Squatstage

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Squatstage

Message  Lucy "Lucky" Prissy le Ven 7 Avr 2017 - 7:29


En avril, ne te découvre pas d’un fil ; je me suis toujours dit que c’était sans doute pour éviter que les coutures s’en aillent mais j’ai été principalement abonnée aux vestes de cuir jusqu’ici. Chose qui ne m’a jamais empêché de trouver ça très intéressant de tirer sur le fil qui dépassait d’un vêtement ou autre, même si je sais pas trop pourquoi. J’hésite entre "voir ce qu’il y a au bout" et "savoir s’il va finir par résister" mais, dans tous les cas, le résultat était le même : un tissu décousu et surtout une pelote de fil ! J’ai jamais été trop dure à occuper même si ça compliquait toujours la vie de quelqu’un. Voir de plusieurs personnes. Je me demande quel score j’ai atteint en la matière cette fois même si je suis certaine de ne pas le regretter.

Assise sur le dossier d’un siège avec les bottes sur celui-ci, j’attends dans le hall K de l’aéroport Paris Charles de Gaulle. Sa décoration est sympa, le plafond vouté couvert de panneau de bois entourant lumière artificielle au plus haut et lumière naturelle avec les fenêtres qui couvrent les murs tandis que les fauteuils sont rembourrés et leurs rangées espacées autrement que les trois pauvres trucs qu’on trouve dans le métro mais ce qui me fait surtout sourire c’est le parterre aux variations de rouge. Ça égaie, oui, mais je m’égaie très bien toute seule à l’idée que la connerie que je vais sortir quand mon attente se terminera. Et pour ça, je fixe les panneaux d’information à fond bleu qui tiennent au courant des arrivées de vol. J’ai pas trop d’avance donc ça ne devrait pas prendre trop de temps mais ça me laisse quand même le temps de regarder le bout des manches de ma veste de tailleur, extrémité légèrement effilée suite à quelques imprévus. Couvrant un sous-pull qui me fait regretter une veste un poil plus chaude pour cette journée et un legging toujours au poil, elle m’évite de me faire plus remarquer que je ne le fais par ma position en jouant avec la balle qui se trouve dans une poche intérieure.

Après, me faire remarquer fait parti de mes activités, bon-gré mal-gré, et je pense avoir un peu surpris avec la dernière manière de faire. A l’Alliance comme à l’Académie, ils doivent s’être habitués à ce que je veuille aller voir partout pour apprendre avec un maximum de personne. En revanche, j’espère qu’ils n’ont pas vu venir que j’en fasse de même pour essayer de ramener des gens. Après, je vais pas vraiment voir partout non plus, dans un sens comme dans l’autre, et je suis tellement contente que Paige ait été réceptive à ma proposition de S(quat)tage que j’ai même fait du suspens à ceux qui me suivent sur Twitter. Elle était trop timide pour aller le chercher directement heureusement j’ai pas tendance à pousser au cul même si je suis pas en droit de recommander des gens normalement. D’un autre côté, je suis pas non plus certaine que j’ai le droit d’inviter mais bon c’est passé mieux qu’une lettre à la poste ; ben oui, avec la douane ça prend encore plus de temps…

Les passagers commencent à arriver de New York et c’est donc au tour de mes bottes de rencontrer le dossier de mon siège pour que je me redresse en équilibre façon suricate. C’est tout bénef’ comme technique, ça permet à la fois de mieux voir et d’être mieux vu, surtout quand on plafonne à un mètre presque soixante. Mes yeux dragons, l’iris vert couverte d’une auréole marron autour de la pupille, parcourent la foule à la recherche d’une amie que je me fais un défi de trouver avant qu’elle ne me trouve malgré l’aide que je lui apporte. Qu’elle se rassure, je ne sifflerai pas si je réussi car je reste un chat dans l’âme et donc on ne va pas singer le suricate jusqu’au bout. Pis on va éviter de trop la faire remarquer elle aussi, l’article de Suck My Geek date un peu mais son apparition dans les Avengers Academy Saison "Réforme" lui a permise pas mal de reconnaissance hors la timidité et les bains de foule ça va pas ensemble.

On s’est rencontrées à l’ATB, étant les deux plus jeunes participantes malgré que Paige soit majeure elle. Outre cela et son combat avec Atalante, c’est aussi son passif qui m’a poussée à aller à sa rencontre. C’est une vigilante de rue, principalement concernée par les gangs et la mafia, donc forcément que je suis allée vers elle. En plus, au premier match, on avait un autre point commun en ayant toutes deux perdues contre une ancienne membre de la Justice League même si elle le vivait moins bien que moi. J’ai pas été d’accord sur l’humiliation mais l’argument qu’Aty avait genre cent fois plus d’entrainement qu’elle et que du coup c’est pas étonnant de perdre n’a pas été le meilleur pour remonter le moral de Paige. Elle était là-bas pour prouver sa valeur, une autre chose qui nous mettait sur la même longueur d’ondes, mais elle a eu un certain manque de chance avec ses adversaires. Perso, j’en ai eu tellement que ça c’est mal fini… mais genre j’ai rarement fait autant de dégâts à autant de monde en aussi peu de temps. Je suis bien l’élève de Val sur ce point même si elle doit forcer bien plus que je n’ai fait pour similaire résultat et que j’ai échoué tout autant à ne pas réussir à lui faire voir en quoi c’est mal comme je l’ai vu de mon côté. Je me demande si Val aurait voulu affronter Paige si on avait été  au Manoir Braddock ; je crains fort que oui. Mais je me serais opposée à elle à nouveau, de toute façon depuis la bataille contre Aislinn j’ai clairement choisi mon camp.

Après, c’est pas que pour éviter Valerie Braddock qu’on est à Paris. Y’a aussi le fait que les Curie ont leur propre Manoir, que c’est bien centré si on veut aller ailleurs et qu’il y a des choses à y faire. Je dis pas qu’on prendra pas l’Eurostar pour aller faire un coucou à l’Excalibur quelques jours, voir qu’une partie du stage de Paige ne s’y déroulera pas ça j’en sais rien, mais je crois qu’on peut bien progresser ici aussi. De plus, vu qu’elle a fait du combat de rue, elle sera sans doute moins perturbée que d’autres si je lui montre des restes de la Cour des Miracles. Ou si on va tomber sur des criminels locaux ; je connais les bons coins pour en trouver même s’ils se réorganisent pas mal vu la merde que je fous dans leurs affaires. Un sourire se dessine sur mon visage, moins à la pensée de mes interventions accomplies dernièrement que parce que je viens de trouver celle que je cherche au sein de ceux parmi lesquels je cherche. La demi-douzaine de centimètres de plus qu’a Paige par rapport à moi n’altère que peu la technique de chercher la plus petite personne au sein de la foule et, si elle a appliqué cette même logique pour me trouver, je suis trop perchée pour que ça fonctionne aussi.

Paige est bien meilleure que moi niveau technique et vitesse mais je la surclasse niveau esquive et endurance du coup on doit pouvoir s’aider bien comme il faut. Valkyrie et Electra sont ses deux principales professeures, toutes deux présentes à l’ATB et cela a du jouer dans le moral de Flipper d’ailleurs face à ses performances, mais même avant elles elle bénéficiait d’un entrainement en salle. Valerie m’a principalement aidé à m’adapter au combat en salle, très différent du combat de rue par les règles et le respect de l’adversaire, tout comme elle m’a permis de pousser plus avant ma technique construite avec la Cour des Miracles et c’est Aislinn qui pourra continuer d’être ma tutrice de ce côté-là vu qu’elle a une sacrée longueur d’avance tandis qu’avec Kimy on est kifkif quand elle a pas son armure. Après, je sais être très particulière niveau de ma manière d’apprendre et tente d’en jouer à mon avantage à présent, tant prête à me développer sur le tas qu’au côté de ceux qui accepteront de le faire avec moi voir, de préférence, ensemble. D’où les stages et les rencontres.

Sautant de mon perchoir à l’approche de Paige, je me dirige droit vers elle avec le sourire pour m’exprimer en anglais en désignant le sol sous nos pieds.

Ey, t’as vu, t’as le droit au tapis rouge ! Juste je suis pas certaine qu’il soit déroulable celui-là. Sinon ça va ? T’as fait bon voyage même s’il a duré genre six heures de plus que prévu ?

Techniquement, le vol  New York-Paris dure environ 7 heures mais comme le décalage horaire entre les deux villes est de 6 heures c’est comme si Paige venait de prendre 13 heures dans les dents. Ça pique un peu, je le sais pour l’avoir fait dans l’autre sens à destination Boston, même si moi j’étais arrivée avant d’être partie puisqu’il était décalé dans l’autre sens et qu’on était en heure d’hiver. Enfin, c’est le souvenir que j’en ai mais ma mémoire suit le théorème du gruyère. Heureusement, j’ai internet pour savoir comment aller de l’aéroport au Manoir Curie avec le métro et j’ai acheté un ticket à Paige.

_________________
The Lucky One
Fiche de Personnage - Fiche de Liens - Nombre de Messages rp : 99

avatar
Lucy "Lucky" Prissy

Messages : 1073
Date d'inscription : 19/01/2016
Age : 23
Localisation : Neuf-Trois

Feuille de personnage
Pouvoirs:
Informations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Squatstage

Message  Paige E. Sinclair le Mer 24 Mai 2017 - 1:26

Ma mère a toujours eu une devise assez importante sur les voyages à travers le globe : N’importe quel pays est beau. Un voyage apporte fondamentalement un respect de la culture, de la langue et du milieu à chaque fois. Chaque pays apporte une beauté et des connaissances plutôt importantes dans les découvertes. Je m’émancipais d’avance que ma venue allait me faire découvrir des connaissances et des beautés importantes pour se remettre en question, tout en développant un esprit critique envers nos préjugés, mais aussi envers ce que nous cherchons comme avenir. Nous vivons oui dans une époque différente et je ne cache pas ma curiosité devant les différentes routes pour découvrir des évènements plutôt uniques. Alors oui, je suis intéressée de découvrir la France, surtout pour une personne comme moi. J’ai rarement quitté la Floride ou les États-Unis, mais j’ai lu assez pour savoir que des richesses se cachaient dans mon petit tourisme. Longtemps intéressée par les Héros, j’ai suivi pratiquement ce désir pour tenter uniquement de comprendre cette volonté d’ouverture. Souvent les portes étaient fermées en Floride, souvent imprégné dans un racisme peut-être léger dans certains quartiers, mais où le désir de stabilité amenait parfois une fermeture des autres.

J’ai désiré de rentrer dans les Vengeurs pour exactement le contraire : Je voulais bousculer mes habitudes pour découvrir et pour s’ouvrir au monde. C’est la première fois que j’ai embarqué dans un avion, on m’a déjà suggéré de faire le voyage entre Floride et New York par avion pour ma participation dans les Jeunes Vengeurs, mais c’était bien plus motivant de découvrir la côte Est Américaine par la route que par le ciel. J’ai peut-être embarqué plusieurs fois dans l’Héliporteur, mais embarquer dans un avion général est très différent d’embarquer dans l’une des armes les plus élaborées du SHIELD. En direction de la France, malgré le long voyage, j’ai eu au moins le temps de regarder deux épisodes de « Better Call Saul » pour ensuite pratiquer légèrement mon français pour le voyage. J’avais déjà quelques connaissances de base dans plusieurs langues à cause de Disney Land qui accueille peut-être le plus de touristes de la planète. Entre mes devoirs linguistiques, je continue la lecture du Tome 4 de John Stewart sur ces mémoires dans son passage dans la Justice League.

Alors, le voyage est peut-être long, mais le temps passe assez rapidement quand on décide se remettre sur des divertissements qu’on a remit à plus tard. Ce voyage m’a été proposé par la petite Lucy, une jeune héroïne venant de l’Alliance des Champions Européens. Je suis réellement intéressée de découvrir comment l’Europe construit leurs Héros et comment il se différencie avec la construction des Vengeurs. Il ne doit pas avoir toutes les disputes politiques dans les Vengeurs, mais que cela doit parfois se refléter avec les différences de réunir une trentaine de pays dans le même groupe. Au moins, je pense qu’ils se concrétisent dans un seul but et que la plupart des membres est assez ouvert pour trouver des compromis autour de leurs actions.

À ma première rencontre avec la jeune Lucy, j’avoue sincèrement que je me suis sentie complètement nulle à chier. Mon premier combat contre Atalante était fortement pathétique et je ne pense pas que je mérite la mention de participation vu cet échec. Et malgré que Lucy a une perception d’échec dans le tournoi, elle avait réussi à mettre des difficultés Canan, ce que j’avais été capable du début à la fin. J’étais peut-être dans un mauvais esprit après les combats, mais pour moi, Lucy avait une très grande capacité sur le combat, même des pouvoirs autour de ses capacités. Cet aspect de perdre deux fois d’affilés sans pouvoir donner un seul coup, m’a plombé pendant un moment. Au moins, entre le temps de la mauvaise humeur et le temps du voyage, on a pu faire quelques opérations avec les Jeunes Vengeurs. Quelques erreurs sont importantes à noter, mais on peut s’améliorer : Il suffit que Tony (Hudson) arrête de nous mater pour être plus efficace.

Après l’atterrissage, j’ai eu le droit à l’interrogation et à une activité formidable qui s’appelle : Trouver mes bagages. Portant un jean noir et une camisole bleue foncée avec un logo des Avengers, je regarde la foule autour de moi avant de voir la petite Lucy qui s’aventure vers moi. Me posant les questions de politesse habituelle, je l’accueille avec le sourire et les réponses qui vont avec.


« Quel magnifique tapis rouge! Au moins, je ne me sens pas trop perdue sur le coup. Sinon le voyage a peut-être été très long, mais j’avais mes saisons de Better Call Saul, mon livre d’apprentissage du français et les briques de John Stewart… alors le temps a passé plutôt vite malgré les heures dans l’avion. Mais toi, j’espère que tu n’es pas là depuis des heures et sinon tu vas bien? Je pensais prendre une douche avant de visiter, en tout cas, cela serait plus confortable pour moi. »

Je ne tente pas immédiatement le français, parce que je sais que cela va être une catastrophe totale en cas de tentative. Avec mon sourire habituel, je commence à regarder dehors pour voir enfin un peu dans la vie. Lire entre deux hommes qui dorment, je n’avais pas encore eu la permission de recevoir mon espace vital, surtout qu’on est encore coincé dans l’aéroport en ce moment.

_________________

Je botte des fesses avec la couleur 6699FF
avatar
Paige E. Sinclair

Messages : 174
Date d'inscription : 06/12/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Squatstage

Message  Lucy "Lucky" Prissy le Jeu 8 Juin 2017 - 6:49


J’aide peut-être Paige à me trouver mais elle en fait de même, ne se cachant pas ni n’évitant d’être reconnue en portant un haut avec le logo des Vengeurs ; bon, cela reste un produit qui se vend beaucoup plutôt qu’une tenue officielle du groupe. Mais qu’importe, je la trouve en première et, même si je n’en ai pas vraiment douté, c’est suffisant à me contenter encore un peu plus dans l’accueil. Après, l’enthousiasme de Paige me fait tout autant plaisir : c’est pas faux que suivre le tapis rouge peut aider à ne pas se perdre, je ne regarderais plus jamais la montée des marches à Cannes de la même façon. D’un autre côté, comme je ne la regarde pas, ça risque de pas changer grand-chose en fait. Passer le temps en regardant des séries, je comprends parfaitement même si j’ai pas plus vu Better Call Saul que Breaking Bad, par manque de temps ; Sherlock me convient bien pour cela, 4 heures 30 tous les 4 ans en moyenne c’est pas trop chronophage. Je comprends même mieux que le livre d’apprentissage du français et les briques de John Stewart. J’ai essayé les secondes, enfin l’une des secondes, et comme je ne me souviens pas de ce que j’ai lu d’une fois sur l’autre je suis passée à autre chose.

Je vais bien et, même si j’ai de l’avance sur mon retard, je suis pas là depuis longtemps. Pour la douche, ça risque d’empirer après le métro : on va prendre la ligne 12, pour arriver au plus près du Manoir Curie même s’il restera un peu de marche après, mais s’est pas la plus récente. Après j’ai pas encore regardé le trajet précis. Par contre j’ai pensé à ton ticket.

S’eut été peut-être intelligent de le faire mais on considérera cela comme une preuve du fait que j’ai pas attendu trop longtemps. Après, essayer de raccrocher à la ligne 12 était pas forcément le plus intelligent non-plus mais comme c’est celle qui m’est habituelle, même si la 7 passe aussi par Aubervilliers et la Porte qui va avec, ben c’est celle qu’il m’a semblé logique de prendre. C’est peut-être pas la plus courte cela-dit, sachant qu’il faudra déjà faire un changement de métro pour l’atteindre depuis le RER, mais heureusement Internet est là pour cela ; même si j’aurai été amplement capable de me débrouiller avec un plan. De métro, pas fait par moi vu que ceux que je fais laissent la part belle à l’improvisation comme présentement. Enfin Bref.

Tendant le ticket de métro à Paige, je sors mon téléphone de l’autre main et dès que la première est de nouveau libre je m’en vais sur Internet afin de chopper l’itinéraire RATP. Je sais comment je suis venue et peux faire le chemin en marche arrière, commençant d’ailleurs à marcher vérifiant que mon amie reste à mes côtés et évitant les gens avec naturel, mais ça serait une perte de temps : il doit y avoir plus intelligent à faire. Après, le plus intelligent à faire aurait probablement été de demander aux Curie s’ils pouvaient nous refiler un taxi, les Braddock l’ont bien fait pour moi à la sortie de l’Eurostar, mais chacun son petit niveau. Et à la place des 30 minutes de RER pour arriver à la première station qui croise un métro, je n’imagine pas le temps de bagnole pour éviter la capitale voir le périph.

RER B pendant 35 minutes, puis la 4 pendant 10 minute, puis la 12 pendant 12 minute, puis les pattes pendant prêt d’un quart d’heure… j’avais raison, on va prendre la 12.

A une heure de trajet la victoire, c’est peut-être cher payé. Plus que le ticket de métro qui va pouvoir nous faire tout le trajet, cela dit. Mais ça donnera le temps de discuter, même s’il y a le risque que Paige en puisse plus des transports. En fait, c’est chez moi que j’aurai du l’inviter, pas la pousser à se faire inviter chez les Curie ; comme on habite chacun à un bout de Paris et qu’on doit traverser entièrement la capitale pour aller les voir ben l’appart’ de mes parents est beaucoup moins loin. Beaucoup moins classe aussi. Après, limiter les activités du jour à ce que Paige prenne ses marques était probablement la meilleure chose à faire.

M’enfin si on veut positiver, ça donnera tout le temps de papoter. Sauf si tu préfères retourner sur le livre d’apprentissage du français, même si je serais probablement plus utile que lui dans le domaine, ou sur les mémoires de John Stewart, où là la mienne ne me permet pas de suivre. De mémoire.

Marchant toujours au côté de Paige sans trop plus parler jusqu’à ce qu’on arrive au RER, nous n’avons pas à attendre pour y embarquer  malgré les 6 à 15 minutes qui séparent chaque passage. Les sièges allant par deux, je reste debout à côté de celui où Paige s’installe et range mon téléphone dans ma veste à défaut de pouvoir en faire de même pour mes mains.

Y’a pas mal de SJ qui veulent te rencontrer et je suppose que tu vas en faire de même avec quelques membres de l’Alliance durant ton séjour. T’as des horaires déjà un peu définis ou c’est pas mal, voir entièrement, libre ?

Oui, parfaitement : Paige est la touriste mais je suis pas vraiment mieux renseignée qu’elle. Je fous déjà mon nez dans beaucoup de choses alors pas certaine qu’on m’en veuille de ne pas l’avoir fait suffisamment pour ce coup-là. Puis je vais aussi pointer avec plus de régularité qu’à l’habitude au Manoir Curie durant le séjour de Paige, peut-être même avant les une heure de l’après-midi qui sont normalement ma limite du fait de mes horaires de levé, d’entrainement personnel et de la presqu’heure de trajet qu’il me faut pour me faire toute la ligne 12 puis marcher jusqu’au bâtiment de la Brigade, mais l’embarquer en touriste fait aussi parti du plan. Ça s’appelle l’immersion. Evidemment, on a pas de structure du Club des Damnés à lui faire visiter mais d’autres trucs sympas quand même. Mais je ne crois pas avoir déjà eu l’occasion de discuter des gouts et activités de Paige du coup, je redemande.

Y’a des trucs en particulier que tu veux visiter ou faire ? Je connais pas mal de coin sur le nord de Paris qui vaillent le coup ou le reçoivent très bien.


_________________
The Lucky One
Fiche de Personnage - Fiche de Liens - Nombre de Messages rp : 99

avatar
Lucy "Lucky" Prissy

Messages : 1073
Date d'inscription : 19/01/2016
Age : 23
Localisation : Neuf-Trois

Feuille de personnage
Pouvoirs:
Informations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Squatstage

Message  Paige E. Sinclair le Lun 12 Juin 2017 - 0:39

Vous savez l’une des seules choses que je crois qui est universel sur l’entièreté du Globe? Ce sont les aéroports, je ne pense pas que leurs conceptions changent, peut-être par le fait que c’est un système international avant tout pour faciliter le transport entre chaque. On retrouve ainsi les mêmes passeports, les mêmes bagages et les mêmes problèmes de se retrouver sur un territoire qui se ressemble partout. J’ai même la peur de me retrouver dans un autre voyage en me perdant dans une allée blanche de l’aéroport. Au moins, je me retrouve assez rapidement en voyant la petite membre de l’Alliance des Champions Européens Junior (C’est vraiment un grand nom pour une équipe, peut-être qu’un jour, il faudrait que les Vengeurs se fassent appeler les United Avengers of United States of America pour faire plus sérieux.) Toujours en gardant mon enthousiasme habituel, je m’étire légèrement pour faire bouger quelques uns de mes muscles, bloquées durant mon voyage.

Je sais que je suis connue chez les Geeks et chez les pervers comme Anthony Hudson, mais malgré que je sois petite et que je suis facilement reconnaissable par mon physique, je ne pense pas être connue que les autres Vengeurs. Valerie Hopkins est marquante pour notre époque, elle a triomphé glorieusement durant la première saison des Jeunes Vengeurs et malgré que plein de sites du net critiquent largement les Vengeurs, c’est surtout grâce à Valerie que plusieurs d’entre-nous possèdent un état d’acceptation, évitant les amalgames maladroits avec Carol Danvers et sa clique. De plus, la dernière fois que j’ai regardée sur l’internet, mon autographe sur Ebay valait uniquement 1000$, alors que les noms des Vengeurs peuvent se vendre entre 50 000$ à 100 000$.

Au moins, Lucy pense un peu à tout pendant que je lisais mes briques dans l’avion. Elle a pensé au transport pour se rendre au Manoir Curie. Comme la plupart des grandes beautés de ce pays, je suis assez excitée de découvrir la maison officielle des Héros Français.


« Oh cool! Merci beaucoup pour le billet. Je ne pense pas que je peux commander d’avance mon billet de métro.. Je vais te rembourser au manoir, mes euros sont dans mes bagages. »

Je prends délicatement le ticket de métro pendant que la jeune française sort son téléphone de son autre main disponible. Je me sens largement perdue quand elle revient sur le sujet du métro, surtout avec le temps en minutes. Cela doit être l’habitude du moment de ne pas conceptualiser que les transports en commun sont souvent comme les univers alternatifs, alors avec des lettres, des chiffres, des roues et des rails différents. Je tente au moins de rester souriante pour le voyage. Je comprends au moins qu’on va avoir quelques minutes pour papoter. Je lui fais donc le signe d’ouvrir le chemin pour nous rendre vers notre première localisation. Elle ouvre donc les premières déclarations d’ouvertures de nos longues discussions philosophiques.

« À quoi cela sert que je vienne si on ne peut pas discuter? »

C’est une question qui ne nécessite pas vraiment de réponses. En plus, avec mon plus beau sourire pour faire encore plus preuves d’ouvertures. Marchant à ses cotés, elle me relance doucement sur le sujet de la Section Junior qui voudrait me rencontrer. Je ne me savais pas aussi populaire que ça, surtout dans une dimension héroïque extrêmement différente de l’Amérique du Nord. Peut-être que finalement, on a une influence sur les autres continents, même si notre propre perception individuelle est très limitée.

Elle me demande aussi quelques informations supplémentaires. Elle veut aussi savoir si j’ai un horaire de prévu ou si j’ai quelques préférences pour la rencontre avec avec des membres de l’Alliance. Il est vrai que cela serait très intéressant de rencontrer les différentes personnalités du groupe, cependant je ne crois pas qu’ils vont me donner un petit temps dans leurs horaires d’une seule journée. Je réfléchis quelques secondes avant de lui répondre.  


« Des gens veulent me rencontrer? C’est curieux, je ne pensais pas être extrêmement connue en Europe. Ils me connaissaient avant de savoir que je venais en Europe ou ils ont recherché mon profil sur le site des Avengers? Sinon pour être franche, j’aimerais rencontrer beaucoup de membres de l’Alliance des Champions. J’ai toujours eu une grande admiration pour la Justice League et savoir que des personnalités comme Brian Braddock, Atalante, Kimberly Hart et Liara Soni sont encore en activité ici… cela m’impressionne vraiment. Mais, je ne pense pas qu’ils vont vouloir me donner une heure dans leur horaire plutôt chargée logiquement. Sinon, je suis assez intéressée de rencontrer Valerie Braddock, elle est un peu comme la suite spirituelle de Psylocke. Et des héroines qui se servent de leurs sens du combat à place de leurs pouvoirs, cela m’a toujours très intéressée. »

Je ne sais pas ce qu’il se passe actuellement avec Valerie Braddock et avec son attitude très agressive. Dans les médias, j’avais plutôt la perception d’une arrogance, mais quand on côtoie Carol Danvers, je pense que mon mental peut oublier les remarques comme sa perception de se voir comme l’une des combattantes les plus coriaces de la planète. Malgré ce discours, je pense sincèrement qu’elle pourrait devenir une guerrière plus redoutable que Natasha Romanoff ou que même Jessica Drew. Après cette courte réflexion, Lucy me repose la question de mes préférences touristiques.

« Honnêtement, je ne connais pas beaucoup la France. J’ai vu la Tour Eiffel et l’Arc de Triomphe à la télévision, mais je ne sais pas réellement où me fixer dans les activités touristiques. J’aimerais bien visiter des musées, j’aime bien découvrir l’Histoire du pays, bien que je pense que je vais être servie en visitant le Manoir des Curie. »

Mise à part la Maison Hargreeves avec leurs marginalités, j’ai toujours beaucoup aimé découvrir comment les héros se sont construits dans toute la lignée mondiale. Beaucoup pouvaient les craindre à une autre époque, mais ils deviennent rapidement des modèles et ils se sont construis longtemps dans un module plutôt avancé socialement. C’est sûr quand on rencontre des extraterrestres comme Liara Soni ou une magicienne comme Zatanna Zatara, on oublie rapidement comment les tabous peuvent être saugrenus dans une vision universelle. Cela peut devenir absurde les combats surtout autour de l’homosexualité, des minorités immigrantes ou même pour les mutants, alors je ne parle même pas des conflits liés aux nationalités ou aux religions vu les complexités de l’univers. Bien que le débat des mutants est revenu dans les Vengeurs, je pourrai mettre un petit deux dollars que ce débat n’est pas important du tout dans l’Alliance des Champions ou même dans les Last Sons.

_________________

Je botte des fesses avec la couleur 6699FF
avatar
Paige E. Sinclair

Messages : 174
Date d'inscription : 06/12/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Squatstage

Message  Lucy "Lucky" Prissy le Ven 16 Juin 2017 - 6:15


De rien, et c’est ce que t’as à me rembourser : rien. Quand à commander d’avance un billet de métro… c’est mort. La carte de transport à la limite mais, quelque soit l’avance avec laquelle on la commande et le prix à laquelle on la paie, l’administration s’assurera qu’on l’ait en retard.

Les délais de fabrication étaient de trois semaines et c’était pour cela qu’après un mois fallait demander des nouvelles histoires de savoir s’ils ont commencé leur taff. Après, la RATP était pas encore au niveau de la Caisse d’Allocation Familiale cela dit et j’étais même pas certaine que ce soit elle qui détenait le record de lenteur. Les seules choses qui étaient à l’heure avec l’administration française, ce sont les impôts ; et encore, quand on leur demande une régularisation c’est toute une aventure. Oui, mes parents paient des impôts mais ils avaient qu’à me faire un petit frère ou une petite sœur pour essayer d’y échapper. D’un autre côté, vu le premier résultat, je comprends qu’ils aient évité la récidive… Fin Bref.

Il faut suivre le plan à défaut de l’avoir fait histoire ne de pas rester en plan et c’est ce que je fais peu ou prou. Paige marque un point avec le fait de venir jusqu’ici pour discuter sans avoir à passer par internet et je le lui concède d’un geste du doigt, adjugeant son argument de l’index. Cela ne fait pas pour autant de Paige 1 – Lucky 0 vu qu’elle n’a pas raison sur moi. A la limite Paige 1 – Lucky 1 puisqu’on est d’accord. J’aurai toujours l’occasion de compter les points quand ça commencera à troller.

Car ça commencera à troller, oui. Je ne me figure peut-être pas bien le niveau de célébrité de Paige mais, pour moi, tous les Jeunes Vengeurs sont globalement plus connus que les membres de la Section Junior ne seraient-ce que par la téléréalité de recrutement et le fait que s’il y avait des Jeunes Vengeurs inconnus et bien ils nous seraient inconnus dans la Section Junior, donc on ne les prendrait pas en compte. Logique. Après, Paige c’était faite remarquer comme moi avec l’American Tenkaïchi Budokaï, peut-être pas sa plus belle image mais quand même, et déclenchait donc beaucoup de curiosité parmi le groupe de pairs que je m’étais fait dans la SJ. Pour ce qui est des membres de l’Alliance, là ça dépasse mon niveau : je dirais qu’il y aura aussi de la curiosité, après tout Michelle a eu pas mal de rencontres et les Curie ne vont pas accepter une stagière pour l’ignorer ensuite, mais je ne vais pas donner des noms non plus. D’autant que Paige s’en charge.

J’ai pas encore rencontrée Liara Soni mais je sais que si Kim passe elle en profitera pour faire un coucou. Elle aussi j’ai du tourisme français à lui faire. Pour Papy Braddock, généralement il s’occupe que des cas problématiques mais je sais où est son bureau du coup si on pointe à l’Excalibur je peux essayer de gratter les présentations. Atalante, elle aura peut-être plus d’intérêt pour toi du fait de votre affrontement que pour les membres de la Section Junior ; ce qui n’est vraiment pas dur cela dit. Après, je peux t’assurer au moins trois rencontres avec des membres de la SJ, même s’ils risquent de venir en même temps. Enfin Val, tant qu’il n’y a pas de combat ça ira. Je me souviens plus de la sanction qu’elle a prise pour avoir tabassé une invitée qui lui est passée sous la main mais, si tu veux vraiment la rencontrer, on lui amènera une balle antistress et je ferais tampon histoire d’éviter que sa saigne… Enfin… t’as l’idée quoi. Elle est mieux que l’image.

Association d’idée à la con. Mais passons, c’est une branche sur un arbre de pensée et je vais pas m’y pendre trop longtemps histoire de ne pas me péter la gueule même si je sais que je retomberais sur mes pattes se faisant. D’ailleurs, changer de branche et donc d’idée est une manière de retomber sur mes pattes et du coup je l’ai fait. Retomber sur mes pattes et changer d’idée. Reste à faire partager à Paige et le tourisme, les goûts et les couleurs semblent plutôt efficaces en la matière.

Voir la Tour Eiffel et l’Arc de Triomphe à la télévision… certes, c’était ne pas beaucoup connaitre la France. Pour passer mon temps en banlieue, je n’avais pas la croyance que la France se résumait à Paris et du fait il était fort probable que je ne connaisse pas beaucoup la France non plus mais je connaissais Paris et les environs au nord ce qui laissait déjà pas mal de possibilités. Musées, Histoire du pays, Manoir des Curie…

Le Manoir, tu vas y crécher donc ça va pas être dur à visiter. Toutes les sections sont pas accessibles cependant. Et je te montrerais un secret, qui ne se dit qu’en français cependant, sur pourquoi les Curie sont des bêtes de course. Pour les musées, les nationaux sont gratuits pour les moins de 25 ans de l’UE mais j’irais miauler aux Curie voir s’ils peuvent pas t’obtenir un passe ; les profs du public ont ça donc on sait jamais. Un après-midi au Jardin des Plantes peut être cool : y’a le muséum national d’histoire nat’ avec une galerie de l’évolution qui passe, une autre de paléontologie et d’anatomie comparée bien cool, une troisième de minéralogie et géologie qui brille, une quatrième de botanique qu’est chiante à mourir, des serres assez sympas, une ménagerie qui passe et les différents jardins entre tout ça. On cherchera d’autres trucs sur internet mais ça c’est une valeur sure.

Ouais, ma connaissance des musées de Paris est limitée. Mais si cela peut rassurer, ma connaissance de l’histoire de France n’est pas mieux. Je dirais bien que je pourrais apprendre plein de choses une fois les bons musées sélectionnés sur internet mais comme je m’en souviendrais probablement pas après coup ça change pas grand-chose.

Sinon, la Tour Eiffel et l’Arc de Triomphe c’est bien, mais le Sacré-Cœur tu remets ? Même après m’être pris un ange sur la gueule, je reste pas tellement religieuse mais on peut monter dessus et ça offre la plus belle vue de Paris après Google Maps. Et quand je parle de monter dessus, c’est légalement ; comme l’Arc de Triomphe et les deux-tiers de la Tour Eiffel mais en mieux. D’un autre côté, faut être sensible aux panoramas aussi. Si on y va, je te montrerais quelques coins que tu t’attendrais pas à voir, genre les théâtres de rue cachés nommés Arènes de Montmartre, les vignes ou encore des jardins et des passages assez peu connus. Dis-toi que plus on va vers le nord, mieux je connais même si ma plus grande maitrise se trouve de l’autre côté du périph.

Et donc à l’opposé du Manoir Curie mais on faisait ce qu’on pouvait avec ce qu’on avait. C’était pour ça que c’était pas la peine de me rembourser le ticket de métro, à moins que les Curie puissent obtenir une carte spéciale Paige allait suffisamment en payer pour que je lui offre le premier. Okay, je l’avais payé 1.90 alors que le carnet de 10 était à 14.50 mais de toute façon c’était l’argent de mes parents donc ça faisait pas une grosse différence pour moi.

Je peux aussi te proposer des sorties en banlieue. Globalement, la banlieue nord a le plus haut taux de criminalité du pays et c’est pour ça que j’y chasse. Si le retour au vigilantisme de rue te tente, c’est avec plaisir que je reçois la main pour aller la foutre dans la gueule. J’ai réussi à gratter la collaboration avec la brigade anti-criminalité donc c’est parfaitement légit’ et les officiers sont habitués à ce que je ramène des gens de la SJ. D’ailleurs, on te trainera surement au Dernier Bar avant la Fin du Monde pour rencontrer mes potes de la Section Junior ; c’est un bar à jeux de société. T’en dit quoi ?

"Euh…" est une réponse parfaitement valable vu que, si je considère mes paroles comme un développement logique des idées que j’ai eu et de celles avec lesquelles je les ai naturellement associées, je sais que ça part dans tous les sens comme les branches d’un arbre. Je suis un chat, je grimpe aux arbres et je retombe toujours sur mes pattes ; reste donc à savoir ce que fait Paige avec tout ça.

_________________
The Lucky One
Fiche de Personnage - Fiche de Liens - Nombre de Messages rp : 99

avatar
Lucy "Lucky" Prissy

Messages : 1073
Date d'inscription : 19/01/2016
Age : 23
Localisation : Neuf-Trois

Feuille de personnage
Pouvoirs:
Informations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum