Le hasard fait (parfois) bien les choses [PV Cassie + Connor]

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Aller en bas

Le hasard fait (parfois) bien les choses [PV Cassie + Connor]

Message  Darryl Maywin le Dim 9 Nov 2014 - 15:04

QG de la Young Force, un Starbuck Coffee. Si on l'avait dit à Darryl, il aurait éclaté de rire. Quoique, il avait éclaté de rire en réalité. Quand un certains Ethan l'avait contacté, il n'avait entendu parler de cette équipe semi-clandestine que par des ragots, des rumeurs et des recommandations de ses fans dégénérés de l'internet. Il fut étonné de voir qu'il avait en réalité bel et bien était "choisi" pour intégrer l'équipe, si il le voulait bien. Ethan, originaire de San Francisco, était entrain de rameuter tout les jeunes héros clandestins, les recalés et les rebuts, qui parcourait l'Amérique. Et il les rassemblait à New York. Dans une collocation. Au dessus d'un vendeur de café... Cela pouvait paraître risible, mais l'expérience tenta tout de suite Darryl. Il était déjà prés à décoller bien avant la demande, et New York lui semblait une destination pleine de promesse. Et il était là maintenant. Il avait très peu croisé ses "colocataires" pour le moment, tout juste Ethan l'avait-il accueillis brièvement et conduis à sa chambre. Cette dernière était assez vide pour le moment, il n'avait pas encore l'argent pour la remplir à vrai dire. Il y retrouvait les vêtements qu'il avait pu emmener, une table rudimentaire et un lit. Ça lui suffisait. Il y avait le wifi, il pouvait continuer à tenir son blog et chercher un travail.

Il était 17h, Darryl se trouvait à son bureau, où ce qui en tenait lieu, et était affairé à écrire un nouvel article sur la conférence de presse tenue par Carol Danvers et Green Lantern. Si l'ancien membre de la Justice League qui gardait leur secteur galactique trouvait grâce à ses yeux, ce n'était pas le cas de la vindicative blondasse qui déversait à chaque mot plusieurs mètres cubes de bêtises. En face de lui, sur le bureau, se tenait un cadre contenant les photos de ses proches : son père, sa mère, son beau-père, son frère et sa soeur, et son copain. Enfin, son ex-copain. C'est pour ça que la photo était retournée et zébré d'un "JERK!" écrit au marqueur noir, même si il n'avait pas encore le coeur de la jeter à la poubelle.

Il était en chaussette et en boxer, avec un gros pull de laine multicolore sans rien dessous. Une tenue du dimanche en outre, sa tenue préférée quand il était seul chez lui. Ou pas seul d'ailleurs, il n'avait qu'une notion rudimentaire de la pudicité et ne voyant pas le corps comme un total tabou, trouvait difficile de comprendre pourquoi les gens en faisait tout un plat alors que des héroïnes se trimballaient régulièrement dans le ciel, habillée comme Shakira. Certes, il avait éprouvé pour toujours les limites de ce manque de pudeur quand il avait été exposé nu devant les média en guise de coming out héroïque, mais il se disait aussi qu'une autre personne que lui l'aurait peut-être vécu bien plus mal. Après tout, si il se sentait honteux et dépourvue d'intimité, il se sentait aussi flatté de l'appréciation qu'avait suscité chez les internautes son corps de nageur.
Le manque d'inspiration le gagnait peu à peu. Il avait presque épuisé sa liste de comparaison insultante vis à vis de Carol dans ses précédents articles, et n'aimait guère la redite. Il se prenait alors à vérifier régulièrement les dernières informations disponibles sur les évènements en ville. Grâce à un ami de sa période étudiante spécialisé en informatique, il disposait d'un programme encore incomplet mais néanmoins efficace qui lui permettait d'accéder aux alertes de la ville, téléphonique ou virtuelles, aussi vite que les autorités. Vols, braquages, agressions, incendies, il "espérait" presque que quelque chose arrive. Il se sentait un peu coupable d'avoir ce genre d'envie, après tout cela signifierait que des innocents soient en danger. Mais il n'avait pas encore pu mettre à l'épreuve son activité héroïque dans New York et était à dire vrai assez impatient d'annoncer sur son blog qu'il avait rejoint la Young Force. Darryl pouvait critiquer les dérives de la médiatisation des héros, mais il n'en critiquait pas l'existence même.

Rien. Il ne se passait rien, rien que son programme ne puisse en tout cas détecter. Et il ne savait pas encore comment les autres faisait pour trouver leurs "missions". Ou même si ils en trouvaient. L'équipe n'avait pas encore fait de coup d'éclat. Il était maintenant 17h30 et il piétinait sur son article. 17h30,  l'heure de la bière. Il n'avait peut-être pas encore de meuble ou de décoration, mais il avait l'argent pour s'acheter un pack de bière et de quoi cuisiner. Autant commencer à faire à manger quelque chose de bon, et peut-être le proposer à ses colocataires plus tard, pour pouvoir faire connaissance. Darryl adorait faire la cuisine et la partageait presque autant qu'il détestait faire la vaisselle et le repassage. Il se leva donc, pris son ordinateur portable et se déplaça vers la cuisine mollement, en faisant glisser ses grosses chaussettes sur le sol. Il ouvrit la porte du coude en se mordant la langue, la poussa du genoux et la referma d'un coup de fesse avant de se diriger vers les fourneaux. Une fois arrivé dedans, il posa l'ordi sur le bar et sortit une bière du frigo. Tout en la savourant, il effectua une recherche de recette avec ce qu'il avait sous la main, et décida de faire... un gratin de pâte. Il n'y avait vraiment rien dans cette colocation, il allait devoir improviser. Crumble de pattes bolognaise sur lit de noix de cajou pillés. L'idée était bizarre, mais ça pouvait être bon, et quoi de mieux qu'une recette improvisée pour montrer à autrui ce qui nous caractérise ?

Il manquait une dernière chose : de la musique. On ne cuisine pas sans musique. Faisant craquer ses doigts, il parcourus sa playlist et s'arrêta sur un titre qui lui semblait parfait pour commencer à cuisiner.




Le rythme commençait enfin à lui rentrer sous la peau. Comment avait-il pu rester dans le silence ? Sa vrai nature lui revenait, il se retrouvait en accord avec lui-même. Son corps commença à bouger en rythme, et il avança à grand coup de bassin vers le placard le plus proche pour attraper les pâtes et les noix de cajou. Il dansa avec les paquets dans ses mains pendant quelques secondes, agitant ses bras en l'air avec une expérience évidente du dance floor, puis retourna devant la plaque de cuisson en moon walk, attrapant au passage une casserole qu'il déposa sur le gaz en tournant sur lui-même. Il alluma le feu en bougeant sa tête en rythme et mis de l'eau à chauffer dans la bouilloire en bougeant son bassin latéralement. Le refrain se faisant plus pressant, il se retourna d'un bond, faisant dos au plan de travail, les yeux fermés, les bras levés derrière sa tête, et entreprit de twerker avidement avec le four. Ses bras levés avait pour effet de révéler son boxer rouge "Rocky Horror Picture Show" et son ventre poilu en relevant le bas de son pull, tandis qu'il tournait la tête d'un côté puis de l'autre en tentant de battre le record mondial de duck face. Il ouvrit alors les yeux pour attraper sa bière...

AAAAAAAAAAAH ! DEPUIS QUAND T'ES LÀ !!!

_________________


* Troll Patrol *
Le grand playboy des fonds marins
avatar
Darryl Maywin

Messages : 509
Date d'inscription : 27/10/2014
Age : 30
Localisation : Manoir Dimensionnel (Young Force)

Feuille de personnage
Pouvoirs:
Informations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le hasard fait (parfois) bien les choses [PV Cassie + Connor]

Message  Cassandra E. Sandsmark le Dim 9 Nov 2014 - 18:54

C’était presque un show de lutte pour plusieurs, les jeunes se présentaient pour argumenter, pour combattre et réussir de nombreux concours pour impressionner les jeunes et les juges. Ils vendaient ensuite des produits à l’effigie de chacun des participants à ce concours pour que les gens votent pour leur candidat favoris. Si des gens connaissent cette série, elle passait juste à Avengers Channel et parfois en reprises à MTV. Ils filmaient parfois 18 heures par jour les pauvres jeunes qui osaient se présenter là-bas. Cassie détestait ce genre d’attitudes People, mais elle se disait que c’était juste un moment de quelques mois avant de rentrer dans les Vengeurs et de jouer un rôle vraiment sérieux dans cette organisation. Elle avait souvent de la difficulté avec l’élimination de plusieurs membres. Megan Morse était une fille vraiment gentille et ils ont décidé de l’éliminer quand elle a montré sa véritable apparence physique. Quand ils avaient décidé de l’éliminer pour cette raison stupide, elle était partie en pleurant avec son petit frère en arrière pour essayer de la consoler. Cassie avait vraiment une patience d’enfer pour éviter d’écraser la tête de chaque juge. Elle avait rencontrée Samantha Parrington, Valerie Hopkins et Caitlin Fairchild. C’était des vraies combattantes dans l’âme, juste quelques jours de plus à supporter ce show, elle était presque arrivée en finale. Après, c’était les choses sérieuses qui commençaient : Combattre des extraterrestres, des démons et des être dimensionnels! Elle allait tout faire pour honorer la mémoire de son mentor. Peut-être que les Vengeurs ont de la mauvaise publicité un peu partout sur la planète, mais Cassie pensait vraiment que ce groupe se battait pour les bonnes causes. Il avait quand même deux Green Lanternes dans cette industrie. Il restait maintenant quatre candidats depuis l’élimination de Kamala Khan pour des raisons aussi absurdes que les raisons de Megan Morse. Quand elle regardait autour d’elles durant les dernières journées, elle était la seule qui possédait encore des pouvoirs.

Les trois autres candidats étaient tous les trois des hommes, mais sans pouvoirs et non, ils n’étaient pas dignes de Batman ou d’un autre héros sans pouvoirs. C’était souvent des gens qui passaient la plupart du temps à se faire bronzer que se faire des muscles dans un gymnase. Elle ne comprenait vraiment rien à cette émission, mais la victoire était maintenant assurée. Elle avait parlé trop vite quand elle avait eu cette pensée. C’était avant la finale, où il devrait rester uniquement trois personnes. Les juges l’avaient amené à répondre à cette question :

« Est-ce que tu es prête à prendre un autre nom que Wonder Girl? »

Non. C’était la seule réponse fournit aux juges, sans explications, cela faisait parti de son ADN, de sa vie, on ne pouvait pas lui enlever cela. Ils avaient ensuite commencé à insulter sa mentor, c’était trop pour elle. Cassie avait décidé de répondre que les juges n’avaient aucune chance contre elle ou contre sa mentor. Une escalade de violence verbale pour arriver au combat entre la Juge et elle, devant une foule ébahie. Ils s’attendaient peut-être à un combat rapide et une victoire facile de la semi-kree. Revirement de la situation, un grand combat serré, un coup de corde à linge dans la face de sa rivale après l’avoir fait revenir vers elle avec son lasso, la juge tombait K.O. C’était la fin du combat et il avait un lourd malaise dans le public. Un autre juge lui montra physiquement la porte avant d’apprendre à la télévision son retrait de l’émission pour mauvais comportement.

Dégoutée. Elle avait passée huit semaines à faire des concours débiles et maintenant elle se retrouvait dehors de l’équipe parce que cette conne de blondasse ne pouvait pas avaler que les Amazones étaient supérieures aux Krees. Retournant à la maison de sa mère, elle fut contactée quelques heures plus tard par des drogués d’une organisation appelée les Young Force. Première entrevue avec eux? Dans un Starbuck au centre-ville, les trois membres paraissaient justes de jeunes geeks en recherches d’aventures. Elle voulait refusée au début, mais leurs recrutements étaient quand même travaillés. On pouvait ressentir l’effort derrière. Le plus grand défaut de cette histoire? Déménager dans le Starbuck et travailler à l’intérieur de cette compagnie. Le défi, qu’elle se disait. Elle accepta finalement l’offre.

Arrivant avec deux grands sacs à son arrivé, on lui pressa le pas de se trouver une chambre au deuxième étage, c’était quand même assez  grand, mais la surprise l’était encore plus. Elle était arrivée quand Darryl commença à aller chercher des pâtes en dansant bizarrement.

« Euh. »

Ce n’était pas assez fort pour le réveiller de son délire. C’était après avoir déboucher sa bière, qu’il remarqua enfin sa présence. Elle laissa un petit rire devant son étonnement et sa question.

« Depuis que tu es allé chercher les pâtes… mais ne t’inquiète pas, c’était très mignon et rythmé. »

Elle ne voulait pas créer un malaise entre cet inconnu et elle, mais c’était aussi un moyen pour essayer d’éviter de retomber dans la danse. Elle était sûre que celui-ci voudrait changer de sujets après la honte qui risquait de l’accompagner pendant plusieurs mois.

« En fait, je me présente… Cassandra Sandsmark, mais tu peux m’appeler Cassie. »

Dit-elle en présentant sa main sans gênes devant l’homme qui était totalement au dépourvu à ce moment.
avatar
Cassandra E. Sandsmark

Messages : 513
Date d'inscription : 03/11/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le hasard fait (parfois) bien les choses [PV Cassie + Connor]

Message  Darryl Maywin le Lun 10 Nov 2014 - 10:38

Il reconnut immédiatement la jeune femme qui se trouvait devant lui, et en oublia qu'il venait d'effectuer une représentation digne de Britney dans un lieu particulièrement inadéquat. Il ne s'en souciait que très peu d'ailleurs, il avait été surpris, ce qui l'avait fait sursauté, mais la situation le dérangeait très moyennement. Il y avait fort à parier qu'il aurait fait la même chorégraphie en sachant qu'elle était là, il aurait simplement tourné la chose en dérision pour qu'elle ne se sente pas gênée. Et peut-être qu'il aurait mis un pantalon. Peut-être, fallait pas exagérer, le confort avant tout. Mais tout ça était oublié : il se trouvait devant Cassandra Sandsmark, la nana qui n'avait pas reculé devant les jurés débiles d'Avengers Academy, celle-là même qui avait mis la pâtée à Carol Danvers. Et dieu sait si il avait apprécié cet instant. Il n'avait pas pu s'empêcher d'écrire une suite d'article sur la jeune femme et son parcours au sein du programme, relevant et pointant les fautes éthiques et morales de l'émission. Cassandra était une héroïne, qu'importe ce qu'en disait les juges, mais plus que ça, pour son acte et sa bravoure, elle faisait partie de ses héroïnes. La petite groupie hystérique qui se cachait dans son cerveau était entrain de sortir de sa grotte, et un grand sourire zebra son visage.

"Oooooh oui je sais qui tu es !"

S'écria-t'il en se jetant sur sa main pour la secouer frénétiquement, avant de la prendre dans ses bras sans aucune gène... et sans penser qu'il était peu vêtu.

Tu es Miss Casse-Bécasse, la Démonteuse de Godiche : Wonder Girl ! Oh tu as tellement bien fait de remettre Captain Morvelle à sa place, cette femme est un danger publique, politique, sociale, métaphysique et atomique."

Il la lacha sans départir de son sourire. Milles questions lui courraient dans la tête, et il entendit l'eau qui bouillait derrière lui. Il se retourna donc pour se jeter vers la bouilloire et en transvaser le contenu fumant dans la casserole.

"Oups, l'eau... Tu viens d'arriver ? Tu es nouvelle ? Tu vas faire partie de la Young Force je veux dire ? Et plus important, est-ce-que tu voudras du crumble de pâtes bolognaise aux noix de cajou que je suis entrain de tenter d'inventer ?"

Il attrapa le paquet de pâte et celui de noix pour les agiter devant elle en haussant les sourcils et en les agitant comme des maracas, avec un air de dire "hmmm c'est bon viens manger bonheur". Puis il baissa la tête vers ses jambes à l'air, semblant se rendre compte qu'il était en sous-vêtement et en pull over. Avec des chaussettes. Montantes. D'hivers. Multicolores. Il releva la tête vers elle l'air gêné.

"Je suis désolé, j'avais pas vu mais... j'adore tes chaussures !!!"

Et il retourna vers la plaque de cuisson en se dandinant sur le silence.

"Ouh je suis tellement content de te rencontrer, ça me donne envie de danser... encore je veux dire."

Alors qu'il saisissait de la sauce tomate dans le frigo et des steak hachés dans le congelo, il se rendit compte soudain qu'il avait oublié de se présenter. Darryl était une tornade quand il était heureux, un véritable typhon absurde capable d'enchaîner les conneries et les impolitesses aussi vite que Bruce Lee enchaine les coups de pieds. Et ça pouvait être aussi destructeur. Il parlait tellement rapidement et aligné les phrases et les idées avec une telle aisance qu'il était difficile d'en placer une tant qu'il ne vous avait pas laissé la parole, et certains s'en vexaient. Et il oubliait tellement les convenances, il oubliait tellement les principes de rencontre au profit de son enthousiasme, qu'il en oubliait parfois que malgré son comportement très familier les gens ne le connaissait pas du tout. Ça pouvait être apprécié ou non, selon les cas. Une sourde angoisse lui passa dans l'estomac quand il se rendit compte qu'il avait encore fait "ça" et il espéra profondément ne pas avoir foiré ses chances d'avoir une discussion intéressante avec la jeune femme qui avait mis à Carol les coups de poing qu'il avait lui-même rêvé de lui asséner.

"Oh, je m'appelle Darryl au fait. Darryl Maywin. Je suis arrivé y'a quelques jours, je suis de San Francisco. On m'appelle Random sur le terrain... mais je suis pas très connu. Je suis sûr que tu n'as jamais entendu parler de moi, n'est-ce-pas ?"

Il choisi de ne pas parler des vidéos virales qui courrait le net avec son corps en pâture. Il avait encore espoir que la donzelle ne l'avait pas reconnu et n'avais jamais vu ces images de lui, et qu'elle ne les verrait jamais. Enfin, si elle les avait vu, il aurait besoin de plus de bière pour faire aller la conversation... Bière !

"Tu veux une de mes bières ? Sers toi, le pack est dans la porte du frigo, fait comme chez toi. Enfin, tu es chez toi maintenant, hein ?"

Dit-il en sortant une poêle d'un placard, la mettre sur le feu et y ajouter du beurre et un peu de bière.

"La bière rajoute du goût au steak haché tu verras. Oh, je suis si content de te rencontrer ! Je l'ai déjà dit. Mais vois-tu, je suis en quelque sorte journaliste et bloggeur, et j'ai écris plusieurs articles sur toi et ton parcours. Ça peut être un peu gênant mais, hey, faut assumer les déboires de la célébrité non ? J'ai un article avec une super photo de toi, au top de ta forme, ton meilleur moment. Et je suis assez fier de la légende."

Il retourna l'ordinateur et double-cliqua sur l'écran de veille... pour afficher une image de lasagne dégoulinante de sauce, rouge, jaune et blanchâtre, légendée d'un "voici un exemple de lasagne trop grasse".

"NON ! Pas ça pas ça !!! Attend... ça !"

C'était désormais son blog qui s'affichait, avec une photo de Cassandra mettant un coup de poing à Carol suivi d'un article élogieux. La légende disait "Blondasse contre Badass".

"Je suis finalement bien content d'avoir rejoint cette équipe, je sens qu'on va pas s'ennuyer hein ?"

_________________


* Troll Patrol *
Le grand playboy des fonds marins
avatar
Darryl Maywin

Messages : 509
Date d'inscription : 27/10/2014
Age : 30
Localisation : Manoir Dimensionnel (Young Force)

Feuille de personnage
Pouvoirs:
Informations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le hasard fait (parfois) bien les choses [PV Cassie + Connor]

Message  Cassandra E. Sandsmark le Lun 10 Nov 2014 - 20:47

Elle ne savait pas encore qu’elle avait une réputation glorieuse pour les gens qui n’accrochaient pas vraiment aux Vengeurs. C’était étrange d’un coté, la première remarque de Random lui donna l’impression qu’il venait de lire toute sa mémoire et son Histoire parce que pour elle, il venait de dire qu’il était télépathe. Elle ne se rendait pas compte du moment de gloire qu’elle avait créé en assommant brutalement une Vengeure. De toute façon, les Vengeurs risquaient de créer quelques mensonges pour éviter de perdre la face devant l’étudiante de Wonder Woman. Carol ne pouvait pas perdre contre elle, elle combattait des Extraterrestres, des Dieux et des Démons. Elle ne pouvait certainement pas perdre contre une minable petite blonde de début vingtaine. Cassie voyait déjà les grands titres : Tricherie, Malaise ou malade. Tout était bon pour éviter de baisser la tête et juste prendre un temps de réflexion sur soi. Habituellement, une défaite devrait plus faire réfléchir qu’une victoire, comprendre le pourquoi du comment, pas partir dans une guerre médiatique. Mais, ils avaient déjà montré toutes leurs fiertés de minables en insultant les autres candidats sur leurs apparences ou sur la religion d’autrui, ils pouvaient toujours aller plus bas. Ils risquaient de choisir un crétin sans pouvoirs et sans entrainements comme le gagnant de la saison 3, Cassie avait hâte de combien de temps, cela allait lui prendre avant de mourir comme un crétin durant une mission. Darryl n’était pas un télépathe, juste un fan de la haine généralisée contre Carol que plusieurs personnes pourraient avoir juste en regardant ces interventions publiques dans les sujets chauds de l’actualité. Elle laissa paraitre un petit sourire devant tous les compliments fournies à son égard. Peut-être qu’elle s’était emmerdée pendant huit semaines à faire des concours débiles, mais elle avait réussi à donner le sourire à certains avec son départ canon. Darryl lâcha ensuite la main de Cassie pour s’occuper de son repas.

« J’ai juste voulu protéger ma mentor contre leurs mensonges. Mon but n’était pas vraiment de la remettre à sa place. »


Personne n’insultait Diana de la sorte. La Princesse des Amazones avait quand même beaucoup aidé Cassie à se comprendre et à lui donner plusieurs leçons de combats. Elle avait peut-être un esprit plus amazone aujourd’hui, mais elle restait tout autant humaine que les autres. En plus, l’image de Wonder Woman était aussi très grande pour la grande humanité qu’elle possédait actuellement. Elle n’était pas une déesse qui se prenait pour une autre, ni une arrogante qui ignorait les Américains, elle était juste sur cette planète pour aider les gens. Alors, pourquoi vouloir autant insulter une personne qui ne voulait qu’aider? Les Vengeurs avaient dépassé les bornes à ce moment pour Cassie, surtout insulter Diana devant elle. En tout cas, c’était un autre débat, ce n’était plus le temps de penser à cela. Darryl continua son petit repas pour poser de nombreuses questions à Cassie.

« Euh oui. On m’a passé en entrevue et après on m’a invité de venir habiter ici. C’est ma première expérience dans un groupe. J’ai toujours travaillé avec Diana ou participer à une téléréalité débile avant. Sinon oui, je vais faire partie des Young Force, vu qu’ils ont décidé de m’éjecter des Vengeurs pour m’avoir battue contre une juge. Je veux bien gouter à ton plat. Tu as fais la danse de la joie, digne de Bob l’Éponge pour y arriver, je suis sûr que cela va être exceptionnel. »

Elle avait toujours quelques références enfantines de son jeune âge, avant que sa vie change en mieux avec les artefacts de Themyscira. Faisant un petit compliment sur ses chaussures que sa mère avait acheté avant son départ de la maison pour son premier appartement, elle laissa un petit sourire bien visible pour le remercier en baissant la tête en même temps. Ensuite, il décida de se présenter, il s’appelait Darryl Maywin. Son nom disait quelque chose à Cassie, mais rien de très important. Elle avait entendu peut-être son nom de ces fans durant la téléréalité. Malheureusement, elle n’en connaissait pas plus sur son nouvel équipier. Elle en apprenait surtout en le voyant faire sa nouvelle cuisson avec autant d’enthousiasme. Lui proposant une bière, Cassie ne se rappelait même de la dernière fois qu’elle avait pris une boisson alcoolisée. L’entrainement avec Diana, son passage à Themyscira et son retour ne lui offraient pas une grande possibilité de décompresser et de fêter. En plus, Diana lui avait fait des leçons de conseil de grand-mère, de ne plus boire! Non, aujourd’hui, elle allait faire sa rebelle et boire un peu, elle n’allait certainement pas devenir une alcoolique comme Tony Stark. Prenant la bière de Darryl, elle l’écouta attentivement. Il était un journaliste et un blogueur sur l’internet, et il avait fait une grande enquête sur elle. C’était étonnant, bien qu’elle se fût dévoilée avec son mentor et son entrainement durant la téléréalité, elle ne croyait que sa vie était aussi connue, mais remarque… elle n’avait jamais pris un autre nom que son nom original. C’était facile de retrouver son nom sur Facebook et des photos de sa vie scolaire. Il avait même écrit un article sur son blog.

« Je me sens honorée, merci. »

C’était tout à fait normal pour elle de remercier une personne qui lui avait donné une attention pareille. Il voulait lui montrer après son fameux article sur elle pour lui montrer en premier une lasagne ratée pour laisser un nouveau petit rire de Cassie avant de lui montrer la fameuse photo où elle bottait en directe la pauvre Carol, lui laissant un autre rire plus fort en voyant la légende. Pour ensuite lui poser une question sur l’équipe, elle espérait vraiment retrouvée des anciens visages et de nouveaux visages. Selon le recruteur de l’équipe, ils vont piochés un peu partout. Elle avait de l’espoir de voir des candidats et des candidates rejetés par les Vengeurs.

« J’espère qu’on ne va pas s’ennuyer. Mais vu nous deux, on bat déjà complètement l’équipe des Vengeurs. J’ai hâte de voir les autres membres aussi. Si tu veux, on peut se faire une photo ensemble pour ton blog, je serai heureuse d’y contribuer directement. »

C’était une mauvaise stratégie dès le début, vu qu’elle risquait de recevoir une Vendetta de la part des Vengeurs bientôt, mais elle commençait déjà à se plaire dans cette équipe en rencontrant un premier membre officiel, alors elle emmerdait le futur pour vivre dans le présent.
avatar
Cassandra E. Sandsmark

Messages : 513
Date d'inscription : 03/11/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le hasard fait (parfois) bien les choses [PV Cassie + Connor]

Message  Darryl Maywin le Jeu 13 Nov 2014 - 18:20

Darryl était entrain de goûter les pâtes. Il avait un bon feeling avec Cassandra. Il pouvait être groupie, mais il n'avait pas l'inconscience de confondre l'image qu'il se faisait d'une personne et la personne elle-même. Il aimait les actes de Cassandra et l'admirait un peu pour ça, mais il savait très bien, sans avoir à s'en faire la réflexion, que son appréciation de la personne elle-même serait différente. Il s'agissait plus d'alchimie que d'admiration dans ces cas, on ne forge pas d'amitié stable sur la fascination, sinon dans le cas d'une mutualité du sentiment. Il pouvait s'emporter mais pas se laisser faire par l'emportement. Cassandra, elle, semblait à la fois ravie et gênée. Il ne pouvait que la comprendre, si la rencontre pouvait être agréable au vu des éloges qui lui étaient faites, elle n'en était pas moins brusque et brutale : un jeune inconnu dansant à moitié nu dans une cuisine lui assenait violemment l'admiration qu'il avait pour ce que la plupart du pays voyait comme un honteux échec. Mais elle n'avait pas l'air d'en faire beaucoup de cas et s'était intégrée à l'ambiance immédiatement. Pourquoi Ethan n'était pas là ? Ou les jumeaux, avec qui il n'avait pas encore fait vraiment connaissance ? Ç'aurait été le moment parfait pour se boire une bière tous ensemble en mangeant n'importe quoi, et puis en apprenant à se connaître. Ils auraient fini bourré à 20h après un "je n'ai jamais" édifiant, puis se serait adonné au strip poker histoire de ne plus rien avoir à cacher. C'était du team building. D'ailleurs, pourquoi ils étaient si peu ? Darryl n'avait aucune envie de s'ingérer dans le recrutement d'Ethan, mais il avait très envie que l'équipe s'agrandisse, il ne connaissait personne sur New York et s'impatientait de se faire de nouveaux super-amis. Il n'avait jamais rencontré d'autres supers avant, jamais parlé de ce genre de chose avec quelqu'un qui saurait ce que c'était. Il n'avait jamais vraiment été lui-même avec ses amis depuis l'apparition de ses pouvoirs... et il se rendait compte du vide que cela avait laissé en lui, quelque part dans les méandres de ses sentiments refoulés. Peut-être était-ce là une des causes de sa sociabilité exacerbée, le besoin de combler la qualité par la quantité. La réponse n'était pas intéressante de toute façon, il n'était pas question de remettre en cause ce qu'il était, mais de faire des rencontres réellement nouvelles, tant dans l'individu que dans le rapport.

Apparemment Cassandra avait autant envie que lui d'intégrer une équipe vivante et fun. Elle était tellement adorable, une véritable héroïne Disney, le prototype de la princesse a qui on voudrait pincer les joues en hurlant "gouzi-gouzi". Sauf que ses joues étaient un peu comme de l'acier trempé malléable et qu'elle pouvait tordre de la fonte à main nue. Sans oublier son caractère, un véritable caractère de véritable princesse, pas au sens malavisée de pimbêche artificielle, mais comme celui d'une femme qui prend les commandes et sait ce qu'elle veut, et ne se laisse pas marcher sur ses pieds destructeurs. Il se faisait la réflexion tout en remuant la viande hachée mal décongelée et la sauce tomate dans la poêle.


"On les bat à plate couture, surtout toi ! Pour l'instant on est pas beaucoup, mais je suis sûr qu'on va vite s'agrandir. On est peut-être une bande de recalés, mais je suis sûr qu'on a de l'avenir. Ceux qui n'y croient pas seront surpris, et je serais super fier de faire une photo avec toi !"

Il attrapa son smart phone et s'apprêtait à les prendre en photo tout les deux quand son ordinateur se mit à émettre un petit jingle de notification. Il se retourna prestement et se jeta sur l'écran, où il frappa sur quelques touches l'air très excité.

"Oh oui ! Oh oui ! Trop bien ! TROP... BIEN !!!"

Sans attendre et sans dire un mot, il se jeta sur la plaque de cuisson et coupa le feu sous la poêle et la casserole, égoutta les pâtes en quatrième vitesse, envoyant valser des petites tortellini orphelines tout autour du récipient, puis se jeta dans le couloir en lançant un sourire gigantesque à Cassandra, ne la laissant qu'avec un tonitruant :

"TROP BIEN !!! MET TA TENUE, ON PART EN MISSION !!!"

Il n'avait pas atteint la chambre qu'il avait déjà retiré son pull over qu'il jeta négligemment dans un coin de la pièce, puis sautilla autour du lit sur un pied en retirant ses chaussettes avec excitation. Le programme de son ami avait marché. Il y avait un incendie. Il y avait une mission. Il y avait du mouvement ! Et il allait effectuer sa première mission avec Wonder Girl, il l'avait décidé, elle n'avait pas le choix, il FALLAIT qu'elle vienne. Il bondit littéralement hors de son caleçon et commença à se pencher vers son sac une fraction de second avant de se rendre compte qu'il faisait ça la porte ouverte. Autant ne pas aggraver son cas, il ferma la porte d'un coup de pied joyeux et sortis du bagage son costume.
C'était une tunique majoritairement noir bleutée, frappée d'un logo jaune ressemblant à la vue en 3D d'un cube dans lequel se distinguait un R pour Random. Le logo qu'il avait fait faire pour son blog après sa révélation médiatique. Il ne savait toujours pas qui avait conçu ce costume, mais il lui en était très reconnaissant : ce costume pouvait s'adapter à toutes ses transformations. La tunique était très près du corps et remontait jusqu'au haut du coup, très moulante comme beaucoup de costume de super-héros, avec des renforcement sur les cuisses, les genoux, les coudes et les épaules, qui étaient jaunes. Elle était accompagnée de gants et de bottes noirs bleutés. Selon les transformation, la tenue pouvait devenir un pantalon ou même une simple ceinture, et les gants et bottes pouvaient s'intégrer à la tenue si ils étaient gênant. C'était une technologie assez incroyable à vrai dire, mais il n'avait pas le temps ou les connaissances pour approfondir les recherches nécessaire à sa compréhension. Enfin, il n'y avait pas de masques, Random n'avait plus rien à cacher.

Il sortit de la salle en tenue et hurla pour Cassandra :


"Hey, donc, euh c'est un incendie aux Laboratoires Cadmus, je sais où c'est à peu près j'ai regardé sur internet avant de me changer ! Tu peux m'emmener en volant ? J'te guiderais et on le repérera mieux d'en haut ! Et rappelle-toi, appelle moi Random !"

/HRP/Je prend en compte que tu t'es mis en tenue et que tu nous emmènes en volant, tu le décris comme tu veux dans ton post, c'est pour faire avancer. Si ça te dérange, je réécrirais ok Smile ? /HRP/

La tenue de Random devait avoir des capacités isolantes parce qu'il n'avait pas eu froid malgré le trajet en vol. Il avait indiqué la direction à sa nouvelle collègue et il venait d'arriver en face des laboratoires Cadmus. Un bâtiment sobre, carré, discret, devant lequel s'étendait une place d'asphalte où l'on apercevait des camions de pompier. La fumée s'échappait du quatrième étage, l'avant-dernier du bâtiment. Les bâtiments alentours n'était pour la plupart pas résidentiels, il y avait donc peu de personnes entrain d'observer l'événement en dehors du personnel dépêché à cet effectif. Ils se posèrent à côté du camion de pompier, ces occupants ayant déjà commencé à arroser à travers les fenêtres fumantes. Quelques scientifiques du quatrième étage faisaient des signes à la fenêtre dans la fumée, et la grande échelle s'apprêtait à être déroulée.

"Cass... Wonder Girl ! Va peut-être chercher les mecs là-haut, si ça explose ou quoi... Je sais pas encore ce que mes pouvoirs vont donner, ils sont aléatoire, je vais aviser !"

Il se tourna vers les pompiers avec un air qui n'était pas rassuré mais ne perdait pas pour autant sa détermination.

"On est pas là pour se mettre en travers de votre chemin mais pour aider, alors travaillons en commun !"

"Ça va mec c'est un petit incendie ça va p..."

Une explosion retentit au troisième étage et plusieurs vitres volèrent en éclats. Darryl se cacha derrière ses bras, sur lesquels ricochèrent des morceaux de verre. Il était temps de se transformer. Il sentit son corps se modifier. La transformation était rapide : son corps se transforma en l'espace de deux secondes, d'abord il sembla devenir comme de la glaise pendant un infime instant, puis se recroquevilla sur lui-même pour former une boule flottant dans l'air, qui devint presque immédiatement transparente. Il avait désormais l'apparence d'une masse semblant faite entièrement de gélatine jaune vif, pas totalement translucide, lévitant au dessus du sol. À l'intérieur de cette masse on pouvait distinguer une petite boule noire compacte : son costume. Il s'agissait de la forme qu'il avait nommé "Goo". Cette forme était virtuellement indestructible et conçu pour sauver les vies, mais incapable de causer le moindre dommage à un être vivant. L'autre désavantage, c'est qu'elle ne disposait d'aucun moyen de communiquer vocalement. Il était toujours conscient mais n'émettait plus aucun son, si ce n'est un léger chuintement quand il se déplaçait dans l'air. Il aurait du expliquer ses pouvoirs à Wonder Girl avant de se transformer. Il n'eut pas le temps d'y réfléchir : une seconde explosion venait de retentir au troisième étage, dans l'autre aile, plus violente, et d'autres vitres volèrent en éclat en même temps que des morceaux de mur. La boule de gélatine qu'il était désormais, resté quelques secondes immobiles devant les yeux surpris des pompiers, s'étira en un instant pour former une barricade entre le laboratoire et la foule. Un véritable mur jaune aussi haut et large que le bâtiment, mais très fin. Les morceaux de verre et de béton ricochèrent sur lui sans qu'il en ressentent la moindre douleur. Goo ne ressentait pas ce genre de chose, c'était un autre de ses avantages. Il s'était cependant intercalé entre le bâtiment et les lances à incendies, et le jet de l'une d'elles, ricochant sur son corps gélatineux à bout portant, fonctionna comme un réacteur : il propulsa le pompier qui le tenait en arrière. Darryl rassembla son corps et se jeta vers le pompier désarçonné, s'enroulant autour de lui comme une bulle. Il le laissa ensuite sortir et transforma son corps pour former le mot "SORRY".

Le pompier s'écarta avec un air inquiet et en colère en exultant un très sincère "Putin de merde c'est quoi ça!?". Darryl ne s'attarda pas et se dirigea immédiatement vers Wonder Girl. Il n'avait pas vu ce qu'elle avait fait entre temps, mais il était sûr qu'elle s'en sortait très bien. Son "corps" se déplaçait assez vite sous cette apparence, en ondulant souvent sous une forme ovale légèrement allongée. Il arriva devant elle et prit la forme d'une grosse main de taille humaine, d'abord pour faire un signe du pouce indiquant que tout aller bien, puis pour désigner du doigts l'une des fenêtres explosées du troisème étage. Pour accompagner son indication, il s'envola vers la fenêtre et fit des zig zag devant avant de rentrer dans la fumée, puis de ressortir une partie de lui (comme si il sortait sa tête) et de l'agiter vers l'intérieur comme pour dire "viens" d'un signe de la tête. Cette satané forme Goo était extrêmement pratique, mais un véritable enfer pour communiquer décidément.

à l'intérieur, il prit la forme d'une sphère sur laquelle il "dessina" la forme d'une porte, comme pour faire comprendre à Wonder Girl qu'elle pouvait rentrer dans la sphère. Elle serait protégée de tout danger à l'intérieur, cette transformation ayant même la capacité de philtrer les éléments nocifs contenus dans l'air quand elle créait une forme close. Il était temps d'explorer ce lieu et de trouver la cause de l'incendie.

_________________


* Troll Patrol *
Le grand playboy des fonds marins
avatar
Darryl Maywin

Messages : 509
Date d'inscription : 27/10/2014
Age : 30
Localisation : Manoir Dimensionnel (Young Force)

Feuille de personnage
Pouvoirs:
Informations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le hasard fait (parfois) bien les choses [PV Cassie + Connor]

Message  Cassandra E. Sandsmark le Jeu 13 Nov 2014 - 20:11

C’était rare que rencontre que Cassie rencontrait ses fans. Elle avait eu plusieurs fans durant son passage dans la téléréalité débile des Vengeurs, mais elle ne croyait pas que certains avaient ce niveau. Elle ne critiquait pas du tout le comportement de Darryl, il restait très sympathique, mais elle vivait parfois à l’écart de ce monde de fans. Peut-être que ce comportement était complètement naturel chez les jeunes, depuis son départ durant son entrainement. Elle gardait toujours un large sourire devant son premier coéquipier officiel. Il était un héros dans un autre monde, il avait ces combats et sa vie, mais malheureusement, elle ne le connaissait pas assez. Celui-ci avait une allure particulière, une allure qu’elle avait déjà vue, elle lui rappelait Thor en moins moche. Le regardant d’une façon discrète, elle le trouvait mignon, mais il n’était pas son genre. Quand, tu t’entrainais avec Diana, les sujets étaient variés entre la crème glacée, la musique et sa haine viscérale des Asgardiens/Valkyries. C’était une longue histoire politique et militaire qui avait affectait longuement son mentor. Elle ne pouvait pas prendre le risque même de le trouver de peu attirant vu sa ressemblance avec Thor, elle trahissait la mémoire de son professeur. Peut-être qu’elle allait le charmer, mais disons… plus tard. De toute façon, elle ne le connaissait pas beaucoup. Elle ne voulait pas paraitre idiote dès la première impression.

Elle acceptait volontairement la photo, c’était amusant, mais elle risquait de prendre un peu plus de temps pour lire son blog après, mais avant que la photo prise, il avait reçu des notifications alarmantes… ou excitantes. Il coupa totalement la cuisson pour courir comme un enfant dans sa chambre. Ils allèrent faire peut-être la première mission des Young Force, c’était réellement excitant. On ne lui avait pas donné une chambre, mais elle s’installa rapidement dans un appartement vacant avec ses deux grands sacs. Sortant rapidement son costume rouge, son lasso et ses bracelets, elle les enfila les plus rapidement possibles. C’était le temps de montrer quatre ans d’entrainements et de le faire en équipe finalement. C’était le temps que sa mentor soit fière d’elle et ainsi que sa mère. Sa mère ne pouvait peut-être pas aimer cette carrière, mais elle se sentait si heureuse d’aider les gens réellement avec le rôle de Wonder Girl.

Sortant avec son costume rouge, elle remarqua le costume de Random. Il avait peut-être aussi demandé aux Quatre Fantastiques ce costume. Ses costumes restaient formidables et tenaient souvent pour les nombreux combats. Cela donnait aussi un look aussi sexy pour la plupart. Avec un petit sourire, elle accepta de le prendre sur son dos pour aller au laboratoire Cadmus. Après un rapide voyage vu la vitesse qu’elle pouvait prendre – elle faisait attention pour ne pas dépasser les 100 KM à l’heure pour éviter de le blesser -, ils sont arrivés rapidement aux lieux. Ils étaient maintenant à coté du camion de pompier. Elle écouta de nouveau Random et elle remarqua quelque chose de particulier : Ses pouvoirs étaient aléatoires? Elle croyait que Random était juste un surnom bizarre, en manque d’inspirations, pas vraiment des pouvoirs randoms. Elle fit un petit visage étrange à cette remarque. Darryl fit de nouvelles remarques au pompier, qui semblait refuser l’aide des deux nouveaux héros sans laisser le temps à Cassie de comprendre.

Une nouvelle explosion se fit voir et entendre, pour voir finalement la transformation de Darryl. Elle ne voulait pas être méchante, mais c’est quoi ce truc? Un truc gluant jaune, elle avait pensé pendant un moment prendre son visage et se demander comment elle allait faire pour cette mission et surtout travailler avec Darryl sans explications. Elle appela quelques fois Random pour lui donner des explications de son pouvoir hormis devenir Elastic Man. Aucune réponse.

Elle n’avait pas de temps à perdre de son coté, elle avait entendu quelques cris à la quatrième étage du bâtiment. Décidant de se bouger un peu pour aider ces pauvres scientifiques coincés, elle arrivait devant les fenêtres pour prendre agressivement les deux chercheurs. Elle ne laissait pas le choix à ceux-ci. Elle les déposait doucement au sol pour rejoindre cette étrange mutation de Darryl.

Celui-ci se transforma après son sauvetage en grosse main gluante avec le pouce en l’air pour dire que tout allait bien. Au moins, il était capable de communiquer. Il se muta ensuite en sphère géante avec une porte. Peut-être qu’elle avait mal jugé le pouvoir de Darryl, cela pourrait être très efficace pour rentrer dans le bâtiment sans problèmes.
avatar
Cassandra E. Sandsmark

Messages : 513
Date d'inscription : 03/11/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le hasard fait (parfois) bien les choses [PV Cassie + Connor]

Message  Ethan Scott le Sam 15 Nov 2014 - 17:19