Va falloir monter ce martial

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Va falloir monter ce martial

Message  Nate Grey le Lun 7 Nov 2016 - 12:47


Va falloir monter ce martial
feat. Elisabeth Braddock


A situation exceptionnelle, comportements exceptionnels. Dans mon univers, j'avais été intégré très rapidement à la résistance, d'une part parce que j'avais été identifié, de par ma propre nature, comme un élément important de la lutte contre Apocalypse, et d'autre part parce qu'on n'avait tout simplement pas le temps de gérer des processus RH de recrutement des nouveaux venus. La situation était tellement chaotique que la simple joie de trouver un nouveau combattant potentiel suffisait à l'intégrer directement aux efforts de guerre. L'autre raison de ce manque total de méfiance, c'était surtout que les acolytes d'Apocalypse, aussi puissants soient-ils, manquaient de discrétion. Trois choses les distinguaient immédiatement des autres : déjà, ils revenaient avec un changement cosmétique majeur, genre plus dark et plus métallique, ensuite, ils faisaient tout le temps la gueule, comme s'ils étaient perpétuellement aux funérailles de leur conjoint, et enfin, ils avaient des réactions incompréhensibles, comme ne pas rire aux vidéos de lolcats, ne manger qu'un seul muffin sans avoir envie d'en reprendre un autre, ou refuser de participer aux débats pour savoir qui voulait sortir avec qui dans le groupe des jeunes résistants.

Ici, c'était différent. Une nouvelle recrue devait d'abord être repérée parmi l'ensemble des élèves de l'institut, puis devait être évaluée psychologiquement et physiquement. Mais avant l'examen final, il fallait être encadré par deux mentors et suivre leurs entraînements. L'un des deux est donc Elisabeth Braddock. D'où je viens, Psylocke est un peu la Scarlett Johansson de la résistance. Tout le monde la connait, tout le monde la trouve formidable, et tout le monde devient complètement débile et dit n'importe quoi en sa présence, de peur de rater le moment de leur vie, et d'ailleurs, c'est ce qu'ils font.

Alors quand j'ai appris que c'était elle qui allait s'occuper de mon cas, autant dire que j'ai eu très très peur. Je ne sais pas comment elle est dans cet univers, mais si elle n'est déjà que la moitié de qui elle est d'où je viens, elle va me mettre à genou dans les dix premières minutes de l'entraînement. Alors, pour compenser, j'ai beaucoup dormi. Je m'étais promis d'aller courir régulièrement pour m'entretenir, mais j'en ai pas eu le courage. Ca voulait dire se lever tôt, et j'étais trop bien dans mon lit pour faire le moindre effort pour en sortir.

Je suis donc parfaitement préparé à cracher mes poumons et me faire frapper comme un sac de frappe. Préparé, pas dans le sens où je vais résister sans problème, mais préparé dans le sens où je ne serai pas étonné quand ça arrivera. Pour être honnête, je ne sais même pas ce qu'elle va me demander, mais bon, je suis là, dans la salle des dangers, si je ne me suis pas trompé d'endroit. J'ai le costume que j'avais en arrivant ici : une combinaison en molécules instables bleue et jaune, ainsi que ma veste en cuir. Elle n'apporte pas de grande protection, mais c'est un souvenir de Francis qui me l'avait donné avant de devenir la pire chose qu'il pouvait m'arriver de croiser dans les rues de New York.

J'entends qu'on entre, je me retourne et je marmonne ce qui arrive à sortir de ma bouche

« B'jour… Madame… Mademoiselle… Enfin, je sais pas, désolé... »

Je dois paraître ridicule, et je souris gêné. C'est déroutant de me trouver devant une personne que je connais autant, que j'estime encore plus, et qui, pourtant, ignore tout de moi. Je vais pour tendre la main, et finalement, je ne le fais pas, et je tente de masquer ça sous forme d'un geste pour me gratter la tête. J'aurais dû me renseigner sur le protocole. Il faut que je note ça dans la liste des choses à demander à Birdie.

« Je… heu… je dois faire quoi exactement ? »

Je ricane bêtement de malaise, et j'espère qu'elle ne va pas prendre ça pour de la provocation. Se faire haïr par son mentor dès le début de la formation, ça serait un peu pathétique.

avatar
Nate Grey

Messages : 89
Date d'inscription : 19/10/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Va falloir monter ce martial

Message  Elizabeth G. Braddock le Jeu 12 Jan 2017 - 0:28


    Les situations exceptionnelles étaient récurrentes dans l’Institut Xavier depuis quelques années. Personne n’avait prédit réellement que cette petite école pour mutants, allait devenir une base de défense terrienne extrêmement considérable pour l’avenir. Personne ne pouvait prétendre que cette école allait recevoir de nombreux potentiels intéressants pour le combat… de plusieurs autres univers. Convulsant entre une période mystérieuse et la découverte de plusieurs mondes pouvant porter des nouvelles réflexions pour l’avancée des X-Men, Rachel Summers avait souvent parlé de ses craintes de voir un être comme William Stryker au pouvoir, pendant qu’Hope Summers avait des témoignages différents par les mondes qu’elle avait visités. C’était durant l’arrivée de Jasmine que quelques détails devenaient plus intéressants dans le développement des X-Men ou des mondes intérieurs. Betsy ne s’était jamais intéressée vivement à ces histoires, n’ayant jamais une grande affinité avec ces doubles. La plupart mourait et son but dans ce monde n’était pas de mourir. Dans le monde de Rachel comme dans le monde de Jasmine, leur Betsy avait été tuée en protégeant l’Institut Xavier. Au moins, elle pouvait se sentir soulager de savoir que plusieurs versions d’elle-même donnaient souvent leurs vies pour protéger sa famille : Les X-Men.

    Les doutes et les multiples mondes étaient aujourd’hui dans une zone d’actualité importante pour les X-Men. Doom, étant l’une des pires menaces pour Jasmine, Nathaniel Grey avait connu une autre sorte de menace dans son monde qui était celle d’Apocalypse. Les X-Men connaissaient le danger de cet être, par les actions du Clan Akhaba dans le passé ou encore les actions de la Justice League pour contrer le réveil du monstre. La présence de Nate était surtout pour leur lancer un avertissement majeur, une destruction bien plus cruelle qu’une élimination complète de toute vie sur Terre, c’était surtout le contrôle de la vie par une souffrance aveugle et des idées passéistes violentes.

    Outre l’importance de l’avertissement, Nate comme Jasmine était obligé de suivre un entraînement X-Men avant d’intégrer la fameuse équipe. Cette passation était souvent extrêmement longue, vu que pour plusieurs jeunes recrues, un temps d’adaptation était obligatoire pour réapprendre le combat et la stratégie, mais aussi sur les pensées autour de l’Institut Xavier. Cela allait être plus facile avec des individus venant d’un autre monde, cependant : Les X-Men demandaient souvent une pensée positive envers la société, ne voulant pas se concentrer uniquement sur le danger et sur les ennemis, mais bien sur comment changer une société avec l’Institut Xavier. Elizabeth n’était pas dotée d’une patience extraordinaire comme Jean, Paige ou Jane pour participer aux missions sociales. Alors, Betsy savait très bien qu’elle pouvait se concentrer surtout les entraînements des X-Men au lieu d’aller vers le social comme certains autres X-Men.

    Betsy avait ainsi quelques craintes de dérégler un peu le travail fait avec les autres X-Men de normaliser Nate avec les autres X-Men. Rachel Summers faisait un travail exceptionnel pour le coup, laissant une chance à Nate pour avoir un lien amical avec le nouvel arrivé. Psylocke appréciait beaucoup la présence de Katherine et de Rachel pour ce travail, qui pouvait s’annoncer difficile pour n’importe quels nouveaux arrivants, mais qui faisaient des immenses efforts pour ceux-ci. Préparée mentalement pour cette rencontre, Psylocke avait son habituel costume mauve pour cet entraînement spécial.

    Elle ne savait pas si la comparaison entre Scarlett Johansson et elle, était bien ou simplement parce qu’elle s’imposait beaucoup à travers tous les univers qu’elle pouvait connaître. Arrivant finalement dans la salle des dangers, la britannique s’approcha de Nate Grey avec un sourire un peu forcé. Ceux qui connaissaient la britannique, savaient bien les limites d’avoir la bonne humeur en permanence comme Kitty ou Jane Gallagher pour Psylocke, habituée surtout à une neutralité. Dès la rentrée de la sœur de Brian Braddock, Nate faisait preuve de maladresse pour essayer de la nommer. Répondant rapidement :
    « Betsy, c’est suffisant. » C’était dit dans la politesse et dans la gentillesse avant tout, Elizabeth voulait éviter à tout prix un code trop rigide pour la formation des X-Men.

    Celle-ci avait remarqué la main tendue oubliée qui s’improvisait par son malaise à une main dans ses cheveux, peut-être pour éviter de créer un malaise. Durant ce court moment, elle se demandait vraiment à quoi ressembler la fameuse Psylocke de son univers. Est-ce qu’elle était devenue une monstre ou quoi? Durant une guerre, c’était souvent plus difficile d’instaurer une bonne ambiance, expliquant peut-être le malaise de Nate. Betsy avait beaucoup de mal avec une idéologie promulguée autour de la survie, pouvant permettre souvent les pires crimes et atrocités pour des guerres souvent inhumaines et cruelles. Elle avait tendu naturellement la main, avec un autre sourire amical de la jeune anglaise. Le début était surtout pour essayer de relaxer le jeune Nate.


    « Je ne veux pas d’inquiétudes ou de malaises pour cet entraînement. Je ne sais pas ce que j’étais dans ton univers ou comment ils donnaient des cours de combat dans ton monde, mais nous ne sommes pas dans cette situation en ce moment. Alors garde en tête que je ne suis pas ici pour t’humilier ou pour former un soldat contre des menaces alarmantes, je veux d’abord apprendre à te connaître en même temps d’améliorer tes techniques de combats. Je te demande donc si cela ne te gêne pas deux choses : Parle-moi un peu de toi et positionne-toi défensivement pour un combat approché. Je vais d’abord te donner quelques conseils sur ta défensive avant de commencer de m’entraîner avec toi. »  

    Betsy espérait pouvoir offrir une image plus conciliante de ce qu’elle pouvait donner. Son but n’était pas de jeter toutes les recrues au sol en leur hurlant dessus, mais bien de trouver des moyens pour s’améliorer. Dans le passé, elle avait eu des réflexions souvent injustes envers Elie Mason qui pratiquait un autre style de combat que Betsy ne trouvait pas cohérent pour contrer les assassins. La jeune étudiante lui avait donnée tort et c’était de cette manière qu’elle reconsidérait proprement un enseignement plus ouvert pour une adaptation chez chacun des étudiants en apprentissage. Selon Kitty, Jasmine n’était peut-être pas la meilleure artisane martiale des combats rapprochés, mais elle avait un style particulièrement différent des autres X-Men. Venant d’un autre univers, Nate avait peut-être reçu un enseignement complètement différent au combat, mais pouvant s’améliorer par les connaissances de Betsy.

_________________
avatar
Elizabeth G. Braddock

Messages : 519
Date d'inscription : 21/11/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Va falloir monter ce martial

Message  Nate Grey le Lun 12 Juin 2017 - 17:02


Va falloir monter ce martial
feat. Elisabeth Braddock


Là, tout de suite, j'ai l'impression de revivre la blague de Francis qui voulait me faire croire que lui aussi était télépathe en me disant de penser à tout sauf à un éléphant rose puis en devinant que je pensais quand même à un éléphant rose, à quoi Helena s'était facepalmé en soupirant. Hé bien, il y a quelque chose de commun entre les deux situations : plus je me disais qu'il ne fallait pas que je me fasse une montagne de Psylocke, plus je me faisais une montagne de Psylocke. Alors j'ai tenté de me faire une montagne de Psylocke et ça a bien marché, je me suis effectivement fait une montagne de Psylocke.

Je suis bien obligé de reconnaître qu'elle gère la psychologie mieux que moi car au fur et à mesure de son explication sur son objectif et ce qui allait suivre, je rentrais peu à peu dans l'exercice, et la montagne s'était érodée pour devenir une colline un peu moins impressionnante, bien que toujours plus grande que moi.

« D'accord Betsy. Parler de moi ? Je ne sais pas vraiment par où commencer. D'un point de vue combat, je crois que nous sommes assez proches tous les deux, je fais de la télékinésie et de la télépathie. Je peux projeter de l'énergie télékinétique ou psychique, mais contrairement à beaucoup de télékinésites, j'ai plutôt tendance à utiliser mon pouvoir pour renforcer mes capacités physiques. »

Je me mets en garde, dans la garde qui me vient le plus naturellement, les poings entre mon visage et mon adversaire, le dos légèrement arrondi, les jambes un peu fléchies, et je libère mes sens pour ressentir ce que Betsy va faire ou penser, du moins, si elle ne protège pas ses pensées superficielles.

« Sinon, j'aime les muffins, danser, et taquiner Birdie, parce que c'est mon rôle de grand frère, mais c'est vrai que maintenant qu'elle est plus grande que moi, je ne sais pas si c'est censé rester ma place. »

Je décale légèrement mon pied droit vers l'arrière. Je ne sais pas si Betsy compte m'attaquer ou seulement juger ma position, mais dans le premier cas, je réagirai plus vite si je descends encore un peu sur mes appuis.

« Depuis ma naissance, je n'ai fait que participer à la résistance, je n'ai fait que combattre, alors c'est compliqué de parler d'autre chose. »

Je perds quelques secondes mon sourire alors que l'idée que mon monde d'origine est peut-être toujours en guerre me vient à l'esprit. Mais je m'en débarrasse pour me concentrer sur l'espoir que le jour où je suis arrivé ici était probablement le jour où Apocalypse serait éliminé.

« Depuis ma naissance, je n'ai fait que participer à la résistance, je n'ai fait que combattre, alors c'est compliqué de parler d'autre chose. »

Je hausse les épaules, et attends le signal pour agir.

« Et de ton côté ? Tu as toujours tes frère et soeur ? Et tu es toujours associée à Rachel Williams ? Là d'où je viens, vous étiez très importantes pour la survie de la résistance. »

avatar
Nate Grey

Messages : 89
Date d'inscription : 19/10/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Va falloir monter ce martial

Message  Elizabeth G. Braddock le Ven 10 Nov 2017 - 15:42


    Cela apporte toujours un petit mystère le comportement d’autrui dans de nouvelles rencontres, surtout avec une connaissance d’une possible version très différente de la britannique. Chaque rencontre pouvait signifier beaucoup des alternatives possibles dans un monde ou dans un autre. Elizabeth savait éperdument que plusieurs versions d’elle-même obtenaient un comportement différent selon les situations. La mort des X-Men pouvait la faire retourner dans le radicalisme, alors que d’autres situations pouvaient la conduire à un comportement de sacrifice ultime pour une grande cause, comme un peu dans les films d’actions. Si certains pensaient être capables de comprendre leurs comportements et contrôler les dérives, ils pourraient être réellement surpris. Le cerveau réagissait souvent très mal aux évènements négatifs, apportant souvent une forme de dépréciation et de reconsidération souvent décadente. Betsy comprenait cette idée, uniquement pour avoir vécu certaines mésaventures dans sa vie. Alors, quand des situations globales pouvaient condamner les groupes, les pays et la population dans une guerre, cela pouvait apporter un lot de changement individuel dans plusieurs vies.

    Et dans ces lots de changements, les montagnes étaient souvent au rendez-vous. Des obstacles matériels ou logiques pouvaient devenir des montagnes pour chacun. Demandez uniquement à Oberyn Martell de ce qu’il pense aujourd’hui de la Montagne qu’il a affronté. Alors la morale pouvait être importante dans l’élaboration du défi et cette morale pouvait se résumer en quelques mots : Ne jamais surévalué ou sous-évalué un obstacle à affronter, il était obligé de travailler avec les différents défis et non de les imaginer. À cette première étape, Nate Grey semblait prendre un peu plus de conforts que le début de cette rencontre. Pour rendre la situation plus confortable, Psylocke avait demandé à la nouvelle recrue de parler de lui, ce qu’il faisait à la perfection. Au moins, il pouvait avoir une discussion sensée à place de parler toujours de Bob l’Éponge comme Hope pouvait faire.

    Nate se comparait à Betsy pour le style du combat, l’expliquant surtout par les possibilités de ses pouvoirs. La comparaison pouvait être faisable lorsque Betsy ne laissait aucune chance à ses adversaires, mais en majorité du temps, le combat était rarement prévu pour les opérations humanitaires prévues par les X-Men. Dans la plupart des entraînements qu’elle faisait, la britannique préférait surtout se battre sans ses pouvoirs pour améliorer ses capacités si elle n’avait plus ses pouvoirs. C’était rare, mais l’Arme X, malgré sa défaillance à plusieurs niveaux, pouvait se montrer très dangereux avec une certaine technologie. Nate profitait aussi mentionner qu’il utilisait souvent ses capacités psychiques pour renforcer ses capacités physiques. Elle pouvait aussi le faire, mais ses capacités étaient outrageusement plus limitées, comparativement à la puissance presque illimitée du potentiel oméga de Nate.

    Se mettant ainsi dans une position plus de boxe ou de kickboxing, elle pouvait comprendre un peu le style pratiqué, surtout par les explications venant avant. Si Nate tentait de se coltiner quelqu’un au corps à corps, il utilisait ses capacités psychiques pour se renforcer. Logique certainement, mais elle allait tenter une nouvelle approche aujourd’hui, surtout dans un milieu plus confortable que la menace omniprésente d’Apocalypse.


    « Tu as déjà tenté de te battre sans utiliser tes capacités psychiques pour voir quelles sont tes limites dans un combat sans pouvoirs? »

    La question n’était pas pour une provocation quelconque. Elle était surtout déterminée pour savoir si Nate avait tenté de jouer sur plusieurs cartes. Et non, elle ne pensait pas se faire un combat d’entraînement uniquement pour tester les capacités du pauvre Nate Grey. Elizabeth Mason avait toujours été une combattante très élaborée pour la vie civile, et dès les premiers entraînements de combats avec la jeune canadienne, Betsy avait décidé de lui laisser un temps d’adaptation pour éviter de la décourager avec des multiples défaites.


    « Tu sais comment immobiliser un adversaire sans tes pouvoirs? Tu sembles avoir un style plus striking où tu frappes et tu te défends d’abord avec tes poings. Mais au niveau des pieds et des prises de soumission, tu as eu un entraînement? »

    Ce n’était pas encore pour déprécier son style de combat, elle voulait simplement en connaître plus sur les styles appris par Nate dans son univers. Et même, s’il pouvait avoir un bon style de combat, complètement imprévisible, elle pensait que la sœur de Nate, Rachel, possédait un rythme de combat bien plus rapide que celui de Nate. C’était encore une hypothèse, mais ils allaient avoir assez de temps pour tester la totalité des attitudes défensives et offensives de Nate Grey dans le futur.

    Ils pouvaient aussi changer de sujets en ce moment : Betsy avait une mentalité très martiale en ce moment, mais Nate avait aussi parlé de sa vie personnelle et de ses perceptions à lui. Comme d’innombrables trolls de la planète, Nate aimait les muffins et danser. Il pouvait aujourd’hui bien s’entendre avec Pavel, au moins, il ne semblait pas avoir le défaut du cousin éloigné de Colossus avec son regard fixe sur quelques parties d’un corps féminin. Nate avait aussi spécifié ses talents de grand frère pour taquiner Rachel. La jeune rousse avait été dans plusieurs viseurs différents depuis quelques années : Kurt, Kitty et même Logan, alors…


    « Grand ou petit frère, je ne crois pas que tu devrais t’inquiéter sur ce sujet : Il est naturel de taquiner Rachel Summers. En plus, elle est parfois dans des réflexions assez négatives, alors la taquiner, l’aide beaucoup de sortir des réflexions négatives. »

    Tant qu’elle ne rentre pas dans un mur pour pourchasser Kitty qui a volé sa crème glacée, Nate et Rachel pouvaient survivre plus longtemps que les présidences alternatives américaines, empiétées par la corruption, par la démagogie ou par les deux. Pendant cette réflexion, Nate changeait légèrement sa position pour rester encore dans la défensive. Il ajouta aussi quelques mots supplémentaires sur sa vie dans son univers d’origine, bien plus marqué dans une guerre continuelle entre la Résistance et les forces meurtrières d’Apocalypse. Il avait perdu le sourire pendant quelques secondes à la réflexion de son monde, il était vrai que le jeune Nate Grey ne pouvait pas être aussi enthousiaste que Rachel et son monde où les Héros avaient réussi à trouver une finalité heureuse dans leur conflit contre William Stryker. Pour Nate, le mystère pouvait rester éternel hormis s’il demandait à Ouroboros ou à Hope Summers de visiter son univers d’origine.

    « C’est normal. Beaucoup de gens ont vécu ce type de vie avant d’intégrer les X-Men. Je ne peux pas réellement comprendre ton ressenti vu que je n’ai pas connu ton univers, mais quand je suis arrivée dans les X-Men, j’ai eu beaucoup de difficultés à m’adapter, mais dès que tu te retrouves des proches, tu vas te sentir à l’aise. Tu as connu des personnalités comme Rachel dans ton univers? Tu vas peut-être pouvoir retrouver d’autres visages familiers… »

    Betsy marqua cette phrase avec un rare sourire. C’était quelque chose de particulier de voir la britannique sourire vu qu’elle montrait rarement des sentiments hormis sa neutralité sur plusieurs sujets. Mais, elle comprenait aussi l’aspect d’avoir un aspect plus positif dans la formation, surtout pour des êtres ayant combattus ou étant victimes de certaines guerres. C’était important pour les X-Men de ce monde, de ne pas vivre uniquement dans la crainte et dans la peur, mais bien dans un aspect d’une évolution positive. Certes, Apocalypse, William Stryker et ainsi que de nombreux êtres pouvaient être dangereux, mais ils ne devraient pas monopoliser des vies entières.

    Après les nombreuses questions de Betsy, c’était au tour de Nate de lui poser de nombreuses questions. Il avait posé une question sur la famille de la Britannique pour ensuite aller sur le sujet fragile de la relation des Braddock avec la Famille Williams, et surtout la fameuse Cyra qui se définissait dans un comportement de provocation envers sa famille d’origine. C’était plutôt étrange de donc dans l’univers de Nate que cette Betsy s’était alliée avec Rachel Williams pour combattre la fin du monde. Cependant, les tensions entre les héros semblaient bien moins importantes dans des univers en guerre que dans des univers où la paix était encore d’actualité.


    « J’ai uniquement un frère dans cet univers, c’est Brian Braddock. Mais oui, j’ai des multiples cousins et cousines un peu partout. Ils ne sont pas tous dans le milieu de la super-défense, mais la plupart s’est convertie à ce combat depuis plusieurs années. Tu en as connu quelques-uns? Et pour Rachel Williams, nous sommes un peu en animosité depuis son retrait d’Excalibur. Je ne lui en veux pas personnellement, mais elle est assez critique et parfois gratuite dans ses commentaires à mon avis. Cependant, cela ne m’étonne pas d’elle de la voir combattre aussi férocement des ennemis vu comment elle est aussi rancunière pour le passé. »

    Rachel Williams devrait être quelqu’un de très courageuse et forte en réalité, mais aujourd’hui, il était plus facile de critiquer dans les médias ou dans les visions différentes que se battre réellement pour une cause. Betsy avait une petite envie de voir ses défenses, mais elle respectait bien trop le calme de Nate qu’aller directement dans la violence pour tester ces capacités.

_________________
avatar
Elizabeth G. Braddock

Messages : 519
Date d'inscription : 21/11/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Va falloir monter ce martial

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum