Invasion Solo (Hal Jordan / Wonder Woman)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Invasion Solo (Hal Jordan / Wonder Woman)

Message  Diana De Themyscira le Mar 9 Déc 2014 - 17:49

    Elle avait bien sûr des regrets, des regrets particuliers pour avoir laisser sa jeune étudiante se débrouiller seule dans ce monde, la croyant prête à affronter les pires des créatures. Le voyant comme la meilleure de toute cette nouvelle génération. Cela avait pris plusieurs semaines avant que Cassandra lui adressait un message pour dire ce qu’il s’était passé. Toujours au Wakanda, protectrice du territoire avec plusieurs membres de la Confrérie et quelques de ses amies, les ignames bêtises du Projet l’Initiative passaient au-dessus de sa couronne dorée. Elle avait bien d’autres choses à combattre que se défendre oralement contre des dires aussi primaires et imbéciles. Elle avait souvent accepté les critiques envers sa personne, pour son costume, pour son caractère ou autres bêtises, mais un membre des Vengeurs avait dépassé les bornes de l’acceptable. Seuls les pires criminels peuvent se montrer aussi gratuits avec des mortels, même si cela ne serait pas un mortel, ce comportement a toujours été condamné par n’importe quel royaume ou organisation défendant le bien commun.

    Diana avait attendu deux semaines avant de rejoindre New York. Non pour passer inaperçue, mais juste pour éviter de rentrer dans une colère noire qui pourrait faire plusieurs victimes innocentes. Elle savait que le S.H.I.E.L.D l’avait placé sur la liste des criminels pour avoir détruit plusieurs de leurs bases en Afrique et pour aussi avoir coopérer avec la Confrérie pendant plusieurs mois. Elle savait maintenant les secrets de la Confrérie, elle ne les respectait pas, mais elle savait vivre avec eux. Au moins, ils ne tabassaient pas des enfants. Diana s’en voulait pour cet acte, elle avait laissé de la liberté à son élève pour affronter des adversaires puissants, elle pensait qu’elle était prête, mais elle avait failli contre une héritière de la Justice League. Cassandra n’était pas morte, mais c’était un lourd traumatisme pour la jeune terrienne, qui était l’une de ses rares amies sur cette planète. Diana n’avait jamais pris de temps à entrainer une personne en solo, elle avait refusé maintes fois de prendre Cassandra comme élève avant d’accepter. Au bout de trois ans, elle s’était attachée à la jeune blonde. Maintenant, elle s’en voulait que cet enfant ait vécu son premier baptême du feu de cette façon.

    Cassandra ne voulait pas que Diana prenne des actes inconsidérés contre Carol, mais c’était comme demander un lion d’arrêter de rugir. Elle avait pris juste un temps de réflexion avant d’aller à New York. Elle ne devrait pas perdre son calme, elle n’avertit personne de son arrivé dans les États-Unis. Une seule mission était importante pour ce voyage, elle passera du temps après à aller voir Cassandra, Clark et les autres anciens de la Justice League. Elle avait attendu longtemps, sur un immeuble voisin, pour voir un vaisseau décollé de la Tour Stark. Il ne fallait pas être un devin que leur base principale ne soit à cette stupide tour, mais quelque part de secret.

    Elle avait suivi le vaisseau de loin, le voyage dura une vingtaine de minutes. Elle arriva finalement à ce fameux vaisseau appelé l’Héliporteur, c’était gigantesque, mais ce n’était pas impressionnant devant la Watchtower. En plus, tous les points faibles de cette structure étaient faciles à repérer en hauteur. C’était d’un amateurisme simpliste et débile. Elle avait attendu un moment avant d’atterrir à coté des soldats qui venaient de débarquer du vaisseau qu’elle avait suivi. Bouclier et Glaive au dos, costumé normalement à ses couleurs, elle leva la voix.


    « Je suis ici pour la reddition de Carol Danvers. Je veux voir un responsable de votre organisation pour discuter des accords autour de sa reddition et de sa peine. Si vous refusez la reddition de votre amie, je détruirais ce vaisseau d’ici quinze minutes. Faites passer le message. »

    Deux des quatre militaires semblaient complètement terrifiés, les deux autres étaient en train de courir vers l’ascenseur pour avertir les responsables. Diana pouvait paraitre sévère dans ses paroles et ses gestes, mais on ne s’attaque pas à une enfant de cette façon, surtout ceux qui prétendent défendre pour le Juste et le Bien. Ils étaient chanceux, elle n’aurait pas menacée de détruire le vaisseau, elle l’aurait fait, il y a une semaine.

_________________
avatar
Diana De Themyscira

Messages : 818
Date d'inscription : 20/10/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Invasion Solo (Hal Jordan / Wonder Woman)

Message  Harold Jordan le Mer 10 Déc 2014 - 23:49


Hal savait pertinemment que cette époque des Vengeurs était des plus bancales. Du point de vue du public et des civils, il restait cette euphorie et ce fanatisme illimité, bien que certains préféraient descendre leur image, et les renvoyer à celle d’un groupe de héros égoïstes et plutôt narcissiques. Mais du point de vue interne, qu’il était impossible de déceler si l’on ne faisait pas partie du cercle fermé des Vengeurs, il y avait d’énormes problèmes : menaces, rage, incompréhension, mais aussi conflits interminables d’égos surdimensionnés. C’était la dure réalité qu’Hal et certains autres commençaient à supporter de moins en moins, certains doutant de leur légitimité à faire partie du groupe, et d’autres complètement perdus dans le cercle vicieux de la sur médiatisation. L’important était de ne rien laisser paraitre, pour ne pas qu’ils perdent espoir, et pour ne pas qu’ils les abandonnent, eux, ces héros qui représentaient tant pour la population surtout Américaine. C’était un fait, le Green Lantern était en plein combat contre ses idéologies, encore indécis et complètement perdu, mais se forçant à voir le bon côté des choses : il pouvait faire ce pour quoi il était prédestiné malgré tout. Malgré le fait que la Justice League avait disparu à son plus grand désespoir.

Présent sur l’Héliporteur du S.H.I.E.L.D, comme régulièrement lorsqu’il n’était pas en train de sourire bêtement devant une caméra, il avait été convoqué dans le bureau de la direction. La raison ? Le mettre au courant des prochaines interventions, et discuter des prises de positions à propos de sujet plus ou moins délicats. A l’ordre du jour, le recensement des mutants. C’était assez désagréable de voir à quel point les hauts placés du S.H.I.E.L.D, mais également Stark et Fury, tentaient inconsciemment ou volontairement (nul ne savait) de leur donner une ligne de conduite. Hal avait sincèrement l’impression parfois qu’il était acteur, et pas véritablement un Héros comme la lanterne l’aurait voulu. Cette sensation qu’il gâchait ces années à faire semblant, alors qu’au fond de lui il n’espérait que de sauver le monde. Il s’était déjà imaginé créer sa propre équipe indépendante, ou même agir en solo, comme le faisaient certains notamment anciens de la Justice League. Mais le public l’aimait, il ne voulait pas les décevoir, ou même les trahir. Cela pesait très lourd dans la balance des bons ou mauvais points. C’était certain, Hal était tourné vers ceux qui en avaient besoin, il ne les abandonnerait jamais.

Dans l’un des bureaux vitrés de l’Héliporteur, il était installé confortablement, nonchalamment, comme un gamin à qui on faisait la morale. Il écoutait avec une certaine inattention le dialogue sourd et lourd qui ne faisait que lui donner des pistes concernant l’attitude à adopter pour les prochaines apparitions publiques. Il se sentait vidé, et ces paroles résonnaient dans son crâne comme une mélodie dépassée, dont l’harmonie avait perdu de son caractère. Has been. Il s’ennuyait plutôt profondément, mais c’était sans compter sur un homme, vêtu d’une tenue de militaire, qui fit son entrée en trombe dans le bureau où il se trouvait. Le regardant d’un air plutôt surpris, digne d’un merlan frit depuis plus de 6 mois, il l’écouta :

« Monsieur…. Green Lantern bonjour….. Elle est… elle est là ! Elle veut détruire l’Héliporteur. C’est au sujet de Carol Danvers ! »

Il transpirait, et était à bout de souffle. Le Green Lantern se leva en moins d’un quart de seconde et s’approcha du soldat en lui demandant plus d’informations, tandis qu’il lançait des regards à l’homme qui était resté assis sur son bureau.

« Qui est-elle ? »
« C’est Wonder Woman monsieur ! »
« Ok je vais voir, vous (en pointant du doigt le vieux trapu derrière son bureau) prévenez Stark ou quelqu’un, débrouillez-vous, je vais gagner du temps »

Il s’engouffra alors dans les couloirs, précédés du soldat qui trottinait, et haletait encore de sa course effrénée. Ils arrivèrent sur le pont, à l’extérieur, et elle se tenait là, portant sa sublime tenue, et ses armes dans les dos. Elle n’affichait pas un visage vraiment accueillant, mais elle se ressemblait toujours autant, elle n’avait pas changé. Diana était restée cette belle femme pulpeuse dont il se souvenait depuis l’époque de la Justice League. Se plongeant dans un silence, teinté de doute et de nostalgie, il s’approcha d’elle doucement et en s’arrêtant à quelques mètres d’elle, il lui dit :

« Diana, quel plaisir de te revoir. Que nous vaut ta visite ? »

Il la fixait des yeux, en espérant déceler ne serait-ce qu’une once de sourire, mais il n’en était rien. Elle était déterminée et semblait ne pas vouloir lâcher l’affaire. Il fallait qu’il comprenne mieux la situation : il s’agissait de Carol… mais Carol avait fait tant de choses déplacées.

_________________

"In Brightest Day, In Blackest Night, No Evil Shall Escape My Sight…
Let Those Who Worship Evil’s Might, Beware My Power…Green Lantern’s Light"
avatar
Harold Jordan

Messages : 170
Date d'inscription : 30/10/2014

Feuille de personnage
Pouvoirs:
Informations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Invasion Solo (Hal Jordan / Wonder Woman)

Message  Diana De Themyscira le Jeu 11 Déc 2014 - 14:25

    C’était tout? Une attente de plusieurs minutes pour revoir un ancien visage, qu’elle aurait aimé mieux rencontrer dans un autre contexte et c’était les seuls commentaires qu’il pouvait faire à Diana. Des commentaires de politesse et de questionnement? La frustration de la Princesse était bien camouflée pour une fois, elle était en colère, mais elle était capable de se maitriser, mais les premiers mots lui étaient douloureux à ses oreilles. Elle pensait avoir une autre reconnaissance pour Harold, pour qu’elle puisse bouger de l’Afrique pour venir, ce n’était pas un rien, il devrait comprendre pourquoi elle venait ici. Elle avait toujours détesté l’ambiance américaine, de la politique jusqu’au technique de guerre, alors la voir bouger du Wakanda, c’était rare. Elle avait pris quelques secondes avant d’ingérer ces pauvres mots à sa personne, trouvant même que cela lui manquait de respect. Elle avait été professeur de plusieurs membres de la Nouvelle Génération de la Justice League, elle leur donna la même confiance que n’importe quels de ses anciens amis et Jordan essayait de paraitre le plus gentil quand il devrait savoir assurément, pourquoi elle était ici.

    « J’espère pour toi, que tu ne viens pas de me poser cette question, Jordan. »

    Pour Diana, les noms étaient quelque chose de très important, juste avec cette phrase, Jordan pouvait reconnaitre une certaine agressivité de Diana. Il avait quatre manières de parler avec cet ancien membre de la Justice League pour Diana. Hal était son surnom le plus utilisé, Diana l’avait même utilisé plusieurs fois durant leurs combats contre les ennemis de la Justice League. C’était une forme de complicité et d’amitié. Harold était son nom de famille, Diana l’avait utilisée aussi pour des réunions professionnelles. Au troisième niveau, c’était Jordan. Diana séparait la familiarité en ce moment, elle ne donnait pas de chances de discuter en tant qu’ancienne amie, c’était maintenant une voix professionnelle et agressive, comme quand elle parlait avec Victor Von Doom. Jordan était uniquement chanceux de ne pas avoir atteint le surnom de Green Lantern, qui était une séparation complète de la personne qu’elle parlait. Elle lui donnait toujours le même respect que n’importe quels membres de la Justice League, même si elle commençait à avoir de plus en plus de doutes sur les intentions des Vengeurs.

    « Tu peux renier ce que je suis devant les caméras, tu peux renier ton passé. Tu peux même dire que je ne suis pas une digne représentante de cette planète, tu peux même brûler les photos de notre équipe. Vous pouvez me mettre sur la liste des criminels internationaux à coté de Victor Von Doom. Vous pouvez ajouter toutes les charges criminelles que vous voulez contre moi, mais… vous ne pouvez pas toucher à une enfant que je considère pratiquement comme ma fille, qui n’a rien fait pour recevoir une telle violence. Que votre Carol Danvers a défoncé pratiquement la tête de cette enfant sur le bitume parce qu’elle n’aimait pas mon héritage. »

    Elle ne le criait pas, mais sa colère était dans ses paroles et dans ses gestes. Elle essaya de garder son calme, ce qui était bien trop difficile pour le moment, elle avait l’impression de faire de la diplomatie avec un chef de guerre qui ignorait des questions humanitaires en Afrique.

    « J’ai attendu trois semaines avant de venir ici, parce que je croyais que Kyle Rayner ou toi, vous allez remettre les pendules à l’heure pour votre Carol Danvers, mais au bout de vingt jours, elle est toujours là sans de sanctions pour ce crime! Si tu as le moindre respect pour ce que je suis, tu dois savoir ce que je veux en ce moment. »

    Elle se retourna un moment pour vérifier les alentours, juste pour vérifier le temps de mettre pour atteindre les points faibles de ce vaisseau. Elle vérifia si l’environnement avait un peu changé aussi, mais elle ne croyait pas que Jordan pouvait se comporter de cette façon contre elle. Une confiance peut-être de trop à certains membres de la Justice League. Se retournant après vers Jordan, positionnant sa main sur le poignet de son glaive, elle ajouta juste quelques mots.

    « Si tu me reposes une question aussi idiote, je te promets que je ne réponds plus à mes gestes. »

_________________
avatar
Diana De Themyscira

Messages : 818
Date d'inscription : 20/10/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Invasion Solo (Hal Jordan / Wonder Woman)

Message  Harold Jordan le Jeu 11 Déc 2014 - 22:33


Seul le vent venait briser cette atmosphère sous tension. Les soldats commençaient à s’accumuler derrière le Green Lantern, probablement sous les ordres de Stark, et cela ne plaisait pas au pauvre Jordan qui se retrouvait encore dans une situation délicate, confrontant son passé avec ce présent qu’il essayait de construire sur les meilleures bases possibles. Il ne s’agissait pas d’un combat entre la Justice League et les Vengeurs, c’était évident, mais cet affront n’en restait pas moins présent. Encore plus de pression pour le Green Lantern, qui écoutait sa rivale du moment cracher son venin concernant un acte impardonnable de Carol envers l’élève fragile de Wonder Woman. Il était au courant, évidemment, qui ne l’était pas… mais ce qui effrayait Hal c’était qu’elle agissait dépourvue de pragmatisme, sous le coup de l’émotion, et que dans tous les cas, elle était puissante. Il ne voulait pas se confronter à elle, aussi bien pour des raisons éthiques que parce qu’il la respectait malgré tout. Ce scénario pouvait vite devenir le cauchemar du Green Lantern.

L’écoutant alors préciser sa déception le concernant, il sentait les pions derrière lui prêts à appuyer sur la gâchette. En face de lui déferlait une vague puissante de dénigrement à laquelle Hal n’était pas préparé, et au même moment tout se bousculait dans sa tête. Ainsi lorsqu’elle eut finit de répandre son poison sur la surface du vaisseau, en appuyant bien là où ça faisait mal, elle posa sa main sur son glaive. Ni une ni deux, le bruit des armes et des pas des soldats se fit moins discret, les uns avançant vers le symbole le plus important de la vie de Jordan, et les autres hurlant d’ouvrir le feu. Hal utilisa alors sa bague pour créer une onde de lueur verte se dirigeant vers l’arrière d’une rapidité conséquente et puissante.

« FERMEZ-LA ! »

En moins d’une seconde ils s’étaient retrouvés à terre, éjectés vers l’arrière, même si certains avaient atterri trop près du bord du vaisseau. La panique prit le relais dans le camp des soldats, qui se mirent à reculer (pour ceux qui avaient réussi à rester debout) Hal n’en tenait aucune rigueur, ce qui importait c’était que Diana entende raison une bonne fois pour toute. Son visage devint moins surpris, beaucoup plus volontaire, et il ne la quittait pas des yeux.  Il laissa alors passer quelques secondes, et ajouta à l’encontre de Wonder Woman :

« Je suis au courant de tout Diana. Je sais ce que Carol à fait à ta petite protégée, et j’en suis désolé. »

Il s’avança lentement vers elle, le vent étouffant tout dialogue, le rendant point poignant, et moins audible. Il voulait qu’ils partagent cet instant à deux, sans avoir d’espion pouvant s’immiscer dans cette négociation qui risquait de prendre du temps.

« Dans mes souvenirs tu étais beaucoup plus pragmatique. Tu ne laissais jamais les émotions prendre le dessus sur la situation. Tu étais un symbole, le plus grand, et tu l’es toujours pour moi, je suis déçu que tu aies perdu toute cette confiance que tu m’accordais avant… Tu sais, ici c’est différent. Ce genre de problème ne se règle pas par la violence et ça prend du temps. Qui voudrait voir Wonder Woman démonter l’Héliporteur d’un claquement de doigt, en tuant un trop grand nombre d’innocents. Ce n’est pas la Wonder Woman que j’ai connu. Ce que tu veux c’est la Justice, c’est Carol… Laisse-nous gérer la situation s’il te plait. Ca n’en vaut pas la peine. Laisse-moi du temps »

Un peu de diplomatie, un peu d’espoir redonné à ceux qui se trouvaient sur ce vaisseau tandis qu’elle était prête à tout faire sauter pour un simple caprice, mais également parce qu’elle avait perdu toute confiance en Hal. Ca faisait mal ! Hal se rendait compte qu’il n’était probablement plus rien pour elle, alors qu’il l’adulait, qu’elle représentait l’avenir pour lui, un symbole de puissance et un pragmatisme sans failles. Qu’était devenue celle qui avait créé la Justice League, celle qui lui avait fait assez confiance pour lui permettre de faire partie de ce groupe légendaire ? Ou bien Hal avait-il vraiment changé à ce point pour s’être éloigné de ce qui faisait de lui un héros infaillible ? Pourquoi devait-il toujours se retrouver dans ce genre de situations, vacillant entre danger et dénigrement. Il ajouta alors tandis qu’autour de sa bague se formait un bouclier toujours de cette lueur verte hypnotisante :

« Je ne pourrais pas me débarrasser d’eux pour toi Diana. Et je ne pourrais pas te laisser détruire l’Héliporteur. Alors s’il te plait, reprend toi et parlons-en ! »

Il ne la quitta pas des yeux, derrière lui les soldats se relevèrent et reprirent leur position, prêts à tirer.

_________________

"In Brightest Day, In Blackest Night, No Evil Shall Escape My Sight…
Let Those Who Worship Evil’s Might, Beware My Power…Green Lantern’s Light"
avatar
Harold Jordan

Messages : 170
Date d'inscription : 30/10/2014

Feuille de personnage
Pouvoirs:
Informations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Invasion Solo (Hal Jordan / Wonder Woman)

Message  Diana De Themyscira le Jeu 11 Déc 2014 - 23:28

    Elle était en colère, c’était visible, dans ses réactions et dans ses mouvements. Elle n’avait jamais eu réellement peur dans sa vie, mais les réactions pouvaient être semblables, un petit tremblement dans ses doigts, elle ne savait pas comment se comporter à un tel geste. Habituellement, Clark calmait la situation. Elle avait peut-être dépassé les limites elle aussi, mais elle ne comprenait pas pourquoi cette fausse guerrière de Carol était toujours en liberté, regardant le monde de haut. Diana avait vu les courageux soldats qui osaient se présenter derrière Jordan pour croire à leurs chances de la combattre. Ils n’avaient jamais vu les archives? Ils pensaient lui faire mal avec des armes conventionnelles? Sa main resta sur la poignée de son glaive en attendant la réponse de Jordan. Elle n’avait pas du tout peur de ceux-ci, mais elle voulait voir comment Jordan allait répondre des accusations de Diana.

    Elle retrouva une confiance chez son vieil combattant, quand il se retourna pour repousser ces frères de combat. La Justice League avait toujours été une grande famille, on ne pouvait pas se retourner contre sa famille, même si ces êtres viennent de notre peuple. Diana avait combattu autant des amazones qu’Aquaman avait combattu des Atlantes parce que la Justice League avait toujours primé avant le Peuple ou les alliances. Elle s’était calmée en voyant cette situation, délaissant doucement son glaive, mais sa main resta proche de cette fameuse arme. Son visage se calma aussi, montrant bien moins de colère. Il s’excusa pour Cassandra, mais Diana ne pouvait pas avoir confiance.

    Harold essaya de la raisonner avec des arguments logiques, mais son coté impulsif lui disait toujours de foncer sans prendre de précautions. Elle savait les limites de Jordan, comme il devrait savoir les limites de Diana. Elle enleva complètement sa main de la position de son glaive, laissant un petit regard sombre à la suite de sa réponse.


    « Trois semaines, Jordan. Trois semaines. J’ai attendu trois semaines pour venir ici. Je ne vous demande pas les gantelets d’Hermès, je vous demande de la justice. Pendant que Cassandra est traumatisée, cette Carol Danvers continue de faire des interviews idiotes. Tu peux me trouver froide, j’ai peut-être été dure envers toi pour ce que je t’ai dis, mais j’aurai réagi de la même façon pour n’importe quels membres de la Justice League. Si toi, tu aurais été détruit de cette façon, je demanderais la même justice contre l’agresseur. Tu demanderais de la patience à une mère qui veut protéger son enfant? Si quelqu’un avait touché l’un de tes proches de cette façon, tu ne te serais pas lancé contre l’agresseur? Et vous n’avez pas bougé un centimes pour envoyer juste une lettre d’excuse à Cassandra ou une compensation. Je pense que c’est cela que vous offrez sur la Terre pour les victimes d’agression. De plus, qu’est-ce qu’il va me dire que vous allez vraiment la punir aujourd’hui? Vous n’avez rien fait pendant trois semaines! »

    Elle était bien moins en colère, mais Diana avait une hargne incroyable. Une hargne envers cet acte, à chaque fois qu’elle y pensait. Elle ressentait dans les écrits de Cassandra, une certaine détresse et crainte de cette Carol Danvers. Elle ne voulait plus la voir proche de son étudiante, mais elle ne pouvait pas briser ces promesses pour Ororo Munroe ou pour le Wakanda pour protéger Cassandra. De toute façon, elle n’était plus la bienvenue sur le territoire américain.

    « Je veux des résultats, Jordan. Je ne veux pas des promesses, je veux des résultats. Je veux savoir ce que vous allez faire contre elle, je veux savoir si Cassandra court encore un risque aujourd’hui, je veux savoir si vous travaillez vraiment pour la Justice ou pour vous prendre en photos devant des journalistes. Éclaire-moi, Jordan. Pourquoi je devrais laisser une organisation, qui se dit juste, et qui a laissé l’une de ses membres tabasser une enfant? Pourquoi une organisation de la justice mets mon nom à coté de celui de Victor Von Doom? Pourquoi une organisation de la justice refuse de suspendre l’une de ses membres pour un crime aussi violent? »

    C’était encore de la frustration, mais elle affichait bien moins de colère que son habitude. Elle attendait juste des réponses raisonnables pour une attitude bien plus calme.

_________________
avatar
Diana De Themyscira

Messages : 818
Date d'inscription : 20/10/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Invasion Solo (Hal Jordan / Wonder Woman)

Message  Harold Jordan le Dim 21 Déc 2014 - 7:42



Tandis que la tension s’accumulait dangereusement derrière lui, le Green Lantern tentait tant bien que mal de calmer les ardeurs de son ancienne collègue et symbole de la Justice League. Bien évidemment que l’environnement dans lequel il évoluait dans le passé était bien différent que celui dans lequel il se trouvait aujourd’hui. Une large différence de points de vue, de buts, mais Hal restait persuadé qu’il y avait encore un moyen de transformer les Vengeurs en de véritables héros de la même trempe que la Justice League. Il lui fallait du temps, il y mettait toute son énergie, toute son âme parce que ce qu’il mettait en œuvre aujourd’hui restait dans sa ligne de conduite habituelle. A la différence qu’il n’y avait pas tous ces Malentendus et ces pas de travers. Un égoïsme profond qui creusait sans cesse des failles dans le système. Ils avaient besoin de Carol, parce qu’il valait bien mieux l’avoir à ses côtés que de l’autre côté du champ de bataille. Même avis concernant chacun des membres des Vengeurs, des plus expérimentés aux plus récents et encore en formation. Hal avait compris cela depuis un bon moment, et même s’il perdait patience et qu’il se retrouvait submergé par tous ces évènements dont il semblait être le seul à vouloir catalyser, il en faisait son objectif premier. C’était la raison pour laquelle il trainait sans cesse sur l’Héliporteur, c’était pour cette raison aussi qu’il acceptait de se mettre dans de telles situations, en dépit d’un caractère bien moins diplomate qu’il n’y paraissait. La limite était proche d’être atteinte, mais cela n’empêchait pas Hal de garder Espoir.

Cette fois ci c’était Diana. Il avait passé la première partie de la confrontation à la contenir, lui faire reprendre conscience qu’elle exagérait, tentant même de lui faire comprendre qu’elle devait le laisser s’occuper de cette histoire en Interne. Carol était difficile à canaliser, et ces actes dont elle semblait se foutre royalement mettaient le reste des Vengeurs en péril aux yeux des autres et surtout aux yeux de Diana qui en espérait bien plus de la part du Green Lantern. Mais quelqu’un se rendait-il compte seulement à quel point Hal était pris à parti dans toutes ces histoire ? Sans se plaindre et sans broncher, il se lançait dans toutes ces confrontations qui n’avaient pour but que de remettre les hommes de Fury et de Stark en meilleure position possible face aux autres détraqueurs. Diana était prête à réduire l’Héliporteur en poussière, et ce n’était pas forcément la meilleure nouvelle qu’Hal Jordan pouvait espérer surtout à ce moment précis. Ainsi elle enchainait ses plaintes, et comme chacun pouvait s’y attendre, elle réclamait justice. Elle existait pour ça, elle avait toujours été la meilleure justicière de tous les temps, et même s’il la soutenait à 100% dans sa demande, il ne pouvait se permettre de la laisser faire un si mauvais pas, pour eux, et pour sa propre carrière en tant que Wonder Woman. Il tilta alors lorsqu’elle fit mention de cette fameuse « Justice » pour laquelle se battaient un grand nombre de héros finalement, pas seulement les Vengeurs. Il entendit la phrase résonner dans son crâne quelques instants, entre les bourrasques de vent et les cliquetis des armes qui se chargeaient autour de lui : « je veux savoir si vous travaillez vraiment pour la Justice ou pour vous prendre en photos devant des journalistes »
Dans son esprit les différentes données qu’il avait accumulées au fur et à mesure de son aventure au sein des Vengeurs s’explosaient les unes contre les autres, un énorme vacarme qui n’avait d’autre effet que de le perdre dans une raison de plus en plus fragile, et de plus en plus significative. Il fit le vide dans sa tête quelques secondes et ajouta :

« La justice … Mais je ne fais que ça Diana ! Je comprends les raisons de ta venue, et je te soutiens comme je l’aurais toujours fais, et ce depuis la Justice League. Je veux juste que tu me laisse du temps, que tu me laisse gérer cette crise à ma manière, de l’intérieur. Je m’occuperais d’elle, de Cassandra et de toute cette foutue histoire. Fais-moi confiance Diana, jamais je ne voudrais te décevoir crois-moi, mais il faut que tu acceptes que les choses se fassent différemment ici chez les Vengeurs. La justice reste et restera mon point d’encrage, ma raison de faire ce que je fais actuellement, peu importe à quel groupe j’appartiens. »

Au même moment un homme habillé en costume fit son apparition à l’entrée de l’Héliporteur, et chuchota quelques mots  à l’oreille d’un des soldats qui était visiblement le meneur de cette attaque. Il lança un regard en direction de Diana et d’Hal, ce dernier parcourant la totalité du pont de l’Héliporteur de son regard inquiet. Il ajouta un léger « Diana s’il te plait » alors qu’une ligne se mit à genoux, se préparant à l’attaque. A ce même moment, Hal créa un cube autour de Wonder Woman et lui-même pour qu’ils se retrouvent en privé sans danger vis-à-vis des soldats qui étaient sur le point de tirer. Les murs de couleur verte empêchant le vent de pénétrer à l’intérieur, et rendant la scène légèrement moins visible de l’intérieur comme de l’extérieur, il lança son regard vers l’extérieur, et pu lire la surprise des soldats quant à l’acte du Green Lantern. Il était prêt à accepter une punition s’il était nécessaire, mais il voulait que Diana s’en aille sans faire de bruit, en lui faisant confiance. Il lui dit alors, dans un environnement plus silencieux :

« Diana, ils ne te laisseront pas partir si tu lèves ne serait-ce qu’un doigt du ce pont. Je ne veux pas qu’il t’arrive quoi que ce soit, alors je te demande de considérer tes actes et de me faire confiance. »


_________________

"In Brightest Day, In Blackest Night, No Evil Shall Escape My Sight…
Let Those Who Worship Evil’s Might, Beware My Power…Green Lantern’s Light"
avatar
Harold Jordan

Messages : 170
Date d'inscription : 30/10/2014

Feuille de personnage
Pouvoirs:
Informations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Invasion Solo (Hal Jordan / Wonder Woman)

Message  Diana De Themyscira le Dim 21 Déc 2014 - 13:55

    Diana faisait preuve d’une grande patience envers son ancien frère de combat. Cela serait très différent en discussion, si Anthony Stark ou Nick Fury seraient venus pour discuter. Les Vengeurs étaient juste chanceux qu’il existait des anciens membres de la Justice League dans leurs rangs. Ils étaient aussi chanceux que Diana s’était beaucoup plus modérée que ses premières années sur la Terre. Malgré le contact avec Steve Trevor l’avait beaucoup humanisé, la Justice League avait tout fait pour lui donner le maximum d’humanité. La plupart s’était montrée loyale, la première génération avec Superman avait beaucoup aidé Diana juste à apprendre les mots de la diplomatie. La deuxième Génération avec Batman l’avait juste apprit à être plus méfiante et la troisième génération avec Kyle Rayner et Supergirl lui avaient redonné une certaine confiance de la première génération. La confiance était en phase de stagnation depuis l’arrivée des Vengeurs. Elle avait appuyé la démarche juste en acceptant de négocier avec le Conseil du SHIELD pour inclure une Amazone dans le projet, malgré la présence de Brunhilde et de Thor. C’était déjà un grand défi pour Diana d’accepter ce genre de criminels de guerres dans des négociations, maintenant, elle hésitait beaucoup.

    L’une des Vengeurs avait décidé de faire sa propre justice pour avoir perdu contre son élève durant leur stupide émission de télévision. C’était aussi une chance qu’elle n’était pas au courant au premier jour de l’état de sa protégée. Sa colère aurait été encore très difficile à bloquer et elle n’aurait pas entamé des négociations comme aujourd’hui. Elle était beaucoup trop généreuse avec un gouvernement qu’elle avait travaillé pendant plusieurs années pour la mettre ensuite sur la liste des pires criminels. Pour Diana, le Gouvernement venait de mettre son pied dans le tombeau pour ce genre de diplomatie incohérente.

    Jordan lui demandait plus de temps, qu’il allait œuvrer pour la Justice, Diana n’y croyait pas du tout. Elle avait attendu trois semaines pour venir et ceux-ci n’avaient même pas suspendu le membre fautif du groupe. Si ceux-ci auraient fait des efforts, cette Carol Danvers ne serait plus en train de faire la promotion des Vengeurs devant les caméras. Diana se montrait toujours aussi méfiante envers son ancien compagnon, mais elle ne pouvait pas effacer toutes les années de la Justice League.


    « Je veux ta parole. Je veux que tu m’assures de ta parole en tant qu’Hal Jordan et que Green Lantern, que ma protégée va avoir de la justice, que Carol va payée pour ce crime. Je veux l’entendre de ta bouche. Non que tu t’assures, mais que tu le fais totalement. Je veux que tu me donnes ta parole en tant qu’ancien membre de la Justice League et en tant qu’ami que tu vas régler ce problème le plus rapidement possible. Mais… je ne te promets rien si Carol ose s’approcher du Domaine de Cassandra, je vais prendre cela comme une menace. Qu’elle ne s’approche plus de Cassandra, sinon je vais lui régler son problème personnellement. »

    Diana tenait à le dire, mais Jordan devrait savoir ce que voulait dire une telle promesse pour Wonder Woman. Donner sa parole était peut-être l’une des choses les plus importantes pour Diana. Cela comportait aussi un risque accru sur sa vie, si celui-ci ne tenait pas sa promesse et sa parole. Pendant ce temps, un officier semblait placer sur les hommes en direction de Diana, celle-ci ne donna qu’un regard méprisant envers ceux-ci. Jordan plaça un lourd bouclier pour protéger les deux membres de la Justice League. Il avait encore fait le bon choix. Il avait choisi sa sœur avant ces soldats qui manquaient cruellement de confiance en leurs membres.

    « Ils ne te font pas confiance Hal. Regarde-les bien. Ils n’hésiteraient pas à te tirer dessus pour me toucher. Est-ce qu’on a déjà agit ainsi à la Justice League? Est-ce qu’on s’est déjà montré avec que peu de confiances durant des négociations avec des amis ou des adversaires? Tu me donnes ta parole et je pars sans histoire, mais si tu leur donnes ta parole, je ne pense pas qu’ils vont la respecter. C’est de cette façon qu’ils traitent un frère de combat? »

    Diana attendait une seule affirmation d’Hal. Elle allait peut-être donner un coup de pied sur le petit vaisseau pour sortir la colère, mais elle partirait sans histoire si Hal était encore capable de donner sa parole.

_________________
avatar
Diana De Themyscira

Messages : 818
Date d'inscription : 20/10/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Invasion Solo (Hal Jordan / Wonder Woman)

Message  Harold Jordan le Lun 5 Jan 2015 - 10:12


Diana avait ce pouvoir réel de forcer le Green Lantern à se remettre en cause. Chaque fois qu’elle prononçait un mot, chaque fois qu’elle ouvrait la bouche pour s’adresser à quelqu’un, c’était poignant, et puissant. Elle ne devait surement pas prendre le temps de peser ses mots, elle le faisait naturellement en amont d’une réplique qui semblait préconstruite pour l’occasion. Comme si Wonder Woman avait la répartie la plus efficace de cette planète en plus de représenter une justice inébranlable. Hal était face à elle comme un enfant affrontant les remontrances de sa mère : elle était pour lui un repère qu’il avait tenté malgré lui d’effacer en arrivant chez les Vengeurs, depuis l’extinction de la Justice League mais à chaque fois qu’il était confronté à quelqu’un de sa « véritable » famille, en particulier Diana, il était incapable de repenser aux erreurs qu’il avait pu faire pour les mettre dans cet état. Peu importe le mal ou le danger, face à eux, Hal n’était jamais assez efficace, il n’était jamais assez bon, et surtout pas assez digne. Tout cela parce qu’il avait des tonnes de choses à se reprocher, des idées avec lesquelles il vivait son quotidien comme si de rien n’était mais qui au fond… le troublaient de façon incommensurable.

Des promesses… Hal savait qu’il faisait tout son possible pour les tenir, et qu’il était au moins digne de porter de costume et de posséder cette bague. S’il n’avait pas montré patte blanche concernant ses associations et ses choix de carrière, il n’en restait pas moins un héros à la volonté solide comme la roche.  Un soupçon de compassion, une loyauté à toute épreuve envers ceux qui croyaient en lui, et un espoir infini qu’il n’avait jamais cessé de nourrir, pour les autres mais aussi pour lui-même : c’était un Green Lantern.

Même si cet affront, dans lequel baignaient les deux Ex-Justiciers, était animé par la tension qui régnait sur le pont de l’Héliporteur, les armes pointées sur eux comme s’il s’agissait de lapins touffus et aux dents tordues, Hal savait qu’il était capable de gérer la situation au mieux avec Diana. Il la connaissait, il avait travaillé avec elle et était même allé jusqu’à l’aduler pour sa force d’esprit. Ils avaient beau espérer arrêter Wonder Woman avec de simples armes à feu, et peut être quelques canons, ils ne feraient pas le poids. Diana était bien trop expérimentée, bien trop volontaire pour qu’elle se laisse faire aussi facilement. Sans compter qu’en un coup de pied bien placé de sa part elle pouvait faire écrouler l’énorme bâtisse volante sur laquelle ils se trouvaient… sans compter également qu’Hal n’allait pas non plus les laisser faire.

Une énième situation délicate dans laquelle s’était retrouvé plongé le Green Lantern… s’agissait-t-il d’un test ? A ce même moment Diana fit mention de la confiance qu’ils lui faisaient, et elle n’avait pas tort : ces soldats étaient prêts à lui faire exploser le crâne devant ses yeux, alors qu’il avait la situation en main. Il était clair qu’ils n’avaient aucune idée des liens qui rassemblait ces Héros, Ex membres de la Justice League. Attenter quelque chose contre l’un d’eux, c’était déclarer la guerre au reste des Justiciers, provoquant un soulèvement des plus puissants et des plus efficaces. Hal était encore l’un d’eux dans son cœur, c’était indéniable. Lançant son regard sur les cotés afin d’analyser la situation, n’osant même pas trembler sous la tension qui régnait sur ce foutu pont, il ajouta en s’adressant à son ex-collègue :

- « Laisse-moi m’occuper d’elle. Je te promets que tout sera réglé bientôt. J’irais la voir, j’irais même me mettre entre elle et n’importe qui d’autre pour qu’elle cesse. Ce qu’elle lui a fait est inexcusable, et je te fais la promesse d’aller le lui faire comprendre, peu importe les moyens qui s’offriront à moi… »

Profitant du vent qui soufflait dehors, empêchant les soldats d’entendre les mots qu’ils échangeaient sous couverture du cube de lueur verte, et en affichant un visage plus dur, et déterminé envers sa comparse, il ajouta :

- « Je prendrais cette opération à cœur, tu le sais, comme toutes celles que nous avons effectué ensemble dans le passé. Carol devient mon affaire personnelle, et je m’assurerais de la sécurité de Cassandra. Tout ce que tu as à faire, si tu m’offre à nouveau ta confiance, c’est de t’en aller… S’il te plait »

Dans son regard, on pouvait lire l’espoir, et le malaise d’imaginer Diana se battre contre tout un Héliporteur qui n’attendait que de lui faire sauter la cervelle. Hal n’avait ni l’envie, ni la patience de se mettre au travers des balles pour décider s’il fallait soutenir Wonder Woman ou les Vengeurs. LA promesse qu’il avait faite était sincère, il surveillerait Carol, et serait prêt à protéger Cassandra personnellement s’il le fallait. Il s’agissait là de gagner sa confiance… s’il l’avait déçue, il espérait une dernière chance.

p.s. Désolé périodes de fêtes! C'est reparti!

_________________

"In Brightest Day, In Blackest Night, No Evil Shall Escape My Sight…
Let Those Who Worship Evil’s Might, Beware My Power…Green Lantern’s Light"
avatar
Harold Jordan

Messages : 170
Date d'inscription : 30/10/2014

Feuille de personnage
Pouvoirs:
Informations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Invasion Solo (Hal Jordan / Wonder Woman)

Message  Diana De Themyscira le Mer 7 Jan 2015 - 12:26

    Diana avait toujours du mal à comprendre les Green Lanternes, c’était toujours les plus difficiles à cerner dans la Justice League. Elle comprenait très bien l’idée de la protection galactique ainsi que leurs rôles en tant que gardiens de la Paix, mais elle avait de la difficulté à comprendre pourquoi ils étaient aussi concentrés sur un leur second rôle. John Stewart avait toujours été un membre respectueux de la Ligue, mais il avait toujours gardé une certaine loyauté envers ce qu’il était avant. Diana n’enlevait jamais sa nature amazone dans ces combats, mais elle avait toujours placé la Ligue comme une famille bien plus grande que les origines. Elle ne s’était jamais sentie proche à d’autres êtres avant de rencontrer les membres de la Justice League. Elle avait donné pratiquement tout son respect et sa loyauté à cette organisation. Hal était aussi un phénomène particulier dans la Justice League, il aimait se faire apercevoir par les caméras. Bien que celui-ci ait toujours beaucoup apprécié ce genre de vices sans importances, Diana l’avait toujours respectée pour sa volonté de combats.

    Ils avaient combattu ensemble, ils avaient gagné et perdu ensemble. Ils s’étaient sauvés la vie entre eux ensemble, Hal avait toujours été un frère de combat. Elle ne dirigeait certainement pas le groupe, mais elle savait que plusieurs membres de l’organisation l’avaient toujours placée comme une pièce maitresse de ce groupe et même une figure d’Autorité comme John Stewart ou Superman. Elle sentait parfois de ce rôle, quand il fallait accepter une mission ou une démarche. Cependant, Diana s’était toujours vue comme une combattante pure et non comme une commandante dans la Ligue.

    Les tensions étaient au maximum pour plusieurs, mais Diana ne s’inquiétait pas dans l’immédiat. Sa visite improvisée ne pouvait pas laisser tous les Vengeurs se préparer, car ceux-ci en groupe, pouvaient être dangereux, mais divisés, ils ne pouvaient rien faire. Ils pouvaient envoyés le SHIELD, mais ce n’était que des militaires entrainés pour le combat, et non pour la Justice réelle. Elle était restée calme, regardant l’attitude de certains militaires, quelques-uns étaient stressés, d’autres semblaient avoir la haine et d’autres encore étaient toujours aussi posés et sûrs. Diana analysait surtout l’attitude des deux premières sortes de soldats : C’était eux qui pouvaient agir le plus dangereusement possibles.

    Hal semblait oublier quelque chose de très important en la personne de Diana. Elle ne voulait pas des promesses, elle voulait sa parole. Sa parole était bien plus grande à tout ce qu’il pouvait promettre. Elle voulait quelque chose de bien plus grand que la promesse ou celle de la confiance, elle voulait la parole ; ce symbole qui était bien plus important dans la culture des Amazones, ce symbole qui donnait pratiquement son âme à tout réel combattant. Diana le laissait parler au long, mais elle n’allait pas partir, jusqu’à temps que la parole d’Hal ne soit pas donné.


    « Je veux ta parole. Je ne veux pas des promesses ou ta confiance, je veux ta parole. »


    Il savait très bien que cela voulait dire, l’importance pour Diana de donner sa parole, surtout en tant que frère de combats. C’était l’ultimatum final, elle n’allait pas partir dans le cas contraire. Elle respira un moment en attendant, espérant qu’Hal comprend très bien l’importance de ce principe pour Diana.

    « Si tu veux discuter plus en privée, tu sais où me retrouver. »

    Elle parlait bien sûr de la petite Ambassade des Amazones à New York pour les négociations avec le Gouvernement Américain, les Vengeurs et le SHIELD. Elle n’avait pas de craintes d’une attaque des Vengeurs, mais elle avait toujours le rôle d’être l’Ambassadrice de son Noble Peuple.

_________________
avatar
Diana De Themyscira

Messages : 818
Date d'inscription : 20/10/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Invasion Solo (Hal Jordan / Wonder Woman)

Message  Harold Jordan le Mer 7 Jan 2015 - 13:48


Hal commençait à cerner petit à petit les intentions de Diana. Il avait beau lui faire les promesses les plus sincères, elle attendait un mot, un seul qui pouvait lui faire comprendre qu’elle pouvait lui faire confiance. Malgré toute la tension qui régnait aux alentours du cube vert, les regards lourds et appuyés des soldats prêts à tout pour protéger l’Héliporteur, Hal sentait arriver le bout du tunnel. Toute la scène jusqu’à présent n’avait duré que quelques minutes, mais elles étaient intenses.

Ses mots le replongeaient dans un passé agréable, le confrontant à ses promesses qu’il avait fait, et au rôle qu’il avait joué au sein de la Justice League qui n’était autre que sa famille malgré tout. Il était encore le Green Lantern qu’il avait été à cette époque, seulement les données étaient différentes désormais : il y avait les vengeurs, les anciens de la Justice League, et sa propre origine qu’il ne pouvait se permettre de renier au risque de décevoir le corps des Green Lantern, l’essence même de ce qui faisait de lui ce Héros. Il avait la haine, une haine modérée pour certains des Vengeurs, notamment Carol, qui n’en faisait qu’à sa tête. Il avait également de l’admiration pour ce même bout de femme qui avait tout de même de bons cotés et de bonnes idées… C’était pareil pour tout ce qu’il vivait au quotidien depuis qu’il faisait partie des Vengeurs, depuis ce jour où ils sont venus l’embaucher pour représenter cette « Justice » oubliée depuis la Justice League.
Il était probablement niais, naïf, et corrompu jusqu’aux os, mais la lueur qui brillait dans son cœur ne répondait à rien de cela : il avait espoir, il avait au moins autant de volonté que Wonder Woman, d’abord pour prétendre être l’un des plus grands Green Lantern, mais aussi pour apporter une pierre à l’édifice. Hal se donnait corps et âme dans cette tâche, cette opération personnelle consistant à faire des Vengeurs un véritable groupe de Héros, inspirant la confiance, et la Justice.
Hal ne rêvait que d’une chose, de la Justice League. S’ils n’existaient plus pour quiconque, il allait continuer son long travail, dans la sueur et la douleur, pour faire preuve d’espoir, pour amener les autres à le suivre dans ce même sens. Au risque évidemment de se voir mettre des bâtons dans les roues, au risque également de tomber du mauvais côté de la balance : Hal n’était qu’une lueur d’espoir inébranlable… son cerveau ne pouvait pas voir les choses autrement. On le détestait, on l’adulait, on doutait de lui… On l’abandonnait parfois.


Reprenant ses esprits au son des mots pesés de sa comparse, se tenant toujours en face de lui, il jeta à nouveau un regard circulaire pour se remettre dans le contexte. Les regards autour du cube étaient toujours aussi pesants, le doute commençait à s’emparer du pont comme un feu de forêt, elle ne pouvait plus faire un pas sans risquer de recevoir un balle. Il lui dit alors après un long silence, le temps de se remettre de ses pensées :

- « Tu as ma parole Diana »

Insistant, et déterminé, il la fixa de ses yeux remplis d’intentions quelques secondes, comme s’il tentait de lui faire passer un message, comme il était question dans la Justice League. Diana restait un modèle pour lui, et il avait voulut s’assurer qu’il pourrait tenir sa parole avant de prononcer cette formule. Il ne voulait pas la décevoir, et prenait cette annonce comme sa dernière chance, une dernière chance pour qu’elle ait à nouveau foi en lui.

A ce moment, les choses avaient quelque peu changé au fond du Green Lantern. Carol était devenue une priorité, parmi toutes les autres, Valérie, Barry et tous les autres. Même si dans son crâne, ses idées commençaient à se bousculer, lui faisant presque perdre pied, il ne lâchait pas l’affaire. Il n’avait plus droit à l’erreur. Désormais, soit il mettait les bouchées doubles, soit il était grand temps de se remettre en question.

Il se tourna alors en direction du mur de soldat qui se tenait derrière lui, et tout en élançant son bras vers l’arrière, relâchant ses muscles et reprenant une posture plus naturelle, il construit un mur phosphorescent laissant alors entrer l’air dans le cube qui se mit à disparaitre petit à petit. Le vent reprenant petit à petit son territoire, comme l’eau reprenant position après un tsunami, il ajouta d’une voix un peu plus forte pour qu’elle entende :

- « Nous nous reverrons »

C’était certain, il le sentait comme s’il partageait son âme. Une certitude maintenant qu’elle avait réussit à lui remettre les idées quelque peu en place. Il la fixa du regard, en tentant de lui transmettre sa gratitude, mais aussi sa détermination, pour lui prouver qu’une nouvelle fois, il ne lui avait pas dit ces paroles en l’air. Hal était un Héros également parce que sa loyauté survivait toujours au désordre.

Il la laissa s’en aller

_________________

"In Brightest Day, In Blackest Night, No Evil Shall Escape My Sight…
Let Those Who Worship Evil’s Might, Beware My Power…Green Lantern’s Light"
avatar
Harold Jordan

Messages : 170
Date d'inscription : 30/10/2014

Feuille de personnage
Pouvoirs:
Informations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Invasion Solo (Hal Jordan / Wonder Woman)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum