First Contact [Adrian le Nerveux]

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

First Contact [Adrian le Nerveux]

Message  Peter J. Quill le Lun 9 Fév 2015 - 20:37

Dès que je suis rentré dans ce système solaire, j’ai senti la grande différence dans mon esprit, une différence qui pouvait toujours m’affecter depuis les années, que j’ai fui cette planète. Mon équipage m’a regardé quelques secondes silencieusement quand on est arrivé devant la planète bleue. Beaucoup de gens connaissent ce monde par trois choses en particulier : Moi, car je suis un super-héros galactique, la pizza car c’est complètement universel et finalement la Justice League pour la défense des intérêts pacifiques. Je viens aujourd’hui sur la Terre pour surtout le dernier facteur en question. Dans de terribles instants, la Justice League a toujours été là pour combattre le crime et les conquérants galactiques, mais c’est rare que je me retrouve dans ma vie d’adulte à cette planète pour demander un tel service. C’est passionnant de le regarder avec une maturité de plus que quand mes pieds touchaient la terre. La dernière fois que j’étais sur la Terre, c’est quand j’étais gamin et désespéré, mais c’est le temps de reprendre contact avec mes origines et peut-être de faire découvrir le deuxième facteur le plus important de l’Histoire Terrienne aux Gardiens : La pizza. Je veux tellement faire découvrir ce grand secret à mes coéquipiers, pour savoir ce qu’ils manquent réellement dans leurs vies. Je demande à Rocket Raccoon d’ouvrir les communications sur cette fameuse planète pour lancer un message à la Justice League.

Il commence en me regardant bizarrement en me disant : Mais de quoi tu parles avec tes communications? Il faut savoir les données de contact, pauvre merde! Je le traite de ratatouille avant de lui donner fortement raison, parce que je suis un leader vraiment trop fort et cohérent avec mes propos. Bon, je crois que cela va être le temps de faire une virée sur la planète avec mon vaisseau solo. Je dis quand même de laisser un message sur les communications globales pour dire que la situation est d’une extrême urgence pour des discussions au plus vite avec le grand Superman ou même Martian Manhunter. Je ne suis pas très difficile pour le représentant de la Justice League. J’ai quand même peur de laisser mon vaisseau au plus gros boulet de tous les temps, mais au moins Groot est là pour tout contrôler et il peut même activer l’autodestruction en disant des mots très simples : Je t’aime Starlord.

C’est quand je me dirige vers l’atmosphère que je remarque mon Fail sur Groot, mais ce n’est pas très grave, je dois juste chercher les plus grands centre d’énergie. Bon, c’est basé entre le Wakanda, New York et la Corée du Sud. Cela me laisse une grande diversité des lieux, mais je vais commencer par New York, il y a au moins cinq sources d’énergies intenses de ce coté. Je remarque aussi de l’énergie de l’espace, où je décide d’envoyer un petit message à Freedom pour aller voir pendant ce temps que je fouille à New York. Dès que j’arrive à New York, un truc géant apparait…

C’est quoi ce vaisseau galactique – qui n’est même pas galactique - ? Qui doit polluer toute l’Amérique entière par l’énergie nucléaire utilisée pour faire voler ce truc de milliers de tonnes? Ils sont conscients du réchauffement climatique, les mecs? Je dois vraiment les avertir pour qu’ils fassent bien plus attention, en plus, ils sont une source d’énergie puissante que j’avais détecté. Peut-être que c’est une base secondaire de la Justice League. Je vais peut-être rencontrer la nouvelle génération ou juste un groupe complètement discordé entre plusieurs valeurs et idées beaucoup trop compliqués pour moi. Mon vaisseau atterrit doucement sur place pendant que des hommes armés commencent à me pointer avec leurs joujous. Ils n’aiment vraiment pas les visiteurs ici. Je sors quand même du vaisseau sans arme et mon magnifique manteau rouge.

« Mais vous me faites quoi là? Vous accueillez un citoyen honorifique galactique de cette façon, surtout avec votre gigantesque avion volant qui doit polluer plus que toutes les voitures de la planète? Je veux juste voir un représentant de ce gros vaisseau pour lui toucher quelques mots. Je suis quand même un homme très important dans la galaxie… je suis… »

Je prends mon air sérieux en regardant chaque soldat, un regard si sombre, si aventureux et si incroyable mes amis. Je ne peux qu’être le plus sérieux possible dans cette discussion, les soldats ne peuvent qu’être juste touchés par ma force d’esprit et d’intelligent incroyablement hors de l’humanité connue.

« Starlord… » Je les regarde quelques secondes et ils ont tous un visage de confusion devant ce nom. « Non… vous n’êtes pas sérieux les mecs… vous savez l’aventurier terrien qui a combattu Thanos, Darkseid et même Brainiac? Non… vous ne connaissez pas?… vous n’avez pas l’impression de se foutre de la gueule des gens? Alors amenez moi un responsable et donner moi aussi un moyen de contacter la Justice League. Il n’y a plus de temps à perdre les mecs! »

_________________
avatar
Peter J. Quill

Messages : 110
Date d'inscription : 14/12/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: First Contact [Adrian le Nerveux]

Message  Invité le Lun 9 Fév 2015 - 23:12

Ah… Le calme. La quiétude. Ce sentiment qui se boit par de lentes gorgées, qui se déguste à la petite cuillère. Après avoir passé quarante-huit heure à combattre une cyberattaque d’HYDRA (ou d’AIM, c’est TOUJOURS un des deux), je ne désirais qu’une chose. La paix. La sainte paix, comme disait un de mes oncles. Mais il s’avérait que j’avais très faim et une inspiration soudaine pour pratiquer mes talents culinaires. Oui, c’est un hobby comme un autre. Certains font des maquettes, des choses à coller puis à peindre, d’autre font de la sculpture… Moi j’aime beaucoup l’art culinaire. J’avais donc fait un détour par les cuisines de l’Héliporteur où j’avais réquisitionné un nombre très précis d’ingrédients (et le reste avait été collecté par un des responsables de l’approvisionnement) et donc, j’étais en train de travailler sur mon plus récent chef d’œuvre : une pizza bacon, poulet, légumes, quatre fromages et le plus important : la sauce secrète à la Adrian! C’était le prototype pour une occasion spéciale.

Pourquoi une pizza? Parce que je comptais passer la soirée avec certains bons collègues du SHIELD et autour d’une bonne bière… De passionnantes discussions! Avec qui, me demandez-vous? Des modérés de l’Initiative, qui d’autre!

J’étais en plein travail quand l’héliporteur fut mis en état d’alerte, lumières rouges et sirènes avec des ordres hurlés via les haut-parleurs. N’étant pas homme à m’inquiéter d’un rien, j’avais sorti ma pizza et j’étais en train de procéder à la phase finale de l’assaisonnement quand on vint me chercher d’urgence. Monsieur Eversfield, venez vite, me dit un soldat. Il y a un fou qui vient de descendre d’un vaisseau spatial.

Ça c’est nouveau.

Mais avertissez Fury, Hill ou un Vengeur. En quoi ça me concerne?

Naturellement, personne n’est disponible quand j’en ai besoin et il semblerait que le personnel restant, quel que soit sa place dans l’organigramme de gestion, refuse de jouer les ambassadeurs. Autrement dit… Sacrifions Adrian aux aliens.

Joie et bonheur.

Comme j’ai toujours dit que la paix mondiale passait par un estomac bien plein (longue histoire) je vais à la rencontre de cet envahisseur solo avec pour offre de premier contact ma plus récente création. Sait-on jamais. On a vu ce que l’eau de feu et les verroteries ont fait aux amérindiens : mieux vaut ne pas déclencher une guerre sur un malentendu. Par mesure de précaution, je donne un ordre d’une importance capitale.

CACHEZ TOUS LES DVDS D’INDEPENDENCE DAY!

On ne sait jamais.

Et donc me voilà, portant une pizza à un fou sortit d’on ne sait où et qui déclame des insanités. Son histoire de Starlord me dit quelque chose… Qui M’en a touché deux mots? Était-ce Harold? Je ne me souviens plus… Pourquoi moi? Pourquoi? Mais bon. Je suis Adrian Carlyle Eversfield… Et je dois sauver le monde. YEAH!

« Bonjour! Je suis Adrian Carlyle Eversfield, ambassadeur désigné pour ce premier contact entre… Vous et l’Initiative. Permettez-moi, en mon nom personnel, de partager cette pizza en signe de camaraderie pour ce qui j’espère constituera un échange prospère entre nos deux organisations.

Quant à contacter la Justice League… Je suis au regret de vous annoncer que cette organisation n’existe plus depuis près de dix ans. Elle a été remplacée par l’Initiative, une fusion du SHIELD et des Vengeurs. Nous avons absorbés certains de leurs anciens membres, par contre. Si je puis me permettre une question très personnelle…

Que désirez-vous boire avec votre pizza? »

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: First Contact [Adrian le Nerveux]

Message  Peter J. Quill le Jeu 12 Fév 2015 - 22:38

[justify]Je reconnais des gens compétents dès que je pose un regard sur eux, je suis capable de voir qui fait leur travail d’un grand professionnalisme, je reconnais ce talent naturel et incroyablement bien teinté juste par un coup d’œil, juste par un simple coup d’œil, je peux reconnaitre tout ça. Je le sais, et quand je vois ces gens travaillés, je vois très bien qu’ils ne sont pas de cette nature. Je ne suis pas déçu, c’était prévisible, ils ne semblent en avoir rien de foutre de moi en gros. Ils reçoivent des visites des extraterrestres souvent? Ouf que je n’ai pas envoyé Rocket pour faire les négociations. En plus, comment ils peuvent me faire ce genre de politiques? Me faire attendre pendant de nombreuses minutes pour m’amener un ambassadeur. Vous savez, je croyais qu’ils avaient une chance que les élites de cette grande société connaissent le grand sauveur de la galaxie? Vous savez, j’avais l’espoir, durant un moment, de voir l’œil innocent qui vous regarde, en disant : J’ai juste fais une erreur, je vais sortir les trompettes pour vous, grand Quill. Il me fallait juste cela pour me faire plaisir, mais non, ils ont décidé de me tuer à petit feu. Ils ont décidé de me faire attendre sans me demander si mon système immunitaire va bien. Ils ont décidé de me regarder de cette manière sans poser une seule question. J’ai failli pleurer comme un gamin pour attirer l’attention, mais je me suis retenu par grande sagesse.

Puis un gars arrive enfin. Mais ce gars là n’est pas n’importe qui, il veut m’offrir de la putain de pizza. Je suis actuellement dans un grand dilemme politique et sociologique, est-ce que je peux accepter la pizza dans une situation de crise aussi importante? Est-ce que moi, en tant que Starlord, peut accepter ce genre de cadeaux? Euh… ouais. Je prends rapidement la pizza. Cela fait exactement vingt-six ans que je n’ai pas mangé de la pizza. Comment je peux supporter dire non à cette offre? Je commence à manger et je remarque déjà les changements. Ils ont tout changé à la pizza, la sauce et le fromage ne ressemblent pas ce que je mangeais. Puis, il m’annonce les nouvelles les plus graves. J’ai le regard complètement changeant et confus quand il m’annonce que la Justice League n’est plus…

Et ils sont remplacés par des amateurs qui se font appelés les Vengeurs? Je lui donne toujours mon plus grand regard d’interrogation devant cette terrible nouvelle. Il est conscient que la Justice League n’était pas juste une force planétaire, mais presque galactique? Ils ont défendu des planètes les plus éloignés, que même sur quelques planètes, la Justice League est respecté d’une manière symbolique et politique de manière presque religieuse. Et ils ont décidé de remplacer la Justice League par un groupe appelé les Vengeurs. Je le laisse continuer tout le long pour attendre sa question bien plus personnelle.

« Euh… du pepsi… »

Enfin, j’espère que cela existe encore aujourd’hui, contrairement à la Justice League, mais c’est le temps de lui faire quelques leçons morales et galactiques importants. Je reprends une petite respiration avant de continuer sur ma petite déception, mais j’espère, malgré le nom de merde, qu’ils ont une bonne équipe et qu’ils sont ouverts à protéger la galaxie.

« Je ne sais pas qui a eu le nom des Vengeurs, mais c’est foutrement mal choisi. Un groupe d’héros qui a vengeance dans le nom, cela ne fait pas très héros. Mais vous êtes sérieux sur cette histoire? Vous êtes conscients qu’il existe des dangers galactiques innombrables? Ils ont foutu quoi vos drôles de Vengeurs? Ils ont quoi comme membres? Est-ce que vous avez toujours avec des contacts avec Superman? Wonder Woman? Martian Manhunter? Parce que je vais avoir besoin peut-être plus tard d’un soutien important et je ne veux pas faire avoir d’amateurs. Est-ce que vous connaissez par hasard Brainiac? Parce que j’espère que vous connaissez… »

_________________
avatar
Peter J. Quill

Messages : 110
Date d'inscription : 14/12/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: First Contact [Adrian le Nerveux]

Message  Invité le Jeu 12 Fév 2015 - 23:26

« Un pepsi alors. Si vous voulez bien me suivre dans mon bureau… Nous avons beaucoup à discuter et le fait que ces gentlemen vont refuser de baisser leurs armes donne une très mauvaise impression de bonne volonté. Je crains hélas d’être porteur de nouvelles désagréables. Un rôle auquel je ne prends aucun plaisir, je puis vous l’assurer. Peut-être y trouverez-vous cependant quelque bénéfice. »

Même avec un fort accent britannique et un ton courtois, à moins d’être un imbécile, mon visiteur inattendu peut déceler de l’amertume. Beaucoup d’amertume. Mais bon. Il me suit, c’est l’essentiel et nous nous enfonçons dans les entrailles de l’héliporteur malgré les protestations des soldats. Au besoin, fais-je remarquer, j’ai une arme de service et un bouton panique. Là je veux un peu de tranquillité pour mettre au parfum ce monsieur Starlord. Je suis fatigué. J’ai l’impression d’oublier des choses. On m’en a déjà parlé c’est sûr mais… Je ne suis pas au meilleur de ma forme. Je ne devrais même pas être debout, à discuter. J’ai des jours de retard de sommeil à ratrapper…

Mais bon. Faut que tu sauves le monde, Adrian.

Une fois dans mon bureau, je l’invite à s’asseoir, je ferme la porte, je lui tends un pepsi qui vient de mon petit réfrigérateur personnel et je me sers une tasse de thé car il y a TOUJOURS une théière de prête dans mon bureau. Prenant place face à lui, j’attends qu’il se mette à l’aise pour commencer la leçon du jour.

« Alors… Commençons par le commencement. Après la Première Guerre Mondiale, le SHIELD a vu sa première incarnation, sans que la chose ne devienne officielle. Il faudra attendre la fin de la Seconde Guerre Mondiale pour que les choses se concrétisent. C’est le SHIELD qui mettra sur pied le programme Justice League, une de ses plus belles initiatives. Malheureusement, le SHIELD ayant été de tout temps aveugle au bien du plus grand nombre et à la vue d’ensemble, la Justice League a décidé de prendre ses distances, gardant un contact minimal avec le SHIELD.

À partir de 2000, la Justice League a amorcé un lent déclin qui culminera avec sa dissolution en 2004. Certains éléments de la Justice League vont rejoindre l’Initiative, née de la fusion du groupe de super héros Vengeurs, sponsorisés par le SHIELD. Plusieurs membres de la Justice League vont soit prendre leur retraite ou s’exiler en divers endroits du monde. L’Initiative prendra alors le relais.

Les Vengeurs, comme vous l’avez si bien fait remarquer, ont un nom absolument absurde et de mon avis personnel… Ils ne vaudront jamais la Justice League. Trop de divisions internes. Trop d’individualisme. Mais je m’égare.

Soyons clairs, monsieur Starlord. L’Initiative a réussi en une décennie à se mettre plus de gens à dos qu’elle n’a réussi à unir quoi que ce soit à cause d’une gestion déficiente et de l’ego surdimensionné de certains de ses membres. De mon avis personnel? Vous avez fait ce voyage en partie pour rien. Cependant… Pas tout à fait.

Il existe un cadre de modérés au sein de l’Initiative dont une partie des anciens membres de la Justice League qui eux sont parfaitement disposés à vous aider car ils ont gardé en tête les valeurs de la ligue. Certains Vengeurs vont également se faire un plaisir de vous assister. Une partie du personnel du SHIELD se revendique aussi de cette branche modérée et sur ces personnes, vous pouvez et pourrez compter.

La Justice League est définitivement morte mais je suis encore en contact avec plusieurs de ses membres à la retraite. Si je ne peux contacter ceux qu’il vous faut, je connais des gens qui peuvent le faire. En ce sens, je puis vous être utile. »


Adrian tu es devenu fou! Te la jouer franc jeu devant un inconnu!

Je ne joue QUE franc jeu.

Mais là tu l’as découragé, déprimé, démoli! Il ne voudra plus te parler!

Je ne vais pas lui mentir. Je suis fatigué. Je ne vais pas protéger ceux qui méritent le venin des autres et inventer une fable pour faire plaisir à ce monsieur Starlord. S’il y a vraiment une menace galactique, ce n’est pas Carol Danvers, Tony Stark et les autres obsédés des médias qui vont nous aider. Ce n’est pas Nick Fury. Green Lantern, Capitaine America, Wonder Man, Janet, Caitlin, Jessica, le trio Hopkins-Mayers-Parrington… J’en oublies sans doute plusieurs mais bon. Je sais sur qui on peut compter.

Prenant une nouvelle gorgée de thé, j’offre un sourire fatigué à Starlord.

« Je peux vous assurer d’une chose par contre. Si la terre est menacée, je vais me battre pour elle. Même si je dois le faire avec un bout de bois et une roche. Vous m’excuserez si je ne semble pas entièrement là. J’ai plusieurs semaines de repos à rattraper et j’avoue que votre visite surprise vient un peu perturber mes plans. Grand mal m’en fasse si vous vous sentez offensé. Je ne reçois pas beaucoup de visite. C’est agréable… Même si c’est de l’apocalypse dont vous venez me parler.

Mais je vous écoute. Vous avez une histoire à raconter et l’équivalent d’un briefing à livrer. Soyez assuré de mon entière attention et de ma complète collaboration. »

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: First Contact [Adrian le Nerveux]

Message  Peter J. Quill le Dim 15 Fév 2015 - 22:26

Je suis complètement soulagé par cette grande nouvelle, le pepsi existe encore sur cette planète de fou. Je commence à le suivre doucement pour qu’il commence avec le cours le plus ennuyant de la galaxie, le cours d’Histoire où il commence l’Histoire du début du début, de l’Histoire du début! Il commence à me parler du SHIELD, de cette folle expérience de ce qu’est le SHIELD et je pose mon regard le plus sérieux du monde à tout ce cours d’Histoire. Parfois, j’ai envie de l’interrompre pour lui dire que j’ai déjà habité sur cette planète, pas besoin de me faire un résumé complet, je connais l’Histoire de la Justice League jusqu’à sa guerre qu’ils ont déclaré contre Brainiac sur une autre planète.

Puis, il commence les mauvaises nouvelles, le groupe s’est arrêté depuis une dizaine d’années. Au moins, je me dis qu’ils ne sont pas morts, mais là il me commence le flot de mauvaises nouvelles sur les Vengeurs et sur le fameux projet d’Initiative! Premièrement, ils sont des incompétents, mais en plus ils se font ennemis avec tout le monde. Deuxièmement, le petit Adrian en face de moi fait une déclaration digne du pire nihiliste : Tout espoir est perdu sur Terre. Il regarde vraiment trop Mad Max à mon avis. Je laisse une petite grimace à tout son charabia sur les modérés et sur les valeurs de la Justice League. Ok, il doit bien faire son travail de protéger l’image des Vengeurs, mais j’en ai rien à faire de l’image, je veux savoir si cette équipe est capable de se battre ensemble de manière convenable.


Je commence un long facepalm devant toute l’explication d’Adrian, laissant un grand soupire galactique. Au moins, il avait toujours des contacts avec des membres de la Justice League.

« Donnez-moi juste les coordonnés pour les membres de la Justice League et le reste du Pepsi, cela va me consoler pour mon voyage. Je vais te laisser mon communicateur inter-galactique-hyper-moderne pour me faire signe quand les Vengeurs vont aller mieux. »

Adrian propose ensuite ses services pour éviter l’Apocalypse sur la Terre, mais je ne crois pas qu’il voit la même chose que tous dans ce monde. C’est tellement mignon, mais cela me laisse bien l’esprit ethnocentrisme de ma planète natale. Je pense qu’ils sont très chanceux d’être aussi éloignés des autres empires pour vivre en paix avec des groupes de surhumains pour les aider.

« Ne vous en faites pas avec la Terre, elle n’est pas menacée dans l’immédiat, il faut préserver les trois grands empires avant. C’est gentil de m’offrir votre aide, mais la galaxie est bien plus vaste que la Terre, la Justice League n’était pas juste un symbole pour cette planète, mais pour l’univers entier. Quand ils vont comprendre la menace, ils vont peut-être pouvoir m’offrir plus que des petits mots. Ils ont tous un devoir de préservation de la vie. Alors si vous avez des infos sur les membres les plus importants comme Martian Manhunter, Superman ou Wonder Woman, lancez moi le, je vais le prendre avec mon interface holographique kree 2.3.8., échangé contre la fourrure de Zarikibkma. »

Je commence à sortir ma petite boule métallique pour afficher l’interface holographique et attendre les informations hypermodernes de mon cher petit agent du SHIELD.

_________________
avatar
Peter J. Quill

Messages : 110
Date d'inscription : 14/12/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: First Contact [Adrian le Nerveux]

Message  Invité le Lun 16 Fév 2015 - 8:07

Il n’y a pas à dire, ce Starlord est un excentrique. Mais bon. Il n’a pas l’air bien méchant et si ce qu’il prétend est réel, cela ne peut pas nous faire de mal d’avoir des données additionnelles et qui sait, un moyen de nous prémunir contre des menaces que nous ne suspections même pas. Il est important de veiller à la bonne coopération entre les nations et les peuples dans l’objectif de… Attendez, quoi? Est-ce qu’il vient de dire kree? Dans le sens les krees responsables du parasite qui a transformé Carol Danvers en ce monstre bouffi de suffisance? Ces krees là? Alors ça change tout. Je refuse de coopérer avec ces gens-là. Qu’il les trouve seul les membres de la Justice League! Et pas que ça, s’il croit que je vais le laisser faire, juste comme ça… Je suis persuadé de pouvoir trouver au moins dix raisons de le faire arrêter et incarcérer si l’envie me prend.

Car qu’on se le tienne pour dit. Je ne vais pas aider ce Starlord s’il travaille avec les krees. Certes, ma connaissance de ces derniers est limitée mais vous connaissez le proverbe : chat échaudé craint l’eau froide. Et après avoir vu de quelle suprême imbécilité ils sont capables, je ne vais quand même pas leur donner l’ex Justice League sur un plateau d’argent. Mon sang se glace presque en imaginant ce que leurs damnés parasites pourraient faire à des icônes comme Wonder Woman… Ou encore Superman. Probablement que ce serait plus difficile pour parasiter le kryptonien mais quand même… Jamais! Il faudra d’abord me passer sur le corps pour que je laisse se produire une telle abomination. Et s’assurer que je sois bel et bien mort aussi. Parce que sinon… Sinon… Et que je n’en vois pas un oser parler de tolérance. Ça me ferait bien rire tiens…

Dans tous les cas, depuis qu’il a mentionné le mot « kree », il a pu observer en quelques instants les réactions suivantes : mon sourire aimable a fondu comme neige au soleil, je suis devenu blême, mon expression s’est soudainement faite plus fermée qu’une porte de prison et le rouge a lentement commencé à me monter aux joues. Ah oui. Je darde sur lui un regard glacial. Tout ça en approximativement quoi… Trois secondes? Six secondes au gros maximum. Ah oui. Je me suis aussi étouffé avec mon thé. C’est absolument impardonnable. Gâcher une gorgée d’un excellent thé pour ces damnés krees. Scandaleux! Ce Starlord n’est pas un gentleman! Le temps de reprendre une mesure de calme, je marque une courte pause le temps de remettre de l’ordre dans mes idées et ensuite je me remets à parler. Et le ton est froid comme le vide spatial.

« Vous avez dit : kree? On parle des mêmes individus qui ont corrompu une femme absolument exceptionnelle pour en faire un monstre bouffi de suffisance? Et vous auriez l’outrecuidance de me demander de vous livrer sur un plateau d’argent Wonder Woman, pour ne nommer qu’elle pour qu’ils puissent répéter le processus? Je ne laisserai pas ces gens mettre leurs sales parasites dans la tête de…

De symboles! Vous l’avez dit vous-même! Et si vous travaillez effectivement pour eux, je devrais vous faire arrêter là, maintenant, tout de suite pour complicité avec des terroristes. Mais je suis sûr que vous avez une passionnante explication pour les défendre, n’est-ce pas? Attendez, laissez-moi deviner : ça commence par ce n’est pas ce que vous croyez et ça fini par le fait que les krees sont en fait de bonnes personnes et c’est un regrettable accident? »

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: First Contact [Adrian le Nerveux]

Message  Peter J. Quill le Mar 3 Mar 2015 - 0:23

Mon Dieu, le gars change complètement de tons quand je fais juste mention d’un échange entre de la fourrure et une interface technologique amélioré. Peut-être qu’il est contre la chasse, peut-être qu’il déteste voir la vente de fourrure. Les tabous changent totalement entre chaque société, je suis toujours aussi troublé. Peut-être que la chasse est totalement illégale maintenant sur Terre et que le SHIELD est rendu une grosse agence anti-chasse. Mais quel homme épouvantable que je suis! Quel monstre que je suis! Je ne peux plus être sur cette planète, je dois immédiatement fuir!

Ah non, il est juste un gros raciste contre les Krees. Je connais ça, j’ai déjà rencontré Ronan de nombreuses fois, il semble peut-être méchant, mais en réalité, c’est juste un gros bisounours adoré, qui a trouvé l’amour et la douceur par Crystal. Pour attendrir un Kree, il faut juste un peu d’amour et être vraiment belle dans un costume jaune. Mais bon, il commence à me sortir de grosses menaces galactiques de terrorisme. Il doit vraiment apprendre la diplomatie, le jeu galactique est bien plus complexe que cela. Si un Kree a changé l’un de ses amis, ce Kree est soit mal éduqué ou soit totalement perdu.

Je dois quand même lui faire un petit rappel des évènements. Un Kree n’est pas naturellement méchant, il est juste toujours grognon. Il doit bien connaître le premier Captain Marvel, qui était un Kree bien gentil. Je ne sais pas ce qu’il est devenu, mais il ne peut pas voir toute une race extraterrestre comme terroriste juste à cause d’un évènement anodin. Je ne connais forcément pas le truc complètement taré qui s’appelle Carol Danvers, mais je suis peut-être capable de lui faire comprendre que la majorité des Kree ne veut pas dire diable.  

« Vous savez comment on compte de terriens sur cette planète? Il en a environ six milliards et presque sept milliards, alors Monsieur Pepsi, est-ce qu’il existe des criminels? Des terroristes? Des voleurs de pizza? Mais je ne crois pas que vous voyez vraiment c’est quoi l’Empire Kree. C’est une gigantesque entité politique comptant des milliards d’êtres vivants. Ils existent des bons et des mauvais Kree. À moins que je me trompe, Captain Marvel alias Mar-Vell était un Kree de la Justice League, qui a défendu la Terre pendant de nombreuses années avec cette grande équipe. C’est réducteur de voir l’Empire Kree comme terroriste, surtout qu’ils protègent actuellement le territoire actuel avec les Inhumains. Discutez de Kree avec Wonder Woman et Martian Manhunter, vous allez voir qu’ils vont être beaucoup plus nuancés que vous. »

Je reçois enfin un message audio de mon équipe, qui est finalement arrivé au mystère d’un signal très puissant venant d’un satellite. Ils venaient de se faire menacer par Martian Manhunter, retraité dans son satellite. Bon au moins, je viens d’en retrouver un. J’espère qu’il a gardé contact avec les autres membres de la Justice League. Adrian pouvait entendre la voix douce et appréciable de Rocket Raccoon avec un message fort agréable insultant ma personne.  

« Alors d’accord pour un contact avec un membre de la Justice League ou vous voyez toujours les Krees comme les méchants? »

_________________
avatar
Peter J. Quill

Messages : 110
Date d'inscription : 14/12/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: First Contact [Adrian le Nerveux]

Message  Invité le Mar 3 Mar 2015 - 10:58

« Adrian. Carlyle. Eversfield. Pas monsieur Pepsi. Je vous serai reconnaissant de m’appeler par mon nom. J’ai la politesse de vous appeler monsieur Starlord, considérant que c’est ainsi que vous vous êtes présenté à nous. Pour quelqu’un qui semble se prétendre ambassadeur de la galaxie, je trouve que vous prenez des libertés qui ne sied guère aux diplomates et personnages du même acabit et… »

Oui, j’ai entendu ce qu’il a dit sur les krees et son petit argumentaire pour les défendre mais bon. Je déteste qu’on écorche mon nom ou pire, qu’on se permette des familiarités sans que je ne le permette. À chacun ses petites manies. Ceci dit là n’est pas le problème : me voilà interrompu par une curieuse voix au message ma foi… Caustique, peut-être, à l’égard de ce Starlord. Laisse-t-il vraiment son équipage lui parler de la sorte? Mais quel genre de leader est-ce donc? C’est un curieux personnage que voilà. Pas entièrement désagréable mais décontenançant à tout le moins. Je ne suis pas habitué à avoir ce genre d’énergumène dans mon bureau. Qu’importe. Pour ce que j’entends, son subordonné semble avoir retrouvé Martian Manhunter. Ah parce qu’en plus, ce monsieur Starlord joue dans notre dos? Je vais devoir m’énerver là! Enfin… Plus tard.

En partant du principe qu’il dise vrai. Que les krees ne sont pas les terroristes que je visualise. Ils disposent donc de la technologie nécessaire pour guérir Carol. Plus intéressant encore, il est possible que ce monsieur Starlord soit plus versé dans leur technologie qu’il ne semble l’admettre et donc, j’aurais une source accessible de connaissances sur un sujet qui m’échappe entièrement pour régler un problème qui ne va qu’en empirant. Évidemment, convaincre Carol est hors de propos et il va falloir du temps pour arriver à des résultats concluants mais… La simple possibilité de pouvoir la guérir a tout pour m’enchanter. Certes, ce n’est pas ce pourquoi Starlord est ici mais s’il m’aide, je l’aiderai. Un échange mutuel de service, si vous préférez.

Retrouver les membres de la Justice League au sein des vengeurs, c’est assez facile. En moins de cinq minutes, il aura un dossier complet. Pour les autres, j’ai fait mon propre travail de recherche. Je sais où les trouver. Qu’il me donne quinze minutes et j’aurai réactualisé tout ce dont il aura besoin pour son enquête. Évidemment comme je le disais, ce sera un échange de service. Je ne vois pas pourquoi je ne profiterais pas de la situation. Devant une pareille aubaine, ce serait idiot de ne pas en profiter. Je serais fou voir dément de ne pas chercher une aide qui se présentait à moi pratiquement par magie à un problème que je semblais être l’un des seuls à voir. Comme quoi parfois, c’est uniquement en pensant à contrecourant que l’on peut vraiment aider à changer les choses. Et ce monsieur Starlord semble être un exemple vivant de la chose. Coïncidence? Qui sait.

« Monsieur Starlord. De vous à moi… Savez-vous comment retirer un parasite kree? Parce que si oui, je vous donne toutes les informations sur la Justice League que vous désirez et au besoin, je serai votre chauffeur personnel pour aller les voir. S’il y a un moyen de guérir Carol et que vous me garantissez que les krees sont fiables…Alors il y a peut-être moyen d’inverser la vapeur. Ce serait… Bien. »

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: First Contact [Adrian le Nerveux]

Message  Peter J. Quill le Dim 29 Mar 2015 - 1:01

Bon, je vous confirme les amis, ce mec a un balai prononcé dans les fesses. Je lui parle de désastre galactique et il commence à me parler de l’importance de son nom et de mon titre d’ambassadeur de la galaxie. Sérieusement, je commence à me demander si la Terre est devenue est complètement tarée avec la disparition de la Justice League. Je commence à poser mes deux mains vers sa direction pour faire un signe de relaxation physique pour éviter qu’il commence à m’emprisonner parce que je lui ai traité de Monsieur Pepsi.

« Je vais être sérieux pour quelques secondes, alors écoutez moi bien. Je ne viens pas ici pour le plaisir. Je déteste revoir la Terre pour des raisons intimes que vous ne semblez même pas poser comme questions. Je ne viens pas en tant qu’ambassadeur de la Galaxie, j’ai un groupe qui s’appelle les Gardiens de la Galaxie et qui est formé pour combattre les menaces que la Justice League affrontait. Je viens ici parce que la situation est réellement urgente. Darkseid. Thanos. Brainic. Cela vous dit quelque chose? Est-ce vous savez comment ses monstres bouffent de planètes semblable à celle-ci par année? Vous pouvez m’appelez n’importe comment, Monsieur avec le manteau rouge, Peter ou encore le gars trop arrogant pour la ligue, mais je viens vous parler de sujets urgents qui ne méritent pas d’attentes. Alors s’il vous plait, un peu de sérieux parce que vous semblez complètement déconnecté en ce moment. »

Je ne suis pas contre des petites blagues, mais comprends-moi mec, si tu veux survivre dans la galaxie, tu dois avoir une oreille attentive à ce qu’il se passe. Après il croit que je joue dans leur dos? Man!! La situation est urgente, je ne vais pas attendre que les Vengeurs fassent tout le travail pour moi. Ma mission actuelle est bien trop importante pour juste compter sur une seule ressource. Je commence à regretter un peu cette entrevue, parce que j’ai l’impression qu’il prend cela comme un jeu.

Mon attitude est peut-être malpolie, mais j’ai été éduqué toute mon adolescence pour être un mercenaire et non un super-héros, peut-être que cela peut l’irriter, mais j’ai quand même le choix d’aider une partie de la galaxie. Et voila qu’il repart sur les Krees, ils t’ont fait quoi les Krees? Ils ont tué tes parents? Ils ont mangé ta pizza? Mais ce que j’aime le moins, c’est son illusion d’échanges d’informations entre l’aide de se débarrasser d’une parasite Kree pour toutes les infos sur la Justice League.

«  Écoute, je suis désolé si ton amie Carol s’est prise une maladie de Kree, mais je ne suis pas un médecin et il y a une Kree vraiment sympa dans mon équipe, que je peux te faire rencontrer plus tard, mais je ne crois pas qu’elle peut t’aider. Je suis vraiment venu ici pour avoir une aide nécessaire pour des milliers de planètes où des milliards de vies sont en dangers. Si je ne peux pas avoir les informations ici, je vais partir chercher à une autre place. Alors regarde je veux bien t’aider pour cette Carol, je vais aller voir Martian Manhunter, ce mec est une référence historique sur tout. Si tu me donnes les infos pour la Justice League, je peux lui toucher des mots sur cette Carol. »

Je commence à perdre un peu patience, mais je ne viens pas ici pour négocier sur cette Carol, je veux vraiment négocier pour du renfort arrive si mes craintes sur Brainiac sont confirmées.  

_________________
avatar
Peter J. Quill

Messages : 110
Date d'inscription : 14/12/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: First Contact [Adrian le Nerveux]

Message  Invité le Dim 29 Mar 2015 - 10:18

« Vous en avez des bonnes vous. Vous débarquez ici d’on ne sait où pour essayer de faire votre loi en parlant de menaces galactiques sans apporter une once de preuve. Écoutez mon vieux. La moitié des gens sur cet héliporteur vous auraient juste flingué ou jetez dans une cellule. Moi pas. Alors bon, je vois qu’on est partis sur des mauvaises bases : autant rectifier le tir. Donc. Vous voulez des informations.

Techniquement, où se trouve la Justice League n’est pas un secret impliquant la défense nationale donc là-dessus je vais vous aider. Avez-vous l’équivalent extraterrestre d’une clé USB? Je vais vous transférer la liste des ex membres de la Justice League qui travaillent pour l’Initiative. Pour les autres… Considérez ça comme un cadeau de ma part. Le SHIELD ne suit plus trop les anciens membres de la JL. Moi oui. »


Allez. On va essayer d’être sympa. Ce Peter doit être la quoi… quinzième ou trentième anomalie avec laquelle je travaille cette semaine? Et honnêtement qu’est-ce que j’en ai à faire que le mec n’aime pas la terre? T’as été kidnappé par des extraterrestres mon grand? Je ne suis pas Fox Mulder moi. Mon job c’est de protéger la terre. Et c’est déjà un beau bordel. Alors l'univers au complet? Faut pas trop m’en demander non plus. Je ne suis qu’une personne. Mais lui par contre, m’intéresse. Son organisation en tout cas. Je doute que le SHIELD puisse l’aider sur bien des sujets mais… Si je peux l’assister sur quelque chose et qu’en retour nous en apprenons sur des menaces qui sont soit absentes de nos bases de données ou obsolètes… Oh et puis merde hein. Une folie de plus ou de moins. Qu’est-ce que ça va changer? Je commence à pianoter sur mon ordinateur.

« Alors… Voici une copie des ex membres de la Justice League au sein de l’Initiative… En copie triple au cas où vous deviez acheminer la chose à une bureaucratie centrale… Ensuite pour les autres… Je vais consulter mes fichiers personnels… Hum hum… Wonder Woman… Supergirl… La liste est à jour de trois jours. Vous m’excuserez par contre de ne pas avoir de quoi de plus récent.

Pourquoi est-ce que j’ai l’impression de vous avoir déjà vu? Tous les noms dont vous avez parlé… Je me souviens avoir eu des documents d’archive à leur sujet mais depuis la dissolution de la Justice League, le SWORD a fait preuve de laxisme sur le sujet… Auriez-vous l’amabilité de m’instruire sur ces menaces? Mon travail en tant qu’analyste est d’empêcher les catastrophes avant qu’elles ne se produisent, après tout. »


Adrian, Adrian, tu es un naïf. Tu vois bien que le mec il s’en fout de toi, du SHIELD et de la Terre. Il veut sa liste d’épicerie et après il va se barrer sans dire merci. Le gus il va pas t’aider, il veut rien savoir de toi et il aura oublié ton existence d’ici vingt-quatre heures. Après bon. L’espoir fait vivre. Peut-être que c’est juste moi qui devient cynique avec le temps et qu’en vérité c’est un chic type bien intentionné qui va prendre le temps d’amorcer avec moi un échange mutuel d’informations dans le but d’enrichir les connaissances du SHIELD pour mieux protéger la terre de menaces extraterrestres et…

Je suis encore en train de me raconter des histoires, pas vrai? C’est juste un type arrogant au possible qui se pense mieux que tout le monde qui va faire comme tous les connards qui se pensent au-dessus des autres hein? Parce que si oui ça pourrait bien gâcher ma journée tiens…

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum