Affaires Extérieures

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Affaires Extérieures

Message  Tessa le Mar 3 Jan 2017 - 10:04


Ma mutation a des effets secondaires sur ma psyché, cela me semble naturel. Même si mon enfance est plus responsable qu’elle pour mon trouble de la personnalité, il semblerait que ce que je considère comme prévoyance de par mon anticipation naturelle des situations possibles tende vers de la paranoïa aux yeux d’un certain nombre d’autres personnes. C’est un point de vue que je contredis du fait que je ne suis en rien irrationnelle, c’est même tout l’inverse, et que je n’éprouve pas le moindre sentiment de persécution ; éprouver des sentiments se fait cependant de façon superficielle cela dit. Néanmoins, il est un point sur lequel nous tomberons tous en accord : je suis incapable de tout prévoir. La situation d’aujourd’hui en est un exemple.

Anticiper les situations m’impliquant n’est pas suffisant à m’occuper réellement l’esprit et je ne m’en contente donc pas, dissimulant mes yeux derrières les verres rouges de mes Cyberlunettes afin d’exploiter mes capacités cérébrales au travers de la Cyberpathie. Je conçois que l’on me conceptualise comme un superordinateur, c’est le plus simple pour appréhender mes capacités, et j’accomplie nombre de tâches en parallèle de Danger ou de systèmes automatisés ; la surveillance de l’Institution Charles Xavier en est une parmi d’autres. Je ne pense pas plus nuire à la vie privée des étudiants ou des membres des X-Men que les caméras de sécurité auxquelles je suis connectée et suis d’autant plus réactive lorsqu’il arrive quelque chose, quand bien même je n’interviens que lorsque cela est nécessaire.

Ma perception de l’incident se fait en simultanée avec celle des instruments de surveillance de l’Institut et j’analyse sans parfaitement naturellement, communiquant avec Danger et Forge les informations que ma mutation m’apportent. Néanmoins, les résultats me font m’interrompre dans mon activité alors même que l’armoire à glace à peau bleue et en armure atterrit brutalement après être apparu sans avertissement dans le ciel. Assise sur le confortable fauteuil au centre d’une pièce de 9m² dont les murs sont couverts d’écrans de diverses tailles affichant un grand nombre de réseaux informatiques ou audiovisuels, je me détourne de toute cette observation supplémentaire pour me concentrer sur celle que m’offrent mes lunettes et me raidis d’appréhension. Cinq années d’infiltration dans l’Initiative m’a permis de vérifier son niveau de dangerosité et de me préparer à hacker ses bases de données pour les communiquer aux Protocoles Xavier et, en complément des informations fournies par les enseignements de la Justice League, je n’ai aucun mal à identifier le « visiteur » : un Kree. Un Kree manipulant de l’énergie cosmique à travers d’une arme dont la symbolique ne m’échappe pas grâce aux contributions de Mar’Vell, de Crystalia Amaquelin et de Carol Danvers aux diverses sources de connaissances que j’ai assimilées. L’identité du visiteur me faire déglutir alors que les alarmes de la base des X-Men doivent s’enclencher ; toute disponible que je sois, je ne m’y trouve pas par habitude de rester à part lorsque je n’ai pas de raison de me mêler physiquement aux autres. Forge lance l’appel aux X-Men disponibles, ce à quoi il reçoit mon immédiate réponse ainsi que ma position au sein de mon loft aménagé dans les anciennes écuries en plus des informations à ma disposition sur Ronan, tandis que l’Accusateur Suprême de l’Empire Kree fait de nouveau appel à ses pouvoirs pour déformer le portail de l’entrée du domaine. Les raisons de sa venue ici s’explicitent et on me communique que Jasmine s’en charge. Un petit sourire en coin se dessine sur mes lèvres alors que je confirme mon absence d’intention d’intervenir physiquement, étant plus utile à l’analyse stratégique et au soutien tactique voir psychique. Je n’en continue pas moins de suivre avec attention ce qui advient ; Ronan est l’un des adversaires les plus dangereux à graviter autour de notre monde et, si je ne m’inquiète pas du jugement qu’il prononcera en connaissance du fait que celui-ci peut être positif au regard de l’évolution depuis l’arrivée de la Justice League comme de l’incapacité de l’Accusateur à détruire le monde face aux groupes de sécurité qui le défendent, j’ai nombre d’appréhension à sa simple présence proche de l’Institut.

Jasmine gère la situation avec brio, chose rendue plus difficile par l’extrémisme de l’Accusateur Kree, et me fais même sourire lorsqu’elle veut savoir pourquoi on la trouverait plus légitime que Carol Danvers ; le nombre de réponse est multiple mais je me contenterai de dire que rencontrer la Vengeresse suffit à considérer la plupart des gens comme plus légitime et qu’en plus Jasmine a su se montrer comme une bonne personne par son discourt. J’assimile toutes les informations énoncées et regarde le duo disparaitre en inspirant par le nez. Je communique à Forge et à Rachel que je reste disponible au besoin et me lève de ma chaise pour m’en aller me préparer au cas où.

Je quitte donc mon observatoire, les réseaux de surveillance de l’Institut restant sur ms Cyberlunettes, et son unique porte débouche sur le couloir traversant les trente mètres de largeur des anciennes écuries et donnant accès à toutes les petites pièces conçues à partir des anciens boxes comme celles un peu plus grandes se trouvant aux extrémités. C’est dans l’une des petites que ce trouvent mes gadgets, tenue d’X-Woman incluse, et je m’y rends donc pour revêtir la combinaison de molécules instables aussi noire que la majeure partie de ma chevelure, les mèches étant teintes en blanc. J’additionne des bracelets de protection, un corset et un cache-poussière sans me préoccuper des armes à feu se trouvant sur les murs puis conclus avec les new rocks dont les étuis ne contiendront pas non-plus les armes blanches pour lesquels ils sont destinés. Une fois encore, le terrain ne m’intéresse pas vraiment même si je ne trouve pas convenable de me ramener en tenue du dimanche.

Je n’ai pas finie de me préparer que la caméra de surveillance à l’entrée de mon loft me signale l’approche d’une personne et j’en retraverse à marche forcé le couloir vers la « pièce » principale qui se trouve en son centre, faisant le croisement avec la double-porte d’entrée et son vestibule tandis que son l’arrière a été aménagé en salon de réception. Il est de notoriété publique parmi les X-Men, et même plus puisque j’ai été identifiée par certaines autres factions, que je suis toujours disponible pour un membre de ma famille dans le besoin malgré l’isolation physique que constituent mon pied à terre comme mon comportement. Reste à voir en quoi je pourrais être utile, bien consciente que je suis que cela pourra se faire en simultané avec ce que j’accompli et veux être prête à accomplir par la suite si besoin.

_________________
Tessa

Fiche de Personnage - Fiche de Liens - Nombre de Posts : 123

avatar
Tessa

Messages : 395
Date d'inscription : 14/07/2015
Localisation : Institution Charles Xavier

Feuille de personnage
Pouvoirs:
Informations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum