I'm A Drama Queen ♔ Harley Quinn

Aller en bas

I'm A Drama Queen ♔ Harley Quinn Empty I'm A Drama Queen ♔ Harley Quinn

Message  Invité le Sam 27 Déc 2014 - 21:18


 
Harley Quinn
"Soyez vous même tous les autres sont déjà pris" Oscar WILDE
 

 
Bonjour ou bonsoir, mon p’tit nom à moi c'est Harleen Quinzel ! Mais on me connait aussi sous le nom de Harley Quinn Je suis né(e) le Premier Mai à Chicafo. J’ai 34 ans, plus ou moins. Un petit secret pour la route ; je suis un lapinou et sévissant à Gotham ou en tout lieu où sévit mon biquet. On me dit souvent que je ressemble à Cara Delevingne. Je fais partie du groupe Indépendant,


 
pouvoirs
D'abord je n'ai pas de pouvoirs, les pouvoirs c'est pour les faibles ! Et pour les mecs avec des costumes ridicule, genre Mr. Freeze. Non mais le mec se trimballe dans un bocal, vous souhaiteriez vraiment ça a quelqu'un ? Moi je ne souhaite pas ça pour ma petite personne.
Alors certes je n'ai pas de pouvoir, mais j'ai pour moi le fait d'avoir passer mon enfance à faire des grands écarts, alors bon la gym tout ça ça vous rend souple et athlétique. Rajouter un peu d'art martiaux en tout type appris sur le tas et pas forcément dans les règles de l'art et ça vous donne un style de combat tout en rebond et des plus original. Au moins je m'épargne les philosophie à la noix de coco des grands maîtres.
Et puis soyons réalistes, pas besoin de pouvoir quand on a des jouets aussi géniaux que les miens. D'abord mon bien aimé marteau. Que j'aime écraser la tête de pauvres humain avec cet engin de plaisir. Mon jouet chouchou, j'en prend soin comme s'il était mon bébé. Bien sur comme tout le monde je m'amuse avec des armes à feux. Mes préférées restent quand même les pistolets avec un petit drapeaux bang au bout. Ça casse l'effet dramatique et moi ça me fait rire. Je pourrais aussi partager avec vous ma recette de tarte à la crème, elle est explosive, dommage que ce soit une recette de famille. Sinon j'ai toujours deux ou trois autres artifices cachés dans mes poches mais vous parler de tout serais nuire à mon efficacité, il faut bien que je ménage mes effets de surprise.
Cependant même si je n'ai pas de pouvoir à proprement parlé, grâce à ma très chère Pamy, mieux connu sous le nom de Poison Ivy, je suis maintenant immunisée contre la majorité des poisons et autres gaz toxiques. On remercie de pouvoir des fleurs ! Allez tout le monde chante avec moi ! Hum... Pardon. Ses injections et ses petites potions ont également décuplé ma force. C'est Mister J. qui va être surpris quand il va voir la nouvelle force que je vais mettre dans nos câlins. Mais je suis certaine qu'il va adorer ma nouvelle fougue.
caractère
On va parler d'Harleen d'abord, parce que sans le caractère d'Harleen, pas d'Harley, c'est mathématique. La blondinette était timide, très renfermée sur elle même. Mais que les puissances  divines m'en soit témoins, c'était une sacrée bosseuse. Elle a passé des années à travailler pour devenir la plus grande psychiatre du pays. Tout ça pour que son travail lui soit renvoyé en pleine figure. Comprenez qu'il y a quand même de quoi être quelque peut tendu après tout ça.
C'est pour ça que j'ai pris le relais. Moi je suis une fille joyeuse, qui n'a aucun mal à se faire tout plein de nouveau copain de jeu. Je suis une fille rigolote, j'ai un humour décoiffant, voir même décapant. J'aime rire et faire rire, et je trouve le comique dans toute les situation de ma vie, c'est une force les gars vous vous rendez pas compte.
Bon je vous l'accorde j'ai mon petit caractère et si quelqu'un ou quelque chose se met en travers de mon chemin j'ai tendance à piquer une grosse colère et à dégager l'obstacle d'un bon coup de marteau bien placé et bien dosé. Je veux bien admettre que j'ai un problème avec la gestion de la colère et de la frustration. On fait ce qu'on peut comme dirait l'autre.
Certains iront même jusqu'à dire que je suis une folle. Comme si c'était vrai... Et vous ne devinerez jamais sur quels éléments ils se fondent pour affirmer quelque chose d'aussi monstrueux et stupide. D'abord sur les gens que je torture, parait-il que je ne fais cela que pour m'amuser. Mais non, je ne vais pas vous mentir j'en retire un certain plaisir, mais si je fais ça c'est surtout parce que toute cette violence répond à un plan plus grand que ce que nos yeux peuvent voir. Un plan que seul le génialissime Mister J. a pu comprendre. L'amour que je porte à Mister J. aussi fait partie de leur diagnostique. Mais je n'y peut rien moi si je suis amoureuse. Et contrairement à ce que pense ces gens si prompts à me juger, notre amour est profond et passionné et surtout sincère. Seule moi peut le comprendre. L'amour est la seule lumière de ma vie et mon  biquet ma principale raison de vivre. Mais ne nous voilons pas la face, depuis la fac j'ai appris à m'amuser et si prendre un peu de bon temps est être folle, alors je veux bien porter ce titre !

 
on ne change pas le passé
Ouh gouzzi, gouzzi ! Gouzzi, gouzzi. Mais qui est cette petite fille blonde si mignonne qui se trémousse dans sa grenouillère ? Hey mais c'est moi ! Si, si, c'est moi la petite Harleen Frances Qinzel ! Rooooh mais que je suis adorable ! Et qui est derrière moi en train de tirer une tronche de six pieds de long ? C'est maman ! Maman, ce grand professeur, responsable d'une chaire à l'université, quelle femme... Dommage que l'instinct maternel ne l'ai pas touché de sa grâce. Maman a fait un enfant parce qu'elle devait bien. Bah oui, soyons honnête, quand on a un mari parfait qui a réussit sa carrière et qui est blindé de pognon, la grande maison dans la banlieue chic de Chicago, deux grosses voitures et un jardinier espagnol sous payé, il faut bien compléter le tableau avec un petit bébé tout rose. Et papa ? Il est où papa ? Au travail bien sur. Vous avez déjà essayé de détourner l'attention d'un des plus grand chirurgien cardiaque du pays avec un enfant. Je peux vous dire que ça ne marche absolument pas. Enfin du moins pas avec moi, il faut dire que mon petit cœur bat fort et bien. Ou le vilain petit cœur tu aurais pu avoir un problème, pour que papa m'accorde un peu d'attention ! Mais non, je n'étais alors qu'un bébé adorable qui venait parfaire un peu la famille déjà parfaite. La dernière pièce du puzzle pour achever le rêve américain en sorte. Quel gros naze ce rêve..

Heureusement pour mes chers et tendres géniteurs les bébés grandissent, arrêtent de mâchouiller tout ce qui passe à portée de leur petite mains potelées et commence même à s'habiller tous seuls. C'est que c'est malin ces petites bestioles. Un peu collant et toujours en demande d'attention je vous l'accorde, mais ils finissent toujours par devenir relativement autonomes. Et en attendant, pour peu qu'on est suffisamment d'argent on peut même s'en débarrasser avant qu'il sache parler. Il faut comprendre mes pauvres parents, on ne peut décemment pas emmener un enfant dans un bloc opératoire ou dans un amphithéâtre de la faculté. Alors on paye une gentille nurse qui s'occupe de l'enfant certes, mais ou est l'amour dans tout ça... Hein je vous le demande monsieur le juge ! Le deuxième avantage des enfants c'est que, passé un certain âge on peut même se passer de nourrice car béni soit le seigneur il nous a donné les écoles privées et à les profs de sport et de musique pour moins avoir ces petites choses encombrantes dans les pattes. La vie n'est-elle pas tout simplement merveilleuse ? Le problème dans tout ça c'est qu'on aide pas l'enfant à se construire dans son rapport aux autres. L'avantage c'est qu'on évite le complexe d'Oedipe, quand on ne connait ni son père, ni sa mère on ne peut pas avoir envie de s'envoyer en l'air avec le premier et de se libérer le champs en tuant la deuxième.

Bouhouhou voilà la pauvre petite Harleen qui part toute seule à l'école. Ses cheveux blonds ridiculement relevés en deux couettes hautes, elle ressemble tellement à ces petites actrices choisies pour les publicités de céréales. Pourtant elle est toute seule. Il faut dire qu'entre l'école, la gymnastique et les cours de crincrin.... Il ne reste plus beaucoup de temps dans les journées pour avoir le temps de se rendre chez ses petites copines pour se maquiller comme des camions volés histoire de jouer un peu aux grandes ou tout simplement pour se faire des tresses. Le point positif c'est que je déchire toujours au violon, le point négatif, ça sert pas à grand chose faut bien se l'avouer. Et quand on est enfant, faire du violon pendant des heures pour que ça n'aide même pas à impressionner un tout petit peu ses parents ça a quelque chose de très frustrant. Et la gymnastique... Tient parlons un peu de la gymnastique. Vous avez déjà essayer de faire un grand écart ? Je ne sais pas si vous êtes au courant mais c'est pas la position la plus confortable de la planète. Et pas une fois papa et maman ne se sont déplacer pour une compétition. Bah non, pourquoi auraient-ils fait ça enfin. L'écoles primaire n'est qu'une étape et nous laisse bien loin de l'accomplissement qui aurait pu m'amener la reconnaissance parentale. Alors la pauvre petite fille qui pleure sur son violon seule dans sa grande maison. Dommage qu'elle n'ai pas une vilaine belle mère, elle aurait fait une super princesse Disney.

Bon revenons à la petite blonde, qui joue toujours du violon et qui fait toujours des grands écarts, mais à présent pour son plus grand bonheur, elle est au collège. Elle vit cette merveilleuse plongée dans le monde tourmenté des hormones. Les garçons qui sont trop bêtes pour remarquer les chouchous spéciaux qu'on a mis le vendredi pour leur plaire. Les filles qui se moquent de vous quand votre frange est trop courte ou vos fesses trop grosses. L'âge ingrat comme on dit. On ne s'aime pas, on aime pas les autres... Un époque tellement constructive pour une pauvre petite fille sans amis. Il faut dire que la petite Harleen est un peu une grosse quiche dotée de talent spéciaux qui laisserait plus de chance à une courgette d'être nommée reine du bal. Alors elle travail... Elle travaille dur, très dur, comme si sa vie en dépendait. Bah oui la pauvre elle n'a que ça à faire... Il faut dire que le programme télé n'est pas folichon folichon tous les soirs, qu'une grande maison vide ça permet certes de s'entrainer à la gymnastique acrobatique mais le champ des possibles reste limité... Alors pour ne pas subir le silence elle révise encore et encore, et encore et encore. Dans un comportement parfaitement monomaniaque comme vous l'aurez compris car vous êtes tous incroyablement intelligent. Au moins en agissant comme ça elle restait à l'écart des drogues du sexe et de l'alcool ce qui pouvait rendre ses parents fiers. Enfin pour ce que ça les intéresse la vie sexuelle de leur fille...

Et si on parlait du lycée ? C'est bien le lycée non ? Vous vous sentez encore plus moche qu'au collège parce que vous n'êtes pas la reine des pom-pom girls. Ce qui est bizarre car vous auriez tout à fait pu l'être. Je veux dire que demande l'Amérique ?? Une blonde, qui a ait de la gymnastique, qui est pas trop moche et qui vient d'une famille riche. Je veux dire, on la tenait notre méchante de comédie romantique. Mais si vous voyez de quoi je veux parler, la petite peste qui vole toujours son mec à l’héroïne avant de se prendre un bon retour de karma entre les yeux. Mais notre petite blonde à nous elle a eu de la chance. Mais si je vous dis que c'est de la chance, papa et maman ne lui ont pas appris l'autosuffisance et le narcissisme alors bon porter une minijupe et agiter des gros trucs pour encourager des crétins qui se battent pour un ballon devient tout de suite beaucoup moins intéressant. Et puis il faut bien préparer son entrée à la fac. Bon le côté blindé de fric de papa et maman aide déjà pas mal quand on sait qu'un année dans une université américaine coute en moyenne 35 000$. Et croyez moi ça ne se trouve pas sous le sabot d'un cheval ! Et puis blondie ne veux pas avoir passer sept longues années a travailler pour ne pas se retrouver dans une des meilleures universités du pays. La petite à beau manquer de confiance en elle faut pas non plus se foutre de sa gueule ! C'est pas une bûche non plus hein si ça peut vous rassurer.

Bref du travail, du travail du travail et un ticket direction Harvard. Non mais Harvard les gars, vous vous rendez compte ? Ouais non tout le monde s'e, fout en fait. Dommage. En plus d'être l'une des universités les plus cotées du pays, elle se trouve à plus de 1500 kilomètres du domicile familial. Bon d'accord vu l'échelle du pays il y avait des universités encore plus éloignée de Chicago mais bon hein, on dit pas non à Harvard bordel ! Par contre on déconne pas, toujours pas d'alcool, surtout pas de soirée et hors de question de rentrer dans une sororité. Non mais vous avez vu les engins qui se trimballent dans ces maisons de peu de vertu ? Elles sont ivres tout le temps, elle font la fête en s'envoient en l'air avec ces abrutis des fraternités. Aucun intérêt enfin, c'est pas comme si la vie avait besoin d'être fun. Elle a besoin d'être remplis de plein de A, et même de A+ si possible. Et puis comment détourner Miss monomaniaque de ses études ? Quand même les garçons n'arrivent pas à vous détourner de la voie sacrée de vos études, vous êtes une cause désespérée.  Enfin en même temps des études de médecines ne sont pas le meilleur moyen de faire des rencontre. Vous n'imaginez pas combien de temps il faut pour ingérer et digérer l'intégralité de l'anatomie humaine. Parce que bon il faut bien se le dire le corps humain est un joyeux bordel. Et le pire dans tout ça ? L'anatomie est ridiculement inutile quand on choisit comme spécialité de résidence la psychiatrie.

Devenir médecin c'est pas si compliqué, juste un peu long, je vous fait un dessin, si vous vous démerdez bien dans la vie, a dix-huit ans vous avez votre recevez votre petit diplôme et vous quittez le nid familial pour partir dans une faculté bien trop chère qui endettera plus des trois quarts des étudiants. Parce que tout ce dont je vous parle là l'anatomie et arrivé jusqu'aux années de résidence c'est huit années. Huit longues années de préparation à l'école de médecine, quatre longues années de médecine en soit et enfin la résidence. L'avantage c'est que vous pouvez personnaliser votre parcours pour ne ressembler à aucun autre étudiant notamment grâce à la préparation à l'école de médecine. En gros pour faire simple vous prenez une majeure et ici bien évidemment la majeure c'est... Médecine !!! Oui ! Mais que vous êtes forts ! Et maintenant quel choix pour la mineure ? On a les classiques mais pourquoi faire dans le classique quand on peut choisir médecine et criminologie ? Bah oui la psychologie criminelle c'est quand même la plus intéressante, parce que bon comment dire que notre Harleen nationale elle en a soupé des troubles liés aux rejets des enfants par les parents. C'est fou comme ce qui a construit votre vie ne vous donne pas envie de devenir le sujet de vos recherches. Papa ne m'aime pas alors je ne vais pas en plus lui faire le plaisir de construire toute ma vie professionnel sur ses déviance et ses manquement à ses responsabilités de parent.

Alors oui après huit ans d'études Harleen a enfilé sa première blouse blanche et a travaillé dans son premier asile. Pour la toute première fois elle a côtoyé des hommes et des femmes ayant commis des crimes juste par folie. Sans autre motif que leur simple plaisir. Juste pour entendre une proie crier, juste pour se sentir plus fort qu'une puissance supérieure existante ou fantasmée.  La psyché des criminels est intense et envoutante et demande au psychiatre de rester toujours professionnel afin que les horreurs qu'il entend ne viennent pas mettre en péril sa propre santé mentale. Mais quand on est déjà monomaniaque n'est ce pas un peu dangereux de se lancer dans l'étude de la psychiatrie criminel ? Non, vous dirait bien évidemment le très apprécié Docteur Harleen Quinzel. Une jeune fille qui en seulement deux ans de résidence parvint à convaincre ses pairs qu'elle pouvait sauver la ville du crime, Gotham. Travailleuse, sure de ses compétences et incroyable dans son rapport au patient, seul son jeune âge failli mettre un frein à ses volontés. À tout juste vingt huit ans, la blondinette réussit tout de même l'exploit de se faire ouvrir les portes de l'asile le plus dangereux du monde : l'asile d'Arkham. Mais peut lui importaient l'Épouvantail, Double-Face ou Mr. Freeze, elle n'était là que pour un seul homme et il n'avait pas de nom, il n'était que le Joker. Le méchant considéré comme le plus grand psychopathe de son temps, un défi à la hauteur des ambitions du docteur. Un méchant à la mesure de son talent.

C'est là que commence les choses sérieuses, le vrai travail de fond, le but étant d'arriver à saisir l'essence de la folie afin de raconter cela à des pairs trop effrayés pour se confronter au monstre eux-même. Alors oui, mes rencontres avec les divers prisonniers enfermés dans tous les coins d'Arkham étaient des plus enrichissante. Mais rien ne pu jamais égaler ma première rencontre avec lui... Le Joker ! J'aimerais bien savoir d'ou lui vienne ses cicatrices... Mais le mystère fait parti du personnage et je ne sais pas si quelqu'un aura un jour l'honneur de connaître sa véritable histoire. À moi il m'en a raconté des bribes. Des morceaux de vie arrachés à un passé trouble. Et finalement c'est bien ce qui nous a rapproché. Il est rare pour un psychiatre de se lier avec un patient. D'abord parce que cela va à l'encontre de toute loi déontologique, se lier veut dire perdre son objectivité, et l'objectivité est bien le fer de lance des psychiatres. Il ne faut pas s'impliquer avec les patients que ce soit dans leur douleurs ou dans leurs névroses. Et pourtant je n'ai pu m'en empêcher, car pour la première fois, quelqu'un était là pour m'écouter et pour me comprendre. Qui aurait pu croire que la fille de bonne famille irait s'encanailler avec le vilain monsieur qui découpe des gens et n'a pour seul objectif que le chaos. Personne et pourtant la petite fille blonde venait de trouver l'objet ultime de sa monomanie, son diamant, sa raison de vivre.

Et c'est cette confiance que j'ai placé en lui qui m'a permis d'être l'élue, celle a qui il a tout confié, sa véritable histoire, ses désirs les plus profonds et ses secrets les mieux gardés. Il m'a ouvert son cœur et je lui ai donné le mien. Et c'est là que les gens ont commencé à dire que j'étais folle. C'est bizarre vous ne trouvez pas. Tout ça parce que j'ai atteins un nouveau niveau de conscience grâce à Mister J. hihihi. Mais attention il ne faut pas contrarier les grands patrons. Pas comme je l'ai fait en affirmant haut et fort que le Joker était un être d'une intelligence supérieure. Les gens préfèrent le voir comme un fou, un malade qui ne sait pas ce qu'il fait. Alors que ce très cher joker sais exactement ce qu'il fait, même s'il n'est pas le genre de garçon à avoir un plan tout ce qu'il est, tout ce qu'il fait a une raison d'être, tout est organisé, raisonné, pensé. Un être extralucide qui voit les choses d'une manière que nous ne pouvons pas comprendre, lui seul détient la vérité et c'est là la pure beauté de son génie. Pourtant les gens ne voit pas ce génie, il ne voit que le crime, que ce qui est puni par notre loi butée et dépassée. Et dans tout cela le Batman lui est considéré comme un héro... N'est-ce pas là se tromper totalement sur la véritable folie. Et puis dire de moi que je suis folle... Quel raccourci facile pour les gens qui refusent de reconnaître la grandeur de mes découvertes.

Comme tout les grands génies incompris de l'histoire, mes découvertes ont été balayées, rejetées, mises au rebut car elles ne convenaient pas à cette masse misogyne et arriérée des grands pontes de la psychiatrie ! Ils se croyaient tous plus forts que moi ces gros plein de soupes incapable d'admettre qu'il pouvaient se tromper et être en retard sur leur temps. Ils m'ont rejeté et ont trainer mon travail dans la boue sans même lui accorder l'attention qu'il méritait. Pourtant j'avais raison et je le savais, mais personne ne voulu reconnaître cela, et pire que tout, les autorité d'Arkham m'interdire l'accès au joker. Tous avaient décider de ruiner ma vie pièces par pièces... Et tout ceci était excessivement énervant ! Ils ne voulait plus du docteur Harleen Quinzel, très bien ! Exit le Docteur alors. Puisque personne ne voulait reconnaître son génie elle n'avait donc plus qu'une seule raison de vivre, l'amour de ce merveilleux Mister J. Il ne lui restait donc plus qu'à se rapproché de celui qu'elle aimait par dessus tout et surtout par dessus sa propre vie. Fini la petite fille blonde en grenouillère qui savait attendrir le monde, place à la grande fille en costume d'Arlequin dont le teint blanc ne visait le cœur que d'un seul homme. Et c'est ainsi que je fis mourir Harleen pour faire naitre Harley Quinn, qui défaite des contraintes morales et sociales pouvaient maintenant consacrer sa vie à l'objet de tout ses désir. Psst ! Hey belle plante, avant de t'imaginer avec l'homme de ta vie commence par le sortir de prison !

Vous savez pourquoi ça a été si facile de faire s'évader le prisonnier le plus surveillé de l'asile le plus sécurisé du monde ? Enfin, mais c'est l'évidence même. Parce que j'avais des explosifs ! Une grosse bombe est toujours efficace. Et c'est tellement drôle de tout faire sauter. Un grand boom et la porte est grande ouverte. Et puis quelle plus belle récompense que de voir la fierté qui illumina les yeux de mon biquet. À partir de ce moment le monde nous appartenait et il n'y avait plus que lui et moi seul contre la masse informe des abrutis de cette planète. Mister J. me fit le plus beau des cadeau et m'offrit mon premier marteau, mon arme préférée entre toutes. Et bien sur la plus efficace à mes yeux. Mon nouveau patron m'appris beaucoup de chose, comme faire mumuse avec des explosifs de manière plus efficace que ce que j'avais fait à Arkham, utiliser des armes à feu et bien sur me battre. Et comme toujours je fus une merveilleuse élève qui fit la fierté de son maître. En même temps je ne pouvais décevoir le Joker, sinon quel sens aurait eu ma vie ? Le crime était ma nouvelle passion, mon nouveau jeu. Une forme de préliminaire entre Mister J. et ma petite personne. Car l'amour et la passion nous liait désormais plus fortement qu'une moule peut être collée à son rocher. Et tout les jouets de ma nouvelle vie m'enchantait plus que n'importe quoi dans ce monde. Je touchait enfin du doigt la pureté du monde, celle que le Joker prêchait et que j'étais la seule à pouvoir saisir.

De nombreuses villes tremblaient en entendant nos noms. Nos hommes étaient plus dociles que mes petites hyènes adorées, et jamais Mister J. ne se trompait. Nous suivions un plan qui me dépassait mais dans lequel j'avais pleinement confiance. Comment douter du plus grand génie de cette planète hein ? Je vous le demande ! Alors oui, bien sur que certains me reprocheront mes actes terroristes, simplement parce qu'ils ne comprennent pas le plaisir qui ressort de tout ça. Il ne voit que les morts. Mais arrêtons de pleurer sur des bouts de viandes froides. Soyons honnêtes nous ne pleurons pas sur notre steak-frites. Et pourtant la pauvre pomme de terre a autant souffert que certain de mes patients. Roooh oui, je sais vous appelez ces pauvres gens les victimes de mes actes de tortures barbares. Moi je vois dans tout ça une manière de leur ouvrir les yeux à la grandeur de mon amour. Un amour si puissant pour un être si exceptionnel que je ne peux que le partager, je suis l'apôtre du Joker et  nous deux nous allons imposer un ordre nouveau sur ce monde de chaos. Malheureusement le monde ne peut comprendre la pureté de mes sentiments et le karma étant la plus grosse salope de l'univers, mon dévouement et ma passion devait bien me revenir en pleine poire un beau jour. Je pensais juste que les années de bonheur allait durer plus longtemps. Je me trompais... Et oui je dois l'admettre il m'arrive parfois de me tromper.

Peut-être était-ce une erreur de revenir à Gotham,j'aurais du m'y opposé. Revenir pour cet abruti de Batman était insensé... Je hais cette chauve souris, il occupe beaucoup trop l'esprit de mon Puddin'. Et moi dans tout ça ? N'ai-je pas le droit à un peu d'attention ? Il faut croire que j'en mérite moins que la stupide chauve-souris. Pff que les hommes peuvent-être bêtes. Pourtant j'étais une des meilleures élèves dont un méchant de l'envergure du Joker pouvait rêvé, mon cv détaillé vous le confirmerais, malheureusement je l'ai égaré, je vous laisse donc vous référer aux principaux journaux du pays. Je vous assure ils ont suivi mon évolution avec une attention toute particulière. Et malgré mon application tout échoua. La plan avait bien commencé, Barbara Gordon était tombé dans nos filets sans nous opposer de résistance elle fut un merveilleux jouet pour mon biquet. Et moi je peux m'amuser à loisir avec ce bon vieux Gordon. Je pus mêm jouer longuement avec eux, car le Joker est tellement généreux envers ceux qu'il aime, et que ce chenapan sait comment me faire plaisir. Je ne vous parlerais pas de la mort de ce brave petit Robin, la raconter me ferais tourner la tête et perdre le fil de mes pensées et bien sur ce n'est pas ce que nous cherchons. Mais quel plaisir de voir ce parasite rayé de la carte ! Hihihi rien que d'y repenser me réchauffe le cœur, et que tout ceux qui pensent que je suis un monstre sortent avant de rencontrer mon bien aimé marteau.

S'en suivi un grand moment ou Mister J. me confia la gestion de son nouveau fief ! Là ou tout avait commencé nous étions de retour, l'asile d'Arkham, mais dorénavant plus personne ne pouvait nos dire que nous étions fous car nous étions les seuls maîtres à bords. Mais la saleté de chauve-souris était plus maline que ce que nous attendions. Et mieux équipée aussi. Fichu gadgets, ils sont moins drôle que les miens et beaucoup plus enquiquinant... Et en plus à cause de ce stupide justicier autoproclamé mon Puddin' c'est mis en colère contre moi ! Moi ! Son amour ! Sa bienfaitrice ! Son âme sœur !!! Et vous n'allez pas le croire mais il m'a drogué et jeté dans un ascenseur ! Non mais sincèrement vous y croyez vous ? Vous feriez ça a quelqu'un que vous aimez ? Non bien sur, mais c'est parce que vous êtes des gens bien pensant et que vous n'aimez pas avec l'intensité de ce bon vieux Joker. Seul quelqu'un qui vous aime du plus profond de son cœur peut vous jeter dans le vide. On ne déconne pas avec l'amour ! Alors oui je me suis cassé un certain nombre d'os et j'ai maintenant une dette envers le Batman qui dans sa grande mansuétude m'a sauvé. Non mais quel hypocrite le gars... Il essaye de me rétamer la face toute la journée et d'un coup il se rappelle qu'on tape pas les filles. Par contre les livrer à des gros policiers sans scrupules ça on s'en cogne. Je hais la flicaille... Ils sont tellement attachés à leur stupide règles.

Me voilà donc menottée dans une voiture de police, le cœur et le corps en miette avec comme seule distraction la radio et les miettes de donuts. Je vous explique pas l'éclate. Comment me sortir de ce pétrin. Je ne peux clairement pas compter sur mes amis. Et bien puisque c'est comme ça je vais bouder dans mon coin. Avec un peu de chance la panique générale me permettra de m'enfuir. Enfin si le gros molosse à l'avant de la voiture accepte de sortir s'occuper de ce qui se passe dehors. Non mais mon gars il y a Batman et le Joker qui se foutent sur la gueule dehors, me dis pas que je suis plus intéressante que tout ça. C'est trop de flatteries. Mon stock de mauvaise chance épuisé je pouvais recommencer à défier le sort. Je n'avais jamais été enfermées entre quatre murs et je comptais bien ne pas commencer avec la chute de mon empire d'Arkham ! Mon cher garde n'avait pas l'air de vouloir partir, mais dehors la présence policière se faisait de plus en plus diffuse... Alors qu'importe les os blesser, une petite séance de câlin s'imposait. Je parle de mes menottes autour du coup de mon gardien qu'on soit tous bien d'accord. Je me réserve pour le bon vous comprenez. Le garde éliminé il ne me restait plus qu'à fuir discrètement, ce qui dans l'agitation ambiante ne fut pas si difficile. Mais la douleur avait beau être un de mes moteurs, que celui qui n'aime pas une bonne petite décharge électrique dans le cerveau me jette la pierre, je ne pu aller bien loin...

Et soudain un ange apparaît. Elle est canon la bougresse. Je suis un jouet brisé qu'elle va devoir réparer mais cela ne semble pas lui faire peur. Et je ne semble pas lui faire peur. Cette fille doit avoir une sacré paire de baloches. Cette fille vous la connaissez, mais si je vous jure, elle est dans tout vos fantasme et vous hurler son nom, Poison Ivy ! Moi je préfère l'appeler Pamy même si elle aime pas ça. On est keupine, ce qui lui donne le droit de me prendre pour une femme battue et qu'elle me répète que je devrais laisser le Joker croupir dans sa cellule. Elle a mal vécu le fait qu'il me jette dans un ascenseur. Il faut dire que notre Pamy elle aime pas trop les gars, elle est plus girl power tout ça tout ça. Et ça a du bon, avec toutes ces plantes magique elle m'a immuniser contre pas mal de poison et elle m'a même rendu plus forte. Mister J. sera souffler quand il va me revoir. Enfin s'il me revoit. Enfin j'espère qu'il va me revoir. Vous l'aurez compris Pamy et moi on est comme cul et chemise, on partage plein de truc, et je parle pas de mycoses ou de trucs comme ça, je parle de vrais trucs. Genre l'esprit du crime et tout ça. On fait une belle paire de reine et on a toujours un as dans notre manche. Un duo détonnant et explosif qui se complète et prend toujours plus d'ampleur. Les journalistes devraient nous remercier, on leur donne tout plein de travail et des supers gros titres. On est pas adorable comme duo ?

Alors voilà ou j'en suis, je vis en collocation avec une autre princesse du crime, on s'éclate comme des petites folles et pourtant je suis triste comme une vieille pierre. Et je pourrais pleurer à chaude larmes si ça ne risquait pas de faire couler mon maquillage. Pourquoi me demanderez vous. Mais enfin vous êtes devenus bêtes ou quoi ? Et Mister J. hein ? Comment je fais pour vivre sans lui ? J'en suis incapable on est bien d'accord. Et le discours de Pamy aide pas hein. Le coup du il t'aime pas, il abuse de toi tout ça tout ça, j'y crois pas ! Je veux dire, j'ai envie de l'écarteler et de lui arracher la tête et pourtant je l'aime plus que tout. Il faut juste que j'arrive jusqu'à lui, soit pour le tuer soit pour le libérer. Il ne peut pas en être autrement... Avec ou sans l'aide de ma nouvelle acolyte je compte bien aller faire un tour à Arkham pour lui présenter mes respects. Et le forcer à s'excuser. Et le forcer à me dire qu'il m'aime. Et le forcer à lui dire que je lui manque. Et si pour cela je dois le torturer ce sera encore mieux... Heureusement pour moi, j'ai toujours mon ami le marteau !


 
derrière l'écran
pseudo - Kali comment tu as découvert le forum ? Par ce bon vieux Slade- un petit mot pour la fin ? If I'd had a hammer, I'd hammer in the evening, I'd hammer in the morning, all over your skull!


 
fiche by Anthemis.
  crédits gifs & icon ;; tumblr & chester.

 


Dernière édition par Harley Quinn le Mar 30 Déc 2014 - 18:48, édité 3 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

I'm A Drama Queen ♔ Harley Quinn Empty Re: I'm A Drama Queen ♔ Harley Quinn

Message  Caitlin Fairchild le Dim 28 Déc 2014 - 1:05

Bienvenue Harley Quinn!

Cool
Caitlin Fairchild
Caitlin Fairchild

Messages : 261
Date d'inscription : 04/11/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

I'm A Drama Queen ♔ Harley Quinn Empty Re: I'm A Drama Queen ♔ Harley Quinn

Message  Korra du Mont Kailash le Dim 28 Déc 2014 - 1:49

Bienvenue et bonne chance sur le forum! Cool

_________________
I'm A Drama Queen ♔ Harley Quinn Tumblr_ncjsla1dYA1qcgu0vo3_500
Code Couleur : #D53B1F
Korra du Mont Kailash
Korra du Mont Kailash

Messages : 866
Date d'inscription : 05/11/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

I'm A Drama Queen ♔ Harley Quinn Empty Re: I'm A Drama Queen ♔ Harley Quinn

Message  Walter Jensen le Dim 28 Déc 2014 - 5:32

Bienvenue sur le forum et bon jeu ! (enfin, tu fais quand même un peu peur Smile )

_________________
Walter Jensen
Walter Jensen

Messages : 342
Date d'inscription : 19/12/2014

Feuille de personnage
Pouvoirs:
Informations:

Voir le profil de l'utilisateur http://heroicage.forumactif.com/t252-walter-jensen-sunshine#2388

Revenir en haut Aller en bas

I'm A Drama Queen ♔ Harley Quinn Empty Re: I'm A Drama Queen ♔ Harley Quinn

Message  Slade Wilson le Dim 28 Déc 2014 - 5:52

Bienvenue Chouchoute heureux de te voir ici cheers et en plus en Harley Quinn

_________________
I'm A Drama Queen ♔ Harley Quinn 1417826482-sladou
Slade Wilson
Slade Wilson

Messages : 536
Date d'inscription : 27/10/2014

Feuille de personnage
Pouvoirs:
Informations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

I'm A Drama Queen ♔ Harley Quinn Empty Re: I'm A Drama Queen ♔ Harley Quinn

Message  Invité le Dim 28 Déc 2014 - 5:55

Merci de votre accueil.

Walter - je ne suis qu'une pauvre fille sans défense, je ne vois vraiment pas pourquoi je te fais peur (a)

Slade - Mon chouchooooooooou ! Merci de m'avoir trouver un forum ou je peux jouer Harley Quinn I love you

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

I'm A Drama Queen ♔ Harley Quinn Empty Re: I'm A Drama Queen ♔ Harley Quinn

Message  Yelena Belova le Dim 28 Déc 2014 - 6:05

Bienvenue parmi nous Smile

_________________
-Black Widow II-

Je suis une arme. Un jour surement je disparaîtrai, et personne ne se rappellera de Black Widow, je serai comme j’ai existé, une ombre qui ne laisse pas de marques -sauf la mort- et cette vision m’enchante plus qu’autre chose car je n’ai besoin de personne, je n’ai pas besoin de soutien, de présence. La seule chose dont j’ai besoin est de pouvoir accomplir efficacement mes missions, d’agir aux ordres.
Yelena Belova
Yelena Belova

Messages : 14
Date d'inscription : 12/12/2014
Age : 26
Localisation : Toujours là où tu ne t'y attend pas.

Feuille de personnage
Pouvoirs:
Informations:

Voir le profil de l'utilisateur http://www.theavengersrpg.com/

Revenir en haut Aller en bas

I'm A Drama Queen ♔ Harley Quinn Empty Re: I'm A Drama Queen ♔ Harley Quinn

Message  Garfield M. Logan le Dim 28 Déc 2014 - 12:25

Bienvenueeee!

Évite de te faire frapper par le Joker, sinon je peux te défendre. Cool

_________________
I'm A Drama Queen ♔ Harley Quinn Tumblr_nagwtrHIGs1sdfj22o1_500
« Je suis comme l'Héros que la Galaxie a besoin! »
#66CC00
Garfield M. Logan
Garfield M. Logan

Messages : 121
Date d'inscription : 09/11/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

I'm A Drama Queen ♔ Harley Quinn Empty Re: I'm A Drama Queen ♔ Harley Quinn

Message  Ethan Scott le Dim 28 Déc 2014 - 12:50

Garfield rentre à la maison tout de suite Shocked

Bienvenue !

_________________

La Reine Iguane et le Cowboy de Tchernobyl en mission : rendre jaloux Walter et Darryl
*Troll Patrol*
When there's trouble you know who to caaaall
Ethan Scott
Ethan Scott

Messages : 617
Date d'inscription : 11/11/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

I'm A Drama Queen ♔ Harley Quinn Empty Re: I'm A Drama Queen ♔ Harley Quinn

Message  Galactus le Mer 31 Déc 2014 - 0:52

Ta fiche est parfaite de mon coté. Excellente fiche.

Je te souhaite le bienvenue et un bon jeu.

J'espère que tu vas te plaire. Smile
Galactus
Galactus
Admin

Messages : 298
Date d'inscription : 03/09/2014

Voir le profil de l'utilisateur http://heroicage.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

I'm A Drama Queen ♔ Harley Quinn Empty Re: I'm A Drama Queen ♔ Harley Quinn

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum