Explication méthodologique logistique et intellectuelle de la Young Force.... (Ou juste un titre vraiment exagéré) [Jensen]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Explication méthodologique logistique et intellectuelle de la Young Force.... (Ou juste un titre vraiment exagéré) [Jensen]

Message  Suzanne Davis le Ven 26 Déc 2014 - 20:24

Mon réveil matin sonna de façon presque lourdingue pour réveiller presque l’appartement entier, j’avais toujours de la difficulté à me lever de mon lit, mes oreilles se mangeaient avec le son des désagréables commentaires sur la météo d’aujourd’hui. On était obligé de pelleter un peu, je vais peut-être demander à Garfield de faire sa part ce matin. 21 Décembre, il y avait deux ans, c’était la fin du monde. Je l’attendais toujours avec impatience, je regardais dehors et ils faisaient encore nuits. Nous étions revenus vers le 14 Décembre après que Billy ait gaspillé près de 150 000$ pour notre campagne de recrutement, pendant que je me gênais encore de mettre la facture de 5000$ à Ethan. Il était peut-être totalement attardé, mais notre voyage de recrutement avait couté un bras, principalement à cause de Billy. Peut-être qu’Ethan m’en voulait pour ne pas avoir gardé un œil avisé sur mon frère. En tout cas, je pensais lui remettre la facture aujourd’hui, mais avant je devrais m’occuper comme à chaque matin des livraisons et de voir si les employés étaient réveillés pour préparer la salle. Il était proche de quatre heures du matin, j’avais une note sur mon frigo qui disait simplement « Occupe toi du nouveau : Walter Jensen. Bisou. Ethan-Chou ou Weakling. » On me donnait encore du boulot pour ce matin, mais je devrais faire ma part des choses. Il était quatre heures du matin et j’allumais tranquillement les lumières dans les couloirs et dans le Starbucks. Je déverrouillais aussi la porte magnétique pour faire rentrer les employés qui ne vivaient pas chez dans notre appartement.

Je préparais aussi à recevoir les boites de livraisons pour le café. J’étais un peu ridicule de faire cela avec mon pyjama avec des images de Power Rangers rose un peu partout, mais c’était par habitude et après j’allais me mettre de véritables vêtements plus tard. Pour les livraisons, je ne portais qu’un lourd manteau noir d’hiver avec une tuque de laine. Le jeune livreur du café sud-américain me faisait toujours quelques blagues sur mon pyjama, je lui retournais toujours un petit rire en retour.

Avant de cogner à la porte de Jensen, je me préparais mentalement. La nouvelle Rachel Roth me faisait toujours très peur. Elle était sombre et elle semblait toujours très méchante, alors je prenais juste un risque de rentrer dans leur appartement. Je faisais extrêmement attention pour rentrer dans leur appartement, en marchant doucement. J’avais utilisais les clés propriétaires avant de me diriger et de cogner à la bonne porte. J’avais hésité quelques minutes en vérifiant que c’était vraiment la bonne porte pour éviter de réveiller la démone. Je cognai quelques coups doucement dessus pour éviter de trop maman frustrée.

« Walter Jensen… c’est Suzie Davis. Je dois vous parler. On se rejoint dans mon appartement à 7:30. »

Je disais cela en chuchotant presque. Je lui laissais presque une heure et demie pour se préparer. Habituellement, les membres de la Young Force ne se gênaient pas du tout pour se présenter en pyjamas ou en boxers devant moi. Peut-être que cela allait être différent avec lui, mais je ne me faisais pas d’idées. Les membres de la Young Force étaient peut-être les cas sociaux les plus importants que j’avais rencontrés dans ma vie. Je me souvenais quand j’étais animatrice dans un camp de jour à Calgary. J’animais un groupe d’enfants avec plusieurs grandes déficiences intellectuelles importants, pendant que Billy trichait pour faire pleurer des enfants avec ses pouvoirs. Je ne savais pas encore faire des comparaisons d’exemples universitaires, mais même les enfants déficients pouvaient dire à certains membres de la Young Force : « Tu es vraiment un attardé. » Je m’étais habillée avec un jean noir trop classe avec un mon chandail gris portant le fameux logo de Wonder Woman. Je voulais expliquer les différentes bases de la Young Force et du Starbucks. Après, je pensais profiter du reste de la journée pour avancer dans mes aventures de lutteurs sur WWE 2K15.

_________________

« La Classe Young Force dépasse aujourd'hui la Classe Américaine »
avatar
Suzanne Davis

Messages : 153
Date d'inscription : 20/12/2014
Localisation : Quelque part au Canada

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Explication méthodologique logistique et intellectuelle de la Young Force.... (Ou juste un titre vraiment exagéré) [Jensen]

Message  Walter Jensen le Sam 27 Déc 2014 - 11:36

Haaaaaa... Le plaisir d'un bon repos bien mérité. J'avais fini mes compilations la veille assez tard, mais c'était pour la bonne cause, je voulais quand même me laisser un peu de temps pour m'intégrer au reste du groupe, il fallait faire bonne figure. Si j'avais passé tout mon temps enfermé dans ma chambre avec le casque sur la tête, c'était sûr qu'on allait me prendre pour un gros autiste. Là, j'étais assez content de moi, et je dérivais dans les bras de Morphée. Ah celui-là, quel coquin ! C'est quand même le mec qu'arrive à se choper tout le monde, et quotidiennement en plus. Moi aussi, j'aimerais bien que toute l'humanité vienne se blottir dans mes bras pour se reposer. Une sorte de calin géant avec tout le monde ! Enfin, presque tout le monde, parce que je me sentirais vraiment bizarre avec mes parents, ou la grand-mère, ou la voisine avec ses chats, ou l'autre prof de bio qui se curait les crottes de nez pendant nos contrôles et qui les balançait discrètement l'air de rien... Berk... En fait, non, je suis content de choisir qui s'endort dans mes bras. Et ce soir, c'est Megan Fox. Je rêve, on échange quelques plaisanteries légères dans un café, et là, d'un geste violent, elle envoie valser la table et elle me manipule par télékinésie comme dans Jennifer's Body, et elle me dessape avec ses pouvoirs avant de totalement succomber à mon charme pour me consommer, charnellement parlant. Et puis le prof de bio rentre pour nous jeter une crotte de nez, puis mes parents, viennent rendre visite à la voisine avec ses chats qui en fait vivait dans le café qui est devenu une chambre vu qu'il y a un lit, et Megan Fox continue comme si de rien n'était, et une tête géante de Raven apparaît en me demandant de faire moins de bruit parce que notre plaisir l'empêche d'être triste et mystérieuse ! Et puis, on frappe à la porte....

J'entrouvre un oeil et je constate difficilement que je suis dans ma chambre, une chambre encore floue, à cause de mon manque de sommeil. Quelle heure il est ? 6:00... Qui vient me réveiller à cette heure ? Je suis encore un peu embrumé dans mon esprit et je comprends difficilement un truc qui ressemble à un chuchotement sensuel à mon oreille :

« Walter… c’est Suzie, hihihihihi... Dans mon appartement à 7:30... hihihihihi »

Wouah ! Une vraie douche froide ! Suzanne Davis me demande de la rejoindre dans sa chambre ! Si y'a bien un truc auquel je résiste encore moins qu'une belle fille (ou beau garçon), c'est une belle fille (ou beau garçon) qui me fait des avances. Je jette ma couette à travers la pièce et saute du lit aussitôt. Dans ma tête, c'est :


Il s'agit de ne pas faire d'impair. Je prends ma serviette et ma trousse de toilette et fonce à la douche. Je meumeume It's Not Unusual de Tom Jones en même temps que je me savonne intégralement pour être sûr d'être impeccable pour Suzie. Je sors de la douche, balaye d'une main la condensation sur le miroir et fais le check up complet. Peau, Ok, Sourcils, Ok, cheveux, faudra mettre du gel une fois habillé, déo sous les bras, Ok mais faudra mettre une petite eau de toilette sur le cou pour agrémenter un peu ça. Je fais ça en me tortillant alors que la joie de ce qui va suivre me traverse le corps. Barbe, hum... Je garde ou je laisse l'effet 3 jours ? Si je rase pas, je risque de lui irriter les cuisses, en même temps, si je rase, je risque de faire un peu trop jeune. Les femmes aiment les hommes assez matures.

Je sors avec la serviette autour de la taille et fait un petit détour par la cuisine pour me prendre un sandwich à la marmelade. Il paraît qu'avoir faim peut dégrader l'haleine... Je retourne dans ma chambre en suivant le rythme avec mes pas. Bon, maintenant, le choix de la tenue. Plutôt décontracté, ou classe ? Bon, c'est vrai qu'on devrait pas rester habillés très longtemps, mais c'est comme à Noël, il faut un bel emballage, sinon, t'as aucun plaisir à ouvrir ton paquet, et je veux qu'elle ait du plaisir en ouvrant mon paquet !

Bon, déjà, je vais mettre mon boxer moulant "Too sexy", ça devrait au moins lui plaire. Ensuite, je sais pas, alors je me mets devant le miroir et je regarde chemise, ou Tshirt. Chemise ? Tshirt ? Chemise ? Tshirt ? Hum, plutôt sombre, ou coloré ? Hum... C'est pas simple... L'heure tourne et des 90 minutes qu'elle m'avait données, il n'en reste plus que 15.  Bon, je mets la veste et la chemise noire. Un dernier passage à la salle de bain, j'entre sans même frapper en espérant ne pas croiser Raven en train de se faire le maillot. Un coup de brosse sur les chicos, du pschitt qui sent bon au fond de la gorge, un pschitt d'eau de toilette sur le cou (j'espère que j'ai pas inversé les deux), un dernier coup d'oeil dans le miroir, je suis parfait. Je crois que jamais j'ai fait autant d'efforts pour un rencard. Je défais le bouton du haut de ma chemise pour aguicher un peu plus le regard, et je me dirige vers la chambre de Suzie.

Je suis devant, c'est bon, je prends une grande inspiration, je me racle la gorge, je frappe, puis ouvre et me pose l'épaule contre l'encadrement en croisant le pied par derrière pendant que je continue à faire lentement glisser la porte de mon bras opposé en prenant mon regard de séducteur :



Et de ma voix la plus grave et Barry Whitesque possible, je lui sors un sensuel :

-Bonjour Suzie...

Avant de terminer par un subtil sourire.

_________________
avatar
Walter Jensen

Messages : 342
Date d'inscription : 19/12/2014

Feuille de personnage
Pouvoirs:
Informations:

Voir le profil de l'utilisateur http://heroicage.forumactif.com/t252-walter-jensen-sunshine#2388

Revenir en haut Aller en bas

Re: Explication méthodologique logistique et intellectuelle de la Young Force.... (Ou juste un titre vraiment exagéré) [Jensen]

Message  Peter Benjamin Parker le Mer 31 Déc 2014 - 18:42

    Non, mais elle est complètement ma folle ma colocataire, depuis que je suis arrivé à la Young Force, ce groupe très secret qui se cache dans un Starbucks, je reçois certaines conséquences de ce choix. J’ai eu le malheur de découvrir le coté négatif de mes super-sens à chaque matin. Avant, cela ne me dérangeait pas beaucoup, je ne me sentais pas agressé par le Réveil de Tante May vers les huit heures du matin. Mais putain! Elle se réveille à tous les jours à quatre heures du matin, quand il fait toujours nuit! Tous… les… putains… de jours… Même quand on fait la fête jusqu’à trois heures du matin, elle se réveille… tous… les putains… de… jours… à quatre heures du matin. J’ai eu l’habitude de faire des nuits blanches quand je jouais le rôle de Spider-Man, mais je me suis beaucoup plus reposé depuis mes réunions dans ce groupe. Je me mettais beaucoup trop de pression en travaillant seul. Aujourd’hui, je me sens beaucoup plus à l’aise, hormis la folle qui se réveille à quatre heures du matin à chaque jour. Avant de partir au boulot, je vais aller acheter des bouchons pour mes oreilles. Son alarme pourrait réveiller un sourd dans la Tour Stark.

    Au moins, elle se réveille toujours rapidement, je n’entends pas les musiques de Madonna de mauvais postes de radio pendant vingt minutes. J’ai accumulé heureusement des capacités de me rendormir au moins pendant trois heures avant de me réveiller de nouveau. J’ai appris ce pouvoir à cause de l’école, mais en plus, j’ai beaucoup plus de libertés que la plupart des journalistes. Je me promène dans les rues de New York pour prendre des photos. Je n’ai pas une grande obligation de rentrer au Daily à chaque matin. Je me réveille quand même à sept heures pour le principe. Je prends une petite douche et après je m’habille de beaux petits vêtements de civils.

    Je vois Suzie installée à notre table principale avant de quitter, alors je lui lance le regard le plus mortel possible en disant quelques mots. « La prochaine fois que j’entends ton putain de réveille-matin à quatre heures du matin pour me réveiller, je te promets sur la tête de mes futurs enfants – ou de mes futurs clones -, que je vais chercher toute ta famille et je vais les démembre totalement devant tes yeux et après, je casse le reste de tes assiettes geeks. » Je ne le disais pas ainsi, mais tout pouvait se traduire ainsi avec mon petit sourire et le : « Bonne journée, Suzie. » J’espère qu’elle a comprit la leçon cette gamine!

    OH PUTAIN! Mon sens du danger s’active, je me prépare à attaquer quand je vois la porte s’ouvrir avec le nouveau gars recruté par Beast Boy. J’ai toujours eu des préjugés envers ce gamin désagréable, mais là, on dirait le gars recruté par Garfield… est pire que lui. « Bonjour Suzie… » Avec sa main sous la bouche, je commence à pouffer de rire pendant quelques secondes et de recopier son comportement avec la même voix sensuelle utilisée. « Bonjour Walter… » Je quitte ensuite en pouffant encore quelques rires. Suzie va au moins payer pour ces crimes affreux de me réveiller à quatre heures du matin en s’occupant de Walter.


_________________
avatar
Peter Benjamin Parker

Messages : 126
Date d'inscription : 26/10/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Explication méthodologique logistique et intellectuelle de la Young Force.... (Ou juste un titre vraiment exagéré) [Jensen]

Message  Walter Jensen le Ven 2 Jan 2015 - 13:49

Spoiler:
Je poste une courte réponse puisque Peter s'en va, comme ça, on peut conclure avec son caméo. Smile

Peter Parker. Garfield m'avait prévenu qu'il était de la partie, mais c'était la première fois qu'on se parlait. La situation l'avait fait rire ? Qu'y avait-il de si drôle ? Alors qu'il se dirige vers la porte pour s'en aller, je la barre de mon bras pour retenir son attention et je le fixe dans les yeux.

-Tu peux rester, tu sais. Plus il y a de fous et plus on rit.

J'esquisse un petit sourire. Je veux qu'il comprenne que non seulement je n'ai aucune honte quant à la situation dans laquelle on se retrouve, mais je veux aussi qu'il sache qu'au jeu de "Je vais faire genre que je te drague", je peux aller très loin, probablement beaucoup plus loin que lui, d'ailleurs. J'avais pas prévu de plan à trois tout de suite, mais ça n'aurait pas été mon premier, et même s'il était pas vraiment mon style, j'aurais pas souffert d'un contact plus intime avec lui. Et puis, hey ! C'est l'homme-araignée quand même ! On crache pas sur une célébrité ! Attends, l'homme-araignée... Ah mais c'est horrible, c'est de la demi-zoophilie ! Berk ! Oh, remarque, s'il est d'apparence humaine sur tout le corps, qu'est-ce que ça change ?

Je ne résiste pas pour retirer mon bras quand il le pousse pour sortir. A plus tard Peter, on se recroisera peut-être pour continuer ce charmant duel de regards de braise. Haaa... Toujours est-il que ma petite Suzie n'est pas là. Est-elle dans sa chambre ? Si c'est le cas, elle nous a probablement entendu, sinon, ça ne sert à rien de frapper puisqu'elle n'est pas encore là. Je n'ai donc qu'à attendre dans une position lascive.

_________________
avatar
Walter Jensen

Messages : 342
Date d'inscription : 19/12/2014

Feuille de personnage
Pouvoirs:
Informations:

Voir le profil de l'utilisateur http://heroicage.forumactif.com/t252-walter-jensen-sunshine#2388

Revenir en haut Aller en bas

Re: Explication méthodologique logistique et intellectuelle de la Young Force.... (Ou juste un titre vraiment exagéré) [Jensen]

Message  Suzanne Davis le Mar 6 Jan 2015 - 21:02

Peter Parker était toujours un gentil homme, malgré qu’il cache toute sa haine contre mes réveils matinaux et son désir d’amour envers ma grande beauté. J’étais étonnée de savoir que c’était lui qui se cachait derrière le costume de Spider Man. Je croyais à quelque chose de bien plus complexe et superbe. En réalité, c’était pratiquement un adolescent qui était derrière le costume de ce grand héros américain. Un sosie presque identique à Garfield Logan, l’enfant le plus attardé de la planète qui adore se faire remarquer en transformation T-Rex. J’étais tellement cachée dans mes grandes illusions que tout le monde m’appréciait beaucoup trop, que je pouvais oublier mes habitudes désagréables. Dans mes rêves les plus fous, je croyais que Parker m’adorait en secret et que Walter Jensen ne pensait pas réellement que des techniques de flirts de Sim 3 marchent sur moi. J’étais en train de ranger un peu ma chambre quand les deux tarés s’étaient rencontrés à coté. Je rangeais mes livres d’adolescents dans les étagères les plus élevés pour éviter que les gens les voient.

J’avais entendu la porte s’ouvrir avec le pouffage de rire de Parker, je croyais même qu’il était en train de s’étouffer pendant un moment, putain on n’avait plus de trousses de soins depuis le massacre de Cassie. On allait faire quoi? Il ne pouvait qu’avoir Wonder Girl ou Superboy qui pouvaient lui faire la bouche à bouche. Ah non, il semblait être correct, Walter avait juste fait une bêtise pour l’étouffer autant. J’avais beaucoup de craintes de cette rencontre, peut-être que c’était lui qui allait faire exploser le groupe entier par son attitude de boulet. Déjà que mon frère, Ethan, Darryl, Garfield et Kamala faisaient un boulot incroyable, je ne pouvais pas imaginée une nouvelle catastrophe de plus. Avant de traverser cette porte, je reprenais mon souffle, j’essayais de me trouver des belles petites images pour éviter de faire des cauchemars. Pense à Bob l’Éponge Suzie ou à Adventure Time, tout sauf à l’implosion thermique de la Young Force. Je me préparais à ouvrir la porte de ma chambre, je prenais de grandes respirations avant.

Puis, j’avais décidé d’ouvrir la porte et je l’avais vu dans sa pose digne de magazine des Vengeurs devant moi. On pouvait sentir son parfum à trois kilomètres de là et mon regard s’était bloqué à ce moment. Le fixant d’un air abasourdi, je me demandais où j’étais arrivée. Est-ce que le monde allait exploser sous nos pieds? Je lançais un petit rire nerveux en le voyant poser de cette façon.

« Assis-toi, je t’en prie… »

Je me dirigeais ensuite vers le frigidaire, je devrais faire preuves de politesses envers cette nouvelle recrue, montrée mon professionnalisme comme dirait John Stewart. Je commençais à prendre un verre en plastique de Jake pour le mettre sur la table. C’était pour lui. Moi, je prenais le plus spécial, celui de Patrick l’Étoile. D’une main de pro, j’avais pris le jus d’orange pour commencer à le vider dans chacun de nos verres. J’avais pris mon ton le plus sérieux possible pour la suite.


« Je te souhaite le bienvenue dans la Young Force. Avant de commencer, est-ce que tu as des questions sur notre groupe? Ne soit pas gêné… »  

_________________

« La Classe Young Force dépasse aujourd'hui la Classe Américaine »
avatar
Suzanne Davis

Messages : 153
Date d'inscription : 20/12/2014
Localisation : Quelque part au Canada

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Explication méthodologique logistique et intellectuelle de la Young Force.... (Ou juste un titre vraiment exagéré) [Jensen]

Message  Walter Jensen le Mer 14 Jan 2015 - 6:49

Noooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooon !!!

Elle avait ri. Elle avait ri, et je m’étais dit “hey Walter, c’est gagné !”. Et puis elle m’avait proposé de m’asseoir, de me mettre à l’aise, en d’autres termes. Du coup, j’avais retiré ma veste pour ne garder que ma chemise, en me disant que ça ferait plus décontracté, et qu’avec un peu de chance, elle allait bien finir par voir que je suis plutôt bien foutu comme mec. Elle avait sorti un verre pour chacun de nous, et j’avais bien compris que sous ce geste à l’apparence anodin, se cachait une autre signification : on allait partager le même liquide. Quelque part, nous allions boire la même chose, et oui, ce partage n’était que le présage d’un autre partage qui allait venir prochainement. J’avais pris la tasse et commencé à boire, en souriant et en fixant les yeux de ma muse comme pour y lire les traces de notre complicité naissante. Oui, Suzie, oui, je veux bien de ton “jus d’orange”, oui, je veux bien “m’asseoir”, oui, je veux bien “parler” avec toi.

Mais c’est ses mots qui m’ont déstabilisé. Elle s’est mise à parler très professionnellement. Est-ce qu’elle était mal à l’aise ? Est-ce que je m’étais fait des idées ? Est-ce qu’elle essayer de dissimuler son attirance sous un masque d’autorité ? Probablement. Mais ça me faisait mal car je m’étais préparé à plus que ça. C’est comme si j’étais un enfant à qui on montrait les cadeaux de Noël sous le sapin pour lui expliquer juste après qu’ils n’étaient pas pour lui.

Je n’avais pas eu la force de cacher ma déception, et dans mon horrible souffrance, je cherchais désespérément une question que je pourrais avoir sur la Young Force. Honnêtement, la première qui me venait était plutôt “Vous êtes tous aussi bizarres que Raven ?” ou alors “Pourquoi tu viens me faire des avances, et après, tu fais comme si je t’indifférais ?”. Finalement, la première chose qui sortit fut :

-Oui, j’ai une question : Ton colloc est gay ? Parce que je crois qu’il essaye de me faire des avances. Ca ne me dérange pas, mais c’est juste que je voudrais pas qu’il y ait méprise. J’aime pas trop les quiproquos, après, ça fait des situations pas possibles où tout se complique, et on finit par se croire dans une comédie romantique, où on aurait bien envie de mettre des tartes aux personnages tellement ils sont absurdes et niais, et c’est franchement pénible, surtout quand en fait, toi, ce que tu voudrais voir, c’est un épisode de True Buddies, mais que ta petite soeur s’est octroyé le droit de regarder sa bouse à la télé et que dès que tu t’approches trpo d’elle, elle hurle pour que les parents interviennent et te punissent, et ça, c’est de l’injustice à l’état pur !!!

Bon, je me suis un peu emporté, j’avoue. Je me racle la gorge et je retire une poussière imaginaire de ma manche avant de reprendre, un peu plus sérieusement.

-Sinon, on est en guerre avec les Vengeurs ou c’est juste Carol Danvers ?

_________________
avatar
Walter Jensen

Messages : 342
Date d'inscription : 19/12/2014

Feuille de personnage
Pouvoirs:
Informations:

Voir le profil de l'utilisateur http://heroicage.forumactif.com/t252-walter-jensen-sunshine#2388

Revenir en haut Aller en bas

Re: Explication méthodologique logistique et intellectuelle de la Young Force.... (Ou juste un titre vraiment exagéré) [Jensen]

Message  Suzanne Davis le Mar 20 Jan 2015 - 21:33

Il était vraiment bizarre, mais bon cela ne m’étonnait pas vraiment d’un recrutement fait par Garfield Logan. Ethan Scott avait beaucoup travaillé pour recruter beaucoup de gens exceptionnels, il avait réussi quand même un exploit en recrutant Wonder Girl, Miss Martian, Kamala Khan et même Random, mais on arrivait à un sujet tabou. Comment un être si intelligent comme mon petit Ethan-chouchou adoré pouvait réellement recruter une personne telle qu’est Garfield Logan? Selon les dires du gamin, les autres membres l’acceptaient volontairement comme membre du groupe et il allait bientôt devenir l’élite de l’élite grâce aux divers entrainements avec Darryl! Cet affreux gamin vert pouvait être un intrus, mais son acceptation dans le groupe, n’était pas un fruit d’un accident. Un membre immonde de cette organisation lui avait promis un poste de membre. Alors, qui pouvait être le seul coupable? C’était très facile à répondre pour ma grande intelligence : C’était encore Ethan Scott qui avait fait encore son boulet.

Il arrivait aussi une autre situation complètement catastrophique de cet évènement, c’était que Garfield avait cherché à recruter. Je ne pouvais pas croire qu’il avait les pouvoirs de recrutement officiel. Walter pouvait paraitre bizarre, mais tout le monde disait que j’étais aussi bizarre, alors peut-être que j’étais dans une mauvaise position pour le juger. Je commençais à m’asseoir doucement devant Walter pour entendre sa première question. Une première question assez facile à répondre, je connaissais un peu le dossier de Parker. J’avais laissé un rire au grand monologue au cas d’un roman-savon pour la Young Force.

En réalité, je m’attendais un peu à cette réalité, on était quand même des jeunes, qui sortent à peine de notre adolescence, et la plupart restait célibataire. Alors, bientôt, ils risquaient d’avoir les premiers espoirs cassés en termes d’amour. Jensen risquait de pleurer beaucoup, quand il va savoir que je suis complètement indifférente à son charme de demi-demi-demi dieu pas fini. Je ne pouvais pas le savoir encore, mais l’avenir risquait d’être cruel pour la plupart des membres de notre organisation. Flash avait raison! Dès qu’on avait eu l’idée de former ce groupe, les cicatrices morales vont restés.

« Ah non, je ne crois pas! Son ancienne copine est morte depuis plusieurs mois. Il faudrait éviter de toucher du sujet de l’amour pour quelques années, je crois. Mais je ne crois pas qu’on va avoir de gros conflits de couples pour les prochaines années. Certains recherchent toujours l’Amour éternel, mais le but ultime de plusieurs d’entres-nous restent souvent le combat pour la Justice et la Liberté! »

Je le disais presque comme Carol, c’était pratiquement glorieux pour tous les gens de cette planète. En parlant de Carol, Walter dériva rapidement sur ce sujet. Il devrait se poser de nombreuses questions, surtout avec l’agression de Carol contre Cassandra. Selon les rumeurs, c’était un grand choc, quand Cassie était ramassée au sol proche de la mort. Je pouvais même me demander pourquoi les Vengeurs la laissaient ensuite en liberté sans lui mettre une punition quelconque.

« Nous ne sommes pas en guerre, ni contre les Vengeurs, ni contre Carol. À ce que j’ai reçu comme informations, une personne est venue s’excuser au nom des Vengeurs pour cette agression. On ne veut pas avoir des problèmes avec les autres groupes, on cherche surtout à défendre tous les êtres vivants de cette planète sans être dans les préjugés! Notre but est le suivant, défendre les innocents contre les criminels. Nos interventions sont bien sûr limités à New York aujourd’hui, mais vu le recrutement et nos moyens, on risque d’agrandir cela pour partout sur le territoire américain. Et on rêve un jour de faire un réel groupe international pour défendre les gens. Notre principal pour le moment actuel, c’est surtout de consolider notre groupe, de trouver des actions à faire et de construire des stratégies. Voila pour commencer, tu n’es pas trop perdu? »


Je posais quand même la question, Garfield avait l’habitude de se perdre dans des phrases bien trop intelligentes de ma part.

_________________

« La Classe Young Force dépasse aujourd'hui la Classe Américaine »
avatar
Suzanne Davis

Messages : 153
Date d'inscription : 20/12/2014
Localisation : Quelque part au Canada

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Explication méthodologique logistique et intellectuelle de la Young Force.... (Ou juste un titre vraiment exagéré) [Jensen]

Message  Walter Jensen le Mar 27 Jan 2015 - 4:42

Oups… Alors comme ça, Peter avait perdu sa petite copine. C’est dur, ça. Ca me rappelle une scène dans un film où un super-agent se fait attaquer chez lui et c’est sa femme qui se fait tuer et du coup, il pousse un crie avec caméra plongeante sur sa face, puis il décide de détruire toute la mafia, parce qu’il est trop vénère ! Je me demande si Peter a fait la même chose et a botté le cul de tous les vilains de la planète sous l’effet de la colère. Certainement que non, vu qu’il reste encore des Vengeurs vivants.

J’écoute l’explication sur les rapports de force entre la YF et les Vengeurs. Ok, ils se seraient excusés, mais et alors ? Qu’est-ce que ça peut faire ? Est-ce qu’il suffit d’envoyer un mail d’excuses pour qu’on fasse comme si de rien n’était ? Genre, hey, je t’ai violemment pété la face contre le bitume, mais je viens de m’excuser, donc, t’as rien à répondre, on est quitte… C’est un peu trop simple, je trouve. Faudra que je passe voir Cassie pour essayer de la soigner un peu, peut-être que ça la soulagera, et puis en plus, je suis un fin psychologue, elle va adorer que je lui parle pour soulager sa souffrance intérieure. Et puis, il paraît qu’elle est pas mal aussi, je pourrais prendre des photos discrètement. J’avais une idée pour faire un calendrier avec des photos de nous dessus, ça serait drôle, je pense, mais photographier tout le monde à leur insue, ça va pas être simple !

Que je sois perdu, c’est plutôt une évidence. Pour être honnête, je sais même pas par où commencer, y’a plein de questions qui se bousculent dans ma tête, et j’ai du mal à mettre de l’ordre dans tout ça. J’inspire un grand coup, pour me vider l’esprit, et ne garder que l’essentiel à l’esprit : les hanches de Suzie… Heu, non, c’est pas ça… Que faisons-nous ?

-En fait, oui, je suis un peu perdu. Je comprends pas comment on peut trouver des missions. J’ai bien une amie d’ami qui m’a dit que peut-être elle avait entendu un truc sur un trafic de drogue dans Brooklin, mais sinon, je sais pas trop, c’est un peu tendu. On a un truc pour espionner le réseau des flics ? On a une ligne d’urgence où peut nous appeler le président des États-Unis ? Et sinon, on a une salle d’entrainement pour se battre ? Et puis Billy et toi, vous êtes mariés ou vous êtes frère et soeur ? Qui est célibataire dans l’équipe ? A combien doit s’élever mon loyer ? Et pourquoi je dois m’occuper aussi à 50% de vider la poubelle de la salle de bain alors que j’y mets jamais rien dedans ? Raven, elle fait des sacrifices humains ?

_________________
avatar
Walter Jensen

Messages : 342
Date d'inscription : 19/12/2014

Feuille de personnage
Pouvoirs:
Informations:

Voir le profil de l'utilisateur http://heroicage.forumactif.com/t252-walter-jensen-sunshine#2388

Revenir en haut Aller en bas

Re: Explication méthodologique logistique et intellectuelle de la Young Force.... (Ou juste un titre vraiment exagéré) [Jensen]

Message  Suzanne Davis le Sam 31 Jan 2015 - 1:18

Je savais très bien mon devoir, je savais très bien le risque du métier de livre autant d’informations vers Jensen. J’avais aussi risqué ma vie quand on avait recruté Bishop à Central Park. Peut-être que Garfield avait pris les mêmes risques dans cette organisation pour ce recrutement! Peut-être qu’il avait pris des risques considérés pour nous amener un membre aussi important et intelligent que Walter Jensen. Il avait peut-être aussi reçu une flèche dans la jambe pour justifier un tel recrutement. Peut-être que Garfield avait porté un message d’espoir incroyable en courant héroïquement sauver Walter, derrière un drapeau américain! Peut-être qu’ils avaient formés un duo incroyable peu après… pour combattre les criminels de ce monde! Ou… peut-être que Garfield avait juste foncé en gros mongol en T-Rex vers une voiture de cambrioleur? Comment pouvais-je le savoir? Je vous le demandais à tous derrière vos écrans, comment je pouvais le savoir? Peut-être juste en regardant les vidéos les plus populaires de Youtube! La vie pouvait être si difficile avec autant de mystère dans notre vie, sans réponses et sans intelligences!

Après mes deux longs monologues, Walter me regarda curieusement avec autant de sagesses qu’il pouvait avoir pour me toucher quelques mots. Des mots qui pouvaient tout me dire par sa grande répartie et son intelligence hors du commun. Cours! Cours vers l’Espoir d’un monde meilleur! Walter, tu étais comme notre Forrest Gump! Cette personne qu’on considérait comme un perdant, mais avec une si grande intelligence et pertinence à la vie! J’avais presque les larmes aux yeux en pensent à la force utilisée pour être présent devant lui.

Puis, je redescendais sur Terre et je me rendais compte qu’il me posait peut-être les questions les plus stupides de toute mon existence. J’avais commencé juste à faire un grand Euh… au début avant de recommencer à me parler.

« On a quelques informateurs de la rue, qui peuvent nous aider à combattre certaines organisations criminelles. En plus, Parker et Cassie ont déjà une bonne expérience pour combattre les criminels et ils connaissent assez les réseaux pour intervenir durant des grands actes de crimes. On a essayé d’avoir un contact avec Monsieur Obama, mais on n’a pas encore de retour malheureusement. »

Les autres questions étaient vraiment étranges, mais je pouvais les comprendre. J’allais quand même lui réserver une petite surprise pour le prix du logement. Pour les autres questions, cela restait un grand mystère.

« Je pense qu’on est tous célibataires dans le groupe, mais j’ai déjà une personne dans mon radar… très mignonne. » Je parlais assurément de Cassie en faisant mon clin d’œil gigantesque avec mon plus grand sourire de mon Histoire. « Le prix du logement est de 200$ par mois si tu ne travailles pas dans le Starbucks Coffee, sinon cela monte à 250$ par mois. Tu dois aussi participer aux activités communes de la Young Force. Sinon ta question sur les poubelles est trop bizarre pour que j’y réponds… et Raven… je ne sais pas, mais tu sais… elle ne vient pas vraiment d’ici et elle va peut-être avoir besoin d’un temps d’adaptation. Essaie juste de lui laisser un peu de temps pour qu’elle s’habitue à ce monde… »

Je reprenais mon sourire avant de laisser une autre nouvelle question.

« Cela répond à tes interrogations? »

_________________

« La Classe Young Force dépasse aujourd'hui la Classe Américaine »
avatar
Suzanne Davis

Messages : 153
Date d'inscription : 20/12/2014
Localisation : Quelque part au Canada

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum