Réunion de famille (Orenda)

Aller en bas

Réunion de famille (Orenda)

Message  Azazel le Jeu 18 Jan 2018 - 12:31

ORENDA
&
AZAZEL
Ta famille contre une part de toi, rien de plus simple.
Un instant je me demande si les Confréristes ou si la Ligue des Assassins ont remarqué que j’étais en perpétuel mouvement ces derniers temps. Que ce soit ma quête pour trouver un généticien digne de ce nom, les cuves ainsi que le matériel de laboratoire dont j’ai fait acquisition récemment, ou encore ma collecte d’informations sur certains sujets spécifiques. Je m’étais même rendu à des Symposiums dont un en Corée du Sud et ceux-ci sur l’évolution des recherches sur la génétique. Mais ce n’est point le sujet de cette histoire, en tout cas pas complètement… Disons que cette histoire serait un peu comme un « premier test » médical. Cela doit vous sembler obscure mais avec le temps cela vous sautera aux yeux telle une évidence car après tout mes projets principaux n’ont jamais changé. Donc cette histoire a débuté par quelques recherches sur un des premiers cobayes, une recherche sur son arbre généalogique, ses antécédents génétiques, l’environnement de son enfance. D’ailleurs pour obtenir de bons résultats je n’avais point travaillé seul, j’avais envoyé des Bamfs pour récolter des données et surveiller certaines personnes, mais j’avais aussi fait appel à un jeune homme qui avait grandi et évolué avec un Bamf quand il était enfant, un jeune homme si connaissant assez en informatique pour trouver tous les petits détails qu’il me fallait.

Une fois que j’avais récolté toutes les informations, que tout mon projet était prêt, il ne me restait qu’à le mettre en exécution et pour cela j’allais devoir agir personnellement. Ainsi, sans prévenir, j’avais quitté Genosha pour « affaires personnelles », me rendant au Wakanda en quelques téléportations et de nuit. Mes pats me guidèrent aux abords d’une ferme où tout semblait calme comme si la menace ne faisait pas parti de cette vie. Des pas léger, tel un rodeur qui ne quitte point les ombres, une étude rapide du terrain alors que deux Bamfs ne cessent de sautiller et de se téléporter pour faire un tour à leur façon. Tout semblait si calme, sans gardes, sans système de sécurité poussé, je dois dire que cela me changeait des cibles habituelles. Plus de temps à perdre, je faisais une entrée rapide à l’intérieur des lieux, laissant une odeur de souffre se répandre alors qu’en quelques instants les occupants se retrouvaient sous mon contrôle, capturés et attachés dans ce qui devait être le salon, et sans user d’une réelle violence. Après tout j’étais la pour faire une réunion familiale, point pour endommager les habitants. Les seuls mots qui quittèrent mes lèvres, c’étaient « Allez souriez, c’est pour votre fille », avant de faire un petit selfie de ma personne et des parents d’Orenda, cela avec un grand sourire de ma part. Un selfie avec un polaroïd à l’ancienne. Cette belle image fut ainsi confiée à un des deux Bamfs qui n’avait plus qu’à faire son travail, l’apporter à la destinataire. Oui, il serait réellement temps que j’apprenne l’utilité d’un smartphone et le principe des MMS, cela irait surement plus vite.

Alors que j’attends sagement, assis sur la table du salon et dans le dos des deux parents attachés chacun sur une chaine, cela avec de la chaine, pour éviter les petits coups de couteaux rapides pour les libérer. Et pendant ce temps, mon mini démon rouge se téléporte jusqu’à destination, attendant simplement que sa cible soit seule, loin de caméras ou de sécurités pour faire une dernière téléportation et approcher de la jeune femme. Au début il court un peu sur les hauteurs, ricanant avant de sauter devant Orenda et lui donner la photo avec un sourire aussi large que le requin des dents de la mer pour finalement disparaître à son tour et retourner vers son Maitre, vers ma personne. Je sais qu’Orenda fera tout ce qu’il faut pour venir le plus rapidement possible, surtout qu’à l’arrière de la photo il est clairement précisé « Seule ». Et ne vous inquiétez point, si elle traine un peu, ce qui sait arriver vu les moyens de transports souvent encombrés, je ne laisserai pas cette pauvre famille mourir de faim. Et puis voir des Bamfs nourrir des êtres humains, cela a quelque chose d’amusant.


CODAGE PAR   AMIANTE


_________________

avatar
Azazel

Messages : 153
Date d'inscription : 07/11/2014

Feuille de personnage
Pouvoirs:
Informations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réunion de famille (Orenda)

Message  Orenda Tami le Lun 22 Jan 2018 - 0:00



« Réunion de Famille »
Azazel et Orenda
1
Les X-Gardiens, c’est ma famille. Les X-Men l’étaient aussi, mais les X-Gardiens, c’est un aspect plutôt primordial dans ma vie. Ils ont été dans mon équipe pendant plus d’une dizaine d’années. Oui, chacun de nous, on avait des familles propres : Spike avait des parents aux États-Unis, qui avaient immigrés depuis un moment au Wakanda. Francis, malgré toute sa perversité, il avait une relation très rare avec sa grand-mère qui l’avait beaucoup aidée avec le temps pour comprendre ses pouvoirs. Elie Maison, elle a toujours été plus indépendante, mais on savait qu’elle avait une grande partie de sa famille à Montréal au Canada. Cependant, elle ne montrait pas un grand amour ou affection envers sa famille biologique, évitant même parfois d’aller les voir durant les fêtes occidentales. Jane Gallagher avait aussi une petite famille au centre des États-Unis, contrairement à la chef des X-Gardiens, elle semblait bien plus proche de sa famille biologique.

Quant à moi, mon cas est différent. Comme avec Nezhno, une grande partie de ma famille est restée au Wakanda. Je pense que la famille de Gentle se retrouve au Centre de notre grande Civilisation, mais ma famille était un peu plus simple que des soldats ou que des scientifiques : Ils venaient des périphéries, très proche des campagnes et ils ont toujours très heureux d’aider le Wakanda de cette façon. Je suis aussi heureuse pour eux, parce qu’ils ont plutôt bien accepté mon départ en Amérique. Il est rare que je reprenne contact avec ma famille, parfois quand les X-Gardiens sont en Afrique. Ils sont aujourd’hui très différents avec moi, portant encore les souvenirs de mon enfance, mais parfois incapables de me voir comme une jeune femme.

J’ai fait quelque chose que peut-être j’allais le regretter dans le futur. Parce qu’en tant que X-Woman ou que X-Gardienne, on m’a toujours apprit à parler avec ma famille pour donner nous faire travailler ensemble. Dans des idées plutôt pessimistes, Wolverine m’a déjà dit que quand on devenait très connu dans certains milieux, on devient aussi très connu par le regard plutôt vil de certains individus. Stressée et énervée par les menaces contre ma famille, je restais surprise d’être viser. Je sais que les sanctions vont peut-être devenir importantes, je sais aussi que mon calme s’est brisé en volant le X-Jet, mais je ne pouvais pas tout simplement laisser ma famille se faire tuer sans que je puisse réagir.

Oui, je vais venir seule à ce rendez-vous. Mais au moins, par le vol d’un X-Jet et ainsi que voler sur le territoire du Wakanda, je vais pouvoir me faire retrouver rapidement si j’échoue à protéger une partie de ma famille. T’Challa a raison, j’ai besoin de prendre une respiration, j’ai besoin de me concentrer. Je sais qui est Azazel, je sais que le père de Kurt peut devenir un terrible monstre quand il a un plan derrière la tête. Je dois trouver un moment pour me concentrer et aussi un moment pour reconnaître les risques de cette mission. Avec mon costume jaune et noir couvrant entièrement mon corps, je voulais agir pour les X-Men.

C’était mon but d’agir pour les X-Men, mais si Azazel avait tué ma famille, je pense peut-être que les limites deviendront très difficiles. Je n’ai jamais pensé à cette alternative, elle m’effraie en réalité, mais cette défense de sa maison me rappelle au moins les dires de T’Challa sur comment la Justice League et la Panthère Noire se battaient pour un monde meilleur que les menaces traditionnelles de certains ennemis dignes d’une autre époque du Moyen-âge. Mon collier mystique autour de mon cou, le voyage avait duré une petite heure avec les moteurs du X-Jet à fond, mais le pilote automatique avait été activé pour ma préparation. L’ordinateur m’avait indiqué que c’était dangereux, mais au moins, les moteurs vont se refroidir quand le fameux transport des X-Men va arriver. Le bruit allait bien sûr avertir Azazel de ma présence, et surtout que j’avais destiné l’atterrissage dans un champ plutôt proche de la Maison de mes parents.

J’avais débarqué avec un bâton de combat et avec une certaine attente. Je dois noyer mes inquiétudes, je dois devenir pragmatique et je dois être surtout prête au pire. Quand, le moteur s’éteint enfin, le silence de la campagne Wakandaise revient, ma voix résonne devant la maison de mes parents…


« Azazel! Je suis là! Je ne sais pas ce que tu veux ou ce que tu tentes de prouver, mais si tu veux m’affronter, je suis là. Libère immédiatement mes parents et vient me dire ce que tu veux de moi! »

Je suis peut-être impérieuse dans ma voix, et ce n’est pas du tout naturel. Il n’est pas dans mon habitude me présenter aussi férocement. Peut-être que c’est le signe de ma fin, surtout avec tout ce que je viens de déplacer afin de protéger, mais il est mieux de se battre pour sa famille que mourir en étant effrayée éternellement. Je défendrais autant les X-Men que ma Famille au Wakanda, jusqu’à la mort ou pendant toute ma vie si j’en étais capable. Je regarde autour du champ si l’un de ces petits monstres est en train de me surveiller dans le champ.
FICHE ©️ SINENOMINEVULGUS

_________________
avatar
Orenda Tami

Messages : 271
Date d'inscription : 29/03/2015
Localisation : Institut Xavier - Wakanda

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réunion de famille (Orenda)

Message  Azazel le Mer 24 Jan 2018 - 15:42

ORENDA
&
AZAZEL
Ta famille contre une part de toi, rien de plus simple.
Un petit frisson m’envahit quand j’entends la douce mélodie du moteur du X-Jet, ma proie est la et les choses vont pouvoir commencer sérieusement. Je n’ai pas choisi cette cible pour rien, tout comme le fait qu’elle soit la première de ma liste… Elle va jouer un rôle très important pour l’avenir de mes projets, elle sera un peu comme le prototype. Ma longue queue fourchue se met à battre de gauche à droite, signe d’impatience, alors que j’enfile à ma main un étrange gant aux griffes acérées, un gant d’un alliage simple mais résistant et qui contient des sortes de capsules internes aux doigts. Point besoin de prendre la parole que les deux Bamfs présents se mettent à courir dans la demeure pour se placer alors que j’affiche un sourire des plus heureux. « Votre fille me comble déjà. Vous avez de la chance vous savez, certains vous auraient surement laissé crever et d’autres ne m’auraient pas pris au sérieux, m’obligeant de vous égorger pour ne pas avoir respecter notre accord. » Je passe les doigts dans la chevelure de cette pauvre matriarche toujours attachée à sa chaise. « Pensez à la remercier une fois que vous serez seuls avec elle. » Et juste après ces derniers mots je disparais de cette pièce en laissant ce petit parfum de souffre, me plaçant pour la suite. Tout n’est plus qu’une question de minutes.

Sa voix résonne, elle m’appelle de l’extérieur mais ne semble pas prendre le risque de rentrer à l’intérieur. Sage décision je dois l’avouer, surement qu’elle craint des dommages collatéraux sur sa gentille petite famille. Je suis presque persuadé que si elle connaissait mes intentions, elle ferait demi tour pour reprendre le X-Jet en sacrifiant ses parents pour un bien collectif, mais il est trop tard pour fuir… De plus, elle n’a surement aucune idée de ce que je convoite et pourquoi. De petits bruits se font entendre dans la demeure, des mouvements pouvant faire penser à de gros rats se déplaçant et finalement la porte s’entrouvre doucement telle une invitation pour la chère Orenda. Directement après le ricanement d’un Bamf se fait entendre, un ricanement d’amusement.

« Alors rentre ma chère… Cela ne se fait pas de discuter sur le pallier… Nous t’attendons tous avec impatience. »


Ma voix s’échappe, forte et pourtant emplie d’une réelle assurance, je l’attends en ces lieux, j’attends qu’elle passe cette porte pour que notre jeu puisse enfin commencer. Peut-être pense t’elle que je l’attire ici pour l’affronter, ou tenter de la mettre hors d’état de nuire, mais elle se trompe… En vérité sa vie n’est pas en danger, mais j’ai besoin qu’elle soit présente, qu’elle soit ici pour récupérer tout ce qu’il me faut. J’ai mis du temps à choisir celle qui serait la plus adéquate pour débuter cette histoire, ayant pris mon temps à étudier les quelques dossiers sur Orenda, Mason, Besty, Rogue, Rachel,… Ainsi que quelques autres avant de sélectionner celle qui serait parfaite.


En attendant de voir si elle va m’apporter une réponse ou si elle va agir, que ce soit par la porte ou d’une autre méthode, je me mets à réfléchir aux prochaines actions, à l’enchainement, les distances et ce qui serait le plus approprié pour avoir un effet optimal avec une dépense énergétique minimale. Même si il m’est facile de guérir de mes blessures, j’ai trop d’intérêts en jeux et dois minimiser toutes les formes de blessures ou de fatigues, car une fois que j’aurai tout ce que je veux d’Orenda, le reste devra suivre vite et minutieusement, ne point laisser le temps à cette dernière de tout réaliser, comprendre et avertir. J’espère surtout que la Ligue ne comprendra point ce que je désire, n’étant pas certain qu’ils apprécieraient cette initiative d’un nouveau genre. D’ailleurs je me rends compte que je joue avec le feu, n’ayant presque prévenu personne de ce que je compte mettre en place, mais je sais au fond de moi que le résultat sera des plus intéressant. Vive cette ère moderne et les possibilités qu’elle offre.


CODAGE PAR   AMIANTE


_________________

avatar
Azazel

Messages : 153
Date d'inscription : 07/11/2014

Feuille de personnage
Pouvoirs:
Informations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réunion de famille (Orenda)

Message  Orenda Tami le Ven 26 Jan 2018 - 0:17



« Réunion de Famille »
Azazel et Orenda
1
Dans les cours de Scott Summers, le fameux leader des X-Men nous apprends souvent de comment contrôler notre environnement avant de passer à une offensive. Par exemple, il nous apprenait l’importance de connaître le climat, les obstacles, les avantages périphériques et les populations habitants sur le territoire. Il est plutôt ironique pour moi de me retrouver chez moi, de connaître le moindre recoin de cet univers, par mon enfance et mes souvenirs, pour finalement me sentir aussi désavantagée et déconnectée de ma maison. Azazel n’est pas un simple ennemi classique, il ne se retrouve pas dans les soldats d’élite de Weapon X, ni dans les criminels dans les gangs de rues racistes. Il se retrouve dans un clan assez terrifiant et contrôlant de la Confrérie. C’est mystérieux cette tentative de me rencontrer, mais je ne suis pas dans sa tête pour savoir pourquoi il cherche aujourd’hui à me pourchasser. Peut-être qu’il s’est senti des ailes poussées depuis la Création d’un Genosha mutant, peut-être qu’il ne fait même plus parti de la Confrérie, il existe tellement d’hypothèses actuellement, mais très peu de réponses.

Malheureusement, je ne pense pas trouver des réponses. Azazel contrôle l’environnement, la situation et même mes points faibles. Je ne connais pas l’état de mes parents et la seule pensée, qu’ils sont morts, peut m’effrayer au plus haut niveau. Restant devant ma maison, encore proche du X-Jet, j’essaie encore de visualiser les étrangetés de ce monde. Des petits bruits commencent à résonner un peu partout dans ma maison, comme si mes parents avaient décidé d’adopter des chiens ou des chats. Cependant la porte s’ouvre assez brutalement avec un petit ricanement de l’un des petits monstres mystérieux d’Azazel.  

La voix du démon était peut-être rassurante, son invitation se voulait peut-être dans des plans politiques assez complexes, mais en retour d’un contrôle aussi considérable, je désire avoir aussi une assurance. Je n’aime pas l’idée de ce contrôle presque absolu d’Azazel, mais cela doit faire parti de son fonctionnement. J’espère cependant pouvoir négocier convenablement pour la libération de ma famille. Je suis prête à rentrer dans la maison, mais…


« Non! Je viens de voler un X-Jet pour venir te voir. Je veux que tu libères mes parents immédiatement et après, je vais venir dans la maison. »

Il est vrai que je ne peux rien exiger, mais en ignorant ce qu’Azazel veut, je peux utiliser peut-être une pression pour qu’il libère mes parents. Je ne suis pas hypocrite ou machiavélique comme Azazel, je sais tenir promesse, même si cela peut m’amener à ma mort. Je ne me donne pas beaucoup d’avantages en ce moment, surtout par les possibilités qui peuvent aller surtout dans mon propre malheur. Je reste un peu à la défensive au cas où qu’il organise une attaque immédiate. Par mes combats contre Kurt, je sais comment combattre ces différents styles de combats, mais son père doit être toute une autre histoire, surtout avec cette forme aussi malsaine de se présenter contre moi.
FICHE ©️ SINENOMINEVULGUS

_________________
avatar
Orenda Tami

Messages : 271
Date d'inscription : 29/03/2015
Localisation : Institut Xavier - Wakanda

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réunion de famille (Orenda)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum