La nouvelle Ère (Pv Magnus)

Aller en bas

La nouvelle Ère (Pv Magnus)

Message  Andrill Elhonna le Sam 25 Oct 2014 - 17:17

Le désespoir, c'est quand l'intelligence prend la souffrance à son compte.
Georges Perros


______________

Mogadiscio, enfin ce qu'il en reste

Un sifflement de vieux moteur vint se rajouter à la symphonie improbable de l'endroit. Parmi ses échos, certains, souvent associés dans notre imaginaire à une berceuse d'un endroit paradisiaque, mélangeaient dans sa symphonie les grincements du désespoir. Composé de bruit des vagues, de vent, des souks et en quelques rares occasions celui des bateaux moteurs accompagnait, celui des cris, des pleurs, des tirs et parfois d'explosion, créant pour l'étranger, un paradoxe symphonique. Un paradis géographie où vint s'installer une culture du chaos ou même, un enfer tel qu'il en aurait choqué même ceux qui voit dans le chaos une préquelle à a création. Là, ce n'était que le chaos pour le chaos sans aucune once d’espoir. 10 millions de personnes selon les estimations de 2013 pour lesquels le reste de la planète avait complètement baissé les bras.

Le moteur toussa et s'engagea à travers ce qui semblait être une ruelle et s'arrêta. La porte du vieux JEEP blanc s'ouvrira après quelques coups et un homme en turban noir en sortit du côté passager. Il tenait dans sa main droite un fourreau noir et de sa main gauche un billet de 50$ américains qu'il remit au conducteur

« choukrane » (merci en arabe)

Puis s'éloigna du véhicule pour entrer dans ce qui semblait être les restes d'un vieil immeuble ayant, sans doute, abrité plusieurs familles. Un homme assis à l'entrée le dévisagea quelques secondes, jusqu'à ce qu'il aperçoive son sabre ondulé. Il s'empressa de cogner à la porte à sa place.

« Il est arrivé, je le fais entrer »

L'homme vêtit tout de noir, continua son chemin ignorant le portier et monta les marches d'un escalier. Arriver en haut, un homme dans la trentaine du moins physiquement l'attendait derrière un bureau.

« Je croyais te voir plus tôt »

L'homme déposa son fourreau contre un mur plus loin et retira lentement son turban. Laissant de longs cheveux noirs s'en dégager et descendre sur ses épaules.

« Voyons Erik, c'est comme ça que tu accueilles un vieil ami? Mais, puisque tu me l'offres, oui je prendrais bien un verre d'eau »


C'est avec un petit sourire amical qu'il lança d'un ton moqueur la dernière phrase. Puis, il s'installa sur une chaise et continua cette fois en reprenant son sérieux.

« J'ai volontairement truqué la date que je t'aie annoncée ainsi que mon parcours. Au lieu de passé par la voie maritime, j'ai plutôt atterri en Wakanda pour ensuite me diriger en Éthiopie où avec quelques moyens de persuasion j'ai intégré le convoi qui partait vers la Somalie. J'ai pu voir Somaliland... il marqua une pause et continua... « De là, pour 50 $ en devise américaine, j'ai trouvé quelqu'un pour me conduire ici en 2 jours. »

Lorsqu'il marqua sa pause, Andrill baissa légèrement les yeux vers le bureau, se remémorant la situation de famine extrême et de guerre clanique dont il avait été témoin. Il évita de raconter ce passage à Magnéto, jugeant inutile de lui raconter ce qu'il savait probablement déjà.

« Sinon, parle-moi un peu de ce que tu prépares depuis l'attaque de 2011. Je connais les grandes lignes, mais étant à New York depuis, je préfère entendre de vive voix ce que tu as en tête. C'est d'ailleurs pour ça que je préfères te rencontrer à Mogadiscio qu'au QG offiiciel, je préfère que notre rencontre reste discrète. »

Préférant ne pas s'attarder dans de longues discussions inutiles pour casser la glace, il mettait déjà tranquillement en place la table à la raison de sa visite, et de ses inquiétudes le poussant à faire le pénible voyage entre New York et la Somalie. La Confrérie n'avait pas de Jet comme pouvaient l'avoir les X-Mens et avec Magnéto prétendu mort, ils allaient faire attention à chaque déplacement.

_________________
avatar
Andrill Elhonna

Messages : 92
Date d'inscription : 18/09/2014
Age : 28
Localisation : Quelque part entrain de tirer les ficelles

Feuille de personnage
Pouvoirs:
Informations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La nouvelle Ère (Pv Magnus)

Message  Erik M. Lehnsherr le Sam 25 Oct 2014 - 19:25

Des politologues se posaient des questions sur la présence de la Confrérie en Somalie, non juste d’une petite cellule faible et sans intérêts, mais aussi la présence des membres les plus importants. Des experts en politiques comme Glenn Beck ou Eric Duhaime peuvent l’expliquer que la Confrérie est en pleine descente en enfer, ce qui explique un pays comme la Somalie qui est dans le même processus de l’enfer. Plusieurs pays ont laissé tomber ce pauvre pays, délaissé et détruit par des guerres, la Somalie a toujours été un mystérieux ombre dans la communauté internationale. Erik profitait beaucoup de la perception de faiblesse de la Confrérie pour le renforcer. Il avait beaucoup aidé les gens sur ce territoire, mais avec discrétion. Depuis 2010, beaucoup de choses se sont passés. La Justice League était peut-être idéaliste et chiante, mais ils n’avaient jamais osé atteindre une bassesse aussi monstrueuse que les Vengeurs. Même Erik fut étonné de cette trahison de son fils pour les Vengeurs. Blessé grièvement, Erik resta dans son coin pour un moment. Faire croire la défaite de la Confrérie était une technique basique de Sun Tzu. Un ennemi qui croit son rival abattu est bien moins prudent. Cela paraissait beaucoup cette perception aujourd’hui, les autorités américaines ou occidentales ne se concentraient plus sur la Confrérie. Ils avaient toujours l’espion habituel, mais Magnéto faisait exprès pour que celui-ci croie à la mort de la Confrérie et qu’il quitte pour un autre groupe extrémiste.

Il avait demandé à chacun de ces lieutenants une réunion spéciale à un moment donné. Les États-Unis posaient problèmes avec l’émergence des Vengeurs, mais l’Asie semblait aussi commencer à s’armer. Bien que ce ne fût pas spécialement contre les mutants, la Confrérie devrait avoir un regard sur ce qui se passe dans les pays orientaux. Finalement, il avait la raison pourquoi la Confrérie était rendue en Somalie, il avait reçu des rumeurs fortes préoccupantes sur la situation et il enquêtait toujours sur ce problème. Même après deux ans d’enquêtes, Magnéto avait de la difficulté à tout confirmer à ce qu’il se passait sur une mystérieuse île.

Cela avait pris un temps qu’un lieutenant vienne le rejoigne. Andrill restait quand même indépendant contrairement à certains autres. C’était parfait pour son expérience, mais il arrivait souvent en retard dans ces fameuses réunions. Celui-ci arriva bien plus tard que prévue en Somalie, il avait encore des missions personnelles de son coté. Après avoir rappliquer malicieusement contre les répliques de Magnéto, il raconta son voyage et comment il a changé d’approches pour venir le voir.

-Je n’aime pas qu’on passe par le Wakanda, ils ont des liens avec le gouvernement américain et les vengeurs depuis un moment.

Magnéto ne faisait pas son moralisateur, mais il avait surtout des craintes que les Vengeurs interviennent encore plus férocement que la dernière fois. C’est Andrill qui en venait à la discussion après, la Confrérie doit faire quoi face aux différentes menaces qui touchent et comment les régler surtout?

-Les bases américaines sont primordiales pour le futur. Les Vengeurs sont bien plus dangereux à ce qu’on croyait au début. Ils ont quand même réussi à ranger Pietro de leur coté, il est important de faire une surveillance importante à ce groupe sans être vu. Selon des sources proches, plusieurs dirigeants de ce groupe supportent les mouvements anti-mutants. Si ceux-ci sont prêts à s’allier avec les Vengeurs, je crains que les X-Men n’aillent pas être les capacités de combattre cette menace. Le principal but aux États-Unis est de laisser les X-Men faire. Vu son évolution politique, Xavier est peut-être capable de changer la situation. Cependant, on doit miser sur une sécurité autour de leurs combats politiques, Martin Luther King peut dater, mais cela reste. S’ils échouent, on va reprendre de la place. Cela va être ta principale mission là-bas, s’assurer que les X-Men font leurs boulots et surveiller les Vengeurs. En Asie, il y a des situations préoccupantes, mais on dirait qu’il a un peu de changements, j’ai envoyé quelques espions pour voir. La Chine est anti-mutante depuis presque le début de son Histoire, mais on ne peut pas se permettre une guerre contre 20% de la planète. Pour la suite, je m’occupe de récupérer des informations pour le futur. La situation est plus curieuse en Afrique surtout avec le mystère de l’île à coté. Je vais essayer d’envoyer Mystique pour demander des photos satellites aux Quatre Fantastiques bientôt à New York. Tu as quelque chose à rajouter? Ou une chose que tu n’es pas en accord?

_________________
avatar
Erik M. Lehnsherr

Messages : 76
Date d'inscription : 20/10/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La nouvelle Ère (Pv Magnus)

Message  Andrill Elhonna le Ven 7 Nov 2014 - 1:50

La Confrérie, La Ligue des Justiciers, le BRDP et plus récemment les X-Mens furent, depuis la deuxième moitié du xxe siècle, les groupes stabilisateurs qui indépendamment de leurs méthodes proposèrent chacun une vision d'une gestion élargie des héros et marginaux (terrestre, mutant, alien ou autre). Parfois allié, parfois ennemi, le jeu géopolitique de chacun de ses groupes ne fluctua que très peu et pendant un peu moins de cinquante ans et assurèrent qu'aucune force hégémonique ou conquérante ne réussisse à renverser cela.

Lorsqu'en 2004, Ligue des Justiciers annoncèrent au monde leurs intentions de dissolution, il eut certes une onde de choc et une vague d'étonnement, mais les répercussions ne se fit pas sentir immédiatement. Le monde des héros resta relativement stable, et aucune hausse de crime, de guerre ou d'action terroriste n'avait été enregistrée. Plusieurs intellectuels, sociologues et statisticiens expliquèrent qu'enfaite, la Ligue des Justiciers n'avait été qu'un immense gouffre financier, aussi bien pour les États-Unis que le reste de la planète et que le calme qui renait depuis leurs départs constituait le plus fort de leurs argumentations. D'autres voyaient dans leurs analyses une forme d'autorégulation libérale. Les autres groupes s’étaient simplement régulés à cette nouvelle réalité en endossant une partie des responsabilités des vengeurs, à la manière de diverse entreprise qui achète les parts d'une entreprise en faillite.

Une autre forme de discours, probablement résultant des discours précédant, émergea dans l'aile conservatrice américaine. Maintenant que la JL avait été dissoute et dans l'intérêt américain, était-il bon de laisser à des terroristes comme la Confrérie où même à l'Asie une prise plus grande des responsabilités. Pourquoi les États-Unis, nation la plus puissante du monde n'avait-elle pas son propre groupe qui défendrait ses valeurs et ses intérêts à un niveau mondial. Genosha, Wakanda, Asgard et même les terroristes avaient leurs groupes. Alors si eux le pouvaient, l'Amérique le devait!

Cette dernière forme de discours, accompagné souvent d'une haine à peine caché de l'idéal mondialiste de la JL était depuis les attentats de 2001 ce qui faisait vendre le plus. Il suffisait d'ouvrir son téléviseur et livre les journaux pour être inondé d'éditoriaux de ce genre. Ainsi, peu d'années après leurs dissolutions, le projet Initiative (remarquer le beau jeu de mots) commença à voir le jour. Divers groupes paramilitaires et divers héros s'unissent sous une seule et même bannière, le drapeau américain. Pour reprendre le très célèbre J.R.R. Tolken: Un groupe pour les gouvernés tous et dans les ténèbres les guidés...

Cette nouvelle forme d'autoritarisme alimenté par les outils modernes de propagande n'était qu'une nouvelle façon de façonner l'obscurantisme. Autrefois religieux, aujourd'hui surhumain et surtout patriotique. La parole des évêques furent seulement remplacé par celle des journalistes qui chaque jour nous donnait notre potin quotidien, accusant les offenses ainsi qu'en accusant ceux qui les auraient offensés.

Malheureusement, au sein même des héros et des mutants, cette démagogie y trouvait écho et ça peut importe l'allégeance. Les vengeurs avaient même réussi de par leurs maladresses à provoquer un consensus parmi tous les groupes; le regret de la dissolution de la JL. Le paradoxe devenait d'autant plus évident que dans le milieu populaire et intellectuel, eux, arrivaient à un constat tout à u fait inverse.

La Confrérie elle, reçu une douche froide lorsqu'elle fut trahie par Pietro, le fils même de Magnéto. Certes, Andrill ne l'avait jamais particulièrement aimé, mais de là à croire qu'il allait trahir son père, il n'aurait pas oser allez jusque-là. De plus, par respect pour Magnus, il n'avait jamais cherché à le sonder télépathiquement, voulant s'éviter de recevoir les foudres de celui-ci. Par contre, Andrill était extrêmement proche de Wanda et de Talia qui constituerait avec Erika, la prochaine génération confrériste. Par contre, Pietro n'était pas le premier ni le dernier à se laisser convaincre par la montée rapidement des vengeurs.
À mesure que le projet Initiative s'attirait des ennemis, elle en charmait d'autres. Ainsi, après avoir réussi à obtenir des représentants d'Asgard, alien et d'amazone, plusieurs rumeurs circulaient comme quoi Wakanda rejoindrait bientôt leurs coalitions. Voulant vérifier ses rumeurs, et si possible l'empêcher, Le Marcheur se rendit directement en territoire Wakanda y retrouver son ancienne partenaire X-Men.

Ce que Magnéto lui répondit au tact-o-tact lorsqu'il lui raconta son trajet était justicifié, mais il avait une justification à sa présence là-bas. Andrill qui avait enfin reçu son verre d'eau de la part du mutant qui gardait la porte y avala à grande traite 2-3 gorgée et répondue à Magnéto calmement.

Je n'aime pas les rumeurs Erik et encore moins lorsqu'elle concerne les Vengeurs. Normalement, j'aurais laissé couler ou y aurait envoyé un de nos espions, mais celle-ci j'était de par mon passé en mesure de la vérifier. De plus, avec ta convocation, ce n'est pas si j’avais pris un détour. Malheurement, les rumeurs sont vraies. Les Vengeurs ont tenté y a un an, de recruté Wonder Woman afin d'avoir en leurs rangs un représentant Wakanda. Elle a bien sûr refusé, heureusement, je n’ose même pas imaginer la merde que ça ferait si une autre ex-JL allait rejoindre leurs rangs... ils ont déjà 2 Lantern. Mais, ils ont retenté leurs coups cette semaine. Cette fois, c'est Ororo qui a reçu l'invitation.


Andrill marqua une nouvelle pose et termina d'une traite son verre.


Elle a refusé aussi Erik mais elle compte demander à Shane d'y aller. Je connais assez Shane pour savoir que même s'il a eut récemment eu Ra's comme mentor, si l'ordre vient de sa mère, il acceptera. Ainsi, il ne restera plus que l'Asie et Gotham à récupérer pour les Vengeurs.

Le lien entre Andrill et Shane était complexe. Bien sûr c'était son fils, mais un froid subsistait entre les deux mutants. Après avoir attendu de voir la réaction de magnéto au sujet du Wakanda, Andrill dévia la conversation rapidement sur les objectifs que Magnus attendait de lui en Amérique. Fallait préciser que lui, Azazel et même Mystique avaient en leurs mains plusieurs membres importants de la Confrérie et il aurait été dommage de ne pas en profiter. Magnéto lui expliqua la situation actuelle de la Confrérie et lui fit une mise à jour des forces géopolitique notamment en Asie ainsi que des mouvements suspects au Madagascar. Concernant les objectifs précis, 3 éléments précis en ressortaient.

-Surveiller les Vengeurs sans être vu
-Mettre à jour les liens entre Vengeurs et Antimutant ainsi que les combattre
-Épauler les X-Men

Le Marcheur récita mentalement ses trois objectifs, regardant machinalement jusqu'où sa liberté s'étendait et jusqu'à quel point il pourrait légitimer ses futures actions. Malgré tout, les commandements d'Erik laissaient une grande liberté de manoeuvre et d'interprétation dans laquelle il se ferait un plaisir de jouer. Lorsque Erik lui demande son avis, il lui sourit et lui dit.

Malgré l'efficacité X-Men, j'ai bien peur que pour ce qui est de mettre à jour une corruption entre antimutant et vengeurs se soit à nous de le faire. J'ai bien peur que si nous contentons que de les épauler, il ne gratte que le problème en surface. Également, maintenant que je connais tes objectifs, je compte demander à Ra's de me prêter Talia un moment. Elle a de bonnes relations avec les X et pour les missions de surveillance elle fait partie de l'élite. Pour ce qui est de ne pas être vu, j'ai 2 petites questions niveaux stratégiques. Je m'autorise à jouer l'avocat du diable afin de mieux saisir les nuances derrière tes idées.

La première est la suivante: Je comprends l'avantage qu'apporte le fait de rester discret et même de prétendre le groupe comme étant en déclin, mais, il faut aussi ne pas oublier qu'il croie que Mystique est l'actuelle leadeuse alors pourquoi considères-tu le fais de rester discret comme une meilleure solution. Ensuite deuxièmement, si les vengeurs posent des actions majeures qui impliquent une participation de la confrérie, ou même si celle-ci doit se défendre d'une attaque, la discrétion risque de ne pas être la qualité primordiale recherchée.

Voilà, je me doute en grande partie de tes réponses, ensuite je m'autoriserais à te dire mon avis.

_________________
avatar
Andrill Elhonna

Messages : 92
Date d'inscription : 18/09/2014
Age : 28
Localisation : Quelque part entrain de tirer les ficelles

Feuille de personnage
Pouvoirs:
Informations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La nouvelle Ère (Pv Magnus)

Message  Erik M. Lehnsherr le Ven 7 Nov 2014 - 15:18

Andrill poussait à une grande analyse politique de la situation, alarmé par les actions des Vengeurs aux États-Unis et surtout par un racisme latent dans ce groupe, mais pour Erik, ce débat ne servait à rien. On ne pouvait pas comparer promptement un groupe autoritaire à ce qu’il pouvait se passer juste à coté sur la mystérieuse île de Genosha. On ne pouvait pas faire une comparaison entre le Régime Hitlérien et les Vengeurs, mais on pouvait faire une comparaison avec les rumeurs entre Genosha et cet ancien régime criminel. Andrill parlait des tendances des Vengeurs à chercher des membres un peu partout sur la planète, mais Erik ne s’en faisait pas avec cela. Il pouvait ressentir déjà le grand malaise autour de ce sujet dans plusieurs pays. En plus, dans la vision de Magnéto, quand le Wakanda ou l’Europe donnait un soldat, c’était pour avoir un droit de regard sur un groupe qui se disait mondial.

-Tes craintes envers ce groupe, semblent être très présents. Peut-être que tu peux voir le monde comme un terrain de jeux géants où les Vengeurs jouent au Risk géant après avoir recruté chaque membre d’un territoire, mais je crois que tu vois très mal le pourquoi de cet enjeu. Les Vengeurs veulent des grands joueurs, mais c’est au pays de décider qui va les rejoindre, pas eux. Quand ils ont demandé des membres à Alpha Flight ou à Excalibur, c’est pour que ces deux groupes possèdent un droit de regard et surtout un droit de véto envers les Vengeurs. À la moindre petite erreur, on voit déjà des manifestations contre les Vengeurs sur plusieurs continents. Le Wakanda joue juste avec la thématique politique actuelle. Et tu sais très bien que même si les Vengeurs peuvent marcher sur un territoire, ils sont tenus à respecter leurs promesses.

Andrill essaya ensuite de pousser une petite analyse politique sur les thématiques, qu’il devrait jouer plus tard. Les lieutenants avaient beaucoup de buts de chacun de leurs cotés, Magnéto était obligé de faire du laxisme autour de ce sujet, mais Elhonna semblait être d’une allergie totale envers les Vengeurs. Erik ne voulait pas les voir en Afrique, que cela soit les X-Men ou les Vengeurs. La mission en Somalie était peut-être l’une des missions les plus importantes de toute l’Histoire de la Confrérie, ce n’était pas le temps de créer des conflits, qui allèrent passer ce combat au second rang à cause des tensions avec les Vengeurs.

-Andrill. Sincèrement, je ne veux pas voir les Vengeurs qui se mêlent de nos affaires. Je peux comprendre que tu les détestes, je les déteste autant que toi, mais ce n’est pas le temps, ni le lieu pour les combattre. Les gens aux États-Unis ne sont pas aveugles, les intellectuels les attaquent déjà et les démocrates ne sont pas fans de leur tournée médiatique. Même Luthor ne semble pas être prêt à donner sa confiance aux Vengeurs et tu comprends très bien son importance dans la politique américaine. Je ne veux pas de guerre ouverte avec eux. De plus, je trouve que tu devrais en parler avec Talia en premier avant Ra’s. Je ne prête pas ma fille, elle fait ses choix de missions, cela doit être pareil avec Talia.

Pour répondre à tes deux questions, je crois que tu visualises mal pourquoi j’ai décidé de construire la nouvelle base principale de la Confrérie en Somalie. Ce n’est pas pour illustrer un déclin, bien que cela aide à nous laisser plus de libertés, c’est pour quelque chose de bien plus important. Depuis plusieurs années, j’entendais déjà des rumeurs sur une île, qui n’apparait pas sur les cartes mondiales, et qui sont dignes des plus grands criminels de toute la race humaine. Au début, c’était des rumeurs, mais après la mission des Légionnaires, je crois qu’on est très loin du compte. Pourquoi je veux que le groupe soit vu comme en déclin? Parce que je ne veux voir pas d’ennemis pendant cette mission, je ne veux pas voir des gens qui vont venir nous embêter pendant qu’on doit se battre pour quelque chose de bien plus important. Pietro voulait ma tête, maintenant qu’ils l’ont, ils ne croient plus à notre danger. Ils peuvent me comparer à un nazi, cela me dégoute, mais les mutants sont une cause bien plus importante que me défendre contre les démagogues de l’Amérique. De plus, je te l’ai dis. Les Vengeurs croient que l’État Mutant est plus dangereux que nous, à moins qu’une personne rentre dans une guerre ouverte, ils ne vont plus s’intéresser à nous. Je sais que Pietro veut Wanda, mais elle ne court pas de danger quand elle est ici, aucune caméra va venir se poser ici. Est-ce que tu me comprends? Les Vengeurs sont un problème, mais ils ne sont pas aussi importants que la mission de la Somalie.


Erik espérait qu’Andrill comprenait la situation, il pouvait très bien détester les Vengeurs, mais Magnus ne voulait pas partir dans une guerre avec eux. Peut-être plus tard, mais pas aujourd’hui, la Confrérie avait le devoir de faire plus.

_________________
avatar
Erik M. Lehnsherr

Messages : 76
Date d'inscription : 20/10/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La nouvelle Ère (Pv Magnus)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum