L'Amplification est une forme de clé (Alice)

Aller en bas

L'Amplification est une forme de clé (Alice)

Message  Azazel le Ven 30 Déc 2016 - 12:23


Tu vas me donner la force de les libérer


L'instinct de survie de certains poussent à dénoncer les autres, et de temps en temps cela permet de tomber sur quelque chose d'intéressant. ⊹
J’avais mis en place un petit projet depuis ses trente dernières années, envoyant des Bamfs chez des enfants qui n’avaient pas la vie rose, créant un ami imaginaire pour les étudier et trouver ainsi des mutants. Quand certains démontrent un pouvoir intéressant ou pouvant me servir, celui-ci est mis dans un dossier et surveillé jusqu’au jour où il pourrait m’être utile. Une utilité future que ce soit pour influencer ces derniers comme des soldats en usant de suggestion après avoir veillé sur leur enfance et glissé des murmures subtils dans leur esprit, ou une utilité par leurs dons pour libérer ma progéniture. Par contre ceux qui ne représentaient finalement rien finissaient souvent mal pour éviter qu’il puisse dévoiler des choses me concernant ou concernant la présence d’un diable dans leur enfance, chose qui pourrait mettre en péril mon projet, surtout vu le nombre de sujet. Ainsi j’avais suivis un jeune homme du nom d’Ethan, un sujet décevant dont le comportement instable montrait qu’il serait plus un soucis qu’une réelle utilité à l’avenir et pour cela il devait disparaître. Après tout, est ce que vous gardez chez vous de l’équipement dysfonctionnel ou qui ne présente aucune utilité ? Non, personne ne s’embarrasse de ce genre d’objet, préférant les jeter ou recycler. Et bien c’est exactement ce que je fais avec ceux victimes de mon projet qui ne m’apportent rien, je les jete dans un caniveau.  

Ainsi je m’étais rendu chez ce Ethan en question, lors d’un instant de solitude, errant dans sa demeure d’un pas lent et léger, la queue venant effleurer certains meubles jusqu’à l’arrivé du garçon qui devait disparaître. Mais, évitons les détails, disons simplement que ce dernier avait l’instinct de survie nécessaire pour ne pas finir dans une rue comme bien des victimes de la criminalité New Yorkaise, un instinct assez développé pour venir balancer le nom d’une personne, d’une mutante, qui elle possédait quelque chose qui pourrait s’avérer utile. Vous voyez, c’est par ce genre de comportement que certains arrivent à rester vivant, la délation par lâcheté. Je me fous de savoir si après il saura ou non se regarder dans un miroir, mais pour moi il venait de prouver qu’il pouvait encore servir.

Bien, quittant ce jeune homme, qui venait de gagner une rallonge sur sa durée de vie, je me rends directement à Mutant Town, recherchant une sorte de petit dojo où une certaine Alice donnerait des cours d’Art Martiaux. Intéressant pour une créature de son âge, mais sans réellement être impressionnant vu l’entourage que je côtoie chez les Al Ghul. Mais ses talents martiaux ne représentent aucun intérêt à mes yeux, ce sont les autres qui me plaisent, ceux de la mutante.  J’attends un peu, prenant bien entendu un visage plus humain car celui du mutant rouge aux traits diaboliques n’aide pas réellement à un premier contact, je patiente jusqu’à la fin du cours alors que deux Bamfs sont déjà rentrés, circulant dans les plafonds en laissant un léger parfum de souffre se répandre dans la bâtisse, un parfum venant de leurs multiples téléportations.

Le temps passé, je regarde les différents élèves et pénètre en ces lieux, marchant d’un pas assez strict et sérieux, portant une tenue rappelant plus un avocat ou un homme d’affaire, mais après tout c’est normal car si il y a bien des personnes pouvant ressembler au diable en ce monde, ce sont ce genre d’hommes. Mon regard balade, analysant l’environnement alors que je me rends dans la salle principale, attendant encore un peu avant de voir celle qui est devenue ma nouvelle cible.

« Alice je suppose. » Dis-je d’une voix presque amicale avec un sourire me donnant un air digne d’un requin qui s’apprête à dévorer sa proie, le regard planté sur elle avec une intensité comme en recherche de son âme pour la perforer. « Je pense qu’il nous faut discuter ma chère. Vous avez du temps à m’accorder n’est-ce pas ? » C’est à la fois un jeu, mais aussi du sérieux… Il me faut jouer sur plusieurs niveaux pour attendre mon objectif, que ce soit de gré ou de force, voulant ce don de mon coté telle une clé qui me permettrait d’ouvrir le bon portail au bon moment. Cela pourrait paraître futile mais il y a beaucoup de chance qu’une telle personne apporte ce qui manque pour défaire le bannissement et ouvrir à nouveau la porte menant à la Brimstone Dimension, libérant ainsi mes 999 enfants encore captifs, un début pour la renaissance des miens, une première armée qui engendrera d’autres Neyaphem et nous permettra enfin d’avoir notre véritable place en ce monde. J’attends sa réponse avec sérieux, gardant un sourire en coin sans bouger, sans remuer, sans même froncer un sourcil.





_________________

avatar
Azazel

Messages : 153
Date d'inscription : 07/11/2014

Feuille de personnage
Pouvoirs:
Informations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Amplification est une forme de clé (Alice)

Message  Alice Blaire le Ven 30 Déc 2016 - 12:51

Inspirer.

Bloquer.

Frapper.

Expirer.

C'est ainsi que se déroule un assaut de la jeune Blaire. Il faut se retenir au maximum lors d'un Kumite* avec ses élèves, même s'ils sont adultes ils font l'erreur de la prendre à la légère. Chose qu'ils révisent rapidement après avoir encaisser un de ses coups. Certes ils sont plus grands et plus forts. Tous, même les femmes de sa classe. Mais elle a l’expérience et sait ou frapper et comment pour faire ressentir l’impact sans blesser.

Ainsi l'entrainement se poursuit, en un contre un, puis par équipe contre un agresseur. C'est l'avantage d’entraîner les forces de polices contre des menaces imprévisibles. Comme une enfant particulièrement retorse et mutante. Ce qu'elle n'est "bien évidement" pas. Et pourtant elle tien tête à trois policiers entrainés sans Booster. Une sonnerie résonne et met fin à l'exercice.

Bien, ce sera tout pour ce soir ! Merci de votre présence et à la semaine prochaine.

Je m’incline promptement avant de me diriger vers le vestiaire qui m'est attribué en tant que professeur avant de m'arrêter pour jauger un homme. La quarantaine en costume cravate..Dans un dojo ? Déjà c'est louche en plus de ...Il s'est parfumer au souffre ou quoi ? Elle plisse le nez sous l'odeur, c'est déplaisant, et encore plus rebutant : il lui affiche un large sourire. Hors quand une personne vous sourit sans vous connaitre ou en engageant la conversation, c'est que quelque chose se trame.

L'ennui est le suivant : la jeune Blaire est un livre ouvert et ça se voit sur son visage qui s'est subitement fermer et qu'elle a réajuster ceinture et kimono avant de...regarder ses pieds, stupide timidité !.

P...Pour toute affaire concernant le dojo, v...Vous devriez voir avec monsieur Akita, je dois aller me changer pour ma part...

Piètre excuse et tentative de fuite, n'est ce pas ?
avatar
Alice Blaire

Messages : 14
Date d'inscription : 25/12/2016

Feuille de personnage
Pouvoirs:
Informations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum