Changements

Aller en bas

Changements Empty Changements

Message  Ivy P. Isley le Mar 4 Juin 2019 - 6:06


Il y a sept mois, suite à l’annonce de l’élection de Jair Bolsonaro à la tête du Brésil, j’ai envoyé une lettre aux Luchadores, au Manoir Leandro. J’y énonçais mon analyse de leur passé et les espoirs que cela me donnait pour leur futur, malgré les difficultés qu’ils allaient de nouveau connaitre. J’y admettais pouvoir appartenir à ces difficultés, s’ils étaient utilisés pour défendre le régime destructeur une fois qu’il serait en place. C’est arrivé il y a six mois et il a prouvé mériter son qualificatif : placer la démarcation des terres attribuées aux peuples autochtones sous la tutelle du ministère de l’agriculture, contrôlé par une représentante d’un groupe défendant les intérêts de l’agrobusiness, signifiait la claire intention de se diriger vers une situation analogue à celle de l’Indonésie. La Loi permettant la persécution. Avant son arrivé, les assassinats de défenseurs de l’environnement notamment amérindiens étaient déjà réguliers, 150 entre 2015 et 2019 si ce que l’on m’a dit est correct. Désormais, les indigènes craignent que cela ne tourne au génocide. Et, pour les peuples végétaux de la forêt amazonienne, c’est déjà le cas. 54% d’augmentation de la déforestation en janvier 2019 par rapport à janvier 2018… cela fait mal. Cela doit cesser. Je regarde les manifestations à l’encontre de sa politique, auxquelles répondent d’autres manifestations en soutien. J’étudie les changements et prépare mes actions, prenant des contacts avec les individus ayant à gagner à collaborer avec moi. Je suppose être une cible prioritaire pour le gouvernement, craignant que je n’utilise mes phéromones pour les contrôler à l’instar du Gouvernement Indonésien, mais il est bien plus difficile de faire de moi un épouvantail en Amérique Latine. Mon passif de collaboration écologique m’apporte du soutien et la menace commune fait de moi, aux yeux de beaucoup, la gentille. J’agis donc comme tel.

Je ne peux être partout mais celui que l’on nommera mon secrétaire parvient toujours à me trouver lorsque je n’ai pas le téléphone sur moi. Je ne me fais toujours pas aux téléportations mais qu’importe, elles permettent une intervention rapide. Lorsque des unités de police viennent en terre indigène pour expulser la communauté s’y trouvant, qu’elles aient ou non un mandat, la forêt défend ses protégés. Généralement, cela tourne en un siège que les locaux ne peuvent pas perdre, nourris par les fruits et combattant l’empoisonnement de leurs ressources en eau par la biochimie végétale, même si l’assouplissement des critères permettant d’invoquer la légitime défense pour les policiers en cas de "risque imminent de conflit armé" pourrait changer la donne si les nouvelles mesures anticriminalité sont adoptées. La généralité en serait alors aux tentatives de destruction qui rappellent que les balles n’ont guère d’effets sur les branches et les racines, même si l’armée et les lance-flammes sont à craindre. Une possibilité anticipée de manière analogue à l’Indonésie, à l’aide de symbiotes végétaux pyrophiles. Nous n’en sommes pas encore là cependant, je parviens toujours à convaincre les forces de l’ordre d’éviter toute confrontation lorsque je leur tiens tête. J’ai même demandé un droit de séjour au sein de Nova Roma afin de parer à l’annulation de celui Brésilien, histoire de ne pouvoir être criminalisée pour le simple fait de rester en Amazonie. Je me demande quand on tentera de régler mon problème de la manière habituelle appliquée aux amérindiens défendant leurs terres, ayant une certaine hâte à ce qu’un assassin m’atteigne afin de pouvoir user de mes phéromones sur lui et de commencer à étendre mes racines dans l’organisation qu’il sert.

On ne gagne pas une lutte par la défensive, même si c’est ma technique favorite. Contrairement à ma némésis sud-asiatique, le Gouvernement Brésilien a à craindre que je sensibilise ses membres ; il le sait et s’en méfie. Je ne sais pas si j’y arriverai, d’autant plus que j’attends l’occasion de passer par leurs envoyés officieux afin de ne pas transgresser une loi qu’eux-mêmes n’auraient pas déjà transgressée. Cependant je ne peux me limiter à une seule option et ne le fait donc pas. C’est ce qui explique également les sabotages de matériel de déforestation auxquels je participe régulièrement, restant toujours suffisamment loin pour ne pas m’exposer et ne pas permettre de prouver que je suis la phytokinésiste qui aide les saboteurs humains. Avoir un procès similaire à celui de Thor ne m’intéresse pas, je n’ai nulle immunité diplomatique pour m’indifférer de la sanction et j’aurai surement droit à un jugement d’autant plus exemplaire qu’il permettrait de criminaliser tous les délinquants refusant les expulsions et les démolitions de leurs territoires ancestraux avec mon aide. Hypothèse qui serait aisément contrée par un faux aveu de l’emploi de mes phéromones sur eux. Quitte à faire de fausses déclarations cependant, je préfère fournir un alibi à quiconque veut prouver mon implication. Peut-être est-ce cela que je vais devoir faire aujourd’hui.

Ce n’était qu’une question de temps avant que je ne revoie les Luchadores. Je préfère largement que ce soit une invitation au Manoir d’Alida Leandra qu’une confrontation devant une communauté amérindienne ; chose qui me semble plus logique également, puisqu’il ne me semble pas qu’ils aient trop à redire à ma manière officielle d’agir. Ils doivent espérer, et peut-être vérifier, que je limite mes "conneries". Jusqu’où savent-ils pour mes actions ? Jusqu’où leur a-t-on demandé d’intervenir ? Les questions apportent des problèmes. D’un autre côté, j’en suis peut-être un aussi, cela a déjà été dit.

Mains sur les hanches pressant d’autant plus ma veste de tailleur rouge, je me tiens debout en personne dans le jardin du Manoir et me donne au mieux du courage tout en résistant à la démangeaison de mes doigts. Mes longs cheveux sont de nouveaux réunis en une queue de cheval et descendent jusqu’à mon pantalon de toile, lui-même le faisant jusqu’à des sandales à talon. Ma peau est aussi verte que mon regard, lequel est fixé sur la porte d’entrée.

_________________
Poison Ivy

Fiche de Personnage - Fiche de Liens - Nombre de Posts : 76

Ivy P. Isley
Ivy P. Isley

Messages : 440
Date d'inscription : 13/07/2016
Age : 25
Localisation : De part le monde

Feuille de personnage
Pouvoirs:
Informations:

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum