Si j'avais su plutôt que la frapper t'amènerai, même enragée, je n'aurai pas tant attendu (Jess)

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Si j'avais su plutôt que la frapper t'amènerai, même enragée, je n'aurai pas tant attendu (Jess)

Message  Slade Wilson le Jeu 27 Nov 2014 - 21:23

ft. Jessica Drew & Slade Wilson
Tu es la seule personne que je désirai voir
Un peu de calme, voilà ce dont j’avais besoin en ce moment, du calme… Pourtant j’ai tout fait ces derniers temps pour éviter d’avoir la paix intérieure, tout fait pour m’occuper, agissant contre divers ennemis, agissant avec de nouveaux alliés. J’ai provoqué Batman en m’attaquant à Talia et Oracle, j’ai commencé mon combat contre la Ligue des Assassins en portant au travers de Talia un message pour Ra’s al Ghul, cette sorte de père que je défie voulant lui montrer que maintenant il n’est plus le Maitre. Je devrais me sentir fier, comblé d’avoir vaincu Talia, le combat en lui même avait été honorable, mais le faite qu’elle s’obstine a refuser d’avouer sa défaite, ma supériorité sur elle… Je ne sais pas ce qu’il m’a prit, j’ai perdu le contrôle, j’ai laissé parler cette rage, cette colère, cette folie qui commence à ronger mon esprit, j’ai l’impression que la malédiction de la famille, la folie qui a rongé l’esprit de plusieurs d’entre nous commence à m’atteindre, la folie qui a rendue Adeline folle, celle qui a poussé Wade Lafarge à m’attaquer… Est ce que ce serait mon tour ? J’ai décidé du coup à m’éloigner de mon repaire, m’éloigner un instant de Rose, d’Elektra, de mon équipe pour trouver un instant de calme et tenter de me reprendre, de me concentrer. Ainsi c’est pour cela que j’ai décidé de rejoindre cette demeure, celle d’une de mes identités pour mes missions, un lieu que très peu de monde pourrait connaître, pensant que si une personne venait ici pour m’attaquer ce serait uniquement Batman. Je ne pourrai point penser d’ailleurs recevoir une autre visite vu mes derniers messages, et connaissant Ra’s al Ghul, vu où il se trouve, si il envoie un de ses hommes, il prendra le temps d’attendre que je ne sois plus sur mes gardes. Cette demeure est une sorte de vrai piège, pas un piège létal avec des armes cachées ou autre, non un piège pouvant devenir une cage, une prison… Ainsi si mon ennemi venait à moi, au moins il ne pourrait pas sortir sans que je lui laisse la possibilité… Et ce n’est pas innocent… Bon j’aurai pu l’attirer à mon repaire, la où il aurait été accueillit par les explosifs et les hommes de main, mais la j’ai besoin de ce calme avant tout.

L’œil fermé, me tenant debout devant la cheminée éteinte, je reste la à simplement attendre, non pas attendre quelqu’un mais attendre que mon esprit m’apporte une réponse. Que dois je faire ? Dois je continuer cette guerre que j’ai lancé sans réellement avoir de raison, cette guerre pour me prouver quelque chose dont je n’ai pas besoin ?  Dois je mettre certaines de mes menaces à exécution et commencer à attaquer les autres membres de la Bat Famille ? J’ai déjà pensé aussi à retrouver certaines personnes pour renforcer mon équipe comme Cheshire ou Cassandra Caïn… J’ai l’impression que mon esprit désire trop de chose, attend trop de chose… Comme si tout était occupé de se mélanger, de calculer encore et encore… Pourquoi même dans ce silence je ne trouve pas le répit désiré ? Soudainement je m’énerve, je frappe dans le mur face à moi, je frappe une fois, deux fois, trois fois, je frappe jusqu’à ce que mon poing saigne, jusqu’à ce que ma peau se retrouve déchiré des morceaux restant sur la pierre, jusqu’à ce que j’entends les os de mon poing se briser… Un cri de rage se libère de mes lèvres, non pas de douleur mais bien de rage alors que je garde la main fermée contre la pierre…  La blessure disparaitra avec le temps, mais j’avais besoin de me faire mal, comme si cela pouvait me réveiller mais cela ne suffisait pas, à nouveau cela ne changea rien.

Je recule de ce mur, de cette cheminée, ouvrant mon œil pour aller vers le bar, prendre la bouteille, me servir un verre de rhum, buvant cul sec cette liqueur forte, puis un second, et encore un autre avant de lancer violemment le verre contre le sol… A quoi bon boire alors que je sais que cela ne viendra pas enivrer mon esprit, alors que je n’arriverai pas à savourer cet état où les pensés sont embrumées. Les gouttes de sang tombent à terre, une par une, je ne peux imaginer qu’en cet instant une personne est occupée à approcher de ce lieu, d’y entrer… Je crois que même ma faculté précognitive serait incapable de fonctionner correctement quand je suis dans cet état, me battant contre moi même, contre mon propre esprit. Je refrappe le poing déjà brisé contre le bar, avec toute ma force, laissant une marque sur celui ci pour finalement simplement abandonner ce désir de paix intérieur… Après tout il arrivera ce qu’il devra arriver, si la folie doit m’emporter, elle viendra… Un soupire s’échappe lentement de mes lèvres en restant simplement la, juste devant ce bar, dos à la seule porte de la pièce… Je reste la en refermant l’œil comme si un miracle pouvait se produite…

« Slade Wilson,… tu es bon pour la casse… »
made by © .bizzle

_________________
avatar
Slade Wilson

Messages : 475
Date d'inscription : 27/10/2014

Feuille de personnage
Pouvoirs:
Informations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Si j'avais su plutôt que la frapper t'amènerai, même enragée, je n'aurai pas tant attendu (Jess)

Message  Jessica Miriam Drew le Ven 28 Nov 2014 - 2:07

J’ai des idées malsaines aujourd’hui, des idées qui peuvent paraitre instables, mais ce n’est pas le moment de réfléchir ni d’avoir des excellentes idées, je fonce aujourd’hui sous l’idée de l’agressivité. Il a dépassé les bornes, il a décidé non juste de me manquer de respect, mais aussi de manquer le respect à tout ce que j’ai fais avant. Aujourd’hui, je le regrette même de l’avoir entrainé, je regrette juste d’avoir passé du temps avec Ra’s Al Ghul et dans sa ligue des assassins. Il croit être discret, mais il ne l’est pas. Il fait exprès pour ne pas l’être surtout pour des gens qui le cherchent. Il doit être encore fanatisé par la compétition ou par Batman. Je n’ai rien à faire de Batman, mais Slade est allé beaucoup trop loin avec Talia. Il a touché à la famille, et pas juste qu’un peu. J’ai reçu directement le message de Ra’s. Habituellement, je n’accepte aucun de ses messages, mais pour une rare fois, je l’ai accepté. Je ne regrette pas d’avoir lu le message, je regrette juste tout ce que j’ai fais dans ma vie après avoir lu ce message. Je le regrettais déjà quand je me suis dirigée vers le S.H.I.E.L.D, tout ce que j’ai fait à la Ligue des Assassins ou à l’HYDRA, tout ce que j’ai accepté de faire pour me retrouver en face de ce genre de choses. Je sais très bien que cette histoire d’assassin n’était plus saine. Je les trouvais dépassé, je les trouvais désagréables. Je ne suis plus capable de les supporter, mais aujourd’hui, je vais me défouler.

Il s’est trouvé un refuge dans un petit bar abandonné à la Rue Sainte-Catherine, entre le musée de la Civilisation et les vendeurs d’Hotdogs amateurs. Je connais cette base, je le connais encore plus qu’il se connait. Il veut faire évoluer les assassins? Il veut donner une nouvelle morale ou éthique à la Ligue des Assassins? Non. Il va tomber des nuages. Je ne vais pas le tuer, mais lui faire comprendre une leçon qu’il a oubliée avec le temps, une idée qui s’appelle la loyauté. Il est protégé par quelques hommes, mais ils sont faciles à se débarrasser. Ils ne sont mêmes pas au niveau de mon petit-fils… je dois exagérer, mais c’est ma frustration qui parle pour le moment. Cinq hommes juste pour le garder, toujours très facile à mettre hors-combats quand ils ne s’y attendent pas. Ils ne pensaient certainement pas que la Ligue des Assassins ou Batman vont foncés vers Slade sans réfléchir.

Je le fais moi, parce que je sais qu’il me respecte. Parce que je sais que je suis quelque chose pour lui qu’un simple outil pour un défi ou un jeu. Je l’ai éduqué cet enfant, maintenant j’ai honte de lui. Il a torturé pratiquement sa propre sœur pour essayer de viser Ra’s, mais je me sentais plus viser par cette attaque que Ra’s doit l’être. Je sais très bien qu’il m’a envoyé le message pour que je fonce vers Slade, mais c’est plus personnel que pour aider Ra’s à se vengeur. Ce n’est plus dans l’ordre du professionnel. Après de m’être débarrasser de ses soldats, c’était à son tour. Je suis rentrée le plus discrètement possible dans son petit bar avant de l’entendre parler tout seul.


« Oh non, sale merde. C’est pire que la casse qui t’attends. »

Je lui laisse juste le temps de se retourner pour foncer vers lui. Je ne fais pas de cadeau pour le moment, je prends son visage pour l’écraser directement sur la table pour ensuite à commencer de le tabasser de toute ma rage. Des coups de genoux directement dans ses cotes, des coups de poings sur la gueule. Chacun de mes coups, c’était presque pour le tuer. Je ne peux plus réfléchir, j’ai encore ces images dans ma tête. Je suis sur lui, et mes coups l’attendent à chaque fois, il ne semble même pas vouloir se défendre.

« Si je te vois encore proche de Talia, je te promets que la tête de ta fille, va servir comme étoile de mon sapin Noël! »

C’est une menace, juste une menace. Il sait très bien que je ne vais pas le faire, j’ai trop changé pour depuis que je suis rentrée dans les Vengeurs. Je me demande même pourquoi je le laisse vivant, j’ai juste envie de le tuer et je me retiens encore. Je commence ensuite à me diriger vers la sortie, c’est fini pour le moment. Je pense que le message est passé, enfin je l’espère.

_________________
avatar
Jessica Miriam Drew

Messages : 196
Date d'inscription : 03/11/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Si j'avais su plutôt que la frapper t'amènerai, même enragée, je n'aurai pas tant attendu (Jess)

Message  Slade Wilson le Ven 28 Nov 2014 - 9:59

ft. Jessica Drew & Slade Wilson
Tu es la seule personne que je désirai voir
Si j’avais su, oui si j’avais su qui était occupée à approcher, j’aurai surement préparé les lieux pour l’accueillir, mais surtout arrangé pour qu’elle ne voit point la situation actuel. J’aurai du la voir venir d’ailleurs mais mon état avait totalement brouillé mes sens, même la précognition ne pouvait pas fonctionner actuellement ce qui ne pouvait du coup que créer la surprise. D’ailleurs je n’aurai jamais pensé qu’elle trouverait ou penserait à ce lieu, ce n’est pas juste un refuge, pas juste un repaire ou une base, c’est presque mon sanctuaire, mon lieu de repos, de paix, le lieu où je me rends quand je veux la solitude, aucun contrat, aucun appel, aucun moyen de me joindre. Même les hommes de mains présents ne sont pas réellement armés, juste des personnes pour faire figure, mais encore une fois c’est normal, si je me déplace avec des vrais gardes cela deviendra rapidement visible. Alors que je pensais être seul, que je me parle à moi même, j’entends cette voix, sa voix… Que faisait elle la ? Ra’s al Ghul avait préféré envoyer Jessica ? Non, il m’aurait envoyé quelqu’un comme Merlyn ou Lady Shiva, pas elle, ils ne sont plus liés, elle n’est plus de la Ligue des Assassins… Bien entendu Ra’s al Ghul, même lorsque je lui étais réellement loyal ne m’a jamais parlé du lien entre Jessica et Talia, et il avait bien raison. Si j’avais connu ce lien, j’aurai surement utilisé celui ci, non contre Jessica, surement pas non plus comme je venais de faire pour atteindre mon Ancien Maitre, mais bien pour attirer cette femme ici présente à moi, pour la faire venir, pour la retrouver. Si elle savait depuis combien de temps j’attendais ce moment, le nombre de fois que j’ai désiré enfin la revoir… J’avais besoin de cette entrevue, j’en avais hésité même à infiltrer les Avengers pour pouvoir l’atteindre… Mais elle est la, je ne sais pas encore pourquoi mais elle est présente et vu sa voix elle semble bien connaître la rage en son cœur.

Je me retourne vers elle, à aucun moment je tente de l’arrêter, de combattre ou même de me défendre, je la laisse attaquer, se défouler… Je sais pourquoi je choisis cela même si je ne sais pas ce qu’elle désire. Elle se lâche, je peux sentir chaque coup, chaque impact, la violence, elle ne se contient pas, hémorragie interne, cotes brisées… Tiens je crois qu’elle perfore un poumon… La douleur envahit chaque parcelle de mon être, de mon esprit et cela ne semble pas lui suffire, ni me suffire d’ailleurs. Elle frappe encore, encore, le sang coule, le sang se fait aussi cracher, mais je ne l’arrête pas jusqu’à cet instant où je suis à terre, blessé, amoché, surement pour des jours de régénérations vu le nombre de plaies, de marques, de dommages. Mais ce n’est pas fini, non Jessica, ce n’est pas fini. Certes je ne l’attendais pas, je pensais voir d’autres possibilités, mais ici elle est dans mon sanctuaire et comme je disais, ce lieu est aussi un piège, une prison. Elle utilise la menace pour me convaincre, une menace qui pourrait marcher venant de la bouche de Ra’s al Ghul, mais pas d’elle… Elle n’a jamais réellement été ainsi. Elle me laisse à terre pour partir, j’avale un peu de sang pour dire un nom à voix haute, un des codes de ce Sanctuaire lié à ma voix.

« Jessica Drew… »

Le comble de la situation, son propre nom est le déclencheur du système, car à peine j’ai fini de libérer ce nom avant de tousser du sang venant sur mon propre visage, des plaques tombes, devant toutes les fenêtres, les portes, même la cheminée, tout est occupé de se sceller, libérant une charge électro magnétique sur les parois pour empêcher de les toucher sans se blesser mais aussi les protéger des êtres comme Erik… Oui c’était une prison calculée pour retenir plusieurs styles de personnes. Et même si Jessica n’était pas dans la liste de ceux ciblés par le système, il devrait suffire à la retenir avec moi. Pensait elle vraiment que je la relaisserai partir, même dans cet état, alors que cela fait trop longtemps que je désire retrouver sa route. Je ne peux me contenir de rire un peu, pourtant chaque mouvement de mon thorax à ce rire fait naitre une nouvelle douleur dans mon corps, restant à terre car franchement sur le moment je serai totalement incapable de me redresser tant que je n’ai point guérit plusieurs parties de mon corps. A la limite elle aurait mieux fait de me tuer, j’aurai guérit plus rapidement. Il est difficile en cet instant de réfléchir avec la douleur, mais je me demande pourquoi Jessica est venue avec tant de rage pour Talia… Quel est le rapport entre les deux femmes, leur lien… Ce n’était pas quelque chose de professionnel, cela se sentait, c’était totalement personnel, elle se sentait toucher…

« Qu’est ce… Ce que Ta..lia repré… sente… »

J’ai redressé le visage un instant, avant de le laisser tomber tête contre le sol, venant de comprendre en voulant poser cette question. Bien entendu cela semblait soudainement si clair, pourquoi je ne l’ai jamais remarqué ? Pourquoi il a fallut cette confrontation ? Peut-être car mon esprit faisait automatiquement une forme de blocage sur tout ce qui touchait Jessica, peut-être que simplement je ne voulais pas le savoir. C’est surement aussi pour cela que je veux l’entendre de sa propre bouche, que je veux avoir cette confirmation à cette soudaine vision. Bon je m’attends aussi à une nouvelle ruée de coups, surement encore un peu de rage, des demandes de lui ouvrir mais elle ne pourra rien obtenir… Tout avait été prévu, le système ne s’ouvre que après 6 heures, une petite sécurité pour éviter toutes les possibilités de fuite, ayant pensé personnellement que Batman serait du genre assez doué pour trouver mes codes et usurper ma voix ou mon emprunte. Je ferme mon œil, j’ai presque l’impression que Juggernaut m’est passé dessus, c’est la première fois que je la vois ainsi.

made by © .bizzle

_________________
avatar
Slade Wilson

Messages : 475
Date d'inscription : 27/10/2014

Feuille de personnage
Pouvoirs:
Informations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Si j'avais su plutôt que la frapper t'amènerai, même enragée, je n'aurai pas tant attendu (Jess)

Message  Jessica Miriam Drew le Ven 28 Nov 2014 - 21:44

Je dois me changer les idées, à Montréal, il y a plein de choses intéressantes entre les détours pour te coincer et les magasins lumineux, je vais bien me trouver quelque chose à faire. Je dois oublier cette histoire, mais j’espère juste que Slade a comprit la leçon. Dire que j’ai juste fais un voyage pour tabasser ce pauvre connard, j’ai vraiment perdu patience, mais je parie qu’il pourrait faire la même chose pour Rose ou une autre personne proche de son cœur. Sauf si celui-ci est devenu un psychotique complet, cela ne m’étonnerait même plus de lui. Je ne reconnais plus personne dans la Ligue des Assassins et même dans mon passé. Parfois, j’ai juste envie d’effacer ma mémoire et éviter de me rappeler de ce passé de merde. Des gens peuvent me dire qu’il ne faut pas renier son passé, mais avec les monstres que j’ai construis, j’ai juste envie de dire que j’ai honte de mon passé. Dès que je cherche à partir, cette pauvre épave dit mon nom et tout son système de sécurité s’active. Peut-être que je devrais faire plus attention la prochaine fois. En plus, il rigole. C’est une pauvre merde désespérée. Je ne sais pas ce qu’il cherche, mais il est toujours aussi dépassé, toujours en train de cracher du sang à terre.

Je me retourne vers cette épave pour entendre ces premiers mots, à ce moment, je bloque quelques secondes. Il me demande vraiment ce genre de conneries? Il a deviné qui est Batman et il me demande mon lien avec Talia? Peut-être que celui-ci n’aurait jamais frappé Talia, s’il savait l’importance qu’elle avait pour moi. Mais, je ne reconnais plus personne dans mon passé. Il voulait Ra’s, à place, il m’a juste moi. J’en ai rien à faire de leurs bagarres internes, pour savoir qui a la meilleure ligue entre Bane, Slade, Ra’s ou la Main. Il m’a attaqué personnellement à ce moment. Je me rapproche de lui, pour lui donner encore de nombreux coups de pieds dans les cotes.


« Tu es capable de savoir qui est Batman, de combattre la Justice League entière, de tuer le Président des États-Unis et tu es incapable de savoir pourquoi je viens te tabasser ici? »


À chaque fois que je rajoute des faits, je lui donne un coup de pied, le dernier coup de pied était le plus puissant de tous pour juste appuyer sur ma rage intense du moment. Je me retourne encore de lui en lui laissant une seule phrase.

« Laisse moi sortir d’ici, si tu as encore un peu de respect envers ma personne et fait marcher ton cerveau tout seul pour trouver le lien entre Talia et moi. »

_________________
avatar
Jessica Miriam Drew

Messages : 196
Date d'inscription : 03/11/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Si j'avais su plutôt que la frapper t'amènerai, même enragée, je n'aurai pas tant attendu (Jess)

Message  Slade Wilson le Sam 29 Nov 2014 - 7:52

ft. Jessica Drew & Slade Wilson
Tu es la seule personne que je désirai voir
Agir comme elle ? Faire un détour pour écraser une personne ayant touché un proche ? Possible, sauf que je n’aurai pas laissé celui ci vivre… De plus je pense que je n’aurai agis ainsi que pour Rose et pour elle, oui pour celle se trouvant la, Jessica. Ces deux personnes sont les deux les plus importantes à mes yeux, celles que je considère comme le passé et le futur, ce sont les derniers points de ma vie. Certes une troisième personne s’est introduite dans cette vie, mais c’est totalement différent tout en étant pas encore définissable, une personne que je protégerai surement mais je ne crois pas que je réagirais avec autant de haine si il lui arrivait quelque chose alors que de savoir Rose ou Jessica humiliée ou souffrance, cela me rendrait dingue, considérant que personne n’a le droit de les toucher. C’est aussi surement pour cela que j’ai ris en cet instant que j’ai refermé les lieux car Jessica est la, qu’elle est juste la alors que j’ai attendu cet instant depuis trop de temps. Que j’ai besoin de la voir, d’elle, même si c’est juste de la haine qu’elle aura ou de la violence, j’ai besoin de ce moment. Bon dieu, c’est presque pathétique. J’ai besoin d’entendre Jessica me dire son lien avec Talia, un lien que je viens seulement de comprendre sous la violence de mon Senseï… J’ai besoin de cette confirmation car cela aura une importance plus tard, d’ailleurs je pense que toute cette entrevue aura une très grande importance sur mes actes futurs, sur mes décisions, mes choix. Est ce que j’aurai agis de la même façon avec Talia si j’avais su pour Jessica ? Oui et non, je serai venu attaquer Talia, je l’aurai vaincu et cela aurait prit fin la. Le combat entre l’héritière al Ghul et moi avait été fait sans abus, sans tricherie, j’avais désiré un combat réellement honorable, je voulais que sa défaite soit propre, et j’aurai surement fait la même chose en sachant cette nouvelle vérité… Mais la suite n’aurait surement pas été la même, ce que j’ai fais à la fille de Ra’s al Ghul pour avoir son aveu sur ma supériorité, je ne l’aurai jamais fais à la fille de Jessica… Je me serai juste arrêté à la victoire pour lui dire de prévenir son père et je serai reparti en la laissant dans son repaire. Comment aurai je pu torturer ou rabaisser la fille de Jessica, de cette femme que je respectais bien trop, que j’admirai encore malgré les décennies qui sont passées ?

Je ris encore un instant, nerveusement surement face à la stupidité de la situation avant qu’elle se remette à cogner, à faire croquer les cotes et empêchant leur régénération, au début comme par réflexe j’attrape le pied de Jessica, comme si je m’apprêtais à contrer ou contre attaquer, mais je le relâche, la laissant continuer. Je serai de toute façon incapable de la combattre… Et puis au moins si elle se défoule, cela va diminuer un peu sa rage pour parler ensuite, même si à mon avis sa haine restera ancrée en elle. Ses remarques ne sont pas fausses, j’aurai du savoir qui était Talia par rapport à elle, mais ce qu’elle oublie, c’est que des êtres comme Batman sont faciles pour moi à démasquer, j’analyse leur comportement, les langages corporels, les évènements et tout se lie naturellement pour me dévoiler qui est qui… Mais jamais je n’aurai étudié Jessica de la sorte, jamais je n’aurai laissé mon esprit s’introduire autant dans sa vie pour la décortiquer. Ce serait un peu comme espionner un être cher. C’est pour la même raison que je n’ai pas tenté de la traquer, de la retrouver, attendant juste que elle vienne un jour à moi, attendant que quelque chose la pousse à me rejoindre. Et j’avoue, si j’avais su que m’approcher de Talia aurait poussé Jessica à venir me voir, je l’aurai fait plutôt mais différemment. J’aurai surement utilisé Talia sans la blesser ou l’humilier pour pousser Jessica à intervenir ou s’interposer. Mais maintenant c’était trop tard, les décisions ont été prises et les actions ont été faites.

Les coups me refont cracher un peu de sang, surtout le dernier, mais quand elle me demande de la laisser sortir, je referme l’œil sans répondre de suite. Non malheureusement pour toi Jessica, tu vas devoir me supporter un long moment, il n’est pas possible de sortir d’ici, même pour toi, même pour moi, tout est clos, tout a été prévu pour ne pas donner la possibilité aux ennemis de me fuir, quelque soit la situation ou les conditions. C’est une prison, créée sur la base de celles qu’Arkham utilisent pour les différents prisonniers méta humains.

« 6 heures… Jess… » Dis je difficilement, me retenant de grimacer de douleur. « Il… 6 heures… avant… » Je tousse un instant, je sens la respiration difficile, m’empêchant de parler convenablement. « Que… le système… Permet… Déverrouillage… »

Oui comment voulez vous parler convenablement dans un tel état ? Mais bon au moins elle peut comprendre que si j’ai activé soudainement ce système, c’est que je tenais vraiment à la retenir ici malgré son besoin de m’apporter la douleur, que c’était une soudaine nécessité car elle sait que je ne tenterai pas de l’attaquer ou de lui nuire, même si j’avais été au maximum de ma forme. Je tente un instant de me redresser, de relever ma tête et mon torse mais je me laisse vite retomber. Elle n’y a pas été de mains mortes, au moins elle sait toujours comment faire mal. Pourtant malgré la situation, c’est un sourire sincère qui apparaît sur mon visage, ce n’est pas du masochisme mais je suis heureux qu’elle soit la.

« Alors… il fallait… ça… » Je m’arrête encore une fois pour reprendre un peu de souffle. « Un tel… acte… pour… » J’ai l’impression qu’il m’est de plus en plus difficile de parler, pourtant je sens la guérison opérer mais celle ci est tout aussi douloureuse que les coups qu’elle a libéré sur mon être. Et dire que je ne vais jamais oublier tout cela, que ce sera inscrit en moi. Amusant…  « Pour que… tu daignes… venir… me voir. »

Un instant j’avais presque envie de l’insulter, et peut-être que si je n’avais pas tant désiré ce moment, je l’aurai fais. Une part de moi avait envie de s’énerver, de lui dire ma colère qu’elle n’ait jamais venu, qu’elle avait comme abandonné son propre élève il y a bien longtemps. Avant l’arrivé de Rose auprès de moi, avec la mort de mes fils, de mon ex femme, de mon demi frère… Ra’s al Ghul et elles étaient les seuls personnes semblant être une famille, et elle bien plus que Ra’s…

« Il faut… un acte… de folie… pour te…voir ? »

Bon, je n’ai pas su cacher une pointe de rancœur, mais ce n’est pas vraiment contre elle, plus contre l’ironie de la situation. J’aurai voulu que cela soit dans un autre contexte mais je me contenterai de celui ci. Je pourrai dire ouvertement qu’elle m’avait abandonné à l’époque ou j’aurai eut besoin d’elle. Pas de sa présence mais de ses mots, de ses conseils… Que j’ai eut la sensation de n’être rien à ses yeux en dehors d’une faute passée pendant tout ce temps… Une erreur… Un échec… Combien de fois j’ai pensé ainsi ? Combien de fois je me suis dis qu’elle aurait préféré ne jamais m’avoir rencontré et formé ? J’avais envie de lui dire que son comportement était amusant vu qu’elle n’a jamais été la pour Talia ces derniers temps, tout comme elle semblait avoir renié tout ce qu’elle avait fait de son passé… Pourtant les gens qu’elle a formés ne l’ont pas oublié. Ne fusse que deux clients avec qui je travaille comptant s’opposer aux Avengers savent mieux qu’elle son importance à mes yeux, ne fusse que parce que dans mes contrats il existe pour ce genre de cas une petite condition… Que si ils doivent s’en prendre aux Avengers, ne pas toucher à Jessica… Que je m’en occuperai pour l’éloigner des autres. Mais elle ? Elle ne semble donc n’avoir fait que penser à se détacher de ceux pour qui elle comptait. Et soudainement j’ajoute quelque chose qui va surement l’enrager de plus belle…

« Sait-elle… qui… est sa mère ? »


made by © .bizzle

_________________
avatar
Slade Wilson

Messages : 475
Date d'inscription : 27/10/2014

Feuille de personnage
Pouvoirs:
Informations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Si j'avais su plutôt que la frapper t'amènerai, même enragée, je n'aurai pas tant attendu (Jess)

Message  Jessica Miriam Drew le Sam 29 Nov 2014 - 20:37

Il croit que je l’ai abandonné? Non, il s’est abandonné tout seul, il a abandonné ce que je lui ai donné comme leçons pour des conneries de batailles entre les assassins. Je regrette beaucoup dans ma vie, entre travailler pour l’HYDRA pour survivre ou juste pour avoir abandonner un peu tous mes enfants, mais je ne vais certainement pas regretter pourquoi j’ai abandonné la vie des mercenaires et des assassins. Cette vie n’avait plus de valeurs à mes yeux, cette vie me dépassait totalement, cette vie ne me donnait même pas l’effet escompté d’une fierté. J’ai eu la sensation durant une petite minute, que tout allait tomber un jour. Que la loyauté, que les critiques de la société matérialiste ou autre cochonnerie du genre, n’allaient plus être d’actualités. Je n’étais pas dans la ligue des assassins pour jouer à ce jeu, alors j’ai abandonné ce chaos, j’ai abandonné une vie qui allait tourner en enfer. Je suis sûr que Slade vient de déclencher une guerre sans fin entre les mercenaires, une guerre qui va se terminer comme dans des conflits mafieux. Tuerie de famille, humiliation, on tue ta meilleure amie et on t’envoie la tête. C’est déjà commencé avec la Main, Slade a juste accepté ce changement pour le faire subir à Talia. Il bloque un moment mon pied, mais il me laisse continuer après, juste parce qu’il est bien trop débile.

Il n’est pas sérieux ce connard? Je dois attendre six heures avant d’être libérer de cette cage? Il voulait se faire tabasser à mort par ces ennemis ou c’est juste une tentative pour essayer de parlementer avec eux. S’il croit que je vais commencer à m’ouvrir à lui pour les six heures suivantes, il peut se crever son autre œil. Je risque de rester dans mon coin, méditer et essayer de reprendre contrôle de moi. Ce crétin continue de parler, on dirait presque que je lui avais même manqué. Je crois qu’il a juste bloqué totalement sur mon nom.


« Putain Slade… tu bloques juste mon nom de tes donnés ou quoi? J’habite dans un appartement miteux à Brooklyn sous le nom de Jessica Drew sans système de protection, avec un foutu chat mutant. Tu pouvais venir me voir n’importe quand dans ta putain de vie. C’est juste que tu refuses de me voir, car tu sais que je t’aurai désapprouvé. Tu deviens sénile et tu sembles fier de ça. »

J’ai presque l’impression de devenir folle avec tout ce qu’il vient de se passer. Peut-être que je le suis déjà. Ce connard vient de me faire sauter les plombs.

« Elle doit s’en douter plus que toi, pauvre merde. »

Non, elle ne le sait pas logiquement, mais je ne peux pas croire qu’elle bloque comme ce crétin. Je respire un moment, je dois prendre du recul de ce connard, je vais me placer dans un coin pour m’asseoir et essayer de reprendre mon souffle.

« Vient juste me parler si tu crois être digne de me dire quelque chose. »

_________________
avatar
Jessica Miriam Drew

Messages : 196
Date d'inscription : 03/11/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Si j'avais su plutôt que la frapper t'amènerai, même enragée, je n'aurai pas tant attendu (Jess)

Message  Slade Wilson le Sam 29 Nov 2014 - 22:07

ft. Jessica Drew & Slade Wilson
Tu es la seule personne que je désirai voir
Je pourrai lui dire simplement une chose, lui dire le pourquoi j’attendais qu’elle vienne me voir, lui parler de ce moment justement qui m’a fait oublier ses enseignements, qui m’a fait presque les rejeter… Bon l’armée m’a beaucoup aidé certes, mais mes débuts en tant que tueur à gage étaient plutôt « propre », des cibles toutes aussi pourries les unes que les autres… Jusqu’à ce qu’il eut ce moment, cet instant, cet acte… Juste ce moment où j’aurai aimé que celle qui fut mon Senseï soit la pour m’apporter un conseil, me donne un mot, une phrase… C’était tout ce que j’avais attendu à l’époque et que j’ai attendu toutes les années qui ont suivit. Mais non, je n’en ferai rien, je ne parlerai pas de cela avec elle. Et puis c’était bien trop tard. D’ailleurs je pense que quelque part c’est surement cela qui m’a plus marqué, cette absence à cette époque la. Je me dis juste qu’heureusement elle ne sait pas tout de ce que je prépare en cet instant, elle ne sait pas certains accords passés avec la Confrérie dans le plus grand secret, ni d’autres occupés à se former bien loin d’ici… Bientôt il sera de toute façon trop tard, alors à quoi bon insister. Oui Jessica m’a manqué, c’était évident, n’importe lequel de mes alliés saurait le dire, même mes ennemis comme Ra’s al Ghul maintenant ou Batman le savent. Il n’y a que trop peu de personnes qui représentent encore quelque chose et si j’ai su tourner le dos à Ra’s al Ghul, ce n’aurait pas été le cas pour elle. Mais il semblerait que cela elle ne l’ait jamais compris. Elle me dit où elle habitude, et alors ? Je le sais très bien, mais que pensait elle ? Que je serai venu chez elle la chercher, que j’aurai fait le premier pas pour la retrouver ? Non je l’ai attendu juste attendu. Je lâche un nouveau rire, putain que cela fait mal de rire, mais je ne peux m’empêcher.

« Tu… n’as jamais… compris… »

Ce sont les seuls mots que j’arrivai à libérer en cet instant, elle n’avait pas compris que pour moi elle me désapprouvait déjà par son absence, par le faite qu’elle ne soit jamais venue me voir, qu’elle me reniait. Si j’étais venu vers elle, cela n’aurait eut aucune valeur, non j’avais juste espéré un jour que… Et oui j’ai été idiot sur ce coup la de croire qu’elle avoir eut juste un instant encore l’envie de revoir son disciple. Quel con, non quelle conne… Dire que je me suis contenu tout ce temps que j’ai tout fait pour me freiner par respect pour cette personne qui finalement m’avait déjà totalement effacé. Je resserre les poings, sentant mes muscles se crisper. Au moins je sais maintenant que cela ne sert plus à rien de tenter de garder une certaine retenue, que je peux finir d’effacer le tableau de mes préceptes inutiles. Quel gâchis tout ce temps…

« Navré… pour… ta fille… »

Ce sont mes derniers mots avant que celle ci s’éloigne de moi pour se mettre dans son coin à respirer. Je ne dis point le nom de Talia car finalement avec ce bref échange entre elle et moi, les petits regrets que j’avais eut sur mon comportement envers la fille al Ghul venaient de disparaître. C’est fou, mais cela fait un poids en moins. Je laisse juste alors le temps passer, un peu de silence, de calme, laisser la guérison se faire, laisser les premières blessures se refermer, les premiers handicapes de mon corps se réparer, jusqu’à me permettre de me redresser. Je ne sais pas combien de temps est passé, j’étais trop occupé dans mes pensées pour avoir tenu le compte. Peut être une demi heure, peut être une heure, mais je me relève lentement et ce n’est pas pour me diriger vers elle, non uniquement vers le bar me sortir une autre bouteille. Pas besoin de verre, je m’ouvre cette bouteille la vider… Même boire me fait encore mal, comme rester debout et m’appuyer sur ce bar.

« Ne t’inquiète pas… Ce sera la dernière fois que nous aurons le plaisir de nous voir Drew… »

Dis je alors qu’elle était dans son recoin, sans me retourner, prenant juste une nouvelle bouteille pour lui faire subir le même sort que la précédente. Est ce une forme de déception, de tristesse, de haine ou simplement ce mal qui ronge mon esprit qui commence à prendre le dessus, cela non plus je ne pourrai pas le décevoir en cet instant, mais étrangement je me sens libéré d’une entrave, je me sens comme mieux… Oui, on peut dire que la haine apaise l’esprit, c’est une bonne vision de la situation actuelle, une haine qui n’est pas contre elle, pas contre ce qu’il vient de se passer, mais contre ma propre personne qui est resté attaché à une image qui n’existait plus, qui semblait bien morte. Je me retiens la de lui demander si elle est heureuse maintenant qu’elle a décidé de suivre la bonne voie avec son amie raciste, extrémiste et qui semble aimer frapper les plus jeunes… Un tellement meilleur exemple de bonté ou de grandeur d’âme que l’était la Ligue des Assassins. Mais je me contiens, je le retiens entre mes dents serrées.

made by © .bizzle

_________________
avatar
Slade Wilson

Messages : 475
Date d'inscription : 27/10/2014

Feuille de personnage
Pouvoirs:
Informations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Si j'avais su plutôt que la frapper t'amènerai, même enragée, je n'aurai pas tant attendu (Jess)

Message  Jessica Miriam Drew le Sam 29 Nov 2014 - 22:55

Je n’ai rien compris? Peut-être, mais je doute qu’il se comprenne lui-même, je doute même qu’il s’est déjà comprit un jour. Je doute même de lui avoir apprit quelque chose dans mon passé. Quand, je regarde ce que j’ai fais, quand je regarde ce que j’ai semé et quand je regarde les résultats. C’est juste un regret, il peut me voir comme sa mère, je ne me suis jamais vu comme sa mère, je l’ai vu comme mon protégé, comme quelque chose de bien plus important qu’un lien maternel, mais un lien spirituel bien plus fort. Il avait fait des choses sympathiques dans sa vie, mais après la fin de la Justice League, tout était foutu d’un coup, la déchéance. Plus d’ennemis importants, plus de visibilités, plus de vies. Je suis en train de reprendre la maitrise de ma colère, je suis en train de retrouver un peu de relaxation, je suis juste en train de reprendre mes esprits. Navrée pour ma fille? Non, il est déjà trop tard, il l’a toujours été. Je garde silence pendant trois heures, je voulais lui dire tant de choses, je voulais lui parler de quelque chose de primordial, peut-être qu’il va me renier car j’ai trop changé, mais il doit comprendre.

Je me relève doucement pour me diriger vers lui, je reprends ma respiration, elle est plus douce qu’avant, elle est surtout plus réfléchie. Je m’assis à coté de Slade, de manière pensive, de manière à essayer de trouver mes idées. Cela va peut-être les derniers mots que je vais lui donner de ma toute ma vie. J’ai trop été impliquée, j’ai trop fait d’erreurs, j’ai trop de sentiments envers d’autres.


« Tu n’as jamais compris, Slade non plus. Tu n’as jamais compris pourquoi j’ai quitté la ligue des Assassins, ni pourquoi j’étais dans la ligue des Assassins. Tu n’as même pas compris pourquoi je t’ai tout enseigné cela. Tu peux justifier tes actes comme tu le désires, mais cela ne va pas changer ma perception des évènements. J’ai eu l’impression de vivre une vie normale avec des gens que j’apprécie, avec une idéologie bien placée. Je croyais être plus qu’une simple figure d’autorité. Est-ce que je t’ai vraiment appris ce genre de trucs? Est-ce que je t’ai vraiment à torturer l’une des seules personnes qui m’a donné un sourire dans ma vie? Tu veux vraiment cette vie, Slade? La Ligue des Assassins a bien un but révolutionnaire, on tue des gens, mais je croyais que tu voyais en moi quelque chose de plus que ta Senseï. J’ai tout perdu Slade. De A à Z. De ton éducation jusqu’à la naissance de certains de mes enfants. Tu te rends compte de cela?

Je t’ai toujours considéré comme mon propre fils, mais regarde la réalité. Tu n’as jamais été capable de voir autre que moi en tant que ta professeur. Tu ne t’es jamais rendu compte de ce lien avec Talia, car tu me voyais juste comme un professeur de combats avec plusieurs préceptes de la Ligue des Assassins. Tu sais pourquoi j’ai quitté la Ligue des Assassins? Parce que je savais que tout cela, que par les membres divergents, cela allait éclater un jour. Tu as torturé Talia, elle s’en est sortie. Mais tu crois que certains vont se gêner d’aller plus loin? Tu crois que Deadshot, que Shibido, que Bane, que l’autre taré mercenaire blond ou un autre vont s’arrêter là? Tu sais ce qu’il va se passer si un jour, je reçois la tête de ma fille par le mail. Tu crois que je vais être capable de supporter ce genre de débilités? Et un jour, on va me viser, car j’étais trop proche de toi, de Ra’s ou de Talia. Tu vas peut-être recevoir des doigts en premier, mais après cela va être ma tête. Et tu sais pourquoi ils vont faire ça? Pour évoluer, pour monter d’un cran…pour montrer c’est quoi des vrais mercenaires, regarde la réalité, tout a déjà commencé, il est trop tard pour régler ça. On est dans l’époque où les mercenaires qui sont les plus cruels, gagnent. Tu veux gagner cette guerre, prend toi une épée et décapite moi. Renvoie la tête à Ra’s, et tu continues juste ce processus. On n’est plus dans des combats d’idées, on est dans des combats de cruautés. Peut-être que tu vas me voir comme idéalisme, mais je croyais vraiment changer quelque chose dans la Ligue des Assassins, de vouloir transformer la société décadente actuelle. Non, la première chose que j’apprends c’est que mon fils vient de torturer sa sœur. Tu crois que j’aime ça? Peut-être que tu as raison, je n’ai jamais rien compris, mais toi est-ce que tu as compris dans quel position tu es maintenant? C’est quoi la prochaine étape, tu vas renvoyer la tête de ma fille à Ra’s? »


On ne pleure pas dans la Ligue des Assassins, on le fait juste sentir par sa voix. Je me prends quelque chose de fort, je ne vais même pas le sentir. Je ne le regarde pas du tout pour la suite.

« Je n’avais plus envie Slade et tu ne me redonnes pas cet envie. Je ne me sens pas à ma place dans les Vengeurs, mais je ne sentais même plus à ma place dans la Ligue des Assassins. Tu es capable de comprendre? Tu crois que je suis fier de toi en rentrant dans cette guerre? Je sais que la fin de la Justice League a laissé un vide, mais je ne croyais pas ce genre de sadismes de toi. »

Je passe mes mains dans mes cheveux. Je ne dois plus penser à ma fille torturée.


« Tu fais ce que tu veux, de toute façon, tous les gens que j’ai touché, sont condamnés, Tu as bien fais de commencer, au moins je vois le début de ma fin. »

_________________
avatar
Jessica Miriam Drew

Messages : 196
Date d'inscription : 03/11/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Si j'avais su plutôt que la frapper t'amènerai, même enragée, je n'aurai pas tant attendu (Jess)

Message  Slade Wilson le Dim 30 Nov 2014 - 0:04

ft. Jessica Drew & Slade Wilson
Tu es la seule personne que je désirai voir
Elle revient, semblant calmée maintenant, s’installant à coté de moi pour parler. Je suis un instant surpris, je pensais qu’elle aurait été furieuse de me voir me redresser et serait revenu pour reprendre son travail, me reclaquer la gueule contre ce comptoir. Mais non elle vient pour parler, elle vient pour me parler d’elle et aussi du passé. Oh jess… Pourquoi tu as attendu aussi longtemps, dès les premiers mots je dépose ma bouteille, car voilà ce que j’ai toujours attendu, juste ce genre de mots, cette conversation, l’entendre enfin dire qu’elle me considérait comme son propre fils, entendre juste ces mots de sa bouche… Je me rends compte aussi de ce qu’elle peut ressentir d’avoir raté la naissance de certains enfants, de leur éducation… Après tout j’en ai perdu deux et la troisième je l’ai connu alors qu’elle avait 14 ans, et ce n’était pas dans les meilleurs conditions. Je ne veux pas l’interrompre, préférant la laisser continuer son discours, écoutant sérieusement chaque parole. Je n’ai jamais compris pour Talia, c’est vrai, mais ce n’était pas pour les raisons qu’elle croit… J’y reviendrais, j’ai besoin d’enfin pouvoir lui parler sincèrement, de pouvoir enfin retrouver celle que j’ai attendue… J’ai cru que c’était perdu, j’ai cru à l’instant qu’elle ne comprenait pas tout cela, qu’elle ne comprenait pas cette importance particulière à mes yeux. J’ai considéré Ra’s al Ghul comme une figure paternelle, mais j’ai su lui tourner le dos… Oui je l’ai déjà dit. Je lui ai tourné le dos car pour lui je ne me suis jamais senti autrement qu’un soldat, d’un membre de son groupe. Jessica m’a inspiré deux de mes codes d’honneur, la famille avant un contrat, et le respect du maitre et de l’élève. Si elle connaissait mes contrats, elle verrait que je met souvent dans certains cas une condition, comme j’ai fais avec la confrérie par rapport aux Vengeurs. Cette condition c’est justement Jessica, car elle passe avant le contrat. Avec Boldarev c’est la même chose, Jessica est aussi sur un papier. Quand elle me parle des autres mercenaires, je sais bien que Shishido n’aura aucun scrupule, mais lui n’est pas humain. Bane je pense malgré tout qu’il serait plus fiable, et Deadshot rien à craindre, il travail avec moi et sait bien que certaines choses ne seront pas à passer. Mais elle a raison, cela pourrait devenir une échelle de destruction, s’empirer, s’aggraver. Je vais devoir lui dire… Lui parler alors de ce qu’il se passe ailleurs, peut être juste… Non ce ne sera point pour me justifier mais bien pour partager.

Quand soudainement elle parle de victoire en la tuant, ma main se crispe si violemment que le son des os croquant se fait entendre. Cette idée est immédiatement refusée, je ne saurai jamais capable de lui faire mal, volontairement, elle n’a jamais compris cela, jamais vu que je n’aurai pas pu la blesser. « Je peux comprendre certaines choses que tu ressens… Et c’est pour cela que je ne suis jamais venu moi même vers toi. Tu te trompes, tu n’es pas que mon Senseï, oui tu es la seule personne pour qui j’utilise se terme, mais tu n’as pourtant pas été la seule à me former… Jess pour moi tu as toujours été comme une mère, même plus… Ce n’est pas que tes talents, c’est toi que j’ai admiré… » Je marque une petite pause soupirant, fermant mon œil, une larme perlant à cause cette conversation. J’en ai même pas eut à la mort d’Adeline ni de mes deux fils… « Je ne suis pas venu car je t’attendais… depuis la guerre entre moi et Lafarge, cette guerre qui a couté tant de vie autour de moi… J’avais pris deux décisions… Eviter d’aller vers ceux qui comptent pour moi et ne plus jamais montrer de scrupules pour ceux qui s’attaquent au miens… » Lafarge avait causé tant de dommages, la guerre entre Adeline et moi, la mort d’un de mes fils, l’attaque sur Rose… Finalement j’ai du le tuer alors qu’il était mon propre demi frère. C’est aussi pour cela que j’ai repoussé Rose au début, que je ne voulais pas qu’elle me suive, tenir ceux qui comptent loin de moi. « Lors de cette période, j’espère juste… Que tu viennes vers moi, car j’avais besoin de te voir, de te parler… Et tu n’es pas venue, du coup je me suis souvent dis que pour toi je n’avais été qu’un élève… » Je garde l’œil fermé, libérant tant de choses sur le moment, ce sera peut être notre seule vraie conversation, surtout vu le temps qu’il se passe entre nos rencontres. « Je n’ai pas vu pour Talia, car j’ai toujours refusé de te voir comme je regarde les autres… De t’analyser, de te décomposer comme je fais avec des cibles, des ennemis ou les autres… » Bon, voilà, cela était dit… mais je le répète, je ne tente pas de me justifier, je veux juste lui donner ma vision, celle que j’avais depuis longtemps. Tout comme je vais devoir faire quelque chose que je ne fais jamais, m’excuser. « Pour ta fille, j’ai déconné… Je ne voulais pas la torturer, j’ai… Je suis devenu fou. J’étais venu juste pour la vaincre, qu’elle reconnaisse ma victoire et…. Je ne sais pas… J’ai pété une durite… Allant trop loin. Je ne suis pas fier de la tournure que cela a pris... Je suis désolé du mal que cela t’a fait, même si cela ne pardonne pas cet acte. » Je pose ma main sur celle de Jessica, je la prend, la serre entre mes doigts, juste la tenir un instant. « Je ne sais pas quel serait la prochaine étape… Mais tout ce que tu as fait avec moi n’a pas été vain… Tout ce que j’ai gardé de noble, même si c’est devenu de plus en plus rare, cela vient de toi… »

J’ai l’impression à l’instant qu’elle semble triste pas uniquement de ce que j’ai fais à Talia, mais aussi que je participe à cette forme de guerre qui se développe avec la Ligue des Assassins, les Mercenaires Indépendants, la Main… Je sais que plusieurs comptent éliminer définitivement la Main de la carte, mais je ne compte pas tuer non plus Ra’s si ce n’est pas nécessaire, je veux qu’il reconnaisse que je l’ai dépassé… Je suis idiot, mon orgueil m’a guidé la dedans en l’absence de vrais ennemis, mon ego m’a poussé dans ce conflit. « Je n’ai aucune justification pour mes décisions, pour mes actes… Aucune bonne raison… Il n’y a aucune noblesse dans ce choix… Je voulais juste que Ra’s al Ghul reconnaisse ma supériorité comme une dernière réussite tant que… » Je m’arrête la, ne sachant pas comment dire simplement que je commence à perdre la boule. Peut-être pour cela aussi que j’enchaine tant d’actes en si peu de temps, agir vite pour avoir en quelque sorte une conclusion à cette vie avant de devenir comme d’autres l’ont été avant moi avec ce sérum, perdre tout contrôle et devenir un malade fou furieux. Mais finalement je ne devenais pas mieux avec ma tête. « Tu seras toujours une personne précieuse à mes yeux… Plus que tu ne le crois… Et même si tu n’en veux pas, je serai toujours la si tu as besoin de moi… » Et bien merde, cela fait des années que j’attendais de dire ces mots, et j’avais cru que jamais je ne pourrai enfin les lui dire. J'aurai voulu simplement lui dire à quel point tout cela comptait, j'aurai voulu lui faire comprendre que si un homme osait s'attaquer à elle, je n'attendrai pas, je foncerai comme elle a fait ici, sans me soucier du reste, quitte à perdre mon dernier souffle. Je n'ai plus que elle et Rose... Qu'il arrive malheur à une des deux, qu'elles se détournent définitivement de moi, ou simplement que je leur fasse du mal, ce serait des coups qui m'achèveraient surement.

« J’ai quelque chose à te proposer… Quelque chose de plus noble qui pourrait alors te donner un peu d’espoir. » J’ai une idée maintenant que je n’aurai pas pensé proposer à Jessica, une simple idée suite à ce que j’ai pu apercevoir sur une autre cause que ceux d’ici. « Mais avant… Jess… Dis moi quoi faire. » Oui j’ai osé lui demander cela, lui demander de me guider.

made by © .bizzle

_________________
avatar
Slade Wilson

Messages : 475
Date d'inscription : 27/10/2014

Feuille de personnage
Pouvoirs:
Informations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Si j'avais su plutôt que la frapper t'amènerai, même enragée, je n'aurai pas tant attendu (Jess)

Message  Jessica Miriam Drew le Dim 30 Nov 2014 - 12:54

Il semble plus ouvert que d’habitudes, il est différent quand il communique avec moi et qu’il oublie ses problèmes, je ne vais pas nécessairement oublier ce qu’il a fait à Talia. Je doute qu’il comprend juste la douleur que je subis actuellement. Dans cette histoire, je pense que Ra’s m’a juste envoyé le message pour le raisonner. Je n’ai jamais cru que celui-ci cherche la guerre entre les différentes Ligues, de toute façon, cela serait déjà le chaos si c’était le cas. Je pense que finalement l’influence de Magnéto a été bénéfique pour la santé mentale de Ra’s. Les puits de Lazare sont littéralement dangereux pour n’importe qui, alors avoir un esprit aussi calme et doux que Magnéto. Je pense que cela a modéré son point de vue. Ma seule surprise, c’est qu’il n’a pas conduit une nouvelle guerre à la mort de Magnéto. Peut-être que je devrais plus sortir de ma cave, c’est trop étrange ce qu’il se passe avec la Confrérie et je ne crois pas du tout à son démembrement. Entre Andrill Elhonna, Ra’s Al Ghul, Azazel et Mystique, ils peuvent retrouvés facilement un remplaçant à Magnéto. Je pense même que Wanda peut être une remplaçante considérable de Magnéto. Peut-être que je vais passer un moment en Afrique pour voir, mais c’est difficile dans un pays aussi ravagé que la Somalie.

Il avoue d’un coté, que j’ai dépassé de beaucoup le stade du professionnel avec lui et cela parait toujours autant. Après, il me parle de son conflit avec Lafarge, qui s’est terminé dans un bain de sang, je connais un peu l’histoire, mais pas les détails. Il est vrai que je ne suis jamais allée le voir, mais je ne suis plus allée voir personne après mon départ de la Ligue Assassin, ce n’était pas contre lui. C’était surtout contre le monde que Ra’s avait façonné. Il a construit ma fille en soldat en sa cause. Je me sens mal juste pour ce détail.


« Slade, je suis allée voir personne après mon départ de la Ligue des Assassins. C’est juste que je voulais décrocher, pour me chercher. Ce n’est pas pour renier Talia ou toi, c’était juste pour voir le monde d’une autre façon. Je vous ai toujours apprécié, c’est pour cette raison que je suis venue te tabasser presque à mort ici pour Talia et c’est pour cette raison que j’accepte de discuter avec toi en ce moment… pour toi. J'ai été capable d'accepter mon passé... pas avant. »

J’ai encore la rengaine pour cette histoire, il peut plaider la folie, mais j’ai même mal qu’il ait atteint cette bassesse pour une personne que j’apprécie autant. Il essaie de me rappeler les leçons de noblesses que je lui avais fournies durant sa jeunesse, mais j’ai du mal à le croire pour le moment. Il m’explique ensuite son conflit avec Ra’s, que je trouvais aussi idiot qu’odieux. Je comprends pourquoi Ra’s m’a contacté moi et pas Lady Shiva. Il me fait ensuite une promesse de toujours être là pour moi et ma sécurité, mais je ne lui réponds pas. Je veux juste qu’il comprend comment il m’a fait du mal avec Talia. Je le réécoute après, il veut me proposer une alternative, mais avant je dois donner mon avis sur la guerre qui se prépare dans les différentes Ligues.

« Honnêtement, je voudrais bien te dire de tout arrêter. Mais je suis sûr que tu ne vas pas m’écouter, de toute façon, même moi je n’arrêterais pas. La solution la plus logique est de tuer tous les extrémistes, qui dérivent tout le savoir de la noblesse et de la sagesse. Reste indépendant, mais il faut éviter les dangereux. Bane reste noble, mais je ne lui fais pas confiance. Ra’s, juste en m’envoyant, montre qu’il ne cherche pas certainement une vengeance contre toi. Il sait que j’ai beaucoup trop changé pour tuer. Il reste des organisations que tu dois connaitre qui ne font pas de cadeaux aux gens. Cela se dégrade, cela se fait sentir partout. »


J’ai quelques infos, mais c’est encore limité devant les autres connaissances que Slade doit connaitre. Il me propose une alternative aux Vengeurs, mais je dois régler quelques questions avant.

« Je t’écoute pour la solution miracle, mais je dois rester un peu dans les Vengeurs pour le moment. L’un de mes petits-fils s’est fait un petit groupe de super-héros à New York, au début, je ne lui faisais pas confiance, mais il a ramassé des membres ayant beaucoup de potentiels. Je dois garder un œil sur lui et ces amis. »


Oui, Slade, je ne lis pas tes DSN.

_________________
avatar
Jessica Miriam Drew

Messages : 196
Date d'inscription : 03/11/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum