du génocide aux États-Unis. » Au moins, je ne lui dis pas tout pour éviter d’être méchante.

Riley manque aussi des points intéressants, je ne suis pas juste bonne pour raconter des histoires, je suis aussi vraiment trop belle. Je pourrais avoir plein de fans en faisant la télévision, mais je réserve mon grand talent et ma grande intelligence uniquement à ce groupe. Elle commence même à siffloter la plus grande musique de tous les temps, pendant que je lui laisse un nouveau sourire et je continue. « En passant, tu connais l’une des meilleures séries animées de tous les temps : Adventure Time. Cela peut t’aider à répondre à plein de questions sur ton avenir. » Oui, Adventures Time allait répondre à plein de questions hyper-importantes sur son avenir, les aventures de Finn et Jake étaient vraiment un point culminant pour son avenir. Je suis ensuite en train de marcher vers l’Institut Xavier, j’ai envie de bouffe et peut-être que je vais lui donner la clé de son plus grand secret.

FICHE © SINENOMINEVULGUS

_________________
avatar
Rachel A. Summers

Messages : 564
Date d'inscription : 01/02/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rencontre 2.0 (PV Rachel Summers) (Terminé)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum