Cet affrontement était inévitable, faisons honneur à notre art (Talia)

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Aller en bas

Re: Cet affrontement était inévitable, faisons honneur à notre art (Talia)

Message  Slade Wilson le Ven 30 Jan 2015 - 18:10

ft. Talia al Ghul & Deathstroke
Un combat de légendes
Elle cherche réellement à m’éveiller mais chaque mot semble sombrer dans mon esprit, disparaître en s’étouffant avant d’atteindre ma raison. Je pourrai rentrer dans un long discours surement, lui expliquer que le faite qu’elle laissait à l’époque vivre Jessica avait été pour s’assurer de ne pas voir d’autres de ses pions se retourner contre lui, après tout je suis sur que plus d’un d’entre nous avait plus de respect pour Jessica que pour al Ghul. Si il s’inquièterait pour Talia, ce n’est pas parce qu’il tient à elle, c’est parce qu’il ne peut pas permettre qu’on salisse le nom d’une al Ghul, montrer à des yeux étrangers que la propre fille du Maitre est inférieure à ses hommes de mains. C’est comme si chaque mot prononcé trouve une réponse, une justification, certes non réfléchie, mais venant naturellement. Je me sens réaliste, je me sens plus lucide que jamais, c’est comme si tout autour de moi possède une raison cachée, que les ennemis se multiplient, tous des monstres que je dois éliminer… Elle tente encore de prouver que j’ai tord, mais quand elle parle de Magnéto c’est un rire presque dément qui m’échappe, un rire envahissant ce lieu sombre et humide.

« Parce que tu crois que Ra’s al Ghul aurait été assez fou pour s’attaquer aux autres lieutenant ? Andrill, Mystique, Azazel ? Ainsi qu’aux mutants avec eux comme Juggernaut et Exodus ? Il est le meurtre, les assassins… Il a besoin d’être aussi particuliers, dangereux, puissants… Tout comme je suis sur qu’il manipule ceux ci dans l’ombre… D’ailleurs n’est ce point pour cela qu’aujourd’hui il est en Afrique avec Magneto ? Pour garder un œil dessus, pour agrandir son contrôle sur la Confrérie ? »

Je crois qu’en temps normal, même moi je n’aurai pas cru ces mots, mais sur le coup je ne réfléchis plus, je laisse mon esprit contrer Talia par ce qu’il lui semble évident, ce qui lui paraît réel. Mais finalement les mots prennent fin pour laisser place à la violence, une violence incontrôlée, dépassant mes gestes habituels, cherchant à faire naitre les maux en la chair, cherchant à éveiller les douleurs à chaque partie de son être… Jusqu’à ce moment où elle avoue ce que je veux entendre, elle admet ma supériorité, et ceci fait, m’arrachant un sourire. J’ai ma victoire, ma seconde victoire, elle le reconnaît et à ce moment la je m’éloigne d’elle pour aller chercher quelque chose dans la mallette où se trouvaient certains de mes instruments. Je ne porte pas attention à son état, comme si cela n’a point d’importance, ne me souciant pas qu’elle en crève de douleur ou qu’elle se vide de son sang, laissant mes doigts prendre une seringue, me redressant en tenant celle ci, retirant la protection de devant l’aiguille. Ce petit cocktail est un vieux secret de mon demi frère, une arme qu’il a inventé quand il était le Ravager, une arme qui a détruit plus d’un esprit, plus d’un être. C’est à ce moment la qu’elle me reparle au lieu de rester simplement à admettre ma supériorité, elle reprend la parole en venant me demander de l’écouter. Rose ?? Comment ose-t’elle parler de Rose ? Mes pas me rapprochent d’elle, serrant cette seringue entre mes doigts, la regardant d’un air toujours si vide, si absent. Elle me parle de Jessica me parler de ce qu’elle penserait en la voyant dans cet état… Jessica… Elle doit bien s’en foutre aujourd’hui vu comment elle nous a tous abandonné. Finalement alors que je tends cette seringue comme un poignard, elle me dit que je peux surpasser son père… mais pas ainsi ? Que veut elle dire par la ? Mon regard est toujours sur elle, je tente de réfléchir à ces mots, à tout ce qu’elle vient de me dire sans haine, sans colère, d’une voix presque amicale, cherchant le piège, cherchant pourquoi elle me parle ainsi, ce qu’elle cherche par la ? De la pitié ? Soudainement je brise la seringue dans mes doigts, sans savoir pourquoi, un instant de lucidité, la colère… Allez savoir, mais elle évite le pire car ce petit mélange de mon cher demi frère a un effet dévastateur, un produit chimique attaquant directement le système nerveux, le choquant pour éveiller la douleur, une douleur continue sans blessure, une douleur qui n’arrive pas à s’éteindre.

« La ferme… Personne ne juge Deathstroke… »

Dis je uniquement en me détournant d’elle, sortant en claquant cette porte derrière moi, la laissant toujours pendue par ses bras tendue, la laissant la dans ce vide un moment, dans le noir, sans lueur ni espoir. Ce qu’il s’est passé en mon absence, elle ne se saura surement jamais, mais les derniers mots tournent, tournent dans ma tête comme pour chercher la raison de ceux ci, un piège, une faille, quelque chose qu’elle y aurait caché sans voir de fourberie. Mon cerveau en devient comme fou, comme malade de ne pas trouver cette faille dans ce discours, la chose à répliquer, mais ce discours semble si « innocent », sans arrière pensées et ce n’est finalement que quelques heures plus tard que je la rejoins, appuyant sur la commande pour faire relâcher ses chaines.

« Il est temps Talia, tu as un message à livrer... »

Dis je simplement avant de laisser deux hommes rentrer dans la pièce pour venir détacher les chaines, l’embarquer. Je ne dis rien, m’attendant à ce qu’elle tente malgré son état de se libérer, qui sait… Suivant les deux hommes qui la trainent en la tirant ainsi par les bras vers le véhicule à la sortie qui nous attend.


made by © .bizzle

_________________
avatar
Slade Wilson

Messages : 536
Date d'inscription : 27/10/2014

Feuille de personnage
Pouvoirs:
Informations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cet affrontement était inévitable, faisons honneur à notre art (Talia)

Message  Talia Al Ghul le Jeu 5 Fév 2015 - 18:24

Il peut avoir une grande fierté de m’avoir vaincu, mais je suis sûr quand il va être totalement conscient de ses actes ou de sa mémoire, il va voir que j’ai fais preuve de mauvaise foi dans la totalité de la première partie du discours. Il pouvait être heureux, il pouvait avoir une fierté dans toute cette grande histoire, mais au final, il a juste déclaré sa décadence et sa folie. J’ai dis quelque chose de sincère durant la deuxième partie, mais on dirait que cela ne l’a pas beaucoup changé du début à la fin. Il était toujours dans ses grands délires d’assassin ultime pour devenir supérieur à quelque chose. Je ne peux même pas comprendre pourquoi il fait cela en réalité. Je crois vraiment qu’il ne voit pas la stupidité pourquoi il me torture, que cela soit dans sa lucidité ou dans son délire, il croit vraiment à sa cause de sa supériorité contre mon père? Il tient vraiment à tout briser de nos combats justes pour son idéal raté d’être meilleur que mon père? Je suis en réalité plus déçue parce qu’il est devenu que par mon esprit juste un taré. Je croyais vraiment qu’il donnait plus d’importances à la noblesse que de devenir meilleur qu’un autre et au final, il s’est juste abandonné à cette folie parce qu’il ne voulait pas accepter que le meilleur comportement ne vient certainement pas de la violence gratuite de chacun de ses assassins, mais de la noblesse qu’il a perdu depuis la dernière année. Il n’a même plus une partie de noblesse en réalité, il peut bien défendre les jeunes ou les orientaux dans son stupide journal, mais il n’y croit pas.

Il veut juste devenir meilleur que mon père. Voila ce qu’il est devenu. Jessica va avoir honte, Ra’s va avoir honte et je ne pense pas que la Ligue des Assassins va lui donner un crédit supplémentaire de sa vie qu’un pauvre psychopathe qui pense faire quelque chose de bien dans sa vie. Slade Wilson ne fait plus parti des assassins, ni de sa noblesse et ni de sa force, il peut bien me tuer, mais je sais que j’ai gagné, non en admettant ma défaite, parce que je suis restée bien plus noble que lui, dans toute sa putain de vie de taré. Il devrait juste avoir honte que mon dernier souvenir de lui avant qu’il me tue, c’est le tortionnaire sans âme. Il devrait juste avoir honte que la seule chose que je vais me souvenir de sa personne, c’est celui qui m’électrocute juste pour être meilleur. Il n’est plus rien.

Le son de la cassure de la seringue est bien plus fort à mes oreilles après les heures de tortures. Je le regarde quelques secondes partir toujours en parlant à la troisième personne. Peut-être que j’ai réveillé une conscience chez lui, mais je ne le crois pas vraiment. Il est juste obsédé à se croire meilleur que les autres, à croire vraiment qu’il existe meilleur. Il me rappelle juste Shane Elhonna qui cherche à être le meilleur. Il peut bien se motiver à essayer de se croire supérieur à mon père, mais avec ce qu’il vient de faire, il ne devrait même plus le croire. Je ne sais pas combien de temps que je suis restée encore sur place, à perdre mon sang, mais j’étais incapable de reprendre de la force. On dirait que j’étais plus à destiner de mourir ici. Peut-être qu’il est parti et qu’il croyait vraiment que j’avais de la force pour me sortir de ce trou, mais il se trompe, il ne se rend pas compte des blessures qu’il m’avait porté.

La lumière fait mal à mes yeux quand il me retrouve, il veut faire passer le dernier message. Il veut enfin m’achever, en tout cas c’est la seule idée qui apparait dans ma tête.

« Alors… vas-y… j’espère juste que tu vas avoir assez de noblesse après pour regretter ce que tu viens de faire à l’une de tes sœurs de combats après… »

Cela avait pris plus qu’une minute pour dire cette phrase au complet, je me sentais même vider, juste à dire ses quelques mots. Je croyais juste qu’il allait me décapiter à l’extérieur, il me reste quelques forces pour bloquer avec mes pieds au sol quand ces deux hommes commencent à me trainer. Je lance quelques minimes cris de douleurs quand ils essaient de me tirer de nouveau. Je n’ai cependant pas assez de force pour en projeter un au sol.

_________________
avatar
Talia Al Ghul

Messages : 192
Date d'inscription : 29/10/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cet affrontement était inévitable, faisons honneur à notre art (Talia)

Message  Slade Wilson le Dim 8 Fév 2015 - 11:48

ft. Talia al Ghul & Deathstroke
Un combat de légendes
Je n’écoute pas les mots de Talia, voulant éviter de m’énerver une nouvelle fois sur elle, ne pouvant pas garantir que je n’irai point trop loin si je m’emporte à nouveau contre elle. Et puis croyez moi, il faut mieux que je sois de très bonne humeur sinon je risquerai de la larguer devant les bureaux du SHIELD ou dans le territoire des Agents de la Main pour faire un message encore plus dur pour la famille al Ghul, mais je refuse de m’abaisser encore plus en agissant ainsi, me disant en prime que je rendrai un trop beau service à Nyssa. Non, maintenant je sais ce que je dois faire, où la déposer pour éviter d’aggraver son état, la où aucun fouineur ne viendrait mettre son nez et commencer à diffuser ce qu’elle a subit. Pourtant au début je comptais l’afficher au grand publique que le monde voit qui est Talia al Ghul, pour que ce message envers Ra’s soit plus percutant, mais peut-être que les mots qu’elle a utilisé avant a su me toucher, allez savoir ce qu’il peut se passer dans mon esprit tordu. Je laisse mes deux hommes se préparer à l’embarquer mais la petite Talia montre une forme de résistance, n’abandonnant pas, se protégeant peut-être d’une fatalité, mais quand je vois qu’un des deux hommes perd patience alors qu’elle plique de ses pieds, soupirant de douleur, je m’approche d’eux, arrêtant le poing de celui qui allait frapper, serrant celui ci sans prévenir au poing que le craquement de ses os résonne dans toute la pièce, lui brisant le poing et les doigts sans aucune retenue.

« J’ai dis de l’emmener, elle a assez prit de coups ainsi… » Dis je froidement, toujours aussi vide malgré ce geste et finalement j’attrape moi même Talia par la taille, la soulevant sèchement pour la mettre ventre sur mon épaule, la portant tel un sac à patates. « Quand on veut qu’une chose soit bien fait, il faut le faire soit même. » J’ajoute en regardant l’homme à mon service, plié sur lui même en regardant sa main aux doigts totalement tordus, criant sa peine, le second s’éloignant pour éviter de supporter mon humeur.

J’emporte Talia avec moi, la sortir pour la déposer, presque jetée, dans un coffre d’une de mes voitures, un coffre adapté au transport de personnes avec de quoi laisser de l’air passer pour respirer. Oui il y a mieux pour voyager avec une invitée, non je n’allais pas prendre le risque de la mettre sur la banquette. Je ne dis rien, je ne dis mot, laissant peut-être imaginer le pire, voir que je l’emmène pour me débarrasser d’elle dans un lieu sinistre, mais je ne suis pas d’humeur à commencer une nouvelle conversation, refusant de penser à une sœur, à une sœur de combat, à Rose ou Jessica, à ce que les autres pourraient voir ni à remettre mon esprit en conscience car je sais que la, en ce moment, ce serait un combat perdu d’avance, un combat qui ne veut pas se lancer. Je n’agis point avec une logique ou avec une raison, j’agis en tentant juste peut-être de la sortir de la avant que mon cerveau me pousser à passer à un autre chapitre de notre histoire bien plus meurtrier ou humiliant. J’avoue, malgré tous mes projets, malgré ce que je fais de certains cotés, il m’arrive à certains moments quand je suis seul de penser à simplement rejoindre Shishido, que ce soit pour le combattre jusqu’à la mort ou trouver une nouvelle place en ce monde, mais ces pensées disparaissent très rapidement en me rendant compte que ce ne serait que folie, dans un cas comme dans l’autre. Et puis il faut mieux que je vende mon âme au diable, avec lui y a moyen de négocier… Quoi que ? Ai je une âme ? Une question qui se pose quand je vois ce que je viens de faire… Cessons de réfléchir, je conduis, je ne saurai dire combien de temps, quittant ce repaire pour traverser une partie du territoire Américain, me dirigeant simplement vers Gotham en surveillant le moniteur de contrôle de temps en temps pour voir dans quel état est la marchandise que je transporte dans le coffre. De temps en temps je la vois se débattre faiblement, surement dans l’espoir de se libérer de la, d’en sortir, je crois qu’avec une autre personne je me soucierai de ses blessures, de la perte de son sang, mais je sais que malgré les blessures du Carbonadium, sa faculté de régénération même affaiblit la gardera en vie pendant ce trajet, alors je la laisse se mouvoir de la sorte quand elle y trouve la force. La route n’est qu’une histoire de quatre heures tout au plus, avant que la voiture s’arrête, que mon regard se pose vers ces lieux que je connais, enfin en partie. Je ne dis rien, me doutant déjà que le propriétaire des lieux me voit arriver, se doute de ma présence, mais je ne suis pas la pour une confrontation, je sors juste du véhicule pour m’en retourner vers le coffre, ouvrir celui-ci en regardant ce que je transporte.

« Tu es arrivé… C’est un au revoir, ou un adieu… »

Dis je simplement en me penchant pour revenir l’agripper, quitte à me prendre des coups, me doutant que ses blessures la rendent trop faible pour me faire réellement du mal. Et je la reporte comme un sac avant de la déposer assise sur le sol, dos à cette immense grille qui s’impose devant l’allée menant jusqu’au Manoir Wayne, et mon doigt presse sur ce qui sert de sonnerie pour avertir de la livraison de ce paquet. Oh Azazel serait surement fou de rage de voir Talia dans cet état, et encore plus que je la dépose ici, mais une part de moi me dit qu’elle serait moins « humiliée » d’être d’abord aidée par Bruce Wayne que par un membre de la Confrérie ou de la Ligue des Assassins. Je ne me retourne pas vers elle, me rendant juste à la voiture pour repartir et l’abandonner en ces lieux, sans aucun mot supplémentaire, disparaissant juste.

made by © .bizzle

_________________
avatar
Slade Wilson

Messages : 536
Date d'inscription : 27/10/2014

Feuille de personnage
Pouvoirs:
Informations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cet affrontement était inévitable, faisons honneur à notre art (Talia)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum