Les ruines de ton enfance [Billy]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les ruines de ton enfance [Billy]

Message  Ethan Scott le Ven 26 Déc 2014 - 15:05


LES RUINES DE TON ENFANCE


« Ethan était sur son ordinateur, dans sa chambre, et travaillait à décompresser les nouveaux enregistrements spatiaux reçus du S.E.T.I. : Search for Extra-Terrestrial Intelligence. Il avait toujours fait ça depuis qu'il avait un ordinateur. En réalité, c'était même sa toute première contribution sur internet et il n'avait cessé depuis. Quand il était plus jeune, il était persuadé que tôt ou tard des aliens voudraient se mettre à communiquer, et il voulait devenir le héros qui allait découvrir ce message. Il n'avait jamais remis en question la possibilité d'empires et de civilisations extra-terrestres, et de toutes façons c'était très stupide de le faire quand Superman était une des figures les plus connues du monde entier. Mais Krypton était mort, elle n'existait plus. Cependant, ça n'empêchait pas qu'il pouvait - qu'il devait, même - y avoir d'autres planètes habitées qu'il était impatient de découvrir. Au fond, avec les années qui passaient, c'était plus devenu un automatisme qu'autre chose, et de toutes manières avec toutes ces bizarreries héroïques qui apparaissaient régulièrement et qui disaient venir d'autres dimensions, d'autres temporalités ou même juste d'autres planètes, ce n'était plus tant une exclusivité mondiale que ça, que de découvrir une civilisation spatiale. Néanmoins, ça avait toujours de la gueule, et c'était encore sur sa "to do list", quelque part entre « devenir un super héros » et « trouver le moyen de faire parler Doom ». A vrai dire, il n'avait jamais rien trouvé sur les fichiers du S.E.T.I., et c'était peu probable que ça arrive un jour, mais depuis le temps, il avait un contact régulier avec le responsable du programme, depuis le jour où il l'avait interviewé pour Suck My Geek. Cela faisait trois ans maintenant qu'il était membre du SETI Institute, avec sa contribution de $20 par an, sa carte de membre, son pin's SETI et le magasine virtuel Explorer. En plus des invitations à des évènements spéciaux. Il avait même visité l'institut, il y a quelques années, qui se situait à Mountain View, à peine une centaine de kilomètre de San Francisco. Au grand dam de son père, c'était le cadeau d'anniversaire qu'il lui avait demandé. Ça et une parabole 1 420 MHz qui traînait encore sur le toit, mais qui était rendue totalement inutile maintenant puisqu'on pouvait tout faire par internet.

Toujours était-il qu'il écoutait en plus de la musique, dans cette chambre qu'il allait partager en collocation avec Billy Davis dès que celui-ci serait revenu de son voyage top secret d'importance alpha. Et croyez-le ou non, mais lorsque Billy allait rentrer, ça allait chier du pâte encore plus rapidement qu'une usine avant les fêtes de Noël. Billy semblait éviter ses appels, et il tombait comme par hasard à chaque fois soit sur Suzanne, soit sur le répondeur. Selon lui, c'était à cause de ses missions d'importance pour le recrutement national de nouveaux potentiels, ou simplement à cause du décalage horaires. mais autant Ethan avait cru Billy au début quand il lui avait parlé de Whale Man sur les plages de Miami, autant il était très vite tombé des nues il y a deux jours quand Cassandra lui avait montré les comptes de la Young Force. $100 000 dépensés à Las Vegas, pour selon lui chercher le mutant nommé "Casino" capable de troller les probabilités ? Non. Non non non. C'était une catastrophe. Une catastrophe parce qu'Ethan n'aurait jamais pensé qu'il dépenserait autant d'argent, et la Young Force... Enfin, il lui en parlerait lorsqu'il serait là, mais c'était une crise majeure, et il avait pris une importante décision contre Billy. Il était prêt à le recevoir comme il fallait. Suzanne et son frère rentrait aujourd'hui, et il avait dit qu'il serait quelques jours à San Francisco parce que son père était malade. Seulement ce n'était pas vrai.

Quand enfin, enfin Billy rentra dans l'appartement, Ethan avait préparé ses armes de guerre. Il avait plusieurs objets sous son bras. Ronds et plats, et il allait mettre en application cette décision importante qu'il avait prise : il allait le détruire totalement. C'était peut-être la décision la plus importante de l'histoire de son amitié avec Billy, car il s'apprêtait à faire une seconde fois ce qui avait failli provoquer la fin du monde il y a deux ans. Son acte allait sûrement passer pour de la torture psychologique, mais Billy le méritait totalement.

Il lève une main bien haute en tenant l'objet entre ses mains, Pac Man le regarde avec un air dans lequel transparaît soudain une panique démesurée. Son bras s'abaisse alors et l'assiette vient se briser sur le sol dans un fracas monstrueux et très facilement reconnaissable.

_ BILLY »

Il s'avance dans les couloirs tordus de l'appartement en continuant. Même pour lui en tant que geek, ça lui fait mal au cœur, mais c'est totalement nécessaire.

Il brise une deuxième assiette sur le sol, et cette fois-ci, ce sont les tortues Ninjas qui meurent. Il continue d'avancer avec une lenteur méthodique et démoniaque en hurlant sa sentence. Il apparaît alors devant Billy, là dans le couloir. Voilà sa prochain cible.

_ ANTHONY »

Une troisième assiette vient se fracasser contre un mur proche de son ami et explose en mille morceaux. La Justice League vient de mourir.

_ DAVIS »

Un profond silence mal à l'aise, mais juste l'espace d'une seconde. Il porte une quatrième assiette, qu'il brandit au-dessus de sa tête. C'est la pièce la plus rare de Billy.

_ TU ENTENDS CE BRUIT ? C'EST LE SON DE TON ENFANCE QUE JE RUINE. »

Son assiette ultime, sa perle rare, sa plus grand conquête peut-être dans la vie. Ethan la tient entre les mains, et la moutarde lui monte au nez aussi sûrement qu'une trique devant CM Punk.

_ JE TIENS EN OTAGE TA PIÈCE MAÎTRESSE. AMÈNE-TOI TOUT DE SUITE FOUTU MONGOL ! » »

_________________

La Reine Iguane et le Cowboy de Tchernobyl en mission : rendre jaloux Walter et Darryl
*Troll Patrol*
When there's trouble you know who to caaaall
avatar
Ethan Scott

Messages : 609
Date d'inscription : 11/11/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les ruines de ton enfance [Billy]

Message  Billy A. Davis le Ven 26 Déc 2014 - 21:51

« JE LE PRENDS BORDEL DE MERDE! POUR 10 000$! » La foule est totalement en délire autour de la table du jeu, les filles commencent à danser et les vieux commencent à applaudir! Lance les dés! LANCE-LES BORDEL! Le suspense est au maximum, mes bras gigotent dans le ciel digne du plus gros attardé de tous les temps. Mon sourire est au maximum, je ne peux rien faire devant toute cette excitation. Il manque juste Robert De Niro à coté et je suis dans le rêve le plus incroyable. Ma vie est complètement folle! Fuck les conséquences! Fuck la vie en général! Fuck la Young Force! J’ai envie de terminer plein de frics à regarder la Reine du Sud toute la journée! Ethan et Suzie vont me comprendre quand je vais leur ramasser plein d’argents pour leur organisation et on va s’acheter un spa putain!

Je vois le dé lancé et mon délire est total… non… fuck… non… Tous les cris de joies s’éteignent d’un coup quand je vois la fin du dé. Noooooon! Je viens de perdre 10 000$ et tous mes amis du casino. Ma vie est complètement foutue! Je dois trouver une explication pour cette perte d’argents. Bon, je vais aller boire un peu pour décompresser. Je ne sais pas où est Suzie, mais elle devrait en profiter un peu. Je rencontre dans ce bar mystérieux et sombre proche du casino. Un des gars qui fait un Elvis pouvant faire des mariages civils Las Vegasiens, est juste à coté de moi! Devinez quoi? BAH PUTAIN POUR 10 000$! JE LE MARIE! C’était totalement amusant. Le Sanctuaire du bonheur et du paradis sur la Terre!

Las Vegas est beaucoup trop classe! Je pleure dans mon lit pour autant de souvenirs brisés pour revenir à une vie monotone et sans intérêt! Je vais servir du Starbucks pour le reste de ma vie! J’espère que la Young Force va devenir aussi classe que ma vie au casino. Pendant ce temps, pendant les risques me faire embarquer comme esclave sexuel d’un Elvis, Ethan a recruté des copies de lui un peu partout. Elles sont mignonnes les filles, mais les gars sont toujours aussi bizarres que lui. Bon courage Billy! Juste un petit chiffre! Et j’en ressors gagnant! Après je vais voler la bouffe de Garfield et ces lunettes pour me promener dans la rue.

Le chiffre est un peu normal, je commence toujours à rigoler avec Molly. Je lui fais des clins d’œil de partout pour qu’elle se sente appréciée, mais… c’est le grand moment. Le moment où Ethan a voulu dépassé les limites de l’acceptable. Un génocide digne du premier démon sur Kailash! Un esprit complètement attardé cherchant à attirer l’attention. J’ai attendu les premières assiettes se casser la gueule! LA COLLECTION DES DAVIS! Ce gros con veut détruire complètement ma famille! Je remonte aux appartements le plus rapidement possible.

« Mais p’pa! Regarde l’assiette Justice League! Wonder Woman est trop sexy. » Cassé en morceau devant mes yeux! Mais il fout quoi ce mongol? Il est en train de briser même la collection de Suzie! Je m’agenouille à terre, le visage digne de la peinture la plus terrifiante de tous les temps en bougeant mes bras comme un attardé. Puis, il veut briser l’assiette de Trône de Fer, signé par Martin!

« NOOOOOOOOOOOOOOOOoooooooooooonnnnnnnn! » Je commence à paniquer totalement! « Ethan, STOP! C’est aussi le seul! Je dis bien la Seule! LA SEULE RAISON DE VIVRE DE SUZIE! TU VEUX TUER SUSU? » Je le dis en le suivant en me faisant un mal de chien, en égorgeant mes pauvres genoux sur le sol. Je ne sais pas c’est quoi son problème, il doit juste avoir apprit l’existence des Vengeurs. Cela doit faire mal à son petit cœur!
avatar
Billy A. Davis

Messages : 131
Date d'inscription : 18/11/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les ruines de ton enfance [Billy]

Message  Ethan Scott le Jeu 15 Jan 2015 - 1:19


LES RUINES DE TON ENFANCE


« Billy était là, il rampait presque au sol avec une détresse et une panique dans les yeux dignes d'une Jessica Drew qui découvre l'attardement d'un petit fils oublié. Est-ce qu'Ethan devait sentir du remord en cet instant ? Est-ce qu'il était en train de basculer du côté obscur de la force en sentant une satisfaction malsaine à briser des assiettes sur lesquelles il avait été à la fois admiratif et jaloux pendant toutes ces années ? Non, ça dépassait totalement de simples considérations geeks, aujourd'hui, il s'agissait de réaliser le rêve d'une génération entière, le rêve oublié de la Justice League, de libérer les gens de ce cauchemar qu'étaient les Vengeurs. Aujourd'hui, il s'agissait de forger la Young Force, pour que demain, ils deviennent le plus grand groupe mondial, les héritiers de la Ligue de Justice.

Mais aujourd'hui, Billy venait de briser ce rêve. Il venait de réduire en miettes, sans aucune considération autre que son propre égoïsme, l'idéal d'un monde entier. Et pour couronner le tout, il importait une culpabilité sur la mort de sa sœur.

_ DONNE MOI UNE RAISON BILLY. UNE SEULE BONNE RAISON DE NE PAS LE FAIRE. TU VEUX AVOIR LA MORT DE SUZANNE SUR TA CONSCIENCE ? »

Un jour, Billy avait dit à Ethan pendant qu'ils comataient devant la Reine du Sud que c'était sa plus grande fierté, sa raison de vivre, sa lanterne verte, son épisode quotidien de Bob l'Éponge. Son assiette. Peut-être qu'il allait se jeter par la fenêtre si la relique était brisée, mais c'était pour le bien de Billy, pour le bien de la Young Force, le fucking bien commun putain. Ethan regarde son ancien ami dans les yeux avec des éclairs, la porcelaine toujours levée haute vers le ciel. Il va lui poser une question, peut-être l'épreuve la plus importante de sa vie.

_ Je ne te hais pas, Billy, je fais simplement mon devoir de fondateur, ça me brise le cœur également. Alors réponds simplement à ma question, une simple question et je te rends ton assiette. »

Les autres dans l'appartement devait vraiment se demander ce que c'était que ce bordel, mais c'était une scène de ménage presque normale dans un groupe aussi bordélique. Après tout, ils avaient bien appelé leur salle de réunion « The Room » et personne n'avait encore percé le secret du mystérieux chaton de la Young Force : un individu encore non identifié qui brisait tous les rapports de réunion en mettant des images de chatons à la place. Une énorme gueule de grumpy cat sur chaque page, et les soupçons étaient actuellement sur Connor ou Garfield, les deux attardés du groupe, le premier car il avait la même expression que le chat, le second car c'était un putain de mongol. Personne n'avait encore deviné que c'était Ethan le responsable.

_ Où sont Casino-Man, Whale-Man, Plage-Woman et Miami-Bitch ? ET POURQUOI. ON A. UN FUCKING TROU. DE - $83.000 SUR LE COMPTE ? ON EST EN FAILLITE PUTAIN. BILLY, T'ES VRAIMENT UN ATTARDÉ QU'AS TU FAIS PAR TOUS LES DIEUX ? TU VIENS DE BRISER NOTRE RÊVEEEEE. » »


Dernière édition par Ethan Scott le Mar 3 Mar 2015 - 20:58, édité 1 fois

_________________

La Reine Iguane et le Cowboy de Tchernobyl en mission : rendre jaloux Walter et Darryl
*Troll Patrol*
When there's trouble you know who to caaaall
avatar
Ethan Scott

Messages : 609
Date d'inscription : 11/11/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les ruines de ton enfance [Billy]

Message  Billy A. Davis le Jeu 15 Jan 2015 - 15:55

Il ne peut pas comprendre, je suis désolé au monde à la maison qui me lit actuellement, mais Ethan Scott ne peux pas comprendre. C’est bien trop complexe pour son cerveau, pour ses connaissances si limités et surtout par son manque de scolarité. J’ai toujours eu pitié de cet enfant quand il a porté son C.V pour travailler avec nous. Il ne peut pas comprendre la grande complexité de mes actions et de mes idées. Je ne peux pas le laisser continuer dans son délire, je dois défendre ma famille et mon nom contre ses infâmes mensonges. Je commence à me relever doucement, sans m’approcher de sa personne, je lance mon regard de sagesse digne de Superman à cette personne, cette personne que je considère comme peut-être mon meilleur ami.


« Ethan. Tu me connais. Tu sais toutes les considérations que j’ai prises dans ma vie pour arriver à ce niveau. Tu sais depuis que j’ai entendu Monster d’Imagines Dragons devant un clip des Jeunes Vengeurs, tu sais la considération que les Davis ont prise pour le sacrifice de la Young Force. Tu fais une énorme bêtise, mais je peux te pardonner, parce que tu es peut-être l’un de mes plus grands amis. Un ami qui ne se donne pas, mais un ami de vie, un ami où qui va prendre de la bière avec moi dans vingt ans pour parler encore de notre équipe. Je vais peut-être te rappeler ce que tu es en train de faire actuellement, peut-être que je vais avoir encore un raclement de gorge en voyant mon assiette de la Justice League cassée en morceaux. Notre vie est maintenant remplie de sacrifice incroyable.

Je te réfère à deux choses en particuliers avant de me critiquer sur mon recrutement. Tu sais très bien que Psylocke, que Wonder Woman, que Martian Manhunter et ainsi que mon mentor qui m’aime beaucoup : Beaubier, ont refusé de participer aux projets des Vengeurs. Tu te souviens de tes lectures de John Stewart, quand il dit avoir essayé de recruter des gens, mais plusieurs ont refusé? Tu crois que c’est simple de recruter des membres qui veulent sacrifier leurs vies? J’ai rencontré Whale Man! J’ai essayé de le convaincre, mais il a refusé… je lui ai tout promis pour garder son honneur, pour garder ses combats pour l’environnement, mais il a refusé toutes mes propositions. J’en ai pleuré pendant pratiquement vingt jours. Tu oublies aussi une considération importante, tu sais que Suzie a reçu une flèche dans la jambe pour recruter la sexy Archer de Central Park? Tu sais que les Davis ont subi beaucoup de Jackson, le gars rejeté des Vengeurs Académiques? Les deux ont accepté de nous suivre… Jackson s’en vient très bientôt…

Casino-Man m’a arnaqué autant que moi que toute la Young Force au complet. Il me disait : Vient on va faire de l’argent pour notre futur équipe, mais en réalité il m’a volé… il doit faire parti de la Confrérie. Il m’a volé et il m’a drogué! Tu sais le déshonneur que cela me touche? PUTAIN ETHAN! Je me suis réveillé le lendemain, marié à Elvis Garcias!! Ma vie n’était pas simple pour le recrutement de notre équipe après cet évènement.

On est en faillite, mais pas à cause de moi, mais à cause de Casino-Man et de sa drogue! Mais, tu oublies quelque chose de très important mon ami! Quelque chose de très précieux pour notre avenir et notre passé… quelque chose qui s’appelle…

Le…

Pouvoir…

De…

L’AMOUR! Tu crois que le pouvoir de l’amour va nous laisser défait de cette façon, est-ce que tu te décourages vraiment de ce petit 83 000$ de dettes? Je te croyais bien plus fort que cela! JE CROYAIS QUE TU ÉTAIS L’ÉLITE DE L’ÉLITE! Je ne peux pas croire que tu abandonnes de cette façon, mon ami. En plus… je ne t’ai pas tout dis… on a recruté aussi un troisième membre qui va venir très bientôt… un membre qui va tellement t’émoustiller… »
Je commence à m’approcher de mon grand ami avec presque des larmes aux yeux, il peut tout voir dans ses yeux. Il peut même croire que j’ai trouvé le fils secret de Wonder Woman et de Superman. Je commence à prendre de grandes respirations. Je le prends doucement par ses épaules pour le fixer dans ses pauvres yeux doux de petit innocent.

« Il est puissant, glorieux… fort… convaincu… son nom de famille est Couilles… et son prénom… BRISERTES! »

Mon pied part le plus rapidement possible, à une vitesse de 30 km à l’heure, ma gueule est grande ouverte durant cette attaque. Il est complètement taré ce merdeux, je vais lui régler le compte à ce petit connard. Mon pied arrive directement entre ses deux jambes et je lance le plus gros hurlement d’animal possible pour foncer vers lui. Je le jette au sol violemment. « PUTAIN DE MERDE, T’AS RECRUTÉ GARFIELD LOGAN ET TU OSES ME PARLER DE MES RECRUTEMENTS RATÉS? T’EST COMPLÈTEMENT TARÉ! » Je commence à lui donner de solides gifles sur la gueule pour répondre à ses actes pendant que le début de la Reine du Sud commence dans une télévision proche de chez nous. Oui, ce RP est n’importe quoi.

avatar
Billy A. Davis

Messages : 131
Date d'inscription : 18/11/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les ruines de ton enfance [Billy]

Message  Ethan Scott le Mar 3 Mar 2015 - 22:01


LES RUINES DE TON ENFANCE


« Est-ce que j'en voulais à Billy de son comportement ? Est-ce que j'en voulais à Billy de son attardement ? Est-ce que ses parents se sont rendus compte des monstres qu'ils avaient créés ? Les Davis, des zones entropiques à eux seuls, capable de briser en deux le vaisseau spatial de Ronan l'Accusateur simplement en appuyant sur le bouton des toilettes. Est-ce que je lui en voulait d'être un faible humain sans volonté incapable de résister à l'appât du gain, de la nourriture et des femmes ? Oui, bien sûr que je lui en voulait, cet attardé venait de nous endetter de $83.000. Pourtant, son discours était passionné, héroïque même, presque, et bien malgré moi, je fus captivé par ses paroles. C'était tellement beau, il faisait ressortir toute la gloire de notre équipe, de nos combats et de notre groupe par cette inspiration d'éloquence et de civilisation. Moi aussi, je commençais à avoir les larmes aux yeux, devant ce grand travail d'équipe que nous avions réalisé jusque là.

Alors, il fit la pire chose possible du monde, il devint le Batman et Robin des films, en choisissant de me trahir, moi, son ami, son frère, son co-fondateur. Il m'agressa de la pire des vilénies possible, et son pied finit dans mes couilles.

FLASHBACK DRAMATIQUE. NOIR ET BLANC. MUSIQUE D'AMBIANCE DE LA REINE DU SUD. UN AN PLUS TÔT.

_ T'es qu'une grosse merde, Dave, une grosse merde tu m'entends ? MEGA-FLAGADOSS TROP COOL ? ON DIRAIT JUSTE UN DÉBILE MAJEUR QUI SERT DE BISCUIT A UN KOKIYAS. Bordel. De. Merde. Comment est-ce que tu peux oser trahir les geeks de cette façon ? Tu brises tous les idéaux de la Justice League ! »

Le dénommé Dave me regarde avec son air de mongol, tellement débile qu'on dirait qu'il a un air de ressemblance avec son pokémon attardé. Il est en train de trahir notre amitié au complet, en ayant accepté cette carte pokémon qui était en supplément d'un paquet de figurines a l'effigie des Vengeurs. Mais je ne vais pas le laisser faire. Non, moi, le grand Ethan Scott, j'ai juré de combattre le crime par tous les moyens. Et ça sera un bon moyen de lui faire payer la destruction de ma peluche collector Raichu. Je vais lui démolir la gueule au complet, à ce connard. D'un geste, je prends la carte brillante entre mes deux mains, pincée entre les pouces et les index, et je le regarde en lui lançant une réplique digne d'un film d'Hollywood.

_ Un grand pouvoir entraîne une grande responsabilité. Tu n'es pas digne, Dave Lizewski, retourne manger ta merde avec ton projet de héros, ton costume d'éboueur vert et jaune et tes gants de vaisselle. ADIEUUUUU. »

Je déchire la carte d'un geste sec et dramatique, pendant qu'il hurle le désespoir de toute une vie :

_ NOoOoOooOooOooOOoOOoOOoOOoOOooOOoOOoOoOOoOOoOoOOoOoOoOOoOoOOOooOoN »

Mais je fais ça pour son bien, plus tard, lorsqu'il aura accepté son infériorité, il me remerciera.

_ JE VAIS TE DÉMOLIR LA GUEULE, GROSSE MERDE. JE LE JURE. »

Et il fait la pire chose possible pour un être humain. Le pire des crimes contre l'humanité. Même Eric Cartman respecte ça : il frappe son pied dans mes couilles avant de commencer à me frapper la gueule.

Depuis ce jour, et mes multiples affrontement avec Dave Lizewski sur nos divergences idéologiques, j'ai appris une chose. Une chose importante qui a déjà sauvé la vie de plusieurs grands héros, un des secrets majeurs de l'héroïsme, et qui empêche que tu aies l'air d'un pervers en moulant quand tu combats le crime avec panache : il faut toujours,
toujours, porter une coquille.

FIN DU FLASHBACK. RETOUR DANS LA CRUELLE RÉALITÉ.

Je hurle comme un mongol, la bouche grande ouverte et les yeux écarquillés, son pied dans ma coquille, tandis que mon cerveau explose sous la douleur. Il se jette sur moi et je tombe à la renverse. Mais, dans le drame de l'action, je lâche l'assiette ultime de Game of Thrones, dédicacée par le grand Georges Martin lui-même, peut-être la plus grand relique authentique de la Young Force, et elle tombe, tombe, tombe vers le sol en ralenti avant de se briser par terre comme la destruction de notre dernier espoir. Aujourd'hui est un jour noir pour les geeks, l'humanité vient de perdre une partie de son patrimoine. Billy vient de tuer Suzie.

Billy me donne des gifles sur la gueule, il me parle de Garfield, de son recrutement. Je veux passer en mode warrior, mais mon visage est rouge du génocide de mes testicules. Plusieurs sentiments se font la guerre dans mon cœur : la colère de son acte, la tristesse de l'assiette brisée, et l'agonie d'une fierté éclatée. Je hurle encore, en libérant toute ma douleur dans une vague télépathique complètement incontrôlée. La moitié de l'immeuble va ressentir le broyage de couilles de Billy. Oui, même les femmes.

J'essaie de me battre contre Billy, mais je suis déjà presque achevé. Je lance mes mains contre ses mains, en essayant de lui claquer la gueule aussi.

_ TU AS TENTÉ DE ME TUER. A L'AIDE. ARRGH. A L'AIIIIDE. JE VAIS TE DÉMOLIR LA GUEULE PETITE MERDE. JE VAIS TE LOBOTOMISER ET TE FAIRE DEVENIR TERESA MENDOSA. »

C'est cruel, mais il l'a mérité. Il va finir en enfer ce petit merdeux.

_ JE N'AI JAMAIS RECRUTÉ LOGAN, IL S'EST INCRUSTÉ TOUT SEUL ! »

Je l'agrippe par la taille et je commence à lui faire un câlin mortel. Je vais le serrer tellement fort qu'il va exploser. Je commence à le mordre dans l'épaule, aussi. Pour lui infliger la plus grande douleur possible en roulant sur le sol dans les débris d'assiette. Nous nous étions jurés de ne plus en revenir là, mais Billy m'a forcé, tu m'as forcé mon frère, à te démolir psychologiquement pour tes actes. »

_________________

La Reine Iguane et le Cowboy de Tchernobyl en mission : rendre jaloux Walter et Darryl
*Troll Patrol*
When there's trouble you know who to caaaall
avatar
Ethan Scott

Messages : 609
Date d'inscription : 11/11/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les ruines de ton enfance [Billy]

Message  Billy A. Davis le Mer 4 Mar 2015 - 1:22

Ô Monde!
Ô Étoiles.
Que Dieu te décrive cette Histoire,
Qui n’a aucune rime.
Dans mon putain de poème de merde!


Je le vois dans ses yeux, je le vois cette grande innocence, cette croyance qui peut toucher toute l’Histoire des super-héros. Nous ne sommes pas uniquement les super-héros, nous sommes des supers-humains, super saiyens et surtout super Young Force! Nous sommes cools, beaux, sexys et surtout incroyablement intelligents. J’ai presque vu une larme coulée de ses yeux devant mes paroles dignes de Charlie Chaplin. Qui suis-je? Je suis Billy. Anthony. Davis. Cinquième Flash. Héros de ce monde. Et… aussi attardé de service. Est-ce je lui mens? Peut-être que oui, mais vous savez ce qu’Aristote disait sur le mensonge?

Si le mensonge est noble et pour le bien de la société, il est accepté moralement. Qui ne veut pas que je couille Ethan? Opposez-vous immédiatement! Personne? Vous voyez? C’est pour le bien de la société civile! Est-ce que je suis en train de vous réciter des cours de philosophie en ligne qui m’emmerdent totalement? Oh que oui! Est-ce que j’en suis fier? Non pas vraiment, je dois vraiment vous ennuyer. Revenons au sujet initial, Ethan qui brise mes assiettes comme un débile mental. Beaucoup de gens peuvent critiquer mon cassage de ses couilles, j’entends même Darryl gueulé au loin un grand non dramatique, mais il faut qu’Ethan comprenne la leçon.

FLASHBACK COMPLÈTEMENT ATTARDÉ, QUI N’A AUCUN SENS DANS L’HISTOIRE ACTUEL… AVEC UNE MUSIQUE TRISTE DE BEETHOVEEN.



« Quel est ton nom? »
« Eth… »
« Ton… NOMMMM! »
« Euh…. »
« Écoute moi, il faut être sérieux dans cette embauche, alors dis… moi… ton nom. »
Il prit un grand souffle.
« Je suis Ethan Scott, joueur de donjons et dragons, j’aime les gars, j’ai tué mon hamster quand j’étais jeune, j’en suis encore traumatisé. À mon dernier jeu de donjons et dragons, j’étais un sorcier ultime, mais mon ami m’a trollé et je suis devenu une merde de mouton… »
Je le regarde fièrement, les yeux ébahis et je dépose une main sur son épaule.
« Bienvenue au Starbucks. »


FIN DU FLASBACK QUI NE SERT À RIEN


Alors, cela a servit à quoi ce Flashback? À rien du tout. Je veux juste que les gens comprennent à quoi sert le plus gros boulet de l’Histoire de l’Humanité. Je n’ai pas calculé sa coquille, mais j’ai calculé sa bêtise. Il est bien trop prévisible au combat. Il croit pouvoir combattre un membre expérimenté de Béta Flight? Il peut encore rêver! Il vient de briser la vie de Susu, il va le payer par la perte de sa virilité. Il croit pouvoir me combattre? Il croit avoir cette intelligence hors du commun pour m’affronter, mais il est encore loin du niveau.

Il essaie de me menacer, il essaie de me donner un câlin ultime, mais je continue à lui donner des gifles. Puis… d’un coup… je re-vise encore ses magnifiques noix avec mon genoux directement encore dessus. Il veut faire passer Garfield pour la faute de l’intrus, mais j’ai une phrase parfaite pour cette situation. Une phrase d’une telle sagesse que j’ai lue et je vais mettre dans ce contexte sans avoir aucun lien logique.

« Emil Cioran a dit : Pardonnerai-je jamais à la terre de m'avoir compté parmi les siens à titre d'intrus seulement ? MOI JE DIS JAMAIS » Je me relève en faisant une acrobatie complètement ratée en essayant de revenir sur mes pieds avec une pression de mes bras comme dans les films, mais je m’écrase comme une merde en essayant et mon pouce se casse. Je commence à lancer le plus grand cri de douleurs de tous les temps. « TU AS CASSÉ MON POUCE, SALE ATTARDÉ! AIDEZ MOI QUELQU’UN! » Je commence à pleurer comme un gamin devant toute cette violence, mais c’était juste un bluff, quand il va s’approcher, il va avoir l’attaquer Zidane direct encore sur ses bijoux de familles.

_________________
avatar
Billy A. Davis

Messages : 131
Date d'inscription : 18/11/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les ruines de ton enfance [Billy]

Message  Ethan Scott le Mar 2 Juin 2015 - 14:00


LES RUINES DE TON ENFANCE


« Dangereusement, ils se rapprochent du moment fatidique où l'un d'entre eux va gagner un darwin award en mourant comme une merde. L'un en ayant ses testicules remontées dans la gorge, l'autre en faisant une hémorragie du doigt, dans des chorégraphies de combats dignes de Kamel Ouali. Ethan s'étouffe encore à moitié quand le genou de Billy vient de nouveau faire l'amour à son entrejambe avec toute la délicatesse et la sensualité subtile d'un Superboy en colère. Chaque geek, chaque héros a son drame fondateur, un évènement marquant qui deviendra par la suite le pilier d'une lutte contre le crime et la défense des idéaux de Justice. Aujourd'hui est un grand jour, car au vu du drame, ce sont deux grands héros qui viennent de naître mais ils risquent de ne pas survivre très longtemps. A eux deux, ils défient toutes les théories de l'évolution de Darwin. Comment, bordel, comment ont-ils réussit à survivre jusqu'à leur âge sans décéder de connerie ? Je vous le demande, mais j'ai la réponse mes amis. C'est que malgré le ridicule, personne ne va jamais le savoir, et Ethan et Billy restent les membres les plus cools de la YOUNG FORCE se battant en duel dans un mouchoir de poche dans un sondage du plus gros attardé, avec autant de suspense qu'ici.

Allongé contre le sol, le corps meurtri par ces éclats d'assiettes de Game of Thrones édition limitée à 15 exemplaires en céramique d'italie et signée par Georges R. R. Martin en personne, Ethan sent que la mort est arrivée, un grand voile sombre pèse sur lui comme la vérité d'un monde qui se révèle.

_ Ô monde cruel, voici donc venue ma dernière heure, trahi par mon ami, mon frère, mon compagnon d'armes ! POURQUOI ? »

Il tousse encore, le visage rouge. Au fond de lui, il est persuadé qu'il ne pourra plus jamais avoir d'enfants. C'est une lignée complète d'inhumains qu'il vient d'éradiquer, un crime contre un héritage mondial précieux.

_ Je te maudiiis, Billy. Je te maudiiiis. »

Et, dans un ultime effort, ce qui lui semble son dernier souffle, il fait la pire des choses possibles : il envoie un souffle astral dans l'esprit de Stop Man pour lui altérer mentalement ses perceptions, son allure, sa démarche. Pour transformer Billy en une créature de cauchemars...

Désormais, il est TERESA MENDOZA. »

_________________

La Reine Iguane et le Cowboy de Tchernobyl en mission : rendre jaloux Walter et Darryl
*Troll Patrol*
When there's trouble you know who to caaaall
avatar
Ethan Scott

Messages : 609
Date d'inscription : 11/11/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les ruines de ton enfance [Billy]

Message  Billy A. Davis le Mer 10 Juin 2015 - 19:08

Que dire de ce combat horrible entre deux amis qui se connaissent depuis longtemps qui combattaient pour la justice et la liberté? Dans un univers alternatif, Captain America et Iron Man s’étaient pratiquement battus à mort pour une stupide loi américaine, dans ce monde réel, il avait d’autres thèmes bien plus importants, des thèmes qui touchaient une grande partie de l’humanité et ainsi pour tout ce qui était bon autour de l’être humain. Ethan se battait contre des principes aussi importants que la vie, le bonheur et même contre les geeks. Je ne pouvais pas le laisser faire. J’ai peut-être fais des crimes très importants contre ses couilles, mais j’étais vraiment obligé! Il ne peut pas avoir d’enfants, il n’en mérite pas. Il a quand même brisé la vie de Suzie et mon pauvre pouce. Ethan est donc devenu une menace considérable à Stark qui peut créer ses propres ennemis et devenir un héros après avoir arrêter ses propres menaces.

Je ne peux pas le laisser continuer ainsi! Ethan se lance dans un monologue de questionnement sur mon pseudo trahison, mais tout est faux! Tout est totalement faux! J’ai fais des sacrifices énormes en quittant le Starbucks pour le laisser à Ethan, des sacrifices que peu de gens peuvent imaginer. Mon ventre a pratiquement éclaté en mangeant tous les plats cubains en recherchant Whale Man! J’ai été harcelé par plusieurs casinos et opportunistes en voyageant à Las Vegas. Ethan est juste un foutu ingrat, un énorme ingrat qui laisse mon chocolat chaud froid et il pense juste à détruire le Monde!

« NE COMMENCE PAS! TU OSES DÉTRUIRE NOTRE RÊVE POUR QUELQUES BILLETS MANQUANTS! TU ES LE PIRE MONSTRE! »

Puis il recommence à me parler, il recommence à me maudire aussi et à me transformer en gonzesse vulgaire de télé nova sud-américain. Mais il oublie tellement de choses dans cette formidable série qui la Reine du Sud! Teresa avait quand même détruit le cartel mexicain, tué plusieurs mafias dont la mafia italienne, corse, espagnole et encore de nombreux autres! Elle a même fait couler un président mexicain en présentant toute sa corruption aux policiers. Teresa était une femme si forte dans un milieu toujours aussi rude, travaillant directement avec la mafia russe pour ces profits.


Je prends mon courage à deux mains (avec un pouce en moins) et je me relève doucement pour me diriger vers ce microbe d’Ethan Scott. Il voulait faire la guerre des mafias, il risque de l’avoir. Je mets mon gros pied sur son visage, mon pied de Teresa, la mexicaine qu’elle avait comme surnom. Et grâce aux illusions trop fortes d’Ethan, je commence à fumer comme la rebelle attitude de Teresa dans cette grande série. « Folie, jeune homme! Folie! Comment tu peux croire pouvoir me concurrencer? Comment tu peux croire concurrencer mon trafic avec mon fameux collègue appelé Pépé? Je ne peux qu’avoir pitié de ta pauvre âme! La seule raison pourquoi je ne t’achève pas, c’est parce que tu peux m’être encore utile dans l’avenir… » Je lui crache dessus comme une vraie gangsta avant de me diriger vers les marches.

Je me retourne doucement vers ma pauvre victime avant de partir. « Ma victoire est totale, misérable merde, tu me fais… AAAAAAAAAHHHHHHHH » Je commence à trébucher dans les marches comme un gros mongol quand je voulais partir avec de la classe, je me casse l’autre pouce sur une marche et j’arrive en bas comme une véritable merde! « SALE MONSTRE! C’EST DE TA PUTAIN DE FAUTE ENCORE! »

_________________
avatar
Billy A. Davis

Messages : 131
Date d'inscription : 18/11/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les ruines de ton enfance [Billy]

Message  Ethan Scott le Ven 19 Fév 2016 - 6:31


LES RUINES DE TON ENFANCE



« Elle était là, terrible, sexy, dangereuse, une femme fatale qui boit des tequila au nom de ses défunts amants pour respecter une promesse romantique. Teresa Mensoza le modèle de toute une génération, elle qui a défrayé la chronique avec sa vie si incroyable, ce suspense monumental, qui a unifié les cartels, mafias et autres gangs de presque trois continents entiers. La grande baronne de la drogue, miss nez dans la poudre, coke-woman. La grande Teresa, avec sa classe et sa force habituels. Elle s'incarnait en Billy avec une telle facilité qu'on se demandait si, au fond, Billy ne se prenait pas réellement pour la mexicaine. Il était presque sur le point de tuer le pauvre Ethan, et celui-ci se promit de ne pas laisser le dernier mot à Billy Mendoza, le nouveau Roi du Sud.

Mais Billy Mendoza commit une erreur. Une unique mais fatale, terrible, catastrophique erreur. Il essayait de se diriger avec classe vers les escaliers tout en se retournant, mais il ne s'était pas rendu compte que l'illusion de la Reine du Sud lui avait octroyé des talons en plus d'une cigarette dans la bouche. Il se fracassa la gueule jusqu'en bas des marches en hurlant comme un demeuré, et un sourire de satisfaction naquit sur la figure d'Ethan, qui était encore tout rouge de la douleur entre ses jambes.

_ Sombre merde, tu as sous estimé mon pouvoir... »

Il se relève, difficilement, mais avec la conviction des héros dans le regard, avec la force de valeurs justes, pleines de courages et d'altruisme, de justice et du bien en tant que digne héritier de la Justice League. Il était le grand Weakling, fondateur du Bois Joli, créateur des Protocoles secrets Scott, onzième Seigneur Geek de Suck My Geek, et toutes ces choses inutiles mais incroyables. Des rumeurs disent même qu'il s'était marié à une geek sur internet, à ses quatorze ans, avec des bagues collector de Green Lantern.

Mais aujourd'hui, il était un héros. Il avance jusque dans l'embrasure de la porte en s'appuyant contre le mur, marchant dans les débris de céramique des assiettes. Il regarde Billy en contrebas, et son regard est tellement intense qu'il pourrait le carboniser sur place. Quelque part, la musique du générique de Teresa Mendoza commence à retentir, grâce aux pouvoirs d'illusion d'Ethan. Mais il y avait autre chose en plus, la musique de far west d'Enio Morricone, d'il était une fois dans l'ouest, ce film plein de poussière et de...

_ Personne ne me confronte sans en payer le prix... »

Sur sa tête, un chapeau de Cowboy. Il est soudainement habillé en jean, veste de cuir de mouton et foulard autour du coup. A sa ceinture, un colt 6 coups et un lasso. A ses pieds, des santiags. Dans sa bouche, un brin d'herbe pour avoir l'air trop cool.

_ Car je suis LE COWBOY DE TCHERNOBYL. »

Alors, Ethan va pour claquer la porte, mais il trébuche sur un débris d'assiette de la Justice League, le bout avec les boobs de Wonder Woman, et il se déséquilibre, fait quelques pas pour essayer de se rattraper mais commence dramatiquement à tomber lui aussi vers les escaliers.

Heureusement, il est moins attardé que Billy et se rattrape à temps, et aussi parce que ce RP est quand même totalement wtf. Il lui lance alors une dernière réplique digne d'un oscar ou de Di Caprio, mais pas des deux à la fois.

_ Tu dois $83,000 à Tchernobyl, Teresa Mendoza. On va faire une réunion extraordinaire dans The Room malgré le fait que l'affaire du mystérieux chaton trolleur n'ait pas encore été élucidée, alors prépare bien tes arguments, parce que ça risque d'être dramatique malgré tes fameux recrutements. »

Et sans plus de considération pour la dignité perdue des pouces de Billy, il lui claqua la porte au nez, avant de commencer à marcher en canard pour ménager ses pauvres testicules meurtries et aller pleurer sous sa couette. »

_________________

La Reine Iguane et le Cowboy de Tchernobyl en mission : rendre jaloux Walter et Darryl
*Troll Patrol*
When there's trouble you know who to caaaall
avatar
Ethan Scott

Messages : 609
Date d'inscription : 11/11/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum